Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Page 27 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 15 Juil 2016 - 12:47


hibiscus paramutabilis fleurs de juillet

_______________________________________________

« Conduisez-vous envers les méchants 
 comme une mère pieuse envers son fils malade: 
        elle le soigne avec plus de tendresse 
      que s'il était bien portant.  »
saint Ignace de Loyola

«  Quand vous parlez, faites-le de manière à n'offenser personne,
    et ne dites que des choses que vous puissiez sans peine dire 
           devant tout le monde. »
saint Jean de la Croix

« Abandonnez les craintes là où il n'y a pas à craindre; 
    si quelqu'un cherche à vous en inspirer, 
  montrez-lui humblement le chemin.  »
sainte Thérèse d'Avila

« Que tous ceux qui sont en contact avec toi,
      en retirent de la joie
  Sème le parfum du bonheur autour de toi, 
  puisque tu as beaucoup reçu de Dieu, 
donne donc beaucoup aux autres.  »
sainte Soeur Faustine


avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Zamie le Ven 15 Juil 2016 - 22:45

La Prière de Saint Anselme

« Ô Marie, recevez-moi, soutenez-moi, défendez-moi et conservez-moi ! » :

« Ô Marie, Vous dirai-je, tout transporté de joie, d'espérance et d'amour, quelles seraient notre pauvreté et notre misère, si le Père des miséricordes ne Vous eût pas tirée de ses Trésors pour Vous donner à nous ! Ô mon Bonheur ! Ô ma Vie ! J'ai mis ma confiance en votre saint Nom. Je sais que mon cœur veut Vous aimer, que ma bouche veut Vous louer, que mon esprit veut Vous contempler, que ma langue désire Vous prier; et que mon âme brûle d'être tout à Vous. Recevez-moi, soutenez-moi, défendez-moi, conservez-moi, je ne saurais périr entre vos Mains.
Amen. »
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2247
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 22 Juil 2016 - 12:03

Merci Zamie pour cette édifiante prière!

___________________________________________
En cette fête de 
   Marie Madeleine
qui persévérait à rester près du tombeau,
parce que dans son coeur elle sentait bien
qu'il lui fallait mystérieusement y demeurer...
Persévérons comme elle:

« Dieu est caché dans notre âme,
    et c'est là que le vrai contemplatif 
            doit le chercher, en disant:
      ''Où es-tu caché, Bien-Aimé, 
          me laissant toute gémissante?''  »
saint Jean de la Croix

« Quand nous supplions Dieu de nous accorder des grâces
    que notre âme soit donc tout à la fois 
          soumise 
        et confiante en la libéralité divine.
   Et puisqu'on lui permet de se tenir 
         aux pieds de Jésus Christ, 
    qu'elle tâche de ne pas en bouger, 
   en quelque état qu'elle se trouve. 
      Qu'elle imite Madeleine
 et quand elle sera forte, Dieu la conduira au désert.  »
sainte Thérèse d'Avila


Au Bréviaire, fête de Marie-Madeleine:
 

     Homélie saint GRÉGOIRE le Grand

          sur l'Évangile de Jean




 « Marie Madeleine après être venue au tombeau
               sans y trouver le corps du Seigneur, 
    crut qu'on l'avait enlevé et porta cette nouvelle aux disciples. 
Une fois venus, ceux-ci constatèrent et ils crurent qu'il en était comme elle l'avait dit. L'Évangile note aussitôt : Après cela, les disciples rentrèrent chez eux. Puis il ajoute : Mais Marie restait là dehors, à pleurer.

À ce sujet, il faut mesurer avec quelle force
       l'amour avait embrasé
    l'âme de cette femme qui ne s'éloignait pas du tombeau du Seigneur, 
  même lorsque les disciples l'avaient quitté. 
Elle recherchait celui qu'elle ne trouvait pas,
      elle pleurait en le cherchant, 
   et, embrasée par le feu de son amour, 
  elle brûlait du désir de celui qu'elle croyait enlevé. 
C'est pour cela qu'elle a été la seule à le voir, elle qui était restée pour le chercher
   car l'efficacité d'une œuvre bonne tient à la persévérance
 et la Vérité dit cette parole : 
Celui qui aura persévéré jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.

Elle a donc commencé par chercher, et elle n'a rien trouvé ; 
  elle a persévéré dans sa recherche, 
      et c'est pourquoi elle devait trouver ; 
  ce qui s'est produit, c'est que ses désirs ont grandi à cause de son attente, 
     et en grandissant ils ont pu saisir ce qu'ils avaient trouvé. 
Car l'attente fait grandir les saints désirs. 

   Si l'attente les fait tomber, ce n'était pas de vrais désirs. 
C'est d'un tel amour qu'ont brûlé tous ceux qui ont pu atteindre la vérité. 
  Aussi David dit-il : Mon âme a soif du Dieu vivant : 
                      quand pourrai-je parvenir devant la face de Dieu ? 

Aussi l'Église dit-elle encore dans le Cantique des cantiques :
   Je suis blessée d'amour. Et plus loin : Mon âme a défailli.

Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ?
   On lui demande le motif de sa douleur,
afin que son désir s'accroisse, et qu'en nommant celui qu'elle cherchait,
    elle rende plus ardent son amour pour lui.

Jésus lui dit : Marie.
  Après qu'il l'eut appelée par le mot banal de « femme »,
      sans être reconnu, 
  il l'appelle par son nom. 
C'est comme s'il lui disait clairement : 
  '' Reconnais celui par qui tu es reconnue. 
      Je ne te connais pas en général, comme les autres, 
  je te connais d'une façon particulière. '' 

Appelée par son nom, Marie reconnaît donc son créateur 
    et elle l'appelle aussitôt Rabboni, c'est-à-dire maître
  parce que celui qu'elle cherchait 
                          extérieurement était celui-là même 
    qui lui enseignait intérieurement à le chercher.  »

         
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 24 Juil 2016 - 11:45

« Celui-là aurait un coeur tout à fait insensible qui,
    pensant aux bienfaits à lui octroyés par Dieu,
         aux périls dont il l'a délivré
      et à la béatitude qu'il lui a promise,
   ne s'enflammerait pas pour cet amour. » 
           (Commandements 29)
saint Thomas d'Aquin
 
« Si devant vous on donne 
       de grandes louanges 
     à une personne, 
         ayez-en plus de plaisir que si l'on vous louait
     vous-même. 
 Cela vous sera bien facile si vous êtes humble;
    et vous ne pourriez au contraire voir sans peine
       qu'on vous louât. »
sainte Thérèse d'Avila
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Marie du 65 le Mar 26 Juil 2016 - 12:39

En l'honneur de la Fête Sainte Anne je poste ici ce très beau chant

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Zamie le Mar 26 Juil 2016 - 12:47

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse Sainte Anne, qui êtes pleine de bonté pour tous ceux qui vous invoquent et pleine de compassion pour tous ceux qui souffrent, me trouvant aux prises avec l’inquiétude et la peine, je viens me jeter à vos pieds et je vous supplie humblement d’intercéder en faveur de cette intention que je vous recommande avec ferveur (…).

Ô Vous qui en apparaissant à Yvon Nicolazic lui avez assuré que tous les trésors du Ciel sont entre vos mains, je vous demande avec une très grande confiance de présenter mes nécessités à votre Fille très sainte, la Vierge pleine de grâces, et à Jésus, le Fils de Dieu qui s’est fait votre petit-fils, pour qu’ils me fassent miséricorde.

Ne cessez pas, je vous en supplie, de vous faire mon avocate et d’intercéder pour moi, jusqu’à ce que ma demande obtienne une réponse favorable, si elle est conforme à la toute sainte et adorable Volonté de Dieu et au bien de mon âme. Obtenez-moi par-dessus tout, glorieuse Sainte Anne, d’entrer un jour dans le face à face éternel avec mon divin Sauveur pour le louer, le bénir et l’aimer avec vous et avec Marie dans la famille de tous les saints.

Ainsi soit-il.
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2247
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 5 Aoû 2016 - 11:21

Quel beau chant à sainte Anne! Merci!
Suivi de  cette belle prière
@Zamie a écrit:vous qui êtes pleine de bonté pour tous ceux qui vous invoquent . . . 
J'ai dit cette prière. Je pratique la dévotion à sainte Anne depuis des années; Dieu lui accorde les faveurs qu'on lui présente.

_________________________ 
Et ce matin, fête de la
     Dédicace de la basilique Sainte Marie Majeure,

l'une des quatre 
      basiliques majeures de Rome:


Après son élection, le Saint Père offre quelques
fleurs à la Vierge Marie - Salus populi romani
("Salut du peuple romain"). 
Basilique Sainte-Marie Majeure


________________________________   

HOMÉLIE PRONONCÉE AU CONCILE D'ÉPHÈSE (431)
          Cette homélie est le sermon marial le plus célèbre de l'antiquité.
Concile universel 
qui a reconnu le titre de 
Mère de Dieu à Marie 

«Je vois cette joyeuse assemblée de 
 saints évêques 
   qui, à l'invitation de la sainte Mère de Dieu
       Marie toujours Vierge, se sont 
      rassemblés ici dans l'enthousiasme. Aussi, bien que je sois dans la tristesse, la présence de 
 ces saints Pères me porte à la joie.
 Cette douce parole du psalmiste David s'accomplit parmi nous: 
 ''Voyez comme il est bon, comme il est doux, pour des frères d'habiter ensemble!''
 Nous te saluons donc, sainte Trinité mystérieuse, qui nous as 
    tous convoqués dans cette Église de sainte Marie Mère de Dieu.


Nous te saluons, Marie, Mère de Dieu, 
       trésor sacré de tout l'univers, 
        astre sans déclin, 
        couronne de la virginité, 
        sceptre de la foi orthodoxe, 
        temple indestructible, 
       demeure de l'incommensurable, 
Mère et Vierge,
 à cause de qui 
     est appelé béni, dans les saints évangiles, celui qui vient au nom du Seigneur
Nous te saluons
                    toi qui as contenu dans ton sein virginal celui que 
    les cieux ne peuvent contenir; 
      toi par qui la Trinité est glorifiée et adorée sur toute la terre;
           par qui le ciel exulte; 
          par qui les anges et les archanges sont dans la joie; 
          par qui les démons sont mis en déroute ; 
          par qui le tentateur est tombé du ciel; 
          par qui la créature déchue est élevée au ciel; 
          par qui le monde entier, captif de l'idolâtrie, est parvenu à la connaissance de la vérité;
        par qui le saint baptême est accordé à ceux qui croient, avec l'huile d'allégresse; 
        par qui, sur toute la terre, les Églises ont été fondées; 
        par qui les nations païennes sont amenées à la conversion
Et que dirai-je encore? 
        C'est par toi que la lumière du Fils unique de Dieu a brillé 
                     pour ceux qui demeuraient dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort; 
      c'est par toi que les prophètes ont annoncé l'avenir, 
                       que les Apôtres proclament le salut aux nations
                    que les morts ressuscitent, 
                      et que règnent les rois, au nom de la sainte Trinité.
 Y a-t-il un seul homme qui puisse célébrer dignement les louanges de Marie?
 Elle est mère et vierge à la fois. 
Quelle merveille! 
  Merveille qui m'accable! 
   Qui a jamais entendu dire que le constructeur serait empêché d'habiter
        le temple qu'il a lui-même édifié
Osera-t-on critiquer celui qui donne à sa servante le titre de mère
Voici donc que le monde entier est dans la joie. 
Qu'il nous soit donné 
    de  vénérer et d'adorer l'unité , 
   de vénérer et d'honorer l'indivisible Trinité 
en chantant les louanges de Marie toujours Vierge, 
    c'est-à-dire de la sainte Basile
                      et celles de son Fils et de son Époux immaculé
   car c'est à lui qu'appartient la gloire pour les siècles des siècles. Amen
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Lun 2 Oct 2017 - 14:00

Aujourd'hui, 2 octobre 2017
fête des Anges Gardiens:
Ce qui suit a été publié le 3 oct. 2014:
(Commentateur):
Le jour où l’Église fête les saints Anges gardiens, le pape François, dans son homélie à Sainte-Marthe, a commenté le passage du Livre de l’Exode dans lequel le Seigneur annonce au peuple d’Israël l’arrivée d’un ange pour le protéger et le guider jusqu’à la Terre promise.

(Pape François) :
«Nous tous, selon la tradition de l’Église, avons un ange avec nous, qui nous protège, qui nous fait sentir les choses.

Combien de fois nous avons entendu :
'' Mais… ceci… je devrais le faire ainsi, cela ne marche pas, fais attention… '' :
Combien de fois ! C’est la voix de notre compagnon de voyage.

Être sûrs qu’il nous accompagnera jusqu’au bout de notre vie avec ses conseils,
et c'est pour cette raison que nous devons écouter sa voix, pas nous révolter.

Écouter sa voix, mais nous lui disons ''Mais va-t'en!''.
Chasser notre compagnon de voyage est dangereux . . .
car personne ne peut se conseiller soi-même.
Je peux donner des conseils à une autre personne,  mais pas à moi-même.
C'est le Saint Esprit qui me conseille,
c'est l'Ange qui me conseille .
C'est pour cette raison que nous avons besoin de lui. . .     »
SUITE à 2'25''/3'31''

 Bonne fête
    mon cher Ange gardien!



_____________________________________________________
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Sam 7 Oct 2017 - 17:13

Aujourd'hui 7 octobre 2017.
Samedi, 26ème Semaine du Temps Ordinaire — Année Impaire
Notre-Dame du Rosaire
Mémoire

_______________   

« Forme de prière à la Vierge qui s'est progressivement élaborée au cours du Moyen Âge
      et qui a été popularisée au 12e siècle par saint Bernard, puis par les dominicains.

Une fête de Notre-Dame du Rosaire est  célébrée le 7 octobre.

Cette fête a été instituée par le pape Pie V, en 1573,
        après la victoire de Lépante en 1571



       pour remercier Marie de cette victoire.        
       L'ensemble du mois d'octobre, où l'on prie plus particulièrement la Vierge, est le mois du Rosaire... »

Cf : L’Encyclopédie Théo

____________________________________    
« . . . L'origine du Rosaire est bien plus ancienne que son introduction officielle dans la liturgie, qui n'eut lieu qu'après la victoire des forces chrétiennes sur les Turcs devant Lépante,  le 7 octobre 1571 :

            tant et tant d'Ave Maria étaient montés vers le ciel pour cette intention,
         que le pape Pie V (  Antonio Michele Ghislieri est le 223ᵉ pape, de 1566 à 1572,
                                              sous le nom de Pie V. Il est canonisé en 1712.   )
            voulut remercier la Vierge Marie de cette manière.

D'abord locale, cette fête fut étendue à l'Église universelle par le pape Clément XI.
                              (   Gianfrancesco Albani est le 241ᵉ pape, de 1700 à sa mort en 1721,     
                                sous le nom de Clément XI  )

La célébration de ce jour rappelle que cette prière est celle que la Mère de Jésus a fait monter vers Dieu 
       par toute sa vie. Le Rosaire, en effet, consiste à égrener le chapelet
                   tout en méditant les épisodes de la vie de Marie,

             inséparables évidemment des mystères du salut en Jésus-Christ.

      Il y a les mystères joyeux. Ils comprennent l'annonce de l'Ange,
                                        la naissance de Jésus
                                         et ce qui est dit de son enfance.

        Les mystères douloureux se rapportent à sa Passion et à sa mort :
                  des douleurs que la Vierge Marie a connues dans son âme.

        Les mystères glorieux enfin : la Résurrection et ce qui a suivi,
                                   jusqu'à l'Assomption, où Marie est entrée dans la gloire de son Fils.

Cette prière est loin d'être dépassée. 
         Elle est pleine d'intérêt pour le progrès de la vie spirituelle.

Paul VI, encore, l'a recommandée vivement.

Mais pourquoi ce nom de «Rosaire» ?
Il évoque les couronnes de fleurs, de roses en particulier,
que l'on posait jadis sur la tête des grands de ce monde

 La rose est la reine des fleurs,
comme Marie est la Reine du ciel et de la terre.

Ainsi, le nom même de la prière peut stimuler la dévotion mariale,
qui
fait entrer toujours plus profondément

            dans le mystère du Seigneur Jésus-Christ.  »

cf : Le saint du jour, Frère Marcel Driot, moine-ermite de l’abbaye de La Pierre qui Vire. 
________________________   

-
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 8 Oct 2017 - 16:29

8 octobre 2017
27ème dimanche du Temps Ordinaire — Année A
En ce dimanche
au bréviaire
De la lettre pastorale de saint Grégoire le Grand
Parler avec audace et discernement.

« Le supérieur doit garder le silence avec discernement
                            et parler de façon utile :
       il ne doit ni divulguer ce qu’il faut taire,
          ni taire ce qu’il faut divulguer.
Car une parole étourdie peut entraîner dans l’erreur,
         tout comme un silence mal avisé laisse dans l’erreur ceux qu’on aurait dû éclairer.
Souvent des supérieurs, manquant de sagesse et craignant de perdre la bienveillance des hommes,
   ont peur de dire franchement ce qui est bien ;
          mais selon une parole de la Vérité en personne,
             ils n’accomplissent plus leur service,
       qui est de garder le troupeau avec le zèle des pasteurs
         mais,
    comme des mercenaires, ils s’enfuient à l’arrivée du loup lorsqu’ils se cachent dans le silence.

C’est pourquoi le Seigneur les blâme, par la bouche du Prophète,
   en les traitant de chiens muets, incapables d’aboyer.
Et il s’en plaint encore lorsqu’il dit :
    Vous n’êtes pas montés à l’assaut, vous n’avez pas construit un rempart pour la maison d’Israël,

     afin de tenir fermes dans le combat, au jour du Seigneur.
 Monter à l’assaut, c’est s’opposer aux puissances de ce monde par une parole hardie
         pour défendre le troupeau.
Et tenir ferme dans le combat, au jour du Seigneur, c’est résister à des adversaires déloyaux par amour de la justice.

Pour un pasteur, craindre de dire ce qui est bien,
    n’est-ce pas la même chose que de prendre la fuite par son silence ?
Celui qui s’expose pour son troupeau construit un rempart pour la maison d’Israël contre ses ennemis.

C’est pourquoi Dieu dit encore à son peuple pécheur :
      Tes prophètes ont eu pour toi des visions fausses et sottes,
      ils n’ont pas révélé ton péché pour te provoquer à la conversion.
Dans l’Écriture Sainte, on appelle parfois prophètes les maîtres qui, en signalant la présence de signes fugitifs, découvrent l’avenir. La parole divine leur reproche d’avoir des visions fausses, parce qu’en craignant de blâmer les fautes ils flattent vainement les coupables en leur promettant la sécurité, et ils ne révèlent pas l’indignité des pécheurs parce qu’ils gardent le silence au lieu de les blâmer.

La clé de cette révélation, c’est le discours de réprimande,

      parce que, en blâmant la faute, on la découvre,
        alors que souvent elle est ignorée même de son auteur.
  Aussi saint Paul disait : Qu’il soit capable d’exhorter dans la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs.

Et il est dit dans Malachie : Les lèvres du prêtre doivent garder le savoir
    et c’est de sa bouche qu’on recherche l’instruction,

parce qu’il est le messager du Seigneur de l’univers.
Le Seigneur donne aussi cet avertissement par la bouche d’Isaïe :
    Crie à pleine voix sans relâche, élève ta voix comme une trompette.

Celui qui accède au sacerdoce reçoit l’office du héraut, qui est de proclamer la venue
    du juge redoutable qui le suit. Si donc le prêtre ne sait pas prêcher, comment criera-t-il, ce héraut muet ? C’est pour cela que sur les premiers pasteurs l’Esprit Saint
            s’est reposé sous l’apparence de langues :
    en effet, ceux qu’il remplit, il en fait aussitôt par lui-même des gens qui parlent.    »


Interrogeons-nous sur notre fidélité à transmettre et à refléter la Parole de Dieu,
    La Parole véritable doit être empreinte

                        de miséricorde  d'espérance

            et exhortation à la confiance en Dieu de la part des pécheurs,

                                        invités au repentir par amour pour Dieu et le prochain.

Angélus: le Pape demande d'être, pour tous, un signe d'espérance
Présentation:

--------  (RV) C’est l’histoire d’une vigne confiée par son propriétaire à des vignerons.
           Ces derniers manquent de loyauté et tuent les hommes
                venus récupérer les fruits de la vendange dont le fils du propriétaire,
                  qui s’était pourtant montré patient.
     Commentant l’Évangile de ce dimanche 8 octobre 2017 consacré à la parabole des vignerons (Mt 21, 33-43),
   le Pape revient sur
           «la grande nouveauté qu’offre le christianisme»,
                    la miséricorde.
           Il demande aux chrétiens d'être pour tous un signe d'espérance.

«C’est une histoire qui nous appartient», il s’agit de
    «l’alliance que Dieu a voulu établir avec l’humanité

      et à laquelle il nous appelle nous aussi à pendre part».
  Une alliance qui, «comme toutes les histoires d’amour,

                                 connaît des moments positifs,

         mais est également marquée par des trahisons et des refus».
 Face à ces comportements de rejet, quelle est la réponse de Dieu ?
   «Quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ?(v40) ».

 Une question qui souligne combien «la déception de Dieu concernant
           le comportement mauvais des hommes n’est pas le dernier mot !»

«C'est là que se trouve «la grande nouveauté du christianisme», nous dit le Pape :
   «Un Dieu qui, même lorsqu’il est déçu de nos erreurs et péchés,
      ne manque pas à sa parole, il ne s’y arrête pas et surtout ne se venge pas (…)
      il continue de mettre en circulation le ‘bon vin’ de sa vigne, c’est-à-dire sa miséricorde



«Le christianisme n’est pas la somme de préceptes et de normes morales»
     Il y a seulement un obstacle à la volonté tenace de Dieu,
      c’est notre arrogance qui devient aussi violence.
   Et «face à ces comportements qui ne produisent aucun fruit,
     la Parole de Dieu conserve toute sa force de reproche
          et de réprimande :    
                                         « ''Quand arriva le temps des fruits,
                                                                         il envoya ses serviteurs auprès des vignerons
                                            pour se faire remettre le produit de sa vigne.
                                           Mais les vignerons se saisirent des serviteurs,
                                                 frappèrent l’un,
                                                tuèrent l’autre, 

                                              lapidèrent le troisième..'' » Mt 21: 37-39
                                
                                                           

           'Le royaume de Dieu vous sera enlevé
       pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits' (v43)».
       [    Matthieu 21:
                    «  . . .  43 Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné
                      à une nation qui lui fera produire ses fruits. 
                  44 Et tout homme qui tombera sur cette pierre s’y brisera ;
                    celui sur qui elle tombera, elle le réduira en poussière ! »
                  45 En entendant les paraboles de Jésus, les grands prêtres et les pharisiens
                  avaient bien compris qu’il     parlait d’eux. 46 Tout en cherchant à l’arrêter,
                 ils eurent peur des foules, parce qu’elles le tenaient pour un prophète.   . . .           »  ]

   «L’urgence de répondre à l’appel du Seigneur par de bons fruits» aide à comprendre
    «la nouveauté et l’originalité du christianisme».
           Ce n’est pas «la somme de préceptes et de normes morales,

              explique le pape François, mais c’est avant tout une proposition d’amour que Dieu,

            à travers Jésus, a faite et continue de faire à l’humanité».
        C’est un appel à entrer dans cette histoire d’amour,
          en devenant «une vigne vivace et ouverte,

                   riche de fruits et d’espérance pour tous».


Le Pape rappelle que nous sommes appelés à sortir de la vigne pour
        «nous mettre au service des frères qui ne sont pas avec nous,
          pour nous secouer et nous encourager les uns les autres,
            pour nous rappeler le devoir d’être la vigne du Seigneur dans tous les milieux,

              même les plus lointains et défavorisés».
      La vigne plantée par le Seigneur est pour le bien de tous. (MD)   »
http://fr.radiovaticana.va/news/2017/10/08/ang%C3%A9lus_le_pape_nous_demande_d%C3%AAtre_un_signe_desp%C3%A9rance/1341626
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 13 Oct 2017 - 14:01

Toujours dans le thème de la liturgie du temps présent:
27e semaine ordinaire:
Les textes de mercredi, alors que Dieu demande à son prophète d'aller prêcher la miséricorde de Dieu aux habitants païens de Ninive.
Le prophète (ce qu'est un prophète), même avec ses réticences demeure le choisi de Dieu.
Son rôle demeure celui qui appelle à une conversion d'amour. En cela tous les hommes sont appelés, et on ne doit restreindre personne.

Dieu passe par son prophète, mais il doit lui apprendre à désirer cette miséricorde pour tous les hommes...
(puissions-nous tous être prophètes disait Moïse, répondant à la jalousie de ceux qui s'inquiétaient à cause que certains restés dans le camp prophétisaient eux aussi alors qu'ils n'étaient pas montés sur la montagne avec eux. . .   /   Et aussi comme le dit saint Paul: Puissions-nous tous être prophètes. . . .“Recherchez la charité. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.”)
Le prophète (dans 1 Corinthiens 14) est celui qui a du zèle pour la Parole de Dieu.
Un zèle aimant, et désirant que cet amour soit l'apanage de tous les hommes, dirigés et instruits dans la connaissance de la patience
                    et la miséricorde de Dieu à l'humanité entière.
Mais attention que ce zèle soit un zèle d'amour dont le but unique  souhaité demeure la transformation du cœur de chacun appelé à se tourner vers Dieu afin de le reconnaître.

Jonas n'a pas échappé à ses préjugés envers Dieu; il aurait voulu que l'exclusivité des faveurs divines soit réservée au peuple d'Israël et que le peuple d'Israël garde toujours préséance sur les autres nations. (On sait à quoi ces préjugés ont abouti: au rejet du Messie venu pour toute l'humanité et au refus de partager la miséricorde de Dieu enseigné aux autres nations. Mission d'abord confiée puis enlevée à ceux-là qui n'ont pas voulu l'universalité du salut)     ]  Voir le poste précédent  ].

Mais l'enseignement divin demeure celui-là:

NON! le prophète doit enseigner la miséricorde divine et APPRENDRE à la prêcher impartialement. Inviter, même avec la menace au besoin... mais croire que la conversion est possible et voulue pour tous. . .

C'est la lecture de mercredi:
Jonas 4: 1-11
« Quand il vit que Dieu pardonnait aux habitants de Ninive,
    Jonas trouva la chose très mauvaise et se mit en colère.
    Il fit cette prière au Seigneur :
'' Ah ! Seigneur, je l’avais bien dit
lorsque j’étais encore dans mon pays !
C’est pour cela que je m’étais d’abord enfui à Tarsis.
Je savais bien que tu es un Dieu tendre et miséricordieux,
lent à la colère et plein d’amour,
renonçant au châtiment.
    Eh bien, Seigneur, prends ma vie ;
mieux vaut pour moi mourir que vivre.''
    Le Seigneur lui dit :
'' As-tu vraiment raison de te mettre en colère ? ''
    Jonas sortit de Ninive et s’assit à l’est de la ville.
Là, il fit une hutte et s’assit dessous, à l’ombre,
pour voir ce qui allait arriver dans la ville.»
   
Le Seigneur éprouve son prophète
comme il éprouvera ses Apôtres, le temps venu, qui ont voulu faire descendre le feu du ciel sur des habitants de Samarie: il les réprimanda: « Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver  » (Luc 9)


SUITE de JONAS:
  « Le Seigneur Dieu donna l’ordre à un arbuste, un ricin,
de pousser au-dessus de Jonas
pour donner de l’ombre à sa tête
et le délivrer ainsi de sa mauvaise humeur.
Jonas se réjouit d’une grande joie à cause du ricin.
    Mais le lendemain, à l’aube,
Dieu donna l’ordre à un ver de piquer le ricin,
et celui-ci se dessécha.
    Au lever du soleil,
Dieu donna l’ordre au vent d’est de brûler ;
Jonas fut frappé d’insolation.
Se sentant défaillir, il demanda la mort et ajouta :
« Mieux vaut pour moi mourir que vivre. »
    Dieu dit à Jonas :
  ''As-tu vraiment raison de te mettre en colère
au sujet de ce ricin ? ''
Il répondit :
  ''Oui, j’ai bien raison de me mettre en colère
jusqu’à souhaiter la mort. ''
    Le Seigneur répliqua :
  ''Toi, tu as pitié de ce ricin,
qui ne t’a coûté aucun travail
et que tu n’as pas fait grandir,
qui a poussé en une nuit,
et en une nuit a disparu.
    Et moi, comment n’aurais-je pas pitié de Ninive, la grande ville,
où, sans compter une foule d’animaux,
il y a plus de cent vingt mille êtres humains
qui ne distinguent pas encore leur droite de leur gauche ? ''  »

Partageons!   C'est cela évangéliser!!
        Enseigner, exhorter, prier, persévérer,
            s'assembler régulièrement pour entendre l'enseignement
                et unir nos cœurs comme un seul cœur...
      Être persévérant à croire à la conversion par amour,
            comme Dieu qui insiste en permanence envers sa créature humaine,
en encourageant ses prédicateurs, prophètes et fidèles
à donner, avec l'enseignement, confiance à tous envers le Dieu miséricordieux qu'il est...
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 22 Oct 2017 - 13:33

En ce dimanche 22 octobre 2017.
Aujourd'hui pensons tout spécialement à saint Jean-Paul II.
Bonne fête à toute l'Église, 
    car c'est l'Église tout entière qui est en fête en l'honneur de 
           ce grand saint contemporain à notre génération. 
   Une fête du coeur commémorative nous réunissant sous l'emblème



 de ce Pontife
       qui a avivé en nous davantage la dévotion mariale, car,
                rappelons-le,
      sa devise pontificale Totus Tuus 
                        ''tout à toi Marie'',

           avait été inspirée de la dévotion mariale
         de saint Louis-Marie Grignion de Montfort

«    Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła) a été officiellement élevé aux honneurs des autels le dimanche 1er mai 2011
    au cours de la messe de béatification, 
             sur la place Saint-Pierre de Rome, 
     présidée par le pape Benoît XVI .
Le  27 avril 2014 sa Sainteté le pape François a proclamé
     Saints ses prédécesseurs Jean XXIII 
                                                et 
                                     Jean-Paul II. 
Un moment de joie et de prière 
            pour les 800 000 et plus fidèles qui, du monde entier, 
   ont conflué dans la place Saint-Pierre, 
       mais aussi le début d'un voyage éternel dans la gloire de l'Église catholique.         »

http://www.vatican.va/special/canonizzazione-27042014/index_fr.html





Canonisation de saint Jean XXIII   
                                et saint Jean-Paul II


Dans le Calendrier Romain général, 
          - fête de saint Jean XXIII ------------   le 11 octobre 
          - fête de saint Jean-Paul II ------------   le 22 octobre 
http://diocesemontreal.org/actualite/dossiers-speciaux/canonisation-des-papes-jean-paul-ii-et-jean-xxiii.html


«saint Jean-Paul II» cliquer ici pour ouvrir:
  Saint Jean-Paul II
« Le Géant de Dieu »
Pape (264e) de 1978 à 2005
 « Au vu de la dimension extraordinaire avec laquelle 
             ces Souverains Pontifes ont offert
           au clergé et aux fidèles un modèle singulier de vertu
   et ont promu la vie dans le Christ, 
     tenant compte des innombrables requêtes partout dans le monde,
 le Saint-Père François, faisant siens 
   les désirs unanimes du peuple de Dieu, 
    a disposé que les célébrations 
         de saint Jean XXIII, Pape, 
et de saint Jean-Paul II, Pape, 
 soient inscrites dans le Calendrier Romain général, 
             la première le 11 octobre, 
           la deuxième le 22 octobre, 
   avec le degré de mémoire facultative. […] »
De la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements,
       29 mai 2014, solennité de l’Ascension du Seigneur.
« Frères et sœurs, n’ayez pas peur d’accueillir le Christ 
       et d’accepter son pouvoir ! 
   Aidez le Pape et tous ceux qui veulent servir le Christ
         et, avec la puissance du Christ 
             servir l’homme et l’humanité entière ! 
          N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes
    les portes au Christ !
 À sa puissance salvatrice ouvrez les frontières des États, 
             les systèmes économiques et politiques,
             les immenses domaines de la culture, 
                              de la civilisation, 
                    du développement. N’ayez pas peur ! »


Ces paroles mémorables, prononcées le 22 octobre 1978 dans l’homélie du début du pontificat (>>> Vidéo Extraits du discours du Pape) restent, désormais, sculptées dans les cœurs de tous les chrétiens et des hommes de bonne volonté du monde entier.
Ce que le Pape demandait à tous, lui même l’a fait en premier :
      il a ouvert au Christ la société,
                   la culture, 
            les systèmes politiques et économiques, 
 en inversant, avec la force d’un géant qui venait de Dieu, 
            une tendance qui pouvait sembler irréversible.
[size=55]K[/size]
arol Józef Wojtyła, devenu Jean-Paul II à son élection au Siège apostolique d'octobre 1978, est né le 18 mai 1920 à Wadowice, 
    petite ville située à 50 km de Cracovie. 
  Il est le plus jeune des trois enfants de Karol Wojtyła
                                             et d'Émilie Kaczorowska. 
      Sa mère mourut en 1929. 
     Son frère aîné Edmund, qui fut médecin, est décédé en 1932 ;
    leur père, ancien sous-officier, en 1941. 
    Leur sœur Olga était décédée avant la naissance de Karol.
Il fut baptisé le 20 juin 1920, 
            dans l'église paroissiale de Wadowice, 
          par le prêtre François Żak,
  fit sa Première Communion à neuf ans 
  et reçut la Confirmation à dix-huit ans.
 
Ses études secondaires près l'École Marcin Wadowita de Wadowice achevées, il s'inscrit en 1938 à l'Université Jagellon de Cracovie
      et à un cours de théâtre. 
 L'Université ayant été fermée en 1939 
              par l'occupant nazi,
  le jeune Karol dut travailler sur un chantier de l'usine chimique Solvay afin de gagner sa vie et d'échapper à la déportation en Allemagne.
À compter de 1942, ressentant l'appel au sacerdoce,
   il suivit les cours de formation du Séminaire clandestin de Cracovie.
 Il fut à la même époque l'un des promoteurs 
      du Théâtre Rapsodique, lui aussi clandestin.
Après la Seconde Guerre mondiale, 
     il poursuivit ses études au Grand Séminaire de Cracovie à peine rouvert,          et également à la Faculté de théologie de l'Université Jagellon, 
   jusqu'à son ordination sacerdotale à Cracovie le 1er novembre 1946 des mains du cardinal Adam Stefan Sapieha. 
Il fut ensuite envoyé à Rome par le cardinal Sapieha
    et poursuivit ses études doctorales sous la direction du dominicain français, le P. Garrigou-Lagrange
Il soutint en 1948 sa thèse en théologie consacrée à la Foi dans l'œuvre de saint Jean-de-la-Croix (Doctrina de fide apud Sanctum Ioannem a Cruce). Durant ce séjour romain,
    il occupa son temps libre pour exercer son ministère pastoral 
     auprès des émigrés polonais de France, 
                                             de Belgique 
                                         et des Pays-Bas.
Il rentra en 1948 en Pologne pour être vicaire en diverses paroisses de Cracovie et aumônier des étudiants jusqu'en 1951 où il reprit ses études philosophiques et théologiques.
En 1953, il soutint à l'Université catholique de Lublin
    une thèse intitulée « Mise en valeur de la possibilité 
             de fonder une éthique catholique 
    sur la base du système éthique de Max Scheler ». 
Il accéda ensuite 
    à l'enseignement professoral de la théologie morale 
                       et d'éthique sociale au Grand Séminaire de Cracovie 
    et à la Faculté de théologie de Lublin.
Le 4 juillet 1958, le Vénérable Pie XII (Eugenio Pacelli, 1939-1958) 
   le nomma Évêque titulaire d'Ombi et auxiliaire de Cracovie
 et, le 28 septembre suivant, 
  il reçut la consécration épiscopale des mains
       de l'Archevêque Eugeniusz Baziak, 
   en la cathédrale du Wawel (Cracovie).
Le 13 janvier 1964, il fut nommé Archevêque de Cracovie 
   par  le Bx Paul VI (Giovanni Battista Montini, 1963-1978) 
   qui, le 26 juin 1967, l'éleva au cardinalat, 
  du titre de S. Cesareo in Palatio,
 une diaconie élevée au rang presbytéral pro illa vice (pour l’occasion). 
Après avoir participé au Concile Vatican II (1962-1965), 
  où il offrit notamment une importante contribution
      à l'élaboration de la constitution Gaudium et Spes
le Cardinal Wojtyła prit part à toutes
    les assemblées du Synode des Évêques.
Au cours du second Conclave de 1978,
  il fut élu Pape par les Cardinaux 
      le 16 octobre et prit le nom de Jean-Paul II. 
    Le 22 octobre, Jour du Seigneur,
         il entamait solennellement son ministère 
             de 264e successeur de l'Apôtre Pierre. 
Son pontificat de près de 27 années 
      allait être l'un des plus longs de l'histoire de l'Église. 
Jean-Paul II a exercé son ministère pétrinien 
  avec un inlassable esprit missionnaire, 
   prodiguant toutes ses énergies,
   poussé par la sollicitude pastorale envers toutes les Églises 
        et par la charité ouverte à l'humanité tout entière. 
En vingt-six années de pontificat,
   le pape Jean-Paul II a accompli 
     104 voyages apostoliques hors d'Italie 
  et 146 visites dans ce pays. 
Comme Évêque de Rome, 
   il a visité 317 des 333 paroisses de son diocèse.
Plus qu'aucun de ses prédécesseurs,
   il a rencontré le Peuple de Dieu et les Responsables des nations :
 aux 1166 audiences générales du mercredi 
    ont participé plus de 17 600 000 pèlerins
  sans compter toutes les autres audiences spéciales 
   et les cérémonies religieuses [plus de 8 millions de pèlerins 
     seulement au cours du Grand Jubilé de l'An 2000] ; 
outre les millions de fidèles qu'il a rencontrés 
   au cours de ses visites pastorales en Italie et dans le monde. 
Nombreuses sont les personnalités gouvernementales reçues en audience :
 il suffit de rappeler les 38 visites officielles 
                        et les 738 audiences ou rencontres de chefs d'État, 
            ainsi que les 246 audiences et rencontres de premiers ministres.
Son amour pour les jeunes l'a poussé à lancer en 1985 les Journées mondiales de la Jeunesse, et les dix-neuf JMJ de son pontificat ont rassemblé des millions de jeunes dans diverses parties du monde. 
D'autre part, son attention à la famille s'est exprimée par la tenue de Rencontres mondiales des Familles entreprises à son initiative en 1994.
Il a promu avec succès
     le dialogue avec les juifs 
 et avec les représentants des autres religions, 
les invitant parfois à des rencontres de prière pour la paix, 
                                               en particulier à Assise.
Sous sa direction l'Église s'est approchée du troisième millénaire 
  et a célébré le grand Jubilé de l'An 2000, 
 selon les orientations indiquées dans 
  la Lettre apostolique Tertio Millennio Adveniente
Celle-ci s'est ensuite ouverte à la nouvelle époque, 
  en recevant ses indications dans 
la Lettre apostolique Novo Millennio Ineunte
   dans laquelle il montrait aux fidèles le chemin de l'avenir.
Avec l'Année de la Rédemption,
       l'Année mariale 
     et l'Année de l'Eucharistie 
 il a promu le renouveau spirituel de l'Église.
Il a donné une impulsion extraordinaire 
     aux canonisations
  et aux béatifications,
 pour montrer d'innombrables exemples de la sainteté d'aujourd'hui,
 qui soient un encouragement pour les hommes de notre temps. 
Jean-Paul II a procédé à 147 cérémonies de béatification 
                                          (1338 bienheureux) 
                          et à 51 de canonisation (482 saints). 
Il a proclamé Docteur de l'Église sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus.
Il a considérablement élargi le Collège des Cardinaux, 
   en en créant 231 en neuf Consistoires, 
 plus un in pectore, dont le nom n'a jamais été révélé.
 Il a également présidé six réunions plénières du Sacré Collège.
Jean-Paul II a présidé quinze Synodes des Évêques :
   six Assemblées ordinaires (1980, 1983, 1987, 1990, 1994 et 2001), 
  une générale extraordinaire (1985),
    huit spéciales (1980, 1991, 1994, 1995, 1997, 1998 [2] et 1999).
Il a prononcé 20 351 discours pendant son seul pontificat 
   dont 3438 hors d'Italie. 
Au nombre de ses documents majeurs, 
    on compte quatorze encycliques, 
                 quinze exhortations apostoliques, 
                  onze constitutions apostoliques 
               et quarante-cinq lettres apostoliques.
À titre privé, en tant que Docteur
     a également publié cinq livres :
   Entrer dans l'espérance (octobre 1994) ; 
     Don et Mystère  en ce 50ème anniversaire de mon ordination sacerdotale          (novembre 1996) ; 
  Triptyque romain
   - Méditations poétiques (mars 2003) ; 
      Levez-vous et allons ! (mai 2004) 
     et Mémoire et Identité (février 2005).
Les seuls écrits officiels représentent plus de 80 000 pages ;
   à cela il faut ajouter des publications à titre personnel
   et sans doute des milliers de lettres et documents privés divers.
Il a promulgué le Catéchisme de l'Église catholique
    à la lumière de la Tradition, 
  interprétée avec autorité par le Concile Vatican II. 
Il a également réformé les Codes de droit canonique latin et oriental, 
   a créé de nouvelles institutions 
    et réorganisé la Curie romaine.
Jean-Paul II est décédé au Vatican le 2 avril 2005 à 21 h 37, 
  tandis qu'on entrait déjà dans le Jour du Seigneur, 
     Octave de Pâques et Dimanche de la Divine Miséricorde.
Les funérailles se sont déroulées le >>> 08/04/05 alors que, 
  depuis son décès, 
    plus de trois millions de fidèles
    étaient venus à Rome saluer sa dépouille, 
  attendant jusqu'à 24 heures avant d'entrer dans la basilique Saint-Pierre.
Le 28 avril, le nouveau pape Benoît XVI a accordé la dispense des cinq années après la mort pour l'ouverture de la Cause en béatification-canonisation de Jean-Paul II. La procédure canonique a été ouverte le 28 juin suivant par le card. Camillo Ruini, Vicaire général pour le diocèse de Rome.
Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła) a été officiellement élevé aux honneurs des autels le dimanche 1er mai 2011, au cours de la messe de béatification, sur la place Saint-Pierre de Rome, présidée par le pape Benoît XVI  (>>> Homélie).
Le  27 avril 2014 sa Sainteté le pape Francesco 
     a proclamé Saints 
  ses prédécesseurs Jean XXIII et Jean-Paul II. 
Un moment de joie et de prière pour les 800 000 et plus fidèles qui, du monde entier, ont conflué dans la place Saint-Pierre, mais aussi le début d'un voyage éternel dans la gloire de l'Église catholique.
voir aussi

                                                        Saint Jean-Paul II
                                                             « Le Géant de Dieu »
Pape  (264e)   de 1978 à 2005
liturgie du 22 octobre 2017, aux lectures bibliques proposées   
                                      (mais en 2017 à la messe c'est la liturgie dominicale qui prime)
  http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&id=14007&fd=0

_____________________________________________
Pour ceux qui aimeraient voir ce formidable film:
Karol, un homme devenu pape   1/2
« De sa jeunesse dans la Pologne occupée par les nazis à ses dernières heures au Vatican, le destin exceptionnel du pape Jean-Paul II, figure charismatique d'un XXe siècle bouleversé par les totalitarismes.  »

Pour la suite du film:

c'est ici:
passer par ce lien:      puis cliquer sur partie 1   puis sur les autres  liens pour la suite:
https://myriamir.wordpress.com/2014/07/11/la-vie-de-karol-jozef-wojtyla-lhomme-devenu-pape-jean-paul-ii/
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Marie du 65 le Dim 22 Oct 2017 - 22:27

Merci Bryand!!!
Je regarderai ce film avec plaisir!!
En UDP


Chapelet

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Lun 23 Oct 2017 - 0:24

@Marie du 65 a écrit:Merci Bryand!!!
Je regarderai ce film avec plaisir!!
En UDP
Merci Marie!
Idem: En

             en souvenir du temps...


Dernière édition par Bryand le Ven 27 Oct 2017 - 13:30, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Marie du 65 le Lun 23 Oct 2017 - 17:23

@Bryand a écrit:
@Marie du 65 a écrit:Merci Bryand!!!
Je regarderai ce film avec plaisir!!
En UDP
Merci Marie!
Idem: En
      

              en souvenir du temps...

C'est avec plaisir Bryand,
Et Merci pour ce beau "travail"!!!
Oui, et le temps passe....
Amitiés


Coucou
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21189
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 25 Oct 2017 - 12:26

@Marie du 65 a écrit:
@Bryand a écrit:

...
      

              en souvenir du temps...

C'est avec plaisir Bryand,
Et Merci pour ce beau "travail"!!!
Oui, et le temps passe....
Amitiés


Coucou

Merci Marie de vos bons encouragements!
______________________________________     


Ce matin réflexion avec le mot ''adaptation'':

—Que signifierait le mot: adaptation?
 « La sainteté n’est pas dans l’exagération même pieuse, 
    mais dans l’adaptation très souple à tous les devoirs
    Elle ne traite pas suivant le même procédé 
         tout ce qui se présente
  Elle donne au détail 
              toute la valeur d’un détail
                                       rien de plus.
    Elle attribue à l’essentiel
             toute la valeur d’un absolue,
                                       rien de moins. »
Cfé de La prière de toutes les heures par Pierre Charles  S. J.






-C'est là aussi des devoirs de la charité.
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 27 Oct 2017 - 13:49

Aujourd'hui 27 octobre 2017
Au bréviaire, 29e semaine ordinaire vendredi:
'' L'Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse ''
     De la
  Lettre de saint Augustin à Proba sur la prière:

« Tout homme qui demande au Seigneur cette seule chose,

             et qui la cherche, la demande avec certitude et sécurité ;
     il ne craint pas qu'elle ne lui nuise, quand il l'aura reçue ;
 car, sans elle, tout ce qu'on peut recevoir d'autre,
          en le demandant comme il le faut,
      n'est d'aucun profit.
Cette chose unique, c'est la seule et véritable vie bienheureuse,
    qui consiste à contempler l'amabilité de Dieu pour toujours,
     en étant devenus immortels de corps et d'esprit.
C'est pour elle seule que nous recherchons tout le reste
    et que nous le demandons comme il convient.
L'homme qui la possédera possédera tout ce qu'il veut,
     et alors il ne pourra ni vouloir ni posséder
                        quelque chose qui ne conviendrait pas.

C'est bien là que se trouve la source de vie,
         dont il faut que nous ayons soif
            maintenant dans la prière,
      aussi longtemps que nous vivons dans l'espérance
  et que nous ne voyons pas encore ce que nous espérons.

Nous sommes cachés à l'ombre de ses ailes ; devant lui est tout notre désir ;
 nous voulons nous enivrer des richesses de sa maison,
                nous abreuver au torrent de ses délices ;
     parce qu'en lui est la source de joie et que

           dans sa lumière nous verrons la lumière.
Alors notre désir sera rassasié de bonheur
           et nous n'aurons plus rien à chercher en gémissant,
    puisque nous le posséderons dans la joie.

Cependant, comme c'est là une paix qui surpasse toute intelligence,
   même lorsque nous la réclamons dans la prière,
       nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut.
Une chose que nous ne pouvons pas concevoir
                                   telle qu'elle est,
      il est évident que nous ne la savons pas.

Et tout ce qui se présente à notre esprit, nous le repoussons,
                  nous le rejetons, nous le réprouvons,
        nous savons que ce n'est pas ce que nous cherchons,
      quoique nous ne sachions pas encore
         en quoi consiste ce que nous cherchons.

Il y a donc en nous, pour ainsi dire, une savante ignorance,
     mais savante par l'Esprit de Dieu
      qui vient au secours de notre faiblesse.
Car l'Apôtre avait dit : Nous qui espérons ce que nous ne voyons pas,

      nous l'attendons avec persévérance.
Et il ajoute : Pareillement, l'Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse,
  car nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut.


L'Esprit lui-même intervient pour nous par des gémissements inexprimables.

Et Dieu, qui sonde le fond des cœurs, connaît les intentions de l'Esprit,

  car il intervient pour les croyants selon ce que Dieu veut.

Nous ne devons pas l'entendre en ce sens que l'Esprit Saint de Dieu
    interviendrait pour les croyants comme un être qui ne serait pas Dieu,
  alors qu'il est, dans la Trinité, ce Dieu immuable,
   un seul et même Dieu avec le Père et le Fils.

On dit qu'il intervient pour les croyants parce qu'il les fait intervenir,
     ainsi qu'il est dit : Le Seigneur votre Dieu vous met à l'épreuve
  pour savoir si vous l'aimez, c'est-à-dire pour vous le faire savoir.

C'est ainsi qu'il fait intervenir les croyants
     par des gémissements inexprimables,
  en leur inspirant le désir d'une si grande chose,
 encore inconnue jusqu'ici,

que nous attendons avec persévérance. Comment, en effet, '' exprimer'',
        quand on désire ce qu'on ignore ?
    Car si l'on ignorait totalement, on ne désirerait pas ;
et en revanche, si l'on voyait, on ne désirerait pas
    et on ne chercherait pas avec des gémissements.  »



C'est Dieu qui exprime en nous,
        pour nous faire désirer ce qui est exprimé.
Ne faisons pas taire l'Esprit Saint qui s'exprime en nous.  (''N’éteignez pas l'Esprit!'').

             Ne le faisons pas taire
                           dans les autres
             en les faisant désespérer! ...
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Dim 29 Oct 2017 - 22:43

Aujourd'hui, dimanche 30e  dimanche ordinaire A-
Au bréviare
Du Livre de la Sagesse 1: 1-15
L'Esprit du Seigneur remplit l'univers.

Oh combien la langue perfide et médisante
           est présente autour de nous.
       Le manque d'effort à préserver
       sa langue attire le démérite,
   sur celui qui ne répare pas la faiblesse de ses bavardages
 et qui rabaisse constamment et injustement les autres,
 indûment, sans jamais se raviser.

Bréviaire:
''La Sagesse, celle qu'ont poursuivie tous les sages d'Israël, 
    a partie liée avec la vie; le péché seul est cause de mort. 
 Cette vérité constamment affirmée prend ici un sens nouveau:
        Dieu a tout créé pour que tout subsiste, 
    et la mort est sans pouvoir sur l'ami de Dieu.''


Sagesse 1: 1-15

Sg 1:1-«   Aimez la justice, vous qui jugez la terre, ayez sur le Seigneur de droites pensées
       et cherchez-le en simplicité de cœur,
Sg 1:2-parce qu'il se laisse trouver par ceux qui ne le tentent pas,
      il se révèle à ceux qui ne lui refusent pas leur foi.
Sg 1:3-Les pensées tortueuses séparent de Dieu, et  la Puissance mise à l'épreuve confond les insensés.
Sg 1:4-Non, la Sagesse n'entre pas dans une âme malfaisante, elle n'habite pas dans un corps assujetti au péché.
Sg 1:5-Car l'Esprit saint, qui est le maître de la science, fuit la duplicité, il se retire devant des pensées sans intelligence, et l'iniquité le bannit de l'âme.
Sg 1:6-La Sagesse est un esprit ami des hommes, et il ne laissera pas impunies les lèvres du médisant; car Dieu qui est le témoin de ses reins, pénètre le fond de son cœur, et il entend les paroles de sa langue..
Sg 1:7-Car l’esprit du Seigneur remplit l’univers ; et comme il contient tout, il connait tout ce qui se dit, il  a connaissance de chaque mot.
Sg 1:8-Nul ne saurait donc se dérober, qui profère des méchancetés, la Justice vengeresse ne le laissera pas échapper.
Sg 1:9-Car l’impie sera interrogé sur ses pensées ; et ses discours iront jusqu’à Dieu, qui les entendra pour le punir de son iniquité.
Sg 1:10-Une oreille jalouse écoute tout, la rumeur même des murmures ne lui échappe pas.
Sg 1:11-Gardez-vous donc des murmures inutiles; et ne souillez point votre langue par la médisance; car un mot furtif ne demeure pas sans effet, une bouche qui calomnie donne la mort à l'âme.
Sg 1:12-Ne recherchez pas la mort par les égarements de votre vie et n'attirez pas sur vous la ruine par les œuvres de vos mains.
Sg 1:13-Dieu, lui, n'a pas fait la mort, il ne prend pas plaisir à la perte des vivants.
Sg 1:14-Il a tout créé pour que subsiste l'être;toutes les créatures étaient saines dans leur origine : il n’y avait en elles rien de contagieux ni de mortel ; et le règne des enfers n’était point alors sur la terre;
Sg 1:15-car la justice est stable et immortelle.     »
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Lun 30 Oct 2017 - 18:28

Dans la même thème qu'hier. Ce thème de médisant m'interpelle tout particulièrement, ayant été témoin bon nombre de fois, au cours des années, de cette ''loi du plus fort'' . Cela nous fait mal de voir ceux qui salissent les autres ou ceux qui ont adopté cette loi (la voie) de répression... Ils s'assujettissent les autres et ont une conscience ébréchée, et ne vibrent pas au diapason de  l'Esprit Saint, et ainsi Dieu ne peut demeurer dans de telles âmes, comme nous le disaient les lectures précédentes . . .

Aujourd’hui, lundi de la 30e   semaine ordinaire - IMPAIRE.
Au bréviaire:


  Du Livre de la Sagesse 1 : 16—2 : 1a, 10-24. Les impies raisonnent et s’égarent.

 

Sg 1:16-Mais les impies appellent la mort du geste et de la voix; la tenant pour amie, pour elle ils se consument, avec elle ils font un pacte, dignes qu'ils sont de lui appartenir.
Sg 2:1a-Car ils disent entre eux, dans leurs faux calculs ...              
 ...

Sg 2:10-« Opprimons le juste dans sa pauvreté, n'épargnons pas la veuve, et n’ayons aucun respect pour la vieillesse et les cheveux blancs.
Sg 2:11-Que notre force soit la loi de la justice; car ce qui est faible n’est bon a rien.
Sg 2:12-Faisons tomber le juste dans nos pièges, parce qu’il nous est incommode, qu’il est contraire à notre manière de vie, qu’il nous reproche les violements de la loi, et qu’il nous déshonore en décriant les fautes de notre conduite.
Sg 2:13-Il déclare posséder la connaissance de Dieu et se nomme enfant du Seigneur.
Sg 2:14-Il est devenu un blâme pour nos pensées, sa vue même nous est à charge;
Sg 2:15-car son genre de vie ne ressemble pas aux nôtres, et ses sentiers sont tout différents.
Sg 2:16-Il nous tient pour chose frelatée et s'écarte de nos chemins comme d'impuretés. Il proclame heureux le sort final des justes et il se vante d'avoir Dieu pour père.
Sg 2:17-Voyons si ses dires sont vrais, expérimentons ce qu'il en sera de sa fin.
Sg 2:18-Car si le juste est fils de Dieu, Il l'assistera et le délivrera des mains de ses adversaires.
Sg 2:19-Mettons-le à l'épreuve par l'outrage et la torture afin de connaître sa douceur et de voir son endurance.
Sg 2:20-Condamnons-le à la mort la plus infâme ; car si ses paroles sont véritables, Dieu prendra soin de lui.   »
Sg 2:21-Ainsi raisonnent-ils, mais ils s'égarent, car leur malice les aveugle.
Sg 2:22-Ils ignorent les secrets de Dieu, ils n'espèrent pas de rémunération pour la sainteté, ils  n'espèrent pas de récompense pour la piété, ils n'apprécient pas l'honneur réservé aux âmes pures.
Sg 2:23-Car Dieu a créé l’homme immortel, et il l’a fait à l’image de sa ressemblance
Sg 2:24-C'est par l'envie du diable que la mort est entrée dans le monde; ils en font l'expérience, ceux qui lui appartiennent!
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mar 31 Oct 2017 - 14:10

Aujourd'hui, veille de la fête de Tous les saints et les saintes.



Texte du chant:
R/ Les saints et les saintes de Dieu
S'avancent vers le roi des cieux,
Par leurs hymnes de joie
Ils célèbrent sans fin celui qui donne vie !


1 - Je vis la gloire de Dieu revêtue de sa puissance.
Devant lui se tient une louange éternelle :
Saint, saint, saint le Seigneur !


2 - Je vis paraître son Fils resplendissant de lumière.
Il est le Seigneur, le sauveur de tous les hommes :
Saint, saint, saint le Seigneur !


3 - Je vis descendre des cieux l'Esprit qui rend témoignage.
Par ce don gratuit, nous devenons fils du Père :
Saint, saint, saint le Seigneur !
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par brigitte57 le Mar 31 Oct 2017 - 14:34

@Bryand a écrit:Aujourd'hui, veille de la fête de Tous les saints et les saintes.



Texte du chant:
R/ Les saints et les saintes de Dieu
S'avancent vers le roi des cieux,
Par leurs hymnes de joie
Ils célèbrent sans fin celui qui donne vie !


1 - Je vis la gloire de Dieu revêtue de sa puissance.
Devant lui se tient une louange éternelle :
Saint, saint, saint le Seigneur !


2 - Je vis paraître son Fils resplendissant de lumière.
Il est le Seigneur, le sauveur de tous les hommes :
Saint, saint, saint le Seigneur !


3 - Je vis descendre des cieux l'Esprit qui rend témoignage.
Par ce don gratuit, nous devenons fils du Père :
Saint, saint, saint le Seigneur !
avatar
brigitte57
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 334
Age : 60
Localisation : lille 59000
Inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 1 Nov 2017 - 12:13

@brigitte57 a écrit:
@Bryand a écrit:


R/ Les saints et les saintes de Dieu
S'avancent vers le roi des cieux,
...
...


Fêtons
...
en cette fête de 
    Tous les saints et les saintes de Dieu:
en communion des saints (L'Église triomphante 
                                    avec les Églises Militante (sur terre) 
                                                       et Souffrante (en purgatoire) :

Au MISSEL:
«La solennité de tous les Saints est née au 8° siècle 
                                          en pays celtique
    L'Église nous propose cette vision de gloire, 
        au seuil de l'hiver,
   pour nous inviter à vivre dans l'espérance du renouveau par-delà la mort. 
Elle veut aussi nous rendre conscients de notre solidarité 
   avec tous ceux qui sont entrés dans le monde invisible. 
C'est dans la joie que nous fêtons les Saints (A 1), 
   dont ''nous croyons qu'ils vivent désormais près de Dieu'' (P 2), 
     où «ils intercèdent pour nous » (P 1). 


Chaque saint vit intensément de la vision de Dieu 
                                           et de son amour, 
     mais tous ensemble constituent une cité, '' la Jérusalem d'en haut'',
  un Royaume ouvert à ceux qui auront vécu selon les Béatitudes.
     Ils sont l'Église du ciel.
Le bonheur de '' nos frères les Saints''
    procède de Dieu, 
dont chacun reproduit l'image d'une manière unique. 
Aussi, en les célébrant, est-ce Dieu, '' le seul saint, que nous admirons et adorons '' (P 3). 
Tous ont été sauvés par le Christ,
 tous sont nés de son côté ouvert.

 C'est pourquoi le lieu par excellence 
     de la communion avec les saints 
   est l'Eucharistie
C'est là que le Seigneur Jésus 
        les a ''sanctifiés dans la plénitude de son amour ''.
 C'est là que nous pouvons demander humblement à Dieu 
                                 de ''nous faire passer 
                       de cette table 
                                  où il nous a reçus en pèlerins 
                             au banquet préparé en sa maison .»


_______________________________________________    



I O, tous les Saints priez pour nous ! 
            O, tous les Saints priez pour nous ! O, O, O !

O Seigneur prends pitié
O Christ prends pitié

Sainte Marie, Mère de Dieu
Et Joseph, son époux
Joachim et Anne
Jean-Baptiste le précurseur

Abraham et Moïse
Élie et tous les prophètes
Et tous nos pères
Témoins de Dieu

Pierre, Paul et André,
Jacques et Jean,
Thomas et Philippe,
Apôtres du Seigneur

Marc, Luc et Matthieu,
Marie-Madeleine,
Étienne et Barnabé
Témoins de la Résurrection,

Ignace d'Antioche et Laurent
Perpétue et Félicité,
Agnès et Blandine,
Martyrs de tous les temps

Irénée et Athanase
Ambroise et Augustin
Léon et Grégoire,
Gardiens de l'unité

Basile de Césarée,
Jean Chrysostome,
Cyrille et Méthode,
Séraphin de Sarov,

Benoît et Martin,
Antoine et Bruno,
Bernard de Clairvaux,
Et tous les moines chercheurs de Dieu,

François et Dominique,
Antoine de Padoue,
Bonaventure,
Thomas d'Aquin

Claire d'Assise
Catherine de Sienne
Brigitte de Suède,
Toutes les consacrées au Seigneur

Ignace de Loyola
François Xavier, apôtre de l'Asie
François de Sales,
et Jeanne de Chantal

Thérèse d'Avila,
et Saint Jean de la Croix.
Thérèse-de Lisieux,
Thérèse-Bénédicte de la Croix,

Vincent de Paul,
Bernadette de Lourdes,
François-Régis
Thérèse Couderc

Jean-Marie Vianney
Maximilien Kolbe
Jean Bosco
Et Antoine Chevrier

Michel et tous les archanges
Devant la face du Seigneur
Et tous les saints du Royaume
Dans la lumière éternelle


II O Seigneur délivre–nous

(O Seigneur délivre nous!)

Seigneur délivre–nous
De tout mal, de tout péché
De la mort éternelle
Nous qui sommes pécheurs

Par Ton incarnation
Par Ta mort et Ta résurrection
Par le don de l'Esprit Saint
Par le don de Ton corps


III O Seigneur, écoute-nous

(O Seigneur écoute nous!)

Seigneur, écoute-nous
Daigne garder Ton Église
Dans la sainteté
A Ton Service

Mets entre les peuples
Une paix sincère
Daigne nous affermir
Comme serviteurs de l'unité

Et ceux que Tu appelles
Daigne les bénir
Daigne les sanctifier
Et les consacrer

O Fils du Dieu vivant !
O Jésus Fils de l'Homme !
O Christ écoute nous !
O Christ exauce- nous !
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 1 Nov 2017 - 12:23

Le chant précédent chanté par la



Cette communauté:
communauté du chemin neuf,
est répandue à travers le monde

Nous en reparlerons:

«  En plus de son rythme qui la rend originale par rapport aux litanies habituelles, 
cette litanie possède la particularité d'être accompagnée 
   exclusivement par des percussions, (djembés, claves) 
Dans sa version la plus simple elle peut être
    interprétée par : 
 2 solistes homme et femme 
en alternance un chantre qui mène le refrain
 avec l'assemblée et un seul djembé


djembé

en accompagnement.   »
cf:
https://www.youtube.com/watch?v=vUMd4raHV-o


Dernière édition par Bryand le Mer 1 Nov 2017 - 13:54, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 1 Nov 2017 - 12:27



cliquer ici pour agrandir l'image et le texte par la même occasion:



D'autres informations:
http://www.chemin-neuf.ch/international/qui-sommes-nous-fr/ccn/reconnaissances-ecclesiales-et-civiles
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 1 Nov 2017 - 14:29



Assassinat du père Hamel,
deux terroristes (avaient été) téléguidés depuis la Syrie:


lire la suite:
http://www.leparisien.fr/faits-divers/assassinat-du-pere-hamel-deux-terroristes-teleguides-depuis-la-syrie-25-07-2017-7154940.php
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Mer 1 Nov 2017 - 14:43


Un tableau représentant le prêtre Jacques Hamel,
 tué en juillet 2016 dans son église
 à Saint-Etienne-du-Rouvray 


Pape François : le Père Hamel est un martyr (homélie) 

« Homélie du Pape François
  lors de la messe de suffrage
 en l'honneur du Père Jacques Hamel,
 à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.
 "Nous devons le prier dans le Ciel, 
car il est un martyr
     et les martyrs sont des bienheureux
Nous devons le prier pour qu'il nous donne
           la douceur, la fraternité, la paix. . . 
         le courage de dire la vérité. 
    Tuer au nom de Dieu est satanique" 
                    a dit le Pape François. ...»





Dernière édition par Bryand le Ven 3 Nov 2017 - 10:56, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Jeu 2 Nov 2017 - 12:49


Messe de la commémoration de tous les fidèles défunts,
2 novembre à l'Oratoire St-Joseph, à Montréal.


Aujourd'hui, 2 novembre 2017, au missel:
Tous les fidèles défunts:
« La solennité de tous les saints ne devait pas manquer d'attirer
le souvenir des Fidèles défunts,
que l'Église évoque chaque jour dans sa prière.
Il se fixa au 2 novembre au début du siècle.
La prière pour les morts appartient à la plus ancienne tradition chrétienne,
  de même que l'offrande du sacrifice eucharistique,
''pour que brille à leurs yeux la lumière sans déclin''.
À chaque messe,
  l'Église prie d'abord  ''pour tous ceux qui reposent dans le Christ'',
     mais elle élargit sa prière
      à  ''tous les morts,
            dont seul le Seigneur connaît la foi'' ,
        à ''tous les hommes qui ont quitté cette vie''
     et dont ''il connaît la droiture''.
En priant pour ceux qui ont quitté cette terre,
      nous demandons aussi à Dieu
             de ''faire grandir notre foi en son Fils qui est ressuscité des morts,
         pour que soit plus vive notre espérance en la résurrection de nos frères''.
Si nous croyons que ''tous revivront dans le Christ'',
   c'est que Jésus nous a dit : ''Je suis la résurrection et la vie.
              Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra''.
Dans notre prière nous affirmons enfin que
    Jésus est le lien

   entre nos frères défunts et nous :
 il ''nous unit les uns aux autres

            par
   le mystère de son amour'',
spécialement dans ''la célébration du sacrement de sa Pâque'',
dans la commu­nion
      à son corps et à son sang. »

C'est une fête et une joie d'unir nos défunts
  à notre espérance et à nos prières.
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 3 Nov 2017 - 11:52

Ce matin, 3 novembre 2017:

J'essaie de retrouver dans cette encyclopédie (que j'ai à la maison /  en 4 volumes)
ce que j'avais lu il y a quelques années concernant
l'annonce par Bouddha d'un sauveur pour l'humanité.

Je devrai patienter de relire des centaines de pages pour retrouver ce tout petit endroit
    où il en est fait mention, afin de vous communiquer ce passage.
En attendant, j'ai cette surprise de trouver cette prophétie:
Voici,
j'ai trouvé un site qui relate cette prophétie.
En attendant de retrouver le passage dans ma relecture, cela pourrait être un beau partage,
qui sera corroboré le temps venu lors de mes retrouvailles:

Je la partage (cette ptophétie) avec vous:     -(Qu'en pensez-vous?)-

via
LE BATEAU D'OR
« Le Bouddha a prévu la venue de Jésus (Yeshua’)
La date de naissance du Bouddha : approximativement 563 av. J-C [Extrait de Salvation: Your New Relationship with God, pages 25 à 27. Auteur, éditeur et date inconnus.]
[ http://bibleprobe.com/buddhatoldofjesus.htm
  , accédé le 14 septembre 2008. Édites entre crochets par Galen Currah, le 14 septembre 2008.]
[Phra Sriwisutthiwong était abbé député et directeur du musée de Wat Pho, temple de Wat Pho, Thaïlande.]
[Début de citation] [Introduction] [page 25 :] Bouddhisme.
«   Les bouddhistes croient qu'on doit acquérir le « mérite » afin d'améliorer sa vie.
Ils savent que les gens ont du péché,
    de sorte que toute personne essai d'aquérir le « mérite » pour expier ses péchés.
Mais ils savent que leurs péchés sont trop grands.
C'est particulièrement difficile pour les pauvres, car on sait que, pour acquérir le « mérite »,
on a besoin d'argent. (voir la note 1 en fin de citation).
   Le moyen d'obtenir de l'argent est d'être une personne puissante,
    mais bien des gens puissants sont des voleurs et des injustes.
 Souvent sont-ils corrompus et ils s’abusent de leur puissance.
    L'argent reçu en commettant du péché contre d'autres n'est pas acceptable comme argent de mérite.
Ainsi, le péché persiste parce que personne ne peut s’acquérir assez de mérite pour enlever le péché,
   … à moins que quelqu'un soit si parfait qu’il pourrait faire du mérite qui suffirait pour lui et pour d'autres. »

«  Il est à remarquer que dans les écritures bouddhistes au Cambodge, [il y a]
    une prophétie concernant un « Saint » [qui] viendrait,
             un personnage qui ferait aux gens sortir de la vieille voie
                                             en leur faisant connaître une voie nouvelle. [Prévision]
  Alors que le Bouddha vivait et voyageait dans ce monde,
            il y avait un vieux prêtre de brahmane, qui portait de longues robes blanches.
    Celui-ci a demandé au Bouddha : « Comment tout homme et tout brahmane
                              pourront-ils poursuivre le mérite de manière à échapper aux conséquences du péché ? »

Le Bouddha répondit : « Même si vous tous vous donniez l'aumône selon les 5 préceptes,
                    les 8 préceptes, les 10 préceptes ou les 227 préceptes durant 9 trillion d'années
         et que vous souleviez vos mains en vous offrant pour être brûlé,
             ou que vous priez 5 fois par jour, vous [page 26 :]
                      n'échapperiez néanmoins pas aux conséquences de vos péchés.
Si vous faisiez autant journellement, le mérite que vous gagneriez serait seulement égal
           au plus petit cheveu d'un très petit enfant à naître.
                          Vous n'entreriez nullement par les portes du ciel. »

Le vieux prêtre de brahmane demanda en outre : '' Que devons-nous faire pour être sauvés ? ''
  Le Bouddha répondit au vieux prêtre de Brahim :
         '' Les conséquences du péché et du karma sont très graves,
           plus lourdes que le ciel ;
            plus profondes que la terre ;
              et si hautes qu'il serait comme un si un ange époussetait les poteaux aux angles du temple avec un tissu,
                des poteaux qui ont 50 cm de hauteur, une fois par an, jusqu'à ce que les poteaux soient usés.
             Lorsque les poteaux ne seraient plus, c'est le temps qu’il faudrait pour mettre fin à vos péchés ''.

Le Bouddha dit en outre : '' J’ai abandonné ma position élevée et suis entré dans le sacerdoce.
        J’estime que quoique je sois une personne de bien, je n’aurai qu’un petit peu de mérite à la fin d'année.
    Si on me donnait la même quantité de mérite pour 100 000 époques et que je mène encore 10 vies,
      je ne serais pas sauvé des conséquences du péché même une fois.''
  Le vieux prêtre de brahmane demanda en outre : '' Donc que devons-nous tous faire ? ''
Le Bouddha lui répondit : '' Persévérez à acquérir le mérite
           tout en recherchent un autre saint qui viendra à l'avenir pour aider le monde et vous tous. ''

Alors, le vieux prêtre de brahmane demanda : '' Quels seront les caractéristiques du Saint ? ''
  Le Bouddha lui répondit : '' Le Saint qui gardera le monde à l’avenir sera comme ceci :
    à la paume de ses mains
     et à la plante de ses pieds sera l’empreint d'un disque,
   et à son côté sera une blessure de couteau;
    et à son front sera beaucoup de marques comme des cicatrices.
  Ce Saint sera le bateau d'or qui
       vous transportera au-delà du cycle des renaissances
              vers le ciel le plus élevé (Nirvâna).
    Ne recherchez plus le salut de l’ancienne manière ;
                           il n'y a sûrement point de salut en elle.
    Sortez plutôt de la vieille voie. Et il y aura un nouvel esprit,
          comme la lumière d'une luciole,
       qui descendra du ciel en haut pour vivre dans le cœur
                              de vous tous,
         et vous [page 27 :] l’emporterez sur tous vos ennemis.
   Personne ne pourra vous détruire.
  Si vous mourez, vous ne reviendrez pas pour renaître dans ce monde. 

    Vous irez plutôt au ciel le plus élevé (Nirvâna).” »

[Source] On accorda la permission de copier cette écriture bouddhiste,
    concernant la prophétie au sujet du Saint (Jésus), par Wat Phra Sing dans la province de Chiang Mai.
 La personne qui a donné la permission était Phra Sriwisutthiwong de Bangkok.
 On garantit que cette copie se conforme précisément à l'original,
    qu’il n’y eut aucune erreur de transmission ;
     l'original se trouve dans un livre du chef de zone, savoir, l'Encyclopédie religieuse, volume 23, livre 29.
Cette enquête fut menée le 13 octobre 1954 (ère bouddhiste 2497).
... [Fin de citation].


note 1: ''  ...  pour acquérir le « mérite », on a besoin d'argent.   '' Tout comme dans la loi de Moïse (un précepte prévoyait de débourser une somme d'argent en proportion de la grandeur d'une faute), chez les bouddhistes aussi l'argent peut servir d'offrande pour compenser ses fautes...

_______________________________________________


Dernière édition par Bryand le Mar 21 Nov 2017 - 16:08, édité 1 fois
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Ven 3 Nov 2017 - 12:25

J'ai trouvé cette même histoire prophétique relatée:
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: lexique sur la prière; ajoutez vos citations...

Message par Bryand le Sam 4 Nov 2017 - 13:34

La Providence veille sur toute l'Humanité.

Ce matin 4 novembre 2017, 30e samedi année impaire,
au bréviaire:
Dialogue de sainte Catherine de Sienne
                     sur la Providence
Le plan d'amour de Dieu:

  «   Le Père éternel,
       avec son inexprimable bonté,

        tournait son regard vers Catherine et lui disait :

-— « Ma très chère fille, j’ai absolument décidé
        de faire miséricorde au monde

    et de secourir de toute manière l’humanité.

Mais l’homme, dans son ignorance, croit voir la mort dans ce que je lui donne pour sa vie,

   et il devient ainsi cruel envers lui-même.

Pourtant ma Providence l’assiste toujours.
Aussi, je veux que tu le saches: tout ce que je donne à l’homme
  provient de ma souveraine Providence.

Et c’est pourquoi, lorsque je l’ai créé par ma Providence,

   j’ai regardé en moi-même et j’ai été saisi d’amour par la beauté de ma créature.

  J’ai voulu la créer à mon image et à ma ressemblance,

     en y employant largement ma Providence.

En outre, je lui ai donné la mémoire pour qu’elle garde le souvenir de mes bienfaits :

     car je voulais qu’elle participe à ma puissance de Père éternel.
Je lui ai encore donné l’intelligence, pour que,

      dans la sagesse de mon Fils unique,
  l’homme connaisse ma volonté, car c’est moi qui donne toutes les grâces

    avec un brûlant amour de Père.

Et je lui ai donné aussi la volonté pour aimer,

     en participant

              à
   la douceur du Saint-Esprit,
            afin qu’il puisse aimer ce que son intelligence ne pouvait connaître et voir.
Voilà ce que ma douce Providence a fait,
       uniquement pour que l’homme soit capable de me comprendre

                    et de me goûter avec une joie parfaite,

     dans l’éternelle vision qu’il aurait de moi.

 Et, comme je te l’ai déjà dit, le ciel était fermé par
              la désobéissance d’Adam votre premier père.

   C’est de cette désobéissance que sont venus tous les maux, à travers le monde entier. ~

Afin que l’homme soit délivré de la mort amenée par

      cette désobéissance,

        ma Providence

a eu la bonté de vous donner mon Fils unique pour secourir votre misère.
                             ~ Je lui ai imposé la grande obéissance pour que
 le genre humain délivré du poison que la désobéissance de votre premier père avait répandu dans le monde.
Aussi, comme saisi d’amour, vraiment obéissant,
       il courut sans retard à la mort ignominieuse de la très sainte Croix
       et sa mort vous donna la vie,

               par la force

  non pas de son humanité

mais de sa divinité. »
 


Dernière édition par Bryand le Sam 4 Nov 2017 - 14:38, édité 2 fois
avatar
Bryand
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1704
Age : 65
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum