Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

L'avortement doit cesser et cessera!

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Zamie le Sam 19 Mai 2018 - 14:26

@Isabelle-Marie a écrit:"Caren travaillait comme infirmière au service d’une agence à Sydney, en Australie, quand une femme est arrivée à son hôpital pour se faire avorter. Son bébé avait une anomalie chromosomique. Bien que Caren n’eût pas la tâche de s’occuper de cette femme, celle-ci se trouvait sur son département. « Je suis allée dans la salle de nettoyage et j’ai vu le bébé, un bébé garçon de 22 semaines, dans un haricot [une cuvette médicale], à l’évier où tous les déchets cliniques étaient évacués », a-t-elle dit. « Il était petit, mais il était parfait. On pouvait voir ses orteils, ses mains ; il semblait avoir les cheveux blonds. Il faisait toute la grandeur du haricot et il était vivant. Je pouvais voir sa poitrine se soulever et s’affaisser ; il respirait. »

En tant que jeune infirmière, Caren ne savait pas quoi faire. « Puisqu’il s’agissait d’un avortement, je n’avais pas le droit d’intervenir. Je ne pouvais pas aller chercher de l’aide pour le bébé, je ne pouvais pas le prendre ou le réconforter, ni lui donner de l’oxygène ni demander à quelqu’un de l’aider à vivre », se rappelle-t-elle. « Voir ce bébé essayer de respirer, sans personne pour le secourir, était si bouleversant ; cela me hantera pour le reste de ma vie. J’ai dû quitter la salle de nettoyage, et j’ai dû laisser le bébé là. C’était la partie la plus difficile de tout, car je sentais que j’avais abandonné le bébé. C’était un enfant, c’était un être humain. »

« Ce même soir, j’ai entendu la mère de l’enfant pleurer dans sa chambre. Elle était inconsolable. » Dit-elle. [la mère n'a probablement pas vu son enfant] « Je me suis demandé ce qu’on lui avait dit, et si on lui avait conseillé de se faire avorter parce que le bébé était considéré comme imparfait...

La triste réalité est que des bébés vivants sont fréquemment laissés à mourir après un avortement, et la même chose arrivera sans aucun doute en Irlande si le 8e amendement est abrogé. Actuellement, l’Irlande est déjà affectée par l’horreur de l’avortement, et le légaliser rendra seulement les choses pires. L’Irlande doit protéger le 8e amendement."

https://www.cqv.qc.ca/une_infirmiere_raconte_un_nourrisson_ayant_survecu_a_un_avortement_laisse_a_mourir_dans_un_recipient_pour_dechets_cliniques
Prions pour l'Iralnde afin que Dieu intervienne pour ne pas que cette loi abominable  soit votée .
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2762
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Mar 29 Mai 2018 - 20:05

Derrière l'avortement en Irlande, George Soros


D'Olivier Bault dans Présent :
"Un document de l’Open Society Foundations (OSF) de George Soros, qui a fuité dans les médias en 2016, exposait un plan pour libéraliser l’avortement dans le monde. En Europe, le plan de l’OSF prévoyait de s’attaquer d’abord à l’Irlande en finançant la campagne pour un référendum sur cette question. L’idée, c’est que si l’Irlande tombe, il sera plus facile ensuite de chercher à faire légaliser l’avortement en Pologne, désignée comme deuxième objectif. Une légalisation de l’avortement en Pologne est toutefois très improbable, même après la large victoire du oui en Irlande. [...]"

http://www.lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/web.html
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par azais le Mar 29 Mai 2018 - 22:04

ici  il ne faut pas se lasser de réécouter cette homelie TONITRUANTE DE VERITE  ET DE SAINTETE

  https://www.youtube.com/watch?time_continue=1390&v=4Uuy1mtMFg4 la honte sur la Trinité
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5327
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Père Nathan le Mer 30 Mai 2018 - 4:18

erreur sur l'url : elle aboutit à la video suivante
https://www.youtube.com/watch?v=3GqovqaVtrc

la video du père Duten  dont parle azais  "Honte au Jour le la Trinité"  est
https://www.youtube.com/watch?v=4Uuy1mtMFg4

avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3262
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Ven 1 Juin 2018 - 17:55

La Cour suprême des Etats-Unis rejette un recours du Planning familial sur l’avortement

Pendant que les Irlandais sombrent dans la culture de mort, les Etats-Unis se tournent vers la vie, ainsi que le montre Jeanne Smits sur RITV :

"Défaite pour la fédération du Planning familial, victoire pour les pro-vie ! Dans une décision laconique, la Cour suprême des Etats-Unis a refusé de donner suite à une demande de Planned Parenthood America en vue de faire bloquer une loi de l’Arkansas de 2015 qui impose aux médecins prescrivant des pilules abortives l’obligation de détenir des « privilèges d’admission » leur permettant de faire accéder leurs patientes aux hôpitaux les plus proches en cas de problème. La loi de limitation effective devrait pouvoir entrer en vigueur dès la mi-juillet, puisque cette décision renverse celle d’une cour d’appel donnant raison au Planning.

Il ne s’agit pas, on l’aura compris, d’une loi restreignant l’accès à l’avortement en tant que tel. Mais elle fait deux choses : elle attire l’attention sur le caractère potentiellement dangereux pour la femme des avortements médicamenteux en même temps qu’elle durcit les conditions de prescriptions des pilules abortives, avec des effets pratiques d’envergure. Dans le cadre de la lutte générale pour le respect de la vie, c’est un petit pas, mais qui a son importance, d’autant qu’on le doit à une décision de la Cour suprême qui souffle la pluie et le beau temps dans ce domaine.

En 2016, la Cour suprême avait ainsi annulé une loi semblable adoptée par le Texas.

L’affaire révèle également combien le Planning familial américain se soucie davantage de l’accessibilité de l’avortement que de la sécurité des patientes. […]"

http://www.lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/web.html

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Sam 30 Juin 2018 - 20:49

Nouvelle décision pro-vie de la Cour Suprême des Etats-Unis

La Cour suprême des Etats-Unis a donné tort à la Californie qui voulait imposer à des centres pro-vie d'informer les femmes enceintes de leur droit à se faire avorter ailleurs. Une telle loi viole la Constitution, ont jugé les cinq juges conservateurs de la haute cour, dans une décision très attendue. Les quatre magistrats progressistes minoritaires ont eux exprimé séparément leur désaccord.

Ce dossier concerne les "centres de crise de la grossesse", gérés par des groupes chrétiens et conservateurs. Il en existe plusieurs centaines en Californie. Permettant d'assister et de conseiller des femmes qui ne souhaitaient pas tomber enceintes, ces centres tentent de les convaincre de ne pas avorter. La Californie a imposé à ces organismes privés d'informer les femmes qu'elles pouvaient bénéficier d'un avortement ou d'une contraception gratuites ou à bas prix dans d'autres centres, subventionnés par l'Etat. La loi californienne oblige aussi ces lieux d'accueil à informer clairement leur clientèle s'ils sont habilités à l'exercice de la médecine et s'ils disposent de praticiens sur place.

Les militants "Pro-Life" avaient porté plainte contre la loi californienne de 2015, d'inspiration démocrate, assurant qu'elle violait leur liberté de conscience protégée par le premier amendement de la Constitution. Mat Staver, président de l'organisation conservatrice Liberty Counsel, s'est réjoui de la décision :

"La Californie ne peut plus forcer les centres de crise de la grossesse à émettre un message qui va directement à l'encontre de leurs croyances religieuses et de leur mission consistant à sauver des vies".


Il est manifeste que cette succession de jugements contre la dictature LGBT et contre la culture de mort est un effet Trump, alors qu’il n’y a pas (encore) de majorité nette à la Cour suprême pour la défense de la vie et de la loi naturelle.

http://www.lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/web.html (27 juin 2018)
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par jacques58fan le Lun 2 Juil 2018 - 6:27

@azais a écrit:Le stérilet est il un avortement ? 

 si oui comment faire d'après les stat de l'Insee ce sont 3, 5 millions de femmes en âge de procréation  qui portent un stérilet ....  interrogez autour de vous Elles sont conseillées par des médecins et infirmières , en particulier à l'insu des parents  dans les collèges et lycées,  ( en leur affirmant que le stérilet n'est plus abortif  depuis 15ans mais seulement contraceptif ) 

D'où cela vient il ? 
                             De l'idée que,  entre :
=>d'une part la fécondation ,et surtout l'instant de  l'apparition de la première cellule de l'embryon ( zygote arrivé à l'individuation chromosomique)  
et 
=> d'autre part la  nidation ( phase foetale que le stérilet moderne empêche aussi si les fonctions  chimiques du stérilet  n'ont pas empêché la fécondation , ou la montée dans les trombes ) 
          IL N'Y A PAS D'AME HUMAINE 

 Elle ne viendrait qu'après selon les tenants catholiques de l'animation tardive (Communaute st Jean , et à leur suite , représentants de l'Eglise laïque et épiscopale : référent leurs documents et interventions dans les lois Biotiques depuis ...15 ans ) qu'après la formation des organes comme le cerveau et le coeur , sièges de l'intelligence et de la relation d'amour ... 
                IL FAUT DENONCER CETTE POSITION QUI INCITE A RELATIVISER L'AVORTEMENT 

 La question anthropologique (science de la vie) et métaphysique (science de l'être) est donc essentielle . 

Le pape Jean Paul II a quant à lui enseigné que l'âme humaine était créée dès l'individuation de la cellule  embryonnaire (24 février 1998)

 REVENONS AU STERILET  CONTRACEPTION ABORTIVE 

Or celles qui portent le stérilet ont 14 à 15 ovulations par an ... fécondables . Leur fécondité est d'autant plus certaine que c'est à ce moment que les femmes ont une vertu d'attirance affective beaucoup plus développée .  Imaginez : cela fait une probabilité crédible de 40 Millions d'avortements par an en France 

Une des manières de combattre un avortement aussi massif c'est de faire savoir au moins cette première source de génocide massif d'enfants innocents 

ils ont  une âme immortelle : ils sont donc vivants éternellement .  Qu'en faisons nous ? 
n'est il pas important sur ce  forum catholique le moyen de les intégrer à la prière de l'Eglise : un site est proposé qui permettra aux invités à prier et immerger ces enfants dans la Grâce de la Croix et de la Résurrection : https://non-nes.com

à faire connaitre surtout aux catholiques qui portent un stérilet ou aux maris  qui le tolèrent ou le leur demandent ... sans savoir qu'en arrivant au ciel des centaines d'enfants leur crieront  " papa , maman " !
 Que pensez-vous de Simone Veil?
avatar
jacques58fan
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1512
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Père Nathan le Lun 2 Juil 2018 - 9:02

Nous avons prié pour son salut à sa mort

Nous avons pressenti qu’elle désirait recevoir le Baptême catholique
Sans certitude

Mais rien n’estimpossible à Dieu
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3262
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Lun 9 Juil 2018 - 9:54



avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Zamie le Ven 7 Sep 2018 - 11:16

Au GUATEMALA 

L'avortement ne sera pas légalisé tout au moins pour l'instant .

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/09/guatemala-les-partisans-de-lavortement-reculent-devant-la-forte-mobilisation-de-rue.html

07 septembre 2018

Guatemala : les partisans de l’avortement reculent devant la forte mobilisation de rue

Lu sur Gènéthique :
"Au Guatemala les partisans de l’avortement reculent devant la forte mobilisation de rue. A peine deux jours après la grande manifestation du 2 septembre dernier, qui a rassemblé quelques 20 000 personnesl’opposition retire de son projet de loi l’article élargissant les conditions de dépénalisation de l’IVG.
Convergencia, le parti d’opposition de gauche à l’origine de ce projet de loi, souhaitait autoriser l’avortement pour les mineures victimes de viol, pendant les douze premières semaines. Battant en retraite, il préconise désormais de retirer cet article pour « sauver le reste du texte », selon les mots de Paula Barrios, de l’organisation « Femmes qui transforment le monde » : « Nous préférons donner la priorité à la situation et à l’assistance aux fillettes et adolescentes ».
L’adoption de ce projet de loi demeure incertaine."
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2762
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Père Nathan le Ven 7 Sep 2018 - 12:17



Guatemala (parfois retranscrit Guatémala, et dont le nom officiel en espagnol, en désuétude, ... La ville de Guatemala est la capitale la plus froide et la plus élevée d'Amérique centrale. Sa température moyenne annuelle est de 21 °C. ...Population de l'agglomération‎: ‎4 103 865 hab.   Nous prions pour vous et ....  pour vos enfants
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3262
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Hélène vie et amour le Ven 7 Sep 2018 - 16:12

https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t37767p120-l-avortement-doit-cesser-et-cessera#439543
Ce pays, très pauvre, est, parait-il, comme la Suisse - avec des fleurs magnifiques - 2000ms. me disait un guatémaltèque, jadis.
Oui, prions pour eux - c'est courageux, vue la pauvreté qui y règne.

Hélène vie et amour
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 286
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Prions pour ce médecin courageux !!

Message par Marzina le Mer 12 Sep 2018 - 18:18

Le président du syndicat des gynécologues, Bertrand De Rochambeau, sur l'IVG: "Nous ne sommes pas là pour retirer des vies

QUOTIDIEN - La séquence n'est pas passée inaperçue mardi 11 septembre dans "Quotidien" sur TMC.
Une journaliste de l'émission de Yann Barthès, Valentine Oberti, a interrogé le docteur Bertrand De Rochambeau, président du Syndicat national des gynécologues (Syngof), sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Un sujet sur lequel il a un avis très tranché.
"Moi je fais un métier avec mes tripes. Je me lève à n'importe quelle heure la nuit. Je fais des opérations très difficiles avec mes tripes, donc aux choses auxquelles je ne crois pas, je ne les fais plus. Nous nous ne sommes pas la pour retirer des vies", assène-t-il au micro de la journaliste.
Celle-ci lui fait alors remarquer que les femmes en général "ne considèrent pas qu'avoir un embryon dans le ventre, c'est une vie".
Lorsque la journaliste de l'émission "Quotidien" lui objecte que "ce n'est pas un homicide", le président du Syngof répond: "Si, madame".
"C'est (leur) opinion, lui répond-il. Moi en tant que médecin, je ne suis pas forcé d'avoir (leur) opinion. Et si je ne l'ai pas, la loi me protège, et ma conscience aussi", comme on peut l'entendre dans la vidéo ci-dessous.

(source : https://www.huffingtonpost.fr/2018/09/12/le-president-du-syndicat-des-gynecologues-bertrand-de-rochambeau-sur-livg-nous-ne-sommes-pas-la-pour-retirer-des-vies_a_23524629/)


Marzina
Avec les chérubins

Féminin Messages : 61
Inscription : 06/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Ven 14 Sep 2018 - 12:02

Contraception et avortement



Cinquante ans après l’encyclique Humanae vitae (HV), il est important de rappeler le lien étroit qui existe entre mentalité contraceptive et mentalité abortive. Paul VI l’a annoncé et Jean-Paul II l’a dénoncé 27 ans après dans Evangelium vitae. Le respect de la vie humaine dès la conception est donc bien une nécessité impérieuse qui doit être promue et encouragée. Elle s’insère dans une vision cohérente et complète du mariage et de la sexualité humaine.
Les époux chrétiens sont ainsi les premiers à mettre en œuvre concrètement l’annonce de « l’Évangile de la Vie » dans le respect de leur fécondité réciproque et doivent se sentir engagés à en témoigner. C’est pourquoi Paul VI n’a pas manqué de rappeler l’urgence de l’apostolat entre foyers : « Ce sont les foyers eux-mêmes qui se font apôtres et guides d’autres foyers. C’est là sans conteste, parmi tant de formes d’apostolat, une de celles qui apparaissent aujourd’hui les plus opportunes » (HV 26).

Nous avons entendu cet appel, mon époux et moi, il y a 35 ans, quand nous avons créé le Centre Billings France afin de faire la promotion de la régulation naturelle des naissances. Puis, il y a dix ans, nous avons voulu faire une action très concrète de dissuasion à l’avortement. Le site www.ivg.net est le moyen de rentrer en contact avec ces femmes effrayées par l’idée d’accueillir un enfant.

Nous percevons « sur le terrain » ce lien étroit entre mentalités contraceptive et abortive. Trop souvent avec la contraception, il y a un refus préalable de l’enfant au sein du couple. Aussi la tentation de l’avortement vient vite à l’esprit de la femme qui découvre une grossesse « surprise ». Elle se sent comme « fautive »… Le conjoint qui considère les procédés anticonceptionnels comme très efficaces, est fermé à toute vie. Il impose donc souvent l’IVG à sa conjointe ou son « amie » qui, en retour, pense ne « pas être prête » pour l’accueil de la vie. Ces femmes nous disent qu’elles ne peuvent pas élever un enfant seule, que « ce serait égoïste » de leur part, que cela va « gâcher la vie de l’enfant ». Par « amour » pour lui, elles veulent procéder à une IVG. Les mots ont changé de sens ! Respecter la vie d’un enfant est devenu égoïste face au conjoint qui fait ce terrible chantage : « C’est le bébé ou moi. »

Nous insistons sur les conséquences physiques et psychologiques de l’IVG. Notre objectif est de les dissuader et aussi de les encourager à dire oui à la Vie. Nous leur redonnons de l’espoir et dédramatisons la grossesse. Nous parlons des aides et des possibilités qui s’ouvrent à elles pour accueillir dignement leur enfant. Nos clercs pourraient rappeler plus souvent (à temps et à contretemps…) que c’est une véritable œuvre de miséricorde que d’aider, d’entourer, de se dévouer auprès d’une femme enceinte pour qu’elle puisse garder son tout-petit. Combien de femmes garderaient leur enfant si elles trouvaient sur leur chemin une Bonne Samaritaine auprès de qui elles pourraient se confier ! La majorité de celles qui viennent sur notre page Facebook aimerait ne pas avorter.

Forte de mon expérience de 10 000 appels reçus en près de 10 ans, je suis toujours étonnée de l’aveuglement des pouvoirs publics sur l’avortement qui est un problème de santé publique. Bien évidemment, parce qu’il supprime de nombreuses vies, mais aussi parce qu’il blesse profondément les femmes. Il y a un déni, même dans le milieu médical, sur les conséquences de l’avortement qui peut détruire psychologiquement une personne.
Il n’y a pas de jours où nous ne recevons témoignages ou appels de femmes en grande souffrance. Trop nombreuses sont celles qui disent qu’elles n’ont pas eu le temps de réfléchir avant de prendre leur décision et qui regrettent d’avoir avalé si rapidement ces comprimés de mort.

Après une IVG, les femmes ressentent un grand mal-être qui les ronge intérieurement comme une douleur indicible. Elles disent : « Je suis comme morte, j’ai tué mon bébé. » Mais il est « interdit » de laisser ces femmes exprimer leur douleur avec ce « droit à l’IVG ». C’est politiquement incorrect. Les grands médias et les lobbies anti-vie ne supportent pas que nous osions parler de la douleur des femmes. Cela ne serait, selon eux, que du mensonge !
L’avortement, « droit fondamental » pour la femme et « acte médical anodin », est devenu une position officielle qu’il est difficile de combattre. Mais malgré toutes les difficultés rencontrées, nous pouvons mesurer l’efficacité de notre action par le nombre important de femmes soutenues et reconnaissantes d’avoir été dissuadées. Soyons plus nombreux à œuvrer pour la défense de la vie…

Marie Philippe-Sentis



Marie Philippe-Sentis a créé avec son mari le Centre Billings France et a aussi créé l’association qui gère le site ivg.net. Elle vient de publier un livre bouleversant, à lire : Après l’IVG des femmes témoignent, Artège, 2018, 204 pages, 11 €.
Signalons la réédition d’Humanae Vitae (1968) de Paul VI, chez Artège, commentée par Bruno Bettoli, Gabrielle et Bertrand Vialla (3,50 €).

https://lanef.net/2018/08/30/contraception-et-avortement/
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Sam 15 Sep 2018 - 8:41

Boire de l’alcool ou avorter : les contradictions du ministre de la santé

Le jour où le ministère de la santé rappelle aux femmes que le bébé qu’elles attendent n’est plus vraiment leur corps et qu’elles doivent s’abstenir de boire pour sa santé, le même ministère condamne un médecin gynécologue, qui a eu le malheur de dire qu'il ne ferait plus d'avortement 




https://www.lesalonbeige.fr/boire-de-lalcool-ou-avorter-les-contradictions-du-ministre-de-la-sante/
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Dim 16 Sep 2018 - 12:49

L'avortement par sterilet_Gloria Polo_témoignage.

J’aimerais dire à toutes les femmes qui utilisent les stérilets :

  oui, ces dispositifs peuvent entraîner des avortements !

  Je sais qu'il arrive à beaucoup de femmes - parce que la chose m’est également arrivé - d’apercevoir à l’occasion durant leurs menstruations des caillots sanguins plus gros qu’à l’ordinaire accompagnés de douleurs plus fortes que la normale. 

 Souvent, lors d’une visite chez le médecin, celui-ci ne donnera pas beaucoup d'importance à cet incident : il prescrira au plus un calmant ou une injection si la douleur est trop intense, en nous disant de ne pas s'inquiéter inutilement et que tout est normal; puisqu’il ne s’agit que d’un corps étranger, il n’y a donc aucun problème là. 

Mais au lieu de cela savez-vous ce que c’est vraiment ? 

C'est un micro-avortement, micro !!! Oui ! Un micro-avortement. 

Les dispositifs intra-utérins sont reconnus pour provoquer des micro-avortements, parce que dès que l'ovule et le sperme s’unissent,, dès ce même instant une âme est déjà créée, qui n’a nullement besoin de se développer puisqu’elle est déjà adulte: 
 ces dispositifs ne permettent pas à l’ovule fertilisé de s'implanter dans l'utérus qui par conséquent meurt. 

 Cette âme est expulsée! ! 

Nous sommes donc en présence ici d’un micro-avortement. Un micro-avortement est une âme adulte, complètement formée, qui n'a pas été autorisée à vivre. C’était très pénible de voir combien de bébés sont fertilisés pour être ensuite expulsés. 

 Ces petits rayons de soleil, provenant du Soleil de Dieu le Père, ces étincelles divines, sont incapables de s’agripper à l'utérus dû au stérilet.

  Comme ces âmes pleurent, alors qu'elles sentent qu’on les arrache des mains de Dieu le Père parce qu'elles ne réussissent pas d’elles-mêmes à s’implanter dans l’utérus !!! 

https://lesapotresdesdernierstemps.blogspot.com/2017/05/lavortement-par-sterilet-gloria-polo.html
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement doit cesser et cessera!

Message par Isabelle-Marie le Mer 19 Sep 2018 - 16:13

Retour sur le docteur de Rochambeau :
des attaques irrationnelles et illégales

Le Docteur Bertrand de Rochambeau, président du Syndicat national des gynécologues, vient de déclarer qu'il refusait de pratiquer des avortements, au motif qu'il les considérait, en conscience, comme un homicide. Bien des journaux, tels que La Croix, toujours pertinent, indiquent qu’il aurait « comparé » l’avortement à un homicide ; mais il n’a pas dit cela. Il a dit que C’EST un homicide. J’y vois une preuve supplémentaire, de la part de ces « organes », de leur refus de regarder la vérité en face.

Aussitôt, naturellement, le chœur des Erinyes explose : ce médecin n’a pas le droit de s'exprimer ainsi car la loi autorise l'avortement et que pour elle, ce n'est pas un homicide. Tels sont les propos de la journaliste qui interroge le médecin. Il fait du « prosélytisme », il fait « entrave à l’IVG » ! La dame Schiappa y va de son hurlement guerrier : « Nous ne devons laisser passer aucune attaque, d'où qu'elle vienne, contre le droit des femmes à accéder librement à l'avortement ». La dame Buzyn, ministre de la Santé de son état y va du sien : « L'IVG est un droit trop souvent menacé pour lequel il convient de ne relâcher aucun effort ».

Ces discours, où se mêlent la malhonnêteté, la manipulation et le mensonge, car le Docteur de Rochambeau n’a rien « attaqué », rien « menacé », ne doivent impressionner personne, si bruyants soient-ils, et cela pour deux raisons décisives. La première est qu’ils sont irrationnels et dangereux ; la seconde est qu’ils sont illégaux.

Que la loi autorise l’avortement, oui. Mais la loi n’a pas le pouvoir de déterminer ce qui est moral et ce qui ne l’est pas. Elle n’a pas davantage de portée métaphysique. Elle n’a pas le pouvoir de dire que ce qui est vivant ne l’est pas. Elle n’a pas le pouvoir de dire que l’enfant, dans le sein de sa mère, n’est pas un enfant, ni un être humain. Elle n’a aucun pouvoir, même, pour dire que la mise à mort d’un être humain n’est pas un homicide, car il est dans la définition même de l’homicide de comporter cette mise à mort. La loi crée des normes de droit positif, oui ; mais elle n’a aucune emprise sur la nature des choses, dont la détermination n’entre pas dans son champ. La nature des choses précède le droit ; là où il la nie, il n’y a plus de droit. Il n’y a qu’une violence d’État. Une iniquité masquée, une escroquerie sociale.

Les partisans de l’avortement le nient-ils ? Ils pensent qu’il n’y a pas d’homicide parce que la loi autorise l’avortement. Alors qu’ils soient logiques avec le principe qu’ils mettent en œuvre. Si la destruction d’une vie n’est pas un homicide parce que la loi la permet, alors le même principe doit conduire à reconnaître qu’il n’y a pas d’homicide si la loi autorise un époux à lapider sa femme convaincue d’adultère ; il n’y a pas d’homicide si la loi ou le pouvoir en place autorisent la mise à mort des handicapés ; s’ils autorisent, voire promeuvent, la mort d’un homme ou d’une multitude parce qu’ils sont juifs, chrétiens, tziganes, communistes ou homosexuels. Si la thèse des partisans de l’avortement est fondée, alors toutes ces occisions sont justes parce que la loi les autorise ou les a autorisées. Quel est l’homme de bon sens qui ne sera pas capable de voir, dans le principe invoqué, un principe gros de toutes les monstruosités possibles ?

Si la loi a créé un délit d’entrave à l’avortement, ce délit consiste exclusivement à « empêcher ou (à) tenter d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une interruption volontaire de grossesse ou (ses) actes préalables (…)par tout moyen, y compris par voie électronique ou en ligne, notamment par la diffusion ou la transmission d’allégations ou d’indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse » (art. L. 2223-2 du code de la santé publique). Rien de tel dans les propos du médecin mis en cause.

En revanche, et en dépit des efforts des lobbies féministes et de leurs égéries, la loi prévoit également une « clause de conscience », quoi qu’elle n’en ose pas dire le nom, en faveur, notamment, des médecins gynécologues en ces termes : « Un médecin ou une sage-femme n’est jamais tenu de pratiquer une interruption volontaire de grossesse mais il doit informer, sans délai, l’intéressée de son refus et lui communiquer immédiatement le nom de praticiens ou de sages-femmes susceptibles de réaliser cette intervention (…) » (art. L. 2212-8 du même code).

Il existe donc pour le médecin gynécologue un droit, légalement reconnu, à ne pas pratiquer un avortement, et son refus éventuel n’est pas sanctionné. […]

La liberté de conscience implique non seulement la liberté de ne pas être contraint d’agir contre ses convictions, mais aussi celle de les manifester, dans les limites imposées par l’ordre public. Le médecin qui se borne à exprimer les raisons pour lesquelles il ne pratique pas d’avortement en indiquant qu’il a la certitude, en conscience, qu’il s’agit d’un homicide, exerce cette liberté de conscience dans ces limites et, conjointement, sa liberté d’expression. Ces libertés sont protégées par la Constitution et par la loi, et toutes deux garanties par la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Nul ne peut donc, sous prétexte qu’il est favorable à l’avortement, imposer le silence à qui ne l’est pas, et moins encore par l’invective et la menace. Les dames Schiappa et Buzyn peuvent bien hurler dans le sens du vent ; elles peuvent bien se prévaloir de leur charge et de leur autorité, au demeurant tellement éphémères, pour suggérer mensongèrement que le Docteur de Rochambeau aurait commis un délit ; leurs invectives n’en sont pas moins illégales et des violations patentes à la liberté de conscience et d’expression.

https://www.hommenouveau.fr/2629/tribune-libre/retour-sur-le-docteur-de-rochambeau---brdes-attaques-irrationnelles-et-illegales.htm
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2879
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum