Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Page 3 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 19:16

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Samedi 12 Septembre 2015


SAINT NOM de MARIE
Comme cela se pratiquait chez les Juifs, Marie a probablement reçu son nom quelques jours après sa naissance. Le nom hébreu de Marie signifie dame ou souveraine. Quelques jours après avoir célébré la Nativité de MARIE, nous fêtons Son SAINT NOM et nous nous confions à Son Intercession.


23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul apôtre à Timothée 1 : 15 à 17


« Le CHRIST JÉSUS est venu dans le monde pour sauver les pécheurs »

Bien aimé,
voici une PAROLE DIGNE de FOI,
et qui mérite d’être accueillie sans réserve :
le CHRIST JÉSUS est venu dans le monde
pour sauver les pécheurs ;
et moi, je suis le premier des pécheurs.
Mais s’il m’a été fait miséricorde,
c’est afin qu’en moi le premier,
le CHRIST JÉSUS montre toute SA PATIENCE,
pour donner un exemple
à ceux qui devaient croire en LUI, en vue de la VIE ÉTERNELLE.

Au roi des siècles,
DIEU IMMORTEL, INVISIBLE et UNIQUE,
HONNEUR et GLOIRE pour les Siècles des Siècles ! Amen.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR retourne les situations sans espoir


[ Psaume 112 (113) ; entièrement ]




Psaume 112 (113) : 1 et 2, 3 et 4, 5a et 6 et 7

R/ Béni soit le NOM du SEIGNEUR,
maintenant et pour les Siècles des Siècles !


Louez, serviteurs du SEIGNEUR,
louez le NOM du SEIGNEUR !
Béni soit le NOM du SEIGNEUR,
maintenant et pour les Siècles des Siècles !
R/

Du levant au couchant du soleil,
loué soit le NOM du SEIGNEUR !
Le SEIGNEUR domine tous les peuples,
SA GLOIRE domine les CIEUX.
R/

Qui est semblable au SEIGNEUR notre DIEU ?
IL abaisse SON REGARD vers le CIEL et vers la Terre.
De la poussière IL relève le faible,
IL retire le pauvre de la cendre.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 43 à 49

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera MA PAROLE, dit le SEIGNEUR ;
MON PÈRE l’aimera, et NOUS viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




« Pourquoi M’appelez-vous en disant : “SEIGNEUR ! SEIGNEUR !” et ne faites-vous pas ce que Je dis ? »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ;
jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit.
Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit :
on ne cueille pas des figues sur des épines ;
on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces.
L’homme bon tire le bien
du trésor de son cœur qui est bon ;
et l’homme mauvais tire le mal
de son cœur qui est mauvais :
car ce que dit la bouche,
c’est ce qui déborde du cœur.

Et pourquoi M’appelez-vous en disant : “SEIGNEUR ! SEIGNEUR !”
et ne faites-vous pas ce que Je dis ?
Quiconque vient à Moi,
écoute MES PAROLES et les met en pratique,
Je vais vous montrer à qui il ressemble.
Il ressemble à celui qui construit une maison.
Il a creusé très profond
et il a posé les fondations sur le roc.
Quand est venue l’inondation,
le torrent s’est précipité sur cette maison,
mais il n’a pas pu l’ébranler
parce qu’elle était bien construite.
Mais celui qui a écouté
et n’a pas mis en pratique
ressemble à celui qui a construit sa maison
à même le sol, sans fondations.
Le torrent s’est précipité sur elle,
et aussitôt elle s’est effondrée ;
la destruction de cette maison a été complète. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=255

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=12/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Sam 12 Sep 2015 - 6:25

Bonjour Nicolas    Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Samedi 12 Septembre 2015



« Pourquoi m’appelez-vous en disant : ?Seigneur ! Seigneur !? Et ne faites-vous pas ce que je dis ? »



Evangile selon St Luc, chapitre 6, 43-49


Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ; jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit. Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces.

L’homme bon tire le bien du trésor de son cœur qui est bon ; et l’homme mauvais tire le mal de son cœur qui est mauvais : car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur.

Et pourquoi m’appelez-vous en disant : ?Seigneur ! Seigneur !? Et ne faites-vous pas ce que je dis ?

Quiconque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous montrer à qui il ressemble.

Il ressemble à celui qui construit une maison. Il a creusé très profond et il a posé les fondations sur le roc. Quand est venue l’inondation, le torrent s’est précipité sur cette maison, mais il n’a pas pu l’ébranler parce qu’elle était bien construite.

Mais celui qui a écouté et n’a pas mis en pratique ressemble à celui qui a construit sa maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s’est précipité sur elle, et aussitôt elle s’est effondrée ; la destruction de cette maison a été complète. »

Prière d'introduction

« Je t’aime, Seigneur, ma force : Seigneur, mon roc, ma forteresse, Dieu mon libérateur, le rocher qui m’abrite, mon bouclier, mon fort, mon arme de victoire ! Louange à Dieu ! »

(Ps 17).

Demande

Construire la maison de ma vie sur le rocher du Christ.

Points de réflexion

1.Construire sa vie sur le Christ selon saint Bède et saint Basile.

Pour cette méditation, nous écoutons d’abord les commentaires de saint Basile et de saint Bède, pères de l’Église des Ve et VIIIe siècles après le Christ quand ils parlent de la personne qui construit sa vie sur la Parole de Dieu, et le torrent qui menace cette construction

Construire sur le roc, pour saint Bède veut dire « creuser bien avant, à l’aide des préceptes de l’humilité, enlever tout ce qui est terrestre ».

Quand le croyant a bien creusé, il peut poser sa vie sur le Christ comme le dit saint Basile :

« Poser le fondement sur la pierre, c’est s’appuyer sur la foi de Jésus-Christ, pour demeurer ferme dans l’adversité, soit qu’elle vienne des hommes, soit qu’elle vienne de Dieu ».

Quel est le torrent ou l’adversité dont parle l’Évangile ?

Bède le voit comme un débordement qui arrive de trois manières

: « sous l’influence des esprits immondes, par l’agitation des méchants, par le trouble de l’âme ou de la chair ». Pourquoi tomberions-nous ? Bède explique : « Plus les hommes mettent leur confiance dans leurs propres forces, plus aussi leur chute est grande, et plus ils s’appuient sur la pierre invincible, plus ils sont inébranlables ».

2. Creuser et enlever pour poser le fondement

. Souvent dans notre vie spirituelle, il nous semble que nous creusons et nous enlevons en continu.

Nos efforts n’ont pas de récompense ni, parfois, de sens. La vie peut sembler vide. Pourtant, c’est dans ce vide que nous pouvons poser un acte de foi nu dans le Christ :

« Seigneur, ma vie se fonde sur toi, et non sur mes avis, mes décisions ou mes sentiments ». Construire sur le roc n’est pas s’arrêter quand le travail fatigue, sinon continuer jusqu’au profond de l’abîme en croyant que nous trouverons le Christ et en le cherchant sans relâche.

Ainsi dans la lettre aux Hébreux (6, 10-11) :

« Dieu n’est pas injuste : il n’oublie pas votre action ni l’amour que vous avez manifesté à son égard, en vous mettant au service des fidèles et en vous y tenant. Notre désir est que chacun d’entre vous manifeste le même empressement jusqu’à la fin, pour que votre espérance se réalise pleinement ; ne devenez pas paresseux, imitez plutôt ceux qui, par la foi et la persévérance, obtiennent l’héritage promis ».

3. Les torrents.

Saint Bède parle de trois torrents : ceux qui viennent de la tentation, ceux qui viennent de l’injustice des hommes, et ceux qui sont des troubles du corps, de la santé, ou bien de l’âme ou la psyché. Pourquoi ces troubles peuvent-ils arracher le fondement de notre foi ?

Selon Bède, c’est parce que nous trouvons notre appui sur nous-mêmes et non pas sur le Christ.

Autrement dit, si nous construisons le sens et le but de notre existence sur l’amour du Christ, nous sommes inébranlables.

Dialogue avec le Christ

Quelle difficulté dans ma vie me sépare de l’amour du Christ ? « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

Qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ? La détresse ? L’angoisse ? La persécution ? La faim ? Le dénuement ? Le danger ? Le glaive ?

Mais, en tout cela nous sommes les grands vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés.

J’en ai la certitude : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Principautés célestes, ni le présent ni l’avenir, ni les Puissances, ni les hauteurs, ni les abîmes, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur » (Rm 8,31.35.37-39).

Résolution

Regarder ce qui me sépare du Christ et choisir de reprendre l’effort nécessaire pour renouer avec lui.


SOURCE : Catholique.org





Le Seigneur nous protège du Mal
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Dim 13 Sep 2015 - 7:46

Bonjour Nicolas    Very Happy  
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy    

Que ce Saint Dimanche soit béni et éclairé par la divine Lumière
 sunny


Church Bible  Jesus fish  Dove


****

Méditation sur l’ Evangile du Jour : Dimanche 13 Septembre2015



« Tu es le Christ »


Evangile selon St Marc, chapitre 8, 27-35


Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples, vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il interrogeait ses disciples : « Au dire des gens, qui suis-je ? »

Ils lui répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. »

Et lui les interrogeait : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre, prenant la parole, lui dit : « Tu es le Christ. »
Alors, il leur défendit vivement de parler de lui à personne.

Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite.

Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs re-proches. Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera.

Prière d'introduction

Jésus, je crois que tu es le Seigneur de la vie et de l’histoire. Je crois que rien n’échappe de tes mains. Rien n’arrive sans que tu ne le permettes. Apprends-moi à voir ta divine providence en tout, et qu’ainsi tu me permettes de discerner ta volonté dans ma vie. Illumine mon cœur, pour que je voie dans quelle direction tu meus mon âme, vers où tu veux me mener. Apprends-moi à vouloir tout ce que tu veux !

Demande

Jésus, révèle-moi ton cœur !

Points de réflexion

1.« Tu es le Christ ».

La profession de foi de saint Pierre lui sort du cœur car « du trop-plein du cœur parle la bouche » (Mt 12,34).

Saint Pierre suit Jésus depuis ses premiers miracles, depuis la pêche miraculeuse où il reconnut l’origine divine du Christ ?

« Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur » (Lc 5)

. Il a perçu le calme et la sérénité de Jésus endormi au milieu de la tempête.

Il a admiré son autorité face aux scribes et pharisiens. Il s’est émerveillé devant les nombreuses guérisons. Le Jésus qu’il connaît, au regard serein, ferme et tourné vers le Père remplit ses attentes et celles du peuple juif :

Jésus est le Messie envoyé par Dieu, il sauvera Israël de ses infirmités et de l’oppression romaine.

2. « Il leur défendit vivement de parler de lui à personne ». Jésus connait le cœur de saint Pierre mieux que celui-ci. Il sait qu’il ne comprend pas encore entièrement sa mission messianique et rédemptrice.

Il sait qu’il est dur d’accepter avec le cœur que Jésus du haut de la croix pardonne à ses ennemis, spécialement quand ceux qui le crucifient sont romains.

C’est pour cela qu’alors qu’à l’Ascension il donnera à saint Pierre la mission de le faire connaître au monde entier, pour le moment il lui défend de parler de lui.

3. « Il leur enseigna qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup ».

Cependant Jésus n’a d’autre désir que de compléter la compréhension du Messie dans le cœur de saint Pierre.

Ainsi, directement après sa profession de foi, il lui enseigne qu’il faut que le Messie souffre beaucoup et meure. Les Évangiles ne s’arrêtent pas à la Transfiguration.

Du Thabor il faut poursuivre jusqu’au Calvaire. Sans la croix il n’y a pas de Résurrection.

Jésus portant sa croix est serein, calme et regarde vers le ciel, vers son Père plein de miséricorde.

C’est sur la croix, et plus tard à travers les cœurs de ses fidèles, que le Messie accomplit sa mission d’amour commencée pendant sa vie publique.

Dialogue avec le Christ

Jésus, tu veux nous mener vers le Père.

Tu es le chemin, et nul ne va au Père sans passer par toi. (Jn 14,6). Dans l’Évangile de ce dimanche, tu nous montres à quoi ressemble la deuxième moi-tié de ce chemin.

Après la conversion, après en être arrivé à te reconnaître notre Messie et Sauveur, il nous faut renoncer à nous-mêmes, prendre notre croix et te suivre où que tu nous mènes.

Renoncer à nos désirs pour te suivre : il me faut me convertir chaque jour et te laisser plein pouvoir en mon cœur pour le libérer de ses attachements temporels et le conformer à ta sainte volonté. Jésus, « ta miséricorde est la condition de notre salut
.
C’est l’acte ultime et su-prême par lequel tu viens à notre rencontre » (Misericordiae Vultus, 2). Car renoncer à nous-mêmes est hors de notre portée.

Faisons confiance en la miséricorde divine, afin d’ouvrir ouvre notre « cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché ».

Résolution

Pardonner à mon prochain, même quand c’est particulièrement difficile, sachant que Jésus l’a accompli avant et veut continuer à aimer les hommes à travers moi.


SOURCE : Catholique.org



" Tu es le Christ "
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 13 Sep 2015 - 8:43

Bonjour Maud Livre
Bonjour Lumen, Livre
Bonjour tous artisans de paix Livre
Bonjour François_1 Livre
Bonjour caillon Livre

Bonjour à toutes et à tous Livre





Dimanche 13 Septembre 2015

24ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B





<iframe width="420" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/U_TJj2F3E54" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Lien :
http://www.ktotv.com/video/00098057/24e-dimanche-ordinaire-b-evangile

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre du Prophète Isaïe 50 : 5 à 9a


« J’ai présenté Mon DOS à ceux qui Me frappaient »

Le SEIGNEUR mon DIEU M’a ouvert l’oreille,
et Moi, Je ne Me suis pas révolté,
Je ne me suis pas dérobé.
J’ai présenté Mon DOS à ceux qui Me frappaient,
et Mes JOUES à ceux qui M’arrachaient la barbe.
Je n’ai pas caché Ma FACE devant les outrages et les crachats.
Le SEIGNEUR mon DIEU vient à Mon SECOURS ;
c’est pourquoi Je ne suis pas atteint par les outrages,
c’est pourquoi J’ai rendu Ma FACE dure comme pierre :
Je sais que Je ne serai pas confondu.
IL EST PROCHE, CELUI qui Me justifie.
Quelqu’un veut-il plaider contre Moi ?
Comparaissons ensemble !
Quelqu’un veut-il M’attaquer en justice ?
Qu’il s’avance vers Moi !
Voilà le SEIGNEUR mon DIEU, IL prend Ma DÉFENSE ;
qui donc Me condamnera ?



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Prière d’un homme arraché à la mort


[ Psaume 114 (116A) ; entièrement ]




Psaume 114 (116A) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6, 8 et 9

R/ Je marcherai en PRÉSENCE du SEIGNEUR sur la Terre des vivants.

J’aime le SEIGNEUR :
IL entend le cri de ma prière ;
IL incline vers moi SON OREILLE :
toute ma vie, je L’invoquerai.
R/


J’étais pris dans les filets de la mort,
retenu dans les liens de l’abîme,
j’éprouvais la tristesse et l’angoisse ;
j’ai invoqué le NOM du SEIGNEUR :
« SEIGNEUR, je T’en prie, délivre-moi ! »
R/


Le SEIGNEUR est JUSTICE et PITIÉ,
notre DIEU EST TENDRESSE.
Le SEIGNEUR défend les petits :
j’étais faible, IL m’a sauvé.
R/


IL a sauvé mon âme de la mort,
gardé mes yeux des larmes
et mes pieds du faux pas.
Je marcherai en PRÉSENCE du SEIGNEUR
sur la Terre des vivants.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 114 (116A) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/iKGg









(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Jacques 2 : 14 à 18


« La foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte »

Mes frères,
si quelqu’un prétend avoir la foi,
sans la mettre en œuvre,
à quoi cela sert-il ?
Sa foi peut-elle le sauver ?
Supposons qu’un frère ou une sœur
n’ait pas de quoi s’habiller,
ni de quoi manger tous les jours ;
si l’un de vous leur dit :
« Allez en paix !
Mettez-vous au chaud,
et mangez à votre faim ! »
sans leur donner le nécessaire pour vivre,
à quoi cela sert-il ?
Ainsi donc, la foi, si elle n’est pas mise en œuvre,
est bel et bien morte.
En revanche, on va dire :
« Toi, tu as la foi ;
moi, j’ai les œuvres.
Montre-moi donc ta foi sans les œuvres ;
moi, c’est par mes œuvres que je te montrerai la foi. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 8 : 27 à 35

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Que la Croix du SEIGNEUR soit ma Seule Fierté !
Par Elle, le monde est crucifié pour moi,
et moi pour le monde.

Alléluia.
(Ga 6, 14)




« TU ES LE CHRIST… Il fallait que le FILS de l’Homme souffre beaucoup »

En ce temps-là,
JÉSUS s’en alla, ainsi que Ses Disciples,
vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe.
Chemin faisant, IL interrogeait Ses Disciples :
« Au dire des gens, qui SUIS-JE ? »
Ils LUI répondirent :
« Jean le Baptiste ;
pour d’autres, Élie ;
pour d’autres, un des Prophètes. »
Et LUI les interrogeait :
« Et vous, que dites-vous ?
Pour vous, qui SUIS-JE ? »
Pierre, prenant la PAROLE, LUI dit :
« TU ES LE CHRIST. »
Alors, IL leur défendit vivement
de parler de LUI à personne.

IL commença à leur enseigner
qu’il fallait que le FILS de l’Homme souffre beaucoup,
qu’IL soit rejeté par les anciens,
les grands prêtres et les scribes,
qu’IL soit tué,
et que, trois jours après, IL ressuscite.
JÉSUS disait cette PAROLE ouvertement.
Pierre, LE prenant à part,
se mit à LUI faire de vifs reproches.
Mais JÉSUS se retourna
et, voyant Ses Disciples, IL interpella vivement Pierre :
« Passe derrière Moi, Satan !
Tes pensées ne sont pas celles de DIEU,
mais celles des hommes. »
Appelant la foule avec Ses Disciples, IL leur dit :
« Si quelqu’un veut marcher à MA SUITE,
qu’il renonce à lui-même,
qu’il prenne sa Croix
et qu’il Me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie
la perdra ;
mais celui qui perdra sa vie à cause de Moi et de l’Évangile
la sauvera. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=13/09/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 13 Sep 2015 - 19:22

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Lundi 14 Septembre 2015


La CROIX GLORIEUSE
Fête du SEIGNEUR


24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Livre des Nombres 21 : 4b à 9


« Celui qui regardait vers le serpent de bronze restait en vie ! »

En ces jours-là,
en chemin à travers le désert, le peuple perdit courage.
Il récrimina contre DIEU et contre Moïse :
« Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ?
Était-ce pour nous faire mourir dans le désert,
où il n’y a ni pain ni eau ?
Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! »
Alors le SEIGNEUR envoya contre le peuple
des serpents à la morsure brûlante,
et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël.
Le peuple vint vers Moïse et dit :
« Nous avons péché,
en récriminant contre le SEIGNEUR et contre toi.
Intercède auprès du SEIGNEUR
pour qu’IL éloigne de nous les serpents. »
Moïse intercéda pour le peuple,
et le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Fais-toi un serpent brûlant,
et dresse-le au sommet d’un mât :
tous ceux qui auront été mordus,
qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »
Moïse fit un serpent de bronze
et le dressa au sommet du mât.
Quand un homme était mordu par un serpent,
et qu’il regardait vers le serpent de bronze,
il restait en vie !


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le passé d’Israël, une leçon à ne pas oublier


Poème chanté appartenant au recueil d’Assaf.

[ Psaume 77 (78) ; entièrement ]




Psaume 77 (78) : 3 et 4a.c, 34 et 35, 36 et 37, 38ab et 39

R/ N’oubliez pas les EXPLOITS du SEIGNEUR !

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté ;
nous le redirons à l’âge qui vient,
les titres de GLOIRE du SEIGNEUR.
R/

Quand DIEU les frappait, ils LE cherchaient,
ils revenaient et se tournaient vers LUI :
ils se souvenaient que DIEU est leur ROCHER,
et le DIEU TRÈS-HAUT, leur RÉDEMPTEUR.
R/

Mais de leur bouche ils LE trompaient,
de leur langue ils LUI mentaient.
Leur cœur n’était pas constant envers LUI ;
ils n’étaient pas fidèles à SON ALLIANCE.
R/

Et LUI, MISÉRICORDIEUX,
au lieu de détruire, IL pardonnait.
IL se rappelait : ils ne sont que chair,
un souffle qui s’en va sans retour.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 3 : 13 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Nous T’adorons, Ô CHRIST, et nous TE bénissons :
par TA CROIX, TU as racheté le monde.
Alléluia.




« Il faut que le FILS de l’Homme soit élevé »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Nicodème :
« Nul n’est monté au CIEL
sinon CELUI qui est descendu du CIEL,
le FILS de l’Homme.
De même que le serpent de bronze
fut élevé par Moïse dans le désert,
ainsi faut-il que le FILS de l’Homme soit élevé,
afin qu’en LUI tout homme qui croit ait la VIE ÉTERNELLE.
Car DIEU a tellement aimé le monde
qu’IL a donné SON FILS UNIQUE,
afin que quiconque croit en LUI ne se perde pas,
mais obtienne la VIE ÉTERNELLE.
Car DIEU a envoyé SON FILS dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par LUI, le monde soit sauvé.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=257

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=14/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/










Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Lun 14 Sep 2015 - 7:20

Bonjour Nicolas     Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez    Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière   sunny




Bible Jesus fish  Dove


****

Méditation sur l’ Evangile du Jour


« Il faut que le Fils de l’homme soit élevé »


Evangile selon St Jean, chapitre 3, 13-17


Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme.

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.

Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Prière d'introduction

Seigneur, que ce passage de saint Jean me donne la joie de me savoir aimé comme personne ne pourra jamais se sentir aimé. Au milieu de ce monde qui te refuse alors que tu n’es pas venu le condamner mais pour le sauver, accorde-moi la grâce de la fidélité que tu me demandes pour témoigner de toi tout simplement, par ma vie au milieu des autres.

Demande

Seigneur, accorde-moi la force de sentir ta protection et de savoir ordonner ma vie pour accueillir la vie éternelle que tu promets à ceux qui croient en toi, cette vie éternelle qui est communion avec le Père, le Fils et le Saint Esprit.

Points de réflexion

1.« Nul n’est monté au ciel ».

Nul n’est allé chercher au ciel la bonne nouvelle que tu es venu vivre au milieu de nous.

C’est toi qui es descendu. Nicodème est juif et sa foi solide et ferme en Yahvé, est enracinée dans les Écritures : c’est un Maître en Israël.

Cependant il vient te voir parce qu’il a besoin de comprendre ce qui remue les foules et fait tant parler de toi. Et moi aussi, Seigneur, lorsque je veux approfondir ma foi, j’ai besoin d’explications pour entrer dans ton mystère.

Nicodème vient te voir en secret et le ton sur lequel il te parle est un peu provocateur :

il se demande qui est cet homme qui parle comme personne n’a jamais parlé avant lui.

« Nous le savons, tu viens de la part de Dieu ». C’est un chercheur de Dieu, plus il approfondit, plus il éprouve le désir d’approfondir.

L’Esprit Saint veut nous faire avancer : c’est lui qui souffle et, en même temps, son souffle donne soif et la lumière de la Vérité ne peut venir que de celui que nous cherchons.

« Mais nul n’est monté au Ciel... ».

2. « Celui qui est descendu du Ciel ».

Moi, Seigneur, je ne suis pas Nicodème et je sais que tu nous as été envoyé pour nous expliquer, nous conduire, nous guider jusqu’au bout du chemin qui est Dieu lui-même.

Sans toi, nul ne peut manger, boire et digérer la Parole de Dieu. Bornée et limitée, mon intelligence entend les paroles, mes oreilles écoutent le son de la voix qui parle mais, de moi-même, je ne peux ni la comprendre ni l’assimiler. Je peux prier avec les lèvres mais mon cœur, lui, reste muet.

3. « Dieu a envoyé son Fils dans le monde, pour que, par lui, le monde soit sauvé »

. Oui, Seigneur, sans toi, je ne peux rien faire, je ne peux pas même reconnaître que tu es Seigneur.            

Mais tu es descendu du Ciel et en remontant vers le Père, tu nous envoies l’Esprit, ton Esprit, celui qui souffle où il veut, celui qui vient habiter dans le cœur de tes fidèles

. Tu veux que je me tourne vers toi, que je te laisse me former, me façonner, que je te permette de m’imprégner de toi, de ta présence, de ta Loi, tu veux la graver au fond de moi.

C’est vrai, Seigneur que de moi-même, seul sur la terre, mes pas ne me porteront pas jusqu’à toi, mon esprit et mon intelligence resteront sans comprendre parce que les choses de la terre n’atteignent pas les choses du Ciel, elles n’atteignent pas l’intelligence du Créateur. Il faut que la Vérité me soit donnée par le Ciel lui-même, il faut qu’elle descende du Ciel.

Dialogue avec le Christ

L’Église célèbre aujourd’hui l’exaltation de la Croix. Oui, ta croix est glorieuse. Le Père a accepté ton sacrifice pour nous rassembler tous sous un seul chef, pour faire de nous des enfants adoptifs, héritiers et cohéritiers avec toi. De toute éternité tu veux nous faire partager ta gloire. Seigneur, pour partager ta gloire, il est normal que je puisse participer à ta croix.

Résolution

Contempler ton visage couronné d’épines, pour mes fautes à moi.



SOURCE : Catholique.org


avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Lun 14 Sep 2015 - 19:06

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre





Mardi 15 Septembre 2015


NOTRE-DAME des Douleurs
La pensée de MARIE au Pied de la CROIX a aidé beaucoup de chrétiens à trouver un sens à leurs souffrances et à les assumer dans l’espérance d’une résurrection glorieuse.


24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 5 : 7 à 9


La PASSION du CHRIST

07 Pendant les jours de SA VIE dans la chair, le CHRIST offrit, avec un GRAND CRI et dans les LARMES, des PRIÈRES et des SUPPLICATIONS à DIEU qui pouvait LE sauver de la mort, et IL fut exaucé en raison de SON GRAND RESPECT.
08 Bien qu’IL soit le FILS, IL apprit par SES SOUFFRANCES l’OBÉISSANCE
09 et, conduit à SA PERFECTION, IL est devenu pour tous ceux qui LUI obéissent la cause du SALUT ÉTERNEL.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, c’est TOI qui es ma SÉCURITÉ


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 30 (31) ; entièrement ]




Psaume 30 (31) : 2 et 3a, 3bc et 4, 5 et 6, 15 et 16, 20

R/ Sauve-moi, mon DIEU, dans TON AMOUR

02 En TOI, SEIGNEUR, j'ai mon REFUGE ;
garde-moi d'être humilié pour toujours.
Dans TA JUSTICE, libère-moi ;
03 écoute, et viens me délivrer.
R/

Sois le ROCHER qui m'abrite,
la MAISON FORTIFIÉE qui me sauve.
04 Ma FORTERESSE et mon ROC, c'est TOI :
pour l'HONNEUR de TON NOM,
TU me GUIDES et me CONDUIS.
R/

05 TU m'arraches au filet qu'ils m'ont tendu ;
oui, c'est TOI mon ABRI.
06 En TES MAINS je remets mon esprit ;
TU me rachètes, SEIGNEUR, DIEU DE VÉRITÉ.
R/

15 Moi, je suis sûr de TOI, SEIGNEUR,
je dis : « TU ES MON DIEU ! »
16 Mes jours sont dans TA MAIN :
délivre-moi
des mains hostiles qui s'acharnent.
R/

20 Qu'ils sont GRANDS, TES BIENFAITS !
TU les réserves à ceux qui TE craignent.
TU combles, à la face du monde,
ceux qui ont en TOI leur REFUGE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 19 : 25 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Bienheureuse, VIERGE MARIE ! Près de la CROIX du SEIGNEUR, sans connaître la mort ELLE a mérité la GLOIRE du MARTYRE.
Alléluia.




« Près de la CROIX de JÉSUS se tenait SA MÈRE »

25 Près de la CROIX de JÉSUS se tenaient SA MÈRE et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine.
26 JÉSUS, voyant SA MÈRE, et près d’ELLE le Disciple qu’IL aimait, dit à SA MÈRE : « Femme, voici Ton Fils. »
27 Puis IL dit au Disciple : « Voici Ta Mère. » Et à partir de cette heure-là, le Disciple LA prit chez lui.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=258

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=15/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/










Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mar 15 Sep 2015 - 7:36

Bonjour Nicolas    Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière  
sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mardi 15 Septembre 2015


Ne pleure pas »


Evangile selon St Luc, chapitre 7, 11-17


Par la suite, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule.

Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ; c’était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule importante de la ville accompagnait cette femme.

Voyant celle-ci, le Seigneur fut saisi de compassion pour elle et lui dit : « Ne pleure pas. » Il s’approcha et toucha le cercueil ; les porteurs s’arrêtèrent, et Jésus dit : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. » Alors le mort se redressa et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.

La crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu en disant : « Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. »

Et cette parole sur Jésus se répandit dans la Judée entière et dans toute la région.

Prière d'introduction

Jésus, donne-moi la grâce de faire l’expérience de ta compassion, pour que je puisse, à mon tour, avoir de la compassion envers tous ceux qui souffrent, envers tous ceux que tu mets sur mon chemin.

Demande

Jésus, permets que je ne sois pas indifférent aux souffrances des autres, donne-moi la grâce de vivre afin de pouvoir aider les autres à trouver le sens à leur vie.

Points de réflexion

1.Jésus console.

Dans ce passage de l’Évangile, nous voyons Jésus consolant une veuve qui vient de perdre son fils unique.

Ce n’est pas facile d’imaginer la douleur que ressent cette femme. Néanmoins, nous savons que c’est l’une des plus grandes douleurs qui puisse exister puisque la logique veut que les parents partent avant leurs enfants.

Et dans ce texte, elle est de surcroît veuve !

La plupart des gens de cette ville comprennent sa douleur et l’accompagnent, mais ils ne peuvent rien faire, face à cette femme en larmes. Jésus la voit et plein de compassion lui dit :

« Ne pleure pas ». Il désire la consoler.

2. Jésus donne la vie.

Après avoir consolé la femme, Jésus donne une réponse à sa souffrance :

« Il s’approcha et toucha le cercueil ; les porteurs s’arrêtèrent, et Jésus dit : jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi ».

Tous les gestes que Luc nous décrit sont importants : il s’approcha, il toucha et il parla. Il veut être proche de nous tous, surtout de ceux qui en ont le plus besoin. Il veut marcher avec nous pour nous donner la vie. Il veut toucher notre réalité, nos difficultés.

Mais pour l’écouter et le laisser nous donner la vie, nous devons nous arrêter, comme l’ont fait les porteurs.

3. Jésus redonne du sens. Dans ce passage, nous voyons que Jésus ne rend pas seulement la vie physique au jeune homme, mais il redonne à la veuve son sens de la vie.

« Et Jésus le rendit à sa mère ». Jésus a fait un geste de compassion.

Laissons-nous le Seigneur donner du sens à notre vie ?

Dialogue avec le Christ

Jésus, on nous dit qu’après avoir vu la Résurrection de ce jeune homme « la crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu en disant : un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple ». Il est vrai qu’ils ont vu une scène extraordinaire du mystère de Dieu, en tant que Dieu et en tant qu’homme, Dieu parmi nous, Dieu ici présent. Seigneur, donne-moi la grâce de te découvrir dans ma vie.

Résolution

Prendre le temps de parler avec un proche qui a perdu le sens de sa vie.


SOURCE : Catholique.org





Jésus rend la vie au fils de la veuve de Naïm
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mar 15 Sep 2015 - 19:09

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Mercredi 16 Septembre 2015

Saint Corneille, Pape et Saint Cyprien, Évêque ; Martyrs
IIIe siècle. Corneille, Pape de 251 à 253, et son ami Cyprien, Évêque de Carthage et grand écrivain ecclésiastique, favorisèrent le pardon des chrétiens apostats mais repentis.

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul apôtre à Timothée 3 : 14 à 16


« Il est Grand, le Mystère de notre religion »

Bien-aimé,
je t’écris avec l’espoir d’aller te voir bientôt.
Mais au cas où je tarderais, je veux que tu saches
comment il faut se comporter dans la MAISON de DIEU,
c’est-à-dire la communauté, l’Église du DIEU VIVANT,
Elle qui est le pilier et le soutien de la VÉRITÉ.

Assurément, Il est Grand, le Mystère de notre religion :
c’est le CHRIST,
manifesté dans la chair,
justifié dans l’ESPRIT,

apparu aux Anges,
proclamé dans les nations,
cru dans le monde,
enlevé dans la GLOIRE !


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Pour commémorer les MERVEILLES du SEIGNEUR


[ Psaume 110 (111) ; entièrement ]




Psaume 110 (111) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6

R/ GRANDES sont les ŒUVRES du SEIGNEUR !

De tout cœur je rendrai grâce au SEIGNEUR
dans l’assemblée, parmi les justes.
GRANDES sont les ŒUVRES du SEIGNEUR ;
tous ceux qui les aiment s’en instruisent.
R/

NOBLESSE et BEAUTÉ dans SES ACTIONS :
à jamais se maintiendra SA JUSTICE.
De SES MERVEILLES IL a laissé un MÉMORIAL ;
le SEIGNEUR est TENDRESSE et PITIÉ.
R/

IL a donné des vivres à Ses Fidèles,
gardant toujours mémoire de SON ALLIANCE.
IL a montré SA FORCE à Son Peuple,
lui donnant le domaine des nations.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 7 : 31 à 35

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TES PAROLES, SEIGNEUR, sont ESPRIT et ELLES sont VIE ;
TU as les PAROLES de la VIE ÉTERNELLE.
Alléluia.
(cf. Jn 6, 63c.68c)




« Nous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous n’avez pas pleuré »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à la foule :
« À qui donc vais-Je comparer les gens de cette génération ?
À qui ressemblent-ils ?
Ils ressemblent à des gamins assis sur la place,
qui s’interpellent en disant :
“Nous avons joué de la flûte,
et vous n’avez pas dansé.
Nous avons chanté des lamentations,
et vous n’avez pas pleuré.”
Jean le Baptiste est venu, en effet ;
il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin,
et vous dites : “C’est un possédé !”
Le FILS de l’Homme est venu ;
IL mange et IL boit,
et vous dites : “Voilà un glouton et un ivrogne,
un ami des publicains et des pécheurs.”
Mais, par tous ses enfants,
la SAGESSE de DIEU a été reconnue JUSTE. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=259

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mer 16 Sep 2015 - 9:35

Bonjour Nicolas     Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez    Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


BibleJesus fish Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mercredi 16 Septembre 2015


Faux prétextes


Evangile selon St Luc, chapitre 7, 31-35


À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ? À qui ressemblent-ils ?

Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s’interpellent en disant : ?

Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous n’avez pas pleuré.?

Jean le Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin, et vous dites : ?C’est un possédé !?

Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et vous dites : ?Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.?

Mais, par tous ses enfants, la sagesse de Dieu a été reconnue juste. »

Prière d'introduction

Seigneur, tu es la vérité. Ta parole est vérité. Aide-moi à t’ouvrir la porte de mon cœur afin que ta parole puisse y entrer.

Demande

Seigneur, donne-moi la grâce de faire la vérité dans ma vie.

Points de réflexion

1.Jésus veut ici illustrer une situation en utilisant une petite parabole.

Un groupe d’enfants se trouve sur une place d’une certaine ville.

Certains commencent à jouer de la musique, d’abord joyeuse, puis triste. Or ceux qui écoutent ne semblent satisfaits ni par l’un ni par l’autre style de musique.

2. Cette petite parabole peut sembler obscure.

Aussi Jésus l’explique-t-il aussitôt. Jean-Baptiste qui jeûnait, se fait traiter de possédé. Jésus, lorsqu’il ne jeûne pas, se fait traiter de débauché.

Ainsi Jésus fait bien ressortir un point. En réalité, l’opposition à Jean-Baptiste et à Jésus n’est pas due à une question de jeûne.

Il y a un problème plus profond. Celui de ne pas vouloir accueillir la voix de Dieu lorsqu’elle essaie de se faire entendre.

3. Cette situation se répète d’une certaine manière pour nous tous.

Dieu nous parle, et parfois nous faisons tout ce qui est possible pour trouver un prétexte afin de ne pas l’écouter, et ne pas devoir conformer notre vie à ce qu’il nous demande.

Voilà pourquoi un examen de conscience sérieux est nécessaire de manière régulière, afin de voir si, à cause de notre peur de changer certains aspects de notre vie, de notre peur d’une véritable conversion, nous n’utilisons pas de faux prétextes pour ne pas écouter ce que Dieu veut nous dire, ce que Dieu nous demande.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, je sais que tu m’aimes. Je sais que tu veux mon bien, mon véritable bien. Ta parole me rend libre. Aide-moi à l’accueillir de tout mon cœur.

Résolution

Faire un bon examen de conscience.


SOURCE : Catholique.org



avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mer 16 Sep 2015 - 18:49

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Jeudi 17 Septembre 2015

Saint Robert Bellarmin, Évêque et Docteur de l’Église
Mort en 1621. Jésuite né en Toscane. Par la parole et par l’écrit, il s’attacha à défendre la doctrine catholique contre les affirmations des réformés.

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul apôtre à Timothée 4 : 12 à 16


« Veille sur toi-même et sur ton enseignement : tu obtiendras le salut, et pour toi-même et pour ceux qui t’écoutent »

Bien-aimé,
que personne n’ait lieu de te mépriser parce que tu es jeune ;
au contraire, sois pour les croyants un modèle
par ta parole et ta conduite,
par ta charité, ta foi et ta pureté.
En attendant que je vienne,
applique-toi à lire l’Écriture aux fidèles,
à les encourager et à les instruire.
Ne néglige pas le DON de la grâce en toi,
qui t’a été donné au moyen d’une PAROLE PROPHÉTIQUE,
quand le collège des Anciens a imposé les mains sur toi.
Prends à cœur tout cela,
applique-toi, afin que tous voient tes progrès.
Veille sur toi-même et sur ton enseignement.
Maintiens-toi dans ces dispositions.
En agissant ainsi, tu obtiendras le salut,
et pour toi-même et pour ceux qui t’écoutent.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Pour commémorer les MERVEILLES du SEIGNEUR


[ Psaume 110 (111) ; entièrement ]



Psaume 110 (111) : 7 et 8, 9, 10

R/ GRANDES sont les ŒUVRES du SEIGNEUR !

JUSTESSE et SÛRETÉ, les ŒUVRES de SES MAINS,
SÉCURITÉ, toutes SES LOIS,
établies pour toujours et à jamais,
accomplies avec DROITURE et SÛRETÉ !
R/

IL apporte la DÉLIVRANCE à Son Peuple ;
SON ALLIANCE est promulguée pour toujours :
SAINT et REDOUTABLE EST SON NOM.
R/

La Sagesse commence avec la CRAINTE du SEIGNEUR.
Qui accomplit SA VOLONTÉ en est ÉCLAIRÉ.
À jamais se maintiendra SA LOUANGE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 7 : 36 à 50

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Venez à Moi, vous tous qui peinez
sous le poids du fardeau, dit le SEIGNEUR,
et Moi, Je vous procurerai le repos.
Alléluia.
(Mt 11, 28)




« Ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour »

En ce temps-là,
un pharisien avait invité JÉSUS à manger avec lui.
JÉSUS entra chez lui et prit place à table.
Survint une femme de la ville, une pécheresse.
Ayant appris que JÉSUS était attablé dans la maison du pharisien,
elle avait apporté un flacon d’albâtre contenant un parfum.
Tout en pleurs, elle se tenait derrière LUI, près de SES PIEDS,
et elle se mit à mouiller de ses larmes les PIEDS de JÉSUS.
Elle LES essuyait avec ses cheveux,
LES couvrait de baisers
et répandait sur EUX le parfum.

En voyant cela,
le pharisien qui avait invité JÉSUS se dit en lui-même :
« Si cet Homme était Prophète,
IL saurait qui est cette femme qui LE touche,
et ce qu’elle est : une pécheresse. »
JÉSUS, prenant la PAROLE, lui dit :
« Simon, J’ai quelque chose à te dire.
– Parle, MAÎTRE. »
JÉSUS reprit :
« Un créancier avait deux débiteurs ;
le premier lui devait cinq cents pièces d’argent,
l’autre cinquante.
Comme ni l’un ni l’autre ne pouvait les lui rembourser,
il en fit grâce à tous deux.
Lequel des deux l’aimera davantage ? »
Simon répondit :
« Je suppose que c’est celui à qui on a fait grâce
de la plus grande dette.
– Tu as raison », lui dit JÉSUS.
IL se tourna vers la femme et dit à Simon :
« Tu vois cette femme ?
JE SUIS entré dans ta maison,
et tu ne M’as pas versé de l’eau sur les PIEDS ;
elle, elle LES a mouillés de ses larmes
et essuyés avec ses cheveux.
Tu ne M’as pas embrassé ;
elle, depuis qu’elle est entrée,
n’a pas cessé d’embrasser MES PIEDS.
Tu n’as pas fait d’Onction sur MA TÊTE ;
elle, elle a répandu du parfum sur MES PIEDS.
Voilà pourquoi Je te le dis :
ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés,
puisqu’elle a montré beaucoup d’amour.
Mais celui à qui on pardonne peu
montre peu d’amour. »
IL dit alors à la femme :
« Tes péchés sont pardonnés. »
Les convives se mirent à dire en eux-mêmes :
« Qui est cet Homme,
qui va jusqu’à pardonner les péchés ? »
JÉSUS dit alors à la femme :
« Ta foi t’a sauvée.
Va en paix ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=260

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Jeu 17 Sep 2015 - 7:01

Bonjour Nicolas    Very Happy  
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière  
sunny


Bible Jesus fish  Dove


****

Méditation sur l’ Evangile du Jour : Jeudi 17 Septembre 2015[/size]


La pécheresse pardonnée à cause de son grand amour



Evangile selon St Luc, chapitre 7, 36-50


Un pharisien avait invité Jésus à manger avec lui. Jésus entra chez lui et prit place à table. Survint une femme de la ville, une pécheresse. Elle avait appris que Jésus mangeait chez le pharisien, et elle apportait un vase précieux plein de parfum. Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, à ses pieds, et ses larmes mouillaient les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et y versait le parfum.

En voyant cela, le pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu’elle est : une pécheresse. »

Jésus prit la parole : « Simon, j’ai quelque chose à te dire. ? Parle, Maître. »
Jésus reprit : « Un créancier avait deux débiteurs ; le premier lui devait cinq cents pièces d’argent, l’autre cinquante. Comme ni l’un ni l’autre ne pouvait rembourser, il remit à tous deux leur dette. Lequel des deux l’aimera davantage ? »
Simon répondit : « C’est celui à qui il a remis davantage, il me semble. ? Tu as raison », lui dit Jésus.

Il se tourna vers la femme, en disant à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré chez toi, et tu ne m’as pas versé d’eau sur les pieds ; elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux. Tu ne m’as pas embrassé ; elle, depuis son entrée, elle n’a pas cessé d’embrasser mes pieds. Tu ne m’as pas versé de parfum sur la tête ; elle, elle m’a versé un parfum précieux sur les pieds. Je te le dis : si ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, c’est à cause de son grand amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. »

Puis il s’adressa à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. »

Les invités se dirent : « Qui est cet homme, qui va jusqu’à pardonner les péchés ? »

Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! »

Prière d'introduction

Seigneur Jésus, je t’accueille sous mon toit et te remercie de tout mon cœur de venir jusqu’à moi. Je me prosterne à tes pieds et te rends grâce, car tu es mon sauveur, celui qui me donne un message, la clef du sens de ma vie.

Demande

Jésus, pardonne mes fautes et aide-moi à cheminer sur le sentier de droiture vers le Père. Que son Règne arrive dans ma vie et dans mon entourage.

Points de réflexion

1.Les deux amours.

En invitant Jésus à prendre un repas chez lui, le pharisien Simon veut se montrer aimable, prêt à un dialogue franc et ouvert, alors que l’agir de Jésus suscite en lui et en ses confrères des questionnements, puisqu’il enfreint certains codes moraux, avec une autorité apparemment auto-attribuée.

Sous ce semblant de charité, notre pharisien cache une attitude de suspicion foncière, qui l’incline inconsciemment à la critique.

Cette critique n’a rien à voir avec un discernement purifié de tout préjugé, ouvert à la recherche de la vérité.

La pécheresse, de son côté, vient à Jésus le cœur aussi rempli d’amour que son vase est rempli de parfum précieux.

Son dialogue avec Jésus n’est pas « franc et ouvert », comme celui de quelqu’un qui est à la même hauteur que ce maître divin, c’est l’amour d’une âme qui s’est vue bénéficiaire de l’amour de Jésus, de son pardon, de sa grandeur morale et de son intégrité.

2. La mesure du repentir.

« Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche » pense le pharisien Simon qui se prend à son propre piège.

En déchiffrant sa pensée secrète, Jésus lui prouve qu’il est vraiment un prophète, tandis que l’interlocuteur trahit, par sa critique, son état d’esprit.

Jésus ne regarde pas le péché de la femme ; il n’en a pas besoin, car il le connaît.

C’est pour cela que nous demandons, au cours de l’Eucharistie : « Ne regarde pas nos péchés, mais la foi de ton église » (Missel Romain).
Jésus mesure le repentir, qui est comme une supplication d’amour et de pardon, et il l’accorde.

Au maître Simon, par contre, il donne une leçon : ce que veut dire aimer (par exemple dans l’accueil d’invités).

Avec quel repentir est-ce que je me tourne vers Jésus, avec quel amour ?

3. Le pardon du péché comme une remise de dette.

Lorsque j’ai une dette envers quelqu’un, je suis obligé de la lui rembourser.

Nul ne contestera le droit du créancier ; cela est défini dans la loi civile et est dérivé du 8e commandement : « Tu ne voleras pas ».
Le créancier peut, cependant, renoncer à son droit.

Cet acte de renoncement est pleinement gratuit et ne peut être obtenu par la force ou la contrainte.

Il passe outre la justice et est mû d’un amour incalculable, bien au-delà de l’objet de la dette (de la somme d’argent). Comment ne pas éprouver reconnaissance et profond respect devant un créancier de ce calibre, qui renonce à ce qui est juste, qui prend le risque d’être compté pour injuste, puisque, de nouveau, la remise des dette à une personne n’oblige pas à la remise de dette pour tous les débiteurs, puisque c’est un acte libre.

La dette que nous avons envers le Seigneur est incommensurable. Au don de l’existence et de la liberté, nous avons répondu par la révolte et par la mort, au don de sa confiance, nous avons répondu par la défiance.

En réalité, tout homme doit répondre de ses choix, autant le pharisien Simon que la pécheresse de Capharnaüm.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, tu me connais, tu connais mon désir de correspondre davantage ton amour. Tu connais le décalage entre l'idéal que j'exige pour les autres et par lequel je les juge et celui que je vis moi-même. Aide-moi à aimer mes frères et sœurs comme le Père les aime et comme il m'aime.

Résolution

Je porterai un jugement de miséricorde envers le plus difficile de mes proches.


SOURCE : Catholique.org



avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Jeu 17 Sep 2015 - 18:55

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre





Vendredi 18 Septembre 2015

De la férie

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 6 : 2c à 12


« Toi, homme de DIEU, recherche la justice »

Bien-aimé,
voilà ce que tu dois enseigner et recommander.
Si quelqu’un donne un enseignement différent,
et n’en vient pas aux paroles solides,
celles de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST,
et à l’enseignement qui est en accord avec la piété,
un tel homme est aveuglé par l’orgueil, il ne sait rien,
c’est un malade de la discussion et des querelles de mots.
De tout cela, il ne sort que jalousie, rivalité,
blasphèmes, soupçons malveillants,
disputes interminables de gens à l’intelligence corrompue,
qui sont coupés de la vérité
et ne voient dans la religion qu’une source de profit.
Certes, il y a un grand profit dans la religion
si l’on se contente de ce que l’on a.
De même que nous n’avons rien apporté dans ce monde,
nous n’en pourrons rien emporter.
Si nous avons de quoi manger et nous habiller,
sachons nous en contenter.
Ceux qui veulent s’enrichir tombent dans le piège de la tentation,
dans une foule de convoitises absurdes et dangereuses,
qui plongent les gens dans la ruine et la perdition.
Car la racine de tous les maux,
c’est l’amour de l’argent.
Pour s’y être attachés, certains se sont égarés loin de la foi
et se sont infligé à eux-mêmes des tourments sans nombre.
Mais toi, homme de DIEU, fuis tout cela ;
recherche la justice, la piété, la foi, la charité,
la persévérance et la douceur.
Mène le bon combat, celui de la foi,
empare-toi de la VIE ÉTERNELLE !
C’est à ELLE que tu as été appelé,
c’est pour ELLE que tu as prononcé ta belle profession de foi
devant de nombreux témoins.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








En mourant l’homme n’emporte rien avec lui


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

[ Psaume 48 (49) ; entièrement ]



Psaume 48 (49) : 6 et 7, 8 et 9, 17 et 18, 19 et 20

R/ Heureux les pauvres de cœur,
car le ROYAUME des CIEUX est à eux !


Pourquoi craindre aux jours de malheur
ces fourbes qui me talonnent pour m’encercler,
ceux qui s’appuient sur leur fortune
et se vantent de leurs grandes richesses ?
R/

Nul ne peut racheter son frère
ni payer à DIEU sa rançon :
aussi cher qu’il puisse payer,
toute vie doit finir.
R/

Ne crains pas l’homme qui s’enrichit,
qui accroît le luxe de sa maison :
aux enfers il n’emporte rien ;
sa gloire ne descend pas avec lui.
R/

De son vivant, il s’est béni lui-même :
« On t’applaudit car tout va bien pour toi ! »
Mais il rejoint la lignée de ses ancêtres
qui ne verront jamais plus la LUMIÈRE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 8 : 1 à 3

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR DU CIEL ET DE LA TERRE,
TU as révélé aux tout-petits
les MYSTÈRES du ROYAUME !
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« Des femmes les accompagnaient et les servaient en prenant sur leurs ressources »

En ce temps-là,
il arriva que JÉSUS, passant à travers villes et villages,
proclamait et annonçait la BONNE NOUVELLE du RÈGNE de DIEU.
Les Douze L’accompagnaient,
ainsi que des femmes
qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais :
Marie, appelée Madeleine,
de laquelle étaient sortis sept démons,
Jeanne, femme de Kouza, intendant d’Hérode,
Suzanne, et beaucoup d’autres,
qui les servaient en prenant sur leurs ressources.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=261

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=18/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Ven 18 Sep 2015 - 12:43

Bonjour Nicolas    Very Happy  
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny


Bible  Jesus fish   Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Vendredi 18 Septembre 2015


« Des femmes les accompagnaient et les servaient en prenant sur leurs ressources »


Evangile selon St Luc, chapitre 8, 1-3


Ensuite, il arriva que Jésus, passant à travers villes et villages, proclamait et annonçait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. Les Douze l’accompagnaient, ainsi que des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons, Jeanne, femme de Kouza, intendant d’Hérode, Suzanne, et beaucoup d’autres, qui les servaient en prenant sur leurs ressources.

Prière d'introduction

À ta Parole, Seigneur, ta création se met en route et se reconstitue en famille, à la suite de ton Fils Jésus-Christ. Par le don de ton Esprit, Dieu tout-puissant, ta Parole renouvelle notre vie et nous réunit en famille, nous mettant au service de l’avènement de ton Royaume d’amour, d’harmonie et de paix.

Demande

Donne-moi, Seigneur, de te rencontrer dans ma vie et de te servir, pour retrouver un sens surnaturel, comprendre et accomplir ma mission. Purifie mes attentes de valeurs qui passent et transforme les en espérance des biens impérissables.

Points de réflexion

1. « Jésus proclamait et annonçait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu ».

Quelle est cette Bonne Nouvelle ? En quoi ce règne de Dieu arrive-t-il ?

Pour le comprendre, il faut étendre la lecture de l’Évangile, dont chaque parole est semence à l’âme. Jésus compare le royaume à un champ ensemencé de graines (cf. Matthieu 13, 19-23) :

là où la Parole est accueillie, méditée et assimilée, le règne de Dieu s’établit et prospère. Le règne de Dieu se réalise à la mesure de la significativité de la Parole pour celui qui l’accueille.

Quel significativité la Parole de Dieu a-t-elle en moi ?

L’épi que chaque divine parole est censée faire produire le sujet, le fera aussi participer aux biens du royaume.

La porte d’entrée en sera l’offrande du pain, fruit de la terre et du travail des hommes :

c’est l’offrande eucharistique. Le premier bénéficiaire de cette gloire sera le sujet lui-même ainsi que tout son entourage.

Alors, qu’attendons-nous pour suivre Jésus, accueillir et annoncer sa Parole ?

2. « Les Douze l’accompagnaient, ainsi que des femmes ».

« Le royaume des Cieux est comparable au levain qu’une femme a pris et a enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé » (Matthieu 13, 33). Tandis que le pain d’offrande sacrificielle de l’Eucharistie comme de la Pâque juive, en prémices du royaume, est sans levain, le levain fait référence à une autre dimension du règne de Dieu :

il concerne le tissu compact des relations humaines et sociales, habitées de charité, d’échange, d’accueil et de promotion de l’homme, que Dieu veut imbiber de son amour et sanctifier.

Le royaume ne se réalise pas seulement dans la liturgie, qui exprime la paternité spirituelle de Dieu par l’autorité des apôtres, mais s’élargit à toute la création, appelée à être transformée par la grâce.

Le premier lieu de sanctification des relations est la famille, Église domestique.

Cela engage la maternité spirituelle de la femme, disciple du Christ, qui engendre la vie et noue des relations : par elles, Dieu touche silencieusement les cœurs des enfants et en fait, à leur insu, d’heureux gagnants de la citoyenneté céleste et bénéficiaires de sa béatitude.

Dialogue avec le Christ


Jésus, mon Seigneur et mon Dieu, donne-moi, en te suivant, de reconnaître ton humanité dans la divinité des mystères sacrés de la foi et de la vie en Église et de reconnaître ta sainte humanité dans les relations avec mes frères et sœurs, prochains ou lointains.

Résolution

Appelé à donner sans compter et à aller jusqu’au bout, j’avancerai un peu plus que d’habitude dans ma générosité au service du plus pauvre.


SOURCE : Catholique.org




Jésus et Ses douze Apôtres
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015 - 19:08

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre





Samedi 19 Septembre 2015

Saint Janvier, Évêque et Martyr
Mort en 305. Évêque de Bénévent, mort martyr sous Dioclétien. Son rang, conservé dans une ampoule à la Cathédrale de Naples, se liquéfie régulièrement de façon inexoliquée.

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 6 : 13 à 16


« Garde le COMMANDEMENT, en demeurant sans tache, jusqu’à la MANIFESTATION de notre SEIGNEUR»

Bien-aimé,
en présence de DIEU qui donne VIE à tous les êtres,
et en PRÉSENCE du CHRIST JÉSUS
qui a témoigné devant Ponce Pilate par une belle affirmation,
voici ce que je t’ordonne :
garde le COMMANDEMENT du SEIGNEUR,
en demeurant sans tache, irréprochable
jusqu’à la MANIFESTATION de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST.
CELUI qui LE fera paraître aux temps fixés, c’est DIEU,
SOUVERAIN UNIQUE ET BIENHEUREUX,
ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS ;
LUI SEUL possède l’IMMORTALITÉ,
habite une LUMIÈRE INACCESSIBLE ;
aucun homme ne L’a jamais vu,
et nul ne peut LE voir.
À LUI, HONNEUR ET PUISSANCE ÉTERNELLE. AMEN.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Nous sommes Son Peuple

Psaume pour un sacrifice de reconnaissance.


Psaume 99 (100) : 1 et 2, 3, 4, 5

R/ Allez vers le SEIGNEUR
parmi les chants d’allégresse.


Acclamez le SEIGNEUR, Terre Entière,
servez le SEIGNEUR dans l’allégresse,
venez à LUI avec des chants de joie !
R/

Reconnaissez que le SEIGNEUR EST DIEU :
IL nous a faits, et nous sommes à LUI,
nous, Son Peuple, Son Troupeau.
R/

Venez dans SA MAISON LUI rendre grâce,
dans SA DEMEURE chanter SES LOUANGES ;
RENDEZ-LUI grâce et bénissez SON NOM !
R/

Oui, le SEIGNEUR EST BON,
ÉTERNEL EST SON AMOUR,
SA FIDÉLITÉ demeure d’âge en âge.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 8 : 4 à 15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui ont entendu la PAROLE
dans un cœur bon et généreux,
qui LA retiennent et portent du fruit par leur persévérance.
Alléluia.
(cf. Lc 8, 15)




« Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui retiennent la PAROLE et portent du fruit par leur persévérance »

En ce temps-là,
comme une grande foule se rassemblait,
et que de chaque ville on venait vers JÉSUS,
IL dit dans une parabole :
« Le semeur sortit pour semer la semence,
et comme il semait, il en tomba au bord du chemin.
Les passants la piétinèrent,
et les oiseaux du ciel mangèrent tout.
Il en tomba aussi dans les pierres,
elle poussa et elle sécha parce qu’elle n’avait pas d’humidité.
Il en tomba aussi au milieu des ronces,
et les ronces, en poussant avec elle, l’étouffèrent.
Il en tomba enfin dans la bonne terre,
elle poussa et elle donna du fruit au centuple. »
Disant cela, IL éleva la voix :
« Celui qui a des oreilles pour entendre,
qu’il entende ! »

Ses Disciples LUI demandaient ce que signifiait cette parabole.
IL leur déclara :
« À vous il est donné de connaître les MYSTÈRES DU ROYAUME DE DIEU,
mais les autres n’ont que les paraboles.
Ainsi, comme il est écrit :
Ils regardent sans regarder,
ils entendent sans comprendre.


Voici ce que signifie la parabole.
La semence, c’est la PAROLE DE DIEU.
Il y a ceux qui sont au bord du chemin :
ceux-là ont entendu ;
puis le diable survient
et il enlève de leur cœur la PAROLE,
pour les empêcher de croire et d’être sauvés.
Il y a ceux qui sont dans les pierres :
lorsqu’ils entendent, ils accueillent la PAROLE avec joie ;
mais ils n’ont pas de racines,
ils croient pour un moment
et, au moment de l’épreuve, ils abandonnent.
Ce qui est tombé dans les ronces,
ce sont les gens qui ont entendu,
mais qui sont étouffés, chemin faisant,
par les soucis, la richesse
et les plaisirs de la vie,
et ne parviennent pas à maturité.
Et ce qui est tombé dans la Bonne Terre,
ce sont les gens qui ont entendu la PAROLE
dans un cœur bon et généreux,
qui LA retiennent
et portent du fruit par leur persévérance. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=262

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=19/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Sam 19 Sep 2015 - 7:30

Bonjour Nicolas    Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish  Dove


****

Méditation sur l’ Evangile du Jour :  Samedi 19 Septembre 2015


«  Et ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux »



Evangile selon St Luc, chapitre 8, 4-15



Comme une grande foule se rassemblait, et que de chaque ville on venait vers Jésus, il dit dans une parabole : « Le semeur sortit pour semer la semence, et comme il semait, il en tomba au bord du chemin. Les passants la piétinèrent, et les oiseaux du ciel mangèrent tout.

Il en tomba aussi dans les pierres, elle poussa et elle sécha parce qu’elle n’avait pas d’humidité. Il en tomba aussi au milieu des ronces, et les ronces, en poussant avec elle, l’étouffèrent. Il en tomba enfin dans la bonne terre, elle poussa et elle donna du fruit au centuple. » Disant cela, il éleva la voix : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! » Ses disciples lui demandaient ce que signifiait cette parabole.

Il leur déclara : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume de Dieu, mais les autres n’ont que les paraboles. Ainsi, comme il est écrit : Ils regardent sans regarder, ils entendent sans comprendre.

Voici ce que signifie la parabole. La semence, c’est la parole de Dieu.

Il y a ceux qui sont au bord du chemin : ceux-là ont entendu ; puis le diable survient et il enlève de leur cœur la Parole, pour les empêcher de croire et d’être sauvés.

Il y a ceux qui sont dans les pierres : lorsqu’ils entendent, ils accueillent la Parole avec joie ; mais ils n’ont pas de racines, ils croient pour un moment et, au moment de l’épreuve, ils abandonnent. Ce qui est tombé dans les ronces, ce sont les gens qui ont entendu, mais qui sont étouffés, chemin faisant, par les soucis, la richesse et les plaisirs de la vie, et ne parviennent pas à maturité.

Et ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.

Prière d'introduction

Dieu notre Père, je me présente devant toi aujourd’hui avec un cœur plein de gratitude pour la foi que tu as semée dans le terroir de mon cœur. Je t’aime profondément et je veux mettre en toi tout mon espoir aujourd’hui.

Demande


Seigneur, Jésus donne-moi un cœur attentif à ta Parole pour que ta semence puisse produire du fruit dans ma journée.

Points de réflexion

1.Cette parabole du Seigneur nous fait comprendre que la vie spirituelle, la vie de communion avec Dieu, est un vrai combat.

Autant nous pouvons faire alliance avec Dieu et comptez sur son assistance dans notre vie pour persévérer dans son amitié, autant il y a aussi un ennemi de notre âme qui ne regarde pas du tout d’un œil bienveillant notre communion avec Dieu et il cherche à tout prix à nous en priver en nous proposant des alternatives à Dieu, nos péchés.

Satan a une jalousie terrible pour les hommes qui entrent en alliance avec le Seigneur parce que c’est justement ce qu’il a perdu en se rebellant contre Dieu. Saint Cyprien dans son œuvre

« De Zelo et livore » nous explique que la motivation principale du tentateur au moment de la tentation d’Adam et Ève était la jalousie.
Dieu vient semer en nous sa Parole et si souvent il est arrêté dans son élan par nos péchés qui nous font tourner le dos à sa grâce au moment même où nous la recevons.

C’est le grain qui est tombé sur le bord du chemin.

Ainsi que le commente le P. Pascal Ide dans son livre Les sept péché capitaux (Ed. Mame, 2002, p. 10), « nous éprouvons de grandes difficultés à distinguer notre péché. Nous ne le voyons plus ; ou nous le voyons trop ; ou nous ne le voyons pas où il est vraiment ».

Demandons au Seigneur la grâce de voir notre péché et cherchons à nous en libérer par le sacrement de réconciliation.

2. Il y aussi la semence qui tombe dans les pierres.

C’est la Parole de Dieu qui est accueillie aussitôt avec joie dans notre cœur mais qui reste à la surface de nous-mêmes.

Tant que cette Parole est facile à vivre dans notre quotidien, on y tient beaucoup mais dès que les difficultés s’annoncent ou que la tentation se fait fortement sentir, on l’abandonne. C’est le danger de la superficialité dans notre vie spirituelle.

Demandons au Seigneur que notre choix pour lui et pour le bien ne soit pas juste une question de convenances mais qu’elle soit vraiment une lumière qui nous accompagne dans les bons moments comme dans les moments difficiles.

3. La graine de la Parole de Dieu tombe parfois dans les ronces.

Combien de fois nos cœurs sont-ils encombrés de soucis. Nous avons du mal à affronter notre journée avec confiance et sérénité.

Nous nous demandons constamment à quelle sauce nous serons mangés aujourd’hui dans telle et telle rencontre, ou dans tel ou tel projet.

Nous oublions que notre futur est entre les mains du Seigneur et que nous pouvons nous abandonner dans ses mains pour trouver en lui la force et la confiance.

Ce manque de confiance nous entraîne beaucoup de fatigue et quand nous vivons constamment dans l’inquiétude nous cherchons avidement la consolation et le réconfort ; mais où la trouvons-nous ?

Nous nous accrochons parfois trop facilement aux richesses et aux plaisirs de la vie pour nous consoler et nous oublions le Seigneur qui est la source de toute paix et de toute consolation de l’âme.

Que le Seigneur nous donne la sagesse de remettre entre ses mains notre journée et nos soucis et de trouver en lui notre force, notre confiance et notre consolation.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, tu sèmes abondamment ta Parole dans mon cœur. Encore faut-il que je sois plus réceptif et plus attentif à cette Parole. Aide-moi à grandir dans ma foi et ma confiance en toi et à voir plus clairement ce qui fait obstacle à ta Parole dans ma vie. Que les soucis de la vie ou le bien-être ne m’empêchent pas d’aller vers toi dans mon quotidien. Merci, Seigneur, pour ton amour et ta présence dans ma vie.

Résolution


Prendre le temps de participer cette semaine au sacrement de réconciliation.


SOURCE : Catholique.org



avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Dim 20 Sep 2015 - 7:51

Bonjour Nicolas    Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que ce Saint Dimanche soit béni et éclairé par la divine Lumière  
sunny


Church Bible  Jesus fish  Dove


*****

Méditation sur l’ Evangile du Jour : Dimanche 20 Septembre 2015


À l’école de la confiance


Evangile selon St Marc, chapitre 9, 30-37


Partis de là, ils traversaient la Galilée, et Jésus ne voulait pas qu’on le sache, car il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »

Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger. Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda :

« De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit :

« Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »

Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit :

« Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »

Prière d'introduction


Seigneur, apprends-moi à te faire confiance. Si souvent, comme les disciples dans l’Évangile d’aujourd’hui, je ne comprends pas et je ne sais pas comment agir. Je suis comme un petit enfant qui a besoin de l’aide et du soutien de ses parents. Aide-moi à ne jamais douter de toi et à accepter avec humilité mes petites croix de chaque jour.

Demande


Ne pas chercher à tout comprendre, mais à « vivre d’amour » dans l’imitation de Jésus.

Points de réflexion

1.« Les disciples ne comprenaient pas »

. Ils avaient beau essayer de comprendre et de mettre en pratique les enseignements de Jésus, ils avaient encore besoin de la venue du Saint Esprit le jour de la Pentecôte afin de pouvoir devenir les apôtres que nous connaissons aujourd’hui.

En effet, après plus de deux ans passés avec Jésus, ils ne comprenaient toujours pas.

Dans le passage qui précède l’Évangile d’aujourd’hui, nous retrouvons les disciples qui se retrouvent incapables d’expulser un démon, et aujourd’hui, nous écoutons Jésus qui leur dit clairement ce qui va se produire à Jérusalem, sur sa mort et sa Résurrection, mais eux ne comprennent pas, et cela nous rappelle les paroles de Jésus aux disciples d’Emmaüs :

« Comme votre cœur est lent à comprendre ».

Dans ce passage de l’Évangile, Jésus annonce pour la deuxième fois à ses disciples sa Passion prochaine.

Dans notre vie aussi, la croix est une réalité quotidienne, et nous aussi sommes lents à comprendre et à accepter cette croix dans notre vie.
Quelle est ma croix ? Est-ce que je l’accepte et est-ce que je l’offre avec amour ?

Ou bien est-ce que je ne cesse de me plaindre et de refuser cette croix ?

Bien souvent, les chemins de Dieu seront incompréhensibles pour moi et viendront des moments de grande difficulté. Jésus m’enseigne que je dois m’abandonner entre ses mains et ne pas toujours chercher à comprendre, mais plutôt à aimer.

Jésus lui-même au jardin des Oliviers a demandé à son Père d’éloigner de lui le calice de la Passion, « mais que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne ! ».

2. Les disciples font donc tout le contraire de l’enseignement de Jésus

. Celui-ci leur parle de la croix et de la souffrance et eux discutent pour savoir qui sera le plus grand.

Tant de fois nous recherchons l’honneur et la gloire alors que Jésus nous enseigne tout le contraire :

« Celui qui veut venir à ma suite, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive ». En fin de compte la vie spirituelle est très simple, le Seigneur nous appelle à devenir comme des petits enfants et à lui faire confiance en acceptant de prendre notre croix et de le suivre.

Cependant, comme nous le dit Jésus, le chemin de croix ne s’arrête pas à la croix mais trouve tout son sens dans la Résurrection.

Dans les moments de difficultés, nous avons souvent de mal à comprendre et à accepter ce paradoxe dans notre vie, mais la clef se trouve dans la confiance, et pour le savoir, il faut en faire l’expérience, l’expérience du don de soi, l’expérience qu’il y plus de joie à donner qu’à recevoir.

Dialogue avec le Christ


Confiance, confiance et confiance ! Aide-moi Seigneur à ne pas avoir peur de la croix, à ne pas avoir peur de ne pas comprendre où te m’emmène ou ce que tu veux exactement de moi. J’ai confiance en toi, Seigneur, et je sais que tu veux mon bien. Apprends-moi à être généreux, à donner sans compter, à combattre sans soucis des blessures, à travailler sans chercher le repos, à me dépenser sans attendre d’autre récompense que celle de savoir que je fais ta sainte volonté (cf. prière scoute).

Résolution


Chaque fois que viendra un moment de difficulté aujourd’hui, répéter dans mon cœur : « Seigneur, j’ai confiance en toi ! ».


SOURCE : Catholique.org




avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 20 Sep 2015 - 8:40

Bonjour Maud Livre
Bonjour Lumen, Livre
Bonjour tous artisans de paix Livre
Bonjour François_1 Livre
Bonjour caillon Livre

Bonjour à toutes et à tous Livre





Dimanche 20 Septembre 2015

25ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B






<iframe width="420" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/TsKo7uRDegA" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre de la Sagesse 2 : 12, 17 à 20


« Condamnons-LE à une mort infâme »

Ceux qui méditent le mal se disent en eux-mêmes :
« Attirons le JUSTE dans un piège, car IL nous contrarie,
IL s’oppose à nos entreprises,
IL nous reproche de désobéir à la LOI de DIEU,
et nous accuse d’infidélités à notre éducation.
Voyons si SES PAROLES sont VRAIES,
regardons comment IL en sortira.
Si le JUSTE est FILS de DIEU,
DIEU L’assistera, et L’arrachera aux mains de ses adversaires.
Soumettons-LE à des outrages et à des tourments ;
nous saurons ce que vaut SA DOUCEUR,
nous éprouverons SA PATIENCE.
Condamnons-LE à une mort infâme,
puisque, dit-IL, quelqu’un interviendra pour LUI. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Appel d’un persécuté

Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur instruments à cordes. Poème chanté appartenant au recueil de David. Il fait allusion à la démarche des gens de Zif auprès de Saül, quand ils l’avertirent que David se cachait sur leur territoire.

[ Psaume 53 (54) ; entièrement ]




Psaume 53 (54) : 3 et 4, 5, 6 et 8

R/ Le SEIGNEUR est mon APPUI entre tous.

Par TON NOM, DIEU, sauve-moi,
par TA PUISSANCE rends-moi justice ;
DIEU, entends ma prière,
écoute les paroles de ma bouche.
R/


Des étrangers se sont levés contre moi,
des puissants cherchent ma perte :
ils n’ont pas souci de DIEU.
R/


Mais voici que DIEU vient à mon aide,
le SEIGNEUR est mon APPUI entre tous.
De grand cœur, je T’offrirai le sacrifice,
je rendrai grâce à TON NOM, car IL EST BON !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 53 (54) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/QtJ7









(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Jacques 3 : 16 à 4 : 3


« C’est dans la PAIX qu’est semée la JUSTICE, qui donne son FRUIT aux Artisans de PAIX »

Bien-aimés,
la jalousie et les rivalités mènent au désordre
et à toutes sortes d’actions malfaisantes.
Au contraire, la SAGESSE qui vient d’en HAUT
est d’abord PURE,
puis PACIFIQUE, BIENVEILLANTE, CONCILIANTE,
pleine de MISÉRICORDE et féconde en BONS FRUITS,
sans parti pris, sans hypocrisie.
C’est dans la PAIX qu’est semée la JUSTICE,
qui donne son FRUIT aux artisans de la PAIX.
D’où viennent les guerres,
d’où viennent les conflits entre vous ?
N’est-ce pas justement de tous ces désirs
qui mènent leur combat en vous-mêmes ?
Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien,
alors vous tuez ;
vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins,
alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre.
Vous n’obtenez rien
parce que vous ne demandez pas ;
vous demandez, mais vous ne recevez rien ;
en effet, vos demandes sont mauvaises,
puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 9 : 30 à 37

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Par l’Annonce de l’ÉVANGILE,
DIEU nous appelle à partager
la GLOIRE de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST.

Alléluia.
(cf. 2 Th 2, 14)




« Le FILS de l’Homme est livré…Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le serviteur de tous »

En ce temps-là,
JÉSUS traversait la Galilée avec Ses Disciples,
et IL ne voulait pas qu’on le sache,
car IL enseignait Ses Disciples en leur disant :
« Le FILS de l’Homme est livré aux mains des hommes ;
ils LE tueront
et, trois jours après Sa Mort, IL ressuscitera. »
Mais les Disciples ne comprenaient pas CES PAROLES
et ils avaient peur de L’interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm,
et, une fois à la maison, JÉSUS leur demanda :
« De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient,
car, en chemin, ils avaient discuté entre eux
pour savoir qui était le plus grand.
S’étant assis, JÉSUS appela les Douze et leur dit :
« Si quelqu’un veut être le premier,
qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
Prenant alors un enfant,
IL le plaça au milieu d’eux,
l’embrassa, et leur dit :
« Quiconque accueille en MON NOM
un enfant comme celui-ci,
c’est Moi qu’il accueille.
Et celui qui M’accueille,
ce n’est pas Moi qu’il accueille,
mais CELUI qui M’a envoyé. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=20/09/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 20 Sep 2015 - 19:05

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Lundi 21 Septembre 2015

Saint Matthieu, Apôtre et Évangéliste
1ier siècle. L’un des Douze Apôtres, auteur du Premier Évangile. Avant de rencontrer JÉSUS, Matthieu (appelé Lévi) était collecteur d’impôts à Capharnaüm.

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4 : 1 à 7, 11 à 13


« Les DONS qu’IL a faits, ce sont les Apôtres et aussi les Évangélisateurs »

Frères,
moi qui suis en prison à cause du SEIGNEUR,
je vous exhorte à vous conduire
d’une manière digne de votre vocation :
ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience,
supportez-vous les uns les autres avec amour ;
ayez soin de garder l’UNITÉ dans l’ESPRIT
par le lien de la PAIX.
Comme votre vocation vous a tous appelés
à une seule espérance,
de même il y a un seul Corps et un SEUL ESPRIT.
Il y a un SEUL SEIGNEUR, une seule Foi, un seul Baptême,
un SEUL DIEU et PÈRE de tous,
au-dessus de tous,
par tous, et en tous.
À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée
selon la Mesure du DON fait par le CHRIST.
Et les DONS qu’IL a faits,
ce sont les Apôtres,
et aussi les Prophètes, les Évangélisateurs,
les Pasteurs et ceux qui enseignent.
De cette manière, les fidèles sont organisés
pour que les tâches du ministère soient accomplies
et que se construise le Corps du CHRIST,
jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble
à l’unité dans la foi et la pleine CONNAISSANCE du FILS de DIEU,
à l’état de l’Homme PARFAIT,
à la Stature du CHRIST dans sa PLÉNITUDE.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








La GLOIRE de DIEU dans l’Univers


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 18 (19) ; entièrement ]



Psaume 18 (19) : 2 et 3, 4 et 5ab

R/ Par toute la Terre s'en va leur message.

Les CIEUX proclament la GLOIRE de DIEU,
le firmament raconte l'OUVRAGE de SES MAINS.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.
R/

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s'entende;
mais sur toute la Terre en paraît le MESSAGE
et la NOUVELLE, aux limites du monde.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9 : 9 à 13

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
À TOI, DIEU, notre LOUANGE !
TOI que les Apôtres glorifient,
nous T’acclamons : TU ES SEIGNEUR !
Alléluia.




Vocation de Matthieu

En ce temps-là,
JÉSUS sortit de Capharnaüm
et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu,
assis à son bureau de collecteur d’impôts.
IL lui dit :
« Suis-Moi. »
L’homme se leva et LE suivit.
Comme JÉSUS était à table à la maison,
voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts)
et beaucoup de pécheurs
vinrent prendre place avec LUI et Ses Disciples.
Voyant cela, les pharisiens disaient à Ses Disciples :
« Pourquoi votre MAÎTRE mange-t-IL
avec les publicains et les pécheurs ? »
JÉSUS, qui avait entendu, déclara :
« Ce ne sont pas les gens bien portants
qui ont besoin du médecin,
mais les malades.
Allez apprendre ce que signifie :
Je veux la MISÉRICORDE, non le sacrifice.
En effet, Je ne suis pas venu appeler des justes,
mais des pécheurs. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=264

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=21/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Lun 21 Sep 2015 - 7:23

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Lundi 21 Septembre 2015



« Suis-moi »



Evangile selon St Matthieu, chapitre 9, 9-13


Jésus partit de là et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.

Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? »

Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades.

Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

Prière d'introduction

Seigneur, je commence cette prière comme Matthieu. Au milieu de mes occupations, de mes inquiétudes, je crois fermement que tu t’approches de moi. Maintenant. Ici ; peu importe l’endroit où je suis. Merci de poser ton regard sur moi !

Demande


Que je tourne moi aussi les yeux vers toi ! Peu importe les sentiments qui viendront ou non, que je sente avec la foi ton regard d’amour, de tendresse, de miséricorde. Que je laisse ce regard toucher mon âme au plus profond, que je me laisse guérir, pardonner et que je te suive sur les chemins que tu m’indiqueras.

Points de réflexion

1.Imaginer la scène : Matthieu, assis, occupé à compter les sous (le moindre sou), courbé, comme renfermé sur lui-même, ne voyant que l’or et l’argent, et les gains qu’il va pouvoir éventuellement en tirer.

Il ne voit pas les gens autour de lui, leurs misères.

Il est triste, car cette vie qu’il a peut-être pourtant choisie ne lui convient pas.

Il passe pour un traître devant les juifs, et pour un moins que rien devant les romains.

Ses perspectives d’avenir, d’épanouissement sont faibles... Il est là, assis, comme « arrêté » sur le chemin de la vie.

2. Mais Jésus, qui lui aussi « a tout calculé », passe, sans aucun hasard !

Il le voit. Il me voit. Rien ne lui échappe.

Aucune situation, aucun souci, ne lui est indifférent.

Car ce sont les soucis de ses enfants. Mes angoisses, mes « ratés », mon travail, mes pensées, ce qui attire mon attention, mes pleurs, les situations de rejet, mes indifférences,... tout cela je peux le lui présenter.

Et le laisser les regarder, avec tendresse, compassion, pardon, compréhension, espoir !

Il voit plus loin que ça. Il me voit moi, l’amour infini du Père pour moi, mon désir et mon énorme capacité d’aimer, uni à lui.

3. Matthieu se laisse toucher par ce profond regard de pardon, d’espoir, d’amitié.

Il entend aussi cet appel sincère, confiant, exigeant : « Suis-moi ».

Il n’est plus assis mais se lève et se met en marche. Il était absorbé par de petites pièces, et le voilà « la tête haute ».

Il était seul et occupé à compter, et il invite maintenant de nombreuses personnes, chez lui. Son cœur a grandi, il est de nouveau en chemin, sa dignité est retrouvée.

Un regard. Une Parole. Une réponse

. Cela paraît presque trop simple !

Mais c’est possible car Dieu nous rejoint sur notre chemin. Il s’est fait homme et il mange avec les pécheurs ; il partage notre table, nos conversations, notre vie.

Il vient pour me guérir, me pardonner, me relever.

Dialogue avec le Christ

Jésus, souvent je me sens « malade », pécheur, faible, renfermé, et souvent je n’ose pas t’en parler, j’ai honte. Aide-moi à voir ton sourire sur moi, ton regard encourageant, et à croire en ces paroles que tu me dis aujourd’hui : « Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs ». Que je me réjouisse que tu sois venu précisément pour moi ! Ouf ! C’est moi que tu cherches. Et non un super héros parfait et sans reproches ! C’est avec moi que tu veux marcher, et tout partager. Merci !

Résolution

Demander l’aide de la Sainte Vierge Marie pour aller confesser mes péchés, sans cacher ceux dont j’ai le plus honte, et ainsi me laisser regarder avec une infinie tendresse par Dieu et recevoir son pardon, sa grâce, sa joie.


SOURCE : Catholique.org




Suivre Jésus
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Lun 21 Sep 2015 - 18:48

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Mardi 22 Septembre 2015

De la férie

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre d’Esdras 6 : 7 et 8, 12b, 14 à 20


« Ils achevèrent la construction de la MAISON de DIEU et les rapatriés célébrèrent la Pâque »

En ces jours-là,
le roi de Perse, Darius, écrivit aux autorités
de la province située à l’ouest de l’Euphrate :
« Laissez le gouverneur de Juda et les anciens des Juifs
travailler à cette MAISON de DIEU :
ils doivent LA rebâtir sur SON EMPLACEMENT.
Voici mes ordres concernant votre ligne de conduite
envers les anciens des Juifs
pour la reconstruction de cette MAISON de DIEU :
les dépenses de ces gens leur seront remboursées,
exactement et sans interruption,
sur les fonds royaux, c’est-à-dire sur l’impôt de la province.
Moi, Darius, j’ai donné cet ordre.
Qu’il soit strictement exécuté ! »

Les anciens des Juifs continuèrent avec succès
les travaux de construction,
encouragés par la Parole des Prophètes Aggée et Zacharie le fils d’Iddo.
Ils achevèrent la construction
conformément à l’ORDRE du DIEU d’Israël,
selon les décrets de Cyrus et de Darius.
La MAISON de DIEU fut achevée le troisième jour du mois nommé Adar,
dans la sixième année du règne de Darius.
Les fils d’Israël, les prêtres, les lévites et le reste des rapatriés
célébrèrent dans la joie la Dédicace de cette MAISON de DIEU.
Ils immolèrent, pour cette Dédicace,
cent taureaux, deux cents béliers, quatre cents agneaux
et, en sacrifice pour le péché de tout Israël,
douze boucs, d’après le nombre des tribus d’Israël.
Puis ils installèrent les prêtres selon leurs classes,
et les lévites selon leurs groupes,
pour le Service de DIEU à Jérusalem,
suivant les prescriptions du Livre de Moïse.
Les rapatriés célébrèrent la Pâque
le quatorzième jour du premier mois.
Tous les prêtres et tous les lévites, sans exception, s’étaient purifiés :
tous étaient purs.
Ils immolèrent donc la Pâque pour tous les rapatriés,
pour leurs frères les prêtres, et pour eux-mêmes.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Voeux de paix pour Jérusalem

Chant des pèlerinages, appartenant au recueil de David.

[ Psaume 121 (122) ; entièrement ]



Psaume 121 (122) : 1 et 2, 3 et 4ab, 4cd et 5

R/ Dans la joie, nous irons
à la MAISON du SEIGNEUR.


Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la MAISON du SEIGNEUR ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !
R/

Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les Tribus,
les Tribus du SEIGNEUR.
R/

C'est là qu'Israël doit rendre grâce
au NOM du SEIGNEUR.
C’est là le Siège du DROIT,
le siège de la maison de David.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 8 : 19 à 21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui écoutent la PAROLE de DIEU,
et qui LA gardent !
Alléluia.
(Lc 11, 28)




« Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la PAROLE de DIEU, et qui LA mettent en pratique »

En ce temps-là,
la mère et les frères de JÉSUS vinrent LE trouver,
mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu’à LUI
à cause de la foule.
On le LUI fit savoir :
« Ta mère et tes frères sont là dehors,
qui veulent TE voir. »
IL leur répondit :
« Ma mère et mes frères
sont ceux qui écoutent la PAROLE de DIEU,
et qui LA mettent en pratique. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=265

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=22/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mar 22 Sep 2015 - 7:36

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière  
sunny


Bible Jesus fish  Dove


*****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mardi 22 Mars 2015


« Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique »
]



Evangile selon St Luc, chapitre 8, 19-21



La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu’à lui à cause de la foule.

On le lui fit savoir : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui veulent te voir. »

Il leur répondit : « Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique. »

Prière d'introduction

Seigneur, en cette journée que tu me donnes, je viens à toi, je prends un moment avec toi. J’ai besoin de toi. Mais avant tout tu m’aimes. Et ce n’est pas que tu consentes à m’aimer, mais tu m’aimes ! Je n’ai rien fait pour le mériter, j’ai seulement à l’accepter. Jésus, j’ai confiance en toi.

Demande


Vivre en frère de Jésus, en fils du Père.

Points de réflexion

1.La famille de Jésus cherche à le voir.

Quelle chance d’être de sa famille ! D’avoir un lien si fort avec lui !

Le Christ crée un nouveau lien, encore plus profond.

Il s’agit non plus d’une relation de sang mais d’une relation spirituelle.

Le sang procure une vie périssable, l’Esprit une vie impérissable. Voici donc l’héritage que nous recevons et qui nous fait enfants de Dieu, fils dans le Fils.

Dans le Fils parce que nous vivons alors de l’Esprit de Jésus.

Nous participons avec lui, en lui de sa relation filiale. Il instaure ainsi la famille des enfants de Dieu.

La réponse du Christ que nous lisons dans l’Évangile n’est donc pas un mépris pour les siens.

Le statut d’être frères et sœurs dans l’Esprit est encore plus grand que d’être frères et sœurs de sang, puisque nous sommes alors fils du Père de Jésus, notre Père du Ciel.

2. Ce qui caractérise cette famille, c’est d’écouter la parole de Dieu et de la mettre en pratique.

Si la première caractéristique divine est d’aimer, n’a-ton pas là notre voie, notre apprentissage de l’amour ?

Le Christ a voulu préciser qu’il ne reconnaîtra pas ceux qui agissent en son nom sans aimer :

« Ce n’est pas en me disant : ?Seigneur, Seigneur !?

Qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.

Ce jour-là, beaucoup me diront : ?Seigneur, Seigneur, n’est- ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ??

Alors je leur déclarerai : ?Je ne vous ai jamais connus.

Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal !? » (Mt 7,21ss).

Faire partie de la famille de Dieu ne revient pas à porter une étiquette dont on serait plus ou moins fier ou en une série de traditions, mais à le vivre de l’intérieur. Après avoir expliqué ceci, le Christ continue :

« Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc ». Ceci se rattache à l’Évangile que nous entendons aujourd’hui.

Ce roc dont il est question n’est-ce pas le Christ ?

De la même manière, notre filiation s’appuie uniquement sur cette pierre d’angle. Écouter la parole de Dieu et la mettre en pratique c’est vivre comme Jésus, en fils, c’est-à-dire, c’est faire la volonté du Père.

3. Cette famille constituée des fils du Père est l’Église.

Elle forme un royaume.

Ce qui rassemble dans un royaume, plus que des frontières, c’est le roi.

Ce royaume a une particularité : c’est un royaume de fils, et le roi est le Père.

Le Christ dit que son royaume n’est pas de ce monde (cf. Jn 18,36). En effet l’Église militante est en pèlerinage sur terre avant de rejoindre l’Église triomphante au ciel, notre patrie et but de notre pèlerinage.

La famille de Jésus cherchait à le voir. Elle n’a plus besoin de se déplacer pour voir Jésus :

il est au milieu de nous, il vit en nous de cette présence intériorisée puisque son Esprit, sa Vie demeure en nous. Le Royaume de Dieu est au-dedans de nous.

Dialogue avec le Christ

Jésus, apprends-moi à vivre comme fils du Père, apprends-moi à aimer.

Résolution

Prendre un temps seul à seul à la fin de ma journée et voir comment j’ai vécu de la parole de Dieu et l’ai mise en pratique aujourd´hui.


SOURCE : Catholique.org



[/size]
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mar 22 Sep 2015 - 19:03

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre





Mercredi 23 Septembre 2015

Saint Pio de Pietrelcina, (Padre Pio) ; Prêtre
Mort en 1968. Ce capucin italien plaça l’Eucharistie et la confession au coeur de son ministère de Prêtre. Son couvent de San Giovani Rotondo est devenu un lieu de pèlerinage.

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre d’Esdras 9 : 5 à 9


« Dans la servitude, notre DIEU ne nous a pas abandonnés »

Moi, Esdras,
à l’heure de l’offrande du soir,
je me relevai de ma prostration ;
le vêtement et le manteau déchirés,
je tombai à genoux ;
les mains tendues vers le SEIGNEUR mon DIEU,
je dis :
« Mon DIEU, j’ai trop de honte et de confusion
pour lever mon visage vers TOI, mon DIEU.
Nos fautes sans nombre nous submergent,
nos offenses se sont amoncelées jusqu’au CIEL.
Depuis les jours de nos pères et aujourd’hui encore,
grande est notre offense :
c’est à cause de nos fautes que nous avons été livrés,
nous, nos rois et nos prêtres,
aux mains des rois étrangers, à l’épée, à la captivité,
au pillage et à la honte,
qui nous accablent encore aujourd’hui.
Or, voici que depuis peu de temps
la pitié du SEIGNEUR notre DIEU
a laissé subsister pour nous des rescapés
et nous a permis de nous fixer en SON LIEU SAINT ;
ainsi, notre DIEU a fait briller nos yeux,
IL nous a rendu un peu de vie dans notre servitude.
Car nous sommes asservis ;
mais, dans cette servitude, notre DIEU ne nous a pas abandonnés :
IL nous a concilié la faveur des rois de Perse,
IL nous a rendu la vie,
pour que nous puissions restaurer la MAISON de notre DIEU
et relever ses ruines,
afin d’avoir un abri solide en Juda et à Jérusalem. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Cantique de Tobit

[ Livre de Tobit 13 : 1 à18 ; entièrement ]


Livre de Tobit 13 : 2, 3 et 4ab, 4cde, 7, 8ab, 8cde

R/ Béni soit DIEU, le VIVANT, à jamais !

C’est LUI qui Châtie et prend PITIÉ,
qui fait descendre aux profondeurs des enfers
et retire de la grande perdition :
nul n’échappe à SA MAIN.
R/

Rendez-LUI grâce, fils d’Israël, à la face des nations
où LUI-MÊME vous a dispersés ;
là, IL vous a montré SA GRANDEUR :
exaltez-LE à la face des vivants.
R/

Car IL est notre SEIGNEUR,
LUI, notre DIEU, notre PÈRE,
IL EST DIEU, pour les siècles des siècles !
R/

Regardez ce qu’IL a fait pour vous,
rendez-LUI grâce à pleine voix !
Bénissez le SEIGNEUR de JUSTICE,
exaltez le ROI des siècles !
R/

Et moi, en terre d’exil, je LUI rends grâce ;
je montre SA GRANDEUR et SA FORCE
au peuple des pécheurs.
R/

« Revenez, pécheurs,
et vivez devant LUI dans la justice.
Qui sait s’IL ne vous rendra pas
SON AMOUR et SA GRÂCE ! »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 1 à 6

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le RÈGNE de DIEU est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.
Alléluia.
(Mc 1, 15)




« IL les envoya proclamer le RÈGNE de DIEU et guérir les malades »

En ce temps-là,
JÉSUS rassembla les Douze ;
IL leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons,
et de même pour faire des guérisons ;
IL les envoya proclamer le RÈGNE de DIEU
et guérir les malades.
IL leur dit :
« Ne prenez rien pour la route,
ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ;
n’ayez pas chacun une tunique de rechange.
Quand vous serez reçus dans une maison,
restez-y ; c’est de là que vous repartirez.
Et si les gens ne vous accueillent pas,
sortez de la ville et secouez la poussière de vos pieds :
ce sera un témoignage contre eux. »
Ils partirent
et ils allaient de village en village,
annonçant la BONNE NOUVELLE
et faisant partout des guérisons.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=266

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mer 23 Sep 2015 - 7:16

Bonjour Nicolas    Very Happy  
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mercredi 23  Septembre 2015


« Il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades »


Evangile selon St Luc, chapitre 9, 1-6


Jésus rassembla les Douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et de même pour faire des guérisons ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades. Il leur dit : « Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n’ayez pas chacun une tunique de rechange.

Quand vous serez reçus dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez.

Et si les gens ne vous accueillent pas, sortez de la ville et secouez la poussière de vos pieds : ce sera un témoignage contre eux. »
Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.

Prière d'introduction

Seigneur, j’ai beaucoup de préoccupations et de problèmes à régler. Je n’ai pas le temps de prier. Pourtant, je sais que je ne peux rien faire sans toi. C’est pour cela que je veux te donner ce moment de ma journée. Seigneur, aide-moi à te prier de tout mon cœur ! Je te confie tous mes problèmes, fais que tout concoure à ta gloire et au bien de ceux qui t’aiment !

Demande

Seigneur, envoie-moi comme tu as envoyé les apôtres !

Points de réflexion

1.Dans ce passage de l’Évangile, le Christ envoie ses douze apôtres en mission.


Jusqu’à présent, c’était lui qui parcourait en tous sens la Galilée pour annoncer la venue du règne de Dieu. Dorénavant, ce seront les Douze qui se chargeront de cette mission.

C’est comme si Jésus leur disait : « Faites tout ce que j’ai fait ! Imitez non seulement mes paroles, mais aussi mes miracles ».
Voilà qui est frappant !

S’il ne s’agissait que de parler, ce serait encore jouable, mais accomplir des miracles... !

Le Christ ne leur demande-t-il pas l’impossible ?

Non, Dieu ne demande jamais l’impossible, il nous donne toujours la force d’accomplir ce qu’il nous commande.

Ici, saint Luc insiste sur l’autorité que Jésus confie à ses apôtres.

Cette autorité sur les ennemis du corps et de l’âme ne doit pas être un motif de gloire, mais de service.

Les apôtres et leurs successeurs sont des ministres, c’est-à-dire des serviteurs du peuple de Dieu. Seigneur, donne-moi l’humilité de servir ton Église en accomplissant ma mission avec fidélité !

2. Le Christ continue en donnant quelques consignes pratiques à ses apôtres :

« Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n’ayez pas chacun une tunique de rechange ».

Pourquoi le Seigneur demande-t-il un tel dépouillement ?

Si je devais faire un long voyage, la première chose que j’emporterais serait ma carte bancaire.

Mais pour les apôtres, il a quelque chose de plus important que la sécurité ou l’efficacité. Le plus important, c’est d’être l’instrument docile du Seigneur dans la rencontre avec chaque personne.

Pour être un instrument fidèle, je n’ai besoin ni d’argent, ni de moyens techniques, il me faut simplement connaître et aimer la volonté de Dieu.
Voilà pourquoi il faut être pauvre.

Le Christ invite ses apôtres à vivre une pauvreté radicale pour qu’ils soient libres de tout souci.

Cette liberté leur permet de se dédier complètement à lui, à le connaître et à le faire connaître.

Seigneur, détache-moi de tout ce qui m’éloigne de toi !

3. Les dernières paroles que le Christ adresse à ses apôtres dans ce passage de l’Évangile sont un avertissement :

« Et si les gens ne vous accueillent pas, sortez de la ville et secouez la poussière de vos pieds : ce sera un témoignage contre eux ».

La mission des apôtres ne sera pas facile, on les chassera et on les maltraitera. Moi aussi, en tant que baptisé, j’ai une mission d’évangélisation.

Cette mission ne sera pas facile, je dois m’attendre à de la résistance de la part des personnes que je rencontrerai.

Mais cela ne doit pas être un prétexte pour me décourager.

Écoutons ce que répondit don Bosco quand on lui parlait d’un jeune homme de son patronage, hier fervent et fidèle au devoir, aujourd’hui transformé en ange des ténèbres :

« Que voulez-vous, répliquait-il alors d’un ton que l’on sentait tout proche des larmes, que voulez-vous ? À nous la peine, la fatigue et le travail ; à Dieu, le salut de ces âmes. Il nous demande la cure, mais pas la guérison, comme dit saint Bernard ». (Saint Jean Bosco, A. Auffray, chap. 15).

Je ne suis pas Dieu, c’est lui seul qui guérit, lui seul qui donne la grâce.

Tout ce que je peux faire, c’est disposer les personnes que je rencontre à recevoir cette guérison, à dire oui à l’amour de Dieu. Seigneur, ne permets pas que je me décourage !

Dialogue avec le Christ

Seigneur, tes apôtres t’ont observé longtemps proclamer le règne de Dieu avant de partir eux-mêmes en mission. Donne-moi cette grâce ! Que je te connaisse tellement que je puisse, moi aussi, t’imiter dans ma mission ! Donne-moi la joie d’évangéliser !

Résolution

Aujourd’hui, je prierai avec un membre de ma famille.



SOURCE :Catholique.org




Jésus envoie Ses Disciples en Mission
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Thierry le Mer 23 Sep 2015 - 15:21

23 septembre 2015 ... pas d'astéroïde mais :


Fête de Saint Padre Pio

Prière de Saint Padre Pio pour le Règne du Christ 

O Christ ton règne est proche ;
fais-nous participer à ton triomphe sur la terre
pour ensuite avoir part à ton royaume céleste.
Accorde-nous de pouvoir communiquer ton amour
et d'annoncer ta royauté divine
par l'exemple de notre vie et par nos œuvres.
Prends possession de nos cœurs ici-bas,
afin qu'ils soient tiens pour l'éternité.
Ne permets pas que nous nous éloignons de ta volonté :
que ni la vie ni la mort ne parviennent à nous séparer de toi.
Que notre cœur ait sa source en toi, notre Sauveur,
pour que, rassasiés de ton amour,
nous devenions les apôtres infatigables de ton règne.
Que nous mourions chaque jour à nous-mêmes
pour ne vivre que de toi seul.
Ainsi soit-il. 

Source : saint.padre.pio.free.fr



► Pour info : Ce soir à 19h30 sur KTO : film sur la vie de Padre Pio (1ère partie)



Et également, pour celles et ceux qui n'ont pas commencés lundi la neuvaine à St Michel Archange, 
débute aujourd'hui la neuvaine à notre ange gardien !

► http://catholiquedu.free.fr/prieres/9/AG.htm

+ Credo, Pater, Ave et Gloria
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 807
Age : 52
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mer 23 Sep 2015 - 19:01

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Jeudi 24 Septembre 2015

De la férie

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Aggée 1 : 1 à 8


« Rapportez du bois pour rebâtir la MAISON de DIEU. Je prendrai plaisir à y demeurer »

La deuxième année du règne de Darius,
le premier jour du sixième mois,
la PAROLE du SEIGNEUR fut adressée,
par l’intermédiaire d’Aggée, le Prophète,
à Zorobabel fils de Salathiel, gouverneur de Juda,
et à Josué fils de Josédeq, le grand prêtre :

Ainsi PARLE le SEIGNEUR de l’Univers :
Ces gens-là disent :
« Le temps n’est pas encore venu
de rebâtir la MAISON du SEIGNEUR ! »
Or, voilà ce que dit le SEIGNEUR
par l’intermédiaire d’Aggée, le Prophète :
Et pour vous, est-ce bien le temps
d’être installés dans vos maisons luxueuses,
alors que MA MAISON est en ruine ?
Et maintenant, ainsi PARLE le SEIGNEUR de l’Univers :
Rendez votre cœur attentif à vos chemins :
Vous avez semé beaucoup, mais récolté peu ;
vous mangez, mais sans être rassasiés ;
vous buvez, mais sans être désaltérés ;
vous vous habillez, mais sans vous réchauffer ;
et le salarié met son salaire dans une bourse trouée.
Ainsi PARLE le SEIGNEUR de l’Univers :
Rendez votre cœur attentif à vos chemins :
Allez dans la montagne, rapportez du bois
pour rebâtir la MAISON de DIEU.
Je prendrai plaisir à y demeurer,
et J’y serai glorifié
– DÉCLARE le SEIGNEUR.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








L’honneur des fidèles

[ Psaume 149 ; entièrement ]



Psaume 149 : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6a et 9b

R/ Le SEIGNEUR aime Son Peuple !

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
louez-LE dans l’assemblée de Ses Fidèles !
En Israël, joie pour SON CRÉATEUR ;
dans Sion, allégresse pour SON ROI !
R/

Dansez à la Louange de SON NOM,
jouez pour LUI, tambourins et cithares !
Car le SEIGNEUR aime Son Peuple,
IL donne aux humbles l’ÉCLAT de la VICTOIRE.
R/

Que les Fidèles exultent, GLORIEUX,
criant leur JOIE à l’Heure du TRIOMPHE.
Qu’ils proclament les ÉLOGES de DIEU,
c’est la Fierté de Ses Fidèles.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 7 à 9

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
MOI, JE SUIS LE CHEMIN, LA VÉRITÉ ET LA VIE, dit le SEIGNEUR.
Personne ne va vers le PÈRE sans passer par MOI.
Alléluia.
(Jn 14, 6)




Jean, «je l’ai fait décapiter. Mais qui est Cet Homme dont j’entends dire de telles choses ? »

En ce temps-là,
Hérode, qui était au pouvoir en Galilée,
entendit parler de tout ce qui se passait
et il ne savait que penser.
En effet, certains disaient que Jean le Baptiste
était ressuscité d’entre les morts.
D’autres disaient :
« C’est le Prophète Élie qui est apparu. »
D’autres encore :
« C’est un Prophète d’autrefois qui est ressuscité. »
Quant à Hérode, il disait :
« Jean, je l’ai fait décapiter.
Mais qui est Cet Homme dont j’entends dire de telles choses ? »
Et il cherchait à LE voir.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=267

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Jeu 24 Sep 2015 - 7:02

Bonjour Nicolas    Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish  Dove


****

Méditation sur l’ Evangile du Jour : Jeudi 24 Septembre 2015


« Mais qui est cet homme dont j’entends dire de telles choses ? »


Evangile selon St Luc, chapitre 9, 7-9


Hérode, qui était au pouvoir en Galilée, entendit parler de tout ce qui se passait et il ne savait que penser. En effet, certains disaient que Jean le Baptiste était ressuscité d’entre les morts.

D’autres disaient : « C’est le prophète Élie qui est apparu. » D’autres encore : « C’est un prophète d’autrefois qui est ressuscité. »

Quant à Hérode, il disait : « Jean, je l’ai fait décapiter. Mais qui est cet homme dont j’entends dire de telles choses ? » Et il cherchait à le voir.

Prière d'introduction

Essayons de faire cette méditation ensemble. Essayons de nous mettre à l’écoute de saint Jean dans l’Apocalypse (Ap 3,20) et écoutons le Seigneur qui ne veut pas que nous restions tièdes : « Que n’es-tu froid ou chaud ? Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi ».

Demande

Seigneur, dans ce passage d’Évangile, Hérode se demande qui tu es. Chacun de nous a envie de savoir qui tu es. Te connaître, c’est « naître avec toi » : c’est aller avec toi et s’abandonner à toi, se livrer à toi totalement et sans retour. Seigneur, tu viens marcher avec moi, tu veux parler avec moi et tu veux que je te regarde et que je te suive.

Points de réflexion

1.« Hérode, qui était au pouvoir en Galilée ».

Seigneur, le roi Hérode est inquiet. Il est rusé et il tremble dès que le moindre vent souffle sur le pays qu’il dirige au nom de César.
Toi-même, tu le traites de « renard ». Ses réflexions intérieures sont incessantes.

« Cet homme ne peut pas être Jean puisque je l’ai fait décapiter, mais alors qui est-ce ? - C’est Elie...

C’est un ancien prophète ? » Hérode n’est pas juif et il ne connaît pas l’histoire du peuple qu’il gouverne.

Et sa vanité et son orgueil le pousseront, si nécessaire, à exercer son pouvoir par la force pour les « faire revenir à la raison ».

Pourtant, comme dans le cœur de tout homme, Dieu a semé le désir de le rencontrer. Hérode t’entend frapper, il réfléchit, il écoute, il se parle, mais il n’ouvre pas.

2. « Il cherchait à le voir ».

Oui, la curiosité d’Hérode le poussait à te voir.

Mais il n’ouvre pas ! Au temps d’Hérode, bien des choses étaient colportées et transmises de bouche à oreille et beaucoup voulaient voir et même rencontrer celui dont tout le monde parlait.

Pour ceux qui étaient vraiment disposés à le voir, cette rencontre pouvait changer bien des choses : Zachée ou Lévi se sont décidés sans hésiter et ils ont partagé un repas avec lui. En revanche, le jeune homme riche est reparti tout triste.

Moi, Seigneur, je voudrais te rencontrer, parler avec toi ; il est évident que je ne te « vois » pas, mais intérieurement je sais que, même silencieux, tu es là.
Et tu organises toi-même une vraie rencontre lorsque tu viens en moi au moment de la communion.

C’est là que je peux m’abandonner à toi. « Tu viens dîner avec moi ».

Dialogue avec le Christ

Il faut que je te suive. Sainte Thérèse de Jésus ou saint Jean de la Croix nous parlent de ces âmes qui cherchent la contemplation de ton visage et nous parlent d’union de volonté mais, moi, j’écoute encore une fois ce verset de l’apocalypse (3,20) : « Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi ». Mais, Seigneur, j’entends aussi la suite de cette promesse : « Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi ! ». Seigneur, garde-moi de toute tiédeur.

Résolution

Méditer cette phrase de saint Jérôme : « Pour celui qui aime, rien n’est dur, rien n’est impossible ! ».


SOURCE : Catholique.org




Hérode, intrigué , interroge
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Jeu 24 Sep 2015 - 18:55

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Vendredi 25 Septembre 2015

De la férie

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Aggée 1 : 15b à 2 : 9


« Encore un peu de temps, et J’emplirai de GLOIRE cette MAISON »

La deuxième année du règne de Darius,
le vingt et unième jour du septième mois,
la PAROLE du SEIGNEUR se fit entendre
par l’intermédiaire du Prophète Aggée :
« Va parler à Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda,
à Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et au reste du peuple.
Tu leur diras :
Reste-t-il encore parmi vous
quelqu’un qui ait vu cette MAISON
dans SA GLOIRE PREMIÈRE ?
Eh bien ! Qu’est-ce que vous voyez maintenant ?
N’est-elle pas devant vous réduite à rien ?
Mais à présent, courage, Zorobabel !
– ORACLE du SEIGNEUR.
Courage, Josué fils de Josédeq, grand prêtre !
Courage, tout le peuple du pays !
– ORACLE du SEIGNEUR.
Au travail ! Je suis avec vous
– ORACLE du SEIGNEUR de l’Univers –,
selon l’engagement que J’ai pris envers vous
à votre sortie d’Égypte.
MON ESPRIT se tient au milieu de vous :
Ne craignez pas !
Encore un peu de temps
– DÉCLARE le SEIGNEUR de l’Univers –,
et Je vais ébranler le Ciel et la Terre,
la mer et la terre ferme.
Je vais mettre en branle toutes les nations,
leurs trésors afflueront ici,
et J’emplirai de GLOIRE cette MAISON
– DÉCLARE le SEIGNEUR de l’Univers.
L’argent est à Moi, l’or est à Moi
– ORACLE du SEIGNEUR de l’Univers.
La GLOIRE FUTURE de cette MAISON
surpassera la première
et dans ce Lieu, Je vous ferai DON de la PAIX,
– ORACLE du SEIGNEUR de l’Univers. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Jusqu’en TA DEMEURE

Du répertoire du chef de chorale. Poème chanté appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

[ Psaume 42 (43) ; entièrement ]



Psaume 42 (43) : 1, 2, 3, 4

R/ Espère en DIEU ! De nouveau je rendrai grâce :
IL EST Mon SAUVEUR et Mon DIEU !


Rends-moi justice, Ô Mon DIEU, défends ma cause
contre un peuple sans foi ;
de l’homme qui ruse et trahit,
libère-moi.
R/

C’est TOI, DIEU, Ma FORTERESSE :
pourquoi me rejeter ?
Pourquoi vais-je assombri,
pressé par l’ennemi ?
R/

Envoie TA LUMIÈRE et TA VÉRITÉ :
qu’elles guident mes pas
et me conduisent à TA MONTAGNE SAINTE,
jusqu’en TA DEMEURE.
R/

J’avancerai jusqu’à l’autel de DIEU,
vers DIEU qui est toute Ma JOIE ;
je TE rendrai grâce avec ma harpe,
DIEU, Mon DIEU !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 18 à 22

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le FILS de l’Homme est venu pour servir,
et donner SA VIE en rançon pour la multitude.
Alléluia.
(cf. Mc 10, 45)




« TU ES LE CHRIST, LE MESSIE DE DIEU. – Il faut que le FILS de l’Homme souffre beaucoup »

En ce jour-là, JÉSUS était en prière à l’écart.
Comme Ses Disciples étaient là,
IL les interrogea :
« Au dire des foules, qui SUIS-JE ? »
Ils répondirent :
« Jean le Baptiste ; mais pour d’autres, Élie ;
et pour d’autres, un Prophète d’autrefois qui serait ressuscité. »
JÉSUS leur demanda :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui SUIS-JE ? »
Alors Pierre prit la Parole et dit :
« LE CHRIST, LE MESSIE DE DIEU. »
Mais JÉSUS, avec autorité,
leur défendit vivement de le dire à personne,
et déclara :
« Il faut que le FILS de l’Homme souffre beaucoup,
qu’IL soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes,
qu’IL soit tué,
et que, le troisième jour, IL ressuscite. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=268

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=25/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Ven 25 Sep 2015 - 7:28

Bonjour Nicolas    Very Happy
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish  Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Vendredi  25 Septembre 2015


« Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup »


Evangile selon St Luc, chapitre 9, 18-22


En ce jour-là, Jésus était en prière à l’écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Au dire des foules, qui suis-je ? »

Ils répondirent : « Jean le Baptiste ; mais pour d’autres, Élie ; et pour d’autres, un prophète d’autrefois qui serait ressuscité. »

Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Pierre prit la parole et dit : « Le Christ, le Messie de Dieu. »

Mais Jésus, avec autorité, leur défendit vivement de le dire à personne, et déclara : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

Prière d'introduction

« C’est toi, Dieu, ma forteresse : (...)
Envoie ta lumière et ta vérité :
Qu’elles guident mes pas
Et me conduisent à ta montagne sainte,
Jusqu’en ta demeure.
J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu,
Vers Dieu qui est toute ma joie ;
Je te rendrai grâce avec ma harpe,
Dieu, mon Dieu ! » (Ps 42)

Demande


Seigneur, augmente ma foi et ma confiance en toi !

Points de réflexion

1.À la différence de Marc et de Matthieu, Luc introduit ce passage par ce verset : « En ce jour-là, Jésus était en prière à l’écart ».

À deux autres moments dans son Évangile, Luc mentionne la prière de Jésus, il s’agit du baptême du Christ et de l’appel des douze apôtres.

Nous savons que cette prière du Christ qu’il nous transmet dans le Notre Père est une communion de sa volonté à celle du Père et un cœur à cœur avec le Père.

En mentionnant la prière de Jésus, Luc nous invite à reconnaître dans ce passage un moment fondamental dans la révélation que le Fils nous fait en intime union avec le Père, étant son Verbe, sa parole faite chair.

Il s’agit de la Passion qu’il va devoir vivre.

2. Saint Pierre professe que Jésus est le Messie, il n’a pas encore vécu l’épreuve de la Passion.

Sa foi, fruit du travail de l’Esprit en lui, n’a pas encore dû se confronter aux expériences humaines les plus dures, d’où son rejet de la Passion du Christ en Matthieu et en Marc et sa trahison au début de la Passion du Christ

. À l’image de saint Pierre, nous aussi nous sommes interpellés par le Christ pour faire jaillir en nous le don de la foi. « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »

. C’est comme un appel à le reconnaître toujours plus dans notre vie comme celui qui est la vie et qui nous sauve, même si nous ne savons pas encore bien comment ni par quels chemins.

Comme saint Pierre, Jésus nous guide sur le chemin de la foi et nous prépare aux dénouements inconcevables selon les pensées humaines où débouchera notre foi. Luc nous fait entrevoir les combats auxquels notre foi en Dieu est confrontée au milieu des situations douloureuses, quand nous expérimentons l’abandon de Dieu, l’écroulement de nos certitudes, l’expérience de la force du mal par-delà celle du bien, la force du désespoir face à des situations de morts, etc. Notre foi est bien ébranlée et mise à rude épreuve.

Ce passage correspond justement à cette articulation entre la foi et l’expérience de la Passion que tout chrétien, à l’image du Christ, traverse. L’expérience du Christ ressuscité ne passera que par cette confrontation dans notre propre chair.

Ces paroles du Christ sont donc une promesse, certes inquiétante, mais source d’espérance car elle annonce la Résurrection en même temps que la Passion. C’est de l’expérience du mystère pascal que nous sommes appelés à témoigner en son temps.

Laissons le Christ nous dépouiller de nous-mêmes et nous amener à entrer dans ce mystère pascal pour en sortir revêtus de sa personne et là il ouvrira notre bouche pour témoigner qu’il est le Messie, le Fils du Dieu vivant qui est venu pour que nous ayons la vie et que nous l’ayons en plénitude !

Dialogue avec le Christ

Jésus, tu sondes mon cœur, tu connais mon amour pour toi et la force de ma foi. Je sais que tu es le bon berger, celui qui me guide à ta suite. Je ne connais pas les chemins que tu me fais traverser ni présentement ni dans le futur mais je sais que tu es là et que comme saint Pierre tu me conduis vers toi. « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l'honneur de son nom. Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure. Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante. Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours ».

Résolution

Remettre ma vie entre les mains de Dieu et prier pour qu’il affermisse la foi de son Église.


SOURCE : Catholique.org




avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 25 Sep 2015 - 19:09

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Samedi 26 Septembre 2015

Saint Côme et Saint Damien ; Martyrs
IVe siècle. Deux frères médecins, morts pour la foi à Cyrrhus, près d’Alep (Syrie). Leur culte se répandit en Occident dès le Ve siècle.

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de Zacharie le Prophète 2 : 5 à 9, 14 et 15a


« Voici que je viens, j’habiterai au milieu de toi »

Moi, Zacharie,
je levai les yeux et voici ce que j’ai vu :
un homme qui tenait à la main une chaîne d’arpenteur.
Je lui demandai :
« Où vas-tu ? »
Il me répondit :
« Je vais mesurer Jérusalem,
pour voir quelle est sa largeur
et quelle est sa longueur. »
L’Ange qui me parlait était en train de sortir,
lorsqu’un autre Ange sortit le rejoindre
et lui dit :
Cours, et dis à ce jeune homme :
Jérusalem doit rester une ville ouverte,
à cause de la quantité d’hommes et de bétail
qui la peupleront
Quant à moi, je serai pour elle
– ORACLE du SEIGNEUR –
une muraille de feu qui l’entoure,
et Je serai sa gloire au milieu d’elle.
Chante et réjouis-toi, fille de Sion ;
voici que Je viens, J’habiterai au milieu de toi
– ORACLE du SEIGNEUR.
Ce jour-là, des nations nombreuses
s’attacheront au SEIGNEUR ;
elles seront pour Moi un peuple,
et J’habiterai au milieu de toi.
Alors tu sauras que le SEIGNEUR de l’Univers
m’a envoyé vers toi.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le retour des survivants d’Israël

Livre du Prophète Jérémie 31 : 1 à 22 ; entièrement ]



Livre du Prophète Jérémie 31 : 10, 11 et 12ab, 13

R/ Le SEIGNEUR nous garde,
comme un berger son troupeau.


Écoutez, nations, la PAROLE du SEIGNEUR !
Annoncez dans les îles lointaines :
« CELUI qui dispersa Israël le rassemble,
IL le garde, comme un berger son troupeau.
R/

« Le SEIGNEUR a libéré Jacob,
l’a racheté des mains d’un plus fort.
Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion :
ils affluent vers les BIENS du SEIGNEUR.
R/

« La jeune fille se réjouit, elle danse ;
jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble !
Je change leur deuil en joie,
les réjouis, les console après la peine. »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 43b à 45

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait resplendir la VIE par l’Évangile.
Alléluia.
(2 Tm 1, 10)




« Le FILS de l’Homme va être livré aux mains des hommes. Les Disciples avaient peur de L’interroger sur cette PAROLE »

En ce temps-là,
comme tout le monde était dans l’admiration
devant tout ce qu’IL faisait,
JÉSUS dit à Ses Disciples :
« Ouvrez bien vos oreilles à ce que Je vous dis maintenant :
le FILS de l’Homme va être livré aux mains des hommes. »
Mais les Disciples ne comprenaient pas cette PAROLE,
ELLE leur était voilée,
si bien qu’ils n’en percevaient pas le sens,
et ils avaient peur de L’interroger sur cette PAROLE.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=269

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/





Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=26/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum