Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Page 14 sur 18 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 8 Mar 2018 - 18:26

"Dieu pardonne 
              a celui qui se repend,
                      non 
                à celui qui se prétend chrétien"


-Si dans la vie, il n'y a pas Jésus...
              c'est comme s'il n'y avait pas de réseau... 
     S'ouvrir à la grâce de Dieu,
                  sans laquelle nous n'atteindrons pas le but...
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 12 Mar 2018 - 18:52

--- 
-–Aujourd'hui lundi 12 mars  2018 
                        4e  semaine du carême B Nouvelle création
antienne d’o. Psaume 30 : 7-8 Je compte sur toi Seigneur tu vois ma misère et tu sais ma détresse 
                                                             j’exulte et je me réjouis dans ton amour.
1-Isaïe 65 : 17-21  « On n’y entendra plus de pleurs ni de cris »
2-psaume 29 : 29 (30), 2a.3-4, 5-6, 9.12a.13cd) R/ Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé. (29 : 2a)
      -acclamation Amos 5 : 14  Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. 
               Cherchez le bien, non le mal, afin de vivre. 
                        Ainsi le Seigneur 
                                sera avec vous.
     3-Jean 4 : 43-54 Va ton fils est vivant
      4-bréviaire Lévitique 16 : 2-28 Rituel de purification

      5- Homélie d’Origène sur le Lévitique Le véritable grand prêtre de l’expiation 

-_----------__________________________________________
-introduction au missel de la semaine:  « Tout nous parle aujourd'hui de renouveau et de joie : 
           «Je vais créer des cieux nouveaux et une terre nouvelle
                Jérusalem fera ma joie » dit le Seigneur (L 1) et, en guérissant un jeune malade,
                    Jésus annonce que les temps nouveaux sont arrivés (L 2). 
         Ces temps sont ceux de l'Esprit (A 2),   -------------------------------  mais qu'est donc                                                               l'Esprit Saint?
                                                 Nous apprendrons à le                                                   découvrir dans le temps pascal.
 les temps où Dieu «renouvelle le monde      
                au moyen de ses sacrements» (P 1).    --- c'est par l'Esprit Saint que nous                                                              sont communiqués les sacrements.

                                                  

Ce sont les temps de la Pâque, où la joie naît de la croix de Jésus 
    et où l'Église peut dire avec le psalmiste qu'au sein de sa détresse
          elle exulte et se réjouit dans l'amour de son Dieu (A 1). »
Dans l'Église tout nous vient par l'Action de l'Esprit Saint
Jésus le fera connaître à ses Apôtres et nous le découvrirons avec eux graduellement. 
1-Isaïe 65 : 17-21  « On n’y entendra plus de pleurs ni de cris » /  
                      Je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle.
      «  Ainsi parle le Seigneur : 17 Oui, voici :
           je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle,
         on ne se souviendra plus du passé, il ne reviendra plus à l’esprit. 
        18  Soyez plutôt dans la joie, exultez sans fin
        pour ce que je crée. Car je vais refaire Jérusalem,
           pour qu’elle soit exultation,
        et que son peuple devienne joie. 19 J’exulterai en Jérusalem, 
           je trouverai ma joie dans mon peuple.
       On n’y entendra plus de pleurs ni de cris. 20 Là, plus de nourrisson emporté en quelques jours,
            ni d’homme qui ne parvienne au bout de sa vieillesse ;
               le plus jeune mourra centenaire,
           ne pas atteindre cent ans sera malédiction.  
       21 On bâtira des maisons, on y habitera ;
              on plantera des vignes, on mangera leurs fruits.  »
------  --  ------  ---  --   ------  ---  -------
 4-Au bréviaire Lévitique 16 : 2-28 Rituel de purification:
        «  02 Le Seigneur dit à Moïse : '' Parle à ton frère Aaron : 
       qu’il n’entre pas n’importe quand dans le sanctuaire, au-delà du rideau,
          devant le propitiatoire qui se trouve sur l’Arche. 
        Ainsi il ne mourra pas quand j’apparais dans la nuée, au-dessus du propitiatoire. 
      03 Voici comment Aaron entrera dans le sanctuaire : avec un taureau destiné au sacrifice 
           pour la faute et un bélier pour l’holocauste. 
      04 Il revêtira une tunique de lin consacrée, il portera à même le corps un caleçon de lin, 
         il se ceindra d’une ceinture de lin et se coiffera d’un turban de lin. 
       Ces vêtements sacrés, il les revêtira après avoir baigné son corps dans l’eau.
       05 Il recevra, de la communauté des fils d’Israël, 
            deux boucs destinés au sacrifice pour la faute et un bélier pour l’holocauste.
   06 Aaron présentera le taureau du sacrifice pour sa faute
        et accomplira le rite d’expiation pour lui et pour sa maison.
09 Aaron présentera le bouc sur lequel est
                           tombé le sort
                  “Pour le Seigneur” 
     et en fera un sacrifice pour la faute.
                                                                                         

10 Quant au bouc sur lequel est tombé le sort “Pour Azazel”, 
       on le placera vivant devant le Seigneur afin 
            d’accomplir sur lui le rite d’expiation
       en l’envoyant vers Azazel, 
                        dans le désert.

11 Aaron présentera le taureau du sacrifice pour sa faute,
         puis il accomplira le rite d’expiation pour lui et pour sa maison, 
             et il immolera ce taureau en sacrifice pour sa faute.
12 Il prendra alors un brûle-parfum rempli de charbons ardents qui étaient sur l’autel, 
     devant le Seigneur, puis il prendra deux pleines poignées de poudre d’encens aromatique
           et portera le tout au-delà du rideau.
13 Il mettra l’encens sur le feu, devant le Seigneur : 
     un nuage d’encens recouvrira le propitiatoire 
       qui est sur le Témoignage. Ainsi Aaron ne mourra pas.
14 Il prendra alors du sang du taureau et en aspergera avec le doigt le côté oriental du propitiatoire ; 
        puis, devant le propitiatoire, il fera sept aspersions de ce sang avec le doigt.
15 Il immolera alors le bouc destiné au sacrifice pour la faute du peuple,


       et il en portera le sang au-delà du rideau. 
   Il fera avec ce sang comme il a fait avec celui du taureau : il en aspergera le dessus et le devant du propitiatoire.
16 Il accomplira ainsi le rite d’expiation sur le sanctuaire 
              pour les impuretés des fils d’Israël, leurs transgressions et toutes leurs fautes.
      Ainsi fera-t-il pour la tente de la Rencontre qui demeure avec eux au milieu de leurs impuretés.
....
20 Une fois achevé le rite d’expiation du sanctuaire, de la tente de la Rencontre et de l’autel, 
      Aaron fera approcher le bouc vivant.
21 Il posera ses deux mains
             sur la tête du bouc vivant 
    et il prononcera sur celui-ci 
     tous les péchés des fils d’Israël,
    toutes leurs transgressions 
           et toutes leurs fautes ; 
 il en chargera la tête du bouc, 
        et il le remettra à un homme préposé qui l’emmènera au désert.
22 Ainsi le bouc emportera sur lui tous leurs péchés dans un lieu solitaire. 
  Quand le bouc aura été
 emmené au désert, 
 23 Aaron rentrera dans la tente de la Rencontre, retirera les vêtements de lin 
     qu’il avait mis pour entrer au sanctuaire et les déposera là.
24 Il baignera son corps dans l’eau, en un lieu consacré, puis reprendra ses vêtements, sortira et offrira son holocauste et celui du peuple, accomplissant ainsi le rite d’expiation pour lui et pour le peuple ;
25 il fera fumer à l’autel la graisse du sacrifice pour la faute.
26 Celui qui aura emmené le bouc pour Azazel 
             devra nettoyer ses vêtements
             et baigner son corps dans l’eau ;
     après quoi il pourra rentrer au camp. ...
                               . . .              ....          »  
-
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 13 Mar 2018 - 18:27

--- 

----Aujourd'hui, mardi 13 mars  2018  4e  carême B Plongé dans l’eau.
-antienne d’o. Isaïe 55 : 1 «Vous tous qui avez soif venez voici de l’eau dit le Seigneur.
                Même si vous n’avez pas d’argent venez et buvez avec joie. »
    MISSEL : introduction : L'eau baptismale
                       semble ruisseler dans notre assemblée,

     tant elle est abondamment évoquée au long de la Messe,
         de l'antienne d'ouverture à la communion (A 2).
     Dans la première lecture nous voyons l'eau jaillir du temple
         comme un fleuve pour féconder la vallée et,
       dans l'évangile, Jésus guérit le paralytique venu chercher
                 la guérison à la piscine de Béthesda.
          L'eau du baptême est une eau qui guérit du péché et libère,
           mais elle est surtout le fleuve impétueux,
           jailli du côté du Christ
, qui engendre la vie éternelle.
1--Ézéchiel 47 : 1-9, 12. J’ai vu l’eau qui jaillissait du Temple :
                tous ceux qu’elle touchait furent sauvés
2-psaume 45 : 2-3, 5-6, 8-9a.10a (45 (46),)
                         R/ Il est avec nous, le Dieu de l'univers; citadelle pour nous
                                                                                      le Dieu de Jacob (45: 8  )                                               
                      
-
-acclamation Psaume 50 : 12-14 Donne-moi un cœur pur ô mon Dieu
                                   rends-moi la joie d’être sauvé.
     3-Jean 5 : 1-16  ''  Veux-tu guérir? ''
                   « Aussitôt l’homme fut guéri »  
                Jésus lui dit:
              «Te voilà en bonne santé. Ne pèche plus,
                           il pourrait t'arriver pire encore. »
-antienne de la co. –psaume 22: 1-2 : Mon berger c'est le Seigneur: je ne manque de rien;
                                          sur de frais pâturage, il me fait reposer.
                                       Il me mène auprès
                                                  des eaux tranquilles 
                                                           et me fait revivre.  
     4-bréviaire Lévitique 19 : 1-18, 31-37. Soyez saints parce que je suis saint.
-- 5- sermon de saint Léon le Grand Soyez les imitateurs de Dieu puisque vous êtes ses enfants bien-aimés… 

-_----------__________________________________________


1-
-Ézéchiel 47 : 1-9, 12. J’ai vu l’eau qui jaillissait du Temple :
                         tous ceux qu’elle touchait
                                                               
furent sauvés
-
«  En ces jours-là, au cours d’une vision reçue du Seigneur,
      l’homme me fit revenir à l’entrée de la Maison,
             et voici : sous le seuil de la Maison,
        de l’eau jaillissait vers l’orient, puisque la façade de la Maison était du côté de l’orient.
     L’eau descendait de dessous le côté droit de la Maison, au sud de l’autel.
      L’homme me fit sortir par la porte du nord et me fit faire le tour par l’extérieur,
          jusqu’à la porte qui fait face à l’orient,
             et là encore l’eau coulait du côté droit.
        L’homme s’éloigna vers l’orient, un cordeau à la main, et il mesura une distance de mille coudées ;
           alors il me fit traverser l’eau : j’en avais jusqu’aux chevilles.
                Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau :
              j’en avais jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser : j’en avais jusqu’aux reins.
        Il en mesura encore mille : c’était un torrent que je ne pouvais traverser ; l’eau avait grossi, il aurait fallu nager :
       c’était un torrent infranchissable. Alors il me dit :
     « As-tu vu, fils d’homme ? »

  Puis il me ramena au bord du torrent.
          Quand il m’eut ramené, voici qu’il y avait au bord du torrent, de chaque côté,
           des arbres en grand nombre.
        Il me dit : « Cette eau coule vers la région de l’orient,
             elle descend
                   dans la vallée du Jourdain
,
             et se déverse
          dans la mer Morte,
                           dont elle assainit
                                               les eaux.
        En tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner.
          Le poisson sera très abondant, car cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre,
            et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent.

     Au bord du torrent, sur les deux rives,
      
toutes sortes d’arbres fruitiers
pousseront ;
      leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne manqueront pas.
      Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux,
   
car cette eau vient du sanctuaire
.
Les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède.
  »
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 14 Mar 2018 - 18:46

--- 
---Aujourd'hui, mercredi 14 mars  2018  4e  carême B Tel Père, tel Fils.
-antienne d’o. Psaume 68 : 14  Je t’adresse ma prière Seigneur c’est l’heure 
                            ô mon Dieu pour ta grâce. 
                                      En ton grand amour réponds-moi 
                                    toi qui peux vraiment me sauver
1-Isaïe 49 : 8-15 « Je t’ai établi, pour que tu sois l’alliance du peuple, pour relever le pays »
2-psaume 144 : 8-9, 13cd-14, 17-18 (144 (145),) R/ 
                 Le Seigneur est tendresse et pitié, 
                lent à la colère et plein d’amour. (144 : 8  )
---acclamation Jean 11 : 25-26 Gloire à toi, Seigneur, honneur, puissance et majesté ! 
                    Moi, je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur.
                              Celui qui croit en moi ne mourra jamais
3-Jean 5 : 17-30 « Comme le Père relève les morts et les fait vivre, 
                                      ainsi le Fils donne la vie à qui il veut »
- -antienne co. : Jean 3 : 17 Dieu a envoyé son Fils dans les monde 
                                  non pas pour condamner le monde 
                                                    mais 
                                                 pour que 
                                          le monde soit sauvé.  
4-bréviaire Nombres 11 : 4-6, 10-30 Plaintes de Moïse / 70 anciens /  
 5-Lettre de saint Maxime le confesseur Je ne suis pas venu appeler les justes mais les pécheurs.  
--

-_----------__________________________________________
-introduction MISSEL : C'est encore de renouveau ,
                                                          de guérison , 
                                                                de pardon,
                                 que parle aujourd'hui l'Église, 
                         en annonçant aux hommes que le Christ n'est pas venu pour les condamner,
                                     mais pour les sauver (A 2). Le prophète trouve les images les plus émouvantes 
                             pour dire la joie du retour de tous les exilés à la terre de leurs pères (L 1),
                      et Jésus nous déclare que celui qui croit en lui «possède la vie éternelle» (L 2).

Puisse la grâce de Pâque renouveler en nous 
               cette vie et nous enraciner dans l'amour d'où elle procède (A 1).


1-Isaïe 49 : 8-15 -« Ainsi parle le Seigneur :
Au temps favorable, je t’ai exaucé, au jour du salut, je t’ai secouru.
      Je t’ai façonné, établi, 
   pour que tu sois l’alliance du peuple,  
     pour relever le pays, restituer les héritages dévastés
         et dire aux prisonniers : « Sortez » ! aux captifs des ténèbres : « Montrez-vous » !
             Au long des routes, ils pourront paître ; 
                   sur les hauteurs dénudées seront leurs pâturages.
         Ils n’auront ni faim ni soif ; le vent brûlant et le soleil ne les frapperont plus.
Lui, plein de compassion, les guidera
                    les conduira vers les eaux vives.
De toutes mes montagnes, je ferai un chemin, et ma route sera rehaussée.
Les voici : ils viennent de loin, les uns du nord et du couchant, les autres des terres du sud.
Cieux, criez de joie ! 
                       Terre, exulte !


     Montagnes, éclatez en cris de joie !
Car le Seigneur console son peuple ; 
           de ses pauvres, il a compassion.
Jérusalem disait : « Le Seigneur m’a abandonnée, mon Seigneur m’a oubliée. »
Une femme peut-elle oublier son nourrisson,
                   ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ?
                           Même si elle l’oubliait, 
          moi, je ne t’oublierai pas. »
-----   -----   - ------  ---  
---acclamation Jean 11 : 25-26 Gloire à toi, Seigneur, honneur, puissance et majesté ! 
                    Moi, je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur.
                              Celui qui croit en moi ne mourra jamais




-
3-Jean 5 : 17-30 « Comme le Père
                                                  relève les morts 
                                                           et les fait vivre
                                      ainsi le Fils donne la vie 
                                       à qui il veut »
«  En ce temps-là,
après avoir guéri le paralysé un jour de sabbat, Jésus déclara aux Juifs :
« Mon Père est toujours à l’œuvre
                 et moi aussi, je suis à l’œuvre. »
C’est pourquoi, de plus en plus, les Juifs cherchaient à le tuer,
car non seulement il ne respectait pas le sabbat, 
          mais encore il disait que Dieu était son propre Père,
                     et il se faisait ainsi
                                  l’égal de Dieu
            Jésus reprit donc la parole. Il leur déclarait : « Amen, amen, je vous le dis :
                            le Fils ne peut rien faire de lui-même,
                               il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père ;
ce que fait celui-ci
          le Fils le fait pareillement. ------------ 
                                                                        
Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait.
            Il lui montrera des œuvres plus grandes encore,
si bien que vous serez dans l’étonnement. 
         Comme le Père, en effet, relève les morts
                          et les fait vivre, 
            ainsi le Fils, lui aussi, donne la vie à qui il veut.
Car le Père ne juge personne : il a donné au Fils tout pouvoir pour juger,
                  afin que tous honorent le Fils 
                                comme
                                ils honorent le Père.
Celui qui ne rend pas honneur au Fils
           ne rend pas non plus honneur au Père, qui l’a envoyé.
Amen, amen, je vous le dis : 
     qui écoute ma parole et croit en Celui qui m’a envoyé, 
         obtient la vie éternelle
et il échappe au jugement,

                      car déjà il passe de la mort à la vie. 
            Amen, amen, je vous le dis :
l’heure vient – et c’est maintenant – 
              où les morts entendront la voix du Fils de Dieu,
et ceux qui l’auront entendue vivront. 
            Comme
               le Père
                       en effet, a la vie en lui-même,
                          ainsi a-t-il donné 
                 au Fils d’avoir,
                                 lui aussi, la vie en lui-même ;
      et il lui a donné pouvoir d’exercer le jugement,
        parce qu’il est le Fils de l’homme. Ne soyez pas étonnés ;
  l’heure vient
où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix ;
    alors, 
         ceux qui ont fait le bien sortiront
                  pour ressusciter et vivre, 
            ceux qui ont fait le mal, 
                pour ressusciter et être jugés. 
   Moi, je ne peux rien faire de moi-même ; 
        je rends mon jugement d’après ce que j’entends, 
            et mon jugement est juste
        parce que je ne cherche pas à faire ma volonté, 
                             mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. »  
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 15 Mar 2018 - 19:28

--- 
---Aujourd'hui, jeudi 15 mars  2018  4e  carême B Dieu en accusation.
-antienne d’o. Psaume 104 : 3-4 Soyez dans la joie vous qui 
                                                                            cherchez Dieu. 
                    Cherchez le Seigneur et sa force sans vous lasser 
                                                                 recherchez son visage.
1--Exode 32 : 7-14  « Renonce au mal que tu veux faire à ton peuple »
2-psaume 105 :  (Ps 105 :  4ab.6, 19-20, 21-22, 23 (106),) R/ Souviens-toi de nous, 
                                   Seigneur, dans ta bienveillance pour ton peuple. (cf. Ps 105 : 4)
---acclamation --acclamation Jean 3 : 16 Dieu a tellement aimé le monde 
                                qu’il a donné son Fils unique. Tout homme qui croit en lui 
                                                                                             possède la vie éternelle.  
3-Jean 5 : 31-47 « Votre accusateur, c’est Moïse, 
                                               en qui vous avez mis votre espérance »
- -antienne co. : Jérémie 31: 33 « Parole du Seigneur: Je mettrai ma Loi 
                                                              au plus profond
                                                                  d'eux-mêmes; 
                                                   et je l'inscrirai dans leur coeur. 
                                            Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.  »
4-bréviaire Nombres 12 : 16—13 : 2a, 3a, 17-33 Exploration de la Terre promise   
-5-Sermon de saint Léon le Grand sur la Passion. Pour nous la Croix est puissance de Dieu.
 --

-_----------__________________________________________
--5-Sermon de saint Léon le Grand sur la Passion. 
                                 Pour nous la Croix est puissance de Dieu.
« Celui qui vénère vraiment la passion du Seigneur 
         doit si bien regarder Jésus crucifié par les yeux du cœur 
                            qu'il reconnaisse sa propre chair dans la sienne.
Que la nature terrestre se mette à trembler au supplice de son Rédempteur, 
   que les pierres, c'est-à-dire les esprits des incroyants, se fendent; 
     que les hommes, écrasés par le tombeau de la condition mortelle, 
                               surgissent en fracassant la masse qui les tenait captifs. 
   Qu'ils se montrent, eux aussi, dans la Cité sainte, 
                       c'est-à-dire dans l'Église de Dieu, 
                comme des présages de la résurrection future. 
            Et ce qui doit un jour se produire dans les corps,
                               que cela se réalise dans les cœurs.

Aucun malade ne se voit refuser la victoire de la Croix, 
           et il n'y a personne qui ne trouve un secours dans la prière du Christ ;
     si elle a profité à beaucoup de ses bourreaux, 
            combien davantage aidera-t-elle ceux qui se tournent vers lui !
L'ignorance est enlevée, 
        l'obstacle est diminué 
             et le sang sacré du Christ a éteint ce glaive de feu 
                  qui interdisait d'entrer dans le domaine de la vie. 
  Devant la vraie lumière, l'obscurité de la nuit ancienne a disparu.
Le peuple chrétien est invité à posséder les richesses du paradis,
          et l'accès à la patrie perdue s'offre à tous ceux qui ont reçu
                le sacrement de la nouvelle naissance
    pourvu que personne ne se fasse fermer ce chemin 
                             qui a pu s'ouvrir devant la foi d'un malfaiteur. ~

Que les activités de la vie présente 
          ne nous condamnent 
     ni à l'angoisse 
      ni à l'orgueil, 
    en nous empêchant de rechercher de tout l'élan de notre cœur
                         la ressemblance avec notre Rédempteur
               par
          l'imitation de ses exemples.
    Il n'a rien fait ni rien supporté que pour notre salut,
      afin que la vertu qui se trouve dans la tête se trouve aussi dans son corps.

Tout d'abord, cette adoption de notre nature par la divinité, 
                                 grâce à laquelle le Verbe s'est fait chair 
                                et a demeuré parmi nous,
                 a-t-elle exclu aucun homme de sa miséricorde,

                sauf 
              s'il refuse la foi ?


     L'homme n'a-t-il pas 
                       une nature commune avec le Christ,
           s'il a accueilli celui qui a pris cette nature, 
          et s'il a été régénéré par l'Esprit
                                     qui a engendré le Christ ? 
                                                          Celui-ci a pris de la nourriture,
                                                             a connu le repos du sommeil,
                                                      le trouble de la tristesse,
                                                       les larmes de l'amitié :
                                                        cela ne prouve-t-il pas 
                                          qu'il avait pris 
                      la condition d'esclave ?
                  Il fallait guérir celle-ci 
                                        des antiques blessures, 
                                              et la purifier de la boue du péché. 
           Le Fils unique de Dieu 
                    s'est fait fils d'homme 
              afin de 
        ne manquer ni du réalisme de l'humanité 
                           ni de
                      la plénitude de la divinité. ~
Il est nôtre, ce corps sans vie qui gisait dans le sépulcre, 
         mais qui a ressuscité le troisième jour 
            et qui, au-dessus de toutes les hauteurs célestes,
                  est monté jusqu'à la droite du Père tout-puissant.
    Si nous suivons la route de ses commandements,
             et 
         si nous n'avons pas honte de confesser 
                                      tout ce 
                           qu'il a payé pour notre salut
            dans l'abaissement de sa chair, 
     nous aussi serons élevés 
          jusqu'à la participation de sa gloire.
   Car ce qu'il a annoncé s'accomplira de façon éclatante :
             Celui qui se prononcera pour moi 
                                  devant les hommes


              moi aussi 
                    je me prononcerai pour lui 
                                 devant mon Père qui est aux cieux.  »



                                                                                                   
paroles:
C'est ton sang qui purifie,
C'est ton sang qui donne la vie.
C'est ton sang qui a coulé,
Oui ton sang précieux m'a racheté.
Je suis plus blanc,
Plus blanc que la neige, que la neige.
Ô Jésus, toi l'agneau immolé.
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 16 Mar 2018 - 19:48

--- 
---Aujourd'hui, vendredi 16 mars  2018  4e  carême B Tester Dieu
-–vendredi 16 mars  2018  4e  carême B Tester Dieu  
Introduction missel : «   Durant les quinze jours qui nous séparent de Pâques,
           les antiennes de la communion vont nous aider à
                               contempler le mystère rédempteur,
                  tandis que,
          dans l'antienne d'ouverture, se fera entendre la voix du Christ en sa passion. 
             L'Église concentre ainsi notre attention sur la personne du Sauveur
                    et sur le fuit de son sacrifice
               pour nous renouveler dans notre foi et dans notre fidélité
         « aux sacrements qui nous ont fait renaître » (Pr 1).
       Si nous entrons dans cet esprit en y engageant notre vie, nous revivrons l'exode du Christ,
              « allant du passé vers ce qui est nouveau » (P 3). »
-antienne d’o. -psaume 53 : 3-4 Dieu par ton nom sauve-moi rends-moi justice par ta puissance;
                                                          Dieu entends ma prière écoute les mots que je dis.
1--Sagesse 2 : 1, 12-22  « Condamnons le juste à une mort infâme »
2-psaume 33 : 17-18, 19-20, 21.23 (33 (34),) R/ Le Seigneur est proche du cœur brisé. (33 : 19a)
---acclamation -Matthieu 4 : 4 L’homme ne vit pas seulement de pain
                                                  mais de toute parole venant de la bouche de Dieu.  
3-Jean 7 : 1-2, 10, 14, 25-30. « On cherchait à l’arrêter,
                                         mais son heure n’était pas encore venue »
-antienne co. : Éphésiens 1 : 7 Par son sang le Christ nous obtient la rédemption
                                                 le pardon de nos fautes selon la richesse de la grâce de Dieu.  
4-bréviaire Nombres 14 : 1-25 Manœuvre de découragement
--5-Lettre pascale de saint Athanase La Pâque approche.  
  --

-_----------__________________________________________
4--bréviaire Nombres 14 : 1-25 Manœuvre de découragement
«   01 Alors toute la communauté éleva la voix, se mit à crier ;
                            et le peuple pleura cette nuit-là.
02 Tous les fils d’Israël récriminèrent contre Moïse et Aaron.
       La communauté tout entière leur dit : « Ah ! Si nous étions morts au pays d’Égypte
                    ou si nous étions morts dans ce désert !
03 Pourquoi le Seigneur nous conduit-il vers ce pays ? Pour que nous tombions par l’épée ?
             Nos femmes et nos enfants deviendraient un butin !
                        Ne serait-il pas mieux pour nous de retourner en Égypte ? »
04 Et ils se dirent l’un à l’autre :
 « Donnons-nous un chef et retournons en Égypte. »
                                   ----------  Ô mon peuple,
                                                C’est moi seul qui peux te libérer!
                                                Moi seul empêcherai tout esclavage!

                                                     Quand comprendras-tu?

                                                    Je dois régner sur toi!
                                               
Ouvrez vos cœurs!
                                             Ne vous détournez plus de moi.


05 Moïse et Aaron tombèrent face contre terre
         devant toute l’assemblée de la communauté des fils d’Israël.
06 Josué, fils de Noun, et Caleb, fils de Yefounnè, qui, parmi d’autres,
           avaient exploré le pays déchirèrent leurs vêtements.
07 Puis il parlèrent à toute la communauté des fils d’Israël. Ils dirent :
      « Le pays que nous avons parcouru pour l’explorer, ce pays est très, très bon.
         08 Si le Seigneur nous est favorable, il nous fera entrer dans ce pays et il nous le donnera.
    C’est un pays ruisselant de lait et de miel.
09 Mais ne vous révoltez pas contre le Seigneur.
        Ne craignez pas les gens du pays :
    nous n’en ferons qu’une bouchée ! Leur ombre protectrice s’est éloignée d’eux,
         et le Seigneur est avec nous. Ne les craignez pas ! »
10 Toute la communauté parlait de les lapider,
            mais la gloire du Seigneur apparut dans la tente de la Rencontre à tous les fils d’Israël.
11 Et le Seigneur dit à Moïse : « Combien de temps encore ce peuple me méprisera-t-il ?
                                               Combien de temps refuseront-ils de croire en moi,
                                                  de croire tous les signes que j’ai accomplis au milieu d’eux ?
12 Je le frapperai de la peste et je le déposséderai.
           Et de toi je ferai une nation plus grande et plus puissante que lui ! »
             13 Moïse répondit au Seigneur :        ------------------------        intercession de Moïse,
                                                      le prophète que Dieu a établi
                                                          auprès de son peuple

      « Mais cela, les Égyptiens l’apprendront,
             car ce peuple, tu l’as fait sortir de chez eux par ta puissance,
14 et ils le diront à l’habitant de Canaan ! Ils avaient appris
      que toi, Seigneur, tu es au milieu de ce peuple,
       que toi, Seigneur, tu te laisses voir les yeux dans les yeux,
         que ta nuée se tient au-dessus d’eux,
          que toi, tu marches devant eux, dans une colonne de nuée le jour,
                                                             dans une colonne de feu la nuit.
15 Et tu ferais mourir ce peuple comme un seul homme !
      Alors les nations qui ont entendu parler de toi diraient :
16 “Le Seigneur n’était pas capable de faire entrer
    ce peuple dans le pays qu’il avait juré de leur donner.
        Aussi les a-t-il massacrés dans le désert !”
17 Que maintenant donc se déploie la puissance de mon Seigneur !
        En effet, tu avais déclaré :
18 “Le Seigneur est lent à la colère et plein d’amour,
            il supporte faute et transgression,
         mais il ne laisse rien passer,
     car il punit la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération.”
19 Selon la grandeur de ton amour, pardonne donc la faute de ce peuple,
           comme tu as porté ce peuple d’Égypte jusqu’ici ! »
20 Alors le Seigneur dit : « Je pardonne selon ta parole.
21 Mais, aussi vrai que je suis vivant et que la gloire du Seigneur emplit toute la terre,
22 oui, tous ces hommes qui ont vu ma gloire et mes signes accomplis en Égypte et dans le désert,
          qui m’ont mis à l’épreuve dix fois déjà
                    et n’ont pas écouté ma voix,
23 eh bien, jamais ils ne verront le pays que j’ai juré de donner à leurs pères.
     Aucun de ceux qui me méprisent ne le verra.
24 Mais mon serviteur Caleb,
             puisqu’il est animé d’un autre esprit

        et qu’il adhère à moi sans réserve,
     je le ferai entrer dans le pays où il s’est rendu,
       et sa descendance en prendra possession.
25 Comme les Amalécites et les Cananéens habitent dans la vallée,
        dès demain, faites demi-tour
      et revenez au désert, sur la route de la mer Rouge.   »
--- -----  ---  -----   ------   ---   ----  ---  -------

--5-Lettre pascale de saint Athanase La Pâque approche.

« Il est beau, mes frères, de passer d'une fête à une autre,
     d'une prière à une autre, d'une solennité à une autre.
        Voici en effet ce temps qui nous apporte un nouveau commencement
            et la connaissance de la bienheureuse Pâque, où le Seigneur fut immolé.

Certes, nous mangeons l'aliment de vie
       et nous réjouissons notre âme en buvant à ce sang précieux
            comme à une source ; et pourtant nous avons toujours soif,
              nous sommes toujours brûlants. Lui-même s'offre à ceux qui sont altérés ;
     dans sa bonté il admet à la fête ceux dont les entrailles sont desséchées ;
       comme disait notre Sauveur : Si quelqu'un a soif ;
                                qu'il vienne à moi, et qu'il boive !

On n'étanche pas sa soif seulement quand on s'approche ;
    mais chaque fois qu'on demande, on obtient facilement d'approcher le Sauveur.
    La grâce de cette fête n'est pas limitée à une époque et son splendide rayon ne souffre pas du déclin ;
     il est toujours prêt à éclairer l'esprit de ceux qui le veulent.
  Sa puissance brille
continuellement en ceux dont l'âme est éclairée
            et qui s'appliquent aux livres saints jour et nuit.
   Ainsi l'homme qui est appelé heureux dans le psaume :
         Heureux l'homme
            qui n'est pas allé à la réunion des impies,
             qui ne s'est pas arrêté sur le chemin des pécheurs,
              qui ne s'est pas assis dans l'assemblée des corrompus
,
     mais qui s'attache à la loi du Seigneur,
             qui médite cette loi jour et nuit.
~

Ce grand Dieu, mes bien-aimés, qui au début institua cette fête,
      nous accorde de la célébrer chaque année.
   Lui-même, qui a livré son Fils à la mort pour notre salut,
        nous accorde pour le même motif cette sainte fête qui a sa place
           fixée dans le déroulement de l'année.
    Cette fête nous dirige au milieu des épreuves qui nous assaillent en ce monde ;
      et maintenant Dieu nous procure la joie du salut

qui émane de cette fête. En effet,
      il nous réunit en une seule assemblée,
           dans un rendez-vous spirituel qui se réalise partout ;
      il nous permet de prier en commun,
                     d'offrir ensemble nos actions de grâce,
              comme il faut le faire un jour de fête.
   C'est le miracle de sa bonté :
         lui-même rassemble pour cette fête
           ceux qui sont au loin
;
     et ceux qui peuvent être distants corporellement,
           il les rapproche dans l'unité de la foi. »
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 17 Mar 2018 - 19:37

--- 
---Aujourd'hui, samedi 17 mars  2018  4e semaine B carême.
-antienne d’o. -psaume 17 : 5 … 20. Les flots de la mort m’étreignaient
                                               les torrents infernaux me happaient;
                          dans mon angoisse j’appelai le Seigneur.
                  Lui qui me retire du gouffre
                                                    des eaux il m’a libéré, car il m’aime.
1--Jérémie 11 : 18-20 « Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on emmène à l’abattoir »
2-psaume 7 :    2-3, 9bc-10, 11-12a.18b (7,) R/ Seigneur mon Dieu,
                                                                          tu es mon refuge. (7 : 2a)
----acclamation -Jean 3 : 16 Dieu a tellement aimé le monde
                                                          qu’il a donné son Fils unique.
                                                  Tout homme qui croit en lui possède la vie éternelle.    .  
3-Jean 7 : 40-53 Le Christ viendrait-il de Galilée? 
-antienne co. : 1 Pierre 1 : 19 Nous avons été rachetés par le sang précieux
                                                           du Christ,
                                                                      de l’Agneau sans défaut et sans tache. 
4-bréviaire Nombres 20 : 1-13; 21 : 4-9 Le serpent d’airain
5- Actes du IIe concile du Vatican L’Église dans le monde de ce temps.
                                                          Puissance de la Croix.    
 --

-_----------__________________________________________
Introduction au missel de la semaine: 
« Au seuil de la Messe, la voix du Christ s'élève, douloureuse mais confiante (A 1),
                    et nous retrouvons les mêmes sentiments
                                dans la prière de Jérémie,
                                                    le prophète se compare
                                              à l'agneau docile qu'on mène à l'abattoir (L 1).
      Mais si le Christ est l'Agneau de Dieu,
                            c'est moins en souvenir de cette image
                  qu'en référence à l'Exode :
            il est « l'Agneau sans défaut et sans tache dont
                le sang précieux nous a rachetés (A 2),
                      comme le sang de l'agneau avait sauvé de la mort
                  les premiers-nés des Hébreux
                          (Exode 12: 23)
                                                 lors du passage  de l'Exterminateur
----   -- - -------   ---   ----    -------   ----   ---

 
1--Jérémie 11 : 18-20 « Moi, j’étais comme un agneau docile
                                                          qu’on emmène à l’abattoir »
« Seigneur, tu m’as fait savoir,
                   et maintenant je sais,
         tu m’as fait voir leurs manœuvres.
      Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on emmène à l’abattoir,
           et je ne savais pas qu’ils montaient un complot contre moi.
         Ils disaient : “Coupons l’arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants,
                    afin qu’on oublie jusqu’à son nom.”
         Seigneur de l’univers, toi qui juges avec justice,
                                                          qui scrutes les reins et les cœurs,
                                     fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras,
                                           car c’est à toi que

                                           j’ai remis ma cause. » 

---  ------   ---   ----   -------  ---   ---- ---  -------
2-psaume 7 :    2-3, 9bc-10, 11-12a.18b (7,)
                                           R/ Seigneur mon Dieu,
                                                              tu es mon refuge. (7 : 2a)
« —Seigneur mon Dieu, tu es mon refuge !
On me poursuit : sauve-moi, délivre-moi !
Sinon ils vont m’égorger, tous ces fauves,
me déchirer, sans que personne me délivre.    -----------------------------Ne crains pas
                                               car je suis ton Seigneur!

—Juge-moi, Seigneur, sur ma justice :
mon innocence parle pour moi.
Mets fin à la rage des impies, affermis le juste,
toi qui scrutes les cœurs et les reins, Dieu, le juste.

—J’aurai mon bouclier auprès de Dieu,
le sauveur des cœurs droits.
Dieu juge avec justice ;
je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut. »
---   -----   ---   -----  ---
4-bréviaire Nombres 20 : 1-13; 21 : 4-9 Le serpent d’airain

«  01 Le premier mois de l’année, toute la communauté des fils d’Israël arriva dans le désert de Cine.
           Le peuple s’établit à Cadès. C’est là que Miryam mourut et qu’elle fut enterrée.
02 Comme il n’y avait pas d’eau pour la communauté,
                       ils se rassemblèrent contre Moïse et Aaron.
03 Le peuple chercha querelle à Moïse, en disant :
           « Ah ! si seulement nous avions expiré, quand nos frères ont expiré devant le Seigneur !
  04 Pourquoi avoir amené l’assemblée du Seigneur dans ce désert
                        où nous allons mourir, nous et nos bêtes ?
     05 Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte,
          et nous avoir amenés dans ce lieu de malheur
                        où l’on ne peut rien semer,
                         il n’y a ni figuiers,
                                          ni vignes,
                                           ni grenadiers, et même pas d’eau à boire ! »
    06 Moïse et Aaron quittèrent l’assemblée et se rendirent à l’entrée de la tente de la Rencontre.
          Ils tombèrent face contre terre, et la gloire du Seigneur leur apparut.
   07 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
   08 « Prends ton bâton de chef et, avec ton frère Aaron, rassemble la communauté.
        Puis, sous leurs yeux, vous parlerez au rocher,
                                                        et il donnera son eau.
           Pour eux tu feras jaillir l’eau du rocher, et tu feras boire la communauté et ses bêtes. »
   09 Comme il en avait reçu l’ordre, Moïse prit le bâton qui était placé devant le Seigneur.
   10 Moïse et Aaron réunirent l’assemblée en face du rocher, et Moïse leur dit :
           « Écoutez donc, rebelles. Est-ce que nous pouvons faire jaillir de l’eau pour vous de ce rocher ? »
    11 Moïse leva la main et, de son bâton, il frappa le rocher par deux fois :
            l’eau jaillit en abondance, et la communauté put boire et abreuver ses bêtes.
    12 Le Seigneur dit alors à Moïse et à son frère Aaron :
         « Puisque vous n’avez pas eu assez de foi pour manifester ma sainteté devant les fils d’Israël,
            vous ne ferez pas entrer cette assemblée
                                      dans le pays que je lui donne.
    13 Ce sont les eaux de Mériba (c’est-à-dire : les eaux du Défi)
                          où les fils d’Israël ont défié le Seigneur,
               et où le Seigneur a manifesté parmi eux sa sainteté.
     21.04 Ils quittèrent Hor-la-Montagne par la route de la mer Rouge en contournant le pays d’Édom.
           Mais en chemin, le peuple perdit courage.
               05 Il récrimina contre Dieu et contre Moïse :

                  « Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ?
                                                                        -----------------  Ne regarde pas en arrière



Était-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il n’y a ni pain ni eau ?

      Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! »
  06 Alors le Seigneur envoya contre le peuple des serpents à la morsure brûlante,
              et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël.
  07 Le peuple vint vers Moïse et dit :

            « Nous avons péché,

          en récriminant contre le Seigneur et contre toi.

    Intercède auprès du Seigneur pour qu’il éloigne de nous les serpents. »


      Moïse intercéda pour le peuple,
21.08 et le Seigneur dit à Moïse : « Fais-toi un serpent brûlant,

           et dresse-le au sommet d’un mât :

 

tous ceux qui auront été mordus, qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »
  09 Moïse fit un serpent de bronze et le dressa au sommet du mât.

         Quand un homme était mordu par un serpent,
            et qu’il regardait vers le serpent de bronze, il restait en vie ! »


   ------------ Jésus Christ prend sur lui
                                                              tous les péchés de l'humanité!!!

Le serpent d’Airain représente                (Jean 3: 14)
           Jésus en croix qui a pris
                                     
sur lui tous
                                                   
les péchés de l’humanité
                                                             représentés
                                                                           par le serpent

                                                                      au sommet d’un mât...
---  -----    -------   ---  ----  -------    ---  ------
-5- Actes du IIe concile du Vatican L’Église dans le monde de ce temps.
                                                          Puissance de la Croix.
«  La Sainte Écriture, en accord avec l'expérience des siècles,
            enseigne à la famille humaine que le progrès,
              tout en étant un grand bien pour l'homme, entraîne aussi avec lui une sérieuse tentation.
      En effet, lorsque la hiérarchie des valeurs est troublée,
                          que le mal se mêle au bien,
                   les individus et les groupes ne regardent plus que leurs intérêts propres et non ceux des autres.
             Ainsi le monde ne se présente pas encore comme le domaine d'une véritable fraternité,
                     tandis que le pouvoir accru de l'homme menace de détruire le genre humain lui-même. ~

Lorsque l'on demande comment une telle misère peut être surmontée,
         les chrétiens reconnaissent que toutes les activités humaines,
              quotidiennement menacées de ruine par l'orgueil,
                                                                     par l'amour désordonné de soi,
                                    doivent être purifiées et amenées à leur perfection par la croix et la résurrection du Christ.
                Racheté par le Christ
                            et devenu une nouvelle créature
                               dans l'Esprit Saint,
                    l'homme peut et doit, en effet, aimer ces réalités que Dieu lui-même a créées.
           Car c'est de Dieu qu'il les reçoit : il rend grâce à son Bienfaiteur,
                                                                 il use et il jouit de la création dans un esprit de pauvreté et de liberté ;
                                         il est alors introduit dans la possession véritable du monde,
                                  comme quelqu'un qui n'a rien et qui possède tout.
                        
Car tout est à vous, mais vous êtes au Christ
                                                                               et le Christ est à Dieu.

Le Verbe de Dieu, par qui tout a été fait,
                          s'est fait chair et est venu habiter la terre des hommes.
                  Homme parfait, il est entré dans l'histoire du monde,
                              l'assumant et la récapitulant en lui.
              Lui-même nous révèle que 
Dieu est amour
                          et nous enseigne en même temps
                                                que la loi fondamentale de la perfection humaine,
                                                        et donc de la transformation du monde,
                                     est le 
commandement nouveau
                                             de la charité
.
               À ceux qui croient en l'amour divin,
                   il apporte la certitude que la route de la charité
                               est ouverte
                          à tous les hommes,
                      que l'effort pour instaurer une fraternité universelle n'est pas vain.
           Il nous avertit aussi que cet amour ne doit pas seulement être recherché par des actions d'éclat,
                  mais avant tout dans le quotidien de la vie.
            En acceptant de mourir pour nous tous, pécheurs, il nous apprend, par son exemple,
                      que nous devons aussi porter cette croix
                             que la chair et le monde mettent sur les épaules de
                                                      ceux qui recherchent la justice et la paix.
                
Constitué Seigneur par sa résurrection, le Christ,
                                à qui 
tout pouvoir a été donné au ciel et sur la terre,
                       agit désormais dans le cœur des hommes par la puissance de son Esprit ;
            il n'y suscite pas seulement le désir du monde futur ;
                   par le fait même, il anime aussi,
                                          il purifie et fortifie ces aspirations généreuses
                         qui poussent la famille humaine à améliorer ses conditions de vie
                                                          et à soumettre la terre entière à cette finalité.
                                Sans doute, les dons de l'Esprit sont divers ;
                                         il appelle
                                                    les uns à témoigner ouvertement du désir de la demeure céleste
                                                                et à garder vivant ce témoignage dans la famille humaine ;
                                           et il appelle
                                                       les autres à se vouer au service terrestre des hommes,
                                                            en préparant par leur ministère la matière du royaume des cieux.
                               Mais de tous il fait des hommes libres pour que,
                                   renonçant à l'amour égoïste et rassemblant toutes les énergies terrestres
                                                          au service de la vie humaine,
                      ils s'élancent vers cet avenir où l'humanité
                            elle-même deviendra une offrande
                                            agréable à Dieu.
»


Dernière édition par Bryand le Sam 24 Mar 2018 - 15:25, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 18 Mar 2018 - 18:37

--- 
---Aujourd'hui,   dimanche 18 mars  2018  5e dimanche carême B
                                                   Les lectures:      1-Nouvelle Alliance  
                                                                                   2-Pour tous le chemin de la Résurrection,
                                                                                           pour tous ceux qui lui obéissent
                                                                                  3-J’attirerai à moi tous les hommes.
1--Jérémie 31 : 31-34.  « Je conclurai une alliance nouvelle
                                                 et je ne me rappellerai plus
                                                                leurs péchés »
2-psaume 50 : (50 (51), 3-4, 12-13, 14-15)
                  R/ Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu. (50 : 12a)
                             
Je prie Dieu car je sais
                                        qu’il fait miséricorde.
3--Hébreux 5 : 7-9 « Il a appris l’obéissance, c'est pourquoi il 
est devenu la cause du salut éternel »
-acclamation Jean 12 : 26 Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi.
                         Si quelqu’un veut me servir,
                                           qu’il me suive,
                             dit le Seigneur ; et là où moi je suis,
                                                là aussi sera mon serviteur.
4-Jean 3 : 20-33 « Si le grain de blé tombé en terre meurt,
                                                     il porte beaucoup de fruit »
5--bréviaire Hébreux 1 : 1—2 : 4 Fils unique de Dieu Jésus de Nazareth
                                                       est établi au-dessus de toutes les créatures.
                                                           
6-- lettre de saint Athanase «Notre Pâque c’est le Christ»
  --

-_----------__________________________________________
1--Jérémie 31 : 31-34.  « Je conclurai une alliance nouvelle
                                                 et je ne me rappellerai plus
                                                               leurs péchés »
«   Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je conclurai
            avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda
                une alliance nouvelle. Ce ne sera pas
                                                         comme
                                           l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères,
le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte :
                              mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue,
                   alors que moi, j’étais leur maître
– oracle du Seigneur. Mais voici quelle sera l’alliance
                        que je conclurai avec la maison d’Israël
          quand
              ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur.
  Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ;
             je l’inscrirai sur leur cœur.
      Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
    Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant :
       '' Apprends à connaître le Seigneur ! '' Car tous me connaîtront,
                  des plus petits jusqu’aux plus grands – oracle du Seigneur.
     Je pardonnerai leurs fautes,
          je ne me rappellerai plus leurs péchés. »    

----- --- ----   ------   --- ------
2-psaume 50: 3-4, 12-13, 14-15 (50 (51), )

                           R/ Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu. (50 : 12a)

                       Je prie Dieu car je sais qu’il fait miséricorde
  « —Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
              selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
          Lave-moi tout entier de ma faute,
              purifie-moi de mon offense.
    —Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
             renouvelle et raffermis
                     au fond de moi mon esprit.
         Ne me chasse pas loin de ta face,
              ne me reprends pas ton esprit saint.
    —Rends-moi la joie d’être sauvé ;
        que l’esprit généreux me soutienne.
     Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
        vers toi, reviendront les égarés.  »                          Psaume 50
 
----   ------   ---  ---- ----  ----- 
3--Hébreux 5 : 7-9 « Il a appris l’obéissance,
                          c'est pourquoi il 
 est devenu la cause du salut éternel »

«  Le Christ, pendant les jours de sa vie dans la chair, offrit, avec un grand cri et dans les larmes,
des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort,
                 et il fut exaucé en raison de son grand respect.
    Bien qu’il soit le Fils, il apprit  par ses souffrances l’obéissance
     et, conduit ainsi à sa perfection,
       il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent

                      la cause du salut éternel
    10 car Dieu l’a proclamé grand prêtre de l’ordre de Melkisédek. »
---   -----   -------    ---  

4-Jean 3 : 20-33 « Si le grain de blé tombé en terre meurt,
                                                     il porte beaucoup de fruit »
«En ce temps-là, il y avait quelques Grecs parmi ceux

               qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque.
       Ils abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande :
                             '' Nous voudrions voir Jésus. ''
   Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus.
     Alors Jésus leur déclare :

      « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.
    Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ;
      mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.
    Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle.
  Si quelqu’un veut me servir,
qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur.
Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.
    Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire?
                                “Père, sauve-moi de cette heure” ?
             – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci !
Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait :
                '' Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. ''
En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre.
                                          D’autres disaient :
                             ''C’est un ange qui lui a parlé. ''
     Mais Jésus leur répondit : '' Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix,
mais pour vous. Maintenant a lieu le jugement de ce monde ;
                       maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ;
        et moi, quand j’aurai été élevé de terre,

             j’attirerai à moi tous les hommes. ''   ------- allusion faite concernant
                                                        les Grecs
                                                           (qui représentent tous les peuples des Gentils)
                                                         venus rencontrer Jésus.

      Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.  » 



Jésus le Roi des nations


----   --------  ----  ---- --- --- - - ---------  
5--bréviaire Hébreux 1 : 1—2 : 4
                                            
Fils unique de Dieu Jésus de Nazareth
                                                       est établi au-dessus de toutes les créatures.
« Introduction du BRÉVIAIRE :
              « Le prologue de cette lettre rappelle celui de l’Évangile de Jean
                        et situe d’emblée la personne du Christ dans le plan divin du salut.
             Par lui, Dieu a dit aux hommes

                                  son dernier mot. Écoutons-le! »
                                                                 

«  01 À BIEN DES REPRISES et de bien des manières,
                Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ;
     02 mais à la fin, en ces jours où nous sommes,
           il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses
            et par qui il a créé les mondes.
03 Rayonnement de la gloire de Dieu,
           expression parfaite de son être, le Fils, qui porte l’univers
                                     par sa parole puissante,
                après avoir accompli la purification des péchés,
                  s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les hauteurs des cieux ;
    04 et il est devenu bien supérieur aux anges,
                dans la mesure même où il a reçu en héritage un nom si différent du leur.
     05 En effet, Dieu déclara-t-il jamais à un ange :
                    Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ?
          Ou bien encore :
                      Moi, je serai pour lui un père, et lui sera pour moi un fils ?
   06 À l’inverse, au moment d’introduire le Premier-né dans le monde à venir,
             il dit :
           Que se prosternent devant lui tous les anges de Dieu.
  07 À l’adresse des anges, il dit :
             Il fait de ses anges des esprits,
                     et de ses serviteurs des flammes ardentes.
  08 Mais à l’adresse du Fils, il dit :
            Ton trône à toi,
                             Dieu,
                  est pour les siècles des siècles,
             le sceptre de la droiture est ton sceptre royal ;
  09 tu as aimé la justice, tu as réprouvé le mal,
                      c’est pourquoi, toi, Dieu,
              ton Dieu t’a consacré d’une onction de joie,
                                                                      -------------- 
                                                                                           
                  de préférence à tes compagnons ;
10 et encore : C’est toi, Seigneur, qui, au commencement, as fondé la terre,
       et le ciel est l’ouvrage de tes mains.
  11 Ils passeront, mais toi, tu demeures ; ils s’useront comme un habit, l’un et l’autre ;
  12 comme un manteau, tu les enrouleras, comme un habit, ils seront remplacés ;
      mais toi, tu es le même, tes années n’auront pas de fin.
  13 Dieu a-t-il jamais dit à l’adresse d’un ange : Siège à ma droite,
          jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis le marchepied de ton trône ?
  14 Les anges ne sont-ils pas tous des esprits chargés d’une fonction,
             envoyés pour le service de ceux qui doivent avoir en héritage le salut ?
2.01 Il nous faut donc d’autant plus prêter attention à ce que nous avons entendu,
           afin de ne pas nous fourvoyer.    02 En effet, si la parole
          annoncée par des anges s’est trouvée confirmée,
               et si toute transgression ou   désobéissance a reçu une juste sanction,
    03 comment pourrons-nous sortir d’affaire
             si nous négligeons un pareil salut ?
         Celui-ci a été annoncé par le Seigneur au commencement ;
       ceux qui avaient entendu ont confirmé pour nous ce salut,
   04 et Dieu joignait son témoignage par des signes, des prodiges, toutes sortes de miracles,
        et le partage des dons de l’Esprit Saint, selon sa volonté.   »
   ______________________________


Dernière édition par Bryand le Lun 2 Avr 2018 - 13:38, édité 3 fois
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 20 Mar 2018 - 17:26

--- 
---Aujourd'hui,   mardi 20 mars  2018  5e semaine carême B Le serviteur exalté.
-antienne d’o. psaume 26 : 13, 14 : J’en suis sûr je verrai la bonté du Seigneur sur la terre des vivants. 
                Attends le Seigneur, sois fort 
                                 et garde courage
                                               attends le Seigneur.
1-Nombres 21 : 4-9   « Tous ceux qui auront été mordus, qu’ils regardent le serpent, alors ils vivront ! »
2-psaume 101 : R/ Seigneur, entends ma prière : que mon cri parvienne jusqu’à toi ! (101 : 2)
---acclamation :            Jean 12 : 32, 34 :  Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus ! 
            Fils de l’homme, élevé sur la croix, tu attires à toi tous les hommes. 
3-Jean 8 : 21-30  « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS »
 -antienne co. Jean 12 : 32 «Quand j’aurai été élevé de terre
                                                 dit le Seigneur, 
                                                        j’attirerai à moi tous les hommes. »
4-bréviaire Hébreux 3 : 1-19 Jésus apôtre et grand prêtre de notre confession de foi. 
5--  catéchèse baptismale de saint Jean Chrysostome  
                                 « L'Église de Dieu qu'il 
                                           s'est acquise par son sang »                                                 
  --

-_----------__________________________________________
introduction au missel de la semaine. 
«Tandis que l'antienne de la communion, à la suite de l'évangile, dresse la croix du Christ devant nos yeux, 
                comme Moïse dressa le serpent de bronze (L 1), nous demandons au Seigneur de 
                        faire grandir son peuple en nombre et en sainteté (P 1). 
         C'est là une évocation anticipée des célébrations pascales
   Les baptêmes de la nuit sainte feront augmenter en nombre le peuple de Dieu
        le sacrement de la pénitence, la profession de foi et l'Eucharistie, 
            doivent faire grandir les fidèles en sainteté
     enraciner plus profondément dans le Christ
                                                                « les cœurs incertains » (P 2). »
-----  ---   -------   -----  ---------  ---- --- - - - -- - --------- -
3-Jean 8 : 21-30  « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, 
                       alors vous comprendrez 
                                      que moi, JE SUIS »
      « À mots couverts, Jésus annonce sa Passion et son élévation sur la croix, 
            tout en rappelant son origine divine. 
          Pour échapper à la mort éternelle, conséquence du péché,
                il faut croire qu’il est : cette expression, 
                          n’est autre que le Nom de Dieu 
                                           révélé (YHVH) à Moïse. »

-Jean 8 : 21-30 : «  «En ce temps-là, Jésus disait aux Pharisiens :
     « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. 
          Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller. » 
     Les Juifs disaient : 
      « Veut-il donc se donner la mort,
                puisqu’il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller” ? 
Il leur répondit :
'' Vous, vous êtes d’en bas ;
       moi,
   je suis d’en haut.
Vous, vous êtes de ce monde
        moi
     je ne suis pas de ce monde

  C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. 
    En effet,
 si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS,
       vous mourrez dans vos péchés. »

 Alors, ils lui demandaient :


'' Toi, qui es-tu ? '' Jésus leur répondit : 
  '' Je n’ai pas cessé de vous le dire. À votre sujet, 
       j’ai beaucoup à dire
                         et à juger. 

     D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. ''
Ils ne comprirent pas 
qu’il leur parlait du Père.
     Jésus leur déclara : 
'' Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme,
alors vous comprendrez que moi, JE SUIS
     et que je ne fais rien de moi-même ; 
   ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné.
       Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, 
    parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. ''
      Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.  »
--- -------   ----  -- ---- - - -----------  - ---  ----
4-bréviaire Hébreux 3 : 1-19 Jésus apôtre et grand prêtre 
                                                     de notre confession de foi
introduction au bréviaire:
    \ L’image de Moïse intervient pour faire comprendre le rôle du Christ. Dans les temps anciens, une génération infidèle fut exclue de la Terre promise, aujourd’hui encore un appel se fait entendre «N’endurcissez pas vos coeurs» .
«  01 Ainsi donc, frères saints, vous qui avez en partage une vocation céleste, 
        considérez Jésus, l’apôtre et le grand prêtre de notre confession de foi :
02 pour celui qui l’a institué, il est, comme Moïse, digne de foi dans toute sa maison.
03 Lui, il a même été jugé digne d’une plus grande gloire que Moïse,
           dans la mesure où le constructeur de la maison reçoit plus d’honneur que la maison elle-même.   
     04 Car toute maison est construite par quelqu’un, 
        et celui qui a tout construit
              le Christ, est Dieu.
05 Moïse, lui, a été digne de foi dans toute la maison de Dieu en qualité d’intendant,
          pour attester ce qui allait être dit.
06 Mais le Christ, lui, est digne de foi en qualité de Fils à la tête de sa maison ;
       et nous sommes sa maison
     si du moins nous maintenons l’assurance
                                      et la fierté de l’espérance.
07 C’est pourquoi, comme le dit l’Esprit Saint dans un psaume : 
       Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,
08 n’endurcissez pas votre cœur comme au temps du défi, 
                                                       comme au jour de l’épreuve dans le désert,
09 quand vos pères m’ont mis à l’épreuve et provoqué. 
    Alors ils m’ont vu à l’œuvre
10 pendant quarante ans ; oui, je me suis emporté contre cette génération, 
        et j’ai dit :
     Toujours ils ont le cœur égaré, ils n’ont pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j’en ai fait le serment : On verra bien s’ils entreront dans mon repos !
12 Frères, veillez à ce que personne d’entre vous n’ait un cœur mauvais 
                que le manque de foi sépare du Dieu vivant.
13 Au contraire, encouragez-vous les uns les autres jour après jour,
         aussi longtemps que retentit l’« aujourd’hui » de ce psaume, 
             afin que personne parmi vous ne s’endurcisse 
                  en se laissant tromper par le péché.
14 Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, 
      si du moins nous maintenons fermement, 
              jusqu’à la fin, notre engagement premier.
15 Il est dit en effet : Aujourd’hui
                    si vous entendez sa voix, 
                 n’endurcissez pas votre cœur comme au temps du défi.
16 Qui donc a défié Dieu après l’avoir entendu ? 
        N’est-ce pas tous ceux que Moïse avait fait sortir d’Égypte ?
17 Contre qui Dieu s’est-il emporté pendant quarante ans ? 
      N’est-ce pas contre ceux qui avaient péché, et dont les cadavres sont tombés dans le désert ?
18 À qui a-t-il fait le serment qu’ils n’entreraient pas dans son repos, 
       sinon à ceux qui avaient refusé de croire ?

19 Nous constatons qu’ils n’ont pas pu entrer 
                              à cause de leur manque de foi.  »  
-----   ---  -------  -------  --------- - --- - ------- 
5--  catéchèse baptismale de saint Jean Chrysostome  
                    « L'Église de Dieu qu'il 
                                     s'est acquise par son sang »  
« Veux-tu savoir
          quelle vertu possède
   le sang du Christ ? 

 Revenons à ce qui en a été la figure, aux récits anciens de ce qui s'est passé en Égypte. ~
Moïse dit : '' Immolez un agneau sans tache et marquez vos portes de son sang. ''
    Que dis-tu, Moïse ?
      Le sang d'un animal sans raison 
                peut-il sauver des hommes doués de raison ? 
   Oui, dit Moïse, non pas parce que c'est du sang,
        mais parce qu'il est la figure du sang du Seigneur.
    À présent, au lieu des portes
                        marquées par le sang de la préfiguration,
       le diable voit sur les lèvres des fidèles 
                  le sang de la vérité 
                       préfigurée marquer la porte 
           de ce temple du Christ qu'ils sont maintenant ; 
      à plus forte raison va-t-il donc battre en retraite ! ~

Veux-tu connaître encore par un autre biais la vertu 
                                                              de ce sang ?
     Vois d'où il a commencé à couler et d'où il a pris sa source :
          il descend de la croix
               du côté du Seigneur.
      Comme Jésus déjà mort, dit l'Évangile, était encore sur la croix,
          le soldat s'approcha,
                  lui ouvrit le côté d'un coup de sa lance et il en jaillit de l'eau et du sang
   Cette eau était le symbole du baptême
   et le sang, celui des mystères. ~ 
C'est donc le soldat qui lui ouvrit le côté ;
                 il a percé la muraille du temple saint ; 
    et moi, j'ai trouvé ce trésor et j'en ai fait ma richesse. 
 Ainsi en a-t-il été de l'Agneau : les Juifs égorgeaient la victime,
                  et moi j'ai recueilli le salut, fruit de ce sacrifice.

Et il jaillit de son côté de l'eau et du sang
      Ne passe pas avec indifférence, mon bien-aimé, auprès du mystère. 
   Car j'ai encore une autre interprétation mystique à te donner. 
 J'ai dit que cette eau et ce sang étaient le symbole du baptême et des mystères. 
    Or, l'Église est née de ces deux sacrements :
           par ce bain de la renaissance et de la rénovation dans l'Esprit, 
                   par le baptême donc,
          et par les mystères. 
   Or, les signes du baptême et des mystères sont issus du côté. 
     Par conséquent le Christ a formé l'Église à partir de son côté, 
             comme il a formé Ève à partir du côté d'Adam.

Aussi saint Paul dit-il : Nous sommes de sa chair et de ses os
    désignant par là le côté du Seigneur. 
 De même en effet que le Seigneur 
       a pris de la chair dans le côté d'Adam pour former la femme, 
              ainsi le Christ nous 
         a donné le sang et l'eau de son côté pour former l'Église.
   Et de même qu'alors il a pris de la chair du côté d'Adam, 
                   pendant l'extase de son sommeil, 
       ainsi maintenant nous a-t-il donné le sang et l'eau après sa mort. ~


Vous avez vu comment le Christ s'est uni son épouse ? 
  Vous avez vu quel aliment il nous donne à tous ?
 C'est de ce même aliment que
      nous sommes nés 
      et que nous sommes nourris.
  Ainsi que la femme nourrît de son propre sang
                                                   et de son lait 
                                     celui qu'elle a enfanté, 
  de même le Christ nourrit 
                                  constamment
                                        de son sang 
                      ceux qu'il a engendrés.    »
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 23 Mar 2018 - 17:10

--- 
---Aujourd'hui,   vendredi 23 mars  2018  5e semaine carême B Filiation 
-antienne d’o.  Psaume 30 : 10 Pitié Seigneur car je suis en détresse;
                             tu es mon Dieu mes jours sont dans tes mains, 
                                  délivre-moi de l’ennemi qui s’acharne.
1-Jérémie 20 : 10-13 Le Seigneur est avec moi comme un guerrier redoutable. 
2-psaume 17 : 2-3, 4, 5-6, 7 (17 (18),) R/ Dans mon angoisse, j’appelai le Seigneur ; il entend ma voix. (cf. 17 : 7)
---acclamation Jean 6 : 63, 68. Tes paroles Seigneur sont pour nous l’esprit et la vie. Tu as les paroles de la vie éternelle. 
3-Jean 10 : 31-42 Les Juifs cherchaient à arrêter Jésus mais il leur échappa. 
-antienne co. Dans son corps le Christ a porté nos péchés sur le    
           bois de la croix, afin que nous puissions mourir à nos péchés et vivre selon la justice : 
              c’est par ses     
       blessures que vous avez été guéris
 4-bréviaire Hébreux 7 : 11-28 Le Christ prêtre pour l’éternité. 
5--lettre de saint Fulgence de Ruspe Il s’est livré pour nous                                             
  --

-_----------__________________________________________
-introduction au bréviaire : «La tentative de lapidation de Jésus (L 2) 
       sert de prélude à la Passion, dont l'Écriture souligne
              le caractère rédempteur : Par les blessures du Christ 
                 nous avons été guéris (A 2). 
      Dans l'an­tienne d'ouverture et la première lecture Jésus exprime sa souf­france :
     '' Pitié, mon Dieu, délivre-moi de l'ennemi qui s'acharne '' (A 1),
           mais il dit aussi sa confiance : «Le Seigneur est avec moi
                   mes persécuteurs s'écrouleront » (L 1). 
    C'est les yeux fixés sur notre Sauveur que nous demandons pardon à Dieu,
       conscients de notre misère
                mais sûrs de 
                        sa tendresse (P 1).   »
-----   ---   -------   ----  -----    
1-Jérémie 20 : 10-13 Le Seigneur est avec moi comme un guerrier redoutable. 
                Mes amis m'ont quitté
                    mais le Seigneur est avec moi
« Moi, Jérémie,  j’entends les calomnies de la foule : 
       '' Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. ''
   Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent :
« Peut-être se laissera-t-il séduire… 
          Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! »
          Mais le Seigneur est avec moi,             



 tel un guerrier redoutable : mes persécuteurs trébucheront,
         ils ne réussiront pas.
Leur défaite les couvrira de honte, 

     d’une confusion éternelle, inoubliable. 
  Seigneur de l’univers, toi qui scrutes l’homme juste, 
                                    toi qui vois les reins et les cœurs, 
        fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras,

car c’est à toi que j’ai remis ma cause.  
   Chantez le Seigneur, louez le Seigneur :
 il a délivré le malheureux de la main des méchants.  »
-----  ---   ------   ----   -----  - -----   ---   --------- 
 4-bréviaire Hébreux 7 : 11-28
                           Le Christ prêtre pour l’éternité
 «11 Si l’on atteignait la perfection par le moyen du sacerdoce lévitique
       sur lequel repose la législation du peuple, pourquoi faudrait-il que se lève 
           un autre prêtre de l’ordre de Melkisédek
    et qu’il ne soit pas appelé prêtre de l’ordre d’Aaron ?
12 Or s’il y a changement de sacerdoce,
        il y a nécessairement aussi changement de loi.
13 Celui dont il s’agit ici appartient à une autre tribu, 
         dont aucun membre n’a jamais été au service de l’autel.
14 En effet, il est clair que notre Seigneur a surgi de la tribu de Juda,
            pour laquelle Moïse ne dit rien quand il parle des prêtres.
15 Les choses sont encore beaucoup plus claires si cet autre prêtre 
                      se lève à la ressemblance de Melkisédek
16 et devient prêtre, non pas selon une exigence légale de filiation humaine, 
                                 mais par la puissance d’une vie indestructible.
17 Car voici le témoignage de l’Écriture : 
        Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité.
18 On a là, 
d’une part,
              l’abrogation 
                du précepte précédent, 
                   à cause de sa faiblesse et de son inutilité – 
                         puisque la Loi n’a rien mené à la perfection
19 et, d’autre part,
               l’introduction d’une espérance meilleure 
                           qui nous fait approcher de Dieu.
20 Cela ne s’est pas fait sans qu’il y ait eu prestation de serment :
           en effet, tandis que les autres 
                      devenaient prêtres 
                             sans aucun serment,
21 celui-là a fait l’objet 
                       d’un serment de la part de celui qui lui a dit : 
         Le Seigneur l’a juré dans un serment irrévocable ; 
                   toi, tu es prêtre pour l’éternité.
22 Pour cette raison, Jésus est devenu
                              le garant d’une
                                    alliance meilleure.
23 Jusque-là, un grand nombre de prêtres se sont succédé 
                        parce que la mort les empêchait de rester en fonction.
24 Jésus, lui, parce qu’il demeure pour l’éternité, 
              possède un sacerdoce 
                             qui ne passe pas.
25 C’est pourquoi il est capable de sauver d’une manière définitive
            ceux qui par lui 
              s’avancent vers Dieu
     car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur.
26 C’est bien le grand prêtre qu’il nous fallait :
        saint,
          innocent,
             immaculé ;
     séparé maintenant des pécheurs,
   il est désormais plus haut que les cieux.
27 Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices,
       d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; 
     cela, il l’a fait une fois pour toutes 
                       en s’offrant lui-même.
28 La loi de Moïse établit comme grands prêtres des hommes remplis de faiblesse ;
       mais la parole du serment divin
            qui vient après la Loi, établit comme grand prêtre le Fils, 
                    conduit pour l’éternité à sa perfection.    »
-----   ---   -----   ----  ---   ---------   ----  -------
-- -+lettre de saint Fulgence de Ruspe      Il s’est livré pour nous.
«    La Sainte Trinité, Dieu unique
                       du Nouveau 
                  et de l'Ancien Testament, 
     prescrivait à nos pères de lui offrir en sacrifice la chair des animaux. 
        Ces animaux préfiguraient l'offrande très agréable de ce sacrifice 
           que l'unique Fils de Dieu
               devait offrir miséricordieusement pour nous, en immolant sa chair.

C'est lui, en effet, selon l'enseignement de l'Apôtre, qui s'est livré pour nous en offrant à Dieu 

                                                    le sacrifice qui pouvait lui plaire
    C'est lui, vrai Dieu et vrai grand prêtre, 
       qui pour nous est entré une fois pour toutes 
                 dans le sanctuaire en répandant non pas le sang des animaux,
            mais son propre sang.
        C'est ce que préfigurait le grand prêtre juif 
                  quand il entrait dans le sanctuaire, chaque année, en répandant le sang.

C'est donc lui qui, en lui seul, a présenté tout ce qu'il savait être nécessaire de réaliser pour notre rédemption. 

    Oui, il était à la fois le prêtre et le sacrifice,
                           à la fois Dieu et le temple. 
      Prêtre dont la médiation nous réconcilie


        sacrifice qui opère la réconciliation ; 
            temple dans lequel se fait notre réconciliation ;
                Dieu avec qui nous sommes réconciliés.
      Il est à lui seul le prêtre, 
                                    le sacrifice 
                                   et le temple, 
       car, étant Dieu, 
   il est tout cela selon la condition de serviteur.
       Mais il n'est pas Dieu à lui seul, 
              car il l'est avec le Père 
                                      et l'Esprit Saint 
                             selon la condition de Dieu. ~

Tu dois donc croire très fermement et sans aucune hésitation que l'unique Verbe de Dieu lui-même s'est offert pour nous à Dieu en sacrifice capable de lui plaire. 

    C'est à Lui
                                     avec le Père
                                   et l'Esprit Saint, 
               que les patriarches, les prophètes et les prêtres, 
                       au temps de l'ancienne Alliance, 
           offraient des animaux en sacrifice ;
       et 
         c'est à lui, 
                    avec le Père 
                        et l'Esprit Saint 
                            qui ont avec lui une même divinité, 
                     que la sainte Église catholique, dans le monde entier, 
                                       ne cesse d'offrir le sacrifice du pain et du vin, 
                            dans la foi et la charité.
La chair de ces animaux immolés jadis préfigurait

           la chair du Christ que lui-même, 
                 étranger au péché, offrirait pour nos péchés,
             elle préfigurait le sang qu'il répandrait pour le pardon de nos péchés. 
   Mais dans notre sacrifice il y a l'action de grâce et la mémoire de la chair du Christ
       qu'il a offerte pour nous, et du sang que lui-même, Dieu, a répandu pour nous.
  Saint Paul, dans les Actes des Apôtres, 
          dit à ce sujet : 
    Veillez sur vous-mêmes et sur tout le troupeau
            où l'Esprit Saint vous a placés comme responsables 
                 pour être les pasteurs de l'Église de Dieu, qu'il a acquise par son sang.


Les sacrifices d'autrefois symbolisaient donc d'une manière figurative 
    ce que nous aurions à donner. Dans le sacrifice d'aujourd'hui 
                                  nous est montré clairement ce qui nous a déjà été donné. 
            Les sacrifices d'autrefois 
                    annonçaient à l'avance 
                  que le Fils de Dieu serait mis à mort 
                          pour les impies. 
             Le sacrifice d'aujourd'hui 
                  annonce qu'il a été mis à mort pour les impies.
     Saint Paul nous l'atteste : Le Christ, alors que nous n'étions encore capables de rien, 
                         au temps fixé par Dieu, est mort pour les impies que nous étions. 
         Et encore : Quand nous étions encore ses ennemis, 
              Dieu nous a réconciliés avec lui par la mort de son Fils.    »
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 24 Mar 2018 - 17:28

--- 
---Aujourd'hui,   samedi 24 mars  2018  5e semaine carême B Alliance
                                                                                                           dans le Sang très pur!
-antienne d’o.  psaume 21 : 2 . . . « Mon Dieu mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné?
         Je suis un ver non pas un homme, raillé par les gens rejeté par le peuple.
                                      Toi Seigneur ne reste pas loin : ô ma force viens vite à mon aide.»
1-Ézéchiel 37 : 21-28 Je ferai une seule nation. Je vais les rassembler.  
2-psaume cantique de Jérémie (Jr 31, 10, 11,-12ab, 13) R/ Le Seigneur nous garde,
                                  comme un berger son troupeau. (cf. Jr 31, 10d) 

                                Écoutez
nations
                         la parole du Seigneur ! (Jérémie 31 : 10.)

--acclamation Ézéchiel 18 : 31« Rejetez votre péché loin de vous dit le Seigneur
                                                  faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. »
3-Jean 11 : 45-56 Jésus devait mourir pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.
--antienne co. Jean 11 : 52 Le Christ a été livré
                            
pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu
                                                                            qui ont été dispersés. 
4-bréviaire Hébreux 8 : 1-13 Le Christ ministre d’une Alliance nouvelle.     
5--homélie de saint Grégoire de Naziance Participer à la Pâque du Christ.
                         Participons à la loi mais à la lumière de l’Évangile et non pas selon la lettre . . .   
  --

-_----------__________________________________________
-antienne d’o.  psaume 21 : 2 « . . . Mon Dieu mon Dieu
                                           pourquoi m’as-tu abandonné?
                     Je suis un ver non pas un homme,
                      raillé par les gens rejeté par le peuple.
                  Toi Seigneur ne reste pas loin :
                                      ô ma force viens vite à mon aide. »

---   -----    ------
Introduction:
« La Messe s'ouvre sur le cri de souffrance du Christ en croix (A 1),

      tandis que les lectures mettent en lumière le fruit de la passion de Jésus :
  « Le Christ a été livré pour rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés» (A 2).
                            Le rassemblement des déportés d'Israël (L 1) préfigurait le rassemblement
                                                     de tous les hommes
                                                                  
sauvés par le sang de Jésus.
                               Mais, si le Christ a voulu refaire en lui l'unité des hommes,
                         c'est pour les introduire un jour dans l'intimité de Dieu, pour les rendre
                      «participants
                        
de
                      
la nature divine » (P 3). » 

1-Ézéchiel 37 : 21-28 Je ferai une seule nation.
                                                Je vais les rassembler
-« Ainsi parle le Seigneur Dieu :
« Je vais prendre les fils d’Israël parmi les nations où ils sont allés.
Je les rassemblerai de partout
                             et les ramènerai sur leur terre.
          J’en ferai une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël.
    Ils n’auront tous qu’un seul roi ; ils ne formeront plus deux nations ;
            ils ne seront plus divisés en deux royaumes.
          Ils ne se rendront plus impurs avec leurs idoles immondes
                   et leurs horreurs, avec toutes leurs révoltes.
Je les sauverai en les retirant de tous les lieux où ils habitent
                          et où ils ont péché, je les purifierai.
Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu.
          Mon serviteur David régnera sur eux ; ils n’auront tous qu’un seul berger ;
     ils marcheront selon mes ordonnances,
            ils garderont mes décrets et les mettront en pratique.
    Ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob,
                          le pays que leurs pères ont habité.
               Ils l’habiteront, eux-mêmes et leurs fils,
et les fils de leurs fils pour toujours.
                      David, mon serviteur,      -----------------------  Tout comme ce sera pour Pierre,
                                                    il s'agit de la nomination
                                                   qui a pour fonction le maintien
                                                         de l'Alliance perpétuelle
                                               par une hiérarchie vivante désignée et scellée
                                                            dans le sang du Christ...

              sera leur prince pour toujours.
          Je conclurai avec eux une Alliance de paix,
                      une alliance éternelle.
                   Je les rétablirai, je les multiplierai,
je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours.
          Ma demeure sera chez eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.  
       Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur,
           celui qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire
                           sera au milieu d’eux pour toujours. »   
-----     -----  -----  - ----
--acclamation Ézéchiel 18 : 31 « Rejetez votre péché loin de vous dit le Seigneur
                                                  faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. »

---   -------    -----  ---  ----------  ---  ------ --- -----------
3-
Jean 11 : 45-56 Jésus devait mourir pour rassembler
                                dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.
  « En ce temps-là, quand Lazare fut sorti du tombeau,
          beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie
                et avaient donc vu ce que Jésus avait fait,
                  crurent en lui.

 Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens
pour leur raconter ce qu’il avait fait.  Les grands prêtres et les pharisiens
                      réunirent donc le Conseil suprême ; ils disaient :
          '' Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. 

                  Si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui,
                       et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation.''
   Alors, l’un d’entre eux, Caïphe,
       qui était grand prêtre cette année-là,
     leur dit :
        '' Vous n’y comprenez rien 
          vous ne voyez pas quel est votre intérêt :
              il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple,
                  et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. ''
          Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ;
mais, étant grand prêtre cette année-là,
il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation ;
          et ce n’était pas seulement pour la nation,
                  c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.
 À partir de ce jour-là, ils décidèrent de le tuer.
                       C’est pourquoi Jésus ne se déplaçait plus ouvertement
               parmi les Juifs ; il partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm
où il séjourna avec ses disciples.

                 Or, la Pâque juive était proche,
                          et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la Pâque.

               Ils cherchaient Jésus
      et, dans le Temple, ils se disaient entre eux :
            ''Qu’en pensez-vous ? Il ne viendra sûrement pas à la fête ! ''
          Les grands prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres :
             quiconque saurait où il était devait le dénoncer,
                        pour qu’on puisse l’arrêter.  »

                                                                              

                         

                    «Il faut qu'il en soit ainsi!»
                             Matthieu (26: 14 – 27: 66)

-


Dernière édition par Bryand le Lun 2 Avr 2018 - 13:41, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 25 Mar 2018 - 17:38

--- 
---Aujourd'hui,   dimanche 25 mars  2018  Dimanche des Rameaux Semaine Sainte
-Procession Marc 11 : 1-10  « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »
1-Isaïe 50 : 4-7 L’engrenage de la non-violence
             Le Seigneur m’a donné une langue de disciple pour
                       savoir apporter à l’accusé une parole de réconfort.  
      / Je n’ai pas soustrait ma face aux outrages et aux crachats.
2-psaume 21: 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a)
         R/ Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Ps 21 :  2a)
3-Philippiens 2 : 6-11  « Il s’est abaissé : c’est pourquoi Dieu l’a exalté »
          Lui de
                 condition divine
              ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu
---acclamation    Philippiens 2 : 8-9   Pour nous, le Christ est devenu obéissant,
                   jusqu’à la mort, et la mort de la croix. 
               C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
                         il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom.
4-Marc 14 : 1—15 : 47 La Passion de notre Seigneur Jésus Christ selon saint Marc
5-bréviaire Hébreux 10 : 1-18 Sacrifice unique et efficace.  
              Le sacrifice du Christ accomplit la valeur des sacrifices anciens 
                                     et instaure le culte parfait.
6--Homélie de saint André de Crète pour le Dimanche des Rameaux. 
                                                             Gloire au Christ vainqueur de la mort.     
 --

-_----------__________________________________________
2-psaume 21: 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a
         R/ Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Ps 21 :  2a)
« —Tous ceux qui me voient me bafouent,
        ils ricanent et hochent la tête :
          Il comptait sur le Seigneur : qu’il le délivre !
        Qu’il le sauve, puisqu’il est son ami ! »
   —Oui, des chiens me cernent,
         une bande de vauriens m’entoure.
       Ils me percent les mains et les pieds ;
          je peux compter tous mes os.
    —Ils partagent entre eux mes habits
         et tirent au sort mon vêtement.
         Mais toi, Seigneur, ne sois pas loin :
           
ô ma force, viens vite à mon aide !    
    Tu m’as répondu !
          Et je proclame ton nom 
           devant mes frères,
          je te loue en pleine assemblée.
       Vous qui le craignez, louez le Seigneur. »  




----  ---------   ----  --- - -   -----   ------   ---  - --------  --- 
6--Homélie de saint André de Crète pour le Dimanche des Rameaux. 
                                          Gloire au Christ vainqueur de la mort.  
                      
«  Venez, gravissons ensemble le mont des Oliviers ; 
         allons à la rencontre du Christ.
      Il revient aujourd'hui de Béthanie et il s'avance de son plein gré 
          vers sa sainte et bienheureuse passion, 
              afin de mener à son terme le mystère de notre salut.


Il vient donc, en faisant route vers Jérusalem, 
    lui qui est venu du ciel pour nous, 
  alors que nous étions gisants au plus bas, 
       afin de nous élever avec lui, comme l'explique l'Écriture,
                              au-dessus de toutes les puissances
               et de toutes les forces qui nous dominent, quel que soit leur nom.
Et il vient sans ostentation et sans faste. 

   Car, dit le prophète, il ne protestera pas,
                                    il ne criera pas, 
                                 on n'entendra pas sa voix. 
                     Il sera doux et humble,
           il fera modestement son entrée. ~
Alors, courons
avec lui qui se hâte vers sa passion,
     imitons ceux qui allèrent au-devant de lui. 
  Non pas pour répandre sur son chemin, comme ils l'ont fait, 
        des rameaux d'olivier, des vêtements ou des palmes.
     C'est nous-mêmes 
         qu'il faut abaisser devant lui, 
            autant que nous le pouvons, 
                 l'humilité du cœur 
           et la droiture de l'esprit 
                    afin d'accueillir le Verbe qui vient
                      afin que Dieu trouve place en nous, 
                lui que rien ne peut contenir.
Car il se réjouit de s'être ainsi montré à nous dans toute sa douceur, 

         lui qui est doux, lui qui monte au dessus du couchant,
              c'est-à-dire au-dessus de notre condition dégradée. 
    Il est venu 
 
                                                        ------------------------------  Il se fait sacrement pour nous!

              pour 
                  devenir notre compagnon, 
                nous élever 
                   et nous ramener vers lui 
            par la parole qui nous unit à Dieu.
Bien que, dans cette
offrande de notre nature humaine, 
         il soit monté au sommet des cieux, 
                  à l'orient, 
                comme dit le psaume,
      j'estime qu'il l'a fait en vertu de 
              la gloire 
                     et de la divinité 
        qui lui appartiennent. 
         En effet, il ne devait pas y renoncer, à cause de son amour pour l'humanité, 
             afin d'élever la nature humaine au-dessus de la terre, 
                    de gloire en gloire, 
            et de l'emporter avec lui dans les hauteurs.
C'est ainsi que nous préparerons le chemin au Christ :

          nous n'étendrons pas des vêtements ou des rameaux inanimés,
                                                 des branches d'arbres qui vont bientôt se faner, 
                                       et qui ne réjouissent le regard que peu de temps. 
             Notre vêtement, c'est sa grâce
                  ou plutôt c'est lui tout entier que nous avons revêtu :
        Vous tous que le baptême a unis au Christ,
               vous avez revêtu le Christ
    C'est nous-mêmes que nous devons, 
                                  en guise de vêtements, 
                           déployer sous ses pas.
Par notre péché, nous étions d'abord rouges comme la pourpre, 

      mais le baptême de salut nous a nettoyés 
                        et nous sommes devenus ensuite blancs comme la laine. 
   Au lieu de branches de palmier,
            il nous faut donc apporter les trophées de la victoire 
                    à celui qui a triomphé 
                                          de la mort.
Nous aussi, en ce jour, disons avec les enfants,  
                  en agitant les rameaux qui symbolisent notre vie : 
     Béni soit celui 
              qui vient au nom du Seigneur, 
          le roi d'lsraël !     »

Les 14 stations du Chemin de Croix:


avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 26 Mar 2018 - 19:09

--- 
---Aujourd'hui,  lundi 26  mars  2018  Semaine Sainte
                                                                      Le grain en terre 
1-Isaïe 42 : 1-7 « Il ne criera pas, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors »
              « ... Mon serviteur, Je le soutiendrаi; 
                        Mon élu en qui Mon âme s'est complue :
                            J'аi mis Mon Esprit sur Lui, 
               Il аpporterа 
                                 lа justice аux nаtions.         ... . . . »
2-psaume 26 : 1, 2, 3, 13-14 
                 R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut.  (26 : 1a)
3-Jean 12 : 1-11 « Laisse-la observer cet usage
                               en vue du jour de mon ensevelissement ! »
          Geste de Marie sœur de Lazare: geste prophétique, 
                   car la loi sur les condamnés à mort
                             ne permettrait pas l'embaumement après la mort du condamné. 
                     Marie embaume symboliquement ainsi d'avance le corps de Jésus... 
4-bréviaire Hébreux 10 : 19-39 Appel à la foi et à l’endurance.       
5-- sermon de saint Augustin sur la Passion du Seigneur 
                           Il nous donnera sa vie puisqu’il nous a déjà donné sa mort. 
 --

-_----------__________________________________________
4-bréviaire Hébreux 10 : 19-39 Appel à la foi et à l’endurance.       
«  19 Frères, c’est avec assurance que nous pouvons entrer
              dans le véritable sanctuaire grâce au sang de Jésus :
20 nous avons là un chemin nouveau et vivant qu’il a inauguré 
             en franchissant le rideau du Sanctuaire ;
                              or, ce rideau est sa chair.
21 Et nous avons le prêtre par excellence,
                  celui qui est établi sur la maison de Dieu.
22 Avançons-nous donc vers Dieu avec un cœur sincère 
                               et dans la plénitude de la foi,
                le cœur purifié de ce qui souille notre conscience, 
                         le corps lavé par une eau pure.
23 Continuons sans fléchir d’affirmer notre espérance
                                                  car il est fidèle, celui qui a promis.
24 Soyons attentifs les uns aux autres pour nous stimuler
                     à vivre dans l’amour 
                       et à bien agir.
25 Ne délaissons pas nos assemblées, comme certains en ont pris l’habitude, 
           mais encourageons-nous, d’autant plus que vous voyez s’approcher le Jour du Seigneur.
26 Car si nous demeurons 
                    volontairement 
                             dans le péché 
            après avoir reçu la pleine connaissance de la vérité,
        il ne reste plus pour les péchés
                          aucun sacrifice,
27 mais une attente redoutable du jugement
               et l’ardeur d’un feu qui va dévorer les rebelles.
28 Si quelqu’un enfreint la loi de Moïse, 
             c’est sans pitié qu’il est mis à mort 
                       sur la parole de deux ou trois témoins.
29 Qu’en pensez-vous ? Ne sera-t-elle pas
                 encore plus grave
           la peine que méritera 
             celui 
                    qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu,
                                               tenu pour profane le sang de l’Alliance
                                                          par lequel il a été sanctifié, 
                             et outragé l’Esprit qui donne la grâce ?
30 Car nous connaissons celui qui a dit : 
                 C’est à moi de faire justice,
                                                          
                                                    --------------
                                                                                       
                      c’est moi qui rendrai à chacun ce qui lui revient ;
            et encore : Le Seigneur jugera son peuple.
31 Il est redoutable de tomber entre les mains du Dieu vivant !
32 Souvenez-vous de ces premiers jours où vous veniez de recevoir la lumière du Christ : 
               vous avez soutenu alors le dur combat des souffrances,
33 tantôt donnés en spectacle sous les insultes et les brimades, 
         tantôt solidaires de ceux qu’on traitait ainsi.
34 En effet, vous avez montré de la compassion à ceux qui étaient en prison ; 
                      vous avez accepté avec joie qu’on vous arrache vos biens, 
                                 car vous étiez sûrs de posséder un bien encore meilleur, et permanent.
35 Ne perdez pas votre assurance ; 
                        grâce à elle, vous serez largement récompensés.
36 Car l’endurance vous est nécessaire
                  pour accomplir la volonté de Dieu 
                     et obtenir ainsi la réalisation des promesses.
37 En effet, encore un peu, très peu de temps, 
                et celui qui doit venir arrivera, il ne tardera pas.
38 Celui qui est juste à mes yeux par la foi vivra ;
            mais s’il abandonne, je ne trouve plus mon bonheur en lui.
39 Or nous ne sommes pas, nous, de ceux qui abandonnent et vont à leur perte, 
         mais de ceux qui ont la foi 
                            et sauvegardent leur âme.   »
---  -----   ---------   ----  ---  ------ -------   ----  
5-- sermon de saint Augustin sur la Passion du Seigneur 
                           Il nous donnera sa vie 
                                puisqu’il nous a déjà donné sa mort. 
«  La passion de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ
             nous garantit la gloire 
       et nous enseigne la patience.
Les cœurs des croyants peuvent tout attendre de la grâce de Dieu, 
        car pour eux le Fils unique de Dieu, 
                    coéternel au Père, n'a pas jugé suffisant
                                        d'être un homme en naissant des hommes,
                  mais il est allé jusqu'à mourir par la main des hommes qu'il a créés.
Ce que Dieu nous promet pour l'avenir est grand ;
         mais bien plus grand ce que nous commémorons comme réalisé dans le passé.
  Où étaient-ils, quels hommes étaient-ils, ces croyants, quand le Christ est mort pour des coupables ? 
         On ne peut douter qu'il leur donnera sa vie,
                    puisqu'il leur a déjà donné sa mort.
      Pourquoi la faiblesse humaine hésite-t-elle à croire ce qui arrivera un jour : 
            que les hommes puissent vivre avec Dieu ?

Ce qui s'est déjà réalisé est encore beaucoup plus incroyable : 
                          Dieu est mort pour les hommes.
Car le Christ est ce Verbe qui était au commencement,
              ce Verbe qui était avec Dieu, 
                 ce Verbe qui était Dieu. 
     Et ce Verbe de Dieu s'est fait chair, 
            et il a établi sa demeure parmi nous
   Car il n'aurait pas eu 
                       en lui-même de quoi mourir pour nous, 
            sans cette chair mortelle qu'il a tirée de nous. 
   C'est ainsi que l'être immortel a pu mourir, 
          c'est ainsi qu'il a voulu donner la vie aux mortels :
               il devait dans l'avenir les faire participer à ce qu'il est
                  après avoir d'abord participé lui-même à ce qu'ils sont
Car nous n'avions pas en nous de quoi vivre, 
           et il n'avait pas en lui de quoi mourir.
    Il a donc établi avec nous un merveilleux échange de participation réciproque. 
    Ce qui vient de nous, 
             c'est par cela qu'il est mort ;
       ce qui vient de lui, 
            c'est par cela que nous vivrons. ~

Par conséquent, nous ne devons pas rougir de la mort de notre Seigneur ;
         bien au contraire, nous devons
              y mettre 
                     toute notre confiance
                et y trouver 
                       toute notre gloire
Du fait même qu'il recevait de nous la mort qu'il trouvait en nous, 
     il nous a promis, 
             dans sa grande fidélité, 
       de nous donner en lui la vie 
                               

que nous ne pouvons pas tenir de nous.
Il nous a tellement aimés qu'il a souffert pour les pécheurs, 
             lui qui est sans péché, ce que nous avons mérité par le péché ; 
    comment alors ne nous donnera-t-il pas ce qu'il donne aux justes, lui qui justifie
Comment lui, dont la promesse est vérité, 
           ne nous rendra-t-il pas en échange les récompenses des saints,
         lui qui, sans crime, 
           a subi le châtiment des criminels ?

C'est pourquoi, mes frères, confessons hardiment 
          et même professons que le Christ a été crucifié pour nous ;
    proclamons-le sans crainte, 
          mais avec joie
                        sans honte, 
            mais avec fierté.

L'Apôtre Paul a vu là un titre de gloire qu'il nous a recommandé.
      Il pouvait rappeler, au sujet du Christ, 
                                          beaucoup de grandeurs divines ;
       cependant il affirme
              ne pas se glorifier des 
                                     merveilles du Christ,
                                                       par exemple qu'étant Dieu auprès du Père,
                                                      il a créé le monde
                                                                qu'étant homme comme nous,
                                                                                     il a commandé au monde. 
     Mais il dit
       Je ne veux me glorifier que
                      de la croix 
                         de Notre Seigneur Jésus Christ. »
___________________________________________
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 28 Mar 2018 - 18:46

--- 
---Aujourd'hui,  mercredi 28  mars  2018  Semaine Sainte
                                                             L'heure est proche
-antienne d’o. Philippiens 2 : 10, 8, 11. «  … Au nom de Jésus que tout être vivant
                                  dans les cieux sur la terre et dans l’abîme tombe à genoux.
                                     Pour s’être fait obéissant jusqu’à la mort et la mort
                                        sur une croix Jésus Christ est Seigneur
                                            à la gloire de Dieu le Père
.
1-Isaïe 50 : 4-9 Je n’ai pas protégé mon visage des outrages et des crachats.
2--psaume 68: 8-10, 21-22, 31, 33-34. R/ Dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi ;
c'est l'heure de ta grâce. (68: 10cb)
--acclamation « Salut notre Roi : toi seul a pris en pitié
                                                        
nos égarements.
»
3-évangile Matthieu 26 : 14-25 Le Fils de l’homme s’en va
                                             selon ce qu’il est écrit à son sujet,
                                        mais malheureux cet homme
                                                      par qui le Fils de l’homme est livré!
-antienne co. Matthieu 20 : 28 Le Fils de l’homme n’est
                                    pas venu pour être servi
                                  mais pour servir et donner sa vie en rançon
                                                                              pour une multitude.   
4-bréviaire Hébreux 12 : 14-29 Vers la montagne du Dieu vivant
                        Dans la confiance et la fidélité les chrétiens de la nouvelle Alliance
                                     sont déjà en marche vers la Jérusalem céleste.
5--Commentaire de saint Augustin sur l’évangile de Jean
                        Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
  --

-_----------__________________________________________
4-bréviaire Hébreux 12 : 14-29 Vers la montagne du Dieu vivant
                        Dans la confiance et la fidélité les chrétiens de la nouvelle Alliance
                                     sont déjà en marche vers la Jérusalem céleste. 
« 14 Recherchez la paix avec tous,
            et la sainteté sans laquelle personne ne verra le Seigneur.
        15 Soyez vigilants : que personne ne se dérobe à la grâce de Dieu,
                qu’il ne pousse chez vous aucune plante aux fruits amers,
                      cela causerait du trouble, et beaucoup en seraient infectés ;
               16 qu’il n’y ait pas de débauché ni de profanateur,
                       comme Ésaü qui vendit son droit d’aînesse en échange d’un seul plat.
17 Vous savez que par la suite, quand il voulut recevoir en héritage la bénédiction,
                 il fut rejeté, car il ne trouva aucune possibilité de changement à son égard,
                   malgré ses réclamations et ses larmes.
18 Vous n’êtes pas venus vers une réalité palpable,
                   embrasée par le feu,
                       comme la montagne du Sinaï :
                              pas d’obscurité, de ténèbres ni d’ouragan,
                     19  pas de son de trompettes ni de paroles prononcées par cette voix
                        que les fils d’Israël demandèrent à ne plus entendre.
              20 Car ils ne supportaient pas cette interdiction : Qui touchera la montagne,
                      même si c’est un animal, sera lapidé.
21 Le spectacle était si effrayant que Moïse dit : Je suis effrayé et tremblant.
22 Mais vous êtes venus
               vers la montagne de Sion
            
et vers la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste,
                       vers des myriades d’anges en fête
                    23 et vers l’assemblée des premiers-nés dont les noms sont inscrits dans les cieux.
            Vous êtes venus vers Dieu, le juge de tous, et vers les esprits des justes amenés à la perfection.
           24 Vous êtes venus vers Jésus, le médiateur
                         
d’une alliance nouvelle,
                         et vers le sang de l’aspersion,
                                        son sang qui parle plus fort
                                                              que celui d’Abel.

                                                                                  "Voici l'Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde"
                                                                                                                                          (Bach: St Matthew Passion)
25 Prenez garde, ne refusez pas d’entendre celui qui vous parle ;
                                   car si les fils d’Israël n’ont pas échappé au châtiment
                                                quand ils ont refusé d’entendre celui qui les avertissait
                                                                 par un oracle sur la terre,
                                  à plus forte raison nous n’y échapperons pas non plus,
                           si nous nous détournons de celui qui nous parle depuis les cieux.
                   26 Sa voix a jadis ébranlé la terre.
          Maintenant il fait cette annonce solennelle :
                   une seule fois encore, moi, je ferai trembler,
                        non seulement la terre, mais aussi le ciel.
27 Ces mots une seule fois encore
                                    montrent clairement qu’il y aura une transformation de ce qui sera ébranlé
                                        parce que ce sont des choses créées,
                                              afin que subsiste ce qui ne sera pas ébranlé.
28 C’est pourquoi, nous qui recevons
                                 une royauté
                                           inébranlable
,
             soyons reconnaissants et rendons ainsi
                           notre culte à Dieu d’une manière qui lui est agréable,
                         avec grand respect et crainte.
           29 Car notre Dieu est un feu dévorant.  »
---  --------  ---- -------  ---  ------ -- ----  -------- ---
5--Commentaire de saint Augustin sur l’évangile de Jean
                        Il n’y a pas de plus grand amour
                                          
que de donner sa vie pour ses amis.
 
«  La plénitude de l'amour dont nous devons nous chérir mutuellement,
            frères très chers, le Seigneur l'a définie lorsqu'il a dit :
                      Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. ~
     Il en découle ce que le même évangéliste saint Jean dit dans sa lettre :
                    De même que le Christ a donné sa vie pour nous,

                                     de même devons-nous donner notre vie pour nos frères.

       Oui, nous devons nous aimer mutuellement comme il nous a aimés, lui qui a donné sa vie pour nous.

C'est bien ce qu'on lit dans les Proverbes de Salomon :
        Si tu t'assieds à la table d'un grand,
                     regarde bien les mets qui te sont servis,

                                 et prépare-toi à l'action, car tu sais que tu dois lui en offrir autant.
  Quelle est cette table d'un grand, sinon
                   celle où l'on consomme le corps et le sang
                     
de celui qui a donné sa vie pour nous ?
          Qu'est-ce que s'y asseoir,
                 sinon y prendre place humblement ?
            Qu'est-ce que bien regarder les mets qui te sont servis,
                  sinon prendre conscience d'une si grande grâce ?
             Qu'est-ce que te préparer à l'action parce que tu dois lui en offrir autant,
                    sinon ce que j'ai déjà dit :
                       que nous devons donner notre vie pour nos frères    --------------------- c'est-à-dire les servir...
                              comme le Christ a donné sa vie pour nous ?

   Comme le dit en effet l'Apôtre Pierre :
                Le Christ a souffert pour nous et nous a laissé son exemple
                                    afin que nous suivions ses traces :
                     c'est cela, lui en offrir autant.
       C'est ce que les martyrs ont fait avec un ardent amour.
          Si nos célébrations sur leurs tombeaux ont un sens,
                  si nous prenons place à la table du Seigneur,
                      pour le banquet où ils se sont eux-mêmes rassasiés,
          il faut que, comme eux, nous sachions en offrir autant.

C'est pourquoi nous faisons mémoire des martyrs,
             en prenant place à cette table,
                non pas afin de prier pour eux,
                    comme pour les autres défunts qui reposent dans la paix :
                          c'est bien plutôt afin qu'ils prient pour nous,
         et que nous suivions leurs traces.

   Car ils ont accompli cet amour

                    dont le Seigneur a dit qu'il ne peut

                                              en être de plus grand.

      Ils ont offert à leurs frères cela même qu'ils ont reçu à la table du Seigneur.
Ceci ne signifie pas
                       
que nous puissions égaler
                                  le Christ Seigneur,
              si nous témoignons pour lui
                              jusqu'à verser notre sang.
      Il avait le pouvoir de donner sa vie et de la reprendre ; -------- voir à la minute 2'46'' dans la vidéo.

          mais nous,
         nous ne vivons pas autant que nous voulons,
              et nous mourons même si nous ne le voulons pas.
Lorsqu'il est mort, il a aussitôt anéanti la mort,
           et nous, nous sommes délivrés de la mort
                dans sa mort.
     Sa chair n'a pas connu la corruption ;
         notre chair, après la corruption, à la fin du monde,
      sera revêtue par lui d'incorruptibilité.
   Lui n'avait pas besoin de nous sauver,
         tandis que sans lui

                  nous ne pouvons rien faire :
        il s'est montré comme la vigne dont nous sommes les sarments
         et nous ne pouvons
          
avoir la vie
               en dehors de lui
.
    Enfin, si des frères meurent pour leurs frères, néanmoins
               le sang d'aucun martyr n'est versé

                                   pour le pardon des péchés

                                                          commis par ses frères,

               ce que le Seigneur
                 lui a fait pour nous.
     En cela, il ne nous a pas chargés de l'imiter,
            mais
             de
lui 
                   rendre grâce.
  Lorsque les martyrs ont versé leur sang
           pour leurs frères,
                 ils en ont donc offert autant que ce qu'ils avaient reçu à la table du Seigneur. ~
Aimons-nous donc les uns les autres,
     ainsi que le Christ nous a aimés et s'est livré pour nous.   »

_________________________________________
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 29 Mar 2018 - 19:37

--- 
---Aujourd'hui,  jeudi 29  mars  2018  Semaine Sainte
     Messe chrismale    
                        et          Messe du soir

   -Messe CHRISMALE :
1-Isaïe 61 : 1-3a, 6a, 8b-9.    Prêtre à la manière des prophètes. / 
             AELF : Le Seigneur m’a consacré par l’onction, 
       il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, et leur donner l’huile de joie /
     2-psaume 88 :  20ab.21, 22.25, 27.29   (88 (89),) 
            R/ Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante ! 
    3-Apocalypse 1 : 5-8   « Il a fait de nous un royaume 
                                             et des prêtres pour son Dieu et Père »        
   
   -acclamation : Isaïe 61  : 1 L’Esprit du Seigneur est sur moi : 
           il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.
                    
 4-Luc 4 : 16-21 L’aujourd’hui de Dieu / 
      « L’Esprit du Seigneur est sur moi ; il m’a consacré par l’onction »
  --

-_----------__________________________________________
1-Isaïe 61 : 1-3a, 6a, 8b-9.    Prêtre à la manière des prophètes. / 
« «  L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi
            parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. 
            Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles,
                          guérir ceux qui ont le cœur brisé,
                proclamer aux captifs leur délivrance, 
                                  aux prisonniers leur libération, 
                         proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur, 
                           et un jour de vengeance pour notre Dieu, 
                   consoler tous ceux qui sont en deuil, 
                                    ceux qui sont en deuil dans Sion, 
               mettre le diadème sur leur tête au lieu de la cendre, 
          l’huile de joie au lieu du deuil,
            un habit de fête au lieu d’un esprit abattu. 
      Vous serez appelés « Prêtres du Seigneur » ;
  on vous dira « Servants de notre Dieu ». 
    Loyalement, je vous donnerai la récompense,
      je conclurai avec vous une alliance éternelle.
        Vos descendants seront connus parmi les nations, 
            et votre postérité, au milieu des peuples.
   Qui les verra pourra reconnaître la descendance bénie du Seigneur. » 
_________________________________________
Pour la mission sacerdotale de tous baptisés: 
Rappel de la dignité du peuple de Dieu:
     Quelques références:   Documents magistétiels 
                                     de l'enseignement de l'Église.
        -----   https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t28642p180-lexique-sur-la-priere-ajoutez-vos-citations#305956

         ----   puis    https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t28642p180-lexique-sur-la-priere-ajoutez-vos-citations#307417
quelques autres points de repères à la suite :  
            https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t28642p210-lexique-sur-la-priere-ajoutez-vos-citations

 ---   -----   ---   -----   --- -----   ----   
    3-Apocalypse 1 : 5-8   « Il a fait de nous un royaume 

                                             et des prêtres pour son Dieu et Père » 
- «Que la grâce et la paix vous soient données 
                   de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle,
                          le premier-né des morts
                     le prince des rois de la terre.
          À lui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés
                                                                par son sang
           qui a fait de nous un royaume 
                                    et des prêtres pour son Dieu et Père,
                  à lui, la gloire et la souveraineté pour les siècles des siècles. Amen. 
          Voici qu’il vient avec les nuées,
             tout œil le verra
           ils le verront, ceux qui l’ont transpercé ;
              et sur lui se lamenteront
                   toutes les tribus de la terre. 
        Oui ! Amen ! Moi, je suis l’Alpha et l’Oméga,
               dit le Seigneur Dieu, 
                       Celui qui est, 
                                  qui était 
                                 et qui vient,
                       le Souverain de l’univers.  »  
________________________________  
-Messe du SOIR:

1-Exode 12 : 1-8, 11-14 Le repas de l'exode des gens pressés/ 
                             Prescriptions concernant le repas pascal
2-psaume 115 : 12-13, 15-16ac, 17-18 115 (116b),)
               R/ La coupe de bénédiction est communion au sang du Christ. (cf. 1 Co 10 : 16)
3-1 Corinthiens 11 : 23-26 Annoncer la mort du Seigneur / 
                                    « Chaque fois que vous mangez ce pain 
                                                 et que vous buvez cette coupe, 
                                           vous proclamez la mort du Seigneur »
-acclamation Jean 13 : 34  Je vous donne un commandement nouveau, dit le Seigneur :
         « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » 
 4-Jean 13 : 1-15 Service de la table : mémoire de la Passion / Il les aima jusqu’au bout. 
  5--bréviaire Hébreux 4 : 14-16; 5 : 1-10 Jésus Christ grand prêtre.                                                        
   6--homélie de Méliton de Sardes sur la pâque L’Agneau sans défaut et sans tache *** 
  --

-_----------__________________________________________
2-psaume 115 : 12-13, 15-16ac, 17-18 115 (116b),)
               R/ La coupe de bénédiction est communion 
                    au sang du Christ. (cf. 1 Co 10 : 16
 «  —Comment rendrai-je au Seigneur
              tout le bien qu’il m’a fait ? »
    J’élèverai la coupe du salut,
         j’invoquerai le nom du Seigneur.
     —Il en coûte au Seigneur
          de voir mourir les siens !
        Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
           moi, dont tu brisas les chaînes ?
     —Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâce,
              j’invoquerai le nom du Seigneur.
      Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
            oui, devant tout son peuple.  »
-----   ---  ------   ---------  ---- ----
3-1 Corinthiens 11 : 23-26 Annoncer la mort du Seigneur / 
                                    « Chaque fois que vous mangez ce pain 
                                                 et que vous buvez cette coupe, 
                                           vous proclamez la mort du Seigneur »
« «Frères, moi, Paul, 
             j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur,
                     et je vous l’ai transmis :
             la nuit où il était livré, 
                    le Seigneur Jésus prit du pain,
               puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : 
        '' Ceci est mon corps
                        qui est pour vous
                    Faites cela en mémoire de moi. ''




     Après le repas, il fit de même avec la coupe,
           en disant : '' Cette coupe
                                  est 
          la nouvelle Alliance en mon sang.
               Chaque fois que vous en boirez,
           faites cela en mémoire de moi. ''
      Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain
           et que vous buvez cette coupe,
      vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. »
----   ------   --- ----   -------  ---  -----   
 4-Jean 13 : 1-15 Service de la table / Lavement des pieds /  Il les aima jusqu’au bout. 
« Avant la fête de la Pâque, 
      sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père,
             Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde,
          les aima jusqu’au bout.
      Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, 
             l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, 
                  qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, 
      se lève de table, dépose son vêtement, 
            et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; 
                puis il verse de l’eau dans un bassin. 
  Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.
        Il arrive donc à
     Simon-Pierre, qui lui dit :
                      '' C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds !?'' 
      Jésus lui répondit : 
                   '' Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; 
                        plus tard tu comprendras. '' 
       Pierre lui dit : '' Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! ''
      Jésus lui répondit :
            '' Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. ''
     Simon-Pierre lui dit : 
            '' Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! ''
     Jésus lui dit : '' Quand on vient de prendre un bain, 
                                on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds : 
                                  on est pur tout entier. 
                     Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. ''

 Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : '' Vous n’êtes pas tous purs. ''
     Quand il leur eut lavé les pieds, 
           il reprit son vêtement, 
               se remit à table 
      et leur dit :
              '' Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ?

 Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, 
         et vous avez raison, car vraiment je le suis. 
   Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, 
          vous aussi, 
             vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. 
         C’est un exemple que je vous ai donné
             afin que vous fassiez,
                vous aussi, 
         comme j’ai fait pour vous. »
---  -------  ----  ---------   ----  -------  
   6--homélie de Méliton de Sardes sur la pâque. L’Agneau sans défaut et sans tache *** 
« «   Bien des choses ont été annoncées par de nombreux prophètes
               en vue du mystère de Pâques qui est le Christ :
                         à lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen.
C'est lui qui est venu des cieux sur la terre en faveur de l'homme qui souffre ; 
          il a revêtu cette nature dans le sein de la Vierge et, quand il en est sorti, il était devenu homme ;
             il a pris sur lui les souffrances de l'homme qui souffre, avec un corps capable de souffrir, 
              et il a détruit les souffrances de la chair ; 
                par l'esprit incapable de mourir, il a tué la mort homicide. 
                    Conduit comme un agneau et immolé comme une brebis, 
           il nous a délivrés de l'idolâtrie du monde 
             comme de la terre d'Égypte ; 
            il nous a libérés de l'esclavage du démon comme de la puissance de Pharaon ; 
                                        il a marqué nos âmes de son propre Esprit,
                                                    et de son sang les membres de notre corps.
       C'est lui qui a plongé la mort dans la honte 
                        et qui a mis le démon dans le deuil, 
                           comme Moïse a vaincu Pharaon. 
         C'est lui qui a frappé le péché et a condamné l'injustice à la stérilité, 
                           comme Moïse a condamné l'Égypte.
        C'est lui qui nous a fait passer de l'esclavage à la liberté, 
                                                            des ténèbres à la lumière, 
                                                              de la mort à la vie, 
                                                                de la tyrannie à la royauté éternelle, 
                lui qui a fait de nous un sacerdoce nouveau
                               un peuple choisi, pour toujours. 
           C'est lui qui est la Pâque de notre salut. 
            C'est lui qui endura bien des épreuves 
                      en un grand nombre de personnages qui le préfiguraient : 
                       en Abel il a été tué ; 
                        en Isaac il a été lié sur le bois ; 
                         en Jacob il a été exilé ;
                          en Joseph il a été vendu; 
                           en Moïse il a été exposé à la mort ; 
                             dans l'agneau il a été égorgé ;
                               en David il a été en butte aux persécutions ; 
                                dans les prophètes il a été méprisé.
        C'est lui qui s'est incarné dans une vierge, 
                            a été suspendu au bois,
                                enseveli dans la terre, 
                                  ressuscité d'entre les morts, 
                                   élevé dans les hauteurs des cieux.
          C'est lui, l'agneau muet ; 
              c'est lui, l'agneau égorgé ; 
               c'est lui qui est né de Marie, la brebis sans tache ; 
                c'est lui qui a été pris du troupeau, 
                                    traîné à la boucherie,
                                     immolé sur le soir, 
                                     mis au tombeau vers la nuit.
        Sur le bois, ses os n'ont pas été brisés ; 
          dans la terre, il n'a pas connu la corruption ; 
              il est ressuscité d'entre les morts
                et il a 
                    ressuscité l'humanité gisant au fond du tombeau.  » 
______________________________


Dernière édition par Bryand le Lun 2 Avr 2018 - 13:55, édité 2 fois
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 30 Mar 2018 - 17:47

En direct avant 19h00, heure de France /
                              En différé après 19h00...
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 30 Mar 2018 - 19:45

--- 
---Aujourd'hui,  vendredi 30  mars  2018  Vendredi Saint
             Passion du Seigneur
1-Isaïe 52 : 13—53 : 12  « C’est à cause de nos fautes qu’il a été broyé »
2-psaume 30 : 2ab.6, 12, 13-14ad, 15-16, 17.25   30 (31),) 
                  R/ Ô Père, en tes mains
                           je remets mon esprit. (cf. Luc 23 : 46) 
3- Hébreux 4 : 14-16; 5 : 7-9 Ô Croix tu nous sauveras:
                    Il apprit l’obéissance et il est devenu 
                             pour tous ceux qui lui obéissent
                                                           la cause du salut éternel.
--acclamation –(cf. Philippiens 2 : 8-9) Le Christ s’est anéanti, prenant la condition de serviteur. 
               Pour nous, le Christ est devenu obéissant, 
                      jusqu’à la mort,
                                      et la mort de la croix. 
                    C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom.
                          Le Christ s’est anéanti, prenant la condition de serviteur.
4-évangile Jean 18 : 1—19 : 42 Règne par la Croix. Passion de notre Seigneur Jésus Christ (Jn 18, 1 – 19, 42)
5-bréviaire Hébreux 9 : 11-28 Le Christ grand prêtre entre dans le sanctuaire du ciel. 
6-sermon de saint Léon le Grand pour la Passion Gloire et puissance de la Croix. 
 --

-_----------__________________________________________
1-Isaïe 52 : 13—53 : 12  « C’est à cause de nos fautes qu’il a été broyé »


«  Mon serviteur réussira, dit le Seigneur ; il montera, il s’élèvera, il sera exalté ! 
     La multitude avait été consternée en le voyant, 
          car il était si défiguré qu’il ne ressemblait plus à un homme ; 
             il n’avait plus l’apparence d’un fils d’homme.
Il étonnera de même une multitude de nations
       devant lui les rois resteront bouche bée, 
            car ils verront ce que, jamais, on ne leur avait dit, 
                ils découvriront ce dont ils n’avaient jamais entendu parler. 
     Qui aurait cru ce que nous avons entendu ? 
  Le bras puissant du Seigneur, à qui s’est-il révélé ?
     Devant lui, le serviteur a poussé comme une plante chétive, 
       une racine dans une terre aride ;
   il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards,
      son aspect n’avait rien pour nous plaire.
  Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance,

     il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; 
       et nous l’avons méprisé, compté pour rien.
   En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, 
                                 nos douleurs dont il était chargé. 
      Et nous, nous pensions qu’il était frappé, 
                                                              meurtri 
                                                                   par Dieu,
                                                                humilié. 

Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé
                 à cause de nos fautes qu’il a été broyé.
  Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui
     par ses blessures, nous sommes guéris. 
        Nous étions tous errants comme des brebis, 
                   chacun suivait son propre chemin.
           Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous. 
      Maltraité, il s’humilie, 
                          il n’ouvre pas la bouche :
                     comme un agneau conduit à l’abattoir, 
                      comme une brebis muette devant les tondeurs, 
                           il n’ouvre pas la bouche. 
       Arrêté, puis jugé, il a été supprimé.
   Qui donc s’est inquiété de son sort ? 
      Il a été retranché de la terre des vivants, 
                  frappé à mort pour les révoltes de son peuple.
       On a placé sa tombe avec les méchants, son tombeau avec les riches
       et pourtant il n’avait pas commis de violence, 
        on ne trouvait pas de tromperie dans sa bouche. 
              Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur
    S’il remet sa vie en sacrifice de réparation
      il verra une descendance, 
        il prolongera ses jours : par lui, ce qui plaît au Seigneur réussira. 
Par suite de ses tourments, il verra la lumière
      la connaissance le comblera. 
  Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, 
      il se chargera de leurs fautes
  C’est pourquoi, parmi les grands, je lui donnerai sa part, 
         avec les puissants il partagera le butin, 
     car il s’est dépouillé lui-même jusqu’à la mort, 
           et il a été compté avec les pécheurs, 
       alors qu’il portait le péché des multitudes 
                     et qu’il intercédait pour les pécheurs. »   
----   --- - - - - --------  -----  
2-psaume 30 : 2ab.6, 12, 13-14ad, 15-16, 17.25   
                  R/ Ô Père, en tes mains
                           je remets mon esprit.
                   (cf. Luc 23 : 46) 
 « —En toi, Seigneur, j’ai mon refuge ;
         garde-moi d’être humilié pour toujours.
       En tes mains je remets mon esprit ;
        tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
    —Je suis la risée de mes adversaires
         et même de mes voisins ;
          je fais peur à mes amis,
           s’ils me voient dans la rue, ils me fuient.
    —On m’ignore comme un mort oublié,
         comme une chose qu’on jette.
          J’entends les calomnies de la foule :
          ils s’accordent pour m’ôter la vie.
    —Moi, je suis sûr de toi, Seigneur,
          je dis : « Tu es mon Dieu ! »
         Mes jours sont dans ta main : délivre-moi     -----c’est le cri de l’humanité
           des mains hostiles qui s’acharnent.
   —Sur ton serviteur, que s’illumine ta face ;
        sauve-moi par ton amour.
         Soyez forts, prenez courage,
         
vous tous qui espérez le Seigneur !   »
-----   ----  ------  ----  --------     -----  
3- Hébreux 4 : 14-16; 5 : 7-9 Ô Croix tu nous sauveras:
                    Il apprit l’obéissance et il est devenu 
                             pour tous ceux qui lui obéissent

                                                           la cause du salut éternel.
«   Frères, en Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, 
           celui qui a traversé les cieux
      tenons donc ferme l’affirmation de notre foi. 
         En effet, nous n’avons pas un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses, 
          mais un grand prêtre éprouvé en toutes choses, à notre ressemblance, excepté le péché.
                 Avançons-nous donc avec assurance 

            vers le Trône de la grâce,
              pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours.  ...   . . .   »

---  ------   ---  - - - - - - ------- 
6-sermon de saint Léon le Grand pour la Passion.
                       Gloire et puissance de la Croix

 «  Le Seigneur est livré à ceux qui le haïssent. 
        Pour insulter sa dignité royale, 
              on l'oblige à porter lui-même l'instrument de son supplice. 
        Ainsi s'accomplissait l'oracle du prophète Isaïe : 
               Il a reçu sur ses épaules le pouvoir
    En se chargeant ainsi du bois de la croix, 
             de ce bois qu'il allait transformer en sceptre de sa force
              c'était certes
         aux yeux des impies 
                           un grand sujet de dérision 
         mais, pour les fidèles
                      un mystère étonnant
              Le vainqueur glorieux du démon,
                                    l'adversaire tout-puissant des puissances du mal, 
                       présentait sur ses épaules, 
                                  avec une patience invincible, 
                   le trophée de sa victoire
                                le signe du salut
                                 à l'adoration 
                                      de tous les peuples.

Comme la foule allait avec Jésus au lieu du supplice, 
        on rencontra un certain
   Simon de Cyrène,
         et on fit passer le bois de la croix des épaules du Seigneur sur les siennes. 
                    Ce transfert préfigurait la foi des nations
                pour qui la croix du Christ devait devenir, 
                         non un opprobre, mais une gloire.
       En vérité, le Christ, notre Pâque, a été immolé. 
        Il s'est offert au Père en sacrifice nouveau et véritable de réconciliation,
             non dans le Temple, dont la dignité avait déjà pris fin,
               mais à l'extérieur et hors du camp,
         pour qu'à la place des victimes anciennes dont le mystère était aboli, 
           une nouvelle victime fût présentée sur un nouvel autel, 
              et que la croix du Christ fût cet autel,

                  non plus du temple, mais du monde.
Devant le Christ élevé en croix, il nous faut dépasser la représentation que s'en firent les impies, 
      à qui fut destinée la parole de Moïse : Votre vie sera suspendue sous vos yeux
                                                          et vous craindrez jour et nuit, sans pouvoir croire à cette vie
  Pour nous, accueillons d'un cœur libéré la gloire de la croix qui rayonne sur le monde. 
      Pénétrons d'un regard éclairé par l'Esprit de vérité le sens de la parole du Seigneur 
               annonçant l'imminence de sa Passion :
     C'est maintenant le jugement du monde, 
       c'est maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors.
  Et moi, une fois élevé de terre, j'attirerai tout à moi.

Ô admirable puissance de la croix !
    Ô gloire inexprimable de la Passion ! 
  En elle apparaît en pleine lumière le jugement du monde et la victoire du Crucifié !
     Oui, Seigneur, tu as tout attiré à toi ! 
      Alors que tu avais tendu les mains tout le jour vers un peuple rebelle, 
            le monde entier comprit qu'il devait rendre gloire à ta majesté. 
    Tu as tout attiré à toi, Seigneur, puisque, le voile du temple déchiré
                  le saint des saints devenu béant, 
         la figure a fait place à la réalité,
          la prophétie à son accomplissement,
           la Loi à l'Évangile. 
    Tu as tout attiré à toi, Seigneur,
              puisque la piété de toutes les nations célèbre partout
                au vu et au su de tous, le mystère 
                   qui jusqu'alors était voilé 
                       sous des symboles
                       dans un temple unique de Judée.


Ta croix, ô Christ, est
      la source de toutes les bénédictions, 
       la cause de toute grâce. 
   Par elle, les croyants tirent de leur faiblesse la force,
                                            du mépris reçu la gloire, 
                                            et de la mort la vie.
       Désormais, l'unique offrande de ton corps et de ton sang 
                  donne leur achèvement
            à tous les sacrifices, car tu es, ô Christ, 
               le véritable Agneau de Dieu, 
        toi qui enlèves le péché du monde.
    L'ensemble des mystères trouve en toi seul son sens plénier : 
     au lieu d'une multitude de victimes, 
        il n'y a plus qu'un unique sacrifice. »   
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 31 Mar 2018 - 18:33


avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 1 Avr 2018 - 13:58

À partir de la minute 6'10''





avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 1 Avr 2018 - 19:51

---

-–samedi Saint   31  mars  2018  
                                               Pâques  Veillée pascale 
Premières lectures : 7/7
-1/7 1ère lecture : Genèse 1 : 1—2 : 2 Qu’en est-il de notre monde? AELF :
      « Dieu vit tout ce qu’il avait fait : cela était très bon »
-2/7  : Genèse 22 : 1-18 Dieu contredit Dieu / Délivrance d'Isaac.
 -3/7 lecture : Exode 14 : 15—15 : 1 Qu’un sang impur abreuve nos sillons./
       «Les fils d'Israël avaient marché à pied sec au milieu de la mer»
-4/7  lecture Isaïe 54 : 5-14 Je reviens te chercher /
      Dans sa miséricorde éternelle, le Seigneur,
                        ton rédempteur a pitié de toi
-5/7  lecture Isaïe 55 : 1-11 Dieu-donné /  Venez à moi, et vous vivrez ;
            je m’engagerai envers
                 vous par une alliance éternelle
    -6/7 lecture *** Baruch 3 : 9-15, 32—4 : 4 Reviens Jacob saisit ta chance. /
                                   Marche vers
                              la splendeur du Seigneur
      -7/7 lecture *** Ézéchiel 36 : 16-28 Que ton Nom soit sanctifié. 
                « Je répandrai sur vous une eau pure
            et je vous donnerai un cœur nouveau » 
2e lecture
 Romains 6 : 3-11 *** Naissance de l’homme nouveau.
                                              Baptisés c’est dans
                                              sa mort
                           que nous avons été baptisés./
                        « Ressuscité d’entre les morts,
                                              le Christ ne meurt plus »
                      3-évangile année B : Marc 16 : 1-8    « Jésus de Nazareth,
                                                                                             le Crucifié,
                                                                                 est ressuscité » 
   4-bréviaire Hébreux 9 : 11-28 Le Christ grand prêtre entre dans le sanctuaire du ciel.
    5-Homélie ancienne pour le grand et sain t samedi. Éveille-toi ô toi qui dors.
 
-_----------__________________________________________
---

   Dimanche de Pâques 
                          Messe du Jour   1er avril  2018 
  1-Actes 10 : 34a, 37-43 « Nous avons mangé et bu
     avec lui après sa résurrection d’entre les morts »
   2-psaume 117  (Ps 117 (118), 1.2, 16-17, 22-23)
       R/ Voici le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de
           fête et de joie ! (Ps 117 : 24)
  3-Colossiens 3 : 1-4  - Pâques en toutes saisons. /
       « Recherchez les réalités d’en haut, là où est le Christ »
  ----acclamation  1 Corinthiens 5 : 7b-8a   Alléluia. Alléluia.
      Notre Pâque immolée, c’est le Christ ! Célébrons la Fête 
     dans le Seigneur ! Alléluia. (cf. 1 Co 5, 7b-8a)-
 4-Jean 20 : 1-9  « Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts »
 5-bréviaire Hébreux 4 : 1-13 Hâtons-nous d’entrer dans le repos de Dieu.
 6--+Homélie ancienne pour le grand et saint samedi. Éveille-toi ô toi qui dors.
   - -
 
-_----------__________________________________________
1-Actes 10 : 34a, 37-43 « Nous avons mangé et bu
     avec lui après sa résurrection d’entre les morts »
  -« En ces jours-là, quand Pierre arriva à Césarée chez un centurion de l’armée romaine,
     il prit la parole et dit :
          ''Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs,
                 depuis les commencements en Galilée,
        après le baptême proclamé par Jean : Jésus de Nazareth,
       Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance.
           Là où il passait, il faisait le bien et guérissait
                  tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable,
            car Dieu était avec lui.
         Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem.
        Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice,
        Dieu l’a ressuscité le troisième jour.
            Il lui a donné de se manifester,
non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance,
      à nous qui avons mangé et bu avec lui
          après sa résurrection d’entre les morts.
  Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner
                     que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.
         C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage :
    Quiconque croit en lui

       reçoit par son nom le pardon
                                de ses péchés. » 
---  -----    ------   ---  ----   --  ------
3-Colossiens 3 : 1-4  - Pâques en toutes saisons. /
     « Recherchez les réalités d’en haut,
         là où est le Christ »
    «  Frères, si vous êtes ressuscités avec le Christ,
           recherchez
     les réalités d’en haut :
                  c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.
      Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre.
   En effet, vous êtes passés par la mort,
           et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu.
Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. »
---  ------  - - -  ------  - - - -- --------  ----
4-Jean 20 : 1-9
«Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
     c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
   Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple,
    celui que Jésus aimait, et elle leur dit :
      ''On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé.''
Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau.
    Ils couraient tous les deux ensemble,
mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau.
    En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
        cependant il n’entre pas.
   Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
     Il entre dans le tombeau ;
      il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire
             qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges,
                   mais roulé à part à sa place.
       C’est alors qu’entra l’autre disciple,
  lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit, et il crut.
    Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que,
        selon l’Écriture,
    il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.   »
-----   ---  -------   ----  ----- 
 6--+Homélie ancienne pour le grand et saint samedi.
                       Éveille-toi ô toi qui dors.

«  Que se passe-t-il ? Aujourd'hui, grand silence sur la terre ;
       grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille.
     La terre a tremblé et elle s'est apaisée,
       parce que Dieu s'est endormi dans la chair
   et il a éveillé ceux qui dorment depuis les origines.
   Dieu est mort dans la chair et le séjour des morts s'est mis à trembler. ~
C'est le premier homme qu'il va chercher,

       comme la brebis perdue.
  Il veut aussi visiter ceux qui demeurent dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort.

    Oui. c'est vers Adam captif, en même temps
                 que vers Ève, captive elle aussi,
          que Dieu se dirige, et son Fils avec lui,
     pour les délivrer de leurs douleurs. ~
Le Seigneur s'est avancé vers eux, muni de la croix,
                                       l'arme de sa victoire.
            Lorsqu'il le vit, Adam, le premier homme,
               se frappant la poitrine dans sa stupeur,

          s'écria vers tous les autres : '' Mon Seigneur avec nous tous ! ''
     Et le Christ répondit à Adam: '' Et avec ton esprit ''.

 Il le prend par la main et le relève en disant : 
        Éveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d'entre les morts, 
                   et le Christ t'illuminera.
       '' C'est moi ton Dieu, qui, pour toi, suis devenu ton fils ;
             c'est moi qui, pour toi 
                           et pour tes descendants,
         te parle maintenant et qui, par ma puissance,
                       ordonne
          à ceux qui sont dans les chaînes :
            Sortez.
       À ceux qui sont dans les ténèbres :
            Soyez illuminés.
    À ceux qui sont endormis : Relevez-vous.''
     '' Je te l'ordonne :
        
Éveille-toi, ô toi qui dors,

                          je ne t'ai pas créé pour que tu demeures captif du séjour des morts.
                   Relève-toi d'entre les morts :

                                   moi, je suis la vie des morts.

                     Lève-toi, œuvre de mes mains ;

                      lève-toi, mon semblable qui as été créé à mon image.
                        Éveille-toi, sortons d'ici.
               Car tu es en moi, et moi en toi,
          nous sommes une seule personne indivisible.  
   '' C'est pour toi que moi, ton Dieu, je suis devenu ton fils ;       

          c'est pour toi que moi, le Maître, j'ai pris ta forme d'esclave ;
             c'est pour toi que moi, qui domine les cieux, je suis venu sur la terre et au-dessous de la terre ;

               c'est pour toi, l'homme, que je suis devenu comme un homme abandonné, libre entre les morts ;

                 c'est pour toi, qui es sorti du jardin,
                que j'ai été livré aux Juifs dans un jardin
                et que j'ai été crucifié dans un jardin.''
     '' Vois les crachats sur mon visage ; c'est pour toi que je les ai subis
                                      afin de te ramener à ton premier souffle de vie.
         Vois les soufflets sur mes joues : je les ai subis
                  pour rétablir ta forme défigurée afin de la restaurer à mon image.''
'' Vois la flagellation sur mon dos, que j'ai subie
                     pour éloigner le fardeau de tes péchés qui pesait sur ton dos.

     Vois mes mains solidement clouées au bois,
                à cause de toi qui as péché en tendant la main vers le bois. ~ ''


'' Je me suis endormi sur la croix, et la lance a pénétré dans mon côté,
          à cause de toi qui t'es endormi dans le paradis
    et, de ton côté, tu as donné naissance à Ève. 
         Mon côté a guéri la douleur de ton côté ;
           mon sommeil va te tirer du sommeil des enfers.

             Ma lance a arrêté la lance qui se tournait vers toi.''

'' Lève-toi, partons d'ici.

         L'ennemi t'a fait sortir de la terre du paradis ;
           moi je ne t'installerai plus dans le paradis,

             mais sur un trône céleste.
       Je t'ai écarté de l'arbre symbolique de la vie ;

          mais voici que moi, qui suis la vie,              ----------------------------- greffés sur le Christ, 
                                                                               nous le sarment, 
                                                                                                                               le chrétien baptisé 
                                                                         devient UN avec le Christ.
          je ne fais qu'un avec toi.
       J'ai posté les chérubins pour qu'ils te gardent comme un serviteur ;
      je fais maintenant que les chérubins t'adorent comme un Dieu. ~ ''   ------    Jésus, seul, adoré  ...

'' Le trône des chérubins est préparé,
          les porteurs sont alertés,
            le lit nuptial est dressé,
               les aliments sont apprêtés,

                    les tentes et les demeures éternelles le sont aussi.

    Les trésors du bonheur sont ouverts

            et le royaume des cieux est prêt de toute éternité. »
-----   ---  ------  
5-bréviaire Hébreux 4 : 1-13 Hâtons-nous d’entrer dans le repos de Dieu.
       «01 Craignons donc, tant que demeure la promesse
            d’entrer dans le repos de Dieu,
         craignons que l’un d’entre vous n’arrive,
                 en quelque sorte, trop tard.
      02 Certes, nous avons reçu une Bonne Nouvelle,
            comme ces gens-là ; cependant,
    la parole entendue ne leur servit à rien,
        parce qu’elle
             ne fut pas accueillie

                          
avec foi
                  
par ses auditeurs.
03 Mais nous qui sommes venus à la foi,
    nous entrons dans le repos dont il est dit :
     Dans ma colère, j’en ai fait le serment :
  On verra bien s’ils entreront dans mon repos !
     Le travail de Dieu, assurément, était accompli depuis la fondation du monde,
04 comme l’Écriture le dit à propos du septième jour :

     Et Dieu se reposa le septième jour de tout son travail.
05 Et dans le psaume, de nouveau :
  On verra bien s’ils entreront dans mon repos !
    06 Puisque certains doivent encore y entrer,

           et que les premiers à avoir reçu une Bonne Nouvelle
       n’y sont pas entrés

        
à cause de leur refus de croire,
07 il fixe de nouveau un jour, un aujourd’hui,
           en disant bien longtemps après, dans le psaume de David déjà cité :
       Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,
    n’endurcissez pas votre cœur.
08 Car si Josué leur avait donné le repos,

            David ne parlerait pas après cela d’un autre jour.
09 Ainsi, un repos sabbatique doit encore advenir pour le peuple de Dieu.
10 Car Celui qui est entré dans son repos s’est reposé lui aussi de son travail,

               comme Dieu s’est reposé du sien.
11 Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos-là,
        afin que plus personne ne tombe
      en suivant l’exemple de ceux qui ont refusé de croire.
12 Elle est vivante,
          la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ;
       elle va
         jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ;
       elle juge
          des intentions et des pensées du cœur.
13 Pas une créature n’échappe à ses yeux, tout est nu devant elle,
        soumis à son regard ;
    nous aurons à lui rendre des comptes.
14 En Jésus, le Fils de Dieu,
      nous avons le grand prêtre par excellence,
       celui
qui a traversé
                    les cieux
 
;
    tenons donc ferme l’affirmation de notre foi.
15 En effet, nous n’avons pas
       un grand prêtre
         incapable
de compatir à nos faiblesses,
      mais un grand prêtre éprouvé en toutes choses, à notre ressemblance, excepté le péché.
16 Avançons-nous donc avec assurance
       
  vers le Trône de la grâce,
             pour obtenir miséricorde et recevoir, ---------------------
                                                                                    
       en temps voulu, la grâce de son secours.  »

Écoute et n'oublie pas!






- Si tu choisis les chemins de Dieu alors... 
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 2 Avr 2018 - 17:58

--- 
---Aujourd'hui,  lundi après Pâques 2 avril 2018  Octave de Pâques
1-Actes 2 :  14, 22b- 33  « Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ;
          nous tous, nous en sommes témoins »
2-psaume 15 (15 (16), 1-2a.5, 7-8, 9-10, 11) R/ Garde-moi, mon Dieu : 
                       j’ai fait de toi mon refuge. ou : Alléluia ! (15, 1) /  
             tu ne peux m’abandonner à la mort ni laisser ton ami voir la corruption.   /
-acclamation  psaume 117 : 24 Alléluia. Alléluia. 
       Voici le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de fête et de joie ! Alléluia. 
3-Matthieu 28 : 8-15 Allez annoncer à mes frères 
             qu’ils doivent se rendre en Galilée
                                               C’est là qu’ils me verront.
-antienne de la communion : Romains 6 : 9 Ressuscité d’entre les morts 
                                                  le Christ ne meurt plus;
                                           sur lui la mort n’a plus 
                                                                aucun pouvoir. Alléluia.
4-bréviaire 1 Pierre 1 : 1-21 Salut et action de grâce.
                               Pour ceux qui ont fait l’expérience 
                                                       d’une nouvelle naissance
                                               grâce à la résurrection de jésus Christ
                             la vie est transfigurée.  
5-Homélie de Méliton de Sardes sur la Pâque   
                                                Mystère toujours nouveau.           
 --

-_----------__________________________________________
-antienne d’ou. : «Nous célébrons chaque année la fête de Pâques 
              pour renouveler notre fidélité à l'alliance du Seigneur. 
       Puisqu'il nous a fait entrer dans un pays où coulent le lait et le miel,
          que sa louange soit toujours sur nos lèvres, alléluia.  » cf Exode : 5-9   ---   

Pour le lundi qui suit le dimanche de Pâques: 
Introduction 
             au missel de la semaine:
  «  La célébration de la Pâque se développe au long des sept semaines
            que couronnera la Pentecôte. 
      Les huit premiers jours constituent une octave, 
                      consacrée avant tout à la prise de conscience
                                du fait de la résurrection du Christ 
                                               et au souvenir du baptême
               dans une liturgie où se recoupent sans cesse les allusions à l'exode (A 1 chaque jour) 
                      et le rappel de l'événement sauveur (les lectures).
              Le Christ est ressuscité
                    c'est pour nous un '' jour de fête et de joie ''

dans lequel nous renouvelons '' notre fidélité à l'alliance du Seigneur '' (A 1), 
         implorant pour nos frères
                   les nouveaux baptisés 
           la grâce «d'être fidèles toute leur vie au sacrement 
                                       qu'ils ont reçu dans la foi » (P 1).   --------------------------    ou qu'ils recevront
Foi et
       sacrement
                  sacrement et vie,
        telle est la loi de l'agir chrétien.  » 
-----   ---    -----   --------   ---   ------  
Le lundi de Pâques, en ce 2 mars:
par le Saint-Père François:
     bénédiction 
          du Lundi après Pâques
                         qu’on appelle
                                  le Lundi de l’Ange: (cf la lecture de l'évangile... )
                 ''Vraiment le Seigneur est ressuscité!''


-1-Actes 2 :  14, 22b- 33  « Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ;
          nous tous, nous en sommes témoins »
 '' Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ; nous tous, nous en sommes témoins ''

«Le jour de la Pentecôte, Pierre, debout avec les onze autres Apôtres, 
        éleva la voix et leur fit cette déclaration :
    '' Vous, Juifs, et vous tous qui résidez à Jérusalem, 
                               sachez bien ceci, prêtez l’oreille à mes paroles.
Il s’agit de Jésus le Nazaréen, 
                  homme que Dieu a accrédité auprès de vous 
          en accomplissant par lui des miracles, 
                                 des prodiges 
                           et des signes au milieu de vous, 
       comme vous le savez vous-mêmes. Cet homme, 
                       livré selon le dessein bien arrêté 
                                           et la prescience de Dieu
               vous l’avez supprimé en le clouant sur le bois par la main des impies. 
  Mais Dieu l’a ressuscité en le délivrant 
                                         des douleurs de la mort,
        car il n’était pas possible
                        qu’elle le retienne en son pouvoir. 
       En effet, c’est de lui que parle David dans le psaume :
Je voyais le Seigneur devant moi sans relâche : 
              il est à ma droite, je suis inébranlable. 
        C’est pourquoi mon cœur est en fête, et ma langue exulte de joie ; 
              ma chair elle-même reposera dans l’espérance : 
      tu ne peux m’abandonner 
                             au séjour des morts 
                                         ni laisser ton fidèle 
                                                 voir la corruption.
   Tu m’as appris des chemins de vie, 
                    tu me rempliras d’allégresse par ta présence.
Frères, il est permis de vous dire avec assurance, 
            au sujet du patriarche David,
qu’il est mort, qu’il a été enseveli
           et que son tombeau est encore aujourd’hui chez nous.
Comme il était prophète, il savait que Dieu lui avait juré 
      de faire asseoir sur son trône un homme issu de lui. 
         Il a vu d’avance la résurrection du Christ,
   dont il a parlé ainsi : Il n’a pas été abandonné à la mort, 
             et sa chair n’a pas vu la corruption.
Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité
        nous tous, nous en sommes témoins.
Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père
                          l’Esprit Saint qui était promis, 
           et il l’a répandu sur nous,
    ainsi que vous le voyez et l’entendez. »   
---  -----    -------   
3-Matthieu 28 : 8-15 '' Allez annoncer à mes frères 
             qu’ils doivent se rendre en Galilée
                                       C’est là qu’ils me verront. ''
«  Quand les femmes eurent entendu les paroles de l’Ange
               vite, elles quittèrent le tombeau,
remplies à la fois de crainte et d’une grande joie, 

              et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.
Et
voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit :
« Je vous salue. » Elles s’approchèrent, lui saisirent les pieds
et se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit : 

                                 '' Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères
                                                             qu’
ils doivent
                                                                   se rendre en Galilée
                                     c’est là qu’ils me verront. ''

Tandis qu’elles étaient en chemin, 
         quelques-uns des gardes allèrent en ville 
                      annoncer aux grands prêtres tout ce qui s’était passé. 
                                      Ceux-ci, après s’être réunis 
                                                             avec les anciens 
                                                             et avoir tenu conseil,
                      donnèrent aux soldats une forte somme
                         en disant : « Voici ce que vous direz : 

                             “Ses disciples sont venus voler le corps,
                                          la nuit pendant que nous dormions.”
                                                Et si tout cela vient aux oreilles du gouverneur, 

                              nous lui expliquerons la chose, et nous vous éviterons tout ennui. ''
Les soldats prirent l’argent et suivirent les instructions. 

      Et cette explication s’est propagée chez les Juifs jusqu’à aujourd’hui. »
---   -----    ----    - - - - -------- - -- - -----  
4-bréviaire 1 Pierre 1 : 1-21 Salut et action de grâce.
                               Pour ceux qui ont fait l’expérience 
                                                       d’une nouvelle naissance
                                               grâce à la résurrection de jésus Christ
                                                                        la vie est transfigurée.  
Introduction
          commentaire au bréviaire 
                         sur la première lettre de Pierre:
       «   La PREMIÈRE LETTRE DE PIERRE
                  est une sorte d'encyclique 
                       adressée sans doute de Rome par Pierre (entre 50 et 64) à des chrétiens dans l'épreuve
                          et guettés 
            par le découragement. 
               Aussi les exhorte-t-il à l'espérance, à une vie sainte, 
                       à une conduite irréprochable, à la soumission envers les autorités, 
                          dans l'attente fervente de la venue prochaine du Seigneur.
       Bien que de portée essentiellement pratique, 
         elle constitue un admirable résumé de la théologie chrétienne 
                        commune à l'époque apostolique. 
          Doctrinalement, elle est proche des grandes lettres pauliniennes : 
              tous les conseils de vie chrétienne de la lettre aux Romains (12 : 1 à 13 : 7) 
                  ont ainsi leur équivalent dans cette lettre. 
   Mais l'intérêt qu'elle présente pour nous tient avant tout à ce 
          qu'elle fonde entièrement le comportement chrétien
         sur le baptême
                     à tel point qu'on a vu en elle l'abrégé d'une catéchèse ou
              d'une homélie baptismale
    C'est, nous dit Pierre, 
      en gardant en mémoire la grâce de son baptême 
                   que le chrétien trouvera la force de persévérer dans la foi
       de supporter courageusement les épreuves, 
              avec le Christ pour modèle, 
               de se réjouir même de ses tribulations. 
       Mais Pierre n'exhorte pas seulement les chrétiens à la patience et à la sainteté de vie, 
          il les invite aussi, et avec non moins de force, à annoncer l'évangile
              c'est pour cela, assure-t-il, qu'ils sont 
            devenus une race élue,
              un sacerdoce royal
      À cause de sa richesse doctrinale, 
          de son équilibre parfait, 
   cette lettre, plus que toute autre
          mériterait d'être assidûment méditée 
                                    par les chrétiens d'aujourd'hui.  » (se référer au passage mentionné).
---   ----- -------   --- -- - - - - - - ------  ---------  ----
5-Homélie de Méliton de Sardes sur la Pâque   
                                                Mystère toujours nouveau. 
Lecture partielle:
«   ... . . .  Ainsi donc, l'immolation de la brebis et le rite de la Pâque
               et la lettre de la Loi ont abouti au Christ Jésus 
       en vue de qui tout arriva dans la loi ancienne et davantage encore dans l'ordre nouveau.
                               Car la Loi est devenue le Verbe,
                  et, d'ancienne, elle est devenue nouvelle (l'une et l'autre sorties de Sion et de Jérusalem),
                           le commandement s'est transformé en grâce,
                                                                       la figure en vérité,
                                             l'agneau est devenu fils,
                                                 la brebis est devenue homme 
                                                                    et l'homme est devenu Dieu. ~
Le Seigneur, étant Dieu, revêtit l'homme, 

                  souffrit pour celui qui souffrait,
                    fut enchaîné pour celui qui était captif, 
                         fut jugé pour le coupable, 
                           fut enseveli pour celui qui était enseveli. 
           Il ressuscita des morts et déclara à haute voix :
                Qui disputera contre moi ? 
                     Qu'il se présente en face de moi ! 
     
      C'est moi qui ai délivré le condamné ; 
           c'est moi qui ai rendu la vie au mort ;
               c'est moi qui ai ressuscité l'enseveli. 
                   Qui ose me contredire ?
         C'est moi, dit-il, 
               qui suis le Christ
                    qui ai détruit la mort, 
                       qui ai triomphé de l'adversaire, 
                         qui ai lié l'ennemi puissant,
                           et qui ai emporté l'homme vers les hauteurs des cieux ; 
                   c'est moi, dit-il, qui suis le Christ.
   Venez donc, toutes les familles des hommes, 
                                               pétries de péchés,
                et recevez le pardon des péchés. 
         Car c'est moi qui suis votre pardon,
                           moi la Pâque du salut, 
                              moi l'agneau immolé pour vous, 
                                 moi votre rançon
                                    moi votre vie, 
                                       moi votre résurrection
                                          moi votre lumière,
                                             moi votre salut
                                                moi votre roi
                         C'est moi qui vous emmène vers les hauteurs des cieux ; 
                             c'est moi qui vous ressusciterai ;
                                c'est moi qui vous ferai voir le Père qui existe de toute éternité ;
                                  c'est moi qui vous ressusciterai 
                                                                par ma main puissante. » 


                                                                                Rappelons-nous de cette lecture du 14 mars, précédemment:                                                                               
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 3 Avr 2018 - 16:56

--- 
---Aujourd'hui,  mardi après Pâques 3 avril 2018  Octave de Pâques
-antienne d’ou : missel : « Par l’eau du baptême
                    Dieu a répondu à notre soif du Christ. 
         Les baptisés peuvent s’appuyer sur le Christ 
             ils ne fléchiront pas, ils ne seront jamais déçus, alléluia.»
1-Actes des Apôtres 2 : 36-41« Convertissez-vous, 
                        et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ »
2-psaume 32 (32 (33), 4-5, 18-19, 20.22) R/ Toute la terre, 
                                 Seigneur, est remplie de ton amour. ou : Alléluia ! (cf. 32 : 5b)
--acclamation  psaume 117 : 24 Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie Alléluia.
3-évangile Jean 20 : 11-18 Marie Madeleine:---''J’ai vu le Seigneur
                                                                          et voilà ce qu’il m’a dit''.
-antienne de la communion : Colossiens 3 : 1-2 «Ressuscités avec le Christ, 
                                                             recherchons les réalités d’en haut : 
                                               c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu, alléluia. »
4-bréviaire 1 Pierre 1 : 22—2 : 10 La vie des enfants de Dieu Engendrés à nouveau 
                                   par une semence non pas corruptible mais incorruptible
                                                           par la parole de Dieu vivante et permanente.   
5-Homélie se saint Anastase d’Antioche sur la Passion. Il fallait que le Christ souffrît
                                                                                 pour entrer dans sa gloire.  
 --

-_----------__________________________________________
2-psaume 32 (32 (33), 4-5, 18-19, 20.22R/ Toute la terre,
                                     Seigneur, est remplie de ton amour. ou : Alléluia ! (cf. 32 : 5b)
 «—Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
          il est fidèle en tout ce qu’il fait.
      Il aime le bon droit et la justice ;
         la terre est remplie de son amour.

   —Dieu veille sur ceux qui le craignent,
         qui mettent leur espoir en son amour,
           pour les délivrer de la mort,
             les garder en vie aux jours de famine.

    —Nous attendons notre vie du Seigneur :
          il est pour nous un appui, un bouclier.
       Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
          comme notre espoir est en toi !
»
---   -------   ----  -------   -----  ---------  --- 
4-bréviaire 1 Pierre 1 : 22—2 : 10 La vie des enfants de Dieu
                                                            Engendrés à nouveau 
                                                   par une semence non pas corruptible 
                                                                         mais incorruptible
                                                      par la parole de Dieu vivante et permanente.   
 «  22 En obéissant à la vérité,
          vous avez purifié vos âmes 
      pour vous aimer sincèrement comme des frères ; 
                  aussi, d’un cœur pur, aimez-vous intensément les uns les autres, 
  23 car Dieu vous a fait renaître, non pas d’une semence périssable, 
         mais d’une semence impérissable : sa parole vivante qui demeure.  
  24 C’est pourquoi il est écrit : Toute chair est comme l’herbe,
                                          toute sa gloire, comme l’herbe en fleur ; 
                                    l’herbe se dessèche et la fleur tombe,
  25 mais la parole du Seigneur demeure pour toujours
       Or, cette parole est celle de la Bonne Nouvelle qui vous a été annoncée. 
  2.01 Rejetez donc toute méchanceté,
                                  toute ruse,
                                   les hypocrisies,
                                     les jalousies 
                                       et toutes les médisances ;
    02 comme des enfants nouveau-nés, soyez avides
                 du lait spirituel et pur de la Parole qui vous fera grandir pour arriver au salut,
    03 puisque vous avez goûté combien le Seigneur est bon.
 04 Approchez-vous de lui :
           il est la pierre vivante rejetée par les hommes,
                  mais choisie et précieuse devant Dieu.  
      05 Vous aussi, comme pierres vivantes,
                entrez dans la construction de la demeure spirituelle,
                        pour devenir le sacerdoce saint
                 et présenter des sacrifices spirituels, 
                     agréables à Dieu, par Jésus Christ. 
   06 En effet, il y a ceci dans l’Écriture : 
              Je vais poser en Sion une pierre angulaire, 
                        une pierre choisie, précieuse ; 
      celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte. 
  07 Ainsi donc, honneur à vous les croyants,
               mais, pour ceux qui refusent de croire,
                    il est écrit : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle,
  08 une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche
                            Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, 
                                                                                 et c’est bien ce qui devait leur arriver.
09 Mais vous, vous êtes une descendance choisie, 
          un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut
                             pour que vous annonciez les merveilles de celui qui 
                                   vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.
 10 Autrefois vous n’étiez pas un peuple, 
          mais maintenant vous êtes le peuple de Dieu ; 
     vous n’aviez pas obtenu miséricorde,
             mais maintenant vous avez obtenu miséricorde. »
                                    https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t28642p210-lexique-sur-la-priere-ajoutez-vos-citations#308872

----   -------   ----   -----  ---   ---  --  --------  ----  ------  --- 
5-Homélie se saint Anastase d’Antioche sur la Passion. 
                                                                 Il fallait que le Christ souffrît
                                                                                 pour entrer dans sa gloire.  
 «Le Christ, par ses paroles et ses actions, 
                   montrait qu'il était vrai Dieu et Seigneur de l'univers
              Il disait donc à ses disciples, avant de monter à Jérusalem :
                          Voici que nous montons à Jérusalem. 
                                Le Fils de l'homme sera livré aux païens, 
                                                         aux grands prêtres et aux scribes
                                            pour être flagellé, tourné en dérision et crucifié
Il annonçait ce qui s'accordait avec les prédictions des prophètes
           car ils avaient prédit sa mort qui devait avoir lieu à Jérusalem. ~
     Donc, puisque la sainte Écriture avait, 
                     dès le début, prédit la mort du Christ, 
                               et les souffrances précédant sa mort, 
                                    elle prédit aussi ce qui arriva à son corps après la mort, 
                                    et elle prédit que ce Dieu, à qui cela arriverait, 
                                         demeurerait impassible et immortel.
                      Autrement, il n'aurait jamais été Dieu. 
         Mais, considérant la réalité de l'Incarnation,
               nous comprenons pourquoi il est vrai et juste 
                         d'affirmer
                            tout ensemble 
                   et la passion du Christ et son impassibilité. 
             Nous comprenons pourquoi le Verbe de Dieu 
                         qui, autrement, serait impassible, 
                                     a dû subir la passion ; 
                       car l'homme n'aurait pu être sauvé par un autre moyen. 
            Lui seul l'a su, ainsi que ceux à qui il l'a révélé. 
    En effet, il a su tout ce qui vient du Père ; 
            c'est ainsi que l'Esprit voit même les profondeurs des mystères divins.

Cependant, il fallait que le Christ souffrît ;
          il était absolument impossible que la passion n'eût pas lieu, 
                           comme lui-même l'a affirmé
                    lorsqu'il a appelé lents à croire 
                                      et inintelligents 
                         ceux qui ne savaient pas que le Christ
                               devait souffrir
                                           ainsi 
                                    pour entrer dans sa gloire. 
 En effet, il est venu pour sauver son peuple,
                         en renonçant à la gloire qu'il avait auprès du Père 
                                           avant le commencement du monde
       Ce salut était la perfection qui devait s'accomplir 
                                           par 
                              la passion, et qui serait imputée à l'auteur de notre vie,
                      selon l'enseignement de saint Paul : 
                            Il a été l'auteur de notre vie, en atteignant 
                                                           la perfection 
                                                              par ses souffrances.
       Et l'on voit comment la gloire du Fils unique, 
                      dont il avait été écarté pendant peu de temps en notre faveur, 
                        lui a été rendue 
                            par la croix 
                  dans la chair qu'il avait adoptée. 
           Saint Jean le dit en effet dans son évangile, 
                        lorsqu'il explique ce qu'était cette eau dont le Sauveur
                                                 a dit qu'elle jaillirait, comme des fleuves,
                                                                    du cœur du croyant. 
                Or, en disant cela, il parlait de l'Esprit Saint 
                                   que devaient recevoir ceux qui croiraient en Lui .
              En effet, l'Esprit Saint n'avait pas encore été donné
                                  parce que Jésus n'était pas encore entré dans sa gloire
             Ce qu'il appelle sa gloire, c'est sa mort sur la croix
           C'est pourquoi le Seigneur, lorsqu'il priait, avant de subir la croix,
                  demandait au Père de lui donner cette 
                                    gloire qu'il avait auprès de lui
                                 avant le commencement du monde.    » 
                                                                                                    Refrain : Il est vraiment ressuscité :
                                                                                                                   Pourquoi chercher parmi les morts ?
                                                                                                                    Il est vivant comme il l´a promis.
                                                                                                                                                                   Alléluia !
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 6 Avr 2018 - 19:16

--- 
---Aujourd'hui,  vendredi après Pâques 6 avril 2018  Octave de Pâques

--vendredi 6 avril 2017  semaine qui suit  Pâques  A     Par le nom du crucifié   
-antienne d’ouverture : du psaume 77 : 52-53 Tel un berger le Seigneur emmène son peuple
                        il le rassure tandis que les flots de la mer recouvrent l’ennemi, alléluia.
1-Actes 4 : 1-12 En dehors de lui 
                                il n’y a pas de salut.  
2-psaume 117 :  1-2.4, 22-24, 25-27a (117 (118),) R/ La pierre 
                                            qu’ont rejetée
                                       les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle. Alléluia ! (117 : 22)
--acclamation  psaume 117 : 24 Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie Alléluia.
3-évangile Jean 21 : 1-14  153 poissons
                           Jésus s’approche prend le pain 
                    et il le leur donne ainsi que le poisson     
-antienne de la communion : Jean 21 : 12-13 Au bord du lac Jésus invite ses disciples «Venez manger» Puis il prend le
              pain et le leur donne, alléluia.
4-bréviaire 1 Pierre 3 : 18—4 : 11 Attente de la manifestation du Seigneur.      
5---catéchèse de Jérusalem aux nouveaux baptisé
                        Par la chrismation, le baptisé
                                         devient «christ» (oints)
 --

-_----------__________________________________________
1-Actes 4 : 1-12 En dehors de lui 
                                il n’y a pas de salut
Intro: Interrogés par les chefs des prêtres après leur arrestation, 
         les Apôtres répondent par la voix de Pierre qui proclame à nouveau le message : 
              « Dieu a ressuscité ce Jésus que vous, vous avez mis en croix »;
             les Écritures sont accomplies 
            et 
         aucun autre que lui ne peut donner le salut...


«  En ces jours-là, après la guérison de l’infirme, 
                             comme Pierre et Jean parlaient encore au peuple, 
      les prêtres survinrent, avec le commandant du Temple et les sadducéens ;
          ils étaient excédés de les voir enseigner le peuple
                  et annoncer, en la personne de Jésus, 
             la résurrection d’entre les morts
       Ils les firent arrêter et placer sous bonne garde jusqu’au lendemain, 
          puisque c’était déjà le soir. 
   Or, beaucoup de ceux qui avaient entendu la Parole devinrent croyants ;
           à ne compter que les hommes, il y en avait environ cinq mille
    Le lendemain se réunirent à Jérusalem les chefs du peuple, les anciens et les scribes. 
        Il y avait là Anne le grand prêtre,  Caïphe, Jean, Alexandre, 
          et tous ceux qui appartenaient aux familles de grands prêtres. 
  Ils firent amener Pierre et Jean au milieu d’eux et les questionnèrent : 
      '' Par quelle puissance, par le nom de qui, avez-vous fait cette guérison ? '' 
         Alors Pierre, rempli de l’Esprit Saint, leur déclara :
« Chefs du peuple et anciens, nous sommes interrogés 
             aujourd’hui pour avoir fait du bien à un infirme,
                   et l’on nous demande comment cet homme a été sauvé. 
       Sachez-le donc, vous tous, ainsi que tout le peuple d’Israël :


   c’est par le nom de Jésus le Nazaréen, 
         lui que vous avez crucifié mais que Dieu a ressuscité d’entre les morts, 
      c’est par lui 
          que cet homme se trouve là, 
      devant vous, guéri. 
    Ce Jésus est la pierre méprisée de vous, 
                                             les bâtisseurs
               mais devenue la pierre d’angle

       En nul autre que lui, il n’y a de salut, car, sous le ciel, 
              aucun autre nom n’est donné aux hommes, 
                     qui puisse nous sauver. »  
--- -----   ---  -----   --------
4-bréviaire 1 Pierre 3 : 18—4 : 11 
              Attente de la manifestation du Seigneur.    
«3: 18 Puisque Jésus-Christ même a souffert une fois la mort pour nos péchés, 
                        le juste pour les injustes ; 
      afin qu’il pût nous offrir à Dieu, étant mort en sa chair, 
                   mais étant ressuscité par l’Esprit : 
                      19 par lequel aussi il alla prêcher aux esprits 
                             qui étaient retenus en prison ; 
    20 qui autrefois avaient été incrédules, 
               lorsqu’au temps de Noé ils s’attendaient à la patience et à la bonté de Dieu, 
                   pendant qu’on préparait l’arche, 
            en laquelle peu de personnes, savoir, 
                       huit seulement, furent sauvées au milieu de l’eau : 
   21 figure à laquelle répond 
          maintenant le baptême
     qui ne consiste pas à purifier la chair de ses souillures, 
         mais qui, engageant la conscience à se conserver pure pour Dieu,
            vous sauve par la résurrection de Jésus-Christ ; 
                 22 qui ayant détruit la mort, 
           afin que nous devinssions les héritiers de la vie éternelle, 
              est monté au ciel, 
          et est à la droite de Dieu ; 
                       les anges, les dominations et les puissances lui étant assujetties.  
: 1    Puis donc que Jésus-Christ a souffert la mort en sa chair, 
               armez-vous de cette pensée : Que quiconque 
                          est mort à la concupiscence charnelle, 
                    n’a plus de commerce avec le péché ;
   2 en sorte que, durant tout le temps qui lui reste de cette vie mortelle,
         il ne vive plus selon les passions de l’homme,
                          mais selon la volonté de Dieu.
3 Car il vous doit suffire que, dans le temps de votre première vie, 
      vous vous soyez abandonnés aux mêmes passions que les païens, 
          vivant dans les impudicités, dans les mauvais désirs, dans les ivrogneries,
                      dans les banquets de dissolution et de débauche, 
                         dans les excès de vin, et dans le culte sacrilège des idoles.
    4    Ils trouvent maintenant étrange 
              que vous ne couriez plus avec eux, 
                                   comme vous faisiez
                       à ces débordements de débauche et d’intempérance,
        et ils prennent de là sujet de vous outrager.  
5 Mais ils rendront compte à celui qui est tout prêt à juger les vivants et les morts.
6 Car c’est pour cela que l’Évangile 
                              a été aussi prêché aux morts, 
                    afin qu’ayant été punis devant les hommes selon la chair, 
                      ils reçussent devant Dieu 
                                       la vie de l’esprit.
7 Au reste, la fin de toutes choses s’approche : 
             conduisez-vous donc avec sagesse, 
                       afin d'être vigilants dans la prière.
8 Mais surtout ayez une charité persévérante les uns pour les autres : 
                 car la charité couvre une multitude de péchés.
9 Exercez entre vous l’hospitalité, sans murmurer.
10 Que chacun de vous rende service aux autres, 
                   selon le don
                              qu’il a reçu
            comme étant de fidèles dispensateurs 
                                 des différentes grâces de Dieu.
11 Si quelqu’un parle, qu’il paraisse que Dieu parle par sa bouche.
       Si quelqu’un exerce quelque ministère, 
               qu’il y serve comme n’agissant que par la vertu que Dieu lui donne : 
    afin qu’en tout ce que vous faites,
           Dieu soit glorifié par Jésus-Christ
      auquel appartient la gloire et l’empire dans les siècles des siècles. Amen ! »
-----  ---   -----   ---   -------   ---   
-5---catéchèse de Jérusalem aux nouveaux baptisé
                        Par la chrismation, le baptisés 
                                         devient «christ» (oints)
«  Vous avez été baptisés dans le Christ
          et vous avez revêtu le Christ ;
             vous avez donc été configurés au Fils de Dieu. 
   En effet, Dieu qui nous a prédestinés à la filiation adoptive 
       nous a configurés au corps de gloire du Christ. 
   Puisque vous êtes maintenant participants du Christ, 
       vous êtes à juste titre appelés vous-mêmes « christs »,
            et c'est de vous que Dieu disait : Ne touchez pas à mes christs.
Or, vous êtes devenus des christs en recevant 
                                  l'empreinte
                                              de l'Esprit Saint
      et tout s'est accompli pour vous en image, 
            parce que vous êtes les images du Christ. 
    Pour lui, quand il se fut baigné dans le fleuve du Jourdain
                             et qu'il eut communiqué aux eaux le contact de sa divinité, 
           il en remonta ; et la venue substantielle du Saint-Esprit sur lui se produisit
                          le semblable se reposant sur le semblable.
Il en est pareillement pour vous : 
    une fois que vous êtes remontés de la piscine sainte, 
            eut lieu la chrismation,
                  image exacte de celle dont fut marqué le Christ. 
      Il s'agit de l'Esprit Saint
  Le prophète Isaïe, faisant parler le Seigneur, disait de lui :
        L'Esprit du Seigneur est sur moi ; 
              car il m'a consacré par la chrismation ;
                          il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.
En effet, le Christ n'a pas été chrismé par les hommes 
                             d'une huile ou d'un parfum matériels. 
            Mais c'est le Père qui, l'ayant consacré d'avance 
                 comme le Sauveur du monde
          l'a marqué de l'Esprit Saint, comme le dit saint Pierre :
                  Jésus de Nazareth, que Dieu a chrismé d'Esprit Saint.
 Et le prophète David proclamait : 
                Ô Dieu, ton trône est pour les siècles des siècles : 
                c'est un sceptre de droiture,
                                 le sceptre de ta royauté. 
                  Tu aimes la justice et tu hais l'impiété ;
               c'est pourquoi Dieu, ton Dieu,
             t'a consacré d'une huile d'allégresse, de préférence à tes rivaux. ~
Le Christ a été marqué par l'huile spirituelle d'allégresse
               c'est-à-dire par l'Esprit Saint, qui 
                                           est appelé huile d'allégresse parce qu'il 
                      est l'auteur de l'allégresse spirituelle ;
             et vous, vous avez été oints de parfum, 
                 vous êtes devenus participants et compagnons du Christ.

Mais ne va pas t'imaginer que ce parfum est quelque chose d'ordinaire. ~ 
        Ce saint parfum, après l'invocation pour obtenir le Saint-Esprit
          n'est plus un parfum ordinaire et, pourrait-on dire, commun. 
  Il est don spirituel du Christ, 
     devenu, par la présence de l'Esprit Saint, 
             agent efficace de sa divinité.
    C'est de ce parfum qu'on te chrisme symboliquement
              sur le front 
           et les autres organes des sens. 
   Tandis que ton corps est oint de parfum visible,
                         l'âme est sanctifiée 
                                  par 
                  le saint et vivifiant Esprit. » 
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 7 Avr 2018 - 18:50


---Aujourd'hui,  samedi 7 avril 2018  dans l'octave de Pâques  B                                                                        
 
              Témoignage    --- Mus par l'Esprit
                                                ''impossible de nous taire''
-antienne d’ouverture : psaume 104 : 43 Le Seigneur a fait sortir son peuple
                              en grande liesse, et ses élus poussaient des cris de joie, alléluia. 
1-Actes 4 : 13-21    « Il nous est impossible de nous taire
                                         
sur ce que nous avons vu et entendu »
2-psaume 117 : (117 (118), 1.14-15ab, 16-18, 19-21)
                           R/ Seigneur, je te rends grâce, car tu m’as exaucé.Alléluia ! (cf. 117 : 21)
--acclamation  psaume 117 : 24 Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie Alléluia.
3-évangile Marc 16 : 9-15 Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle.  
-antienne de la communion : Galates 3 : 27 Nous tous que le baptême a unis au Christ
                                                            nous avons revêtu le Christ, alléluia.
4-bréviaire 1 Pierre 4 : 12—5 : 14 Exhortation aux chefs de communautés et aux fidèles.
5--catéchèse de Jérusalem aux nouveaux baptisés Le Corps et le Sang.
 --

-_----------__________________________________________
-Actes 4 : 13-21    « Il nous est impossible
                                             de nous taire
                               
sur ce que nous avons vu et entendu »
«  En ces jours-là, les chefs du peuple,
           les Anciens et les scribes constataient
        l’assurance de Pierre et de Jean
          et, se rendant compte que
        c’était des hommes sans culture
                    et de simples particuliers,
               ils étaient surpris ; d’autre part,
                    ils reconnaissaient en eux
                              ceux qui étaient avec Jésus.
       Mais comme ils voyaient, debout avec eux, l’homme qui avait été guéri,
           ils ne trouvaient rien à redire. Après leur avoir demandé de quitter la salle du Conseil suprême,
             ils se mirent à discuter entre eux. Ils disaient :
              '' Qu’allons-nous faire de ces gens-là ?
         Il est notoire, en effet, qu'ils ont opéré un miracle;
            cela fut manifeste pour tous les habitants de Jérusalem,
              et nous ne pouvons pas le nier. Mais pour en limiter
                  la diffusion dans le peuple, nous allons les menacer
                      afin qu’ils ne parlent plus à personne en ce nom-là. ''
     Ayant rappelé Pierre et Jean, ils leur interdirent formellement de parler
                                                  ou d'enseigner au nom de Jésus.

      Ceux-ci leur répliquèrent : '' Est-il juste devant Dieu de vous écouter, plutôt que d’écouter Dieu ?
              À vous de juger. Quant à nous, il nous est impossible de nous taire
                                                           sur ce que nous avons vu et entendu. ''
      Après de nouvelles menaces, ils les relâchèrent, faute d’avoir trouvé le moyen de les punir :
             c’était à cause du peuple,
         car tout le monde rendait gloire à Dieu
                                                    pour ce qui était arrivé. »
--- -----   -------   -----   -------   ----- 
4-bréviaire 1 Pierre 4 : 12—5 : 14 Exhortation
                        aux chefs de communautés et aux fidèles.
« 4: 12 Bien-aimés, ne trouvez pas étrange le brasier allumé
                
parmi vous
                pour vous mettre à l’épreuve ;
         ce qui vous arrive n’a rien d’étrange.
13 Dans la mesure où vous communiez aux souffrances du Christ,
        réjouissez-vous, afin d’être dans la joie et l’allégresse quand sa gloire se révélera.
 14 Si l’on vous insulte pour le nom du Christ, heureux êtes-vous,
     parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous.
 15 Que personne d’entre vous, en effet, n’ait à souffrir comme
                                    meurtrier, voleur, malfaiteur, ou comme agitateur.
 16 Mais si c’est comme chrétien, qu’il n’ait pas de honte,
           et qu’il rende gloire à Dieu
               pour ce nom-là.
17 Car voici le temps du jugement :
         il commence par la famille de Dieu.
            Or, s’il vient d’abord sur nous,
                        quelle sera la fin de ceux
                                    qui rejettent
l’Évangile de Dieu ?
18 Et, si le juste est sauvé à grand-peine,
                   l’impie, le pécheur,
                      que deviendront-ils?
19 Ainsi, ceux qui souffrent en faisant la volonté de Dieu,
            qu’ils confient leurs âmes au Créateur fidèle, en faisant le bien.
5: 01 Quant aux anciens en fonction parmi vous,
           je les exhorte, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ,
                   communiant à la gloire qui va se révéler :
    2 soyez les pasteurs du troupeau de Dieu qui se trouve chez vous ;
             veillez sur lui, non par contrainte mais de plein gré, selon Dieu ;
                                   non par cupidité mais par dévouement ;
                                 3  non pas en commandant en maîtres à ceux qui vous sont confiés,
                                            mais en devenant les modèles du troupeau.
 4     Et, quand se manifestera le Chef des pasteurs,
             vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas.
    5 De même, vous les jeunes gens, soyez soumis aux anciens.
                Et vous tous, les uns envers les autres, prenez l’humilité comme tenue de service.
        En effet, Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.
6     Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu,
            pour qu’il vous élève en temps voulu.
  7 Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous.
8   Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant,
                                               rôde, cherchant qui dévorer.
9                       Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères,
             de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances.
10    Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce,
                 lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle,
                     vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera,
                                                                 vous rendra inébranlables.
11   À lui la souveraineté pour les siècles. Amen.
12   Par Silvain, que je considère comme un frère digne de confiance,
                   je vous écris ces quelques mots pour vous exhorter,
                         et pour attester que c’est vraiment dans la grâce
                                            
de Dieu que vous tenez ferme.
  13 La communauté qui est à Babylone,
                             choisie comme vous par Dieu,
                 vous salue, ainsi que Marc, mon fils.
14    Saluez-vous les uns les autres par un baiser fraternel.
           Paix à vous tous, qui êtes dans le Christ.  »
-----  ---  ------   ----  -------  --- ------- 
5--catéchèse de Jérusalem aux nouveaux baptisés


                                        Le Corps et le Sang.
« La nuit même où il était livré, notre Seigneur Jésus Christ prit du pain,
              puis, ayant rendu grâce, il le rompit et dit à ses disciples :
                    Prenez, mangez ; ceci est mon corps.
       Ayant pris la coupe et rendu grâce, il dit :
                        Prenez, buvez ; ceci est mon sang.
   Quand lui-même a déclaré, au sujet du pain :
                        Ceci est mon corps, qui osera encore hésiter ?
    Et quand lui-même affirme catégoriquement :
                          Ceci est mon sang, qui pourra en douter,
                                                et dire que ce n'est pas son sang ?
C'est donc avec une pleine conviction que nous participons à
                                             ce repas comme au corps et au sang du Christ.
                     Car, sous la figure du pain, c'est le corps qui t'est donné ;
                              sous la figure du vin, c'est le sang qui t'est donné,
            afin que tu deviennes, en participant au corps et au sang du Christ,
                 un seul corps et un seul sang avec le Christ.
      C'est ainsi que nous devenons des « porte-Christ »,
          son corps et son sang s'étant répandus dans nos membres.
     De cette façon, selon saint Pierre, nous devenons participants de la nature divine. ~
Jadis le Christ, s'entretenant avec les Juifs, disait :
             Si vous ne mangez pas ma chair,
               et ne buvez pas mon sang,
        vous n'aurez pas la vie en vous.
  Mais eux, comme ils n'entendaient pas spirituellement ses paroles,
            se retirèrent scandalisés, en s'imaginant que le Sauveur les invitait à manger de la chair.
     Il y avait aussi, dans l'ancienne Alliance,
                  les pains de l'offrande ;
                          mais ces pains,
                                   appartenant à l'Alliance ancienne,
                                 ont pris fin.
Dans l'Alliance nouvelle, il y a un pain venu du ciel,
                                         et une coupe du salut.
            Car, comme le pain est bon pour le corps,
                           le Verbe s'accorde bien avec l'âme.
Ne t'attache donc pas au pain et au vin comme à des aliments ordinaires,
           car ils sont corps et sang selon la déclaration du Maître.
     Si la connaissance sensible te dit autre chose,
                la foi doit te donner toute assurance. ~
Tu as reçu cet enseignement et tu en es pleinement convaincu :
          ce qui paraît du pain n'est pas du pain,
                    bien qu'il soit tel pour le goût : c'est le corps du Christ ;
       ce qui paraît du vin n'est pas du vin, bien que le goût en juge ainsi :
         c'est le sang du Christ.
   Et jadis David chantait à ce sujet :
            Le pain fortifie le cœur de l'homme,
                  et l'huile donne la joie à son visage.
       Fortifie ton cœur en prenant ce pain
                   comme une nourriture spirituelle,
                                    et rends joyeux le visage de ton âme.
       Puisses-tu avoir le visage dévoilé, grâce à une conscience pure,
              refléter la gloire du Seigneur,
                  et marcher de gloire en gloire,
             dans le Christ Jésus notre Seigneur.
    À lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen.  »
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par jacques58fan le Dim 8 Avr 2018 - 0:06

Tariq Ramadan et l'excision
avatar
jacques58fan
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1512
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 8 Avr 2018 - 11:42

@jacques58fan a écrit:Tariq Ramadan et l'excision


M. Jacques,
Votre propos sur l'excision ne concerne pas directement le présent sujet... 
      C'est tout de même un bon propos...
     Cette vidéo de référence informe que l'excision, 
                                       et également la circoncision, 
    ne sont pas mentionnées dans le Coran 
                et que les convictions concernant cette pratique 
                         ne font pas l'unanimité 
             parmi les Musulmans... 
    Elle informe également 
                    que cette coutume rituelle
            vient des hadiths,
         c'est-à-dire de la tradition ''prophétique'' 
                                       sunnite des mahométants, (lignée du ''prophète'')
          et qu'il y a des débats sur ces pratiques actuellement 
                        au sein des communautés musulmanes...
Merci, on pourrait s'en servir, le cas échéant,
                    pour faire un parallèle 
                        concernant la pratique rituelle 
                                 de la circoncision qui n'a
                 pas été conservée dans les religions chrétiennes...
Quant à l'excision (la circoncision au féminin) sûrement moins courante que la circoncision, 
   l'islam parle de la modération là-dessus... 
Pour le reste, concernant cette question précise de l'excision,
           elle demeure plus un cas de conscience 
             qui ne concerne que ces communautés qui la pratiqueraient encore.
Personnellement je crois que la plupart ne la pratique plus, 
          du moins, je serais porté à le croire chez les plus occidentaux...
Pour le reste je ne sais pas. 
    piste de réflexion:
                  http://musulmane.com/et-lexcision/
                       
site musulman 
   mieux documenté:             Musulmane et fière de l'être


Dernière édition par Bryand le Lun 9 Avr 2018 - 14:25, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 8 Avr 2018 - 20:18


---Aujourd'hui, dimanche 8 avril 2018         Dimanche de la Miséricorde
                                                 2e semaine de Pâques  B  
                  / Les Apôtres rendent témoignage / Il faut croire que Jésus est le Fils de Dieu   
                    / Croire ( et être baptisé) : Heureux ceux qui croient sans avoir vu. / 
                 Ceux à qui vous remettrez les péchés leurs péchés seront remis.   /

1-Actes 4 : 32-35 « D'un seul cœur et d'une seule âme les croyants  ... » 
      «Avec beaucoup de puissance, les Apôtres 
                 rendaient témoignage à la résurrection du Seigneur Jésus ... »
2-psaume 117 :  (117 (118), 2-4, 16 ab-18, 22-24) R/ Rendez grâce au Seigneur : 
                  Il est bon ! Éternel est son amour ! ou : Alléluia ! (117 : 1)
3- 1 Jean 5 : 1-6 « Tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde »  
                    Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu ... 
                                                                       et il fait ce qu'il commande
----acclamation  Jean 20 : 29 Thomas, parce que tu m’as vu, tu crois, dit le Seigneur. 
                      Heureux ceux qui croient sans avoir vu ! Alléluia.
4-Jean 20 : 19-31 « Huit jours plus tard, Jésus vient » 
                                         Heureux ceux qui croient sans avoir vu.
5-bréviaire Colossiens 3 : 1-17  Une vie nouvelle.
                                         «... renouvelé à l'image de son Créateur ,
                      ...   vivez dans la reconnaissance... Instruisez-vous et avertissez-vous... »
6--homélie de saint Augustin aux nouveaux baptisés. 
                          Le 2e dimanche de Pâques. Ceux qui sont renés dans le Christ. 
 --

-_----------__________________________________________
   3- 1 Jean 5 : 1-6 « Tout être qui est né de Dieu
                                                 est vainqueur du monde »  
                    Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu ... 
                                               et il fait ce qu'il commande.»
«   «Bien-aimés, celui qui croit que Jésus est le Christ, 
                         celui-là est né de Dieu ; 
             celui qui aime le Père qui a engendré
                          aime aussi le Fils qui est né de lui. 
          Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu :
                  lorsque nous aimons Dieu 
                       et que 
              nous accomplissons ses commandements. 
            Car tel est l’amour de Dieu :
     garder ses commandements ; 
          et ses commandements ne sont pas un fardeau,
                      puisque tout être 
                                      qui est né de Dieu
                          est vainqueur 
                                       du monde. 
    Or la victoire remportée sur le monde, 
         c’est notre foi
     Qui donc est vainqueur du monde ?
              N’est-ce pas 
       celui qui croit que Jésus
                        est le Fils de Dieu ?
         C’est lui, Jésus Christ, 
             qui est venu par l’eau 
                                     et 
                                  par le sang :
       non pas seulement avec l’eau, 
                         mais avec l’eau et avec le sang.
         Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit,
                                  car l’Esprit est la vérité. »       
----   -----   ---   --------  ---   -------- 
-4-Jean 20 : 19-31 -    ... Ceux à qui vous remettrez les péchés ... 
«C’était après la mort de Jésus.
          Le soir venu, en ce premier jour de la semaine,
                 alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples 
                       étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole,
                       il leur montra ses mains et son côté.
              Les disciples furent remplis de joie 
                                                en voyant le Seigneur. 
     Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous !
                De même que le Père m’a envoyé, 
                 moi aussi, je vous envoie. » 
      Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux
                et il leur dit : « Recevez 
                                       l’Esprit Saint. 
               À qui vous remettrez ses péchés,
                                                       ils seront remis

                     à qui vous
             maintiendrez ses péchés,
                ils seront maintenus
.
» 
    Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau),
                           n’était pas avec eux quand Jésus était venu.
                 Les autres disciples lui disaient :
         '' Nous avons vu le Seigneur ! ''
                     Mais il leur déclara :
                          '' Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous,
                             si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, 
                                si je ne mets pas la main dans son côté,
                    non, je ne croirai pas ! '' 
     Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison,
           et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées,
                 et il était là au milieu d’eux.
           Il dit : '' La paix soit avec vous ! '' 
         Puis il dit à Thomas : 
                   '' Avance ton doigt ici, et vois mes mains ;
                      avance ta main, et mets-la dans mon côté :
                    cesse d’être incrédule, sois croyant.» 
       Alors Thomas lui dit : '' Mon Seigneur et mon Dieu !''
Jésus lui dit : '' Parce que tu m’as vu, tu crois. 
                              Heureux ceux qui croient sans avoir vu. ''
                Il y a encore beaucoup d’autres signes
                                                                  que Jésus a faits en présence des disciples 
                                                     et qui ne sont pas écrits dans ce livre.
Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez 
                                               que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu
                              et pour qu’en croyant
                       vous ayez la vie en son nom.  » 

                                                                                                                                
-----   ----   ------  ----  ------  
-5-bréviaire Colossiens 3 : 1-17  Une vie nouvelle.
                                         «... renouvelé à l'image de son Créateur ,
                      ...   vivez dans la reconnaissance... 
                                                                Instruisez-vous et avertissez-vous... »
-« « 1 Si donc vous êtes ressuscités avec le Christ,
              recherchez les réalités d’en haut : 
                 c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. 
    2 Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre.
   3 En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu.
    4 Quand paraîtra le Christ, votre vie,
             alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. 
    5 Faites donc mourir en vous 
                     ce qui n’appartient qu’à la terre :
          débauche, impureté, passion, désir mauvais, 
                      et cette soif de posséder, qui est une idolâtrie.
   6 Voilà ce qui provoque la colère de Dieu
                                           contre ceux qui lui désobéissent,
 7 voilà quelle était votre conduite autrefois lorsque, vous aussi, vous viviez dans ces désordres. 
  8 Mais maintenant, vous aussi, débarrassez-vous de tout cela : 
                  colère, emportement, méchanceté, insultes, propos grossiers sortis de votre bouche. 
  9 Plus de mensonge entre vous : 
                 vous vous êtes débarrassés de l’homme ancien 
                             qui était en vous et de ses façons d’agir, 
     10 et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau qui, 
                     pour se conformer à l’image de son Créateur
                        se renouvelle sans cesse en vue de la pleine connaissance
           11 Ainsi, il n’y a plus le païen et le Juif, le circoncis et l’incirconcis, 
                                il n’y a plus le barbare ou le primitif, l’esclave et l’homme libre ;
                  mais il y a le Christ :
                                 il est tout, et en tous. 
          12 Puisque vous avez été choisis par Dieu, 
                    que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, 
              revêtez-vous de tendresse
                              et de compassion, 
                                   de bonté, d’humilité, 
                                           de douceur et de patience. 
    13 Supportez-vous les uns les autres,
             et pardonnez-vous mutuellement 
                                     si vous avez des reproches à vous faire.
             Le Seigneur vous a pardonnés
                                  faites de même
  14 Par-dessus tout cela, ayez l’amour, 
                              qui est le lien le plus parfait.
15 Et que, dans vos cœurs, règne la paix du Christ 
                                    à laquelle vous avez été appelés
                    vous qui formez un seul corps. 
         Vivez dans l’action de grâce.
  16 Que la parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse ;
               instruisez-vous et reprenez-vous les uns les autres en toute sagesse ; 
                                                par des psaumes, 
                                                     des hymnes
                                                     et des chants inspirés

chantez à Dieu, dans vos cœurs, 
           votre reconnaissance
  17 Et tout ce que vous dites, 
              tout ce que vous faites, 
          que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, 
              en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père.»  
---  -----  ---  -----  ---  
6--homélie de saint Augustin aux nouveaux baptisés. 
                          Le 2e dimanche de Pâques. 
                                  Ceux qui sont renés dans le Christ
«   C'est à vous que je m'adresse, enfants nouveau-nés, 
                vous qui êtes des tout-petits dans le Christ, 
                      la nouvelle génération mise au monde 
                        par l'Église,
                                   le don du Père, 
            la fécondité de la Mère, de tendres bourgeons, 
               l'essaim tout nouveau,
                   la fleur de notre fierté et le fruit de notre labeur, 
                   ma joie et ma couronne, 
     vous qui tenez bon dans le Seigneur.
 Je vous adresse les paroles de l'Apôtre : Revêtez Jésus Christ 
                        et ne vous abandonnez pas aux préoccupations de la chair pour satisfaire vos convoitises,
                          afin de revêtir par votre vie 
                            ce que vous avez revêtu par le sacrement
            Vous tous qui avez été baptisés dans le Christ, 
                              vous avez revêtu le Christ. 
         Il n'y a plus ni Juif ni païen,
                 ni esclave ni homme libre,
                           ni homme ni femme :
             tous, vous ne faites plus qu'un dans le Christ Jésus.
Telle est la force du sacrement :
               il est le sacrement de la vie nouvelle
                   qui commence maintenant par le pardon 
                           de tous les péchés passés,
           et qui trouvera son accomplissement dans la résurrection des morts.
   Car vous avez été mis au tombeau avec le Christ par le baptême dans sa mort ; 
          de même que le Christ est ressuscité des morts, 
             ainsi devez-vous mener une vie nouvelle.
Vous vous conduisez maintenant par la foi,
               aussi longtemps que, dans ce corps mortel, 
                   vous êtes en exil loin du Seigneur.
    Mais vers celui vers qui vous tendez, vous avez un chemin sûr :
                                       le Christ lui-même est ce chemin,
                   il a voulu le devenir en se faisant homme pour nous.
         Car il a réservé une grande douceur 
                  pour ceux qui le craignent ;
                      il a voulu la commencer et la parfaire 
                    pour ceux qui espèrent en lui, 
                       du fait que nous recevrons en réalité 
                        ce que nous avons reçu 
                                            maintenant en espérance. ~
C'est aujourd'hui l'octave de votre naissance ; 
              aujourd'hui s'accomplit en vous le sceau de la foi 
                        qui était conféré chez les anciens Pères avec la circoncision de la chair 
                                        qu'on faisait huit jours après la naissance charnelle. ~ 
       C'est pourquoi le Seigneur en ressuscitant a dépouillé la chair mortelle ; 
           non pas qu'il ait surgi avec un autre corps,
                 mais avec un corps qui ne doit plus mourir ; 
    il a ainsi marqué de sa résurrection le '' jour du Seigneur ''. 
C'est le troisième jour après sa passion, 
            mais dans le compte des jours qui suivent le sabbat, 
      c'est le huitième, en même temps que le premier.
C'est pourquoi vous-mêmes avez reçu le gage de l'Esprit
                          non pas encore dans sa réalité, 
                                     mais dans une espérance déjà certaine
              parce que vous possédez
                   le sacrement de cette réalité
   Ainsi donc, si vous êtes ressuscités avec le Christ, 
         recherchez les réalités d'en haut : 
              c'est là qu'est le Christ, 
              assis à la droite de Dieu.
    Le but de votre vie est en haut, 
       et non pas sur la terre. 
   En effet, vous êtes morts avec le Christ, et votre vie reste cachée avec lui en Dieu.
           Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. »  
---  -----  -----  ---   -------  ---  -------  


Dernière édition par Bryand le Lun 9 Avr 2018 - 18:49, édité 2 fois
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par jacques58fan le Lun 9 Avr 2018 - 3:09

Iran  30 000 pendaisons en 1988 en 3 mois Y compri des femmes enceintes

https://rutube.ru/video/fa5c6640d3d2dc60db7c531f978be2e1/ 35 min
avatar
jacques58fan
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1512
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 9 Avr 2018 - 14:11

@jacques58fan a écrit:Iran  30 000 pendaisons en 1988 en 3 mois Y compri des femmes enceintes

https://rutube.ru/video/fa5c6640d3d2dc60db7c531f978be2e1/ 35 min

Sujet très intéressant, mais pour ne pas le considérer hors sujet... 
                                                          
                                                            je précise ce commentaire dans le spoiler suivant...
Cliquer sur la phrase suivante pour voir l'intérieur... :

en plus complet:
La vidéo (plus courte) que vous avez référée Jacques n'est pas de Youtube, donc ne peut être affichable...  Voici la vidéo plus complète (h   10 minutes || à partir de la 35e minute c'est la réplique de votre vidéo... ) permettant d'approfondir votre intéressant sujet...   Mais étant hors sujet mieux vaut l'utiliser au bon endroit. . . Exemple: Étude sur l'Iran:  et de ses codes religieux 
          dont, parmi l'ensemble de ce peuple beaucoup aimeraient être libérés.
           Mais on peu le conserver ici 
                      dans l'idée de démontrer qu'un vaste ensemble du peuple 
                               voudrait se libérer de leurs soumissions à cette culture 
                                        qu'ils comparent eux-mêmes à une insupportable oppression...
    Parallèle entre les dirigeants actuels de ce pays 
                  et cette partie du peuple iranien 
            qui désirerait s'occidentaliser. . .    Votre vidéo demeure un résumé très intéressant 
                           (plus utile à ceux qui ont moins de temps) 
                                   et celle que je suggère offre encore davantage             
à tous ceux qui souhaiteraient une étude plus approfondie sur ce passionnant sujet... Prise de conscience que beaucoup parmi les peuples islamisés  à tant de ''soumissions'' veulent se libérer des régimes totalitaires islamistes comme le sont ceux extrémistes dirigés par les ayatollahs...
La vidéo youtube offre davantage car elle parle du temps, dans les années 60,  
                                                          ((au temps du Chah d'Iran))
                            où la femme pouvait librement ne pas porter le voile
                et l'oppression religieuse par le régime officiel du Chah n'existait pas 
                             (((( l'oppression politique faisait ses ravages...    
                                          contre l'idéologie communiste par exemple,
                            mais le chah voulait moderniser les habitudes vestimentaires, entre autres,
                                                                                                                imposées par la religion... , 
                                             ce qui déplaisait aux chefs religieux ))))
                         et les opposants au régime menés par  l'ayatollah Khomeini,
                                                           qui allaient renverser le régime en 1979.  
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 9 Avr 2018 - 20:46


---Aujourd'hui, lundi 9 avril 2018  2e semaine de Pâques  B   Renaître 
-antienne d’ouverture : Romain 6 : 9 Le Christ ressuscité des morts ne meurt plus; 
                                                     sur lui la mort n’a plus aucun pouvoir, alléluia. 
1-Actes 4 : 23-31 Lorsqu’ils eurent fini de prier tous furent 
                                                                   remplis de l’Esprit Saint
                                Alors ils annoncèrent la parole de
                                                                   Dieu avec assurance.
2-psaume 2 : 1-3, 4-6, 7bc-9          R/ Heureux qui trouve en Dieu son      
                                                                      refuge ! Alléluia ! (cf. 2 : 12)
- --acclamation  Colossiens 3 : 1  Si vous êtes ressuscités avec le Christ,
                                     recherchez les réalités d’en haut
                            c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Alléluia.
3-évangile Jean 3 : 1-8 Personne à moins de naître de l’eau 
                                                                             et de l’Esprit 
                                            ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.
4-bréviaire Apocalypse 1 : 1-20 Vision du Fils de l’homme. 
5--homélie pascale ancienne La Pâque, commencement de la vie éternelle.  
                           Quand la Vérité est présente la figure est périmée               
  --

-_----------__________________________________________
  --Introduction au MISSEL de la semaine :
      Après la libération de Pierre et de Jean, 
             la communauté chrétienne prie en rappelant
        les paroles du psaume 2,
    interprétées comme prophétie de la passion
                                  et de la résurrection du Messie:
1-Actes 4 : 23-31 Lorsqu’ils eurent fini de prier tous furent 
                                                                   remplis de l’Esprit Saint
                                Alors ils annoncèrent la parole de
                                                                   Dieu avec assurance.
« 23 Lorsque Pierre et Jean eurent été relâchés,
     ils se rendirent auprès des leurs et rapportèrent
        tout ce que les grands prêtres et les anciens
            leur avaient dit.
24 Après avoir écouté, tous, d’un même cœur, 
           élevèrent leur voix vers Dieu en disant :
     « Maître, toi, tu as fait le ciel
                                   et la terre 
                                     et la mer 
                            et tout ce qu’ils renferment.
25 Par l’Esprit Saint, tu as mis dans la bouche 
           de notre père David, ton serviteur, les paroles que voici :
     Pourquoi ce tumulte des nations, 
 ce vain murmure des peuples ?
                                                   
    26 Les rois de la terre se sont dressés, 
       les chefs se sont ligués entre eux
                contre le Seigneur et contre son Christ ?
   27 Et c’est vrai : dans cette ville, Hérode et Ponce Pilate,
            avec les nations et le peuple d’Israël, 
      se sont ligués contre Jésus, ton Saint, ton Serviteur,
          le Christ à qui tu as donné l’onction ;
28 ils ont fait tout ce que tu avais décidé d’avance dans ta puissance et selon ton dessein.
29 Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces :
          donne à ceux qui te servent de dire ta parole avec une totale assurance.
   30 Étends donc ta main pour que se produisent guérisons, signes et prodiges, 
          par le nom de Jésus, ton Saint, ton Serviteur. » 
   31 Quand ils eurent fini de prier, le lieu où ils étaient réunis se mit à trembler,
            ils furent tous remplis du Saint-Esprit 
                                        et ils disaient la parole de Dieu avec assurance. »
---  -----   -------   ---   -------   ---  -----  ------ 
3-Jean 3 : 1-8 Personne à moins de naître de l’eau 
                                                                   et de l’Esprit 
                                            ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.
«  «Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; 
      c’était un notable parmi les Juifs.
            Il vint trouver Jésus pendant la nuit.
               
 Il lui dit :
          '' Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu 
                        que tu es venu 
                comme un maître qui enseigne,
car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis,
               si Dieu n’est pas avec lui.
» Jésus lui répondit : 
      « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut
                      on ne peut voir le royaume de Dieu. »
      Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître
quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? »
Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne,
                   à moins 
                     de naître de l’eau et de l’Esprit,
            ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 
        Ce qui est né de la chair est chair ; 
                ce qui est né de l’Esprit est esprit.
Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut
           Le vent souffle où il veut :
                  tu entends sa voix, 
                              mais tu ne sais ni d’où il vient 
                                                     ni où il va. 
         Il en est ainsi pour qui est 
                                    du souffle 
                                         de l’Esprit. »
---   -------    ----  ------ 
 5--homélie pascale ancienne La Pâque
                                                commencement de
                                                            la vie éternelle.  
                           Quand la Vérité est présente 
                                               la figure est périmée.  
« La Pâque célébrée par les Juifs symbolisait 
                                        le salut de leurs premiers-nés. 
         Mais celle que nous célébrons 
                  est la cause du salut de tous les hommes
           en commençant par le premier homme créé qui est sauvé et vivifié en eux tous.
Les réalités partielles et provisoires, images et figures
                           des réalités parfaites et éternelles
       préludaient, ainsi que des esquisses, 
           à la Vérité qui s'est maintenant levée à l'horizon ; 
          mais quand la Vérité est présente,
                                la figure est périmée :
              c'est ainsi qu'après l'arrivée d'un roi, personne ne juge convenable
                      de délaisser le roi vivant pour se prosterner devant son image.
    Il est donc bien évident que la figure est inférieure à la Vérité, 
             quand la figure fête la vie éphémère des premiers-nés des Juifs,
                 tandis que la Vérité fête la vie permanente de tous les hommes. 
     Car ce n'est pas grand-chose d'échapper à la mort
                                   pour un temps bref quand on mourra peu après, 
             mais c'est une grande chose 
                   que d'échapper totalement à la mort ; 
         c'est ce qui nous arrive,
                               puisque 
                            le Christ,
                       notre Agneau pascal, a été immolé.
Le nom même de la fête prend toute son excellence 
                          si on le traduit en l'appliquant à la vérité. 
     « Pâque », en effet, se traduit
                  par « passage », 
                                       puisque l'Exterminateur qui frappait les premiers-nés 
                        ''passait'' les maisons des Hébreux. 
           Mais ce ''passage'' de l'Exterminateur,
              c'est chez nous qu'il est véritable,
                                lorsque, une fois pour toutes,
                   il « passe par-dessus » nous, 
                            qui avons été ressuscités par le Christ 
                                                                           pour la vie éternelle. ~
Qu'est-ce que signifie, si on la considère par rapport à la Vérité, 
           cette prescription de prendre pour commencement de l'année 
                       ce moment où s'accomplissent la Pâque et le salut des premiers-nés ?
        Cela signifie que, 
                     pour nous aussi, le commencement de la vie éternelle, 
                        c'est le sacrifice de l'Agneau pascal.
             En effet, l'année symbolise l'éternité, 
                  parce qu'elle revient toujours en cercle sur elle-même, 
                       et ne s'arrête à aucun terme. 
          Et le Christ, offert en victime pour notre salut,
               est le Père de l'éternité à venir
        C'est-à-dire que, rendant périmée toute notre vie antérieure,
              il nous donne le commencement d'une autre vie
                                                                   par 
                                           le bain de la nouvelle naissance
                                                        à la ressemblance de sa mort et de sa résurrection.

En conséquence, tout homme 
                           qui connaît l'Agneau pascal
                                       immolé pour son salut 
                      doit considérer que pour lui le commencement de la vie,
                             c'est le moment à partir
                                         duquel le Christ est immolé pour lui
            Or le Christ est immolé pour lui lorsque lui-même
                                              reconnaît la grâce 
                         et comprend la vie procurée par cette immolation. 
        Sachant cela, qu'il aspire à prendre le commencement de cette vie nouvelle 
                    et ne retourne plus vers l'ancienne,
              dont il atteint le terme. 
   Car il est écrit : Nous qui sommes morts au péché, 
              comment continuerions-nous de vivre en lui ?»
avatar
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2020
Age : 66
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 18 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum