Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par BENEDICTE 2 le Sam 14 Déc 2019 - 13:44

????? les  apparitions de la DAME DE TOUS LES PEUPLES sont reconnues

MARIE CORÉDEMPTRICE, MÉDIATRICE ET AVOCATE
Corredentrix, Mediatrix, advocata

« Demandez donc à votre Saint-Père qu’il proclame le dogme que la Dame désire»

Le 25 mars 1945 la Vierge Marie apparaît à Amsterdam à une femme, Ida Peerdeman (†1996). C’est la première de 56 apparitions qui vont se succéder jusqu'en 1959.

L’évêque diocésain a reconnu le caractère surnaturel des apparitions de la Dame de tous les Peuples le 31 mai 2002.

La Vierge Marie apparaît ici sous un nouveau titre sous lequel en ce temps-ci, elle veut être connue et aimée de tous les hommes : “La Dame de tous les Peuples” ou “Mère de tous les Peuples”.

Elle demande que l'Église proclame le cinquième et dernier Dogme Marial qui la reconnaisse comme CORÉDEMPTRICE, MÉDIATRICE ET AVOCATE

« Une fois que le dogme aura été proclamé, la Dame de tous les Peuples donnera sa bénédiction ; la Dame de tous les Peuples donnera la paix. Elle vous aidera quand ce dogme aura été proclamé.»

« Le temps presse ; il faut bien le savoir. Tous les peuples gémissent sous le joug de satan. Personne ne sait à quel point cela s’immisce.»

« Demandez tous, qui et quoi que vous soyez, que vienne le vrai, le Saint Esprit. Cela, vous devez le demander au Père et au Fils. La divine Trinité règnera de nouveau sur le monde. La Dame se tient là en tant qu’Avocate. Il s’agit ici du Créateur et non de la Dame. Dis cela à vos théologiens. Demande-leur de bien vouloir répandre cette simple prière sur le monde et la Dame leur donnera le pouvoir et la force d’accomplir cela.»

« Rome, saisis ta chance. Sois large d’esprit et n’agis que par amour.
L’amour est à même de sauver ce monde désemparé.
Ramène tous les peuples à leur Créateur.
Apprends-leur combien il est simple de voir le Créateur. Les hommes doivent traiter leur prochain comme eux-mêmes. Il n’y a pas de doctrine plus simple ! Que chacun s’en tienne à ces deux choses et vous aurez en main l’Église de Rome. Une foi simple, cela peut apporter le salut aux hommes.»


source: http://www.de-vrouwe.info/fr


Dernière édition par BENEDICTE 2 le Sam 14 Déc 2019 - 13:48, édité 1 fois

BENEDICTE 2
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 761
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Joannes Maria le Sam 14 Déc 2019 - 13:45

Il faudrait bien vérifier que ce soit vrai car la croix n'est pas une source fiable.

http://jeanderoquefort.free.fr/7_4_marie_coredemptrice.html

Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4073
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Philippe-Antoine le Sam 14 Déc 2019 - 14:11


J'ai cliqué sur le lien, mais n'étant pas abonné, je n'ai pas accès à l'intégralité de l'article pour en savoir davantage (seulement 20%)
Si vraiment cela était avéré, c'est clair que nous devrions nous ranger à l'avis du Pape plutôt qu'aux révélations privées quand bien même elles seraient reconnues.

Quoi qu'il en soit, personnellement, je n'alligne pas ma pensée à celle de ceux qui rejettent systématiquement tout ce que peut dire et faire le Saint Père, comme par exemple dans le lien ci-dessous :

https://www.medias-presse.info/les-enjeux-oecumenistes-dictent-la-theologie-mariale-du-pape-francois-marie-nest-pas-co-redemptrice/115440/


Dernière édition par Philippe-Antoine le Sam 14 Déc 2019 - 15:01, édité 1 fois
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par François Bernon le Sam 14 Déc 2019 - 15:00

Je ne suis pas abonné Smile juste une petite astuce informatique me donne accès aux articles : 
Pape François : Marie « ne s’est jamais présentée comme “corédemptrice” »
La-Croix.com
3-4 minutes


La messe pour Notre-Dame de Guadalupe, apparue en 1531 au Mexique au métis Juan Diego et devenue la patronne des Amériques, est désormais une tradition au Vatican, depuis que le premier pape latino-américain est arrivé sur le siège de Pierre en 2013.
En présence de nombreux fidèles latino-américains venus de toute l’Italie, le pape François n’a pas manqué ce rendez-vous, soulignant notamment, dans une homélie improvisée la féminité de Marie et sa qualité de disciple.
« Fidèle à son Maître, qui est son Fils, l’unique Rédempteur, elle n’a jamais voulu prendre quoi que ce soit à son Fils. Elle ne s’est jamais présentée comme corédemptrice. Non : disciple », a-t-il insisté.

Le cardinal Ouellet marque les 50 ans de sacerdoce du pape

Dans la ligne de Benoît XVI qui n’avait jamais voulu donner suite aux demandes en ce sens, François coupe ainsi court aux efforts de ceux qui, depuis plusieurs années, plaident pour que l’Église reconnaisse « Marie corédemptrice » comme cinquième dogme marial (1).
En 2017, une pétition en ce sens d’une centaine de théologiens, évêques, prêtres et religieux, réunis au sein d’une Association mariale internationale et avec à leur tête le cardinal Telesphore Toppo, archevêque de Ranchi (Inde), avait remis une pétition de 10 pages en ce sens au pape à l’occasion du centenaire des apparitions de Fatima.
À la fin de la messe, le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques et président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, a pris la parole pour féliciter en avance le pape pour ses 50 ans de sacerdoce, célébrés ce vendredi 13 décembre.

« Tout le monde n’arrive pas à comprendre pleinement la portée de vos gestes »

Dans un espagnol parfait, le cardinal québécois, ancien recteur de séminaire en Colombie, a remercié François, au nom du Peuple de Dieu, pour sa « façon d’exercer le sacerdoce, avec un esprit d’humilité et de miséricorde, dans un esprit de réforme et de sainteté, en donnant la priorité et la plus grande attention aux personnes qui ont le plus besoin de charité et d’espérance, et spécialement les plus pauvres ».
« Tout le monde n’arrive pas à comprendre pleinement la portée de vos gestes, de vos paroles et de vos décisions, mais je peux vous assurer que le peuple de Dieu qui marche dans la foi est encouragé et consolé par votre exemple et votre magistère », a-t-il insisté.
« Nous vous renouvelons joyeusement notre adhésion filiale », a ajouté, visiblement ému, celui qui fait souvent figure de chef de file de l’opposition modérée au pape au sein de la Curie mais qui a tenu à souligner « l’excellence de votre ministère sacerdotal et pétrinien qui fait tant de bien à l’Église et au monde ». Des mots pour lesquels le pape l’a très chaleureusement remercié d’une longue accolade.
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 472
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Monastère de Domrémy le Sam 14 Déc 2019 - 17:46

Salve Regina mater miseri cordiae, vita, dulcedo et spes nostra salve
Ad te clamamus, exsules filii Hevae
Ad te suspiramis gementes et flentes in hac lacrimarum valle
Eia ergo advocata nostra, illos tuos miseri cordes oculos ad nos converte
Et Jesum benedictum fructum ventris tui nobis post hoc exsilium ostende
O clemens, o pia, o dulcis virgo Maria

Est-il besoin de dogme.... ?

L'Ave Maria que nous récitons quotidiennement ne lui demande-t-il pas de prier pour nous à l'heure de notre mort.

C'est bien son assistance devant le Créateur que nous invoquons... quel autre rôle que celui d'Avocate?

Sur la notion de Corédemptrice.... Jean-Paul II lui-même n'a pas cru bon d'aller dans le sens de la proclamation du dogme, malgré son Totus Tuus...

Sagesse des hommes....
Monastère de Domrémy
Monastère de Domrémy
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 142
Inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par pax et bonum le Sam 14 Déc 2019 - 21:04

Le pape François n'est pas favorable au dogme de Marie Co-redemptrice,disant que la Vierge Marie ne s'est pas présentée comme telle.
Bien évidemment,dans les Evangiles,la Vierge de Nazareth ne pouvait pas le dire,pas plus que Jésus n'ait affirmé qu'il était le Rédempteur.Il se désignait:"le Fils de l'Homme".
Mais le pape semble ignorer toutes les révélations actuelle où la Co-redemption est affirmée,du moins dans le sens spirituel où Marie a souffert intérieurement les souffrances de son fils.
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6545
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par territoire en héritage le Sam 14 Déc 2019 - 22:04

@Monastère de Domrémy a écrit:...

Sur la notion de Corédemptrice.... Jean-Paul II lui-même n'a pas cru bon d'aller dans le sens de la proclamation du dogme, malgré son Totus Tuus...

...

En fait il a parlé de la Vierge Marie comme Corédemptrice :

https://www.de-vrouwe.info/fr/le-dogme

...
Aujourd’hui, après plus de 50 ans, l’Église catholique se trouve de fait dans cette situation difficile et douloureuse : d’un côté, des cardinaux et des centaines d’évêques aimeraient que par un dogme Marie soit honorée comme Corédemptrice, Médiatrice et Avocate. Des théologiens de renom en mariologie, de nombreux prêtres et des millions de fidèles le voudraient aussi. Certains théologiens et même des saints ont jusqu’à aujourd’hui aimé ce titre de Corédemptrice et s’en sont servi. Citons par exemple Vincent Palotti, Anne Catherine Emmerich, Léopold Mandic, Maximilien Kolbe, Edith Stein ou Padre Pio et Mère Teresa.
Le Pape Jean-Paul II lui aussi a employé ce titre plusieurs fois. Lors de l’audience générale du 8 septembre 1982 par exemple, il disait : « Marie qui a été conçue et est née sans péché a pris part de façon éminente aux souffrances de son Divin Fils pour être ainsi Corédemptrice de toute l’humanité. »



D'autres papes aussi :

https://medias-catholique.info/les-enjeux-oecumenistes-dictent-la-theologie-mariale-du-pape-francois-marie-nest-pas-co-redemptrice/33097

...

De nombreuses fois Pie XI lui donna ces titres de Co-Rédemptrice, d’Avocate, de Médiatrice. En 1928 :
«…Elle fut aussi Réparatrice et porte à juste titre ce nom… …Il a voulu cependant s’adjoindre sa Mère comme Avocate des pécheurs et comme dispensatrice et Médiatrice de ses grâces…»
Le 30 novembre 1933 :
«…Le Rédempteur se devait par la force des choses, d’associer sa Mère à son œuvre. C’est pour cela que nous l’invoquons sous le titre de Corédemptrice. Elle nous a donné le Sauveur. Elle l’a conduit à son œuvre de rédemption jusqu’à la croix…».
En 1935 :
«…O Mère de piété et de miséricorde, qui assistiez votre doux Fils tandis qu’il accomplissait sur l’autel de la Croix la Rédemption du genre humain, vous notre Co-Rédemptrice et associée de ses douleurs…»
Pie VII, en 1805, l’appelle lui-aussi « Avocate » auprès de son divin fils, ce que réitéra Pie XII, un siècle plus tard :
« Nous avons la Vierge pour Avocate universelle en toute chose…»
«…Il l’a établie Mère de miséricorde, notre reine et Avocate très aimante, Médiatrice de ses grâces…»
Saint Pie X l’appelle « Notre Avocate » dans sa célèbre prière à l’Immaculée.
Les saints ne furent pas en reste pour honorer Marie. Alphonse de Liguori et Bernardin de Sienne n’avaient de mots assez grands pour célébrer les privilèges de la Vierge, Saint Thomas d’Aquin les explicita. Saint Bernard de Bustis, au XVe siècle, contribua à développer le thème de Marie Co-Rédemptrice dans la Tradition catholique. Les exemples de saints qui appellent ainsi la Mère de Dieu foisonnent tout au long des siècles. 

Le Saint Office, le 26 juin 1913 et le 22 janvier 1914, approuva l’invocation à « Marie, Co-­Rédemptrice du genre humain ».
...


L'Eglise a reconnu l'authenticité des messages ( 31 mai 2002 Mgr Joseph Maria Punt ) et ces messages contiennent :

https://www.de-vrouwe.info/fr/le-dogme

...

La Sainte Vierge dit quelque chose de tout à fait inattendu sur cette image qui, d’une triple manière dépeint la maternité universelle de Marie pour tous les hommes de tous les temps : « Cette image doit aller dans le monde entier. Elle est la signification et la représentation du nouveau dogme. C’est pourquoi j’ai donné moi-même cette image aux peuples. » (08.12.1952)
L’image serait donc la signification et la représentation d’un nouveau dogme ? De quel nouveau dogme la Dame parle-t-elle ? C’est bien la première fois dans l’histoire des apparitions mariales que la Sainte Vierge demande dans ses messages un nouveau dogme ! Selon ses propres paroles, « ce sera le dernier et le plus grand » (15.08.1951) des dogmes mariaux. En se tournant vers le Saint Père, elle exprime un souhait : « Occupez-vous du dernier dogme, le couronnement de la Mère du Seigneur Jésus-Christ, Corédemptrice, Médiatrice et Avocate. » (11.10.1953)
Plusieurs fois elle s’adresse aussi dans ses messages directement aux théologiens et elle leur explique la grande importance du dogme et les vérités de foi qu’il contient: « Dis à vos théologiens qu’ils peuvent tout trouver dans les livres… Je n’apporte pas de nouvelle doctrine. » (04.04.1954) « L’Église aura bien des combats à mener pour le nouveau dogme. » (15.08.1951)


Cf. aussi, par exemple, du cardinal Charles Journet cet extrait de : "Le traité de l'Eglise" ( chap IV § 2 ) ... :

http://docteurangelique.free.fr/livresformatweb/sommes/8supplementneohomisteeglise.htm

[...]

II. LA VIERGE, SUPRÊME RÉALISATION DE L’ÉGLISE




 
[...]


La médiation corédemptrice personnelle de la Vierge est plus haute que celle de l’Église entière. Elle s’étend à tous les hommes de tous les temps; elle est antérieure et enveloppante par rapport à toute médiation corédemptrice, fût-ce celle même de l’Église. En Marie, l’Église rejoint le point vers lequel elle tendait sans pouvoir l’atteindre par soi seule. En Marie l’Église est pleinement l’Église. En Marie, l’Église devient corédemptrice de tout ce dont le Christ est l’unique rédempteur, à savoir de tous les hommes, qu’ils le sachent ou qu’ils l’ignorent. De même que le soleil porte la terre, qui porte la lune, mais tout le poids de la terre et de la lune pèse en fin de compte directement sur le soleil, ainsi la médiation rédemptrice du Christ porte la médiation corédemptrice universelle de la Vierge, qui porte à son tour la médiation corédemptrice collective de l’Église et la médiation corédemptrice particulière des chrétiens, car il y a des âmes qui en portent d’autres, comme une planète ses satellites. Le poids total du salut du monde pèse en dernière instance sur ce moment de la vie du Christ où il entre en agonie et meurt sur la Croix.
[...]

et :

http://st-michel-archange.over-blog.fr/pages/Le-5e-dogme-marial-marie-coredemptrice-mediatrice-et-avocate-8625178.html

...
Quatre Dogmes sur Marie ont été proclamés par l’Église :
 
1. La Maternité Divine
Lors du Concile d’Éphèse, en 431, le Pape Célestin Ier a défini et proclamé la Maternité Divine, car Marie a enfanté le Fils de Dieu fait homme.
 
2. La Virginité perpétuelle de Marie
Puis ce fut au Concile du Latran, en 649, par le Pape Martin Ier, la proclamation de la Virginité perpétuelle de Marie.
 
3. L’Immaculée Conception
Le Pape Pie IX, le 8 décembre 1854, définit le Dogme de l’Immaculée Conception de Marie qui, par un privilège de Dieu le Père et en regard des mérites de Son Fils Rédempteur, fut préservée, dès Sa conception, de la tache du péché originel. Quatre ans plus tard, soit le 25 mars 1858, voici que l’Immaculée va confirmer la formule théologique de Sa Sainteté Pie IX en confiant à Bernadette son identité : « Je suis l’Immaculée Conception », ce dont Bernadette, une fillette de quatorze ans, n’avait jamais entendu parler.
 
4. L’Assomption de la Vierge Marie
Le 1er novembre 1950, le Pape Pie XII définit le Dogme de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, que « les simples fidèles, les représentants des nations et des provinces ecclésiastiques, ainsi que de nombreux Pères » espéraient tant, surtout depuis la proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception. L’Église était en liesse quand le Pape Pie XII déclara :
«NOUS PROCLAMONS, DÉCLARONS ET DÉFINISSONS QUE C’EST UN DOGME DIVINEMENT RÉVÉLÉ QUE MARIE, L’IMMACULÉE MÈRE DE DIEU, TOUJOURS VIERGE, À LA FIN DU COURS DE SA VIE TERRESTRE, A ÉTÉ ÉLEVÉE EN ÂME ET EN CORPS À LA GLOIRE CÉLESTE.»
 
5. Un dernier Dogme marial
Or, dès le mois d’avril 1951, après avoir donné Sa Prière et décrit Son Image qui doit être propagée à travers le monde, la Dame de Tous les Peuples demande à la voyante d’Amsterdam que l’Église proclame un nouveau et dernier Dogme Marial :

« Marie, CoRédemptrice, Médiatrice et Avocate » :
 
– « Mes pieds sont solidement posés sur le globe de la terre, parce que le Père et le Fils “VEUT”, en ce temps-ci, dans ce monde-ci, m’envoyer en qualité de CoRédemptrice, Médiatrice et Avocate. Et tel sera l’objet du nouveau et dernier Dogme marial. (...) Cette Image doit précéder. Ce Dogme sera fortement controversé ; mais il sera promulgué » (31 mai 1951).
 
– « Ce Dogme sera comme la clé de voûte du Mystère Marial » (4 avril 1954).
 
– « Ma prophétie : “Tous les Peuples me diront bienheureuse”, sera tout entière accomplie quand le Dogme sera proclamé (...). Quand le Dogme, le dernier Dogme de l’histoire mariale, aura été promulgué, c’est alors que la Dame de toTs les Peuples donnera la Paix au monde, la vraie Paix.
« Mais avant cela, il faut que les peuples, en union avec l’Église, récitent ma Prière. Mais il faut qu’ils sachent que la Dame est venue en qualité de CoRédemptrice, Médiatrice et Avocate. Qu’il en soit ainsi ! » (31 mai 1954).
 
Une grande controverse
Mais la Dame a aussi prévenu Sa messagère de la grande controverse que suscitera ce Dogme. Toutefois, ce Dogme sera promulgué et marquera une ère nouvelle :
 
– « J’ai déjà dit combien ce Dogme susciterait des oppositions. Toutefois, l’Église de Rome, qui aura beaucoup à lutter pour cela, le promulguera enfin. L’Église de Rome saura faire face aux résistances. L’Église de Rome croîtra en force et en puissance dans la mesure même où elle affrontera ces résistances » (29 avril 1951).

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2231
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par véronique69 le Dim 15 Déc 2019 - 7:07

Joannes Maria, d'autres sources donnent l'info, d'accord, la Croix, très loin d'être toujours fiable.

 Un grand MERCI pour l'excellente synthèse faite sur la question de la Co-Rédemption de Marie ainsi qu'à territoire en héritage...

véronique69
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1694
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Nicolas-p le Dim 15 Déc 2019 - 9:28

La question est :
Le pape a t'il parlé "ex cathedra " ou non:

Si la réponse est a priori non? donc: opinion personnelle que l'on est pas obligé de suivre....

Il a semble  t'il dit " ne s'est pas présentée" ce qui n'exclut pas qu'elle le soit ...
C'est pragmatique simplement.


Dernière édition par Nicolas-p le Lun 16 Déc 2019 - 14:27, édité 2 fois
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec le Pape François

Masculin Messages : 915
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Philippe-Antoine le Dim 15 Déc 2019 - 9:31

@Nicolas-p a écrit:La question est :
Le pape a t'il parlé "ex cathedra " ou non:

La réponse est a priori non donc: opinion personnelle que l'on est pas obligé de suivre....

De même que nous ne sommes pas obligés de suivre un dogme qui n'est pas proclamé.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Nicolas-p le Dim 15 Déc 2019 - 9:34

Oui tout à fait
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec le Pape François

Masculin Messages : 915
Age : 46
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Philippe-Antoine le Dim 15 Déc 2019 - 10:10

A noter que la proclamation du "dogme" de Marie "co-redemptrice" contredirait le dogme du Christ SEUL Rédempteur defini par le Concile de Trente, ce qui n'est pas possible car un dogme ne peut en contredire un autre.

https://www.vaticancatholique.com/pour-refuter-ceux-qui-disent-que-marie-est-co-redemptrice/

Je suis tout de même assez surpris que les plus ardents défenseurs du "dogme" de Marie "co-redemptrice" sont (parfois) les mêmes que ceux qui reprochent à Vatican II de ne pas être dans la Tradition de l'Eglise...mais bon on n'en n'est pas à une incohérence près.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Monastère de Domrémy le Dim 15 Déc 2019 - 10:30

Je ne suis pas sûr que de citer un site sedevacantiste soit le meilleur moyen de comprendre la position de l'Église.
Maria Valtorta explique très bien ce qu'il faut entendre par corédemption. Il s'agit en réalité d'une adhésion par accessoire au sacrifice unique de la croix.
Le terme à été utilisé par de nombreux papes comme indiqué plus haut. En tout cas le titre d'avocate fait bien partie de la Tradition.
Monastère de Domrémy
Monastère de Domrémy
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 142
Inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Philippe-Antoine le Dim 15 Déc 2019 - 10:48

[quote="Monastère de Domrémy"]Je ne suis pas sûr que de citer un site sedevacantiste soit le meilleur moyen de comprendre la position de l'Église..[m/quote]

Oui, d'accord, mais ça les met aussi en face de leurs propres contradictions et ce n'est pas parce qu'un sedevacantiste dit (parfois) quelque chose de vrai que c'est forcément faux.

Pas de problème, par contre, pour le titre d'avocate (et de Reine) qu'on utilise d'ailleurs dans le Salve Regina "ô vous notre avocate, tournez vers nous votre regard misericordieux et après  cet exil , montrez nous Jesus le fruit beni de vos entrailles: "
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par pax et bonum le Dim 15 Déc 2019 - 11:53

L'idée de Co-Redemption par la vierge Marie est peut-être moins gênante que celle de la dogmatisation.
La dogmatisation conforte l'Eglise Catholique mais elle crée du même coup la division et le durcissement.
Il faut savoir vers où on va:si c'est vers un hyper-catholicisme ou une réunification des Eglises.
Si ce dogme était officiel,on peut dire adieu avec l'entente avec les Protestants qui nous jugent déjà trop "Marianisés" ou "mariologisés" ,ce qui est à l'opposé des révélations de la Vraie Vie en Dieu.
Les Orthodoxes également qui déjà remplacent l'Assomption par la Dormition et refusent l'Immaculée Conception,nous tourneraient le dos encore davantage.
Alors laissons les opinions libres dans notre Eglise comme cela se fait depuis longtemps sur des points particuliers de la foi.
(les quod libet:questions disputées).
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6545
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par purgatoire2000 le Dim 15 Déc 2019 - 19:53

@François Bernon a écrit:« Fidèle à son Maître, qui est son Fils, l’unique Rédempteur, elle n’a jamais voulu prendre quoi que ce soit à son Fils. Elle ne s’est jamais présentée comme corédemptrice. Non : disciple », a-t-il insisté.


Je trouve la raison du refus manque beaucoup de profondeur. S'il fallait définir des dogmes en fonction de ce qui est écrit bien des dogmes n'auraient exister tel que par exemple la Trinité. Le Christ n'a jamais définit la Trinité et pourtant tout le monde sur ce forum y croit comme du fer ...enfin je l'espère et le pape François aussi.
Donc pour moi les raisons sont ailleurs.
purgatoire2000
purgatoire2000
Pour le roi

Masculin Messages : 615
Inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Joannes Maria le Dim 15 Déc 2019 - 20:37

Avant tout il faut bien vérifier que l’information ne soit pas un fake une fausse nouvelle donnée par la croix.

Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4073
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Joannes Maria le Dim 15 Déc 2019 - 20:38


https://www.famillechretienne.fr/foi-chretienne/theologie/peut-on-dire-que-marie-est-coredemptrice-de-l-humanite-170940

Peut-on dire que Marie est corédemptrice de l’humanité ?

CHRONIQUE | Une foi, mille questions | 17/06/2015 | Numéro 1953 | Par Père Nicolas Buttet

Les titres donnés à Marie, tant par la théologie que par la piété populaire, sont nombreux. L’Église a défini quatre dogmes mariaux : la maternité divine de Marie (en 431, à Éphèse) ; sa virginité perpétuelle (en 649) ; l’Immaculée Conception (1854) et l’Assomption (1950).

Le titre de Marie corédemptrice fait partie des nombreux vocables sous lesquels Marie est priée et aimée, en lien avec sa mission particulière dans l’Église et dans le monde. Ce titre n’est pas utilisé comme tel dans les documents du concile Vatican II, bien qu’une discussion assez intense ait eu lieu à ce sujet. Le Concile précise : « La bienheureuse Vierge est invoquée dans l’Église sous les titres d’avocate, auxiliatrice, secourable, médiatrice, tout cela cependant entendu de telle sorte que nulle dérogation, nulle addition n’en résulte quant à la dignité et à l’efficacité de l’unique Médiateur, le Christ ». Le Concile tenait en effet à replacer la dévotion mariale dans le mystère de l’Église et à présenter clairement le Christ comme unique Sauveur du genre humain. Les Pères du Concile ont donc rappelé que Marie est elle aussi rachetée de façon radicale par son Fils.

Il ne fait cependant aucun doute que Marie participe de manière suréminente à l’œuvre de la Rédemption de son Fils Jésus. Tous les théologiens ne franchissent néanmoins pas le pas d’attribuer à Marie le titre de « corédemptrice ». Parmi ceux-ci, le cardinal Ratzinger : « Le concept de corédemptrice s’écarte aussi bien de l’Écriture que des écrits patristiques. Tout vient [du Christ], comme le soulignent les épîtres aux Éphésiens et aux Colossiens. Marie aussi est tout ce qu’elle est par Lui. Le terme de corédemptrice obscurcirait cette donnée originelle. Une bonne intention s’exprime dans un mauvais vocable. Dans le domaine de la foi, la continuité avec la langue de l’Écriture et des Pères est essentielle ».

Le cardinal Journet reconnaît pour sa part qu’il y a une « participation corédemptrice » de chaque baptisé à l’œuvre de l’unique Rédempteur Jésus, selon la parole de saint Paul : « Ce qui manque aux souffrances du Christ, je l’achève en ma chair, pour son corps, qui est l’Église » (Col 1, 24).

En Marie, l’Église devient corédemptrice de tout ce dont le Christ est l’unique rédempteur. 

Cette participation à l’œuvre du Salut ne concerne pas, répétons-le, l’acquisition de la grâce, mais la diffusion de celle-ci dans l’Église et dans le monde. Le cardinal Journet ajoute : « La médiation corédemptrice personnelle de la Vierge est plus haute que celle de l’Église entière. Elle s’étend à tous les hommes de tous les temps ; elle est antérieure et enveloppante par rapport à toute médiation corédemptrice, fût-ce celle même de l’Église. En Marie, l’Église devient corédemptrice de tout ce dont le Christ est l’unique rédempteur, à savoir de tous les hommes, qu’ils le sachent ou qu’ils l’ignorent ».

On le voit, la question est encore « ouverte » quant au vocable « corédemptrice ». ll est donc possible d’appeler Marie « corédemptrice » dans la mesure où l’on confesse fermement l’unique Rédempteur qui est son Fils Jésus. Laissons, pour finir, la parole à saint Jean-Paul II : « Marie, qui a été conçue et est née sans péché, a pris part de façon éminente aux souffrances de son Divin Fils pour être ainsi Corédemptrice de toute l’humanité » (8 septembre 1982). 

Père Nicolas Buttet
Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4073
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Philippe-Antoine le Dim 15 Déc 2019 - 20:45

Personne ne peut vraiment définir  un dogme (au moins dans toute sa profondeur) On y adhère (ou pas).
En tant que catholiques nous y adhérons,  sinon ne nous ne sommes pas catholiques. Pas plus compliqué que ça.

Concernant Marie "Co-rédemptrice," je ne suis pas plus catholique que le Pape, ni plus marial que la Sainte Vierge!!!
Maintenant si un jour l'Eglise proclame ce dogme, pas de problème,  j'y adhérerai.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Pour la Paix

Masculin Messages : 3923
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par territoire en héritage le Dim 15 Déc 2019 - 22:40

.

Le texte officiel (en italien ou espagnol, mais pas paru en français actuellement ) :

http://w2.vatican.va/content/francesco/it/homilies/2019/documents/papa-francesco_20191212_omelia-guadalupe.html
et
http://w2.vatican.va/content/francesco/es/homilies/2019/documents/papa-francesco_20191212_omelia-guadalupe.html

a été cependant traduit en français par zenit :

https://fr.zenit.org/articles/notre-dame-de-guadalupe-femme-mere-disciple-titres-essentiels-de-la-vierge-marie-traduction-complete/

...
 Notre Dame de Guadalupe : les titres « essentiels » de la Vierge Marie (traduction complète)
Et le « principe marial » dans l’Eglise
décembre 13, 2019 00:53Anita BourdinArchives

...


refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Capture-d’écran-2019-12-12-à-18.14.08-489x275

Fête de Notre Dame de Guadalupe, capture @ Vatican Media


Homélie du pape François


La célébration d’aujourd’hui, les textes bibliques que nous avons entendus et l’image de Notre Dame de Guadalupe qui nous rappelle le Nican mopohua, me suggèrent pour elle trois adjectifs: dame-femme, mère et métisse.


Marie est une femme. C’est une femme, c’est une dame, comme le dit le Nican mopohua. Femme avec autorité de femme. Elle se présente en tant que femme, et elle se présente avec le message d’un autre, c’est-à-dire qu’elle est femme, dame et disciple. Saint Ignace aimait l’appeler Notre Dame. Et c’est aussi simple que cela, elle ne prétend pas autre chose: elle est femme, disciple.


La piété chrétienne à travers les âges a toujours cherché à la louer par de nouveaux titres: c’étaient des titres filiaux, des titres de l’amour du peuple de Dieu, mais ils ne touchaient pas son être de femme-disciple.


Saint Bernard disait que lorsque nous parlons de Marie, la louange, les titres de louange ne suffisent jamais, mais ils ne touchaient pas son humble condition de disciple. Disciple.
Fidèle à son Maître, qui est son Fils, l’unique Rédempteur, elle n’a jamais voulu prendre pour elle quelque chose de son Fils. Elle ne s’est jamais présentée comme co-rédemptrice. Non, disciple.


Et un certain Saint-Père dit que le fait d’être disciple est plus digne que la maternité. Questions de théologiens, mais disciple. Elle n’a jamais rien volé pour elle à son Fils, elle l’a servi parce qu’elle est mère, elle donne la vie, à la plénitude des temps, comme nous l’avons entendu, à ce Fils né d’une femme.


Marie est notre Mère, elle est Mère de nos peuples, elle est Mère de nous tous, elle est Mère de l’Église, mais elle est aussi figure de l’Église. Et elle est la mère de notre cœur, de notre âme. Un certain Saint-Père dit que ce qui est dit de Marie peut être dit, à sa manière, de l’Église et à sa manière, de notre âme. Parce que l’Église est féminine et que notre âme a cette capacité de recevoir de Dieu la grâce, et dans un sens, les Pères la voyaient comme féminine. Nous ne pouvons pas penser l’Église sans ce principe marial qui s’étend.


Lorsque nous cherchons le rôle de la femme dans l’Église, nous pouvons prendre le chemin de la fonction, car la femme a des fonctions à remplir dans l’Église. Mais cela nous laisse à mi-chemin.
La femme dans l’Église va plus loin, avec ce principe marial qui « maternalise » l’Église et la transforme en la Sainte Mère Église.
Marie femme, Marie mère, sans autre titre essentiel. Les autres titres – pensez aux litanies de Lorette – sont des titres d’enfants amoureux qui les chantent à leur Mère, mais ne touchent pas à l’essentiel de l’être de Marie : femme et mère.


Et troisième adjectif que je dirais en la regardant, elle a voulu être métisse pour nous, elle s’est métissée. Mais pas seulement avec le petit Juan Diego, avec le peuple. Elle s’est métissée pour être la Mère de tous, elle s’est métissée avec l’humanité. Pourquoi ? Parce qu’elle a « métissé » Dieu. Et c’est là le grand mystère : Marie Mère « métisse » Dieu, vrai Dieu et vrai homme, dans son Fils.


Lorsque l’on vient avec des histoires selon lesquelles il faudrait la déclarer ceci, ou faire cet autre dogme ou cela, ne nous perdons pas dans un non-sens : Marie est femme, elle est Notre Dame, Marie est la Mère de son Fils et de la Sainte Mère l’Église hiérarchique et Marie est métisse, femme de nos peuples, mais qui a « métissé » Dieu.


Qu’elle nous parle comme elle a parlé à Juan Diego depuis ces trois titres : avec tendresse, avec chaleur féminine et avec la proximité du métissage. Ainsi soit-il.


© Zenit pour la traduction – Anita Bourdin



Cependant considérons ce qu'a écrit Léon XIII (un extrait) :

http://jesusmarie.free.fr/encycliques_mariales_leon_XIII.html

...

Les prières que saint Dominique, guidé et secouru par Dieu, a, le premier, composées en l'honneur de Marie ont été, à juste titre, appelées Rosaire. Car, autant de fois, en nous unissant à la louange angélique, nous saluons Marie pleine de grâce, autant de fois, par cet éloge répété, nous offrons, pour ainsi dire, à cette Vierge bénie des roses qui répandent la suavité du plus agréable parfum, autant de fois se présente à notre esprit et l'éminente dignité de Marie et la grâce infinie qui lui vient de Dieu par Jésus-Christ, le fruit de ses entrailles ; autant de fois nous rappelons les autres mérites extraordinaires par lesquels Elle a participé avec son Fils Jésus à la Rédemption du genre humain.

Oh ! combien donc est douce à la Vierge Marie, combien Lui est agréable la salutation angélique, puisque, au moment où Gabriel la lui adressait, Elle comprit que, par la vertu de l'Esprit-Saint, Elle avait conçu le Verbe de Dieu !

Mais, de nos jours aussi, la vieille hérésie albigeoise, sous un nom différent et sous le patronage d'autres sectes, renaît d'une manière étonnante, avec les formes et les séductions nouvelles d'erreurs et de doctrines impies ; elles s'insinue à nouveau dans ces contrées, infecte et contamine de sa honteuse contagion les peuples chrétiens qu'elle entraîne lamentablement à leur perte et à leur ruine. Nous voyons, en effet, et Nous déplorons grandement la tempête soulevée, dans le moment présent, en France surtout, contre les familles religieuses qui, par leurs œuvres de piété et de charité, ont si bien mérité de l'Eglise et des peuples.

Or, pendant que Nous gémissons sur ces maux et que les graves afflictions de l'Eglise remplissent Notre cœur d'une amère douleur, Nous voyons avec joie, à côté du mal, apparaître les indices non douteux d'un meilleur avenir. En effet, ce Nous est un favorable et heureux présage — daigne l'auguste Reine du Ciel le ratifier — que l'on doive, au mois d'octobre prochain, comme Nous l'avons dit plus haut, consacrer dans les sanctuaires de Lourdes autant d'autels qu'il y a de Mystères du Très Saint Rosaire.

Certes, rien ne peut être plus efficace pour nous concilier la faveur de la Vierge Marie et nous mériter les grâces les plus salutaires, que d'entourer des plus grands honneurs possibles les mystères de Rédemption auxquels nous voyons qu'Elle n'a pas seulement assisté mais participé, et de dérouler devant tous les yeux la série de ces divines vérités proposées à notre méditation. Et c'est pourquoi Nous sommes assuré que la Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère très tendre des hommes, sera propice aux vœux et aux prières que les foules innombrables de chrétiens, accourus de toutes parts, multiplieront dans ses sanctuaires, et qu'Elle joindra et associera son intercession à la leur, afin que la conjuration de la prière fasse, pour ainsi dire, violence au ciel et touche le Dieu des miséricordes infinies. Puisse, de la sorte, la très puissante Vierge-Mère qui, autrefois, a coopéré par sa charité à la naissance des fidèles dans l'Eglise, être, maintenant encore, l'intermédiaire et la patronne de notre salut ! Qu'elle frappe et écrase les innombrables têtes de l'hydre impie qui étend de plus en plus ses ravages par toute l'Europe ; qu'Elle ramène la tranquillité de la paix dans les esprits inquiets ; et qu'ainsi, enfin, soit hâté le retour des individus et des sociétés à Jésus-Christ qui peut sauver à tout jamais ceux qui s'approchent de Dieu par son entremise.
C'est pourquoi, rempli de bienveillance pour Notre Vénérable frère l'évêque de Tarbes et Nos fils bien-aimés du clergé et du peuple de Lourdes, Nous avons résolu de répondre favorablement, par la présente Lettre apostolique, à toutes les demandes qu'ils Nous ont récemment présentées. Et Nous avons ordonné qu'un exemplaire authentique de cette Lettre soit adressé à tous Nos Vénérables frères dans le ministère pastoral, patriarches, archevêques, évêques et tous autres prélats de l'univers catholique, afin qu'ils soient remplis de la même joie et de la même allégresse sainte que Nous-même.
C'est pour cela que, — pour le bien, le bonheur et la félicité de tous, pour l'accroissement de la gloire de Dieu et pour le plus grand avantage de toute l'Eglise catholique, — en vertu de Notre autorité apostolique et par la teneur de la présente Lettre, Nous chargeons Notre cher fils Benoît-Marie Langénieux, cardinal de la sainte Eglise romaine, de consacrer régulièrement, en Notre Nom et avec Notre autorité, le nouveau sanctuaire, érigé dans la ville de Lourdes et dédié à Dieu, en l'honneur de la bienheureuse Vierge Marie, sous le vocable du Très Saint Rosaire.
Nous accordons, en outre, à ce très cher fils le privilège de porter le pallium pendant cette solennelle cérémonie, comme s'il se trouvait dans son archidiocèse ; et enfin, à l'issue de cette solennité, de bénir, avec les indulgences accoutumées, en vertu encore de Notre autorité et en Notre nom, l'assemblée des fidèles. Nous accordons ces faveurs, nonobstant toute disposition ou règlement contraires.
Donné à Rome, près de Saint-Pierre, sous l'anneau du Pêcheur, le 8 sept 1901, de Notre pontificat l'an vingt-quatrième.
LEON XIII, PAPE.

...
Dans l'oeuvre donnée à Maria Valtorta :

http://www.maria-valtorta.org/Quaderni/430907.htm

...

Béni soit le fruit de tes entrailles".   

La maternité divine et virginale fait que Marie n’est surpassée que par Dieu.        

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 Mais ne vous arrêtez pas à contempler uniquement la gloire de Marie. Pensez à ce qu’il lui en a coûté pour obtenir cette gloire. Celui qui regarde le Christ dans la lumière de la résurrection et ne médite pas sur le Rédempteur mourant dans les ténèbres du Vendredi Saint n’est qu’un sot. De même, celui qui pense à la gloire de Marie et ne médite pas sur la façon dont elle parvint à la gloire n’est qu’un sot. Le fruit de son sein, moi, le Christ, Verbe de Dieu, a déchiré son sein[1].  

Et n’allez pas comprendre mes paroles de travers[2]. Je ne l’ai pas déchiré humainement[3]. Elle était au-dessus des misères humaines; sur elle ne pesait pas la condamnation d’Ève[4], mais elle n’était pas au-dessus de la douleur. Et la grande douleur, douleur insigne, souveraine, absolue, est entrée en elle, avec la violence d’un météore qui fond du ciel, à l’instant même où elle connut l’extase de l’étreinte avec l’Esprit créateur[5].       

Haut de page.       

281> refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 La béatitude et la douleur ont serré le cœur de Marie en un seul nœud au moment de son ‘fiat’ suprême et de ses noces très chastes. La béatitude et la douleur se fondirent en une seule chose, tout comme Marie ne faisait plus qu’un avec Dieu. Elle était appelée à une mission de rédemptrice et, dès le premier instant, la douleur surpassa la béatitude. Celle-ci vint à son Assomption.

Unie à l’Esprit de sagesse, son esprit eut la révélation de l’avenir qui était réservé à sa créature, et dès lors, il n’y eut plus, pour Marie, de joie au sens habituel de ce mot.        

À chaque heure qui passait, pendant que je me formais, puisant la vie à son sang de vierge-mère[6] — et caché au fond de ses entrailles, j’avais d’inénarrables échanges d’amour avec ma Mère[7] — un amour et une douleur sans pareil se levaient, telles les vagues d’une mer orageuse, dans le cœur de Marie et la fouettaient de leur violence.   

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 Le cœur de ma Mère connut la morsure des épées de la douleur[8] du moment où la Lumière, quittant le centre du Feu Unique et Trin, pénétra en elle, amorçant l’Incarnation de Dieu et la Rédemption de l’humanité; et cette morsure s’accrut, d’heure en heure, pendant la sainte gestation au cours de laquelle le sang divin s’élaborait d’une source de sang humain, le cœur du Fils battait au rythme du cœur de la Maman, la chair éternelle se formait avec la chair immaculée de la vierge.         


refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 La douleur fut plus grande au moment où je naquis pour être Lumière dans un monde de ténèbres. La béatitude de la mère qui embrasse son enfant se transforma chez Marie en la certitude de la Martyre qui sait que le martyre approche.          

"Béni soit le fruit de tes entrailles".  

Oui. Mais à ces entrailles qui méritaient toute la joie destinée à un Adam sans faute, j’ai dû donner toute la douleur. Et pour vous. Pour vous la peine d’affliger Joseph[9]. Pour vous l’accouchement dans une telle désolation. Pour vous la prophétie de Siméon qui lui tourna la lame dans la plaie, renforçant et aiguisant la morsure de l’épée. Pour vous la fuite en terre étrangère, pour vous les anxiétés de toute une vie, pour vous les soucis de savoir que j’évangélisais des castes ennemies qui me persécutaient, pour vous l’effroi de la capture, le tourment des multiples tortures, l’agonie de mon agonie, la mort de ma mort.      

Haut de page.       

282> refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 J’ai été recueilli sur le sein qui m’avait porté avec une piété qui ne pouvait être plus grande; mais, en vérité, je vous dis que, entre mon cœur, privé de mouvement vital et lacéré par le coup de lance, et celui de la Mère très affligée qui me tenait sur ses genoux, il n’y avait aucune différence de vie et de mort[10]. Le cœur de Marie et son sein avaient été tués comme moi, l’Innocent, avais été tué.          

Aux miracles reliés à la Rédemption, connus ou inconnus, manifestes pour tous ou révélés à quelques privilégiés, ajoutez celui-ci : le fait que la vie a continué en Marie par œuvre de l’Éternel après que son cœur fut brisé par et pour le genre humain comme celui du Fils, son Jésus.    

Vous qui ne connaissez pas et ne voulez pas supporter la douleur, pouvez-vous imaginer quelle fut celle de la Bénie, de l’Immaculée, de la Sainte, de porter en elle un cœur lacéré, mort, abandonné, et de voir replié sur son sein un corps sans vie, martyrisé, ensanglanté, li­vide, lequel avait été le corps du Fils, la chair de sa chair, le sang de son sang, la vie de sa vie, l’amour de son esprit ? 

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 Vous m’avez eu parce que, trente-trois ans avant moi, Marie a accepté de boire le calice de l’amertume. Sur le bord de la coupe que j’ai bue dans des sueurs de sang, j’ai trouvé la saveur des lèvres de ma Mère, et ses pleurs amers étaient mélangés au fiel de mon sacrifice. Et, croyez-moi, la chose qui m’a coûté le plus fut de la faire souffrir, elle qui ne méritait pas la douleur. L’abandon du Père, la souffrance de ma Mère, la trahison de l’ami qui contenait toutes les trahisons futures, voilà les choses les plus atroces de mon atroce supplice de Rédempteur. Le coup de lance de Longin dans un organe désormais insensible à la douleur n’est rien en comparaison.  


refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 La douleur fut plus grande au moment où je naquis pour être Lumière dans un monde de ténèbres. La béatitude de la mère qui embrasse son enfant se transforma chez Marie en la certitude de la Martyre qui sait que le martyre approche.          

"Béni soit le fruit de tes entrailles".  

Oui. Mais à ces entrailles qui méritaient toute la joie destinée à un Adam sans faute, j’ai dû donner toute la douleur. Et pour vous. Pour vous la peine d’affliger Joseph[9]. Pour vous l’accouchement dans une telle désolation. Pour vous la prophétie de Siméon qui lui tourna la lame dans la plaie, renforçant et aiguisant la morsure de l’épée. Pour vous la fuite en terre étrangère, pour vous les anxiétés de toute une vie, pour vous les soucis de savoir que j’évangélisais des castes ennemies qui me persécutaient, pour vous l’effroi de la capture, le tourment des multiples tortures, l’agonie de mon agonie, la mort de ma mort.      

Haut de page.       

282> refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 J’ai été recueilli sur le sein qui m’avait porté avec une piété qui ne pouvait être plus grande; mais, en vérité, je vous dis que, entre mon cœur, privé de mouvement vital et lacéré par le coup de lance, et celui de la Mère très affligée qui me tenait sur ses genoux, il n’y avait aucune différence de vie et de mort[10]. Le cœur de Marie et son sein avaient été tués comme moi, l’Innocent, avais été tué.          

Aux miracles reliés à la Rédemption, connus ou inconnus, manifestes pour tous ou révélés à quelques privilégiés, ajoutez celui-ci : le fait que la vie a continué en Marie par œuvre de l’Éternel après que son cœur fut brisé par et pour le genre humain comme celui du Fils, son Jésus.    

Vous qui ne connaissez pas et ne voulez pas supporter la douleur, pouvez-vous imaginer quelle fut celle de la Bénie, de l’Immaculée, de la Sainte, de porter en elle un cœur lacéré, mort, abandonné, et de voir replié sur son sein un corps sans vie, martyrisé, ensanglanté, li­vide, lequel avait été le corps du Fils, la chair de sa chair, le sang de son sang, la vie de sa vie, l’amour de son esprit ? 

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Image018 Vous m’avez eu parce que, trente-trois ans avant moi, Marie a accepté de boire le calice de l’amertume. Sur le bord de la coupe que j’ai bue dans des sueurs de sang, j’ai trouvé la saveur des lèvres de ma Mère, et ses pleurs amers étaient mélangés au fiel de mon sacrifice. Et, croyez-moi, la chose qui m’a coûté le plus fut de la faire souffrir, elle qui ne méritait pas la douleur. L’abandon du Père, la souffrance de ma Mère, la trahison de l’ami qui contenait toutes les trahisons futures, voilà les choses les plus atroces de mon atroce supplice de Rédempteur. Le coup de lance de Longin dans un organe désormais insensible à la douleur n’est rien en comparaison.  

Et si l’on peut établir une norme, sachez que moi, Dieu, je n’estime pas me diminuer en aimant d’un amour infini, plein de vénération, ma Mère dont je vois la nature immaculée, œuvre du Père. Mais je me souviens aussi de sa vie martyrisée de Co-Rédemptrice sans laquelle -je n’aurais pas été Homme parmi les humains et votre Rédempteur éternel.  

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2231
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par vinz 109 le Dim 15 Déc 2019 - 22:58

@Philippe-Antoine a écrit:Personne ne peut vraiment définir  un dogme (au moins dans toute sa profondeur) On y adhère (ou pas).
En tant que catholiques nous y adhérons,  sinon ne nous ne sommes pas catholiques. Pas plus compliqué que ça.

Concernant Marie "Co-rédemptrice," je ne suis pas plus catholique que le Pape, ni plus marial que la Sainte Vierge!!!
Maintenant si un jour l'Eglise proclame ce dogme, pas de problème,  j'y adhérerai.

De toute façon par principe si le pape déclare un dogme en mettant en jeu l'infaillibilité pontificale cela devient une vérité de foi à laquelle tout catholique est censé adhérer mais après pour que cela rentre dans les coeurs c'est une autre affaire. Je connais beaucoup de catholiques dans ma paroisse qui ne croient pas à l'Immaculée conception et ont plus d'admiration pour Luther que pour le saint curé d'Ars... Confus
vinz 109
vinz 109
Combat avec l'Archange Michel

Messages : 1162
Inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Marzina le Dim 15 Déc 2019 - 23:02

Regard sur le cas de Kérizinen
par Don Patrick de LAUBIER
jeudi 14 août 2014



Marie corédemptrice, médiatrice et avocate


Le pontificat de Jean-Paul II a été marqué notamment par l’influence de deux révélations privées : Fatima et le message de sœur Faustine. Citons aussi Medjugorge (depuis 1981) qui a donné lieu à la constitution d’une commission romaine en 2010 présidée par le cardinal Camillo Ruini et qui vient de clore son enquête (17 janvier 2014) dont on attend les conclusions. Évoquons également le cas des cinquante-six messages adressés par la Dame de tous les peuples à Amsterdam (1945-1959) qui a d’abord fait l’objet d’une décision négative jusqu’en 1995, puis, d’une approbation pour une dévotion publique en 1996 et enfin une reconnaissance de son caractère surnaturel le 31 mai 2002. Ces messages de la Vierge portent notamment sur une demande, bien extraordinaire et même prodigieuse pour une révélation privée, puisqu’il s’agit de proclamer le dogme de Marie corédemptrice, médiatrice et avocate [1].
De 1900 à 1954, on comptait 362 cas de révélations privées avec quatre approbations formelles et dix autorisations de culte. En 2014 il faut ajouter trois approbations : Akita (1974 au Japon) et Amsterdam (2002), Le Laus, trois reconnaissances de culte : l’Escorial (2010), Île Bouchard (1947), Kibého (1982). Il reste cinq cas controversés : Tilly, Kerizinen, Garabandal, Medjugorge, San-Damiano ) [2].
Le Ciel s’adresse donc à la terre pour une conversion obtenue par la prière et la pénitence. Dans l’Ancien Testament les prophètes étaient plus spécialement chargés de proclamer la volonté de Dieu, aujourd’hui c’est par des révélations privées à des gens simples, parfois des convertis, que Dieu fait connaître sa volonté. Lorsque l’apostasie s’étend et rend les fidèles infidèles, il faut d’autres voix plus émotionnelles pour faire entendre les sourds. C’est alors que les experts rationalistes, clercs ou laïcs, s’attachent à ruiner les appels du Ciel comme hier les faux prophètes contredisaient les vrais. On remarque que les enfants, les pauvres, les pécheurs convertis, sont plus spécialement choisis, comme à Lourdes et Fatima, pour transmettre la volonté de Dieu «  sans glose  ». Rome confie la tâche de discernement aux évêques qui examinent puis décident. C’est une lourde responsabilité. Le peuple de Dieu doit obéir mais il arrive comme dans le cas de missions confiées à des amis de Dieu et persécutés par leurs supérieurs qu’il faut à la fois obéir et croire ce que Dieu fait comprendre dans l’intimité des cœurs. Il suffit de citer ici le cas de Sœur Faustine qui devait en même temps obéir aux supérieures et réaliser ce que le Christ demandait par ailleurs : fête de la Miséricorde, icône du Christ, fondation d’une nouvelle communauté, dévotions diverses (chapelet, lecture du Petit Journal) que son entourage immédiat prenait pour d’absurdes rêveries. La sainteté de l’humble sœur polonaise rendit possible une situation qui humainement était impossible.
Les révélations privées ne peuvent être comprises que dans la prière et il faut retenir plusieurs possibilités : révélations authentiques / révélations fausses ; révélations d’abord authentiques / devenues fausses et révélations en parties justes et /partiellement erronées . C’est l’obéissance qui permettra de séparer la paille du bon grain, mais cette obéissance peut, du fait même de l’autorité, ne pas pouvoir donner des fruits [3]
.
Il arrive que la Grâce exige la réalisation de telle ou telle condition sans aucune proportion avec le message principal. Historiquement on peut citer la demande faite à Louis XIV de mettre l’image du Cœur du Christ sur les drapeaux pour triompher de ses ennemis, ou bien que le pape consacre, en union avec les évêques, la Russie au Cœur de Marie afin de triompher du communisme. Ici on se trouve devant un geste de foi et d’humilité pour obtenir un résultat complètement démesuré avec la nature du geste. Dans la Bible la guérison d’une lèpre est obtenue par un simple bain dans le Jourdain, figure du baptême [4].
Cette disproportion est l’image de la puissance des sacrements qui pour être reçus de manière féconde doivent être accueillis de manière active. On peut recevoir quotidiennement l’Eucharistie sans aucun profit par l’indifférence. Dieu peut tout mais Il a voulu dépendre de notre liberté créée à son image et ressemblance.
La tonalité eschatologique est dans les révélations contemporaines de plus en plus sensible. Le Seigneur avait déclaré à Sœur Faustine (1905-1938) qu’Il l’envoyait pour préparer l’humanité à son retour. Notre-Dame de l’Escorial (1981-2013) dont les messages (1981-2002) sont si impressionnants a fait l’objet d’une reconnaissance de culte (6 février 2010) par le cardinal don Antonio Rocco Valera, archevêque de Madrid (chapelle sur les lieux de l’apparition). La voyante, Luz Amparo est décédée en août 2013, j’ai concélébré la messe de sépulture au milieu des communautés très vivantes qui s’inspirent des messages. Jésus déclara à Luz Amparo dans les révélations à l’Escorial (1981) [5] : «  Le dernier jour est proche, Ma fille, et en ce dernier jour, Je viendrai comme Juge.  » Luz Amparo voit l’enfer où l’on ne meurt plus, où la souffrance est éternelle. Cette vision affreuse est suivie d’une brève vision du Ciel. Le Ciel est là où Je suis dit Jésus et pour y être il faut l’humilité c’est-à-dire la vérité. «  Ma Miséricorde est très grande, mais Ma Justice est immense.  » La Vierge ajoute : «  Et lorsque vous vous présenterez devant la divine majesté de Dieu, ce sera terrible parce que vous n’avez pas voulu mettre ses Lois en pratique. Il ne vous connaîtra pas, comme vous, vous n’avez pas voulu le connaître. Quand vous arriverez en présence de Dieu, que vous répondra-t-Il ?  »
On voit qu’il s’agit de vérités qui engagent le salut ! à l’Escorial les prêtres font l’objet d’une leçon énergique de la part de la Mère de Dieu : «  Soyez clairs et dites la Vérité. La Vérité est crue, et les pasteurs ont peur de dire la Vérité. Ils ne parlent que de la Miséricorde de Dieu. C’est pourquoi chaque individu veut se gouverner par lui-même et veut la liberté car comme Dieu est miséricordieux, quoi qu’ils fassent, Dieu appliquera sa Miséricorde, selon ce que disent beaucoup de prêtres… Vous prenez le péché pour la vertu et la vertu pour le péché… Et comment un grand nombre de pasteurs de mon Église ne croient-ils pas que la mère de Dieu peut se manifester aux hommes !  » On pense ici à Kerizinen !
Les apparitions de Kerizinen à Jeanne-Louise Ramonet (1910-1995) sont contemporaines de celles d’Amsterdam demandant la proclamation du dogme de Marie Co-rédemptrice. Rappelons qu’entre le 15 septembre 1938 et le 1er octobre 1965, il y eut soixante-et-onze apparitions, quinze de Jésus et Marie ensemble, onze du Christ seul, une de la Sainte Famille et quarante-trois de la Vierge Marie. Au total soixante-cinq messages de deux pages en moyenne. La consécration du Monde aux Cœurs unis, du Christ et de Marie, dans le Saint-Esprit est explicitement demandée. La prière du rosaire est privilégiée.
C’est l’évêque qui doit juger des révélations. Quatre interdits ont frappé les apparitions de Kerizinen, obligeant les fidèles à obéir malgré la conviction de plusieurs qui croient à son authenticité. Il faut replacer ce fait dans un ensemble de révélations privées qui ont fait l’objet au XXe siècle notamment de décisions du Magistère et qui sont parfois réexaminées dans un sens positif. Il est impossible de définir exactement les règles de reconnaissance puisque chaque apparition a des caractéristiques propres et l’évêque tient une place essentielle sans qu’on puisse prévoir son comportement.
Quatre interdits ont été signifiés par des évêques successifs de Kerizinen. Le dernier, Mgr Jean-Marie Le Vert, nommé en 2007, a été suspendu en mai 2014 pour raison de santé. Quelle perspective désormais ?
Une épreuve aussi sensible, frappant un diocèse qui se montre très hostile à une reconnaissance de l’apparition, appelle la charité et la prière des intéressés eux-mêmes. Peut-on cependant établir un lien spirituel entre le refus de reconnaître l’apparition et la nature de l’épreuve bien qu’elle soit apparemment sans aucun lien avec les apparitions de Kerizinen ? C’est en tout cas une interprétation humaine possible.
Dans ce cas peut-on attendre, comme à Amsterdam, que la nomination d’un nouvel évêque puisse donner lieu à une reconnaissance ou du moins à une autorisation de culte ? On peut l’espérer dans la prière.

https://www.france-catholique.fr/Regard-sur-le-cas-de-Kerizinen.html



[1] Le 10 mai 1963 c’est un message particulier adressé au pape Pie XII pour lui demander d’évoquer son titre de «  Corédemptrice, Médiatrice et Avocate  ». Le recueil des messages a été publié en français en 2006 (Téqui, 219 pages).
Lire aussi l’article du P. Bertrand de Margerie, dans la revue Képhas d’octobre-décembre 2002, disponible sur Internet : «  Récapitulation sur l’évolution historique de la doctrine de la corédemption  ».
[2] Yves Chiron, Enquête sur les apparitions de la Vierge, Librairie académique Perrin, coll. de poche Tempus, 427 pages, 10 e.
P. René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire des apparitions de la Vierge, Fayard, 1432 pages, 79 e.
[3] Signalons la déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi condamnant le 12 septembre 2007 «  l’Armée de Marie  » fondée par une femme, Marie-Paule Gigère en 1971, et intitulée «  Communauté de N.-D. de tous les peuples  » située au Canada et déclarée schismatique, non catholique et fausse. Le P. Jean Pierre Mastropietro, qui en fait partie est excommunié ainsi que les diacres et prêtres qui ont prétendu se faire ordonner par lui. On a là un exemple d’une dérive, ou plutôt d’une parodie d’Amsterdam, hérétique, absurde et clairement condamnée.
[4] à Kérizinen c’est la récitation du rosaire qui est tout spécialement recommandée.
[5] Messages des 13 novembre 1981, 6 avril et 4 mai 1996. Voir le numéro spécial de Chrétiens Magazine du 1er novembre 2010.

Marzina
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 154
Inscription : 06/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par véronique69 le Lun 16 Déc 2019 - 6:02

Joannes Maria, considérez-vous ZENITH comme un organe officiel assez sérieux pour les in formations concernant le vatican et que dès lors, on n'est pas dans la fake-new (zénith proposé par territoire en héritage).
On peut comprendre votre embarras puisque votre credo est que toute parole relevant du pape est inspirée par l'Esprit-Saint et relève de l'infaillibilité.
En la matière, ce credo pose problème avec votre connaissance très pointue que vus avez des apparitions, en autre, celle d'AMSTERDAM RECONNUE par l'Eglise...

véronique69
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1694
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par BENEDICTE 2 le Lun 16 Déc 2019 - 12:06

@vinz 109 a écrit:
@Philippe-Antoine a écrit:Personne ne peut vraiment définir  un dogme (au moins dans toute sa profondeur) On y adhère (ou pas).
En tant que catholiques nous y adhérons,  sinon ne nous ne sommes pas catholiques. Pas plus compliqué que ça.

Concernant Marie "Co-rédemptrice," je ne suis pas plus catholique que le Pape, ni plus marial que la Sainte Vierge!!!
Maintenant si un jour l'Eglise proclame ce dogme, pas de problème,  j'y adhérerai.

De toute façon par principe si le pape déclare un dogme en mettant en jeu l'infaillibilité pontificale cela devient une vérité de foi à laquelle tout catholique est censé adhérer mais après pour que cela rentre dans les coeurs c'est une autre affaire. Je connais beaucoup de catholiques dans ma paroisse qui ne croient pas à l'Immaculée conception et ont plus d'admiration pour Luther que pour le saint curé d'Ars... Confus
    ce dogme  aurait des conséquences sur l'œcuménisme ,très cher  à notre région …...et serait source de schisme????

Les pensées de DIEU ne sont pas nos pensées …...Prions le ROSAIRE ,si c'est le plan de DIEU ,cela se fera même dans un siècle ? ou plus…..si non cette idée disparaitra ;

BENEDICTE 2
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 761
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Catherine Jouenne le Lun 16 Déc 2019 - 13:40

@pax et bonum a écrit:L'idée de Co-Redemption par la vierge Marie est peut-être moins gênante que celle de la dogmatisation.
La dogmatisation conforte l'Eglise Catholique mais elle crée du même coup la division et le durcissement.
Il faut savoir vers où on va:si c'est vers un hyper-catholicisme ou une réunification des Eglises.
Si ce dogme était officiel,on peut dire adieu avec l'entente avec les Protestants qui nous jugent déjà trop "Marianisés" ou "mariologisés" ,ce qui est à l'opposé des révélations de la Vraie Vie en Dieu.
Les Orthodoxes également qui déjà remplacent l'Assomption par la Dormition et refusent l'Immaculée Conception,nous tourneraient le dos encore davantage.
Alors laissons les opinions libres dans notre Eglise comme cela se fait depuis longtemps sur des points particuliers de la foi.
(les quod libet:questions disputées).
Applaudissement Applaudissement Applaudissement Good! Good!

De toutes façons, le Saint Office, le 26 juin 1913 et le 22 janvier 1914, a approuvé depuis un bail l’invocation à « Marie, Co-­Rédemptrice du genre humain ».

Le Père Garrigou-Lagrange dans son ouvrage La Mère du Sauveur et notre vie intérieure lui donne pareillement ce titre de Co-Rédemptrice.
Catherine Jouenne
Catherine Jouenne
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 779
Age : 55
Localisation : France
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Père Nathan le Lun 16 Déc 2019 - 13:48

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Sainte10

Marie, Mère de l’Église  =  Marie Médiatrice  =  Marie Corédemptrice

c'est exactement le même dogme indiquant la même vérité sous trois proclamations identiques quant au contenu

le reste c'est du petit baratin, si je puis me permettre .... du petit métissage
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4010
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par véronique69 le Lun 16 Déc 2019 - 13:59

prédominance de l'opinion HUMAINE exprimée par pax et bonum applaudie par la modération, ce qui ne va pas tout à fait dans le sens des messages d'AMSTERDAM. Paradoxe sur un forum qui se dit "à l'écoute des révélations de notre temps" ?...

véronique69
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1694
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Isabelle-Marie le Lun 16 Déc 2019 - 14:17

@véronique69 a écrit:prédominance de l'opinion HUMAINE exprimée par pax et bonum applaudie par la modération, ce qui ne va pas tout à fait dans le sens des messages d'AMSTERDAM. Paradoxe sur un forum qui se dit "à l'écoute des révélations de notre temps" ?...


Aucun paradoxe à mon sens. Les réponses de pax et bonum et du père Nathan sont tout à fait complètes et ne sont pas une "prédominance de l'opinion humaine".

Nous ne sommes pas non plus des fanatiques des révélations privées qui cherchent à coller à telle ou telle interprétation qu'on peut vouloir leur donner.  soeur
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5523
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par véronique69 le Lun 16 Déc 2019 - 14:27

Toutes mes excuses, on pensait qu'on pouvait prêter une certaine attentions aux révélations privées, sans en être fanatiques pour autant, comme Amsterdam, quand elles sont RECONNUES par l'Eglise et qui  peuvent donner l'interprétation du Ciel confirmée donc par l'Eglise.
 Bien entendu, pax et bonum, le Père Nathan donnent le juste éclairage et tout questionnement n'est que du "petit baratin".

véronique69
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1694
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice Empty Re: refus de proclamation du dogme de Marie corédemptrice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum