Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Sam 26 Sep 2015 - 6:57

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière  
sunny


Bible Jesus fish  Dove


*****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Samedi 26 Septembre 2015


« Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes »


Evangile selon St Luc, chapitre 9, 43-45


Comme tout le monde était dans l’admiration devant tout ce qu’il faisait, Jésus dit à ses disciples : « Ouvrez bien vos oreilles à ce que je vous dis maintenant : le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes. »

Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole, elle leur était voilée, si bien qu’ils n’en percevaient pas le sens, et ils avaient peur de l’interroger sur cette parole.

Prière d'introduction

Ma Mère, accompagne-moi en ce moment de prière. Tu as appris à prier à ton Fils Jésus, apprends-moi aussi à prier. Mets en moi le silence de ton Cœur Immaculé pour écouter sa parole, et ta confiance et ton abandon pour répondre à sa douce volonté.

Demande

Donne-moi, Jésus, de comprendre le mystère de la souffrance et de la croix en m’unissant à toi.

Points de réflexion

1.« Tout le monde était dans l’admiration ».

Le Seigneur est au sommet de sa popularité en Galilée. Partout où il allait, les gens le suivaient et il guérissait les malades.

Les apôtres eux-mêmes sont aussi dans l’admiration, fiers de leur leader et de son succès qui est aussi le leur.


Cette admiration est une attitude bien compréhensible, et qui peut nous arriver dans la vie spirituelle

. Il est facile de chercher le Seigneur quand je suis dans l’admiration pour tous ses bienfaits envers moi, quand la prière « va bien » parce qu’elle est fluide et pleine de consolations, quand mes demandes sont exaucées comme je l’attendais...

Dans ce cas, l’admiration pour tout ce que Jésus accomplit peut nous aveugler, au point de ne chercher que les dons et oublier celui qui nous les offre.

Jésus, je veux te chercher pour toi-même, avec pureté, et non pour tes cadeaux.

Donne-moi une admiration profonde, non pour tes actes, mais pour l’amour qui motive tes actions ainsi que tes silences.

2. « Ils avaient peur de l’interroger sur cette parole »

. Jésus annonce une fois de plus sa Passion, mais avec une force nouvelle. Il ne se fatigue pas de rappeler aux siens que l’admiration des foules finira, que la fin sera marquée par la souffrance et la croix.

Jésus veut que ce message soit clair pour les apôtres. Trois fois de suite, Il leur annonce sa Passion

. Mais ils ne comprennent pas, et en plus, ils n’ont pas le courage de demander. Ils savent que le message est important : Jésus l’a introduit en disant « Ouvrez bien vos oreilles ».

Mais ils ont peur de comprendre, ils préfèrent rester dans l’ignorance de ceux qui croient que tout va bien se passer, que tout va continuer comme avant.
En fait, qui peut comprendre profondément le mystère de la croix sauf ceux qui l’ont vécu avec amour ? Les apôtres ne veulent pas comprendre le langage d’amour offert, le langage de la croix, car ils ne veulent pas le vivre dans leur chair.

Jésus, moi aussi je tremble face à la croix ; moi aussi, j’ai du mal à comprendre et peur de comprendre : donc je fuis la croix.
Apprends-moi le langage de l’amour pour dévoiler le mystère de la douleur rédemptrice. C’est de l’intérieur, à partir de l’expérience, que la croix cesse d’être souffrance inutile pour devenir source de grâce.

Dialogue avec le Christ

N’hésite pas à me répéter, Jésus, qu’il faut passer par la croix. Tu l’as annoncé trois fois aux apôtres, redis-moi aussi ce message dont j’ai tant besoin ! Donne-moi ta grâce pour vivre les moments de souffrance avec amour. Et surtout, ne me laisse pas oublier ce que tu répétais aussi à tes disciples : « Au troisième jour je ressusciterai ». Per crucem ad lucem ! Par la croix à la lumière !

Résolution

Si je connais quelqu’un qui souffre, je vais essayer de l’accompagner et de le consoler en lui partageant la richesse de la souffrance offerte par amour ainsi qu’en lui communiquant de l’espérance.


SOURCE : Catholique.org





Jésus dit à Ses Disciples....
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Dim 27 Sep 2015 - 6:51

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que ce Saint Dimanche soit béni et éclairé par la divine Lumière
 sunny


Church Bible  Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Dimanche 17 Septembre 2015



Jésus appelle les Douze à la tolérance


Evangile selon St Marc, chapitre 9, 38-48


Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. »

Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous.

Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.

« Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer.

Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas.

Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds.

Si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas.

Prière d'introduction

Envoie ton Esprit créateur, Seigneur mon Dieu, renouvelle ta création et aussi mon appréciation ; que par elle je participe à augmenter ta gloire. Donne un souffle nouveau à tes œuvres, si languissantes aujourd’hui, afin que ton règne arrive, par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Demande


Seigneur, donne-moi d'accueillir en mon cœur toutes les expressions de ton Esprit qui œuvre en mes frères, même si je ne m'identifie pas avec l'une ou l'autre d'entre elles.

Points de réflexion

La communion avec Dieu et le regard surnaturel, cible d’attaque des esprits mauvais

De nombreux chrétiens contemporains ont perdu la notion de la création « invisible » que nous citons pourtant dans le Credo de l’Église. « L’univers invisible » est celui des anges de Dieu, êtres purement spirituels, créés pour connaître et aimer leur auteur.

Parmi eux, quelques-uns se sont révoltés contre lui et, dans leur malveillance, cherchent à semer le trouble dans l’univers « visible », pour offenser Dieu.

Dans leur jeu perfide, ils ont intérêt à nous faire croire qu’ils n’existent pas et que l’enfer n’est qu’une invention humaine ou qu’il est vide. L’objectif primordial de ces créatures déchues est de détourner les hommes de leur chemin de communion avec Dieu et de leur vie de foi.

Les phénomènes d’infestation ou de possession sont des moyens externes du pouvoir des esprits mauvais, mais leur véritable pouvoir réside dans notre consentement au péché : notre volonté leur obéit à eux et non pas à Dieu.

Or, cela détruit notre communion avec Dieu et entre nous. La véritable libération implique la conversion du péché et la vie de grâce (vie sacramentelle en communion avec l’Église).

La communion s’exprime par l’amitié réelle, humaine et spirituelle avec Jésus-Christ et entre frères chrétiens et aide à briser le pouvoir du Mauvais.

2. Tout est potentiellement communion ou division - à chacun de décider.

« Ne l’empêchez pas » dit Jésus à ses disciples qui ne comprenaient pas comment quelqu’un qui n’était pas de leur groupe pouvait usurper le nom et le pouvoir de Jésus.

Le Maître leur en fait tirer une leçon : celui qui œuvre en son nom pour combattre le mal et faire le bien ne peut pas être contre lui. L’auteur du pouvoir spirituel n’est pas le groupe de disciples.

Ce n’est pas la structure humaine, hiérarchique, qui le suscite, mais c’est Dieu. Il confie ses dons à qui il veut et au moment qu’il choisit. Il a confié à saint Pierre et au collège des apôtres l’autorité sur ces dons charismatiques, non pas pour exclure les autres charismes, mais pour les intégrer et veiller sur la communion. Étouffer l’Esprit Saint, c’est entrer dans le jeu du « diviseur » (diabolos).

Au contraire, tout chrétien est appelé à faire profiter en bien le corps entier des dons de l’Esprit, distribués à profusion à tous les fidèles en quête de sainteté.
C’est pourquoi les disciples doivent s’accueillir mutuellement de grand cœur dans la diversité de leurs dons, s’encourager au déploiement de leurs talents dans la communauté, s’efforcer à intégrer la communion et accompagner avec patience, exigence et tact les imperfections humaines qui émergeront forcément.

Dialogue avec le Christ

Ô Jésus, l'Esprit qui jaillit de ton cœur agit en nos cœurs et transforme le monde, au-delà des œuvres bonnes ou mauvaises de ta créature. Je veux aider aujourd'hui à faire grandir ton règne dans mon cœur et, par mon témoignage, dans mon entourage. Que ce soit un témoignage de foi, d'amour, d'ardeur, purifié de mes attachements humains, un témoignage surnaturel du lien d'amitié à laquelle tu m'as invité.

Résolution

M'intéresser à l’une des initiatives et l’un des mouvements présents dans ma paroisse ou mon diocèse.


SOURCE : Catholique.org



avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 27 Sep 2015 - 8:46

Bonjour Maud Livre
Bonjour Lumen, Livre
Bonjour tous artisans de paix Livre
Bonjour François_1 Livre
Bonjour caillon Livre

Bonjour à toutes et à tous Livre




Dimanche 27 Septembre 2015

26ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B









Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre des Nombres 11 : 25 à 29


« Serais-tu jaloux pour moi ? Ah ! Si le SEIGNEUR pouvait faire de tout Son Peuple un Peuple de Prophètes ! »

En ces jours-là,
le SEIGNEUR descendit dans la NUÉE
pour parler avec Moïse.
IL prit une part de l’ESPRIT qui reposait sur celui-ci,
et le mit sur les 70 anciens.
Dès que l’ESPRIT reposa sur eux, ils se mirent à prophétiser,
mais cela ne dura pas.

Or, deux hommes étaient restés dans le camp ;
l’un s’appelait Eldad, et l’autre Médad.
L’ESPRIT reposa sur eux ;
eux aussi avaient été choisis,
mais ils ne s’étaient pas rendus à la Tente,
et c’est dans le camp qu’ils se mirent à prophétiser.
Un jeune homme courut annoncer à Moïse :
« Eldad et Médad prophétisent dans le camp ! »
Josué, fils de Noun, auxiliaire de Moïse depuis sa jeunesse,
prit la parole :
« Moïse, mon maître, arrête-les ! »
Mais Moïse lui dit :
« Serais-tu jaloux pour moi ?
Ah ! Si le SEIGNEUR pouvait faire de tout Son Peuple
un Peuple de Prophètes !
Si le SEIGNEUR pouvait mettre SON ESPRIT sur eux ! »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








La LOI du SEIGNEUR

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 18 (19) ; entièrement ]




Psaume 18 (19) : 8, 10, 12 et 13, 14

R/ Les PRÉCEPTES du SEIGNEUR sont DROITS, ils réjouissent le cœur.

La LOI du SEIGNEUR EST PARFAITE,
qui redonne VIE ;
la CHARTE du SEIGNEUR EST SÛRE,
qui rend sages les simples.
R/


La crainte qu’IL inspire est PURE,
elle est là pour toujours ;
les DÉCISIONS du SEIGNEUR SONT JUSTES
et VRAIMENT ÉQUITABLES.
R/


Aussi ton serviteur en est illuminé ;
à les garder, il trouve son profit.
Qui peut discerner ses erreurs ?
Purifie-moi de celles qui m’échappent.
R/


Préserve aussi ton serviteur de l’orgueil :
qu’il n’ait sur moi aucune emprise.
Alors je serai sans reproche,
pur d’un grand péché.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 18 (19) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/8Cup









(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Jacques 5 : 1 à 6


« Vos richesses sont pourries »

Vous autres, maintenant, les riches !
Pleurez, lamentez-vous
sur les malheurs qui vous attendent.
Vos richesses sont pourries,
vos vêtements sont mangés des mites,
votre or et votre argent sont rouillés.
Cette rouille sera un témoignage contre vous,
elle dévorera votre chair comme un feu.
Vous avez amassé des richesses,
alors que nous sommes dans les derniers jours !
Le salaire dont vous avez frustré les ouvriers
qui ont moissonné vos champs,
le voici qui crie,
et les clameurs des moissonneurs
sont parvenues aux OREILLES du SEIGNEUR de l’Univers.
Vous avez mené sur Terre une vie de luxe et de délices,
et vous vous êtes rassasiés
au jour du massacre.
Vous avez condamné le juste et vous l’avez tué,
sans qu’il vous oppose de résistance.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 9 : 38 à 43, 45, 47 et 48

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

TA PAROLE, SEIGNEUR, EST VÉRITÉ ;
dans cette VÉRITÉ, sanctifie-nous.

Alléluia.
(cf. Jn 17, 17ba)




« Celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la »

En ce temps-là,
Jean, l’un des Douze, disait à JÉSUS :
« MAÎTRE, nous avons vu quelqu’un
expulser les démons en TON NOM ;
nous l’en avons empêché,
car il n’est pas de ceux qui nous suivent. »
JÉSUS répondit :
« Ne l’en empêchez pas,
car celui qui fait un MIRACLE en Mon NOM
ne peut pas, aussitôt après, mal parler de Moi ;
celui qui n’est pas contre nous
est pour nous.
Et celui qui vous donnera un verre d’eau
au NOM de votre APPARTENANCE au CHRIST,
AMEN, Je vous le dis,
il ne restera pas sans récompense.

Celui qui est un scandale, une occasion de chute,
pour un seul de ces petits qui croient en Moi,
mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou
une de ces meules que tournent les ânes,
et qu’on le jette à la mer.
Et si ta main est pour toi une occasion de chute,
coupe-la.
Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la VIE ÉTERNELLE
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains,
là où le feu ne s’éteint pas.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute,
coupe-le.
Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la VIE ÉTERNELLE
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds.
Si ton œil est pour toi une occasion de chute,
arrache-le.
Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le ROYAUME de DIEU
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux,
là où le ver ne meurt pas
et où le feu ne s’éteint pas. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=27/09/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 27 Sep 2015 - 19:19

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre





Lundi 28 Septembre 2015


Saint Venceslas ; Martyr
Mort en 929. Duc de Bohême, charitable, pieux et pacifique. Il fut victime de la jalousie de son frère, Boleslav, qui l’attira dans un guet-apens pour l’assassiner.

Saint Laurent Ruiz et ses compagnons ; Martyrs
Entre 1633 et 1637, seize martyrs versèrent leur sang par amour du CHRIST à Nagasaki (Japon). Parmi eux, Laurent Ruiz, un laïc de Manille devenu le premier Saint philippin.


26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Zacharie 8 : 1 à 8


« Voici que Je sauve Mon Peuple, en Le ramenant du pays de l’orient et du pays de l’occident »

PAROLE du SEIGNEUR de l’Univers :
Ainsi PARLE le SEIGNEUR de l’Univers :
J’éprouve pour Sion un amour jaloux,
J’ai pour elle une ardeur passionnée.
Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
JE SUIS revenu vers Sion,
et Je fixerai MA DEMEURE au milieu de Jérusalem.
Jérusalem s’appellera : « Ville de la loyauté »,
et la MONTAGNE du SEIGNEUR de l’Univers :
« MONTAGNE SAINTE ».
Ainsi PARLE le SEIGNEUR de l’Univers :
Les vieux et les vieilles
reviendront s’asseoir sur les places de Jérusalem,
le bâton à la main, à cause de leur grand âge ;
les places de la ville
seront pleines de petits garçons et de petites filles
qui viendront y jouer.
Ainsi PARLE le SEIGNEUR de l’Univers :
Si tout cela paraît une merveille
aux yeux des survivants de ce temps-là,
ce sera aussi une MERVEILLE à MES YEUX
– ORACLE du SEIGNEUR de l’Univers.
Ainsi PARLE le SEIGNEUR de l’Univers :
Voici que Je sauve Mon Peuple,
en Le ramenant du pays de l’orient et du pays de l’occident.
Je Les ferai venir
pour qu’ils demeurent au milieu de Jérusalem.
Ils seront Mon Peuple,
et Moi, Je serai leur DIEU,
dans la LOYAUTÉ et dans la JUSTICE.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Détresse et espérance

Prière d’un malheureux à bout de force, qui expose sa plainte au SEIGNEUR.

Psaume 101 (102) ; entièrement ]



Psaume 101 (102) : 16 à 18, 19 à 21, 29 et 22 et 23

R/ Le SEIGNEUR rebâtira Sion,
IL apparaîtra dans SA GLOIRE.


Les nations craindront le NOM du SEIGNEUR,
et tous les rois de la Terre, SA GLOIRE :
quand le SEIGNEUR rebâtira Sion,
quand IL apparaîtra dans SA GLOIRE,
IL se tournera vers la prière du spolié,
IL n’aura pas méprisé sa prière.
R/

Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
et le peuple à nouveau créé chantera son DIEU :
« Des HAUTEURS, SON SANCTUAIRE, le SEIGNEUR s’est penché ;
du CIEL, IL regarde la Terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir. »
R/

Les fils de tes serviteurs trouveront un séjour,
et devant TOI se maintiendra leur descendance.
On publiera dans Sion le NOM du SEIGNEUR
et SA LOUANGE dans tout Jérusalem,
au rassemblement des royaumes et des peuples
qui viendront servir le SEIGNEUR.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 43b à 45

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le FILS de l’Homme est venu pour servir,
et donner SA VIE en rançon pour la multitude.
Alléluia.
(cf. Mc 10, 45)




« Le plus petit d’entre vous tous, c’est celui-là qui est grand »

En ce temps-là,
une discussion survint entre les Disciples
pour savoir qui, parmi eux, était le plus grand.
Mais JÉSUS, sachant quelle discussion occupait leur cœur,
prit un enfant, le plaça à côté de LUI
et leur dit :
« Celui qui accueille en MON NOM cet enfant,
IL M’accueille, MOI.
Et celui qui M’accueille
accueille CELUI qui M’a envoyé.
En effet, le plus petit d’entre vous tous,
c’est celui-là qui est grand. »

Jean, l’un des Douze, dit à JÉSUS :
« MAÎTRE, nous avons vu quelqu’un
expulser des démons en TON NOM ;
nous l’en avons empêché,
car il ne marche pas à TA SUITE avec nous. »
JÉSUS lui répondit :
« Ne l’en empêchez pas :
qui n’est pas contre vous est pour vous. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=271

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=28/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Lun 28 Sep 2015 - 7:26

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Lundi  28 Septembre 2015


« Le plus petit d’entre vous tous, c’est celui-là qui est grand »


Evangile selon St Luc, chapitre 9, 46-50


Une discussion survint entre les disciples pour savoir qui, parmi eux, était le plus grand.

Mais Jésus, sachant quelle discussion occupait leur cœur, prit un enfant, le plaça à côté de lui et leur dit : « Celui qui accueille en mon nom cet enfant, il m’accueille, moi. Et celui qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé. En effet, le plus petit d’entre vous tous, c’est celui-là qui est grand. » Jean, l’un des Douze, dit à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser des démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il ne marche pas à ta suite avec nous. »
Jésus lui répondit : « Ne l’en empêchez pas : qui n’est pas contre vous est pour vous. »

Prière d'introduction

Ton royaume, Seigneur, est celui du petit dont l’humilité désarme l’orgueil du puissant. Je renouvelle mon adhésion à toi, Dieu le seul, et je renonce à Satan, à toutes ses œuvres et séductions. Je veux me ressourcer dans le brasier de ton amour, pour te reconnaître dans ce que tu m’as donné.

Demande

Donne-moi, Seigneur, un cœur d’enfant, qui sache accueillir la Parole de ton royaume et en devenir serviteur et gérant, attentif au souffle de ton Esprit.

Points de réflexion

1.Qui est le plus grand ?


Notre cœur humain, assoiffé d’infini, tend à placer dans le ciel de ses idéaux et conceptions, comme sur un trône divin, ce ou celui qui lui semble plus grand : une célébrité du monde artistique ou sportif, un personnage charismatique, un bienfaiteur ; ou bien un ensemble de « valeurs », un idéal d’engagement humanitaire ou une croyance religieuse, auxquels il se soumet volontairement.

Mais en fin de compte, le plus grand est celui qui attribue cette place : le grand MOI.

Dans cette démarche, chacun est en définitive le dieu de sa vie adulte.

Entre les apôtres, la querelle est résorbée par l’indéniable préséance du Christ ? dont la sainteté est inégalable ? et se situe dans le positionnement de chacun à son égard et à son idéal du royaume : qui, dans cette structure, est le plus grand ?

Cette querelle est d’une certaine manière plus honnête, puisque l’égo-latrie est évidente, mais elle revient au même : le plus grand est, tout compte fait, le grand MOI. Et moi, celui qui prie, où en suis-je ? Qu’est-ce qui occupe mon cœur ?

2. « Celui qui accueille en mon nom cet enfant, il m’accueille, moi ».

Accueillir un enfant au nom de Jésus est la plus belle expérience qu’une âme mûre puisse s’accorder.

Mais c’est rempli de conséquences : c’est accueillir Jésus en sa qualité de Maître ; cela veut dire que l’enfant que l’on accueille au nom de Jésus doit être, pour nous, un maître ; nous avons à apprendre de lui, tout en portant la responsabilité, pour celui qu’on accueille, avec le devoir de s’en occuper, de l’instruire, etc.
Nous sommes structurellement des apprentis, particulièrement auprès de petits enfant que l’on instruit !

Que peut-on apprendre d’un enfant ? Qu’est-ce qui le caractérise ?

L’enfant est un être parfaitement égal à l’adulte, mais en devenir, en quête, en progression ; un être qui apprend, qui écoute, qui croit, qui espère, rempli de vie et de joie, assoiffé d’amour.

Est-ce mon cas ? Est-ce que je ne cesse d’apprendre, d’écouter, de croire, d’espérer ?

Est-ce que j’ai soif d’amour (passif et actif) ?

Ou bien les leçons de vie se fracassent-elles au roc de mon savoir, de mon expérience ou de mon autonomie ?

3. « Qui n’est pas contre vous est pour vous »

Qui appartient à l’œuvre du Christ ? La question revient à nouveau à celle de l’autorité : qui est le chef ?

Le plus grand est celui qui donne le mandat d’agir au nom du Christ dans le combat spirituel.

Or, cette autorité revient exclusivement à son auteur, le Christ, qui agit au nom du Père. Le Christ a certes confié les mystères divins à ses apôtres, pour garantir l’unité, mais en s’appuyant sur leur qualité de gérants, non de propriétaires
.
Bien qu’il ait mené l’autorité sacerdotale et parentale dans la nouvelle Alliance à leur perfection, nous sommes confrontés à des situations, dans lesquelles nous perdons le contrôle sur les créatures que Dieu nous a confiées : une communauté ecclésiale, une œuvre d’apostolat, le développement spirituel d’un enfant.

L’Esprit Saint fait surgir de nouvelles réalités qui ne « marchent pas avec nous à la suite du Christ » ? une nouvelle communauté, une vocation religieuse dans la famille, etc

. C’est l’Esprit Saint qui prend les commandes d’une existence et qui la pousse où il veut. Mais pour repérer les signes de l’Esprit, il faut être soi-même conduit par l’Esprit.

Le suis-je ? Suis-je, au contraire, habité par le soupçon ?

Dialogue avec le Christ

Jésus-Christ, mon Seigneur, avec toi je rends grâce à Dieu le Père pour le don de l’Esprit, qui fait son œuvre dans notre Église et en-dehors. Aide-moi à être un fidèle serviteur de tes mystères et un disciple missionnaire rempli d’ardeur à annoncer ton Évangile dans la joie. Que la création toute entière reflète la gloire de Dieu. Amen.

Résolution

Aujourd’hui je rendrai un témoignage de joie dans la foi pour une œuvre édifiante que je découvre ou pour une merveille de la création que je contemple, reflet de la gloire de Dieu.


SOURCE : Catholique.org



avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Lun 28 Sep 2015 - 19:12

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Mardi 29 Septembre 2015


Saint Michel,
Saint Gabriel,
Saint Raphaël ;
Archanges


Fête
L’Église honore aujourd’hui les Archanges Michel, Gabriel et Raphaël, les trois seuls des septs Anges qui se tiennent devant DIEU à être nommés dans la Bible.


26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de l'Apocalypse de Saint Jean 12 : 7 à 12a


« Michel, avec ses anges, dut combattre le Dragon »

Il y eut un combat dans le CIEL :
Michel, avec Ses Anges, dut combattre le Dragon.
Le Dragon, lui aussi, combattait avec ses anges,
mais il ne fut pas le plus fort ;
pour eux désormais, nulle place dans le CIEL.
Oui, il fut rejeté, le grand Dragon,
le Serpent des origines,
celui qu’on nomme Diable et Satan,
le séducteur du monde entier.
Il fut jeté sur la Terre,
et ses anges furent jetés avec lui.
Alors j’entendis dans le CIEL une VOIX FORTE,
qui proclamait :
« Maintenant voici le SALUT,
la PUISSANCE et le RÈGNE de notre DIEU,
voici le POUVOIR de SON CHRIST !
Car il est rejeté, l’accusateur de nos frères,
lui qui les accusait, jour et nuit,
devant notre DIEU.
Eux-mêmes l’ont vaincu par le SANG de l’AGNEAU,
par la parole dont ils furent les témoins ;
détachés de leur propre vie,
ils sont allés jusqu’à mourir.
CIEUX, soyez donc dans la JOIE,
et vous qui avez aux CIEUX votre DEMEURE ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Je veux TE louer de tout mon coeur

Du recueil de David.

[Psaume 137 (138), entièrement]



Psaume 137 (138) : 1 et 2a, 2bc et 3, 4 et 5


R/ Je chanterai le SEIGNEUR, en présence des Anges.

De tout mon cœur, SEIGNEUR, je TE rends grâce :
TU as entendu les paroles de ma bouche.
Je TE chante en présence des Anges,
vers TON TEMPLE SACRÉ, je me prosterne.
R/

Je rends grâce à Ton NOM pour Ton AMOUR et Ta VÉRITÉ,
car TU élèves, au-dessus de tout, Ton NOM et Ta PAROLE.
Le jour où TU répondis à mon appel,
TU fis grandir en mon âme la force.
R/


Tous les rois de la Terre TE rendent grâce
quand ils entendent les PAROLES de Ta BOUCHE.
Ils chantent les CHEMINS du SEIGNEUR :
« Qu'elle est GRANDE, la GLOIRE du SEIGNEUR ! »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 47 à 51

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Tous les Anges du SEIGNEUR, bénissez le SEIGNEUR :
à LUI, HAUTE GLOIRE, LOUANGE ÉTERNELLE !
Alléluia.
(Dn 3, 58)




« Vous verrez les Anges de DIEU monter et descendre au-dessus du FILS de l’Homme »

En ce temps-là,
lorsque JÉSUS vit Nathanaël venir à LUI,
IL déclara à son sujet :
« Voici vraiment un Israélite :
il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël LUI demande :
« D’où me connais-TU ? »
JÉSUS lui répond :
« Avant que Philippe t’appelle,
quand tu étais sous le figuier,
Je t’ai vu. »
Nathanaël LUI dit :
« RABBI, c’est TOI le FILS de DIEU !
C’est TOI le ROI d’Israël ! »
JÉSUS reprend :
« Je te dis que Je t’ai vu sous le figuier,
et c’est pour cela que tu crois !
Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et IL ajoute :
« AMEN, AMEN, Je vous le dis :
vous verrez le CIEL OUVERT,
et les Anges de DIEU monter et descendre
au-dessus du FILS de l’Homme. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=272

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=29/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mar 29 Sep 2015 - 7:13

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy    

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish   Dove


******


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mardi 29 Septembre 2015


« Vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu »


Evangile selon St Jean, chapitre 1, 47-51


Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »

Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

Prière d'introduction

En ce jour où nous fêtons les saints archanges, je viens me mettre sous leur protection et leur lumière pour commencer la prière de ce jour.

Demande

Donne-moi, Seigneur, de mieux connaître les anges pour leur donner la place qui est la leur dans ma vie chrétienne.

Points de réflexion

1.Les anges sont présents du début à la fin de la Bible.

Leur nom, en grec, signifie qu’ils sont des messagers. Envoyés de Dieu, ils ont pour mission de servir les hommes en œuvrant pour leur salut (cf. He 1,14). Leur existence est certaine. Jésus lui-même parle d’eux comme d’êtres réels et actifs.

Ils se réjouissent avec Dieu lorsqu’un pécheur se convertit (cf. Lc 15,10). Les archanges que nous célébrons aujourd’hui sont, parmi les anges, les principaux dont nous connaissions le nom.

Michel est le chef de l’armée angélique qui doit protéger l’Église contre Satan (cf. Ap 12,1-9).

Gabriel est l’ange chargé de porter le plus important message qui soit pour l’humanité : c’est lui qui parle à Marie et lui expose le plan de salut de Dieu (cf. Lc 1,26-38).

Raphaël, quant à lui, est le mystérieux compagnon de voyage de Tobie.

Il est un véritable guide (cf. Tb 5,4). Les anges ou archanges sont donc des aides encore et toujours précieuses et réelles dans notre vie.

Nombreux sont les sanctuaires qui leur sont dédiés

Mais, nous souvenons-nous assez souvent de les invoquer ?

2. Dans le passage d’Évangile de ce jour, Jésus fait comprendre à Nathanaël quelle est son identité profonde

. En disant qu’il a sa place au ciel, auprès de Dieu, il révèle son origine divine. De plus, si les anges montent et descendent au dessus de lui, c’est bien parce qu’ils sont à son service.

On retrouve cette même idée dans plusieurs événements de la vie de Jésus, notamment lorsque Jésus est tenté par le diable dans le désert et que les anges se mettent à le servir (cf. Mt 4,11).

A Gethsémani, lorsque Jésus vit encore silencieusement son agonie, Dieu lui envoie un ange consolateur pour le soutenir dans cette épreuve (cf. Lc 22,43).
C’est encore un ange qui permettra aux saintes femmes de comprendre, alors qu’elles sont si troublées devant le tombeau vide, que Jésus n’est plus parmi les morts, mais qu’il est ressuscité.

Les anges, serviteurs de Jésus, sont aussi les serviteurs du salut que Jésus apporte aux hommes. Ils ont véritablement la mission d’aider les hommes à relire les événements de la vie de Jésus pour que nous en saisissions le sens.

Si je rencontre des difficultés à comprendre certains aspects de la vie de Jésus, si je rencontre le doute dans ma foi, je suis invité à invoquer l’aide des anges.

Leur mission est de m’éclairer précisément sur ces questions-là.

3. Ces anges qui montent et descendent au-dessus de Jésus nous rappellent le songe du patriarche Jacob, raconté dans le livre de la Genèse, au chapitre 28.

Jacob avait vu un escalier reliant le ciel et la terre et des anges qui montaient et descendaient.

Ce mouvement de montée et de descente retrace bien la vie du Christ : il est descendu du ciel sur la terre par son Incarnation et il remontera au ciel après sa Résurrection, lorsque tout sera accompli.

Déjà, le livre de la Genèse préfigurait la vie de Jésus à travers le songe de Jacob.

Jésus vient pleinement accomplir les promesses faites par Dieu dans l’Ancien Testament.

Comme cet escalier, Jésus est celui qui nous relie à Dieu. Il réunit terre et ciel. Il est le seul médiateur entre les hommes et Dieu.

Il est le chemin pour aller à Dieu.

Dialogue avec le Christ

Bons anges, vous m’avez été donnés comme compagnons et guides sur la route de la vie et sur la route de la foi. Donnez-moi un peu de votre lumière et de votre force pour aimer, suivre et servir Jésus comme il m’appelle à le faire.

Résolution


Redire avec foi la prière à l’ange gardien : « Mon bon ange, ô vous qui êtes le gardien de mon corps et de mon âme, mon frère, mon guide, mon cher compagnon, mon très sage conseiller et mon très fidèle ami, qu'il est consolant pour moi de penser que je suis confié aux soins d'un Prince du ciel ! Quel respect je vous dois, sachant que je suis toujours en votre présence ! Je vous honore et je reconnais l'amour que vous me portez, et j'ai confiance en votre appui, puisque vous êtes toujours à mes côtés ! Gardez-moi, éclairez-moi, fortifiez-moi, retenez-moi aussi dans les tentations, et priez avec moi et pour moi. Faites enfin que je me sauve par votre aide, ainsi je pourrai vous remercier éternellement dans le Paradis. Ainsi soit-il. » (Prière à l’ange gardien).


SOURCE : Catholique .org




avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Thierry le Mar 29 Sep 2015 - 17:42

Ce jour est aussi la fête de tous les anges, celle des neuf chœurs angéliques, et pas uniquement celle des Archanges


LITANIES DES SAINTS ANGES
 
 
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus, écoutez nous.
Jésus, exaucez-nous.
Père céleste, vrai Dieu, ayez pitié de nous.
Fils de Dieu, rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Saint-Esprit, vrai Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de nous.
 
Sainte Marie, reine des Anges, priez pour nous.
Saint Michel, priez pour nous.
Saint Gabriel, priez pour nous.
Saint Raphaël, priez pour nous.
Saints Séraphins, priez pour nous.
Saints Chérubins, priez pour nous.
Saints Trônes, priez pour nous.
Saintes Dominations, priez pour nous.
Saintes Vertus, priez pour nous.
Saintes Puissances, priez pour nous.
Saintes Principautés, priez pour nous.
Saints Archanges, priez pour nous.
Saints Anges, priez pour nous.
 
Vous qui environnez le trône sublime et élevé du grand Dieu, priez pour nous.
Vous qui chantez incessamment devant Dieu, Saint, Saint, Saint, Dieu des armées, priez pour nous.
Vous qui dissipez nos ténèbres et éclairez nos esprits, priez pour nous.
Vous qui annoncez les choses divines, priez pour nous.
Vous qui avez de Dieu la charge de garder les hommes, priez pour nous.
Vous qui contemplez toujours la face du Père céleste, priez pour nous.
Vous qui avez une grande joie de la conversion d'un pécheur, priez pour nous.
Vous qui avez retiré le juste Lot du milieu des pécheurs, priez pour nous.
Vous qui montiez et descendiez par l'échelle de Jacob, priez pour nous.
Vous qui avez donné la loi de Dieu à Moïse sur la montagne de Sinaï, priez pour nous.
Vous qui avez annoncé la joie au monde en la naissance du Sauveur, priez pour nous.
Vous qui lui avez servi dans le désert, après son jeûne de quarante jours, priez pour nous.
Vous qui avez porté le Lazare au sein d'Abraham, priez pour nous.
Vous qui avez paru en habits blancs auprès du sépulcre de Jésus, priez pour nous.
Vous qui avez parlé au disciple aussitôt que Jésus fut monté au ciel, priez pour nous.
Vous qui accompagnez Jésus en son dernier jugement, priez pour nous.
Vous qui présentez nos oraisons à Dieu, priez pour nous.
Vous qui nous fortifiez au dernier combat, à l'heure de la mort, priez pour nous.
Vous qui tirez du purgatoire les âmes qui sont assez purgées, priez pour nous.
Vous qui faites les miracles par la puissance divine, priez pour nous.
Vous qui présidez aux États et monarchies, priez pour nous.
Vous qui avez délivré les amis de Dieu des prisons et autres dangers, priez pour nous.
Vous qui avez consolé les martyrs dans leurs tourments, priez pour nous.
Vous qui protégez d'un soin particulier les prélats et les princes, et tous les ordres et hiérarchies des bienheureux esprits, priez pour nous.
 
De tout malheur et danger, délivrez-nous, Seigneur.
De toute attaque et malice du démon, délivrez-nous, Seigneur.
De tout schisme et hérésie, délivrez-nous, Seigneur.
D'une mort soudaine et surprenante, délivrez-nous, Seigneur.
De la mort et damnation éternelle, délivrez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés dû monde, ayez pitié de nous, Seigneur.
 
V : Seigneur, exaucez ma prière.
R : Et que mes cris parviennent jusqu'à vous.
Oraison. Seigneur, qui partagez avec un ordre admirable les divers ministères et fonctions des anges et des hommes, accordez-nous, par votre grâce, que ceux qui assistent toujours dans le ciel en votre présence, pour vous servir, défendent aussi notre vie sur la terre. Ainsi soit-il.
 
 
PRIÈRE A TOUS LES ANGES
 
 
Ô anges si saints et si purs ! Esprits véritablement bienheureux, qui assistez devant votre Seigneur et qui contemplez avec une si grande joie le divin visage de ce Salomon céleste, qui vous a communiqué une sagesse si éclairée, qui vous a ennoblis de tant de prérogatives et vous a rendus dignes d'une gloire si éminente ; vous, dis-je, qui êtes ces brillantes étoiles qui paraissez avec tant d'éclat dans le ciel empyrée, répandez, je vous prie, dans mon âme vos bienheureuses influences. Conservez ma foi dans sa pureté, mon espérance dans sa fermeté, mes mœurs dans leur intégrité, et faites que j'avance toujours dans l'amour de Dieu et du prochain ; je vous prie encore, ô bienheureux anges, qu'il vous plaise, par votre céleste pouvoir, me conduire dans la voie de l'humilité, dont vous nous avez montré l'exemple dès vos heureux commencements, afin qu'après cette vie, je mérite de contempler avec vous la souveraine beauté du Père céleste et d'être mis en la place de quelqu'une de ces étoiles qui, par leur orgueil, sont autrefois tombées du ciel.
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 813
Age : 52
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mar 29 Sep 2015 - 19:32

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre





Mercredi 30 Septembre 2015

Saint Jérôme, Prêtre et Docteur de l’Église
Mort en 420. Un passionné des Saintes Écritures ! Auteur de la célèbre “Vulgate” (Traduction de la Bible en latin à partir des textes hébreux) et de très nombreux commentaires.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de Néhémie 2 : 1 à 8


« Si tel est le bon plaisir du roi, laisse-moi aller dans la ville où sont enterrés mes pères, et je la rebâtirai. »

Moi, Néhémie, j’étais alors échanson du roi.
La vingtième année du règne d’Artaxerxès, au mois de Nissane,
je présentai le vin et l’offris au roi.
Je n’avais jamais montré de tristesse devant lui,
mais ce jour-là, le roi me dit :
« Pourquoi ce visage triste ?
Tu n’es pourtant pas malade !
Tu as donc du chagrin ? »
Rempli de crainte, je répondis :
« Que le roi vive toujours !
Comment n’aurais-je pas l’air triste,
quand la ville où sont enterrés mes pères a été dévastée,
et ses portes, dévorées par le feu ? »
Le roi me dit alors :
« Que veux-tu donc me demander ? »
Je fis une prière au DIEU du CIEL, et je répondis au roi :
« Si tel est le bon plaisir du roi,
et si tu es satisfait de ton serviteur,
laisse-moi aller en Juda,
dans la ville où sont enterrés mes pères,
et je la rebâtirai. »
Le roi, qui avait la reine à côté de lui, me demanda :
« Combien de temps durera ton voyage ?
Quand reviendras-tu ? »
Je lui indiquai une date qu’il approuva,
et il m’autorisa à partir.
Je dis encore :
« Si tel est le bon plaisir du roi,
qu’on me donne des lettres pour les gouverneurs
de la province qui est à l’ouest de l’Euphrate,
afin qu’ils facilitent mon passage jusqu’en Juda ;
et aussi une lettre pour Asaph, l’inspecteur des forêts royales,
afin qu’il me fournisse du bois de charpente
pour les portes de la citadelle qui protégera la MAISON de DIEU,
le rempart de la ville, et la maison où je vais m’installer. »
Le roi me l’accorda,
car la MAIN BIENFAISANTE de mon DIEU était sur moi.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Assis au bord des fleuves à Babylone

[ Psaume 136 (137) ; entièrement ]



Psaume 136 (137) : 1 et 2, 3, 4 et 5, 6

R/ Que ma langue s’attache à mon palais
si je perds ton souvenir !


Au bord des fleuves de Babylone
nous étions assis et nous pleurions,
nous souvenant de Sion ;
aux saules des alentours
nous avions pendu nos harpes.
R/

C’est là que nos vainqueurs
nous demandèrent des chansons,
et nos bourreaux, des airs joyeux :
« Chantez-nous, disaient-ils,
quelque chant de Sion. »
R/

Comment chanterions-nous
un CHANT du SEIGNEUR
sur une terre étrangère ?
Si je t’oublie, Jérusalem,
que ma main droite m’oublie !
R/

Je veux que ma langue
s’attache à mon palais
si je perds ton souvenir,
si je n’élève Jérusalem,
au sommet de ma joie.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 57 à 62

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
J’ai tout perdu ; je considère tout comme des ordures,
afin de gagner un seul avantage, le CHRIST
et, en LUI, d’être reconnu Juste.
Alléluia.
(Ph 3, 8-9)




« Je TE suivrai partout où TU iras »

En ce temps-là,
en cours de route, un homme dit à JÉSUS :
« Je TE suivrai partout où TU iras. »
JÉSUS lui déclara :
« Les renards ont des terriers,
les oiseaux du ciel ont des nids ;
mais le FILS de l’Homme
n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

IL dit à un autre :
« Suis-Moi. »
L’homme répondit :
« SEIGNEUR, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. »
Mais JÉSUS répliqua :
« Laisse les morts enterrer leurs morts.
Toi, pars, et annonce le RÈGNE de DIEU. »

Un autre encore LUI dit :
« Je TE suivrai, SEIGNEUR ;
mais laisse-moi d’abord faire mes adieux
aux gens de ma maison. »
JÉSUS lui répondit :
« Quiconque met la main à la charrue,
puis regarde en arrière,
n’est pas fait pour le ROYAUME de DIEU. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=273

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=30/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mer 30 Sep 2015 - 8:47

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy    

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
sunny


Bible Jesus fish  Dove


****



Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mercredi 30 Septembre 2015


« Je te suivrai partout où tu iras »


Evangile selon St Luc, chapitre 9, 57-62


En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. »

Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. »

Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. »

Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Prière d'introduction

Ô mon Dieu, je viens me mettre en ta présence. Je viens t’écouter, parler avec toi, le roi des rois et le seul Dieu. Parce que tu m’appelles. Parle, ô Seigneur, ton serviteur écoute. Je crois que tu es présent ici, à mes côtés ; augmente ma foi. J’espère en la vie éternelle ; je l’attends avec joie et impatience, car je sais que tu l’as préparée pour moi. Augmente mon espérance. Je t’aime par-dessus toute chose, mais donne-moi de t’aimer aujourd’hui un peu plus.

Demande


Seigneur Jésus, augmente en moi le désir de te suivre !

Points de réflexion

1.« Le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête ».

Jésus-Christ répond à cet homme qui veut le suivre partout, vivre à ses côtés.


Ailleurs dans l’Évangile il est fait mention d’une maison de Jésus à Capharnaüm. Jésus a une maison, mais ce qu’il veut dire ici est simple : il n’est pas de ce monde.

« Mon Royaume n’est pas de ce monde » (Jn 18,36).

Son temps sur la terre n’est qu’un moment, le moment de la Rédemption. Cette terre n’est pas sa demeure, car il est son Créateur.

Comme il le dira plus tard à saint Pierre : « Là où je vais tu ne peux pas me suivre » (Jn 13,36).

Seul Jésus peut accomplir le salut de l’humanité.

Il est Dieu, seul lui peut pardonner et mourir pour les péchés du monde entier.

Celui qui veut suivre Jésus doit le savoir. Il ne suit pas seulement un être humain, car il marche aux côtés de son Dieu, Créateur et Sauveur.

2. « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu ».


Jésus passe sur la terre, et vient un moment où il appelle chaque homme à le suivre. Il nous invite à passer avec lui cette période sur la terre, ce moment de salut.
Comme Jésus est descendu sur terre quelques années pour nous sauver, ainsi chaque homme vit son temps ici-bas pour sauver son âme et conquérir le plus de cœurs possible pour le Royaume des Cieux.

La vie est un passage, un bref instant. Jésus le rappelle à cet homme : ne te préoccupe pas des morts.

L’important n’est pas la vie ici, mais l’éternité, le Royaume.

Considère-toi un pèlerin sur cette terre, et souviens-toi que ce pèlerinage terminera bientôt. Va donc annoncer le Royaume tant que tu peux !

3. « Laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison ».

Cet homme que Jésus appelle n’a pas compris qui est le Christ. Il s’attache encore à une maison sur la terre, à une famille terrestre, alors que Jésus a dit :

« Le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête ».

A ceux que Jésus appelle, Jésus propose son style de vie : faire du ciel leur unique demeure.

Faire des frères leur famille, et vivre passionnés par le salut des âmes, l’annonce du Royaume. Celui qui accepte l’invitation du Christ à le suivre partout où il ira, commence à vivre face à l’éternité.

Regarder en arrière serait préférer quelques années de vie éphémère à la joie et la paix éternelles !

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, mon roi et mon Dieu, tu es venu il y a 2000 ans sur cette terre pour me sauver, pour amener les hommes au ciel. Tu m’appelles aujourd’hui à vivre ce peu d’années d’existence à ta suite, à tes côtés. Montre-moi la grandeur de la vie éternelle ! Donne-moi de ne fonder mes attentes et mon espérance qu’en toi et ton éternité bienheureuse. Elle arrivera si vite ! Enflamme mon cœur de zèle pour annoncer ton Royaume à tant d’âmes qui ne te connaissent pas. Sois béni parce que tu m’as fait connaître ton salut. Jésus mon Roi, que ton Règne vienne !

Résolution

Aujourd’hui, en commençant chaque activité, je prendrai conscience que tout passe ici-bas : et je donnerai à chacune de mes actions une valeur d’éternité.



SOURCE : Catholique.org




avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mer 30 Sep 2015 - 18:57

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Jeudi 1er Octobre 2015

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus
Morte en 1897. Entrée au carmel de Lisieux à l’âge de 15ans, elle est à l’origine d’une spiritualité d’enfance spirituelle et d’abandon à l’amour de DIEU. Docteur de l’Église depuis 1997.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre d’Isaïe 66 : 10 à 14c


L’enfance spirituelle : “ Comme une mère console son enfant ”

10 Réjouissez-vous avec Jérusalem ! Exultez en elle, vous tous qui l’aimez ! Avec elle, soyez pleins d’allégresse, vous tous qui la pleuriez !
11 Alors, vous serez nourris de son lait, rassasiés de ses consolations ; alors, vous goûterez avec délices à l’abondance de sa gloire.
12 Car le SEIGNEUR le déclare : « Voici que Je dirige vers elle la paix comme un fleuve et, comme un torrent qui déborde, la gloire des nations. » Vous serez nourris, portés sur la hanche ; vous serez choyés sur ses genoux.
13 Comme un enfant que sa mère console, ainsi, Je vous consolerai. Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés.
14 Vous verrez, votre cœur sera dans l’allégresse ; et vos os revivront comme l’herbe reverdit. Le SEIGNEUR fera connaître SA PUISSANCE à ses serviteurs.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, j’ai le coeur sans prétention


Chant des pèlerinages, appartenant au recueil de David.


Psaume 130 (131) : 1, 2, 3

R/ Garde mon âme dans la paix près de TOI, mon DIEU

01 SEIGNEUR, je n'ai pas le coeur fier
ni le regard ambitieux ;
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.
R/

02 Non, mais je tiens mon âme
égale et silencieuse ;
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.
R/

03 Attends le SEIGNEUR, Israël,
maintenant et à jamais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 18 : 1 à 5

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, DIEU notre PÈRE, SEIGNEUR de l’Univers, TOI qui révèles aux petits les MYSTÈRES du ROYAUME.
Alléluia.




Devenir comme les petits enfants

01 À ce moment-là, les Disciples s’approchèrent de JÉSUS et LUI dirent : « Qui donc est le plus grand dans le ROYAUME des CIEUX ? »
02 Alors JÉSUS appela un petit enfant ; IL le plaça au milieu d’eux,
03 et IL déclara : « AMEN, Je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le ROYAUME des CIEUX.
04 Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le ROYAUME des CIEUX.
05 Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en MON NOM, il M’accueille, MOI.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=274

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/

















Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Jeu 1 Oct 2015 - 7:25

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
   sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Jeudi 1er Octobre 2015


Donner Jésus


Evangile selon St Luc, chapitre 10, 1-12


Après cela, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre.

Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.

Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.

Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.

Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.

Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : ?Le règne de Dieu s’est approché de vous.?

Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, allez sur les places et dites : ?Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous l’enlevons pour vous la laisser. Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché.?

Je vous le déclare : au dernier jour, Sodome sera mieux traitée que cette ville.

Prière d'introduction

Seigneur, je crois en toi. Je crois que tu es tout-puissant, et que tu agis dans le monde. Je viens à ta suite, Seigneur, c’est avec toi que je veux vivre cette journée.

Demande

Prendre conscience que je suis un témoin de Jésus.

Points de réflexion

1.Jésus va se faire aider de ses disciples pour annoncer le Royaume, et il les envoie donc dans différents endroits pour porter sa parole.

Et il leur donne plusieurs conseils qui, au-delà de simples conseils pratiques, nous montrent le chemin à suivre pour vivre comme chrétiens et faire connaître Jésus autour de nous.

L’Évangile nous dit que Jésus les envoie dans des localités où lui-même devait aller.

Voilà un premier point important, le chrétien, quand il parle de sa foi, quand il annonce la Bonne Nouvelle, ne parle pas en son nom, mais au nom de celui qui l’a envoyé.

Les chrétiens ne cherchent pas à se faire des propres disciples, mais à amener les autres à rencontrer Jésus.

La mission doit se vivre avec humilité, notre rôle n’est seulement qu’un rôle de préparation, le rôle principal, c’est celui de Jésus.

2. Et de fait, comme nous le montre la suite du passage, c’est cela la principale force des chrétiens, leur force vient seulement de Jésus.


Jésus indique à ses disciples de ne pas trop se préoccuper des choses matérielles (argent, sac, sandales,...) ni de chercher à se faire des relations avec le plus de personnes possibles.

Cette pauvreté, cette apparente faiblesse, cache en réalité la plus grande force.

En laissant Dieu agir à travers eux, les chrétiens s’appuient sur ce qu’il y a de plus puissant dans le monde : le pouvoir de Dieu lui-même.

Dieu aime à se choisir de faibles instruments. Il semble même, comme nous le montre l’histoire des saints, que plus l’instrument est petit, plus l’œuvre sera grande. De manière à ce qu’éclate au grand jour la puissance de Dieu.

3. Jésus demande aussi à ses disciples de guérir les malades et d’annoncer que le Royaume des Cieux est proche.

Il est important pour les chrétiens de se rappeler souvent quel est leur véritable trésor, ce qu’ils ont de plus précieux à offrir. La plus grande chose que les chrétiens puissent faire est de donner Jésus, de le faire connaître.

L’homme cherche éperdument à combler le vide qu’il y a dans son cœur dans le divertissement, le plaisir, le pouvoir,...

Mais il n’y a que Jésus qui puisse le combler, Jésus est le seul qui puisse guérir notre cœur malade.

C’est cela que nous devons donner au monde.

En connaissant Jésus, nous avons le meilleur, la seule chose nécessaire.

C’est cela qu’il nous fait avant tout partager, en faisant de notre vie un témoignage d’amour

Dialogue avec le Christ

Seigneur, viens prendre la première place dans ma vie. Viens remplir mes journées. Fais de moi ton fidèle témoin, apprends-moi à parler en ton nom, pour te faire connaître. Je veux devenir ton instrument. Qu’en me voyant et en m’écoutant les autres puissent voir en moi un témoin de ton amour et de ta miséricorde.

Résolution

Quand je parle de quelque chose que j’ai réussi, essayer de ne pas me mettre en avant mais donner à Dieu le véritable mérite.

SOURCE : Catholique.org





Jésus envoie Ses Disciples deux par deux
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Thierry le Jeu 1 Oct 2015 - 14:16

Pour nous, c à d pour notre diocèse de Rouen, on ne peut fêter en Eglise la fête de notre chère sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, et cela m'afflige beaucoup !
En effet, notre diocèse nous impose de fêter la dédicace de la cathédrale de Rouen, dédiée à Notre Dame.

Pour nous, ce sera à la messe de samedi matin, le 3 octobre.
Mais je me console, si je puis dire, par le fait que l'après midi de ce 03 octobre aura lieu la célébration de la "Pluie de pétales de roses" promis par la petite Thérèse,  au sein de la maison diocésaine, qui abrite la communauté des béatitudes.

Et de plus, avec mon épouse, d'ici un quart d'heure, nous allons "fêter" à notre manière ce jour de la fête de Ste Thérèse, en allant à la basilique du Précieux Sang de Fécamp, ou est conservé une petite fiole renfermant, d'après le tradition, quelques gouttes du Saint Sang de Jésus.
Je vous prend toutes et tous dans mon cœur, ainsi que toutes vos intentions de prières, et tous les vôtres.
En Union de prière.
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 813
Age : 52
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Jeu 1 Oct 2015 - 19:09

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Vendredi 2 Octobre 2015


Les Saints Anges Gardiens

L’Église fait mémoire aujourd’hui des Saints Anges Gardiens, auxquels DIEU a confié la mission d’assurer auprès des hommes une présence fraternelle.


26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de l'Exode 23 : 20 à 23a


« Je vais envoyer un Ange devant toi »

Au Sinaï, Moïse transmettait au peuple les PAROLES du SEIGNEUR :
20 « Je vais envoyer un Ange devant toi pour te garder en chemin et te faire parvenir au lieu que Je t’ai préparé.
21 Respecte sa présence, écoute sa voix. Ne lui résiste pas : il ne te pardonnerait pas ta révolte, car MON NOM est en LUI.
22 Mais si tu écoutes parfaitement sa voix, si tu fais tout ce que Je dirai, Je serai l’ennemi de tes ennemis, et l’adversaire de tes adversaires.
23 Mon Ange marchera devant toi.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








A l’ABRI chez le DIEU TRÈS-HAUT


[Psaume 90 (91), entièrement]



Psaume 90 (91) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6, 10 et 11


R/ Le SEIGNEUR a donné l’ORDRE à Ses Anges de veiller sur chacun de tes pas.

01 Quand je me tiens sous l'ABRI du TRÈS-HAUT
et repose à l'OMBRE du PUISSANT,
02 je dis au SEIGNEUR : « Mon REFUGE,
mon REMPART, mon DIEU, dont je suis sûr ! »
R/

03 C'est LUI qui te sauve des filets du chasseur
et de la peste maléfique ;
04 IL te couvre et te protège.
Tu trouves sous SON AILE un REFUGE :
SA FIDÉLITÉ est une ARMURE, un BOUCLIER.
R/

05 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole au grand jour,
06 ni la peste qui rôde dans le noir,
ni le fléau qui frappe à midi.
R/

10 Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher
de ta demeure :
11 IL donne mission à Ses Anges
de te garder sur tous tes chemins.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 18 : 1 à 5, 10

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Tous les Anges du SEIGNEUR, bénissez le SEIGNEUR :
à LUI, HAUTE GLOIRE, LOUANGE ÉTERNELLE !
Alléluia.
(Dn 3, 58)




« Leurs Anges voient la FACE de MON PÈRE »

01 À ce moment-là, les Disciples s’approchèrent de JÉSUS et LUI dirent : « Qui donc est le plus grand dans le ROYAUME des CIEUX ? »
02 Alors JÉSUS appela un petit enfant ; IL le plaça au milieu d’eux,
03 et IL déclara : « AMEN, Je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le ROYAUME des CIEUX.
04 Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus Grand dans le ROYAUME des CIEUX.
05 Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en MON NOM, il M’accueille, MOI.
10 Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, Je vous le dis, leurs Anges dans les CIEUX voient sans cesse la FACE de MON PÈRE qui est aux CIEUX.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=275

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Ven 2 Oct 2015 - 7:18

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Vendredi 2 Octobre 2015


Transparent comme un ange


Evangile selon St Matthieu, chapitre 18, 1-10


À ce moment-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? »
Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.

Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi.

Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.
Prière d'introduction

Seigneur, viens en mon cœur. Viens habiter en moi. Tu es le seul qui puisse changer mon cœur. Tu es le seul qui puisse transformer mes ténèbres en lumière.

Demande

Un cœur pur.

Points de réflexion

1.Dans ce passage de l’Évangile de Matthieu, les apôtres demandent à Jésus qui sera le plus grand dans le Royaume des Cieux, et Jésus, comme nous le relatent d’autres passages de l’Évangile, prend un enfant près de lui, pour leur montrer à quoi il faut ressembler pour pouvoir entrer dans le Royaume.

Il parle ensuite des anges des petits, qui sont constamment devant la face de Dieu.

Cela peut nous donner une occasion de réfléchir un peur sur ce que sera le Royaume des cieux, le ciel.

2. Jésus nous met ici en garde contre le mépris.

Dans le Royaume des cieux, il ne pourra pas y avoir de mépris.

Il ne pourra y avoir dans les cœurs ni haine, ni mauvaise estime des autres.

Ceux qui se considèrent supérieurs aux autres ne pourront pas y entrer.

Telle est l’une des conditions indispensables pour que la paix et l’amour règnent sans partage dans le ciel.

Voilà pourquoi notre cœur a besoin d’être purifié, d’être vidé de toutes les haines, les rancœurs, les mépris, les sentiments de supériorité que nous pouvons avoir.

Contempler l’harmonie et la paix qu’il y aura dans le ciel doit nous pousser à vouloir toujours purifier notre cœur de toute trace d’orgueil ou d’égoïsme.

3. Lorsque l’on essaie d’imaginer un ange, il arrive parfois qu’on le représente avec un corps transparent.

Cette image, bien que trop « anthropomorphique », représente sans doute une profonde réalité : au ciel nous serons des êtres transparents, mais ce ne sera pas notre corps, mais notre âme qui sera transparente, ce qu’il y a dans notre cœur.

Il est donc très important de le rendre pur, de le laisser se remplir d’amour.

Tous nos mauvais désirs et nos mauvaises intentions que nous pouvons cacher en ce monde, tout cela devra paraître au grand jour après notre mort.

Faisons donc tout ce que nous pouvons pour être des êtres emplis de lumière, et non de ténèbres.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, pour toi tout est possible. Je sais bien que par mes propres forces je ne pourrai pas purifier mon cœur. Mais j’ai confiance en toi. Ton précieux sang répandu pour moi me lave de tous mes péchés.

Résolution

Essayer d’avoir des bonnes pensées envers une personne que je n’estime pas beaucoup.


SOURCE : Catholique.org



avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 2 Oct 2015 - 19:14

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Samedi 3 Octobre 2015

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Baruc 4 : 5 à 12, 27 à 29


« CELUI qui a fait venir sur vous ces calamités fera venir sur vous la JOIE ÉTERNELLE »

Courage, mon peuple,
toi qui es la part d’Israël réservée à DIEU !
Vous avez été vendus aux nations païennes,
mais ce n’était pas pour votre anéantissement ;
vous avez excité la colère de DIEU :
c’est pour cela que vous avez été livrés à vos adversaires.
Car vous avez irrité votre CRÉATEUR
en offrant des sacrifices aux démons et non à DIEU.
Vous avez oublié le DIEU ÉTERNEL,
LUI qui vous a nourris.
Vous avez aussi attristé Jérusalem,
elle qui vous a élevés,
car elle a vu fondre sur vous la colère qui vient de DIEU,
et elle a dit :
« Écoutez, voisines de Sion,
DIEU m’a infligé un deuil cruel.
J’ai vu la captivité
que l’ÉTERNEL a infligée à mes fils et à mes filles.
Je les avais élevés dans la joie,
je les ai laissés partir dans les larmes et le deuil.
Que nul ne se réjouisse de mon sort,
à moi qui suis veuve et délaissée par tout le monde.
J’ai été abandonnée
à cause des péchés de mes enfants,
parce qu’ils se sont détournés de la LOI de DIEU.
Courage, mes enfants, criez vers DIEU !
CELUI qui vous a infligé l’épreuve se souviendra de vous.
Votre pensée vous a égarés Loin de DIEU ;
une fois convertis,
mettez dix fois plus d’ardeur à LE chercher.
Car CELUI qui a fait venir sur vous ces calamités
fera venir sur vous la JOIE ÉTERNELLE,
en assurant votre SALUT. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








L’amour que j’ai pour TON TEMPLE


Du répertoire du chef de chorale et du recueil de David; accompagnement sur guitares.

Psaume 68 (69) ; entièrement ]



Psaume 68 (69) : 33 à 35, 36 et 37

R/ Le SEIGNEUR écoute les humbles.

Les pauvres L’ont vu, ils sont en fête :
« VIE et JOIE, à vous qui cherchez DIEU ! »
Car le SEIGNEUR écoute les humbles,
IL n’oublie pas les siens emprisonnés.
Que le CIEL et la Terre LE célèbrent,
les mers et tout leur peuplement !
R/

Car DIEU viendra sauver Sion
et rebâtir les villes de Juda.
IL en fera une habitation, un héritage :
patrimoine pour les descendants de ses serviteurs,
demeure pour ceux qui aiment SON NOM.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 17 à 24

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR du CIEL et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits
les MYSTÈRES du ROYAUME !
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« Réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les CIEUX »

En ce temps-là,
les 72 disciples que JÉSUS avait envoyés
revinrent tout joyeux, en disant :
« SEIGNEUR, même les démons
nous sont soumis en TON NOM. »
JÉSUS leur dit :
« Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair.
Voici que Je vous ai donné le pouvoir
d’écraser serpents et scorpions,
et sur toute la puissance de l’Ennemi :
absolument rien ne pourra vous nuire.
Toutefois, ne vous réjouissez pas
parce que les esprits vous sont soumis ;
mais réjouissez-vous
parce que vos noms se trouvent inscrits dans les CIEUX. »

À l’heure même, JÉSUS exulta de JOIE sous l’ACTION de l’ESPRIT SAINT,
et IL dit :
« PÈRE, SEIGNEUR DU CIEL et de la Terre,
Je proclame TA LOUANGE :
ce que TU as caché aux sages et aux savants,
TU l’as révélé aux tout-petits.
Oui, PÈRE, TU l’as voulu ainsi dans TA BIENVEILLANCE.
Tout M’a été remis par MON PÈRE.
Personne ne connaît qui est le FILS, sinon le PÈRE ;
et personne ne connaît qui est le PÈRE, sinon le FILS
et celui à qui le FILS veut le révéler. »

Puis IL se tourna vers Ses Disciples
et leur dit en particulier :
« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Car, Je vous le déclare :
beaucoup de Prophètes et de rois
ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=276

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=03/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Sam 3 Oct 2015 - 7:35

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
sunny


Bible Jesus fish  Dove

*****


Méditation sur l’ Evangile du Jour :  Samedi 03 Octobre 2015


La véritable joie



Evangile selon St Luc, chapitre 10, 17-24


Les soixante-douze disciples revinrent tout joyeux, en disant : « Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom. »

Jésus leur dit : « Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair. Voici que je vous ai donné le pouvoir d’écraser serpents et scorpions, et sur toute la puissance de l’Ennemi : absolument rien ne pourra vous nuire.

Toutefois, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »

À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.

Tout m’a été remis par mon Père. Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ; et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »

Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !

Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. »

Prière d'introduction

Seigneur, je suis tout petit devant toi. Pourtant je sais que tu es là près de moi, que tu m’écoutes et que tu veux me parler. Viens en mon cœur, Seigneur.

Demande

Avoir un cœur humble.

Points de réflexion

1.Dans ce passage nous retrouvons les disciples, que Jésus avait envoyés en mission dans les villes et villages, qui reviennent, après avoir annoncé la venue de Jésus, accompli des guérisons et chassé des démons.

Et ils reviennent dans la joie, contents d’avoir pu accomplir toutes ces merveilleuses choses. Jésus leur rappelle alors que c’est en son nom et grâce à son pouvoir qu’ils ont pu faire tout cela.

Et s’ils n’avaient rien à craindre ce n’était pas à cause de leur propre talent, mais bien parce qu’ils venaient au nom de Jésus, et que c’est lui qui les protégeait.

2. Mais Jésus continue en leur disant de ne pas se réjouir à cause de tout cela, mais à cause du fait que leur nom est inscrit dans les cieux.


Et à ce moment Jésus lui-même se met à exulter de joie et à proclamer que ce qui était caché aux sages et aux savants, le Père a bien voulu le révéler aux tout-petits.

Quel est donc cette chose que les savants ne peuvent pas découvrir mais que les simples peuvent connaître ?

Il dit alors que personne ne peut connaître Dieu, sinon celui à qui cela est révélé.

Voilà la connaissance à laquelle seuls les petits et les humbles peuvent accéder : la connaissance de Dieu. Dieu est infini, infiniment supérieur à nous.

Toute la science du monde ne peut pas nous permettre de le connaître.

Nous ne pouvons le connaître seulement s’il se révèle à nous.

Et Dieu se révèle aux petits et aux humbles, parce qu’ils ont un cœur capable d’accueillir cette révélation.

L’humilité n’est pas une question d’intelligence, de pouvoir ou d’argent.

Tout le monde peut être humble, quel que soit sa condition. L’humilité, c’est avant tout savoir ouvrir son cœur à la présence de Dieu, savoir reconnaître son créateur.

3. Pour un chrétien, la vie est donc au bout du compte assez simple.

Le bonheur ne dépend pas de ce que nous pouvons ou de ce que nous savons faire, du nombre de malades que nous pouvons guérir ou de démons que nous pouvons chasser.

Notre joie vient de Jésus, notre Sauveur. C’est une joie toute simple, mais la plus grande joie qu’il peut y avoir.

La joie de se savoir aimer, de savoir que Dieu nous aime d’un amour infini et qu’il n’attend qu’une seule chose : que nous lui ouvrions notre cœur pour qu’il puisse y entrer, sécher toute larme de nos yeux, et nous conduire avec lui au Royaume des cieux.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, merci de me donner tout ce dont j’ai besoin. Tu te donnes à moi, et je n’ai rien besoin de plus. C’est toi qui es tout mon bien. L’amour m’unit à toi, ton amour remplit mon cœur. C’est près de toi que je suis heureux. Reste près de moi Seigneur.

Résolution

Demander chaque jour à Jésus la grâce d’avoir un cœur humble.


SOURCE : Catholique.org




avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 4 Oct 2015 - 8:35

Bonjour Maud Livre
Bonjour Lumen, Livre
Bonjour tous artisans de paix Livre
Bonjour François_1 Livre
Bonjour caillon Livre

Bonjour à toutes et à tous Livre





Dimanche 4 Octobre 2015

27ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B







<iframe width="420" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/WaJ7DUTBPy4" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>






Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre de la Genèse 2 : 18 à 24


« Tous deux ne feront plus qu’un »

Le SEIGNEUR DIEU dit :
« Il n’est pas bon que l’homme soit seul.
Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. »
Avec de la terre, le SEIGNEUR DIEU modela
toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel,
et IL les amena vers l’homme
pour voir quels noms il leur donnerait.
C’étaient des êtres vivants,
et l’homme donna un nom à chacun.
L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux,
aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs.
Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde.
Alors le SEIGNEUR DIEU fit tomber sur lui un sommeil mystérieux,
et l’homme s’endormit.
Le SEIGNEUR DIEU prit une de ses côtes,
puis IL referma la chair à sa place.
Avec la côte qu’IL avait prise à l’homme,
IL façonna une femme
et IL l’amena vers l’homme.
L’homme dit alors :
« Cette fois-ci, voilà l’os de mes os
et la chair de ma chair !
On l’appellera femme – Ishsha –,
elle qui fut tirée de l’homme – Ish. »
À cause de cela,
l’homme quittera son père et sa mère,
il s’attachera à sa femme,
et tous deux ne feront plus qu’un.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur des fidèles

Chant des pèlerinages.



Psaume 127 (128) : 1 et 2, 3, 4 à 6

R/ Que le SEIGNEUR nous bénisse
tous les jours de notre vie !


Heureux qui craint le SEIGNEUR
et marche selon SES VOIES !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !
R/


Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.
R/


Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.
De Sion, que le SEIGNEUR te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie,
et tu verras les fils de tes fils. Paix sur Israël.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 127 (128) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/mXYp









(Deuxième lecture)
Lettre aux Hébreux 2 : 9 à 11


« CELUI qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés doivent tous avoir MÊME ORIGINE »

Frères,
JÉSUS, qui a été abaissé un peu au-dessous des Anges,
nous le voyons COURONNÉ DE GLOIRE et D’HONNEUR
à cause de SA PASSION et de Sa Mort.
Si donc IL a fait l’expérience de la mort,
c’est, par GRÂCE DE DIEU, au profit de tous.
CELUI pour QUI et par QUI tout existe
voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la GLOIRE ;
c’est pourquoi il convenait qu’IL mène à SA PERFECTION, par des souffrances,
CELUI qui est à l’ORIGINE de leur SALUT.
Car CELUI qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés
doivent tous avoir MÊME ORIGINE ;
pour cette raison,
JÉSUS n’a pas honte de les appeler ses frères.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 10 : 2 à 16

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Si nous nous aimons les uns les autres,
DIEU demeure en nous ;
en nous, SON AMOUR atteint la PERFECTION.

Alléluia.
(1 Jn 4, 12)




« Ce que DIEU a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

En ce temps-là,
des pharisiens abordèrent JÉSUS
et, pour LE mettre à l’épreuve, ils LUI demandaient :
« Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »
JÉSUS leur répondit :
« Que vous a prescrit Moïse ? »
Ils LUI dirent :
« Moïse a permis de renvoyer sa femme
à condition d’établir un acte de répudiation. »
JÉSUS répliqua :
« C’est en raison de la dureté de vos cœurs
qu’il a formulé pour vous cette règle.
Mais, au commencement de la création,
DIEU les fit homme et femme.
À cause de cela,
l’homme quittera son père et sa mère,
il s’attachera à sa femme,
et tous deux deviendront une seule chair.
Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.
Donc, ce que DIEU a uni,
que l’homme ne le sépare pas ! »
De retour à la maison,
les Disciples L’interrogeaient de nouveau sur cette question.
IL leur déclara :
« Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre
devient adultère envers elle.
Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre,
elle devient adultère. »

Des gens présentaient à JÉSUS des enfants
pour qu’IL pose la main sur eux ;
mais les Disciples les écartèrent vivement.
Voyant cela, JÉSUS se fâcha et leur dit :
« Laissez les enfants venir à Moi,
ne les empêchez pas,
car le ROYAUME de DIEU est à ceux qui leur ressemblent.
AMEN, Je vous le dis :
celui qui n’accueille pas le ROYAUME de DIEU
à la manière d’un enfant
n’y entrera pas. »
IL les embrassait
et les bénissait en leur imposant les MAINS.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=04/10/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Dim 4 Oct 2015 - 8:36

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que ce Saint Dimanche soit béni et éclairé par la divine Lumière
  sunny


Church Bible  Jesus fish   Dove


****


Méditation sur  l‘ Evangile du jour : Dimanche 04 Octobre 2015


Le mariage, chemin d’amour


Evangile selon St Marc, chapitre 10, 2-16


Des pharisiens l’abordèrent et, pour le mettre à l’épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »

Jésus leur répondit : « Que vous a prescrit Moïse ? »

Ils lui dirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition d’établir un acte de répudiation. »

Jésus répliqua : « C’est en raison de la dureté de vos cœurs qu’il a formulé pour vous cette règle.

Mais, au commencement de la création, Dieu les fit homme et femme. À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas

De retour à la maison, les disciples l’interrogeaient de nouveau sur cette question.

Il leur déclara : « Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre devient adultère envers elle. Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre, elle devient adultère. »

Des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement.

Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.

Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. »

Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.

Prière d'introduction

Seigneur, je crois en toi. Tu as les paroles de vie éternelle. Tu as les paroles de vérité. Aide-moi à comprendre ton enseignement, aide-moi à vivre dans la vérité
.
Demande


Demander un cœur qui grandisse chaque jour dans l’amour.

Points de réflexion

1.Jésus nous parle ici, suite à une question des pharisiens, de la question du mariage.

La Loi de Moïse permettait à un homme de répudier sa femme, mais Jésus leur dit que ceci est une concession à la dureté des hommes, mais qu’il ne devrait pas en être ainsi.

Peu après, les disciples demandent à Jésus de s’expliquer encore sur le sujet.

Et Jésus réaffirme, de manière encore plus claire, l’indissolubilité du mariage.

Quand on se marie, on le fait pour toute la vie, on ne s’engage pas pour « un certain temps ».

Mais cela, comme le montre la pratique qui était en cours chez les juifs, est très difficile.

Seul avec le secours de Dieu, avec la prière commune, cette fidélité devient possible.

2. Deux personnes qui s’aiment, surtout au début, peuvent avoir tendance à s’idéaliser l’un l’autre, l’autre pouvant devenir une sorte d’idole, un absolu.

Or l’une des clés d’un mariage chrétien qui va durer se trouve dans le fait de se rendre compte que cet amour si fort qu’il y a entre eux doit sortir, se diffuser.
Pour que cet amour dure, cela est indispensable.

Et de fait Jésus parle, juste après le passage sur le mariage, des enfants, qui sont un modèle pour ceux qui veulent entrer dans le Royaume des cieux.

Dans les enfants, mais aussi dans la famille de l’un et de l’autre, dans l’entourage, avec les voisins, l’amour des époux peut grandir. Si c’est un véritable amour, il ne peut pas rester fermer sur lui-même, il ne peut que s’étendre, se propager.

3. Mais surtout, l’homme et la femme doivent grandir ensemble dans l’amour de Dieu.

Vivre dans la vérité de l’amour, c’est savoir que sa femme, son mari, n’est pas Dieu.

Il ne pourra jamais remplir mon cœur complètement, même si au début il peut sembler que si. Le mariage chrétien trouve son véritable accomplissement et sa véritable plénitude quand les deux époux s’aident l’un et l’autre à aimer Dieu de plus en plus.

C’est alors, et seulement alors, que l’amour qu’il y a entre les époux trouve tout son sens, se réalise dans toute sa vérité.

Dieu m’a donné cet homme, cette femme, et il nous a mis ensemble, pour que l’un et l’autre nous nous aidions, ainsi que nos enfants, et notre entourage, à accomplir la plus grande tâche que nous ayons à réaliser : mener à bien notre pèlerinage terrestre, qui nous conduira dans le Royaume des cieux.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, merci de ton amour. C’est toi qui es mon modèle, toi qui m’as aimé jusqu’à mourir pour moi sur la croix. Apprends-moi à aimer ! Apprends-moi à te faire aimer, toi qui es le seul qui puisse remplir le cœur de tous les hommes

Résolution

Prier pour la fidélité des époux chrétiens.


SOURCE : Catholique.org





Sacralité du Mariage et de la Famille
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 4 Oct 2015 - 19:31

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Lundi 5 Octobre 2015

De la férie

27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Jonas 1 : 1 à 16 , 2 : 1 et 11


« Jonas se leva, mais pour s’enfuir loin de la FACE du SEIGNEUR »

La PAROLE du SEIGNEUR fut adressée à Jonas, fils d’Amittaï :
« Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne,
et proclame que sa méchanceté est montée jusqu’à Moi. »
Jonas se leva, mais pour s’enfuir à Tarsis,
loin de la FACE du SEIGNEUR.
Descendu à Jaffa, il trouva un navire en partance pour Tarsis.
Il paya son passage et s’embarqua pour s’y rendre,
loin de la FACE du SEIGNEUR.
Mais le SEIGNEUR lança sur la mer un vent violent,
et il s’éleva une grande tempête,
au point que le navire menaçait de se briser.
Les matelots prirent peur ;
ils crièrent chacun vers son dieu
et, pour s’alléger, lancèrent la cargaison à la mer.
Or, Jonas était descendu dans la cale du navire,
il s’était couché et dormait d’un sommeil mystérieux.
Le capitaine alla le trouver et lui dit :
« Qu’est-ce que tu fais ? Tu dors ?
Lève-toi ! Invoque ton DIEU.
Peut-être que ce DIEU s’occupera de nous
pour nous empêcher de périr. »
Et les matelots se disaient entre eux :
« Tirons au sort
pour savoir à qui nous devons ce malheur. »
Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Jonas.
Ils lui demandèrent :
« Dis-nous donc d’où nous vient ce malheur.
Quel est ton métier ? D’où viens-tu ?
Quel est ton pays ? De quel peuple es-tu ? »
Jonas leur répondit :
« Je suis hébreu, moi,
je crains le SEIGNEUR, le DIEU DU CIEL,
qui a fait la mer et la terre ferme. »
Les matelots furent saisis d’une grande peur
et lui dirent :
« Qu’est-ce que tu as fait là ? »
Car ces hommes savaient, d’après ce qu’il leur avait dit,
qu’il fuyait la FACE du SEIGNEUR.
Ils lui demandèrent :
« Qu’est-ce que nous devons faire de toi,
pour que la mer se calme autour de nous ? »
Car la mer était de plus en plus furieuse.
Il leur répondit :
« Prenez-moi, jetez-moi à la mer,
pour que la mer se calme autour de vous.
Car, je le reconnais, c’est à cause de moi
que cette grande tempête vous assaille. »
Les matelots ramèrent pour regagner la terre,
mais sans y parvenir,
car la mer était de plus en plus furieuse autour d’eux.
Ils invoquèrent alors le SEIGNEUR :
« Ah ! SEIGNEUR,
ne nous fais pas mourir à cause de cet homme,
et ne nous rends pas responsables de la mort d’un innocent,
car TOI, TU ES LE SEIGNEUR :
ce que TU as voulu, TU l’as fait. »
Puis ils prirent Jonas et le jetèrent à la mer.
Alors la fureur de la mer tomba.
Les hommes furent saisis par la Crainte du SEIGNEUR ;
ils LUI offrirent un sacrifice accompagné de vœux.
Le SEIGNEUR donna l’ORDRE à un grand poisson
d’engloutir Jonas.
Jonas demeura dans les entrailles du poisson
trois jours et trois nuits.
Alors le SEIGNEUR parla au poisson,
et celui-ci rejeta Jonas sur la terre ferme.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








La prière de Jonas

Cantique de Jonas

Jonas ; 2 : 1 à 11 entièrement ]



Jonas 2 : 3, 4, 5, 8

R/ TU retires ma vie de la fosse,
SEIGNEUR mon DIEU.


Dans ma détresse, je crie vers le SEIGNEUR,
et LUI me répond ;
du ventre des enfers j’appelle :
TU écoutes ma voix.
R/

TU m’as jeté au plus profond du cœur des mers,
et le flot m’a cerné ;
TES ONDES et TES VAGUES ensemble
ont passé sur moi.
R/

Et je dis : me voici rejeté
de devant TES YEUX ;
pourrai-je revoir encore
TON TEMPLE SAINT ?
R/

Quand mon âme en moi défaillait,
je me souvins du SEIGNEUR ;
et ma prière parvint jusqu’à TOI
dans TON TEMPLE SAINT.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 25 à 37

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un COMMANDEMENT NOUVEAU,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez-vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.
(cf. Jn 13, 34)




« Qui est mon prochain ? »

En ce temps-là,
voici qu’un docteur de la Loi se leva
et mit JÉSUS à l’épreuve en disant :
« MAÎTRE, que dois-je faire
pour avoir en héritage la VIE ÉTERNELLE ? »
JÉSUS lui demanda :
« Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ?
Et comment lis-tu ? »
L’autre répondit :
« Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU
de tout ton cœur, de toute ton âme,
de toute ta force et de toute ton intelligence,
et ton prochain comme toi-même. »

JÉSUS lui dit :
« Tu as répondu correctement.
Fais ainsi et tu vivras. »
Mais lui, voulant se justifier,
dit à JÉSUS :
« Et qui est mon prochain ? »
JÉSUS reprit la PAROLE :
« Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho,
et il tomba sur des bandits ;
ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups,
s’en allèrent, le laissant à moitié mort.
Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ;
il le vit et passa de l’autre côté.
De même un lévite arriva à cet endroit ;
il le vit et passa de l’autre côté.
Mais un Samaritain, qui était en route,
arriva près de lui ;
il le vit et fut saisi de compassion.
Il s’approcha, et pansa ses blessures
en y versant de l’huile et du vin ;
puis il le chargea sur sa propre monture,
le conduisit dans une auberge
et prit soin de lui.
Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent,
et les donna à l’aubergiste, en lui disant :
“Prends soin de lui ;
tout ce que tu auras dépensé en plus,
je te le rendrai quand je repasserai.”
Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain
de l’homme tombé aux mains des bandits ? »
Le docteur de la Loi répondit :
« Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. »
JÉSUS lui dit :
« Va, et toi aussi, fais de même. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=278

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=05/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Lun 5 Oct 2015 - 6:58

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Lundi 05 Octobre  2015


La miséricorde est concrète

Evangile selon St Luc, chapitre 10, 25-37

Et voici qu’un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Et comment lis-tu ? »

L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même. »

Jésus lui dit : « Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras. »

Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? »

Jésus reprit la parole : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté.

De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté.

Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.

Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : ?Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.?

Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits ? »

Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »

Prière d'introduction

« Sois adorée, ô très Sainte Trinité, maintenant et en tout temps. Sois adorée dans toutes tes œuvres et toutes tes créatures. Que soit admirée et louée, ô Dieu, la grandeur de ta Miséricorde » (Sainte Faustine Kowalska). Au nom du Père...

Demande

Sainte Faustine, apôtre de la miséricorde divine, que par ton intercession nous puissions fixer notre regard sur la miséricorde, afin de devenir nous aussi signe efficace de l’agir du Père.

Points de réflexion

1.« À la racine des montagnes j’étais descendu, en un pays dont les verrous étaient tirés sur moi pour toujours.

Mais de la fosse tu as fait remonter ma vie, Seigneur, mon Dieu » (Jon 2, 7).

Dans l’Ancien Testament Jonas est un symbole, un témoin de la miséricorde du Seigneur qui fait renaître la vie et le salut là où l’homme avait refusé librement d’accepter son projet.

Par sa Résurrection le troisième jour Jésus a vaincu définitivement la mort et le péché comme manifestation éclatante de la miséricorde infinie du Père.

Dans la parabole du bon Samaritain Jésus nous montre que la miséricorde n’est pas seulement la caractéristique de l’agir de Dieu, mais aussi le critère pour reconnaître les véritables enfants de Dieu, la mesure pour comprendre si nous agissons comme d’authentiques prochains pour nos frères :

« Lequel de ces trois, à ton avis, s’est montré le prochain de l’homme tombé aux mains des brigands ?

Il dit : ?

Celui-là qui a exercé la miséricorde envers lui’ » (Lc 10,36-37).

Le commandement de Jésus à la fin de la parabole est clair : maintenant va et fais que la miséricorde de Dieu se concrétise dans ta vie.

2. À deux mois de l’ouverture du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde et en cette fête de sainte Faustine, l’évangéliste Luc vient nous dire que la miséricorde est discours concret, une parole qui a sens quand elle devient concrète :

« La miséricorde de Dieu n’est pas une idée abstraite, mais une réalité concrète à travers laquelle il révèle son amour comme celui d’un père et d’une mère qui se laissent émouvoir au plus profond d’eux-mêmes par leur fils » (Misericordiae Vultus).

Jésus nous décrit l’image d’un homme bon et miséricordieux comme le Père qui ne prend pas en considération si son prochain, tombé au milieu de brigands, est juif, grec, bon ou méchant. Comme le Père qui fait pleuvoir sur les bons et les méchants, il prend soin de son frère sans rien demander.

Cet homme est tout d’abord Jésus lui-même, visage de la miséricorde du Père, « le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de son péché » (Misericordiae Vultus).

À ce propos, saint Grégoire de Nysse commente ce passage de l’Évangile de manière suggestive :

« C’est le Verbe qui avec son corps, c’est-à-dire sa monture, s’est trouvé dans le lieu de la misère de l’homme ; il a soigné ses blessures, il l’a fait reposer sur sa propre monture et lui a donné comme abri sa propre miséricorde, où tous ceux qui peinent et ploient sous le fardeau trouvent le repos (Mt 11,28) [...]

Celui qui trouve son abri en cette miséricorde du Christ reçoit de lui deux pièces d’argent, dont l’une est d’aimer Dieu de toute son âme, l’autre d’aimer son prochain comme soi-même, selon la réponse du docteur de la Loi (Mc 12,30s).

Mais puisque ?ce ne sont pas ceux qui écoutent la Loi qui sont justes devant Dieu, mais ceux qui la mettent en pratique’ (Rm 2,13),

il faut non seulement recevoir ces deux pièces d’argent..., mais apporter aussi sa contribution personnelle par ses œuvres pour l’accomplissement de ces deux commandements.

C’est pourquoi le Seigneur dit à l’hôtelier que tout ce qu’il aura fourni pour le soin du blessé, il le lui rendra, lors de son second avènement, à la mesure de son zèle ».

3. La miséricorde s’incarne et devient concrète dans les œuvres dites de miséricorde :

« La prédication de Jésus nous dresse le tableau de ces œuvres de miséricorde, pour que nous puissions comprendre si nous vivons, oui ou non, comme ses disciples » (Misericordiae Vultus).

Et en même temps, ces œuvres nous montrent l’unité profonde entre les deux commandements qui sont au cœur de l’Évangile, car « c’est dans chacun de ces ?plus petits’ que le Christ est présent.

Sa chair devient de nouveau visible en tant que corps torturé, blessé, flagellé, affamé, égaré... pour être reconnu par nous, touché et assisté avec soin » comme l’a fait le bon samaritain.

Dialogue avec le Christ

« Ô Jésus ! Qui comprendra ton amour et ton insondable miséricorde envers nous ! Ô prisonnier de l’amour, j’enferme mon pauvre cœur dans ce tabernacle pour qu’il t’adore sans cesse nuit et jour ; je ne connais aucun obstacle à cette adoration et même quand je serai éloignée physiquement, mon cœur sera toujours avec toi. Rien ne peut mettre de barrières à mon amour pour toi. Les obstacles n’existent pas pour moi. Ô mon Jésus, je vais te consoler de toutes les ingratitudes, blasphèmes, froideurs, haines et sacrilèges des impies. Ô Jésus, je désire brûler comme une offrande pure, immolée devant le trône de ton abaissement, te priant sans cesse pour les pécheurs agonisants » (Sainte Faustine).

Résolution

Choisir une œuvre de miséricorde et la mettre en pratique aujourd’hui. Corporelles : donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. Spirituelles : conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts.


SOURCE : Catholique.org




Ste Faustine et la Miséricorde divine
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Lun 5 Oct 2015 - 19:24

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Mardi 6 Octobre 2015

Saint Bruno, Prêtre
Mort en 1101. Né à Cologne, il enseigna la théologie à Reims, puis se retira avec quelques compagnons à la Grande-Chartreuse (Isère), berceau de l’ordre des Chartreux.

27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Jonas 3 : 1 à 10


« Voyant comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, DIEU renonça au châtiment »

La PAROLE du SEIGNEUR fut adressée de nouveau à Jonas :
« Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne,
proclame le message que Je te donne sur elle. »
Jonas se leva et partit pour Ninive,
selon la PAROLE du SEIGNEUR.
Or, Ninive était une ville extraordinairement grande :
il fallait trois jours pour la traverser.
Jonas la parcourut une journée à peine
en proclamant :
« Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! »
Aussitôt, les gens de Ninive crurent en DIEU.
Ils annoncèrent un jeûne,
et tous, du plus grand au plus petit,
se vêtirent de toile à sac.
La chose arriva jusqu’au roi de Ninive.
Il se leva de son trône, quitta son manteau,
se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre.
Puis il fit crier dans Ninive
ce décret du roi et de ses grands :
« Hommes et bêtes, gros et petit bétail,
ne goûteront à rien,
ne mangeront pas et ne boiront pas.
Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac,
on criera vers DIEU de toute sa force,
chacun se détournera de sa conduite mauvaise
et de ses actes de violence.
Qui sait si DIEU ne se ravisera pas et ne se repentira pas,
s’IL ne reviendra pas de l’ardeur de Sa Colère ?
Et alors nous ne périrons pas ! »

En voyant leur réaction,
et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise,
DIEU renonça au châtiment dont IL les avait menacés.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Au fond de la détresse

Chant des pèlerinages.

[ Psaume 129 (130 ; entièrement ]



Psaume 129 (130) : 1 et 2, 3 et 4, 7bc et 8

R/ Si TU retiens les fautes, SEIGNEUR,
SEIGNEUR, qui subsistera ?


Des profondeurs je crie vers TOI, SEIGNEUR,
SEIGNEUR, écoute mon appel !
Que TON OREILLE se fasse attentive
au cri de ma prière !
R/

Si TU retiens les fautes, SEIGNEUR,
SEIGNEUR, qui subsistera ?
Mais près de TOI se trouve le pardon
pour que l’homme TE craigne.
R/

Oui, près du SEIGNEUR, est l’AMOUR ;
près de LUI, abonde le rachat.
C’est LUI qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 38 à 42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui écoutent la PAROLE de DIEU,
et qui LA gardent !
Alléluia.
(Lc 11, 28)




« Une femme nommée Marthe LE reçut. Marie a choisi la meilleure part »

En ce temps-là,
JÉSUS entra dans un village.
Une femme nommée Marthe LE reçut.
Elle avait une sœur appelée Marie
qui, s’étant assise aux PIEDS du SEIGNEUR,
écoutait SA PAROLE.
Quant à Marthe, elle était accaparée
par les multiples occupations du service.
Elle intervint et dit :
« SEIGNEUR, cela ne TE fait rien
que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ?
Dis-lui donc de m’aider. »
Le SEIGNEUR lui répondit :
« Marthe, Marthe,
tu te donnes du souci et tu t’agites
pour bien des choses.
Une seule est nécessaire.
Marie a choisi la meilleure part,
elle ne lui sera pas enlevée. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=279

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=06/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mar 6 Oct 2015 - 7:21

Bonjour Nicolas  
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish  Dove


*****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mardi 06 Octobre 2015


« Saisi par l’Un » (Captus ab Uno) Saint Bruno


Evangile selon St Luc, chapitre 10, 38-42


Chemin faisant, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut.

Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ?

Dis-lui donc de m’aider. »

Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses.

Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

Prière d'introduction

Sainte Trinité, que ma volonté, ma pensée et ma mémoire soient saisies par ta lumière au cours de cette méditation. Au nom du Père...

Demande

« Dieu qui a appelé saint Bruno à te servir dans la solitude, accorde-nous, par son intercession, qu’au milieu de l’agitation de ce monde nous sachions rester libres pour te suivre » (Prière collecte de la fête de saint Bruno).

Points de réflexion

1.Les belles coïncidences existent aussi dans la liturgie.

Alors que nous entendons dans l’Évangile de ce jour « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire » (Lc 10,41-42)

l’Église nous propose la mémoire de saint Bruno, prêtre et fondateur de l’ordre des chartreux.

Les saints sont l’exégèse vivante de l’Évangile et saint Bruno nous offre un modèle concret d’une vie complètement tournée vers la seule chose nécessaire :
Dieu. La spiritualité des chartreux ? « abandonner les réalités fugitives et tenter de saisir l’éternel » (Fugitiva relinquere et aeterna captare) ? nous invite à trouver l’équilibre entre Marthe et Marie, entre la contemplation et l’action.

Nous ne sommes pas appelés à la vie monastique, mais au milieu du monde il nous faut constamment abandonner le regard fugitif de la mondanité, pour accueillir le regard éternel de Dieu sur les événements et les choses.

Accueillir le regard de Dieu sur la réalité nous donne la liberté qui a permis au roi de Ninive de convoquer un jeûne national, de faire marche arrière pour revenir sur le chemin du Seigneur.

C’est dans la prière et la contemplation que nous accueillons le regard de Dieu, car comme le rappelait le philosophe L. Wittgenstein « prier signifie sentir que le sens du monde est en dehors du monde ».

2. « En se retirant dans le silence et la solitude, l’homme, pour ainsi dire, s’expose au réel dans sa nudité, s’expose à ce ‘vide’ apparent, pour expérimenter au contraire la plénitude, la présence de Dieu, de la réalité la plus réelle qui soit, et qui est au-delà des dimensions sensibles.

C’est une présence perceptible dans chaque créature : dans l’air que nous respirons, dans la lumière que nous voyons et qui nous réchauffe, dans l’herbe, dans les pierres ...

Dieu, Creator omnium, traverse toute chose, mais il est au-delà, et justement pour cela, il est le fondement de tout » (Benoît XVI).

Pour comprendre les paroles de Jésus, « une seule est nécessaire », l’homme contemporain doit retrouver le goût du silence, de se poser, de perdre et de prendre son temps dans la gratuité de la contemplation. Il s’agit du silence d’un temps de prière le matin, d’un temps d’examen de conscience le soir, d’une visite spontanée au Saint-Sacrement, mais aussi de l’attitude intérieure de qui se tait parce que tout lui parle de l’insondable mystère de Dieu :

« La contemplation est d’autant plus éminente que l’homme sent en lui-même l’effet de la grâce divine et qu’il sait trouver Dieu dans les créatures extérieures » (saint Bonaventure).

3. Le silence qui nous fait découvrir Dieu comme fondement de la réalité est un élément essentiel de l’écologie intégrale comme nous le rappelle l’encyclique Laudato Si’.

Ce silence, plus qu’une action est une « attitude du cœur, qui vit tout avec une attention sereine, qui sait être pleinement présent à quelqu’un sans penser à ce qui vient après, qui se livre à tout moment comme un don divin qui doit être pleinement vécu.

Jésus nous enseignait cette attitude quand il nous invitait à regarder les lys des champs et les oiseaux du ciel, ou quand en présence d’un homme inquiet ?il fixa sur lui son regard et l’aima’ (Mc 10,21).

Il était pleinement présent à chaque être humain et à chaque créature, et il nous a ainsi montré un chemin pour surmonter l’anxiété maladive qui nous rend superficiels, agressifs et consommateurs effrénés » (Laudato Si’).

Dialogue avec le Christ

Jésus, par l’intercession de saint Bruno, nous te demandons la grâce d’un esprit contemplatif au milieu de nos occupations. Que l’esprit de Marthe et de Marie habitent nos maisons, que nous soyons actifs pour servir, assidus à l’écoute de ta Parole ; que le service soit notre prière, que la prière soit notre service. Que par la prière nous puissions abandonner constamment le regard mondain posé sur les choses, les personnes, les événements pour accueillir tout avec ton regard d’éternité. Que notre prière remplisse de sens notre service, que notre service donne un sens à notre prière et qu’en tout instant notre cœur soit saisi par l’unique important : toi, notre Roi et Seigneur.

Résolution

Lire les numéros de l’encyclique Laudato Si’ qui parlent du regard de Jésus (nos 96-100).


SOURCE : Catholique.org




Jésus chez Marthe et Marie
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mar 6 Oct 2015 - 19:00

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Mercredi 7 Octobre 2015


Notre DAME du ROSAIRE
Cette fête rappelle que la récitation du ROSAIRE, centrée sur les MYSTÈRES de JÉSUS et de MARIE, met la contemplation à la portée du peuple chrétien.


27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre des Actes des Apôtres 1 : 12 à 14


Les Disciples en prière avec MARIE

12 Alors, les Apôtres, après avoir vu JÉSUS s’en aller vers le CIEL, retournèrent à Jérusalem depuis le lieu-dit « mont des Oliviers » qui en est proche, – la distance de marche ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat.
13 À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques.
14 Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec MARIE la Mère de JÉSUS, et avec ses frères.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Cantique de MARIE


Saint Luc 1 : 46b et 47, 48 et 49, 50 et 51, 52 et 53, 54 et 55

R/ Heureuse VIERGE MARIE qui portas en TOI le FILS du PÈRE ÉTERNEL !

Mon âme exalte le SEIGNEUR,
47 exulte mon esprit en DIEU, mon SAUVEUR !
R/

48 IL s’est penché sur Son Humble Servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
49 Le PUISSANT fit pour moi des MERVEILLES ;
SAINT EST SON NOM !
R/

50 SA MISÉRICORDE s’étend d’âge en âge
sur ceux qui LE craignent.
51 Déployant la FORCE de SON BRAS,
IL disperse les superbes.
R/

52 IL renverse les puissants de leurs trônes,
IL élève les humbles.
53 IL comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
R/

54 IL relève Israël Son Serviteur,
IL se souvient de SON AMOUR,
55 de la PROMESSE faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et Sa Descendance à Jamais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 1 : 26 à 38

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Réjouis-toi, VIERGE MARIE, comblée de grâce : le SEIGNEUR est avec Toi, Tu es béni entre les femmes.
Alléluia.




« Le SEIGNEUR est avec Toi »

26 Le sixième mois, l’Ange Gabriel fut envoyé par DIEU dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
27 à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était MARIE.
28 L’Ange entra chez Elle et dit : « Je Te salue, Comblée-de-grâce, le SEIGNEUR est avec Toi. »
29 À cette PAROLE, Elle fut toute bouleversée, et Elle se demandait ce que pouvait signifier cette Salutation.
30 L’Ange Lui dit alors : « Sois sans crainte, MARIE, car Tu as trouvé grâce auprès de DIEU.
31 Voici que Tu vas concevoir et enfanter un FILS ; Tu LUI donneras le NOM de JÉSUS.
32 IL SERA GRAND, IL SERA APPELÉ FILS DU TRÈS-HAUT ; le SEIGNEUR DIEU LUI donnera le Trône de David son père ;
33 IL régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et SON RÈGNE n’aura pas de fin. »
34 MARIE dit à l’Ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »
35 L’Ange Lui répondit : « L’ESPRIT SAINT viendra sur Toi, et la PUISSANCE DU TRÈS-HAUT Te prendra sous SON OMBRE ; c’est pourquoi CELUI qui va naître sera SAINT, IL SERA APPELÉ FILS DE DIEU.
36 Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.
37 Car rien n’est impossible à DIEU. »
38 MARIE dit alors : « Voici la Servante du SEIGNEUR ; que tout m’advienne selon TA PAROLE. » Alors l’Ange La quitta.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=280

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/













Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mer 7 Oct 2015 - 7:44

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny


Bible  Jesus fish   Dove


*****

Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mercredi 7 Octobre 2015


« Seigneur, apprends-nous à prier »


Evangile selon St Luc, chapitre 11, 1-4


Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. »

Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne.

Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour.

Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui nous ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation. »

Prière d'introduction

Ô Marie, en ce jour où nous te célébrons comme Notre-Dame du Rosaire, permets-moi de m’adresser à ton Fils et de le contempler depuis ton cœur, car c’est là que ma foi, mon espérance et ma charité se réchauffent mystérieusement et tout simplement.

Demande


Seigneur, apprends-moi à prier.

Points de réflexion

1.« Père » (Lc 11,2). Jésus dit à mon âme : quand tu pries, Philothée, ne t’adresse pas à Dieu comme s’il était lointain et abstrait, ou encore comme si tu n’avais rien à voir avec lui.


Bien au contraire, c’est ton Papa du ciel. Mon Père est tendre et miséricordieux : c’est celui du fils prodigue, qui se réjouit d’avoir de nouveau son fils à la maison, même si celui-ci l’avait offensé.

Votre Père est lent à la colère et plein d’amour : à Jonas, qui aurait bien voulu voir Ninive détruite à cause de ses péchés, il répond avec compassion :

« Comment n’aurais-je pas pitié de Ninive, la grande ville, où, sans compter une foule d’animaux, il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne distinguent pas encore leur droite de leur gauche ? » (Jon 4, 11).

Sens-toi donc chez toi : en famille, là où l’on est aimé non pas pour ce que l’on a fait mais pour ce que l’on est.

2. « Que ton règne vienne » (Lc 11,2).

Mon Règne, c’est ma vie en vous. Ma vie en vous, c’est l’Esprit Saint qui repose sur vous, c’est l’Esprit d’amour qui habite en vos cœurs, c’est la charité dans vos pensées, vos paroles et vos actions.

Lorsque vous vivez ainsi, Philothée, vous vivez de ma vie.

Là où il y a un cœur qui s’est chargé du doux fardeau de l’amour, je règne en lui. Là où règne la charité, là est le règne de mon Père, là est mon règne.

Prie donc pour que mon règne arrive. J’ai bien l’intention de t’exaucer.

Je veux te sauver de l’orgueil, de la dureté de cœur et de l’indifférence.

3. « Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour » (Lc 11,3).

En ce mois du rosaire, prie avec Marie, ma Mère, et demande-lui ce dont tu as besoin en toute confiance.

Demande-lui aussi de venir dans ton cœur lorsque tu me reçois dans l’Eucharistie.

Personne comme elle ne sait me recevoir. Prie-donc le Magnificat pour apprendre d’elle.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, blotti dans le cœur de Marie, je crois en toi. Je crois en ton amour et il m’est naturel de te remercier pour tant de bienfaits. Dans le cœur de Marie, j’ai un regard juste sur moi-même : je me reconnais tout petit ; je me rends compte que si j’existe, c’est parce que tu m’aimes. Je sens que j’ai du prix à tes yeux et que tout ce qui m’arrive t’intéresse. Dans le cœur de Marie vit le silence. Un silence qui me permet d’être sensible à ta voix et de te reconnaître dans ta création ainsi que dans tout ce qui m’arrive. Dans le cœur de Marie, j’espère en toi. Je sais que tu prends soin de moi et que ma vie est entre tes mains. Je sais que le mal ne sera pas vainqueur et cela me permet de garder la patience et même le sourire au moment présent. Dans le cœur de Marie, je t’aime. Ma vie est toute à toi, je veux vivre pour toi comme tu es mort pour moi.

Résolution

Qu’il ne passe une seule journée sans que je prie un Notre Père.


SOURCE : Catholique.org





avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mer 7 Oct 2015 - 19:08

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Jeudi 8 Octobre 2015

De la férie

27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Malachie 3 : 13 à 20a


« Voici que vient le JOUR du SEIGNEUR, brûlant comme la fournaise »

« Vous avez contre Moi des paroles dures,
– dit le SEIGNEUR.
Et vous osez demander :
“Qu’avons-nous dit entre nous contre TOI ?”
Voici ce que vous avez dit :
“Servir DIEU n’a pas de sens.
À quoi bon garder SES OBSERVANCES,
mener une vie sans joie
en PRÉSENCE du SEIGNEUR de l’Univers ?
Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ;
même ceux qui font le mal sont prospères,
même s’ils mettent DIEU à l’épreuve, ils en réchappent !” »
Alors ceux qui craignent le SEIGNEUR
s’exhortèrent mutuellement.
Le SEIGNEUR fut attentif et les écouta ;
un livre fut écrit devant LUI pour en garder mémoire,
en faveur de ceux qui LE craignent
et qui ont le souci de SON NOM.
Le SEIGNEUR de l’Univers déclara :
« Ils seront mon domaine particulier
pour le jour que Je prépare.
Je serai indulgent envers eux,
comme un homme est indulgent
envers le fils qui le sert fidèlement.
Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence
entre le Juste et le méchant,
entre celui qui sert DIEU et celui qui refuse de LE servir.
Voici que vient le Jour du SEIGNEUR,
brûlant comme la fournaise.
Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété,
seront de la paille.
Le jour qui vient les consumera,
– dit le SEIGNEUR de l’Univers –,
il ne leur laissera ni racine ni branche.
Mais pour vous qui craignez MON NOM,
le Soleil de justice se lèvera :
il apportera la guérison dans son rayonnement. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le vrai bonheur

[ Psaume 1 ; entièrement ]


Psaume 1 : 1 et 2, 3, 4 et 6

R/ Heureux est l’homme
qui met sa foi dans le SEIGNEUR.


Heureux est l’homme
qui n’entre pas au conseil des méchants,
qui ne suit pas le chemin des pécheurs,
ne siège pas avec ceux qui ricanent,
mais se plaît dans la LOI du SEIGNEUR
et murmure SA LOI jour et nuit !
R/

Il est comme un arbre
planté près d’un ruisseau,
qui donne du fruit en son temps,
et jamais son feuillage ne meurt ;
tout ce qu’il entreprend réussira.
Tel n’est pas le sort des méchants.
R/

Mais ils sont comme la paille
balayée par le vent.
Le SEIGNEUR connaît le chemin des justes,
mais le chemin des méchants se perdra.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 11 : 5 à 13

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
SEIGNEUR, ouvre notre cœur
pour nous rendre attentifs aux PAROLES de TON FILS.
Alléluia.
(Ac 16, 14b)




« Demandez, on vous donnera »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Imaginez que l’un de vous ait un ami
et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander :
“Mon ami, prête-moi trois pains,
car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi,
et je n’ai rien à lui offrir.”
Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond :
“Ne viens pas m’importuner !
La porte est déjà fermée ;
mes enfants et moi, nous sommes couchés.
Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.”
Eh bien ! je vous le dis :
même s’il ne se lève pas pour donner par amitié,
il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami,
et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
Moi, Je vous dis :
Demandez, on vous donnera ;
cherchez, vous trouverez ;
frappez, on vous ouvrira.
En effet, quiconque demande reçoit ;
qui cherche trouve ;
à qui frappe, on ouvrira.
Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson,
lui donnera un serpent au lieu du poisson ?
ou lui donnera un scorpion
quand il demande un œuf ?
Si donc vous, qui êtes mauvais,
vous savez donner de bonnes choses à vos enfants,
combien plus le PÈRE du CIEL donnera-t-IL l’ESPRIT SAINT
à ceux qui le LUI demandent ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=281

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=08/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Jeu 8 Oct 2015 - 7:45

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny



Bible   Jesus fish    Dove



****

Méditation sur l’ Evangile du Jour :  Jeudi 8 octobre 2015


« Quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira »


Evangile selon St Luc, chapitre 11, 5-13


Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : ?Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.?

Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : ?Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.?

Eh bien ! Je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.

Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira.

Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? Ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ?

Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

Prière d'introduction

Dieu a visité son peuple (cf. Lc 1,68) et veut le visiter encore une foi aujourd’hui. Il veut le visiter en venant te rejoindre, à toi aujourd’hui ; oui, toi qui t’apprête à prier, toi qui veut aujourd’hui te rendre disponible à lui. Il veut venir en toi. Il veut faire surgir la force qui sauve, dans la maison de son serviteur, il veut libérer son peuple et faire mémoire en toi de son alliance sainte. (cf. Lc 1,69).

Demande


« Seigneur ouvre notre cœur pour nous rendre attentifs aux paroles de ton Fils » (Ac 16,14b).

Reprends cette demande autant de fois que cela soit nécessaire pour qu’elle devienne tienne. Souligne un mot et ensuite un autre, et permets ainsi à ton esprit de s’ouvrir à la rencontre avec ton Dieu, dans sa Parole et par l’Esprit Saint.

Points de réflexion

1.Ce passage se trouve au cœur de l’Évangile de saint Luc.

Après la triade de Luc (le grand commandement de l’amour, la parabole du bon samaritain et le Notre Père) vient la parabole de l’ami importun.

Jésus veut donc par cette parabole approfondir notre façon de nous adresser au Père.

Il y a un message-clef que le Seigneur veut nous laisser dans la Parole d’aujourd’hui.

Hier, Jésus nous donnait la prière du Notre Père, aujourd’hui il veut révéler l’attitude juste face au Père.

Il nous présente un homme qui, au moment le moins attendu, s’adresse à son ami pour demander un service. Il met ainsi en relief la confiance qui existe entre deux amis, et ce que l’on est capable d’oublier de laisser de côté ne serait-ce que pour répondre à la confiance que les autres portent sur nous.

Dans le paragraphe suivant il nous dit :

« Demandez, on vous donnera, (...) si vous savez donner de bonnes choses (...) combien plus le Père... ».

Dieu veut cette relation d’amitié entre nous est lui. « Demandez » nous ordonne Jésus, demandez à votre Père ; « vous obtiendrez », « chercher », « frapper ».
Et il veut nous donner, il veut accomplir notre demande, « qui demande reçoit », « qui cherche trouve », « à qui frappe, on ouvrira ».

Comment est notre relation d’amitié avec Dieu ? Est-ce que j’ose lui demander ? Ai-je cette confiance qui existe entre deux amis ?

2. Mais encore une fois Jésus veut aller un peu plus loin et nous adresse un appel plus profond :


« Combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui l’en prient ».

Au lieu de « bonnes choses », nous avons « l’Esprit Saint ».

Mais c’est que l’Esprit Saint est la « bonne chose » par excellence. Il nous révèle ainsi que la plus grande chose que nous pouvons demander est l’Esprit de Dieu.
Osons aujourd’hui demander qu’il vienne, et qu’il vienne nous visiter aujourd’hui, et qu’il nous comble de ces dons.

Dialogue avec le Christ

Oui, Seigneur augmente en moi la foi, permets-moi de fixer en toi mon regard, aide-moi à grandir en amitié avec toi. Que mon cœur soit prêt à demander en plus des choses matérielles dont j’ai besoin, le don de l’Esprit. Oui, Seigneur, que je sache demander avec autant de force les dons de l’Esprit. (Don de l’Esprit : sagesse, intelligence, conseil, force, connaissance, affection filiale, crainte de Dieu. Fruits de l’Esprit : charité, joie, paix, patience, longanimité, bonté, bénignité, mansuétude, fidélité, modestie, continence, chasteté).

Résolution

Aujourd’hui, choisis un geste par lequel tu essaieras de vivre en vrai ami de Dieu. (Cela peut être quelque chose de très concret comme offrir une fleur, ou entrer dans une église pour faire une visite à Jésus présent dans l’Eucharistie).


SOURCE : Catholique.org





" Frappez et on vous ouvrira "
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Jeu 8 Oct 2015 - 19:01

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Vendredi 9 Octobre 2015


Saint Denis, Évêque et ses compagnons ; Martyrs
Mort en 258. Envoyé par le Pape Fabien pour évangéliser la Gaule, Denis devint le premier Évêque de Paris. Il fût décapité avec deux de ses compagnons, Éleuthère et Rustique.

Saint Jean Léonardi, Prêtre


27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Joël 1 : 13 à 15 ; 2 : 1 et 2


« Voici venir le JOUR du SEIGNEUR, JOUR de ténèbres et d’obscurité »

Prêtres, mettez un vêtement de deuil, et pleurez !
Serviteurs de l’autel, faites entendre des lamentations !
Venez, serviteurs de mon DIEU,
passez la nuit vêtus de toile à sac !
Car la MAISON de votre DIEU
ne reçoit plus ni offrandes ni libations.
Prescrivez un jeûne sacré,
annoncez une fête solennelle,
réunissez les anciens et tous les habitants du pays
dans la MAISON du SEIGNEUR votre DIEU.
Criez vers le SEIGNEUR :
« Ah ! jour de malheur ! »
Le JOUR du SEIGNEUR est proche,
IL vient du PUISSANT comme un fléau.
Sonnez du cor dans Sion,
faites retentir la clameur sur MA MONTAGNE SAINTE !
Qu’ils tremblent, tous les habitants du pays,
car voici venir le JOUR du SEIGNEUR,
il est tout proche.
JOUR de ténèbres et d’obscurité,
JOUR de nuages et de sombres nuées.
Comme la nuit qui envahit les montagnes,
voici un peuple nombreux et fort ;
il n’y en a jamais eu de pareil
et il n’y en aura plus dans les générations à venir.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR, SAUVEUR des pauvres et des opprimés


Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement à l’aigu. Psaume appartenant au recueil de David.

Psaume 9a (9) ; entièrement ]



Psaume 9a (9) : 2 et 3, 6 et 16, 8 et 9
R/ DIEU jugera le monde avec JUSTICE.

De tout mon cœur, SEIGNEUR, je rendrai grâce,
je dirai TES INNOMBRABLES MERVEILLES ;
pour TOI, j’exulterai, je danserai,
je fêterai TON NOM, DIEU TRÈS-HAUT.
R/

TU menaces les nations, TU fais périr les méchants,
à tout jamais TU effaces leur nom.
Ils sont tombés, les païens, dans la fosse qu’ils creusaient ;
aux filets qu’ils ont tendus, leurs pieds se sont pris.
R/

Mais IL SIÈGE, le SEIGNEUR, à jamais :
pour juger, IL affermit SON TRÔNE ;
IL juge le monde avec JUSTICE
et gouverne les peuples avec DROITURE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 11 : 15 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors,
dit le SEIGNEUR ;
et Moi, quand J’aurai été élevé de terre,
J’attirerai à Moi tous les hommes.
Alléluia.
(Jn 12, 31b-32)




« Si c’est par le DOIGT de DIEU que J’expulse les démons, c’est donc que le RÈGNE de DIEU est venu jusqu’à vous »

En ce temps-là,
comme JÉSUS avait expulsé un démon,
certains dirent :
« C’est par Béelzéboul, le chef des démons,
qu’IL expulse les démons. »
D’autres, pour LE mettre à l’épreuve,
cherchaient à obtenir de LUI un signe venant du CIEL.
JÉSUS, connaissant leurs pensées, leur dit :
« Tout royaume divisé contre lui-même devient désert,
ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.
Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même,
comment son royaume tiendra-t-il ?
Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul
que J’expulse les démons.
Mais si c’est par Béelzéboul que Moi, Je les expulse,
vos disciples, par qui les expulsent-ils ?
Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.
En revanche, si c’est par le DOIGT de DIEU
que J’expulse les démons,
c’est donc que le RÈGNE de DIEU est venu jusqu’à vous.
Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais,
tout ce qui lui appartient est en sécurité.
Mais si un plus fort survient et triomphe de lui,
il lui enlève son armement auquel il se fiait,
et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.
Celui qui n’est pas avec Moi est contre Moi ;
celui qui ne rassemble pas avec Moi disperse.
Quand l’esprit impur est sorti de l’homme,
il parcourt des lieux arides
en cherchant où se reposer.
Et il ne trouve pas. Alors il se dit :
“Je vais retourner dans ma maison,
d’où je suis sorti.”
En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée.
Alors il s’en va,
et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui,
au nombre de sept ;
ils entrent et s’y installent.
Ainsi, l’état de cet homme-là
est pire à la fin qu’au début. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=282

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Ven 9 Oct 2015 - 7:20

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny


Bible   Jesus fish    Dove


*****

Méditation sur l’ Evangile du Jour : Vendredi  9 Octobre 2015


Un Royaume uni en lui


Evangile selon St Luc, chapitre 11, 15-26


Mais certains d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. » D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel.

Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.

Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons.

Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.

En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.

Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.

Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : ?Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.?

En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ; ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. »

Prière d'introduction

Qu’il est urgent que nous revenions de tout notre cœur vers le Seigneur, que notre cœur se tourne vers lui, en toute confiance ! Voilà le fruit de la prière de chaque jour : nous réorienter vers le Seigneur, revenir à lui, retrouver le nord et que toute notre vie retrouve sa colonne vertébrale et sa direction.

Demande


Dieu, viens juger le monde avec justice. Nous avons tellement besoin de ta justice, de ta droiture. Seigneur, tout spécialement aujourd’hui je voudrais te demander de me donner cette grâce de voir ma vie avec justice. Donne-moi ton regard pour voir, pour juger comme toi les événements extérieur à moi, les personnes que tu mets sur notre chemin dans ce moment de l’histoire. Permets-moi aussi de voir ma propre vie, ma pensée, mon cœur et mes actions avec ta justice.

Points de réflexion

1.« Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres ».

Entendons aujourd’hui le cri du cœur de Jésus, Parole vivante.

Il y a ici un appel à vivre l’unité. Dans ce moment si délicat de l’histoire, qu’il est important que le Royaume de Jésus, son Église soit unie !

Et nous savons bien qu’il est difficile de vivre cette vertu tout simplement au sein de nos communautés de vie ! Mais c’est le plus grand désir de Jésus !

Écoutons son ultime prière au Père, avant d’affronter la croix :

« Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jn 17,21)

. Qu’ils soient eux un en nous, voilà la demande de Jésus pour que le monde croie.

Seigneur, que nous sommes petits, viens au secours de notre petitesse, donne-nous les grâces nécessaires pour vivre ce que tu nous demandes !

2. Jésus dit encore en toute clarté :

« Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse ».

Être avec toi, être de ton côté, avec les tiens. Regardons les premiers disciples. Rappelons-nous des grandes différences d’histoires, de vies et même de perception de la foi qu’ils vivaient.

Et l’on disait d’eux :

« Regardez comme ils s’aiment » ou encore « Les apôtres avait un seul cœur et une seule âme ».

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, donne à ton Église cette grâce de l’unité. Tout d’abord l’unité dans les familles. Nous te demandons aussi avec autant de force l’unité au sein des communautés religieuses et des communautés paroissiales. Nous te demandons l’unité avec nos évêques et avec le pape, ton représentant sur la terre. Seigneur, donne à ton Église la grâce de l’unité, pour que le monde croie !

Résolution

À la mesure de tes possibilités et de l’appel de Dieu dans ton cœur, accomplis aujourd’hui un geste qui construise l’unité.


SOURCE : Catholique.org





Jésus expulse les démons
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 9 Oct 2015 - 18:59

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Samedi 10 Octobre 2015

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Joël 4 : 12 à 21


« Lancez la faucille : la moisson est mûre »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
« Que les nations se réveillent,
qu’elles montent jusqu’à la vallée de Josaphat
(dont le nom signifie : le SEIGNEUR JUGE),
car c’est là que Je vais siéger
pour juger tous les peuples qui vous entourent.
Lancez la faucille :
la moisson est mûre ;
venez fouler la vendange :
le pressoir est rempli et les cuves débordent
de tout le mal qu’ils ont fait !
Voici des multitudes et encore des multitudes
dans la vallée du Jugement ;
Il est tout proche, le JOUR du SEIGNEUR
dans la vallée du Jugement !
Le Soleil et la Lune se sont obscurcis,
les étoiles ont retiré leur clarté.
De Sion, le SEIGNEUR fait entendre un rugissement,
de Jérusalem, IL donne de la VOIX.
Le CIEL et la Terre sont ébranlés,
mais le SEIGNEUR est un REFUGE pour Son Peuple,
une FORTERESSE pour les fils d’Israël.
Vous saurez que JE SUIS le SEIGNEUR votre DIEU,
qui demeure à Sion, SA MONTAGNE SAINTE.
Jérusalem sera un Lieu Saint,
les étrangers n’y passeront plus.
Ce jour-là, le vin nouveau ruissellera sur les montagnes,
le lait coulera sur les collines.
Tous les torrents de Juda seront pleins d’eau,
une source jaillira de la MAISON du SEIGNEUR
et arrosera le ravin des Acacias.
L’Égypte sera vouée à la désolation,
Édom sera un désert désolé,
car ils ont multiplié les violences contre les fils de Juda,
ils ont répandu leur sang innocent dans le pays.
Mais il y aura toujours des habitants en Juda,
ainsi qu’à Jérusalem, de génération en génération.
Je vengerai leur sang,
que Je n’avais pas encore vengé. »

Et le SEIGNEUR aura SA DEMEURE à Sion.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR est ROI ; JOIE sur toute la Terre


Psaume 96 (97) ; entièrement ]



Psaume 96 (97) : 1 et 2, 5 et 6, 11 et 12

R/ Que le SEIGNEUR soit votre JOIE, Hommes Justes !

Le SEIGNEUR EST ROI ! Exulte la Terre !
Joie pour les îles sans nombre !
Ténèbre et nuée l’entourent,
JUSTICE et DROIT sont l’APPUI de SON TRÔNE.
R/

Les montagnes fondaient comme cire devant le SEIGNEUR,
devant le MAÎTRE de toute la Terre.
Les CIEUX ont proclamé SA JUSTICE,
et tous les peuples ont vu SA GLOIRE.
R/

Une LUMIÈRE est semée pour le Juste,
et pour le cœur simple, une JOIE.
Que le SEIGNEUR soit votre JOIE, Hommes Justes ;
rendez grâce en rappelant SON NOM TRÈS SAINT.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 11 : 27 et 28

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui écoutent la PAROLE de DIEU,
et qui LA gardent !
Alléluia.
(Lc 11, 28)




« Heureuse la mère qui T’a porté en elle ! – Heureux plutôt ceux qui écoutent la PAROLE de DIEU ! »

En ce temps-là,
comme JÉSUS était en train de parler,
une femme éleva la voix au milieu de la foule
pour LUI dire :
« Heureuse la Mère qui T’a porté en Elle,
et dont les seins T’ont nourri ! »
Alors JÉSUS lui déclara :
« Heureux plutôt ceux qui écoutent la PAROLE de DIEU,
et qui LA gardent ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=283

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum