Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Ravensburger- Labyrinthe Junior – Jeu d’enfant
13.99 € 23.22 €
Voir le deal

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Ven 16 Avr 2021 - 7:43

L'Afrique est appelée par ses prières à sauver la France et le monde ...

La Haute-Volta était une colonie française depuis 1896; elle est devenue le Burkina en 1960 ; en 1983, le pays est entré dans le chaos du marxisme sous la pression d'un tyran (Sankara). 

Tout le peuple, chrétiens, musulmans, animistes confondus se sont tournés vers la Vierge Marie à YAGMA : prières, marches, pénitences, croisades d'enfants pour la supplication....

Et la Vierge est apparue à plusieurs de ces enfants, dont Marie-Rose Kaboré, alors âgée de 12 ans. 

Quelques jours après l'apparition, Sankara était abattu lors d'une rixe et le régime renversé. En 1988, un message de la Vierge appelait à la paix et au pardon, le nouveau chef de l'état Camporé accueillit le message, et depuis, le Burkina retrouva la paix.


En 1994, Mgr Guirma reconnut officiellement ces manifestations mariales, dans sa cathédrale, en présence du Nonce apostolique et de tout le clergé diocésain. 

Si nous parlons de tout cela ici, c'est parce-que, au-delà de l'enseignement spirituel, beaucoup de messages s'adressent à la France.
C'est que depuis longtemps, le cœur du Burkina bat au rythme de celui de la France... 
Dans les commentaires de Mgr Guirma, relevons plusieurs phrases clés : 
" Satan se prépare à déclencher un assaut terrible et sans merci contre l'Eglise, partout dans le monde;
le Seigneur veut que ses représentants sur terre en soient informés et avertis. "
" Le Seigneur a révélé qu'une mission spéciale était assignée à notre pays, le Burkina, terre de croyants et de pauvres : SAUVER LA FRANCE ET LE MONDE " notamment par la récitation contemplée du rosaire à YAGMA devant l'Eucharistie, et par l'érection d'une statue du Christ ressuscité et de sa divine Mère à coté de la Croix Glorieuse sur cette même colline. 


" MON EGLISE EST DETRUITE A MOITIE ", dit le Seigneur à Marie-Rose en JANVIER 1997, voilà pourquoi je me déplace moi-même.... Autrefois, la terre me reconnaissait comme son Créateur, mais aujourd'hui, elle s'est déroutée. L’Eglise maintenant ne me connaît plus, .... ALORS JE VOUS DEMANDE DE ME PROMETTRE ... DE REBATIR MON EGLISE. Sachez que mon Eglise sera détruite parce-que la Grande Tribulation est là : vous allez traverser une nuit de souffrances. 

Qui ? L'Eglise : L'Eglise va traverser une nuit de la Foi. Pourquoi permettrai-je cela ? Pour qu'elle se retourne vers son Créateur, qui est Moi, le Père qui vous aime, qui vous aime, qui vous aime.... (...) Beaucoup de prêtres périront, ils étaient de connivence avec le démon, et tout d'un coup, ils se détacheront de Satan ; alors ce dernier, dans sa fureur, se vengera en les faisant périr. Vous entendrez dire que dans tel pays et telle région tant de prêtres sont morts : c'est que le démon passera par des troubles pour éliminer des hommes d'Eglise ". 

En 1996, le Seigneur aurait annoncé : " La France est malade spirituellement, il est temps que je réveille la foi de ce pays ". Le même jour, c'est la Vierge qui dit : " La France, c'est mon Cœur ; la France, c'est moi-même : elle est la Fille aînée de l'Eglise, je suis la Fille aînée de la France." Et le Seigneur de dire encore ceci : " La France détient le monde entier. La France, c'est mon Cœur, et tout mon Cœur est saignant parce-que la France n'a plus la Foi... Les troubles qui se produiront en France se répercuteront dans le monde entier... Si je peux réveiller la Foi de la France, le monde entier retrouvera la Foi pour toujours ".
Et ceci: " Si la France n'est pas réveillée, le monde entier sera détruit parce-que les mauvaises choses viennent de la France". 


Le 27 janvier 1997, Marie-Rose a précisé : "Le Seigneur m'a dit de revenir vous dire de vous adresser à la France parce-que ce qui doit arriver est imminent et c'est pour cela qu'il insiste. Telle est la parole du Seigneur. "
Depuis 1995 le ciel invite à faire des aumônes et des dons pour les pauvres. Les évêques et prêtres et leurs proches là-bas ont épuisé toutes leurs ressources, et, à son invitation, ils se tournent vers la FRANCE. 

Voilà pourquoi je demande ... tant d'aumônes: elles aideront les églises à se prémunir contre les assauts de Satan, qui se prépare à déchaîner une grande guerre contre l'Eglise ; il la combattra partout dans le monde entier... cette guerre ne tardera pas à éclater... L'Eglise est mon Corps, l'Eglise peut se purifier par les aumônes, se libérer du démon par les aumônes... 
L'Eglise se rendra compte bientôt que la guerre est déclenchée entre Satan et Elle ".
" Il faut que vous avertissiez ceux de France. La Côte d'Ivoire, la Yougoslavie, Rome, la Russie, la France seront touchées... La France a oublié le Seigneur, alors qu'autrefois, elle l'aimait bien, voilà pourquoi le Malin s'abattra sur elle. Rome sera attaquée parce-que Satan veut se mesurer à Dieu, et Dieu le lui permettra... Que l'Eglise essaye de ' s' armer ' comme il faut, parce-que Satan s'annonce pour bientôt. Quand cela commencera, personne n'aura d'oreille pour entendre autrui, chacun sera préoccupé de ses malheurs".
" Va, a dit le Seigneur à Satan, attaque-la et tu verras : ceux qui m'écouteront ne seront pas touchés du doigt, et tu ne pourras absolument rien faire contre eux, mais ceux qui étaient pour toi, je te les donnes ".

Quelles " armes " pour retrouver la Foi ? Les messages invitent à faire des aumônes : " C'est une barrière que vous mettez entre Satan et vous ... Les aumônes sont des murailles ".


Dernière édition par Hercule le Lun 3 Mai 2021 - 21:02, édité 1 fois

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Ven 16 Avr 2021 - 8:47

Au Burkina (Haute Volta), depuis 1986, une jeune fille, Marie-Rose Kaboré est gratifée d’apparitions et de visions de la Dame du Ciel et de son Fils. Ils lui livrent des messages destinés au monde entier : mais aussi certains s’adressent plus particulièrement à la France pour qu’elle sorte de son sommeil. 


Début des apparitions

L'histoire des apparitions et des messages a commencé dans une famille d'un quartier populaire de Ouagadougou, à la naissance de Palingwendé Marie Rose Kaboré. En effet c'est depuis qu'elle est bébé qu'elle voit qu'elle voit deux personnes lui apparaître, une femme tout en blanc ou un homme habillé en blanc, disait-elle en pleurant quand a su s'exprimer.

Cette histoire privée d'une petite fille entra dans la vie officielle de la Nation Voltaïque lorsque quelques mois avant la Révolution marxiste qui allait bouleverser la Haute-Volta, Marie Rose, en pèlerinage avec ses camarades, eu sa première apparition officielle sur la colline du sanctuaire de Yagma.

Abandonné par le monde entier, le peuple, toutes religions confondues, s'adressa à Dieu. 


Mais qui est Marie Rose?

C'est une fille de Kologh-naba que son père, sur la fin de ses jours a confiée à l'Évêque de Kaya et aussi que la Vierge Marie a confiée au même Évêque et à sa famille par son message du 1er août 1992. Et Paling-wêndé Marie Rose Kaboré ainsi consacrée, est donc une religieuse de spiritualité carmélitaine qui avait songé dans les années 1991 à une vie dans un couvent de carmélites, on avait pensé à celui d'Avignon en France. Mais le Seigneur a ses vues et ses plans et il disposait autrement les faits et les événements.

Il faut dire que Marie Rose Kaboré est une fille de rien du tout. A trente-cinq ans elle fait encore gamine bien qu'elle ait été malmenée par les épreuves qui devraient assombrir son visage et rendre ses traits plus graves. Il n'y a pas d'intellectuels dans sa famille. Monseigneur GUIRMA a financé ses études jusqu'au milieu de la troisième du secondaire. Elle a dû quitter ces études sur l'ordre de la Vierge Marie. Ainsi, avec un français de très bas niveau, elle manque tout simplement de culture. La personnalité individuelle de Marie Rose, vraiment, ne paie pas de mine avec son caractère abrupt, et sa nature spontanée qui lui donne quelquefois une allure un peu sauvage. Mais les sorties de ce caractère primaire et de cette nature spontanée parfois très rugueuses si impropres pour une vie commune de communauté, sont, en fait, une sorte de défoulement immédiat. C'est-à-dire une purge qui défoule, qui lave le coeur des sentiments d'irritation, d'impatience, de colère qui peuvent salir le cœur par la rancune et d'autres sentiments peu charitables.

Tous ces bruits du cœur ne sont pas du tout propres à vous rapprocher du Christ et de sa Mère qui veulent la visiter chaque jour. Ainsi donc est cette sauvage petite " Moins que Rien " Marie Rose KABORÉ.
Le Seigneur choisit une personne petite et obscure pour dire sa considération pour la dignité, la richesse d'une famille d'une race, d'un peuple d'une civilisation et d'une nation et alors pour s'adresser 
Mais comme disait Monseigneur Anselme Sanon dans une émission de Radio Maria que j'écoutais il y a quelque temps, au sujet du regard de l'Africain sur une personne, le " moi " de la personne humaine ne s'isole pas dans un inexorable individualisme. 

C'est ainsi que l'individu Marie Rose, en son " moi ", s'élargit en son ethnie des Zamsé de la famille de Wògdùg nâga, descendant de ces Samos qui sont restés avec Nâab'a Wu-bri, Nâab'a Wubri qui, avec les autres ethnies et surtout les Yôyôosé, a signé la charte de la civilisation du Burkîndlum. La personne de Marie Rose, ce " moins que rien ", avec son identité de Zambila, prend alors une identité sociale, une consistante sociale et une densité historique précieuse. Serait-ce alors cette valeur sociale, historique et culturelle que le Ciel a voulu recueillir dans les leçons qu'il nous donne depuis près de deux dizaines d'années ? Je ne sais pas, mais par ce " moins que rien ", le Seigneur, comme dans ses habitudes, veut passer pour nous révéler et nous dire des choses sur nous-mêmes et sur le monde pour notre salut et notre bien. " Moins que Rien ", c'est le Seigneur lui-même qui qualifie ainsi cette petite de l'ethnie des Zamsé, et son intention est manifeste. L'intelligence et la sagesse humaine doivent être interpellées par le caractère insolite de la hauteur spirituelle et doctrinale des enseignements que proclament la bouche de cette " Moins que Rien " inculte, la religieuse Sœur Paling-wêndé Marie Rose KABORÉ.

C'est dire que la Sœur Marie Rose KABORÉ est une religieuse Carmélite qui a une mission du Ciel. N'est-ce pas téméraire et audacieux de ma part de dire cela et de risquer ainsi d'induire à une tentation d'orgueil Marie Rose la " Moins que Rien " que de dire une semblable chose ? Vingt trois ans d'expérience et particulièrement quinze ans de tribulations et d'épreuves inouïes nous font comprendre que non. C'est plutôt un courage que l'Esprit Saint nous demande et nous donne de le dire. Car, comme dit un proverbe, pour vivre heureux vivons cachés. Et prétendre adresser aux hommes de ce temps, surtout aux Hommes de l'Église, hommes et fem-mes, et aux intellectuels un message du Ciel, c'est s'exposer, au mieux à l'indifférence, au pire au ridicule, au mépris et même aux persécutions attisée par la haine. Alors il faut se souvenir de ce que le Christ a dit : " Que celui qui rougira de lui devant les hommes, lui aussi rougira de lui devant son Père et celui qui le reconnaîtra devant les hommes, lui aussi, le reconnaîtra devant son Père ". Alors si vous avez la conviction et la preuve que l'Esprit Saint vous parle et vous donne une mission, parlez à l'autorité ecclésiale qui doit remplir sa fonction à l'égard de votre charisme. C'est la raison pour laquelle la petite Tânsobômbila chrétienne, Marie Rose, ne craint pas de venir dire à l'Église par l'intermédiaire de sa Sœur conseillère, ce qu'elle voit et entend de la part du Ciel. Et l'Église, ici, ce sont les prêtres et, au sommet qui gouverne, les évêques.


C'est alors que la Vierge a commencé à donner des messages d'espérance et d'appel à la conversion et à la prière pour la France et le monde.

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Ven 16 Avr 2021 - 8:51

BENEDICTION DE LA MAISON DE MARIE ROSE

Bénédiction de la maison de NOTRE DAME DU MONT CARMEL

Cité Azimo17 février 2008

Évangélisation de la culture
par le Christ et sa Mère.

Père René Bélemsìda GUIRMA OP 

résumé

Souhaits de bienvenue l

LA Maison de Notre Dame du Mont Carmel  
Qui est Marie Rose Kaboré… 
Le Seigneur choisit une personne petite et obscure pour dire sa considération pour la dignité, la richesse 
d'une famille d'une race, d'un peuple d'une civilisation et d'une nation et alors pour s'adresser à la nation et au monde à travers elle
Le Ciel visite Marie Rose et les Burkîmba à travers elle 
Dieu Maître de l'histoire…………………………
Le Christ Sage et Seigneur Mossi, Marie éducatrice
des peuples ………………………………………….. 
La Vierge et son Fils envoyés par le Père en Haute-Volta devenue Burkina
La Vierge et son Fils sont présents avec des 
grâces innombrables, ils dépend de la Hiérarchie
que les fidèles n'hésitent pas à en profiter 
pleinement
Les épreuves ne peuvent pas manquer
Le soutien de tous est très souhaité…
l'homélie à partir des textes du 3ième Dimanche du carême
Information 

Souhaits de bienvenue

Excellences, Majestés, Mesdames, Messieurs.

C'est avec une grande joie que je reçois toutes les personnalités, les autorités gouvernementales, traditionnelles, administratives, militaires et tous les particuliers qui nous ont fait l'honneur de prendre leur temps pour répondre à notre invitation. Que Dieu les bénisse pour cette attention qu'elles ont bien voulu nous accorder et qu'il reçoive les prières qu'elles lui adresseront pour la résidente de ce domicile à la bénédiction duquel nous allons procéder.

L'invitation convie à la cérémonie de la bénédiction de la Maison Notre Dame du Mont Carmel. Étant donné que la résidente fait partie par sa spiritualité de la famille des Pères Carmes, ils auront la générosité apostolique de nous accorder encore en plus leur bénédiction spéciale. C'est un honneur et une grâce pour nous, que cette célèbre et prestigieuse famille religieuse de Sainte Thérèse d'Avila de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de saint Jean de la Croix porte son attention à celle qui habite ici. 

Nous le remercions infiniment d'avoir voulu nous accorder cette attention et cette sollicitude.

Mais de qui est cette Maison de Notre Dame du Mont Carmel ?


De qui est cette Maison du Carmel ?

C'est la maison de Paling-wêndé Marie Rose KABORÉ. Oui, c'est le domicile de Marie Rose KABORÉ, mais c'est en même temps un sanctuaire, le Sanctuaire de notre Dame du Mont Carmel. Et comment cela se fait-il qu'il en soit ainsi ? Il faut dire que Marie Rose KABORÉ est une religieuse, c'est la Sœur Paling-wêndé Marie Rose KABORÉ.

En effet Monseigneur Constantin GUIRMA, Évêque résidentiel de Kaya a fait la consécration, comme religieuse de spiritualité , la Sœur Paling-Wêndé Marie Rose KABORÉ, le 28 décembre 1991 au Cœur Immaculé de Marie, dans une messe qu'il a célébrée au Sanctuaire de Louda du Diocèse de Kaya. Concélébraient avec lui l'Abbé Jean-Paul OUÉREAOGO, Curé de la Cathédrale de Kaya, et son vicaire. Dix ans après, le dimanche 29 juillet 2001, la Sœur Paling-wêndé Marie Rose KABORÉ s'est consacrée définitivement religieuse devant Monseigneur Constantin GUIRMA, alors Évêque Émérite de Kaya, en présence du Père René Bélemsìda GUIRMA de l'Ordre de saint Dominique et de la Sœur Marie Blanche GUIRMA des Sœurs de l'Immaculée Conception dans le Sanctuaire de la Résidence Saint Victor. Depuis 1991, les malheurs et les épreuves nous avaient ruinés et dispersés inexorablement et Marie Rose KABORÉ, sans famille ni toit, errait misérablement de maison en maison. 

Et Monseigneur GUIRMA et nous, nous avions oublié que Marie Rose est religieuse depuis dix ans et devrait accomplir sa consécration définitive dans sa vie religieuse. Marie Rose, elle-même n'y pensait pas, ne connaissant pas les règles des consécrations religieuses surtout qu'elle ne vivait pas dans une communauté. Ce fut Dieu le Père lui-même qui, dans une apparition et dans un message, a rappelé cela à Monseigneur. Et il lui demanda de lui trouver un toit et un sanctuaire pour la petite Marie Rose car elle n'était pas dans des endroits convenables pour les visites qu'elle reçoit du Ciel.

Il lui faut, demanda-t-il, un toit et sanctuaire propres, un habit de chœur religieux pour les prières quotidiennes et il fallait procéder à sa consécration définitive. Madame Thérèse Zoungrana de Dapoya cousit cet habit religieux, un toit et un sanctuaire provisoires furent aménagés, très pauvres vu nos moyens anéantis, et la consécration fut accomplie. A cette consécration étaient témoins le Père René Bélemsìda GUIRMA de l'Ordre de saint Dominique, Assistant de Monseigneur GUIRMA et son remplaçant auprès de la Sœur Marie Rose Paling-wêndé KABORÉ et la Sœur Marie Blanche GUIRMA des Sœurs de l'Immaculée Conception.


Mais qui est Marie Rose?

C'est une fille de Kologh-naba que son père, sur la fin de ses jours a confiée à l'Évêque de Kaya et aussi que la Vierge Marie a confiée au même Évêque et à sa famille par son message du 1er août 1992. Et Paling-wêndé Marie Rose Kaboré ainsi consacrée, est donc une religieuse de spiritualité carmélitaine qui avait songé dans les années 1991 à une vie dans un couvent de carmélites, on avait pensé à celui d'Avignon en France. Mais le Seigneur a ses vues et ses plans et il disposait autrement les faits et les événements.

Il faut dire que Marie Rose Kaboré est une fille de rien du tout. A trente-cinq ans elle fait encore gamine bien qu'elle ait été malmenée par les épreuves qui devraient assombrir son visage et rendre ses traits plus graves. Il n'y a pas d'intellectuels dans sa famille. Monseigneur GUIRMA a financé ses études jusqu'au milieu de la troisième du secondaire. Elle a dû quitter ces études sur l'ordre de la Vierge Marie. Ainsi, avec un français de très bas niveau, elle manque tout simplement de culture. La personnalité individuelle de Marie Rose, vraiment, ne paie pas de mine avec son caractère abrupt, et sa nature spontanée qui lui donne quelquefois une allure un peu sauvage. Mais les sorties de ce caractère primaire et de cette nature spontanée parfois très rugueuses si impropres pour une vie commune de communauté, sont, en fait, une sorte de défoulement immédiat. C'est-à-dire une purge qui défoule, qui lave le coeur des sentiments d'irritation, d'impatience, de colère qui peuvent salir le cœur par la rancune et d'autres sentiments peu charitables.

Tous ces bruits du cœur ne sont pas du tout propres à vous rapprocher du Christ et de sa Mère qui veulent la visiter chaque jour. Ainsi donc est cette sauvage petite " Moins que Rien " Marie Rose KABORÉ.
Le Seigneur choisit une personne petite et obscure pour dire sa considération pour la dignité, la richesse d'une famille d'une race, d'un peuple d'une civilisation et d'une nation et alors pour s'adresser 
Mais comme disait Monseigneur Anselme Sanon dans une émission de Radio Maria que j'écoutais il y a quelque temps, au sujet du regard de l'Africain sur une personne, le " moi " de la personne humaine ne s'isole pas dans un inexorable individualisme. 

C'est ainsi que l'individu Marie Rose, en son " moi ", s'élargit en son ethnie des Zamsé de la famille de Wògdùg nâga, descendant de ces Samos qui sont restés avec Nâab'a Wu-bri, Nâab'a Wubri qui, avec les autres ethnies et surtout les Yôyôosé, a signé la charte de la civilisation du Burkîndlum. La personne de Marie Rose, ce " moins que rien ", avec son identité de Zambila, prend alors une identité sociale, une consistante sociale et une densité historique précieuse. Serait-ce alors cette valeur sociale, historique et culturelle que le Ciel a voulu recueillir dans les leçons qu'il nous donne depuis près de deux dizaines d'années ? Je ne sais pas, mais par ce " moins que rien ", le Seigneur, comme dans ses habitudes, veut passer pour nous révéler et nous dire des choses sur nous-mêmes et sur le monde pour notre salut et notre bien. " Moins que Rien ", c'est le Seigneur lui-même qui qualifie ainsi cette petite de l'ethnie des Zamsé, et son intention est manifeste. L'intelligence et la sagesse humaine doivent être interpellées par le caractère insolite de la hauteur spirituelle et doctrinale des enseignements que proclament la bouche de cette " Moins que Rien " inculte, la religieuse Sœur Paling-wêndé Marie Rose KABORÉ.

C'est dire que la Sœur Marie Rose KABORÉ est une religieuse Carmélite qui a une mission du Ciel. N'est-ce pas téméraire et audacieux de ma part de dire cela et de risquer ainsi d'induire à une tentation d'orgueil Marie Rose la " Moins que Rien " que de dire une semblable chose ? Vingt trois ans d'expérience et particulièrement quinze ans de tribulations et d'épreuves inouïes nous font comprendre que non. C'est plutôt un courage que l'Esprit Saint nous demande et nous donne de le dire. Car, comme dit un proverbe, pour vivre heureux vivons cachés. Et prétendre adresser aux hommes de ce temps, surtout aux Hommes de l'Église, hommes et fem-mes, et aux intellectuels un message du Ciel, c'est s'exposer, au mieux à l'indifférence, au pire au ridicule, au mépris et même aux persécutions attisée par la haine. Alors il faut se souvenir de ce que le Christ a dit : " Que celui qui rougira de lui devant les hommes, lui aussi rougira de lui devant son Père et celui qui le reconnaîtra devant les hommes, lui aussi, le reconnaîtra devant son Père ". Alors si vous avez la conviction et la preuve que l'Esprit Saint vous parle et vous donne une mission, parlez à l'autorité ecclésiale qui doit remplir sa fonction à l'égard de votre charisme. C'est la raison pour laquelle la petite Tânsobômbila chrétienne, Marie Rose, ne craint pas de venir dire à l'Église par l'intermédiaire de sa Sœur conseillère, ce qu'elle voit et entend de la part du Ciel. Et l'Église, ici, ce sont les prêtres et, au sommet qui gouverne, les évêques.


Le ciel visite Marie Rose

Non, pas Marie Rose seulement mais le peuple de Burkîmba dont il apprécie la foi, la piété, le Burkîndlum et le Burkîndi.

Marie Rose est née en 1972. Et c'est depuis qu'elle a commencé à ouvrir les yeux, comme nous disons en môoré, qu'elle reçoit la visite de la Vierge Marie et de son Fils. Dans la prime enfance, au temps de la mamelle, ils auraient la taille adulte des parents, puis quand elle fut une enfant et une adolescente en âge de jouer, les Visiteurs prenaient la même taille d'enfants et d'adolescents pour la rencontrer. Il n'y a pas de temps pour Dieu, il voit tout en même temps et tout se passe selon ses desseins et ses prévisions. Je dis que c'est la Vierge Marie et son Fils qui viennent lui rendre visite, en nommant d'abord la Vierge Marie alors que c'est le Christ qui passe avant. C'est parce que le Christ dans ces visites reste plus souvent en retrait et c'est Marie en petite fille, puis la Vierge en adulte qui vient traiter ou parler avec elle.

Par la suite, cependant, ce n'est pas seulement la Vierge et son Fils qui viennent à ces visites, c'est la Trinité tout entière, Dieu le Père, Dieu le Fils bien sûr dans le Christ et Dieu l'Esprit Saint, la Sainte Trinité que nous adorons et qui, d'une manière qu'il nous est impossible de comprendre, forme le Seul Dieu que nous proclamons croire et adorer dans notre acte de foi tous les dimanches à la messe. Donc dans ces visites, c'est, bien des fois aussi, la Trinité, Dieu et sa Cour céleste qui viennent rendre ces visites à la petite Tânsobômbila de Kologh-naba, originaire de la région de Laye et Boussé. Et la cour céleste ce sont les anges et les archanges et les saints et les saintes. Et il arrive que tel ange soit délégué pour cette visite et pour livrer un message ou un encouragement.

J'ai dit que nous les Africains, nous ne regardons guère quelqu'un en son individualité pauvrement isolée. La personne que nous regardons a un " moi " familial et social et, dans le cas, historique si elle est d'une famille seigneuriale, qui élargit son identité et lui donne de la consistance. C'est pour vous dire que les visites que reçoit la petite Marie Rose originaire de Kologh-nâba, ne s'adressent pas uniquement à cette Tânsobômbila de Laye, ces visites s'adressent à cette grande famille de Laye, de la famille de Wògdùg nâba, famille qui fait partie du grand ensemble des Burkîmba que Nâab'a Wubri a rassemblés en son grand projet de civilisation qu'est le Burkindlum. Ces visites s'adressent à nous tous, descendants des Burkîmba de Nâab'a Wubri. C'est peut-être pour cela que la Vierge Marie a confié la Zambila de Kologh-naba à l'Évêque de Kaya, Monseigneur GUIRMA, d'ascendance royale remontant à Nâab'a Wubri. Marie Rose a été confiée à Monseigneur GUIRMA et à sa famille.

Les frères GUIRMA, bien enracinés dans l'Église avec, en plus de ses laïcs, un évêque, un prêtre religieux et une religieuse, se trouvent être, de par leur père, prince de Gìùrgo, des descendants de Nâab'a Kûmdûmnyé, sixième roi de Ouagadougou, et de par leur mère, fille d'un Têngsòba de Bùugtênga, des yagênsé de Yôyôosé comme Wubri l'était par sa mère Pùgtwèenga.
En adressant Marie Rose à l'Evêque résidentiel de Kaya et à sa fa-mille, la Vierge Marie a confié sa petite Zambila à une vraie cellule d'une Église culturellement bien incarnée de par sa qualité culturelle et moderne.

Des nobles burkîmba qui ont le sens de l'histoire et des valeurs de la civilisation du Burkîndlum, ainsi que la valeur de la nouveauté religieuse et moderne que lui apportaient les Apôtres français. Ils ont appris toutes ces va-leurs de leurs parents, leur père, Bila Victor GUIRMA et leur mère, Bila Hélène née DAKOURÉ qui formaient un couple chrétien exemplaire et moderne qu'aimaient Monseigneur Joanny THÉVENOUD, Monseigneur Louis DURRIEU et Monseigneur André DUPONT. 

Une modernité que cette famille a accueillie très tôt, en avant-garde pour son temps, à cause de l'ouverture d'esprit du père, prince de Gìùrgo, forcé et contraint en tant que fils de seigneur par le colonisateur à la scolarisation dans les premières écoles du pays. Cette famille est surtout un des fruits de l'évangélisation de la culture qu'a entre-prise il y a 105 ans, celui dont on peut dire qu'il fut le Père de l'Église et de la Nation de la Haute-Volta, Monseigneur Joanny THÉVENOUD avec sa vaillante équipe faite de missionnaires (hommes et femmes) de très grande va-leur, de haute spiritualité et aux relations très distinguées.


DIEU MAITRE DE L'Histoire

Dieu est le Maître de l'histoire car l'on voit que c'est Dieu qui a voulu, par les événements et par la venue de cet homme à Ouagadougou, la naissance de la Haute-Volta. Il a voulu le rassemblement de ces peuples qui vivaient en noyaux ou en satellites de la civilisation du Burkîndlum à laquelle ils ont fini par intégrer grâce à un consensus et un véritable contrat social qui fit, de l'espace dans lequel ils vivaient ensemble, une véritable nation que le colonisateur est venu trouver, un peu comme la confédération 
gauloise autour de Vercingétorix en face du colonisateur Romain, César conquérant de la Gaule, la future France. Mais si le Christ et sa Mère dans leurs messages apprécient la civilisation du Burkîndlum et les Burkîmba et en évoquant leurs ancêtres, c'est que Dieu a béni le baptême que Nâab'a Wubri a administré au pays à Kaadyoogo en invoquant son nom pour qu'il éloigne le péché, le malheur et le mauvais du Sanctuaire de Burkîndlum que constituait alors dorénavant Ouagadougou, Burkîndlum Wògdùgo. Dieu a béni son projet de civilisation, de progression vers la perfection, en somme vers la sainteté qu'est le Burkîndi de Nâab'a Wubri. Ce fut seule-ment dommage qu'il n'y ait pas eu d'écriture pour fixer cette charte et ses valeurs de façon indélébile afin de les perpétuer de façon plus solide à travers les siècles.

Le Christ parle en Sage et en Seigneur Mossi et sa Mère éducatrice des peuples se dit " Reine de tout Burkîndi ".
Aussi ne faut-il pas s'étonner que le Christ, à la manière de nos sages mossi, parle en proverbe selon les images de notre monde quand, pour mettre en garde les autorités spirituelles et temporelles il a dit, je cite, : " Si le lion savait qu'un puissant le possède, lui et sa brousse, il ferait attention ". Et à la manière de nos rois et de nos princes il proclame ses noms de guerre dont nous pouvons admirer la puissance, l'énergie, en même temps que la bonté profonde et la beauté littéraire le tout marqué du sceau biblique de la Nouvelle Alliance du Christ immolé :

1" Mâam la tânga sê n'kul hal saag yîngri, t'ùm sûpuur la a mîuung la a sirigri, La Mâm nâamâ ka tol n'tar saab yé.

" Je suis la montagne dont la cime touche les nues Et ma colère est son tremblement et effondrement, Et mon règne n'a pas de fin. "

2" Mâam la sugr soaba sê n'kôt nêd a yélwênâ sugri, La a ka sokd'a a sê nâa n'lé mâane beoogo yé, La Mâm nâamâ ka tar saab yé. "
" Je suis le Miséricordieux qui pardonne au pécheur ses péchés, Sans lui demander compte des fautes qu'il commettra demain, Et mon règne n'a pas de fin. "

3 Mâam la Juifrâmb Dîmâ sê n'déega toogo sê n'nâ yìlê ti laafì wa dûniyâ, La mâm nâ m'mâanâ bômbânâ sê n'yìked pélênsé la kôt sûur laa-fi. "

Je suis le Roi des Juifs qui a supporté la douleur pour que le monde ait la paix,Et Je ferai des prodiges qui étonneront et donneront la paix du cœur.

Il ne faut pas s'étonner que la Vierge Marie dise, je cite : 
" Je me nomme Reine de la Haute-Volta, la Haute-Volta le pays des grands, la Haute-Volta le pays des sages ". Oui, cette Haute-Volta qui lui fut consacrée avant sa naissance en son embryon d'Église que furent le Père Guillaume Templier et ses confrères. Et elle précise : " Je suis la Reine du Burkina, la Reine des Burkîmbi, des Burkîmbiisi. " Et pour montrer que ce sont les valeurs du Burkîndlum qu'elle vise, elle se dit " Reine de tout Burkîndi ". Cela est tout à fait différent d'être un Burkinabè, " homme intègre " sans burkîndi dans un Burkina qui compterait sur les doigts de la main les " Burkîmmâasa ". 

En se disant Reine de tout Burkîndi, la Dame du Ciel élargit ainsi le concept de cette culture particulière à l'universel selon les vérités vraiment catholiques ; car tout pays a " son burkîndi ", sa déontologie qui crée ses sujets selon l'excellence de son idéal. En toute théologie marquée par sa situation culturelle particulière, l'ouverture des propositions et des vérités à l'universalité catholique est le sceau de la circuminsession trinitaire.
Envoyés par Dieu le Père qui s'intéresse à l'histoire de la Haute-Volta et au peuple des Burkîmba.

Donc comme vous le voyez, la Vierge Marie et son Fils Jésus ne viennent pas visiter un individu, Marie Rose KABORÉ, ils viennent visiter leur royaume, ils viennent visiter le peuple de Dieu. C'est nous le peuple du Burkina qu'ils viennent visiter à travers leur fille Marie Rose KABORÉ.
En effet, ils viennent parce qu'ils ont été envoyés par Dieu le Père. Oui, si depuis l'enfance de Marie Rose à Kologh-naba Marie et son Fils viennent visiter la petite Marie Rose KABORÉ, c'est que Dieu le Père avait déjà son sentiment sur le peuple du Burkina et il l'estimait, et il avait ses prévisions et ses plans sur les événements qui allaient secouer la Haute-Volta et la faire muer en Burkina. Oui, la Vierge Marie et son Fils sont venus dans notre pays, parce qu'ils ont été envoyés par Dieu le Père. Le Père les a envoyés parce qu'il a entendu les appels du peuple de ce pays qui criait vers lui pour être délivré d'une situation tragique qu'il n'avait pas connue auparavant et qu'il ne pensait pas connaître un jour au milieu de l'indifférence et de l'abandon du monde entier. Durant la Révolution lorsque sévissait le régime tragique, tout le monde, hommes de culture ou de spiritualité traditionnelles, musulmans, protestants, catholiques, tout le monde s'est adressé à Dieu pour implorer son secours. Et ils furent libérés d'une manière qu'ils n'attendaient pas. Alors c'est Dieu lui-même qui nous visite par la Vierge Marie et son Fils.
Voulez-vous accepter de voir les signes de sa présence et le reconnaître ? Cela dépend surtout de la Hiérarchie ? Les bénéfices sont inappréciables et il ne faut pas abuser de la patience de Dieu.

C'est pourquoi dans un des messages Dieu par la bouche de ses envoyés se plaint : " Vous avez crié vers moi, et je suis venu, pourquoi ne me reconnaissez-vous pas pour répondre à mes demandes ? " Cela s'adresse surtout à la Hiérarchie et au clergé auxquels il a souvent adressé des re-proches sur leur refus d'ouvrir les yeux.

Dieu dans un message a dit encore, qu'il est venu dans ce pays à cause du burkîndi, de la foi et de la piété de ce peuple. Ce peuple croit en lui et le prie beaucoup, c'est un peuple priant et dans beaucoup de diocèses les pasteurs encouragent les groupes de prières. Ce peuple qui ainsi lui a plu et lui plaît, il l'a choisi pour sa présence spéciale et pour les grâces spéciales qu'il veut donner au monde et pour que Yagma soit un sanctuaire spécial où des prières seront organisées pour le salut de la France et du monde. Et parmi les faveurs qui ont été données par Dieu, il y a cette protection de la Vierge qui couvre de son manteau maternel, le pays et lui donne une particulière paix même si la vie, comme partout, comporte des problèmes sociopolitiques et économiques.

Voilà donc l'événement et la mission qui passent à travers la petite Marie Rose, la moins que rien du Seigneur et de sa Mère. Et à travers Marie Rose passent des enseignements et des avertissements. Des enseignements que la Mère de Dieu et son Fils demandent de diffuser. Des enseignements d'une profondeur et d'une richesse théologique et spirituelle extraordinaire.


quelques livres sont encore à la disposition de ceux qui veulent prendre connaissance des messages.(commander à l'association)

Les épreuves ne peuvent pas manquer.

Mais vous comprenez que là où Dieu se manifeste, son adversaire ne peut pas rester les bras croisés. 

C'est pourquoi la mission est une croix extraordinairement lourde avec des épreuves dramatiques et des brouilles que l'ennemi a su semer même entre les Hommes de l'Église. Attaques et drames de toutes sortes, maladies et détresses, ce n'est pas le lieu d'évoquer longuement cela, mais seulement de dire que le chemin où le Christ nous appelle est un chemin de croix.

On peut avoir entendu parler de Marie Rose et de ses parents conseillers, cette famille GUIRMA qui l'aurait accaparée pour en faire une affaire de famille. Tout ce que je viens de dire reste beaucoup moins connu, difficile à faire connaître, et pour cause, il est facile avec une roquette de défigurer en une seconde la façade d'un beau bâtiment, mais la réparer et la reconstruire demande beaucoup plus de temps et posent d'énormes difficultés. 

Comme a dit Voltaire : " Mentez, mentez il restera toujours quelque chose. " Propager des rumeurs négatives sur quelqu'un et sur des événements précieux ou tout simplement les accueillir sans chercher à s'informer sur la vérité joue le même rôle que le mensonge et produit les mêmes effets.

Le soutien de tous est indispensable


Vous êtes venus à la bénédiction de la Maison Sanctuaire Notre Dame du Mont Carmel de la petite carmélite Marie Rose. Voilà qui elle est et quel est son travail : 

la prière pour le pays, la France et le monde.

Une vie de prière qui use à cause de ses veilles de nuit de moniale depuis des années. 

Si, d'une part vous pensez que cette petite religieuse avec ses réceptions célestes, ses prières quotidiennes sont économiquement nulles, que l'entretien de sa vie, sa protection et sa santé donnent lieu à des frais très coûteux et lourds, mais si, d'autre part, vous pensez aussi, que cette petite Sœur Carmélite de Jésus et de Marie est utile pour la Nation et pour le monde, à l'exemple de ces troupes humbles et invisibles passent leur vie dans la prière au sein des institutions religieuses ou des monastères, priez pour elle, pour qu'elle remplisse sa mission aussi longtemps que le Père le souhaiterait pour notre bien.

Et priez pour que ce que Dieu le Père donne au peuple et au pays qu'il a pris en affection soit pris au sérieux avec foi, qu'il ne soit pas dédaigné et de ce fait mis en veilleuse par la négligence ou par quoi que ce soit qui ne vient pas de l'Esprit Saint.


Les fruits de l'Esprit sont reconnaissables à toute intelligence évangéliquement correcte et à tout cœur pur de bonne volonté. Dieu est là et veut notre bien et le bien du monde, sachons l'écouter, afin qu'il achève ce qu'il a entrepris depuis maintenant plus d'une vingtaine d'années sur ce coin de la terre africaine.


L'homélie à partir des textes du deuxième Dimanche du Carême 17 Février 2008.

Que nous rappellent les textes pour les leçons de notre vie nationale et quelle leçon tirée pour notre carême

Les textes scripturaires de la messe nous donnent l'occasion de réfléchir sur nos ancêtres dont celui de tous les croyants est Abraham. Celui des peuples des Burkîmba est Nâab'a Wubri. Et ces peuples sont tous ceux qui, même sans être mossi, ont subi l'influence du Burkîndlum fondé au sanctuaire du Burkîndlum, Burkîndlum Wògdùgo, Ouagadougou, à Kaadyoogo.

L'ancêtre de la Haute-Volta, dite maintenant Burkina, est Monseigneur Joanny Thévenoud. Il n'a pas seulement, par ses efforts missionnaires, fait susciter l' Église nationale. Par ses programmes économiques et agricoles, ses encouragements pour le progrès et la qualité de l'instruction, il a aidé à susciter les cadres nécessaires pour un état moderne. Mais surtout grâce à sa sage présence auprès des Empereurs Koom II et Saaga II qui l'ont accepté et écouté, ensemble leurs actions conjuguées ont donné à la sous région de l'Afrique Occidentale Française une paix bénéfique aux moments fatidiques des deux grandes guerres. Et grâce à eux, la Haute-Volta naquit en 1919 et renaquit en 1947.

Oublier tout cela c'est oublier les valeurs qui nous ont fait exister, notre bukîndlum, notre burkîndi et la nécessité de savoir éduquer nos enfants. L'absence d'éducation crée des sauvages irrespectueux du bien commun de la Nation. Quelle différence entre les manifestants voltaïques qui ont renversé Maurice Yaméogo le 3 janvier 1966 et les manifestants burkinabè. 

Le burkîndi des premiers avait gardé en mémoire que : " Ba yir ka lobdog nê kugr yé, ya nê tândagré 
On ne lance pas sur la maison paternelle une pierre ou un roc, mais une motte de terre " pour qu'il n'y ait pas de dégât.

Le bien de la famille dépasse la colère même légitime. C'est pour cela qu'ailleurs dans les messages, le Seigneur nous demande de retourner aux valeurs de notre burkîndi et de quitter celles des " Hommes intègres " sans burkîndi.
Nos ancêtres pour fonder une famille et des peuples ont eu des efforts à fournir. La maîtrise de soi est un des plus nobles efforts. Le silence du cœur que nous enseigne la Reine de tout Burkîndi est le meilleur des efforts pénitentiels à quoi nous entraîne le carême.


L'homélie.

Aujourd'hui la liturgie nous propose trois textes de l'Écriture Sainte. Un texte du livre de la Genèse, un autre d'une lettre de saint Paul à son collaborateur Timothée, et puis l'évangile qui nous rapporte la Transfiguration du Christ sur la haute montagne.
Le premier texte, très court, nous relate la vocation d'Abraham, dans le deuxième, saint Paul demande à Timothée, je dirais à son évêque coadjuteur qui doit le remplacer, de prendre sa part de souffrance dans l'apostolat.
Tandis que dans le troisième texte, court aussi comme les deux premiers, Jésus fait une révélation à trois de ses disciples par sa transfiguration.

La révélation de la Divinité qui dépasse notre intelligence et qui doit être seulement l'objet de notre contemplation.
Je suis heureux que nous ayons à évoquer la vocation d'Abraham. 
Abraham, nous le savons, c'est l'ancêtre des Juifs et des Arabes. Et par le fait que Dieu a voulu passer par lui pour donner à l'Humanité, à tous les hommes, sa connaissance, sa loi, et le Sauveur Jésus Christ Il devient aussi notre ancêtre à tous. Dans le Christ par le baptême nous devons renaître fils de Dieu, Frères de Jésus son Fils dont l'ancêtre Abraham devient aussi notre ancêtre à nous aussi.

Tous ceux qui ont la foi en ce Dieu unique d'Abraham sont des fils d'Abraham parce qu'en Abraham Dieu a béni toutes les familles de la terre.

Ce fut la vocation d'Abraham de répondre à l'appel de Dieu pour être le Père, l'Ancêtre de toutes les familles bénies de la terre.
Et en quoi a consisté cette vocation ?

Le Seigneur lui a dit : " Quitte ton pays, laisse ta famille et la maison de ton père, va dans le pays que je te montrerai, je ferai de toi une grande Nation. " Autrement dit, va être un pawéogo et je ferai de toi le Père d'une famille innombrable d'une grande Na-tion.
Quand Dieu appelle quelqu'un, ce n'est pas pour un conte de fée pour un roman, dans l'émerveillement et l'attente d'une fin heureuse sur terre. C'est dans une situation souvent très pénible avec des aspects qui ne portent pas du tout à croire à la belle promesse qu'il a faite pour la réalisation de ce qu'il demande.

Dieu demande à Abraham de quitter son pays et sa famille, c'est-à-dire le confort habituel, familial et matériel qu'il connaît, pour aller vers l'inconnu où il lui est promis d'être père d'une grande nation. Et, on le verra dans la suite dans l'histoire sainte, Abraham après avoir obéi connaîtra des difficultés avec les hommes et avancera en âge vers cent ans, lui et sa femme, sans avoir d'enfant. Finalement quand enfin il eut l'enfant, Dieu lui de-mande d'aller l'immoler en sacrifice. Et Abraham mettant toute sa foi en Dieu et espérant contre toute espérance se mit en route pour ce sacrifice. Cela plut à Dieu qui l'arrêta et confirma sa pro-messe.
Malgré toutes ces difficultés et ces épreuves, Abraham a eu une foi ferme en Dieu et Dieu accomplit sa promesse dans sa descendance qui s'est développée depuis Isaac, Jacob en passant par les rois du prestigieux peuple d'Israël jusqu'au Christ notre Sauveur sous la loi d'amour duquel nous vivons et formons la famille de Dieu, le peuple de Dieu les Burkîmba de Dieu. 

Le burkîndi de ce peuple tend à la sainteté à la suite du Christ par la pratique de sa loi d'amour. Une loi d'amour qui a donné au monde ce qu'il y a de plus positif des valeurs de rassemblement de tous les hommes en une civilisation de justice et d'amour, une civilisation dans laquelle tous les hommes sont frères.
J'ai essayé d'esquisser vraiment très brièvement cette figure d'Abraham en qui les croyants en un seul Dieu se reconnaissent. Il a répondu à l'appel de Dieu et cela nous a valu le Christ qui nous a apporté le trésor de vérité et d'amour qui doit sauver le monde par la civilisation d'amour et surtout sauver les hommes de la damnation éternelle vers laquelle Satan veut les entraîner.
Les apôtres du Christ peuvent parfois ressembler à notre Père Abraham. L'appel du Christ peut parfois ressembler à celui que Dieu a adressé à Abraham.

En disant cela je pense à notre Père Joanny Thévenoud. Lui aussi, il y a 105 ans, a quitté sa famille et son pays pour venir, le 11 novembre 103, dans le pays que le Seigneur lui a indiqué au cœur de l'Afrique de l'Ouest, le pays des Burkîmba. Il a rencontré ce peuple et il l'a aimé dans son identité de burkina, son Burkîndlum et son Burkîndi. Et tous ses efforts se sont portés à promouvoir et à faire fleurie les valeurs semences du Verbe de ce Burkîndlum, par les valeurs évangéliques qu'il lui apportait et par les valeurs françaises que le christianisme a permis au peuple français de développer.

Joanny Thévenoud a voulu que naisse et se développe une Église africaine avec d'innombrables frères et sœurs de Jésus-Christ, des laïcs, religieux, religieuses, prêtres et évêques indigènes. Et alors aussi, il souhaitait une nation moderne qui, avec son économie et sa culture, ferait une promotion de la race noire. 

J'ai évoqué la mémoire de ce Père de notre Église pour rap-peler en ce temps de carême, qu'à l'époque où le Père Thévenoud quittait la maison de son père et la France au confort moderne pour venir ici, au pays des moustiques, de la chaleur et du paludisme, c'était les temps héroïques. Il est venu non pas en voiture ou en mobylette, il est venu à dos de cheval de Kayes, près de Dakar, à Ouagadougou.

Accepter l'appel de Dieu pour le bien des hommes est une mission qui comporte beaucoup de sacrifices et de souffrances. C'est pour cela que saint Paul dit à son fils Timothée qui devait lui succéder dans son apostolat, d'accepter sa part de souffrance.
J'ai évoqué donc Abraham, j'ai évoqué notre Père fondateur Monseigneur Joanny Thévenoud qui a répondu l'appel du Christ dans la famille des fils du Cardinal Lavigerie, lui aussi un apôtre bienfaiteur de l'Afrique, qui s'est préoccupé des Africains de diverses manières, j'ai évoqué saint Paul et son disciple Timothée et, un tout petit peu, les sacrifices qu'ils ont dû consentir, pour rappeler que nous existons grâce à eux, que nous marchons à leur suite dans la lumière du Christ.

Et je dis à tous ceux qui ont consenti des privations des sacrifices de temps, de biens et d'argent pour la construction de cette Maison Notre Dame du Mont Carmel, pour l'entretien de la Sœur Marie Rose et pour participer à la bénédiction de la maison par leurs sacrifices, leurs dons et leurs prières, ils marchent dans une grande, prestigieuse et sainte histoire.
L'histoire de la race d'Abraham et de l'Église de Jésus Christ qui est la réalisation de la promesse faite à Abraham pour le salut du monde. Pour notre sainteté et la sainteté du monde, la Reine du Burkîna, la Reine de tout Burkîndi qui nous protège maternellement sous le regard du Père qui nos aime, la Reine de tout Burkîndi, dis-je, nous recommande le jeûne spirituel pour valoriser notre jeûne physique du carême.

Le jeûne spirituel qui est principalement la maîtrise de soi, fruit de l'Esprit Saint. Cette maîtrise de soi demande la maîtrise de notre cœur. Une maîtrise du cœur qui ne permet à l'égard de qui que ce soit, la colère, la rancune, la rivalité jalouse, le désir de vengeance, l'antipathie. Le silence du cœur demande la sérénité du cœur qui aime et pardonne, sourit à tout le monde, même à ceux qui vous persécutent, qui se font même vos contempteurs et vos bourreaux.
Si nous menons sérieusement ce silence du cœur, ces sacrifices, nous pourrons dignement assister à la Passion et au Sacrifice du Christ Fils du Père. Dieu n'a pas laissé Abraham immoler son fils Isaac. Mais c'est lui qui a accepté d'immoler son Fils unique pour nous.

Qu'il soit béni pour les siècles des siècles et que sa présence dans cette Maison comme dans notre pays nous apporte la prospérité, la paix pour notre salut, le salut de la France et le salut du monde. Ainsi soit-il.

Information finale 

Durant la bénédiction et la messe, à la vue de la voyante, la Trinité toute entière était là, avec la Vierge Marie et la Cour cé-leste, les Anges et les saints. Le Père en la grande Lumière en haut, le Fils à sa droite et l'Epsrit Saint, puis la Vierge Marie Marie au-dessous avec la Colombe en son sein. La Colombe qui est le symbole de k'Esprit Saint. Cette présence de l'Esprit Saint en son sein montre qu'elle est l'image de l'Esprit Saint. Et les grâces pleuvaient comme de la neige sur la foule. Marie Rose a particulièrement remarqué sainte Thérèse d'Avila, sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, saint Dominique. Mais les saints et les anges étaient innombrables.

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Ven 16 Avr 2021 - 8:52

RECONNAISSANCE DE L'EGLISE

Monseigneur Constantin GUIRMA a officiellement reconnu les apparitions à Marie Rose Kaboré le 20 Novembre1994 au jubilé du diocèse en présence du Nonce,du Cardinal,des autres évêques et des fidèles.

"j'ai mûrement réfléchi,j'ai longuement prié et je me suis prononcé positivement en toute conscience,comme était mon devoir .J'ai proclamé que la Mère de Dieu et son Fils s'étaient manifestés et se manifestent dans notre pays au Burkina."

"Dieu est intervenu dans l'histoire de notre pays et de notre peuple.

JE L'ATTESTE, JE LE PROCLAME"

La Dame du ciel et son Fils ordonnent que leurs messages soient connus et répandus dans le monde entier.


Mgr Constantin GUIRMA Évêque Émérite de Kaya


On peut considérer ces apparitions et ces messages sous cinq angles: 

1- Comme un encouragement à l'Église à méditer constamment et profondément sur le lien qui unit Marie à l'Esprit Saint à cause de sa virginale maternité divine

2 -Comme un écho de Fatima; ils en font le rappel et, surtout, la Vierge et son Fils ont été envoyés à un peuple tombé sous le joug marxiste communiste et abandonné par le monde entier, qui n'a trouvé d'autre refuge, toutes religions confondues, que dans la prière.

3 - Ils sont une faveur du Ciel à une civilisation africaine qui, depuis des siècles, tirait ses valeurs de Dieu et curieusement par son souverain en son nom, le 19 mars 1899, a rencontré l'Église à Yagma dans les missionnaires venus l'évangéliser; en 1901 elle fut mise sous la protection de l'Immaculée Conception par le premier supérieur de la paroisse de Ouagadougou;

4 -Ils présentent une requête du Père qui a choisi Yagma comme lieu privilégié de grâces abondantes pour les hommes et de prières pour sa Fille Bien-Aimée la France, Fille Aînée de l Église et pour le monde

5 -Ils sont un rappel de la fin des temps, du retour du Christ et de l'urgence de la conversion ; et la Vierge, image de l'Esprit Saint comme la Femme aux douze étoiles de l'Apocalypse, marque ces temps.

L'appel pressant à la conversion revient à l'exhortation à la pratique chrétienne fidèle de la charité, de la vie sacramentelle, des sacramentaux, de la prière notamment du rosaire. La Vierge enseigne une spiritualité du silence du coeur par lequel on s'achemine vers le Père dans la contemplation silencieuse, le haut sommet des mystiques simplement proposé en langage populaire. 

Avec Marie, dans l'Esprit Saint, nous sommes conduits au Christ qui nous mène au Père, telle est la profonde pédagogie spirituelle des messages dont certains rapportent des théophanies.

Père René GUIRMA

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Ven 16 Avr 2021 - 8:54

Début des apparitions
L'histoire des apparitions et des messages a commencé dans une famille d'un quartier populaire de Ouagadougou, à la naissance de Palingwendé Marie Rose Kaboré. En effet c'est depuis qu'elle est bébé qu'elle voit qu'elle voit deux personnes lui apparaître, une femme tout en blanc ou un homme habillé en blanc, disait-elle en pleurant quand a su s'exprimer.

Cette histoire privée d'une petite fille entra dans la vie officielle de la Nation Voltaïque lorsque quelques mois avant la Révolution marxiste qui allait bouleverser la Haute-Volta, Marie Rose, en pèlerinage avec ses camarades, eu sa première apparition officielle sur la colline du sanctuaire de Yagma.

Abandonné par le monde entier, le peuple, toutes religions confondues, s'adressa à Dieu. 

C'est alors que la Vierge a commencé à donner des messages d'espérance et d'appel à la conversion et à la prière pour la France et le monde.

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Nicolas-p Ven 16 Avr 2021 - 9:18

Merci. 
Auriez vous des sources ou références validant ces messages?

J'ai pu trouver cela:
https://www.laprocure.com/burkina-ciel-fils-visitent-parlent-apparitions-messages-marie-rose-kabore-rene-belemsida-guirma/9782880221829.html

Mais en rien cela ne vaut  authentification. 
Bien que la teneur de vos dires soient  conforme à l'enseignement de l'église. 

Une fois de plus la France est pointée comme pays charnière dans le salut du monde!

Quelle responsabilité nous avons! Nous petit pays face au monde.
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2120
Age : 48
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Ven 16 Avr 2021 - 10:03

@Nicolas-p a écrit:Merci. 
Auriez vous des sources ou références validant ces messages?

Une fois de plus la France est pointée comme pays charnière dans le salut du monde.

Quelle responsabilité nous avons! Nous petit pays face au monde.

Bonjour Nicolas P.,

Je vais vous dire un secret que je vous demande de ne dire à personne ...

Oui ! l'Esprit-Saint m'habite depuis mon sacrement de confirmation, il y a plus d'une cinquantaine d'années. 

Et l'Esprit-Saint me demande, depuis plus de 25 ans, selon les bons conseils de Saint Paul et de quelques autres Saints et Bienheureux, d'accueillir, d'étudier, de comparer, d'approfondir les prophéties ... 
Et de retenir ce qui est bon ...
Et pour cela, il m'accorde un excellent discernement qui ne m'a jamais fait défaut ... 
Et si parfois j'hésite et j'ai des difficultés à discerner entre le bien et le mal, je demande au Père Eternel et Tout-Puissant par la Puissance du Saint Nom de Jésus et par la puissante intercession du Coeur douloureux et immaculé de Marie de venir m'éclairer et de m'envoyer les signes nécessaires ... 

Ainsi, en ce qui vous concerne, j'ai encore quelques difficultés à voir le fond de votre coeur, car jusqu'à aujourd'hui, on m'a souvent parler de vous, parfois même en bien ! ... 

Ainsi, je suis très content d'entrer en dialogue direct avec vous afin de me faire ma propre opinion, sans en rester aux cancanages et aux préjugés.       

Voici quelques unes de mes sources et références ;


Celui qui recherche la Sagesse de Dieu 

« Il en va autrement de celui qui applique son âme et sa méditation à la loi du Très-Haut. Il scrute la sagesse de tous les anciens, il consacre ses loisirs aux prophéties. Il conserve les récits des hommes célèbres, il pénètre dans les détours des paraboles. Il cherche le sens caché des proverbes, il se complaît aux secrets des paraboles. Il prend son service parmi les grands, on le remarque en présence des chefs. Il voyage dans les pays étrangers, il a fait l'expérience du bien et du mal parmi les hommes. Dès le matin, de tout son cœur, il se tourne vers le Seigneur, son Créateur ; il supplie en présence du Très-Haut, il ouvre la bouche pour la prière, il supplie pour ses propres péchés. Si telle est la volonté du Seigneur Grand, il sera rempli de l'esprit d'intelligence. Lui-même répandra ses paroles de sagesse, dans sa prière il rendra grâce au Seigneur. Il acquerra la droiture du jugement et de la connaissance, il méditera ses mystères cachés. Il fera paraître l'instruction qu'il a reçue et mettra sa fierté dans la loi de l'alliance du Seigneur. Beaucoup vanteront son intelligence et jamais on ne l'oubliera. Son souvenir ne s'effacera pas, son nom vivra de génération en génération. Des nations proclameront sa sagesse et l'assemblée célébrera ses louanges. S'il vit longtemps, son nom sera plus glorieux que mille autres et, s'il meurt, cela lui suffit ».
(Ecclésiastique 39 : 1-11) 

« Tout ce que je vous ordonne, vous le garderez et le pratiquerez, sans Il n’y ajouter ni en retrancher. Si quelque prophète ou faiseur de songes surgit au milieu de toi, s'il te propose un signe ou un prodige et qu'ensuite ce signe ou ce prodige annoncé arrive, s'il te dit alors : "Allons à la suite d'autres dieux (que tu n'as pas connus) et servons-les", tu n'écouteras pas les paroles de ce prophète ni les songes de ce songeur. C'est Yahvé votre Dieu qui vous éprouve pour savoir si vraiment vous aimez Yahvé votre Dieu de tout votre cœur, et de toute votre âme » 
(Deutéronome 13 : 1-4) 
« Yahvé ton Dieu suscitera pour toi, du milieu de toi, parmi tes frères, un prophète comme moi, que vous écouterez. C'est cela même que tu as demandé à Yahvé ton Dieu, à l'Horeb, au jour de l'Assemblée : "Pour ne pas mourir, je n'écouterai plus la voix de Yahvé mon Dieu et je ne regarderai plus ce grand feu", et Yahvé me dit : "Ils ont bien parlé. Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui ordonnerai. Si un homme n'écoute pas mes paroles, que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c'est moi-même qui en demanderai compte à cet homme. Mais si un prophète a l'audace de dire en mon nom une parole que je n'ai pas ordonné de dire, et s'il parle au nom d'autres dieux, ce prophète mourra". Peut-être vas-tu dire en ton cœur : "Comment saurons-nous que cette parole, Yahvé ne l'a pas dite ?" Si ce prophète a parlé au nom de Yahvé, et que sa parole reste sans effet et ne s'accomplit pas, alors Yahvé n'a pas dit cette parole-là. Le prophète a parlé avec présomption. Tu n'as pas à le craindre »
(Deutéronome 18 : 15-22) 
« Mais Moïse lui répondit : "Serais-tu donc jaloux pour moi ? Combien je voudrais que tout le peuple du Seigneur fut prophète, et que le Seigneur mit son Esprit sur eux ! " » 
(Nombres 11 : 29) 

« Pourtant, Yahvé avait fait cette injonction à Israël et à Juda, par le ministère de tous les prophètes et de tous les voyants : "Convertissez-vous de votre mauvaise conduite, avait-il dit, et observez mes commandements et mes lois, selon toute la Loi que j'ai prescrite à vos pères et que je leur ai communiquée par le ministère de mes serviteurs les prophètes" ».
(II Rois 17 : 13) 

« Ne touchez pas à ceux qui me sont consacrés ; à mes prophètes ne faites pas de mal ! »
(I Chroniques 16 : 22 - Psaumes 104 : 15) 

« Tout s'accomplira, tout se réalisera comme l’ont annoncé les prophètes d'Israël, que Dieu a envoyés, contre Assur et Ninive et rien ne sera retranché de leurs prédictions. Tout arrivera en son temps. On sera plus à l'abri en Médie qu'en Assyrie et qu'en Babylonie. C’est pourquoi je suis sûr et je crois, moi, que tout ce que le Seigneur a dit s'accomplira ; Tout se fera, et il ne tombera pas un mot des prophéties ».
(Tobie 14 : 4) 

« Rends témoignage à tes premières créatures, accomplis les prophéties faites en ton nom. Donne satisfaction à ceux qui espèrent en toi, que tes prophètes soient véridiques. Exauce, Seigneur, la prière de tes serviteurs selon la bénédiction d'Aaron sur ton peuple. Et que tous, sur la terre, reconnaissent que tu es le Seigneur, le Dieu éternel ! »
(Ecclésiastique 39 : 14-17) 
« Je suis Dieu, et nul n’est semblable à moi. J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli […] Je l’ai dit, et je le réaliserai ». 
(Isaïe 46 : 9-11) 
 
« Mais le Seigneur Yahvé ne fait rien qu'il n'en ait révélé le secret à ses serviteurs les prophètes ». 
(Amos 3 : 7) 
 
« Il est proche, le jour du Seigneur, formidable ! Il est proche ce grand jour, il s'avance à grands pas ; O clameur amère du jour du Seigneur : c'est maintenant un preux qui pousse le cri de guerre ! Jour de fureur, ce jour-là ! jour de détresse et de tribulation, jour de désolation et de dévastation, jour sombres nuages et de ténèbres, jour du retentissement des fières sonneries des trompettes et des cris de guerre contre les villes fortes dont les hautes tours d’angle trembleront ».
(Sophonie 1 : 14, 16)
 
« C'est bien de lui dont parlait le prophète Isaïe dans cet oracle : Une Voix crie dans le désert : "Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers (Isaïe 40 – 3)"… Car déjà la hache a été posée à la racine des arbres, et tout arbre qui ne porte pas de bons fruits, va être coupé et jeté au feu ».
(Saint Matthieu 3 : 3 & 10) 
« N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir ».
(Saint Matthieu 5 : 17)
 
« Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux : voilà la Loi et les Prophètes ».
(Saint Matthieu 7 : 12)
 
« Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces. C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Cueille-t-on des raisins sur des épines ? Ou des figues sur des chardons ? Ainsi tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que l'arbre gâté produit de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre gâté porter de bons fruits. Tout arbre qui ne donne pas un bon fruit, on le coupe et on le jette au feu. Ainsi donc, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez ».
(Saint Matthieu 7 : 15-20)
 
« Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? En ton nom que nous avons chassé les démons ? En ton nom que nous avons fait bien des miracles ? Alors je leur dirai en face : Jamais je ne vous ai connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité ».
(Saint Matthieu 7 : 22-23)
 
« Qui accueille un prophète en tant que prophète recevra une récompense de prophète, et qui accueille un juste en tant que juste recevra une récompense de juste ».
(Saint Matthieu 10 : 41)
 
« Tous les prophètes en effet, ainsi que la Loi, ont mené leurs prophéties jusqu'à Jean. Et lui, si vous voulez m'en croire, il est cet Elie qui doit revenir. Que celui qui a des oreilles entende ! ».
(Saint Matthieu 11 : 13-15)
 
« En ce temps-là Jésus prit la parole et dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir" ».
(Saint Matthieu 11 : 25-26)
« Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble ses poussins sous ses ailes... et vous n'avez pas voulu ! »
(Saint Matthieu 23 : 37)
 
« Des faux prophètes surgiront nombreux et abuseront bien des gens »
(Saint Matthieu 24 : 11)
 
« Et Jésus leur disait : "Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie, dans sa parenté et dans sa maison" ».
(Saint Marc 6 : 4)
 
« Il surgira, en effet, des faux Christs et des faux prophètes qui opéreront des signes et des prodiges pour abuser, s'il était possible, les élus. Pour vous, soyez en garde : je vous ai prévenus de tout. ».
(Saint Marc 13 : 22-23) 
 
« Car je vous dis que beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu ! ».
(Saint Luc 10 : 24) 
 
« Et Abraham de dire : Ils ont Moïse et les Prophètes ; qu'ils les écoutent ».
(Saint Luc 16 : 29)
 
« Alors il leur dit : "O coeurs sans intelligence, lents à croire à tout ce qu'ont annoncé les Prophètes !" ».
(Saint Luc 24 : 25)
 
« Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés par Dieu. Quiconque s'est mis à l'écoute du Père et à son école vient à moi ».
(Saint Jean 6 : 45)
 
« Pierre alors, debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots : "Hommes de Judée et vous tous qui résidez à Jérusalem, apprenez ceci, prêtez l'oreille à mes paroles. Non, ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez ; ce n'est d'ailleurs que la troisième heure du jour. Mais c'est bien ce qu'a dit le prophète : Il se fera dans les derniers jours, dit le Seigneur, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair. Alors vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards des songes. Et moi, sur mes serviteurs et sur mes servantes, je répandrai de mon Esprit ».
(Actes des Apôtres 2 : 14-18) 
 
« Nuques raides, oreilles et coeurs incirconcis, toujours vous résistez à l'Esprit Saint ! Tels furent vos pères, tels vous êtes ! Quel est le prophète que vos pères n'ont pas persécuté ? Ils ont tué ceux qui prédisaient la venue du Juste, celui-là même que vous maintenant avez livré et assassiné, vous qui avez reçu la Loi par le ministère des anges et ne l'avez pas observée ».
(Actes des Apôtres 7 : 51-53)
 
« À ces mots, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus ; et quand Paul leur eut imposé les mains, l'Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues étrangères et à prophétiser. Ces hommes étaient en tout une douzaine ».
(Actes des Apôtres 19 : 5-7)
 
« Je sais, moi, qu'après mon départ il s'introduira parmi vous des loups redoutables qui ne ménageront pas le troupeau, et que du milieu même de vous se lèveront des hommes tenant des discours pervers dans le but d'entraîner les disciples à leur suite. C'est pourquoi soyez vigilants, vous souvenant que, trois années durant, nuit et jour, je n'ai cessé de reprendre avec larmes chacun d'entre vous ».
(Actes des Apôtres 20 : 29-30)
 
« N'aspirez pas aux grandeurs, laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous prenez pas pour des sages ». 
(Saint Paul, Epître aux Romains 12, 16-17). 
 
« Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien : parmi vous, il n'y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. Au contraire, ce qu'il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort ; ce qui est d'origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n'est rien, voilà ce que Dieu a choisi pour détruire ce qui est quelque chose, afin que personne ne puisse s'enorgueillir devant Dieu. C'est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes, dans le Christ Jésus, qui a été envoyé par lui pour être notre sagesse, pour être notre justice, notre sanctification, notre rédemption. Ainsi, comme il est écrit : Celui qui veut s'enorgueillir, qu'il mette son orgueil dans le Seigneur ». 
(Saint Paul, 1° Epître aux Corinthiens 1, 26-31.) 
 
« Quand j'aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science, quand j'aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien ».
(Saint Paul, 1° Epître aux Corinthiens 13, 2.)
 
« La charité ne passe jamais. Les prophéties ? Elles disparaîtront. Les langues ? Elles se tairont. La science ? Elle disparaîtra. Car partielle est notre science, partielle aussi notre prophétie. Mais quand viendra ce qui est parfait, ce qui est partiel disparaîtra ».
(Saint Paul, 1° Epître aux Corinthiens 13, 8-10.) 
 
« N'éteignez pas l’Esprit. Ne méprisez pas les prophéties. Éprouvez toutes choses et retenez ce qui est bon ; gardez-vous de toute espèce de mal ». 
(Saint Paul, 1° Epître aux Thessaloniciens 5, 19-22). 
 
« L'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains renieront la foi pour s'attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines diaboliques, séduits par des menteurs hypocrites marqués au fer rouge dans leur conscience ». 
(Saint Paul, 1° Epître à Timothée 4 : 1-2). 
 
« Sache bien, par ailleurs, que dans les derniers jours surviendront des moments difficiles. Les hommes en effet seront égoïstes, cupides, vantards, orgueilleux, diffamateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, sacrilèges, sans cœur, sans pitié, médisants, intempérants, intraitables, ennemis du bien, délateurs, effrontés, aveuglés par l'orgueil, plus amis de la volupté que de Dieu, ayant les apparences de la piété mais reniant ce qui en est la force. Ceux-là aussi, évite-les ». 
(Saint Paul, 2° Epître à Timothée 3 : 1-5). 
« Prenez, frères, pour modèles de souffrance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur ». 
(Saint Jacques, 5, 10). 
 
« Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit ; mais éprouvez les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont venus dans le monde. À ceci reconnaissez l'esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu dans la chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas ce Jésus n'est pas de Dieu ; c'est là l'esprit de l'Antichrist. Vous avez entendu dire qu'il allait venir ; eh bien ! maintenant, il est déjà dans le monde ».
(Saint Jean, 1° Epître 4, 1-3). 
 
« C'est que beaucoup de séducteurs se sont répandus dans le monde, qui ne confessent pas Jésus Christ venu dans la chair. Voilà bien le Séducteur, l'Antichrist. Ayez les yeux sur vous, pour ne pas perdre le fruit de nos travaux, mais recevoir au contraire une pleine récompense. Quiconque va plus avant et ne demeure pas dans la doctrine du Christ ne possède pas Dieu. Celui qui demeure dans la doctrine, c'est lui qui possède et le Père et le Fils. Si quelqu'un vient à vous sans apporter cette doctrine, ne le recevez pas chez vous et abstenez-vous de le saluer. Celui qui le salue participe à ses œuvres mauvaises ».
(Saint Jean, 2° Epître 0, 7-11). 
 
« C'est aussi pour eux qu'a prophétisé en ces termes Hénoch, le septième patriarche depuis Adam : "Voici : le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, afin d'exercer le jugement contre tous et de confondre tous les impies pour toutes les oeuvres d'impiété qu'ils ont commises, pour toutes les paroles dures qu'ont proférées contre lui les pécheurs impies". Ce sont eux qui murmurent, se plaignent, marchent selon leurs convoitises, leur bouche dit des choses orgueilleuses, ils flattent par intérêt. Mais vous, très chers, rappelez-vous ce qui a été prédit par les apôtres de notre Seigneur Jésus-Christ. Ils vous disaient : "À la fin du temps, il y aura des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies". Ce sont eux qui créent des divisions, ces animaux, ces êtres "psychiques" qui n'ont pas d'esprit. Mais vous, très chers, vous édifiant sur votre foi très sainte, priant dans l'Esprit Saint, gardez-vous dans la charité de Dieu, prêts à recevoir la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle. Les uns, ceux qui hésitent, cherchez à les convaincre ; les autres, sauvez-les en les arrachant au feu ; les autres enfin, portez-leur une pitié craintive, en haïssant jusqu'à la tunique contaminée par leur chair. À celui qui peut vous garder de la chute et vous présenter devant sa gloire, sans reproche, dans l'allégresse, à l'unique Dieu, notre Sauveur par Jésus Christ notre Seigneur, gloire, majesté, force et puissance avant tout temps, maintenant et dans tous les temps ! Amen ».
(Saint Jude, 0, 14-25). 
 
« Heureux le lecteur et les auditeurs de ces paroles prophétiques s'ils en retiennent le contenu, car le Temps est proche ! » 
(Saint Jean Apocalypse 1, 3). 

+ + + + + 
Voilà Nicolas une partie de mon travail ... 
Et vous ? qu'elles sont vos références ? ... 
Et quel temps fait-il à Biarritz ? ou à Dax ? ...
Meilleures pensées
Hercule 


Dernière édition par Hercule le Ven 16 Avr 2021 - 22:49, édité 2 fois

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Nicolas-p Ven 16 Avr 2021 - 11:38

Bonjour. 
Je vous remercie de votre réponse mais malgré vos impressions sur moi, nous ne nous connaissons pas il me semble?

Vous aurez bien du mal à  vous faire une opinion et moi de même. 

Il fait très beau dans cette belle région du sud ouest en ce moment.  

Il faut se méfier de croire être capable de discernement,  c'est un des premiers et plus gros piège : avoir l'orgueil de croire savoir. 

Ne vous laissez point piéger par ce subterfuge grossier qui touche nombre de personnes. 

Merci en tout cas pour cette Marie rose que je ne connaissais pas
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2120
Age : 48
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Père Nathan et Amour de Marie aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Ven 16 Avr 2021 - 21:54

Bonjour Nicolas-P, 

Je ne vous connais pas mais, mon charisme est de toujours faire jaillir la vérité et même l'Eternelle Vérité ... 

Et vous pensez bien qu'à la lecture de vos 2100 messages, il serait facile, pour celui qui veut s'en donner la peine, de déterminer d'une manière assez précise votre profil intellectuel, psychologique, professionnel, spirituel, etc. ... ainsi que votre situation géographique et bien d'autres choses ... 

Maintenant sivous me permettez une remarque, j'espère que vous n'habitez pas dans cette grande résidence encastrée dans la falaise friable de la côte des Basques. Si vous connaissez les prophéties, vous devriez savoir qu'il va y avoir un gigantesque tsunami qui va partir des Açores et balayer toutes les côtes atlantiques, du Nord au Sud, tant aux Amériques qu'en Europe ou en Afrique ...

Donc, si c'est le cas, je vous invite à déménager vers la campagne en prenant un peu d'altitude ... 

Pour les Landes, c'est pareil : le même tsunami va tout balayer mais, il y aura aussi des incendies de forêts lors d'une canicule et d'une sécheresse à venir, auquel il faut encore ajouter des conflits avec Bordeaux détruit et selon Nostradamus, les Bourdelois qui fuiront la vite pour venir en forêt se nourrir de glands et d'écorce durant une grande famine ...

Choisissez plutôt une zone protégée comme le diocèse de Bayonne qui a été consacré aux deux Coeurs Unis de Jésus et de Marie par Saint Joseph ... 

Marie-Julie Jahenny nous dit que le couchant de Lourdes, à partir de la grotte sera protégé jusqu'au Nord ... 

De plus, lorsqu'il y aura les persécutions anti-chrétiennes en France, les catholiques pourront aller se réfugier un temps en Espagne ...

Meilleures pensées
Hercule

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Nicolas-p Sam 17 Avr 2021 - 9:52

Je me méfie a juste titre de ceux qui se croient investis d'une mission ou possesseur d'un charisme surtout anonymement sur internet.
L'orgueil ou la dérive malheureusement est souvent proche.

Si une telle chose vous a été donné gratuitement par notre seigneur,  cultivez le et en toute humilité n'en faites point étalage avec un directeur spirituel pour vous aiguiller. 

Revenons donc au sujet qui est ces apparitions dont vous avez semble t'il des choses intéressantes à dire.
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2120
Age : 48
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Philippe-Antoine, Tout Petit et Isabelle-Marie aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Sam 17 Avr 2021 - 16:00

Bonjour Nicolas-P, 

Nous avons tous des charismes et, ils sont nombreux, variés et toujours mis gratuitement au service du prochain et du Bon Peuple de Dieu ...

Nous devons aussi avoir en priorité un devoir de prudence pour préserver le Bon Peuple de Dieu des pénibles, des taupes et des persécuteurs en tout genre ... 

Et pour l'instant votre production a été plutôt négative et certainement aussi un contre-signe pour le bien de tous ...

Alors, plutôt que de vous planquer, montrez-vous comme un homme de bonne volonté ... Montrez page blanche ... 

Si vous êtes médecin, sachez qu'en ce qui me concerne avec le Corona-circus je n'ai plus aucune confiance dans le monde médical d'aujourd'hui qui a trahi ses serments et vendu son âme ... 

En agissant ainsi, à courir après Mammon et en oeuvrant dans la culture de mort, sachez que le corps médical perd tout charisme de discernement médical face à des maladies nouvelles auxquelles ils ne comprennent plus rien ... 

Je vous présente des messages donnés à Marie-Rose pour la France et vous venez me chercher des poux dans la tête en me demandant quelles sont mes sources et mes références certifiant ces messages ...

Vous êtes tout à fait capable d'aller sur Internet rechercher l'information et de faire votre propre enquête de manière à envoyer ou pas votre aumône au curé ou au diocèse africain concerné par ces messages ... 

Occupez-vous en priorité de votre propre sanctification et tout ira bien dans ce pauvre monde en totale confusion.

Meilleures pensées
Hercule

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Nicolas-p Sam 17 Avr 2021 - 17:15

On va clore le debat me concernant car est d'un cela n'a aucun intérêt et de deux, c'est peine perdue.

Demander des sources, c'est la demarche classique et honnête que ce soit en matière de FOI,  de science etc...
Et de bon gré ici tout le monde les donnent en général afin que chacun puisse juger.

J'en donne toujours pour confirmer ou appuyer ce que je dit car il est plus que normal que personne ici ou ailleurs ne se contente uniquement de dires ou affirmations gratuites. 

Vous prenez cela pour une agression personelle ? Etrange: C'est une démarche pourtant bien normale et classique. 

Je vous laisse volontiers me juger, je n'en ai cure.

Bonne continuation. Je me débrouillerai pour les références.
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2120
Age : 48
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Sam 17 Avr 2021 - 22:16

Bonsoir Nicolas-P., 
 
"0n va clore le débat !" Voilà une excellente nouvelle ... 

Je vous brusque un peu car vous avez été extrêmement pénible avec mon ami Azais ...

Soyez aimable et vous serez aimé et apprécié de tous à votre juste valeur ... 
Qui pour l'instant reste pour nous une valeur inconnue ...
Il ne tient qu'à vous de la faire fleurir ...

Ceci étant dit, revenons à notre chère Marie-Rose, objet de tous nos soins.

Meilleures pensées
Hercule

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Lumen Dim 18 Avr 2021 - 19:24

Merci pour ce fil Hercule, Les messages reçus par cette voyante du Burkina Faso ont été rassemblés dans un livre qui a reçu l'imprimatur de l'Eglise à travers Monseigneur Guirma, Evêque du Burkina Faso le 15 octobre 2001.  Encens


L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France 9782880221829

Au Burkina, la Dame du ciel et son Fils nous visitent et nous parlent : apparitions et messages à Marie Rose Kaboré

René Belemsida Guirma
Marie Rose Kaboré

Ed. du Parvis , (juin 2002)

Résumé
Apparus à plusieurs reprises aux jeunes Burkinabés Marie Rose, Clémence et Justine, la Sainte Vierge et son Fils leur disent des messages importants. Alors que leur pays est en proie à une violence terrible, la réponse de Dieu envoyée au groupe de prières de Yagma vient en véritable salut. Elle est retranscrite dans les paroles présumées de la Vierge entrecoupée des dialogues des jeunes filles. ©Electre 2021



Quand le Ciel parle…


…le Ciel pleure


Extraits…

– « Voyez-vous mes larmes qui se mêlent à celles d'un étranger occupé à écrire les paroles que je lui dicte pour vous ? Ô, mes enfants, soyez zélés pour mon amour ; je ne veux pas permettre que mon amour s'éloigne de la FRANCE… Pays que j'aime plus que les autres, entends l'appel de mon amour ! » [1945 - Marcel VAN]

– « Acclamez le Seigneur à jamais car de sa demeure sainte, il a rabaissé les puissants de sa main gauche et il a relevé le faible par la puissance de sa main droite… Qu'il est grand le Seigneur notre Dieu… à jamais ! Amen » » [Kaya 1995 - Marie Rose]


– « La France est malade spirituellement, il est temps que je réveille la foi de ce pays… » [Marie Rose]


– « FRANCE ! FRANCE ! Réveille-toi !… Réveille-toi !… Réveille-toi à temps… » [2001 - Marie Rose]


– « Soyez des hommes et des femmes de prières et d'action. Ne soyez pas hésitants comme des personnes dont la foi n'est pas ancrée dans le Christ ! Vous, au contraire, soyez forts et plein d'audace… » [2002 - Jean-Marc]


– « FRANCE !… Fille aînée de l'Eglise, relève-toi et viens te présenter devant ton Dieu. […] Prie à genoux devant ton Dieu et présente-Lui ton sincère repentir. Vous devez prier les Saints du Ciel qui sont vivants, bien vivants parmi vous pour vous aider… » [2000 - J.N.S.R.]


– « C'est avec le plus grand sérieux que les cœurs doivent se préparer, que les cœurs doivent se purifier dans la louange dès le matin… Apprenez, mes enfants, à rendre gloire à Dieu en tout premier. Louez et bénissez votre Dieu pour son amour, sa tendresse et sa miséricorde infinie… » [2002 - Axelle]



Il est vrai que la france est un tout petit pays mais elle a de tout temps était un soutien pour l'Eglise et a pris cette responsabilité au sérieux. Elle a assuré au fil des siècles le rôle de " Flambeau " pour les nations.

Il faut absolument qu'elle se relève et avec Elle l'Europe se relèvera et le monde avec ...


Prions comme nous y encourage Notre Maman Marie et le Ciel avec Elle... Armons nous du Rosaire et ... D'Espérance !
C'est Dieu qui transforme les cœurs, alors commençons par nous convertir nous-mêmes et soyons un exemple pour les autres en nous unissant à Jésus Notre Seigneur Doux et Humble de Cœur.




L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France France11

Lumen
Lumen
MODERATRICE
MODERATRICE

Féminin Messages : 4957
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Isabelle-Marie Lun 19 Avr 2021 - 10:08

@Hercule a écrit: requête du Père qui a choisi Yagma comme lieu privilégié de grâces abondantes pour les hommes et de prières pour sa Fille Bien-Aimée la France, Fille Aînée de l Église et pour le monde

Beau message, merci @Hercule. Prions particulièrement pour la conversion de la médecine, qu'elle reconnaisse que le corps humain est le Temple Saint de Dieu, et cesse de le traiter comme un objet !

Prie
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6677
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 1:24

Bonjour à tous,


+ + + + +


... Voilà donc le poème que j'ai adressé comme message à la France que j'ai copié de mon recueil de poèmes que j'envisage publier bientôt. Au mois de mai lors de la campagne électorale en France je l'ai publier sur un des quotidien de la place. C'est celui-là même que j'ai envoyé au Président Chirac pour le féliciter de son élection et j'ai demandé son discoure au soir de son élection à la Mairie et il me l'a envoyé. Je joindrai le discours en annexe dans l'un de mes plus importants livres. En attendant je vous envoie le poème dans sa vraie version :


DIEU SAUVE LA France

Fille aînée, la Gaule des Gaulois
De ton Eglise universelle mon Dieu
Est prise dans l’étau de dures lois
Suscitant à l’esprit un travail fastidieux

Naturelles ou du droit positif
Elles laissent cependant « cois et perplexes »
Les partenaires pourtant attentifs
A des développements réels mais complexes

La convulsion internationale
Assommant le « débordement » de ses fleuves
Ah ! les « dévaluations » nationales,
Avec ces « chroniques récessions » qui pleuvent

Jadis ce phare de l’humanité
La France de l’histoire, des droits de l’Homme
Levain de pâte de la dignité,
Elle était aussi la patrie des Dômes

Car par elle la parole du Christ
Couvrit la face de la terre entière
Quelquefois dans la douleur et les cris
De ses hommes à l’humanité altière

Jeanne, Geneviève et Clotilde
Grandes Saintes d’un peuple aujourd’hui pantois
Vous blanche de Castille, Mathilde
De Westphalie, d’Angleterre, Toscane, d’Artois

Femmes noires, d’Europe, du monde !
« Educatrices » d’amour, de vie et de paix
Vous greniers et cornes où abonde
La manne de vos cœurs qui réellement repaît

Douce mère du Dieu roi du monde
Intercède pour que prospèrent nos enfants
Têtes crépues, albinos ou blondes
Les mentons poivres, chenus, fleuris tous triomphants

Sauve la France, Bon Dieu à tout prix
Sauves-la vite du naufrage de la foi
Délivres la de l’ivraie de l’esprit
De ces crues du “cru “ qui la minent et la noient

Ouagadougou, ce lundi 6 février 1995

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 1:33

Au Burkina
la Dame du Ciel et Son Fils
nous visitent et nous parlent
 
Kaya, 24 décembre 1995
Marie Rose raconte ce qu’elle a vu durant la messe de minuit.
Marie Rose : D’abord une voix a proclamé ceci “Terre et cieux acclamez le Seigneur à jamais, car de sa demeure sainte, il a rabaissé les puissants de sa main gauche et il a relevé le faible par la puissance de sa main droite. Alléluia ! Qu' il est grand te Seigneur notre Dieu  jamais ! Amen, amen, amen!”
Après cette voix, je vis une multitude d’anges qui les uns, montaient aux cieux, les autres, descendaient sur terre en louant le Seigneur avec toutes sortes d’instruments. Et leurs chants de louanges étaient si magnifiques que je chantais avec eux sans le savoir
A près je vis un char de feu avec une personne sur ce char J’entendis une voix qui disait
“Marie Rose ! Marie Rose  Marie Rose ! n’aie pas peur, c’est Moi le Seigneur ton Dieu, le Dieu d'Israël, le Dieu de David, le Dieu de tes parents, le Dieu de Samuel, le Dieu de Salomon, le Dieu de Samson, le Dieu de Melchisédech, le Dieu de Joseph, le Dieu de Moïse, le Dieu d’Aaron, le Dieu de Puissance. Je te dis et je te le redis, souviens-toi de ma demande et n’aie pas peur, car ce char de feu c’est une puissance que je te donne, et cette puissance t’accompagnera pour ta mission on France avant qu’il ne soit trop tard.
C’est moi le Dieu d’Elie et de Noé, et une fois que je parle, cela reste gravé sur mon livre d’or et en mon cœur Très Saint et Sacré. C’est moi le Dieu de Jonas, Jonas que j’ai envoyé convertir Ninive. C’est moi le Dieu de Sodome et Gomorrhe et je me rappelle ma colère qui est sans pareille. Mais je me suis rappelé mes promesses faites pour toute la terre, alors je me suis rappelé que je suis un Dieu Miséricordieux et sans pareil. Par la puissance de ma main droite, je le jure par Moi-même, tu iras accomplir ta mission pour la France. C’est Moi le Dieu de Moïse ~.
Après tout cela je vis apparaître le Père dans le silence, et les anges en multitude tout autour de lui chantaient Et en bas le petit Jésus avec Marie et Joseph, avec des moutons autour de Jésus, un âne et un veau. Et le Père me regardait en silence, un silence qui était parlant.
 
 
Résidence Saint Victor, 30 avril 1996
 
Le 30 avril 1996, Marie Rose a reçu ce message sur la France,à
transmettre au Pape par l'intermédiaire de ses Pères conseillers.
 
 
Marie Rose: Le Seigneur a dit:” La France est malade spirituelle­ment, il est temps que je réveille la foi de ce pays  Et la Dame du Ciel a dit “La France c’est mon cœur, la France c’est moi-même. Elle est la Fille Aînée de l’Eglise, je suis la Fille Aînée de l’Eglise. “Le Seigneur a tout révélé en disant que la France détient le monde. Le Fils, le Père et la Mère ont bien affirmé que la France détenait le monde en entier. Le Père l'a répété : ‘ La France détient le monde entier, la France c’est mon Cœuret mon Cœur est saignant parce que la France n’a plus de foi».
Les troubles qui se produiront on France se répercuteront dans le monde entier La France détient le monde, c’est le Cœur du Père.
Le Seigneur a aimé le Burkina, il l’a choisi Le Burkina a une grande mission À remplir auprès de la France. “ La France est ma fille ché­rie “, déclare le Seigneur La Dame du Ciel aussi déclare que la France est sa fille chérie. “ Mon Cœur est saignant, dit le Père, oui, je perds mes forces, elles s' affaiblissent, de jour en jour tous mes membres, tout mon corps est paralysé par les ténèbres qui envahissent la France, La France c’est mon Cœur "
Le Père ne supporte pas que les ténèbres envahissent la France, c’est la première fois que je vois le Père Lui-même souffrir C’est le Christ qui aime souffrir (traduction littérale d’une expression propre à la langue mossi le Christ qui aime souffrir pour dire c’est le Christ qui d'habitude souffre)Je veux dire que d’habitude je le vois souffrir sur la Croix. Alors que maintenant c’est le Père qui est là, les bras tendus et qui me touche. “Si on peut réveiller la foi de la France, dit le Père dans le silence, le monde entier retrouvera la foi pour toujours. Ma fille, a-t-il ajouté, si tes Parents conseillers transmettaient au Pape tout ce que je vais te dire présentement et si le Pape fait ce que je te demande, la foi revien­dra dans le monde “.
Distinguez bien ces deux paroles du Père, d’un côté il dit" Ma fille si tes Parents conseillers acceptaient de bien écouter et de faire ce que je désire pour la France et sans avoir peur de ces hommes, peur de les affronter, de leur dire la vérité, je vais me manifester pour la France "
De l’autre   il a dit de leur faire savoir que ‘ les douze tribus d’ lsraël repré­sentent douze Eglises de France qu’on doit réveiller avant qu’il ne soit trop tard.”
Je n 'ai pas appris l' histoire de la France ni celle de ses rois. Le Christ m’a fait quitter le collège au cours de la troisième parce que , dit le Seigneur, ce n‘était pas mon milieu et  je devais tout quitter pour aller à sa rencontre et remplir une mission.
Alors le Seigneur m’a dit: “Ma fille, à partir du jour où tu as décidé de quitter le monde pour moi, ton esprit ne sera plus de ce monde, mais de moi, et tu ne vivras plus uniquement que de ma mission, parce que j’ai plusieurs missions et j’ai besoin d’apôtres.”
“Ecoute-moi. m’a dit encore le Christ, autrefois j’avais une fleur que j’estimais parce-qu’elle représente tout un pays. Cette fleur c’était la France. Elle était autrefois florissante et pleine d’un parfum qui me sou­lageait. Et d’un seul coup cette fleur s’est fanée. La sécheresse est sur­venue, elle a flétri cette fleur que j’estimais tant. Et maintenant me voilà revenu pour demander à ceux qui s’occupent de cette fleur d’essayer de la ranimer et de lui redonner de la vigueur.
Cette fleur c’est la France, elle a perdu sa vigueur, cette fleur, la sécheresse est survenue et elle a flétri cette fleur, elle n’exhale plus ce parfum qui me ranimait le cœur. J’aimerais maintenant que cette fleur recouvre se vigueur “.
Puis le Seigneur a dit :“ Tu regarderas bien tout cela. tu écouteras bien et tu l’expliqueras tel que tu le vois à tes Parents conseillers.
• L’Esprit t’assistera, mais sache bien que tu ne pourras plus reprendre mes paroles parce que c'est Moi le Seigneur ton Dieu. Mais dans les explications ils comprendront parce que c’est moi leur Seigneur qui parle”.
J’ai vu Dieu le Père dans sa colère Son Cœur, dit-il. est saignant parce que la France est détruite spirituellement il n ‘y a plus rien de bon en elle, et Il aimerait qu’an ranime la foi de la France, que la France retrouve la foi, Puis levant la main droite et le doigt vers le ciel, le Seigneur m’a dit:
“Tu iras à la rencontre de mon représentant sur la terre et tu lui diras mes paroles À son adresse “Je suis le Seigneur, Moi je suis votre Seigneur et votre Dieu. Les douze tribus d’lsraél représentent douze Eglises de France que tu dois réveiller avant qu’il ne soit trop tard”.
Le Seigneur m’a dit:” Je ne dirai pas les noms de ces Eglises, parce que s’il veut savoir que c’est Moi son Seigneur et son Dieu, qu’il prenne la carte de la France, qu’il revoie les Eglises.
Mon Esprit l’éclairera, il verra une lumière qui jaillira concernant ces Eglises que je veux qu’il réveille. Quand tu seras à Rome tu diras au Pape, qu’il prenne la carte et revoie toutes les Eglises de France, je lui indiquerai par Ma lumière quelles Eglises je veux qu’il réveille.
Car je suis le Seigneur et le seul Dieu, Moi seul gouverne le monde entier. Ce que je dis, je l’ai dit, je ne suis pas le Seigneur qui trébuche, qui parle et ne sait pas ce qu’il dit. Je n’ai pas à lui dire, à mon Représentant, quelles Eglises il faut relever.
C’est mon Esprit qui fera mon œuvre. Qu’il prie, qu’il prenne la carte, qu’il l’expose et ma lumière l’éclairera
. Que le Pape étale la carte de la France au pied de la grande statue de la Dame du Ciel qui soutient, sur ses genoux, le corps de son Fils descendu de la Croix. (11 s’agit manifestement de la Piéta de Michel-Ange qui se trouve dans la Basilique de Saint Pierre de Rome.) qu’il attende la lumière du Seigneur qui l’éclairera sur les Eglises qu’il doit réveiller.
Il    y a encore beaucoup de secrets concernant la France. J’ai vu la Dame du Ciel apparaître, elle était tout en pleurs. Mes larmes sont sur le point de couler lorsque je revois cette Dame en pleurs, se plaignant en disant ~
" J’ai trop mal au cœur en voyant la France, tous mes membres, tout mon corps s’effondrent on silence. Je t’aime ô France, pour te laisser ainsi”.
Lorsque la Dame du Ciel dit:” Je t’aime ô France “, c’est que Dieu le Père représente la France parce que son Cœur est en’ France. Tout est mystérieux. Quand la Dame du Cie! dît  Je t’aime O France, pour te laisser ainsi “, c’est à Dieu le Père qu’elle le dit. Dieu le Père parle aussi ainsi que son Fils. Il faut comprendre qu' il y a trois Personnes qui s’expriment, le Fils aussi parle en même temps, le Père parle et dit:
“Je n’en peux plus, je n’en peux plus, il est temps que la France se réveille, car le châtiment s’annonce pour elle. Il sera catastrophique. Il ne faut pas que Je me laisse avoir, Moi étant son Seigneur et son Dieu, car crime il y a ‘
J’ai été conduite en pèlerinage à Dozulé, et l’ai dit au Seigneur:
Seigneur, si c’est toi qui es présent ici, manifeste-toi “. Et le Christ est apparu en grand. Je ne me suis pas retenue, j'aie criée : “Oui! c’est le même Seigneur, oui! c’est le même Christ. Le monde ne le sait pas, Christ est le même Seigneur ~. Et le Christ était là, debout, les mains légèrement croisées devant lui. il s’est penché légèrement vers nous et nous a regardés, et il a disparu. Voilà donc ce que j’ai vu À Dozulé. Je l’ai raconté au Père MANTEAU-BONAMY Les habits du Christ étaient tout blancs et longs, et flottaient au vent
 
 
Résidence Saint Victor 29 mai 1996
 
Témoignage de Marie Rose sur ses visions et révélations concernant le Saint Père, la France et le Burkina. Visions et révélations qu’elle a eues à Yagma le 28 mai 1996.
Marie Rose: Ce que j’ai vu et entendu concerne le Saint Père, nous et notre pays et la France.
La nuit, quand le Père s’est présenté À mot Il avait à sa droite le Fils et la Mère à sa gauche, et Il a dit qu’il est le Dieu du silence. Il marchait sur du feu, un grand feu et tout le sol était de feu. Mais le feu ne me brûlait pas et ne me faisait rien. Le feu vibrait en flammes.
Et une voix tanna pour dire:
 
“Quand la flamme s’écoulera et viendra jusqu’à toi, recueille toi pour la consommer Car c’est une grâce que Dieu te donne. AVEC cette grâce, si tu pries, les peuples du monde seront sauvés “.
 
Et les flammes sont comme les vagues de la mer, mais plus
puissantes que les vagues de la mer leur étendue n ‘est pas aussi vaste que la mer mais leur force est plus puissante que la mer Et quand elles bougent, on dirait que le monde oscille. Et quand elles
s 'écoulent en boules vers moi et que je les recueille  c’est froid comme la glace.
Mais au moment où je consomme ce que je recueille je ne vois plus rien, c’est seulement la fraîcheur qui me pénètre. Et, par trois fois, la voix me dit de manger ce que je recueille.
C’est alors que le Père fît apparaître sa gloire. La scène qui apparaît          est le combat de Jésus et de Satan. J'ai vu d’abord Satan et son armée, ses combattants armés jusqu’aux dents de toutes sortes d’armes. Certaines ont la forme de grandes fourches, de nombreuses armes que je ne peux rappeler. Satan veut attaquer et troubler le monde entier avant le Seigneur.
Après cette vision de l’armée infernale, j'aperçut Satan campé devant son armée, et Jésus debout devant les siens. Dieu a classé son armée comme suit les saints d’abord ensuite les anges, rangés par degrés comme des escaliers. Ce sont les saints que le Seigneur envoie d’abord dans le monde. Suivent les anges par vagues. Et Satan dit au
Seigneur:
‘ Accorde-moi l’autorisation d’attaquer ton représentant qui est à Rome et tu verras, toute ton Eglise sera détruite”.
Et le Seigneur répondit dans le silence:
Va, je t’accorde l’autorisation. Mais sache que tu ne pourras rien faire contre mon Eglise, tu ne pourras pas la détruire”.
Après cela il y eut un silence, et la voix reprit ceci:
Le Seigneur étant un Dieu de silence Il n’aime pas parler beaucoup. Mais le roi des malins qui veut Le tourmenter Le harcèle pour Le faire parler. Autrement sa gloire et sa puissance lui donnent le silence. Dieu est le Dieu du silence. (cf. Sagesse 12, 16) Ta force est le principe de ta justice et de dominer sur tout te fait ménager tout
Quelque temps après, Satan réapparut luttant conte le Christ et Jésus lui dit: “Va-t-en, tu n’as pas ta place ici’ (dans l’Eglise).
“J’ai bien mon trône ici, répond Satan, parce que j’ai quelques uns de tes représentants sur terre qui sont des évêques”.
Le Seigneur répondit qu’il brisera ce trône.
Je me vengerai “, déclara Satan.
En réponse le Seigneur dit à ses brebis d’aujourd’hui de ne pas avoir peur car il lui revient de les venger C’est le Christ qui vengera son peuple. Satan se présenta ensuite pour harceler Jésus afin de le troubler, Il à eu l’autorisation d’attaquer le Saint Père, la grande tribulation s' annonce ainsi. Il attaquera le Pape ,troublera les Eglises du monde entier, l’espace où resplendit la gloire de Dieu devient restreint
Mais le Seigneur est là. Je suis, dit Dieu, le feu dévorant, et tes épées que j’ai données à mes saints pour descendre sur la terre transformeront tout cœur de pierre qu’elles touche­ront en cœur de chair.
Le feu dévorant a trempé les épées de sa puissance. Ceux qui étaient possédés du démon seront libérés.
Jeanne d‘Arc est alors descendue sur la France.
Sur notre     pays, c’est un personnage barbu dont je n’ai pas distingué la couleur. C’est un vieillard, un saint. Il portait comme un  habit religieux marqué d’une Croix, avec puissance, il descendait avec son épée.
            C est le saint que Dieu a assigné à notre pays. Il ne m’a été montré que la France et notre pays, pas les autres. Cela veut dire que Satan a déjà englouti et dominé beaucoup de pays.
Le Seigneur était dans sa colère, mais on dirait qu’une grande tristesse l’a envahi. Il ne pleure pas, “mais, dit la voix, Sa sueur lui vient de sa grande tristesse. L’appui de Rome était la France, mais la France est entrée dans les ténèbres”
Et Dieu a montré dans la forme géographique de la France, une mer dans les ténèbres profondes de la nuit. Si sur cette mer on allume une bougie qu'on place en son milieu, quelle lumière cela peut-il produire sur elle? Peut-on voir cette lumière à moins d’approcher de très près ? Tout est noir obscur, tel est le signe de la France. Cela veut dire que la foi de la France est morte et la gloire de Dieu n'y a plus que la lueur d ‘une bougie. La puissance de Dieu n ‘y réside plus beaucoup. Son feu n'y est plus, sa lumière n'y resplendit plus.
Rome sera donc attaquée, mais son appui sera l’Afrique. L’Afrique prend la relève de la France et c’est l’Afrique qui va relever la France. La France va puiser sa force chez nous les Africains ,parce que la France a perdu la foi. Dieu est allé chez eux et ils l’ont repoussé et Dieu se retourne alors vers les Noirs. Telle est la dernière minute : Dieu a voulu descendre en France parce qu’elle est la Fille aînée  de l'Eglise et il n’a pas été reçu.
 
 
Et Dieu est allé chez les Africains. Parce que la France a rejeté sa foi le démon a au la force d’entrer dans son pays.
Mais le Seigneur compte libérer la France. C’est pour cela que ma mission va loin. Jeanne d’Arc est descendue, mais elle rencontre des barrières. Les barrières m’apparaissent comme des cordes nouées. En descendant, Jeanne d’Arc en brisait, mais certains endroits sont blindés, rendus inexpugnables par le démon. Ce sont les Eglises qu’elle est  venue sauver, c’est à dire les évêques. Quant au peuple, c’est le Seigneur lui-même qui viendra toucher les cœurs du doigt.
Le Seigneur ne cesse de montrer la France. Mais dans le vaste monde qui s ‘étend, là où il y a la vraie foi vivante, c’est ici, chez nous La foi qui vient de Dieu, c’est ici qu’on va la trouver. Etdit le Seigneur, rien qu’une seule personne chez nous qui a la foi L’appelle.
Cela ne veut pas dire qu’en France il n'y a pas de foi, mais il n'y a pas la foi vivante.
L’image de la bougie dans la me  obscure signifie que Dieu n’est plus sur leur terre ,mais Il est repoussé là-haut d’où Il les regarde. Veulent-ils Le encore le recevoir ou non?
Ils ont rejeté le Seigneur, et le Seigneur est souffrant comme au Jardin des Oliviers où dans se douleur Il suait le sang, parce que l’appui de Rome qu’était la France a une foi morte et Satan a, maintenant, une puissance sur la France.
“A partir d’aujourd’hui, m’a dit Jésus, appelle-moi ton ami. Tu es mon amie, Je suis ton ami “. Je ne puis évidemment pas m’élever à la hauteur de Dieu. mais je peux l'approcher et lui parler familièrement. Il a dit aussi:
“Ton Père conseiller aussi est mon ami. Vous tous, vous êtes mes amis. Si vous avez besoin de me parler ne croyez pas que je suis loin,
            je suis à côté de vous. Il faut me parler;
C’est pour cela, ces temps-ci même si vous êtes angoissés vous sentez une force. Vous voyez que vous sentez une souffrance qui ne va pas loin parce que Dieu est  plus proche de vous. Et quand vous souffrez, il était là et vous regardait en silence. Dieu n’aime pas parler, mais c ‘est quand la souffrance s’enflamme qu’il parle.
Quand il vient à mes côtés et que je le contemple, il permet que je lise dans son regard beaucoup de choses. Dans son regard j’aperçois le monde, le passé. le futur et le présent, je le vois dans ses yeux. C’est là quelque chose que je ne comprends pas.
Le Père René : Les yeux de Dieu c’est son regard. Son regard c’est ce qu'il sait ,sa puissance qui voit tout, sa science qui sait tout, se mémoire qui lui rend présent le passé, son intelligence qui pénètre le  futur, se simplicité toute-puissante qui fait de lui un éternel présent. Dieu a ainsi, devant lui, le passé, le présent, le futur, et tous les drames qui l'attristent
Marie Rose Ainsi Dieu m'a montré le passé de la France qui était pleine de soldats qui aidaient Rame. Et ils me sont montrés sur leurs chevaux .Mais maintenant que la France est tombée et que la relève se fait, nos ancêtres m'ont été montrés. Maintenant ce sont nos ancêtres qui ont pris la relève. Certains sont des rois. Cela veut dire que nos ancêtres se sont levés pour le combat au secours des âmes de la France
Mais le sujet qui afflige surtout Dieu est celui de la France. Parce qu’après Rome c’était la France et   la France est tombée. Donc après Rome c’est l’Afrique qui suit maintenant. Le signe est ceci, Rome était comme le bras droit de Dieu, et la France l’autre bras. Or ce dernier bras est mort. Pour que Rome soit soutenue, il faut que le bras mort se ravive. Et il veut que nous ravivions ce bras mort. Et Dieu aime toujours les hommes de ce monde. Et il est silencieux et longanime. Sa bonté fait de lui comme un petit enfant. Quand il vient à moi il se tait comme un petit enfant. Point d’ostentation. Et il veut que moi aussi je sois comme cela, ainsi il ne sortira jamais de mon cœur jusqu’à mon dernier soupir .L'enfance est son royaume Qu’est-ce que cela signifie?
Le Père René: Cela signifie que Dieu est l’enfance même .C'est
à dire l’éternelle jeunesse, I ’innocence même, la pureté même, aucune malice ne sombre en lui, comme un nouveau-né ne connaît aucune malice.
Marie Rose; La France a perdu son innocence sous les coups de poignard de Satan. Ce dernier a passé par des évêques et des prêtres, par l’Eglise pour affliger le Cœur de Dieu. La chute de la France c’est celle de la moitié de Dieu. Un des bras de Dieu est tombé, il ne reste plus que l’autre bras que les anges soutiennent.
Il faut réveiller la France avant qu’il ne soit trop tard. Si la France tombe,  Rome tombera, nous tombons tous C’est alors que Dieu est descendu dans notre pays. Dieu dit qu’il se tourne vers les Noirs. Quand Ie Seigneur parle de la France il fait pitié, il dit que le bras droit du Père ne supporte plus ce que fait la France, les anges n’en peuvent plus de supporter son bras tellement  il est lourd. Trop de malice en France.
 
 
 
Jeudi 12 juillet 2001 - Résidence Saint Victor
 
La Sainte Vierge:
Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen!
Je suis la Reine Immaculée. Je suis Notre Dame de l’immaculée Conception. Je suis la Dame qui vous a parlé autrefois et qui vous parle aujourd’hui et à l’instant même.
Alors réjouissez-vous. Mais maintenant, je viens à vous mes enfants, le cœur plein d’amour de bonté venant du Ciel. Et je veux vous annon­cer ceci:
Voici que c’est le début maintenant de la. plus gran­de bataille engagée entre le démon et l’Eglise, non plus avec vous.
Mais maintenant il est temps que nos messages sortent. L Eglise sera secouée jusque en son sein, mais ce sont les messages que vous avez reçus qui vont réveiller l’Eglise et lui rappeler ce qu’elle doit faire. Alors réveillez ceux de la France parce que maintenant le son de la Trompette a sonné, la France reviendra à vous, la France reviendra à vous, la France reviendra à vous, le secours viendra toujours de la France, le secours viendra toujours de la France, le secours viendra toujours de ta France.
Puisque je suis fa Fille Aînée de Jérusalem, la France l’est, alors pourquoi ne viendrai-je pas à votre secours? Je toucherai toujours et je toucherai dès à pré­sent le cœur de la France.
 
 
Alors, laisse-toi venir à moi, René, je te couvre avec mon manteau dès à présent même et je te couvrirai pour toujours. Que ce soit pour la plus grande gloire de la mission ainsi que pour notre servante.
N’aie pas peur d’aller vers la France ou d’aller vers qui que ce soit, puisque main­tenant je te dis et je te le répète, garde cela dans ton cœur et ça te sera une bonne arme, quand tu vas te lever pour aller trouver quelqu’un pour la plus grande gloire de la mission, récite ton “Notre Père », ton Je vous salue Marie et à la fin glorifie le Père avec le ‘ Je crois on Dieu “et vas, n’aie pas peur car je suis avec toi.
Réveillez toute la France en retour­nant vers les lecteurs parce que je vais faire un signe. Tout ce que vous avez demandé autrefois se réalisera...
Et sachez que ce sont ces mes­sages qui vont sauver fa France. Ces messages que vous détenez sau­veront la France Alors retourne vers la France, tu leur diras “Non  Je prends la relève, mais je veux que tous ces messages donnés par cette Bonne Dame du Ciel qui suis moi, vous parviennent.
Retourne vers eux avec foi car je suis avec toi.
 
C’est toujours cette même Mère, c’est toujours cette même Mère qui parlait autrefois à ton grand frère. Fais tout de bonne foi et n’aie pas peur. Et en aucun cas maintenant ne laissez plus nos messages ni nos documents traîner n’importe où. Protégez-les car ce. sont des trésors cachés de Dieu qui vous sont révélés.
Alors portez du respect à ces messages. Respectez-les comme vous respectez l’Eucharistie.
Accordez beaucoup d’importance à ces messages car ce sont ces derniers messages qui vont sauver le monde. Il y en a beaucoup dans le monde, mais ce sont les grâces de la dernière minute que Dieu a déversées dans ce pays.
 
 
Vendredi 13 juillet 2001 - Résidence Saint Victor
 
La Sainte Vierge:
La paix soit avec vous, mes enfants, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.
Mes enfants bien-aimés, vous qui êtes les amis de mon Fils, vous qu’il a tant aimés et qu’il a choisis, réjouissez-vous, réjouissez-vous, réjouissez-vous Car, le savez-vous, ce sont tes séquelles des événe­ments de la fin des temps que vous êtes en train de traverser actuelle­ment. (...)
Réjouissez-vous et prenez en pitié ces hommes qui ne connaissent pas Dieu comme vous. Ah oui ! Je vous le demande par amour pour Dieu votre Père qui veut venir à votre rencontre durant cette neuvaine. Confiez-vous à Dieu votre Père. Faîtes appel à la France, car du haut de ses nues, il veut tendre sa main droite vers la France pour que la France se réveille et que la France revienne à votre secours afin que puissiez faire sortir ces messages, car des grands événements concernant la fin des temps s’annon­cent et sont imminents.
Je suis la Dame de Lourdes, je suis la Dame du Mont Carmel je suis la Dame du Perpétuel Secours. Voilà pourquoi je demanderai à Dieu votre Père de vous porter son secours actuellement, et c’est la raison pour laquelle je vous ai conduits à Lui. Alors, allez vers Lui car Il a les bras ouverts, Il vous attend tous avec impatience. Faîtes appel à la France, faîtes appel à la France, faîtes appel à la France.
 
Mercredi 18 juillet 2001 Résidence Saint Victor
 
Le Père:
Mes enfants bien-aimés, si VOUS savez combien je vous aime, moi avec mon cœur de Père, vous ne douteriez de ce qui va se passer actuellement et ce qui va se produire comme signe, car je suis un Père doux et humble de cœur plein de bonté. Je suis le Dieu de vos parents. Je suis le Dieu de vos ancêtres, je suis le Dieu du Mont de l’Horeb. Je suis le Dieu qui a sauvé mon peuple dans le désert au temps du peuple d’lsraél. lsraêl c’est mon fils chéri. La France, je la chérie. N’ayez donc pas peur de tout ce qui va se passer au niveau de la France, car ce sont vos prières qui vont soutenir la France. La France c’est ma Fille bien-aimée. Oui ! je suis le Seigneur des seigneurs. Je suis Dieu le Père, je suis Celui qui vous a créés. Je suis le Dieu du Mont de l’Horeb
 
Jeudi 19 juillet 2001 Résidence Sainte Victor
 
Le Seigneur:
Alléluia, alléluia, alléluia  Je suis le Fils de Celui qui Suis, Lui et Moi nous faisons Un Je suis le Fils de Dieu fait Homme Alors, ainsi parle Dieu mon Père:
“René, toi qui es mon serviteur fidèle comme l’a été ton grand frère Constantin, sache que lui il a traversé toutes ces Croix pour que la mis­sion que Dieu mon Père vous a confiée puisse être accomplie. Réjouis-toi, René, toi qui as pris la relève de mon serviteur fidèle
Constantin, car voici que je me prépare à révéler ma gloire en ce monde.
Oui ! je révélerai me gloire, je révélerai ma gloire, je révélerai ma gloire.
Je suis le Seigneur des seigneurs, je suis le Dieu de Moïse. Alors faîtes  appel à la France, ta France est la Fille Aînée de l’Eglise. La France ayant eu son Baptême, elle appartient à mon Cœur, la France m’appar­tient. Et votre secours rie viendra de nulle part que de la France. Alors réjouissez-vous sans fin, faîtes appel à la France, faîtes appel à la France, faîtes appel à la France et de main droite je vous porterai mon secours sans tarder. Je suis le Dieu de Moïse, je suis le Dieu d’lsraêl, je suis le Dieu des douze tribus lsraêl, je suis le Dieu du Mont de l’Horeb, je suis le Dieu du Mont du Sinaï.
___
 
Vendredi 20 juillet 2001 Résidence Saint Victor
 
Le Seigneur:
Alléluia, alléluia, alléluia. Je suis le Dieu du silence, et ma colère et ma demeure est la longanimité et mon règne n’aura pas de fin. Ayez grande crainte, habitants du monde car les derniers temps approchent. Je suis le Roi des rois et mon règne n’a pas de fin. Je suis le Dieu du silence et mon règne n’a pas de fin. Je suis celui qui court sans arrêt et ne se fatigue pas et ne regarde ni à gauche ni à droite, car je sais ce qui est on train de venir, ce qui va venir et ce qui viendra demain.
Je suis le Fils de Dieu fait homme, Je suis le Fils de Celui qui Suis. Quiconque croit en moi vivra pour toujours. Amen, amen, amen, je vous le dis, mettez toute votre confiance en moi et en mon Père puisque c’est Lui qui m’envoie vous porter ce message et vous réconforter
Ainsi, dit mon Père, je vous donnerai un signe, un signe venant de moi, pour prouver à l’Eglise que c’est moi qui vous ai choisis afin que vous soyez les derniers guerriers de la dernière minute pour secourir mon peuple et surtout sauver la France. N’ayez donc pas peur car voici que je me prépare pour donner un signe à l’Eglise, je toucherai du doigt tous les cœurs endurcis. La réconciliation aura lieu entre vos confrères et vous et l’Eglise. (...)
 
 
Dimanche 22 juillet 2001 - Résidence Sainte Victor
 
Dieu le Père.
Il faut que votre pays le Burkina, nommé autrefois la Haute-Volta, soit consacré au Cœur Sacré de Mon Fils, pour retrouver la paix venant de Moi, sauver le monde entier à la dernière minute car J’y ai déversé les grâces de mon dernier secours que j’ai promises autrefois pour le salut de la France que Je chéris, ainsi que le monde entier. La France, en effet, c’est mon Cœur et elle détient le monde, le monde entier, elle est la Fille Aînée de l'EgIise, et si elle se souvient de son Baptême, elle ne doit pas en douter)
Il faut que la Côte d’ivoire soit consacrée au Cœur Immaculé de Marie, car elle est à la suite de la France. sinon la paix ne pourra pas régner dans ce pays.
Que toute l'Amérique soit consacrée au Cœur Immaculée de Marie, car elle aussi est à la suite de la France et les grands événements s’an­noncent pour bientôt. Je suis Celui qui Suis et Je suis.
 
 
Lundi 30 juillet 2001 Résidence Sainte Victor
 
Le Seigneur:
Je suis le Christ ressuscité et mon règne est sans fin. Je suis le Maître et le Roi de tout l’univers.
En ce jour béni et choisi par mon Père, voici que je viens parler à mon Eglise. Vous, les hommes de l’Eglise d’aujourd’hui, venez à moi car vous tous vous souffrezSachez-le bien, je suis le Christ, le Divin Fils et je le serai pour toujours. Qu’avez-vous à prendre tant de temps pour le dis­cernement au point que moi, votre Créateur, je suis à en avoir assez. Assez vos discernements, vous perdez trop de temps, venez à moi.
Soyez dans la crainte hommes de l’Eglise car les derniers temps approchent.
Je suis l’arbre et vous les branches. Comment la branche prétendrait-elle savoir le procédé par lequel l’arbre s’est planté, a enfon­cé ses racines en terre, a poussé des feuilles jusqu’à ce qu’elle surgis­se ?
Vous etes ainsi, hommes de I’EgIise.
Eglise d’aujourd’hui prenez garde, car vous ne pouvez pas comprendre la profondeur du mystère du Père et du Fils Nous sommes l’arbre et ses racines, vous n’êtes que les branches.
Venez tous en mon sein. Voici que Dieu votre Père, qui est mon Père aussi, m’envoie vous porter ce message. Assez maintenant vos discer­nements. Il est temps que vous mettiez en pratique tout ce que Dieu mon Père m’envoie vous porter comme message. Propagez cette Bonne Nouvelle, que tous ces messages soient répandus dans le monde entier en toutes sortes de langues. Afin que tout mon peuple entende la Bonne Nouvelle. Car, béni soit le nom de mon Père, lui qui a promis à ce monde son dernier secours, voici qu’il vient de vous l’ap­porter dans ce pays des hommes intègres.
Puisque vous l’avez reçu partagez-le au monde qui en a faim et Soif. Et surtout à la France, car la France’ est la Fille Aînée de l’Eglise. La France détient le monde.
“Je viens à vous, vous étant mes amis, vous faire l’annonce ~, dit mon Père. Allez vers I’Eglise, il est temps que vous disiez la vérité avant qu’il ne soit trop tard. Allez vers vos confrères, dites-leur ce qu’il faut leur dire et par la puissance de ma main droite je me manifesterai. Il est temps que je vienne renouveler ta face de mon Eglise il est temps que je vienne, il est temps que je vienne, il est temps que je vienne, et je me manifesterai.”
Je suis le Christ-Roi, le Christ ressuscité d’entre les morts.
 
 
Vendredi 3 ao0t 2001 Résidence Saint Victor
 
La Sainte Vierge:
La paix soit avec vous, mes enfants. Mes enfants, réjouissez-vous sans fin, vous que Dieu votre Père a tant aimés et qu’il a choisis pour que vous transmettiez sa Bonne Nouvelle au monde par la France. La France est le cœur de Dieu votre Père. La France représente son cœur et si la France se déroute, c’est le monde entier qui est en train de s’effondrer.
Réjouissez-vous sans fin car Dieu votre Père vous aime. Voilà pour­quoi il a fait de vous ses guerriers, ses derniers élus qu’il a promis de choisir et leur confier se mission qui est le dernier secours qu’il avait pro­mis au monde entier. Mais ce secours passera par la France pour être révélé au monde entier. <...)
“Amen, amen, amen, l’heure de la dernière cloche a sonné annonçant le combat. Mais plus jamais, plus jamais, plus jamais vous ne serez troublés par le roi des malins, vous étant mes élus, mais toute l’Eglise sera secouée jusqu’en son sein. Le monde entier sera troublé et l'heure a sonné pour cela. C’est pour cela je demande à ce que la France soit consacrée, ainsi que l’Amérique, la Côte d’ivoire, le Burkina dont j’ai fait ma résidence et où j’ai déversé mes dernières grâces qui sont le secours que j’avais promis autrefois à mon peuple pour la fin des temps’
 
Mercredi 19 Septembre 2001
Abidjan Côte d’ivoire
Le Seigneur:
A toi la France, je te demande ceci souviens-toi de ton Baptême et reviens en mon sein, car tu es en train de t’exposer au danger en M'excitant à la colère, en même temps tu entraînes l’univers en te menant dans une fosse d’où il ne pourra plus se tirer ; ainsi tu déroutes mon peuple. Tu es mon cœur, alors souviens-toi de moi et reviens on mon sein avant qu’il ne soit trop tard, car le temps qui te reste est très peu pour te racheter. Mon cœur saigne à te voir sombrer dans les ténèbres, je souffre, je souffre, je souffre. Pour apaiser ma colère, choi­sis-toi un jour qui sera pour toi un jour d’action de grâces pour moi qui suis ton Dieu, et en même temps te souvenir de ton Baptême car de grands événements graves s’annoncent. C’est le renouvellement de mon Eglise ainsi que la purification. Alors mets-toi à l’abri avant qu’il ne soit trop tard.
 
 
Souviens toi que tu es ma Fille bien-aimée, car tu es la Fille Aînée de Jérusalem.
C’est moi le Dieu d'Israël ton Seigneur et ton Dieu qui te parle.
 
Bobo-DIouIasso, 29 Décembre 2001
 
Le Christ
“Mon cœur de Père saigne, dit le Père de sa demeure sainte, on voyant mon cœur qui est toi, la France, ma Fille Bien-aimée. te retour­ner contre mes lois. Je souffre, je souffre, je souffre de te voir toi, la France, ma Fille Bien-aimée de te voir dans cet état.
Je n’en peux plus, de jour on jour mes membres s’alourdissent en te voyant dérouter mon peuple qui est ce monde d'aujourd'hui. Ô ! Toi, la France que j’aime tant, reviens à Moi qui suis ton Père, reviens au berceau et souviens-toi de ton Baptême car l’heure a sonné annonçant le jour de ta purification Rachète-toi, ma Fille Bien-aimée car je souffre et je ne tolère pas de te voir ainsi. Impose-toi un jeûne et reviens à Moi qui suis ton Souverain Maître de toujours. Ô toi la France que j’ai tant aimée, ô ma Fille Bien-aimée, Fille Aînée de l’Eglise. je te demande de te souve­nir de ton baptême avant qu’il ne soit trop tard.
C’est Moi le Dieu lsraêl, c’est Moi le Dieu du Mont Horeb, le Dieu du Mont Sinaï, France, souviens-toi de ton Baptême pendant qu’il est temps.”
 
Le Père René: Dans les prières tirées des révélations commina -ntoires on remarque cette phrase avant qu’il ne soit trop tard ~. Cela sonne comme un signal d’alarme de la part de Dieu et de la Vierge Marie À notre intention écouterons-nous ou dédaignerons-nous ces avertissements ?
Saurons-Nous ?
En Afrique autant qu’en Europe, alors que nous sommes saturés d’informations plus ou moins orientées de la radio et de la télévision, alors que la publicité de notre civilisation mercantile ne s’adresse qu’à notre appétit de jouissance, saurons nous retenir l'essentiel de ce livre de Messages?
Saurons-nous accueillir avec un grand Respect les répétitions de JÉSUS et de MARIE qui veulent forcer notre attention et s’imprimer dans nos mémoires “Je vous aime”, répété 185 fois sous cette forme preci­se, et 471 fois sous toutes les formes possibles. Saurons-nous com­prendre que JESUS et MARIE déclinent Leur identité sous tous les vocables connus de la catholicité pour nous convaincre de l’authenticité de ces Messages?
_________
 
Saurons-nous comprendre que JÉSUS et MARIE S’adressent au monde entier, mais d’abord aux Africains qui, pour des raisons écono­miques, se trouvent privés de cette littérature surnaturelle ? Et donc, que ce sont les vérités essentielles de l'Evangile qui sont rappelées ici, dans un français "africain" parfois, et parfois dans la langue du pays.
Saurons-nous reconnaître, dans le refus d’une partie du Clergé, comme dans les épreuves subies et supportées par Marie Rose, par sa famille d’adoption, par Monseigneur Guirma qui a eu le courage de reconnaître vraies les apparitions, la pierre de touche de leur authenticité ? La colline de Yagma était privée d’eau malgré des forages infruc­tueux, des enfants prient et scandent, sur l’air des “lampions” de l’eau, de l’eau, et l'eau jaillit enfin, comme au pied de la Grotte de Lourdes!
Saurons-nous comprendre pourquoi JÉSUS et MARIE ont choisi Marie Rose dont la culture livresque est rudimentaire “Parce qu’un jour, “on” accusera sa famille d’adoption de “fabriquer» ces Messages ; or la culture de Sœur Marie Blanche, du Père René et surtout de Monseigneur Guirma, est telle que des textes, s’ils avaient été préparés par eux, auraient ou une expression très reconnaissable.
Ici, JÉSUS et MARIE S’adressent d’abord aux Africains dont beau­coup sont affrontés aux tentations de l’islam polygame, dans un langa­ge simple et accessible à tous. Mais les Européens, même catholiques, ne sont-ils pas affrontés à la tentation de la boulimie sexuelle?
Dans un langage simple... et parfois confus ? Confus, en direction du Clergé et des laïcs qui se pensent intelligents, pour tester” leur aptitude à la réflexion “Il est ressuscité d’entre les morts, et voilà qu’il vous précède on Galilée, c’est là que vous Le verrez” (Matt 28, 7) et le soir du Dimanche de Pâques, JÉSUS Se montre aux Apôtres réunis au Cénacle
de Jérusalem JÉSUS aime piéger notre prétention à juger
 
Au Burkina
le Dame du Ciel et Son Fils
vous visitent et nous parlent
 
Edité par les éditions du Parvis (Ch- 1648 Hauteville, Suisse) le livre sera disponible à partir de début Juin prochain, au prix de 22 Euros (plus 4 Euros de frais d’envoi postal), quel que soit le nombre de livres commandés).


Dernière édition par Hercule le Mar 20 Avr 2021 - 10:18, édité 2 fois

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 1:37

Les interventions de la Dame de Yagma-Louda 
dans les graves événements du monde, 
Amérique 11 septembre 2001, 
France et Côte d’Ivoire 19 septembre 2002, 6 novembre 2004.


D’abord les événements actuels.
J’ai cité ces trois pays parce que la place manque pour envisager tout. Autrement le Burkina est aussi concerné. Mais à l’occasion des événements actuels et du dixième anniversaire de la reconnaissance des “ Visites de la Dame du Ciel et de son Fils au Burkina ”, les autorités étatiques et ecclésiales recevront encore en rappel les messages déjà reçus.
Les graves événements du monde, depuis 1917 il y en a eu, mais actuellement ceux qui nous frappent ici surtout, et occupent l’actualité sont la réélection de Georges Bush à la présidence des Etats-Unis et la crise en Côte d’Ivoire. La réélection de Georges Bush  après une bataille politique démocratique exemplaire pour le monde entier et surtout pour nous les Africains, se joue sur un fond de graves problèmes mondiaux, dans un évident sursaut d’un peuple mûr dont les motifs de choix sont évidents. 
Un grave événement pour nous, dans la sous région, c’est la brusque reprise des hostilités et des troubles en Côte d’Ivoire avec ce nouveau bain de sang et ces molestassions dont la nature et les causes auraient besoin d’une analyse importante pour la fraternité communautaire de la sous région. Problème interne devenu international touchant surtout la France, la Côte d’Ivoire, le Burkina et le Mali.
La commémoration, en son dixième anniversaire, du génocide rwandais de 1994 est bien celle d’un grave événement. Et il ne faut pas oublier que le 9 novembre c’est le quinzième anniversaire de la chute du mur de Berlin.
Les interventions de celle qui est la Dame de Yagma-Louda embrasse tous ces points. Mais, disons-le tout de suite, son regard qui avertit n’est pas le regard d’un devin qui donne des prédictions à la curiosité des hommes, c’est le regard d’une Mère qui veut écarter les hommes du chemin des catastrophes vers lesquelles ils se dirigent par leur inclination naturelle au péché. Péché contre l’homme ou péché contre Dieu et l’homme ? Cette question gît au fond des débats sur l’homme moderne et les propositions de solutions.
Qui est la Dame de Yagma-Louda ?
Mais il faut d’abord identifier cette Dame de Yagma-Louda. Elle s’est maintes fois présentée, elle n’est autre que la Personnalité céleste, connue par la foi musulmane sous le nom de Mariam ou Myriam, vierge mère de Nâbi Issa. Pour la foi chrétienne c’est Marie, mère de Jésus, pour la foi catholique, Marie est la Vierge Mère de Jésus.
Nous savons que dans le monde actuel il est beaucoup question d’apparitions de la Vierge Marie. Elle fait le tour du monde en apparaissant et en donnant des messages ou des signes tels que les larmes de sang de ses statues ici et là. Elle s’identifie en se présentant génétiquement par le même groupe sanguin partout, A positif, ou par un titre tiré d’un dogme catholique ou de l’histoire de l’Eglise ou même de la culture du pays. C’est ainsi que la Dame de Yagma-Louda fait honneur au Burkina en s’intitulant “ Reine de tout Burkîndi ”. A Kibého dans ses apparitions qui précédaient le génocide rwandais elle s’est présentée comme la Mère du Verbe, le Verbe, c’est Jésus dans le dogme catholique. La Dame de Yagma-Louda ici, chez nous, reprend nombre des titres qu’on lui reconnaît dans l’Eglise. Un peu comme nos seigneurs se donnent plusieurs noms, elle présente ses multiples titres chez nous. Elle est la Verbale Mère, c’est dans une autre tournure le titre décliné à Kibeho. Elle se dit la Dame du Mont Carmel, la montagne du prophète Elie en Israël, très célèbre dans la chrétienté qui connaît l’Ordre du Carmel et la spiritualité carmélitaine ; la Dame de Lourdes ou la Dame de l’Immaculée Conception, la Dame de Fatima, sanctuaire et lieu d’apparitions où la Vierge avait averti le monde des catastrophes qui l’ont secoué à partir de 1917, en passant par la guerre de 1939-1945 jusqu’à la chute du mur de Berlin. Ces drames furent la Russie qui a sombré dans le communisme avec les conséquences du marxisme dans le monde, et la deuxième guerre mondiale, les deux totalisant au moins cent cinquante millions de morts. Disons tout de suite que Marie transmet ses messages, non pas à des personnes prestigieuses, mais à d’humbles personnes ignorantes. La Dame de Yagma-Louda, ici, transmet ses dires à une ignorante fille sans instruction, qui ne connaît rien des événements du monde auxquels elle n’est pas branchée. Marie n’occupe pas le devant de la scène du monde où paradent les politiques, les diplomates, les chefs d’états, les armées toutes puissantes. Son monde, délibérément méconnu, est celui, mystérieux, de l’obéissance à Dieu, de la prière et de son efficacité tout aussi mystérieuse.
Le génocide rwandais.
Cette année le monde a fait la commémoration du dixième anniversaire du génocide rwandais. Dans les médias il n’a donc été nullement question des apparitions de Kibého où la Vierge Marie est apparue à des jeunes voyantes pour demander à l’Eglise et au monde la conversion en les avertissant des dangers plus ou moins proches qui menacent le globe. Dans les médias on a largement rappelé ce qui s’est passé, mais, bien entendu, il n’a pas été question de la terrible vision que la Dame du Ciel a montrée aux voyantes le 15 août 1982, présentant les effroyables scènes des tueries qui allaient se passer douze ans plus tard. Par cet avertissement et par d’autres messages la Vierge Marie, évangélisait le peuple et l’Eglise rwandaise, en les exhortant à la conversion, à l’amour de Dieu et du prochain sans discrimination et à la prière. Mais elle n’a pas été écoutée, même pas par bien des prêtres et de religieux qui se montrèrent suffisants et ainsi irresponsables. Contrairement à ce que disait une célèbre personnalité il y a quelque temps à la chaîne 5, on ne doit pas mettre parmi les causes du génocide rwandais une évangélisation à outrance, cela est absolument faux, mais au contraire une insuffisance d’évangélisation de la part des responsables de l’Eglise. La Dame du Ciel l’a vu, a perçu les dangers des idéologies politiques et racistes, elle est intervenue pour enseigner exhorter les hommes et surtout les Rwandais, ses enfants, et les préserver des catastrophes. Seulement elle n’a pas été écoutée et le génocide a eu lieu.
L’Amérique d’après le 11 septembre 2001, la Côte d’Ivoire, la France et le Burkina dans la tourmente ivoirienne.
  Le 22 juillet 2001, je ne voyais pas du tout ce qui pouvait menacer la Côte d’Ivoire, encore moins l’Amérique. Ce fut pourtant ce jour-là que nous avons reçu de la Dame de Yagma-Louda des messages de la part de Dieu les concernant pour leurs autorités et qui disaient : 
Au Burkina : “ Sans la consécration de votre pays, la paix ne pourra pas régner et le successeur de l’actuel Président ne pourra pas tenir le pouvoir et gouverner avec justice et paix ”.
A la Côte d’Ivoire : “ Il faut que la Côte d’Ivoire soit consacrée au Cœur Immaculé de Marie, car elle est à la suite de la France, sinon la paix ne pourra pas régner dans ce pays ”.
A l’Amérique : “ Que toute l’Amérique soit consacrée au Cœur Immaculée de Marie, car elle aussi est à la suite de la France et les grands événements s’annoncent pour bientôt. Je suis “ Celui qui Suis ” et Je suis ”.
Le 13 janvier 2001 un message de la part de Dieu donnait cet avertissement aux puissances du monde en disant :
“ Je suis le Seigneur qui demeurera le seul Juge de ce monde, je suis le Dieu qui gouverne le ciel et la terre, je suis le Créateur de tout l’univers. Même si les puissances de ce monde veulent croire qu’elles ont atteint mon niveau, ma hauteur, je demeure toujours le seul et unique Dieu tout-puissant et créateur du ciel et de la terre et roi de l’univers. Les puissances de ce monde ne m’impressionnent pas puisque tout vient de moi. Alors que j’ai donné toutes ces puissances à ces hommes pour voir ce qu’ils en feront, ils prennent ces puissances pour se comparer à moi… En moi demeure toute puissance inexplicable et pleine de mystère pour ce monde. ” Par cette affirmation il y a un avertissement que Dieu étant tout autre que l’homme, celui-ci, quelle que soit son intelligence, sa raison, doit être modeste.
Quelques années auparavant, le 15 mars 1996 un message du Seigneur déplorait la conduite du monde actuel avec cet avertissement :  “ Faîtes beaucoup attention, car la génération d’aujourd’hui ne veut plus suivre mes commandements ! Faîtes beaucoup attention, car la génération d’aujourd’hui ne veut plus suivre mes commandements ! ”
Dans ces deux messages il y a un avertissement contre l’homme moderne, grisé par la science, ses découvertes et ses possibilités, qui ne veut plus entendre parler de Dieu ou ne veut entendre sur Dieu que ce que, lui, il daigne en dire uniquement selon sa philosophie et sa science. La conséquence est que Dieu n’étant plus Créateur et Maître de l’univers on n’a pas à écouter ses commandements, encore moins à leur obéir. Or deux commandements dans la Bible sont les plus importants, l’amour de Dieu et celui du prochain et l’Evangile renchérit en parlant de l’amour même de ses ennemis et c’est Dieu qui se réserve la vengeance. La Dame du Ciel semble renchérir encore en demandant qu’on aime même ses bourreaux.
Après l’avertissement adressé le 22 juillet à la Côte d’Ivoire et à l’Amérique, la Vierge revient encore le 3 août avec un autre avertissement de Dieu s’adressant à l’Amérique, à la France, à la Côte d’Ivoire et au Burkina : “ Le monde entier sera troublé et l’heure a sonné pour cela. C’est pour cela je demande à ce que la France soit consacrée, ainsi que l’Amérique, la Côte d’Ivoire, le Burkina dont j’ai fait ma résidence et où j’ai déversé mes dernières grâces qui sont le secours que j’avais promis autrefois à mon peuple pour la fin des temps ”. Etait-ce pour éviter que le sang des ressortissants des quatre pays cités ne soient pas versé dans les événements que nous avons connus ?
Toujours est-il qu’il m’a été demandé d’acheminer ces messages aux intéressés. Mais plusieurs raisons m’ont fait traîner, d’abord comment faire parvenir ces messages aux autorités politiques et religieuses des pays indiqués et quel sérieux m’accorderont-ils ? D’autre part le calme de l’époque semblait repousser les dangers annoncés en termes voilés, à un avenir assez lointain. Je traînais ainsi lorsque le matin du 11 septembre 2001 je fus secoué, comme le monde entier, par le bombardement inédit des tours jumelles de New York. Je compris l’urgence des avertissements et fis tout pour être plus attentif à la Vierge en appelant auprès de moi à Abidjan, sa voyante pour écouter davantage les avis du Ciel comme d’ailleurs la Dame du Ciel me le demandait avant même le drame. C’est alors que les messages, les enseignements et les avertissements du 22 juillet 2001 ont été réitérés, le 19 septembre 2001 pour la France, l’Amérique, le Burkina et surtout la Côte d’Ivoire.
A la France il est demandé de se souvenir de son baptême et de revenir à sa foi car elle est en train de s’exposer au danger en excitant Dieu à la colère, entraînant en même temps, par son influence mondiale, l’univers vers une fosse d’où il ne pourra plus se tirer. Ainsi elle déroute le peuple de Dieu. Pour apaiser la colère de Dieu, qu’elle se choisisse un jour qui sera pour elle un jour d’action de grâces à son Dieu, et en même temps de souvenir de son baptême car de grands événements graves s’annoncent.
Il est évident qu’à l’heure actuelle de grandes décisions de civilisation sont prises ou en train d’être prises dans lesquelles la France est largement responsable. Mais on ne voit pas la France laïque écouter, encore moins exécuter ce qui est dit et demandé.
A l’Amérique, la première puissance du monde, voici ce qui est dit : “ A toi l’Amérique, je demande que tu te consacres au Cœur Sacré de mon Fils ainsi qu’au Cœur Immaculé de Marie Reine du Ciel et de la terre. Je suis le Seigneur Dieu, Trine et Un, en qui réside toute puissance à jamais et mon règne est sans fin. Toute vengeance m’appartient, alors à moi la vengeance. Sache que cette consécration te mettra à l’abri, car c’est la fin des temps et de graves événements s’annoncent à ton égard. Je suis le Dieu de l’impossible ”.
Ainsi donc en ce 19 septembre 2001, ce qui a été demandé, le 22 juillet et le 3 août 2001 à l’Amérique à la France, à la Côte d’Ivoire et au Burkina, est réitéré. Et tandis qu’en juillet et août on ne voyait pas poindre les grands événements, le 19 septembre 2001, il y avait huit jours que le signe, comme un coup de tonnerre, avait foudroyé New York. J’ai essayé alors d’envoyer le message à l’Amérique par l’intermédiaire d’une personne, mais j’ignore absolument si cela a abouti.
Dans le message, Dieu rappelle à l’Amérique que toute vengeance souverainement lui revient. Et cela m’inquiétait parce que je ne vois pas comment un tel message parviendrait à l’Amérique et comment l’écouterait-elle, au moment où à Washington il était question, pratiquement, de vengeance, de “ justice infinie ” lisait-on dans les communiqués, traduits pudiquement dans les médias français en “ justice illimitée ”. A la chaîne 5, dans un débat télévisé, un journaliste américain reconnaissait, il y a quelque temps, qu’il y avait de la vengeance parmi les causes de la guerre en Irak. S’il en est ainsi, il faut dire que cette vengeance coûte cher en argent et surtout en hommes des deux côtés, et la dignité de la civilisation américaine se trouve quelque peu ternie avec l’affaire des prisonniers irakiens maltraités. La vulnérabilité des responsables d’une haute civilisation marquée, par les valeurs chrétiennes, se trouve dans les principes mêmes de ces valeurs, qui ne leur permettent pas n’importe quel moyen ou action, tandis que l’adversaire peut utiliser cette situation avec beaucoup de cynisme en étant conséquent avec lui-même et soutenu secrètement par la satisfaction des rivales de la puissance en question. Le plaisir de voir les responsables américains embourbés dans le guêpier irakien se sentait dans certains médias. Mais il faut reconnaître que l’Irak est actuellement un problème mondial et la migraine de la Maison Blanche. De toutes les façons nous contemplons les graves événements qui secouent le monde à l’heure actuelle, dont personne ne peut voir le dénouement. Le problème irakien ne pouvait-il pas être évité ? La Dame du Ciel avait en tout cas sa proposition comme à Kibého au Rwanda, à Medjugorje, à Fatima et en France nombre de fois.
A la Côte d’Ivoire il est demandé qu’elle se consacre au Cœur Immaculé de Marie  puisqu’elle est mariale. Ainsi sa foi lui épargnera des grands événements qui s’annoncent. Et dans les commentaires la voyante a ajouté que le jour où la Côte d’Ivoire va faire cette consécration que ce soit dans une communion avec toutes les autres religions qui s’adresseront à Dieu dans leurs lieux de prières. Autrement dit, les responsables catholiques ont un bel exemple dans l’événement et l’esprit d’Assise suscité par le Saint Père, le Pape Jean-Paul II qui a voulu réunir toutes les religions du monde pour prier Dieu.
En ce 19 septembre 2001 le message qui a été adressé aux autorités ivoiriennes était la répétition de celui du 22 juillet qui leur demandait la même chose, autrement la paix ne règnera pas dans le pays. Je fis bonne diligence pour que les autorités ivoiriennes aient le message. Elles n’en firent rien. C’est alors que le 19 septembre 2002, jour pour jour, la guerre civile a éclaté en Côte d’Ivoire par les attaques contre les forces armées. Les messages ayant été réitérés, demandant d’exécuter la même chose si on ne veut pas que la Côte d’Ivoire disparaisse, les autorités ecclésiastiques acceptèrent de faire les prières et la consécration demandées, au début de mars 2003. Cela vient, sans doute, un peu tard, mais, du moins, pour éviter la disparition du pays. Seulement il y a que du sang a été versé, non seulement du sang ivoirien mais encore celui des ressortissants des pays voisins qui ont été, en bonne partie, massacrés et pillés sans qu’on en parle tellement. Ce sang crie vers le Ciel et réclame regret, réparation et demande de pardon pour soigner les blessures sociales nationales et sous-régionales.
Après s’être plaint, le 2 mai, des hésitations excessives de la Hiérarchie ecclésiastique qui rendent vains ses discernements qui n’aboutissent pas, et avoir promis un signe à l’Eglise le 21 mai 2003, le Ciel, toujours par la Dame du Ciel, donna un message le 22 mai 2003 pour les autorités politiques et ecclésiastiques de la Côte d’Ivoire et du Burkina. Ce message demandait, en Côte d’Ivoire, pour la réparation de tout ce qui s’est passé, trois jours de veilles et de prières pour demander pardon à Dieu pour le sang versé. Et au troisième jour, une cérémonie qui réunira les archevêques des deux pays et leurs présidents, durant laquelle, l’Archevêque d’Abidjan demanderait pardon au Président du Burkina pour le Président de la Côte d’Ivoire. La fierté ivoirienne regimbant à cela, je pris la responsabilité d’accepter que l’Archevêque demande pardon également au Président de la Côte d’Ivoire pour le Président du Burkina. Il y a que pour un observateur averti, Dieu seul dans justice accepte de voir ce que le Burkina et ses ressortissants ont pu subir au fil des années. Finalement le message proposé n’eut pas de suite. Et je signale qu’au mois de juillet 2003 il y eut à Diapaga la statue de la Vierge qui a versé des larmes de sang.
Il y eut encore d’autres messages par lesquels la Dame du Ciel apportait des propositions de prières et de jeûnes, pour l’obtention de la faveur de Dieu dans le règlement pacifique de la situation, des messages adressés aux évêques des deux pays. Qu’en a-t-il été ? A-t-on fait exactement ce qui est demandé ? Je ne le sais pas. Toujours est-il que les derniers messages datent du 15 et du 27 mai 2004. Ils disent que la paix s’annonce mais le pays risque d’être libéré par un bain de sang. Pour que le Ciel nous l’évite, ils demandent aux autorités ecclésiastiques de faire ce qui leur est demandé. Et qu’est-ce qui leur est demandé en définitive ? Que tous les vendredis des 7 mois de l’année qui restent, il y ait des veillées de prières et des messes en l’honneur de la Croix Glorieuse. Le Ciel ne demande, en fait, pas grand’chose mais il attend l’obéissance dans la modestie et l’humilité.
Nous étions au 27 mai 2004. Et pour que les Ivoiriens ne manquent aucun des vendredis des mois indiqués, je fis le sacrifice d’un voyage coûteux pour leur porter le message dès le premier juin 2004. Revenu à Ouagadougou, les renseignements que j’ai eus dans la suite me donnèrent des inquiétudes. Il est question de prières décrétées pour la paix, mais de messes en l’honneur de la Croix Glorieuse et de veillées le vendredi, il n’est pas question. C’est alors que j’ai repris et envoyé en plaquette, le 3 juillet 2004, ces messages en soulignant ce qui est demandé et en exprimant ma réelle inquiétude. J’ai essayé aussi de toucher quelques individus pour qu’ils y suppléent. Voici le dernier message daté du 22 juin 2004 qui s’adresse au Burkina et à la Côte d’Ivoire : 
“ Sachez que les temps qui s’annoncent pour le Burkina, la Côte d’Ivoire et la France, Hommes de l’Eglise d’aujourd’hui, ces temps seront durs. … S’ils font ce que demande Dieu mon Père, ils seront épargnés par ce bain de sang qui s’annonce pour bientôt.
Que l’Eglise se réveille. Je demande que l’Eglise dise chaque vendredi du mois des saintes messes à ma Croix Glorieuse, l’Eglise du Burkina en l’honneur de ma Croix Glorieuse pour détruire le trône de l’Ennemi qui s’est installé et qui veut maintenant tout détruire. …Sachez-le, détruire la Côte d’Ivoire en passant par toutes ces mésententes répandues partout et dans le Burkina et en Côte d’Ivoire, telle est le dessein de Satan. L’Ennemi veut détruire, l’Ennemi veut détruire, l’Ennemi veut détruire, et telle est sa requête…. Réveillez-vous, Hommes de l’Eglise, avant qu’il ne soit trop tard, car j’habite le silence et si j’ai quitté mon silence pour venir à vous, c’est pour vous racheter ”.
Des analyses instructives et éclairantes pourraient se faire dans tout cela mais mon attention se porte à l’accueil des hommes aux propositions du Ciel qui se situent surtout sur le plan de la foi et de la prière. Les autorités ecclésiastiques, par scepticisme ou jalousie de pouvoir en face de ces messages venant d’humbles personnes, en prennent et en laissent. Beaucoup d’évêques, et on ne parle pas de théologiens ou de ceux qui se prétendent tels, ne veulent pas paraître obéir ou avoir obéi à un message privé. Un exemple célèbre c’est la consécration de la Russie qui a mis des dizaines d’années à se faire correctement. Le message du 28 février 2004 livrait cette plainte du Christ à l’adresse des autorités de Côte d’Ivoire : “ Vous avez ignoré ce que Ma Mère est venue vous porter comme message, puisque vous l’avez fait à la hâte sans suivre ses pas. Voilà que Dieu mon Père m’envoie encore renouveler sa demande. Hommes de l’Eglise de la Côte d’Ivoire, Autorités de la Côte d’Ivoire, Dieu mon Père m’envoie vous demander de gouverner avec justice et paix ”. C’était trois semaines avant le bain de sang survenu lors des manifestations des partis d’opposition décidées pour le 25 mars 2004 que le Christ se plaint que ce qui est demandé par la Vierge Marie ne soit pas bien exécuté et il se préoccupe de la justice des Autorités de la Côte d’Ivoire. Et finalement il a été dit que la paix s’annonce mais le pays risque d’être libéré dans un bain de sang. C’est là que j’ai exprimé mon inquiétude au sujet du fait qu’on ne semble pas prendre en compte ce qui a été précisément demandé. Les hommes en prennent et en laissent et pourtant les faits historiques devraient donner à réfléchir.
Quelques rappels historiques et conclusion.
La guerre de 1914 a fait vingt millions de morts. Le 13 juillet 1917, la Vierge Marie à Fatima prédit la fin de la guerre. Mais une autre plus terrible éclatera si les hommes ne se convertissent pas. Et elle donne un signe annonciateur de cette guerre. “ Lorsque vous verrez, dit-elle, une nuit illuminée par une lumière inconnue, dit-elle, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne ”. Effectivement, dans la nuit du 25 au 26 janvier 1938, toute l’Europe fut illuminée par une aurore boréale que les journaux comme le Figaro ont relatée. Cette lumière était telle que les postiers ont pu travailler toutes lampes éteintes. Le 16 mars suivant Hitler envahissait l’Autriche par ce qu’on appelle l’anschluss que les historiens considèrent comme le début de la guerre.
Toujours le 13 juillet 1917, la Vierge Marie prédisait aux voyantes que la Russie répandrait ses erreurs dans le monde et persécutera l’Eglise. Trois mois plus tard la Russie sombrait dans la Révolution d’octobre 1917. Cependant le message promettait que Dieu mettrait fin à la persécution contre l’Eglise si le Pape et les évêques consacraient la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Mais la consécration ne fut pas faite et nous avons vu la situation de l’Eglise.
Le but affiché de l’idéologie soviétique était de faire triompher partout l’athéisme et le socialisme scientifique. La France faillit basculer tragiquement dans un régime marxiste communiste en 1947. Le 8 décembre à l’Ile Bouchard, la Vierge Marie apparut à des enfants dans une église et leur recommandait la prière pour sauver la France en danger. Les événements confirmèrent leur message, le général Leclerq disparaissait – attentat ? On ne le sait – Le parti communiste s’opposait violemment au gouvernement et distribuait des armes dans les cellules, tandis que manifestations et grèves étaient à l’ordre du jour. Une guerre civile se préparait. A l’égard des enfants le scepticisme fit place à la ferveur. Contre toute logique, la crise se dénoua, on ne voit pas ce qui a décidé, le 9 décembre 1947, Benoît Frachon à proclamer, contre l’avis de beaucoup de communistes, la cessation des grèves et des manifestations.
Le 12 octobre 1960 à l’assemblée de l’Onu, Nikita Kroustchev, le tout-puissant maître du Kremlin se conduisait de manière fantasque. Avec sa chaussure, malgré toute sa dignité de chef d’une des plus grandes puissances de la planète, il s’était mis à frapper son pupitre avec sa chaussure comme un écolier espiègle devant l’assemblée et son Président qui n’en pouvaient mais. Qu’est-ce qui lui permettait son assurance et son audace ? Et pourquoi le lendemain, 13 octobre, annulait-il une conférence de presse annoncée avec fracas et décampait-il de l’Amérique sans tambour ni trompette ? C’est que le 13 octobre 1960, un jour consacré de Fatima, avait lieu en Russie, en présence du maréchal Nédéline et de hauts dirigeants de plusieurs comités gouvernementaux, l’ultime essai d’une arme absolue qui devait rendre l’Urss maîtresse du monde. Une fusée longue distance à tête nucléaire, mue par un moteur atomique ? Or ce 13 octobre 1960, jour anniversaire de la fin des apparitions de Fatima, l’Evêque de Léiria au Portugal conviait un million de personnes à prier pour la paix du monde. Etrange coïncidence, à la fin du compte à rebours de l’ultime essai de l’arme absolue russe : explosion effroyable, bilan, plus de trois cents morts parmi lesquels le maréchal Nédéline lui-même.
Le 25 mars 1984 en la fête de l’Annonciation, Jean-Paul II avait convié les évêques pour faire la consécration des peuples de la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Moins de deux mois après la consécration que la Vierge de Fatima avait toujours demandée, le 13 mai 1984, les satellites d’observations américains enregistrèrent une fantastique explosion de l’arsenal soviétique de Severomorsk près de Mourmansk à soixante-dix kilomètres de la Norvège. Une explosion qui dura plusieurs jours et inquiéta l’Amérique et la Russie qui ont dû se rassurer mutuellement par leurs téléphones rouges. C’était la principale base de l’armada soviétique qui s’abîmait ainsi dans la mer par ce feu d’artifice qui rendait désormais inopérante la flotte soviétique. Du coup la puissance offensive de l’Urss était brisée alors que les Etats-majors de l’Ouest sur le qui-vive multipliaient les manœuvres. Après la chute du communisme les archives secrètes révélèrent en effet que l’Urss se préparait à envahir l’Europe et la France en fin 1984.
Cinq ans avant l’écroulement du mur de Berlin et la liquidation de l’Urss, la Vierge Marie à Medjugorje prédisait que le communisme soviétique tomberait d’une manière banale qui nous étonnera. Effectivement, après 1989 on s’est demandé comment cela est arrivé. Et les politologues réunis à la Maison Blanche par Georges Bush père, pourvus de tous les dossiers dont dispose le pouvoir et ils n’ont pas pu éluder les causes premières et décisives de la dislocation du pouvoir communiste en Russie. Ils ont eu l’impression, a dit quelqu’un, d’avoir le scénario d’un film dont il manquerait une bobine ou une cassette.
En fait la bobine et la cassette qui manque est entre les mains de l’Invisible qui a dit à Georges Bush fils : “  A toi l’Amérique, je demande que tu te consacres au Cœur Sacré de mon Fils ainsi qu’au Cœur Immaculé de Marie Reine du Ciel et de la terre. Je suis le Seigneur Dieu, Trine et Un, en qui réside toute puissance à jamais et mon règne est sans fin. Toute vengeance m’appartient, alors à moi la vengeance. Sache que cette consécration te mettra à l’abri, car c’est la fin des temps et de graves événements s’annoncent à ton égard. Je suis le Dieu de l’impossible ”. En tant qu’homme de foi qui n’hésite pas à invoquer Dieu, et personnalité sur qui ont pu s’appuyer ceux qui croient en Dieu et reconnaissent ses commandements, Georges W. Bush serait capable d’entendre cette invitation. Et non catholique mais laïc positif en sa fonction, il pourrait trouver un évêque ou un cardinal catholique pour examiner cette question et agir en conséquence après discernement. Les rois de France auraient-ils évité la disparition s’ils avaient fait la consécration ? Le monde aurait-il évité d’avoir les soviets, la guerre de 1939, l’explosion de la Yougoslavie, le génocide rwandais, si les messages de la Vierge avaient été écoutés ? Je suis persuadé que si. L’Amérique aurait-elle évité le 11 septembre 2001 pour être plus en mesure d’affronter les problèmes géopolitiques actuels selon sa responsabilité, et le 19 septembre 2002 aurait-il été épargné à la Côte d’Ivoire si elle avait écouté le message du 19 septembre 2001 ? La Côte d’Ivoire, toujours, et la France auraient-elles évité le 6 novembre 2004 si les évêques avaient accepté et exécuté ce que leur demandait le message livré à Abidjan le 15 mai 2004 ? Je pense bien qu’oui, ce message lui-même semble bien le dire : “ Si l’Eglise, a dit la Vierge, fait ce que je lui demande avec foi et qu’elle exhorte le peuple de Dieu à persévérer dans la prière, le pays sera épargné de ce bain de sang. Hommes de l’Eglise d’aujourd’hui, jusqu’où iront vos discernements, dit-il mon Fils, pendant que mon peuple est souffrant ? ” Et le 27 mai la Vierge revient encore avec cet avertissement : “ Mon fils René, sache que l’heure a sonné, dit-Il le Père, que le démon s’apprête à jouer un coup. C’est pour cela Il m’a envoyée encore renouveler la demande concernant la Côte d’Ivoire. Le démon veut détruire la Côte d’Ivoire, il veut passer par tous ces troubles actuels, la mésentente et semer la terreur. N’aie pas peur d’aller vers l’Eglise et transmettre ce message. Aie confiance en mon Cœur maternel, va et d’un cœur vaillant, dis la vérité, rien que la vérité à l’Eglise et dis-leur qu’il faut qu’ils acceptent ma demande, car elle est celle du Père. Ma demande est celle aussi du Fils ”. Quelle demande ? De toute évidence celle du 15 mai 2004, les veillées le vendredis et, qu’on le remarque, les messes les vendredis en l’honneur de la Croix Glorieuse, qui semble une référence importante. Voyant sans doute que ce qui est demandé n’est pas rempli malgré les requêtes et les avertissements réitérés et que le compte à rebours défilait c’est le Christ lui-même qui donne cet avertissement aux intéressés le 22 juin 2004 : “ La paix soit avec vous tous, mes amis. Je ne suis nul autre que le Christ Ressuscité. Hommes de l’Eglise d’aujourd’hui, je viens encore à vous pour vous demander de revoir le passé et de chercher le salut de mon peuple avant qu’il ne soit trop tard. Jusqu’où iront tous vos discernements qui n’aboutiront à rien ? Je voudrais que vous sachiez que je ne veux pas que mon peuple soit anéanti par l’Ennemi, mais qu’il soit sauvé. Je souffre, je souffre, je souffre en voyant tout ce qui s’annonce dans ce monde et qui va toucher mon peuple, tous ces malheurs qui s’annoncent. hommes de l’Eglise d’aujourd’hui, qu’attendez-vous pour vous réveiller et ramener mon peuple à moi ? Oui ! Beaucoup de mes brebis se déroutent parce qu’elles manquent d’encadrement. Sachez que le temps qui s’annoncent pour le Burkina, la Côte d’Ivoire et la France, Hommes de l’Eglise d’aujourd’hui, ces temps seront durs. La France va traverser la nuit de la foi, le Burkina et la Côte d’Ivoire traverseront aussi leur nuit de la foi à leur manière. S’ils font ce que demande Dieu mon Père, ils seront épargnés par ce bain de sang qui s’annonce pour bientôt.

Que l’Eglise se réveille. Je demande que l’Eglise dise, chaque vendredi du mois, des saintes messes à ma Croix Glorieuse, l’Eglise du Burkina en l’honneur de ma Croix Glorieuse pour détruire le trône de l’Ennemi qui s’est installé et qui veut maintenant tout détruire. Puisque les audiences ont été accordées par l’Eternel Dieu mon Père. Sachez-le, détruire la Côte d’Ivoire en passant par toutes ces mésententes répandues partout et dans le Burkina et en Côte d’Ivoire, telle est la demande de l’Adversaire. L’Ennemi veut détruire, l’Ennemi veut détruire, l’Ennemi veut détruire, et telle est sa requête en demandant l’audience à Dieu mon Père. Réveillez-vous, Hommes de l’Eglise, avant qu’il ne soit trop tard, car j’habite le silence et si j’ai quitté mon silence pour venir à vous, c’est pour vous racheter.

Je ne suis nul autre que le Dieu du Mont de l’Horeb, le Dieu d’Israël, le Dieu d’Isaac, le Dieu d’Abraham, le Dieu de Jacob. Ma Miséricorde repose sur vous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen ”.

Pour la Côte d’Ivoire, le Burkina et la France, y aurait-il possibilité d’une récupération ? La réponse appartient au Ciel et aux hommes, surtout aux Hommes de l’Eglise.
Père René Bélemsìda Guirma 


Dernière édition par Hercule le Mar 20 Avr 2021 - 10:38, édité 5 fois

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 1:38

Messages de Yagma-Louda
Année 1993

Janvier 1993
2 janvier 1993 - Résidence Saint Victor

À minuit la Vierge apparaît à Marie Rose. Elle ne parle pas. Une voix résonne, sonore, puissante, semblable à celle qui retentit aux oreilles de Moïse ou d'Elie à l'Horeb. La voix qui parle s'exprime en langue mossi, selon le génie de cette langue, et un môoré littéralement intraduisible en français. 

C'est le seigneur qui parle pour décliner ses noms à la manière d'un Dîma ou Nâaba - Roi ou Seigneur - Mossi qui décline ses noms de guerre, et dire qui Il est, Lui Dieu. Cette très belle pièce littéraire dépasse de toute évidence les possibilités culturelles de la petite voyante Marie Rose qui est née et a grandi en ville, bien loin du village, du milieu traditionnel. C'est le Seigneur, Roi Souverain du ciel et de la terre qui se manifeste et énumère ses attributs divins pour nourrir notre médiation, non pour nous terroriser, pour révéler qu'Il est un Dieu de puissance et de justice, mais aussi un Dieu patient et clément.

Ce message en môoré qui nous interpelle tous n'est qu'un prologue. La Vierge prendra la parole en français pour porter un message concernant la voyante de la part du Père, elle doit remplir une très grande mission, une mission universelle. Elle doit se préparer à remplir, et c'est Elle-même, la Vierge, qui la formera en vue de cette mission. Pour sa mission pour le salut du monde, Marie prescrit à la voyante une intercession et un jeûne de vingt jours.


La voix du Seigneur –

1
Mâam la sobog Wêndé t'ùm sûpuur la a fugbu,
La Mâm nâamâ kô zînd saab yé.
2
Mâam la saag sê n'nîidi, t'ùm sûpuur la a tâsbo,
2
La Mâm nâamâ ka tar saab yé!
3
Mâam la bug-witum, t'ùm sûpuur la a vìlsâ sê n'yìgda,
La Mâm nâamâ ka tar saab yé.
4
Mâam la tânga sê n'kul hal saag yîngri, t'ùm sûpuur la a mîuung la a sirigri,
La Mâm nâamâ ka tol n'tar saab yé.
5
Mâam la sê n'kôta la sê n'ka réeged beoogo,
La Mâm nâamâ ka tol n'tar saab yé
6
Mâam la sugr soaba sê n'kôt nêd a yélwênâ sugri
La a ka sokd'a a sê nâa n'lé mâane beoogo yé,
La Mâm nâamâ ka tar saab yé.
7
Mâam la sê m'beoonda, ti Mâm mî sê n'waté la sê n'nâ n'lébê n'wa,
Mâm Rîungâ, a ka tar saab yé.
8
Mâam la sê n'kyélémda la m'ka yaada,
Ti mâm pângâ, a yida bûmb fâa.
9
Mâam la zoanga sê n'dìt rûndâ la m'ka beoond béoog rênd yé,
Ti mâm nâamâ a ka tar saab yé
10
Mâam la tôdbeoog nôaag kyèlênga la a sîndugu,
La mâm Rîungâ, a ka tar saab yé.
11
Mâam la Sìd Wêndé sên sing'm 'bé zaamê la n'lé bé rûnnâ
La mâm Rîunga, a ka tar saab yé.
12
Mâam la sê n'tùgda la m'ka beoon fùi yé,
T'ôm mî m'sotoak sê n'nâ n'yìè soba,
La mâm Rîungâ ka tar saab yé.
13
Mâam la Sìda sê m'pukud wa sânôm, t'a nêer ka tar'a to yé,
La mâm Rîungâ ka tar saab yé.
14
Mâam la Vêenom sê m'pûkd'n'digid lika, wala Sìd sê m'pûkd'n'digid zîrumbéédo,
La mâm nâamâ, a ka tar saab yé.
15
Mâam la rûnda Wênd la béoog Wêndé,
Sê n'kôta vìim la tìlgré la a kôt fâagré,
La mâm Rîungâ a ka tar saab yé.
16
Mâam la Gomdé sê n'ka tar sîndugu
Ti mâm mî ôm sê n'yéta, la a sê n'sègèd nê ùb râmba,
Bi ùb réeg'a nêeré la nê waooré, ti bâmb la sûnoogrâmba.
17
Mâam la Rîmâ sê n'ka tar tùls wênsé la a mî bûmb fâa nê a yél-nôod la a yél-béédo,
Ti mâm ka tar to yé, la sugre ya ôm soolôm.
18
Mâam la Juifrâmb Dîmâ sê n'déega toogo sê n'nâ yìlê ti laafì wa dûniyâ,
La mâm nâ m'mâanâ bômbânâ sê n'yìked pélênsé la kôt sûur laafi.
19
Kyidm-y sûnoogo dûnirâmba, ti sê n'déng'm'mâane pînda nê yâmb yaabrâmbâ
N'Kyét'm'mâand rûnda nê yâmb mê.[/justify]


Traduction en Français :

1
Je suis le Dieu de la tempête
et ma colère est la vibration puissante du souffle,
Et mon règne n'a pas de fin.
2
Je suis la pluie tombante et ma colère est le tonnerre,
Et mon règne n'a pas de fin.
3
Je suis le brasier qui brûle et ma colère c'est les flammes qui s'envolent,
Et mon règne n'a pas de fin.
4
Je suis la montagne dont la cime touche les nues
Et ma colère est son tremblement et effondrement,
Et mon règne n'a pas de fin.
5
Je suis Celui qui donne et qui ne reprend jamais,
Et mon règne n'a pas de fin.
6
Je suis le Miséricordieux qui pardonne au pécheur ses péchés,
Sans lui demander compte des fautes qu'il commettra demain,
Et mon règne n'a pas de fin.
7
Je suis Celui qui avertit par mes paroles et mes signes
Car Je sais ce qui vient et qui viendra encore,
Et mon règne n'a pas de fin.
8
Je suis la voix qui retentit sans se fatiguer,
Car ma puissance dépasse toutes choses.
9
Je suis l'aveugle qui se nourrit aujourd'hui sans se préoccuper du lendemain,
Car mon règne n'a pas de fin.
10
Je suis le chant matinal du coq, le cri et le silence matinal du coq.
Et mon règne n'a pas de fin.
11
Je suis le Dieu de la Vérité qui était et qui est,
Et mon règne n'a pas de fin.
12
Je suis celui qui prend la route sans se préoccuper de rien
Parce que Je sais ce que sera ma route,
Et mon règne n'a pas de fin.
13
Je suis la vérité qui éclate comme l'or dont la beauté n'a pas de pareille,
Et mon règne n'a pas de fin.
14
Je suis la Lumière qui jaillit et repousse les ténèbres,
Comme la vérité éclate et chasse le mensonge,
Et mon règne n'a pas de fin.
15
Je suis le Dieu d'aujourd'hui et le Dieu de demain,
Qui donne la vie, la délivrance et le salut,
Et mon règne n'a pas de fin.
16
Je suis le Verbe qui ne se tait pas
Parce que Je sais ce que Je dis, ceux à qui il convient que Je l'adresse,
Qu'ils l'accueillent bien et avec respect
Car ils sont bienheureux
17
Je suis le Roi qui n'a pas d'intentions malveillantes
Et qui sait toutes choses, ce qu'elles ont de prometteur et de menaçant
Car Je n'ai pas de pareil et la miséricorde est mon royaume.
18
Je suis le Roi des Juifs qui a supporté la douleur pour que le monde ait la paix,1
Et Je ferai des prodiges qui étonneront et donneront la paix du coeur.
19
Réjouissez-vous, habitants de la terre,
Car les merveilles accomplies au temps de vos ancêtres s'accomplissent avec vous.
1 Oraison de la Vigile pascale.
5


Marie Rose –

Après ce dernier mot, la voix s'est tue, et la Maman a pris la parole en français.


La Sainte Vierge –

Ma fille, il est temps que je te fasse grandir dans la pureté parce que les temps, à venir te seront difficiles. Tu sais que tu as une grande mission à remplir et elle est mondiale. Je te changerai ta vie, le grand moment est venu pour toi de changer de vie afin que tout se passe comme le désire l'Éternel, le Père.

Réjouis-toi, ma fille, d'être à l'écoute de l'Éternel Dieu ton Père et remercie-Le à jamais car la mission qu'Il t'a confiée est très importante pour toi et pour ce monde d'aujourd'hui. Tu jeûneras vingt jours successifs. Les douze jours concernent la venue des grands événements de ce monde et ton entourage. Les autres concernent ta famille et la famille de ton Père conseiller qui est ta famille, et le reste, c'est pour toi. Ma fille, il faut que je te purifie, le moment est venu que tu traverses le désert comme mon Fils l'a fait quand il était sur terre. Mais ton entourage comme les gens de ta famille et celle de ton Père conseiller peuvent m'adresser toutes leurs demandes que tu déposeras sur ton sanctuaire, et à la fin de ton jeûne tu les brûleras.

Tu ne m'adresseras aucune intention, laisse-moi les lire dans ton cœur même, il faut que je te change ta vie afin de te rendre pure, pour que ce monde sache que ton Père conseiller ne s'est pas trompé. Ma fille, tu iras à Yagma, tu y cueilleras les feuilles de l'arbre que je t'indiquerai et tu les brûleras pour t'en servir durant ton jeûne, afin de résister aux tentations de ce roi des malins. Ma fille, tu informeras tous mes enfants de ce que je vais te dire :

Je veux que tous mes enfants et chacun d'entre eux trouvent des fleurs que vous me porterez, ce qui veut dire que vous me consacrez le monde et cette année qui sera une année de guerre, de lutte, de combat et de purification. Après, vous sécherez ces fleurs que vous brûlerez, tu m'en apporteras la cendre que je bénirai pour vos temps. Cette cendre guérira des malades, convertira des pécheurs, chassera le diable là où il est, donnera la paix du cœur.

C'est moi la Fille Aînée de Jérusalem, à nous revoir bientôt, comme mon Fils reviendra bientôt. Je te bénis, ainsi que ton Père conseiller et ta Sœur conseillère qui sont Constantin et Blanche, dis-leur de se réjouir car ils sont bienheureux. Ce fut cette cendre qui a guéri le prêtre de Kaya à l'article de la mort à l'infirmerie des prêtres à Saint-Camille.


3 janvier 1993 - Résidence Saint Victor

À ce rendez-vous de 0 heure, 3 janvier, la Vierge livre un bref message. Elle annonce à l'Eglise, aux hommes de notre temps ce qui adviendra. Il faut que les hommes se convertissent et se rachètent dans le peu de temps qui leur reste. Nous le savons, c'est la course aux armements, elle est condamnable. Ces armes se retourneront contre leurs auteurs. On a souvent parlé aussi de la passion et du martyre de l'Homme Noir. Il n'est pas au terme de ses épreuves. Mais Dieu lui promet le salut, Il lui envoie la Mère du Sauveur. Mais l'Homme Noir aussi doit se convertir. A la fin du message Marie se nomme Fille Aînée de Jérusalem, titre qu'elle semble affectionner, c'est son titre de noblesse et ses lettres de créance. Le Christ, Fils de David est bien l'Aîné d'une multitude de fils, et Marie Sa Mère l'Aînée d'une multitude de filles de la vraie Jérusalem qui est l’Église d'ici-bas et celle d'en haut.


La Sainte Vierge –

Ma fille, Dieu m'envoie t'annoncer ce qui se passera dans ce monde, dans peu de temps, pour l'Eglise et pour les hommes d'aujourd'hui. Convertissez-vous, hommes d'aujourd'hui, car le temps qui reste est très peu. Rachetez-vous, hommes d'aujourd'hui, en reconnaissant Dieu comme Sauveur. Les armes sophistiquées créées par ces hommes se retourneront contre eux mêmes, la vie deviendra dure, tant d'hommes périront. Hommes d'aujourd'hui, sachez que c'est ce qu'Il n'avait jamais fait qui se fera.

Dieu m'envoie chez vous, les Noirs, car Il voit l'avenir qui vous sera difficile. Il m'envoie vous sauver car le moment est venu pour vous de traverser tant de périodes difficiles qui risquent de vous faire perdre la foi. Mais, sachez, hommes d'aujourd'hui, que lui, Dieu, qui règne dans les cieux, s'est tourné vers les Noirs.

Dieu m'envoie chez vous, les Noirs, car Il voit votre avenir qui sera dur. Convertissez-vous, changez de vie, priez sans cesse, jeûnez, faîtes pénitence, veillez sans fin, car je suis venue pour vous épargner de tout ce qui va vous arriver dans peu de temps et que vous ne savez pas. C'est le Dieu de l'Innocent qui m'a envoyée. Écoutez-Le et exécutez sans retard tout ce qu'Il vous a demandé, car sa colère' et sa puissance sont sans pareilles.

C'est Moi la Fille Aînée de Jérusalem et je suis venue pour sauver mes enfants.


Marie Rose –

Après avoir dit cela, la Maman est partie.



Dernière édition par Hercule le Mar 20 Avr 2021 - 10:54, édité 6 fois

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 1:44

Février 1993


1er février 1993 - Résidence Saint Victor

Le message de ce jour a pour destinataires tous les fidèles de l'Église de Dieu répandue dans le monde entier. Transmis à Marie Rose depuis longtemps par la Vierge, il devait être rendu public seulement le 1er février 1993.

Il débute par un appel pressant à la conversion en profondeur. Dans des messages précédents la Vierge et son Fils avaient invité instamment les chrétiens en situation matrimoniale irrégulière à se mettre en règle au plus tôt « avant qu'il ne soit trop tard, et dans l'espace de miséricorde et de pardon qui nous était accordé. » Car si Dieu est miséricordieux et lent à la colère, nous ne devons pas oublier, note bien la Vierge Marie, que  la colère de Dieu est sans pareille. Il ne faut pas nous obstiner dans l'impénitence. Marie et son Fils avaient exhorté les prêtres à se montrer attentifs, accueillants et disponibles envers les personnes désireuses de régulariser leur situation comme du reste envers toutes les personnes sollicitant le baptême. L'objet du message est de rappeler, en ces termes très simples, car c'est la Mère qui parle impérativement à ses enfants pour être comprise, de l'importance et de la nécessité du sacrement de mariage comme celles de tous les autres sacrements : baptême, confirmation.

Les fidèles ne peuvent contracter d’union légitime en dehors du sacrement de mariage. Les promesses échangées devant Dieu par les deux conjoints les unissent et les engagent pour la vie, elles sont un serment irrévocable fait à Dieu Lui-même. Le message s'adresse aux hommes d'aujourd'hui, c'est à dire dans le contexte actuel et concret de ce monde moderne, un monde assoiffé de bien-être, de confort, de plaisirs, un monde de permissivité, voire d'érotisme, un monde dans lequel, sous prétexte de régulation des naissances, de planning familial, on s'attaque avec agressivité à l'institution sacrée du mariage et de la famille que le Pape Jean-Paul II ne cesse de défendre et de protéger à travers tous ses enseignements et les moyens préconisés pour la lutte et la prévention contre le S.I.D.A. Le S.I.D.A. ce mal du siècle qui sanctionne le débordement des mœurs et les infidélités conjugales.

La mentalité moderne estime inhumain qu'un homme et une femme doivent rester unis pour toujours lorsque leurs températures s'opposent et troublent quelque peu l'atmosphère familiale. La législation de tous les pays normalise en ces cas la séparation des époux et légitime une nouvelle union. Cette mentalité estime que l’Église est bien sévère, bien austère dans sa doctrine, son enseignement et sa discipline relative aux questions matrimoniales. Dans ce message, la Vierge rappelle qu'au-dessus de la "belle vie", disons de la vie de facilité et de plaisir, il y a Dieu notre Créateur, Dieu Auteur du mariage et de l'institution sacrée de la famille, et il y a aussi l’Église qui représente sur terre Dieu le Père qui lui a confié le dépôt du sacrement de mariage comme tous les autres sacrements.

Dans la mesure où les fidèles auront le sens de l'Eglise et seront pénétrés de l'importance de l’Église, dans cette mesure, ils sauront l'importance du mariage ainsi que des autres sacrements et leur accorderont effectivement tout leur crédit. Et les fidèles doivent accepter cette Église telle qu'elle est dans la vision et le prolongement de l'Incarnation : elle est divine parce qu'elle est née de Dieu par le Verbe incarné. Elle est sainte parce qu'elle détient tous les moyens et tous les instruments propres à notre salut et à notre sanctification. Mais aussi elle est humaine parce que, de la base au sommet, elle est composée d'hommes entourés de faiblesses et pécheurs, mais son humanité n'infirme en rien son autorité qui est divine. Et Marie fait remarquer que les hommes de l’Église ne sont toujours peut-être pas aussi exemplaires qu'ils devraient l'être.

Toutefois les fidèles leur doivent toujours respect et obéissance. Dans le message du 1er août 1992 elle avait rappelé qu'il fallait toujours obéir aux supérieur quels que soient leurs défauts et leur caractère. Pour ce qui nous concerne, au Burkina, ce message interpelle nos fidèles souvent mal à l'aise entre deux chaises, à cheval entre leur culture et la culture occidentale, les coutumes familiales ancestrales et traditionnelles et les exigences de l’Évangile touchant le mariage et la famille.

Le message stimule les pasteurs à la réflexion et à l'instauration d'une pastorale de la famille et du mariage. Les fidèles doivent être soigneusement instruits et préparés au mariage dans le temps des fiançailles et après la réception du sacrement il faut qu'ils soient suivis, accompagnés et soutenus par les pasteurs et toute la communauté ecclésiale dans leur vie familiale.

Le message interpelle « les fils et filles de prédilection » de la Vierge Marie, c'est à dire les prêtres, religieux et religieuses, car leur fidélité sans faille à leurs engagements sacrés et à leur consécration sont pour les époux chrétiens un soutien et un stimulant dans la fidélité à leurs serments et à leur engagement matrimonial.

Ce message très simple dans son expression et dans style est très dense et à y regarder de près très théologique. Connaître l'importance de l’Église pour connaître l'importance du mariage et des autres sacrements, qu'y a-t-il de plus théologique que cette affirmation ?


La Sainte Vierge –

Ma fille, Dieu m'envoya encore te porter ce message à l'Église pour tous ses fidèles : Hommes d'aujourd'hui, il est temps que vous changiez de vie. Il est bien vrai que la vie de ce monde d'aujourd'hui est belle, mais songez à votre Créateur, Lui qui vous aime et qui vous attend, mes enfants. Sachez-le, l'Église est si importante que j'invite tous les fidèles à se convertir et à écouter l'Église car elle représente Dieu le Père. Revoyez le passé, hommes d'aujourd'hui, et changez de vie.


Marie Rose –

Ici la Vierge explique qu'il faut exhorter les hommes à changer de vie. Elle avait déjà parlé du sacrement du mariage, elle insiste de nouveau sur ce sacrement. Elle poursuit :


La Sainte Vierge –

Dieu m'envoie vous annoncer cela afin que vous éclairiez ses fidèles, car ne connaissant pas l'importance de l'Eglise, ils ne donnent pas de l'importance aux sacrements de mariage. (Importance du mariage)


Marie Rose –

La Maman n'a pas parlé uniquement du sacrement du mariage, elle a parlé aussi du baptême, de la confirmation et de tous les autres sacrements. Mais elle a insisté sur le sacrement de mariage particulièrement. À cet endroit, la Maman a beaucoup parlé des hommes de l’Église, et elle a dit que leur vie n'était pas toujours exemplaire aujourd'hui, il est vrai, mais que cependant on doit toujours respecter les hommes de l’Église et respecter l’Église telle qu'elle est.


La Sainte Vierge –

Mes enfants, je vous invite à respecter beaucoup les hommes de l’Église et l’Église telle qu'elle est, car elle est si importante. L’Église est l'ensemble de mes fils et filles de prédilection. Hommes d'aujourd'hui, sachez que le sacrement de mariage est très important pour votre vie. Les hommes d'aujourd'hui n'en savent pas l'importance. Convertissez vous, hommes d'aujourd'hui, il est temps que vous vous instruisiez et retourniez à l’Église. Convertissez-vous changez de vie, car Dieu est lent à la colère, mais sa colère est sans pareille.

Le sacrement de mariage est si important, hommes d'aujourd'hui. Si vous déposez votre promesse à Dieu devant les hommes, vous ne devez plus renoncer à vos paroles. (Fred et Philippe) Changez de vie hommes d'aujourd'hui, car les temps à venir seront difficiles, et le temps de miséricorde qui vous reste imparti est réduit.

Je suis la Mère de Jésus, le Nazaréen. Je suis envoyée par Dieu le Père pour le salut des hommes d'aujourd'hui. J'invite tous mes enfants à se convertir et à savoir que c'est le temps de la miséricorde maintenant. Rachetez-vous, hommes d'aujourd'hui, en reconnaissant Dieu comme Sauveur et seul Créateur, et respectez son représentant qui est l’Église d'aujourd'hui. C'est Moi l'Incomparable Mère. Je suis venue pour sauver ce monde.

Marie Rose –

Concernant le mariage, la Maman a donné des explications et a insisté sur un fait : les hommes d'aujourd'hui croient qu'après s'être engagé avec Dieu, ils peuvent mettre fin à leurs engagements alors que pour Dieu rien n'est fini. A partir du jour où l'on s'est engagé dans le mariage, tout se passe comme si vous aviez orné la maison de Dieu de deux roses. Ces roses ne cessent de fleurir. Si nous renonçons à notre engagement en pensant que tout est rompu et fini dans ce monde, en réalité rien n'est rompu, rien n'est fini. Ces roses dont on a orné la maison de Dieu continuent de fleurir. Dieu n'oublie pas, Il ne rompt pas l'engagement, Il maintient. Il faut donc que ceux qui se sont engagés dans le mariage se souviennent de leur promesse et se convertissent.  

Le 6 février 1994, la Vierge et son fils à Yagma auront vis à vis du Cardinal une attitude de déférence et de respect, alors même que celui-ci était en train de contrecarrer leur dessein en niant leur présence à Yagma qui donne de l'importance à ce sanctuaire. 

La Maman ne s'oppose pas à l’Église, mais elle vient éclairer les hommes de l'Eglise. Il ne faut pas que les hommes d'aujourd'hui traitent le sacrement de mariage ainsi que les autres sacrements à la légère et se bloquent dans cette position. Une fois qu'on a fait la promesse à Dieu, on ne peut plus se rétracter, l'engagement est définitif. Car, explique la Maman, on doit donner de l'importance à Dieu, il nous faut respecter Dieu.

Le respect de la Sainte Vierge se voit dans son attitude et ses dires. Serait-ce qu'elle ne veut pas attaquer de front le laxisme qui s'est fait jour dans l’Église et s'étend ? En effet à Paris on a pu voir des concubinaires recevoir le baptême puis communier sans avoir régularisé leur situation par le sacrement devant le prêtre à l'église. Et l'on voit de plus en plus communément des divorcés remariés sans problème.


Dernière édition par Hercule le Mar 20 Avr 2021 - 22:47, édité 6 fois

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 1:48

14 Février 1993, 


25ème Anniversaire du pèlerinage national
À Notre-Dame de Yagma


En ce vingt-cinquième anniversaire de l'instauration du site marial de Yagma, l’Église du Burkina avec tous ses pasteurs célèbre, dans la ferveur, la joie et l'allégresse son troisième pèlerinage national, sous la présidence de Son Éminence Paul ZOUNGRANA. Les délégations très nombreuses des communautés chrétiennes diocésaines et les pèlerins sont venus en très grand nombre de toutes les provinces du Burkina et même du Niger. On pouvait estimer la foule à plus de 500.000 participants. La liturgie était grandiose et merveilleuse ; elle a été célébrée dans les langues principales du pays. Elle a été précédée par la récitation du rosaire méditée en français, en môoré et en dioula.
La jeune Marie Rose, membre du service d'ordre était à son poste devant le podium. Après la célébration, elle fait à son Père conseiller, le récit de l'apparition dont elle a été favorisée au cours de la célébration. 


Marie Rose –


La Maman et son Fils sont venus à Yagma aujourd'hui alors que tout le monde était là avec le Cardinal et les Évêques à prier. Ils sont arrivés, comme d'habitude, au moment où l'on commençait à réciter le chapelet. Ils sont venus du côté où l'on construit la grande église, c'est toujours de ce côté qu'ils arrivent à Yagma, ils sont venus donc du côté de l'est. Vous voyez le podium dans lequel on a célébré la messe, le podium sur le toit duquel on a mis l'inscription : Ave Maria en grosses lettres, la Maman et son Fils sont restés quelques temps au-dessus, et leurs pieds étaient recouverts de quelque chose de blanc et de brillant qui ressemble à de la neige ou au grêlon et tombait en grande quantité comme de la pluie sur la foule. C'était les grâces que la Maman et son Fils déversaient sur tous ceux qui étaient là, et ces grâces tombaient en grande quantité.
La Maman et son Fils sont descendus, et se sont placés devant le podium face à la foule qu'ils regardaient. A ce moment leurs pieds étaient nus. La Maman était à droite de son Fils qui la tenait par la main. Jésus était habillé d'un long boubou bleu, un beau bleu que je ne peux pas décrire. Son pied droit était un peu en avant et son pied gauche un peu en arrière. Sa Maman portait aussi une longue robe bleue. Le Christ tournait la tête et regardait tout le monde, à droite, devant, à gauche et il me regardait aussi. Il souriait. Son sourire et son regard étaient plein de bonté, vous ne pouvez pas vous l'imaginer. Sa Maman regardait et souriait aussi. Alors ils ont béni la foule, ils ont écarté un peu leurs bras et ils ont étendu leurs mains vers le sol en s'inclinant un peu. Ensemble ils se sont tournés à gauche, derrière, à droite et devant.
Quand la Maman était arrivée, elle avançait le pied droit en avant, son pied gauche était en arrière et elle m'a dit que cela signifiait qu'elle était à la droite de son Fils et le précède6, et que là où elle va, son Fils est là avec elle, et quand le Fils est là, le Père est là, et le Fils aussi est à la droite du Père. 


6 En effet on peut dire que les apparitions de Yagama-Louda sont les apparitions de la Sainte Vierge accompagnée de son Fils.


7 Ici c'est l'affirmation de la présence du Père du fait de la circumminsession, le Père est là où est le Fils. Plus tard elle affirmera une présence spéciale du Père à Yagma.

La Maman a dit : « Vois-tu, ma fille, ce monde n'est rien. Toute personne qui vit et respire avec le nez8 viendra ici à Yagma, et Yagma deviendra un lieu de pèlerinage international. Tout homme qui vit et respire essaiera de venir sur cette colline, cherchera à connaître cette colline. Je déverse en abondance les grâces sur les évêques, les prêtres ici présents, mon Fils et moi nous les bénissons. »


Marie Rose -


La Maman et son Fils ne faisaient que sourire et le regard du Christ était si plein d'amour. Il tournait la face tantôt à droite, tantôt à gauche pour regarder cette foule.


La Maman a dit encore :


La Sainte Vierge -
Les hommes de toutes les races et de toutes les couleurs viendront ici à Yagma, ils me loueront dans toutes sortes de langues, et je ferai un signe qui étonnera le monde. Toutes les nations tourneront leurs faces vers ce pays qui mérite cette gloire venant de Dieu le Père.


Marie Rose -
La Maman et son Fils ont gardé le silence, sont restés face à la foule jusqu'à l'homélie et regardaient toujours la foule. Après l'homélie, la Maman a donné la main à son Fils et ils sont partis par le même chemin qu'ils étaient venus. En partant, ils se sont encore retournés et ils ont regardé la foule en souriant et ils sont partis. Au moment où ils partaient, les anges se sont mis à chanter.


8 C'est un particularisme mossi, une expression mossi pour dire tout humain vivant. 


16 février 1993 - Résidence Saint Victor


Ce message donné à minuit comme d'ordinaire s'adresse aux fils et filles de prédilection que sont les prêtres, les religieux et les religieuses. C'est un message de réconfort, d'encouragement et d'espérance. Bien des fois, en effet, ces agents pastoraux et catéchètes semblent dépassés par ce qui se passe dans le monde, ce qu'ils voient, ce qu'ils entendent, les problèmes pastoraux causés par des situations de péché, le mal ambiant. Ils sont déroutés, ils doutent dans leur foi, ils sont découragés. Dieu peut-il permettre tant de mal ? Le mal et la souffrance dans le monde restent une énigme, un mystère qui dépasse infiniment nos pauvres intelligences humaines.


La Vierge lance un « sursum corda ». Que ses fils et filles de prédilection accomplissent simplement ce qui leur est demandé au milieu de ce monde, pendant qu'il en est temps : annoncer aux hommes la bonté et la miséricorde infinie de Dieu, aider les hommes à retrouver le sens de Dieu notre Créateur et Maître et à se convertir en profondeur.


La Vierge donne un message pour le Père conseiller et de la Soeur conseillère de la voyante. Elle les proclame bienheureux d'avoir accueilli la parole du Christ et s'être employés à la communiquer aux autres. Ainsi seront-ils des instruments par lesquels le Seigneur répandra son amour, son pardon et son humilité.


La Vierge donne un message pour le frère du Père conseiller et la Soeur conseillère, Joanny GUIRMA, et pour l'un de ses amis, le Docteur Philippe LORON.
Dévot de Yagma, Joanny s'est rendu en pèlerinage à Medjugorje. Il y a rencontré le Docteur LORON, dévot de la Vierge Marie, ils se sont liés d'amitié. Marie les félicite tous deux pour l'oeuvre d'apostolat qu'ils ont entreprise en venant au Burkina.
Le Docteur LORON est un neurologue au grand hôpital de la Salpêtrière à Paris. Laïc engagé, il met ses connaissances scientifiques et son avoir au service de la foi qui ne s'oppose pas à la science. Il a rencontré et testé plusieurs voyants. Il est en relation avec le Père Laurentin, mariologue spécialiste des apparitions. Il s'intéresse à Yagma où il est venu en pèlerinage. Il a donné à l'élite de Ouagadougou, les 17 et 18 février, deux conférences très appréciées sur la foi et la science, et sur les recherches scientifiques qui attestent l'authenticité du saint suaire de Turin.. Ces conférences ont été télévisées et radiodiffusées le 9 mars 1993. le Docteur LORON a donné également une conférence dans la cathédrale de Kaya le 20 février 1993. 


La Sainte Vierge -
Mes fils et filles de prédilection, il est temps que vous vous réveilliez.


Marie Rose -
La Maman s'adresse aux prêtres, religieux et religieuses. Elle me dit qu'ils ont peur et qu'ils se demandent si tout ce qui se passe dans le monde vient de Dieuvraiment. Ils se retiennent et sont dans l'attente.

La Sainte Vierge -
Mettez fin à vos doutes car les derniers temps approchent. Il est temps que vous fassiez savoir aux hommes d'aujourd'hui l'importance de Dieu dans leur vie.


Marie Rose -
La Maman me parle alors de l'importance de l'instruction religieuse, de la catéchèse et l'importance des sacrements.


La Sainte Vierge -
Hommes et Femmes de l’Église, il est temps que vous annonciez à ce monde ce que l’Éternel, Dieu le Père, m'envoie vous dire, à savoir qu'Il est plein d'amour et son amour est infini. Hommes d'aujourd'hui, convertissez-vous en reconnaissant Dieu comme Sauveur et seul Créateur, car Lui qui habite la Patience et le Silence vousattend9.
Marie Rose-
A ce moment, la Maman a beaucoup parlé. Je ne pouvais pas prendre tout ce qu'elle disait. Elle m'a expliqué comment Dieu Créateur qui habite dans la patience et le silence nous attend, il sait que tôt ou tard nous viendrons à Lui. 


La Sainte Vierge –
Heureux, hommes d’aujourd’hui, sont ceux qui écoutent la parole de mon Fils et la gardant dans leur coeur, essaient de la partager aux autres. 


Marie Rose –
Après m’avoir entretenu de l’Église, la Maman parle de mon Père conseiller et de ma Soeur conseillère et leur dit : 


La Sainte Vierge -
9 Patience et Silence, c'est la longanimité et la douceur miséricordieuse qu'Il nous demande pour notre prochain.


Heureux êtes-vous, vous tous et heureux tous ceux qui ont écouté la parole de mon Fils et, la portant dans vos coeurs, avez essayé de la partager à vos frères. Je passerai par vous et par vos proches et tous ceux qui vous entourent pour répandre l'amour, le pardon et l'humilité parmi les hommes d'aujourd'hui afin que la paix revienne dans ce monde.
Dîtes à mon fils, Joanny, de se réjouir d'avoir reçu mon message et de l'avoir porté dans son coeur jusqu'au jour qu'il se réalisera.
Qu'il se réjouisse car c'est moi qui l'ai envoyé en mission à Medjugorje. Au Docteur Philippe, mon fils bien-aimé et à Joanny GUIRMA, dîtes-leur de se réjouir car ils sont les bienheureux. Qu'ils ne doutent plus de ma présence en eux et dans leur vie, car depuis qu'ils se sont jetés dans mes bras je les porte dans mon coeur. Tout ce qu'ils sont en train de faire, c'est la volonté de l’Éternel Dieu leur Père. Qu'ils le fassent avec joie et dans l'humilité.


Marie Rose -
Ici, la Maman a insisté beaucoup sur l'humilité.


La Sainte Vierge -
Lui, Dieu, qui habite la patience et le silence vous donnera sa puissance afin de ramener ses fidèles à lui. Je suis avec vous partout là où vous êtes, donc n'ayez pas peur, mes enfants, car je vous porte dans mon coeur. Donc n'ayez pas peur, mes enfants, je suis toujours et partout avec vous.
C'est moi la Rédemptrice Mère du monde, je suis envoyée par l’Éternel Dieu le Père, Lui le Dieu d'espérance, afin que ce monde d'aujourd'hui qui se trouve dans la haine retrouve la paix.
C'est Moi la Mère du Sauveur et je suis venue pour aider mes enfants à mettre fin au règne de ce roi des malins.


Marie Rose -
La Maman aime appeler le diable le roi des malins. Elle nous dit de ne jamais prononcer le nom du diable, parce que quand nous le prononçons, il croit que nous l'honorons et que nous lui donnons de l'importance. 


La Sainte Vierge -
A nous revoir bientôt, mes enfants, comme mon Fils reviendra bientôt.

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Lumen aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 17:43

17 février 1993 - Résidence Saint Victor


Ce message recueilli le 17 février 1993 a été donné auparavant à une date qui doit rester secrète. Ce jour-là le Christ est venu avec sa Mère, explique Marie Rose, ils étaient habillés de blanc, leurs cheveux flottaient au vent, la Vierge ne portait pas de voile, elle avait seulement, au sommet de la tête, un petit linge fin. Ils ont parlé de ce qui devait arriver dans la suite des temps. Quand ils parlaient de l’Église et des hommes de l’Église, leurs vêtements étaient bleus. Lorsqu'ils parlaient du monde et de certains événements à venir, leurs vêtements étaient rouges. Le bleu ordinairement est signe d'espérance. Si Marie et le Christ rencontrent l'écoute, l'accueil et la disponibilité, leurs vêtements deviennent bleus. Dans leurs gestes et attitudes ils se conforment à la variété des cultures et des lieux.
La Vierge a expliqué à la voyante que chez les Noirs, il y a un grand sens du respect, on se respecte beaucoup les uns les autres. C'est pour cela que dans leurs apparitions le Christ et la Vierge ont des gestes semblables à ceux des Mossi, qui traduisent le respect et l'humilité. 


Marie Rose –
Message du Christ pour l’Église et pour les hommes d'aujourd'hui.


Le Seigneur –
Je ne suis nul autre que Jésus-Christ le Nazaréen, en qui on n'a pas cru quand il est venu sur terre, c'est lui qui vient annoncer son retour. Je suis l'unique Dieu consolateur et mon règne est sans fin. Mon nom est connu par ce monde d'aujourd'hui, mais il ne me connaît pas.


Marie Rose –
Le Christ insiste : le monde entend son nom, on écoute ce nom, mais on ne sait pas qui est le Christ, on ne le connaît pas. 


Le Seigneur –
Je suis le sauveur, celui à la naissance de qui les Innocents ont versé leur sang pour annoncer sa venue, celui que le monde d'aujourd'hui ne connaît pas. 


Marie Rose –
Ici le Christ a dit beaucoup de choses qui sont secrètes.


Le Seigneur –
Tu diras ce qu'il t'est permis de dire. Je suis le Sauveur, celui à la naissance de qui les Innocents ont versé leur sang pour annoncer sa venue, pour témoigner sa venue sur terre et que ce monde d'aujourd'hui ne connaît pas.


Marie Rose –
Le seigneur reparle encore de beaucoup de choses secrètes qui doivent le rester et il me dit :


Le Seigneur –
Tu diras ce que je te permets de dire.
Je suis le Sauveur, Celui qui revient parmi les hommes d'aujourd'hui pour annoncer son retour. Je suis venu sur cette terre on ne m'a pas cru, et quand je l'ai quittée pour aller ver Celui qui m'a envoyé, on a su qui j'étais. Sachez qu'il en sera de même pour mon retour.


Marie Rose –
Ensuite le Christ a donné cette prière à répandre partout, parce que c'est Lui qui l'a donnée :
Mon Dieu, ô ! Mon Dieu, mon âme a soif de ton amour.
Ne regarde pas le passé de ton serviteur ni ce qu'il fait, 
Mais garde-le dans ton amour qui est plein de miséricorde.
Aide-moi à pardonner à mes ennemis, à mes bourreaux, 
A mes malfaiteurs et à mes persécuteurs
Afin de garder mon coeur pur pour toi.
Mon Dieu, ô ! Mon Dieu, pitié pour ton serviteur
Car il n'a personne à qui il ira si ce n'est qu'à toi ;
Ton serviteur n'a d'autre refuge que toi,
Ne m'abandonne pas.
Garde-moi dans ton amour, garde-moi de tout mal :
Du mensonge, de l'orgueil et du péché de la jalousie
Qui est le péché le plus mortel,
Et libère-moi de cette belle vie d'aujourd'hui.


18 février 1993 - Résidence Saint Victor


Les temps sont difficiles. L'institution sacrée du mariage et de la Famille est fortement attaquée. Les enfants sont les biens du foyer, la richesse et la joie de la famille. Mais combien les âmes des enfants sont-elles exposées dans l'ambiance délétère du monde d'aujourd'hui où les enfants et les jeunes sont davantage sous l'influence du monde extérieur, du monde écolier et estudiantin que sous l'influence de la famille. Parents et les familles naturelles et ecclésiales ont aujourd'hui une tâche bien lourde et bien délicate. L'éducation des enfants s'avère plus difficile aujourd'hui qu'hier. Cependant que les familles chrétiennes prennent courage et s'acquittent du mieux qu'elles peuvent de leur tâche d'éducatrices.


La Vierge Marie, Mère du Christ, met sur les lèvres des parents et des éducateurs cette belle prière :
Prière pour les enfants
Seigneur, voici que nous avons eu,
Comme fruit d'amour et du mariage, les enfants
(On peut citer leurs noms).
Aie pitié d'eux, toi qui as un coeur de Père.
Regarde-les avec un coeur de père.
Tourne leurs faces vers toi.
Fais que leurs pensées, leurs actes te ressemblent,
O Seigneur mon Dieu, toi qui es plein d'amour,
Et fais qu'ils te servent dans leur vie. Amen !
Prière pour tous les enfants de la Mère du Ciel
Tous les baptisés, et aussi les hommes objets de la bienveillance, de la
miséricorde et du salut de Dieu sont enfants de la Vierge Immaculée, Marie, Mère de Jésus le Christ-Roi, Reine du ciel, Mère et Modèle de l’Église.
Marie a pour mission d'éduquer et de conduire tous ses enfants vers le Christ
Sauveur et son Père leur Créateur qu'ils ne devraient jamais et dont ils ne devraient jamais s'éloigner au milieu des vicissitudes de cette vie. Cette prière trinitaire donnée par la Vierge Marie à la voyante implore le salut de l'humanité.
O Dieu notre Père, nous vous remercions,
Vous qui nous avez créés à votre image.
Saint soit votre Saint Nom de toujours.
Que votre nom soit béni par les sages.
Et les tout-petits qui sont vos bien-aimés.
O Jésus, Fils du Dieu Vivant,
Ayez pitié de nous et du monde entier.
Venez à nous, ne nous abandonnez pas,
Car nous n'avons personne à qui nous irions
Si ce n'est à vous, Dieu notre Sauveur et notre Dieu.
O Esprit-Saint, Don du Père et du Fils,
Soyez notre lumière à tout moment pour nous éclairer.
O Esprit-Saint, vous qui êtes le Don du père et du Fils,
Restez avec nous jusqu'à l'heure précise
Fixée par le Père pour nous de quitter ce monde.
O Marie, notre Mère, soyez remerciée à jamais.
Vous avez accepté de venir vers nous qui sommes pécheurs.
Que votre nom soit connu partout dans ce monde.
O Dieu notre père, nous vous remercions,
Vous qui avez envoyé Marie notre Mère chez nous.
Soyez remercié à jamais. Amen !

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Lumen aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Mar 20 Avr 2021 - 21:57

Vendredi 19 février 1993 - Résidence Saint Victor

Ce long message s'adresse aux deux laïcs engagés. Tout d'abord au Docteur Philippe LORON venu à Ouagadougou pour mettre sa science au service de la foi et témoigner du Christ auprès de notre élite intellectuelle, ainsi qu'à son ami Joanny GUIRMA qui lui a fait connaître Kaya. A travers leurs personnes ce message s'adresse à tous les laïcs qui ne doivent pas avoir peur de se compromettre et de s'engager, car l'enjeu est de taille. Il s'agit du combat dramatique engagé entre Satan et le Christ, et tous les baptisés sont engagés dans la même lutte. Et il ne leur faudrait pas sous-estimer la puissance de l'adversaire, il est un ange déchu, il est vrai, mais tout de même un ange, un fils qui a tant reçu du Père. Malgré sa désobéissance le Père ne lui a pas retiré toute sa puissance. Le Seigneur dans ce message ne cesse de nous mettre en garde contre les artifices et la stratégie subtile de Satan.
Nous est rappelée ici la doctrine du Corps Mystique qui fait que le chrétien est un autre Christ. Aussi tout baptisé doit-il se comporter et se conduire comme le Christ. Tout Baptisé comme le Christ, est soumis à l'épreuve de la tentation.
Le secours de la grâce nous est assuré à condition que nous priions et recourions à la médiation de la Vierge Marie, et le Seigneur lui-même, face au tentateur, se tient aux côtés des siens. Des moyens puissants sont mis à notre disposition, nous rappelle le Seigneur, ce sont les sacramentaux : eau bénite, huile bénite, cendre bénite, objets bénis, croix, chapelets, médailles et notamment la Médaille miraculeuse que le Seigneur recommande particulièrement.
Les pasteurs parlent-ils à leurs fidèles de la valeur des sacramentaux ? Les esprits modernes et cartésiens sourient devant ces objets. Pourtant ils recourront volontiers aux cartomanciennes et diseuses de bonnes aventures, devins, devineresses, tandis que nos chrétiens africains auront recours au gris-gris et talismans au détriment de leur foi. Il nous est rappelé aussi combien dans l'Eglise le Pape est cher au Coeur de la Vierge Marie comme à celui de son Fils. Persécuter le Pape, Vicaire du Christ sur terre, c'est transpercer le Coeur de la Mère de Jésus.
Contrairement à ce que l’Église nous enseigne au catéchisme concernant les bons et les mauvais anges ou démons, et contrairement à ce que les saints Evangiles nous rapportent sur le Christ tenté au désert par Satan et expulsant les démons du corps des possédés, il se trouve des théologiens qui dans leur dialectique nient l'existence des démons en tant que tels. Ils soutiennent que lorsqu'on parle du démon ce n'est qu'un genre littéraire pour personnifier le mal. Quelque grands qu'ils puissent être dans l'opinion, ces théologiens se montrent de petits esprits, s'écartent de la vraie foi, induisent les fidèles dans l’erreur et sont par là même les agents du démon dont parlent certains autres messages.
Le Christ nous informe que le démon a ses agents chargés de lui recruter des sujets. Sa hargne et sa méchanceté sont d'autant plus grandes que son règne tire à sa fin, il existe un empire démoniaque avec ses sujets et ses agents. Et nous savons que la franc-maçonnerie et le spiritisme sont l’Église de Satan.
Il nous faut un peu d'humilité pour reconnaître qu'il y des réalités métaphysiques et surnaturelles qui surpassent notre entendement. « La toute minuscule fourmi ne peut rien comprendre aux va et vient et aux agissements de l'éléphant gigantesque », dit un proverbe africain. Les hommes ne s'en doutent pas, le diable existe bel et bien et il est très actif. Nous ne pesons pas bien lourd à côté de lui, il nous tient à l'oeil et nous épie, il se trouve à l'intérieur de l’Église pour détruire et pour perdre…

10 Un livre qui donne un témoignage sur ce sujet est le témoignage d'Emmanuel ENI "Délivré des puissances des ténèbres" Editions Parole de Vie B.P. 3 - F 30920 - CODOGNAN CCP 69711 Montpellier.

Le présent message du Seigneur nous en dit long sur l'action du démon, sa stratégie sournoise. Il cherche par tous les moyens à nous détourner de Dieu et du Seigneur et de la véritable Église.
Le Christ apparaît avec sa Mère à l'heure habituelle. Ils étaient tous les deux habillés en bleu, couleur d'espérance. En effet si nous écoutons les conseils et les prescriptions du Seigneur, nous serons libérés de ce qui doit nous arriver. Le Christ avait en main un linge semblable à un foulard, insigne de la protection qu'il porte à tous ceux qui sont siens.
La petite Marie Rose à qui le Seigneur, dans cette apparition, montre la Médaille miraculeuse ignore tout de l'histoire de sainte Catherine LABOURE et de la rue du Bac à Paris.

Marie Rose -
Ce message a été donné le vendredi 19 février 1993 par le Seigneur et la Maman pour Philippe LORON.

La Sainte Vierge -
Mes enfants, étant dit que vous avez mis toute votre confiance en mon Fils pour faire la volonté du Père et témoigner de lui, vous devez être stricts. 

Marie Rose -
La Maman a appuyé sur le mot strict.

La Sainte Vierge -
Rappelez-vous ce que je vous disais dès le début. Le monde d'aujourd'hui est très méchant, mes enfants, c'est pour cela que vous devez être stricts afin de donner le bon exemple à ceux qui vous entourent, car beaucoup sont en route et c'est à vous de leur montrer le chemin le plus court qui mène à Dieu et leur faire mieux connaître mon Fils. 

Marie Rose-
Ici, la Maman a beaucoup parlé et je ne pouvais pas tout prendre, j'ai pris ce que j'ai pu.

La Sainte Vierge -
Je vous laisse maintenant avec mon Fils.

Le Seigneur -
Mes amis, sachez que le monde d'aujourd'hui est plein de secrets qui vous sont inconnus. Méfiez-vous beaucoup, mes amis, car ce sont les derniers temps et n'oubliez pas surtout que ce roi des malins ne vous quitte pas de vue. Étant dit, en effet, que vous êtes à moi, il erre autour de vous comme un ennemi qui tourne autour de son adversaire cherchant à l'atteindre, afin de l'éliminer pour remporter la victoire.
(cf. 1 Pierre 5, Cool

Sachez, mes amis, qu'il en est tout de même en ce qui vous concerne. Ce roi des malins est toujours à vos trousses, partout là où vous êtes, cherchant la moindre chose pour vous perturber et vous faire perdre connaissance et vous traîner chez lui.

Marie Rose -
A cet endroit le Christ a expliqué que cela ne se fait pas comme nous le croyons, par exemple quelqu'un qui assommerait une personne et l'emporterait chez lui. Le Christ m'a bien expliqué, quand le malin nous perturbe et que nous ne savons plus où nous sommes, nous nous croyons abandonnés. Et par là le malin peut nous envoyer quelque part et c'est cela qui nous amène à changer de religion en pensant qu'ainsi nous trouverons la paix, alors que nous ne la trouverons pas du tout cette paix. 

Le Seigneur -
Ce roi des malins est toujours à vos trousses partout là où vous êtes cherchant la moindre chose pour vous perturber, vous faire perdre conscience et vous entraîner chez lui et dire que c'est lui le plus fort. Alors, mes amis, ce roi des malins, sachez-le, sa puissance est plus grande que la vôtre. Sans notre puissance, il vous terrasse en un rien de temps.

Marie Rose -
Le Christ me l'a montré, vraiment le diable a une puissance que nous ne pouvons pas imaginer, et c'est une puissance qui lui vient de Dieu et Dieu est miséricordieux. Dieu ne lui ayant pas retiré la puissance qu'il lui avait donnée dès le début, le diable est toujours là avec cette même puissance, et c'est avec cette puissance qu'il agit.

Le Seigneur -
Pour cela, mes amis, méfiez-vous bien. Le malin peut passer par la nourriture pour vous capter (cf. Mt 4, 11), par la boisson, les accolades et particulièrement par les accolades à la bouche, les salutations.

Marie Rose -
Le Seigneur conseille de ne plus manger ni boire au hasard, car le diable, malin qu'il est, passe par tous les moyens pour nous avoir, par les salutations, notre manière même de nous parler entre nous. 

Le Seigneur -
Mes amis, acceptez tous ceux que j'enverrai vers vous, mais méfiez-vous, car ce malin ne vous quitte jamais de vue. Partout là où vous êtes, lui aussi y est. Il n'est pas du tout content, parce que son règne tire vers sa fin et il essaie de faire quelque chose pour se venger. Pour cela, mes amis, je vous invite à la méfiance et à la discrétion car il attend la moindre petite erreur pour vous anéantir. 

Marie Rose -
Je ne comprends pas ce que signifie anéantir.
Le Père conseiller le lui explique

Le Seigneur -
Mes amis, mes brebis à moi sont sous mon abri.

Marie Rose -
Le Christ m'a montré l’Église, et j'ai vu qu'il tenait en main comme un foulard en me disant : « Je vous protège avec cela », puis il m'explique.

Le Seigneur -
Ceux qui n'ont pas la grâce, quand ils se trompent, ils peuvent se ressaisir
parce que Dieu sait qu'ils sont dans l'ignorance. Si nous nous laissons mener à la légère par le diable, le Christ nous observe, là où nous sommes en difficulté il nous laisse à nous-même pour que nous témoignions notre foi et montrions que nous avons vraiment confiance en lui. Si nous souffrons et que nous nous rendons compte que nous nous sommes trompés, il faut accepter cette souffrance de nous être conduits à la légère.

Marie Rose -
Le Seigneur nous invite à nous méfier beaucoup. Ceux qui ont la grâce et qui débutent, le malin ne cherche pas à les attaquer. Au contraire ceux qui sont en contact direct avec Dieu, s'ils se laissent aller, ne serait-ce qu'un petit instant, il fond sur eux. Il est malin et le Christ m'a expliqué comment il peut l'imiter pour venir donner des messages.

Le Seigneur -
Mes amis, mes brebis à moi sont sous mon abri et je les protège à tout moment et on les reconnaît à leur comportement et à leurs actes. 

Marie Rose -
Le Christ, quand il était sur terre se comportait de la manière qu'il m'a montrée, et sachons-le, les hommes ne le comprenaient pas. Actuellement nous sommes à la place du Christ, nous faisons partie de son Corps et il nous invite à être comme lui, à vivre dans la simplicité tout en étant sur nos gardes. (cf. Mt 10, 16) 

Le Seigneur -
Mes amis, sachez-le diable a ses agents comme moi qui ai comme agents les Prêtres, les Soeurs, les Évêques, les Cardinaux, le Pape et les fidèles qui sont l’Église qui est mon Corps.

Marie Rose -
Ici le Christ m'a montré clairement, le malin a des agents ainsi que des adorateurs. Il y a des personnes qui se donnent à Satan en lui demandant de leur donner en retour ce qu'elles désirent. Et ces personnes en retour sont obligées de rendre au démon ce qu'il exige d'elles, et c'est du sang11.
Le malin veut ceux qui sont en contact direct avec Dieu. Et si vous vous donnez
à Satan, il vous indique les personnes que vous devez ramener vers lui. Ceux qui sont en contact direct avec Dieu, ce sont ces personnes-là que le malin veut, et il passera par les personnes qui recourent à lui pour les atteindre. J’ai compris maintenant pourquoi des jeunes qui étaient allés en consultations chez les charlatans sont venus me voir.

11 - Ce sont les sacrifices humains surtout les albinos immolés et les enfants dévorés rituellement.

Le Seigneur -
Pour cela, méfiez-vous, mes amis, car parmi ceux qui viendront vers vous et qui adorent Satan, s'il leur arrive d'être touchés par vos paroles, vos actes et qu'ils veulent se détourner de lui, Satan ne laissera pas ces personnes se passer de lui.
C’est par ces personnes qu'il passera pour vous attaquer par tous les moyens.


Marie Rose -
Les personnes qui sont touchées par nos paroles sont envoyées par le diable, et quand elles arrivent auprès de nous, elles s'aperçoivent que nous ne sommes pas ce qu'elles pensent, elles sont touchées et se convertissent d'un seul coup, mais le malin ne les quitte pas et elles, de leur côté ne se contrôlent pas. Le malin les enverra encore vers nous, alors c'est à nous de nous méfier.

Le Seigneur -
Je vais vous ôter ce linge fin qui voile vos yeux afin que vous puissiez distinguer ces personnes qui sont les agents du malin. Méfiez-vous beaucoup car il tempête partout.

Marie Rose -
Le Christ montre par là que le règne du malin tire vers sa fin et c'est pour cela qu'il s'acharne à causer des troubles. De quelque côté que l'on se tourne, le monde n'a pas la paix, et alors le monde se demande si Dieu existe. Le Christ donne une réponse à cette question.

Le Seigneur -
J'existe et mon Père existe vraiment. Si ce monde savait que nous existons vraiment il ne se donnerait plus à ce roi des malins qui promet tant de choses. Mais moi, le Dieu de patience et d'amour qui habite le silence, je laisse la liberté à qui que ce soit. Mon Père a créé le monde, je suis en lui, il est en moi et nous laissons la liberté à qui que ce soit parce que notre amour est gratuit.

Marie Rose -
Le Christ a expliqué que partout où nous partons, là où l'on vend l'amour, cet amour ne vient pas de son Père ni de lui…

Le Seigneur -
Tu n'accepteras pas d'argent et même pas de nourriture. Et si tu livres le message et qu'on t'en donne, il ne faut pas le prendre, parce que cela peut perturber tout. Ce roi des malins est entré jusqu'au sein de l’Église même. Alors, maintenant, vous, mes amis, maintenant vous les laïcs qui vous êtes engagés, il faut savoir que comme moi, vous serez tentés et malmenés par le diable. Le diable n'est pas content, là où vous passez, il faut que vous rameniez tant de monde vers moi, le Christ. Alors non ! Le diable n'est pas content.

Marie Rose -
Le Christ nous invite à l'adorer sans nous laisser aller à la tristesse, car une fois que nous avons le coeur triste, nous nous laissons aller, et le diable se croit vainqueur, il se croit le plus fort et pense qu'il a gagné. Si nous avons de la tristesse dans le coeur, le Christ nous invite à tenir bon et à l'appeler à notre secours. 

Le Seigneur -
Appelez la Maman. Quand un roi a mis au monde son fils unique et que les gens sollicitent de voir ce petit prince, ils devront passer par les gardes qui passeront par la maman pour atteindre le prince. Pour vous, c'est par prière que vous atteindrez la Maman et par son intermédiaire m'atteindrez, Moi, le Fils, qui touchera le coeur de Dieu le père pour vous.12

Marie Rose -
Le Christ m'a dit que jusqu'au sein de l’Église même le diable passe par certaines personnes pou atteindre cette Église. Même parmi les Hommes de l’Église d'aujourd'hui, il s'en trouve qui sont contre Lui. Le Christ ne leur en veut pas, mais il dit simplement que c'est à nous laïcs à l'aider à vaincre ce roi des malins afin de dévoiler les yeux de ces Hommes de L’Église, parce que, même eux ils ne se contrôlent plus, c'est l'oeuvre du malin. Une fois que le malin vous atteint, c'est fini, parce que sa puissance est grande. Comme le christ me l'a dit, il a presque le quart ou le tiers des grâces qu'il avait reçues de Dieu. Le Christ me l'a dit, il a presque le quart ou le tiers des grâces qu'il avait reçues de Dieu. Le Christ me l'a répété maintes fois, le diable est fils parce qu'il a reçu tant de son Père. Alors il faut se méfier, ne nous laissons pas à la portée de Satan parce qu'une fois que nous sommes entre ses griffes, nous n’arrivons plus à nous contrôler tels que nous sommes sans la puissance du Christ.
12 Avec Marie, dans l'Esprit Saint, par Jésus au Père.

Le Seigneur -
Le Diable est fils, parce qu'il a reçu de mon Père. Il faut se méfier, ne vous laissez pas à sa portée. Une fois qu'il vous tient vous n'arrivez plus à vous contrôler tels que vous êtes sans notre puissance.
Maintenant c'est à vous qui avez mis toute votre confiance en moi et qui êtes des laïcs engagés que je m'adresse. 

Marie Rose -
Le Christ s'adresse à tous les laïcs engagés, il veut que nous, les laïcs, nous abandonnions tout, ainsi que les pensées de ce monde. 

Le Seigneur -
Chaque fois que vous vous mettez en prière et me demandez, je ne peux rien vous refuser, parce que vous êtes mes amis et que vous êtes mes frères. Demandez-moi et vous recevrez parce que ce sont les temps de miséricorde maintenant. Et le temps des miséricordes tire vers sa fin. Rachetez-vous pendant qu'il est temps.
Sachez que par les moindres salutations, le roi des malins peut passer par cela pour vous troubler. Mais portez toujours sur vous une croix ou une médaille et en ce cas il ne se présentera pas. 

Marie Rose -
En ce moment, le Christ me fit voir ce qui suit : une grande croix lumineuse et une toute petite croix, et il m'a parlé d'une sainte qui a vu la Médaille miraculeuse. Le Christ m'a montré cette médaille, elle était brillante. Il m'a fait voir les deux faces. Il les a tournées pour que je les regarde attentivement. Le Christ m'a révélé comment la Médaille a une puissance considérable sur le démon. Le démon ne peut pas résister à cette médaille. 

Le Seigneur -
Il reste quelque chose, mes amis, que je vais vous dire : l'encens, l'eau bénite ainsi que la cendre et l'huile bénites font disparaître le malin car ils sont des sacramentaux. Et je passerai par ces sacramentaux pour le neutraliser, c'est à dire lui enlever sa puissance à ce roi des malins.
Si vous saviez comme ma Mère veillait sur vous et intercédait auprès de mon Père pour vous-mêmes, mes amis, vous n'auriez plus peur de ces hommes pour témoigner de l'existence de l’Éternel Dieu mon Père. 

Marie Rose -
Après avoir dit cela, le Christ a gardé un profond silence et je me suis trouvée dans un monde de silence, un monde plein d'espérance et de confiance parce que c'est un monde qui ne ressemble pas à notre monde et ce monde est clair, c'est comme le corps d'un Blanc, mais bien mieux que cela, parce que le corps d'un Blanc est un peu sombre par rapport à ce monde dont je parle. La couleur de ce monde ressemble à celle des murs de Jérusalem au temps du Christ, c'est un monde si clair et beau. 

Le Seigneur -
Sachez, mes amis, que nous sommes toujours à vos côtés, ma Mère et Moi, et nous ne vous quittons pas même un instant. 

Marie Rose -
Le Christ nous dit de nous mettre désormais au sérieux. Nous avons l'air de jouer. Cela ne veut pas dire que nous jouons de fait, mais nous ne comprenons pas suffisamment le sérieux des choses que nous traitons à la légère. Il nous faut beaucoup prier. Et il explique qu’il ne faut pas réciter machinalement le rosaire sans penser à ce que l'on dit.
Notre Père qui est au ciel nous invite à parler avec lui, à nous entretenir avec Lui dans nos coeurs, à nous donner à Lui13. Il attend que nous lui adressions nos supplications pour qu'Il voie que nous avons confiance en Lui, notre Père qui nous a créés. Il nous demande aussi de le remercier de temps en temps parce que nous prions la Sainte Vierge, nous prions le Christ et nous oublions notre Créateur. Dieu attend de nous, ses enfants, de simples paroles de reconnaissance et Il est content de nous entendre. 

Le Seigneur -
Étant dit que je vous ai mis au courant de toutes choses, j'irai jusqu'au bout.
Si vous vous laissez mener par le malin, ce sera difficile pour vous. Mais si vous vous méfiez de lui, et si vous essayez de lui résister et qu'il vous arrive de tomber, il est facile que je vous relève. Mais si vous vous laissez aller tout bonnement à sa suite, il vous sera difficile de revenir en arrière parce que le malin vous accaparera et il sera difficile à l’Église de vous ramener, et c'est cela aussi qui tourmentera l’Église. C'est à vous de tenir bon pour montrer à l’Église qu'elle est dans l'erreur parce que le malin a pénétré jusque dans son sein aujourd'hui.
13 Par le message du 6 janvier Epiphanie de l'année 1994, la Vierge Marie reviendra sur la révélation du Père qui est dans nos coeurs et désire que nous pensions à Lui.

Marie Rose -
Le malin sait qu'il a pénétré jusqu'au sein même de l’Église et il détient tant de témoins même du Christ. Le Christ n'est pas content. Il nous invite à lutter contre le malin.

Le Seigneur -
Du moment donc que je vous ai mis au courant, méfiez-vous, méfiez-vous, méfiez-vous beaucoup. 

Marie Rose -
Le Christ a donné une parabole.
Dans une entreprise, si l'ouvrier se trompe, c'est moins grave. Si le patron lui-même se trompe, c'est beaucoup plus grave. Alors si les gens qui viennent vers vous se trompent, le Christ peut les relever. Mais nous qui ne sommes pas dans l'ignorance, c'est différent.

Le Seigneur -
C'est Moi, Jésus-Christ, le Nazaréen. Je reviendrai bientôt et ce sont mes pas que vous entendez présentement. Je suis strict et simple, mes amis. Alors soyez stricts et simples comme moi en exécutant tout ce que je vous demande. Ayez l'oreille fine pour écouter mes conseils, mais écoutez-les simplement, mettez-les dans vos poches quand vous sortez, je veux dire qu'il faut les porter dans vos coeurs et qu'ils ne vous quittent pas.
Un roi a des gardes. Si vous étiez des rois, il vous faudrait nécessairement une garde pour que vous ne soyez pas à la portée de tout le monde. Eh bien ! c'est à vous à vous chercher des gardes et vous méfier. C'est à vous à vous chercher des policiers et des gendarmes.
N'ayez pas peur je suis avec vous, et ceux que je protège ne doivent point avoir peur d'être tentés par le malin, le Satan et d'être troublés, car moi-même j'ai été tenté par ce roi des malins quand j'étais sur terre. Et au moment où vous êtes tentés, ne croyez pas que je vous ai abandonnés. Dieu vous laisse des fois pour vous mettre à l'épreuve et pour que vous témoigniez votre foi.
C'est moi, le Christ Ressuscité. J'ai vaincu le malin et fait disparaître le mal, et au jour de mon grand retour je terrasserai à nouveau le mal et mettrai fin au règne de ce roi des malins. Les hommes d'aujourd'hui vivront cette nouvelle vie sur terre. Quand je viendrai, je mettrai fin au mal, aux maux de cette terre.

Marie Rose -
Le Christ donne des messages concernant le Pape. Il dit qu'on ne transpercera plus le Coeur de sa Mère. Ce qui veut dire que lorsqu'on persécute le Pape c'est le Coeur de sa Mère qu'on transperce. Il faut qu'on cesse de transpercer le Coeur de sa Mère, il met fin à tout cela et nous invite à nous convertir.
Le Christ n'a pas dit que le Pape actuel était le dernier pape, mais il a affirmé que l'on ne transpercera plus le coeur de sa Mère en persécutant le Pape. 

Le Seigneur -
Je ne tolère pas voir ma Mère pleurer. Vous avez des mères, vous aimez vos mères, qui supporterait de voir pleurer sa mère ? J'aime beaucoup ma Mère et je n'aime pas la voir pleurer.

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Sam 24 Avr 2021 - 9:16

Message du Ciel à Marie Rose Kaboré (Burkina) Extrait : 

Le 30 avril 1996, Marie Rose a reçu un message à transmettre au Pape par l’intermédiaire de ses Pères conseillers.
-
En voici des extraits. 

(...) Le Seigneur était dans sa colère, mais on dirait qu’une grande tristesse l’a envahi. Il ne pleure pas, «mais, dit la voix, Sa sueur lui vient de sa grande tristesse. L’appui de Rome était la France, mais la France est entrée dans les ténèbres» Et Dieu a montré dans la forme géographique de la France, une mer dans les ténèbres profondes de la nuit. Si sur cette mer on allume une bougie qu’on place en son milieu, quelle lumière cela peut-il produire sur elle? Peut-on voir cette lumière à moins d’approcher de très près? Tout est noir, obscur, tel le signe de la France. Cela veut dire que la foi de la France est morte et la gloire de Dieu n’y a plus que la lueur d’une bougie. La puissance de Dieu n’y réside plus beaucoup. Son feu n’y est plus, sa lumière n’y resplendit plus.
-
Rome sera donc attaquée, mais son appui sera l’Afrique. L’Afrique prend la relève de la France et c’est l’ qui va relever la France. La France va puiser sa force chez nous les Africains, parce que la France a perdu la foi. Dieu est allé chez eux et ils l’ont repoussé et Dieu se retourne alors vers les Noirs. Telle est la dernière minute: Dieu a voulu descendre en France parce qu’elle est la Fille aînée de l’Eglise et il n’a pas été reçu. Et Dieu est allé chez les Africains. Parce que la France a rejeté sa foi le démon a eu la force d’entrer dans son pays.

(...) Sache que cette consécration te mettra à l’abri, car c’est la fin des temps et de graves événements s’annoncent à ton égard. Je suis le Dieu de l’impossible.
-
A toi la Côte d’Ivoire, je demande que tu te consacres au Cœur Immaculé de Marie  puisque tu es mariale. Ainsi ta foi t’épargnera des grands événements qui s’annoncent concernant la fin des temps qui est l’annonce imminente du retour de mon Fils pour le renouvellement de mon Eglise et la purification de la terre.
-
A toi la Russie, j’ai demandé maintes fois que tu te consacres pour te mettre à l’abri, mais hélas! cela n’a jamais été fait comme je le demande, alors sache que tu as tout le temps pour te racheter avant qu’il ne soit trop tard. Car les grands événements annoncent le retour imminent de mon Fils qui est pour bientôt.
C’est moi le Dieu de l’espérance.
-
A la fin le Père a dit en môoré: “ Mâany rabéem dûnî-râmba tì yòolôm wakatâ kologda mê”. Ce qui se traduit: “Soyez dans la crainte, hommes d’aujourd’hui, car la fin des temps approche”.
-
A toi le Burkina, nommé autrefois la Haute-Volta, “pays des hommes intègres”, j’ai fait de toi ma demeure car les dernières grâces que j’ai promis au monde entier, qui représentent mon dernier secours pour le délivrer, résident chez toi. Nombreuses sont mes oeuvres chez toi, mais elles manquent d’encadrement. Je demande à ce que tu te consacres au Cœur Sacré de mon Fils ainsi qu’au Cœur Immaculé de Marie pour agrandir ta foi et faire mûrir enfin ce que tu as reçu de moi. Mais hélas, tu es toujours dans le doute et dans les délais de&127; &127;tes discernements qui n’aboutiront à rien. Jusqu’où et jusqu’à quand dureront les temps de tes discernements ? Le temps qui te reste est très très peu. Alors rachète-toi avant qu’il ne soit trop tard.

C’est moi le Dieu d’Israël.
-
(...) Le 22 juillet 2001, après une neuvaine adressée au Père à la demande de la Vierge Marie, dans un message le Père demande la consécration du Burkina par son Président, de la Côte d'ivoire et de l'Amérique, car:
-
«Sans la consécration de votre pays, la paix ne pourra pas régner et le successeur de l’actuel Président ne pourra pas tenir le pouvoir et gouverner avec justice et paix.
Il faut que la Côte d’Ivoire soit consacrée au Cœur Immaculé de Marie, car elle est à la suite de la France, sinon la paix ne pourra pas régner dans ce pays.
Que toute l’Amérique soit consacrée au Cœur Immaculée de Marie, car elle aussi est à la suite de la France et les grands événements s’annoncent pour bientôt. Je suis “Celui qui Suis” et Je suis.»
-
Le 3 août 2001, un mois avant le choc de New-York, la Vierge Marie donne ce message :
«Le monde entier sera troublé et l’heure a sonné pour cela. C’est pour cela je demande à ce que la France soit consacrée, ainsi que l’Amérique, la Côte d’Ivoire, le Burkina dont j’ai fait ma résidence et où j’ai déversé mes dernières grâces qui sont le secours que j’avais promis autrefois à mon peuple pour la fin des temps

(...)
 Ceci pour vous dire, mes deux amies, que vous êtes venues, l’Afrique aussi a une mission à remplir auprès de vous, les Européens mais vous aussi vous avez une mission aussi à remplir auprès des Africains en leur prouvant votre amour venant de Dieu. Etre ouvert envers l’Afrique, et l’amener aussi à connaître ce que c’est que l’amour en tant qu’étant Fille Aînée de l’Eglise, toi la France.

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Nicolas-p Sam 24 Avr 2021 - 11:15

Merci beaucoup pour ces extraits.

cela est un détail bien sûr mais quelques phrases  interrogent : 

Je cite:

"Le Père ne supporte pas que les ténèbres envahissent la France, c’est la première fois que je vois le Père Lui-même souffrir C’est le Christ qui aime souffrir "

sur le plan théologique le père peut il souffrir? 

Honnêtement je n'en sais rien mais cela interpelle. Un théologien peut il répondre ? 

Je cite encore:

"A partir d’aujourd’hui, m’a dit Jésus, appelle-moi ton ami. Tu es mon amie, Je suis ton ami Je ne puis évidemment pas m’élever à la hauteur de Dieu. mais je peux l'approcher et lui parler familièrement"

Jésus étant  vrai homme et vrai DIEU j'ai un peu de mal donc a saisir le sens de cette phrase.
depuis quand N'est il pas "au niveau" de DIEU alors qu'il est lui même DIEU?

Est ce une Erreur de retranscription, d'interprétation ou de compréhension?

On sait bien sur que les vrai mystiques ne sont pas à l'abri d'erreurs et cela ne remet pas en cause la véracité des faits pour autant.
Nicolas-p
Nicolas-p
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2120
Age : 48
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Sam 24 Avr 2021 - 14:06

Mars 1993


Mardi 23 mars - Résidence Saint Victor


En cette nuit du 23 mars la Vierge Marie se présente avec son Divin Fils.
Comme au 2 janvier 1993, une voix puissante se fit entendre tout d'abord. La Vierge s'est présentée seule et la voix qui a résonné en môoré était, sans nul doute, celle de son Fils, puisque cette voix a déclaré : « Je suis le Roi des Juifs qui a enduré la souffrance pour que le monde ait la vie ». La voix qui se fit entendre est certainement celle du Père comme au Mont Thabor, la voix du Père qui dit en français qui Il est : Il est le Dieu du Silence et Il habite la Patience. Ces mots sont lourds de signification et demandent à être médités ; il en ressort que tout enfant de Dieu, tout baptisé, devrait avoir une âme contemplative. Il faudrait nous laisser éduquer et former par le Saint-Esprit au Silence de Dieu notre Père.
Dieu se définit Silence, Il ne revendique pas d'autre demeure que la Patience.
Notre monde moderne est un monde de bruit, de dissipation, de propagande et de publicité tapageuse entretenue et nourrie par les mass média. Les hommes d'aujourd'hui sont à l'affût de nouvelles sensationnelles qu'ils s'empressent de répercuter. Assoiffés de bonheurs, ils sont impatients de jouir, de recueillir immédiatement les fruits de leur labeur et de leurs peines, de remporter le succès tout de suite. Il leur faut du rentable immédiat et c'est pourquoi ils s'agitent, se donnent du mouvement, s'activent sans prendre le temps nécessaire de la réflexion et de la prière. Ils ne savent pas attendre, endurer la souffrance, l'injure, porter la croix et pardonner, ils sont impatients de revanche et de vengeance.
Il nous faut nous convertir au silence et à la patience de Dieu. La voix du Père développe en langue môoré quel Dieu Il est : le Dieu des humbles, des doux et des pacifiques, constants et persévérants, en un mot des patients. Le Christ n'a-t-il pas dit : « In patientia vestra possidebitis animas vestras - Celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé » ? (Mt 10, 22).
Après le Père, le Fils prend la parole et livre son message. La voyante a bien observé tout l'amour et la miséricorde qui émanent de la personne du Seigneur.
Quant au contenu du message transmis par le Christ envoyé par le Père, il se rapporte à sa venue imminente, à la grande tribulation, à la grande épreuve qui ébranlera tout l'univers et précèdera l'avènement et l'instauration d'un monde nouveau et d'une terre nouvelle. Le sera une seconde création, cette fois définitive,
car le monde tel qu'il est a besoin de purification, de renouvellement, de régénération,  de re-création. Il n'y a plus de sens moral, tout est perverti, le monde a perdu sa référence à son Créateur. Les hommes agissent et se conduisent comme s'ils étaient les propriétaires de ce monde sans aucune référence à un Maître Souverain. Citons seulement deux exemples. Les expériences osées des savants et leur manipulation de la vie. L'institution divine du mariage et de la famille qu'en fait-on ? Dans les jeunes églises africaines trop de chrétiens retournent à la polygamie. Dans les pays de vieilles chrétientés, en France par exemple, il y a plus de cent mille divorces tous les ans. Dans les pays anglo-saxons, la proportion va jusqu'à deux divorces sur trois mariages. Et depuis qu'en bon nombre de pays il est admis que la femme dispose du fruit de ses entrailles comme bon lui semble, le chiffre des avortements volontaires et donc des homicides prémédités est tout simplement affolant. Et nous passons sous silence l'oppression continuelle des faibles par les forts, des pauvres par les riches, des pays sous développés par les pays nantis, des petits États par les États puissants.
Alors le Père, qui veut le salut de tous les homes, vient de nouveau vers eux par le truchement de son Fils pour les adjurer de revenir vers leur Créateur et leur Père, et de se soumettre librement à ses volontés et à ses commandements. Pour cela le Dieu Grand et Tout-Puissant qu'est le Fils, qui s'est abaissé en devenant homme, s'humilie et se fait petit, suppliant. Comme il le dit dans l'Apocalypse, il se tient à la porte et frappe sans cesse, attendant patiemment qu'on lui ouvre. Il sollicite par pitié notre conversation et celle du monde entier à laquelle nous devons travailler.

Marie Rose -
Le Christ et sa Mère se sont présentés. Une voix puissante se fait entendre, elle ne venait pas de la Mère ni de son Fils et elle disait :

La voix -
Je suis le Dieu du Silence et j'habite la Patience, car Je suis l'Incomparable !

Marie Rose -
Après avoir dit cela, la Voix a repris en môoré :

La Voix -
Mâam la Sîndug Wêndé, t'ôm doog la a Payâgdé, Tì bala Mâm ka tar to yé.
Mâam la sulg'm'mêngrâmb Wêndé, Tì sulg'm'mêng ya m soolôm.
Mâam la sûbùgsômmêngrâmb Wêndé,
Tì mâm ka mî yâgb yé la bumb fâa ya m'soolôm.
Mâam la sê n'zoéta la sên ka wênêgda gòbga la rìùtgo La sên ka gyéta poorê la taòoré,
T'ôm mîi bumb fâa sên yaa sòba, la fâa ya mâm soolôm.

Ce qui se traduit en français : Je suis le Dieu du silence et j'habite la Patience, car je suis l'Incomparable ; Je suis le Dieu des humbles, car l'humilité est mon royaume.
Je suis le Dieu des hommes doux, car je ne m'impatiente pas et toute chose m'appartient.
Je suis le coureur qui ne dévie pas de sa course ni à gauche, ni à droite, et ne porte pas ses regards ni par derrière ni par-devant, car je connais toute chose et tout m'appartient.

Marie Rose -
Lorsque la Voix a fini de parler le Christ lui-même s'approcha. Il me regarde longtemps en silence. Dans ses yeux on lisait l'amour, la miséricorde dont il est rempli.

Le Seigneur -
Je viens vers vous, hommes d'aujourd'hui, car c'est Moi, l’Éternel Père m'a envoyé. J'appelle tous mes fidèles à venir à moi avant le son de la troisième trompette qui annoncera l'arrivée des grands événements catastrophiques qui seront suivis de la grande Tribulation, une très grande Tribulation qui fera trembler le monde entier. Le monde entier sera secoué. Hommes d'aujourd'hui sachez que le monde entier sera troublé.

Marie Rose -
Le Christ me montre alors comment le monde sera troublé, et ce seracatastrophique. Il y aura des guerres, des tremblements de terre, des vengeances. Et il a expliqué que dans les pays très développés les armes vont se retourner contre ceux-là mêmes qui les ont fabriquées et partout il y aura des vengeances. 

Le Seigneur -
La terre tremblera comme elle n'avait jamais tremblé, « Car, dit le Père, il est temps que je purifie la terre ». Hommes d'aujourd'hui sachez qu'il n'y a jamais eu deux propriétaires dans un seul champ.

Marie Rose -
Le Christ s'arrêta pendant longtemps dans le silence, puis il poursuit :

Le Seigneur -
« Voici venir le jour, oui le grand jour, dit le Père, que je ferai savoir à tous mes amis vivant sur cette terre d'aujourd'hui qu'ils ont un Créateur et qu'ils doivent songer à Lui.
Je suis l'Unique Dieu Créateur. Homes d'aujourd'hui, sachez que le temps qui vous reste est très peu, car le monde nouveau s'annonce, un monde tout nouveau et beau, plein de silence, de joie et de paix. Oui c'est l'annonce de la nouvelle vie qui viendra sur cette terre dans peu de temps.
Je suis l'Unique Dieu Créateur, Je suis l'Unique Dieu Créateur, Je suis l'Unique Dieu Créateur de toutes choses, et tout m'appartient ».

Marie Rose -
C'est ainsi qu'il est écrit sur son livre d'or qu'Il n'a pas de successeur. Dieu n'a pas de successeur, Il demeurera ainsi jusqu'à l'éternité. Comme il me l'a montré une première fois, le Seigneur me montre une seconde fois le livre d'or du Créateur. 

Le Seigneur -
Hommes d'aujourd'hui, sachez que c'est l'Eternel Dieu Père qui m'a envoyé chez vous.

Marie Rose -
En cet endroit on aurait dit que le Christ suppliait tous les hommes, il disait :

Le Seigneur -
Ouvrez vos coeurs et vos yeux car je suis à la porte de tous et de chacun de vous, et je frappe. Et ce que vos yeux sont en train de voir aujourd'hui ce sont les signes de mes pas, ce qui veut dire que je suis à la porte du Ciel et j'avance de jour en jour.

Marie Rose -
C'est parce que le Seigneur avance que le monde est troublé. Les hommes doivent se rendre compte que maintenant c'est la fin des temps et il faut que les hommes se rachètent.

Le Seigneur -
Réjouissez-vous, hommes d'aujourd'hui, de ce que Dieu le Père se déplace jusqu'à venir chez vous, mais changez de vie, convertissez-vous, écoutez tout ce qu'Il vous dit et exécutez tout ce qu'Il vous demande, car il est écrit sur son livre d'or qui est la pierre blanche,, qu'il est lent à la colère, mais sa colère est sans pareille.
C'est Moi le Rédempteur, je reviendrai bientôt comme je l'annonce.


Dernière édition par Hercule le Sam 24 Avr 2021 - 17:46, édité 2 fois

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Lumen Sam 24 Avr 2021 - 14:56

@Nicolas-p  

@Marie Rose a écrit:"A partir d’aujourd’hui, m’a dit Jésus, appelle-moi ton ami. Tu es mon amie, Je suis ton ami Je ne puis évidemment pas m’élever à la hauteur de Dieu. mais je peux l'approcher et lui parler familièrement"

A mon avis je pense que le Seigneur dit : A partir d’aujourd’hui, m’a dit Jésus, appelle-moi ton ami. Tu es mon amie, Je suis ton ami

Il manque un point après ton ami.  

Marie Rose dit ensuite ce qu'elle pense :" Je ne puis évidemment pas m’élever à la hauteur de Dieu. mais je peux l'approcher et lui parler familièrement."

En effet souvent Jésus demande à ceux ou celles avec qui Il parle de l'appeler "Ami". Et nous pouvons penser que c'est tout de même impressionnant de s'adresser à Lui de cette façon car Il est notre Roi et notre Dieu.
En dialoguant avec Lui nous sommes rendus donc à Lui parler "familièrement".


Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai entendu de mon Père, je vous l'ai fait connaître. Jean 15, 15


Vous devriez lire "Lui et Moi" de Gabrielle de Bossis. j'ai posté le premier tome des 7 volumes. pour inciter les "foromeurs et visiteurs" à les lire.


https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t21355-gabrielle-bossis-lui-et-moi#202126

Lumen
Lumen
MODERATRICE
MODERATRICE

Féminin Messages : 4957
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

azais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Hercule Sam 1 Mai 2021 - 0:49

24 Mars 1993 - Résidence Saint Victor


Le message du Seigneur en son apparition du 24 mars est bref. 


Le 23 mars, le Seigneur s'était fait suppliant. Dans son apparition du 24 mars il se donne en contemplation, en spectacle douloureux dans une scène de sa Passion, écrasé par le poids de la croix et ployant sous ce fardeau, la tête couronnée d'épines, et la face ruisselante de sang. Il appelle la petite Marie Rose son amie, il implore silencieusement sa compassion et sollicite de sa part une seconde conversion pour ramener à lui les fidèles dévots de Yagma. Le spectacle a été pour la petite voyante si déchirant, si intolérable qu'elle a pleuré, crié de douleur. Et ne pouvant point porter cette souffrance, elle a appelé au téléphone son Père conseiller pour lui rendre compte
de ce qu'elle a ressenti et souffert à la vue de son Divin maître. Ce qui l'a torturée au plus profond de son être et dans toutes les cordes de sa sensibilité, c'était de voir, elle, une toute petite créature, combien chétive et pécheresse, le Seigneur Jésus tout un Dieu mendier sa compassion et sa seconde conversion. Le bref message, sans nul doute, s'adresse à chacun de nous. A travers la petite Marie Rose le Seigneur implore notre compassion et notre seconde conversion pour que soient ramenés à lui tous ses fidèles. La petite voyante a touché du doigt combien elle a coûté et combien chacun
de nous a coûté au Rédempteur qui nous a rachetés, nous pauvres pécheurs.


Marie Rose -


Ce jour-là les choses ne sont point passées comme d'habitude. Mais j'ai vécu quelque chose qui a remué mon coeur très profondément. J'ai été touchée et bouleversée à tel point que j'ai pleuré et crié de douleur.


J'ai vu le Christ portant sa croix. Sa tête était couverte d'épines et il marchait péniblement. A un certain moment il est tombé. Le sang coulait de sa face abonnement. Il avait la tête baissée. Il est tombé une deuxième fois et alors il a fixé
sur moi son regard et il m'a dit :
Le Seigneur -
Mon amie, je demande ta deuxième conversion. C'est ta conversion qui
ramènera à moi tous mes fidèles qui partaient en pèlerinage à Yagma.

Hercule
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 135
Inscription : 31/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France Empty Re: L'Appel de Yagma-Louda - Messages de Jésus à Marie-Rose Kaboré : L'Afrique au secours de la France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum