Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-10%
Le deal à ne pas rater :
-30€ sur Apple Watch SE (GPS, 40 mm)
269 € 299 €
Voir le deal

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Sam 9 Jan 2021 - 14:26

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon
le seigneur !
*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* 5414e710

Le samedi 9 janvier 2021iCal
Semaine après l’Epiphanie 3 : Samedi après l’Épiphanie:

« Je ne suis pas le Messie, je suis celui qui a été envoyé devant lui. »

LECTURES : 1 Jn. 5, 14-21 Ps. 149 Jn. 3, 22-30


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* 99504610


HOMELIE : Père Gilbert ADAM

« Après cela, Jésus se rendit en Judée, ainsi que ses disciples ; il y séjourna avec eux, et il baptisait. Jean, quant à lui, baptisait à Aïnone, près de Salim, où l’eau était abondante. On venait là pour se faire baptiser. En effet, Jean n’avait pas encore été mis en prison. Or, il y eut une discussion entre les disciples de Jean et un Juif au sujet des bains de purification.

L’Evangile nous dit que Jésus se rendit en Judée, accompagné de ses disciples et qu’il baptisait, Jean de son côté baptisait aussi. Il s’éleva alors une discussion entre les disciples de Jean et un Juif à propos de purification. Jean Baptiste éclaire le sens de son baptême, en vérité, il s’agit pour lui d’une purification. Cette purification a pour but de nous dépouiller de l’homme ancien pour nous faire mourir à nous-mêmes. Elle se distingue de toutes les ablutions religieuses traditionnelles car elle est la confirmation concrète d’un changement de vie. C’est à une relation avec Dieu toute transformée que Jean-Baptiste nous convie. Quand nous avons fait tout ce que vous avez à faire, nous n’avons fait que votre devoir. Jean Baptiste envoie ses disciples à Jésus qui est le Messie, le nouveau Moïse, le prophète attendu. « Jean, en effet, n’avait pas encore été jeté en prison. Le baptême chrétien implique un changement tellement radical qu’il est comme une nouvelle »naissance,« au point de nous changer en »hommes nouveaux."

" Ils allèrent trouver Jean et lui dirent : « Rabbi, celui qui était avec toi de l’autre côté du Jourdain, celui à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont à lui ! »

Jean répondit : " « Un homme ne peut rien s’attribuer, sinon ce qui lui est donné du Ciel. Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit : Moi, je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui.  A la zizanie qui s’introduit entre les disciples de Jésus et les disciples de Jean, il répondit : « Un homme ne peut rien recevoir, si cela ne lui a été donné du ciel. Vous-mêmes, vous m’êtes témoins que j’ai dit : « Je ne suis pas le Christ, mais je suis envoyé devant lui. »
Nous contemplons la réponse de Jean-Baptiste qu’il nous faut accueillir dans nos vies. Jean répondit : "Un homme ne peut rien s’attribuer sauf ce qu’il a reçu de ciel." Dans un retour sur nous-mêmes, nous retrouvons aussi dans nos vies la jalousie ! Nul ne peut s’attribuer la grâce de renaître à la vie divine. Ce qui est reçu du Ciel vient du ciel, aimer Dieu est un don de Dieu. Lui, qui nous a aimés sans être aimé de nous, nous a donné de l’aimer. Nous sommes devenus l’enfant tendrement chéri de notre Père des cieux, Jésus est notre Ami et l’Esprit Saint habite en nous pour nous donner la joie parfaite. Il s’agit de notre vocation qui nous unit d’une manière étonnante dans la Trinité sainte par Jésus dans l’Esprit Saint.


Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ; quant à l’ami de l’époux, il se tient là, il entend la voix de l’époux, et il en est tout joyeux. Telle est ma joie : elle est parfaite. Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue.

Jean-Baptiste dira : "L’époux est celui à qui l’épouse appartient." Notre chair humaine a été épousée par Dieu, notre cœur humain peut battre au rythme de Dieu. L’important n’est pas ce que nous faisons, mais ce que Jésus fait en nous. Notre joie grandira au fur et à mesure que notre "moi" disparaitra et que la présence de l’Époux dans nos cœurs augmentera. Le Chemin de la sainteté est d’approfondir en nous l’humilité. Il nous faut avant tout être accordé au mystère du Dieu de Paix. C’est la volonté de Dieu que nous grandissions « dans le Fils unique. » Ce Fils unique ne fait qu’un avec le Père, il est le resplendissement de sa gloire, de son amour. Nous demandons au Père de devenir pour lui de « nouvelles créatures, » des enfants bien aimés. Que Dieu travaille en nous pour que nous devenions à l’image de Jésus, des artisans de paix. La volonté du Père est amour, elle est paix et joie. Elle est aussi justice, équité, charité. Avec Jésus, nous voulons travailler pour la vérité et la justice, nous mettre au service des peuples pour plus de bonté.

Nous demandons la grâce que notre vie soit dans l’humilité et la douceur.






*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d



*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_13

http://www.pere-gilbert-adam.org



Dernière édition par Lumen le Ven 15 Jan 2021 - 15:17, édité 2 fois (Raison : Rajout au titre)
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Sam 9 Jan 2021 - 15:17

« Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux…» Saint Jean (3,22-30)

Père Jean-Jacques DUTEN




COMME JÉSUS TU ÉCLIPSERAS TOUT…?

Homélie de samedi 9 Janvier 2021: Jn 3, 22-30


Le Livre du Ciel :

Et toi, viens dans ma Volonté et vis en elle ; que la terre ne soit plus ta demeure mais uniquement moi ; ainsi, tu seras totalement en sécurité. Ma Volonté a le pouvoir de rendre l’âme transparente et, quand elle l’est, tout ce que je fais rayonne en elle. Si je pense, ma pensée rayonne en son esprit et y devient lumière et, en tant que lumière, sa pensée rayonne en la mienne. Si je regarde, parle, aime, etc. comme autant de lumières, ces actes rayonnent en l’âme et, de là, en moi. Ainsi, nous nous illuminons l’un l’autre continuellement, nous sommes en perpé- tuelle communication d’amour réciproque.

«De plus, comme je suis partout, le rayonnement des âmes vivant dans ma Volonté m’atteint au Ciel, sur la terre, dans l’hostie sacra- mentelle et dans le cœur des créatures. Partout et toujours, je leur donne ma lumière et elles me retournent cette lumière ; je leur donne de l’amour et elles me donnent de l’amour. Elles sont mes demeures terrestres où je me réfugie pour échapper à la nausée que me donnent les autres créatures.

«Oh ! comme il est beau de vivre dans ma Volonté ! Cela me plaît tellement que, dans les générations futures, je ferai disparaître toutes les autres formes de sainteté, quelles que soient leurs vertus. Je provoquerai la sainteté dans ma Volonté qui n’est pas une sainteté humaine, mais une sainteté divine. Cette sainteté sera si haute que, comme des soleils, les âmes qui la vivront éclipseront les étoiles qu’étaient les saints des générations passées. C’est pourquoi je veux purifier la terre : elle est indigne de ces prodiges.»


Vol 12, 20 novembre 1917


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fdisciples-amoureux-missionnaires.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F01%2Fimage-7-1024x768

« Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux […] Ainsi la créature qui vit dans notre Vouloir forme le nouveau, le vrai et véritable mariage avec l’Être suprême…»

« Le vouloir humain et le divin Vouloir s’embrassent continuellement, ils fusionnent, Dieu développe sa vie dans la créature et la créature développe sa vie en Dieu. De plus, pour celle qui vit dans ma Volonté, il n’est rien se rapportant à mon Fiat sur quoi la créature n’acquière ses droits. Un droit sur notre Être divin, un droit sur sa céleste Mère, sur les Anges, les Saints, un droit sur le ciel, le soleil, toute la Création. Et Dieu, la Vierge et tous les autres acquièrent un droit sur la créature. C’est ce qui arrive lorsque deux jeunes époux s’unissent par un lien indissoluble, que les deux parties acquièrent un droit sur leur personne et sur tout ce qui les concerne toutes deux. C’est un droit que personne ne peut leur enlever.

Ainsi la créature qui vit dans notre Vouloir forme le nouveau, le vrai et véritable mariage avec l’Être suprême, et un mariage se trouve ainsi formé avec tout ce qui lui appartient. Oh ! comme il est beau de voir cette créature mariée à tous ; elle est la chérie, la bien-aimée de tous et c’est avec raison que tous l’aiment, l’espèrent et languissent après sa compagnie. Et elles les aiment tous et donne à tous un droit sur elle. Et la nouvelle et longue relation qu’elle a acquise avec son Créateur, oh ! si elle pouvait être vue de la terre, on verrait que Dieu la porte dans ses bras, que la Reine souveraine la nourrit des mets exquis du divin Vouloir, que les Anges et les Saints la courtisent, que le ciel s’étend par-dessus elle pour la couvrir et la protéger, et pour s’en prendre à qui toucherait à elle.

Le soleil fixe sur elle sa lumière et l’embrasse de sa chaleur, le vent la caresse ; il n’est rien de créé qui ne se prête à exercer sa fonction autour d’elle. Ma Volonté l’entoure afin que tous et toute chose puissent la servir et l’aimer.

C’est ainsi que la créature qui vit dans ma Volonté donne à chacun quelque chose à faire, et tous se sentent heureux de pouvoir étendre leur champ d’action à l’intérieur et à l’extérieur de cette heureuse créature. Oh ! si toutes les créatures pouvaient comprendre ce que signifie vivre dans ma Divine Volonté, oh ! combien elles y aspireraient et rivaliseraient ensemble pour faire en elle leur céleste séjour. »



Le Livre du Ciel Tome 30, 17 juin 1932[


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM



Dernière édition par Lumen le Ven 15 Jan 2021 - 14:43, édité 1 fois (Raison : correction)
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Dim 10 Jan 2021 - 10:01

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Bautiz10

Le dimanche 10 janvier 2021
Fêtes du Seigneur. 1 : Baptême du Seigneur, année B

« Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

LECTURES : Is.55, 1-1 Ct. Is. 12, 2.4b-e.5b-6 1 Jn 5, 1-9 Mc. 1, 7-11


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Ftse4.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP


« Jean proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »"

La prédication de Jean Baptiste suscite un formidable élan de conversion en Israël. Tous ceux qui se décident à changer de vie pour laisser à Dieu sa place, viennent se plonger dans les eaux du Jourdain en signe de renouveau intérieur. Jésus a voulu rejoindre son peuple dans sa foi et sa confiance en Dieu. Bien que sans péché, il est venu se faire baptiser par Jean. Il a inauguré sa vie publique par un acte d’humilité et de solidarité avec les hommes qu’il venait sauver. Le monde vit encore des désastres qui s’étalent quotidiennement sous nos regards et qui sont opérés par le " « péché »  des hommes. En regardant la violence des massacres, la nature abimée par les tornades et les tempêtes, nous comprenons ce qui se passe au cœur de l’humanité quand le péché fait son ravage. Il ravage, dans le cœur de l’homme, tout ce qui s’y trouve de meilleur. Nous contemplons Jésus marchant avec les pécheurs sur les rives du Jourdain. Par son Incarnation, Jésus appartient à notre humanité qui cherche la paix, il prend sur lui la souffrance de l’homme blessé. Dieu notre Père manifeste l’unité avec son Fils Unique qui nous sauve.

« En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. »

Nous contemplons Jésus, le Sauveur du monde, baptisé par Jean-Baptiste, descendant dans les eaux du Jourdain. La Passion de Jésus, symbolisées par les eaux du Jourdain, est préfigurée. A partir de son Baptême, nous pouvons déjà le contempler à Gethsémani, vivant dans l’agonie. Jésus s’humilie, il se fait un "frère"  parmi ses frères. Quand Jésus est immergé dans les eaux du Jourdain, nous le contemplons descendant dans la mort même, meurtri de toutes manières sur la croix. Cette immersion de Jésus dans le courant du Jourdain en fait un fleuve d’Amour pour notre propre Baptême. Dieu notre Père confirme son Fils Bien Aimé, il est celui en qui il se reconnaît et se complaît. Dès que nous prenons la route de l’humilité, nous vivons une vraie solidarité avec nos frères. C’est de la grâce filiale que nous vivons, quand nous laissons Dieu établir sa vie en nous. Il nous resitue dans la profondeur de notre réalité humaine et il la régénère. Jésus vient à notre secours, il descend dans la « nuit »  du monde, il lui apporte la Lumière. Nous voulons le laisser descendre dans toutes les épaisseurs de notre vie. Si Jésus a pris notre nature humaine, c’est pour nous délivrer de tout mal, de tout péché.

"Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »"  

Cette voix partie de Dieu, situe le baptême de Jésus à la lumière de sa mort et de sa Résurrection qui nous donne la vie. Non seulement Jésus est venu à nous par l’eau de son Baptême, mais il vient encore à nous par l’eau et le sang qui ont jailli de son côté ouvert par la lance. Sur la croix, il nous prouve son amour. Cette eau et ce sang qui n’ont été versés qu’une fois, continuent à jaillir chaque jour en Église. Ils préfigurent l’eau du baptême et le sang de l’Eucharistie. Jésus entend cette Voix du Père qui parle pour nous. L’Esprit descend ainsi nous manifester son mystère, il est vrai Dieu et vrai homme. Nous sommes délivrés de la peur de la mort quand Jésus se relève et sort de l’eau. Nous le contemplons déjà ressuscité, lui qui nous donne une Vie nouvelle, car nous avons besoin d’être renouvelés dans notre vie. Le ciel s’ouvre et nous donne la réconciliation avec Dieu notre Père. L’Esprit Saint témoigne du mystère de Jésus qui nous sauve. De Noël au Cénacle, du Baptême à la Croix, c’est le fleuve d’eau vive, c’est l’Esprit Saint qui a jailli pour nous de la mort glorifiante de Jésus. En fêtant le Baptême de Jésus dans le Jourdain, c’est la manifestation du Salut dans le Christ qui nous est donnée. "Tu es mon Fils, mon Bien-aimé."

Nous demandons la grâce de devenir « semblables » à Jésus.




*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org


Dernière édition par Lumen le Lun 11 Jan 2021 - 8:23, édité 2 fois
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L"Evangile du jour et le Livre du Ciel

Message par Lumen le Dim 10 Jan 2021 - 15:21

Plus que le Baptême ?


Père Jean-Jacques DUTEN




Homélie de dimanche 10 Janvier 2021: Mc 1, 7-11


Le Livre du Ciel :

Je me trouvais dans mon état habituel et me plaignais à mon Jésus d’être privée de lui. Il vint brièvement et me dit : «Ma fille, je te recommande de ne pas quitter ma Volonté parce que ma Volonté comporte tant de puissance qu’elle est comme un nouveau baptême pour l’âme, et même plus. Alors que dans les sacrements, on reçoit ma grâce partiellement, dans ma Volonté, on la reçoit en plénitude. Par le baptême, la tache du péché originel est enlevée, mais les passions et les faiblesses demeurent. Dans ma Volonté, en détruisant sa volonté personnelle, l’âme détruit ses passions, ses faiblesses et tout ce qui est humain en elle ; elle vit des vertus, de la force et de toutes les qualités divines.»

En entendant cela, je me disais : «Il va finir par me dire que vivre dans sa Volonté est plus grand que la communion elle-même.»

Il poursuivit : «Bien sûr, bien sûr, car la communion sacramentelle dure quelques minutes alors que la vie dans ma Volonté est une communion perpétuelle, plus encore, une communion éternelle : elle se prolonge éternellement dans le Ciel. La communion sacramentelle peut rencontrer des obstacles : par exemple, on peut ne pas pouvoir communier à cause de la maladie ou pour d’autres raisons, ou encore celui qui doit l’administrer peut être indisposé. La communion dans ma Divine Volonté n’est sujette à aucun empêchement, il suffit que l’âme la veuille et c’est fait. Personne ne peut empêcher l’âme d’obtenir ce si grand bien, lequel constitue le bonheur de la terre et du Ciel : ni les démons, ni les créatures, ni même mon omnipotence elle-même. L’âme est libre, personne n’a de droits sur elle et ne peut l’empêcher de vivre dans ma Volonté.

C’est pourquoi je fais la promotion de ma Volonté et veux tant que les créatures l’acceptent. C’est la chose qui m’importe le plus, que je chéris le plus. Toutes les autres choses ne m’intéressent pas autant, même les plus saintes. Et quand j’obtiens que l’âme vive dans ma Volonté, je triomphe parce que c’est ce qu’il y a de plus grand dans le Ciel et sur la terre.»


Vol 9, 23 mars 1910



*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Lun 11 Jan 2021 - 9:12

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fwallpapertag.com%2Fwallpaper%2Ffull%2F6%2Fa%2F7%2F505631-gorgerous-holy-bible-wallpaper-1920x1080

Le lundi 11 janvier 2021
Lundi de la 1re semaine, année impaire

« Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche : repentez-vous et croyez à l’Évangile. »

LECTURES : He. 1, 1-6 Ps. 96 Mc. 1, 14-20

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fi.pinimg.com%2Foriginals%2F9c%2Ffd%2F37%2F9cfd37c272ec5552faa1b04878f1a775

"Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée, proclamant l’Évangile de Dieu et disant : « Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche :

Repentez-vous et croyez à l’Évangile. » Comme il passait sur le bord de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, qui jetaient l’épervier dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Et Jésus leur dit : « Venez à ma suite et je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes et aussitôt, laissant les filets, ils le suivirent. » C’est après l’arrestation de Jean le Baptiste, que Marc met Jésus en œuvre dans l’Évangile. « Convertissez- vous et croyez à la bonne nouvelle. » Le prophète Jean Baptiste s’en est allé, Jésus vient à nous avec une parole plus puissante encore : « Le temps est accompli ! » Le temps désigne l’action de Dieu. Cette déclaration nous dit notre histoire. Nos vies ne sont pas livrées au hasard, mais elles sont exposées à l’irruption de la bonté de Dieu qui leur donne sens. Le Règne de Dieu est Paix, Justice et Amour, Il prend vie dans notre humanité. C’est la bonté de Dieu qui nous touche et nous pousse à la conversion, il nous faut quitter le monde ancien. Cela signifie que chacun d’entre nous change sa manière de penser, de voir le monde et d’y vivre. Nous acceptons d’être transformés par la bonté de Dieu

« Et s’avançant un peu, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, eux aussi dans leur barque en train d’arranger les filets ; et aussitôt il les appela. »

L’Envoyé du Père est à l’œuvre. « Le royaume de Dieu s’est approché. » Il s’agit de la bonne nouvelle annoncée par Jésus qui fait irruption dans notre vie. Grâce à lui le règne de Dieu est là. Dans sa bonté, Dieu vient vers nous en faisant les premiers pas. L’annonce du Royaume inauguré appelle à la conversion. Jésus nous demande de le suivre, de venir à lui en faisant confiance. La foi nous est proposée comme levier de transformation ! « Croyez à la bonne nouvelle. » Il est si bon de rencontrer Jésus marchant sur nos chemins. Le mystère de Dieu se dit chez nous, par l’humanité que Jésus à prise par Marie ! Jésus, Reflet resplendissant de la gloire du Père, est au milieu de nous, comme l’un de nous. « Le règne de Dieu est tout proche ! » Il est là, dans l’accueil que nous lui faisons. C’est par sa présence que Jésus révèle le Royaume de Dieu. Jésus nous dit la bonté de Dieu, son irruption dans notre temps, sa sollicitude et sa prévenance, sa puissance transformatrice !

« Et laissant leur père Zébédée dans la barque avec ses employés, ils partirent à sa suite. »

Les Apôtres peuvent quitter leur père de la terre et partir à la suite de Jésus. Simon, André, Jacques et Jean se trouvent associées à ce mystère. Simples pécheurs, ils vont continuer à pêcher des hommes. Leur existence est complètement bouleversée ! « Venez à moi et je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes ! » Leur mission est surprenante, tirer les hommes d’un monde de ténèbres et leurs proposer d’avancer dans le monde de la grâce de Dieu. Jésus est le Maitre de la moisson ! Les Apôtres vont revêtir l’homme nouveau. Nous sommes invités à donner notre confiance à Jésus qui nous parle de Dieu. Dieu qui vient à nous dans sa grâce, qui vient changer notre vie. Il se révèle dans la proximité, la parole et les gestes transformateurs ! Il vient dans notre histoire humaine, il manifeste la bienveillante autorité de Dieu contre toutes les puissances de la mort. Il est le cœur de la Bonne Nouvelle. Cette invitation est une promesse qui s’ancre à la fois dans le quotidien et dans la radicale nouveauté de vie qu’implique l’Evangile.

Nous demandons la grâce de suivre Jésus, de mettre nos pas dans ses pas.






*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L"Evangile du jour et le Livre du Ciel

Message par Lumen le Lun 11 Jan 2021 - 14:09

« Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Saint Marc (1,14-20)

« Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. […] Allez dans le monde entier prêcher l’Évangile »


Père Jean-Jacques DUTEN





LE ROYAUME DE LA DIVINE VOLONTÉ EST AU MILIEU DES CRÉATURES.


Homélie de lundi 11 Janvier 2021: Mc 1, 14-20


Le Livre du Ciel :

Jésus : « Ma fille, si je veux un sacrifice de toi, tu dois être prête à l’accomplir et ne rien me refuser. Tu dois réaliser que, lorsque je suis venu sur la terre, ce fut pour révéler mes enseignements célestes, faire connaître mon Humanité, ma Patrie céleste et la discipline que les créatures doivent observer pour atteindre le Ciel : en d’autres mots, l’Évangile.

« Toutefois, en ce qui concerne ma Volonté, j’ai dit très peu ou rien. Je l’ai presque passée sous silence, insistant plutôt sur le fait que ce qui importait le plus pour moi était la Volonté de mon Père. Concernant les mérites de ma Volonté, son élévation et sa grandeur, les grands bienfaits qu’une créature reçoit quand elle vit en elle, je n’ai presque rien dit parce qu’étant si immatures dans les choses du Ciel, les créatures n’auraient rien compris.

« Je leur ai uniquement enseigné comment prier le “ que ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel ”, afin qu’elles soient disposées à connaître ma Volonté pour l’aimer et la réaliser et, ainsi, recevoir les bienfaits qu’elle comporte. Alors, ce que j’ai à accomplir dans les temps actuels, les enseignements que je dois offrir à tous au sujet de ma Volonté, je te les donne à toi. Les faire connaître est simplement achever les choses que je devais livrer pendant que j’étais dans ce monde, comme accomplissement du but de ma venue sur la terre. Ne souhaites-tu pas, dès lors, que je réalise le dessein pour lequel je suis venu dans le monde ? Conséquemment, laisse-moi tout. Je vais m’occuper et m’assurer de tout. Suis-moi et sois en paix ! »



Vol 13, 2 juin 1921


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM

J"ai fait une erreur que je suis venue rectifier
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

azais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Mar 12 Jan 2021 - 9:37

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* EvangelioHoy-30c

Le mardi 12 janvier 2021
Mardi de la 1re semaine, année impaire

Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait.

LECTURES : He.6, 10-20 Ps. 110 Mc. 1, 21-28


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* 837

On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. « La Parole de Dieu est vivante et efficace, plus incisive qu’un glaive à deux tranchants. » 

L’apôtre montre toute la grandeur, la force et la sagesse de la Parole de Dieu. Par ses mots, par son enseignement, Jésus, qui est la Parole, la puissance et la sagesse de Dieu frappe ses auditeurs. Cette Parole réalise ce qu’elle signifie, elle est enseignée par un homme qui a autorité. La voix de Jésus qui la prononce réalise la puissance de Dieu. A la suite de Jésus, nous sommes appelés à prendre le temps de recevoir cette Parole, à la comprendre et à retrouver notre liberté. Il nous faut réaliser d’où vient la Parole qui nous est adressée. A travers ce que nous vivons, nous pourrons cheminer avec nos capacités et nos dons. C’est dans notre condition humaine que Jésus nous sauve. Le Sauveur de notre liberté est capable de nous guérir. Il s’offre au Père pour que nous accédions à sa reconnaissance.

« Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »

Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Cet homme, tourmenté par un esprit impur, a été réduit à un état d’esclavage par le menteur ! C’est à tel point qu’il ne sait plus son identité véritable : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais fort bien qui tu es : le Saint, le Saint de Dieu. » Nous pouvons nous demander qui parle par cette bouche ? Lui, un autre ! Jésus nous découvre comment il vient porter remède à notre situation si douloureuse. Les forces d’opposition veulent rendre impossible la libération de cet homme tourmenté. Il pourrait croire qu’il n’a nul besoin de la Vérité, lui, qui est dominé par le menteur. Jésus ne veut pas de la reconnaissance du menteur. Tais-toi, lui dit-il ! Sors de cet homme. » Jésus ne veut pas de cette voix du menteur qui fait son éloge. Il est venu libérer l’humanité de ses tourments. Il en est de même de chacun de nous. Jésus désire que nous devenions sa maison. C’est dans le regard de Jésus sur nous que nous discernons notre beauté. L’esprit mauvais fait du bruit et nous inquiéte, mais Jésus nous rend à nous-même, il nous redonne la pleine liberté.

"Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent."

Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée. Plus que jamais aujourd’hui, nous nous demandons qui a autorité dans les conflits inextricables dans lesquels l’humanité se débat ! Il nous faut nous libérer des nouvelles « idoles » qui empêchent l’humanité d’être elle même. Les manifestations d’oppression et de haine sont l’expression de la violence qui fait toujours le même ravage. Ces servitudes nouvelles nous résistent et elles parlent à notre place. Nous voulons regarder l’action de Jésus notre Sauveur. Qu’il parle avec l’autorité de sa Parole efficace et plus pénétrante qu’une épée à deux tranchants. La Parole du Sauveur du monde est toujours à l’œuvre. Nous demandons à Jésus de nous venir en aide afin de rétablir en nous l’image de Dieu. Nous voulons agir dans ce temps qui s’offre à nous pour avancer dans la connaissance du Seigneur Jésus.

« Nous demandons la grâce de la louange devant l’action de Dieu qui nous sauve.





*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/






Désolée d"éditer après coup mais c'est difficile pour moi de faire autrement


Dernière édition par Lumen le Mar 12 Jan 2021 - 14:08, édité 3 fois
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

azais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par azais le Mar 12 Jan 2021 - 11:10

aux Matines de cette nuit lecture donnée :

LECTURE : CONFIANCE EN DIEU SEUL (SI 11, 12-28)

 Voici un homme faible, il a besoin de soutien, il manque de moyens et ne surabonde que de misère. 
Mais les yeux du Seigneur l’ont regardé avec bienveillance, pour le relever de son abaissement  et redresser sa tête, à l’étonnement de tous.

 Bonheur et malheur, vie et mort, richesse et pauvreté viennent du Seigneur.


Sagesse, science et connaissance de la Loi viennent du Seigneur, amour et pratique des bonnes œuvres viennent de lui.


 L’égarement et les ténèbres ont été créés pour les pécheurs, ceux qui se targuent de leur malice vieillissent avec elle.


Le Seigneur maintient ses dons à ceux qui sont religieux ; sa bienveillance, à jamais, les conduit.


Tel s’enrichit à force d’être économe et regardant, mais voici ce qu’il y gagne : quand il dit : « Enfin le repos ! Maintenant je vais jouir de mes biens », il ignore combien de temps cela va durer : il devra laisser ses biens à d’autres et mourra.


Reste attaché à ton métier, sois assidu, continue ton ouvrage jusqu’à la vieillesse.
Ne sois pas admiratif devant les œuvres du pécheur, fais confiance au Seigneur et persévère dans ta besogne. Car il est facile au Seigneur d’enrichir le pauvre à l’improviste, en un instant.


La récompense de qui est religieux, c’est la bénédiction du Seigneur : en peu de temps, il fait fleurir cette bénédiction.


Ne dis pas : « De quoi pourrais-je avoir besoin ? Quels biens puis-je avoir encore ? »
Ne dis pas non plus: «J’ai tout ce qu’il me faut. Quel mal pourrait encore m’atteindre ?»


Au jour du bonheur, on oublie le malheur ; au jour du malheur, on oublie le bonheur.
Mais au jour de la mort, il est facile, pour le Seigneur, de rendre à l’homme selon sa conduite. La peine d’un moment fait oublier le bien-être, et les œuvres d’un homme se révèlent à ses derniers instants. Avant sa mort, ne déclare personne heureux, car c’est au terme de sa vie que l’on connaît un homme.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 7281
Age : 70
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Mar 12 Jan 2021 - 11:20

Merci Azaïs pour ce complément fort à propos  Gloire à toi Seigneu


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fwww.croirepublications.com%2Fi%2Fnumero%2F354%2FImgCouverture%2Foctobre-2014-jesus-guerit
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L’ÉVANGILE DU JOUR ET LE LIVRE DU CIEL

Message par Lumen le Mar 12 Jan 2021 - 14:44

« On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité. » Saint Marc (1,21-28)

Père Jean-Jacques DUTEN




“UN ENSEIGNEMENT NOUVEAU”

Homélie de mardi 12 Janvier 2021: Mc 1, 21-28



Le Livre du Ciel :

Tu dois savoir que chaque fois que ton Jésus décide de manifester une Vérité, l’amour que j’ai pour elle est si grand que c’est ma Vie elle-même que Je place en chaque Vérité que Je manifeste afin que chaque Vérité ait le pouvoir de former une Vie Divine dans les créatures. Vois-tu alors ce que signifie te manifester une Vérité de plus ou de moins? Cela signifie sortir une Vie Divine et la mettre en péril, la mettre en danger, car si elle n’est pas connue, aimée et appréciée, c’est une Vie Divine qui ne reçoit pas son fruit et l’honneur qui Lui est dû. Voilà pourquoi j’aime tant les Vérités que Je manifeste : parce que c’est ma Vie qui coule en elles et j’ai un très grand désir qu’elles soient connues.

Quelle différence avec les créatures dans ma façon d’opérer! Lorsqu’elles parlent, enseignent, agissent, leur vie ne demeure pas dans les paroles et les œuvres. Par conséquent, ce n’est pas trop grave si leurs paroles ou leurs œuvres ne portent pas de fruit. Moi, par contre, Je souffre énormément, car c’est de la Vie que je fais couler dans ce que Je manifeste.

Vol 23, 6 novembre 1927


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Image-9

« On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité… […]

Mon amour fait que je m’adapte à la capacité humaine de sorte que la créature peut faire sans difficulté ce que j’enseigne et que je veux. »

« Ma bonne fille, il est extrêmement simple d’entrer dans ma Volonté parce que ton Jésus n’enseigne jamais des choses difficiles. Mon amour fait que je m’adapte à la capacité humaine de sorte que la créature peut faire sans difficulté ce que j’enseigne et ce que je veux. 

Tu dois savoir que pour que la créature entre dans mon Fiat, la première chose indispensable est de le vouloir, de le désirer avec fermeté, de vouloir vivre en lui. 
Deuxièmement, lorsque ce premier pas est franchi, ma Divine Volonté entoure la créature de lumière et d’une telle attirance (pour la Divine Volonté) que la créature perd le désir de faire sa propre volonté parce qu’après ce pas, elle s’est sentie souveraine et la nuit de ses passions, de ses faiblesses et de ses misères s’est changée en jour, en force divine. 

Par conséquent, elle ressent le besoin extrême de faire un second pas, qui en appelle un troisième, un quatrième, un cinquième, etc. Ces pas sont des pas de lumière qui embellissent la créature, la sanctifient, la rendent heureuse, la dirigent et la font participer à la ressemblance de son Créateur, si bien que la créature n’éprouve pas seulement le besoin extrême de vivre dans mon Vouloir, mais ressent aussi mon Vouloir comme sa propre vie dont elle ne peut se séparer.

 Vois-tu alors combien c’est facile ? Mais il est nécessaire de le vouloir. Lorsque la créature veut rentrer dans mon Fiat, ma bonté paternelle orne cette volonté de grâce, d’amour et de bonté. Et comme c’est ce que je veux moi aussi, j’ajoute ce qui est à moi et, si nécessaire, j’y mets ma propre vie pour lui donner toute l’aide et tous les moyens, et ma vie contre la sienne pour la faire vivre dans mon divin Vouloir. Je ne m’épargne rien lorsqu’il s’agit de faire vivre la créature dans mon Vouloir. 

Ma fille, notre amour est si grand que nous établissons divers niveaux de sainteté et divers moyens de sainteté et de beauté pour orner l’âme dans notre Divine Volonté. Nous les faisons distinctes les unes des autres ; distinctes en beauté, en sainteté, en amour, toutes belles mais distinctes entre elles. Certaines resteront dans la mer de lumière pour jouir des biens que possède ma Volonté. D’autres resteront sous l’action de ma lumière opérante. Ce seront les plus belles. 

Nous mettrons en jeu tout notre art créateur, notre art opérant. En trouvant la créature dans notre Vouloir, nous pouvons faire tout ce que nous voulons. La créature se prêtera à recevoir notre puissance créatrice. Et nous créerons avec délice de nouvelles beautés, une sainteté encore inconnue, et un amour jamais encore donné aux créatures – parce que la créature n’avait pas encore en elle la vie, la lumière et la force de notre Vouloir pour être capable de le recevoir. 

Nous entendrons dans la créature notre écho, la force génératrice qui toujours génère l’amour, la gloire, et la répétition continuelle de nos actes et de notre vie. La vie de notre Fiat est exactement cela : générer. Et là où règne la vie de notre Fiat, il génère continuellement, sans jamais s’arrêter. Il génère en nous et conserve la vertu génératrice de la sacro-sainte Trinité. Il génère de la créature où il règne, et génère notre image d’amour et de sainteté. 

Nous avons donc encore beaucoup de travail à faire dans la Création. Nous devons reproduire nos actes et nos œuvres qui serviront de plus bel ornement à notre céleste Patrie. »


Le Livre du Ciel Tome 36, 6 mai 1938


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par azais le Mar 12 Jan 2021 - 23:47

il est extrêmement simple d’entrer dans ma Volonté parce que ton Jésus n’enseigne jamais des choses difficiles. Mon amour fait que je m’adapte à la capacité humaine de sorte que la créature peut faire sans difficulté ce que j’enseigne et ce que je veux. 


Tu dois savoir que pour que la créature entre dans mon Fiat, la première chose indispensable est de le vouloir, de le désirer avec fermeté, de vouloir vivre en lui. 
Deuxièmement, lorsque ce premier pas est franchi, ma Divine Volonté entoure la créature de lumière et d’une telle attirance (pour la Divine Volonté) que la créature perd le désir de faire sa propre volonté parce qu’après ce pas, elle s’est sentie souveraine et la nuit de ses passions, de ses faiblesses et de ses misères s’est changée en jour, en force divine. 


Par conséquent, elle ressent le besoin extrême de faire un second pas, qui en appelle un troisième, un quatrième, un cinquième, etc. Ces pas sont des pas de lumière qui embellissent la créature, la sanctifient, la rendent heureuse, la dirigent et la font participer à la ressemblance de son Créateur, si bien que la créature n’éprouve pas seulement le besoin extrême de vivre dans mon Vouloir, mais ressent aussi mon Vouloir comme sa propre vie dont elle ne peut se séparer.



Gloire à toi Seigneu
 Seigneur que Ta Volonté se fasse en moi 
je ne desire rien d'autre Oh Mon Dieu 
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 7281
Age : 70
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Mer 13 Jan 2021 - 9:29

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412
Bonjour Azaîs et Merci pour ton partage.

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fwww.lovethispic.com%2Fuploaded_images%2F153205-Holy-Bible

Le mercredi 13 janvier 2021
Mercredi de la 1re semaine, année impaire

Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait.

LECTURES : He. 2, 14-18 Ps. 104 Mc.1, 29-39



*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Ffpec-sacrecoeur.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2017%2F08%2Fculte-coeur-de-jesus-aveugle

"Aussitôt sortis de la synagogue, ils allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André.Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.

« En quittant la synagogue, » avec Jacques et Jean, Jésus se rend à la maison de Simon et d’André. Il prend en compte l’essentiel de ce qui fait notre vie, les relations familiales, les maladies de toutes sortes. Il saisit par la main la belle-mère de Simon qui était au lit avec de la fièvre, il la fit lever. Jésus, tout en étant ouvert à l’extérieur nous donne d’habiter la relation avec notre Père. Par sa manière d’être, il nous enseigne un renouveau. Il oriente notre regard vers la réalité. L’action de Jésus prend en compte l’ensemble de ce qui fait notre humanité. C’est une tentation pour nous de croire que quelques petites choses artificielles représentent le tout de notre existence. Il nous est bon de contempler la Parole de Dieu sous l’action de l’Esprit Saint. Elle nous plonge dans le silence, sans nous y enfermer. Jésus désire le meilleur pour nous dans toutes les circonstances de notre vie. Il élargit le champ de notre mission et de notre témoignage. Jésus libère chacun de ce qui l’entrave pour qu’il puisse prendre sa place dans la communauté en préparant le Royaume..

"Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

On lui emmène tous les malades ! Jésus est en solidarité avec toute l’humanité qu’il vient sauver. Vrai homme devant Dieu, réelle­ment Fils de Dieu dans la foule des hommes, il vient au secours de chacun. Toute la ville est là, cherchant secours. Jésus fait beaucoup de guérisons, il chasse les esprits mauvais. Les "démons" semblent savoir qui il est ! La santé et la sécurité reviennent dans cette ville. Dans la mesure où grandit notre union avec Jésus vivant, il remodèle notre vie. Notre solitude, comme celle de Jésus, est « solitude » dans le silence de l’Amour infini de Dieu. Notre cœur est renouvelé grâce à cette double communion avec son Père et avec nous. C’est l’expression spontanée de son être de Sauveur qui nous guérit. De lui, nous apprenons la communion avec le Père et le service de nos frères.

"Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.

« Tout le monde te cherche, »Jésus éveille l’aurore. Tourné vers Dieu, Jésus accueille la lumière du jour nouveau. Chaque jour, Jésus nous manifeste son Nom et il nous montre le Père. A sa suite nous entrons dans une vraie prière filiale, les mains ouvertes et le cœur libre. C’est parce qu’il est totalement livré au Père dans une prière silencieuse que Jésus prend soin de tous ceux qui le réclament. C’est parce qu’il vit dans le Père qu’il peut, sans lassitude, aller vers ceux qui viennent vers lui. Nous aussi, nous sommes libres de continuer cette mission dans le regard du Père. Le même Esprit Saint qui nous fait tomber en prière ranime en nous les dons de l’enfant de Dieu.


Nous demandons la grâce d’être docile à l’action du Père !





*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/


Dernière édition par Lumen le Ven 15 Jan 2021 - 9:26, édité 2 fois (Raison : formatage)
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L"Evangile et le Livre du Ciel

Message par Lumen le Mer 13 Jan 2021 - 14:51

« Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. » Saint Marc (1,29-39)

Père Jean-Jacques DUTEN




TOUT EST À NOUS ! ALLONS, ENTRONS DANS LES RONDES.

Homélie de mercredi 13 Janvier 2021: Mc 1, 29-39



Le Livre du Ciel :

Ensuite, m’étant trouvée hors de mon corps, mon doux Jésus me transporta à tous les endroits où, pendant qu’il était sur la terre, il a agi, souffert, prié et aussi pleuré. Tout était en acte, tout ce qu’il a fait. Et mon Dieu bien-aimé me dit : « Ma fille, fille de ma suprême Volonté, ma Volonté veut que tu participes à tout. Ce que tu vois, ce sont tous les actes que j’ai accomplis sur la terre. Ma Volonté garde en suspens les fruits de ces actes parce que les créatures ne sont pas disposées à les recevoir, cela résultant en bonne partie du fait qu’elles ignorent ce que j’ai fait. Vois mes nombreuses prières nocturnes jalonnées de larmes amères et de soupirs ardents pour le salut de tous. Elles sont dans l’attente de déverser leurs fruits sur les créatures. Ma fille, entre en elles et laisse ma Volonté t’inonder de ces fruits.

« Ma Volonté garde en réserve toutes les peines de mon enfance, tous les actes intérieurs de ma vie cachée — qui sont des prodiges de grâces et de sainteté —, toutes les humiliations, les gloires et les peines de ma vie publique et toutes les peines cachées de ma Passion. Leurs fruits sont en suspens, n’ayant été cueillis que partiellement par les créatures. C’est dans les âmes qui vivent dans ma Volonté, et seulement dans ces âmes, qu’ils seront totalement déversés.

« Entre donc dans tous mes actes et mes peines afin que ma Volonté trouve en toi son plein accomplissement. Je veux qu’entre toi et moi rien ne soit en suspens, au même titre que je veux pouvoir te dire tout ce que je veux. Je veux trouver en toi ma propre Volonté afin que rien ne m’empêche de te donner tout ce que je veux. »

Pendant que Jésus me parlait ainsi, je passai par chacun de ses actes et je devins toute transformée, couverte de ses actes, de ses prières, de ses larmes et de ses peines. Qui pourrait dire tout ce que j’ai vécu ? J’espère que mon bien-aimé Jésus me donnera la grâce de correspondre parfaitement à son adorable Volonté. Amen.


Vol 18, 4 octobre 1925


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* BM-06

« Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. […] les passions les mettent continuellement en danger et leur communiquent une fièvre intermittente… »

« Ma fille, celle qui dans mon divin Fiat vit en Dieu, par conséquent elle possède et peut donner les biens qu’elle possède. L’Être divin l’entoure de partout de telle sorte qu’elle ne voit, ne sent et ne touche rien d’autre que Dieu. Elle trouve en lui ses délices, ne comprend et ne connaît que lui seul ; tout disparaît pour elle et si elle est en son Dieu, il ne lui reste que le souvenir d’être encore en pèlerinage, et qu’un pèlerin doit prier pour ses frères, car étant en mesure de donner les biens qu’elle possède, elle doit les leur accorder selon leurs dispositions.

Rappelle-toi, il y a des années, je voulais te placer dans mon Cœur et tout disparaissait pour toi, et tu ne voulais plus en sortir ; et moi, pour te rappeler que tu étais en pèlerinage, je te plaçais à l’extérieur à la porte de mon Cœur ou dans mes bras pour te faire voir les maux de l’espèce humaine afin de prier pour eux ; et tu n’étais pas contente, car tu ne voulais pas sortir de mon Cœur.

C’était le commencement de la vie dans ma Divine Volonté que tu ressentais dans mon Cœur – à l’abri des dangers et de tous les maux parce que Dieu lui-même se tient autour de l’heureuse créature pour la défendre contre tout et contre tous. Par contre, les créatures qui ne sont pas dans ma Divine Volonté et ne vivent pas en elle, se trouvent dans la condition de pouvoir recevoir, mais non de donner ; et comme elles vivent en dehors de Dieu et non en Lui, elles voient la terre, ressentent les passions qui les mettent continuellement en danger et leur communiquent une fièvre intermittente, de sorte qu’elles sont tantôt en santé, tantôt malades.

Elles veulent faire le bien, et puis elles se fatiguent, s’ennuient, s’irritent et abandonnent. Elles ressemblent à des créatures qui n’ont pas de maison où être en sécurité, et qui vivent en pleine rue, exposées au froid, à la pluie, au soleil brûlant, aux dangers, et qui vivent d’aumônes. Juste châtiment pour celles qui pourraient vivre en Dieu, mais qui se contentent de vivre en dehors de lui. »



Le Livre du Ciel Tome 36, 6 mai 1938


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM

Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par azais le Jeu 14 Jan 2021 - 1:23

tu vois, ce sont tous les actes que j’ai accomplis sur la terre. Ma Volonté garde en suspens les fruits de ces actes parce que les créatures ne sont pas disposées à les recevoir, cela résultant en bonne partie du fait qu’elles ignorent ce que j’ai fait. Vois mes nombreuses prières nocturnes jalonnées de larmes amères et de soupirs ardents pour le salut de tous. Elles sont dans l’attente de déverser leurs fruits sur les créatures. Ma fille, entre en elles et laisse ma Volonté t’inonder de ces fruits.


Gloire à toi Seigneu
  ... avec la Parole de Vêpres de ce jour:
 
   1 P 1, 6-9
Tressaillez de joie, même s’il faut que vous soyez attristés, pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ; elles vérifieront la qualité de votre foi qui est bien plus précieuse que l’or (cet or, voué pourtant à disparaître, qu’on vérifie par le feu). 

Tout cela doit donner à Dieu louange, gloire et honneur quand se révélera Jésus Christ, lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore ; 
et vous tressaillez d’une joie inexprimable qui vous transfigure, car vous allez obtenir votre salut, qui est l’aboutissement de votre foi.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 7281
Age : 70
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Jeu 14 Jan 2021 - 9:21

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412
Bonjour Azaîs et Merci pour ton partage.

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fbiblicalproof.files.wordpress.com%2F2012%2F01%2Fthe-holy-bible-read-it-study-it-obey-it

Le jeudi 14 janvier 2021
Jeudi de la 1re semaine, année impaire
Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. »

LECTURES : He. 3, 7-14 Ps. 94 Mc. 1 40-45


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fmoyockchristian.files.wordpress.com%2F2020%2F04%2Fleper

"Un lépreux vient auprès de lui ; il le supplie et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. »Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. »

Ce lépreux est venu à Jésus comme à la chance unique de sa vie. Impur, intouchable, on le considère comme frappé d’un châtiment de Dieu. Avec tous les lépreux mis au ban de la société, il est exclus. Guéri, il pourrait redonner un sens à sa vie, reprendre sa place dans la communauté. Il pourrait entrer dans les villes et les villages. Nous comprenons la prostration de ce lépreux dans sa misère. La détresse de cet homme n’a pas de nom. Il est véritablement aliéné. Dans sa misère, cet homme « sait » que Jésus peut le sauver ! Jésus nous sauve et il nous rend libres. En touchant le lépreux, il veut sa guérison. La guérison de ce lépreux change tout pour lui. Il provoque en lui un excès de joie. Jésus est vraiment le Sauveur des hommes. Comme elle est belle la relation d’amour que Jésus provoque en tous ceux qui le reçoivent. Par ses actions, par la manière dont il rencontre les pauvres, Jésus nous dit ce que sera sa vie. La Croix sera le prix de cette vie nouvelle. D’avance, il porte toutes les conséquences de notre guérison. Saisi de compassion, sans cesse, il manifeste la tendresse de Dieu pour sa petite créature déchue par la tentation du menteur. Jésus répond à la demande de ce lépreux, il étend la main, le touche ! Bien plus qu’une parole, c’est un geste d’Amour pour que l’humanité retrouve sa dignité.

"À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. »

Jésus fait appel à la liberté de cet homme qui vient de retrouver la santé. Il l’appelle, en toute liberté, à s’ouvrir à la responsabilité des prêtres face à la guérison. Il est appelé à un acte responsable dans lequel se joue la liberté religieuse. C’est ainsi qu’advient le Royaume des Cieux. Jésus qui le guérit veut garder la discrétion, parce qu’il veut faire l’œuvre de Dieu sans éclats, sans propagande. Le témoignage à donner est d’abord une guérison intérieure. Cependant l’homme, une fois guéri, s’empresse de proclamer la nouvelle, de sorte que Jésus ne peut plus entrer ouvertement dans une ville ; « Il se tient dehors, dans les lieux déserts, et l’on vient à lui de toutes parts. » Nous pouvons comprendre la joie du cœur de cet homme qui s’exprime ainsi. Quand Jésus le renvoie guéri, il retrouve une identité ! En allant se montrer au prêtre, il retrouve un statut d’homme libre, il est réintégré dans la communauté humaine et religieuse. A nouveau il retrouve une place dans la société des humains. Nous comprendrons plus tard, avec la Passion et la Résurrection de Jésus, l’importance des sacrements qui sont, aujourd’hui encore, l’action de Jésus qui nous sauve. Nous sommes dans le mystère de Dieu qui sauve le monde.

"Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.

Quelle foi, quelle confiance, dans cet appel du lépreux à Jésus ! Jésus aime sa spontanéité, la véhémence de son désir : « Je le veux, sois purifié ! » Jésus veut toujours, et à toute heure de notre vie, nous sauver. Nous connaissons les misères qui nous collent au cœur et à la peau, nous disons : Je suis incurable ! C’est l’image de nous-mêmes qui nous désole et qui désole Jésus. Il nous faut lutter contre toute pensée qui nous enlève l’espoir de la conversion, elle découle d’un manque de foi. Elle nous force à regarder en bas, vers la terre, nous empêchant de lever les yeux vers Jésus. Nous voulons nous offrir dans cette vie, dans la situation qui nous est donnée, aujourd’hui. Jésus nous demande de lâcher l’image sombre de nous-mêmes pour ne garder dans les yeux que son visage à lui. Il est le Sauveur du monde. Le salut nous est acquis dans le mystère pascal. Nous demandons un cœur courageux et un esprit éclairé pour aller et demeurer vers Jésus.


Nous demandons la grâce d’habiter le mystère de Jésus Sauveur.




*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/



Dernière édition par Lumen le Ven 15 Jan 2021 - 9:21, édité 1 fois (Raison : formatage)
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par azais le Jeu 14 Jan 2021 - 15:33

oui demandons la grâce d’habiter le mystère de Jésus Sauveur.  ....qui se rassasierait de contempler sa gloire ?


 oui  "la verite germera de la terre et la justice regardera du haut du ciel  Yahve lui même accordera tout bien et notre terre donnera le salut . La justice  marchera devant lui et tracera le chemin à ses pas " Ps 84(85) 


 ici lecture de cette nuit pour les Matines 


LECTURE : POÈME AU CRÉATEUR (SI 43, 1-12)



 L’orgueil des hauteurs, c’est le firmament pur, le ciel qui se dévoile dans une vision de gloire.
 Le soleil qui paraît proclame à son lever : « C’est chose admirable que l’œuvre du Très-Haut ! » À son midi, il dessèche la terre. Devant son ardeur, qui pourrait tenir ? On a beau activer la fournaise à la fonderie, le soleil embrase trois fois plus les montagnes. Il projette des vapeurs brûlantes et, quand il fait briller ses rayons, il éblouit les yeux. Grand est le Seigneur qui l’a créé : sur son ordre, aussitôt il prend sa course.

La lune aussi, toujours fidèle à son rendez-vous, indique les époques et marque les temps. C’est elle qui marque les fêtes, quand cet astre décroît après son plein. Le mois lunaire lui doit son nom ; sa croissance, durant son cycle, est merveilleuse ; lampe au campement des armées célestes, elle resplendit au firmament du ciel.
 L’éclat des astres fait la beauté du ciel, parure de lumière dans les hauteurs du Seigneur. Ils se tiennent, selon son décret, aux ordres du Dieu Saint, ils ne se relâchent pas dans leurs veilles.

Regarde l’arc-en-ciel et bénis son créateur, tant il est beau dans son resplendissement :  il trace dans le ciel une courbe de gloire, les mains du Très-Haut l’ont tendu.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 7281
Age : 70
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Jeu 14 Jan 2021 - 18:18

« cela sera pour les gens un témoignage. » Saint Marc (1, 40-45)

Père Jean-Jacques DUTEN




ÉCRASE LA TÊTE DU SERPENT INFERNAL

Homélie de jeudi 14 Janvier 2021: Mc 1, 40-4


Le Livre du Ciel :

Hija mía, mi Divinidad no tiene necesidad de obrar para hacer salir sus obras, basta sólo el quererlas, así que quiero y hago; las obras más grandes, más bellas, salen fuera sólo con que las quiera; en cambio la criatura aunque las quisiera, si no trabaja, no se mueve, nada hace.  Ahora, para quien hace suyo mi Querer y vive en Él como en su propia morada, le viene comunicado, por cuanto a criatura es posible, el mismo poder".

Mientras esto decía, me sentía jalar fuera de mí misma, y encontraba bajo mis pies a un feo monstruo que se mordía todo por la rabia, y Jesús estando cerca de mí ha agregado:

"Así como mi Virgen Madre aplastó la cabeza a la serpiente infernal, así quiero que otra virgen, que debe ser la primera poseedora de la Voluntad Suprema, aplaste de nuevo aquella cabeza infernal, para aplastarlo y debilitarlo en modo de arrojarlo en el infierno, a fin de que tenga pleno dominio sobre de él y no ose acercarse a quien debe vivir en mi Querer, por eso pon tu pie sobre su cabeza y aplástalo". Yo, osadamente lo he hecho, y aquél se mordía de más y para no sentir mi contacto se escondía en los más obscuros abismos.  Entonces Jesús ha dicho: (6) "Hija mía, tú crees que sea nada el vivir en mi Querer, no, no, más bien es el todo, es el cumplimiento de todas las santidades, es el dominio absoluto de sí mismo, de sus pasiones y de sus capitales enemigos, es el triunfo completo del Creador sobre la criatura, así que si ella se adhiere y Yo logro que viva en mi Querer, sin querer conocer más su querer, no tengo más que querer de la criatura, y ella no tiene más que darme, todas mis ansias están cumplidas, realizados mis designios, no queda más que hacernos felices mutuamente.


TRANSCRIPTION approximative (mieux vaut écouter attentivement le père Jean Jacques), Désolée.


Nous sommes donc dans l'évangile où Jésus guérit les malades, purifie des lépreux, libère du démon; il est la puissance de Dieu en action.

La Divine Volonté en action, c'est extraordinaire, je veux juste partager un texte qui me parait important sur le lépreux du livre du ciel: ce lépreux vient, il doit travailler dur, je ne sais pas si vous avez vu l'épisode du lépreux à Bel dans Maria Valtorta, ça n'a pas été facile, son copain était venu le chercher, il vivait dans une grotte évidemment éloigné de tout, mangeait ce qu'il trouvait des racines, des radis, il buvait dans un petit ruisseau. C'était terrible, il était couvert de lèpre, il était vraiment à la fin, à la phase terminale.

Son ami était venu le voir, comme il ne pouvait pas s'approcher de la ville évidemment, mais il a dit à son ami :
" ne me touche pas, ne me touche pas, éloigne-toi de moi ne me touche pas."

Il a dit ça aussi à Jésus et Jésus a mis son doigt sur son front et il l'a guéri instantanément.
Jésus dit ça à Luisa pour que nous prenions conscience de ce que Dieu nous donne dans sa Divine Volonté.
C'est un texte que je n'ai pas trouvé dans la version française. Si vous le trouvez, c'est volume 15, 28 avril 1923.


Je vais traduire comme je peux :

"Ma fille, ma Divinité n'a pas besoin de travailler pour sortir et faire ses Œuvres, il suffit qu'elle le veuille et c'est fait, Je le veux et c'est fait, et l'œuvre la plus grande la plus belle, les œuvres les plus grandes, les plus belles sortent de moi à partir du moment où je le veux par contre, la créature même si elle veut, elle doit travailler, elle doit se bouger, sinon rien ne se passe."

Si vous voulez grandir dans la vertu, il faut travailler, ça demande des efforts. Le lépreux a dû beaucoup travailler pour arriver jusqu'à jésus, ça n'a pas été facile du tout, on ne peut pas éviter l'effort. Au moins ici. Maintenant pour celui qui vit dans mon Vouloir et qui en fait sa propre demeure nous lui communiquons autant qu'il est possible à une créature de supporter notre Puissance.

A partir du moment où on désire vivre dans la Divine Volonté, Dieu va vouloir nous communiquer autant que nous pourrons le supporter sa Puissance et ça s'est vrai. C'est une expérience que nous faisons tous dès que nous commençons à désirer à vivre dans la Divine Volonté, il y a une puissance qui calme les passions, qui nous donne une force et jésus dira que c'est un nouveau baptême.

Il ne faut pas grand chose, nous sommes des petites créatures, et nous expérimentons cette Puissance, ça nous fait penser à cette Puissance de l'effusion du Saint-Esprit telle que nous la connaissons dans le Renouveau, nous sentons nous renouveler, fort devant le monde, devant la chair et devant le démon, nous sentons cette force, la prière coule en nous, la vie dans la Divine Volonté va être quelque chose d'encore plus profond, d'encore plus enraciné en nous, surtout dans le désir de persévérer, parce qu'on sent que nous tenons quelque chose qui est un accomplissement.


Pendant qu'Il disait cela, et c'est là aussi où je veux en venir, une force sortait de moi, et je trouvais sous mes pieds un monstre affreux qui se mordait de rage et Jésus tout près de moi m'a dit: "Ainsi comme la Vierge Mère, ma Mère écrasa la tête du serpent infernal, ainsi je veux qu'une autre vierge qui doit être la première à posséder ma Volonté suprême écrase de nouveau la tête du serpent infernal.

Pour l'écraser, l'affaiblir de manière à le jeter dans l'enfer afin que cette vierge soit la première à avoir une pleine possession sur lui et qu'il ne puisse plus s'approcher de ceux qui vivent dans mon Vouloir, pour cela mets ton pied sur sa tête et écrase le."


c'est très important parce qu'on se demande comment on va en finir avec le diable, comment on va en finir avec ces démons qui nous empoisonnent la vie, pas vrai ?

On en est tous là, et dans la sainteté humaine, nous voyons des saints se jeter dans les épines, se jeter dans la neige, se flageller, vivre dans des pénitences extraordinaires pour mater la chair et pour éloigner le démon qui n'aime pas trop les pénitents.

Mais là jésus nous dit que si Luisa est la première c'est pour que nous aussi nous ayons aussi cette victoire sur les passions il le dit dans le livre 11 que la vie dans la Divine Volonté écrase les passions les affaiblissent et que les démon aussi n'osent plus s'approcher de nous.

Je l'ai fait dit Luisa, j'ai mis mon pied sur sa tête pour l'écraser. Vous voyez c'est le troisième fiat, comme la vierge a écrasé la tête du serpent, dans la Divine Volonté, nous écrasons aussi la tête du serpent mais de manière définitive.


C'est à dire ce que Marie a fait pour nous montrer l'exemple comme notre Mère porteuse de grâces cette Grâce de Marie qui nous vienne du Verbe incarné s'accomplit pleinement dans l'activité du Saint Esprit qui achève toute sanctification dit la prière numéro 4 à travers le troisième fiat, dont Luisa est la tête de mission, c'est à dire c'est la victoire complète sur le diable, la victoire complète sur la tyrannie des passions, et la victoire complète de la nouvelle et divine sainteté, l'homme retourne à l'origine, c'est extraordinaire. 

Ma fille, je l'ai fait et il se mordait encore plus pour se sentir pour ne pas être en contact avec moi, il se cachait dans le plus obscur de l’abîme, il ne peut pas supporter les gens qui vivent dans la Divine Volonté, donc continuez mes amis, décidez-vous et le tour est joué, dit Jésus, renouvelez vos actes préalables, vos actes actuels, lisez le livre du ciel, ne faiblissez pas, ne croyez pas que c'est une petite guerre, c'est le règne de Dieu qui dépend de vous d'une certaine manière et qui vient sur la terre.

N'ayez pas peur, c'est moi dit jésus qui vient dans ce troisième fiat, ce n'est pas un fantôme, ce n'est pas une fable, ce n'est pas de l'amusette.

Ma fille, justement, tu crois que c'est rien, que c'est peu de choses de vivre dans mon Vouloir, non, non, bien plus c'est tout, c'est l'accomplissement de toutes les saintetés.


L'accomplissement de toutes les saintetés, toutes les saintetés qui nous ont précédées sont complètement achevées, accomplies et amenées à leur plénitude dans la sainteté que maintenant il nous est proposé de vivre, nous les ouvriers de la dernière heure, nous les pauvres, les plus pauvres que les autres.

Justement pour que Dieu soit vraiment en toi la Victoire en toi la Gloire, c'est se dominer absolument c'est la maîtrise absolue de soi même, de ses passions et de tous les ennemis infernaux, tous les plus grands ennemis, c'est le Triomphe complet du Créateur sur la créature.

c'est pas peu de choses que de vivre dans la Divine Volonté. c'est notre triomphe, c'est le triomphe du Cœur Immaculé de Marie qui la première a écrasé la tête du serpent, et maintenant dans cette ère nouvelle qui justement inaugure une ère de paix il nous est donné cette grâce après Luisa de pouvoir écraser la tête du serpent, de pouvoir avoir une maîtrise totale sur les passions, sur les choses, sur ce monde. Mes frères, mes amis, vous tous bien aimés, n'ayez pas peur, croyez et vous vivrez, ce n'est pas peu de choses que de vivre et désirer vivre dans la Divine Volonté, soyez bénis.


Vol 15, 28 avril 1923


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fs2.hubimg.com%2Fu%2F451223_f520

« cela sera pour les gens un témoignage. » Saint Marc (1, 40-45)

L’état malheureux d’une âme sans Dieu.

Après avoir vécu des jours très amers de privation et d’inquiétude,
je sentais à l’intérieur de moi un mystérieux enfer.
Sans la Présence de Jésus,
– toutes mes passions sont sorties à la lumière et,
– chacune répandait ses ténèbres.
Elles m’ont couverte d’obscurité,
de sorte que je ne savais plus où je me trouvais.
Combien est malheureux l’état d’une âme sans Dieu!
Il suffit de dire que,
– sans Dieu, l’âme qui vit encore sur la terre éprouve l’enfer à l’intérieur d’elle.
Tel était mon état.
Je sentais mon âme tourmentée par des souffrances infernales.
Qui peut décrire ce que j’ai vécu ? Pour ne pas trop prolonger, je continue.
Ainsi, ce matin, j’ai reçu la communion.
En me trouvant dans une extrême affliction, je sentis Notre-Seigneur se mouvoir dans mon intérieur. En voyant son image, je voulus observer si c’était une image de bois ou une image de chair vivante.
Je regardai et je vis que c’était le Crucifié dans sa chair vivante.
En me regardant, Il me dit:
«Si mon image dans ton intérieur était de bois, ton amour ne serait qu’apparent.
Car seul l’amour vrai et sincère, uni à la mortification,
Me fait renaître vivant et crucifié dans le cœur de celui qui M’ aime. »

En voyant le Seigneur,
– j’aurais voulu me soustraire à sa Présence
tellement je me voyais mauvaise.
Jésus poursuivit en disant:
«Où veux-tu aller?
Je suis la Lumière et, où que tu ailles, ma Lumière t’investit de partout.»


Devant la Présence de Jésus, devant sa Lumière, devant sa Voix, mes passions disparurent. Je ne sais pas où elles sont allées.
Je suis devenue comme une petite fille
et je me suis retrouvée en mon corps, totalement transformée.
Que tout soit pour la gloire de Dieu et le bien de mon âme !


Le livre du Ciel Tome 4, 4 janvier 1901


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM



Dernière édition par Lumen le Ven 15 Jan 2021 - 14:54, édité 3 fois (Raison : Correction orthographe et formatage)
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Ven 15 Jan 2021 - 7:08

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412
Bonjour Azaïs et Merci pour ton partage.


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fgodourprotector.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2017%2F07%2FThe-Hole-Bible

Le vendredi 15 janvier 2021
Vendredi de la 1re semaine, année impaire

"Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »

LECTURES : He. 4, 1…11 Ps. 77 Mc. 2, 1-12

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fvaltorta.fr%2Fimages%2Fevenement%2Fparalytique-gueri

"Quelques jours plus tard, Jésus revint à Capharnaüm, et l’on apprit qu’il était à la maison. Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, pas même devant la porte, et il leur annonçait la Parole.
Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, ils font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »


Capharnaüm, Jésus se tient à la maison. La foule se presse pour l’écouter, elle est si nombreuse que la porte de la maison en est obstruée. Jésus est venu, il partage notre vie, il n’accepte pas que la mort domine sur nous. S’il a pris un corps de la Vierge Marie, c’est pour nous rejoindre et nous libérer de toutes nos entraves. Quatre hommes portent un paralysé, ils font une ouverture sur le toit. Ce passage s’explique par la construction de l’époque, un trou pouvait être facilement creusé. Jésus déclare au paralysé qui arrive devant lui : « Tes péchés sont pardonnés. » La paix dans notre monde règne quand Dieu pardonne et quand les hommes se pardonnent entre eux. Sans pardon reçu et donné, notre monde devient un monde de haine, de rancune, de vengeance, de mépris, d’orgueil, de torture et de guerre. Jésus offre un pardon efficace, un pardon qui recrée, qui donne un cœur nouveau, une vie nouvelle. Découvrant les blessures qui sont en nous et qui arrivent jusqu’à lui, et il les guérit. C’est par son Corps livré qu’il nous sauve de tout mal.

" Or, il y avait quelques scribes, assis là, qui raisonnaient en eux-mêmes : « Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » Percevant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu’ils se faisaient, Jésus leur dit : « Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire à ce paralysé : “Tes péchés sont pardonnés”, ou bien lui dire : “Lève-toi, prends ton brancard et marche” ?

Jésus nous sauve, et déjà sa Croix se profile à l’horizon. L’attente de cet homme est comblée bien au-delà de ses espérances. Jésus dépasse toujours toutes nos attentes. Quand nous avons la foi et que nous lui demandons d’agir, nous sommes témoins des merveilles qu’il réalise chez nous. Jésus démasque les pensées de ses adversaires. Intérieurement, les scribe, accusent Jésus : « Il blasphème, » seul Dieu a le pouvoir de pardonner les péchés des hommes. Il est plus facile en effet de prononcer une parole d’ordre spirituel, que de rendre la marche à un paralysé. Nous aussi, nous lui amenons celles et ceux que nous avons rencontrés et qui sont souffrants. Dans notre cœur, nous apportons aussi à Jésus tous ceux et celles qui sont désorientés, qui sont défigurés et qui sont malmenés. Il est le Sauveur universel qui se présente à nous avec la puissance de l’Amour infini de Dieu. Il donnera sa vie sur la Croix pour nous sauver.

« Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité pour pardonner les péchés sur la terre, Jésus s’adressa au paralysé, je te le dis, lève-toi, prends ton brancard, et rentre dans ta maison. »

L’homme se lève, prend aussitôt son brancard et sort devant tout le monde. Le pardon est la réalité la plus sublime de l’amour. Il permet de mieux respirer, de repartir à neuf et de vivre en paix avec soi et avec les autres. C’est l’oxygène de l’amour. Le pardon de Jésus est une « restauration » complète. « Mon enfant » dit-il, cette expression indique que Dieu l’accueille dans sa maison. Jésus l’invite à « prendre son brancard et à rentrer chez-lui, » dans son village, dans sa famille qui l’avaient probablement mis à part à cause de son infirmité. Quand nous participons à l’Eucharistie, nous apportons à Jésus toute la détresse humaine, comme au temps ou il était avec nous.


Nous demandons la grâce de dire à Jésus les souffrances que nous rencontrons pour qu’il nous vienne en aide.





*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/

Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par azais le Ven 15 Jan 2021 - 14:24

de l'homelie de p J Duten : 
C'est à dire ce que Marie a fait pour nous montrer l'exemple comme notre Mère porteuse de grâces cette Grâce de Marie qui nous vienne du Verbe incarné s'accomplit pleinement dans l'activité du Saint Esprit qui achève toute sanctification dit la prière numéro 4 à travers le troisième fiat, dont Luisa est la tête de mission, c'est à dire c'est la victoire complète sur le diable, la victoire complète sur la tyrannie des passions, et la victoire complète de la nouvelle et divine sainteté, l'homme retourne à l'origine, c'est extraordinaire


quelle est cette prière n°4 à travers le troisième FIAT ? MERCI!
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 7281
Age : 70
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L'Evangile et le Livre du Ciel

Message par Lumen le Ven 15 Jan 2021 - 15:07

« Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. » Saint Marc (2,1-12)

Père Jean-Jacques DUTEN




LAISSE LUI TES MAINS, TES PIEDS, LÈVE TOI ET MARCHE !

Homélie de vendredi 15 Janvier 2021: Mc 2, 1-12


Le Livre du Ciel :


Ma fille, la volonté humaine paralyse la mienne dans l’âme, car, sans ma Volonté, la Vie Divine ne peut circuler dans l’âme, cette Vie qui plus que le sang maintient le mouvement, la vigueur, l’usage parfait de toutes les facultés mentales de façon à la faire grandir saine et sainte, à pouvoir voir en elle notre ressemblance; combien d’âmes paralysées par le manque de ma Volonté!

Quel spectacle pitoyable que de voir presque toutes les générations humaines paralysées dans l’âme, et, par conséquent, irraisonnées, aveugles devant le bien, sourdes à la vérité, muettes pour l’enseigner, inertes devant les œuvres saintes, immobiles sur la voie du Ciel car, la volonté humaine, empêchant la circulation de ma Volonté, crée la paralysie générale dans l’âme des créatures.

C’est pareil pour le corps, dont la majeure partie des maladies, celles des paralysies en particulier, sont dues à une mauvaise circulation sanguine; lorsque le sang circule bien, l’homme est vigoureux, solide, n’a aucun l’irrégularité de la circulation s’installe, les problèmes de faiblesses, la tuberculose, et si la circulation devient vraiment irrégulière, on reste paralysé car, le sang qui ne circule pas, ne coule pas assez vite dans les veines, provoque les grands maux de la nature humaine. Que ne feraient-elles pas les créatures si elles savaient qu’il existe un remède pour palier à cette irrégularité sanguine, où n’iraient-elles pas pour l’obtenir et éviter ainsi tout problème.

Pourtant, il y a bien le remède de ma Volonté pour éviter le mal à l’âme, pour qu’elle ne soit pas paralysée devant le bien, pour grandir forte, vigoureuse dans la sainteté, mais qui le prend? Il est pourtant gratuit, elles n’ont même pas besoin d’aller loin pour l’avoir, Elle étant toujours prête à se donner et à devenir la vie régulière de la créature. Quelle douleur ma fille! ».


Vol 19, 31 août 1926


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Lenoir_Jesus_guerit_le_paralytique_1889

« Mon enfant, tes péchés sont pardonnés […] Je t’absous de tes péchés. »

Après quoi la foule de mes pensées sur la Divine Volonté continuait et, après avoir reçu la Sainte Communion, je me disais : « Quelle différence y a-t-il entre les Sacrements et la Divine Volonté ? » Et mon Souverain Jésus, déchirant les voiles eucharistiques se fit voir, et avec un soupir de tristesse, il me dit : Ma bienheureuse fille, la différence est grande entre les deux. Les Sacrements sont les effets de ma Volonté ; par contre, ma Volonté est vie, et par sa puissance créatrice de vie, c’est elle qui forme et donne vie aux Sacrements.

Les Sacrements n’ont pas la vertu de donner vie à ma Volonté, car elle est éternelle et n’a ni commencement ni fin. Mon adorable Volonté occupe toujours la première place en toutes choses, et possédant par nature la vertu créatrice, elle crée les choses et la vie elle-même partout où elle veut, quand et comment elle veut. On peut dire que la différence est celle qui existe entre le soleil et les effets que le soleil produit. Ceux-ci ne donnent pas vie au soleil, mais reçoivent la vie du soleil et doivent rester à sa disposition parce que la vie des effets est produite par le soleil.

Les Sacrements sont reçus en un certain temps, en un certain lieu et en certaines circonstances. Le Baptême est donné une fois, et c’est tout. Le Sacrement de Pénitence est donné lorsque la créature est tombée dans le péché. Ma vie sacramentelle elle-même est donnée une fois par jour. Et la pauvre créature ne ressent pas en elle dans cet espace de temps la force, l’aide des eaux baptismales qui la régénère continuellement, ni les paroles sacramentelles du Prêtre qui la réconfortent continuellement en lui disant : « Je t’absous de tes péchés. » ; et la créature ne trouve pas non plus, dans ses faiblesses et les épreuves de la journée, le Jésus sacramentel qu’elle peut prendre avec elle durant toutes les heures de la journée.

Par contre, ma Divine Volonté, possédant l’acte premier de vie et étant capable de donner la vie, maintient par son empire l’acte continuel sur la créature, et à chaque instant lui donne comme vie la vie de lumière, la vie de sainteté, la vie d’amour, la vie de force d’âme. Bref, elle est vie, et les temps, les circonstances, les lieux et les heures n’existent pas pour elle. Il n’y a ni restrictions ni lois, spécialement parce que ma Volonté doit donner la vie et la vie est formée d’actes continuels et non par intervalles. C’est pourquoi dans l’expression de son amour, on peut dire que par son empire continuel elle est un baptême continuel, une absolution jamais interrompue et une communion de chaque instant.


Le Livre du Ciel Tome 30, 30 mai 1932


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Sam 16 Jan 2021 - 9:09

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412
Bonjour Azaïs et Merci pour ton partage. Gloire à toi Seigneu


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cara-de-jesus-para-evangelio

Le samedi 16 janvier 2021
Samedi de la 1re semaine, année impaire

Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades.

LECTURES : He 4, 12-16 ; Ps 18 ; Mc 2, 13-17


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cph_30241779304

« Jésus sortit de nouveau le long de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait. »
En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.


Jésus sort au bord du lac de Galilée et toute la foule se presse à ses côtés, il demande à Levi- Mathieu le publicain de le suivre. Comme c’est extraordinaire que cet homme Levi- Mathieu, se lève et suive Jésus. Nous prenons la mesure de la dimension prodigieuse de Mathieu, un homme qui se tient debout, qui reprend possession d’une dignité qui lui donne de s’en remettre à un autre. L’avenir s’engendre dans la relation qui s’instaure entre Jésus et Mathieu. Partout où Jésus passe, la réalité devient transparente ! là où il se trouve, l’amour infini de Dieu resplendit. Jésus est au milieu de ces pécheurs, de tout ceux dont le cœur est encore partagé, et qui l’écoutent. Il sait qu’au cœur de ces hommes qu’il est venu côtoyer, il y a un désir de Dieu. C’est ce désir de Dieu qu’Il est venu saisir, réveiller. Ceux que l’ont dit pécheurs sont les enfants du Père. En Jésus, guéris par lui, ils continuent à marcher dans ce monde, devenus la lumière du monde, le sel de la terre. Nous savons bien le combat que Jésus va mener sur la Croix, pour nous donner la vie, la lumière et l’amour.

« Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre. » Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! »

Mathieu suit immédiatement Jésus et l’invite à une réception donnée à la suite de cet appel. Il invite tous ses amis publicains pour cet événement si important dans sa vie ! Voyant Jésus avec les pécheurs les publicains, les scribes sont scandalisés. Comment cet homme peut-il manger avec ces pécheurs et ces publicains ! Jésus, médecin divin, regarde ceux qui sont malades et ceux-ci se retrouvent en bonne santé. Nous touchons la miséricorde du cœur de Dieu. Mathieu le publicain est conduit dans une situation nouvelle. Il se doit de redéfinir sa vie par rapport à cette conversion, personne d’autre que lui ne peut le réaliser. Jésus l’accompagne mais il ne le fait pas à sa place. Notre liberté est alors accordée à la sienne, nous pourrons faire des merveilles. Notre identité va se mettre en place peu à peu, la filiation va grandir. Lévi devient un homme nouveau.

"Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

Cette phrase est très consolante pour nous, Jésus y révèle son cœur plein d’amour pour tous, les bien-portants et les malades ! Seuls ces derniers le reconnaissent. Ce combat est tout intérieur, c’est le notre, c’est celui de la foi, de l’espérance pour lesquelles nous devons tenir bon. Nous savons qu’en nous aussi, les zones de ténèbres se révoltent, comme elles se révoltent chez les pharisiens ! Nous sommes des êtres mélangés et dés que nous touchons une réalité mélangée, la partie obscure qui est en nous se réveille, nous sommes scandalisés des autres, sans savoir que c’est en nous que ce vit ce mélange. Jésus vient guérir nos cœurs partagés. Nous comprenons, le combat pour la lumière à la suite de Jésus, car nous ne sommes pas meilleurs que les autres. Jésus est tout-puissant dans son amour, il veut être lumière en nous, il veut que partout où nous passions nous apportions la lumière de son amour.


Nous demandons à Dieu la grâce de participer à la tendresse miséricordieuse du cœur de Jésus.






*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/


Dernière édition par Lumen le Mar 19 Jan 2021 - 8:37, édité 2 fois
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par azais le Sam 16 Jan 2021 - 17:19

"Partout où Jésus passe, la réalité devient transparente ! là où il se trouve, l’amour infini de Dieu resplendit. Jésus est au milieu de ces pécheurs, de tout ceux dont le cœur est encore partagé, et qui l’écoutent. Il sait qu’au cœur de ces hommes qu’il est venu côtoyer, il y a un désir de Dieu. C’est ce désir de Dieu qu’Il est venu saisir, réveiller. Ceux que l’ont dit pécheurs sont les enfants du Père. En Jésus, guéris par lui, ils continuent à marcher dans ce monde, devenus la lumière du monde, le sel de la terre "
Good!


de Matines de ce Samedi 16  lecture patristique 


LETTRE DE SAINT CLÉMENT DE ROME AUX CORINTHIENS C'est par la foi que Dieu nous a justifiés dès le commencement. 


Attachons-nous à la bénédiction de Dieu et voyons quels en sont les chemins. Reprenons les faits depuis le commencement. Pourquoi Abraham notre père fut-il béni ? N'est-ce pas pour avoir pratiqué justice et vérité dans la foi ? Isaac, avec confiance, sachant ce qui allait arriver, se laissa volontiers conduire au sacrifice. Jacob, avec humilité, quitta son pays à cause de son frère, s'en alla chez Laban et le servit, et à lui que furent attribuées les douze tribus d'lsraël.

Tous ont reçu gloire et grandeur, non par eux-mêmes ni par leurs œuvres ou par la justice qu'ils auraient pratiquée, mais par la volonté de Dieu. Et nous, appelés par sa volonté dans le Christ Jésus, ce n'est pas par nous-mêmes ...ni par notre sagesse, notre intelligence, notre piété, ni par les actions que nous aurions accomplies dans la pureté du cœur, mais par la foi. Depuis le commencement, tous les hommes que Dieu a rendus justes, c'est par la foi qu'il les a justifiés. À lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Que ferons-nous donc, mes frères ? Allons-nous cesser de faire le bien, allons-nous abandonner la charité ? Que le Maître ne nous le permette jamais ! Empressons-nous, au contraire, avec ardeur et courage, d'accomplir toute œuvre bonne. Car le Créateur lui-même, le Maître de l'univers, se réjouit de ses œuvres. .... Il a séparé la terre de l'eau qui l'environnait et l'a établie sur les solides fondations de sa volonté....  Dieu créa l'homme, il les créa homme et femme. Et lorsqu'il eut achevé toutes ses œuvres, il les loua et les bénit, puis il dit: Soyez féconds et multipliez-vous.

 
Constatons que tous les justes se sont parés d’œuvres bonnes, et que Dieu lui-même s'est réjoui d'en être paré. Revêtus  d'un pareil Modèle dans Son Fils , appliquons-nous sans retard à faire Sa Volonté ; de toutes nos forces, travaillons à l'œuvre de la justice.


R/ Tu es digne, ô notre Dieu, de recevoir gloire et puissance, car c'est toi qui créas l'univers.
Par sa parole, le Seigneur a fait ses œuvres, et la création obéit à sa volonté.
Que toutes ses œuvres sont aimables : comme une étincelle que l'on pourrait contempler.
Dès son lever, le soleil proclame : Quelle merveille, l'œuvre du Très-Haut !



 ORAISON Dieu qui veut habiter les cœurs droits et sincères, donne-nous de vivre selon ta grâce, alors tu pourras venir en nous pour y faire Ta Demeure.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 7281
Age : 70
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Sam 16 Jan 2021 - 19:13

Azaïs a écrit:Tu es digne, ô notre Dieu, de recevoir gloire et puissance, car c'est toi qui créas l'univers.
Par sa parole, le Seigneur a fait ses œuvres, et la création obéit à sa volonté.
Que toutes ses œuvres sont aimables : comme une étincelle que l'on pourrait contempler.
Dès son lever, le soleil proclame : Quelle merveille, l'œuvre du Très-Haut !







*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* 72cfd61019928669ed5abf5ca445f6b3
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L’évangile du jour et le Livre du Ciel du Samedi16 janvier 2021

Message par Lumen le Sam 16 Jan 2021 - 19:39

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Image-12


« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » Saint Marc (2,13-17)
« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. […] je leur ai parlé tantôt comme un médecin leur offrant des remèdes pour les guérir… »

Après quoi la foule de mes pensées sur la Divine Volonté continuait et, après avoir reçu la Sainte Communion, je me disais : « Quelle différence y a-t-il entre les Sacrements et la Divine Volonté ? » Et mon Souverain Jésus, déchirant les voiles eucharistiques se fit voir, et avec un soupir de tristesse, il me dit : Ma bienheureuse fille, la différence est grande entre les deux. Les Sacrements sont les effets de ma Volonté ; par contre, ma Volonté est vie, et par sa puissance créatrice de vie, c’est elle qui forme et donne vie aux Sacrements.

Les Sacrements n’ont pas la vertu de donner vie à ma Volonté, car elle est éternelle et n’a ni commencement ni fin. Mon adorable Volonté occupe toujours la première place en toutes choses, et possédant par nature la vertu créatrice, elle crée les choses et la vie elle-même partout où elle veut, quand et comment elle veut. On peut dire que la différence est celle qui existe entre le soleil et les effets que le soleil produit. Ceux-ci ne donnent pas vie au soleil, mais reçoivent la vie du soleil et doivent rester à sa disposition parce que la vie des effets est produite par le soleil.

Les Sacrements sont reçus en un certain temps, en un certain lieu et en certaines circonstances. Le Baptême est donné une fois, et c’est tout. Le Sacrement de Pénitence est donné lorsque la créature est tombée dans le péché. Ma vie sacramentelle elle-même est donnée une fois par jour. Et la pauvre créature ne ressent pas en elle dans cet espace de temps la force, l’aide des eaux baptismales qui la régénère continuellement, ni les paroles sacramentelles du Prêtre qui la réconfortent continuellement en lui disant : « Je t’absous de tes péchés. » ; et la créature ne trouve pas non plus, dans ses faiblesses et les épreuves de la journée, le Jésus sacramentel qu’elle peut prendre avec elle durant toutes les heures de la journée.

Par contre, ma Divine Volonté, possédant l’acte premier de vie et étant capable de donner la vie, maintient par son empire l’acte continuel sur la créature, et à chaque instant lui donne comme vie la vie de lumière, la vie de sainteté, la vie d’amour, la vie de force d’âme. Bref, elle est vie, et les temps, les circonstances, les lieux et les heures n’existent pas pour elle. Il n’y a ni restrictions ni lois, spécialement parce que ma Volonté doit donner la vie et la vie est formée d’actes continuels et non par intervalles. C’est pourquoi dans l’expression de son amour, on peut dire que par son empire continuel elle est un baptême continuel, une absolution jamais interrompue et une communion de chaque instant.


Le Livre du Ciel Tome 30, 30 mai 1932



*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cropped-logoDAM

Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Dim 17 Jan 2021 - 9:56

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412
Bonjour Azaïs et Merci pour ton partage. Gloire à toi Seigneu


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* EvangelioHoy-21b

Le dimanche 17 janvier 2021
2e dimanche du temps ordinaire, année B

Maître –, où demeures-tu ?

LECTURES : 1 S 3, 3b - 10.19 Ps. 39 1 Co. 6, 13b -20 Jn. 1, 35-42


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Cordero

"Le lendemain encore, Jean se trouvait là avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu." Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus.

Jean, qui nous partage cet évènement, ne l’oubliera plus. C’était, dit l’apôtre, vers quatre heures du soir que Jean-Baptiste le prophète a indiqué où était le Messie. Il se souvient de cette première rencontre d’amour qui a véritablement transformé sa vie. Ces hommes sont des chercheurs de Dieu. Ils ont cherché auprès de Jean-Baptiste quel était le véritable chemin pour rejoindre Dieu. Ils avaient suivi le prophète Jean-Baptiste, désormais ils cherchent Dieu. Si le regard de Jean-Baptiste s’est posé sur Jésus, le regard de Jésus se pose sur les deux disciples. Regarder, entendre, suivre, demeurer, voila qui résume bien ce qui s’est joué à ce commencement de l’histoire dont nous faisons partie par la Foi. L’Église a été marquée par ce mystère. Chaque jour, en célébrant l’eucharistie, elle reprend la phrase même de Jean-Baptiste : « Voici l’Agneau de Dieu, celui qui enlève le péché du monde. » Désormais, tout ce que nous sommes peut rayonner Dieu. Jésus est descendu dans la chair humaine qui peut porter le mystère de Dieu.

"Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. La grandeur de Jean-Baptiste était de poser son regard sur Jésus et de le nommer. Le regard du prophète est pénétrant, il plonge véritablement dans le cœur de Jésus et ses deux disciples ne s’y trompent pas. Le voilà l’Agneau de Dieu, celui qui porte le péché du monde. La parole de Jean-Baptiste déclare le sens de ce qu’elle voit surgir. Elle risque la relation qu’elle a avec ses disciples. Entendant « Voici l’Agneau de Dieu, » ils suivent Jésus. La question de Jésus : "Qui cherchez-vous ?" ouvre à un dialogue, à une rencontre. C’est la question que s’adressent mutuellement des personnes qui désirent vivre ensemble, proches. C’est la question de celui qui se risque dans la foi. Les disciples s’orientent vers la rencontre d’un autre, ils vont devenir disciples de Jésus.

"André trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus." Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

Pierre est amené à Jésus par son frère André, le premier appelé. Jésus lui donne une mission et un nom nouveau. Cette parole conforte Simon qui se risque maintenant dans la nouveauté. Les deux disciples qui avaient entendu Jean Baptiste ont vu l’amour de Dieu cohabiter avec la recherche humaine de Dieu. Jésus est venu annoncer le grand mystère de la miséricorde de Dieu pour nous. Nous voulons demeurer avec Dieu, c’est la finalité de notre vie. Nous savons que notre bonheur est de demeurer en Dieu et lui demeure en nous. Le Dieu saint s’est fait tout proche de nous, il est le Dieu intérieur qui rayonne au cœur de l’homme. C’est la parole de la proclamation de la foi dans les communautés chrétiennes. Le Fils unique de Dieu, celui qui demeure dans le sein du Père, s’est fait connaître dira l’Apôtre Jean.


Nous demandons à Dieu la grâce de rayonner sa présence.






*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/


Dernière édition par Lumen le Mar 19 Jan 2021 - 8:34, édité 1 fois (Raison : image désactivée)
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L’ÉVANGILE ET LE LIVRE DU CIEL 17 JANVIER 2021

Message par Lumen le Dim 17 Jan 2021 - 13:05

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Image-13

« Que cherchez-vous ? ». Saint Jean (1,35-42)
« Que cherchez-vous ? […] tu cherches refuge en moi et je cherche refuge en toi…»

« Ma petite fille de mon Vouloir, tu cherches refuge en moi et je cherche refuge en toi pour aimer ma créature et me reposer en elle afin que son amour me défende contre toutes les offenses des créatures. Tu dois savoir que chaque fois que la créature entre dans ma Volonté pour accomplir ses actes, je lui donne chaque fois ma vie divine et elle me donne sa vie humaine. Cette créature possède donc autant de vies divines que d’actes accomplis dans ma Volonté, et c’est honoré et glorifié que je demeure entouré de toutes ces vies humaines, car un acte dans ma Volonté doit être complet.

Je me donne entièrement, je ne retiens rien de mon Être suprême et cette créature me donne son être humain tout entier. Quel bien la créature ne peut-elle pas recevoir en possédant autant de vies divines ? Lorsque la créature répète ses actes, mes vies divines sont ajoutées et je donne la vertu de bilocation à sa propre vie humaine au point de pouvoir dire : « La créature m’a donné autant de vies que je lui ai donné de mes vies divines. » Je peux dire que je trouve ma satisfaction complète lorsque je vois la créature me donner sa vie à chaque instant pour que je puisse lui donner ma vie.

Mon plus grand triomphe est de voir la créature me donner sa volonté humaine. Emporté par l’amour, je chante ma victoire, une victoire qui m’a coûté la vie et l’attente de presque six mille ans durant lesquels j’attendais avec tant d’anxiété et de soupirs ardents et amers le retour de la volonté humaine dans la mienne. Après l’avoir obtenu, je ressens le besoin de me reposer et de chanter victoire. Il n’existe pas de joie plus belle que la créature puisse me donner que de vivre dans mon Vouloir, ni de plus grandes souffrances qu’elle puisse me causer qu’en se retirant de ma Volonté, car je me sentirais alors offensé dans toutes les choses créées puisque mon Vouloir se trouve partout.

Je sens l’offense arriver jusqu’à moi dans le soleil, dans le vent, dans le ciel, et jusque dans mon sein. Ce grand don de la volonté humaine que j’ai fait à la créature et qui devait servir d’échange d’amour et de vie entre la créature et moi, je le vois converti en une arme mortelle pour m’offenser. Quelle souffrance !

Mais la créature qui en vient à vivre dans mon Vouloir fait disparaître cette cruelle souffrance. Comment ne pas me mettre tout entier en son pouvoir et ne pas lui donner ce qu’elle veut ? »


Le Livre du Ciel Tome 36, 6 août 1938




Nous nous approchons du Seigneur encore avec peur et beaucoup d'ignorance. Alors Il vient lui-même nous donner sa divinité et nous faire entrer dans la vraie liberté des enfants de Dieu.

"LA FIN ULTIME DE TOUTE L'ÉCONOMIE DIVINE, C'EST L'ENTRÉE DES CRÉATURES DANS L'UNITÉ PARFAITE DE LA BIENHEUREUSE TRINITÉ"
CEC 260

Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty L'EVANGILE ET LE LIVRE DU CIEL 17 JANVIER 2021

Message par Lumen le Dim 17 Jan 2021 - 18:55

« Que cherchez-vous ? ». Saint Jean (1,35-42)

Père Jean-Jacques DUTEN





TOUS LES FRUITS DE LA RÉDEMPTION!

Homélie de dimanche 17 Janvier 2021: Jn 1, 35-42


Le Livre du Ciel :


Ma fille, toutes les fois que l’âme pense à ma Passion, chaque fois qu’elle se souvient de ce que j’ai souffert ou qu’elle sent de la compassion pour moi, l’application de mes souffrances est renouvelée en elle ; mon Sang surgit pour l’inonder ; mes plaies la guérissent si elle est blessée ou l’embellissent si elle est en santé ; tous mes mérites l’enrichissent. L’effet que produit ma Passion est surprenant : c’est comme si l’âme déposait en banque tout ce qu’elle a accompli et souffert pour recevoir le double en retour. Ainsi, tout ce que j’ai réalisé et souffert rejaillit continuellement sur les hommes, comme le soleil offre constamment sa lumière et sa chaleur à la terre. Ma façon d’agir n’est pas sujette à l’épuisement.

« Tout ce qui est nécessaire, c’est que l’âme le désire. Aussi souvent que l’âme le désire, elle reçoit les fruits de ma Vie. Si elle se souvient de ma Passion vingt, cent, ou mille fois, autant de fois elle jouira de ses effets. Combien peu en font leur trésor ! En dépit de tous ces bienfaits, on voit tant d’âmes faibles, aveugles, sourdes, muettes et boiteuses : en somme, de dégoûtants cadavres vivants. Pourquoi ? On oublie ma Passion alors que mes souffrances, mes plaies et mon Sang offrent une force pour sur- monter la faiblesse, une lumière pour donner la vue aux aveugles, une langue pour délier les langues des muets et ouvrir les oreilles des sourds, une voie pour guider les faibles, la vie pour ressusciter les morts. Tous les remèdes dont l’humanité a tant besoin peuvent être trouvés dans ma Vie et ma Passion.

« Mais les créatures méprisent cette médecine et ne profitent pas de mes solutions. Aussi, malgré ma Rédemption, l’homme dépérit comme s’il était affecté d’une tuberculose incurable.


Vol 13, 21 octobre 1921

Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Lun 18 Jan 2021 - 9:21

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Evangelio%2BNbre.15

Le lundi 18 janvier 2021
Lundi de la 2e semaine, année impaire

Les invités de la noce pourraient-ils jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ?

LECTURES : He. 5, 1-10 Ps. 109 Mc. 2, 18-22


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fchretienweb.files.wordpress.com%2F2016%2F03%2Fjc3a9sus-et-ses-apotres

"Comme les disciples de Jean le Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : « Pourquoi, alors que les disciples de Jean et les disciples des pharisiens jeûnent, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »
Jésus leur dit : « Les invités de la noce pourraient-ils jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner.


Avec Jésus, nous entrons dans une ère nouvelle. Jésus change le monde, seule une société nouvelle pourra supporter la nouveauté de Dieu. Le vin nouveau des noces, c’est « la Bonne Nouvelle. » Changer le monde en se préoccupant des pauvres et des exclus est la Bonne Nouvelle annoncée. La vie avec Jésus est une grâce, elle nous fait retrouver le bonheur de notre vie. Les disciples de Jésus s’adaptent à l’œuvre de Dieu qui nous sauve. C’est le temps de la joie pour les amis de l’époux, c’est avant tout le temps de se réjouir. Nous avons besoin de nouveaux moissonneurs pour récolter la nouvelle moisson que sont les pauvres et les exclus. Jésus qui nous sauve nous invite à vivre dans sa compagnie, dans l’amour. Il est l’ami de notre cœur, qui a pris notre nature humaine. Nous pouvons le regarder, le contempler, nous pouvons nous retrouver en lui. Il nous invite à vivre de cet amour qui nous vient de Dieu, dans la foi et dans l’espérance. Jésus nous régénère fondamentalement. Nous sommes redevenus enfants de Dieu avec le Christ, dans le mystère de l’Incarnation.

"Jésus répondit : « Les compagnons de l’époux peuvent-ils jeûner pendant que l’époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner."

Jésus, que le Père engendre à chaque instant, reçoit tout du Père et en toutes circonstances son Père proclame : « Tu es mon fils, mon Bien Aimé, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. » Jésus nous réintègre dans la filiation, une vie nouvelle en lui. Il annonce un jeûne nouveau lié à la Passion de sa propre vie. Jésus n’est pas accueilli, il est rejeté par les scribes et les grands prêtres, mais il va manifester son amour. Dans sa Passion, Jésus transforme fondamentalement notre vie. Il est le Christ, l’unique Grand Prêtre, le Fils du Père. Aux jours de sa vie mortelle, il a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication. Il a pris notre place pour demander le pardon de nos péchés et pour nous délivrer de la mort. C’est dans sa mort que va se situer le nouveau jeûne ! Quand nous serons là, souffrants avec lui pour le salut de nos frères, alors nous serons dans le vrai jeûne. C’est ainsi que Jésus profile le nouveau jeûne, les souffrances de la passion que vont partager ses amis.

Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d’étoffe neuve ; autrement le morceau neuf ajouté tire sur le vieux tissu et la déchirure s’agrandit. Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; car alors, le vin fera éclater les outres, et l’on perd à la fois le vin et les outres. À vin nouveau, outres neuves. »

Raccommoder du neuf sur du vieux apportera une surprise au lavage, le raccommodage n’aura pas tenu. Ce sera alors de plus grandes déchirures, bien pires que le premier accroc. Nous sommes dans le temps où il nous faut changer pour recevoir l’Évangile. Il nous faut revêtir le Christ. Jésus, par la parabole du vin nouveau et des vieilles outres, redit le même message. Mettre du vin nouveau dans de vieilles outres, c’est la catastrophe : on ne retrouve plus ni vin ni outres. Jésus voit dans le vin nouveau le symbole de l’Évangile, le signe de la nouveauté absolue qu’il apporte. La grâce de Jésus nous donne à la fois le contenu et le contenant. Au festin des noces, nous avons part à son Corps, nous sommes baignés dans son Sang pour une nouvelle régénération. Les invités de la noce pourraient-il jeûner pendant que l’Époux et avec eux ? Le changement que Jésus est venu introduire dans notre existence est fondamental. La proximité de Jésus, sa compagnie, son amour sont là. Notre seul souci est de demeurer dans cet amour infini de Dieu, une dimension toute nouvelle est introduite dans notre vie.


Nous demandons la grâce de recevoir cet amour infini pour intercéder dans l’humanité.






*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/
Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Mar 19 Jan 2021 - 8:53

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Fnotredamedes3vallees.files.wordpress.com%2F2016%2F07%2F191_big

« Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ce jour-là, ils jeûneront. » Saint Marc (2,18-22)
« Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ce jour-là, ils jeûneront. […] les effets s’évanouissent peu à peu et l’âme reste dans le jeûne. »

« Ma petite fille, plus tu t’abandonneras en moi, plus tu sentiras ma vie en toi, et j’occuperai la première place dans ton âme. Tu sais que la vraie confiance en moi forme les bras et les pieds de l’âme pour grimper jusqu’à moi et me presser si fort que je suis alors incapable de me libérer de ton âme. Celle qui n’a pas confiance n’a ni bras ni pieds et demeure ainsi une pauvre infirme. Ta confiance sera par conséquent ta victoire sur moi et je te tiendrai serrée dans mes bras, attachée à ma poitrine pour te donner continuellement le lait de ma Divine Volonté.

Tu dois savoir que chaque fois que l’âme fait ma Volonté, je me reconnais dans la créature. Je reconnais mes œuvres, mes pas, mes paroles et mon amour. C’est alors le Créateur qui se reconnaît, lui et ses œuvres dans la créature, et la créature se reconnaît en lui. Cette reconnaissance mutuelle entre Dieu et l’âme rappelle le premier acte de la création et Dieu sort de son repos pour continuer son œuvre de création avec la créature qui vit et œuvre dans mon Vouloir. Car notre travail ne s’arrête pas ; il y a eu seulement une pause pour le repos et la créature, en faisant notre Volonté, nous appelle au travail ; mais c’est un doux appel, car pour nous, ce travail est un bonheur nouveau, des joies nouvelles et de prodigieuses conquêtes.

C’est pourquoi nous ne faisons que continuer nos épanchements d’amour, de puissance, de bonté et de sagesse inatteignable qui ont commencé dans la Création. Et la créature sent que son Dieu ne se repose pas, mais qu’il continue son œuvre de Création. Et comme la créature œuvre dans notre Vouloir, elle sent le commencement dans son âme d’une pluie d’amour de Dieu, de sa puissance et de sa sagesse qui ne demeurent pas inactives mais qui œuvrent dans son âme.

Oh ! si tu savais la satisfaction et le plaisir que nous ressentons lorsque la créature nous appelle au travail. Par son appel, elle nous reconnaît, elle nous ouvre les portes, nous laisse régner et nous donne toute liberté de faire ce que nous voulons dans son âme. Nous accomplissons alors un travail digne de nos mains créatrices.

Aussi, ne laisse jamais notre Divine Volonté t’échapper, si tu veux que notre travail soit continuel. Elle t’appartiendra et sera ta porte-parole lorsque tu feras entendre ta voix pour nous appeler ; nous entendrons son doux murmure à nos oreilles et nous descendrons immédiatement dans notre propre Vouloir à l’intérieur de ton âme pour continuer notre œuvre. Car tu dois savoir que des actes continuels forment la vie et des œuvres accomplies, et que ce qui n’est pas continuel peut être appelé effet de mon Vouloir et non vie formée dans la créature ; et les effets s’évanouissent peu à peu et l’âme reste dans le jeûne. Aussi, courage et confiance, et va toujours plus avant dans la mer de la Divine Volonté. »


Le Livre du Ciel Tome 30, 4 novembre 1931



L'Epoux est là !

Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Lumen le Mar 19 Jan 2021 - 9:20

Bonjour à vous tous, amis qui aimez la Parole de Vie, goûtez et voyez comme est bon le seigneur! *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Am17412

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=https%3A%2F%2Ftse4.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIF

Le mardi 19 janvier 2021
Mardi de la 2e semaine, année impaire

Jésus disait : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat ;
en sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat. »

LECTURES : He 6, 10-20 Ps. 110 Mc. 2, 23-28


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2F2.bp.blogspot.com%2F-1oi4Yp6NOaQ%2FVQ6bDO6kNRI%2FAAAAAAAAFjA%2FuJ0EIHjOAXE%2Fs1600%2Fgrano

Il advint qu’un jour de sabbat Jésus passait à travers les moissons et ses disciples se mirent à se frayer un chemin en arrachant les épis. Les Pharisiens lui disaient : « Vois ! Pourquoi font-ils le jour du sabbat ce qui n’est pas permis ? »

Les Pharisiens disent à Jésus : « Vois ! Pourquoi tes disciples font-ils le jour du sabbat ce qui n’est pas permis ? » Les disciples manifestent combien tout ce qui est, est un don de Dieu. Passant à travers les moissons, les disciples se frayent un chemin et arrachent des épis de blé pour se nourrir. Jésus nous fait entrer dans la tendresse infinie du cœur de Dieu pour nous. Cette merveilleuse assurance vient d’une joie extraordinaire, un chant d’allégresse pour Jésus qui chante les louanges de Dieu. Mais aujourd’hui, comme hier, les pharisiens, déforment la loi de Moïse en s’attachant aux détails en oubliant l’esprit qui lui donne sens. En effet, ils accusent les disciples de Jésus de violer le sabbat. Selon leur idée, arracher des épis équivaut à "moissonner", et "égrener" équivaut à "battre" : ces activités agricoles étaient prohibées les jours de sabbat. Jésus cite alors David qui entra dans la demeure de Dieu au temps du grand prêtre Abiathar et qui mangea les pains d’oblation qu’il n’est permis de manger qu’aux prêtres, et en donna aussi à ses compagnons.

"Jésus dit aux Pharisiens : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui et ses compagnons ?"

En s’inspirant de ce passage de la Parole, Jésus cite en exemple David qui était roi. Il avait reçu de Dieu les pouvoirs de roi, il pouvait, au temps du grand prêtre Abiathar, manger les pains d’oblation. Il n’avait pas à craindre le scandale puisqu’il avait le pouvoir de Dieu. Le comportement d’Abiathar est conforme aux enseignements de Jésus : les préceptes légaux de moindre importance doivent céder le pas aux plus grands. Le précepte du repos sabbatique n’est pas supérieur aux besoins élémentaires de la subsistance. Dans sa tendresse infinie, Jésus enlève tout ce qui peut nous séparer de Dieu Amour. Il nous fait entrer dans une liberté nouvelle qui scandalise les Pharisiens ! le seul don de Dieu amour veut nous rendre libre, d’une liberté totale et absolue en lui. Ce ne sont pas les actes de piété qui nous rendent justes, mais il nous faut saisir le climat d’amour qui règne auprès de Jésus. La personne humaine, créée par Dieu, à son image, est au-delà de tout. La question de l’ordre des choses doit être soumise au bien des personnes.

« Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat ; en sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat. »

Le sabbat a été fait pour l’homme et non pas l’homme pour le sabbat. Nous ne sommes pas des esclaves mais nous sommes des personnes libres d’aimer dans l’amour infini de Dieu qui nous libère. Jésus qui s’était retiré du tumulte de la ville fait entrer les apôtres dans le secret de son cœur. Il sort ses disciples d’un monde de "vanités," pour manifester les trésors d’amour du cœur de notre Père. C’est une épreuve pour qui cherche à aimer gratuitement, c’est difficile pour nous car nous voulons toujours prouver notre amour, et c’est une épreuve ! Dieu fait alliance avec nous et il s’engage d’une manière irrévocable. Il nous manifeste un amour infini, il veut nous faire entrer dans cet amour d’une manière libre. Il n’a plus rien désormais qui puisse tourmenter la joie, l’harmonie et la paix de l’humanité. Saint Augustin nous dit : « Aime et fais ce que tu veux. » Il dit que l’amour véritable est à mettre en tout ce que nous faisons : Travailler, pardonner, corriger, aller à la messe, prendre soin des malades, accomplir les commandements est fait par l’amour infini de Dieu qui nous aime.


Nous demandons la grâce d’entrer dans l’amour fou de Dieu et de donner cet amour a nos frères.





*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* ?u=http%3A%2F%2Fsincerity.s.i.pic.centerblog.net%2F5b23299d


*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Pzore_12

http://www.pere-gilbert-adam.org/

Lumen
Lumen
Pour la Paix

Féminin Messages : 3959
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

*Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel* Empty Re: *Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU *, *L’Évangile et le Livre du Ciel*

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum