Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Baptême quotidien des enfants non nés

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Isabelle-Marie le Jeu 1 Fév 2018 - 20:32

@Père Nathan a écrit:
Lectures de la Messe (1Jn 1, 5 à 2, 2 ; Ps 123 2-8 ; Mt 2, 13-18) & Homélie
Les Saints Innocents




(une nouvelle prise furtive  saisie en cachette derrière un oratoire caché  et qui fera plaisir à ceux qui vivent pour "leur plus grande gloire : la formation de la vie divine  dans l'enfant innocent ")



Proposé à la veille du 2 février, Présentation de Jésus au Temple



(la méditation commence à la minute 7'38 )




Welcome


Cet  Evangile a connu une seconde méditation dans la même journée
Lumière de St Michel Archange sur  les Saints Innocents

le prône commence à la minute 11'10

Evangile (Mt 2, 13-18) & Homélie
Les Saints Innocents et Saint Michel Archange



SUITE  DE  LA  MEDITATION  SUR  SAINTS  INNOCENTS
SUR  LE  MEME   EVANGILE



Proposé pour la fête du 2 février




Renouvelons nos forces d'Amour pour nos triomphants !






avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2666
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Charles-Edouard le Ven 2 Fév 2018 - 22:36

C'est un beau tableau @Isabelle-Marie je l'joute en plus claire :



Pour rappel :
Adoptons un enfant non-né
https://non-nes.com/adoptons-un-enfant-non-ne/
J'ai un enfant non-né
Que puis-je faire pour lui ?
https://non-nes.com/jai-un-enfant-non-ne-que-puis-je-faire-pour-lui/

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17476
Age : 34
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Isabelle-Marie le Sam 3 Fév 2018 - 16:17

@Charles-Edouard a écrit:C'est un beau tableau @Isabelle-Marie je l'joute en plus claire :



Pour rappel :
Adoptons un enfant non-né
https://non-nes.com/adoptons-un-enfant-non-ne/
J'ai un enfant non-né
Que puis-je faire pour lui ?
https://non-nes.com/jai-un-enfant-non-ne-que-puis-je-faire-pour-lui/

Merci @Charles-Édouard pour la correction picturale et ta recherche : je me doutais qu'il s'agissait d'un Rubens sans avoir réussi à retrouver la référence, mais ne voyant pas de petites ailes, je pensais qu'il ne pouvait s'agir que des Saints Innocents  king

Merveilleux qu'il ait peint un tel tableau !
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2666
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Dim 4 Fév 2018 - 19:30


Enceinte de 28 semaines, une future maman et son mari ont eu une belle surprise. Lors de l’échographie de contrôle, le bébé s’est tourné soudainement vers la caméra et leur a fait un signe de la main.

avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Dim 4 Fév 2018 - 21:12

@Père Nathan a écrit:

Enceinte de 28 semaines, une future maman et son mari ont eu une belle surprise. Lors de l’échographie de contrôle, le bébé s’est tourné soudainement vers la caméra et leur a fait un signe de la main.



Merci Père!!
C'est d'une beauté extraordinaire!!
Un petit Ange qui gardera à sa naissance un excellent souvenir!!


Coucou
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Dim 4 Fév 2018 - 21:48

Pour faire bonne mesure la troisième méditation du Jour des Sts Innocents


"Joseph prend l'enfant et sa mère"
"Jésus prend le Pain"
"Rachel est inconsolable"
"Nous nous préparons à sonner la trompette de l'Apocalypse en
      brisant la cruche avec les Gédéons dans le cri du nouvel Israel
      de Dieu au milieu des multitudes à l'Heure du Triomphe du Coeur
      Immaculé de Marie fulgurant et éclatant au milieu du monde,  au
      dernier moment"

"Corps spirituels de la Première résurrection s'apprêtent à revêtir le
      cri, grand cri de la trompette, corps spirituel de la Jérusalem
      nouvelle dont ils sont les prémices et les premiers"

"Signification johannique de ce cri dans l'Arche d'Alliance dans la
      sponsalité : Joseph prend l'enfant et sa mère"




Evangile (Mt 2, 13-18) & Homélie-troisième-chant pour nos
  Saints Innocents




avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par apissponsalis le Lun 5 Fév 2018 - 16:44



et


apissponsalis
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 24
Inscription : 17/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Isabelle-Marie le Sam 10 Fév 2018 - 20:43

Les enfants morts sans baptême : un éclairage important

À la suite d’un travail de la Commission théologique internationale (L’espérance du salut pour les enfants qui meurent sans baptême, Téqui, 2008), Dom Jean Pateau, Père Abbé de Fontgombault, se demande s’il existe des suppléances au sacrement du baptême pour assurer le salut des enfants morts sans baptême (1) : un remarquable travail théologique en attendant une éventuelle intervention du Magistère de l’Église qu’il appelle de ses vœux. Présentation.

La question du sort des enfants morts sans baptême (avant d’avoir atteint l’âge de raison) est une question cruciale qui inquiète le cœur des hommes depuis des siècles. Benoît XVI a pu la qualifier de « priorité pastorale de notre époque moderne ». Ces enfants sont extrêmement nombreux : enfants morts « in utero » (par mystérieuse « fausse couche », par un dramatique avortement, par l’action homicide d’un stérilet ou d’une « pilule du lendemain ») ou enfants morts « post-partum » (« mort subite du nourrisson »). Puisque la Bible ne révèle pas de façon directe quelle est leur destinée, il faut donc essayer de trouver la volonté du Seigneur sur eux grâce à une réflexion théologique.


Dom Jean Pateau se penche sur cette problématique. Il cherche à connaître la pensée de saint Thomas d’Aquin sur la question à travers une perspective historique. Il étudie tout d’abord ce qui a précédé l’Aquinate : les sources scripturaires et magistérielles, les Pères de l’Église (notamment saint Augustin), puis les scolastiques du Moyen-Âge. Il met ainsi en lumière la genèse et le développement de l’hypothèse des limbes (de limbus en latin qui désigne la bordure d’un vêtement et, par extension, la bordure de l’enfer qui serait, selon certains théologiens, le « lieu » des âmes de ces enfants après leur mort). Et il montre comment les principes théologiques de saint Thomas d’Aquin peuvent ouvrir des perspectives théologiques pour aujourd’hui. Car, au fond, ce n’est pas parce qu’un enfant meurt avant son baptême qu’il meurt nécessairement avec le péché originel.


ÉTAT DE LA QUESTION


Ce problème théologique gravite autour de deux pôles : d’un côté le péché originel et ses conséquences dramatiques, et de l’autre la volonté salvifique universelle du Seigneur. La peine due au péché originel est la privation de la vision béatifique (2). Le moyen ordinaire du salut est le baptême. Car toute personne humaine ne peut entrer au ciel que si elle est « touchée » par la grâce de la rédemption. Or, cette grâce, le Seigneur la veut pour tous les hommes. Les personnes douées de l’usage de leur raison peuvent refuser le salut qui leur est acquis et offert par le Seigneur, mais les enfants morts sans baptême (avant l’usage de raison) n’opposent aucune résistance à cette volonté de Dieu. Pourquoi ne seraient-ils donc pas sauvés par le Seigneur d’une manière ou d’une autre ? Si « oui », peut-on préciser la nature de ces suppléances ?


UN OUVRAGE ENGAGÉ


Ce travail de Dom Pateau n’est pas seulement un très bel exposé théologique : c’est une œuvre engagé​e au sens où le Père Abbé démontre la faiblesse de la théorie des limbes. Il plaide en faveur du salut des enfants morts sans baptême avant l’âge de raison. Ce faisant, il rejoint notamment la pensée du cardinal Ratzinger (3), mais aussi celle de mystiques comme saint Thérèse de l’Enfant-Jésus, Marthe Robin ou Marcel Van. Dom Pateau démontre la possibilité et l’opportunité d’un document du Magistère de l’Église permettant d’interpréter de façon authentique les versets des Saintes Écritures qui proclament la volonté salvifique universelle du Seigneur (en particulier 1 Tm 2, 4).


SAINT THOMAS ET SES PRÉDÉCESSEURS


L’étude historique à laquelle se livre Dom Pateau permet de mettre en valeur l’évolution de la pensée de saint Augustin. Dans ses écrits, il faut en effet distinguer deux périodes : avant et après la crise pélagienne. L’évêque d’Hippone passe ainsi d’une espérance de salut pour ces enfants à la certitude de leur damnation (même si, selon lui, leurs âmes ne souffrent que de très légères peines en plus de celle de la privation de la vision béatifique). Pélage nie la gravité du péché originel et ses conséquences pour l’humanité : il pense notamment que les enfants peuvent être sauvés sans le baptême. En réaction, saint Augustin tend à absolutiser la nécessité du baptême sacramentel en vue du salut pour les enfants privés de raison. La thèse de Dom Pateau est d’affirmer qu’il ne peut y avoir de troisième lieu entre le ciel et l’enfer proprement dit, une fois le purgatoire vide à la fin des temps. Notons bien que les « limbes des enfants » sont une hypothèse théologique (qui fut une doctrine catholique commune jusqu’au milieu du XXe siècle sans jamais faire partie des vérités de foi catholique) et que cette hypothèse n’a pas de fondement scripturaire.


LA RÉFLEXION DE LA DÉCOUVERTE DES AMÉRIQUES À NOS JOURS


Le Catéchisme de l’Église catholique rappelle que « l’Église ne connaît pas d’autre moyen que le baptême pour assurer l’entrée dans la béatitude éternelle » (CEC 1257). Un peu plus loin, au n. 1261, il précise : « Quant aux enfants morts sans baptême, l’Église ne peut que les confier à la miséricorde de Dieu, comme elle le fait dans le rite des funérailles pour eux. En effet, la grande miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés (cf. 1 Tm 2, 4), et la tendresse de Jésus envers les enfants, qui lui a fait dire : “Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas” (Mc 10, 14), nous permettent d’espérer qu’il y ait un chemin de salut pour les enfants morts sans baptême. » Quel est ce chemin de salut possible ? Convient-il que Dieu sauve ces enfants ? Si « oui », en vertu de quoi ? À l’issue de multiples raisonnements, Dom Pateau parle « d’éminente convenance » au sujet du salut de ces enfants. Pourquoi ? Car Dieu n’échoue pas. Ce qu’Il veut Il le fait, soit par la médiation de ses créatures ou de ses sacrements, soit par son action directe. Comme l’enseigne le bienheureux pape Pie IX : « Dieu […] ne permet pas que quelqu’un soit puni des supplices éternels sans être coupable de quelque faute volontaire » (4). Or le Seigneur « veut que tout homme soit sauvé et parvienne à la connaissance de la vérité » (1 Tm 2, 3-6). Le Christ est mort pour tous. Il veut le salut de tous. Dieu nous a créés pour la Gloire du ciel. Et comme l’enseigne le concile Vatican II : « Puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal » (5). Il ne s’agit pas là d’une solution automatique, « à bon marché », pourrait-on dire. C’est par les mérites infinis de la passion du Christ que les hommes sont sauvés, et le Père Abbé de Fontgombault montre comment ceux qui meurent souvent de mort injuste et violente, ont un titre spécial à être configuré au Christ injustement mis à mort.
Mais Dom Pateau ne s’en tient pas à cette éminente convenance. Pour lui, il est possible d’arriver à une certitude du salut de ces enfants. Le Seigneur peut sauver ces enfants puisque rien ne lui est impossible (Lc 1, 37). Il veut les sauver, alors pourquoi ne les sauverait-il pas effectivement (puisque, de surcroît, ces enfants ne peuvent pas poser d’actes de refus du salut) ? Dieu a sanctifié certains enfants « in utero » : Jérémie, saint Jean-Baptiste (lors de la Visitation). Pourquoi ne ferait-il pas la même chose pour les autres ? Selon Dom Pateau, il existe sans doute des suppléances au baptême comme par exemple : la prière des parents chrétiens des enfants morts sans baptême, mais aussi (en vertu de la communion des saints et du sacerdoce commun des fidèles) la prière des membres de l’Église en faveur de leur salut. En cela il rejoint en particulier saint Jean Chrysostome qui disait : « Imite Dieu. S’il veut que tous soient sauvés, il est donc raisonnable de prier pour tous » (6).


Dom Pateau peut ainsi conclure magnifiquement en disant :


« Plutôt que d’être les condamnés du seul péché d’Adam, ces enfants appelés par Dieu des ténèbres vers son admirable lumière, ne seraient-ils pas par pure miséricorde, dans l’économie de la rédemption et après la Vierge Marie, les garants du plan d’amour du Créateur et de son triomphe ? L’affirmation du salut de ces enfants, si l’Église juge un jour pouvoir la donner, ne serait pas un acte de pitié à l’égard de ceux-ci ou de leurs parents, mais un acte de justice à l’égard de Dieu et de son dessein d’amour sur l’homme. » Puissent ces lignes de Dom Pateau se révéler prophétiques car « la gloire de Dieu c’est l’homme vivant. La vie de l’homme c’est la vision de Dieu » (saint Irénée de Lyon).

Abbé Laurent Spriet

(1) Dom Jean Pateau, Le salut des enfants morts sans baptême, Artège, coll. Sed Contra, 2017, 310 pages, 24 €.
(2) Cf. Innocent III, Lettre Maiores Ecclesiae causas à Humbert, archevêque d’Arles DS 780, Conciles de Carthage DS 223 et de Trente DS 1514​, Thomas d’Aquin, De Malo q. 5, a. 1 ; IIIa q. 52, a. 5.
(3) Cf. Entretien sur la foi, Fayard, 1985, p. 179-180.
(4) Quanto conficiamur du 10 août 1863.
(5) Gaudium et spes, n. 22.
(6) Cf. In epistolam primam ad Timotheum, Homilia 7, 2 ; PG 62, col. 536.

http://lanef.net/2017/11/28/les-enfants-morts-sans-bapteme-un-eclairage-important/
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2666
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Isabelle-Marie le Dim 11 Fév 2018 - 11:56

Notre-Dame de Lourdes, en ce jour de votre fête, priez pour nous, ô vous qui êtes l'Immaculée, priez pour que Jésus guérisse la lèpre de nos sociétés quand elles deviennent des "cultures de mort" !

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2666
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Scala-Coeli le Dim 11 Fév 2018 - 13:33

@Isabelle-Marie a écrit:Les enfants morts sans baptême : un éclairage important

À la suite d’un travail de la Commission théologique internationale (L’espérance du salut pour les enfants qui meurent sans baptême, Téqui, 2008), Dom Jean Pateau, Père Abbé de Fontgombault, se demande s’il existe des suppléances au sacrement du baptême pour assurer le salut des enfants morts sans baptême (1) : un remarquable travail théologique en attendant une éventuelle intervention du Magistère de l’Église qu’il appelle de ses vœux. Présentation.

La question du sort des enfants morts sans baptême (avant d’avoir atteint l’âge de raison) est une question cruciale qui inquiète le cœur des hommes depuis des siècles. Benoît XVI a pu la qualifier de « priorité pastorale de notre époque moderne ». Ces enfants sont extrêmement nombreux : enfants morts « in utero » (par mystérieuse « fausse couche », par un dramatique avortement, par l’action homicide d’un stérilet ou d’une « pilule du lendemain ») ou enfants morts « post-partum » (« mort subite du nourrisson »). Puisque la Bible ne révèle pas de façon directe quelle est leur destinée, il faut donc essayer de trouver la volonté du Seigneur sur eux grâce à une réflexion théologique.


Dom Jean Pateau se penche sur cette problématique. Il cherche à connaître la pensée de saint Thomas d’Aquin sur la question à travers une perspective historique. Il étudie tout d’abord ce qui a précédé l’Aquinate : les sources scripturaires et magistérielles, les Pères de l’Église (notamment saint Augustin), puis les scolastiques du Moyen-Âge. Il met ainsi en lumière la genèse et le développement de l’hypothèse des limbes (de limbus en latin qui désigne la bordure d’un vêtement et, par extension, la bordure de l’enfer qui serait, selon certains théologiens, le « lieu » des âmes de ces enfants après leur mort). Et il montre comment les principes théologiques de saint Thomas d’Aquin peuvent ouvrir des perspectives théologiques pour aujourd’hui. Car, au fond, ce n’est pas parce qu’un enfant meurt avant son baptême qu’il meurt nécessairement avec le péché originel.


ÉTAT DE LA QUESTION


Ce problème théologique gravite autour de deux pôles : d’un côté le péché originel et ses conséquences dramatiques, et de l’autre la volonté salvifique universelle du Seigneur. La peine due au péché originel est la privation de la vision béatifique (2). Le moyen ordinaire du salut est le baptême. Car toute personne humaine ne peut entrer au ciel que si elle est « touchée » par la grâce de la rédemption. Or, cette grâce, le Seigneur la veut pour tous les hommes. Les personnes douées de l’usage de leur raison peuvent refuser le salut qui leur est acquis et offert par le Seigneur, mais les enfants morts sans baptême (avant l’usage de raison) n’opposent aucune résistance à cette volonté de Dieu. Pourquoi ne seraient-ils donc pas sauvés par le Seigneur d’une manière ou d’une autre ? Si « oui », peut-on préciser la nature de ces suppléances ?


UN OUVRAGE ENGAGÉ


Ce travail de Dom Pateau n’est pas seulement un très bel exposé théologique : c’est une œuvre engagé​e au sens où le Père Abbé démontre la faiblesse de la théorie des limbes. Il plaide en faveur du salut des enfants morts sans baptême avant l’âge de raison. Ce faisant, il rejoint notamment la pensée du cardinal Ratzinger (3), mais aussi celle de mystiques comme saint Thérèse de l’Enfant-Jésus, Marthe Robin ou Marcel Van. Dom Pateau démontre la possibilité et l’opportunité d’un document du Magistère de l’Église permettant d’interpréter de façon authentique les versets des Saintes Écritures qui proclament la volonté salvifique universelle du Seigneur (en particulier 1 Tm 2, 4).


SAINT THOMAS ET SES PRÉDÉCESSEURS


L’étude historique à laquelle se livre Dom Pateau permet de mettre en valeur l’évolution de la pensée de saint Augustin. Dans ses écrits, il faut en effet distinguer deux périodes : avant et après la crise pélagienne. L’évêque d’Hippone passe ainsi d’une espérance de salut pour ces enfants à la certitude de leur damnation (même si, selon lui, leurs âmes ne souffrent que de très légères peines en plus de celle de la privation de la vision béatifique). Pélage nie la gravité du péché originel et ses conséquences pour l’humanité : il pense notamment que les enfants peuvent être sauvés sans le baptême. En réaction, saint Augustin tend à absolutiser la nécessité du baptême sacramentel en vue du salut pour les enfants privés de raison. La thèse de Dom Pateau est d’affirmer qu’il ne peut y avoir de troisième lieu entre le ciel et l’enfer proprement dit, une fois le purgatoire vide à la fin des temps. Notons bien que les « limbes des enfants » sont une hypothèse théologique (qui fut une doctrine catholique commune jusqu’au milieu du XXe siècle sans jamais faire partie des vérités de foi catholique) et que cette hypothèse n’a pas de fondement scripturaire.


LA RÉFLEXION DE LA DÉCOUVERTE DES AMÉRIQUES À NOS JOURS


Le Catéchisme de l’Église catholique rappelle que « l’Église ne connaît pas d’autre moyen que le baptême pour assurer l’entrée dans la béatitude éternelle » (CEC 1257). Un peu plus loin, au n. 1261, il précise : « Quant aux enfants morts sans baptême, l’Église ne peut que les confier à la miséricorde de Dieu, comme elle le fait dans le rite des funérailles pour eux. En effet, la grande miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés (cf. 1 Tm 2, 4), et la tendresse de Jésus envers les enfants, qui lui a fait dire : “Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas” (Mc 10, 14), nous permettent d’espérer qu’il y ait un chemin de salut pour les enfants morts sans baptême. » Quel est ce chemin de salut possible ? Convient-il que Dieu sauve ces enfants ? Si « oui », en vertu de quoi ? À l’issue de multiples raisonnements, Dom Pateau parle « d’éminente convenance » au sujet du salut de ces enfants. Pourquoi ? Car Dieu n’échoue pas. Ce qu’Il veut Il le fait, soit par la médiation de ses créatures ou de ses sacrements, soit par son action directe. Comme l’enseigne le bienheureux pape Pie IX : « Dieu […] ne permet pas que quelqu’un soit puni des supplices éternels sans être coupable de quelque faute volontaire » (4). Or le Seigneur « veut que tout homme soit sauvé et parvienne à la connaissance de la vérité » (1 Tm 2, 3-6). Le Christ est mort pour tous. Il veut le salut de tous. Dieu nous a créés pour la Gloire du ciel. Et comme l’enseigne le concile Vatican II : « Puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal » (5). Il ne s’agit pas là d’une solution automatique, « à bon marché », pourrait-on dire. C’est par les mérites infinis de la passion du Christ que les hommes sont sauvés, et le Père Abbé de Fontgombault montre comment ceux qui meurent souvent de mort injuste et violente, ont un titre spécial à être configuré au Christ injustement mis à mort.
Mais Dom Pateau ne s’en tient pas à cette éminente convenance. Pour lui, il est possible d’arriver à une certitude du salut de ces enfants. Le Seigneur peut sauver ces enfants puisque rien ne lui est impossible (Lc 1, 37). Il veut les sauver, alors pourquoi ne les sauverait-il pas effectivement (puisque, de surcroît, ces enfants ne peuvent pas poser d’actes de refus du salut) ? Dieu a sanctifié certains enfants « in utero » : Jérémie, saint Jean-Baptiste (lors de la Visitation). Pourquoi ne ferait-il pas la même chose pour les autres ? Selon Dom Pateau, il existe sans doute des suppléances au baptême comme par exemple : la prière des parents chrétiens des enfants morts sans baptême, mais aussi (en vertu de la communion des saints et du sacerdoce commun des fidèles) la prière des membres de l’Église en faveur de leur salut. En cela il rejoint en particulier saint Jean Chrysostome qui disait : « Imite Dieu. S’il veut que tous soient sauvés, il est donc raisonnable de prier pour tous » (6).


Dom Pateau peut ainsi conclure magnifiquement en disant :


« Plutôt que d’être les condamnés du seul péché d’Adam, ces enfants appelés par Dieu des ténèbres vers son admirable lumière, ne seraient-ils pas par pure miséricorde, dans l’économie de la rédemption et après la Vierge Marie, les garants du plan d’amour du Créateur et de son triomphe ? L’affirmation du salut de ces enfants, si l’Église juge un jour pouvoir la donner, ne serait pas un acte de pitié à l’égard de ceux-ci ou de leurs parents, mais un acte de justice à l’égard de Dieu et de son dessein d’amour sur l’homme. » Puissent ces lignes de Dom Pateau se révéler prophétiques car « la gloire de Dieu c’est l’homme vivant. La vie de l’homme c’est la vision de Dieu » (saint Irénée de Lyon).

Abbé Laurent Spriet

(1) Dom Jean Pateau, Le salut des enfants morts sans baptême, Artège, coll. Sed Contra, 2017, 310 pages, 24 €.
(2) Cf. Innocent III, Lettre Maiores Ecclesiae causas à Humbert, archevêque d’Arles DS 780, Conciles de Carthage DS 223 et de Trente DS 1514​, Thomas d’Aquin, De Malo q. 5, a. 1 ; IIIa q. 52, a. 5.
(3) Cf. Entretien sur la foi, Fayard, 1985, p. 179-180.
(4) Quanto conficiamur du 10 août 1863.
(5) Gaudium et spes, n. 22.
(6) Cf. In epistolam primam ad Timotheum, Homilia 7, 2 ; PG 62, col. 536.

http://lanef.net/2017/11/28/les-enfants-morts-sans-bapteme-un-eclairage-important/

@Père Nathan, une question :
L'ondoiement des bébés qui risquent de mourir est-il un baptême valide aux yeux de l'église, si les petits meurent ? N'importe qui peut le donner à l'enfant (personnel soignant, infirmiers, etc.), mais faut-il que la personne soit obligatoirement baptisée ? Les prêtres devraient aussi en parler.
Dans les services de Néonatalogie, ou de soins palliatifs des tout-petits, un tel service devrait être proposé aux familles, c'est important...


Dernière édition par Scala-Coeli le Dim 11 Fév 2018 - 13:37, édité 1 fois (Raison : ajout)
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1306
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 13:46

Oui valide

Oui. autorisé et mm demandé 

Pas besoin d’etre Baptisé ( le faire dans l’intention de baptiser suffit)
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Dim 11 Fév 2018 - 15:38

Une  de nos invitées m'envoie ce témoignage
(n'hésitez pas à apporter le vôtre )

:
Je ne sais plus si je vous ai raconté l'étrange rêve que j'ai fait en pelerinage, et qui m'a conduit à faire donner des messes pour les enfants non-nés.
 J'ai rêvé que je descendais tout au fond de moi, et que mon amie MC m'accompagnait. Il y avait comme une crypte.



En fait, c'était une magnifique église en ruine (ou plutôt poussiéreuse et endormie).



Cette Eglise avait dû être splendide et elle avait le potentiel de resplendir à nouveau.



Mon amie MC et moi, heureuses de cette découverte, entreprenons de dépoussiérer l'Eglise.



Cette Eglise avait vocation à redevenir somptueuse, comme par les temps passés. Et une fois instaurée sur la Terre, elle redeviendrait le phare des nations, et balaierait tout doute chez les athées. Elle avait un peu le même potentiel de splendeur que l'Eglise demandée par Marie à Tilly sur Seulles.


Donc, MC et moi commençons à dépoussiérer l'Eglise. Nous étions en train de dépoussiérer une ogive qui était tombée à terre. Il y avait beaucoup de toiles d'araignées.



Et une autre amie nous aidait à cette tâche (je pense que c'était D mais dans mon rêve elle était sans âge et pas handicapée).



MC dit : "Attention, s'il y a autant de toiles d'araignées, c'est que l'araignée ne doit pas être loin". Effectivement, de dessous l'ogive (sur la face cachée à nos yeux, puisque l'ogive que nous restaurions était posée à plat), surgit tout à coup l'araignée.



C'était une araignée étonnante : elle était splendide, très belle mais très dangereuse. On aurait dit un bijou. Son corps était argenté, comme une perle irisée et brillante, et il y avait en elle une immense lumière, comme un éclat très étonnant, une force très dangereuse.



D attrape l’araignée.

Je croyais qu'elle allait l'écraser.

En fait, elle l'attrape, la regarde et la nomme : "La mort" et en même temps qu'elle la nomme, elle la jette vers moi, pour que je la voie en pleine face (comme on révèle un secret ou un péché caché).



J'ai peur quand je comprends que l'araignée est la Mort.

Mais tout va très vite, l'araignée tombe à mes pieds.

Et je me réveille.

J'ai pensé que cette araignée représentait un de mes obstacles spirituels. Peut-être un lien héréditaire ou un péché mal confessé lié à des non-nés.



La nuit suivante, j'ai compris que les âmes des non-nés étaient le remède à cette mort, par leur lumière et leur vie.



Des prénoms me sont venus dans la nuit et je me suis levée pour les noter.



Et le lendemain matin, j'ai eu l'inspiration que leur nombre n'était pas complet.



J'ai creusé dans mon coeur, avec l'aide de l'Esprit Saint, et des noms me sont venus.





Merci, A.
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Dim 11 Fév 2018 - 20:19

@apissponsalis a écrit:

et



Berceuse de la Vierge Marie pour ces petits Anges

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Mer 14 Fév 2018 - 10:59

@Père Nathan a écrit:Une  de nos invitées m'envoie ce témoignage
(n'hésitez pas à apporter le vôtre )

:
Je ne sais plus si je vous ai raconté l'étrange rêve que j'ai fait en pelerinage, et qui m'a conduit à faire donner des messes pour les enfants non-nés.
 J'ai rêvé que je descendais tout au fond de moi, et que mon amie MC m'accompagnait. Il y avait comme une crypte.



En fait, c'était une magnifique église en ruine (ou plutôt poussiéreuse et endormie).



Cette Eglise avait dû être splendide et elle avait le potentiel de resplendir à nouveau.



Mon amie MC et moi, heureuses de cette découverte, entreprenons de dépoussiérer l'Eglise.



Cette Eglise avait vocation à redevenir somptueuse, comme par les temps passés. Et une fois instaurée sur la Terre, elle redeviendrait le phare des nations, et balaierait tout doute chez les athées. Elle avait un peu le même potentiel de splendeur que l'Eglise demandée par Marie à Tilly sur Seulles.


Donc, MC et moi commençons à dépoussiérer l'Eglise. Nous étions en train de dépoussiérer une ogive qui était tombée à terre. Il y avait beaucoup de toiles d'araignées.



Et une autre amie nous aidait à cette tâche (je pense que c'était D mais dans mon rêve elle était sans âge et pas handicapée).



MC dit : "Attention, s'il y a autant de toiles d'araignées, c'est que l'araignée ne doit pas être loin". Effectivement, de dessous l'ogive (sur la face cachée à nos yeux, puisque l'ogive que nous restaurions était posée à plat), surgit tout à coup l'araignée.



C'était une araignée étonnante : elle était splendide, très belle mais très dangereuse. On aurait dit un bijou. Son corps était argenté, comme une perle irisée et brillante, et il y avait en elle une immense lumière, comme un éclat très étonnant, une force très dangereuse.



D attrape l’araignée.

Je croyais qu'elle allait l'écraser.

En fait, elle l'attrape, la regarde et la nomme : "La mort" et en même temps qu'elle la nomme, elle la jette vers moi, pour que je la voie en pleine face (comme on révèle un secret ou un péché caché).



J'ai peur quand je comprends que l'araignée est la Mort.

Mais tout va très vite, l'araignée tombe à mes pieds.

Et je me réveille.

J'ai pensé que cette araignée représentait un de mes obstacles spirituels. Peut-être un lien héréditaire ou un péché mal confessé lié à des non-nés.



La nuit suivante, j'ai compris que les âmes des non-nés étaient le remède à cette mort, par leur lumière et leur vie.



Des prénoms me sont venus dans la nuit et je me suis levée pour les noter.



Et le lendemain matin, j'ai eu l'inspiration que leur nombre n'était pas complet.



J'ai creusé dans mon coeur, avec l'aide de l'Esprit Saint, et des noms me sont venus.





Merci, A.

Prière de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

Je me suis présentée devant les Anges et les Saints, et je leur ai dit

« Je suis la plus petite des créatures, je connais ma misère et ma faiblesse, mais je sais aussi combien les cœurs généreux aiment à faire du bien, je vous supplie donc, ô Bienheureux habitants du Ciel, je vous supplie de m’adopter pour enfant, à vous seuls sera la gloire que vous me ferez acquérir mais daignez exaucer ma prière, elle est téméraire, je le sais, cependant j’ose vous demander de m’obtenir : votre double Amour.

(Dans le Cœur de l’Église, ma Mère, je serai l’Amour... ainsi je serai tout... »

Inscrire son enfant non- né  à la Messe Perpétuelle - Ici


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

bapteme quotidien des non-nés

Message par Hélène vie et amour le Mer 14 Fév 2018 - 16:44

@Marie du 65 a écrit:
@Père Nathan a écrit:Une  de nos invitées m'envoie ce témoignage
(n'hésitez pas à apporter le vôtre )

:
Je ne sais plus si je vous ai raconté l'étrange rêve que j'ai fait en pelerinage, et qui m'a conduit à faire donner des messes pour les enfants non-nés.
 J'ai rêvé que je descendais tout au fond de moi, et que mon amie MC m'accompagnait. Il y avait comme une crypte.



En fait, c'était une magnifique église en ruine (ou plutôt poussiéreuse et endormie).



Cette Eglise avait dû être splendide et elle avait le potentiel de resplendir à nouveau.



Mon amie MC et moi, heureuses de cette découverte, entreprenons de dépoussiérer l'Eglise.



Cette Eglise avait vocation à redevenir somptueuse, comme par les temps passés. Et une fois instaurée sur la Terre, elle redeviendrait le phare des nations, et balaierait tout doute chez les athées. Elle avait un peu le même potentiel de splendeur que l'Eglise demandée par Marie à Tilly sur Seulles.


Donc, MC et moi commençons à dépoussiérer l'Eglise. Nous étions en train de dépoussiérer une ogive qui était tombée à terre. Il y avait beaucoup de toiles d'araignées.



Et une autre amie nous aidait à cette tâche (je pense que c'était D mais dans mon rêve elle était sans âge et pas handicapée).



MC dit : "Attention, s'il y a autant de toiles d'araignées, c'est que l'araignée ne doit pas être loin". Effectivement, de dessous l'ogive (sur la face cachée à nos yeux, puisque l'ogive que nous restaurions était posée à plat), surgit tout à coup l'araignée.



C'était une araignée étonnante : elle était splendide, très belle mais très dangereuse. On aurait dit un bijou. Son corps était argenté, comme une perle irisée et brillante, et il y avait en elle une immense lumière, comme un éclat très étonnant, une force très dangereuse.



D attrape l’araignée.

Je croyais qu'elle allait l'écraser.

En fait, elle l'attrape, la regarde et la nomme : "La mort" et en même temps qu'elle la nomme, elle la jette vers moi, pour que je la voie en pleine face (comme on révèle un secret ou un péché caché).



J'ai peur quand je comprends que l'araignée est la Mort.

Mais tout va très vite, l'araignée tombe à mes pieds.

Et je me réveille.

J'ai pensé que cette araignée représentait un de mes obstacles spirituels. Peut-être un lien héréditaire ou un péché mal confessé lié à des non-nés.



La nuit suivante, j'ai compris que les âmes des non-nés étaient le remède à cette mort, par leur lumière et leur vie.



Des prénoms me sont venus dans la nuit et je me suis levée pour les noter.



Et le lendemain matin, j'ai eu l'inspiration que leur nombre n'était pas complet.



J'ai creusé dans mon coeur, avec l'aide de l'Esprit Saint, et des noms me sont venus.





Merci, A.

Prière de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

Je me suis présentée devant les Anges et les Saints, et je leur ai dit

« Je suis la plus petite des créatures, je connais ma misère et ma faiblesse, mais je sais aussi combien les cœurs généreux aiment à faire du bien, je vous supplie donc, ô Bienheureux habitants du Ciel, je vous supplie de m’adopter pour enfant, à vous seuls sera la gloire que vous me ferez acquérir mais daignez exaucer ma prière, elle est téméraire, je le sais, cependant j’ose vous demander de m’obtenir : votre double Amour.

(Dans le Cœur de l’Église, ma Mère, je serai l’Amour... ainsi je serai tout... »

Inscrire son enfant non- né  à la Messe Perpétuelle - Ici




MC dit : "Attention, s'il y a autant de toiles d'araignées, c'est que l'araignée ne doit pas être loin". Effectivement, de dessous l'ogive (sur la face cachée à nos yeux, puisque l'ogive que nous restaurions était posée à plat), surgit tout à coup l'araignée.

Une grosse araignée , semble-t-il, on m'avait parlé d'une grosse jaune, serait le 'symbole' de la franc-maçonnerie.
Il y a beaucoup de loges  - beaucoup d'araignées - peut-être plus petites  - chacune a ses particularités? 


Hélène vie et amour
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 242
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Jeu 15 Fév 2018 - 10:18

Inscrire son enfant non- né  à la Messe Perpétuelle -
Ici



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Jeannedelamontagne le Dim 18 Fév 2018 - 16:18

@Marie du 65 a écrit:
Inscrire son enfant non- né  à la Messe Perpétuelle -
Ici






Merci @Marie du 65 pour ce rappel!   Merci!
Il y a tant d'enfants non-nés qui attendent!   pour qu'on s'occupe d'eux  soeur   Ange aureole


Jeannedelamontagne
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 287
Age : 52
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Lun 19 Fév 2018 - 11:15

@Jeannedelamontagne a écrit:
@Marie du 65 a écrit:
Inscrire son enfant non- né  à la Messe Perpétuelle -
Ici






Merci @Marie du 65 pour ce rappel!   Merci!
Il y a tant d'enfants non-nés qui attendent!   pour qu'on s'occupe d'eux  soeur   Ange aureole



Bonjour Jeanne
Oui, ne les oublions pas!!
Amitiés et en UDP


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Isabelle-Marie le Lun 19 Fév 2018 - 21:37

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2666
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Isabelle-Marie le Ven 30 Mar 2018 - 12:07

Jeannedelamontagne\" a écrit:
Il y a tant d'enfants non-nés qui attendent!   pour qu'on s'occupe d'eux...ne les oublions pas



avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2666
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Jeannedelamontagne le Lun 9 Avr 2018 - 22:15

Le pape Pape dans sa nouvelle exhortation apostolique Gaudete et exsultate:


La défense de l’innocent qui n’est pas encore né, par exemple, doit être sans équivoque, ferme et passionnée, parce que là est en jeu la dignité de la vie humaine, toujours sacrée, et l’amour de chaque personne indépendamment de son développement exige cela. Mais est également sacrée la vie des pauvres qui sont déjà nés, de
ceux qui se débattent dans la misère, l’abandon, le mépris, la traite des personnes, l’euthanasie
cachée des malades et des personnes âgées privées d’attention, dans les nouvelles formes
d’esclavage, et dans tout genre de marginalisation.
Nous ne pouvons pas envisager un idéal de sainteté qui ignore l’injustice de ce monde où certains festoient, dépensent allègrement et réduisent leur vie aux nouveautés de la consommation, alors que, dans le même temps, d’autres

regardent seulement du dehors, pendant que leur vie s’écoule et finit misérablement.


Aidez les enfants non-nés en les inscrivant à la messe perpétuelle:


https://non-nes.com/inscription-messe-perpetuelle/


ou en adoptant un enfant sur la liste d'adoption:

https://non-nes.com/adoption-registre-3/

et en l'inscrivant ensuite à la messe perpétuelle!





Jeannedelamontagne
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 287
Age : 52
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Sam 26 Mai 2018 - 18:21

@Marie du 65 a écrit:
@Jeannedelamontagne a écrit:
@Marie du 65 a écrit:
Inscrire son enfant non- né  à la Messe Perpétuelle -
Ici






Merci @Marie du 65 pour ce rappel!   Merci!
Il y a tant d'enfants non-nés qui attendent!   pour qu'on s'occupe d'eux  soeur   Ange aureole





Bonjour Jeanne
Oui, ne les oublions pas!!
Amitiés et en UDP


Permettez que je rappelle ce Fil

Trop important en ces jours où avec Marie Mère de l’Eglise notre Maternité Divine nous
 est donnée en Réelle fécondité divine avec Elle

Adoptons !

Recevons un ou deux prénoms 

Aimons les 

« Former la vie divine dans ces âmes c’est votre plus grande Gloire « 
 ( Jesus à Luisa Piccarreta)
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mer 30 Mai 2018 - 18:18

@Marie du 65 a écrit:
Inscrire son enfant non- né  à la Messe Perpétuelle -
Ici






Témoignage de Béatrice 
Pere spirituel. : Mgr Léonard 



Ougrée, le 19 avril 2018
dialogue du Seigneur avec Béatrice A.L. de Belgique et le groupe de prières

Depuis le début de la prière, autour de la croix, je vois des milliers de visages d’enfants.
Voici ce que dit Le Seigneur :

Ils sont de Mon Sang. Ils sont de Ma Chair et pourtant si peu les connaissent, si peu les reconnaissent.
Ils sont comme Moi J’ai été.
J’ai été oublié. J’ai été abandonné par tous ceux que Dieu avaient mis sur la terre.
Mais J’ai été adopté.
Je suis du Sang de Dieu Le Père.
Je suis du Corps de Dieu Le Père.
Ils sont de même. Ils sont ceux que Dieu a donné à l’humanité mais l’humanité n’en n’a pas voulu ou ne les reconnaît pas.
Ce sont tous ces enfants sans nom, non reconnus de leur famille, non accueillis par leur famille, rejetés ou même arrachés de leur famille.
Pourtant ils sont de Mon Corps, ils sont de Mon Sang.
Vous qui M’aimez, adoptez ces enfants.
J’ai été aussi adopté par l’humanité.
Adoptez-les. Ils attendent d’avoir un nom.
Ils attendent d’être aimés.
Si leurs parents ne les connaissent pas ou ne les reconnaissent pas, adoptez-les.
Ils attendent des parents qui pourront les aimer, qui pourront les reconnaitre, qui pourront leur donner une valeur.
Ce sont tous ces enfants abandonnés, avortés ou nés en fausse couche.
Il y en a autant que les étoiles dans le ciel. (que vous pouvez voir)
Il y en a autant qui ne sont pas reconnus.
Le monde n’est pas seulement ce que vous voyez, il est tellement plus vaste et inconnu pour vous.
Ce sont ces inconnus que Je vous demande de reconnaître, que Je vous demande d’adopter, de leur offrir votre amour, votre famille.
Il y en autant que les étoiles dans le ciel qui attendent d’avoir un nom, d’être reconnus, d’être aimés. Il y en a tant.

Doux enfants,
Je vous confie ces enfants.
Vous qui aimez les enfants que vous voyez, aimez aussi ceux que vous ne connaissez pas et que vous ne voyez pas.
Eux peuvent vous voir par leur sainteté et parce qu’ils ont Mon Corps et Mon Sang.
Ils vous attendent. Ils attendent d’être adoptés.
Je les ai avec Moi, aujourd’hui, pour que vous leur donniez un nom, pour que vous acceptiez d’en adopter.
Ne cherchez pas savoir s’il est garçon ou fille.
Prenez ceux que vous voulez et donnez-leur un nom.
Ces enfants vous protègeront. Ils protègeront votre famille car ils peuvent voir bien plus que vous de ce qui se passe dans le monde.
Ils peuvent connaître bien plus que vous de ce qu’il y a dans le monde.
Ils peuvent savoir bien plus que vous de ce qu’il y a dans le ciel.
Ils sont très protecteurs pour leur famille adoptive.
Adoptez-les comme J’ai été adopté car leurs familles ne les reconnaissent pas, ne les connaissent pas ou les rejettent.
Quand un enfant est abandonné sur terre, il est placé dans une institution ou auprès de certaines familles.
Tous ces enfants sont dans Mon Institution d’amour et de tendresse mais ils attendent une famille.
Je leur offre La Mienne mais Je vous demande d’être la leur.
Merci de croire en ce que Je vous dis car Je les aime.
Merci d’agir pour eux si vous le voulez.
A la fin de cette soirée, Je vous demanderai de les bénir avec Moi pour leur offrir le ou les noms que vous aurez choisis et leur promettre votre fidélité à l’adoption.
Vous n’êtes pas obligés de suivre ce que Je vous demande.
Durant ce temps de prières, gardez un temps de silence pour penser au prénom que vous leur donnerez.

Sur terre, il y a des milliers de personnes qui portent le même nom que vous.
Si vous choisissez un prénom, il y en aura des milliers qui porteront ce même prénom.

Adoptez c’est tout ce que Je vous demande.

Les règles du ciel ne sont celles de la terre.
L’adoption du ciel n’est pas celle de la terre.
Ne réfléchissez pas en humain terrestre mais en humain de Mon Humanité.
Plus vous réfléchissez, plus vous vous arrêtez et plus vous mettez des barrières.
Quand un enfant aime, il court dans les bras de ceux qui l’aiment.
C’est la même chose pour eux.
C’est tout ce que Je vous demande.
Soyez simples et humbles. C’est tout ce que Je vous demande.
Un jour vous rencontrerez tous ces enfants même durant votre vie, il vous arrivera de les entendre.
Soyez surtout certains qu’ils Me transmettront toutes vos demandes.
Comme les anges, les archanges, les saints sont vos protecteurs, eux le seront aussi.
Prenez les dans vos bras spirituels comme un enfant que vous serrez dans vos bras.

Le Seigneur demande de se mettre à genoux pour recevoir Sa Bénédiction et celle des enfants adoptés.
« Je vous amènerai un prêtre qui fera une messe pour cela avec vous » dit Le Seigneur.

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Partez en paix. 
Soyez heureux d’être nouveaux parents.

Merci Seigneur.
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Isabelle-Marie le Mer 6 Juin 2018 - 9:50

Parallèle entre le cougar et les prédateurs humains ? les deux sont attirés par "l'odeur des naissances des agneaux"

Merci à Liliane de ce témoignage partagé sur un blog "pro-vie" en commentaire d'un article :



 "Liliane.le 16 avril 2018

Je viens tout juste de voir un gros cougar en arrière de chez moi, c'est gros comme un lion et très agile. Il revenait de la bergerie de mon voisin. Cela m'a fait réaliser à quel point les prédateurs s'approchent en sentant les naissances des agneaux. Cela me fait réaliser à quel point les prédateurs humains aussi font la même chose, ils sont sont nombreux et dangereux à l'approche des naissances des petits agneaux, tels les enfants à naître. Je vais aviser la police car le fils de mon voisin propriétaire avec son père de cette bergerie a trois jeunes enfants dont deux sont handicapés et très jeunes. C'est une leçon à retenir ces prédateurs cherchant à entrer dans les bergeries à l'odeur des naissances des agneaux pour se délecter de leur chair tendre et de leur sang encore chaud.. c'est vraiment l'odeur des naissances des proies faciles et à la chair tendre qui les attire car c'est très inhabituel d'en voir ici. Je ne savais même pas qu'il y en avait. Il a dû faire un grand bout de chemin sentant l'odeur des naissances des agneaux. Tous les prédateurs préfèrent les agneaux à toute autre viande car ils n'offrent aucun moyen de défense, extrêmement vulnérables à leur naissance.

Je suis heureuse que Dieu m'ait donné de voir cela et d'en témoigner de mes yeux et d'établir un parallèle avec les enfants à naître et les prédateurs qui les cherchent pour les tuer.

Alors je partage cela avec vous. .amis pro-vie.

Et étant donné que 'face de bouc' (facebook) épie tout le monde, et joue un double jeu j'en profite pour les saluer et leur demander s'ils se voient dans la peau d'un agneau à l'approche d'être tué ou d'un prédateur ? moi aussi je suis harcelée par facebook et censurée dans mes blogs et il m'ont rendue incapable de partager mes articles sur overblog et certains de mes articles ont été retirés..."

https://www.cqv.qc.ca/facebook_devant_le_senat_americain_la_plateforme_entraverait_la_diffusion_des_sites_conservateurs

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 2666
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Jeu 5 Juil 2018 - 19:38

Pour inscrire à la Messe Perpétuelle notre enfant non-né
ou l'enfant non-né que nous avons adopté





Toc! Toc! Ne Frappez pas et Entrez


Ici

Merci Père Nathan



Croix
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Dim 8 Juil 2018 - 12:31

nous aimerions rappeler ici une référence scientifique qui a déjà été donnée sur le Forum du Peuple de la Paix mais que nous n’avons pas tous lue, concernant la relation entre l’enfant et sa mère, entre l'enfant et son père et sa mère, et aussi entre le père et la mère grâce à l'enfant, pour nous aider à saisir ce qui se passe dans les premières semaines de la vie d’un être humain :

"En ce qui concerne les références scientifiques, voici un petit élément de réponse :

En écoutant la vidéo Victoire Immaculée 5/5
https://www.youtube.com/watch?v=16x_fiSctbI
https://gloria.tv/media/G5ov6xzP5aF

nous avons recherché les travaux du Professeur Mancuso depuis l'an 2000,
mais nous n'avons trouvé que l'article cité ci-dessous.  
C'était en juin 2015, peut-être y a-t-il eu des découvertes intéressantes depuis ?
Peut-être que les membres du forum parlant italien et les médecins ayant accès aux sites de recherches médicales pourront nous donner des compléments ?

Voici l'article :

Cristian Calcan, Mariana Calcan “New Endocrinology Medicine Sciences” Research Center, Buzau, ROMANIA, parlent des recherches du professeur Salvatore Mancuso présentées au Congrès “A l’aube de la vie humaine” (Zenith.org du 4 septembre 2000)

« Découverte étonnante au Congrès : Pendant la grossesse une mère subit des modifications qui seront permanentes, en raison de la présence de l'enfant dont elle "hérite" d'une certaine manière, des caractéristiques, et à travers l'enfant, également du père de l'enfant. C'est l'une des découverte étonnante qui sera présentée au Congrès sur "l'aube de la vie humaine" organisé par l'Institut de Gynécologie et d'Obstétrique de l'Université Catholique de Rome, dirigé par le professeur Salvatore Mancuso, qui aura lieu à Rome dans le cadre du Jubilé des professeurs universitaires. On savait déjà que l'enfant hérite 50 % de son patrimoine génétique, de sa mère, et que pendant la vie utérine la vie du fœtus est conditionnée par le fait qu'il "entende" le monde extérieur à travers le corps de la mère. Il est toutefois surprenant d'entendre que la mère subit des modifications à long terme à cause de la grossesse, liées à la "personne" de l'enfant et, indirectement au père de l'enfant.


"Nous avons la preuve, a expliqué le professeur Mancuso au quotidien italien "Avvenire", qu'à partir de la cinquième semaine de gestation, c'est-à-dire lorsque la femme se rend compte qu'elle est enceinte, une infinité de messages passent de l'embryon à la mère à travers des substances chimiques comme les hormones, les neurotransmetteurs, etc. Ces informations servent à adapter l'organisme de la mère à la présence du nouvel être. On a par ailleurs découvert que l'embryon envoie des cellules staminales qui, grâce à la tolérance immunitaire de la mère envers l'enfant, colonisent la moelle maternelle dont elles ne se séparent plus. De là naissent par ailleurs des lymphocytes pour tout le reste de la vie de la femme".

- Vous parlez de cinquième semaine. Et avant ?

- A partir de la cinquième semaine il y a un passage de cellules mais les messages sont émis dès la conception. Dès la première phase de subdivision cellulaire, lorsque l’embryon passe à travers les trompes, il y a des transmissions par contact avec les tissus dans lesquels se meut l’embryon. Ensuite, après l’implantation dans l’utérus, le dialogue devient plus intense par voie sanguine et cellulaire et des substances chimiques entrent dans le sang de la mère. A la fin, les cellules staminales de l’enfant passent à la mère en grande quantité, aussi bien dans le cas de l’accouchement, spontané ou par césarienne, que dans le cas de l’avortement, spontané ou volontaire. Ces cellules s’implantent dans la moelle de la mère et produisent des lymphocytes qui ont une origine commune avec les cellules du système nerveux central, des récepteurs pour les neurotransmetteurs, et qui peuvent faire passer des messages que capte le système nerveux de la mère. Cela ouvre un champ de recherche surprenant : ce sont des informations extrêmement importantes sur les premières phases de la vie.

- Il est donc difficile d’établir des phases de développement de l’embryon de façon rigide ?

- Lorsque l’on fait une distinction entre l’embryon et le pré-embryon, on commet une grande erreur. Dans une phase aussi initiale on ne peut certes parler de système nerveux central, mais les messages que l’embryon envoie à la mère expriment des manifestations propres à l’espèce humaine. Les instruments utilisés sont des substances chimiques très spécialisées et des cellules comme les cellules staminales. Il faut rappeler que s’il n’y avait pas de communication, l’organisme de la mère rejetterait l’embryon. Le dialogue permet l’accueil parfait d’un organisme étranger à 50 % du patrimoine génétique de la mère. Les substances chimiques qui expriment les exigences concernant la nutrition et le métabolisme de l’embryon, à la mère, provoquent en elle une baisse immunitaire qui facile l’accueil du nouvel être.

- Combien de temps dure cette influence du fœtus sur la mère ?

- On a retrouvé des cellules staminales dans la mère jusqu’à trente ans après l’accouchement. On peut donc dire que la grossesse ne dure pas 40 semaines mais toute la vie de la femme. Cela doit aussi faire réfléchir lorsqu’on pense au cas des "mères porteuses". La mère qui accueille l’embryon, accueille un être dont le patrimoine génétique est à 100 % étranger au sien et qui va la "modifier" pour le reste de sa vie. Nous ne connaissons pas les conséquences à long terme de ces opérations. De nouvelles questions sont également en train de surgir concernant les techniques de fécondation artificielle de type hétérologue.

- L’idée que le père puisse transmettre quelque chose à la mère surprend également.

- Ce sont encore des domaines à explorer. Mais cela nous fait de toute évidence réfléchir à une nouvelle manière de concevoir la grossesse. Celle-ci crée indubitablement un lien étroit entre la femme et l’homme car l’enfant a 50 % des caractéristiques du père. Et les cellules staminales hématopoïétiques (retrouvées même dans le foie de la mère comme hépatocytes) vont dans la moelle et produisent des cellules filles, des lymphocytes et des neurotransmetteurs avec la capacité de dialoguer avec le système nerveux central de la mère. C’est un peu comme si les "pensées" de l’enfant passaient à la mère même plusieurs années après sa naissance. »



Merci Marie65 de remonter cet apostolat ESSENTIEL



Ce rappel des données sous-jacentes du Professeur Mancuso  doit rester dans nos mémoires, trop utile qu'il est pour les conséquences et notre fécondité dans la prière



Par ailleurs, on m'envoie ce communiqué de Barnabas, confirmé par  l’Évêque


Pour le mois du Précieux Sang, et pour les enfants , continuons !!








Ne nous dispersons pas trop !



texte :


BARNABAS,  NIGERIA:  
Baptême des Non-Nés dans le Sang et Eau Précieux
 
Père Eternel, Ton amour est éternel.  Dans Ton  océan d'amour, Tu as sauvé le monde par Ton Fils unique conçu, Jésus Christ.  Maintenant regarde ton Fils unique sur la Croix Qui saigne constamment par amour pour son peuple, et pardonne à Ton monde.   Purifie et baptise les enfants avortés avec le Sang et Eau Précieux du Coté Sacré de Ton Fils, Qui suspendu sur la Croix pour leur salut, au Nom du Père, du Fils et du  Saint Esprit.  Puissent-ils , par la Sainte mort de Jésus Christ, obtenir la vie éternelle, par Ses Plaies être guéris, et par Son Précieux Sang être libérés.  Pour se réjouir avec les Saints au Ciel. Amen

NIHIL OBSTAT:
 
      Rev. Fr. Stephen Obiukwu
            Censor Deputatus
            Chairman, Doctrine and Faith Committee
            Archdiocese of Onitsha, Anambra State  430001

            NIGERIA   
            1st July, 1999.


IMPRIMATUR:
            Ayo-Maria Atoyebi, O.P.
            Bishop of Ilorin Diocese
            Ilorin, Kwara State  240001  NIGERIA
            17th June, 2001.

Prière de Réparation pour les Péchés commis
Contre le Précieux Sang  (8 février 1997)
(« Mes enfants, laissez-moi expliquer comment prier et ce que le Ciel vous demande.  Mon Fils vous écoute toujours.  Il veut entendre de vous constamment.  Oh, mes enfants bien aimants, prier toujours cette prière --- au moins 500 fois par jour. »  Notre Sainte Mère)


Très Précieux Sang de Jésus Christ, sauve-nous et le monde entier
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Dim 8 Juil 2018 - 13:27

Merci Père
Je m'engage à remonter ce fil régulièrement, c'est tellement important!!


Prêche
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Marie du 65 le Mar 10 Juil 2018 - 12:40

@Père Nathan a écrit:
nous aimerions rappeler ici une référence scientifique qui a déjà été donnée sur le Forum du Peuple de la Paix mais que nous n’avons pas tous lue, concernant la relation entre l’enfant et sa mère, entre l'enfant et son père et sa mère, et aussi entre le père et la mère grâce à l'enfant, pour nous aider à saisir ce qui se passe dans les premières semaines de la vie d’un être humain :

"En ce qui concerne les références scientifiques, voici un petit élément de réponse :

En écoutant la vidéo Victoire Immaculée 5/5
https://www.youtube.com/watch?v=16x_fiSctbI
https://gloria.tv/media/G5ov6xzP5aF

nous avons recherché les travaux du Professeur Mancuso depuis l'an 2000,
mais nous n'avons trouvé que l'article cité ci-dessous.  
C'était en juin 2015, peut-être y a-t-il eu des découvertes intéressantes depuis ?
Peut-être que les membres du forum parlant italien et les médecins ayant accès aux sites de recherches médicales pourront nous donner des compléments ?

Voici l'article :

Cristian Calcan, Mariana Calcan “New Endocrinology Medicine Sciences” Research Center, Buzau, ROMANIA, parlent des recherches du professeur Salvatore Mancuso présentées au Congrès “A l’aube de la vie humaine” (Zenith.org du 4 septembre 2000)

« Découverte étonnante au Congrès : Pendant la grossesse une mère subit des modifications qui seront permanentes, en raison de la présence de l'enfant dont elle "hérite" d'une certaine manière, des caractéristiques, et à travers l'enfant, également du père de l'enfant. C'est l'une des découverte étonnante qui sera présentée au Congrès sur "l'aube de la vie humaine" organisé par l'Institut de Gynécologie et d'Obstétrique de l'Université Catholique de Rome, dirigé par le professeur Salvatore Mancuso, qui aura lieu à Rome dans le cadre du Jubilé des professeurs universitaires. On savait déjà que l'enfant hérite 50 % de son patrimoine génétique, de sa mère, et que pendant la vie utérine la vie du fœtus est conditionnée par le fait qu'il "entende" le monde extérieur à travers le corps de la mère. Il est toutefois surprenant d'entendre que la mère subit des modifications à long terme à cause de la grossesse, liées à la "personne" de l'enfant et, indirectement au père de l'enfant.


"Nous avons la preuve, a expliqué le professeur Mancuso au quotidien italien "Avvenire", qu'à partir de la cinquième semaine de gestation, c'est-à-dire lorsque la femme se rend compte qu'elle est enceinte, une infinité de messages passent de l'embryon à la mère à travers des substances chimiques comme les hormones, les neurotransmetteurs, etc. Ces informations servent à adapter l'organisme de la mère à la présence du nouvel être. On a par ailleurs découvert que l'embryon envoie des cellules staminales qui, grâce à la tolérance immunitaire de la mère envers l'enfant, colonisent la moelle maternelle dont elles ne se séparent plus. De là naissent par ailleurs des lymphocytes pour tout le reste de la vie de la femme".

- Vous parlez de cinquième semaine. Et avant ?

- A partir de la cinquième semaine il y a un passage de cellules mais les messages sont émis dès la conception. Dès la première phase de subdivision cellulaire, lorsque l’embryon passe à travers les trompes, il y a des transmissions par contact avec les tissus dans lesquels se meut l’embryon. Ensuite, après l’implantation dans l’utérus, le dialogue devient plus intense par voie sanguine et cellulaire et des substances chimiques entrent dans le sang de la mère. A la fin, les cellules staminales de l’enfant passent à la mère en grande quantité, aussi bien dans le cas de l’accouchement, spontané ou par césarienne, que dans le cas de l’avortement, spontané ou volontaire. Ces cellules s’implantent dans la moelle de la mère et produisent des lymphocytes qui ont une origine commune avec les cellules du système nerveux central, des récepteurs pour les neurotransmetteurs, et qui peuvent faire passer des messages que capte le système nerveux de la mère. Cela ouvre un champ de recherche surprenant : ce sont des informations extrêmement importantes sur les premières phases de la vie.

- Il est donc difficile d’établir des phases de développement de l’embryon de façon rigide ?

- Lorsque l’on fait une distinction entre l’embryon et le pré-embryon, on commet une grande erreur. Dans une phase aussi initiale on ne peut certes parler de système nerveux central, mais les messages que l’embryon envoie à la mère expriment des manifestations propres à l’espèce humaine. Les instruments utilisés sont des substances chimiques très spécialisées et des cellules comme les cellules staminales. Il faut rappeler que s’il n’y avait pas de communication, l’organisme de la mère rejetterait l’embryon. Le dialogue permet l’accueil parfait d’un organisme étranger à 50 % du patrimoine génétique de la mère. Les substances chimiques qui expriment les exigences concernant la nutrition et le métabolisme de l’embryon, à la mère, provoquent en elle une baisse immunitaire qui facile l’accueil du nouvel être.

- Combien de temps dure cette influence du fœtus sur la mère ?

- On a retrouvé des cellules staminales dans la mère jusqu’à trente ans après l’accouchement. On peut donc dire que la grossesse ne dure pas 40 semaines mais toute la vie de la femme. Cela doit aussi faire réfléchir lorsqu’on pense au cas des "mères porteuses". La mère qui accueille l’embryon, accueille un être dont le patrimoine génétique est à 100 % étranger au sien et qui va la "modifier" pour le reste de sa vie. Nous ne connaissons pas les conséquences à long terme de ces opérations. De nouvelles questions sont également en train de surgir concernant les techniques de fécondation artificielle de type hétérologue.

- L’idée que le père puisse transmettre quelque chose à la mère surprend également.

- Ce sont encore des domaines à explorer. Mais cela nous fait de toute évidence réfléchir à une nouvelle manière de concevoir la grossesse. Celle-ci crée indubitablement un lien étroit entre la femme et l’homme car l’enfant a 50 % des caractéristiques du père. Et les cellules staminales hématopoïétiques (retrouvées même dans le foie de la mère comme hépatocytes) vont dans la moelle et produisent des cellules filles, des lymphocytes et des neurotransmetteurs avec la capacité de dialoguer avec le système nerveux central de la mère. C’est un peu comme si les "pensées" de l’enfant passaient à la mère même plusieurs années après sa naissance. »



Merci Marie65 de remonter cet apostolat ESSENTIEL



Ce rappel des données sous-jacentes du Professeur Mancuso  doit rester dans nos mémoires, trop utile qu'il est pour les conséquences et notre fécondité dans la prière



Par ailleurs, on m'envoie ce communiqué de Barnabas, confirmé par  l’Évêque


Pour le mois du Précieux Sang, et pour les enfants , continuons !!








Ne nous dispersons pas trop !



texte :


BARNABAS,  NIGERIA:  
Baptême des Non-Nés dans le Sang et Eau Précieux
 
Père Eternel, Ton amour est éternel.  Dans Ton  océan d'amour, Tu as sauvé le monde par Ton Fils unique conçu, Jésus Christ.  Maintenant regarde ton Fils unique sur la Croix Qui saigne constamment par amour pour son peuple, et pardonne à Ton monde.   Purifie et baptise les enfants avortés avec le Sang et Eau Précieux du Coté Sacré de Ton Fils, Qui suspendu sur la Croix pour leur salut, au Nom du Père, du Fils et du  Saint Esprit.  Puissent-ils , par la Sainte mort de Jésus Christ, obtenir la vie éternelle, par Ses Plaies être guéris, et par Son Précieux Sang être libérés.  Pour se réjouir avec les Saints au Ciel. Amen

NIHIL OBSTAT:
 
      Rev. Fr. Stephen Obiukwu
            Censor Deputatus
            Chairman, Doctrine and Faith Committee
            Archdiocese of Onitsha, Anambra State  430001

            NIGERIA   
            1st July, 1999.


IMPRIMATUR:
            Ayo-Maria Atoyebi, O.P.
            Bishop of Ilorin Diocese
            Ilorin, Kwara State  240001  NIGERIA
            17th June, 2001.

Prière de Réparation pour les Péchés commis
Contre le Précieux Sang  (8 février 1997)
(« Mes enfants, laissez-moi expliquer comment prier et ce que le Ciel vous demande.  Mon Fils vous écoute toujours.  Il veut entendre de vous constamment.  Oh, mes enfants bien aimants, prier toujours cette prière --- au moins 500 fois par jour. »  Notre Sainte Mère)


Très Précieux Sang de Jésus Christ, sauve-nous et le monde entier

Merci Père Nathan

Engageons nous, adoptons un Petit Ange!!!


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26500
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Père Nathan le Mar 10 Juil 2018 - 14:02

Nouvelle explication complète sur catholiquedu.net
http://catholiquedu.free.fr/non-nes1.htm


Cela paraît bien nécessaire puisque nous entendons quelquefois : 
« Vous êtes chrétien ?
- Ah oui, moi mon Père j’ai été baptisé, j’ai fait ma première Communion, et maintenant ça va, j’ai tout fait.
- Non, vous n’avez pas tout fait, et vous étouffez puisque vous n'avez pas tout fait.
- Que pouvons-nous faire de plus ? Personne ne nous a jamais dit ! »



Réponse : Le Pape nous invite à prier pour les enfants non-nés.



Je dirais donc, pour résumer tout ce que nous avons déjà dit au sujet de ce Chemin d'Amour pour les enfants non-nés, qu’il y a trois étapes :



Première étape : La restauration et l’entrée dans la vie humaine et dans la famille humaine de l’enfant.






Deuxième étape : La circulation libre de la maternité et de la filiation se manifeste dans ce fait que le nom est donné.




Troisième étape : Il faut qu’il soit nourri spirituellement et surnaturellement tous les jours nommément, d'où nos moyens d'amour et de grâces ici présentés ...



avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3051
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême quotidien des enfants non nés

Message par Jeannedelamontagne le Mer 11 Juil 2018 - 22:22

@Père Nathan a écrit:
Nouvelle explication complète sur catholiquedu.net
http://catholiquedu.free.fr/non-nes1.htm


Cela paraît bien nécessaire puisque nous entendons quelquefois : 
« Vous êtes chrétien ?
- Ah oui, moi mon Père j’ai été baptisé, j’ai fait ma première Communion, et maintenant ça va, j’ai tout fait.
- Non, vous n’avez pas tout fait, et vous étouffez puisque vous n'avez pas tout fait.
- Que pouvons-nous faire de plus ? Personne ne nous a jamais dit ! »



Réponse : Le Pape nous invite à prier pour les enfants non-nés.



Je dirais donc, pour résumer tout ce que nous avons déjà dit au sujet de ce Chemin d'Amour pour les enfants non-nés, qu’il y a trois étapes :



Première étape : La restauration et l’entrée dans la vie humaine et dans la famille humaine de l’enfant.






Deuxième étape : La circulation libre de la maternité et de la filiation se manifeste dans ce fait que le nom est donné.




Troisième étape : Il faut qu’il soit nourri spirituellement et surnaturellement tous les jours nommément, d'où nos moyens d'amour et de grâces ici présentés ...




Merci pour cet rappel ultra nécessaire! 




Pourquoi est-il si difficile de mobiliser les parents même adoptives pour rentrer en communion d'Amour et de joie avec ses enfants!




Pourtant ils sont plein de joie dès qu'on fait déjà les premiers pas!




Chanter avec eux et pour eux avec cette beau 'chant' de Jean-François:

http://catholiquesdu.free.fr/DvaCh2N1JB3NDL4N2DZ5RPNtn/2015/Chants/DesMyriadesDAngesNDDeLourdes.mp3

Jeannedelamontagne
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 287
Age : 52
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum