Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Ven 19 Nov 2010 - 15:48

LE SILENCE DE DIEU




Une vieille légende norvégienne raconte l’histoire d’un homme appelé Haakon, qui contemplait toujours une représentation du Christ crucifié ; cette Croix était très ancienne, des gens y venaient, pour prier avec grande foi. Beaucoup priaient le Christ pour obtenir un miracle.

Un jour Haakon, l’ermite,désira Lui demander une faveur.Poussé par un sentiment de générosité, de bonté et d’amour, il s’agenouilla devant la Croix et dit :





"Seigneur ,je veux souffrir et mourir pour Toi. Laisse-moi prendre Ta place. Je veux être Toi sur la Croix”. Et il resta les yeux fixés sur Lui , comme s’il attendait une réponse.
Le Seigneur ouvrit Ses lèvres et parla.
Ses paroles tombèrent des cieux ; chuchotant et exhortant :

“Mon fidèle serviteur , Je t’accorderai ce que tu désires, mais seulement à une condition”.

" Laquelle, Seigneur ? Est-ce une condition difficile ? Je suis prêt à la remplir avec Ton aide, Seigneur" -répondit le vieil ermite.

-“Ecoute : Quoi qu’il arrive et sans te soucier de quoi que ce soit que tu pourrais voir ,tu dois toujours garder le silence. Haakon répondit : « Je te le promets, mon Seigneur ! » Et ils exécutèrent l’échange. Personne ne s’aperçut du changement.

Personne ne reconnut l’ermite, pendu par des clous à la croix. Et il a gardé l’accord pendant longtemps. Et il n’ a jamais rien dit à personne.
Mais un jour, un homme riche vint, et après avoir prié, il oublia sa bourse là-bas.

Haakon le vit et resta silencieux.
Il ne parla pas non plus quand un pauvre homme, qui vint deux heures plus tard, prit la bourse de l’homme riche et la garda.
Et il resta également silencieux lorsqu’un jeune homme s’agenouilla ensuite rapidement devant Lui, demandant Sa grâce avant de partir pour un long voyage.
L’homme riche revint alors pour chercher sa bourse. Et ne la trouvant pas, il pensa que le jeune homme l’avait prise.




L’homme riche cria avec furie au jeune homme,”Donne-moi la bourse que tu m’as volée!”
Le jeune homme répondit : "Je n’ai volé aucune bourse !”

Alors l’homme riche dit :”Ne mens pas, rends-la moi ,immédiatement !"
Le jeune homme affirma: ”Je vous le dis ,je n’ai pris le sac de personne! "




L’homme riche se mit à le frapper furieusement.
Alors une voix puissante emplit l’air : »Stop ! »




L’homme riche leva les yeux et vit que l’image sculptée lui parlait ; Haakon ne put garder le silence ; il appela de la Croix, défendant le jeune homme, et réprimanda l’homme riche pour la fausse accusation.
L’homme riche fut étonné et quitta l’endroit. Le jeune homme, du fait qu’il était pressé de partir naviguer, s’en alla aussi .

Quand la Croix se trouva seule, le Christ s’approcha de son serviteur et lui dit :

« Descends de la Croix. Tu n’es pas bon pour occuper ma place .Tu n’as pas été capable de garder le silence »

” Seigneur, -dit Haakon-, Comment pouvais-je admettre une telle injustice ?”

Jésus, une fois encore, prit Sa place sur la Croix et l’ermite se tint debout sous la Croix.
Le Seigneur reprit la parole : "Tu ne savais pas qu’il était bon pour l’homme riche de perdre sa bourse, parce qu’à l’intérieur il emportait l’argent pour commettre un péché sexuel avec une jeune vierge.
Alors que l’homme pauvre a bien fait, il avait besoin d’argent dans son absolue pauvreté.
Il aurait été préférable que le jeune homme soit assommé par l’homme riche dans son malentendu,auquel cas il ne serait pas parti pour son voyage en mer.
Maintenant tu vois, il est mort dans un naufrage il y a quelques minutes. Tu ne savais pas toutes ces choses, MAIS MOI OUI.
C’est pourquoi je suis silencieux.»
Et le Seigneur une fois de plus garda le silence.


Souvent nous nous demandons : Pourquoi Dieu ne répond-il pas à nos prières… Pourquoi Dieu reste-t-il silencieux ?

Un grand nombre d’entre nous aimerait qu’Il réponde conformément à nos désirs et caprices… mais le chemin de Dieu est différent.
Il connaît le passé, le présent et le futur (Heb 13 : 8.)
Dieu nous répond même dans le silence…nous devons être prêts à L’écouter et à L’attendre.

« Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies, oracle du Seigneur. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sont élevées mes voies au- dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. »

« Car je sais, moi, les desseins que je forme pour vous - oracle du Seigneur - desseins de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance » ( Jer 29 : 11)

L’homme devrait comprendre la signification du silence divin et se rendre sur les voies du Seigneur, et prier comme le Psalmiste :


« Je t’aime, Yahvé, ma force ( mon sauveur, tu m’as sauvé de la violence. )
Yahvé est mon roc et ma forteresse, mon libérateur, c’est mon Dieu (Ps 18 : 1-2) »


Gilles. Ville de Québec - Canada Very Happy
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Brenda Lee le Ven 19 Nov 2010 - 15:56

Merci Gilles de cette belle histoire et de cette analyse qui nous rappelle que nous devons toujours dire dans nos prières : "Non pas ma volonté, Seigneur, mais la tienne."
avatar
Brenda Lee
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1174
Age : 55
Localisation : Sud Est de la France
Inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Jeu 3 Fév 2011 - 16:11


QUAND DIEU SEMBLE SILENCIEUX


AUTEUR: HORTENSE DRABO


« Pourquoi m’as-tu abandonné ? Tu restes loin, tu ne viens pas me secourir malgré mes plaintes. Pourquoi donc me rejettes-tu ? » (Psaumes 43 : 2).

Cette déclaration, ce cri de désespoir est de David, appelé l’homme selon le cœur de Dieu.

Nous aussi, dans notre relation avec le Père Céleste, il arrive que nous ne sentions pas sa proximité.

Parfois, dans nos moments de solitude nous prions mais rien ne se passe. Nous nous efforçons de méditer la parole de Dieu, mais en vain. Alors, on se demande : Ai-je commis des erreurs, un péché ? Commence aussitôt un examen de conscience. On confesse des péchés passés déjà effacés et même des péchés imaginés, en espérant que Dieu se manifestera, mais toujours le silence !

Ce qu’il faut savoir, c’est que chaque enfant de Dieu connaît une ou plusieurs fois dans sa vie, de telles traversées du désert mais que malgré le silence de Dieu, Il est toujours là, tout près.

C’est généralement des temps d’épreuves que Dieu utilise pour nous amener à nous attacher davantage à Lui ou à nous faire grandir. Mais ayons l’assurance que jamais il ne nous rejette, jamais il ne nous quitte. Ce sont nos péchés, la désobéissance, nos multiples occupations et préoccupations qui mettent un obstacle entre le Père et nous.

Si nous réglons ces choses, soyons tranquilles car Il est là même quand nous ne le sentons pas. Il est là et prend soin de nous. Gardons et méditons sa parole qui nous livre tout sur ses merveilleuses promesses pour ceux qui l’aiment et lui obéissent.

Déchargeons-nous sur lui de tous nos fardeaux et faisons-lui entièrement confiance.

Une prière pour aujourd’hui :
Mon Père bien-aimé, merci pour ce que tu ne me délaisses jamais.
Apprends- moi à ne jamais douter de ta bonté, de ton amour. Je veux toujours me rappeler que tu me connais et que tu as un plan pour ma vie. Merci Papa, Amen !
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par FrancoiseF le Jeu 3 Fév 2011 - 17:05

Merci Gilles pour tous ces très beaux textes illustrés qui nous rappellent notre petitesse devant la Grandeur de Dieu !

Sans Lui, nous ne sommes rien ! Merci pour ces belles prières à méditer !

Et pardon aussi si je vous ai un peu bousculé ces jours-ci ! Parfois, la passion pour ce qui touche à Dieu, mélée à la détresse de nos vies personnelles entrainent des réactions un peu exacerbées !

Bien fraternellement,
Françoise.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Manuela le Jeu 3 Fév 2011 - 18:47

Merci cher Gilles pour ce beau texte et priére.

Il y à ce silence et Dieu nous parais si loin où absent mais quand nous réalisons Il est toujours là bien présent.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par violaine le Jeu 3 Fév 2011 - 21:02

citation
C’est généralement des temps d’épreuves que Dieu utilise pour nous amener à nous attacher davantage à Lui ou à nous faire grandir. Mais ayons l’assurance que jamais il ne nous rejette, jamais il ne nous quitte. Ce sont nos péchés, la désobéissance, nos multiples occupations et préoccupations qui mettent un obstacle entre le Père et nous.


à méditer !

Merci Gilles

Violaine

avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par carine le Jeu 3 Fév 2011 - 23:08

merci Gilles pour cette vieille et belle légende et les réflexions et prières qui s'ensuivent.

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Ven 4 Fév 2011 - 14:44




À MANUELA, FRANÇOISE, VIOLAINE ET CARINE...





Oui chères dames !

Il est réconfortant de savoir que les sujets postés sont lus avec intérêt. Very Happy

Parfois, il m'arrivait de me demander si cela valait la peine de déposer des articles concernant la vie chrétienne de tous les jours. Il me semblait que très peu de gens s'y intéressaient. Et bien ce matin, j'ai ma réponse !
Merci à vous toutes chères amies pour votre encouragement.

Bon week-end et que Notre-Seigneur vous bénisse abondamment ! sunny

Fraternellement...

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Sam 18 Juin 2011 - 15:50




ATTENDS-TOI À L'ÉTERNEL !


Avec calme et repos d'esprit
« Il est bon d'attendre en repos la délivrance de l'Éternel. »

Lamentations 3 : 26


« Sois tranquille, ne crains point et que ton coeur ne s'alarme point. » (Esa. 7 : 4.) C'est dans le calme et la confiance que sera votre force. (Esa. 30 : 15.) Ces paroles nous disent que le calme et la foi sont étroitement unis, elles nous montrent aussi combien le calme nous est nécessaire pour nous attendre à Dieu. Si nous voulons que notre coeur tout entier se tourne vers Dieu, il faut qu'il se détourne du terrestre, de tout ce qui le préoccuperait, joie ou peine.

Dieu est si infiniment grand dans sa gloire, et notre nature est devenue si étrangère à ce qu'il est, qu'il faut que tout notre coeur, tous nos désirs s'attachent à lui pour pouvoir le connaître et le recevoir en quelque mesure. Tout ce qui n'est pas Dieu, tout ce qui excite nos craintes ou stimule nos efforts, tout ce qui éveille nos espérances ou nos joies, nous empêche de nous attendre parfaitement à lui. Le message qu'Esaïe était chargé de porter au roi Achaz : « Sois tranquille, ne crains point, » est important pour nous aussi. « C'est dans le calme et la confiance que sera votre force. » « Il est bon là l'homme d'attendre en repos. »

Que de fois l'Écriture nous répète que la pensée de Dieu et de sa majesté doit nous imposer silence :

«L'Éternel est dans le temple de sa sainteté. Que toute la terre fasse silence en sa présence. » (Hab. 2 : 20.)

« Tais-toi à cause de la présence du Seigneur l'Éternel. » (Soph. 1 : 7.)

« Toute chair, tais-toi devant la face de l'Éternel, car il s'est réveillé de la demeure de sa sainteté. » (Zach. 2 ; 13.)

Tant qu'on ne s'attend à Dieu qu'en voyant là le moyen de prier d'une manière plus efficace, et d'obtenir ce qu'on demande, ce parfait repos d'esprit ne peut pas s'établir,

Mais quand ou comprend que cette attente à Dieu est en elle-même un indicible bonheur, l'une des formes les plus élevées de notre communion avec le Dieu saint, ces moments passés à adorer Dieu dans sa gloire amènent nécessairement l'âme à s'humilier dans le silence et à laisser à Dieu le temps de parler, de se révéler lui-même. Alors s'accomplit cette précieuse promesse qui parle. de l'abaissement du moi et de l'inutilité de tout effort venant du moi : « Les hommes qui s'élèvent seront humiliés et l'Éternel sera seul élevé en ce jour-là. » (Esa. 2 : 11.) Que tous ceux donc qui veulent apprendre à s'attendre à Dieu se répètent cet avertissement : « Prends garde à toi et sois tranquille. » Oui, prenez le temps d'avoir des moments de retraite loin de tout ami, de tout devoir, de tout souci et de toute joie prenez le temps d'être tranquille et en repos devant Dieu ; prenez le temps de vous assurer un état de calme complet non seulement à l'abri des hommes et du monde, mais aussi en vous isolant du moi et de ses volontés. Que la Parole de Dieu et la prière nous soient précieuses, mais souvenez-vous aussi qu'elles ne doivent pas s'interposer entre Dieu et vous et vous empêcher d'attendre en silence. L'activité de notre esprit, soit en étudiant la Parole de Dieu, soit en exprimant nos pensées par la prière, l'activité de notre coeur, dans lequel s'agitent désirs, espérances et craintes, peuvent nous préoccuper si bien qu'il nous soit impossible d'en venir à nous attendre au Dieu de gloire, à amener tout notre être à se prosterner eu silence devant lui. On pourra trouver qu'il est difficile d'attendre ainsi en repos, de dominer toute activité de l'esprit et du coeur pour un certain temps, mais tout effort fait dans ce sens recevra sa récompense. On prouvera bientôt que cela se peut et ces moments d'adoration silencieuse produiront une paix, un calme qui seront une véritable bénédiction non seulement pendant l'adoration et la prière, mais encore pour tout le reste de la journée.

« Il est bon d'attendre en repos la délivrance de l'Éternel. » Oui, cela nous est bon. Par ce repos dans le silence, nous reconnaissons notre incapacité à ne pouvoir rien faire nous-mêmes, et que ce n'est ni par l'activité de celui qui veut et de celui qui court, » ni par nos pensées et: nos prières, mais que nous devons tout recevoir de Dieu. Par là nous montrons aussi que nous comptons sur notre Dieu, sur sa volonté de nous secourir au temps voulu. Apprenons donc à rester en paix. Dans la vie de chaque jour, attendons-nous au Dieu souverain avec respect et tranquillité, veillant continuellement à repousser tout accaparement du monde, et notre attitude alors sera celle d'un homme qui « attend en repos la délivrance de l'Éternel. »

« Mon âme, attends-toi à Dieu ! »
Source: www.regard.eu.org
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Manuela le Dim 19 Juin 2011 - 0:57

Merci cher Gilles. Jésus confiance Jésus confiance
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Dim 19 Juin 2011 - 23:25





Je ne suis jamais exaucé

<BLOCKQUOTE>Beaucoup de chrétiens affirment :
" Nous avons beau prier, multiplier nos prières, nous ne sommes jamais exaucés. Dieu ne nous écoute pas !...
A toutes ces personnes, l'apôtre Jacques dit :
" Vous demandez et ne recevez pas, parce que vous demandez mal " (Jacques 4,3)
Il est vrai que nous sommes tentés de faire comme les païens, donc de rabâcher des formules qui n'engagent pas notre vie. Il nous faut nous dit saint Paul être tout accueil à l'Esprit Saint, c'est-à-dire à l'Amour même que le Père et le Fils se donnent mutuellement.


" Pareillement l'Esprit saint vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons que demander pour prier comme il faut, mais l'Esprit lui-même intercède pour nous, en des gémissements ineffables et Celui qui sonde les cœurs, sait quel est le désir de l'Esprit et que son intercession pour les saints correspond aux vues de Dieu. " (Romains 4,26-27)
Si nous voulons vraiment être en communion profonde avec ce que Dieu veut pour ses enfants, il nous faut laisser l'Esprit Saint prier en nous. Cela n'est pas facile pour la majorité des baptisés qui n'ont jamais appris à prier avec leur cœur, leur esprit car ils ignorent tout du Saint Esprit. Tous nous avons appris à réciter des prières, mais réciter, ce n'est pas, prier, c'est rabâcher. Il nous faut apprendre à parler à Dieu avec nos mots, nos sentiments d'enfants de Dieu, avec la foi que Dieu nous donne. Il nous faut prier avec notre intelligence, mais surtout avec notre esprit. Là est l'action de l'Esprit Saint en nous, qui est l'action même du Père et du Fils. Il nous faut laisser Dieu lui-même s'exprimer en nous. Nous sommes convaincus que ce que nous disons intéresse Dieu. Certes Dieu, en Bon Papa, aime entendre la voix de ses enfants : Le louer, Le bénir, Le chanter, Lui dire merci. Hélas, nous savons surtout demander, mais Dieu sait mieux que nous, ce dont nous avons besoin. (Matthieu 6, 8 et 32) Alors pourquoi nous inquiéter ? (Matthieu 6,31-34) Nos soucis, nos peurs, nos angoisses, nos douleurs, nos maladies, nos souffrances, ne viennent jamais de Dieu. C'est pourquoi, IL nous dit :

" Venez à Moi, donnez-Moi tous vos soucis, toutes vos peurs, et angoisses, vos douleurs, vos souffrances vos maladies, tous vos péchés, car dans mon agonie et ma Passion, j'ai tout pris sur Moi. Tout cela m'appartient ; n'ayez pas peur de tout déposer au pied de ma croix. Dans Mes Blessures, vous avez la guérison " (voir Isaïe 53)

Il faut savoir dans nos prières, tout donner à Jésus. Or tout ce que je Lui donne, je ne l'ai plus, puisque c'est à Lui. C'est pourquoi, Jésus nous dit :

" Tout ce que vous demanderez dans une prière de foi, croyez que vous l'avez déjà reçu et cela vous sera accordé " (Marc 11,24)
" Tout ce que vous demanderez au Père, en Mon Nom, IL vous le donne "
(Jean 15,16)

Or prier au Nom de Jésus, demander au Nom de Jésus, c'est ce que nous oublions de faire ! Nous ne savons que prier en notre nom !...
" Si vous demandez quelque chose, en mon Nom, JE le ferai " (Jean 14,14) (actes 3,16)
Alors changeons notre manière de prier, en parlant à Dieu, dans la simplicité de l'enfant qui sait que son Papa l'écoute et est prêt à lui donner ce qu'il y a de meilleur : Son Amour, Son Cœur. Cessons de lui dire : donne-moi ceci ou cela, guéris-moi de telle maladie, mais prions avec un cœur tout accueil, à Jésus, à Papa Bon Dieu et n'ayons pas peur de lui dire :
" " Abba " = mon petit Papa chéri, Papa Bon Dieu, je te demande, au Nom de Jésus, ceci ou cela… "
" Mais je peux dire aussi : " Jésus, en Ton Nom, je TE demande !...
" et je dois Lui dire merci, car n'oublions pas, si je crois en Dieu, je dois croire que ce que j'ai demandé en Son Nom, je l'ai reçu…alors cela me sera accordé. (Marc 11,23-25) Il ne suffit pas de prier, nous dit Jésus, mais il faut croire que j'ai obtenu, ce que j'ai demandé en son Nom. Je dois alors LE louer, LE bénir, LE remercier et exulter de joie. Mais pour être exaucé, il me faut être d'accord avec Jésus, donc pardonner à tous ceux qui m'ont blessé, depuis ma conception jusqu'à aujourd'hui. Je demande aussi à Dieu de les bénir !...mais qui pense à faire cela ? Or Jésus nous dit :

" Va d'abord te réconcilier avec ton frère, puis tu feras ta demande " (Matthieu 5,23)
" Tout est possible à celui qui croît "
donc à celui qui accueille, en lui Dieu : Père, Fils et Saint Esprit.
Car " Sans Moi, vous ne pouvez rien faire " (Jean 15,15)


C'est pourquoi, il nous est impossible de prier comme il faut, si notre cœur est fermé à Jésus, si nous refusons de pardonner, d'aimer comme Lui, donc de nous aimer comme IL nous aime. (Jean 13,34-35)

Un autre obstacle nous guette et paralyse notre prière : le doute. Dieu n'exauce pas la prière de celui qui doute, qui dit : " si tu veux, Seigneur, ou si c'est ta volonté ". Le " si " est le signe évident du doute. Jésus nous a dit :

" Tout est possible à celui qui croît " (Marc 9,23)

" En vérité je vous le dis, si quelqu'un dit à cette montagne: Soulève-toi et jette-toi dans la mer, et s'il n'hésite pas dans son coeur, mais croit que ce qu'il dit, va arriver, cela lui sera accordé. C'est pourquoi je vous dis: tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et cela vous sera accordé. (Marc 11, 23-24)


C'est pourquoi, il est inutile de répéter sa demande, mais il faut croire ce que Jésus nous a dit : " Tu as ce que tu as demandé, alors loue, bénis le Seigneur et exulte de joie. "
Jésus nous dit :

" Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens, ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup, ils se feront mieux écouter. N'allez pas faire comme eux, car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez " (Matthieu 6,7-Cool

Surtout n'allons pas croire que notre vocation sur la terre, c'est la souffrance. En effet, Jésus n'a jamais refusé de guérir les malades qu'on lui amenait, qui venaient à Lui ou criaient vers Lui. L'évangile, à plusieurs reprises nous dit : " IL les guérissait tous " Jésus n'a jamais dit à quelqu'un : " Je ne peux pas te guérir, car ta vocation est de souffrir " Au contraire, IL dit : " Demandez et vous recevrez, frappez et l'on vous ouvrira, cherchez et vous trouverez " (Matthieu 7,7-11)
Alors comment se fait-il que beaucoup de personnes disent : " Nous avons beau prier, nous ne sommes jamais exaucés " Sans doute parce que nous oublions de prier au Nom de Jésus, que le doute est en nous, que nous refusons de nous aimer nous-mêmes, d'aimer les autres, de pardonner…
Dieu écoute toujours ses enfants qui Lui parlent avec un cœur d'enfant et croient que leur Papa Bon Dieu les écoute toujours, car IL les aime et veut les combler de sa Vie, Sa Joie, Son Amour. Cessons donc de dire : je demande ceci ou cela à Jésus, mais, JESUS, EN TON NOM, je te demande ceci ou cela…Mais nous pouvons, nous aussi nous adresser directement à Papa Bon Dieu :

" En vérité, en Vérité, JE vous le dis : ce que vous demandez au Père, IL vous le donnera EN MON NOM. Jusqu'à présent, vous n'avez rien demandé, " En Mon Nom " Demandez et vous recevrez pour que votre joie soit complète " (Jean 16,23-24)

Chacun de nous, a le droit et le devoir de demander, tout ce dont il a besoin, AU NOM DE JESUS, à ABBA (mon petit Papa Chéri)
Tous nous devons donc demander et agir AU NOM DE JESUS.
Que dit Pierre à l'impotent de naissance qui mendiait à la Belle Porte du temple de Jérusalem " Ce que j'ai, je te le donne : AU NOM DE JESUS CHRIST DE NAZARETH, lève-toi et marche " et le saisissant par la main droite, il le releva " (voir actes 3,1-10)
Jésus a bien dit : " En vérité, en Vérité, JE vous le dis, celui qui croît en Moi, fera lui aussi, les œuvres que JE fais et il en fera même de plus grandes, parce que JE vais au Père " (Jean 14,12)
Or si Jésus agit en nous, c'est pour que le Père soit glorifié dans le Fils. Ce n'est jamais nous qui guérissons quelqu'un, mais JESUS SEUL. Voilà pourquoi, nul ne doit se glorifier des œuvres que Dieu accomplit en lui, mais doit dans sa prière, rendre grâce à Dieu, qui seul, change notre esprit, notre cœur et guérit les personnes.


" En tout temps, à tout propos, rendez grâce à Dieu, le Père, au Nom de Notre Seigneur Jésus Christ " (Ephésiens 5,20 ; colossiens 3,15-17)
Restez toujours joyeux. Priez sans cesse. En toute condition, soyez dans l'action de grâce. C'est la volonté de Dieu sur vous, dans le Christ Jésus "
(1 Timothée 3,16)

Reconnaissons que notre ignorance de la Parole de Dieu, a fait de nous des personnes, qui ne savent que réciter, rabâcher, des formules de prière pour demander quelque chose à Dieu. Nous ne savons pas que prier, c'est se mettre, d'abord, en Présence de Dieu et l'adorer, Lui parler avec notre cœur et nos mots, à nous, mais aussi faire silence pour entendre sa réponse. Nous oublions que prier, c'est d'abord dire merci à Dieu, Le louer, Le bénir, car IL nous a entendu et nous répond toujours dans le silence. Sainte Thérèse d'Avila, un jour, se plaint à Dieu, parce qu'IL ne lui répondait jamais. Alors, elle entend Dieu lui dire : " Si tu te taisais, tu entendrais ma réponse. "
Oui, le sommet de la prière est la contemplation de Dieu, dans le silence. N'oublions pas que nos prières ou nos discours n'apprennent rien à Dieu et que c'est LUI seul, le Chemin, la Vérité, la Vie, la Lumière. LUI seul peut combler de Sa Présence, de Son Amour, chacun de nous…Cela exige que nous nous présentions devant LUI, les mains vides et ouvertes, pour tout recevoir de LUI. Alors nous serons capables de " LUI rendre grâce en tout temps et en toutes circonstances. " (1 Thimothée 5,12) car " Dieu fait tout concourir au bien de ceux qui l'aiment " (1 corinthiens 15,10)

Comment exulter de joie avec un cœur fermé sur soi-même, encombré de haine, de refus de pardon, de violence, d'orgueil, de vengeance, de jalousie, de suffisance ? Toi qui affirme " je crois en Dieu, est-ce que tu vis pour toi ou pour Dieu ? Pries-tu pour la Gloire de Dieu ou la tienne ? Dieu veut habiter en toi, vivre en toi dans le silence de ton cœur, afin de prier et de parler en toi. " Tu es tabernacle vivant du Dieu Vivant " Dieu tu LE trouve dans le silence, au plus profond de toi. C'est LUI qui va t'apprendre à prier, à aimer, à pardonner, à vivre pour LUI. Alors, frère, sœur, ta journée sera prière, car communion continuelle à Dieu vivant en toi et en tous ceux qui croient en LUI.
Pierre Jarry, prêtre
</BLOCKQUOTE>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Mer 22 Juin 2011 - 16:37




Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? (Psaume 22:1)

Nous voyons ici le Sauveur dans la profondeur de ses afflictions. Nulle part ailleurs il n'est de démonstration de souffrances comme au calvaire, et à aucun autre moment, au calvaire, son agonie n'est autant à son comble que lorsqu'il s'écrira: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? A ce moment précis, à la faiblesse physique s'ajoutait une torture morale aiguë provenant de la honte et de l'ignominie à travers lesquelles il avait à passer.
<BLOCKQUOTE>
Il a souffert une agonie spirituelle surpassant toute expression, résultant du départ de la présence de Son Père. Ceci était le minuit des ténèbres de l'horreur; c'était là qu'il descendit dans l'abîme de la souffrance. Aucun homme ne peut prétendre entrer dans la pleine signification de ces mots. Certains parmi nous pensent quelquefois qu'ils pourraient crier: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? Il est des temps où tout nous y pousse, quand l'éclat du sourire du Père est éclipsé par quelques nuages ou un moment de ténèbres par exemple; mais souvenons-nous que jamais Dieu ne nous a abandonné réellement. C'est seulement une certaine apparence des choses. Mais dans le cas de Christ c'était un réel abandon. Nous souffrons d'un retrait momentané, de courte durée, de l'Amour de notre Père; mais ce réel éloignement de la face de Dieu de Son fils, qui mesurera quelle en fut la profondeur et l'agonie que cela lui causa?

Dans notre cas, notre cri est souvent fondé sur l'incrédulité; dans son cas c'était l'expression d'un fait épouvantable, car Dieu s'était réellement détourné de lui pour un temps. O toi pauvre âme en détresse, qui jadis vivait dans la présence du soleil brillant de la Face de Dieu, et qui es maintenant dans les ténèbres, souviens-toi qu'il ne t'a pas abandonné réellement. Dieu est autant notre Dieu dans les nuages que lorsqu'il est dans tout l'éclat de Sa Grâce; mais puisque même la pensée qu'il nous a abandonné nous conduit à l'agonie, quel doit être le malheur que le Sauveur éprouva lorsqu'il s'exclama:Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?


- Charles Spurgeon
</BLOCKQUOTE>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Audifax le Mer 22 Juin 2011 - 17:24

Merci Gilles pour tous tes textes! C'est toujours une grande réjouissance, on te sens inspiré par l'Esprit! Very Happy
avatar
Audifax
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1166
Inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Manuela le Mer 22 Juin 2011 - 19:23

Merci cher Gilles pour tes textes qui apporte du réconfort.

Que le Seigneur te bénisse.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Dim 26 Juin 2011 - 16:00





Pourquoi le silence de Dieu ?

Par Evelyne Frère

Dieu n'est-il pas le Dieu de la parole ? Par sa parole, Il créa le ciel et la terre: parole créatrice.
En Genèse 1, nous lisons une dizaine de fois "Dieu dit….", "Au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu" Ev. de Jean 1

Est-ce à dire que le silence ne fait pas partie de son expression ? Le silence et la parole ne s'excluent pas.

Devant nombreuses de nos questions, Dieu reste en silence: Pourquoi la maladie ? Pourquoi la souffrance ? Pourquoi l'injustice ? Pourquoi la misère ? Pourquoi la guerre ? Pourquoi tant d'enfants innocents meurent, sont maltraités, embrigadés, abusés… Pourquoi ? Pourquoi m'arrive-t-il toujours des épreuves ? Pourquoi Dieu n'exauce-il pas mes prières ?

Cependant, moins fréquemment nous posons ces autres "pourquoi" : Pourquoi ai-je la santé alors que cet autre près de moi est éprouvé par la maladie ? Pourquoi ai-je la joie d'avoir des enfants alors que des couples souffrent de ne pas en avoir ? Pourquoi ai-je un travail (qui me plait en plus !) alors que d'autres n'en n'ont pas ? Pourquoi suis-je comblée de biens, alors que d'autres manquent du nécessaire ?... Quels "pourquoi" vous habitent ?

A tous ces "Pourquoi"…. Ajoutons : pourquoi Dieu se tait-t-il ?

Ce silence de Dieu est un défi à notre raison. Nous avons parfois la prétention de vouloir tout comprendre. Pourtant il est des questions auxquelles nous n'aurons peut-être jamais de réponse.

Dans certaines situations, il nous faudra passer par l'acceptation, si nous voulons continuer à vivre. Nous ne pourrons que lâcher prise et nous attendre à Dieu…

Le silence nous renvoie à notre finitude humaine et fait appel à notre foi en la souveraineté de Dieu. Je ne comprends pas ma situation mais le silence de Dieu n'est pas son absence.

Devant ces silences de Dieu, nous prenons conscience de nos limites, de notre place d'homme, nous replaçons aussi Dieu à sa juste place : il est Dieu

Vais-je m'accrocher à mes "pourquoi" en pensant qu'un de mes droits est d'avoir une réponse de Dieu ? Ou vais-je accepter sa souveraineté sachant que je suis dans sa main et qu'il est un Dieu bienveillant et plein d'amour ?


Prière :
Seigneur, merci de me rappeler que ''Tu es Dieu''
Apprends-moi à accepter les limites de mon humanité et à reconnaître ta souveraineté. Que tes silences comme pour Job, m'amènent à TE VOIR. Accorde-moi ta paix dans les tempêtes de ma vie. Amen !

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Manuela le Lun 27 Juin 2011 - 0:06

C`est trés beau pour entretenir notre foi. Merci cher Gilles.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND DIEU NOUS SEMBLE SILENCIEUX...

Message par Gilles le Mar 28 Juin 2011 - 15:33





LE SILENCE DE DIEU...

Une vieille légende norvégienne raconte l’histoire d’un homme appelé Haakon, qui contemplait toujours une représentation du Christ crucifié ; cette Croix était très ancienne, des gens y venaient, pour prier avec grande foi. Beaucoup priaient le Christ pour obtenir un miracle.
Un jour Haakon, l’ermite ,désira Lui demander une faveur. Poussé par un sentiment de générosité, de bonté et d’amour, il s’agenouilla devant la Croix et dit :


”Seigneur ,je veux souffrir et mourir pour Toi. Laisse-moi prendre Ta place. Je veux.….Toi sur la Croix”. Et il resta les yeux fixés sur Lui , comme s’il attendait une réponse. Le Seigneur ouvrit Ses lèvres et parla. Ses paroles tombèrent des cieux ;chuchotant et exhortant :

“Mon fidèle serviteur , Je t’accorderai ce que tu désires ,mais seulement à une condition”. « Laquelle, Seigneur ? Est-ce une condition difficile ? Je suis prêt à la remplir avec Ton aide ,Seigneur -répondit le vieil ermite.
-“Ecoute : Quoi qu’il arrive et sans te soucier de quoi que ce soit que tu pourrais voir ,tu dois toujours garder le silence . Haakon répondit : « Je te le promets, mon Seigneur ! » Et ils exécutèrent l’échange. Personne ne s’aperçu du changement.
Personne ne reconnut l’ermite ,pendu par des clous à la croix. Et il a gardé l’accord pendant longtemps. Et il n’ a jamais rien dit à personne.
Mais un jour, un homme riche vint, et après avoir prié, il oublia sa bourse là-bas.


Haakon le vit et resta silencieux. Il ne parla pas non plus quand un pauvre homme, qui vint deux heures plus tard, prit la bourse de l’homme riche et la garda. Et il resta également silencieux lorsqu’un jeune homme s’agenouilla ensuite rapidement devant Lui, demandant Sa grâce avant de partir pour un long voyage . L’homme riche revint alors pour chercher sa bourse. Et ne la trouvant pas, il pensa que le jeune homme l’avait prise.

L’homme riche cria avec furie au jeune homme,”Donne-moi la bourse que tu m’as volée!”Le jeune homme répondit : "Je n’ai volé aucune bourse !” Alors l’homme riche dit :”Ne mens pas, rends-la moi ,immédiatement !" Le jeune homme affirma: ”Je vous le dis ,je n’ai pris le sac de personne! "

L’homme riche se mit à le frapper furieusement. Alors une voix puissante emplit l’air : »Stop ! »L’homme riche leva les yeux et vit que l’image sculptée lui parlait ; Haakon ne put garder le silence ; il appela de la Croix, défendant le jeune homme ,et réprimanda l’homme riche pour la fausse accusation. L’homme riche fut étonné et quitta l’endroit. Le jeune homme , du fait qu’il était pressé de partir naviguer ,s’en alla aussi .
Quand la Croix se trouva seule , le Christ s’approcha de son serviteur et lui dit :


« Descends de la Croix. Tu n’es pas bon pour occuper ma place .Tu n’as pas été capable de garder le silence »
” Seigneur , -dit Haakon- , Comment pouvais-je admettre une telle injustice ?”
Jésus, une fois encore, prit Sa place sur la Croix et l’ermite se tint debout sous la Croix .Le Seigneur reprit la parole : »Tu ne savais pas qu’il était bon pour l’homme riche de perdre sa bourse ,parce qu’à l’intérieur il emportait l’argent pour commettre un péché sexuel avec une jeune vierge.
Alors que l’homme pauvre a bien fait ,il avait besoin d’argent dans son absolue pauvreté. Il aurait été préférable que le jeune homme soit assommé par l’homme riche dans son malentendu ,auquel cas il ne serait pas partit pour son voyage en mer. Maintenant tu vois , il est mort dans un naufrage il y a quelques minutes. Tu ne savais pas toutes ces choses, MAIS MOI OUI . C’est pourquoi je suis silencieux. » Et le Seigneur une fois de plus garda le silence.

Souvent nous nous demandons : Pourquoi Dieu ne répond-il pas à nos prières… Pourquoi Dieu reste-t-il silencieux ?

Un grand nombre d’entre nous aimerait qu’Il réponde conformément à nos désirs et caprices…mais le chemin de Dieu est différent. Il connaît le passé, le présent et le futur (Heb 13 : 8 ).
Dieu nous répond même dans le silence…nous devons être prêts à L’écouter et à L’attendre.


« Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies, oracle du Seigneur. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre,autant sont élevées mes voies au- dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. »
« Car je sais , moi ,les desseins que je forme pour vous - oracle du Seigneur - desseins de paix et non de malheur , pour vous donner un avenir et une espérance »
( Jer 29 : 11)

L’homme devrait comprendre la signification du silence divin et se rendre sur les voies du Seigneur , et prier comme le Psalmiste :
« Je t’aime, Yahvé, ma force ( mon sauveur, tu m’as sauvé de la violence. ) Yahvé est mon roc et ma forteresse, mon libérateur, c’est mon Dieu (Ps 18 : 1-2) »

Source : www.jmanjackal.net

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum