Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Aller en bas

Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Lun 11 Déc 2017 - 19:57

PROMETHEE N°1

En raison d'un incident lié au volume, à l'audition la vidéo sera changée, mais pas son contenu, merci de votre compréhension.
Chers Amis,

J'ouvre une nouvelle ligne de discussion sur un sujet qui a pour centre la Loi de  Bioéthique, car en 2018, les citoyens seront appelés à se prononcer une nouvelle fois à son sujet. Je vous demande de laisser cette ligne sans la fondre avec d'autres, car c'est une série de vidéos conférences que je vais donner, en complément de la réécriture de mon essai: "La Science Prométhéenne". Mais la réécriture abordera des sujets multiples que je n'ai pas eu le temps d'aborder dans le premier essai. Je donnerai plusieurs vidéos conférences qui suivront une logique de développement. Je souhaite que rien de cette Loi qui englobe beaucoup de sujets soit mis de côté, je veux que toute la vérité soit faite.
Je souhaite que les intervenants demeurent dans le sujet de chaque conférence afin de ne pas brouiller le discours. Il faut empêcher qu'en 2018 se reproduise la chape de plomb sur les sujets cruciaux. J'ai besoin de votre aide pour faire connaître ces conférences. Le pauvre compte sur nous, Jésus compte sur nous, l'Eglise compte sur nous, car elle a besoin de retrouver la liberté de son verbe. Merci de votre soutien, merci du bien que vous ferez pour l'humanité.

LA CORRECTION DU VOLUME A ETE FAITE












Dernière édition par Surleroc le Mar 12 Déc 2017 - 11:05, édité 1 fois
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Marie du 65 le Mar 12 Déc 2017 - 10:49

Bonjour Pierre,
Je remonte votre partage!!
Je n'ai malheureusement pas eu le temps d'écouter la vidéo!!
Amitiés
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 24925
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Mar 12 Déc 2017 - 16:59

@Surleroc a écrit:
PROMETHEE N°1

En raison d'un incident lié au volume, à l'audition la vidéo sera changée, mais pas son contenu, merci de votre compréhension.
Chers Amis,

J'ouvre une nouvelle ligne de discussion sur un sujet qui a pour centre la Loi de  Bioéthique, car en 2018, les citoyens seront appelés à se prononcer une nouvelle fois à son sujet. Je vous demande de laisser cette ligne sans la fondre avec d'autres, car c'est une série de vidéos conférences que je vais donner, en complément de la réécriture de mon essai: "La Science Prométhéenne". Mais la réécriture abordera des sujets multiples que je n'ai pas eu le temps d'aborder dans le premier essai. Je donnerai plusieurs vidéos conférences qui suivront une logique de développement. Je souhaite que rien de cette Loi qui englobe beaucoup de sujets soit mis de côté, je veux que toute la vérité soit faite.
Je souhaite que les intervenants demeurent dans le sujet de chaque conférence afin de ne pas brouiller le discours. Il faut empêcher qu'en 2018 se reproduise la chape de plomb sur les sujets cruciaux. J'ai besoin de votre aide pour faire connaître ces conférences. Le pauvre compte sur nous, Jésus compte sur nous, l'Eglise compte sur nous, car elle a besoin de retrouver la liberté de son verbe. Merci de votre soutien, merci du bien que vous ferez pour l'humanité.

LA CORRECTION DU VOLUME A ETE FAITE












Très utile, nous avons vraiment besoin d'information là-dessus !!

Merci @sur le roc !
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2238
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Sam 23 Déc 2017 - 23:09

"Ce qu'il y a de pire dans ce drame métaphysique, c’est la domination du mensonge et la plus grande manipulation depuis le communisme. Jamais pour un tel sujet, d’une gravité sans précédent, on se sera joué du peuple, parvenant à faire taire l’Eglise. Des membres de la hiérarchie ordonnée et consacrée ont participé de libre propos à cette manipulation, ont contraint l’Eglise au silence. Voir des personnalités catholiques s’engager dans une voie aussi luciférienne me stupéfie, car il faut une forte dose de malice, de duplicité. Le pire dans tout cela est le silence des épiscopats surtout l’épiscopat français alors qu’il a toutes les informations en sa possession. Comment peuvent-ils se tenir en face de Dieu, célébrer le Saint Sacrifice ? "

Des mots très forts mais à la hauteur en effet, de la gravité du drame. Prions, en ce temps de Noël, pour le réveil des consciences, l'ouverture des cœurs : "La Vérité vous libèrera"

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2238
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Lun 25 Déc 2017 - 10:16

Aidez-moi à faire comprendre ce drame, à libérer une parole de vérité.
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Mar 26 Déc 2017 - 23:05

@Surleroc a écrit:Aidez-moi à faire comprendre ce drame, à libérer une parole de vérité.


@Surleroc, vous n'épargnez pas vos efforts, vous avez déjà tant fait !

Et avec le Père Nathan, il y a ces vidéos exceptionnelles !

Est-il possible qu'elles ne fassent pas bouger plus les lignes ? Forcément elles finiront par porter leurs fruits mais nous prierons pour que les uns les autres nous puissions hâter cette prise de conscience, à commencer par nous-même. 

Nous prierons aussi pour nos prêtres et nous devons, nous laïcs, les aider, comme vous dites.

A Noël, j'ai été surprise, je l'avoue, d'entendre le prêtre de ma paroisse, évoquer clairement les non nés (avortés, manipulés) et dire que Jésus était chacun d'eux (je n'ai pas retenu la formulation exacte mais la parole était forte !) mais le Pape François n'avait-il pas suggéré quelque chose de semblable ?

Il est africain et n'y va pas par quatre chemins, certains disent qu'il va finir par avoir des ennuis...N'est-ce pas souvent comme cela que la parole des prêtres est muselée ?
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2238
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Zamie le Mer 27 Déc 2017 - 0:01

@Isabelle-Marie a écrit:
@Surleroc a écrit:Aidez-moi à faire comprendre ce drame, à libérer une parole de vérité.


@Surleroc, vous n'épargnez pas vos efforts, vous avez déjà tant fait !

Et avec le Père Nathan, il y a ces vidéos exceptionnelles !

Est-il possible qu'elles ne fassent pas bouger plus les lignes ? Forcément elles finiront par porter leurs fruits mais nous prierons pour que les uns les autres nous puissions hâter cette prise de conscience, à commencer par nous-même. 

Nous prierons aussi pour nos prêtres et nous devons, nous laïcs, les aider, comme vous dites.

A Noël, j'ai été surprise, je l'avoue, d'entendre le prêtre de ma paroisse, évoquer clairement les non nés (avortés, manipulés) et dire que Jésus était chacun d'eux (je n'ai pas retenu la formulation exacte mais la parole était forte !) mais le Pape François n'avait-il pas suggéré quelque chose de semblable ?

Il est africain et n'y va pas par quatre chemins, certains disent qu'il va finir par avoir des ennuis...N'est-ce pas souvent comme cela que la parole des prêtres est muselée ?
" Nous prierons pour nos prêtres " " nous prierons pour que les uns et le Seigneur autres nous puissions hâter cette prise de conscience à commencer par nous même " 

Et nous prierons pour vous surleroc afin que Dieu vous donne persévérance et espérance .
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2672
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Mer 27 Déc 2017 - 7:57

Isabelle-Marie et Zamie, 
Merci de vos encouragements, mais priez pour mon équipe et moi-même afin que la vraie crainte de Dieu guide ma volonté et que je ne défaille pas devant les puissances d'un monde écrasé par le Meshome. L'important n'est en rien le résultat sensible, visible, immédiat qu'il est un peu trop humain de rechercher, d'attendre, cela ne nous regarde pas, mais ce qui importe le plus à Dieu c'est d'être son témoin à temps et contre-temps sans se soucier des fruits immédiats ou futurs. Comme saint Jean-Baptiste, il faut être simplement, droitement la voix du Seigneur qui crie dans le désert et prépare toujours et toujours le Salut dans les cœurs. Si l'homme n'écoute pas, Dieu écoute et la parole que son serviteur annonce pour Lui ne se perd jamais. Mais soyez en assurés, il n'est d'aucun vrai serviteur de Dieu qui ne travaille pour Lui sans être  confronté à de grandes tribulations... Etre au service de la Vérité, c'est accepter d'être brûlé.
Oui, priez pour nous, priez pour tous ceux qui mieux que moi sont au service de Dieu et se consument pour le salut des hommes. Mais si vous voulez que votre prière soit reçue de par les sept archanges qui pénètrent la Gloire Divine, laissez-vous envahir, posséder de l'amour de Dieu, n'allez pas à la conquête de l'humilité, mais à la conquête du détachement alors, alors seulement l'Immaculée vous fera grâce de la vertu d'humilité qui est la fleur d'un authentique esprit de pauvreté.
Humblement, je vous prie de m'accorder votre prière, Soyez bénis, soyez dans l'éternelle joie du Ciel sur la terre des hommes qui soulèvent avec persévérance la poussière de cette terre. Merci de votre aumône.
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Zamie le Mer 3 Jan 2018 - 22:02

Ce que disent les français sur la loi bioéthique 

Sur le journal " La Croix " ...


https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Ethique/Bioethique-quen-disent-Francais-2018-01-03-1200903245

avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2672
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Mer 3 Jan 2018 - 22:30

Comme je ne cesse de le dire, nous sommes en présence de la plus grande manipulation.
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Zamie le Mer 3 Jan 2018 - 22:32

@Surleroc a écrit:Comme je ne cesse de le dire, nous sommes en présence de la plus grande manipulation.
Manipulation de l'opinion ET propagande mensongère .Non ?


Dernière édition par Zamie le Mer 3 Jan 2018 - 22:33, édité 1 fois (Raison : rajout texte)
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2672
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Mer 3 Jan 2018 - 22:33

Bien sûr, c'est la prophétie d'Ezéchiel au sujet du Temple.
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Zamie le Mer 3 Jan 2018 - 22:36

@Surleroc a écrit:Bien sûr, c'est la prophétie d'Ezéchiel au sujet du Temple.
J'ai entendu sur France Inter une ancien ministre Mr Leonetti   se satisfaire de l'opinion hélas à la hausse des français sur ce sujet à la grande joie du journaliste !
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2672
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Zamie le Lun 8 Jan 2018 - 22:12

Les non-dit du sondage La Croix 


"Nous avons à peine le temps de vous présenter nos vœux, et les meilleurs qui soient pour cette nouvelle année 2018, qu’il nous faut déjà remonter sur le pont, hisser la grand’voile, et fendre les flots sans craindre la houle et les embruns, car ça va tanguer !
En effet, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le quotidien « La Croix » vienne bousculer la torpeur des lendemains de la Saint-Sylvestre. Le quotidien a publié le 3 janvier un sondage qui révèlerait « une opinion publique très favorable à une évolution législative sur la PMA, la GPA et la fin de vie ». Mais est-ce si sûr ? De fait, tant sur la forme que sur le fond, nous sommes frappés par les incohérences du sondage et la faiblesse de l’analyse.
En ce qui concerne la PMA sans père, La Croix indique que le nombre de Français favorables (c’est-à-dire « tout à fait favorable » et « plutôt favorable ») n’a pas cessé d’augmenter de janvier 2013 à décembre 2017.
Mais La Croix ne précise pas que leur nombre a beaucoup diminué depuis septembre 2017 : ils étaient alors 64% contre 60% aujourd’hui pour les couples de deux femmes. La baisse est même de 8 points pour les « tout à fait favorable » qui passent de 30 à 22% sur la même période. Et pour les femmes célibataires, le nombre de « favorable » passe de 65 à 57% des Français, et 31 à 19% pour les « tout à fait » favorable ».
Il est tout à fait vraisemblable que cette forte baisse soit liée aux débats publics qui ont eu lieu sur la PMA sans père depuis la déclaration de Marlène Schiappa. Autrement dit, faire entendre largement aux Français que l’accès à la PMA, dans ce contexte, fait des orphelins-nés, peut changer radicalement la donne.
Quant à la GPA, 18% des sondés se disent favorables à la GPA « dans tous les cas ». Mais La Croix agrège aux oui les 46% favorables pour des raisons « médicales », ce qui conduit la quotidien à faire sensation en écrivant que « 64% des Français sont favorables à la GPA »… sans autre précision.
Sur le fond, il est souvent reproché à La Manif Pour Tous d’associer PMA sans père et GPA, au motif que « la GPA est interdite dans le droit français » et « qu’il n’en est pas question en l’état ». Alors pourquoi ce sondage pose-t-il la question de la GPA « médicale » ? Tout d’abord, remarquons que cette formulation est nouvelle. Nul n’en avait jamais entendu parler. Les partisans de la GPA ont tenté, pour faire admettre celle-ci, d’abord la GPA « éthique », puis la GPA « encadrée » ; ayant échoué, désormais c’est la GPA « médicale » qu’ils tentent de vendre à l’opinion publique. De quoi s’agit-il ? La question du sondage ne le précise pas !
Il est intéressant de noter qu’un coup de pied de l’âne est décoché au passage à La Manif Pour Tous par Alain Mergier, qui commente le sondage dans La Croix : le sociologue affirme que « finalement » le mouvement n’a pas de « réservoir » de sympathisants en-dehors du million de personnes descendues dans la rue.  Entre 1 million de personnes dans la rue et 25 millions de Français partageant les mêmes opinions sur la PMA sans père et la GPA, cherchez l’erreur ! Ce Monsieur essaye de se rassurer, mais il n’a pas pris le bon argument !
Regrettable également que La Croix ne parle pas, ou si peu, du droit de l’enfant d’avoir un père et une mère. Le quotidien aurait pu rappeler qu’un sondage Opinion Way paru en septembre 2017 montre qu’une très large majorité de Français (72%) estime que « l’Etat doit garantir aux enfants nés par PMA le droit d’avoir un père et une mère » !
Ce sont toutes ces entourloupes méthodologiques, ces faiblesses conceptuelles, ces oublis, cette absence de mémoire des faits (pourtant pas si anciens, 2017, c’était il y a 8 jours seulement !) qui entache la crédibilité de ce sondage présenté comme important.
A vrai dire, après la grande interview de Christiane Taubira qui présentait son projet de loi dans les colonnes de La Croix en octobre 2012, puis celle de Manuel Valls sur la GPA le 3 octobre 2014, la veille d’une Manif Pour Tous, on aurait aimé que La Croix ne soit pas l’idiot utile de ceux qui croient modernes de priver volontairement des enfants de père ou de mère.
La Croix se déclare cependant opposé à la PMA sans père et à la GPA. Nous espérons encore que le quotidien sera réellement acteur de la défense de l’enfant face à ces menaces."
http://www.lamanifpourtous.fr/les-chroniques/chronique-non-dit-sondage-croix/
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2672
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Jeu 11 Jan 2018 - 0:46

Est-il illégitime ou légitime de vouloir comprendre la Création ?

Dans certaines religions, une démarche de cette nature est difficilement admise de crainte de bouleverser les traditions ou par incompréhension ou par crainte de la vérité ce qui se constate de plus en plus. La démarche semble pourtant légitime. Poser cette question a quelque chose d’incongru surtout à notre époque ou la science est l’alliée objective des pouvoirs militaires, économiques, politiques, philosophiques et, qu’elle s’est faite une place gourmande dans la société. La question est d’une urgence actualité quoi qu’on puisse en penser et, c’est pourquoi nul ne s’aventure à la poser, de crainte qu’elle ne remettre tout en cause. N’est-ce pas l’une des raisons d’être de l’intellectuel que de remettre en cause tout un lot de certitudes que l’on veut figer alors qu’elle ne sont que transitoires ?


avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Zamie le Ven 19 Jan 2018 - 11:06

Alors que s’ouvrent les Etats généraux de la bioéthique, ce jeudi 18 janvier, l’évêque de Fréjus-Toulon Mgr Dominique Rey rappelle qu’il existe des interdits fondateurs :
« Il est toujours plus sympathique, lorsque l’on soutient une cause, d’essayer de la présenter de manière positive et d’en souligner les aspects les plus consensuels. Ainsi, il est convenu que sur les questions sensibles, comme celles qui touchent à la vie humaine, on doit s’abstenir de condamnations trop rapides et de jugements à l’emporte-pièce. A juste titre on s’efforce de distinguer personne et acte, de ne pas réduire ceux qui portent atteinte à la vie aux pratiques discutables qu’ils promeuvent parfois. Ainsi, alors que s’ouvrent les « Etats généraux de la bioéthique » le 18 janvier, nous sommes invités à participer à un « Débat public » organisé par le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE), préalable à la révision des lois de bioéthique.
Nous sommes priés de prendre part aux échanges sur ce thème, au double titre de citoyens et de croyants. Si l’on ne peut que souscrire au principe du dialogue et à son importance, on peut s’interroger sur ces modifications fréquentes des lois de bioéthique. Les évolutions des sciences et techniques qui touchent le vivant sont certes rapides, mais justifient-elles la remise en cause des principes qui semblaient acquis il y a à peine sept ans ? Sinon, pour « s’adapter à l’évolution des mentalités », selon l’expression consacrée, qui seraient désormais prêtes à accepter certaines pratiques, quand elles les refusaient il y a peu. On cite alors les sondages, censés refléter ces évolutions dans l’opinion publique. S’agirait-il alors seulement de « prendre le pouls de la société ? »
Quelques Non pour un grand Oui à la vie
Nous ne pouvons nous résoudre à cette présentation irénique des enjeux entourant les Etats généraux de la bioéthique, car elle semble faire droit à une éthique relativiste, où il n’y aurait pas de principes intangibles, en particulier lorsqu’il s’agit de la défense du plus vulnérable. La loi ne ferait qu’entériner ce que pense la majorité et non ce qui est juste, en vue du bien commun. Il est bien sûr indispensable de discuter des technologies les plus avancées appliquées à l’homme et à son corps, mais avant de progresser dans ces domaines, il n’est pas inutile de disposer de quelques repères. L’Eglise est porteuse d’une parole et d’un message sur l’homme et elle doit saisir l’occasion de les rappeler lors de ces débats.
La PMA pour personne
S’il s’agit de parler de l’extension de la procréation médicalement assistée aux femmes homosexuelles ou célibataires, c’est non. Entendons-nous bien, non pas en raison d’une « orientation sexuelle », mais parce que la PMA porte déjà atteinte en soi aux grands principes d’humanité. Parmi les motifs qui justifient le jugement négatifs, on peut citer : la séparation de l’union et de la procréation, la création d’une « humanité congelée », l’altération des relations de paternité et de filiation avec toutes les questions liées à l’identité personnelle.
On peut d’ailleurs s’interroger sur le don des gamètes, qui rend possible toutes ces techniques de transmission de la vie… et malheureusement toutes leurs dérives : ne devraient-elles pas être des cellules « indisponibles » ? Il serait enfin naïf d’oublier le rôle des lobbies dans ce domaine et les enjeux économiques liés à la PMA.
Non à l’euthanasie
Il est d’usage de dire pudiquement que l’on abordera les « questions relatives à la fin de vie », autrement dit de l’euthanasie, rebaptisée « mort dans la dignité », ou du suicide assisté. L’Eglise redit avec force que la valeur d’une vie ne se mesure pas à son utilité et que la dignité, constitutive de la personne humaine, ne se perd jamais. Sans encourager l’acharnement thérapeutique, il est possible d’accompagner jusqu’au bout la vie, par des soins dits « palliatifs », surtout lorsqu’elle est rendue fragile par la maladie ou la vieillesse. On sait les progrès immenses accomplis dans le soulagement de la douleur, même s’il est difficile de supprimer totalement la souffrance. Qui est capable d’en juger, surtout lorsque celle-ci n’est pas seulement physique ? Il est difficilement supportable de traverser certaines souffrances, encore plus de voir souffrir, mais sans un Non ferme à toute atteinte directe à la vie, personne n’est en mesure de dire quand une personne doit être supprimée.
Non à la GPA
Le recours à des mères porteuses ne sera jamais « éthique » ! On ne peut se résoudre à accepter que le ventre des femmes, souvent les plus pauvres, puisse être loué. Cette pratique, très lucrative, entérine la marchandisation du corps des femmes et le fait que la grossesse puisse faire l’objet d’un contrat, dont le but serait de « livrer » un enfant. Quel débat possible dans ce domaine, sinon la reconnaissance de l’indisponibilité du corps de la femme et de l’interdiction universelle de cette pratique ?
Il est impossible de légitimer toutes sortes de comportements pour assouvir les désirs de certains. La vie d’un enfant est un don, jamais un dû. Il a le droit d’avoir un père et une mère, son père et sa mère. Lorsqu’on envisage la GPA, on ne manie pas les concepts, on s’apprête à créer des situations familiales douloureuses et des problèmes insolubles.
Non à un nouvel eugénisme
L’embryon n’est pas un objet de recherche, fussent pour les meilleurs motifs. Il n’est pas susceptible de tri ou d’élimination en fonction de ses handicaps possibles. La question est : sommes-nous capables de changer de regard sur le handicap ou sur le plus cabossé ? et non : supprimons le malade !
S’il doit exister des interdits, c’est toujours en vue de protéger le plus faible. Notre vigilance éthique n’est en rien un nouvel ordre moral : elle est nécessaire pour que la société fasse droit au plus fragile. Nous croyons à une prise de conscience possible, car « l’homme passe l’homme » ; il est capable de la plus grande bienveillance, de changer son regard sur la personne vulnérable. Nous serions en mesure d’accueillir le migrant en détresse et incapables d’accueillir la vie diminuée d’un enfant malade ?
Les autres questions en jeu dans les débats qui vont être organisés touchent notre conception de l’humanité : qu’est ce qui nous définit comme homme, comme personne humaine ? On pense par exemple à l’Intelligence Artificielle, aux mégas bases de données médicales informatisées, à « l’homme augmenté » ou au transhumanisme… Ces techniques ont besoin d’une réflexion éthique, qui comportera à n’en pas douter des interdits.
Débattre et annoncer l’Evangile de la Vie
Soyons attentifs ! Il est certes nécessaire de participer aux tables rondes, colloques, réunions publiques qui auront lieu sur ces sujets, de faire connaître nos opinions et de faire entendre notre voix. Ce ne peut pas être seulement une affaire d’experts et de « spécialistes ». Mais ne soyons pas dupes de cette « démocratie en trompe-l’œil » (Jacques Testart) et de ces échanges qui doivent permettre de « construire la vérité » (Emmanuel Macron) plus que de la rechercher. Monsieur Macron s’est par exemple déjà déclaré favorable à « la PMA pour toutes » à plusieurs reprises et le CCNE a donné un avis positif à ce sujet. Les dernières lois sur la fin de vie ne datent, elles, que de 2016…
Au sujet des catholiques, on nous parle des débats de 2013 lors de la discussion sur le « Mariage pour tous », peu préparés nous dit-on dans les diocèses. En réalité, c’est aux débats de 2011 qu’il faut se référer. Les catholiques avaient alors participé activement aux Etats généraux de la bioéthique, avec le peu d’écho que l’on sait.
Restons mobilisés et plein d’espérance quant à la pertinence et à la validité de l’Evangile de la Vie qui nous redit sans cesse la valeur de toute vie, « depuis sa conception jusqu’à la mort naturelle ». Notre capacité de servir la vie la plus vulnérable sera toujours le signe le plus éminent de notre humanité ».
Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon

https://www.riposte-catholique.fr/en-une/bioethique-dire-quelques-non-grand-oui-a-vie
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2672
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Ven 19 Jan 2018 - 20:15

Ce que vous informez est bien, mais ne vaut rien, l'essentiel n'est pas dit!...
l'horreur n'est pas nommée!
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 20 Jan 2018 - 4:13

"ne vaut rien" :   Ce n'est pas bien de sous-entendre que l'écrit d'un évêque "ne vaut rien", l'horreur n'étant pas nommée. Il ne faut pas toucher à l'omerta quand elle concerne des membres éminents de l'Eglise. Il vaut mieux chercher seulement à se convertir, la charité et l'unité passant avant peut-être le devoir de vérité.
Il est vrai que vous êtes un survivant de la parole libre. Il n'y en a plus beaucoup car  contraints plus ou moins au silence...


Dernière édition par véronique69 le Sam 20 Jan 2018 - 5:47, édité 1 fois

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 903
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 20 Jan 2018 - 5:46

D'autre part, est-ce sage d'entrer dans cette RADICALITE du "ne vaut rien", l'horreur n'étant pas nommée comme d'autres ont pu dire, par exemple, de la cté de l'Emmanuel que cela ne vaut rien car cette cté aurait entretenu et favorisé cette omerta.
Peut-être, il faut maintenant devant tant de dangers se DEGAGER de cette radicalité qui peut devenir dangereuse comme peut l'être ce qui est extrême pour voir qu'il y a qd même de bons fruits, au-delà de cette extrême carence, ne serait-ce qu'une orientation très marquée quant à l'adoration eucharistique. Idem d'ailleurs pour la marche pour la vie rejetée par certains car de gentils organisateurs auraient plus ou moins contribué à l'acceptation du clonage, c'est l'arbre qui cache la forêt...
Comprenne qui pourra..(en fait, cette question concerne surtout vigilance clonage et éventuellement jb rouquerol.Ils sont comme des alpinistes de haut niveau par rapport aux habitants des plaines)...
Mais on a chacun à répondre peut-être d'une façon différente à la Volonté de DIEU
Pour les uns, c'est dans la radicalité, pas forcément pour d'autres...


Dernière édition par véronique69 le Sam 20 Jan 2018 - 9:22, édité 1 fois

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 903
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Isabelle-Marie le Sam 20 Jan 2018 - 9:13

@véronique69 a écrit:D'autre part, est-ce sage d'entrer dans cette RADICALITE du "ne vaut rien", l'horreur n'étant pas nommée comme d'autres ont pu dire, par exemple, de la cté de l'Emmanuel que cela ne vaut rien car cette cté aurait entretenu et favorisé cette omerta.
Peut-être, il faut maintenant devant tant de dangers se DEGAGER de cette radicalité qui peut devenir dangereuse comme peut l'être ce qui est extrême pour voir qu'il y a qd même de bons fruits, au-delà de cette extrême carence, ne serait-ce qu'une orientation très marquée quant à l'adoration eucharistique. Idem d'ailleurs pour la marche pour la vie rejetée par certains car de gentils organisateurs auraient plus ou moins contribué à l'acceptation du clonage, c'est l'arbre qui cache la forêt...
Comprenne qui pourra...
Mais on a chacun à répondre peut-être d'une façon différente à la Volonté de DIEU
Pour les uns, c'est dans la radicalité, pas forcément pour d'autres...

Merci @SurleRoc et à Véronique69 pour vos remarques très intéressantes, à méditer..

Prions pour nos prêtres, nos évêques, que nous fidèles, ne soyons pas un frein, mais leur donnions le courage de la vérité  Prie
Évêque
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2238
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 20 Jan 2018 - 9:32

"le courage de la vérité" : n'y a t il pas un moment, les alertes ayant été largement données, (par exemple auprès du primat des Gaules)où  il faut baisser les bras ou plutôt ne les lever que pour la prière ??...
L'Evangile dit : "secouer la poussière des pieds..." (Mat 10,14)

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 903
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par brigitte57 le Sam 20 Jan 2018 - 9:59

@véronique69 , je suis d'accord avec vous pour dire que la prière reste notre seule "ISSUE" notamment l'humble prière du rosaire face à l’église qui ne veut pas se positionner ouvertement (le clonage, l'animation immédiate..
ce sont des petites gouttes d'eau dans la mer vues à notre niveau peut être....

il y a aussi les prières d'autorité de la nuit entre minuit et 3h !


on dirait que l'on ne peut plus agir qu'individuellement , n’étant plus représenté par les grandes instances.....
avatar
brigitte57
Hosanna au plus haut des cieux!

Féminin Messages : 483
Age : 60
Localisation : lille 59000
Inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 20 Jan 2018 - 10:44

"L'Eglise ne VEUT PAS se positionner ouvertement " : oui, il semblerait :constat et non critique
"individuellement" oui mais dans la communion des saints qui reste cachée aux yeux des hommes et dans la puissance de la Divine Volonté
Avec ses petits cailloux, David a vaincu Goliath, aujourd'hui, ce sont les petits grains du rosaire dont Notre-Dame a dit qu'ils aveuglent le Prince de ce monde et paralysent son action
Alors, Espérance dans le silence de la prière confiante...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 903
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Sam 20 Jan 2018 - 11:11

Peut-être que cette absence des "grands" est permise sinon voulue par le Seigneur pour que le Triomphe de Notre-Dame repose sur son armée de "bras cassés" et de petits unie avec la douce chaine du rosaire, insignifiante aux yeux des hommes mais  puissante sur le Coeur de Dieu...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 903
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par brigitte57 le Sam 20 Jan 2018 - 11:16

Dove
avatar
brigitte57
Hosanna au plus haut des cieux!

Féminin Messages : 483
Age : 60
Localisation : lille 59000
Inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Sam 20 Jan 2018 - 17:43

Véronique69 a écrit:D'autre part, est-ce sage d'entrer dans cette RADICALITE du "ne vaut rien", l'horreur n'étant pas nommée comme d'autres ont pu dire, par exemple, de la cté de l'Emmanuel que cela ne vaut rien car cette cté aurait entretenu et favorisé cette omerta.
La radicalité n'est pas en moi comme une idéologie, mais dans le drame en lui-même. Nous sommes en présence de la Troisième Grande Transgression; il s'agit de l'intervention de l'homme dans la chambre de vie et de son intention de se saisir de l'arbre de vie. Un drame de cette nature est radical. 
Quant au silence, cette "OMERTA", nous avons la preuve qu'elle demeure délibérée, il suffit de relire l'article du journal La Croix qui annonçait cette relecture pour s'en convaincre sans oublier les pontifes francs-maçons et Le Méné qui s'agite sur la toile.
Ceux qui comme moi travaille à l'éclosion de la vérité sur cette situation sont à l'exemple de saint Jean le Baptiste, ils prêchent certes dans le désert, mais l'essentiel est qu'ils prêchent, ils n'auront aucune part avec ce péché majeur et permettront à ceux qui se ressaisiront à la dernière heure de comprendre.
Jusqu'à l'avertissement, la vérité doit être proclamée. 
Quant à moi, j'irai jusqu'au bout sans concession. 
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Philippe-Antoine le Sam 20 Jan 2018 - 20:41

Honnêtement, je ne connais pas le fond du problème pour en parler, mais tout de même... @ Surleroc, aller jusqu'à parler de "pontifes francs-maçons il me semble que vous "poussez un peu loin le bouchon"
avatar
Philippe-Antoine
En adoration

Masculin Messages : 2568
Age : 65
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Yeshoua le Sam 20 Jan 2018 - 21:16

@Philippe-Antoine a écrit:Honnêtement, je ne connais pas le fond du problème pour en parler
https://www.youtube.com/channel/UCe-ib9ki95Dm6YE9r7xxQkQ
avatar
Yeshoua
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 496
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par Surleroc le Dim 21 Jan 2018 - 1:05

Philippe-Antoine a dit : Honnêtement, je ne connais pas le fond du problème pour en parler, mais tout de même... @ Surleroc, aller jusqu'à parler de "pontifes francs-maçons il me semble que vous "poussez un peu loin le bouchon"

Je n'ai pas dit que les pontifes de Rome étaient f.M., mais qu'on entend les pontifes de la franc-maçonnerie tenter de nous imposer leur mode de pensée sur le sujet, j'ai voulu insister sur le manière pontifiante de le faire.
avatar
Surleroc
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 727
Age : 67
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prométhée - La Relecture de La Loi de Bioéthique en 2018

Message par véronique69 le Dim 21 Jan 2018 - 2:58

Tout à fait d'accord avec sur le roc pour reconnaître que quelques uns ont la mission  comme Jean-Baptiste de prêcher  dans le désert, en dénonçant avec vigueur et courage "le péché majeur".
Dans ce désert spirituel, d'autres doivent faire des concessions pour survivre tout en connaissant la faille,  en accueillant  les fruits qui demeurent en raison de la Miséricorde de DIEU...


Dernière édition par véronique69 le Dim 21 Jan 2018 - 11:51, édité 1 fois

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 903
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum