Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Manuela le Mer 23 Mar 2011 - 0:39

Je suis venu de passage sur le forum et je souhaite te dire merci cher Gilles pour ce beau texte.

Je te souhaite bon retour et bonne soirée.


Amitiés,

Manuela.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Sam 26 Mar 2011 - 13:03





POURQUOI MOI, SEIGNEUR ?

par Henri LUSCHER


Quand l’épreuve frappe à notre porte, les « pourquoi » se multiplient dans notre esprit. L’Ecriture est remplie de récits de croyants qui, dans leurs douleurs, ont crié à Dieu pour exprimer leur désarroi et chercher secours et réconfort auprès de lui.

Le psalmiste, décrivant un temps d’adversité, s’adresse au Seigneur dans son désespoir : « Réveille-toi ! Pourquoi dors-tu Seigneur ? Réveille-toi ! Ne nous repousse pas à jamais ! Pourquoi caches-tu ta face ? Pourquoi oublies-tu notre misère ?…Lève-toi pour nous secourir ! Délivre-nous à cause de ta bonté » (Ps 44.24-27).

Job, dans sa détresse, s’écrie : « Pourquoi m’as-tu fait sortir du sein de ma mère ? Je serais mort et aucun œil ne m’aurait vu » (Job 10.18).

Joseph a été vendu par ses propres frères. En Egypte, il a subi un emprisonnement injuste. Moïse, en fuite devant le Pharaon, a passé des années dans le désert. David a connu de multiples détresses personnelles et familiales. Elie, le prophète de la solitude, a traversé de nombreuses épreuves. Le prophète Jérémie avait souffert le mépris, la persécution et la prison de la part de ses compatriotes. L’apôtre Paul a été assiégé par diverses épreuves (2 Cor 11.23-33). Aucune affliction ne lui a été épargnée.

L’histoire de l’Eglise nous apprend que les épreuves ont souvent atteint les chrétiens. Encore aujourd’hui, les diverses nouvelles de nos frères et sœurs dans le monde nous informent de leurs épreuves : accidents, maladies, persécutions, décès, chômage, dénouement, faim, conflits ethniques, etc.

Ce grand mystère de la souffrance ne fait-il pas partie intégrante « du mystère de Dieu qui s’accomplira au son de la trompette du septième ange » (Apoc 10.7) ? Comme nous connaissons en partie, nous savons que la souffrance a été imposée à cause de la désobéissance de nos premiers parents au jardin d’Eden (Gen 3). C’est une conséquence du péché. Le chrétien n’échappe pas aux difficultés, car il est encore dans son « corps humilié » (Phil 3.20-21), « en attendant l’adoption, la rédemption de son corps » (Rom 8.23-25). Le salut en Jésus-Christ n’est pas une exemption des épreuves terrestres.

Essayons de dégager quelques pistes pour comprendre les divers chemins de nos croix, de nos souffrances...

1. Le point de départ est que Dieu « est juste dans toutes ses voies et miséricordieux dans toutes ses œuvres » (Ps 145.17). Il ne se trompe jamais et il agit toujours en fonction de sa justice, de sa sainteté et de sa miséricorde. Dans son omnipotence et son omniscience, il a préparé d’avance notre naissance, notre vie nouvelle, notre cheminement avec ses joies, son lot de souffrances et notre entrée dans la gloire. Dans sa divine providence, il n’a jamais fait défaut à ceux qui le craignent.

2. Dans nos épreuves, il nous est parfois difficile de reconnaître « les voies du Dieu juste et miséricordieux ». Mais « nous savons du reste que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein » (Rom 8.28). Quelles que soient l’intensité de nos douleurs et l’étendue de nos souffrances, jamais celles-ci ne sont pour notre mal. Le Seigneur permet nos souffrances dans un but précis : notre sanctification en vue de l’éternité. Nous en connaissons l’issue : la gloire éternelle avec le Seigneur Jésus-Christ. Mais nous ignorons encore pourquoi Dieu a dirigé les choses de telle ou de telle autre manière.

3. Dans toutes nos épreuves, souvenons-nous de cette déchirante exclamation du Seigneur à la croix du Calvaire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Mat 27.46). Dieu a décidé pour l’amour de ses créatures humaines de livrer son propre Fils à la mort afin de porter nos péchés et de nous sauver. L’épreuve suprême a été celle de Jésus endurée à la croix.

4. Parfois nous ressemblons au psalmiste Asaph pour qui l’injustice, le mal, la souffrance étaient difficiles à comprendre. Il disait que « quand il a réfléchi là-dessus pour l’éclairer, la difficulté fut grande à ses yeux ». Il fallait donc qu’il dépasse le raisonnement humain pour « pénétrer dans les sanctuaires de Dieu » (Ps 73.16-17). C’est alors qu’il a commencé à comprendre que « les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous » (Rom 8.18). Il faut entrer dans l’intimité du Seigneur pour comprendre quelque peu le but éducatif d’un Père aimant et miséricordieux envers ses fils. Les épreuves du chrétien sont donc bien plus éducatives que punitives. Mais l’objectif divin sera toujours notre préparation à la gloire.

5. Dans toutes nos diverses épreuves, nous pouvons à coup sûr toujours compter sur la fidélité de Dieu et sur la victoire finale, car « rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ » (Rom 8.35-39). Pas même la mort ne le pourra, et cette dernière ne restera qu’une servante pour nous amener vers le triomphe final auprès du Seigneur !

6. Seriez-vous en butte au découragement, à la tentation de la révolte ou de la résignation ? La maladie vous aurait-elle atteint ? Un être cher vous aurait-il été ravi par la mort ? Une autre épreuve vous ferait-elle douter de Dieu et de sa miséricorde ? Un magnifique texte m’a fait beaucoup de bien l’autre jour : « Quiconque marche dans l’obscurité et manque de lumière, qu’il se confie dans le nom de l’Eternel, et qu’il s’appuie sur son Dieu ! » (Es 50.10). Il y a des moments dans nos vies où tout semble obscur, triste, désespérant. La seule lampe que nous ayons alors pour nous éclairer et nous encourager reste l’incontournable et incomparable Parole de Dieu (Ps 119.105), notre véritable « psychiatre » qui remet nos âmes d’aplomb. Remplaçons nos doutes par une confiance, une foi déterminées en Dieu. Pierre rejoint le prophète Esaie en nous exhortant à « résister au diable avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à nos frères dans le monde » (1 Pi 5.9).

7. Puis restons confiants en notre cher Seigneur. N’est-il pas notre divin Berger qui « cherchera la brebis qui était perdue, ramènera celle qui était égarée, pansera celle qui est blessée et fortifiera celle qui est malade » (Ez 34.16). Faisons-lui entière confiance dans ses tendres soins. Il saura nous consoler, fortifier, renouveler en rafraîchissant nos âmes. L’apôtre Paul, après avoir supplié Dieu à trois reprises de le guérir a dû apprendre, pour son bien, que la grâce du Seigneur lui suffit et que sa puissance s’accomplit dans la faiblesse (2 Cor 12.7-10). Pas de guérison pour lui, mais la grâce du Seigneur. En revanche, Epaphrodite, son compagnon d’œuvre, malade et tout près de la mort, avait été guéri (Phil 2.25-27). Les voies de Dieu sont justes mais différentes pour chacun, et nous demandons au Seigneur de nous soumettre humblement à sa volonté. C’est Lui seul qui sait le mieux ce qu’il nous faut pour nous préparer au bonheur éternel avec le Seigneur.

8. Alors reprenons courage selon ce beau texte d’Esaïe qui restera une pièce-maîtresse de grandeur, de miséricorde et de tendre sollicitude divine envers ceux qui se confient en lui dans les circonstances difficiles :
« Pourquoi dis-tu Jacob, pourquoi dis-tu Israël : ma destinée est cachée devant l’Eternel, mon droit passe inaperçu devant Dieu ? Ne le sais-tu pas, ne l’as-tu pas appris ? C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel, qui a créé les extrémités de la terre ; il ne se fatigue point, il ne se lasse point ; on ne peut sonder son intelligence. Et il donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent ; mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Il prennent leur vol comme les aigles ; ils courent et ne se lassent point, ils marchent et ne se fatiguent point. » (Es 40.27-31).
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Manuela le Sam 26 Mar 2011 - 19:13

Merci cher Gilles pour ce beau texte cela me fait plaisir quand je peut les lire.


Amitiés,

Manuela.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Invité le Sam 26 Mar 2011 - 21:18

Vous ne devez jamais perdre espoir dans les épreuves mais au contraire toujours avoir plus la foi et vous verrez la gloire du Seigneur un jour ou l'autre.

Que Dieu vous bénisse tous.

Pontifex Primus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par blanche le Sam 26 Mar 2011 - 22:32

Le Sauveur du monde, Seigneur, c’est Toi !
Donne-nous de l’Eau Vive , que l'Eau Vive étanche notre soif et que la joie de la Rencontre nous porte


avatar
blanche
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1044
Inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Dim 27 Mar 2011 - 18:04




Seigneur, je t'aime...


Il m'arrive souvent, Seigneur,
de penser que je suis trop occupé pour prier.
Mes journées sont tellement remplies!
Pourtant Seigneur, tu ne dois pas exiger
que je sois si occupé que cela!...


Parfois Seigneur, je trouve que les épreuves
rencontrées sont très lourdes à porter.
Je me dis pourquoi moi?

Mais n'oublie pas: Seigneur je t'aime.

Est-ce possible que le temps me manque
pour penser à toi?
Seigneur, n'es-tu pas mon soutien,
ma force et mon courage?
Je veux m'habituer, Seigneur,
à te parler comme à un ami,
à te confier mes joies et mes peines.
Voilà pourquoi, du fond de mon cœur,
je veux te dire: Seigneur je t'aime.


Quand je serai fatigué,
aide-moi à dire quand même:
Seigneur je t'aime.

Quand j'éprouverai de la difficulté
à pardonner,
je n'aurai qu'à penser de te répéter:
Seigneur je t'aime.


Quand il fera sombre en moi,
quand je ne saurai pas où tu es,
alors je t'appellerai en te disant:
Seigneur je t'aime.


Mon devoir d'état sera plus doux
et mon travail deviendra une prière
qui te dira pour moi: Seigneur je t'aime.


Quelle épreuve pourra m'ébranler,
quelle souffrance pourra me troubler,
si je puis toujours, te redire
Seigneur je t'aime?...


Pour les joies que tu me donnes,
pour les grâces dont tu me combles,
mon merci le voici: Seigneur je t'aime.


Et simplement pour te plaire,
sans autre raison que cela,
accepte que souvent je te dise:
Seigneur je t'aime.


Et quand, au soir de ma vie, tu m'inviteras chez toi,
je voudrais bien, avant de partir,
te dire une dernière fois ici-bas:
Seigneur je t'aime.


Et quand tu m'accueilleras pour me juger,
sois indulgent, car tu le sais,
je t'ai dit, tant et tant de fois:
SEIGNEUR, JE T'AIME.


Auteur inconnu
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Mer 30 Mar 2011 - 16:05



Seigneur au secours!

" Lève-toi, aide-nous.. " Psaume 44.26

Le jour se levait ; jour que nous pressentions difficile. Nous éprouvions d'une manière très forte, notre faiblesse pour y faire face. Et puis apparut dans notre lecture matinale cet appel vibrant et bref des fils de Coré : " lève-toi ; aide-nous ". Ah, comme il convenait à notre situation ! Nous aussi, nous avions besoin d'un secours immédiat. Alors nul besoin d'une longue prière ; seulement un cri vers Dieu : " lève-toi, aide-nous ". Il était bien l'expression de notre désarroi, mais aussi de notre foi en Dieu.

D'autres psalmistes ont été amenés par des circonstances difficiles à pousser cet appel vers Dieu.
Asaph constate douloureusement que les nations étaient entrées dans l'héritage de Dieu et avaient tout ruiné. Il lance ce cri : " aide-nous, ô Dieu de notre salut ! À cause de la gloire de ton nom ; délivre- nous ! "
Psaume 79.9


David, aux prises avec des persécuteurs, s'écrie : " Eternel, mon Dieu ! Sauve-moi selon ta bonté ! " Psaume 109.26

Esdras (auteur présumé du psaume 119) lui aussi lance vers Dieu cet appel bref : " on me persécute sans cause, aide-moi " Psaume 119.86

Le chemin de notre vie terrestre comporte bien des jours critiques, mais nous faisons l'expérience que la Parole de Dieu est vivante et permanente. Ainsi ces paroles de foi prononcées il y a des siècles, fortifient la nôtre aujourd'hui.

Alors, comme ces psalmistes, poussons-le ce cri de foi : " lève-toi, aide-nous " et affirmons : " le Seigneur est mon aide, je ne craindrai pas : que me fera l'homme ? "
Hébreux 13.6

Et puis, nous avons les promesses de Dieu : " tu es mon serviteur, je t'ai choisi et je ne t'ai pas rejeté...ne crains point, car je suis avec toi : ne sois pas inquiet, car moi je suis ton Dieu. Je te fortifierai ; oui, je t'aiderai... Ne crains point, moi je t'aiderai " Esaïe 41.9-13

Quand David eut enfin appris à se conformer aux ordonnances de Dieu et mit l'arche sur les épaules des Lévites, nous avons cette remarque touchante : " Dieu aida les Lévites qui portaient l'arche " 1 Chronique 15.26

Extrait de la revue " Plaire au Seigneur "
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Manuela le Jeu 31 Mar 2011 - 0:52

Tout au long de la journée et en toute occasion remercié et loué le Seigneur.
Mes mots à moi sont des " Je t`aime Jésus et merci Jésus " " Je te rend grâces et te glorifie "
Chaque personne va prié selon son coeur et ses pensées et des simples mots le Seigneur les reçois avec joie car c`est penser à Lui.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

quand tout..

Message par spiri le Lun 11 Avr 2011 - 13:49

[mod]Message modéré. Hors-sujet.
Ce fil traite de vie spirituelle, plutôt que de prophéties et d'escathologie. Prière de rester vigilants afin de respecter les différents sujets du forum. Merci![/mod]
avatar
spiri
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 496
Localisation : quebec
Inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par spiri le Lun 11 Avr 2011 - 13:54

[mod]Idem.[/mod]
avatar
spiri
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 496
Localisation : quebec
Inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Invité le Mar 12 Avr 2011 - 10:56

Je ne vais pas bien du tout ce matin je dois dire que je suis vraiment d'humeur dépressive et j'ai envie de vous dire merci pour ces belles paroles qui me calment.

Pontifex Primus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par FrancoiseF le Mar 12 Avr 2011 - 11:27


Bonjour Pontifex Primus,

Je lis votre message et j' "entends" votre souffrance.

J'entame dès maintenant le chapelet de La Divine Miséricorde de Soeur Faustine, pour vous.

Courage, petit Frère en Christ.

Françoise. Prie

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Invité le Mar 12 Avr 2011 - 11:37

Je vous remercie Françoise d'avoir entendu ma souffrance et de prier pour moi le chapelet.

Pontifex Primus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Mar 12 Avr 2011 - 16:31



Ne perdez pas courage !
"C’est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage." 2 Corinthiens 4.1


Avez-vous déjà été découragé ? L'abattement guette chaque personne, chrétien ou pas. L'épreuve peut se retrouver dans bien des compartiments de votre vie. Problème de santé, financier, familial ou sentimental. Comment pouvez-vous retrouver du courage lorsque tout vous accable ? Est-il possible de s'en sortir ? Dieu a-t-il prévu "une assistance pour personne en danger" ? Oui, le Seigneur a prévu une aide précieuse pour vous secourir au sein de vos difficultés !

Pour surmonter nos épreuves le Seigneur nous a donné le ministère de l'Esprit Saint.

Paul s'est retrouvé dans une situation de découragement extrême : "Nous avons été excessivement accablés, au delà de nos forces, de telle sorte que nous désespérions même de conserver la vie." (2 Corinthiens 1.8). Personne n'échappe à l'accablement !

Cependant, au milieu de son affliction, l'apôtre va découvrir un secours pour ne pas perdre courage au sein de la tempête. Cet appui inestimable est le ministère du Saint-Esprit (
2 Corinthiens 3.8).

Pour surmonter nos épreuves le Seigneur nous a donné le ministère de l'Esprit Saint. C'est pourquoi ayant ce consolateur, ne perdons pas courage ! "Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus." (
2 Corinthiens 4.8).

Aujourd'hui, quelles que soient les difficultés que vous traversez, réalisez que vous avez reçu le ministère du Saint-Esprit. Il se tient littéralement à vos côtés pour vous encourager, vous consoler et vous défendre. Tout comme Paul, réalisez que cette puissance est en vous. Oui, vous n'êtes que des vases de terre. Bien fragiles, certes ! Mais l'Esprit de Dieu habite en vous ! C'est pourquoi marchez par la foi et non par la vue (
2 Corinthiens 5.7).

Une prière pour aujourd'hui

Tendre Père, qu'en ce jour je puisse ressentir l'Esprit Saint se tenant à mes côtés pour affronter mes épreuves. Merci Seigneur de ne pas m'avoir laissé orphelin. Amen.
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par blanche le Mar 12 Avr 2011 - 18:59



" Mon enfant, Moi, ton Dieu,
Je te tiens dans ma main.
N’aie pas peur … Je ne te lâcherai jamais,
Je ne t’abandonnerai jamais.
Je suis Dieu.
Je suis l’Amour Créateur de la Vie, de ta vie.
Si tu savais combien tu as de l’importance pour Moi…
Si tu savais combien Je t’aime
Toi aussi aime-Moi !
J’ai besoin que tu M’aimes".
avatar
blanche
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1044
Inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Invité le Mar 12 Avr 2011 - 20:57

@Gilles a écrit:

Ne perdez pas courage !
"C’est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage." 2 Corinthiens 4.1


Avez-vous déjà été découragé ? L'abattement guette chaque personne, chrétien ou pas. L'épreuve peut se retrouver dans bien des compartiments de votre vie. Problème de santé, financier, familial ou sentimental. Comment pouvez-vous retrouver du courage lorsque tout vous accable ? Est-il possible de s'en sortir ? Dieu a-t-il prévu "une assistance pour personne en danger" ? Oui, le Seigneur a prévu une aide précieuse pour vous secourir au sein de vos difficultés !

Pour surmonter nos épreuves le Seigneur nous a donné le ministère de l'Esprit Saint.

Paul s'est retrouvé dans une situation de découragement extrême : "Nous avons été excessivement accablés, au delà de nos forces, de telle sorte que nous désespérions même de conserver la vie." (2 Corinthiens 1.8). Personne n'échappe à l'accablement !

Cependant, au milieu de son affliction, l'apôtre va découvrir un secours pour ne pas perdre courage au sein de la tempête. Cet appui inestimable est le ministère du Saint-Esprit (
2 Corinthiens 3.8).

Pour surmonter nos épreuves le Seigneur nous a donné le ministère de l'Esprit Saint. C'est pourquoi ayant ce consolateur, ne perdons pas courage ! "Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus." (
2 Corinthiens 4.8).

Aujourd'hui, quelles que soient les difficultés que vous traversez, réalisez que vous avez reçu le ministère du Saint-Esprit. Il se tient littéralement à vos côtés pour vous encourager, vous consoler et vous défendre. Tout comme Paul, réalisez que cette puissance est en vous. Oui, vous n'êtes que des vases de terre. Bien fragiles, certes ! Mais l'Esprit de Dieu habite en vous ! C'est pourquoi marchez par la foi et non par la vue (
2 Corinthiens 5.7).

Une prière pour aujourd'hui

Tendre Père, qu'en ce jour je puisse ressentir l'Esprit Saint se tenant à mes côtés pour affronter mes épreuves. Merci Seigneur de ne pas m'avoir laissé orphelin. Amen.

Je vous remercie grandement Gilles pour ce beau texte qui arrive à point nommé.

Pontifex Primus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par karitas le Mar 12 Avr 2011 - 23:48

merci pour ces très beaux textes, pleins d'Amour et de Christ Ange aureole


Dernière édition par karitas le Mer 13 Avr 2011 - 22:58, édité 1 fois

karitas
Aime la Bible

Masculin Messages : 12
Age : 63
Localisation : Flandre en France
Inscription : 08/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Mer 13 Avr 2011 - 13:51




Montre-moi la voie que tu veux que je suive

Vers toi, Eternel, je me tourne.
En toi, mon Dieu, j'ai mis ma confiance.
Ne permets pas que je sois dans la honte,
et que mes ennemis se réjouissent de mon sort.


Aucun de ceux qui s'attendent à toi ne connaîtra jamais la honte.

Mais honte à ceux qui te trahissent sans raison.

O Eternel, montre-moi le chemin, enseigne-moi quelle est la voie que tu veux que je suive.
Dirige-moi selon ta vérité et instruis-moi!

Car c'est toi le Dieu qui me sauve,
et je m'attends à toi à longueur de journée.

Eternel, souviens-toi: tu es, depuis toujours, un Dieu compatissant et plein d'amour.

Ne tiens plus compte de ces péchés de ma jeunesse, de me fautes passées,
mais traite-moi selon ta grâce,
ô Eternel, toi qui es bon!

Oui, l'Eternel est bon, et il est juste: il indique aux pécheurs le chemin qu'il faut suivre.

Les humbles, il les guide sur la voie droite;
il leur enseigne le chemin qu'il prescrit.

Toutes les voies de l'Eternel sont amour et fidélité
pour ceux qui sont fidèles a son alliance et obéissent à ses commandements.

Pour l'amour de ton nom, ô Eternel, pardonne mon péché qui est si grand.
A l'homme qui révère l'Eternel, l'Eternel montre la voie qu'il doit choisir.
Il le fait vivre dans le bonheur et sa postérité possède le pays.

L'Eternel confie ses desseins à ceux qui le révèrent, il les instruit de son alliance.

Mes yeux sont constamment tournés vers l'Eternel,
car c'est lui qui dégage mes pieds pris au filet.

Regarde-moi, ô Eternel, et fais-moi grâce,
car je suis seul et malheureux.

Mon coeur est dans l'angoisse, délivre-moi de mes tourments!
Vois ma misère et ma souffrance, pardonne-moi tous mes péchés!
OH! Vois combien mes ennemis sont en grand nombre,
et quelle haine violente ils ont pour moi!
Protège-moi, délivre-moi, garde-moi de la honte:
je cherche en toi un sûr refuge.

Que l'innocence et la droiture me sauvegardent puisque j'espère en toi.
O Dieu, sauve Israël
de toutes ses détresses!

Psaume 25
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par orchidz le Mer 13 Avr 2011 - 21:40

Tendre Père, qu'en ce jour je puisse ressentir l'Esprit Saint se tenant à mes côtés pour affronter mes épreuves. Merci Seigneur de ne pas m'avoir laissé orphelin. Amen.

Courage Cher Pontifex...
Merci Cher Gilles. Ces mots sont un baume...


Petit cadeau pour vous qui aimez les anges....Flower white






avatar
orchidz
Avec le Pape François

Féminin Messages : 943
Inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Ven 15 Avr 2011 - 16:47




Parole du Seigneur
le Psaume d'aujourd'hui


Ô mon Dieu, Trinité que j'adore,
aidez-moi à m'oublier entièrement
pour m'établir en vous, immobile et paisible
comme si déjà mon âme était dans l'éternité!
Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de Vous,
ô mon Immuable, mais que chaque minute m'emporte
plus loin dans la profondeur de votre Mystère.
Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel,
votre demeure aimée et le lieu de votre repos;
que je ne vous y laisse jamais seul,
mais que je sois là tout entière,
tout éveillée en ma foi, tout adorante,
toute livrée à votre action créatrice.

Ô mon Christ aimé crucifié par amour,
je voudrais être une épouse pour votre coeur;
je voudrais vous couvrir de gloire,
je voudrais vous aimer...jusqu'à en mourir!
Mais je sens mon impuissance et
je Vous demande de me revêtir de Vous-même,
d'identifier mon âme à tous les mouvements de votre Âme;
de me submerger, de m'envahir, de Vous substituer à moi,
afin que ma vie ne soit qu'un rayonnement de votre Vie.
Venez en moi comme Adorateur,
comme Réparateur et comme Sauveur.

Ô Verbe éternel, parole de mon Dieu,
je veux passer ma vie à Vous écouter,
je veux me faire tout enseignable afin d'apprendre tout de Vous;
puis, à travers toutes les nuits, tous les vides,
toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et
demeurer sous votre grande lumière.
Ô mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse
plus sortir de votre rayonnement.

Ô Feu consumant, Esprit d'amour,
survenez en moi afin qu'il se fasse en mon âme
comme une incarnation du Verbe;
que je Lui sois une humanité de surcroît,
en laquelle il renouvelle tout son mystère.

Et vous, ô Père, penchez-Vous vers votre pauvre petite créature,
ne voyez en elle que le Bien-aimé en lequel
Vous avez mis toutes vos complaisances.

Ô mes Trois, mon Tout, ma Béatitude,
Solitude infinie, Immensité où je me perds,
je me livre à Vous comme une proie;
ensevelissez-vous en moi,
pour que je m'ensevelisse en Vous, en attendant
d'aller contempler en votre lumière l'abîme de vos grandeurs.

Ainsi soit-il.

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Manuela le Ven 15 Avr 2011 - 23:50

Merci cher Gilles pour le Psaume d`aujourd`hui.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Colette le Lun 18 Avr 2011 - 22:59

il m est très difficile de commenter tout ce que je viens de lire et d écouter...Cependant c est avec une incommensurable émotion que , les larmes aux yeux , le coeur serré ,la gorge nouée que je vous dits un IMMENSE MERCI de m avoir émmerveillée de tant de mots doux ; ce qui m a effectivement apaisée car de profondes et douloureuses plaies ont successivement agressé mon ame ... J étais ,tel David ,à douter de l amour de NOTRE DIEU...je ressens un agréable bien etre après avoir lu ce site ... je vous remercie de tout coeur de m aider à recouvrer ces merveilleuses sensations que je croyais perdues à tout jamais ...

Colette
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 292
Age : 63
Inscription : 14/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Mar 19 Avr 2011 - 15:43



"Seigneur, sauve-moi !"


"Seigneur, si c’est bien toi, ordonne que j’aille vers toi sur l’eau." -Matthieu 14.22-33

Jésus marche sur les eaux, à la rencontre des disciples. Ceux-ci, effrayés, croient voir un fantôme, un être irréel. Mais, Jésus les rassure par ces mots-là, des mots tout ordinaires, mais qui ont un pouvoir extraordinaire, des mots qui sont à la portée de tous : « C’est moi, n’ayez pas peur ! » Alors, Pierre veut en avoir le cœur net : il met le Christ à l’épreuve : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne que j’aille vers toi sur l’eau. » Jésus a cette simple réponse : « Viens ! »

Jésus invite Pierre à le suivre sur le « terrain » le plus instable qui soit : l’eau. Etrangement, par miracle, pourrait-on dire, Pierre et Jésus marchent sur les flots, à l’encontre de toutes les lois physiques. Mais, quand Pierre réalise l’énormité de la chose, quand il s’aperçoit qu’il est hors de la barque, hors du cocon protecteur, lorsqu’il sent le vent violent lui fouetter le visage, il prend peur, il perd pied et coule.

Se voyant périr, il a des mots de désespoir, des mots que chacun de nous avons adressés un jour à Jésus : « Seigneur, sauve-moi ! » Nous avons eu, un jour ou l’autre, ce sentiment de marcher sur un « sol » instable, à l’extérieur de notre bulle protectrice ; cela nous a fait peur et nous avons perdu pied. Il y a des situations comme cela, où on perd pied : la maladie, la perte d’un proche, les doutes quant à l’avenir, des soucis professionnels ou personnels, autant d’occasions de crier à Jésus : « Seigneur, sauve-moi ! »

La réponse du Christ est avant tout un geste : une main qui se tend vers celui qui coule. C’est une main secourable, tendue avec détermination vers celui qui perd pied dans la vie. Car, l’appel du Seigneur, c’est une « mise en danger », c’est un risque à courir. Comme Pierre qui a quitté la barque rassurante, pour aller marcher avec Jésus sur les flots, nous avons, nous aussi, à laisser nos certitudes rassurantes, pour marcher sur des flots qui peuvent nous engloutir, si nous laissons le vent violent du doute nous jeter bas.

Dans la vie tourmentée que certains d’entre nous vivent, il y a une certitude : Jésus marche, lui aussi, à nos côtés et il est prêt à nous tendre la main, lorsque nous trébuchons, lorsque nous perdons pied ou lorsque les circonstances nous font prendre conscience de l’audace dont nous ne nous serions jamais crus capables. Car, c’est bien d’audace qu’il s’agit ici. Pierre est audacieux, il est assez courageux pour enjamber la barque, pour faire ses premiers pas sur l’eau, mais lorsqu’il prend conscience de sa « folie », il se met à douter et à regretter ce geste fou. C’est alors que Jésus le sauve, par sa main, et lui dit que la folie des hommes n’est pas la folie de Dieu. Qu’avec Dieu, tout est possible ! Il faut accepter d’attraper cette main secourable et marcher avec la certitude qu’à Jésus rien n’est impossible.


Publié par Jean-Marc Leresche
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par blanche le Mer 20 Avr 2011 - 9:37

Oublie tes soucis.
Je te redis :
Travaille au Royaume de Dieu,
Et le reste te sera donné par surcroît.

+

Dans la paix et le calme, travaille à Mon Œuvre.
Tu l’emmèneras avec toi au Paradis …
Au milieu des chants célestes
Ton âme exultera et tu Me l’offriras.
Elle te suivra dans l’éternité.

+

Comme Ma petite Thérèse,
Pose ta croix sur ton cœur
Et couvre-la de fleurs.


+

Comme Carine (sur un autre fil :
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t8583-a-ces-flammes-je-ravive-ma-foi?highlight=a+ces+flammes )
je donne ces quelques citations de « Lucie »
La source est « Viens Esprit-Saint » l’un de ses merveilleux petits recueils de messages.

avatar
blanche
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1044
Inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Lun 25 Avr 2011 - 14:26

</FONT></FONT>

<TABLE border=0 borderColorLight=#800000 borderColorDark=#800000 width="78%">

<TR>
<td></FONT>

Reste avec moi...

Seigneur, il y a de ces matins de tendresse où tout,
les gens et les choses, vous disent : « Je t'aime... »

Il y a de ces midis de lumière où la nature tout entière vous répète : « C'est bon la vie...»
Il y a de ces soirées de beauté où les étoiles elles-mêmes vous murmurent :« Tu n'en finiras jamais de t'émerveiller...»
On a l'impression de marcher sur des tapis de velours, de naviguer sur des eaux moirées et de voler dans des ciels d'azur.
On se sent capable de tenir l'univers dans ses bras, d'abattre des forêts entières, de vivre mille vies.
C'est merveilleux !


Mais il y a aussi de ces nuits de grande noirceur où l'on se répète sans cesse : « Quand cela va-t-il finir? »
Il y a des hivers de tristesse où l'on se dit comme Job : « Périsse le jour où je suis né! »
Il y a de ces nuits de douleur où l'on crie à s'époumoner : « Je n'en peux plus ! »
On a des noeuds dans l'estomac, des questions sans réponses plein la tête, des problèmes plein les bras.
On est sans espoir, sans élan, sans souffle.
On voudrait mourir. On est las de traîner sa vie.
C'est terrible !

Aux jours de doux temps comme aux jours de tempête, «reste avec nous.»
Pour la lumière, merci !
Et pour les ténèbres, à l'aide !
Que je ne t'oublie pas quand il fait beau et que je ne t'accuse pas quand il fait mauvais.


Amen!


Jules Beaulac


</TD></TR></TABLE>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Colette le Lun 25 Avr 2011 - 15:53

Merci cher Gilles !! ...Jules Beaulac ..un merveilleux écrit qui résume très bien ce que certains humains ressentent à chaque instant de leur vie ..Je m y suis retrouvée ..Seuls DIEU ET JESUS peuvent nous apporter ce réconfort et ce bien etre..Mais un soupçon de miel dans un café amer peut nous en faire savourer la douceur et la saveur..Ainsi sont les saintes paroles du LIVRE D OR qu est la BIBLE...Cependant je (moi)ne veux pas seulement qu un soupçon.. je veux le pot entier .. Prières dans l union...

Colette
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 292
Age : 63
Inscription : 14/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Ven 29 Avr 2011 - 15:42



Prie, chante, loue ton Seigneur dans l’épreuve !

Quand tu as un problème tu demandes au Seigneur de l’enlever, mais Sa méthode c’est de te faire « vaincre » en te plaçant dans Sa Victoire, acquise il y a 2000 ans!

Les choses se passent souvent un petit peu comme si tu étais emporté par le courant d’une rivière et qu’un gros rocher surgisse devant toi ! Tu demandes au Seigneur « ôte! ôte vite! », mais ce qu’il veut, Lui, c’est faire monter le niveau de l’eau pour que tu passes au-dessus ! Par là il peut faire accroître le volume de Sa Vie en toi! Fortifier ta confiance en Lui!

Alors ce qui te paraissait insurmontable diminuera d’autant plus que Christ sera grand en toi ! Au bout de quelque temps, tu apprécieras tellement ton Christ que tu te demanderas où était l’obstacle! Cela n’empêchera pas la situation de durer parfois longtemps et des pensées de revenir à la charge! Souviens-toi alors que ce n’est plus ton problème, mais celui du Seigneur! Fais-lui confiance, ne le lui reprends pas… ce serait une victoire pour l’ennemi et une dégringolade pour toi!

Ainsi lorsqu’une situation se présente loue-le parce qu’à travers elle tu vas vivre « par Christ », t’appuyer plus fermement sur Lui ! Remercie-le d’être dans Sa victoire ! (« Ne vous inquiétez de rien, mais remettez tout au Seigneur et Il agira »!)

Que ce soient des évènements extérieurs ou problèmes intérieurs : donnes-les au Seigneur et s’ils reviennent te tourmenter, souviens-toi que c’est l’affaire du Seigneur, plus la tienne!

Tu peux dire, par exemple, si tu as des problèmes avec ton affectivité : « Je t’ai remis mes sentiments, tu en es vainqueur! Merci pour ton oeuvre à la croix ». Mais aussi: « Arrière de moi, Satan tu n’as aucun droit sur mes sentiments, je les ai donnés au Seigneur comme toute ma personne ! ».

Coupes ses attaques en citant des versets comme Rom. 8:1: « Il n’y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ » ou Apo. 12: 11 « Ils l’ont vaincu par le sang de l’Agneau »! Puis passes à autre chose, ne te bats pas, n’argumentes pas, ce serait ouvrir une brèche au découragement que l’ennemi veut t’injecter!

En effet, tu n’as pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, les autorités, les puissances… dans les lieux célestes! Joint à d’autres frères et soeurs, lie donc ces autorités dans le nom du Seigneur ! D’une manière spécifique, qu’elles soient de cupidité, de méchanceté, de lubricité, de mensonge… toutes sortes de choses qui t’enchaînent et se trouvent entre toi et Dieu!

Ces « travers », ou d’autres peuvant même paraître inoffensifs à côté de ceux cités ci-dessus, te séparent de Jésus. On ne peut les lâcher de soi-même. C’est un peu comme lorsqu’un enfant joue avec un couteau, des allumettes ou d’autres choses dangereuses… mais qu’il ne peut s’empêcher de jouer avec car il y trouve un intérêt et une satisfaction! Si on ne lui propose pas de meilleures choses, des bonbons ou un beau jouet par exemple, il ne les lâchera pas! Si tu ne voies pas et surtout si tu n’expérimentes pas, si tu ne goûtes pas les richesses du Seigneur pour toi, tu t’agripperas à ce que tu as… et à ce que tu es, à la satisfaction de tes désirs et de ton « moi »!

Que Dieu fortifie ta foi dans l’épreuve mon frère, ma soeur, chante-le, loue-le, glorifie-le, jusqu’à être rempli de Sa Joie et de Son Amour! D’autant plus si tu n’arrives même plus à prier tellement tu es accablé! Non seulement tu goûteras l’inestimable plénitude de te réjouir de Lui dans l’instant, mais tu permettras à Sa Vie de croître en toi pour te transformer à Son Image, jour après jour… jusqu’au festin des noces de l’Agneau… car tu seras vainqueur! La Victoire qu’il a obtenue sera tienne! C’est le désir de notre Bien-Aimé Seigneur, pour nous tous… mais nous pensons peu à nous tourner vers Lui dans nos activités! A abandonner le réflexe d’agir par soi-même tout de suite! Pourtant Il te conduira bien mieux que tu ne saurais le faire!

Permets au Seigneur de te donner un peu de l’immense trésor qu’il a prévu pour toi dans sa grâce !
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par anthony87 le Ven 29 Avr 2011 - 18:05

Je ne suis pas beaucoup bavard

mais ce que je peux dire sur ce sujet,

il faut perseverez dans la priere malgrés l'épreuve qu"ont vie.

Essayez toujours avoir la foi a Notre Seigneur Jésus,

meme si il semble de se cacher!
avatar
anthony87
Avec les chérubins

Messages : 50
Inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par Gilles le Sam 30 Avr 2011 - 13:53



Des profondeurs et de l’abîme je t’appelle

Culte du dimanche 13 décembre 2009 à l'Oratoire du Louvre
prédication du
pasteur Marc Pernot


Il y a mille raisons de nous désespérer, mais il y en a encore plus d’espérer, d’aimer la vie, de choisir la vie.

C’est ce que nous dit la vie du Christ. C’est un des plus grands dons que la Bible, et particulièrement le Christ a offert à l’humanité, a offert à chacun de nous. Même au plus profond des trous profonds, il y a une espérance et cette espérance est plus forte que tout. Cette espérance c’est Dieu, le créateur de la vie. Personnellement, je trouve que toutes les fêtes chrétiennes ont ce seul message : Noël, au plus sombre de l’année, annonce qu’en Christ nous avons une véritable espérance, même pour les plus désespérés. Et Pâques nous dit la même chose, finalement : en Christ, il y a une puissance de résurrection, une force pour que la vie l’emporte sur la mort, dans ce monde et dans notre propre existence.
« Du fond de la détresse, je t’appelle, ô Éternel, mon Dieu »

Vous ne vous imaginez pas combien ce psaume a aidé de personnes à sortir du trou, à retrouver une espérance, à retrouver la foi, à retrouver un peu de force quand elles n’avaient plus rien… Ce Psaume nous aide à naître et à ressusciter, car il nous aide en toute situation à nous ouvrir à cette source de vie qu’est Dieu.
1) Ce psaume nous aide quand nous sommes dans la détresse


Quand nous sommes dans un moment difficile de notre vie, nous pouvons souvent rassembler nos forces et passer l’obstacle. En général, nous pouvons aussi compter sur quelques personnes, soit de notre famille proche, un cousin lointain, un ami, ou un passant… Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas, et ça ne suffit pas toujours. On est alors, comme le dit ce psaume, « dans les profondeurs de l’abîme », on est parfois si au fond du trou qu’on a le souffle coupé, qu’on n’ose plus, qu’on ne trouve plus les mots pour dire sa peine, qu’on ne trouve pas d’oreille qui puisse comprendre ce qui nous arrive. Le fond de la détresse, c’est justement quand on n’a plus personne, plus de mots pour appeler à l’aide.

Ce Psaume 130 est alors d’une aide extraordinaire. Il nous dit que nous ne sommes pas seul, et il nous aide à dire notre détresse. Ce Psaume est comme le coup de pied que l’on donne dans le fond de la piscine pour remonter vers la surface de l’eau, vers la lumière, vers l’air donc nous avons besoin pour reprendre souffle.

Ce Psaume a aidé tant et tant de personnes qui étaient « au fond de la détresse » qu’on devrait donner à l’auteur de cette prière le prix Nobel de la paix, celui de la paix intérieure, celui de la paix avec les autres, et celui de la paix avec Dieu.
« Du fond de la détresse,
je t’appelle, ô Éternel, mon Dieu
»


Arriver à dire dans son cœur que ça ne va pas, le dire comme un cri vers Dieu, c’est déjà une petite lumière d’espérance. C’est déjà l’attente d’un salut, c’est déjà se préparer pour la venue du Christ, du sauveur dans notre vie, même si elle est blessée, assombrie, douloureuse.

Alors, si ça ne va pas, vous pouvez commencer à dire dans l’obscurité : « Du fond de la détresse, je t’appelle ».

Peut-être que Dieu, justement, nous aidera à voir les choses un peu moins en noir, et dans un coin de notre tête quelque chose, alors, nous dit : eh, tu appelles ça le fond de la détresse, tu n’exagères pas un peu ? Il y a quand même telle chose qui ne va pas trop trop mal. Par exemple : ta tête tourne encore un peu, tu respires encore, tu salives encore rien qu’en pensant à une tarte aux framboises, tu as telle personne qui t’aimes un peu quand même, telle personne que tu pourrais aider un peu… Et puis, il y a Dieu, ton Dieu, qui t’adore, qui te trouve assez génial, et qui espère en toi.

Mais bon, c’est vrai parfois, il peut malheureusement arriver que l’on soit vraiment au plus profond de la détresse, dans un jour intenable. Celui qui a entendu parler de Dieu peut alors chercher du secours vers lui, même au plus profond de la détresse et dire à Dieu : je ne te connais pas, mais « du fond de la détresse, je t’appelle, ô Éternel ». Et c’est déjà une espérance qui s’ouvre alors qu’il n’y en avait plus du tout.

C’est pourquoi, s’il y a une chose à retenir de notre catéchisme, s’il y a une seule chose à retenir de Noël, une chose de la théologie chrétienne, c’est ça : Nous pouvons compter sur Dieu même dans les situations les plus désespérées.

  • Même quand la détresse nous submerge, et que tout ce qui nous reste est de crier vers Dieu, il entend et il nous sauve.
  • Même si nous sommes coupables, hyper honteux de nos fautes, de choses irrattrapables et inexcusables, nous pouvons nous tourner vers Dieu et compter sur son aide, il pardonne et il nous aide à avancer.
  • Même si nous sommes dans les ténèbres, et qu’il nous semble que la lumière ne viendra jamais, aussi certainement que le jour finit bien par se lever, il est certain que Dieu finira par faire lever un jour nouveau dans la vie la plus souffrante.
  • Et même si nous sommes comme un esclave, nous dit enfin ce Psaume, ligoté par notre faiblesse, ou que l’on s’est vendu soi-même à ces terribles maîtres que sont l’habitude et la superficialité, Dieu peut nous libérer et nous rendre à nous-mêmes.

Tu peux compter sur Dieu, nous dit ce Psaume : espère son aide, attend sa présence, il est notre sauveur au sein de la détresse. Ce sauveur, Annie Vallotton souvent, en parle en disant seulement « lui, là haut » en pointant le doigt vers le ciel. C’est une expérience, une expérience de Dieu et un respect pour Lui et pour nous, comme une invitation qui nous dit : vas-y voir toi-même, appelle-le, espère-le, attends-le, et tu verras. C’est plus grand que tout, c’est plus haut que tout.

C’est donc bien de savoir que lui, là-haut, est fidèle et que nous pouvons compter sur lui. C’est bon de le noter dans un coin de notre tête pour plus tard, si un jour, malheureusement, nous sommes dans le fond de l’abîme, ce que Dieu ne veut évidemment pas, mais il se tient prêt pour nous.
2) Ce psaume nous aide quand tout va assez bien


Oui, on peut chercher Dieu quand on est dans la détresse, nous dit ce Psaume. Mais ce Psaume ne parle pas seulement des situations de détresse. Ce Psaume nous aide aussi quand tout va assez bien. Car il y a une astuce dans l’écriture de ce Psaume, la première phrase a deux sens possibles, très différents : elle peut être traduite soit par « Du fond de la détresse, je t’appelle » soit par « Des profondeurs, je t’appelle ».

  • La première lecture de ce psaume offre une aide formidable pour retrouver de l’espérance quand nous sommes dans un moment difficile de notre vie.
  • La deuxième lecture est peut-être plus utile encore, ce psaume nous invite alors à entrer au plus profond de nous-mêmes, ce psaume nous aide à entrer au plus profond de l’existence, et c’est là quelque chose d’essentiel pour vivre vraiment.

Quand tout va bien, nous avons tous un peu tendance à nous laisser vivre, et à rester ainsi à la surface des choses. C’est insuffisant, car nous sommes alors, sans le savoir vraiment, manipulés par les hasards innombrables, bons et mauvais, de la vie quotidienne. C’est ce qui arrive quand nous ne nous posons pas assez de questions, quand nous ne voyons la réalité qu’en surface, avec une fausse connaissance des choses, de la vie, des personnes qui nous entourent, et de nous-mêmes. Nous sommes alors menés par les choses de la vie plus que nous ne menons notre vie.

Ce Psaume nous invite à entrer dans les profondeurs, à nous poser cette question : qu’est-ce qui est profond dans mon existence ? Qu’est-ce qui est profond dans nos activités, dans nos projets, dans notre façon de voir la vie ?

Ce Psaume nous invite à enraciner notre vie en profondeur. D’être comme un arbre vigoureux avec des racines qui s’enfoncent profondément en terre jusque dans les fentes du rocher. Cela donne une très grande force, on est alors capable de résister à des vents terribles, qui ne pourront au pire que casser quelques unes de nos branches, mais ne nous jetteront pas à terre.
Creuser un peu en profondeur, et alors de prier Dieu.
Ou bien prier Dieu pour qu’il nous aide à entrer dans la profondeur de l’existence.

« Des profondeurs, je t’appelle Éternel, mon Dieu » Il y a une très grande force dans cette prière. Il y a des découvertes étonnantes, tout un monde, un univers, une liberté que nous ne soupçonnions pas quand nous ne vivions qu’en surface.

Certaines personnes découvrent la profondeur de la vie après avoir frôlé la mort dans un accident ou dans une maladie grave, et ont alors un tout autre regard sur ce qui est important, découvrant l’extraordinaire beauté de la vie, devenant bien plus tolérant, plus bienveillant, plus aimant, plus compréhensif.

Rien ne nous oblige à attendre d’avoir eu un problème pour découvrir la profondeur de l’existence. Aujourd’hui, Dieu est à la porte de cette profondeur. Dieu est la porte de cette profondeur, il est ce qui reste si tout nous était enlevé, il est la profondeur de notre être, l’éternité de notre être. Amen !

Source: oratoiredulouvre.fr
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand tout semble perdu et que Dieu semble silencieux...

Message par yossi08 le Dim 1 Mai 2011 - 17:14

Mon cher Gilles,

Je suis touché...MERCI.
Yossi.
avatar
yossi08
Avec l'Archange Gabriel

Masculin Messages : 550
Age : 49
Localisation : suisse
Inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum