Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-39%
Le deal à ne pas rater :
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
73 € 120 €
Voir le deal

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Page 27 sur 27 Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27

Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Mar 5 Jan 2021 - 15:54

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
  Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année B
du lundi 4 au samedi 9 janvier 2021
--mardi 5 janvier 2021 année  B  - Semaine qui suit le dimanche de l'Épiphanie.
Aimer c’est connaître.
       -antienne d’ouverture --Psaume 117 : 26-27 Béni soit au nom du Seigneur
                                                  celui qui vient; Dieu, le Seigneur, nous donne sa lumière. 
1-1 Jean 4 : 7-10 Dieu est amour. 
2-psaume 71 : 1-2, 3-4, 7-8 (71 (72),) R/ Tous les rois
                                                                         se prosterneront devant lui,
                                                                      tous les pays le serviront. 
   -acclamation –Luc 4 : 18-19 Le Seigneur m’a envoyé 
                                             porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, 
                                                          annoncer aux captifs leur libération. Alléluia. 
3- évangile Marc 6 : 34-44 Par la multiplication des pains
                                                       Jésus montre qu’il est prophète.  
      -antienne de la communion Jean 1 : 14   À cause du grand amour dont il nous a aimés,
                                                Dieu a envoyé son Fils partager
                                       notre condition humaine en toute chose, excepté le péché.
4-bréviaire Isaïe 62 : 1-12 Éclatante restauration de Sion. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Homélie du Ive siècle pour l’Épiphanie. L’eau et l’Esprit. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro générale : Le merveilleux échange 
             que l’Incarnation établit entre Dieu et l’homme 
                     nous a été révélé dans les fêtes de Noël.
                   Il est encore mis en lumière dans l’Épiphanie,
               qui ''nous dévoile dans le Christ le mystère du salut
            pour que tous les peuples en soient illuminés'' (Pr). 
       L’oraison de ce jour nous le dit en des termes dont la concision n’a d’égale que la profondeur, 
      et elle nous met sur les lèvres la prière qui résume  la grâce rattachée à la venue du Fils de Dieu en notre chair :
  ''Puisque nous reconnaissons que son humanité fut semblable à la nôtre, 
donne-nous, Dieu éternel, d’être transformés par lui 
                                         au plus intime de notre cœur» (P1). 
1-1 Jean 4 : 7-10 Dieu est amour. 
--intro : Dieu est amour : c’est lui qui nous a aimé le premier 
                                      et qui a envoyé son Fils dans le monde
 
                           pour que nous vivions par lui. 
              C’est pourquoi nous devons aimer comme Dieu aime.
«  Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. 
     Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. 
                 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour
              Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : 
             Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. 
          Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, 
      c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés.  » 
------
4-bréviaire Isaïe 62 : 1-12 Éclatante restauration de Sion. 
--intro : Le peuple de Dieu symbolisé par la ville sainte 
                   connaît une brillante destinée. 
               Le prophète annonce déjà le récit de l’Apocalypse 
                              célébrant les noces de la Jérusalem nouvelle et de l’Agneau. 
                         Ce poème ouvre nos yeux sur les promesses irrévocables
                                              qui nous ont été faites d’un avenir où,
                                            l’ennemi disparu, 
                                        les sentinelles des murs de la Cité sainte
                                    n’auront plus qu’à chanter les louanges du Seigneur. 
« Pour la cause de Sion, je ne me tairai pas, 
               et pour Jérusalem, je n’aurai de cesse 
                       que sa justice ne paraisse dans la clarté
                                                    et son salut comme une torche qui brûle.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Rzojou18
paroles:
{O Vient, O Vient, Emmanuel}

Gaude! Gaude! * Gaude! Gaude! * Gaude! Gaude! * Gaude!
Gaude! (
Réjouis-toi! )
O Vient, O Vient, Emmanuel, * pour libérer ta captive
Israël
qui pleure en exil solitaire ici * avant que le Fils de Dieu
apparaissent
Réjouis-toi! Réjouis-toi! Israël,  Emmanuel  viendra
          * pour toi

O Vient, O Vient, Emmanuel * mettre fin à la captivité
d'Israël, * Qui gémit en exil, * privée du Fils de Dieu

Gaude! Gaude! Emmanuel * nascetur pro te, Israël
Réjuis-toi! Emmanuel viendra pour toi!
Gaude! Gaude! * Gaude! Gaude! * Gaude! Gaude! * Gaude!
Gaude!

Gaude! Gaude! Emmanuel * nascetur pro te, Israël

Gaude! Gaude! Emmanuel * nascetur pro te, Israël
   
                     


              Et les nations verront ta justice ;
                     tous les rois verront ta gloire
                        On te nommera d’un nom nouveau que la bouche du Seigneur dictera.
               Tu seras une couronne brillante dans la main du Seigneur, 
                                     un diadème royal entre les doigts de ton Dieu.
                       On ne te dira plus : '' Délaissée ! '' À ton pays, nul ne dira : '' Désolation ! ''
               Toi, tu seras appelée   '' Ma Préférence '', cette terre se nommera '' L’Épousée ''. 
         Car le Seigneur t’a préférée, et cette terre deviendra '' L’Épousée ''.
                          Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. 
                              Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, tu seras la joie de ton Dieu.
                    Sur tes remparts, Jérusalem, j’ai placé des veilleurs ; 
                       ni de jour ni de nuit, jamais ils ne doivent se taire. 
                            Vous qui tenez en éveil la mémoire du Seigneur,
                                     ne prenez aucun repos !
                     Ne lui laissez aucun repos qu’il n’ait rendu Jérusalem inébranlable, 
                        qu’il ne l’ait faite louange pour la terre !
               Le Seigneur l’a juré par sa droite et par son bras puissant : 
                           '' Jamais plus je ne laisserai tes ennemis manger ton blé, 
                                 jamais plus les étrangers ne boiront ton vin nouveau, fruit de ton labeur.
                          Ce sont les moissonneurs qui mangeront le blé :
                                     ils loueront le Seigneur ; 
                                              ce sont les vendangeurs qui boiront le vin 
                                                                dans les cours de mon sanctuaire. ''
                   Passez, passez les portes, préparez le chemin du peuple.
                                Frayez, frayez la route, ôtez-en les pierres. 
                                                Pour les peuples, dressez un étendard.
                             Voici que le Seigneur se fait entendre
                                          jusqu’aux extrémités de la terre
                                Dites à la fille de Sion : Voici ton Sauveur qui vient

                               avec lui, le fruit de son travail, et devant lui, son ouvrage.
                  Eux seront appelés '' Peuple-saint '',
                                              '' Rachetés-par-le-Seigneur '', 
                    et toi, on t’appellera '' La-Désirée '', '' La-Ville-qui-n’est-plus-délaissée ''.  »
------------------

À suivre




   


Dernière édition par Bryand le Mer 27 Jan 2021 - 20:59, édité 3 fois
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Mer 6 Jan 2021 - 13:50

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année B 
du lundi 4 au samedi 9 janvier 2021
---------------------------
--mercredi 6 janvier 2021 année  B  - Semaine qui suit le dimanche de l'Épiphanie.
   -antienne d’ouverture -Isaïe 9 : 2 Le peuple qui marchait dans les ténèbres
                                                             a vu se lever une grande lumière;
                                                            sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre
                                                                          une lumière a resplendi.
1-1 Jean 4 : 11-18 Si nous nous aimons les uns les autres, 
                                  Dieu demeure en nous. 
2-psaume 71 : 1-2, 10-11, 12-13 (71 (72),) R/ Tous les rois se prosterneront devant lui,
                                                  tous les pays le serviront. (Ps 71 : 11)
-acclamation –1 Timothée 3 : 16  Louange à toi, Jésus Christ, 
                                                               manifesté dans la chair,
                                                                proclamé parmi les nations, 
                                                                 reconnu dans le monde. Alléluia.
3- évangile Marc 6 : 45-52 Ils virent Jésus marchant sur la mer. 
          -antienne de la communion 1 Jean 1 : 2 La Vie, qui était auprès du Père, 
                                                                     s’est manifestée, elle nous est apparue. 
4-bréviaire Isaïe 63 : 7-19 Prière pour un temps d’angoisse.  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- sermon de saint Proclus de Constantinople pour le baptême du Christ.
                                                Lumière du monde, ô Christ, tu es apparu aujourd’hui.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro générale : En suscitant l'étoile qui a guidé les mages vers Jésus Enfant,
                                 Dieu s'est révélé comme la lumière ''qui brille pour toutes les nations'' (P I). 
                         Ces deux thèmes de la lumière et de la marche à l'étoile 
                     s'imposent à la réflexion du chrétien. 
           Notre vie est ici-bas une traversée dans laquelle 
         nous devons user des biens qui passent, mais sans oublier que
                     nous sommes en marche
                             vers un monde meilleur (P 3). 
                   Elle est l'enjeu d'une lutte intime entre la lumière et les ténèbres. 
                La lumière aura remporté la victoire en nous
             lorsque nous aurons découvert
         le Dieu Amour et accepté la loi qu'il nous a faite 
      de nous aimer les uns les autres (L I ).
   -antienne d’ouverture -Isaïe 9 : 2 Le peuple qui marchait dans les ténèbres
                                                             a vu se lever une grande lumière; 
                                                            sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre
                                                                          une lumière a resplendi. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Anima_16
                                                                                                              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Anima_11
   1-1 Jean 4 : 11-18 Si nous nous aimons les uns les autres, 
                                  Dieu demeure en nous.
--intro : Saint Jean affirme le lien indissoluble
                                   entre vérité et charité. 
                        Proclamer que Jésus est le Fils de Dieu 
                 et croire à l'amour que Dieu a pour nous 
           en manifestant notre charité pour nos frères, 
        telle est la voie de la possession de Dieu, 
      garantie par la présence de son Esprit.
«  Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, 
                       nous devons, nous aussi,
                              nous aimer les uns les autres. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Oz_son17
        Dieu, personne ne l’a jamais vu. 
       Mais si nous nous aimons les uns les autres,
   Dieu demeure en nous
              et, en nous, son amour atteint la perfection. 
      Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous :
                    il nous a donné part à son Esprit
       Quant à nous, nous avons vu et nous attestons
            que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde
         Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, 
        Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. 
      Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. 
   Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. 
               Voici comment l’amour atteint, chez nous, sa perfection :
                   avoir de l’assurance au jour du jugement ; 
            comme Jésus, en effet, 
         nous ne manquons pas d’assurance en ce monde.
      Il n’y a pas de crainte dans l’amour,
                 l’amour parfait bannit la crainte ; 
             car la crainte implique un châtiment, 
          et celui qui reste dans la crainte
       n’a pas atteint la perfection de l’amour. » 
-------
3- évangile Marc 6 : 45-52 Ils virent Jésus marchant sur la mer.
--intro : La marche sur les eaux constitue, elle aussi, 
                    une manifestation de Jésus à ses disciples. 
                Ne comprenant pas encore le sens de la multiplication des pains, 
            ceux-ci sont d’abord dans l’effroi, 
          puis l’étonnement les saisit 
        devant le mystère de la personne de leur Maître. 
«   Aussitôt après avoir nourri les cinq mille hommes, 
          Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque 
                    et à le précéder sur l’autre rive, vers Bethsaïde, 
                  pendant que lui-même renvoyait la foule. 
               Quand il les eut congédiés, il s’en alla sur la montagne pour prier
            Le soir venu, la barque était au milieu de la mer et lui, tout seul, à terre. 
         Voyant qu’ils peinaient à ramer, car le vent leur était contraire, 
       il vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et il voulait les dépasser. 
     En le voyant marcher sur la mer, les disciples pensèrent que c’était un fantôme 
          et ils se mirent à pousser des cris. 
        Tous, en effet, l’avaient vu et ils étaient bouleversés. 
  Mais aussitôt Jésus parla avec eux et leur dit :
            ''Confiance ! c'est moi ; n’ayez pas peur !'' 

          Il monta ensuite avec eux dans la barque et le vent tomba ;
       et en eux-mêmes ils étaient au comble de la stupeur, 
  car ils n’avaient rien compris au sujet des pains : leur cœur était endurci. »  
-------  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- sermon de saint Proclus de Constantinople pour le baptême du Christ.
                                         Lumière du monde, ô Christ, tu es apparu aujourd’hui.
     «Le Christ s’est manifesté au monde,
             il a restauré ce monde livré au chaos,
                                 il lui a rendu sa splendeur. 
           Il a endossé le péché du monde et il a terrassé l’ennemi du monde. 
          Il a sanctifié les sources des eaux et il a illuminé les âmes des hommes. 
              Aux miracles il a joint des miracles plus grands encore.
                Aujourd’hui, en effet, la terre et la mer se sont partagé la grâce du Sauveur, 
                    et le monde entier a été comblé de joie

                  et la fête d'aujourd’hui montre un surcroît de merveilles par rapport à la fête précédente.
                       Car dans celle-ci la terre se réjouissait de la naissance du Sauveur,
                        parce qu’elle tenait couché dans la crèche le Seigneur de l’univers ; 
             mais aujourd’hui, avec la fête des Théophanies
                c’est la mer qui se réjouit hautement ; 
                     elle se réjouit de ce que, par l’intermédiaire du Jourdain, 
                        elle a reçu la bénédiction qui la sanctifie.
                    La fête précédente nous montrait un pauvre nourrisson qui manifestait notre pauvreté. 
                La fête d’aujourd’hui nous le fait voir dans sa perfection, 
                         elle nous suggère qu’il est l’Être parfait, issu de l’Être parfait.
            Alors, pour les Mages, le Roi était revêtu de la pourpre de son corps. 
        Aujourd’hui, au baptême, celui qui est la Source, est enveloppé par l’eau du fleuve.
      Allons, regardez ces merveilles incroyables : 
               le Soleil de justice qui se baigne dans le Jourdain, 
                 le Feu qui se plonge dans l’eau, 
             Dieu qui est sanctifié par un homme !
           Aujourd’hui, toute la création éclate en louanges et s’écrie : 
                     Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! 
        Béni soit celui qui vient en tout temps, car ce n’est pas aujourd’hui son premier avènement. ~
       Et qui est-il ?
            Dis-le-nous clairement, bienheureux David :
               Dieu, le Seigneur,  nous illumine. 
          Le prophète David n’est pas le seul à nous le dire ;
                 l’Apôtre Paul y ajoute son témoignage lorsqu’il proclame :
                      La grâce de Dieu s’est manifestée
         pour le salut de tous les hommes.
                              Elle nous instruit
              Elle ne s’est pas manifestée pour le salut de certains hommes, 
                         mais pour le salut de tous
          Car c’est à tous, Juifs aussi bien que non-Juifs, 
               qu’elle accorde le salut par le baptême
                       qu’elle offre le baptême
            comme un bienfait universel.
       Allons, regardez ce stupéfiant déluge, bien supérieur à celui du temps de Noé. 
          Alors, l’eau du déluge fit mourir le genre humain ; 
       aujourd’hui, l’eau du baptême
                par la puissance de Celui qui a été baptisé, 
              ramène les morts à la vie. ~ 
    Alors, une colombe, portant dans son bec un rameau d’olivier,
               a préfiguré la bonne odeur du Christ. 
      Aujourd’hui le Saint-Esprit
              en survenant sous l’apparence d’une colombe,
          nous montre combien
     le Seigneur est miséricordieux.   » 
-----   
À suivre.


Dernière édition par Bryand le Dim 10 Jan 2021 - 11:06, édité 1 fois
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Jeu 7 Jan 2021 - 15:00

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année B 
du lundi 4 au samedi 9 janvier 2021
---------------------------
--jeudi 7 janvier 2021 année  B  - Semaine qui suit le dimanche de l'Épiphanie.
-antienne d’ouverture -Jean 1 : 1 Au commencement
                 et avant le temps le Verbe était Dieu :


                     c’est lui qui a voulu naître dans le temps des hommes
                                        et
                               devenir le Sauveur du monde.
1-1 Jean 4 : 19—5 : 4 Celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère! 
2-psaume 71 : 1-2, 14.15bc, 17 (71 (72),) R/ Tous les rois se prosterneront devant lui, 
                                                tous les pays le serviront. (Ps 71 : 11)
     -acclamation –Luc 4 : 18-19 Le Seigneur m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, 
                                                                                annoncer aux captifs leur libération. Alléluia.
3- évangile Luc 4 : 14-22  ''Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture.''
           -antienne de la communion Jean 3 : 16 Dieu a tant aimé le monde 
                                                                          qu’il a donné le Fils unique : 
                                                                     ainsi, celui qui croit en lui ne périra pas 
                                                                   mais il obtiendra la vie éternelle.  
4-bréviaire Isaïe 63 : 19—64 : 11 Nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.   
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- commentaire de saint Cyrille d’Alexandrie sur l’évangile de Jean.
                                                   C’est pour nous que le Christ,
                                                au baptême, a reçu le Saint Esprit.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
1-1 Jean 4 : 19—5 : 4 Celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère!
--intro : Les thèmes fondamentaux de charité et de vérité
                 déjà développés par saint Jean sont repris sous d’autres aspects.
                           Notre amour du Dieu invisible doit se traduire
                      dans une démarche d’amour envers nos frères.
                 Pour naître de Dieu, il faut croire que Jésus est le Messie
                      et mettre en pratique ses commandements.
«  Bien-aimés, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier.
                    Si quelqu’un dit : '' J’aime Dieu '',
                           alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur.
                               En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit,
                                           est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas.
                                    Et voici le commandement que nous tenons de lui :
                                       celui qui aime Dieu,
                                           qu’il aime aussi son frère.
                               Celui qui croit que Jésus est le Christ,
                                                                        celui-là est né de Dieu ;

                                   celui qui aime le Père qui a engendré
                                       aime aussi le Fils qui est né de lui.
                       Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu :
                             lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements.
                                Car tel est l’amour de Dieu :
                                       garder ses commandements ;
                                           et ses commandements ne sont pas un fardeau,
                                                  puisque tout être qui est né de Dieu
                                                                             est vainqueur du monde.
                                                              Or la victoire remportée sur le monde, c’est notre foi. »
----------------
3- Luc 4 : 14-22 '' Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture ''
--intro : Une autre épiphanie du Christ :
                dans la synagogue de la cité où il avait grandi,
                       il lit la prophétie du livre d’Isaïe le concernant
                               et en montre la réalisation aujourd’hui en sa propre personne.
«    En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit,
                     revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région.
                             Il enseignait dans les synagogues,
                                  et tout le monde faisait son éloge.
                 Il vint à Nazareth, où il avait été élevé.
           Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat.
                 Et il se leva pour faire la lecture.                                    
                                                                                                       
              On lui remit le livre du prophète Isaïe.
                 Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
                                  L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction.
                                                                 Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
                                                                                     annoncer aux captifs leur libération,

                                                   et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue,
                                                              remettre en liberté les opprimés,
                                                                      annoncer une année favorable
                                                               accordée par le Seigneur.
        Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit.                                   
          Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
                              Alors il se mit à leur dire :
                                          '' Aujourd’hui s’accomplit
                          ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. ''
              Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient
                        des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. »
-------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- commentaire de saint Cyrille d’Alexandrie sur l’évangile de Jean.
                              C’est nous que le Christ, au baptême, a reçu le Saint Esprit.
    « Le Créateur de l’univers avait décidé
             de récapituler toutes choses dans le Christ,
                    par une réalisation magnifique,
                           et de restaurer la nature humaine dans son premier état.
         Il promet donc de lui rendre,
                avec tous les autres dons,
                                    le Saint-Esprit.

       En effet, elle n’aurait pas pu autrement
               retrouver la possession paisible et durable de ses biens.
    Aussi Dieu a-t-il fixé le moment où le Saint-Esprit descendrait vers nous,
           et il nous en a fait la promesse :
                         En ces jours-là – évidemment ceux de notre Sauveur –,
                                        je répandrai mon Esprit sur tout être de chair.
             Lorsque le temps de cette générosité
                    a fait venir sur cette terre le Fils unique incarné,
                      c’est-à-dire un homme né d’une femme,
                                           selon la sainte Écriture,
                           Dieu le Père nous a encore donné son Esprit,
                             et le premier qui le reçut fut le Christ,
                                   comme étant le premier exemplaire de la nature renouvelée.
                          Jean le Baptiste l’affirme :
                            J’ai vu l’Esprit descendre du ciel et demeurer sur lui. ~
                Si l’on dit que le Christ a reçu le Saint-Esprit,
                                c’est en tant qu’il s’est fait homme
                                        et en tant qu’il convenait à l’homme de le recevoir.
                         Sans doute, il est le Fils de Dieu le Père,
                                   et engendré de sa substance,
                                           et cela avant l’incarnation et même
                                                        avant tous les siècles.
                     Malgré cela, il n’éprouve aucune tristesse à entendre le Père lui dire,
                                maintenant qu’il s’est fait homme : Tu es mon Fils ;
                                                                      moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
                          Celui qui était Dieu, engendré par lui avant les siècles,
                               le Père dit qu’il est engendré aujourd’hui :
                                            cela signifie qu’il nous accueille en lui
                                                                                   comme des fils adoptifs,
                                                 car toute l’humanité était contenue dans le Christ
                                                                                           en tant qu’il était homme.
                               En ce sens, on dit que le Père, alors que son Fils possédait déjà son Esprit,
                                        le lui donne de nouveau, de telle sorte
                                                           que nous soyons gratifiés de l’Esprit
                                                                en lui.
                                 C’est pour cela
                                    qu’il prend en charge la descendance d’Abraham, selon l’Écriture,
                                        et qu’il s’est rendu  en tout semblable à ses frères.
                                                   Ce n’est donc pas pour lui-même
                                                       que le Fils unique a reçu le Saint-Esprit.
                                              Car l’Esprit est à lui,
                                                                       en lui
                                                                    et par lui,
                                                     comme nous l’avons déjà dit.
                                         Mais parce que, s’étant fait homme,
                                                 il possédait en lui toute la nature humaine,
                                                   il a reçu l’Esprit afin de la récapituler tout entière,
                                                    en la restaurant dans son premier état. ~

                   Nous pouvons donc voir, par un sage raisonnement
                                                               et en nous appuyant sur
                                                                  les affirmations de la sainte Écriture,
                                                    que le Christ n’a pas reçu l’Esprit Saint pour lui-même,
                                          mais plutôt pour nous, qui étions en lui.
                                    Car c’est par lui que nous parviennent tous les biens. »
--------- 
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Ven 8 Jan 2021 - 21:58

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année B 
du lundi 4 au samedi 9 janvier 2021
---------------------------


--vendredi 8 janvier 2021 année A  - semaine après l’Épiphanie
                                                                   L’Esprit, l’eau et le sang :
                                                   ils sont trois qui rendent témoignage.
      -antienne d’ouverture -psaume 111 : 4 Une lumière s’est levée dans les ténèbres
                                                    pour les hommes au cœur droit :
                                 c’est le Seigneur miséricordieux, juste et plein de pitié.  
1-1 Jean 5 : 5-13 L’Esprit, l’eau et le sang rendent témoignage. 
2-psaume 147 : 12-13, 14-15, 19-20 (147 (147B),) R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! 
                                                                      Célèbre ton Dieu, ô Sion ! 147 : 12 ou : Alléluia ! 
        -acclamation –Matthieu 4 : 23 Jésus proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume 
                                                           et guérissait son peuple de toute langueur.  Alléluia.
3- évangile Luc 5 : 12-16 À l’instant même sa lèpre disparue.  
        -antienne de la communion 1 Jean 4 : 9 Voici comment Dieu a manifesté son amour pour nous : 
                                                Dieu a envoyé sin Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui.   
4-bréviaire Isaïe 65 : 12-25 Promesses de paix et de bonheur.    
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- sermon de saint Maxime de Turin pour l’Épiphanie. 
                                            Les mystères du baptême du Seigneur.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro générale : Durant la semaine de l'Épiphanie 
       nous lisons de nombreux récits de miracles de Jésus : 
               guérisons, multiplication des pains, 
                   marche sur la mer, purification d'un lépreux. 
           C'est qu'à la suite du miracle de Cana,
                 ils constituent autant d'épiphanies, de révélations de Dieu en Jésus Christ.
                    Plus encore que la toute-puissance du Seigneur et sa pitié pour les hommes,
                      ils nous disent sa volonté
                       de nous recréer intérieurement (Pr) 
                           par la foi et par l'amour, 
                    et d'introduire notre nature mortelle 
                             dans un monde où toutes les forces hostiles seront dominées. 
              C'est à ce monde que nous communions 
                                              en espérance dans l'Eucharistie
                                        par laquelle le Christ '' vient à notre rencontre '' (P 3).
---------   
-1 Jean 5: 5-13 L’Esprit, l’eau et le sang rendent témoignage. 
--intro :  La foi est source de vie éternelle :
                              cette foi est fondée 
                       d'une part sur le baptême du Christ 
                                            et sur sa mort en croix, 
                        d'autre part sur les sacrements de Baptême et d'Eucharistie, 
                             ainsi que sur la possession du Saint-Esprit
                             qui sont issus de la personne de Jésus 
                                                             et de là, nous sont transmis.
«   Bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde ? 
                N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu !
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Yhvh13
         C’est lui, Jésus Christ, 
                  qui est venu par l’eau et par le sang
                      non pas seulement avec l’eau, 
                        mais avec l’eau et avec le sang. 
            Et celui qui rend témoignage
                   c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité
        En effet, ils sont trois qui rendent témoignage,
                            l’Esprit, l’eau et le sang
                      et les trois n’en font qu’un
             Nous acceptons bien le témoignage des hommes ; 
                    or, le témoignage de Dieu a plus de valeur, 
                             puisque le témoignage de Dieu, 
                                      c’est celui qu’il rend à son Fils. 
                                Celui qui met sa foi dans le Fils de Dieu 
                                         possède en lui-même ce témoignage. 
                          Celui qui ne croit pas Dieu, celui-là fait de Dieu un menteur, 
                                    puisqu’il n’a pas mis sa foi 
                                                           dans le témoignage 
                                                                            que Dieu rend à son Fils. 
                                                                 Et ce témoignage, le voici : 
                                             Dieu nous a donné la vie éternelle, 
                                    et cette vie est dans son Fils
                           Celui qui a le Fils possède la vie ; 
                              celui qui n’a pas le Fils de Dieu ne possède pas la vie. 
                                          Je vous ai écrit cela pour que vous sachiez
                                                                        que vous avez la vie éternelle,
                                                          vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu. » 
---------   
-bréviaire Isaïe 65: 12-25 Promesses de paix et de bonheur.    
--intro : Dieu nous annonce l’achèvement de son œuvre
                         sous la forme d’une création nouvelle. 
                            Nous sommes déjà cette création, nous apprendra saint Paul.   
                     Mais elle ne paraîtra en pleine lumière qu’au retour glorieux du Christ. 
          Soyons tendus vers ce but,
                       qui établira enfin la parfaite justice
                                dont nous rêvons
                            et pour laquelle nous lutterions en vain
                      si nous la limitions au monde présent. 
«   Je vous destine à l’épée ; tous, vous plierez le genou pour être abattus ! 
             Car j’ai appelé, et vous n’avez pas répondu
                       j’ai parlé, et vous n’avez pas écouté ; 
                         vous avez fait ce qui est mal à mes yeux, 
                 et vous avez choisi ce qui me déplaît.
     C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : 
                Voici : mes serviteurs mangeront ; 
                                   vous, vous aurez faim;
                            mes serviteurs boiront ; 
                                         vous, vous aurez soif. 
                 Voici : mes serviteurs seront pleins d’allégresse ; 
                                              vous, vous serez pleins de honte.
                                Mes serviteurs crieront de joie, le cœur en fête ; 
                                      vous, vous pousserez des cris dans la douleur de votre cœur,
                                                                        vous hurlerez, l’esprit brisé !
                   Pour mes élus, votre nom servira de malédiction :
                                         '' Qu’il te fasse mourir comme un tel, le Seigneur Dieu ! ''
                         – Mais à ses serviteurs Dieu donnera un autre nom.
        Quiconque voudra se bénir lui-même dans le pays se bénira par le Dieu fidèle, 
           et quiconque, dans le pays, fera un serment le fera par le Dieu fidèle. 
                     Car la détresse passée sera oubliée, elle aura disparu à mes yeux.
                 Oui, voici : je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle
                                   on ne se souviendra plus du passé, il ne reviendra plus à l’esprit.
                      Soyez plutôt dans la joie, 
                            exultez sans fin pour ce que je crée.
               Car je vais recréer Jérusalem, 
                                                     pour qu'elle soit exultation

                                                              et que son peuple devienne joie.
                                       J’exulterai en Jérusalem, je trouverai ma joie dans mon peuple.
                                   On n’y entendra plus de pleurs ni de cris.
                           Là, plus de nourrisson emporté en quelques jours, 
                                        ni d’homme qui ne parvienne au bout de sa vieillesse ;
                                                 le plus jeune mourra centenaire, 
                                                    ne pas atteindre cent ans sera malédiction.
                                On bâtira des maisons, on y habitera ; on plantera des vignes, on mangera leurs fruits.
                                   On ne bâtira pas pour qu’un autre habite, 
                                             on ne plantera pas pour qu’un autre mange ; 
                                         car les jours de mon peuple seront comme les jours d’un arbre, 
                                              et mes élus jouiront des ouvrages de leurs mains.
                Ils ne se fatigueront pas pour rien, ils n’enfanteront plus pour l’épouvante, 
                              car ils sont la descendance
                        des bénis du Seigneur, eux et leur postérité.
                       Alors, avant qu’ils n’appellent, moi, je répondrai ;
                                                    ils parleront encore que moi, je les aurai entendus.
                   Le loup et l’agneau auront même pâture, 
                                  le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage ;
                              le serpent, lui, se nourrira de poussière. 
                        Il n’y aura plus de mal ni de corruption 
                                    sur toute ma montagne sainte, – dit le Seigneur.  »


-------
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Sam 9 Jan 2021 - 17:26

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Liturgie Pour les féries de Noël
Célébrations, méditations
de la semaine de l'Épiphanie année B 
du lundi 4 au samedi 9 janvier 2021
---------------------------


--samedi 9 janvier 2021 année B  - semaine après l’Épiphanie
                                                                La joie parfaite-  
                                                 
  -antienne d’ouverture -Galates 4 : 4-5 Dieu a envoyé son Fils, 
                                            né d’une femme, pour faire de nous ses fils. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Jzosus27

1-1 Jean 5 : 14-21 Dieu écoute toutes nos demandes.  
2-psaume 149 : 1-2, 3-4, 5-6a.9b (149,) R/ Le Seigneur aime son peuple. Alléluia ! 
       -acclamation –Matthieu 4 : 16 Le peuple gisant dans les ténèbres 
                                                                 a vu naître une grande clarté. 
                                                      Sur les habitants du pays de la mort 
                                                        s'est levée la lumière. Alléluia.
3- évangile Jean 3 : 22-30  L’ami de l’époux entend la voix de l’époux
                                                                          et il en est tout joyeux.   
     -antienne de la communion Jean 1 : 16 Tous nous avons eu part
                                                                       à la plénitude du Christ : 
                                                                        nous avons reçu grâce après grâce.  
4-bréviaire Isaïe 66 : 10-14, 18-23. Renaissance d’un peuple.     
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-sermon de saint Fauste de Riez pour l’Épiphanie. 
                                          L’eau changée en vin, mystère du passage
                                               de l’ancienne alliance à la nouvelle.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
                            La joie parfaite.  Jean annonce la venue de l’Époux : 
                                                              C’est lui qui maintenant vous baptisera dans l’Esprit Saint.
      -antienne d’ouverture -Galates 4 : 4-5 Dieu a envoyé son Fils, 
                                                  né d’une femme, pour faire de nous ses fils
contexte du passage de l'Écriture: Galates 4: 4 à 6:
«  Lorsqu’est venue la plénitude des temps, 
                                        Dieu a envoyé son Fils
                                    né d’une femme et soumis à la loi de Moïse,
                              afin de racheter ceux qui étaient soumis à la Loi
                            et pour que nous soyons adoptés comme fils.
                      Et voici la preuve que vous êtes des fils : 
                              Dieu a envoyé l’Esprit de son Fils dans
                      nos cœurs, et cet Esprit crie « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! »
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Rzojou21


--intro générale : Nous retrouvons aujourd'hui,
                avec l'évocation discrète de la Vierge Mère (A 1),
                           les thèmes essentiels du temps de Noël :
                       le prodigieux échange grâce auquel ''notre nature est unie 

                     dans le Christ à celle de Dieu'' et la nouvelle création (P 1).
              Tout cela est pour nous un donné,
                    la grâce première à laquelle tant d'autres se sont ajoutées (A 2),
                        mais aussi l'objet de notre espérance.
                    Membres du Christ par notre baptême,
                            nous n'avons pas trop de toute notre vie pour prendre conscience
                                         du fait que ''nous appartenons à Dieu'', 

          que nous sommes en lui (L 1).
    Selon la parole de Jean Baptiste : ''Lui il faut qu'il grandisse;
                et moi, que je diminue '' (L 2).
                     Ce sera alors en moi l'Épiphanie.
--------- 
1-1 Jean 5 : 14-21 Dieu écoute toutes nos demandes.  
--intro : Saint Jean recommande la prière pour les pécheurs, 
               car Dieu exauce cette prière, selon sa volonté. 
                     La finale de la lettre en résume les grands thèmes :
                        la venue du Fils de Dieu 
                           a apporté la vérité et la vie éternelle

 « Bien-aimés, voici l’assurance que nous avons auprès de Dieu :
        si nous faisons une demande selon sa volonté, il nous écoute
               Et, puisque nous savons qu’il nous écoute en toutes nos demandes, 
                                      nous savons aussi que nous obtenons ce que nous lui avons demandé. 
                       Si quelqu’un voit son frère commettre un péché 
                                                                  qui n’entraîne pas la mort, 
                               il demandera, et Dieu lui donnera la vie,
                        – cela vaut pour ceux dont le péché n’entraîne pas la mort. 
                Il y a un péché qui entraîne la mort, ce n’est pas pour celui-là que je dis de prier. 
           Toute conduite injuste est péché, mais tout péché n’entraîne pas la mort. 
                     Nous le savons : ceux qui sont nés de Dieu ne commettent pas de péché ; 
                        le Fils engendré par Dieu les protège 
                          et le Mauvais ne peut pas les atteindre. 
                 Nous savons que nous sommes de Dieu, 
                       alors que le monde entier est au pouvoir du Mauvais. 
                    Nous savons aussi que
                        le Fils de Dieu est venu nous donner l’intelligence
                                       pour que nous connaissions Celui qui est vrai ; 
                                  et nous sommes en Celui qui est vrai
                                                                          en son Fils Jésus Christ. 
                                                              C’est lui qui est le Dieu vrai
                                                                                                et la vie éternelle
                                                Petits enfants, gardez-vous des idoles. » 
-------
3- Jean 3 : 22-30  L’ami de l’époux entend la voix de l’époux
                                                                               et il en est tout joyeux.  
--intro : Jean Baptiste rend un dernier témoignage à Jésus : 
              aux disciples qui lui racontent le succès de Jésus, 
                    il affirme la plénitude de sa joie, 
                    car le Christ doit grandir, mais lui diminuer. 
«   En ce temps-là, 
        Jésus se rendit en Judée
                                     ainsi que ses disciples ;  il y séjourna avec eux,
                    et il baptisait
              Jean, quant à lui, 
                   baptisait à Aïnone, près de Salim,   ((en Samarie))
                       où l’eau était abondante. 
               On venait là pour se faire baptiser. 
                  En effet, Jean n’avait pas encore été mis en prison. 
                       Or, il y eut une discussion entre les disciples de Jean et un Juif 
                                             au sujet des bains de purification. 
                                       Ils allèrent trouver Jean et lui dirent : 
                                '' Rabbi, celui qui était avec toi de l’autre côté du Jourdain, 
                                         celui à qui tu as rendu témoignage, 
                                            le voilà qui baptise, et tous vont à lui ! ''


                Jean répondit : '' Un homme ne peut rien s’attribuer, 
                                                         sinon ce qui lui est donné du Ciel. 
                                         Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit : 
                                        Moi, je ne suis pas le Christ,
                                                      mais j’ai été envoyé devant lui
                            Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ; 
                           quant à l’ami de l’époux, 
                                      il se tient là, il entend la voix de l’époux, 
                                          et il en est tout joyeux. 
                              Telle est ma joie : elle est parfaite. 
                    Lui, il faut qu’il grandisse
                                               et moi, que je diminue.'' »
---------------
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Dim 10 Jan 2021 - 17:37

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
La liturgie pour le temps de Noël
  se termine aujourd'hui,
  Baptême du Seigneur

1ère semaine du temps ordinaire année B 
du dimanche  10  au samedi 16 janvier 2021
---------------------------
--dimanche 10 janvier 2021 année B - 1ère semaine du temps ordinaire
                                                         - Le Baptême du Seigneur- - 
-antienne d’ouverture   Au baptême de Jésus, les cieux s'ouvrirent;
                                                      l'Esprit comme une colombe, reposa sur lui,
                                                         La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Images?q=tbn:ANd9GcTdrrLtZLHgSC9QqpqHE60I-Idym0IrKAZxwBIZI5KIK3sh4_UcBw
                                              la voix du Père se fit entendre: "
                              -''celui-ci est mon Fils bien-aimé; en lui, j'ai mis tout mon amour''. (Matthieu 3 : 16-17).
1- Isaïe 55 : 1-11 « Venez, voici de l’eau ! Écoutez, et vous vivrez »
2-psaume CANTIQUE Isaïe 12 :  2, 4bcd, 5-6 R/ Exultant de joie,
                                          vous puiserez les eaux aux sources du salut ! (Is 12 : 3).
3-1 Jean 5 : 1-19  « L’Esprit, l’eau et le sang »
-acclamation –Jean 1 : 29 Voyant Jésus venir à lui, Jean déclara :
                         '' Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. ''Alléluia.
4- Marc 1 : 7-11   « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie »
 -antienne de la communion Jean 1 : 32, 34 Voici celui dont Jean Baptiste disait :
                                          ‘’Oui, j’ai vu et je rends témoignage :
                                           c’est lui le Fils de Dieu .’’
5-bréviaire Isaïe 42 : 1-9; 49 : 1-9 Le ''serviteur'' de Dieu, lumière des peuples. 
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- sermon de saint Grégoire de Naziance pour la fête des lumières.
                           Ceux qui voient la lumière sont dans la lumière. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
 --intro générale: Après avoir fêté l'Épiphanie de l'enfance de Jésus, 
                        maintenant c'est le temps de  célébrer  le Baptême du Seigneur   
                         c'est l'Épiphanie qui ouvre sa vie publique.  
                  Ainsi s'achève le temps de Noël, au cours duquel nous avons proclamé
                notre foi en la divinité de Jésus Christ

                             et 
                    en notre propre divinisation qui procède dans le Christ. 
      Ces deux aspects du mystère de l'incarnation sont mis en vive lumière dans le baptême de Jésus.
    Jésus de Nazareth est descendu dans le Jourdain avec les pécheurs,   
          mais quand il remonte du fleuve, Dieu révèle en lui son Fils bien-aimé, 
               et l'Esprit Saint manifeste, en reposant sur lui,  
             qu'il est le consacré par excellence, l'Oint du Seigneur, le Christ (A 1). 
      Jean Baptiste peut témoigner :   ''c'est lui le Fils de Dieu'' (A 2).
  Et Jean peut également enseigner  qu'il est  ''celui qui enlève le péché du monde'' (cf. P 2).
     En effet, le baptême de Jésus n'est pas seulement la manifestation de sa divinité,
          il ''nous révèle le baptême nouveau'' (Pr).
    Jésus est descendu dans l'eau pour la sanctifier.
   Quand il en remonte, débute le commencement de sa réalisation pour laquelle il est venu :
            « il ramène ... en l'élevant avec lui, le monde submergé» (saint Grégoire de Nazianze).
 Désormais ceux qui renaîtront
    ''de l'eau et de l'Esprit'' deviendront des fils adoptifs de Dieu (P 1, 3).
    À nous de mériter ce nom, en nous mettant à l'écoute du Fils unique (P 3).
-------------------
1- Isaïe 55 : 1-11 ''Venez, voici de l’eau ! Écoutez, et vous vivrez''
-intro: Par ce dernier oracle, le prophète conclut et résume 
               en un appel pressant le message du livre de la Consolation:
            allons au Seigneur qui, seul, peut rassasier notre faim d'homme 
         et nous abreuver de « l'eau » 
     dont le prophète Ézéchiel, à la même époque, fait un symbole précis de l'Esprit de Dieu.
L'alliance éternelle, déjà promise à David, mais portée à la dimension du monde
            sera définitivement scellée en un festin (image prophétique du bonheur à la fin des temps) 
           auquel nous sommes conviés gratuitement ; 
        quelle œuvre sortie de nos mains pourrait jamais acheter ce don de Dieu? Aucune!
L'invitation du Seigneur vaut dès aujourd'hui : par l'Eucharistie et le baptême
         l'Église signifie, réalise et anti­cipe le don de l'Esprit qui sera ''tout en tous''.
      L'humanité devient alors le Royaume. 
    Il commence ici et maintenant. 
   Par le renoncement à nos certitudes, nous passons 
                en effet de la mort à la vie
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Vous_t10

-« Ainsi parle le Seigneur : Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! 
       Même si vous n’avez pas d’argent, 
            venez acheter et consommer, 
              venez acheter du vin et du lait sans argent, sans rien payer
        Pourquoi dépenser votre argent pour ce qui ne nourrit pas, vous fatiguer pour ce qui ne rassasie pas ? 
     Écoutez-moi bien, et vous mangerez de bonnes choses, vous vous régalerez de viandes savoureuses !
          Prêtez l'oreille et venez à moi, écoutez et vous vivrez.
        Je conclurai avec vous une alliance éternelle
         réalisant les faveurs promises à David.
             Lui, j’en ai fait un témoin pour les peuples, pour les peuples, un guide et un chef. 
         Toi, tu appelleras une nation inconnue de toi ;


         une nation qui ne te connaît pas accourra vers toi,
            à cause du Seigneur ton Dieu, à cause du Saint d’Israël, car il fait ta splendeur. 
      Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver ; invoquez-le tant qu’il est proche. 
   Que le méchant abandonne son chemin, et l’homme perfide, ses pensées ! 
   Qu’il revienne vers le Seigneur qui lui montrera sa miséricorde,
         vers notre Dieu qui est riche en pardon. 
     Car mes pensées ne sont pas vos pensées, 
          et vos chemins ne sont pas mes chemins,
           – oracle du Seigneur. 

    Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre,
    autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins,

            et mes pensées, au-dessus de vos pensées. 
        La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas 
            sans avoir abreuvé la terre,
              sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, 
            donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; 
          ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, 
        sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. »                          

------
2-psaume CANTIQUE Isaïe 12 :  2, 4bcd, 5-6 R/ Exultant de joie,
                                          vous puiserez les eaux aux sources du salut ! (Is 12 : 3).
     —Voici le Dieu qui me sauve :
            j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
               Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
            il est pour moi le salut.
          Dans l'allégresse vous puiserez de l'eau aux sources du salut.
 
    —Rendez grâce au Seigneur,
           proclamez son nom,
             annoncez parmi les peuples ses hauts faits !
           Redites-le : « Sublime est son nom ! »


     —Jouez pour le Seigneur, il montre sa magnificence,
         et toute la terre le sait.
            Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
         car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël !
-------  
3-1 Jean 5 : 1-19  ''L’Esprit, l’eau et le sang''
--intro :  La foi est source de vie éternelle : 
       cette foi est fondée 
      d'une part sur le baptême du Christ et sur sa mort en croix, 
       d'autre part sur les sacrements de Baptême et d'Eucharistie, 
        ainsi que sur la possession du Saint-Esprit
       qui sont issus de la personne de Jésus Christ et de là, nous sont transmis.
« Bien-aimés, celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu ; 
    celui qui aime le Père qui a engendré 
        aime aussi le Fils qui est né de lui
        Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu :
          lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements.
       Car tel est l’amour de Dieu : garder ses commandements ;
      et ses commandements ne sont pas un fardeau,
      puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde.
      Or la victoire remportée sur le monde, c’est notre foi.
  Qui donc est vainqueur du monde ? 
      N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? 
       C’est lui, Jésus Christ, qui est venu par l’eau et par le sang
           non pas seulement avec l’eau, 
             mais avec l’eau et avec le sang. 
       Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité. 
     En effet, ils sont trois qui rendent témoignage
               l’Esprit, l’eau et le sang, 
            et les trois n’en font qu’un
        Nous acceptons bien le témoignage des hommes ;
        or, le témoignage de Dieu a plus de valeur,
         puisque le témoignage de Dieu, c’est celui qu’il rend à son Fils. » 
-------
4- Marc 1 : 7-11   « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie »
-intro : Israël attend que ''les cieux se déchirent '' et fassent apparaître
     Dieu comme un Père (Isaïe 63: 16-19); il annonce un Ser­viteur, habité par l'Esprit (Isaïe 42: 1 )
       qui remontera de l'eau (Isaïe 63: 11) et conduira son peuple au repos (Isaïe 63: 14).
       Marc voit ces attentes comblées au moment où Jésus remonte de l'eau : 
     l'Esprit descend sur lui ; il n'est plus seulement Serviteur mais Fils bien-aimé ;
       il est conduit au désert comme Moïse.
     L'Esprit qui consacre Jésus comme Messie le pousse à revivre l'épreuve du désert 
         où, à l'inverse d'Adam, il  triomphe de Satan ;
       il devient ainsi le premier homme des temps messianiques.
     Le carême est offert aux catéchumènes et aux chrétiens pour qu'à leur tour
      ils renoncent à Satan et fassent de leur baptême une confiante remise de soi au Messie.
« En ce temps-là, Jean le Baptiste proclamait :
      ''Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ;
             je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales.
               Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint.''
         En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, 
             et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.
       Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer
     et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. 
                         Il y eut une voix venant des cieux


                           ''Tu es mon Fils bien-aimé ; 
                                         en toi, je trouve ma joie ‘’. » 
------

à compléter dans quelques instants
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Lun 11 Jan 2021 - 13:50

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 1ère  semaine du cycles B:
                      Du lundi de la 1ère semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 11 au 27 janvier
______________________________
--lundi 11 janvier 2021  1ère semaine ORD.
-antienne d’ouverture  - Portons notre regard vers l’homme
                                                  à qui le ciel est donné pour trône;
                                      la foule des anges l’adore en chantant d’une seule voix :
                                                    '' Voici celui dont le pouvoir subsiste pour les siècles''.   
1-Hébreux 1 : 1-6 Dieu nous a parlé par son Fils.
2-psaume 96 :  1-2, 6-7, 8bc- 9 (96 (97),) R/ Anges du Seigneur, adorez le Seigneur. (cf. 96 : 7)
   -acclamation – Marc 1 : 15  Le règne de Dieu est tout proche. 
                                               Convertissez- vous et croyez à l’Évangile. Alléluia.
3- évangile Marc 1 : 14-20 Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle.
                                       Jésus choisit ses quatre premiers Apôtres. 
     -antienne de la communion  Psaume 35 : 10 :    ''De toi, Seigneur, jaillit la vie,
                                    dans ta lumière, nous voyons la lumière. »
         / OU au choix : Jean 10 : 10 '' Je suis venu, dit le Seigneur,
                                        pour que les hommes aient la vie
                                                         et qu'ils l'aient en abondance. ''
4-bréviaire Ecclésiastique 1 : 1-20 : La plénitude de la sagesse
                                                                            c’est la crainte de Dieu.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Lettre de saint Clément de Rome aux Corinthiens. Prière universelle. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________

-intro générale :  La messe s'ouvre sur une
                  vision grandiose du Seigneur Jésus Christ,
                                 le Dieu d’avant les siècles (A1).
               Mais celui qui est venu ''pour que les hommes aient la vie'' (A2b)
                      n’en est pas moins notre frère.   / C'est ainsi que
                    tu es devenu enfant de Dieu par le baptême:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Tu_es_16
                Cette révélation du mystère de Jésus brille 
                         comme une lumière au cœur du croyant
                             et elle illumine sa route.
           Connaître Jésus, c'est connaître Dieu
                               et connaître l'homme, c'est se connaître soi-même
                                     tel que nous devons être afin de vouloir le devenir.
                      Telle est '' la claire vision '' que Dieu nous donne de l'essentiel.
                             En se laissant pénétrer par elle,
                                    chacun peut découvrir '' ce qu'il doit faire ''
                                         et trouver '' la force de l'accomplir '' (P 1).
_______________
---intro générale à la lettre aux Hébreux : Nous aurons
                              pendant quatre semaines la lecture de la Lettre aux Hébreux.  
                      Destinée à des chrétiens d’origine juive
                                    encore très attachées à la splendeur des cérémonies du Temple,
      la lettre aux Hébreux souligne le caractère provisoire du culte juif.
                                            Celui-ci n’est que le symbole des réalités (annoncées)
                                                                 du salut opéré par Jésus-Christ.
                    La liturgie définitive est réalisée
                                    par le sacrifice du Christ,
                                      grand prêtre éternel
                                s’offrant à Dieu son Père sur la croix
                                          et entrant dans le sanctuaire céleste
                                                     pour intercéder en notre faveur.
               Cet écrit apparaît comme un véritable traité,
                   d’une forte densité doctrinale.
                          Il exalte à la fois la transcendance du Christ, Fils de Dieu,
                                                       et son humanité véritable.
                                          De nombreuses exhortations morales
                                   alternent avec les exposés doctrinaux.
                      (C'est e que nous découvrirons au cours de ces quatre semaines) ...
________________________
1-Hébreux 1 : 1-6 Dieu nous a parlé par son Fils.
--intro :  Après une introduction très solennelle 
                          opposant la Parole que Dieu vient d’adresser au monde
                                     par son Fils en personne,
                               aux révélations nombreuses et variées de l’Ancien Testament, 
                         l’auteur de la lettre aux Hébreux
                       affirme l’égalité du Fils avec Dieu
                                  et prouve par l’Écriture sa supériorité sur les anges.

«   À bien des reprises et de bien des manières,
                           Dieu, dans le passé,
                             a parlé à nos pères par les prophètes ;
                   mais à la fin, en ces jours où nous sommes,
                 il nous a parlé par son Fils
                      qu’il a établi héritier de toutes choses
                          et par qui il a créé les mondes.
              Rayonnement de la gloire de Dieu,
                           expression parfaite de son être,
                                 le Fils, qui porte l’univers
                                        par sa parole puissante,
                      après avoir accompli la purification des péchés,
                             s’est assis à la droite de la Majesté divine
                                     dans les hauteurs des cieux ;
                        et il est devenu bien supérieur aux anges,
                                          dans la mesure même où il a reçu
                                               en héritage un nom si différent du leur.
                       En effet, Dieu déclara- t-il jamais à un ange :
                                         Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ?
                        Ou bien encore : Moi, je serai pour lui un père,
                                                           et lui sera pour moi un fils ?
                               À l’inverse, au moment d’introduire le Premier- né
                                             dans le monde à venir, il dit :
                                    Que se prosternent devant lui tous les anges de Dieu. »
----------
2-psaume 96 :  1-2, 6-7, 8bc- 9 (96 (97),) R/ Anges du Seigneur, adorez le Seigneur. (cf. 96 : 7)

                                                                      R- de la vidéo- Le Seigneur est roi,
                                                                                         le Très-Haut sur toute la terre!

     —Le Seigneur est roi ! Exulte la terre !
          Joie pour les îles sans nombre !
              Ténèbres et nuée l’entourent,
            justice et droit sont l’appui de son trône.


     —Les cieux ont proclamé sa justice,
         et tous les peuples ont vu sa gloire.
           Honte aux serviteurs d’idoles qui se vantent de vanités !
         À genoux devant lui, tous les dieux !



     —Les villes de Juda exultent
         devant tes jugements, Seigneur !
            Tu es, Seigneur, le Très- Haut sur toute la terre :
           tu domines de haut tous les dieux.

------
3- Marc 1 : 14-20 Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle.
                                       Jésus choisit ses quatre premiers Apôtres. 

      --intro : Après avoir été baptisé dans le Jourdain et tenté au désert 
                    Jésus inaugure son ministère en proclamant l’avènement du Royaume de Dieu 
                  et en invitant à la pénitence et à la foi.
               Puis il appelle ses quatre premiers disciples, dont il fera des ''pêcheurs d’hommes''. 
«  Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; 
        il disait : ‘’Les temps sont accomplis
              le règne de Dieu est tout proche. Convertissez- vous et croyez à l’Évangile.’’ 
               Passant le long de la mer de Galilée, 
                Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, 
                          en train de jeter les filets dans la mer
                                   La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Apztre10

                car c’étaient des pêcheurs.
         Il leur dit : ''Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. ''

   Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Jésus avança un peu 
              et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, 
                    qui étaient dans la barque et réparaient les filets. 
           Aussitôt, Jésus les appela


Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.  » 


-------
---introduction au Livre de Ben Sirac:
(tirée en partie du bréviaire (La Liturgie des Heures.)
----Bréviaire  introduction générale au temps ordinaire 1ère semaine :
La place occupée par le livre de BEN SIRAC
        dans le cycle de nos lectures bibliques peut paraître surprenante.
           Non seulement il est détaché des autres livres sapientiaux
                         qui ne seront abordés que dans cinq semaines,
                   mais il est placé en tête du temps ordinaire,
                bien qu'il soit un des livres les plus récents de la Bible.
                       Sans sujet bien défini,
                           méditant librement les divers problèmes de la vie personnelle
                                           et des rapports sociaux,
                                       il constitue par ses enseignements une sorte de bréviaire (abrégé)
                                              du parfait honnête homme.
                    Comme tel, il nous dispose à mieux recevoir
                             les révélations des autres livres bibliques.
                   Écrit pour prémunir les Juifs du début du 2e siècle
                         contre les tentations de la civilisation
                                  et de la religion grecques alors envahissantes,
                              paradoxalement, ce livre, ... par bien des côtés, demeure très actuel.
--------
4-bréviaire Ecclésiastique 1 : 1-20 : La plénitude de la sagesse
                                                                            c’est la crainte de Dieu.
--intro : Dès les premières lignes de son livre,
             Ben Sirac nous en livre les deux enseignements fondamentaux :
                           toute sagesse vient de Dieu,
                                    et ne peut être obtenue que par lui;
                       le chemin le plus sûr pour l’obtenir,
                                                  c’est la crainte de Dieu,
                                          terme caractéristique du livre,
                                qui inclut une piété vraie
                                        et une vie religieuse active.
    «   TOUTE SAGESSE vient du Seigneur, et demeure auprès de lui pour toujours.
            Le sable des mers, les gouttes de la pluie, et les jours de l’éternité,
                 qui pourra en faire le compte ?
              La hauteur du ciel, l’étendue de la terre, la profondeur de l’abîme,
                   qui pourra les évaluer ?
          Avant toute chose fut créée la sagesse ;
                et depuis toujours, la profondeur de l’intelligence.
                      La source de la sagesse,
                         c’est la parole de Dieu au plus haut des cieux.
                Ses chemins sont les commandements éternels.
                     La racine de la sagesse,
                            qui en a eu la révélation,
                                 et ses subtilités,
                              qui en a eu la connaissance ?
               La science de la sagesse, à qui fut-elle manifestée,
                                         et qui a profité de sa grande expérience ?
                               Il n’y a qu’un seul être sage et très redoutable,
                                      celui qui siège sur son trône.
                                 C’est le Seigneur,
                        lui qui a créé la sagesse ;
                  il l’a vue et mesurée, il l’a répandue sur toutes ses œuvres,
                                                               parmi tous les vivants,
                                                           dans la diversité de ses dons,
                                                et ceux qui aiment Dieu en ont été comblés.
                                  L’amour du Seigneur est une éminente sagesse ;
                                         Dieu en accorde une part à ceux dont il veut se laisser voir.
                          La crainte du Seigneur est gloire et fierté, joie et couronne d’allégresse.
                              La crainte du Seigneur réjouira le cœur ;
                                     elle procure plaisir, joie et longue vie.
                                La crainte du Seigneur est un don du Seigneur ;
                                           car elle fait persévérer sur les voies de l’amour.
                     Celui qui craint le Seigneur connaîtra une fin heureuse ;

           au jour de sa mort, il sera béni.
       La sagesse commence avec la crainte du Seigneur :
                  elle est formée en chaque fidèle dès le sein maternel.
             Elle a bâti son nid chez les humains,
                      fondation d’éternité :
                   elle sera fidèle envers leurs descendants.
              La sagesse s’accomplit dans la crainte du Seigneur ;
                    elle les enivre de ses fruits.
                 Elle remplira leurs maisons de biens désirables,
                                           et leurs greniers, de ses produits.
                   La sagesse est couronnée par la crainte du Seigneur,
                           elle fait refleurir la paix et le bien-être.
                       L’un et l’autre sont des dons de Dieu qui mènent au bonheur,
                                                     une juste fierté épanouit ceux qui aiment Dieu.
                                 La sagesse répand comme une ondée
                                         la science
                                    et la connaissance avisée,
                            elle exalte la gloire de ceux qui la possèdent.
                         La sagesse s’enracine dans la crainte du Seigneur,
                                                                et sa ramure est longue vie. »
--------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Lettre de saint Clément de Rome aux Corinthiens. Prière universelle. 
«Prions et supplions sans relâche :
          Que le Créateur de l'univers garde au complet
                                 le nombre déterminé de ses élus,
                         dans le monde entier, par son enfant bien-aimé, Jésus Christ.
                Par lui, il nous a appelés des ténèbres à la lumière,
                                                          de l'ignorance à la connaissance de son nom glorieux.
                   Par lui nous pouvons espérer en ton Nom,
                                               principe de toute créature,
                                          toi qui as ouvert les yeux de notre cœur
                                                           pour que nous puissions te connaître,
                                                                 toi l'unique Très-Haut dans les cieux très-hauts,
                                                     Saint qui reposes parmi les saints,
                                                                qui abaisses la fierté des orgueilleux,
                                                                  qui anéantis les projets des peuples,
                                                                    qui élèves les humbles
                                                                        et qui abaisses les hautains,
                                                                      qui enrichis et qui appauvris,
                                                                        qui fais mourir et qui fais vivre,
                                             toi, seul bienfaiteur des esprits et Dieu de toute chair,
                                               toi qui sondes les abîmes
                                                     et observes les actions des hommes,
                                                              secours des hommes en péril
                                                                          et sauveur des désespérés,
                                                                                créateur et providence de tous les esprits,
                                                toi qui multiplies les nations sur la terre
                                                   et qui parmi elles as choisi ceux qui t'aiment,
                                                                             par Jésus Christ, ton enfant bien-aimé,
                                                                         par qui tu nous as instruits, sanctifiés, honorés.
                     Nous t'en prions, Maître,
                            sois notre secours et notre protection ;
                                  parmi nous,
                               sauve les opprimés,
                                    prends pitié des petits,
                                 relève ceux qui sont tombés,
                                  montre-toi aux malheureux,
                                    guéris les malades,
                                     ramène les égarés de ton peuple,
                                      rassasie les affamés,
                                       libère nos prisonniers,
                                         redresse les faibles,
                                           rends courage aux timides.
                              Que toutes les nations connaissent
                                                  que tu es le seul Dieu,
                                                    et que Jésus Christ est ton enfant,
                                            que nous sommes ton peuple
                                                     et les brebis de ton pâturage.
                        Par tes œuvres,
                              tu as rendu visible l'éternelle ordonnance du monde.
                                    C'est toi, Seigneur, qui as créé la terre,
                                                                     qui te montres fidèle à travers toutes les générations,
                                                                                                juste dans les jugements,
                                                                                               admirable de force et de grandeur,
                                                                                              sage pour créer
                                                                                     et intelligent pour maintenir tes créatures.
                                        Toi dont la bonté se manifeste dans le monde visible,
                                            qui es bienveillant envers ceux qui se confient en toi,
                                                  miséricordieux et compatissant,
                                                     pardonne nos infractions et nos injustices,
                                                                              nos manquements et nos péchés.
                              Ne tiens compte d'aucune faute de tes serviteurs et de tes servantes,
                                     mais purifie-nous par ta vérité,
                                                dirige notre itinéraire,
                                         afin que nous marchions avec un cœur plein de sainteté,
                                                  que nous fassions le bien, ce qui plaît à tes yeux,
                                                                comme aux yeux de ceux qui nous dirigent.
                  Oui, Maître, fais briller sur nous ton visage
                           afin que nous jouissions du bonheur dans la paix,
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Que_di11
                    que nous soyons protégés par ta main puissante,
                           et délivrés de tout péché par ton bras déployé.
             Délivre-nous aussi de ceux qui nous haïssent injustement.
                 Donne la concorde et la paix à nous 
                    et à tous les habitants de la terre,
                                 comme tu les as données à nos pères
                                                 lorsqu'ils t'invoquaient saintement
                                                                    dans la paix et la vérité. ~
                        Toi seul peux faire tout cela,
                              et davantage encore envers nous.
                                     Nous te rendons grâce
                                                 par le grand prêtre
                                                            et le protecteur de nos âmes,
                                                      Jésus Christ. Par lui,
                                  gloire et puissance à toi,
                          maintenant,
                               d'âge en âge,
                 et pour les siècles des siècles. Amen.»
---- 
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Mar 12 Jan 2021 - 20:25

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 1ère  semaine du cycles B:
                      Du lundi de la 1ère semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 11 au 27 janvier
______________________________
--mardi 12 janvier 2021  1ère semaine ORD.
-antienne d’ouverture  -Psaume 65 : 4 Que toute la terre se prosterne devant toi :
                                                                 Seigneur, qu’elle chante pour toi, 
                                                    qu’elle chante à la gloire de ton nom, Dieu très-haut.    
1-Hébreux 2 : 5-12  ''Il convenait que Dieu mène à sa perfection, 
                                par des souffrances, celui qui est à l'origine du salut.''
2-psaume 8 : 2abc.5, 6-7, 8-9 R/ Tu établis ton Fils sur les œuvres de tes mains. (cf. 8 : 7)
-acclamation –1 Thessaloniciens 2 : 13  Accueillez la parole de Dieu pour ce qu’elle est réellement : 
                                                 non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu. Alléluia.
3-Marc 1 : 21-28 Il enseignait en homme qui a autorité.
-antienne de la communion Deux au choix :
                               Psaume 22 : 5 ''Pour moi, Seigneur, tu as dressé la table, 
                                                           et ma coupe me remplit de joie.   
                                       OU : 1 Jean 4 : 16 ''Nous avons reconnu l’amour de notre Dieu; 
                                                        nous le croyons, Dieu est amour.''
4-bréviaire Lecture : Ecclésiastique 11 : 12-28 Confiance en Dieu seul ( Si 11, 12-14.17-28)  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10Les grandes règles monastiques de saint Basile.
                       C’est Dieu qui a mis en nous le désir de l’aimer.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro générale : Les deux prières qui sont immédiatement liées à la célébration de l'Eucharistie
           nous livrent un enseignement d'une  grande profondeur. 
      La prière sur les offrandes rappelle que  Seigneur est un ''sacrifice offert en mémorial''
         et qu'il actualise '' l'œuvre de notre Rédemption (P 2). 
            Chaque fois que nous célébrons la messe, nous revivons la Pâque du Christ.
               La prière après la communion précise ensuite que le fruit de l'Eucharistie
                    consiste d'abord dans l'union de ceux qui y ont participé  (P 3) : 
                    elle est ''le signe de l'unité et le lien de la charité'' (saint Augustin).


1-Hébreux 2 : 5-12  ''Il convenait que Dieu mène à sa perfection, 
                                par des souffrances, celui qui est à l'origine du salut.''
--intro : L’auteur expose la situation du Christ par rapport aux hommes. 
        Interprétant le psaume 8, il montre comment Jésus fut établi pendant 
           un temps très court au-dessous des anges —au cours de sa passion—, 
            mais bientôt couronné de gloire et d’honneur en récompense de ses souffrances.
              Pour conduire les hommes au salut, 
              le Fils de Dieu s’est fait semblable à eux.
«  Ce n’est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir, dont nous parlons. 
     Un psaume l’atteste en disant : Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,
                     le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? 
                  Tu l’as abaissé un peu au-dessous des anges,
                tu l’as couronné de gloire et d’honneur ;
            tu as mis sous ses pieds toutes choses. 
  Quand Dieu lui a tout soumis, il n’a rien exclu de cette soumission.
   Maintenant, nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis ;
     mais Jésus, qui a été abaissé un peu au-dessous des anges,

       nous le voyons couronné de gloire et d’honneur 
     à cause de sa Passion et de sa mort.
 Si donc il a fait l’expérience de la mort, c’est, par grâce de Dieu, au profit de tous.
       Celui pour qui et par qui tout existe 
        voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire ;
      c’est pourquoi il convenait qu’il mène à sa perfection, 
      par des souffrances, celui qui est à l’origine de leur salut. 
     Car celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés, 
    doivent tous avoir même origine
    pour cette raison, Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères,
quand il dit :
Je proclamerai ton nom devant mes frères, je te chanterai en pleine assemblée.  »



4-bréviaire Lecture : Ecclésiastique 11 : 12-28 Confiance en Dieu seul.
--intro : L’espérance filiale dans la Providence
                    d’un Dieu bon et aimé des hommes 
                            est un trait insistant de Ben Sirac.  
                Rien ne lui est plus opposé 
                          que la fausse sécurité fondée sur la possession des richesses. 
                     C’est déjà, et en des termes presque semblables,
                            la doctrine de Jésus Christ, en saint Luc notamment. 
                 On remarquera aussi le pressentiment d’un jugement final de l’homme 
                                                  qui marque exceptionnellement la fin de ce passage. 
     «  Voici un homme faible, 
                  il a besoin de soutien, 
                       il manque de moyens et ne surabonde que de misère. 
             Mais les yeux du Seigneur l’ont regardé avec bienveillance, 
                                                            pour le relever de son abaissement
                                                                et redresser sa tête, à l’étonnement de tous.
                 Bonheur et malheur, 
                   vie et mort, 
                       richesse et pauvreté viennent du Seigneur.
         Sagesse, science et connaissance de la Loi viennent du Seigneur,
                                amour et pratique des bonnes œuvres viennent de lui.
                      L’égarement et les ténèbres 
                       ont été créés pour les pécheurs, 
                             ceux qui se targuent de leur malice vieillissent avec elle.
              Le Seigneur maintient ses dons à ceux
                                                         qui sont religieux

                                           sa bienveillance, à jamais, les conduit.
               Tel s’enrichit à force d’être économe et regardant, 
                     mais voici ce qu’il y gagne :
                             quand il dit : '' Enfin le repos ! 
                                          Maintenant je vais jouir de mes biens '',
                        il ignore combien de temps cela va durer :
                           il devra laisser ses biens à d’autres et mourra.
          Reste attaché à ton métier, 
              sois assidu, 
                continue ton ouvrage jusqu’à la vieillesse.
           Ne sois pas admiratif devant les œuvres du pécheur, 
                 fais confiance au Seigneur et persévère dans ta besogne. 
                     Car il est facile au Seigneur d’enrichir le pauvre à l’improviste, en un instant.
               La récompense de qui est religieux, 
                     c’est la bénédiction du Seigneur :

                   en peu de temps, il fait fleurir cette bénédiction.
           Ne dis pas : '' De quoi pourrais-je avoir besoin ? Quels biens puis-je avoir encore ? ''
             Ne dis pas non plus : '' J’ai tout ce qu’il me faut. Quel mal pourrait encore m’atteindre ? ''
     Au jour du bonheur, on oublie le malheur ;
           au jour du malheur, on oublie le bonheur.
                   Mais au jour de la mort, 
                       il est facile, pour le Seigneur, de rendre à l’homme selon sa conduite.
             La peine d’un moment fait oublier le bien-être, 
                    et les œuvres d’un homme se révèlent à ses derniers instants.
              Avant sa mort, ne déclare personne heureux, 
                  car c’est au terme de sa vie que l’on connaît un homme.   » 
-------
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Mer 13 Jan 2021 - 15:34

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 1ère  semaine du cycles B:
                      Du lundi de la 1ère semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 11 au 27 janvier
______________________________
--mercredi 13 janvier 2021  1ère semaine ord B- - L'homme rendu à lui-même.
-antienne d’ouverture  -psaume 95 : 1, 6 Chantez au Seigneur un chant nouveau, 
                                                              chantez au Seigneur, terre entière.
                                                            La splendeur et l’éclat, la puissance 
                                                         et la beauté brillent dans son Temple saint!
1--Hébreux 2 : 14-18 il fallait devenir en tout semblable à ses frères 
                                               pour être un grand prêtre compatissant.
2--psaume 104 :  Psaume : 1-2, 3-4, 6-7, 8-9 ( 104 (105),) 
                         R/ Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance. Alléluia ! (104 : 8a)
-acclamation :  Jean 10 : 27 Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ; 
                                               moi, je les connais, 
                                            et elles me suivent. Alléluia.          Missel : . . . et elles suivent mes pas.
-Marc 1 : 29-39 Jésus guérit toutes sortes de malades.
-antienne de la communion Deux au choix : Psaume 33 : 6 Ensemble, approchez du Seigneur : 
                                                            resplendissez de sa lumière 
                                                      et sur votre visage il n'y aura plus d'ombre. 
                    OU : Jean 8 : 12 ''Je suis la lumière du monde, dit le Seigneur, 
                                       celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres :
                                 il aura la lumière de la vie.''
4--bréviaire Lecture : Ben Sirac 24 : 1-23 La Sagesse dans la création et l’histoire d’Israël.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Traité de saint Irénée contre les hérésies Personne ne connaît le Père sinon le Fils. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro générale :
--intro : La joie éclate dans l'antienne d'ouverture, qui invite la terre entière 
               à chanter au Seigneur un chant nouveau (A 1), 
                  et elle se prolonge dans la prière après la communion, 
                    où nous demandons à Dieu la grâce de ''nous émerveiller toujours'' de la vie nouvelle
                      que nous avons reçue de lui en Jésus Christ (P 3). 
                C'est parce que le Seigneur Jésus est au cœur de notre émerveillement 
             que nous implorons du Père la grâce de vivre ''en son nom'', 
            sous son impulsion, dans sa lumière, unis à lui comme les sarments le sont à la vigne
          Nous pourrons ainsi porter non seulement ''des fruits en abondance'' mais un fruit de qualité (P 1).
1--Hébreux 2 : 14-18 il fallait devenir en tout semblable à ses frères 
                                               pour être un grand prêtre compatissant.
--intro : Partageant pleinement la condition des hommes, 
          Jésus a pu vaincre le prince de la mort et délivrer ainsi ses frères :
            tel est l’exercice de son sacerdoce. 
  «Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair, 
        Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition :
           ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissance 
              celui qui possédait le pouvoir de la mort,
                 c’est-à-dire le diable, et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort, 
                    passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves.
        Car ceux qu’il prend en charge, ce ne sont pas les anges, c’est la descendance d’Abraham. 
          Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères,

              pour devenir un grand prêtre miséricordieux 
                      et digne de foi pour les relations avec Dieu, 
                  afin d’enlever les péchés du peuple
        Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion,
      il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve.   »
---------------------
2--psaume 104 :  Psaume : 1-2, 3-4, 6-7, 8-9 ( 104 (105),) 
                         R/ Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance. Alléluia ! (104 : 8a)
     
     —Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,
          annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;
             chantez et jouez pour lui,
           redites sans fin ses merveilles.


     —Glorifiez-vous de son nom très saint :
         joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !
           Cherchez le Seigneur et sa puissance,
         recherchez sans trêve sa face.


     —Vous, la race d’Abraham son serviteur,
         les fils de Jacob, qu’il a choisis.
           Le Seigneur, c’est lui notre Dieu :
          ses jugements font loi pour l’univers.


     —Il s’est toujours souvenu de son alliance,
          parole édictée pour mille générations :
             promesse faite à Abraham,
          garantie par serment à Isaac
.
 -----
-Marc 1 : 29-39 Jésus guérit toutes sortes de malades.
--intro : Jésus poursuit son activité prophétique à Capharnaüm
         en guérissant la belle-mère de Simon-Pierre.
        Il étend ensuite son action dans les environs,
        où il doit aussi proclamer le Royaume :
      c’est en effet pour cela qu’il est venu en ce monde.
«En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, 
     Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean,
        dans la maison de Simon et d’André. 

      Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. 
     Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. 
        La fièvre la quitta, et elle les servait
     Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait 
            tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons.
         La ville entière se pressait à la porte. 

     Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, 
      et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler,
         parce qu’ils savaient, eux, qui il était. 
     Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. 
       Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent :
         ''Tout le monde te cherche.'' 
        Jésus leur dit : ''Allons ailleurs, dans les villages voisins, 
              afin que là aussi je proclame l’Évangile ; 
                 car c’est pour cela que je suis sorti.''


     Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.  » 




-----
4-bréviaire Ecclésiastique 24 : 1-23 La sagesse dans la création et l’histoire d’Israël.
Toute conversion (tout baptisé) 
                est une bonne nouvelle, 
      car elle est l'enfantement de la Bonne Nouvelle.


Pour comprendre la lecture d'aujourd'hui,
 pour mieux la comprendre 
      il est important d'avoir pris connaissance des deux éditions précédentes.

Aujourd'hui la Sagesse veut s'expliquer.
         Elle est venue diffuser la sagesse:
La Sagesse entre dans la création
        et cherche à s'établir
 Elle s'intègre dans l'histoire d'Israël
      pour se diffuser à toute l'humanité.
Elle a son programme en ses étapes:
À la liturgie du bréviaire
en ce mercredi 13 janvier 2021:

Ecclésiastique 24: 1-23

   «   01 La Sagesse divine proclame son propre éloge, 
          au milieu de son peuple elle célèbre sa gloire.
02 Dans l’assemblée du Très-Haut elle prend la parole, 
     devant le Dieu puissant elle se glorifie :
03 « Je suis sortie de la bouche du Très-Haut et, comme la brume,
          j’ai couvert la terre
    04 J’ai dressé ma tente dans les hauteurs du ciel, 
        et la colonne de nuée était mon trône.  05 J’ai parcouru seule la voûte des cieux 
               et me suis promenée dans le fond des abîmes. 06 Des flots de la mer, 
       de la terre entière, de tout peuple et de toute nation 
                     j’ai fait mon domaine. 07 Parmi eux tous, 
        j’ai cherché le lieu de mon repos,
       une part d’héritage où m’établir. 
   08 Le Créateur de toutes choses m’a donné un ordre, celui qui m’a créée a fixé ma demeure.
    Il m’a dit : “Viens demeurer parmi les fils de Jacob, 
        reçois ta part d’héritage en Israël, 
       enracine-toi dans le peuple élu.
    09 Dès le commencement, avant les siècles, il m’a créée, et pour les siècles je subsisterai ; 
  10 dans la demeure sainte,
    j’ai assuré mon service en sa présence.
   Ainsi, je me suis fixée dans Sion
11 il m’a fait demeurer dans la cité bien-aimée, et 
               dans Jérusalem
        j’exerce ma puissance. 
  12 Je me suis enracinée dans un peuple glorieux, dans le domaine du Seigneur, dans son héritage : 
      j’habite au milieu de l’assemblée des saints. 
           13 Je me suis dressée 
      comme un cèdre sur le Liban,
              un cyprès dans la montagne de l’Hermon. 
                  4 Je me suis dressée 
        comme un palmier à Enn-Guèdi, 
        comme les plants de laurier-rose à Jéricho, 
        comme un bel olivier dans la plaine ; 
        comme un platane je me suis dressée.
   15 Comme le cinnamome et l’acanthe aromatique j’ai donné mon parfum, 
          comme une myrrhe précieuse j’ai exhalé mes senteurs, 
           comme le galbanum, l’ambre et le storax, 
            comme un nuage d’encens dans la tente de la Rencontre. 
     16 Comme un térébinthe j’ai déployé mes rameaux, rameaux de grâce et de gloire. 
      17 Comme une vigne, j’ai donné des sarments pleins de grâce
                   et mes fleurs sont des fruits de gloire et de richesse. 
18 Je suis la mère du bel amour,
           de la crainte de Dieu et de la connaissance
                       et aussi de la sainte espérance. 
       J’ai reçu toute grâce pour montrer le chemin et la vérité. 
En moi est toute espérance de vie et de force. 
         19 Venez à moi, vous qui me désirez,
              rassasiez-vous de mes fruits.
20 Mon souvenir est plus doux que le miel, mon héritage, plus doux qu’un rayon de miel. 
          Mon souvenir demeure dans la suite des âges
   21 Ceux qui me mangent auront encore faim, 
        ceux qui me boivent auront encore soif.
22 Celui qui m’obéit ne sera pas déçu. 
   Ceux qui travaillent avec moi ne seront pas pécheurs.
      Ceux qui me mettent en 
lumière auront la vie éternelle. »
23 Tout cela, c’est le livre de l’alliance du Dieu Très-Haut,
          la Loi que Moïse nous a prescrite,
            héritage laissé aux assemblées de Jacob. » ...
...    et que le Christ réalise
             « 19 Venez à moi, vous qui me désirez!   »

Ecclésiastique 24 et Matthieu 11 en parallèle:


Matthieu 11:
« 28-  " Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai.
29-        Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, 
              car je suis doux et humble de cœur, 
            et vous trouverez soulagement pour vos âmes. »


La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Venez_12


------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Traité de saint Irénée contre les hérésies. Personne ne connaît le Père sinon le Fils. 

                          saint Irénée est né 130 - La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Cccccc10 v 202    - fête 28 juin;
                                disciple de saint Polycarpe --né 69-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Cccccc10155, -fête 23 février 
                                        contemporain des Apôtres,   disciple de saint Jean --   



Traité de saint Irénée contre les hérésies.
«Personne ne peut connaître le Père sans le Verbe de Dieu,
      c'est-à-dire si le Fils ne le révèle, ni connaître le Fils sans le ''bon plaisir'' du Père. 
       Or le Fils accomplit le ''bon plaisir'' du Père : 
        le Père l'envoie, le Fils est envoyé et il vient.
         Et le Père, aussi invisible et inconnaissable qu'il soit pour nous, 
          son Verbe le connaît, aussi inexprimable qu'il soit, son Fils nous l'exprime. 
     Inversement, seul le Père connaît son Verbe. 
     C'est le Seigneur qui nous a montré cette double vérité
     Voilà pourquoi le Fils révèle la connaissance du Père par sa manifestation :
     la connaissance du Père est la manifestation du Fils
      car toutes choses sont manifestées par le Verbe. ~
    Ainsi le Père a révélé le Fils, pour être par lui manifesté à tous, 

      pour recevoir en toute justice ceux qui croient en lui dans l'incorruptibilité et l'éternel rafraîchissement —
                — croire en Lui, c'est faire sa volonté — 
         et pour enfermer en toute justice dans les ténèbres qu'ils se sont choisies 
              ceux qui ne croient pas et qui fuient la lumière.
     En effet, par sa création, le Verbe révèle déjà le Dieu Créateur ;
                      par le monde, il révèle le Seigneur qui ordonne le monde ;
                       par l'ouvrage, l'artisan qui l'a modelé ; 
                           par le Fils, le Père qui a engendré le Fils. 
           Et cela, tous le disent pareillement, mais tous ne le croient pas pareillement. 
             Bien plus, par la Loi et les Prophètes, le Verbe s'est annoncé lui-même et il a annoncé le Père ;
                en vérité, le peuple tout entier a entendu pareillement, mais tous ne crurent pas pareillement. 
          Enfin, le Père s'est montré par le Verbe en personne devenu visible et palpable. 
       Même si tous ne crurent pas pareillement en lui,
           tous du moins ont vu le Père dans le Fils
     Car ce qui était invisible du Fils était le Père,
      et le visible du Père était le Fils. ~
     Le Fils, en servant le Père, accomplit toutes choses du début jusqu'à la fin,

        et sans lui, personne ne peut connaître Dieu
     Le Fils est en effet la connaissance du Père, 
       et la connaissance du Fils est révélée dans le Père par le Fils.
     C'est pourquoi le Seigneur disait : 
    Personne ne connaît le Fils, si ce n 'est le Père,
      et personne ne connaît le Père, si ce n'est le Fils 
          et tous ceux à qui le Fils le révélera. 
   ''Il le révélera'', cela n'est pas dit seulement au futur, 
             comme si le Verbe avait commencé à manifester le Père en naissant de Marie, 
          mais cela vise la totalité du temps.
      Depuis le commencement, en effet, le Fils, présent à son ouvrage, 
        révèle le Père à tous ceux à qui le Père le veut, quand il veut et comme il veut. 
        Voilà donc pourquoi, en tout et partout,
               il n'y a qu'un seul Dieu Père, 
                  un seul Verbe,
                     un seul Esprit, 
             et un seul salut pour tous ceux qui croient en lui.   » 
------
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Jeu 14 Jan 2021 - 15:40

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 1ère  semaine du cycles B:
                      Du lundi de la 1ère semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 11 au 27 janvier
--------------
--jeudi 14 janvier 2021  1ère semaine ord B- - L'homme rendu à lui-même.
     -antienne d’ouverture - Sauve-nous, Seigneur notre Dieu;
                                                 rassemble tes enfants dispersés.
                                           Nous rendrons grâce à ton saint nom, 
                                                               nous te bénirons dans la joie.
1-Hébreux 3 : 7-14 '' Encouragez-vous mutuellement 
                                         aussi longtemps qu’on peut dire aujourd’hui ''
2-psaume 94 : 6-7abc, 7d-9, 10-11 (94 (95),) R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, 
                                                     mais écoutez la voix du Seigneur. (cf. 94 : 8a.7d)
     -acclamation :  Matthieu 4 : 23  Jésus proclamait l’Évangile du Royaume 
                                                          et guérissait toute infirmité dans le peuple.
3-Marc 1 : 40-45 sa lèpre le quitta et il fut purifié
      -Antienne de la communion Deux au choix : 
                       Psaume 30 : 17-18 ''Seigneur, que ton visage s'éclaire
                                        en faveur de tes fidèles. Sauve-nous dans ta bonté, 
                                                            ne déçois pas notre prière.  
                      OU : Matthieu 5 : 3-4 ''Heureux les pauvres de cœur
                                                                   le Royaume des cieux est à eux! 
                                             Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise!
4-bréviaire  Ecclésiastique  42 : 15—43 : 12 Poème au Créateur
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Traité de saint Athanase contre les Païens. 
           Par sa Parole toute puissante le Père a créé et maintient toutes choses
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
----intro générale : La collecte de la messe est d'une exceptionnelle densité.
                            Nous y demandons la grâce ''d'adorer Dieu sans partage
                                        et d'avoir pour tout homme une vraie charité '' (P 1).
                                   Il convient de reconnaître le primat
                                          de l'adoration dans nos vies,
                                                          la priorité du Dieu vivant. 
                           C'est dans la mesure où nous vivons
                                                           sous le regard de Dieu
                                                 et dans son amour
                                        que nous aurons pour tout homme
                                              non seulement bienveillance et souci d'accueil,
                                                    mais ''une vraie charité'',
                                  un amour conforme au commandement nouveau que nous a donné le Christ.
                                            C’est en Dieu notre Père que tout homme est mon frère.
-------
1-Hébreux 3 : 7-14 '' Encouragez-vous mutuellement
                                         aussi longtemps qu’on peut dire aujourd’hui '' 
--intro : À partir du psaume 94, les chrétiens sont exhortés à rester fidèles. 
                   L’Aujourd’hui de Dieu est le temps présent 
                               au cours duquel il faut écouter la voix du Seigneur 
                                  et ne pas laisser les cœurs s’endurcir, de manière à tenir jusqu’à la fin.    
«    Frères, comme le dit l’Esprit Saint dans un psaume :
               Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,
                         n’endurcissez pas votre cœur comme au temps du défi,
                                   comme au jour de l’épreuve dans le désert,
                                        quand vos pères m’ont mis à l’épreuve et provoqué.   
                                                Alors ils m’ont vu à l’œuvre pendant quarante ans ;
                                            oui, je me suis emporté contre cette génération, et j’ai dit :
                                         Toujours ils ont le cœur égaré,
                                   ils n’ont pas connu mes chemins.
                  Dans ma colère, j’en ai fait le serment : 
                        On verra bien s’ils entreront dans mon repos !
                     Frères, veillez à ce que personne d’entre vous
                            n’ait un cœur mauvais que le manque de foi sépare du Dieu vivant.
                     Au contraire, encouragez-vous les uns les autres jour après jour, 
                                 aussi longtemps que retentit l’ ''aujourd’hui'' de ce psaume,
                               afin que personne parmi vous ne s’endurcisse
                                      en se laissant tromper par le péché.
                          Car nous sommes devenus les compagnons du Christ,                    
                            si du moins 
                             nous maintenons fermement,

                           jusqu’à la fin,
               notre engagement premier. »
-----
2-psaume 94 : 6-7abc, 7d-9, 10-11 (94 (95),)
                              R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, 
                                               mais écoutez la voix du Seigneur. (cf. 94 : 8a.7d)
     
        —Ajout à la vidéo: Venez crions de joie pour le Seigneur,
                                    Acclamons notre Rocher notre salut!
                                         Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
                                      par non hymnes de fête acclamons-le!

      —Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
           adorons le Seigneur qui nous a faits.
                Oui, il est notre Dieu ;
                     nous sommes le peuple qu’il conduit,
             le troupeau guidé par sa main.

     —Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
           ''Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
                comme au jour de tentation et de défi,
                  où vos pères m’ont tenté et provoqué,
               et pourtant ils avaient vu mon exploit.

     — Quarante ans leur génération m’a déçu,
           et j’ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
               il n’a pas connu mes chemins.
                    Dans ma colère, j’en ai fait le serment :
                 Jamais ils n’entreront dans mon repos.  '' 
-------- 
3-Marc 1 : 40-45 sa lèpre le quitta et il fut purifié
--intro : Dans les alentours de Capharnaüm,
            Jésus guérit un lépreux, répondant à la foi du malade. 
                         Sa renommée grandit de plus en plus. 
«  En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ;
             il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : 
               '' Si tu le veux, tu peux me purifier. ''
                                         Saisi de compassion, Jésus étendit la main,
                                   le toucha et lui dit :
                      '' Je le veux, sois purifié. ''

      À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. 
            Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant :
                 '' Attention, ne dis rien à personne, 
                         mais va te montrer au prêtre
                                 et donne pour ta purification 
                                       ce que Moïse a prescrit dans la Loi :
                                           cela sera pour les gens un témoignage. '' 
              Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle,
                       de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, 
                                 mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. 
                        De partout cependant on venait à lui. » 
-----
4-bréviaire Ecclésiastique  42 : 15—43 : 12 Poème au Créateur.
--intro : Avec un lyrisme qui ne le cède à aucun des plus beaux psaumes, 
                                  le Sage célèbre la gloire de Dieu
                        éclatant dans la beauté et l’harmonie du monde, 
                           spécialement des astres.  
               Et encore ce qu’on en contemple n’est-il qu’une étincelle.
«   Je vais rappeler les œuvres du Seigneur. 
                    Ce que j’ai vu, je vais le raconter : 
                     c’est par sa parole que le Seigneur a réalisé ses œuvres,
                           tel fut son décret par sa bénédiction.
                Comme le soleil, dans son éclat, regarde chaque chose, 
                     ainsi la gloire du Seigneur rayonne

            dans toute son œuvre.
     Il est impossible aux anges, les saints du Seigneur, 
                de décrire toutes les merveilles 
                    que le Seigneur souverain de l’univers
                    fit inébranlables pour que l’univers soit affermi dans sa gloire.
          Le Seigneur a scruté les abîmes et les cœurs,
                               il a discerné leurs subtilités. 
                          Car le Très-Haut possède toute connaissance,
                                                    il a observé les signes des temps,
                                                faisant connaître le passé et l’avenir, 
                                         et dévoilant les traces des choses cachées.
                            Aucune pensée ne lui a échappé, 
                    pas une parole ne lui a été cachée.
             Il a organisé les chefs-d’œuvre de sa sagesse,
                    lui qui existe depuis toujours et pour toujours ;
                        rien n’y fut ajouté ni retranché : il n’a eu besoin d’aucun conseiller.
                Comme toutes ses œuvres sont attirantes,
                                jusqu’à la plus petite étincelle qu’on peut apercevoir !
                         Tout cela vit et demeure à jamais, remplit son office et lui obéit.
                          Tout va par deux,
                                l’un correspond à l’autre, il n’a rien fait de défectueux,
                                 il a confirmé l’excellence d’une chose par l’autre ; 
                                            qui se rassasierait de contempler sa gloire ?
                    L’orgueil des hauteurs, c’est le firmament pur,
                                    le ciel qui se dévoile dans une vision de gloire.
                     Le soleil qui paraît proclame à son lever : '' C’est chose admirable 
                                                                         que l’œuvre du Très-Haut ! ''
                             À son midi, il dessèche la terre. Devant son ardeur, qui pourrait tenir ?
                                On a beau activer la fournaise à la fonderie, 
                                  le soleil embrase trois fois plus les montagnes. 
                                            Il projette des vapeurs brûlantes 
                                                et, quand il fait briller ses rayons, il éblouit les yeux.
                                Grand est le Seigneur qui l’a créé : 
                                   sur son ordre, aussitôt il prend sa course.
                      La lune aussi, toujours fidèle à son rendez-vous,
                                           indique les époques et marque les temps.
                                 C’est elle qui marque les fêtes, quand cet astre décroît après son plein.
                                          Le mois lunaire lui doit son nom ; 
                                                sa croissance, durant son cycle, est merveilleuse ;
                                                      lampe au campement des armées célestes, 
                                                                       elle resplendit au firmament du ciel.
                            L’éclat des astres fait la beauté du ciel, 
                                    parure de lumière dans les hauteurs du Seigneur.
                                         Ils se tiennent, selon son décret, aux ordres du Dieu Saint,
                                             ils ne se relâchent pas dans leurs veilles.
                                Regarde l’arc-en-ciel 
                                          et bénis son créateur, 
                                     tant il est beau dans son resplendissement :
                                           il trace dans le ciel une courbe de gloire,
                                                          les mains du Très-Haut l’ont tendu.  »
-----
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Traité de saint Athanase contre les Païens. 
           Par sa Parole toute puissante le Père a créé et maintient toutes choses.
«  La vue de la création nous permet de découvrir le Créateur. 
       Qui est-il, sinon le très saint, celui qui est au-dessus de toutes les réalités créées ? 
           Pareil à un excellent pilote, par sa propre Sagesse et sa propre Parole,
             le Christ notre Seigneur et notre Sauveur
       Dieu gouverne et ordonne l'univers pour notre salut, en faisant ce qui lui semble bon. 
    Et ce monde est très bon en effet, tel qu'il a été fait 


autre version du poème:



            et tel que nous le voyons, 
        parce que Dieu le veut ainsi ;
          personne ne pourrait en douter. 
        Car, si la création se mouvait sans raison, 
               si l'univers s'en allait n'importe comment, 
             on pourrait bien mettre en doute ce que nous venons de dire. 
            Mais puisqu'il a été créé avec raison, sagesse et science, 
                  puisqu'il est si beau, celui qui l'a créé 
               et lui a donné cette beauté ne peut être que le Verbe de Dieu. ~
          Je ne parle pas d'un « verbe », d'une parole quelconque ;

           je parle du Verbe en personne, celui du Dieu bon de l'univers, vivant et agissant. 
         Il est différent de tous les êtres engendrés ou créés.
        Il est le Verbe propre et unique du Père plein de bonté. 
       C'est lui qui a organisé cet univers et l'éclaire par sa providence.
        Étant le Verbe très bon du Père plein de bonté, 
            c'est lui qui a disposé l'ordre de toutes choses, 
                qui a réuni les contraires avec les contraires pour en composer une seule harmonie. ~ 
              Il est le Dieu unique et le Fils unique, 
             le Dieu bon qui procède du Père comme d'une source de bonté, 
           celui qui organise et contient l'univers. ~
   Celui qui a tout créé par son Verbe éternel, et qui a donné l'existence à sa création, 

               ne voulut pas que celle-ci s'en aille à la dérive et au chaos, 
                   selon sa nature, car elle risquerait de retourner au néant. 
         Mais dans sa bonté, par son Verbe qui est Dieu lui aussi,
          il gouverne et maintient toute la création. 
            Ainsi, éclairée par la direction, l'organisation et la providence du Verbe,
               la création peut subsister solidement. 
      En effet, elle participe elle-même du Verbe qui est vraiment issu du Père, 
        et elle est soutenue par lui dans l'existence, 
           elle évite l'anéantissement qui se produirait sans cette sauvegarde du Verbe. 
   Comme nous l'enseignent, dans les Saintes Écritures, les ministres de la vérité :
       Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né avant toute créature, 
         car c'est en lui que tout a été créé, les êtres visibles et les êtres invisibles,
           et il est la tête du corps, c'est-à-dire de l'Église.
    C'est donc lui,
le Verbe très saint du Père
        tout-puissant et absolument parfait, 
            qui se répand en toutes choses, 
              qui déploie partout sa puissance, 
               qui éclaire toutes choses, visibles et invisibles, 
                 qui les contient et les rassemble en lui. 
       Il n'en laisse aucune en dehors de sa puissance,
          mais il donne vie et protection à toutes choses, 
             en tout lieu, à chacune en particulier et à toutes ensemble.  »
----------   
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Ven 15 Jan 2021 - 14:31

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 1ère  semaine du cycles B:
                      Du lundi de la 1ère semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 11 au 27 janvier
--------------
--vendredi 15 janvier 2021  1ère semaine ord B- - Repos.

-antienne d’ouverture  - -psaume 94 : 6-7 Venez, inclinez-vous, prosternez-vous :
           adorons le Seigneur qui nous a faits : oui, il est notre Dieu.
1-Hébreux 4 : 1-5, 11 « Empressons-nous d’entrer dans ce repos-là »
2-psaume 77 : 3.4cd, 6ab.7bc, 8 (77 (78),) R/ N’oubliez pas les exploits du Seigneur ! (cf. 77 : 7b)
-acclamation :  Luc 7 : 16 Alléluia. Alléluia. Un grand prophète s’est levé parmi nous, 
                                              et Dieu a visité son peuple.
3-Marc 2 : 1-12 Le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre.
-antienne de la communion Deux au choix : Psaume 106 : 8-9 Proclamons l'amour du Seigneur, 
                                  ses merveilles pour les hommes
                                  il a rassasié ceux qui avaient faim, et désaltéré ceux qui avaient soif.   
                 OU : Matthieu 5 : 5-6  Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés! 
                     Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés!
4-bréviaire Ecclésiastique  43 : 13-33 Grandeur de Dieu dans les merveilles de la nature.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Traité de saint Athanase contre les Païens Le Verbe de Dieu réalise l’harmonie de l’univers.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
---intro générale : Dès son ouverture la messe nous situe face au Seigneur :
              il est notre Créateur (A 1) et ''sa grâce est notre unique espoir'' (P 1). 
       Mais le Seigneur est aussi le Dieu qui est intervenu dans l'histoire des hommes :
     il a rassasié dans le désert ''ceux qui avaient faim'' (A 2a), puis il a envoyé son Fils dans le monde.
    Celui-ci a comblé l'espérance des pauvres, de ''ceux qui avaient faim et soif de la justice'' (A 2b), 
    en leur révélant qu'ils avaient reçu la meilleure part. 
  Mieux encore, il les a conviés à sa table, il s'est uni à eux, 
   en leur faisant partager son pain et boire à sa coupe (P 2, P 3). 
------
1-Hébreux 4 : 1-5, 11 ''Empressons-nous d’entrer dans ce repos-là''
--intro : L’exhortation que nous entendions hier se poursuit 
                 à partir du même psaume 94 dans la lettre aux Hébreux. 
              Dieu a promis de faire entrer les siens
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Si_tu_10
                     dans son repos
                      Pour y parvenir, il faut éviter de suivre les exemples de l’incrédulité 
                                          qui empêcha l’ancien Israël d’entrer dans la Terre promise. 
«  Frères, craignons, tant que demeure la promesse d’entrer dans le repos de Dieu, 
                    craignons que l’un d’entre vous n’arrive, en quelque sorte, trop tard. 
                        Certes, nous avons reçu une Bonne Nouvelle, comme ces gens-là ; 
                            cependant, la parole entendue ne leur servit à rien, 
                                parce qu’elle ne fut pas accueillie avec foi par ses auditeurs. 
             Mais nous qui sommes venus à la foi, 
                          nous entrons dans le repos dont il est dit :
                                Dans ma colère, j’en ai fait le serment :
                                   On verra bien s’ils entreront dans mon repos !
           Le travail de Dieu, assurément, était accompli depuis la fondation du monde, 
                                                comme l’Écriture le dit à propos du septième jour :
                                             Et Dieu se reposa le septième jour de tout son travail. 
                                       Et dans le psaume, de nouveau :
                                  On verra bien s’ils entreront dans mon repos ! 
                          Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos-là, 
                    afin que plus personne ne tombe 
                en suivant l’exemple de ceux qui ont refusé de croire.  » 
-------
3-Marc 2 : 1-12 Le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre. 
--intro : Jésus est de nouveau à Capharnaüm, 
                mais les conflits vont naître. 
                          La guérison du paralysé est l’occasion de controverses 
                             avec les scribes des pharisiens qui l’accusent de blasphème, 
                                car, disent-ils, seul Dieu peut remettre les péchés. 
                      Mais, leur répond Jésus, ''le Fils de l’homme sur terre a pouvoir de remettre les péchés''.
«  Quelques jours après la guérison d’un lépreux, 
           Jésus revint à Capharnaüm, et l’on apprit qu’il était à la maison.
                Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, 
                     pas même devant la porte, et il leur annonçait la Parole. 
              Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, 
                                                    porté par quatre hommes. 
                     Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, 
                                  ils découvrent le toit au-dessus de lui,

                  ils font une ouverture, et descendent le brancard
                                                   sur lequel était couché le paralysé. 
         Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé :
              ''Mon enfant, tes péchés sont pardonnés''. 
    Or, il y avait quelques scribes, assis là, qui raisonnaient en eux-mêmes :
                       ''Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème.
                                   Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? ''
                       Percevant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu’ils se faisaient,
               Jésus leur dit :
                        ''Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ? 
                                Qu’est-ce qui est le plus facile ? 
                                    Dire à ce paralysé : “Tes péchés sont pardonnés”, 
                                          ou bien lui dire :
                                                     “Lève-toi, prends ton brancard et marche” ? 
                               Eh bien ! Pour que vous sachiez que
                                             le Fils de l’homme a autorité 
                                     pour pardonner les péchés sur la terre… 
                                              – Jésus s’adressa au paralysé – je te le dis, lève-toi,
                                        prends ton brancard, et rentre dans ta maison.'' 
                       Il se leva, prit aussitôt son brancard, 
                                            et sortit devant tout le monde. 
                                   Tous étaient frappés de stupeur 
                              et rendaient gloire à Dieu, en disant :
                                    ''Nous n’avons jamais rien vu de pareil''. »  

--------
4-bréviaire Ecclésiastique  43 : 13-33 Grandeur de Dieu dans les merveilles de la nature. 
--intro : Si le monde où nous vivons est beau, grand et étonnant, 
                 que dire du Dieu qui en est l’auteur
                Il est au-dessus de nos forces de le louer 
                             et de l’aimer comme il conviendrait.
                     Mais que son Esprit lui-même prie en nous!
« Le Très-Haut n’a qu’un ordre à donner pour que tombe la neige, 
            il précipite les éclairs qui exécutent son décret.
                     Alors s’ouvrent les réservoirs célestes, 
                                 et les nuages prennent leur envol comme des oiseaux.
         Dans sa puissance, il durcit les nuages qui se pulvérisent en grêlons.
             À sa vue, les montagnes chancellent ; 
                     quand il le veut, souffle le vent du sud,
                          la voix de son tonnerre invective la terre 
                               avec l’ouragan du nord et les cyclones. 
                  Il répand la neige comme un vol d’oiseaux qui se pose,
                         elle descend comme les sauterelles s’abattent.
            L’œil s’émerveille de l’éclat de sa blancheur, et l’esprit reste ébahi de la voir tomber.
                    Comme de sel il couvre la terre de givre, 
                              et le gel le transforme en pointes d’épines.
                 Le vent froid souffle du nord, et la glace se forme sur l’eau ;
                       elle recouvre toute l’étendue des eaux, 
                                       qu’elle revêt comme une cuirasse ;
                                et le vent dévore les montagnes,
                         brûle le désert, il consume la verdure comme un feu.
                    À tout cela une brume soudaine porte remède ; 
                           la rosée se dépose après le vent brûlant et ramène la joie.
                     Selon son dessein, le Très-Haut a dompté l’abîme, il y a planté des îles.
                               Ceux qui naviguent sur la mer en décrivent les périls, 
                                        nous n’en croyons pas nos oreilles.
                        Et là, ce sont choses étranges, merveilleuses, 
                              animaux de toute sorte et monstres marins de la création.
                  Celui que Dieu envoie y trouve son chemin : 
                                       tout s’ordonne selon sa parole.

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Z_dieu12
  Nous parlerions longtemps sans en dire assez, un mot suffit : Il est le Tout.
               Où trouver la force pour le glorifier ? 
                    Car il est le Grand, qui dépasse toutes ses œuvres.
        Le Seigneur est redoutable et souverainement grand, sa puissance est merveilleuse.
                       Quand vous le glorifiez, exaltez le Seigneur 
                        autant que vous pouvez :
                               il sera encore au-delà
                                 Exaltez-le de toute votre force et ne vous découragez pas : 
                                                             vous ne sauriez en dire assez.
                 Qui l’a vu et pourrait le décrire ? 
                     Qui le magnifiera à la mesure de ce qu’il est ?
                          Il reste beaucoup de mystères plus grands que ceux-là, 
                                car nous ne voyons qu’une faible partie de ses œuvres.
                    Le Seigneur a créé toutes choses ;
                                    il donne la sagesse à qui est religieux.  »
---------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10Traité de saint Athanase contre les païens. 
                                      Le Verbe de Dieu réalise l’harmonie de l’univers.
      Et le Christ c'est le Verbe de Dieu.
«  Au cours des siècles, à partir de 
          ce centre immuable qui atteste Jésus, 
                  Fils de Dieu et Seigneur, 
    des symboles se sont développés
              pour témoigner 
                  de l'unité de la foi 
                    et de la communion entre les Églises. 
    Ces symboles contiennent les vérités fondamentales que chaque croyant est tenu de connaître et de professer. 
     C'est pour cela
 qu'avant 
           de recevoir le baptême,

    le catéchumène doit exprimer sa profession de foi
Les Pères aussi, 
       réunis en concile pour affronter les nécessités historiques
            qui
exigeaient de présenter de façon plus exhaustive les vérités de la foi 

                ou d'en défendre l'orthodoxie, 
     ont formulé de nouveaux symboles qui occupent jusqu'à nos jours ''une place plus particulière dans la vie de l'Église'' (Catéchisme de l'Église catholique, n. 193). 
La diversité de ces symboles  exprime la richesse de l'unique foi
               et aucun d'entre eux ne se trouve dépassé ou annulé 
      par la formulation d'une profession ultérieure de foi dictée par de nouvelles situations historiques. »
Jean-Paul II La défense de la foi, Lettre Apostolique en forme de 
        Motu Proprio Ad tuendam fidem 18 mai 1998
----   ---    ---   ----                                      -À SUIVE-
- Dans l'ordre des choses:
Chaque chose en son temps

Aujourd’hui vendredi de la 1ère semaine ordinaire
au Bréviaire:
Traité de saint Athanase ...
Le Verbe

          de Dieu réalise l'harmonie de l'univers

«   
Il n'y a rien de ce qui existe et de ce qui prend naissance
        qui ne prenne naissance et ne subsiste 
         dans le Verbe et par le Verbe, 
      comme nous l'enseigne Jean le Théologien :
     Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu.
             Par lui tout s'est fait, et sans lui rien ne s'est fait.
                              ----------------    Jean 1: 1-3

 Comme un musicien qui vient d'accorder sa lyre assemble par son art les notes graves avec les notes aiguës,
   les notes moyennes avec les autres, pour exécuter une seule mélodie :
 ainsi la Sagesse de Dieu,
  le Verbe, tenant l'univers comme une lyre,
    unit les êtres de l'air avec ceux de la terre, 
          et les êtres du ciel avec ceux de l'air ;
     il combine l'ensemble avec les parties, il conduit tout par son commandement et sa volonté ; 
  il produit ainsi, dans la beauté et l'harmonie,
    un seul monde et un seul ordre du monde. 
Lui-même reste immuable auprès du Père, tandis qu'il meut toutes choses par l'ordonnance qui vient de lui, 
    selon ce que son Père a décidé. ~ Tous les êtres qui, selon leur nature, reçoivent de lui la vie et la subsistance,           
        composent, grâce à lui, une harmonie admirable et vraiment divine.

 Pour faire comprendre une si grande chose par un exemple,
  prenons l'image d'un chœur composé de nombreux chanteurs. 
                Ce chœur comporte des exécutants variés : hommes, enfants, femmes, vieillards et jeunes gens : 
          sous la direction d'un seul chef, chacun chante selon sa nature et ses possibilités : 
             l'homme comme un homme, l'enfant comme un enfant, 
                     le vieillard comme un vieillard, le jeune homme comme un jeune homme; 
                  mais tous exécutent une seule harmonie. 
   Ou encore, notre âme met en mouvement à la fois nos différents sens ; 
        selon l'activité de chacun en présence d'un même objet, elle les incite tous en même temps : 
                    l’œil à voir, l'oreille à entendre, la main à toucher, l'odorat à sentir, le goût à savourer, 
            et souvent d'autres membres encore à se mouvoir, 
                   comme les pieds à marcher. 
       C'est ainsi que tout se passe dans la création; ces comparaisons sont imparfaites, 
                         mais il faut savoir les appliquer à des réalités plus hautes.

 Oui, par une seule impulsion, par le commandement du Verbe qui est Dieu
      toutes choses sont organisées, chacune agit selon ce qui lui appartient en propre, 
             et toutes ensemble réalisent un ordre unique.    »
------   

Sur le Verbe de Dieu:--

vous pouvez entendre et suivre le texte en même temps

                                 en mettant les fenêtres en parallèle:

audition



texte
     cliquer sur le lien et une fois rendu cliquer sur livre 2 ''Le verbe de Dieu''
                                                 pour lire en même temps que l'audition de la vidéo.
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/MarieLataste/Verbe_de_Dieu_2.html




           Ou choisir un livre de votre choix
                   dans cette oeuvre magistrale.
Œuvres complètes de Marie Lataste-

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/MarieLataste/marie_lataste.html
                              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Image_23
--------
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Lun 18 Jan 2021 - 13:46

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 2e  semaine B:
                      Du lundi de la 2ième  semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 17 au 27 janvier
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
-lundi 18 janvier 2021  2ième semaine ord B- -  Il est notre salut 
-antienne d’ouverture  -psaume 12 : 6 Seigneur je suis sûr de ton amour :
                                                mon cœur est dans la joie, car tu me sauves;
                                          je veux chanter au Seigneur tout le bien qu'il m'a fait.
1-Hébreux 5 : 1-10 ''Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance''.
2-psaume 109 : 1, 2, 3, 4 (109 (110),) R/ Tu es prêtre à jamais,
                                        selon l’ordre de Melkisédek. (cf. 109 : 4)
-acclamation : -Hébreux 4 : 12   Alléluia. Elle est vivante, efficace, la parole de Dieu ; 
                                                elle juge des intentions et des pensées du cœur. Alléluia.
3-Marc 2 : 18-22 L’Époux est avec eux À vin nouveau outre neuve. 
-antienne de la communion –Deux au choix : psaume 9 : 2-3 De toute mon âme, Seigneur,
                                                        je rendrai grâce en proclamant tes innombrables merveilles;
                                                     j’exulterai, je danserai auprès de toi, 
                                            je fêterai ton nom, Dieu très-haut. 
                        OU Jean 11 : 27 Seigneur, je le crois : tu es le Christ, 
                                  le Fils du Dieu vivant, celui qui vient dans le monde.
4-bréviaire Deutéronome 4 : 1-8, 32-40. Avertissement de Moïse au peuple.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10Lettre de saint Ignace aux Éphésiens S’unir au Christ par la foi et la charité.
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
-intro générale aux antiennes et aux prières:
              Les antiennes d'ouverture et de la communion donnent à cette messe
                    une note de joie et de certitude,
                           faite de confiance en Dieu et de foi en Jésus,
                                        ''le Fils du Dieu vivant'' (A 2b).
                        C'est pourquoi le chrétien exulte avec le psalmiste
                         dans l’antienne d’ouverture : ''Je veux chanter au Seigneur
                              tout le bien qu'il m'a fait'' (A 1).
                Si l'Eucharistie, en nous apportant ''la promesse et le gage du salut''(P 3),
                      nous fait entrer dans la fête divine (A 2a),
                         nous y trouvons aussi une relance de notre effort
                            pour conformer ''nos pensées et nos actes''
                                     à la volonté de Dieu
                     ''dans une inlassable recherche des biens spirituels'' (P 1). 
-----
1-Hébreux 5 : 1-10 ''Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance'' 
--intro: Établi grand prêtre par Dieu lui-même, 
             le Christ est solidaire de tous les hommes, 
                spécialement dans la souffrance. 
            Il a accepté celle-ci par obéissance 
              pour devenir cause de salut éternel en faveur de ceux qui lui obéissent. 
« Tout grand prêtre est pris parmi les hommes ;
            il est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu ;
                il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. 
                   Il est capable de compréhension 
                         envers ceux qui commettent des fautes par ignorance ou par égarement, 
                           car il est, lui aussi, rempli de faiblesse ; 
                              et, à cause de cette faiblesse, 
                      il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme pour ceux du peuple. 
                 On ne s’attribue pas cet honneur à soi-même, 
                                   on est appelé par Dieu, comme Aaron.
         Il en est bien ainsi pour le Christ : 
                         il ne s’est pas donné à lui-même la gloire de devenir grand prêtre ;
                                il l’a reçue de Dieu, qui lui a dit :
                                       Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré, 
                     car il lui dit aussi dans un autre psaume :
                                        Tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité. 
               Pendant les jours de sa vie dans la chair,
                      il offrit, avec un grand cri et dans les larmes, 
                            des prières et des supplications 
                                 à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, 
                                     et il fut exaucé en raison de son grand respect. 
                      Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance 
                           et, conduit à sa perfection,
                             il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent 
                                    la cause du salut éternel

             car Dieu l’a proclamé grand prêtre de l’ordre de Melkisédek.»
------
2-psaume 109 : 1, 2, 3, 4 (109 (110),)
                          R/ Tu es prêtre à jamais, selon l’ordre de Melkisédek. (cf. 109 : 4) 

     —Oracle du Seigneur à mon seigneur :
             ''Siège à ma droite,
                     et je ferai de tes ennemis
                  le marchepied de ton trône.''

     —De Sion, le Seigneur te présente
               le sceptre de ta force :
          ''Domine jusqu’au cœur de l’ennemi.''

     —Le jour où paraît ta puissance,
           tu es prince, éblouissant de sainteté :
                ''Comme la rosée qui naît de l’aurore,
               je t’ai engendré.''

     —Le Seigneur l’a juré
           dans un serment irrévocable :
               ''Tu es prêtre à jamais
            selon l’ordre du roi Melkisédek.'' 
---------
4-bréviaire Deutéronome 4 : 1-8, 32-40 Avertissement de Moïse au peuple. 
--intro : À travers tous ses rapports avec son peuple, 
                  Dieu se révèle comme celui qui nous aime. 
                  Comme les Hébreux d’autrefois, 
           nous aurons toujours besoin qu’on nous le redise. 
« Maintenant, Israël, écoute les décrets et les ordonnances 
           que je vous enseigne pour que vous les mettiez en pratique. 
              Ainsi vous vivrez, vous entrerez, pour en prendre possession, 
                        dans le pays que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères.
               Vous n’ajouterez rien à ce que je vous ordonne, 
                             et vous n’y enlèverez rien, 
                                  mais vous garderez
                   les commandements du Seigneur votre Dieu
                                  tels que je vous les prescris.
                Vous voyez de vos propres yeux ce que le Seigneur a fait à Baal-Péor : 
                   tous les hommes qui avaient suivi le Baal de Péor,
                      le Seigneur ton Dieu les a retranchés de toi et les a exterminés.
                           Mais vous qui êtes restés attachés au Seigneur votre Dieu, 
                                            vous êtes tous vivants aujourd’hui !
                         Voyez, je vous enseigne les décrets et les ordonnances 
                            que le Seigneur mon Dieu m’a donnés pour vous, afin que
                               vous les mettiez en pratique dans le pays
                                     où vous allez entrer pour en prendre possession.
                       Vous les garderez, vous les mettrez en pratique ;
                           ils seront votre sagesse et votre intelligence
                                       aux yeux de tous les peuples.
                                 Quand ceux-ci entendront parler de tous ces décrets,
                                    ils s’écrieront : ''Il n’y a pas un peuple sage et intelligent
                                        comme cette grande nation !''
                    Quelle est en effet la grande nation dont les dieux
                              soient aussi proches que le Seigneur notre Dieu est proche
                                             de nous chaque fois que nous l’invoquons ?
                           Et quelle est la grande nation dont les décrets et les ordonnances 
                                    soient aussi justes que toute cette Loi que je vous donne aujourd’hui ?
               Interroge donc les temps anciens 
                                                                                    qui t’ont précédé,

          depuis le jour où Dieu créa l’homme sur la terre :
                     d’un bout du monde à l’autre,
                est-il arrivé quelque chose d’aussi grand,
                                    a-t-on jamais connu rien de pareil ? 
                    Est-il un peuple qui ait entendu comme toi la voix de Dieu
                                        parlant du milieu du feu, et qui soit resté en vie ?
                      Est-il un dieu qui ait entrepris de se choisir une nation,
                                                                          de venir la prendre au milieu d’une autre,
                                                             à travers des épreuves, des signes,
                                                        des prodiges et des combats,
                                                 à main forte et à bras étendu,
                                  et par des exploits terrifiants 
                                        – comme tu as vu le Seigneur ton Dieu le faire pour toi en Égypte ?
                       Il t’a été donné de voir tout cela pour que tu saches 
                          que c’est le Seigneur qui est Dieu, il n’y en a pas d’autre.
         Du haut du ciel, il t’a fait entendre sa voix pour t’instruire ;
               sur la terre, il t’a fait voir son feu impressionnant, 
                     et tu as entendu ce qu’il te disait du milieu du feu.
       Parce qu’il a aimé tes pères et qu’il a choisi leur descendance, 
              en personne il t’a fait sortir d’Égypte par sa grande force,
                              pour chasser devant toi des nations plus grandes et plus puissantes,
                                      te faire entrer dans leur pays
                                   et te le donner en héritage, 
                                comme cela se réalise aujourd’hui.
                 Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur :
                            c’est le Seigneur qui est Dieu,
                                     là-haut dans le ciel
                                         comme ici-bas sur la terre ; 
                                il n’y en a pas d’autre.
                  Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur 
                     que je te donne aujourd’hui, afin d’avoir, toi et tes fils,
                       bonheur et longue vie sur la terre
                                 que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours.»
-------- 
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10Lettre de saint Ignace aux Éphésiens. S’unir au Christ par la foi et la charité. 
«  Ayez soin de vous réunir plus fréquemment 
                 pour rendre grâce à Dieu et célébrer ses louanges. 
                       Car si vous vous rassemblez souvent,
                             les forces de Satan sont terrassées 
                                et son œuvre de mort est détruite
                          par la concorde de votre foi. 
                  Rien ne surpasse la paix. 
                          Car elle abolit toute guerre avec nos ennemis
                                                qui rôdent dans l'air et sur la terre.
                   Rien de tout cela ne vous échappe si vous possédez 
                          parfaitement envers Jésus Christ la foi et la charité, 
                      qui sont le principe et la perfection de la vie :
                                      le principe, c'est la foi ; 
                                                   la perfection, c'est la charité. 
                                Celui qui est le principe et la perfection réunis, 
                                     c'est Dieu, 
                                  et tout le reste en découle 
                                          pour une parfaite justice. 
                          Aucun homme ne pèche, s'il professe la foi. 
                            Aucun homme n'a de haine, s'il possède la charité.
                                           L'arbre se reconnaît à ses fruits
                                       pareillement, ceux qui font profession d'appartenir au Christ
                                                                       se font reconnaître à leur manière de vivre. 
                                                            Car il ne s'agit pas de proclamer maintenant la parole,
                                                    il s'agit de demeurer jusqu'au bout
                                        dans le dynamisme de la foi.
                            Il est préférable de rester silencieux et d'être, 

                                                      que de parler et de n'être pas. 
    Il est bien d'enseigner, si l'on fait ce que l'on dit. 
           Il y a donc un seul maître, celui qui a parlé, et ce fut fait, 
                   et les œuvres qu'il a faites dans le silence sont dignes de son Père. 
              Celui qui possède la parole de Jésus
                   peut vraiment entendre son silence même, 
                     afin d'être parfait, 
                        pour agir en parlant 
                 et se faire connaître en gardant le silence. 
   Rien n'échappe au Seigneur et jusqu'à nos secrets sont près de lui. 
           Faisons donc toutes choses en pensant qu'il habite en nous, 
                    au point que nous sommes ses temples
                                  et qu'il est en nous, lui, notre Dieu ; 
                            il l'est vraiment, et il apparaîtra devant notre face
                                              si nous avons pour lui une juste charité.
                   Ne vous y trompez pas, mes frères : 
                        ceux qui corrompent les familles
                                  n'hériteront pas le royaume de Dieu
              Si ceux qui agissaient ainsi selon la chair ont été mis à mort, 
                    combien plus celui qui corromprait 
                             par une mauvaise doctrine la foi de Dieu, 
                                     pour laquelle Jésus Christ a été crucifié ! 
               Celui qui s'est ainsi souillé ira au feu qui ne s'éteint pas, 
                                et pareillement celui qui l'écoute.
                        Si le Seigneur a reçu une onction sur la tète, 
                            c'est afin de répandre sur son Église 
                                         un souffle d'incorruptibilité. 
                       Ne vous laissez donc pas imprégner
                             par la doctrine du prince de ce monde, 
                                                       avec son odeur infecte ;
                                               qu'il ne vous entraîne pas, 
                                comme ses captifs, loin de la vie qui vous est offerte. 
                   Pourquoi ne pas devenir tous des sages, 
                               en accueillant la connaissance de Dieu, 
                                                            c'est-à-dire Jésus Christ ? 
                         Pourquoi nous perdre follement, 
                                   en méconnaissant le don que le Seigneur nous a vraiment envoyé ?
                     Mon esprit est livré à la croix, 
                                 qui est scandale pour les incroyants, 
                           mais pour nous salut et vie éternelle.  » 
-------
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Jeu 21 Jan 2021 - 15:01

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 2e  semaine B:
                      Du lundi de la 2ième  semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 18 au 27 janvier
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11


______________________________
--mercredi 20 janvier 2021  2e semaine ORD. B    Une autre religion.     

    -antienne d’ouverture -psaume 24 : 16, 18  Regarde-moi, Seigneur,
                                                   et prends pitié de moi, car je suis seul et misérable;
                                               vois ma misère et ma peine,
                                        enlève tous mes péchés.
1-Hébreux 7 :  1-3.15-17 « Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melchisédek pour l’éternité » (He 7,)
2-psaume 109 : 1, 2, 3, 4 (109 (110),) R/ Tu es prêtre à jamais, 
                                                 selon l’ordre de Melchisédek. (cf. 109 : 4)
   -acclamation : Matthieu 4 : 23 Jésus proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume 
                                et guérissait son peuple de toute maladie. Alléluia
3-Marc 3 : 1-6 Est-il permis un jour de sabbat de sauver une vie ou de tuer?
       -antienne de la communionDeux au choix : psaume 16 : 6 Je t'appelle, mon Dieu, 
                                                                car tu peux me répondre :
                                                                     écoute-moi! Entends ce que je dis. 
                                       OU Marc 11 : 23-24 ''Vraiment, dit le Seigneur,
                                                      tout ce que vous demanderez dans la prière,
                                                    croyez que vous l'avez déjà reçu,
                                                              cela vous sera accordé.''
4-bréviaire Deutéronome 7 : 6-14; 8 : 1-6 Le peuple élu :
                                  Le plus grand mystère de l’amour de Dieu
                                        c’est l’élection qui a discerné un petit peuple parmi tant d’autres. . . 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Actes du IIe concile du Vatican —L’Église ''Je serai le Sauveur de mon peuple''
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro aux antiennes et prières : La messe s'ouvre
                   dans l'austère prise de conscience de notre misère (A 1).
                        Mais, face au mal qui est en nous 
                                  et qui nous cerne de toute part,                            
                              le Seigneur nous offre son appui.
        Il y a d'abord ''sa providence, qui jamais ne se trompe en ses desseins'' (P 1). 
                      Le Christ nous offre aussi le réconfort de son Eucharistie,
                                   qui nous purifie (P 2) et nous vivifie par le don de l'Esprit (P 3).
                          La liturgie suggère encore un appui
                                contre toute tentation de découragement, 
                     en nous rappelant la parole de Jésus sur l'efficacité de la prière,
                           lorsqu'elle jaillit de la foi (A 2b). 
------ 
1-Hébreux 7 :  1-3.15-17 ''Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melchisédek pour l’éternité''.
--intro : Les traits du sacerdoce du Christ sont spécifiés :
                       il est un grand prêtre souverain d’un genre tout nouveau,

                                   dont le personnage mystérieux de Melchisédek était l’image.
«Frères, Melchisédek était roi de Salem, prêtre du Dieu très-haut ;
                     il vint à la rencontre d’Abraham 
                           quand celui-ci rentrait de son expédition contre les rois ;
                       il le bénit, et Abraham lui remit le dixième de tout ce qu’il avait pris.
              D’abord, Melkisédek porte un nom
                         qui veut dire ''roi de justice'' .
               Ensuite, il est roi de Salem,
                                 c’est-à-dire roi ''de paix''
                           et à son sujet on ne parle ni de père ni de mère, ni d’ancêtres,
                                     ni d’un commencement d’existence
                                    ni d’une fin de vie ;
                                       cela le fait ressembler au Fils de Dieu :
                                              il demeure prêtre pour toujours.
                                           Les choses sont encore beaucoup plus claires
                                                 si un autre prêtre se lève 
                                                        à la ressemblance de Melchisédek
                                                                et devient prêtre, 
                                                    non pas selon une exigence légale de filiation humaine,
                                                         mais par la puissance d’une vie indestructible. 
                                    Car voici le témoignage de l’Écriture :
                                            Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité.» 
---------
3-Marc 3 : 1-6 Est-il permis un jour de sabbat 
                                     de sauver une vie ou de tuer?
--intro : À l’occasion d’une guérison, 
                     voici une nouvelle controverse sur l’observance du sabbat
                            Mais cette fois, les pharisiens 
                                   complotent avec les hérodiens 
                                                            pour perdre Jésus. 

«  En ce temps- là, Jésus entra de nouveau dans une synagogue ;
          il y avait là un homme dont la main était atrophiée.
                  On observait Jésus pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat. 
                      C’était afin de pouvoir l’accuser
             Il dit à l’homme qui avait la main atrophiée :
                  ''Lève-toi, viens au milieu.''
                        Et s’adressant aux autres :
                     ''Est-il permis, le jour du sabbat,
                                de faire le bien ou de faire le mal ? 
                                                       de sauver une vie ou de tuer ?'' 
        Mais eux se taisaient. 
                Alors, promenant sur eux un regard de colère, 
                       navré de l’endurcissement de leurs cœurs, 
                             il dit à l’homme : ''Étends la main.''
                   Il l’étendit, et sa main redevint normale. 
             Une fois sortis, les pharisiens se réunirent en conseil 
                       avec les partisans d’Hérode contre Jésus,
                          pour voir comment le faire périr. » 
------ 
4-bréviaire Deutéronome 7 : 6-14; 8 : 1-6 Le peuple élu :
                                  Le plus grand mystère de l’amour de Dieu
                       c’est l’élection qui a discerné   /Discerner avec Dieu les dons
                                              de sa miséricorde:

   un petit peuple parmi tant d’autres . . .
pour faire l’objet spécial de sa faveur 
               et de ses bénédictions.  
        Aujourd’hui ce peuple élu a vu éclater ses frontières raciales 
                et son accès est ouvert à tous par la foi : 
                  notre état de fils de Dieu 
                              est le résultat d’une préférence, 
                                                        d’un bouleversant  appel individuel. 
                                               Il est vraiment notre Père,
                                        lui qui nous donne sa propre vie. . . 
«  Tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu : 
                       c’est toi qu’il a choisi pour être son peuple, 
                                                                      son domaine particulier 
                                                         parmi tous les peuples de la terre.
                  Si le Seigneur s’est attaché à vous, s’il vous a choisis, 
                       ce n’est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples, 
                             car vous êtes le plus petit de tous.
                   C’est par amour pour vous,
                         et pour tenir le serment fait à vos pères, 
                                    que le Seigneur vous a fait sortir par la force de sa main, 
                              et vous a rachetés de la maison d’esclavage 
                                                 et de la main de Pharaon, roi d’Égypte.
                    Tu sauras donc que c’est le Seigneur ton Dieu qui est Dieu, 
                      le Dieu vrai qui garde son Alliance et sa fidélité pour mille générations 
                           à ceux qui l’aiment et gardent ses commandements.
                                         Mais il riposte à ses adversaires en les faisant périr, 
                                            et sa riposte est immédiate.
                    Tu garderas donc le commandement, les décrets et les ordonnances
                                                   que je te prescris aujourd’hui de mettre en pratique.
                       Et parce que vous aurez écouté ces ordonnances, 
                                      que vous les aurez gardées et mises en pratique, 
                                           le Seigneur ton Dieu te gardera l’Alliance 
                                                                  et la fidélité qu’il a jurées à tes pères.
                         Il t’aimera, il te bénira, il te multipliera, 
                                il bénira le fruit de ton sein et le fruit de ton sol, 
                                     ton froment, ton vin nouveau, ton huile fraîche,
                                        la portée de tes vaches et de tes brebis, 
                                          sur la terre qu’il a juré à tes pères de te donner.
                          Béni seras-tu plus que tous les peuples ! 
                              Pas de stérilité chez toi, ni pour les hommes 
                                                                      ni pour les femmes, 
                                                                       ni pour le bétail.
                            Tous les commandements que je vous prescris aujourd’hui, 
                               vous veillerez à les mettre en pratique
                                        afin que vous viviez, 
                                             deveniez de plus en plus nombreux 
                                                 et entriez en possession du pays 
                                        que le Seigneur a juré de donner à vos pères.
                           Souviens-toi de la longue marche que tu as faite
                                            pendant quarante années dans le désert ;
                                       le Seigneur ton Dieu te l’a imposée 
                                                       pour te faire passer par la pauvreté ; 
                                  il voulait t’éprouver et savoir ce que tu as dans le cœur
                          allais-tu garder ses commandements, oui ou non ?
                        Il t’a fait passer par la pauvreté, il t’a fait sentir la faim, 
                                     et il t’a donné à manger la manne 
                                           – cette nourriture que ni toi ni tes pères n’aviez connue – 
                                  pour que tu saches que l’homme ne vit pas seulement de pain,
                                 mais de tout ce qui vient de la bouche du Seigneur.
                             Ton vêtement ne s’est pas usé sur toi, 
                                  et ton pied ne s’est pas enflé, au cours de ces quarante années !
              Tu le sauras en ton cœur : 
                       comme un homme éduque son fils, 
                            ainsi le Seigneur ton Dieu fait ton éducation.
                   Tu garderas les commandements du Seigneur ton Dieu 
                                    pour marcher sur ses chemins et pour le craindre. » 
---------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Actes du IIe concile du Vatican —L’Église ''Je serai le Sauveur 
                                                                   de mon peuple''

«   Le Père éternel, par le mystérieux dessein 
               parfaitement libre de sa sagesse et de sa bonté, 
                    a créé le monde entier 
                      et décidé d'élever les hommes à la participation de sa vie divine
                    Après leur chute en la personne d'Adam, 
                                                      il ne les a pas abandonnés

              il n'a pas cessé de leur fournir
                    les secours nécessaires à leur salut, 
                         dans la perspective du Christ rédempteur
                                      qui est l'image du Dieu invisible, le premier-né avant toute créature.
      Tous ceux qu'il a choisis, le Père, avant tous les siècles,
                les a connus par avance,
                                 les a destinés à être l'image de son Fils,
                        pour faire de ce Fils l'aîné d'une multitude de frères.
           Et tous ceux qui croient au Christ, 
                   il a décidé de les convoquer pour former la sainte Église
                                                                     Celle-ci, annoncée par des préfigurations 
                                                          dès l'origine du monde, 
                                             avait été merveilleusement préparée 
                                       dans l'histoire du peuple d'Israël et dans l'ancienne Alliance.
                              Elle a été fondée aux derniers temps, 
                       elle s'est manifestée par l'effusion du Saint-Esprit 
                              et, à la fin des siècles, 
                                              elle trouvera sa consommation dans la gloire. 
               Alors, comme l'ont enseigné les Pères, 
                         tous les justes depuis Adam
                          ''depuis Abel, le juste, jusqu'au dernier élu'', 
                                   seront rassemblés auprès du Père dans l'Église universelle.~
                   Les hommes qui n'ont pas encore accueilli l'Évangile 
                                se trouvent rattachés au peuple de Dieu, 
                                    par des relations diverses.
                      En premier lieu vient ce peuple 
                               auquel furent accordées les alliances et les promesses, 
                                          et dont le Christ est né selon la chair ; 
                        ce peuple est très aimé, comme le prouve son élection, 
                                   à cause de ses pères, car les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables.
          Mais le dessein de salut
                         enveloppe aussi les hommes 
                                   qui reconnaissent le Créateur, 
                    en premier lieu les Musulmans 
                                        qui, professant la foi d'Abraham, 
                                                adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, 
                                                          qui jugera l'humanité au dernier jour.
                 Et quant aux autres, 
                           qui cherchent le Dieu inconnu 
                                   à travers les ombres et les images, 
                        Dieu n'est pas loin d'eux non plus, 
                                            puisque c'est lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le reste
                                      et puisque, étant Sauveur,
                                          il veut que tous les hommes soient sauvés.
                   En effet, ceux qui ne connaissent pas
                                          l'Évangile du Christ ni son Église, 
                                              sans qu'il y ait de leur faute, 
                                            mais qui cherchent Dieu d'un cœur sincère
                                          et s'efforcent d'agir, 
                                      sous l'influence de la grâce, 
                                               de façon à accomplir sa volonté, 
                                                    connue par les impératifs de leur conscience, 
                           ceux-là peuvent obtenir le salut éternel. 
                                  La Providence divine ne refuse pas les secours nécessaires 
                                               au salut à 
                             ceux qui, sans faute de leur part, 
                               ne sont pas encore parvenus 
                                                  à la connaissance explicite de Dieu 
                                               et s'efforcent de mener une vie droite, 
                                        ce qu'ils ne peuvent faire sans la grâce de Dieu.
                En effet, tout ce qu'on trouve chez eux de bon et de vrai,
                         l'Église le considère comme une préparation à l'Évangile 
                                                            comme un don accordé 
                                                       par celui qui éclaire tout homme 
                                                               pour que, finalement, il ait la vie. » 
-------
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Jeu 21 Jan 2021 - 16:21

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 2e  semaine B:
                      Du lundi de la 2ième  semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 18 au 27 janvier
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11

--jeudi 21 janvier 2021  2ième semaine ord B- - Le grand-prêtre qu’il nous fallait. -    
-antienne d’ouverture  -psaume 26 : 1-2 Le Seigneur est ma lumière et mon salut, 
                                                                      qui pourrais-je craindre? 
                                                           Le Seigneur est le rempart de ma vie, 
                                                                     devant qui tremblerais-je?
1-Hébreux 7 :  25—8 : 6 Quant à offrir des sacrifices,
       il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
2-psaume 39 : 7-8a, 8b- 9, 10, 17 (39 (40),) R/ Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté. (cf. 39 : 8a.9a)
-acclamation : 2 Timothée 1 : 10 Jésus-Christ notre Sauveur a détruit la mort,
                                                       il a fait resplendir la vie par son Évangile. Alléluia.
3-Marc 3 : 7-12 Les esprits mauvais criaient tu es le Fils de Dieu. 
                          Mais Jésus défendait vivement de la faire connaître.
-antienne de la communionDeux au choix : psaume 17 : 3 Je t'aime, Seigneur, tu es ma force, 
                                                                toi, mon libérateur, le rocher qui m'abrite,
                                                                      tu es mon Dieu.
                                OU 1 Jean 4 : 16 Dieu est amour : celui qui demeure 
                                                dans l'amour demeure en Dieu,
                                                     et Dieu demeure en lui. 
4-bréviaire Deutéronome 9 : 7-21, 25-29 Supplication de Moïse  intercession de Moïse  .   
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Lettre de saint Fulgence de Ruspe au diacre Ferrand 
                                  ''Le Christ toujours vivant intercède pour nous.'' 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
1-Hébreux 7 :  25—8 : 6 Quant à offrir des sacrifices,
       il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
--intro : En opposition au sacerdoce de l‘Ancien Testament,
          Jésus, seul grand prêtre éternel toujours vivant auprès de Dieu 
                              pour intercéder en notre faveur

               a offert un sacrifice unique qui est l’offrande qu’il fit de lui-même.
             De la sorte, il est capable de sauver ceux qui par lui s’approchent de Dieu.
 «    Frères, Jésus est capable de sauver d’une manière définitive 
             ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur.
          C’est bien le grand prêtre qu’il nous fallait : saint, innocent, immaculé ; 
        séparé maintenant des pécheurs, 
             il est désormais plus haut que les cieux. 
           Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres,
                d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; 
               cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.
         La loi de Moïse établit comme grands prêtres des hommes remplis de faiblesse ;
                 mais la parole du serment divin, qui vient après la Loi, 
                     établit comme grand prêtre le Fils
                      conduit pour l’éternité à sa perfection. 
              Et voici l’essentiel de ce que nous voulons dire :
                        c’est bien ce grand prêtre-là que nous avons, 
                      lui qui s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les cieux, 
                      après avoir accompli le service du véritable Sanctuaire et de la véritable Tente,
                   celle qui a été dressée par le Seigneur et non par un homme. 
              Tout grand prêtre est établi pour offrir des dons et des sacrifices ; 
          il était donc nécessaire que notre grand prêtre ait, lui aussi, quelque chose à offrir.
      À vrai dire, s’il était sur la terre, il ne serait même pas prêtre, 
                puisqu’il y a déjà les prêtres qui offrent les dons conformément à la Loi :
               ceux-ci rendent leur culte dans un sanctuaire 
                    qui est une image et une ébauche des réalités célestes, 
                  comme en témoigne l’oracle reçu par Moïse au moment où il allait construire la Tente : 
           Regarde, dit le Seigneur, tu exécuteras tout selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne. 
    Quant au grand prêtre que nous avons, le service qui lui revient se distingue
            d’autant plus que lui est médiateur d’une alliance meilleure
           reposant sur de meilleures promesses.»
-----------
3- Marc 3 : 7-12 ''Les esprits impurs criaient : “Toi, tu es le Fils de Dieu !” 
                                                    Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.''
--intro : Jésus s’impose aux foules et manifeste 
                    sa puissance sur les esprits impurs. 
                Ceux-ci proclament sa filiation divine, 
             malgré la défense qu’il leur en a faite. 
«   En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, 
              et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent. 
                  De Judée, 
                   de Jérusalem, 
                    d’Idumée, 
                     de Transjordanie, 
                        et de la région de Tyr et de Sidon 
            vinrent aussi à lui une multitude de gens 
                  qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait. 
       Il dit à ses disciples de tenir une barque 
              à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas. 
          Car il avait fait beaucoup de guérisons, 
        si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. 
                    Et lorsque les esprits impurs le voyaient,

           ils se jetaient à ses pieds et criaient : 
                 ''Toi, tu es le Fils de Dieu !'' 
      Mais il leur défendait vivement de le faire connaître. »  
------ 
-bréviaire Deutéronome 9 : 7-21, 25-29 Supplication de Moïse.  
                                  Intercession de Moïse.   
--intro : Rien dans la conduite passée du peuple de Dieu
                        ne le prédestinait à être l’objet de l’amitié divine. 
                  Bien plus, il n’y a le plus souvent répondu que par le doute et le péché.
           Cette histoire est celle de chacun de nous. 
«   Souviens-toi. N’oublie pas que tu as irrité le Seigneur ton Dieu dans le désert. 
            Depuis le jour où vous êtes sortis d’Égypte jusqu’à ce que vous arriviez en ce lieu, 
                vous avez été rebelles au Seigneur.
                    Au mont Horeb vous avez irrité le Seigneur, 
                                  et le Seigneur s’est mis dans une telle colère 
                                      qu’il voulait vous exterminer.
                      J’étais monté sur la montagne pour recevoir les tables de pierre,
                            les tables de l’Alliance que le Seigneur a conclue avec vous. 
                    Je suis resté dans la montagne quarante jours et quarante nuits sans manger ni boire.
                                 Le Seigneur m’a donné les deux tables de pierre écrites du doigt de Dieu, 
                                        La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Mozcse20

                                    et portant toutes les paroles qu’il vous avait dites du milieu du feu, 
                                      sur la montagne, le jour de l’Assemblée.       
                              C’est donc au bout de quarante jours et de quarante nuits 
                                         que le Seigneur m’a donné ces deux tables de pierre, 
                                        les tables de l’Alliance.
                           Le Seigneur me dit : ''Lève-toi, descends vite d’ici, 
                                 car ton peuple, que tu as fait sortir d’Égypte,
                               s’est corrompu. 
                                                  Ils n’ont pas mis longtemps à s’écarter du chemin 
                                                     que je leur avais ordonné de suivre : 
                                                       ils se sont fait une idole en métal fondu.''
                                Le Seigneur me dit encore : ''Je vois que ce peuple 
                                        est un peuple à la nuque raide. 
                             Laisse-moi faire, je vais les anéantir, effacer leur nom de sous les cieux,
                                  et je ferai de toi une nation plus puissante et plus nombreuse que ce peuple !''
                         Je redescendis de la montagne, qui était toujours en feu ; j
                              je tenais dans les mains les deux tables de l’Alliance.
                       Et je vis que vous veniez de pécher contre le Seigneur votre Dieu. 
                     Vous vous étiez fait un veau en métal fondu, 
                            vous n’aviez pas mis longtemps à vous écarter du chemin
                                     que le Seigneur vous avait ordonné de suivre.
                        Je pris les deux tables ; de mes deux mains, 
                                je les jetai et je les brisai sous vos yeux.
                           Je tombai à terre devant le Seigneur, et, comme la première fois, 
                                      je fus quarante jours et quarante nuits sans manger ni boire, 
                                           à cause de tous les péchés que vous aviez commis :
                                vous aviez fait ce qui est mal aux yeux du Seigneur et ainsi vous l’aviez exaspéré.
               Je redoutais cette colère, cette fureur du Seigneur, irrité au point de vouloir vous anéantir. 
                 Et, cette fois encore, le Seigneur mécouta.
                     Contre Aaron également, le Seigneur se mit en grande colère, 
                           au point de vouloir l’anéantir ; 
                           à ce moment-là j’ai intercédé aussi pour Aaron.
               Quant à votre péché, ce veau que vous aviez fait, je l’ai pris, 
                             je l’ai brûlé, je l’ai broyé, je l’ai réduit en fine poussière, 
                                  et j’en ai jeté la poussière dans le torrent qui descend de la montagne.
            Je suis donc tombé à terre devant le Seigneur 
                      et, durant ces quarante jours et ces quarante nuits, 
                  je restai prostré, car le Seigneur avait dit qu’il allait vous anéantir.
            J’ai intercédé auprès du Seigneur et j’ai dit : 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Nous_s11
                 ''Seigneur mon Dieu, ne détruis pas ton peuple, ton héritage
                      lui que tu as racheté dans ta grandeur
                 et que tu as fait sortir d’Égypte par ta main puissante.
             Souviens-toi de tes serviteurs, Abraham, Isaac et Jacob ; 
                ne regarde pas l’endurcissement de ce peuple, 
                      ni sa méchanceté, ni son péché.
        Que, dans le pays d’où tu nous as fait sortir, l’on ne dise pas :
                   “Le Seigneur n’a pas été capable de les faire entrer dans le pays dont il leur avait parlé ;
            c’est à cause de sa haine contre eux qu’il les a fait sortir pour les faire mourir dans le désert.”
       Pourtant, c’est bien eux, ton peuple, ton héritage, 
                 que tu as fait sortir par ta grande force et ton bras étendu. »
------  
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10 Lettre de saint Fulgence de Ruspe au diacre Ferrand.
                 Le Christ toujours vivant intercède pour nous.  
«    Il faut remarquer d'abord que, 
        dans la conclusion des oraisons nous disons : 
            ''Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur''. 
           Nous ne disons jamais ''Par l'Esprit Saint''.
                Ce n'est pas sans raison que l'Église s'exprime ainsi dans sa célébration ; 
            c'est à cause du mystère que voici : 
                       L'homme Jésus Christ est devenu médiateur entre Dieu et les hommes,
                                   prêtre pour toujours à la manière de Melkisédek.
               C'est par son propre sang qu'il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire,
                      mais non pas dans un sanctuaire fait de main d'homme, et simple copie du véritable.
        Il est entré dans le ciel même, où il est à la droite de Dieu et intercède pour nous.
                   L'Apôtre dit, lorsqu'il le considère dans cette fonction de grand prêtre :
                           En toute circonstance, offrons à Dieu
                                         par lui un sacrifice de louange,

                       c'est-à-dire l'acte de foi qui sort de nos lèvres
                            en l'honneur de son nom
            C'est donc par lui que nous offrons le sacrifice de louange et de prière
                             parce que c'est par sa mort
                   que nous avons été réconciliés avec Dieu
             alors que nous étions ses ennemis. 
     C'est par lui, en effet, qui a daigné devenir victime pour nous, 
            que notre victime peut être agréée par Dieu. 
                Aussi saint Pierre nous exhorte-t-il ainsi :
                       Vous aussi, soyez les pierres vivantes
                  qui servent à construire le Temple spirituel,
               et vous serez le sacerdoce saint,
           présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter par le Christ Jésus
     Telle est la raison pour laquelle nous nous adressons à Dieu le Père ''
                                     par Jésus Christ notre Seigneur ». ~
                       Lorsque l'on fait mention du prêtre, 
           cela ne montre pas autre chose que le mystère de l'incarnation du Seigneur, 
       par lequel le Fils de Dieu, alors qu'il était dans la condition de Dieu,
                  se dépouilla lui-même en prenant la condition du serviteur
             en raison de celle-ci, il s'est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu'à mourir.
       Il a été amoindri, mis un peu au-dessous des anges
   en descendant un peu au-dessous des anges,
            tout en restant l'égal de son Père, dans l'unité.
       Oui, le Fils a été amoindri, en demeurant égal au Père,
              du fait qu'il a voulu ressembler aux hommes.
         Il s'est amoindri quand il s'est dépouillé lui-même en prenant la condition du serviteur.
     L'amoindrissement du Christ, c'est son dépouillement, 
         et son dépouillement n'est pas autre chose que l'acceptation de la condition de serviteur.
                 Le Christ, demeurant dans la condition divine, 
           était le Fils unique de Dieu,
      c'est donc à lui que nous offrons des sacrifices
                        en même temps qu'au Père
                mais en prenant la condition du serviteur,
             il est devenu notre prêtre, par qui nous pouvons offrir
                 un sacrifice vivant et saint,
                 capable de plaire à Dieu
        Nous n'aurions pas pu offrir une victime 
               si le Christ ne s'était pas fait victime pour nous : 
            c'est en lui que la nature de notre humanité est le véritable sacrifice qui donne le salut. ~ 
        Car lorsque nous manifestons que nos prières sont présentées 
                   par le prêtre éternel, notre Seigneur, 
                nous proclamons que la chair de notre humanité est réelle en lui, 
           selon la parole de l'Apôtre :
       Le grand prêtre est toujours pris parmi les hommes
               et chargé d'intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu ;
           il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés.
       Mais lorsque nous disons 
             ''ton Fils'',
            et que nous ajoutons : ''qui vît et règne avec toi dans l'unité du Saint-Esprit'', 
      nous faisons mémoire de cette unité qui existe
                par nature entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit
                on montre par là que le Christ tout à la fois
          s'acquitte pour nous de la fonction sacerdotale, 
      et possède l'unité de nature avec le Père et l'Esprit Saint. »
-----   
À suivre
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Ven 22 Jan 2021 - 15:02

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 2e  semaine B:
                      Du lundi de la 2ième  semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 18 au 27 janvier
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--vendredi 22 janvier 2021  2e semaine ORD. B    L’initiateur
 -antienne d’ouverture -psaume 26 : 7, 9 Écoute, Seigneur, je t'appelle. 
                                            Toi qui t'es fait mon protecteur, ne me quitte pas, 
                                                               ne m'abandonne pas, Dieu, mon sauveur!
1-Hébreux 8 : 6-13 ''Il est médiateur d’une Alliance meilleure''
2-psaume 84 : 8.10, 11-12, 13-14 (84 (85),) R/ Amour et vérité se rencontrent. (84 : 11a)
     -acclamation : 2 Corinthiens 5 : 19 Dieu s’est réconcilié avec le monde dans le Christ. 
                                       Il a déposé dans notre bouche la parole de réconciliation.  Alléluia. 
3-Marc 3 : 13-19 Les Douze :   nomination des Apôtres,
                    le collège apostolique. L’Église officielle
-antienne de la communion Deux au choix : psaume 26 : 4  J'ai demandé une chose au Seigneur, 
                                 la seule que je cherche : habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.
                          OU Jean 17 : 11 Jésus priait ainsi :  ''Père très saint, garde mes disciples 
                                                dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné en partage, 
                                                                      pour qu'ils soient un comme nous, dans l'amour.''
4-bréviaire Deutéronome 10 : 12—11 : 9, 26-28. L’unique option. 
                                                                  Vous circoncirez donc votre cœur. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- La perfection spirituelle par Diadoque de Photicé. L’amour de Dieu . 
                                         Arraché définitivement à l’amitié envers soi-même par l’amour de Dieu.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro aux antiennes et aux prières : Dès l’ouverture de la messe un appel monte vers Dieu :
                             ''Ne me quitte pas, ne m'abandonne pas'' (A 1).
                       Appel de l'homme qui a fait l'expérience de sa faiblesse,
                                      de ses limites, de son péché;
                            appel du chrétien, qui puise dans l'échec une conviction accrue
                                         de sa dépendance absolue par rapport à Dieu,
                                                       sans qui ''il ne peut rien'' (P 1).
                                       Mais l'optimisme n'abandonne jamais
                                 celui qui se sait racheté par le Christ

                                               car il attend de lui la grâce ''de vouloir et d'agir
                                                                                de manière à répondre à l'amour''
                                           dont il est aimé, et il trouve à la table eucharistique 
                                                             une nourriture qui refait chaque jour ses forces (P 2). 
------- 
1-Hébreux 8 : 6-13 ''Il est médiateur d’une Alliance meilleure'' 
--intro : Le Christ grand prêtre est le médiateur
                       de l’Alliance nouvelle annoncé par les prophètes. 
« Frères, le service qui revient à notre grand prêtre 
                 se distingue d’autant plus que lui est médiateur d’une alliance meilleure
                           reposant sur de meilleures promesses. 
           En effet, si la première Alliance avait été irréprochable, 
                     il n’y aurait pas eu lieu d’en chercher une deuxième. 
            Or, c’est bien un reproche que Dieu fait à son peuple quand il dit :
                      Voici venir des jours, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d’Israël
                                              et avec la maison de Juda une Alliance nouvelle. 
                                          Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai faite avec leurs pères,
                                        le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte :
                                                                     eux ne sont pas restés dans mon Alliance ;
                                                                           alors moi, je les ai délaissés, dit le Seigneur.
                       Mais voici quelle sera l’Alliance que j’établirai avec la maison d’Israël
                                                                               quand ces jours-là seront passés, dit le Seigneur. 
                                                                       Quand je leur donnerai mes lois,
                                                                je les inscrirai dans leur pensée et sur leurs cœurs.
                                                          Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Oz_son16
                                                 Ils n’auront plus à instruire chacun son concitoyen
                                                                           ni chacun son frère en disant :
                                                            ''Apprends à connaître le Seigneur !''
                                                        Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands.
           Je serai indulgent pour leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés. 
        En parlant d’Alliance nouvelle, Dieu a rendu ancienne la première ; 
                 or ce qui devient ancien 
                           et qui vieillit est près de disparaître. » 
-----------   
-2-psaume 84 : 8.10, 11-12, 13-14 (84 (85),) R/ Amour et vérité se rencontrent. (84 : 11a)


    —Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
         et donne nous ton salut.
            Ton salut est proche de ceux qui te craignent,
          et la gloire habitera notre terre.

    —Amour et vérité se rencontrent,
         justice et paix s’embrassent ;
             la vérité germera de la terre
          et du ciel se penchera la justice.

    —Le Seigneur donnera ses bienfaits,
         et notre terre donnera son fruit.
             La justice marchera devant lui,
          et ses pas traceront le chemin. 
----------
3-Marc 3 : 13-19 Les Douze :   nomination des Apôtres,
                    le collège apostolique. L’Église officielle
--intro : Jésus monte sur la montagne 
           et appelle avec solennité ‘’ceux qu’il veut’’ :
                 il institue ainsi le groupe des Douze 
                            qui doivent ‘’être avec lui’’ 
                                et ‘’être envoyés par lui pour proclamer le Royaume’’. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Le_roy12
                     Certains d’entre eux reçoivent un nom nouveau, 
                                   signe de la transformation radicale de leur vie. 
« En ce temps-là, Jésus gravit la montagne, 
                et il appela ceux qu’il voulait
            Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze
                        pour qu’ils soient avec lui 
              et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle 
                                            avec le pouvoir d’expulser les démons. 
                              Donc, il établit les Douze :
                                              Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –, 
                                                   Jacques, fils de Zébédée, 
                                                        et Jean, le frère de Jacques – 
                                                             il leur donna le nom de ''Boanerguès '', 
                                                                             c’est-à-dire : ''Fils du tonnerre'' –, 
                                                         André, 
                                                          Philippe, 
                                                           Barthélemy, 
                                                            Matthieu, 
                                                            Thomas, 
                                                              Jacques, fils d’Alphée, 
                                                                Thaddée, 
                                                                  Simon le Zélote, 
                                                                   et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.   »
-------- 

4-bréviaire Deutéronome 10 : 12–11 : 9, 26-28 L’unique option.
--intro : La circoncision était pour l’Israélite, depuis les temps ancestraux,
     un signe unitaire de son appartenance au peuple de Dieu.
    En appelant à la circoncision du cœur,
        siège de la vie intérieure,
     le Deutéronome ouvre la voie d’un progrès décisif de la vie religieuse :
      elle n’est pas une succession de rites et de pratiques, mais avant tout un esprit.
      « Maintenant, sais-tu, Israël, ce que le Seigneur ton Dieu te demande ?
           Craindre le Seigneur ton Dieu,
               suivre tous ses chemins,
                    aimer le Seigneur ton Dieu,
               le servir de tout ton cœur et de toute ton âme,
             garder les commandements et les décrets du Seigneur
                 que je te donne aujourd’hui pour ton bien.
         C’est au Seigneur ton Dieu qu’appartiennent
              les cieux et les hauteurs des cieux,
              la terre et tout ce qu’elle renferme.
          Et pourtant, c’est uniquement à tes pères
              que le Seigneur ton Dieu s’est attaché par amour.
           Après eux, entre tous les peuples,
                 c’est leur descendance qu’il a choisie, ce qu’il fait encore aujourd’hui avec vous.
               Pratiquez la circoncision du cœurn’ayez plus la nuque raide,
            car le Seigneur votre Dieu est le Dieu des dieux
                     et le Seigneur des seigneurs,
                   le Dieu grand, vaillant et redoutable, qui est impartial et ne se laisse pas acheter.
                C’est lui qui rend justice à l’orphelin et à la veuve,
               qui aime l’immigré, et qui lui donne nourriture et vêtement.
       Aimez donc l’immigré, car au pays d’Égypte vous étiez des immigrés.
     Tu craindras le Seigneur ton Dieu, tu le serviras,
           c’est à lui que tu resteras attaché, c’est par son nom que tu prêteras serment.
          Il est ton Dieu, c’est lui que tu dois louer :
         il a fait pour toi ces choses grandes et redoutables que tu as vues de tes yeux.
        Quand tes pères sont arrivés en Égypte, ils n’étaient que soixante-dix ;
            mais à présent le Seigneur
        votre Dieu vous a rendus aussi nombreux que les étoiles du ciel.
     Tu aimeras donc le Seigneur ton Dieu
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Tu_aim10
                                 et tu garderas ses observances,
           ses décrets, ses ordonnances et ses commandements, chaque jour.
         Aujourd’hui, contrairement à vos fils à qui il n’a pas été donné de connaître et de voir,
            vous, vous connaissez les leçons du Seigneur votre Dieu,
                 sa grandeur, sa main forte et son bras étendu ;
                      les signes et les œuvres qu’il a accomplis en Égypte,
                       contre Pharaon, roi d’Égypte, et tout son pays :
                ce qu’il a fait à l’armée égyptienne, à ses chevaux et à ses chars,
             en faisant déferler sur eux les eaux de la mer des Roseaux tandis qu’ils vous poursuivaient
                           – le Seigneur les a supprimés ; vous le constatez encore aujourd’hui – ;
                         vous connaissez ce qu’il a fait pour vous dans le désert jusqu’à ce que vous arriviez en ce lieu ;
                 ce qu’il a fait à Datane et à Abiram, les fils d’Éliab, fils de Roubène,
                               quand la terre ouvrit sa bouche et les engloutit au milieu de tout Israël,
                                   avec leurs familles, leurs tentes et tous les gens qui les suivaient.
                     Ce sont bien vos propres yeux qui ont vu toute la grande œuvre accomplie par le Seigneur !
                  Vous garderez donc
            tous les commandements
                        que je te prescris aujourd’hui,
                             afin d’être forts, de prendre possession du pays où vous allez entrer
                                  et de prolonger vos jours sur la terre que le Seigneur
                                            a juré à vos pères de leur donner,
                                                 à eux et à leur descendance,
                                             un pays ruisselant de lait et de miel.
                    Vois ! Aujourd’hui je vous propose
              la bénédiction ou la malédiction :
                    la bénédiction si vous écoutez les commandements du Seigneur votre Dieu,
                                que je vous donne aujourd’hui ;
                          la malédiction
                                        si vous n’écoutez pas
                                            les commandements du Seigneur votre Dieu,
                                         si vous vous écartez du chemin que je vous prescris aujourd’hui,
                              pour suivre d’autres dieux que vous ne connaissez pas.   »
-------

5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- La perfection spirituelle par Diadoque de Photicé. L’amour de Dieu .
                                         Arraché définitivement à l’amitié envers soi-même par l’amour de Dieu.
«  Celui qui se chérit lui-même ne peut pas aimer Dieu ; 
           mais celui qui, à cause des richesses surabondantes de l'amour divin, 
                  ne se chérit pas lui-même, 
            celui-là aime Dieu. 
        Aussi un tel homme ne cherche-t-il jamais sa propre gloire, mais celle de Dieu ;
               car celui qui se chérit lui-même cherche sa propre gloire. 
            Celui qui chérit Dieu aime la gloire de son Créateur.
                          C'est en effet le propre d'une âme sensible à l'amour de Dieu, 
                                   que de chercher constamment la gloire de Dieu 
                                        chaque fois qu'elle accomplit

                                               les commandements
                                              et de se réjouir de son propre abaissement. 
                    Car la gloire convient à Dieu en raison de sa grandeur ; 
                           et l'abaissement convient à l'homme, 
                             car il fait de lui le familier de Dieu. 
                       Si nous agissons ainsi, 
                                  nous serons joyeux à l'exemple de saint Jean Baptiste 
                                             et nous commencerons à répéter sans relâche :
                                          Il faut qu'il s'élève, et que je diminue.
                           Je connais quelqu'un qui aime tellement Dieu 
                                    — bien qu'il s'afflige de ne pas l'aimer comme il le voudrait — 
                                que son âme éprouve sans cesse ce désir fervent : 
                                            que Dieu soit glorifié en lui, 
                                                  et que lui-même soit comme n'existant pas. 
                                  Un tel homme ne sait pas ce qu'il est, 
                                      même lorsqu'il reçoit des éloges, 
                                          car, dans son grand désir d'abaissement, 
                                                      il ne pense pas à sa propre dignité :
                                              il accomplit le culte divin, comme c'est la loi des prêtres ; 
                             mais, dans son extrême disposition d'amour pour Dieu, 
                                          il cache le souvenir de sa propre dignité 
                                                       dans l'abîme de son amour pour Dieu ;
                                                        dans un esprit d'humilité, il enfouit l'orgueil qu'il en tirerait
                                                             pour ne jamais paraître à son propre jugement
                                                                                                    qu'un serviteur inutile. 
                                      Il est comme étranger à sa propre dignité, dans son désir d'abaissement. 
                                C'est ce que nous devons faire, nous aussi ; 
                                                fuir tout honneur et toute gloire, 
                                              à cause de la richesse débordante d'amour du Seigneur
                                                                                                  qui nous a tant aimés.
                             Celui qui aime Dieu, dans le fond de son cœur, 
                                       celui-là est connu de lui
             Dans la mesure, en effet, où l'on accueille l'amour de Dieu dans le fond de son âme, 
                  dans cette mesure 
                on a l'amour de Dieu. 
        C'est pourquoi, désormais, un tel homme vit dans une ardente passion
                     pour l'illumination de la connaissance, 
                  jusqu'à ce qu'il goûte une grande plénitude intérieure
              alors il ne se connaît plus lui-même : 
          il est entièrement transformé par l'amour de Dieu.
    Un tel homme est dans cette vie sans y être. 
             S'il continue d'habiter dans son corps, 
                       il en sort continuellement 
                                              par le mouvement d'amour
                                                de son âme

                                                                       qui le porte vers Dieu
                      Sans relâche, désormais, le cœur brûlé par le feu de l'amour,
                  il reste attaché à Dieu
                          d'une façon irrésistible
                         parce qu'il a été arraché définitivement 
                                 à l'amitié envers soi-même 
                                  par l'amour de Dieu. 
                Car, si nous avons été hors de nous-mêmes,
                                              dit saint Paul,  c'est pour Dieu ;
                                         si nous sommes raisonnables, c'est pour vous. » 
-------
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Sam 23 Jan 2021 - 13:49

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 2e  semaine B:
                      Du lundi de la 2ième  semaine
                au mercredi de la 3e
                                                                                       du 18 au 27 janvier
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--samedi 23 janvier 2021  2ième semaine ord B- - Sacrifié pour notre Pâque. -    
-antienne d’ouverture  -psaume 26 : 7, 9 Écoute, Seigneur, je t'appelle. 
                                                Toi qui t'es fait mon protecteur, ne me quitte pas, 
                                             ne m'abandonne pas, Dieu, mon sauveur!
1- -Hébreux 9 : 2-3, 11-14 En répandant son propre sang 
                                il est entré une fois pour toute dans le sanctuaire du ciel.
2-psaume 46 : 2-3, 6-7, 8-9 (46 (47),) R/ Dieu s’élève parmi les ovations, 
                                              le Seigneur, aux éclats du cor. (46 : 6) -
-acclamation : Actes 16 : 14  Seigneur, ouvre notre cœur pour
                                     nous rendre attentifs aux paroles de ton Fils. Alléluia.
3-Marc 3 : 20-21    sa famille vint pour le saisir. . . 
-antienne de la communion –Deux au choix : psaume 26 : 4  J'ai demandé une chose au Seigneur,
                                                       la seule que je cherche :
                                                   habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.
                               OU Jean 17 : 11 Jésus priait ainsi :  ''Père très saint, garde mes disciples
                                                     dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné en partage, 
                                                  pour qu'ils soient un comme nous, dans l'amour.''
4-bréviaire Deutéronome 16 : 1-17 Calendrier juif.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Traité de saint Irénée contre les hérésies. L’offrande pure de l’Église.  
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________

---intro aux antiennes et prières : Dès l’ouverture de la messe un appel monte vers Dieu :
                 ''Ne me quitte pas, ne m'abandonne pas'' (A 1). 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Zs_sei10

             Appel de l'homme qui a fait l'expérience de sa faiblesse, de ses limites, de son péché; 
               appel du chrétien, qui puise dans l'échec une conviction accrue
                de sa dépendance absolue par rapport à Dieu, sans qui ''il ne peut rien'' (P 1). 
         Mais l'espérance n'abandonne jamais celui qui se sait racheté par le Christ,
        car il attend de lui la grâce ''de vouloir et d'agir de manière à répondre à l'amour'' 
       dont il se sait être aimé, et il trouve à la table eucharistique une nourriture qui refait chaque jour ses forces (P 2).
----
1- -Hébreux 9 : 2-3, 11-14 En répandant son propre sang 
                                il est entré une fois pour toute dans le sanctuaire du ciel.
--intro : Grand prêtre de la nouvelle Alliance,
                       Jésus est entré une fois pour toutes
                              dans le véritable sanctuaire,
                                   obtenant pour tous une rédemption éternelle
                                             et fondant ainsi le culte parfait.
«Frères, dans le sanctuaire de l’ancienne Alliance,
                        une tente était disposée,
                                    la première, où se trouvaient le chandelier à sept branches
                                                            et la table avec les pains de l’offrande ;
                                          c’est ce qu’on nomme le Saint.
              Derrière le second rideau,
                           il y avait la tente appelée le Saint des Saints.
                     Le Christ est venu, grand prêtre des biens à venir.
    Par la tente plus grande et plus parfaite,
                   celle qui n’est pas œuvre de mains humaines
                                          et n’appartient pas à cette création,
                 il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire,
                          en répandant, non pas le sang de boucs et de jeunes taureaux,
                     mais son propre sang.
De cette manière, il a obtenu une libération définitive.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Saint_13
S’il est vrai qu’une simple aspersion avec le sang de boucs et de taureaux,
                                                    et de la cendre de génisse, sanctifie ceux qui sont souillés,
                                          leur rendant la pureté de la chair,
                                le sang du Christ fait bien davantage,
                   car le Christ, poussé par l’Esprit éternel,
                                            s’est offert lui-même à Dieu
                                                       comme une victime sans défaut ;
                                      son sang purifiera donc notre conscience
                 des actes qui mènent à la mort,
                                         pour que nous puissions rendre un culte au Dieu vivant.   »

-----
2-psaume 46 : 2-3, 6-7, 8-9 (46 (47),) R/ Dieu s’élève parmi les ovations, 
                                              le Seigneur, aux éclats du cor. (46 : 6) -
                                                            La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Saint_12

     —Tous les peuples, battez des mains,
          acclamez Dieu par vos cris de joie !
               Car le Seigneur est le Très- Haut, le redoutable,
            le grand roi sur toute la terre.



     —Dieu s’élève parmi les ovations,
         le Seigneur, aux éclats du cor.
            Sonnez pour notre Dieu, sonnez,
           sonnez pour notre roi, sonnez !



     —Car Dieu est le roi de la terre :
          que vos musiques l’annoncent !
               Il règne, Dieu, sur les païens,
             Dieu est assis sur son trône sacré.

------
3-Marc 3 : 20-21    sa famille vint pour le saisir. . . 
--intro : Les oppositions contre Jésus sont multiples et diverses,
                      même des membres de sa parenté: ''Il a perdu la tête... ''
    «En ce temps-là, Jésus revint à la maison, 
        où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger. 
            Les gens de chez lui, l’apprenant,
              vinrent pour se saisir de lui, 
           car ils affirmaient : ‘’ Il a perdu la tête. ‘'   » 

Paroles de la chanson Les prophètes :

"Sur la terre comme au ciel
      ils voyaient Dieu,
     Dans la prière comme dans la misère
             ils trouvaient Dieu,
Ils dérangeaient, ils redressaient,
      ils dénonçaient, ils annonçaient :
         Les Prophètes."
 
Je t'ai choisi en plein travail derrière ton troupeau.
Laisse tes bœufs fais pas d'adieux viens
prend ce manteau.
Mon Esprit t'a enveloppé avant que tu sois né
Je suis la braise sur tes lèvres
pour les purifier.


—Tu vois je ne sais même pas parler
—C'est moi qui parlerai par toi
—Les gens sont durs et obstinés
—Mais toi tu les dérangeras
 
Cessez de prier vos idoles en or en argent;
de vous fier à vos magiciens à votre armement
Ayez confiance en Dieu seul, il faut l'adorer
Moi je ne vis que pour lui-seul j'en suis passionné
 
—Pourquoi critiques-tu le roi?
—Le Seigneur n'est plus avec lui
—Mais tu sais bien qu'il te tueras
—Le Seigneur est plus grand que lui
 
 
Dieu dit je vous tiens dans mes mains comme le potier
Un objet que j’ai façonné que je peux briser
Vous pouvez tout déraciner, ruiner, renverser
Ou bien vous pouvez avec moi bâtir et planter
 
—Revenez donc vers le Seigneur
—Qui es-tu pour nous conseiller
—Vous allez faire votre malheur
—Nous voulons faire ce qui nous plaît
 
Pourquoi tant de cérémonies et de sang versé?
Je n’aime pas vos sacrifices mais les cœurs brisés
Ceux qui pratiquent la justice qui ouvrent leurs mains
Qui défendent les opprimés, veuves et orphelins
 
Tu veux détruire la société
Non ! Je veux beaucoup mieux
Pourquoi veux-tu donc tout changer ?
Ce n’est pas moi, c’est Dieu !

----- 
4-bréviaire Deutéronome 16 : 1-17 Calendrier juif
--intro : Voici maintenant des extraits des lois du Deutéronome, 
           toutes imprégnées de l’esprit défini par les lectures précédents. 
       Les fêtes sont encore, comme à l’origine, des jours de liesse 
         à l’occasion des grandes dates de l’année agricole
       mais déjà elles tendent, surtout la Pâque, à prendre le caractère qui restera le leur :
         celui de mémorial des merveilles de l’amour de Dieu envers son peuple, 
        dont les moissons et les récoltes sont elles-mêmes le signe.
«    01 Observe le mois des Épis et célèbre la Pâque pour le Seigneur ton Dieu,
        car c’est au mois des Épis que le Seigneur ton Dieu t’a fait sortir d’Égypte, durant la nuit.
02 Tu feras le sacrifice de la Pâque pour le Seigneur ton Dieu avec du petit et du gros bétail,
         dans le lieu choisi par le Seigneur ton Dieu pour y faire demeurer son nom.
03 Tu n’y mangeras pas de pain levé ; mais là, pendant sept jours, 
                     tu mangeras des pains sans levain – un pain de misère – 
               car c’est en toute hâte que tu es sorti du pays d’Égypte : 
         ceci, pour faire mémoire, tous les jours de ta vie, de ce jour tu sortis du pays d’Égypte.
04 Pendant sept jours, on ne verra pas chez toi de levain, sur tout ton territoire ;
         rien de la chair que tu auras sacrifiée le soir du premier jour ne sera conservé jusqu’au lendemain matin.
05 Tu ne pourras pas sacrifier la Pâque dans n’importe laquelle des villes que te donne le Seigneur ton Dieu,
06 mais c’est au lieu choisi par le Seigneur ton Dieu pour y faire demeurer son nom que tu sacrifieras la Pâque, 
         le soir, au coucher du soleil, au moment précis où tu sortis d’Égypte.
07 Tu la feras cuire et tu la mangeras au lieu choisi par le Seigneur ton Dieu, 
       puis tu t’en retourneras au matin, et tu regagneras tes tentes.
08 Pendant six jours, tu mangeras des pains sans levain ; 
      le septième jour, ce sera la clôture de la fête pour le Seigneur ton Dieu, et tu ne feras aucun travail.
09 Tu compteras sept semaines : 
         dès que la faucille commence à couper les épis, tu commenceras à compter les sept  semaines.
10 Puis tu célébreras la fête des Semaines en l’honneur du Seigneur ton Dieu, 
         avec l’offrande volontaire que fera ta main ; 
      ton offrande sera à la mesure de la bénédiction du Seigneur ton Dieu.
11 Tu te réjouiras en présence du Seigneur ton Dieu, 
         au lieu choisi par le Seigneur ton Dieu pour y faire demeurer son nom,
                et avec toi se réjouiront 
                   ton fils et ta fille, 
                     ton serviteur et ta servante, 
                       le lévite qui réside dans ta ville, 
                        l’immigré,
                          l’orphelin et la veuve qui sont au milieu de toi.
12 Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Égypte,
           et tu veilleras à pratiquer ces décrets.
13 La fête des Tentes, tu la célébreras pendant sept jours,
            lorsque tu auras rentré le produit de ton aire à grain et de ton pressoir.
14 Tu la fêteras dans la joie, toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, 
               le lévite et l’immigré, l’orphelin et la veuve qui résident dans ta ville.
15 Durant sept jours, tu célébreras la fête en l’honneur du Seigneur ton Dieu au lieu choisi par le Seigneur ; 
         car le Seigneur ton Dieu t’aura béni dans toutes tes récoltes
               et dans tous tes travaux, et tu seras rempli de joie.
16 Trois fois par an – à la fête des Pains sans levain
                                           à la fête des Semaines 
                                              et à la fête des Tentes –, 
                tous les hommes paraîtront devant la face du Seigneur ton Dieu, 
                     au lieu qu’il aura choisi.
         Ils ne paraîtront pas les mains vides devant la face du Seigneur,
17 mais chacun fera, de sa main, un don à la mesure de la bénédiction que le Seigneur ton Dieu aura donnée. »
-----   
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- Traité de saint Irénée contre les hérésies. L’offrande pure de l’Église.   
«L'oblation de l'Église,
          que le Seigneur nous a appris à offrir dans le monde entier,
                 est réputée sacrifice pur auprès de Dieu et lui est agréable.
          Non qu'il ait besoin d'un sacrifice de notre part,
                mais celui qui offre est lui-même glorifié
                    en ce qu'il offre,
                       si son présent est accepté.
                  Par ce présent, en effet, se manifestent l'honneur et la gloire
                                                    que nous rendons au roi,
                                    et le Seigneur veut
                que nous offrions ce présent en toute simplicité et innocence ;
      il a proclamé : Lorsque tu offres ton présent à l'autel,
             si tu te souviens que ton frère
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Si_tu_18
          La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Si_tu_19
                       en a quelque chose contre toi,
                laisse ton offrande devant l'autel,
            et va d'abord te réconcilier avec ton frère ;
                                                      puis au retour, offre ton présent.
                             Il faut donc offrir à Dieu les prémices de ses créatures,
                                comme le dit Moïse :
                                     Tu ne paraîtras pas devant le Seigneur ton Dieu, les mains vides.
                       Exprimant ainsi à Dieu sa reconnaissance par ce dont il a été gratifié,
                                 l'homme recevra l'honneur qui vient de lui.
                              Ce n'est pas la notion d'oblation qui a été blâmée :
                                          il y avait des oblations là-bas, il y en a ici aussi ;
                                           il y avait des sacrifices dans le peuple, il y en a également dans l'Église.
                                    L'espèce en a seule été changée,
                                             ce n'est plus par des esclaves,
                                        mais par des hommes libres qu'est faite l'offrande.
                               Il n'y a qu'un seul et même Seigneur,
                                      mais il y a un caractère propre à l'oblation des esclaves,
                                            et un caractère propre à l'oblation des hommes libres,
                                  de sorte que même à travers les oblations
                                                        se manifeste la marque de la liberté.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Mon_pz10
          Rien n'est oiseux, ni dépourvu de sens ou de signification auprès de lui.
                Voilà pourquoi ceux-là consacraient la dîme de leurs biens,
                                   mais ceux-ci qui participent à la liberté
                                          offrent tout ce qu'ils possèdent au service du Seigneur.
                            Et donnent joyeusement et généreusement des biens moindres,
                                  parce qu'ils ont l'espérance de plus grands.
                     C'est la pauvre veuve jetant ici toute sa subsistance dans le trésor de Dieu. ~
      Il nous faut faire offrande à Dieu,
               et en toutes choses témoigner notre reconnaissance au Dieu créateur,
                        en lui offrant les prémices de ses propres créatures,
                                avec des intentions pures
                                        et une foi sans hypocrisie,
                                              une espérance ferme,
                                                 une charité brûlante.
                    Cette oblation, l'Église seule l'offre pure au Créateur,
                         en lui offrant avec action de grâce ce qui provient de sa création.
                                Nous lui offrons ce qui lui appartient,
                                 proclamant et confessant avec cohérence l'intercession,
                                                   l'unité et la résurrection de la chair et de l'esprit.
            Le pain qui vient de la terre,
                 après avoir reçu l'invocation du Seigneur,
                     n'est plus du pain ordinaire,
                             mais l'eucharistie, constituée de deux choses :
                            l'une terrestre et l'autre céleste :
                                                de la même manière,
                                           nos corps qui participent aussi à l'eucharistie,
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Si_nou13
                                                          ne sont plus corruptibles,
                                     mais portent l'espérance de la résurrection. »
-------
-------
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Dim 24 Jan 2021 - 17:48

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 3e  semaine B:
                  
                                                                                      
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--dimanche 24 janvier 2021  3ième semaine ord B- - 1-Repentir de Ninive-
                                                                        2-Le temps se fait court, elle passe la figure de ce monde. 
                                                                  3-Repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. -    
-antienne d’ouverture  -
1-Jonas 3 : 1-5, 10 Les gens de Ninive se détournèrent de leur conduite mauvaise.
2-psaume 24 :  4-5ab, 6-7bc, 8-9 (24 (25),) R/ Seigneur, enseigne-moi tes chemins. (24 : 4a)
3-1 Corinthiens 7 : 29-31 Elle passe la figure de ce monde / Le temps se fait court
-acclamation-Marc 1 : 15  Le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.
4- évangile Marc 1 : 14-20 ‘’Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.’’ L’Église n’est pas une sale d’attente. 
5-bréviaire Deutéronome 18 : 1-22 Les lévites. Les faux prophètes.   
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10- - -+Actes du IIe Concile du Vatican   La liturgie. Présence du Christ à son Église dans la Liturgie. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________

1-Jonas 3 : 1-5, 10 Les gens de Ninive se détournèrent de leur conduite mauvaise.
-intro :«  La grande Ninive, image des métropoles humaines, s'est convertie,
       alors que le Peuple élu avait « usé » tant de prophètes,
        alors qu'Israël revendiquait sans cesse des signes et des prodiges,
                                                       sans autre signe que la prédication de Jonas,
                           à Ninive quelques mots ont suffi.
Ainsi comprend-on que, lorsque les communautés croyantes se replient sur elles-mêmes 
         dans un pharisaïsme morbide, Jésus annonce aux conservateurs qui boudent l'Évangile :
        ''Non, vous n'aurez pas d'autre signe que celui de Jonas.''
Le signe de Jonas, c'est l'ouverture des portes de l'Église :
       ceux qui sont loin, et même qui lui sont étrangers, font la leçon à ceux qui sont dedans.
Le vrai croyant n'est pas le client d'une chapelle,
      mais plutôt celui qui accepte spontanément le bouleversement inattendu de sa vie quotidienne, à l'appel de Dieu.
« La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas :
        ‘’Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne,
         proclame le message que je te donne sur elle. ‘’ 
       Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. 
     Or, Ninive était une ville extraordinairement grande :
     il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant :
         ‘’Encore quarante jours, et Ninive sera détruite !’’
           Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. 


     Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac. 
     En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise,
      Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés. »

------
2-psaume 24 :  4-5ab, 6-7bc, 8-9 (24 (25),) R/ Seigneur, enseigne-moi tes chemins. (24 : 4a)

    —Seigneur, enseigne-moi tes voies,
        fais-moi connaître ta route.
          Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
        car tu es le Dieu qui me sauve.



    —Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
         ton amour qui est de toujours.
           Dans ton amour, ne m’oublie pas,
        en raison de ta bonté, Seigneur.


     —Il est droit, il est bon, le Seigneur,
          lui qui montre aux pécheurs le chemin.
             Sa justice dirige les humbles,
           il enseigne aux humbles son chemin.

------
3-1 Corinthiens 7 : 29-31 Elle passe la figure de ce monde / Le temps se fait court
-intro : À ce moment de sa vie, Paul pense que le Christ reviendra en gloire très prochainement :
        ''Le temps se fait court. '' Il y a donc ici un empressement de perspective.
           De plus, la présence du chrétien au monde, qui nous préoccupe beaucoup,
                et à juste titre, ne préoccupait pas autant l'Église primitive.
       Se passionner pour l'évolution du monde, cela se justifie : 
         ce monde, depuis Jésus, est déjà sauvé et autre action prépare un monde neuf.
       Mais le texte de Paul nous rappelle seulement que la vie humaine présente,
        remplie de joies et de peines, du tracas des affaires et du souci du confort, 
        n'est pas encore ''la vraie vie''. Nous travaillons à maintenir l'espérance.
Place à la parole de Dieu. 


http://diocesebathurst.com/web/sites/default/files/documents-pdf/sdl_-_dimanche_de_la_parole_de_dieu_2020.pdf



-----
« Frères, je dois vous le dire : le temps est limité. 
     Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme, 
       ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, 
        ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, 
         ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien, 
            ceux qui profitent de ce monde,
            comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. 

          Car il passe, ce monde tel que nous le voyons. »
-----
4- évangile Marc 1 : 14-20 ‘’Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.’’ 
        L’Église n’est pas une sale d’attente. 
-intro : «   L'enseignement de Jésus bouleverse des vies d'hommes,
          secoue des consciences, interdit tout attentisme.
       Le règne de Dieu est maintenant imminent et il vient par Jésus
   Il ne s'agit donc plus seulement d'écouter une doctrine,
       comme les disciples des scribes, mais de se convertir et d'adhérer à la personne du Messie :
   ''Viens, suis-moi''.
   Aucune tiédeur n'est tolérée, l'hésitation n'a point de place, Dieu vient. Réveillons-nous.
   Des hommes le comprennent ; les plus décidés quittent tout 
        pour se consacrer uniquement à l'Évangile. 
     Par l’exemple et le témoignage que donnent les chrétiens, 
     Jésus incite tout homme à tout remettre en question. »
« Après l’arrestation de Jean le Baptiste,
    Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait :
      ‘’
Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche.
              Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.’’


           Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, 
           en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. 
      Il leur dit : ''Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes.''
       Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. 
      Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, 
         qui étaient dans la barque et réparaient les filets. 
        Aussitôt, Jésus les appela. 
        Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite. » 
---   
5-bréviaire Deutéronome 18 : 1-22 Les lévites. Les faux prophètes.   
-intro : Une série de prescriptions de vie pour les lévites,
           toute pénétrée du sens de Dieu 
            et de sa présence parmi les hommes.
          La 2e partie de la lecture met en garde contre la pratique magique..
« 01 Les prêtres lévites, la tribu de Lévi tout entière, n’auront ni part ni héritage avec Israël : 
          ils se nourriront des sacrifices par le feu, offerts au Seigneur, et de son patrimoine.
        02 Cette tribu n’aura pas d’héritage au milieu de ses frères,

              mais le Seigneur sera son héritage, comme il le lui a dit.
      03 Voici quels seront les droits des prêtres sur le peuple, 

              sur ceux qui offrent en sacrifice un bœuf ou un mouton : 
                 on donnera au prêtre l’épaule, les joues et la panse.
     04 Tu lui donneras les prémices de ton froment, de ton vin nouveau et de ton huile fraîche, 

           ainsi que les prémices de la toison de ton petit bétail.
    05 Car c’est lui, le prêtre, que le Seigneur ton Dieu a choisi parmi toutes les tribus

                  pour se tenir en sa présence et servir en son nom, lui et ses fils, tous les jours.
   06 Si le lévite vient de l’une de tes villes, de tout endroit en Israël où il séjourne, 

           et qu’il désire entrer au lieu choisi par le Seigneur,
  07 il servira au nom du Seigneur son Dieu comme tous ses frères lévites qui se tiennent là, en présence du Seigneur.
 08 Il aura pour se nourrir une part égale à la leur, outre ce que chacun pourra tirer de la vente des biens paternels.
09 Lorsque tu seras entré dans le pays que le Seigneur ton Dieu te donne, 

         tu n’apprendras pas à commettre les abominations que commettent ces nations-là.
10 On ne trouvera chez toi 

      personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu,
      personne qui scrute les présages, ou pratique astrologie, incantation, enchantement,
  11 personne qui use de magie, interroge les spectres et les esprits, ou consulte les morts.
12 Car quiconque fait cela est en abomination pour le Seigneur,

         et c’est à cause de telles abominations que le Seigneur ton Dieu dépossède les nations devant toi.
13 Toi, tu seras parfait à l’égard du Seigneur ton Dieu.
14 Ces nations que tu vas déposséder écoutent les astrologues et ceux qui scrutent les présages. 

      Mais à toi, ce n’est pas cela que t’a donné le Seigneur ton Dieu.
15 Au milieu de vous, parmi vos frères, le Seigneur votre Dieu

          fera se lever un prophète comme moi, et vous l’écouterez.
16 C’est bien ce que vous avez demandé au Seigneur votre Dieu, au mont Horeb,

     le jour de l’assemblée, quand vous disiez : 
        ''Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu, 
             je ne veux plus voir cette grande flamme, je ne veux pas mourir ! »
17 Et le Seigneur me dit alors : ''Ils ont bien fait de dire cela.
18 Je ferai se lever au milieu de leurs frères un prophète comme toi ;

          je mettrai dans sa bouche mes paroles,


 et il leur dira tout ce que je lui prescrirai.
  19 Si quelqu’un n’écoute pas les paroles que ce prophète prononcera en mon nom, 

        moi-même je lui en demanderai compte.
20 Mais un prophète qui aurait la présomption de dire en mon nom une parole que je ne lui aurais pas prescrite, 

         ou qui parlerait au nom d’autres dieux, ce prophète-là mourra.''
21 Peut-être te demanderas-tu : ''Comment reconnaîtrons-nous que le Seigneur n’a pas dit cette parole ?''
22 Si le prophète parle au nom du Seigneur, et que la parole reste sans effet et ne s’accomplit pas, 

       alors le Seigneur n’a pas dit cette parole : 
        le prophète l’a dite avec présomption. Tu ne dois pas en avoir peur ! »
-------
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Actes du IIe  Concile du Vatican— La liturgie.  
                                  Présence du Christ à son Église dans la liturgie.  
«    Le Christ est toujours là auprès de son Église, 
                                               surtout dans les actions liturgiques. 
                          Il est là présent dans le sacrifice de la messe, 
                                                   et dans la personne du ministre, 
                                           ''le même offrant maintenant par le ministère des prêtres, 
                                                                qui s’offrit alors lui-même sur la croix''
                                              et, au plus haut degré, sous les espèces eucharistiques
                           Il est présent, par sa puissance, 
                                  dans les sacrements au point que lorsque quelqu’un baptise, 
                                                                                c’est le Christ lui-même qui baptise. 
                            Il est là présent dans sa parole, 
                                         car c’est lui qui parle tandis qu’on lit dans l’Église les Saintes Écritures. 
                      Enfin il est là présent 
                               lorsque l’Église prie et chante les psaumes, lui qui a promis : 
                                   ''Là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, 
                        je suis là, au milieu d’eux''
           Effectivement, pour l’accomplissement de cette grande œuvre 
                               par laquelle Dieu est parfaitement glorifié et les hommes sanctifiés,
                                      le Christ s’associe toujours l’Église
                                          son Épouse bien-aimée, qui l’invoque comme son Seigneur 
                                                      et qui, par la médiation de celui-ci,
                                                              rend son culte au Père éternel.
                C’est donc à juste titre que la liturgie est considérée 
                                  comme l’exercice de la fonction
                             sacerdotale de Jésus Christ, 

                                           exercice dans lequel la sanctification de l’homme est signifiée 
                                                  par des signes sensibles 
                                       et réalisée d’une manière propre à chacun d’eux, 
                            et dans lequel le culte public intégral est exercé 
                                             par le Corps mystique de Jésus Christ, 
                   c’est-à-dire par le Chef et par ses membres.
     Par conséquent, toute célébration liturgique, 
                           en tant qu’œuvre du Christ prêtre et de son Corps qui est l’Église, 
                        est l’action sacrée par excellence dont nulle autre action de l’Église 
                                           ne peut atteindre l’efficacité au même titre et au même degré.
                              Dans la liturgie terrestre, 
                   nous participons par un avant-goût à cette liturgie céleste 
                           qui se célèbre dans la sainte cité de Jérusalem 
             à laquelle nous tendons comme des voyageurs, 
                                            où le Christ siège à la droite de Dieu, 
                                      comme ministre du sanctuaire
                                     et du vrai tabernacle
                            avec toute l’armée de la milice céleste, 
                      nous chantons au Seigneur l’hymne de gloire ; 
                                en vénérant la mémoire des saints, 
                                      nous espérons partager leur communauté ; 
                        nous attendons comme Sauveur notre Seigneur Jésus Christ, 
                             jusqu’à ce que lui-même se manifeste, 
                                  lui qui est notre vie, 
                          et alors nous serons manifestés avec lui dans la gloire. ~
          L’Église célèbre le mystère pascal, 
                   en vertu d’une tradition apostolique 
                              qui remonte au jour même de la résurrection du Christ, 
                                     chaque huitième jour, 
                          qui est nommé à bon droit le jour du Seigneur, ou dimanche. 
               Ce jour-là, en effet, les fidèles doivent se rassembler pour que, 
                            entendant la Parole de Dieu et participant à l’Eucharistie,
                        ils fassent mémoire de la passion, de la résurrection et de la gloire du Seigneur Jésus, 
                                    et rendent grâces à Dieu 
                             qui les ''a régénérés pour une vivante espérance 
                                par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts''. 
                 Aussi, le jour dominical est-il le jour de fête primordial 
                      qu’il faut proposer et inculquer à la piété des fidèles, 
                            de sorte qu’il devienne aussi jour de joie et de cessation du travail.
                  Les autres célébrations, 
                             à moins qu’elles ne soient véritablement de la plus haute importance, 
                                      ne doivent pas l’emporter sur lui, 
                             car il est le fondement et le noyau de toute l’année liturgique. »
-------
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Mar 26 Jan 2021 - 17:51

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 3e  semaine B:
                  
                                                                                      
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--mardi 26 janvier 2021  3ième semaine ord B- -. -    
-antienne d’ouverture  -psaume 47 : 10-11 Nous rappelons ton amour, Seigneur, au milieu de ton temple;
                                sur toute la terre ceux qui t'ont rencontré proclament ta louange : tu es toute justice.
1-Hébreux 10 : 1-10 ''Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volonté''.
2-psaume 39 : 2abc.4ab, 7-8a, 10, 11 (Ps 39 (40),)
                        R/ Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté. (cf. Ps 39 : 8a.9a)
-acclamation : -Matthieu 11 : 25 Tu es béni notre Père Seigneur de l’univers 
                                      toi qui révèle aux petits les mystères du Royaume. Alléluia.
3-Marc 3 : 31-35  ''Celui qui fait la volonté de Dieu, 
                     celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère''.
-antienne de la communionDeux au choix : psaume 33 : 9 Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur,
                                                     heureux qui trouve en lui son refuge. 
                              OU Matthieu 11 : 28 ''Venez à moi, vous tous qui peinez, vous qui êtes accablés, 
                                                             dit le Seigneur, et moi, je referai vos forces.''
4-bréviaire Lecture : =  Deutéronome 26 : 1-19 Mon père était un araméen.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Les grandes règles monastiques de saint Basile Le plus grand don de Dieu.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________

--intro aux antiennes et prières : L'Eucharistie est le mémorial de la Pâque. 
                    Dès la collecte nous évoquons ce mystère :
                               ''Dieu a relevé le monde par les abaissements de son Fils'',
                            nous tirant ainsi ''de l'esclavage du péché ''.
                                     Par la résurrection du Christ il nous a mis en route
                            vers ''le bonheur impérissable'' (P 1).
                Mais le sacrifice que Jésus a offert une fois pour toutes
                                est présent dans l'Eucharistie avec toutes ses virtualités de salut,
                         et chaque fois que nous prenons part à la table du Seigneur
                                       nous renouvelons notre insertion dans sa Pâque.
                                 La communion nous conduit, ''jour après jour, au Royaume où nous vivrons avec lui '' (P 2).
--------
1-Hébreux 10 : 1-10 ''Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volonté''
--intro : Dès son incarnation, le Christ a réalisé les paroles du psalmiste
                                     annonçant qu’il venait accomplir la volonté de Dieu,
                            ce qui constitue le seul sacrifice parfait :
                                        il établit ainsi le culte nouveau et définitif.
«  Frères, la loi de Moïse ne présente que l’ébauche des biens à venir,
                           et non pas l’expression même des réalités.
                    Elle n’est donc jamais capable,
                           par ses sacrifices qui sont toujours les mêmes,
                                 offerts indéfiniment chaque année,
                         de mener à la perfection ceux qui viennent y prendre part.
            Si ce culte les avait purifiés une fois pour toutes,
                     ils n’auraient plus aucun péché sur la conscience
                            et, dans ce cas, n’aurait-on pas cessé d’offrir les sacrifices ?
                Mais ceux-ci, au contraire, comportent chaque année un rappel des péchés.
                                  Il est impossible, en effet,
                       que du sang de taureaux et de boucs
                                           enlève les péchés.
                       Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit :
                                       Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande,
                                                                    mais tu m’as formé un corps.
                                                             Tu n’as pas agréé les holocaustes ni les sacrifices pour le péché ;
                                                                                    alors, j’ai dit :
                                                Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volonté,
                                       ainsi qu’il est écrit de moi dans le Livre.

cliquer sur la barre pour voir le TEXTE de la lettre ou pour la suivre EN MÊME TEMPS que l'écoute:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 I286260064330450757._szw480h1280_
    Mon enfant,
      Je regarde jusqu’au fond de ton cœur
                  et je sais tout de toi. (Psaume 139.1)
    Je sais quand tu t’assieds et quand tu te lèves. (Psaume 139.2)
      Je te vois quand tu marches et quand tu te couches.
      Je connais parfaitement toutes tes voies. (Psaume 139.3)
           Même les cheveux de ta tête sont comptés. (Matthieu 10.29-31)
Tu as été créé à mon image. (Genèse 1.27)
    Je suis le mouvement, la vie et l’être. (Actes 17.28)
     Je te connaissais même avant que tu sois conçu. (Jérémie 1.4-5)
         Je t’ai choisi au moment de la création. (Éphésiens 1.11-12)
                                Tu n’étais pas une erreur. (Psaume 139.15)
           Tous tes jours sont écrits dans mon livre. (Psaume 139.16)
              Je détermine la durée des temps et les bornes de tes demeures. (Actes 17.26)
              J’ai fait de toi une créature merveilleuse. (Psaume 139.14)
                   Je t’ai tissé dans le ventre de ta mère . (Psaume 139.13)
                         C’est moi qui t’ai fait sortir du sein de ta mère. (Psaume 71.6)
               Mon image a été déformée par ceux qui ne me connaissent pas. (Jean 8.41-44)
                              Je ne me suis pas éloigné, ni fâché
                                       car je suis l’expression parfaite de l’amour. (1 Jean 4.16)
                       C’est mon amour de Père que je répands sur toi. (1 Jean 3.1)
                                    Parce que tu es mon enfant et que je suis ton Père. (1 Jean 3.1)
                             Je t’offre plus que ton père terrestre ne pourrait jamais te donner. (Matthieu 7.11)
                                              Car je suis le Père parfait. (Matthieu 5.48)
                    Toute grâce que tu reçois vient de ma main. (Jacques 1.17)
                                 Car je suis celui qui pourvoit à tous tes besoins. (Matthieu 6.31-33)
                                           Mon plan pour ton avenir est toujours rempli d’espérance. (Jérémie 29.11)
                             Parce que je t’aime d’un amour éternel. (Jérémie 31.3)
                                                 Mes pensées vers toi sont plus nombreuses
                                                            que les grains de sables. (Psaume 139.17-18)
                                  Je me réjouis de tes louanges et de ton adoration. (Sophonie 3.17)
                      Je n’arrêterai jamais de te bénir. (Jérémie 32.40)
         Tu fais partie du peuple que j’ai choisi. (Exode 19.5)
                              Je désire te donner mon pays et tout ce qui s’y trouve. (Jérémie 32.41)
                      Il est en mon pouvoir de te montrer de grandes et merveilleuses choses. (Jérémie 33.3)
                 Si tu me cherches de tout ton cœur tu me trouveras. (Deutéronome 4.29)
                                             Trouve ta joie en moi et je te donnerai
                                                          ce que ton cœur désire. (Psaume 37.4)
                               Car c’est moi qui t’ai donné ces désirs de me plaire. (Philippiens 2.13)
                       Je suis capable de faire plus pour toi
                                             que tu ne pourrais probablement l’imaginer. (Éphésiens 3.20)
                                  Car je suis ta plus grande source d’encouragement. (2 Thessaloniciens 2.16-17)
                        Je suis aussi le Père qui te console de toutes tes peines. (2 Corinthiens 1.3-4)
                                     Quand tu cries à moi, je suis près de toi
                                         et je te délivre de toutes tes détresses. (Psaume 34.18)
                           Comme un berger porte un agneau,
                                                je te porte sur mon cœur. (Esaïe 40.11)
                                    J’effacerai toute larme de tes yeux. (Apocalypse 21.3-4)
                                            Et je porterai toute la douleur que tu as subie sur cette terre. (Apocalypse 21.4)
                           Je suis ton père et je t’aime de la même façon
                                                  que j’aime mon Fils Jésus. (Jean 17.23)
                                Car mon amour pour toi se révèle en Jésus. (Jean 17.26)
                                             Il est la représentation exacte de mon être (Hébreux 1.3)
                                     Et il est venu démontrer que je suis pour toi, pas contre toi. (Romains 8.31)
                                            Et te dire que je ne compte plus tes péchés. (2 Corinthiens 5.18-19)
                Jésus est mort pour que toi et moi puissions être réconciliés. (2 Corinthiens 5.18-19)
                      Sa mort est l’expression suprême de mon amour pour toi. (1 Jean 4.10)
                               J’ai renoncé à tout ce que j’aime pour gagner ton amour. (Romains 8.32)
                   Si tu acceptes mon Fils Jésus,
                                             tu me reçois. (1 Jean 2.23)
                              Et rien ne te séparera de mon amour. (Romains 8.38-39)
                     Dans ma maison au ciel, il y a tant de joie
                                                         pour un pécheur qui se change de vie. (Luc 15.7)
                                       J’ai toujours été le Père et serai toujours ton Père. (Éphésiens 3.14-15)
                  Ma question est :
                             Veux-tu être mon enfant ? (Jean 1.12-13)
                           Je t’attends. (Luc 15.11-32)
                      Avec amour!
                             Ton Papa, Dieu tout-puissant

Le Christ commence donc par dire :
          Tu n’as pas voulu ni agréé les sacrifices et les offrandes,
                                              les holocaustes et les sacrifices pour le péché,
                        ceux que la Loi prescrit d’offrir.
     Puis il déclare :
             Me voici, je suis venu pour faire ta volonté.
          Ainsi, il supprime le premier état de choses
                     pour établir le second.
                 Et c’est grâce à cette volonté
                 que nous sommes sanctifiés,
                    par l’offrande que Jésus Christ a faite de son corps,
                                                     une fois pour toutes.  » 
---------

-psaume 39 : 2abc.4ab, 7-8a, 10, 11 (Ps 39 (40),)
                        R/ Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté. (cf. Ps 39 : 8a.9a)
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Me_voi11
     —D’un grand espoir, j’espérais le Seigneur :
           il s’est penché vers moi.
                Dans ma bouche il a mis un chant nouveau,
              une louange à notre Dieu.

     —Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
           tu as ouvert mes oreilles ;
               tu ne demandais ni holocauste ni victime,
           alors j’ai dit : ''Voici, je viens.''

     —J’annonce la justice
           dans la grande assemblée ;
                vois, je ne retiens pas mes lèvres,
             Seigneur, tu le sais.

     —Je n’ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur,
            je n’ai pas caché ta fidélité, ton salut ;
                j’ai dit ton amour et ta vérité
             à la grande assemblée.
---------
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Les grandes règles monastiques de saint Basile.
                                                     Le plus grand don de Dieu. 
«Quelles paroles pourraient exposer dignement les bienfaits de Dieu ?
             Leur nombre est incalculable.
                Quant à leur grandeur, elle est telle
                            qu'un seul d'entre eux suffit pour faire de nous
                                      des débiteurs obligés à manifester
                                 toute leur reconnaissance envers celui dont nous l'avons reçu. ~
                                                 Voici le bienfait qu'il
                        est absolument impossible d'oublier,

               que tout homme, doué d'intelligence et de saine raison,
                                          ne peut passer sous silence,
                                            et dont cependant personne ne, peut parler comme il faudrait.
                                     Dieu avait créé l'homme à son image et ressemblance ;
                                 il l'avait rendu digne de le connaître lui-même ;
                              il l'avait mis au-dessus des autres animaux en le dotant de la raison ;
                           il lui avait donné la jouissance des incomparables beautés du Paradis
                                   et avait fait de lui le souverain de tout ce qu'il y a sur la terre.
                   Puis l'homme se laissa tromper par le serpent,
                          tomba dans le péché
                               et, par le péché, dans la mort et dans tous les maux qui y conduisent.
                      Cependant, Dieu ne l'abandonna pas.
                            Il lui donna d'abord le secours de la Loi ;
                             il désigna des anges pour le garder et prendre soin de lui ;
                              il envoya des prophètes pour lui reprocher sa méchanceté
                                                                                          et lui enseigner la vertu ;
                               il brisa par des menaces ses tendances au mal,
                                    et excita par des promesses son attrait pour le bien,
                                          en montrant continuellement, par des exemples divers,
                                               l'aboutissement de ces deux chemins.
                          Et, alors qu'après tous ces bienfaits et beaucoup d'autres,
                                     nous nous obstinions dans la désobéissance,
                                        Dieu ne s'est pas détourné de nous.
                             Non, la bonté du Seigneur ne nous a pas abandonnés
                                       et nous n'avons pas découragé son amour envers nous,
                                           bien que nous ayons outragé notre bienfaiteur
                                                 en demeurant insensibles à toutes ses attentions.
                               Bien au contraire, nous avons été tirés de la mort
                                      et rendus à la vie
                        par notre Seigneur Jésus Christ.
           Ici, la manière dont il nous a comblés
               de bienfaits est plus admirable encore :
                   Lui qui était dans la condition de Dieu,
                             il n'a pas jugé bon de revendiquer son droit d'être traité à l'égal de Dieu ;
                               mais au contraire, il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur.
                      En outre, il a porté nos souffrances,
                                       il s'est chargé de nos maladies,
                                        il a été blessé pour nous afin que nous soyons guéris par ses plaies.
                                         Il nous a rachetés de la malédiction
                                           en devenant lui-même malédiction pour nous.
                                          Il a subi la mort la plus déshonorante
                                               pour nous ramener à la vie de la gloire.
                               Et il ne lui a pas suffi de rendre à la vie ceux qui étaient morts :
                                     il leur a donné gracieusement la dignité divine
                                        et leur a préparé dans l'éternel repos
                        un bonheur qui surpasse tout ce que l'homme peut imaginer.
         Que rendrons-nous donc au Seigneur pour tout ce qu'il nous a donné ?
                Il est si bon qu'il ne demande rien en échange de tout ce qu'il nous a donné :
                      il se contente d'être aimé.
                   Quant à moi, pour dire ce que je ressens,
                       lorsque je me rappelle tout cela,
                          je suis saisi d'épouvante et d'une stupeur terrible :
                                 je redoute que par la négligence ou,
                                                   à force de m'occuper de futilités,
                                              je ne perde l'amour de Dieu
                                     et ne devienne pour le Christ un sujet de honte.   »
------------   
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Mer 27 Jan 2021 - 14:39

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 3e  semaine B:
                  
                                                                                      
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--mercredi 27 janvier 2021  3ième semaine ord B- -. -    
--antienne d’ouverture  -psaume 27 : 8-9 Le Seigneur est la force de son peuple, 
                                            le protecteur et le sauveur de ses fidèles.
                              Sauve-nous, Seigneur, veille sur nous,
                               conduis-nous toujours.


1-Hébreux 10 : 11-18 Jésus a mené pour toujours à la perfection ceux qui reçoivent de lui la sainteté.
2--psaume 109 : 1, 2, 3, 4 (109 (110),) R/ Tu es prêtre à jamais selon l’ordre de Melkisédek. (cf. 109 : 4)
-acclamation :Luc 8 : 11 La semence est la parole de Dieu et le semeur c’est le Christ. 
                                         Celui qui l’a trouvé est établi pour toujours. Alléluia. 
3--Marc 4 : 1-20 Un semeur sortit pour semer. 
                         Si vous ne saisissez pas cette parabole 
                  comment comprendrez-vous toutes les paraboles?
-antienne de la communion –Deux au choix : psaume 144 : 15   Tous ont les yeux sur toi, 
                                                   Seigneur, ils espèrent, et tu donnes à chacun sa nourriture. 
                                         OU Jean 10 : 11, 15 ''Je suis le Bon Pasteur, dit le Seigneur, 
                                                   et je donne ma vie pour mes brebis.''
4---bréviaire Lecture Deutéronome 29 : 1-5, 9-28. Exigences de l’Alliance.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-Homélie de saint Bernard sur le Cantique des cantiques.  
      Là où le péché s’était multiplié la grâce a surabondé. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
 --intro aux antiennes et prières : Nous demandons aujourd'hui au Seigneur 
                 de nous faire ''vivre à tout moment dans l'amour et le respect de son saint nom'' (P 1). 
              Notre vie ne peut échapper au regard de Dieu. 
          C'est la joie du croyant de le savoir, d'y puiser paix et sécurité
       de travailler sous ce regard dans le respect et dans l'amour. 
     Ce n'est pas là un sentiment superficiel. Il doit constituer une sorte de terre nourricière, 
    dans laquelle nous sommes ''solidement enracinés'' (P 1). 
  Pareille solidité ne saurait provenir de nous. 
            Aussi prions-nous le Seigneur de donner consistance à notre amour
         et de le renouveler sans cesse dans son Eucharistie (P 2).
----
-1-Hébreux 10 : 11-18 Jésus a mené pour toujours à la perfection
                              ceux qui reçoivent de lui la sainteté.
--intro : Le sacrifice unique offert par Jésus et suivi de sa glorification
                  obtient le pardon des péchés : 
           telle est l’Alliance nouvelle et définitive.
«    Dans l’ancienne Alliance, tout prêtre, chaque jour, 
         se tenait debout dans le Lieu saint pour le service liturgique,
            et il offrait à maintes reprises les mêmes sacrifices
                  qui ne peuvent jamais enlever les péchés. 
            Jésus Christ, au contraire, 
        après avoir offert pour les péchés un unique sacrifice


         s’est assis pour toujours à la droite de Dieu.
       Il attend désormais que ses ennemis soient mis sous ses pieds.
     Par son unique offrande, il a mené pour toujours à leur perfection ceux qu’il sanctifie. 
   L’Esprit Saint, lui aussi, nous l’atteste dans l’Écriture, car, après avoir dit : 
             Voici quelle sera l’Alliance que j’établirai avec eux quand ces jours- là seront passés, 
         le Seigneur dit : Quand je leur donnerai mes lois, je les inscrirai sur leurs cœurs 
       et dans leur pensée et je ne me rappellerai plus leurs péchés ni leurs fautes. 
     Or, quand le pardon est accordé, on n’offre plus le sacrifice pour le péché. »
L'Esprit Saint nous unit:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Avec_t12



-----   

--------
 3-Marc 4 : 1-20 Un semeur sortit pour semer. 
                            Si vous ne saisissez pas cette parabole 
                          comment comprendrez-vous toutes les paraboles?
--intro : Face aux oppositions grandissantes
                   Jésus déclare que le mystère du Royaume de Dieu
                                        est révélé à ceux qui se mettent à son école : 
                                            la parabole du semeur et son explication 
                              ouvrent ainsi la section des paraboles. 

« En ce temps-là, Jésus se mit de nouveau
                  à enseigner au bord de la mer de Galilée. 
            Une foule très nombreuse se rassembla auprès de lui, 
                 si bien qu’il monta dans une barque où il s’assit.
             Il était sur la mer, et toute la foule était près de la mer, sur le rivage. 
                   Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles
                           et dans son enseignement il leur disait :
                    ''Écoutez ! Voici que le semeur sortit pour semer. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Le_sem10
       Comme il semait, 
          du grain est tombé au bord du chemin ; 
                   les oiseaux sont venus et ils ont tout mangé. 
          Du grain est tombé aussi sur du sol pierreux, où il n’avait pas beaucoup de terre ; 
                         il a levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde ; 
                              et lorsque le soleil s’est levé, ce grain a brûlé 
                                 et, faute de racines, il a séché. 
          Du grain est tombé aussi dans les ronces, les ronces ont poussé, l’ont étouffé, 
                     et il n’a pas donné de fruit. 
           Mais d’autres grains sont tombés dans la bonne terre
              ils ont donné du fruit en poussant et en se développant, 
                    et ils ont produit trente, soixante, cent, pour un.''
       Et Jésus disait : 
             ''Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende !''
          Quand il resta seul, ceux qui étaient autour de lui
                      avec les Douze l’interrogeaient sur les paraboles. 
              Il leur disait : ''C’est à vous qu’est donné
                           le mystère du royaume de Dieu
                         mais à ceux qui sont dehors,
                             tout se présente sous forme de paraboles. 
                                  Et ainsi, comme dit le prophète :
                                    Ils auront beau regarder de tous leurs yeux, ils ne verront pas ;
                                      ils auront beau écouter de toutes leurs oreilles, ils ne comprendront pas ;
                                          sinon ils se convertiraient et recevraient le pardon.''
                Il leur dit encore : ''Vous ne saisissez pas cette parabole ? 
                              Alors, comment comprendrez-vous toutes les paraboles ? 
                   Le semeur sème la Parole. 
                       Il y a ceux qui sont au bord du chemin où la Parole est semée : 
                                   quand ils l’entendent, Satan vient aussitôt 
                                                          et enlève la Parole semée en eux. 
                            Et de même, il y a ceux qui ont reçu la semence dans les endroits pierreux :
                                        ceux-là, quand ils entendent la Parole,
                                                         ils la reçoivent aussitôt avec joie ; 
                                           mais ils n’ont pas en eux de racine
                                                   ce sont les gens d’un moment ; 
                                                            que vienne la détresse ou la persécution 
                                                                à cause de la Parole,
                                                                   ils trébuchent aussitôt. 
                               Et il y en a d’autres qui ont reçu la semence dans les ronces : 
                                                     ceux-ci entendent la Parole, 
                                                            mais les soucis du monde, 
                                                                la séduction de la richesse 
                                                                  et toutes les autres convoitises
                                                                        les envahissent et étouffent la Parole, 
                                                                                               qui ne donne pas de fruit. 
                                Et il y a ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre
                                ceux- là entendent la Parole, 
                                                     ils l’accueillent, 
                                                            et ils portent du fruit :

                                 trente, soixante, cent, pour un. » 
-----
À suivre.

Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Jeu 28 Jan 2021 - 16:27

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 3e  semaine B:
                  
                                                                                      
--------------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--jeudi 28 janvier 2021  3ième semaine ord B- -. -    
1--Hébreux 10 : 19-25 continuons sans fléchir d’affirmer notre assurance :
                      nous pouvons entrer au sanctuaire du ciel grâce au sang de Jésus. . .
2---psaume 23 : 1-2, 3-4ab, 5-6 (23 (24),) R/ Voici le peuple de ceux 
                                 qui cherchent ta face, Seigneur. (cf. 23 : 6)
-acclamation :  psaume 118 : 105  ta parole Seigneur une lampe pour guider mes pas.. Alléluia.
3-Marc 4 : 21-25 la lampe vient pour être mise sur le lampadaire.
                       La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous. 
                                    Attention à ce que vos entendez.
4-bréviaire Deutéronome 30 : 1-20 Promesse de pardon. 
                       De toutes les nations tu reviendras.  Choisis la vie ou la mort.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10Homélie de Jean de Naples ''Le Seigneur est la lumière et mon salut.'' » 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
1--Hébreux 10 : 19-25 continuons sans fléchir d’affirmer notre assurance :
                      nous pouvons entrer au sanctuaire du ciel grâce au sang de Jésus. . .
« Frères, c’est avec assurance que nous pouvons entrer dans le véritable sanctuaire grâce au sang de Jésus : 
           nous avons là un chemin nouveau et vivant qu’il a inauguré en franchissant le rideau du Sanctuaire ; 
                 or, ce rideau est sa chair.  
              Et nous avons le prêtre par excellence, celui qui est établi sur la maison de Dieu.
          Avançons-nous donc vers Dieu avec un cœur sincère 
                   et dans la plénitude de la foi,
                 le cœur purifié de ce qui souille notre conscience,
               le corps lavé par une eau pure. 
          Continuons sans fléchir 
                d’affirmer notre espérance


             car il est fidèle, celui qui a promis.  
     Soyons attentifs les uns aux autres pour nous stimuler à vivre dans l’amour et à bien agir.  
      Ne délaissons pas nos assemblées, comme certains en ont pris l’habitude, 
        mais encourageons-nous, d’autant plus que vous voyez s’approcher le Jour du Seigneur. »
-------

------
4-bréviaire Deutéronome 30 : 1-20 Promesse de pardon de toutes les nations tu reviendras. 
                                                                      Choisis la vie ou la mort.

--intro : Écouter la voix de Dieu
              ouvre pour le peuple la route du bonheur,
                                                              de la prospérité,
                                                                             de la vie.
                                            Sa parole est ‘’toujours proche, dans ta bouche et dans ton cœur’’.
«  Lorsque toutes ces paroles se seront réalisées pour toi,
                      cette bénédiction et cette malédiction que j’ai mises devant toi,
                             tu les feras revenir en ton cœur,
                       au milieu de toutes les nations où le Seigneur ton Dieu t’aura exilé.
               Tu reviendras au Seigneur ton Dieu, toi et tes fils,
                     tu écouteras sa voix de tout ton cœur et de toute ton âme,
                         tu observeras tout ce que je te commande aujourd’hui.
         Alors le Seigneur changera ton sort,
                      il te montrera sa tendresse,
                             et il te rassemblera de nouveau du milieu de tous les peuples où il t’aura dispersé.
                 Serais-tu exilé au bout du monde,
                        là même le Seigneur ton Dieu ira te prendre, et il te rassemblera.
               Le Seigneur ton Dieu te fera rentrer
                           au pays que tes pères ont possédé, et tu le posséderas ;
                                il te rendra heureux et nombreux, plus encore que tes pères.
                    Le Seigneur ton Dieu te circoncira le cœur, 
                          à toi et à ta descendance,

                                 pour que tu aimes le Seigneur ton Dieu 
                                     de tout ton cœur et de toute ton âme, afin de vivre ;
                           et le Seigneur ton Dieu fera tomber toutes les malédictions sur tes ennemis 
                                                   et sur ceux qui te haïssent et te persécutent.
                                        Quant à toi, tu reviendras et tu écouteras la voix du Seigneur, 
                                             tu mettras en pratique tous ses commandements que je te donne aujourd’hui.

                                Le Seigneur te comblera de bonheur
                      en toutes tes œuvres : il fera fructifier ta famille, ton bétail et ton sol ;
                              oui, de nouveau le Seigneur prendra plaisir à ton bonheur, 
                  comme il prenait plaisir au bonheur de tes pères,

                                  pourvu que tu écoutes la voix du Seigneur ton Dieu, 
                                      en observant ses commandements 
                                          et ses décrets inscrits dans ce livre de la Loi, 
                             et que tu reviennes au Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme.
                     Car cette loi que je te prescris aujourd’hui 
                                n’est pas au-dessus de tes forces ni hors de ton atteinte.
                 Elle n’est pas dans les cieux, pour que tu dises :
                         ''Qui montera aux cieux nous la chercher ? 
                             Qui nous la fera entendre, afin que nous la mettions en pratique ?''
                      Elle n’est pas au-delà des mers, pour que tu dises :
                                ''Qui se rendra au-delà des mers nous la chercher ? 
                                   Qui nous la fera entendre, afin que nous la mettions en pratique ?''
                       Elle est tout près de toi, cette Parole, 
                        elle est dans ta bouche et dans ton cœur, 
                                           afin que tu la mettes en pratique.
                    Vois ! Je mets aujourd’hui devant toi ou bien la vie et le bonheur, 
                                                                                 ou bien la mort et le malheur. 
                      Ce que je te commande aujourd’hui,

                        c’est d’aimer le Seigneur ton Dieu
                                de marcher dans ses chemins, 
                                  de garder ses commandements, ses décrets et ses ordonnances. 
                   Alors, tu vivras et te multiplieras ; 
                        le Seigneur ton Dieu te bénira dans le pays dont tu vas prendre possession.
             Mais si tu détournes ton cœur, 
                       si tu n’obéis pas, 
                         si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir,
                                   je vous le déclare aujourd’hui : 
                                            certainement vous périrez, 
                                                   vous ne vivrez pas de longs jours sur la terre 
                                   dont vous allez prendre possession
quand vous aurez passé le Jourdain.
                        Je prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : 
                           je mets devant toi la vie ou la mort,
                                         la bénédiction ou la malédiction. 
                 Choisis donc la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance,
                           en aimant le Seigneur ton Dieu, 
                                     en écoutant sa voix, en vous attachant à lui ;

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bonheu13
                              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bonheu15
c’est là que se trouve ta vie, une longue vie sur la terre 
                          que le Seigneur a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob. »

------

À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Sam 30 Jan 2021 - 15:35

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 3e  semaine B:
                  
  -------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--samedi 30 janvier 2021  3ième semaine ord B- -. -    
--antienne d’ouverture  -psaume 47 : 10-11 Nous rappelons ton amour, Seigneur, 
                                                au milieu de ton temple; 
                                       sur toute la terre ceux qui t'ont rencontré
                                         proclament ta louange : tu es toute justice.
1--Hébreux 11 : 1-2, 8-19.  ''Il attendait la ville dont Dieu lui-même est le bâtisseur et l’architecte''.
2--psaume CANTIQUE Luc 1 : 69-70, 71-72, 73-75 (Luc 1,) R/ Béni soit le Seigneur, 
                                                  le Dieu d’Israël, car il a visité son peuple. (cf. Luc 1 : 68).
 -acclamation : Jean 3 : 16  Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. 
                       Tout homme qui croit en possède la vie éternelle. Alléluia.   
3--Marc 4 : 35-41 ''Qui est-il donc pour que même le vent et la mer lui obéissent?''.  
-antienne de la communion –Deux au choix : psaume 33 : 9 ''Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur,
                                                               heureux qui trouve en lui son refuge''. 
                          OU Matthieu 11 : 28 ''Venez à moi, vous tous qui peinez, vous qui êtes accablés,
                                                  dit le Seigneur, et moi, je referai vos forces''.
4--bréviaire Deutéronome 32 : 48-52; 34 : 1-12 La mort de Moïse. 
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10Actes du IIe Concile du Vatican L’Église dans le monde de ce temps. 
                       ''Par sa mort il a vaincu la mort''.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
--intro aux antiennes et prières : L'Eucharistie est le mémorial de la Pâque. 
          Dès la collecte nous évoquons ce mystère : ''Dieu a relevé le monde par les abaissements de son Fils'',
               nous tirant ainsi ''de l'esclavage du péché''. 
              Par la résurrection du Christ il nous a mis en route
                     vers ''le bonheur impérissable» (P 1). 
           Mais le sacrifice que Jésus a offert une fois pour toutes est présent dans l'Eucharistie 
             avec toutes ses virtualités de salut, et chaque fois que nous prenons part à la table du Seigneur 
                nous renouvelons notre insertion dans sa Pâque.
          La communion nous conduit, ''jour après jour, au Royaume où nous vivrons avec lui'' (P 2).
-----

1--Hébreux 11 : 1-2, 8-19    ''Il attendait la ville dont Dieu lui-même est le bâtisseur et l’architecte''.
--intro : L’auteur de la lettre fait un développement sur la foi 
           et montre comment Abraham et Sara ont été récompensés pour leur foi.
   «Frères, la foi est une façon de posséder ce que l’on espère, 
        un moyen de connaître des réalités qu’on ne voit pas.
     Et quand l’Écriture rend témoignage aux anciens, 

           c’est à cause de leur foi. 
       Grâce à la foi, Abraham obéit à l’appel de Dieu : 
             il partit vers un pays qu’il devait recevoir en héritage,
                   et il partit sans savoir où il allait. 
         Grâce à la foi, il vint séjourner en immigré dans la Terre promise, 
               comme en terre étrangère ; il vivait sous la tente, 
               ainsi qu’Isaac et Jacob, héritiers de la même promesse, 
                car il attendait la ville qui aurait de vraies fondations,
                 la ville dont Dieu lui-même est le bâtisseur
                                               et l’architecte

         Grâce à la foi, Sara, elle aussi, malgré son âge, fut rendue capable 
                    d’être à l’origine d’une descendance parce qu’elle pensait que Dieu est fidèle à ses promesses. 
                         C’est pourquoi, d’un seul homme, déjà marqué par la mort,
                            a pu naître une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel 
                                et que le sable au bord de la mer, une multitude innombrable. 
               C’est dans la foi, sans avoir connu la réalisation des promesses, qu’ils sont tous morts ; 
                       mais ils l’avaient vue et saluée de loin, affirmant que, 
                           sur la terre, ils étaient des étrangers et des voyageurs. 
                        Or, parler ainsi, c’est montrer clairement qu’on est à la recherche d’une patrie. 
                              S’ils avaient songé à celle qu’ils avaient quittée,
                                 ils auraient eu la possibilité d’y revenir. 
                          En fait, ils aspiraient à une patrie meilleure, celle des cieux. 
                               Aussi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, puisqu’il leur a préparé une ville. 
                 Grâce à la foi, quand il fut soumis à l’épreuve, Abraham offrit Isaac en sacrifice. 
                          Et il offrait le fils unique, alors qu’il avait reçu les promesses et entendu cette parole :
                                                  C’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom. 
                    Il pensait en effet que Dieu est capable même de ressusciter les morts ; 
                            c’est pourquoi son fils lui fut rendu
                                    il y a là une préfiguration.  » 
                                La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Isaac_10

-----    
2--psaume CANTIQUE Luc 1 : 69-70, 71-72, 73-75 (Luc 1,) R/ Béni soit le Seigneur, 
                                                  le Dieu d’Israël, car il a visité son peuple. (cf. Luc 1 : 68).

     —Il a fait surgir la force qui nous sauve
         dans la maison de David, son serviteur,
              comme il l’avait dit par la bouche des saints,
            par ses prophètes, depuis les temps anciens :


    —salut qui nous arrache à l’ennemi,
         à la main de tous nos oppresseurs,
            amour qu’il montre envers nos pères,
          mémoire de son alliance sainte,


     —serment juré à notre père Abraham
          de nous rendre sans crainte,
               afin que, délivrés de la main des ennemis,
              nous le servions dans la justice et la sainteté,
            en sa présence, tout au long de nos jours.

                                                 Tu as su dire oui,
                                                    comme Abraham:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Comme_31
----
3--Marc 4 : 35-41 Qui est-il donc pour que même le vent et la mer lui obéissent.  
--intro : Le voyage de Jésus et de ses disciples au-delà du lac 
          s’ouvre par le récit de la tempête apaisée :
            le pouvoir de Jésus sur la nature et sur les mauvais esprits
              pose aux disciples le problème du mystère de sa personne. 
«    Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit à ses disciples : ''Passons sur l’autre rive''. 
   Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, 
    comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient. 
      Survient une violente tempête.
     Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. 
     Lui dormait sur le coussin à l’arrière. 
    Les disciples le réveillent et lui disent : ''Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ?''
     Réveillé,
      il menaça le vent et dit à la mer : 
       ''Silence, tais-toi !''
      Le vent tomba, et il se fit un grand calme. 
         Jésus leur dit : ''Pourquoi êtes-vous si craintifs ?
                N’avez-vous pas encore la foi ?''    
                Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : 
          ''Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ?'' .  » 
----
4--bréviaire Deutéronome 32 : 48-52; 34 : 1-12 La mort de Moïse. 
--intro : La terre promise est en vue. Moïse n’y entrera pas : 
                 sa seule récompense est d’avoir accompli sa tâche. 
                Son successeur sera Josué: 
             c'est le Seigneur continuera à marcher à la tête de son peuple.
« 48 En ce jour même, le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
 49 ''Monte sur
cette montagne de la chaîne des Abarim
                                  sur le mont Nébo
                            La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Mont_n11
           
autres photos:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Mont_n14La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Mont_n15
               au pays de Moab en face de Jéricho
      et regarde le pays de Canaan que je donne en propriété aux fils d’Israël.
 50 Puis, tu mourras sur la montagne où tu seras monté, 
  et tu seras réuni aux tiens, comme ton frère Aaron 
                          est mort sur la montagne de Hor et a été réuni aux siens.
    51 Puisque vous m’avez été infidèles parmi les fils d’Israël, aux eaux de Mériba de Cadès dans le désert de Cine, 
             puisque vous avez méconnu ma sainteté au milieu des fils d’Israël,
         52 c’est donc de la montagne d’en face que tu verras le pays, 
           mais tu n’y entreras pas, dans ce pays que je donne aux fils d’Israël.''
34.01 Moïse monta des steppes de Moab au mont Nébo, au sommet du Pisga,
                                         qui est en face de Jéricho
                                 La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Mont_n13
CLIQUER sur la barre:
            Le Seigneur lui fit voir tout le pays :
                       Galaad jusqu’à Dane,
  02                 tout Nephtali, le pays d’Éphraïm et de Manassé,
                        tout le pays de Juda jusqu’à la Méditerranée,
  03                    le Néguev, la région du Jourdain,
                         la vallée de Jéricho ville des Palmiers, jusqu’à Soar.
   04        Le Seigneur lui dit : ''Ce pays que tu vois, j’ai juré à Abraham, à Isaac et à Jacob 
                       de le donner à leur descendance.
                  Je te le fais voir, mais tu n’y entreras pas.''
      05    Moïse, le serviteur du Seigneur, mourut là, au pays de Moab, selon la parole du Seigneur.
        06     On l’enterra dans la vallée qui est en face de Beth-Péor, au pays de Moab. 
                     Mais aujourd’hui encore, personne ne sait où se trouve son tombeau.
         07  Moïse avait 120 ans quand il mourut ; sa vue n’avait pas baissé, sa vitalité n’avait pas diminué.
          08 Les fils d’Israël pleurèrent Moïse dans les steppes de Moab, pendant trente jours. 
              C’est alors que s’achevèrent les jours du deuil de Moïse.
          09 Josué, fils de Noun, était rempli de l’esprit de sagesse,
                 parce que Moïse lui avait imposé les mains.
              Les fils d’Israël lui obéirent, ils firent ce que le Seigneur avait prescrit à Moïse.
         10 Il ne s’est plus levé en Israël un prophète comme Moïse, 

                  lui que le Seigneur rencontrait face à face.
           11 Que de signes et de prodiges le Seigneur l’avait envoyé accomplir en Égypte, 

                      devant Pharaon, tous ses serviteurs et tout son pays !
            12 Avec quelle main puissante, quel pouvoir redoutable, Moïse avait agi aux yeux de tout Israël !
   » 
-----
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Dim 31 Jan 2021 - 14:39

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 4e  semaine B:
                  
  -------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--dimanche 31 janvier 2021  4ième semaine ord B- -. -    
-antienne d’ouverture  -Psaume 105 : 47 Sauve-nous, Seigneur notre Dieu ; 
                                               rassemble tes enfants dispersés
                                Nous rendrons grâce à ton saint nom,
              nous te bénirons dans la joie.


1--Deutéronome 18 : 15-20   « Je ferai se lever un prophète ; je mettrai dans sa bouche mes paroles »
2--psaume 94 : 1-2, 6-7abc, 7d-9 (94 (95),) R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, 
             mais écoutez la voix du Seigneur. (cf. 94 : 8a.7d)
3-1 Corinthiens 7 : 32-35 Attache sans partage au Seigneur.
                La femme qui reste vierge a le souci seul 
             des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée.''
-acclamation :Matthieu 4 : 16 Le peuple qui habitait 
                        dans les ténèbres a vu une grande lumière. 
                         Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort,
                          une lumière s’est levée. Alléluia.
4--évangile Marc 1 : 21-28 Premières manifestations de Jésus. 
                        Voilà un enseignement nouveau donné d’autorité.
-antienne de la communion –Seigneur, que ton visage s’éclaire en faveur de tes fidèles. 
                             Sauve-nous dans ta bonté, ne déçois pas notre prière.
5---bréviaire 1 Thessaloniciens 1 : 1—2 : 12 Paul et la communauté chrétienne de Thessalonique.     
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10lettre de saint Ignace d’Antioche à l’Église de Smyrne. Croire en Jésus Christ, Dieu incarné.  
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________
-Deutéronome 18 : 15-20   ''Je ferai se lever un prophète ; je mettrai dans sa bouche mes paroles.''
-intro: Par exemple, Camillo Torrès, Martin Luther King . . . 
           étaient-ils des prophètes? Et s’ils l’étaient, était-ce au même titre qu’Isaïe ou Moïse?
        Qu’est-ce que parler au nom de Dieu? 
      Et quel signe donner de la caution divine? 
              C’est en se protégeant derrière les Patriarches et la Loi que le peuple Israël (l'officiel)
                 rejetait le message des Prophètes. 
         L’auteur du deutéronome s’insurge : 
      non, Moïse était aussi prophète, le devancier des Prophètes
     il l’a montré en décelant les attitudes humaines et les engagements historiques
        porteurs de la présence de Dieu.  
      Il n’est pas mauvais que le peuple se rappelle 
             qu’il ne repose pas sur des casuistes ou des politiciens, mais qu’il est fils de prophètes!
----
«Moïse disait au peuple : ''Au milieu de vous, parmi vos frères, 
         le Seigneur votre Dieu fera se lever un prophète comme moi, 
                                                            et vous l’écouterez

       C’est bien ce que vous avez demandé au Seigneur votre Dieu, au mont Horeb, 
                  le jour de l’assemblée, quand vous disiez :
            “Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu,
               je ne veux plus voir cette grande flamme, 
                 je ne veux pas mourir !” 
       Et le Seigneur me dit alors : “Ils ont bien fait de dire cela.
             Je ferai se lever au milieu de leurs frères
                                   un prophète comme toi
            je mettrai dans sa bouche mes paroles, et il leur dira tout ce que je lui prescrirai
         Si quelqu’un n’écoute pas les paroles que ce prophète prononcera en mon nom, 
            moi-même je lui en demanderai compte. 
        Mais un prophète qui aurait la présomption de dire en mon nom 
        une parole que je ne lui aurais pas prescrite, 
        ou qui parlerait au nom d’autres dieux, ce prophète-là mourra.” » 
---
-psaume 94 : 1-2, 6-7abc, 7d-9 (94 (95),) R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, 
                                                 mais écoutez la voix du Seigneur. (cf. 94 : 8a.7d)

     —Venez, crions de joie pour le Seigneur,
           acclamons notre Rocher, notre salut !
               Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
             par nos hymnes de fête acclamons-le !


     —Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
         adorons le Seigneur qui nous a faits.
            Oui, il est notre Dieu ;
                nous sommes le peuple qu’il conduit
            le troupeau guidé par sa main.



     —Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
           ''Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
                comme au jour de tentation et de défi,
               où vos pères m’ont tenté et provoqué,
              et pourtant ils avaient vu mon exploit. 

----
4- Marc 1 : 21-28 Premières manifestations de Jésus. 
                        Voilà un enseignement nouveau donné d’autorité.
--intro : Voici la première prise de contact de Jésus, l’homme nouveau, 
                     avec notre monde dominé par la misère, la maladie et la méchanceté. 
                  Le changera-t-il? 
            Le démon représente toutes les forces de haine, 
                                                               de destruction
                                                             et de mort :
                        première manifestation de son mystère, Jésus le menace et le domine.
                La maladie est symptôme de la faiblesse qui nous voue au tombeau : 
           Jésus en triomphe par cette force qui le ressuscitera. 
       C’est un ordre nouveau qu’il annonce et met en route. 
      Désormais la lutte est engagée. Ce n’est plus la mort, c’est la vie qui aura le dernier mot.
« Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm
     Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait
         On était frappé par son enseignement, 
              car il enseignait en homme qui a autorité
            et non pas comme les scribes. 
       Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier :
                  ''Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? 

                     Es-tu venu pour nous perdre ? 
                  Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »
          Jésus l’interpella vivement : ''Tais-toi ! Sors de cet homme.''
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 En_que14           
                             La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 En_que12
                     L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis,
             poussant un grand cri, sortit de lui
          Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : 
      ''Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! 
    Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent.''
    Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée. » 


À suivre
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Lun 1 Fév 2021 - 13:46

Célébrations, méditations 
à la liturgie de la 4e  semaine B:
                  
  -------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Barre11
--lundi 1er février 2021  4ième semaine ord B- -. -    
-antienne d’ouverture  -psaume 16 : 15 Je veux paraître devant toi, Seigneur,
                                                     et me rassasier de ta présence.
1-Hébreux 11 : 32-40  ''Par leur foi, ils ont conquis des royaumes. 
                                 Pour nous Dieu avait prévu mieux encore.''
2-psaume 30 :  20, 21, 22, 23, 24 (Ps 30 (31),) R/ Soyez forts, prenez courage, 
          vous tous qui espérez le Seigneur ! (Ps 30 : 25)
-acclamation : Luc 7 : 16  Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. Alléluia.

3---Marc 5 : 1-20 ''Esprit impur sort de cet homme''. 

-antienne de la communion –Deux au choix : psaume 83 :5 Heureux ceux qui approchent de ton autel, Seigneur! 
                                                       Heureux les habitants de ta maison :
                                     ils peuvent toujours te louer, mon Roi, mon Dieu! 
                         OU Jean 6 : 57 ''Celui qui mange ma chair et boit mon sang, 
                     dit le Seigneur, demeure en moi, et moi je demeure en lui. ''
4-bréviaire 1 Thessaloniciens 2 : 13—3 : 13. La foi des Thessaloniciens gloire et joie de Paul.
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-- -+ commentaire de saint Hilaire de Poitiers sur le psaume 132.
              La multitude des croyants n’avaient qu’un cœur et qu’une âme.    
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Flyche16_____________________________________

-Intro aux antiennes et prières de la messe : La messe s'ouvre sur l'expression d'un ardent désir : 
          ''Je veux paraître devant toi, Seigneur, et me rassasier de ta présence'' (A 1). 
        Dans cette prière le peuple de Dieu dit la soif qu'il a de rencontrer son Seigneur
     L'antienne de la communion formule le même souhait :
  ''Heureux les habitants de ta maison » (A 2a). 
    Dans l'Eucharistie, il est vrai, la rencontre est déjà anticipée :


        ''Qui mange ma chair et boit mon sang, dit Jésus, 
                 demeure en moi et moi en lui'' (A 2b).
           Mais la route chrétienne a ses aspérités et ses échecs.
      Aussi demandons-nous au Seigneur de donner force aux fidèles 
    et de ramener les égarés dans le chemin de la vérité (P 1).
-----
1-Hébreux 11 : 32-40  ''Par leur foi, ils ont conquis des royaumes. 
                                 Pour nous Dieu avait prévu mieux encore.''
- Grâce à la foi ils ont conquis des royaumes —
          - Dieu prévoit pour nous quelque chose de meilleur.
--intro : Des exemples de foi, tirés de l’histoire d’Israël
                 présentent ses héros comme modèles pour les chrétiens, 
               eux qui ont obtenu l’accomplissement de la promesse divine. 
 «  Frères, sur la puissance de la foi, que dire encore ?
          Le temps me manquerait pour rappeler
                  l’histoire de Gédéon, 
                                     Baraq, 
                                      Samson,
                                       Jephté,
                                        David, 
                                         Samuel 
                               et les prophètes. 
                 Par leur foi, ils ont conquis des royaumes, pratiqué la justice,
                      obtenu la réalisation de certaines promesses. 
     Ils ont fermé la gueule des lions, éteint la flamme des brasiers, 
           échappé au tranchant de l’épée, retrouvé leurs forces après la maladie,
                 montré du courage à la guerre, mis en fuite des armées étrangères.
       Des femmes dont les enfants étaient morts les ont retrouvés ressuscités. 
         Mais certains autres ont été torturés et n’ont pas accepté la libération qui leur était proposée, 
              car ils voulaient obtenir une meilleure résurrection.
    D’autres ont subi l’épreuve des moqueries et des coups de fouet, des chaînes et de la prison.  

        Ils furent lapidés, 
                    sciés en deux,
                        massacrés à coups d’épée. 
             Ils allèrent çà et là, vêtus de peaux de moutons ou de toisons de chèvres, 
                manquant de tout, harcelés et maltraités  – 
                               - mais en fait, c’est le monde qui n’était pas digne d’eux !
         Ils menaient une vie errante 
             dans les déserts et les montagnes, 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Sois_f11

    dans les grottes et les cavernes de la terre.  
           Et, bien que, par leur foiils aient tous reçu le témoignage de Dieu,
                   ils n’ont pas obtenu la réalisation de la promesse.  
           En effet, pour nous Dieu avait prévu mieux encore, 
          et il ne voulait pas les mener sans nous à la perfection. »
------
-psaume 30 :  20, 21, 22, 23, 24 (Ps 30 (31),) 
         R/ Soyez forts, prenez courage, 
     vous tous qui espérez le Seigneur ! (Ps 30 : 25)

     —Qu’ils sont grands, tes bienfaits !
          Tu les réserves à ceux qui te craignent.
            Tu combles, à la face du monde,
           ceux qui ont en toi leur refuge.


     —Tu les caches au plus secret de ta face,
          loin des intrigues des hommes.
            Tu leur réserves un lieu sûr,
          loin des langues méchantes.


     —Béni soit le Seigneur :
          son amour a fait pour moi des merveilles !


     —Et moi, dans mon trouble, je disais :
          ''Je ne suis plus devant tes yeux.''
             Pourtant, tu écoutais ma prière
           quand je criais vers toi.


     —Aimez le Seigneur, vous, ses fidèles :
         le Seigneur veille sur les siens ;
            mais il rétribue avec rigueur,
         qui se montre arrogant.
----
4---Marc 5 : 1-20 ''Esprit impur sort de cet homme''. 
--intro : La guérison d’un possédé, racontée de façon vivante et populaire, 
             fait poser de nouveau le problème de la personne de Jésus. 
               Les habitants lui demandent de quitter leur région, 
             tandis que le miraculé est invité par Jésus à y proclamer ce que Dieu a accompli en sa faveur.  
    «  En ce temps-là, Jésus et ses disciples arrivèrent sur l’autre rive
           de l’autre côté de la mer de Galilée, dans le pays des Géraséniens
         Comme Jésus sortait de la barque, aussitôt un homme possédé d’un esprit impur
             s’avança depuis les tombes à sa rencontre ; 
          il habitait dans les tombeaux et personne ne pouvait plus l’attacher, même avec une chaîne ;  
              en effet on l’avait souvent attaché avec des fers aux pieds et des chaînes,
               mais il avait rompu les chaînes, brisé les fers, et personne ne pouvait le maîtriser.  
     Sans arrêt, nuit et jour,
       il était parmi les tombeaux et sur les collines, à crier, et à se blesser avec des pierres.  
            Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui et cria d’une voix forte : 
              ''Que me veux-tu, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut ? Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas !''  
         Jésus lui disait en effet : ''Esprit impur, sors de cet homme !'' 
         Et il lui demandait : ''Quel est ton nom ?''
           L’homme lui dit : ''Mon nom est Légion, car nous sommes beaucoup.''
         Et ils suppliaient Jésus avec insistance de ne pas les chasser en dehors du pays. 
           Or, il y avait là, du côté de la colline, un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture. 
              Alors, les esprits impurs supplièrent Jésus : 
      ''Envoie-nous vers ces porcs, et nous entrerons en eux.''
       Il le leur permit. Ils sortirent alors de l’homme et entrèrent dans les porcs.
            Du haut de la falaise, le troupeau se précipita dans la mer :
                   il y avait environ deux mille porcs, et ils se noyaient dans la mer.  
             Ceux qui les gardaient prirent la fuite, ils annoncèrent la nouvelle dans la ville et dans la campagne,
                       et les gens vinrent voir ce qui s’était passé.  
                Ils arrivent auprès de Jésus, ils voient le possédé assis, habillé, 
                   et revenu à la raison, lui qui avait eu la légion de démons, et ils furent saisis de crainte.  
 Ceux qui avaient vu tout cela leur racontèrent l’histoire du possédé et ce qui était arrivé aux porcs.   
    Alors ils se mirent à supplier Jésus de quitter leur territoire.
       Comme Jésus remontait dans la barque, le possédé le suppliait de pouvoir être avec lui. 
        Il n’y consentit pas, mais il lui dit : 
               ''Rentre à la maison, auprès des tiens, annonce-leur 
           tout ce que le Seigneur 
           a fait pour toi dans sa miséricorde.''
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Miszor10

    Alors l’homme s’en alla, il se mit à proclamer dans la région de la Décapole 
    ce que Jésus avait fait pour lui, et tout le monde était dans l’admiration.  » 
----
4-bréviaire 1 Thessaloniciens 2 : 13—3 : 13 La foi des Thessaloniciens gloire et joie de Paul.
--intro : L’Apôtre laisse voir son inquiétude à la nouvelle des épreuves
           auxquelles la communauté est en butte.
             Il lui souhaite la fermeté dans la foi.
« 13 Voici pourquoi nous ne cessons de rendre grâce à Dieu : 
           quand vous avez reçu la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, 
                vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement, 
                  non pas une parole d’hommes,
              mais la parole de Dieu  qui est à l’œuvre
                       en vous, 
                   les croyants.
  14 En effet, frères, vous avez imité les Églises de Dieu qui vivent en Judée dans le Christ Jésus
         parce que vous avez souffert de la part de vos compatriotes 
             de la même manière qu’elles ont souffert de la part des Juifs.
   15 Ceux-ci ont tué le Seigneur Jésus et les prophètes, 

               et nous ont persécutés ; ils déplaisent à Dieu ; 
            ils sont les adversaires de tous les hommes,
    16 puisqu’ils nous empêchent de proclamer la Parole aux païens pour qu’ils soient sauvés ;
             cela met sans cesse un comble à leurs péchés. 
            Mais, à la fin, la colère de Dieu les a rejoints.
    17 Quant à nous, frères, séparés de vous pour un temps – de visage mais non de cœur – 
            nous avons tout fait pour revoir votre visage, tellement nous en avions le désir.
    18 Nous avons donc voulu aller chez vous – moi, Paul, j’ai essayé une fois, même deux fois – 
                 mais Satan nous en a empêchés.
     19 En effet, qui est notre espérance ? 
           Qui est notre joie et la couronne dont nous serons fiers 
         devant notre Seigneur Jésus lors de sa venue ? N’est-ce pas vous ?
   20 Oui, c’est vous qui êtes notre gloire et notre joie.
3: 01 C’est pourquoi, n’y tenant plus, nous avons préféré rester seuls à Athènes, Silvain et moi,
  02 et nous vous avons envoyé Timothée, notre frère, collaborateur de Dieu pour l’annonce de l’Évangile du Christ.
         Il devait vous affermir et vous réconforter dans votre foi,
     03 afin que personne ne soit ébranlé dans les détresses actuelles, 
             car vous savez bien, vous-mêmes, que nous y sommes exposés.
   04 En effet, quand nous étions chez vous, nous vous annoncions que la détresse devait nous atteindre,
              et c’est ce qui est arrivé, vous le savez bien.
    05 Voilà pourquoi, n’y tenant plus, j’ai envoyé quelqu’un pour savoir où en était votre foi, 
             de peur que peut-être le Tentateur ne vous ait tentés, et que notre peine ne soit perdue.
     06 Or Timothée vient de nous arriver de chez vous, 
            et il nous a apporté la bonne nouvelle de votre foi et de votre charité ;


               il nous a dit que vous gardez toujours un bon souvenir de nous,
                et que vous avez le très vif désir de nous revoir, comme nous l’avons à votre égard.
       07 C’est pourquoi, frères, nous sommes réconfortés grâce à vous
              au milieu de toutes nos difficultés et de notre détresse, à cause de votre foi.
     08 Et maintenant nous revivons, puisque vous autres, vous tenez bon dans le Seigneur.
    09 Comment pourrions-nous assez rendre grâce à Dieu à votre sujet,
            pour toute la joie que nous avons à cause de vous devant notre Dieu ?
    10 Nous le prions avec ardeur, jour et nuit, 
    11 Que Dieu lui-même, notre Père,
           et que notre Seigneur Jésus nous tracent le chemin jusqu’à vous.
     12 Que le Seigneur vous donne
          entre vous et à l’égard de tous les hommes
              un amour de plus en plus intense et débordant, 
            comme celui que nous avons pour vous.
   13 Et qu’ainsi il affermisse vos cœurs,
         les rendant irréprochables en sainteté 
              devant Dieu notre Père, 
        lors de la venue de notre Seigneur Jésus avec tous les saints. Amen. »
-----
5-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Bryvia10-- -+ commentaire de saint Hilaire de Poitiers sur le psaume 132.
              La multitude des croyants n’avaient qu’un cœur et qu’une âme.    
«  Qu'il est bon, qu'il est joyeux pour des frères d'habiter ensemble ! 
      Il est bon et joyeux pour des frères d'habiter ensemble 
          parce qu'en habitant le même lieu, ils forment un groupement d'Église
           on les appelle frères, parce qu'ils sont d'accord par la charité qui leur donne un seul vouloir.
       Nous savons que ce grand précepte s'est réalisé au début de la prédication des Apôtres,

              puisque nous pouvons lire :
                 Tous ceux qui avaient adhéré à la foi avaient un seul cœur et une seule âme
      Ainsi convenait-il au peuple de Dieu d'être des frères ayant un seul Père,


paroles :

Unis dans le même esprit nous pouvons dire:


Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Garde-nous de la tentation 

et délivre-nous du Mal. Amen. 

 de ne faire qu'un par un seul Esprit,
      de vivre unanimes dans une seule maison, d'être les membres d'un seul corps.
Il est bon et joyeux pour des frères d'habiter ensemble.
       Le Prophète présente ce bien et cette joie en donnant une comparaison : 
         On dirait un baume précieux qui descend de la tête d'Aaron sur sa barbe, 
            qui descend jusqu'au bord de son vêtement
       Le baume d'Aaron, employé pour sa consécration sacerdotale, était composé de divers parfums. 
        Dieu a voulu que cette consécration fût d'abord accordée à son grand prêtre, 
           et le psaume dit que notre Seigneur aussi fut consacré d'une onction invisible de préférence à ses compagnons
psaume 132 (133):
 « 1-             Cantique des montées. De David. 
                                                   Voyez! Qu'il est bon, qu'il est doux d'habiter en frères tous ensemble!
                                      2- C'est une huile excellente sur la tête, qui descend sur la barbe, 
                                                qui descend sur la barbe d'Aaron, sur le col de ses tuniques.
                                   3- C'est la rosée de l'Hermon, qui descend sur les hauteurs de Sion;
                                          là, Yahvé a voulu la bénédiction, la vie à jamais. » 


 

         Car cette onction n'est pas terrestre, elle n'emploie pas de l'huile contenue dans une corne, 
               comme pour l'onction des rois, mais de l'huile d'allégresse
          Après cette onction, Aaron fut appelé selon la loi « Christ », c'est-à-dire « oint ».
   De même que cette onction, lorsqu'elle est donnée à un homme, 
        détruit les aspirations impures du cœur, 
            ainsi par l'onction de la charité, nous respirons la concorde 
               qui est déjà délicieuse pour Dieu. 
         Comme dit l'Apôtre :
             Nous sommes la bonne odeur du Christ
     De même que Dieu a d'abord pris plaisir aux parfums qui consacrèrent le prêtre Aaron, 
        ainsi est-il bon et joyeux pour des frères d'habiter ensemble.
     Le baume descend de la tête sur la barbe. 
        La barbe caractérise l'âge viril. 
           Et nous ne devons pas être des tout-petits dans le Christ, sinon, 
              comme on l'a dit, de petits enfants pour le mal, non pour le jugement
           L'Apôtre déclare que tous les incroyants sont de petits enfants,
              car ils sont trop faibles pour prendre une nourriture solide, 
               ils ont besoin de lait : C'est du lait que je vous ai fait boire, non de la nourriture solide :
                 vous ne l'auriez pas supportée, mais vous ne la supporteriez pas davantage aujourd'hui.   »
-----   
À suivre.
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand Dim 4 Avr 2021 - 13:51

Joyeuses Pâques!
Bryand
Bryand
En adoration

Masculin Messages : 2792
Age : 68
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 27 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 27 Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum