Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Avis de recherche sur Israël

Aller en bas

Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Lun 16 Avr 2018 - 11:41

[size=18][size=18]Je cherche entre le 14 juillet 1949 et le 28 octobre 1958 un couvent de moines aurait été détruit en Israël ( peut-être marial , peut-être de liturgie orientale, mais ce n’est pas certain , et on ne sait pas par qui non plus)[/size][/size]

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par jacques58fan le Lun 16 Avr 2018 - 18:19

@Ami de Saint Bernard a écrit:
[size=18][size=18]Je cherche entre le 14 juillet 1949 et le 28 octobre 1958 un couvent de moines aurait été détruit en Israël ( peut-être marial , peut-être de liturgie orientale, mais ce n’est pas certain , et on ne sait pas par qui non plus)[/size][/size]
Cherche auprès drs missions orientales
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Père Nathan le Lun 16 Avr 2018 - 22:12

Je pense que vous voulez parler du monastère de Abu Gosh. Les bénédictins y sont revenus en 1976


Abu Gosh

Bénédictins Olivétains, 1976, 10 moines. 1977, 12 moniales. Le monastère bénédictin d’Abu Gosh a été fondé en 1977. Il appartient à la Congrégation Olivétaine et présente l’avantage inhabituel d’une double communauté de moines et moniales célébrant l’Eucharistie et les principaux offices liturgiques ensemble.

La fondation de la communauté bénédictine olivétaine actuelle remonte à 1976. Le fondateur, dom Grammont du Bec-Hellouin, a beaucoup réfléchi pour préciser le dessein de cette communauté, “Ce n’est pas pour “judaïser” mais pour reconnaître le “roc” dans lequel nous avons été taillés, et pour donner à nos frères Juifs le témoignage d’une vie réellement inspirée par la beauté de la prière qui nous a donné des poèmes, surtout dans les Psaumes”.

C’est en fait sagesse. Cette fondation a dû prendre racine dans un contexte très troublé après la guerre des Six Jours. 


Au milieu des conflits de 1947 Abu Gosh était sur le point d’être détruit par l’armée israélienne. Heureusement cela n’a pas eu lieu et Abu Gosh est devenu le premier village arabo-israélien. Des groupes de jeunes Israéliens viennent pour des échanges culturels avec les moines. L’hébreu semble être le choix de la communauté plus que l’arabe.




Au long des siècles, le génie de saint Benoît maintenant toute chose en équilibre, la communauté actuelle de quelques 10 moines et 12 moniales a appris à tenir une présence contemplative réellement monastique.

Les relations et la collaboration avec d’autres communautés monastiques en Terre Sainte ont amené les moines et les moniales à se rencontrer et à s’entraider. Le programme de formation ajoute une dimension supplémentaire à cette présence monastique significative.
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3063
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 17 Avr 2018 - 10:10

Je regarderai cela de près dès que j'ai un peu de  temps
Tout ce que vous m'en dites semble cadrer avec la crainte qu'en aurai le groupe occulte ont 'étudie les textes en ce moment. Merci beaucoup.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 17 Avr 2018 - 10:27

Je n'ai pas pu m'empêcher de commencer à regarder vite fait
le texte que j'étudie parle de quelqu'un qu'il voit comme un saint, parti d'Assise sous Pie XII et il y a un monastère bénédictin à Assise 

Près d’Assise se trouve une abbaye ancienne , San Benedetto, commencée probablement vers l’an 900 . L’abbaye apparaît isolée au milieu des bois sur le versant occidental du Mont Subasio, pas très loin du centre d’Assisi. Au début du XIIIe siècle, l’abbé de San Benedetto permit à François d’utiliser la petite église de San Damiano et la chapelle de la Portioncule. Bien que l’abbé n’ait rien demandé, François s’attacha à lui donner en guise de loyer annuel un panier de poissons pour la concession de la Portioncule. En échange l’abbé lui offrit l’huile pour la lampe de la chapelle. Cet échange de bons procédés entre les frères mineurs de la Portioncule et les Bénédictins se célèbre encore aujourd’hui, le 31 mars, près de l’abbaye Saint-Pierre.’Porcioncule signifie petite portion)

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par jacques58fan le Mar 17 Avr 2018 - 17:38

@Ami de Saint Bernard a écrit:Je regarderai cela de près dès que j'ai un peu de  temps
Tout ce que vous m'en dites semble cadrer avec la crainte qu'en aurai le groupe occulte ont 'étudie les textes en ce moment. Merci beaucoup.
Quel groupe occulte?
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 17 Avr 2018 - 19:35

celui qui s'est servi de Pier Carpi comme intermédiaire, d'ailleurs il n'ont pas eu besoin de le forcer

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 17 Avr 2018 - 19:49

jacques58fan pour te préciser, c'est assez étonnant, un cas de prophéties authentiques publiées en 1976 d'un groupe rosicrucien ou apparenté, destinées derrière une diffusion publique littéraire à des gens appelés "les adeptes" il semble que ce soit une phase de la bataille des ténèbres pour controler l'Eglise (se reporter à la vision de Léon Xlll

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par jacques58fan le Mar 17 Avr 2018 - 22:15

@Ami de Saint Bernard a écrit:jacques58fan pour te préciser, c'est assez étonnant, un cas de prophéties authentiques publiées en 1976 d'un groupe rosicrucien ou apparenté, destinées derrière une diffusion publique littéraire à des gens appelés "les adeptes" il semble que ce soit une phase de la bataille des ténèbres pour controler l'Eglise (se reporter à la vision de Léon Xlll

Merci.Puis-je avoir 1 ou 2 liensde "référence" m'éclairant sur cette prophétie svp?
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1419
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Mer 18 Avr 2018 - 8:47

Page 8O Livre de Pier Carpi "Les prophéties du pape Jean XXIII réédité en mai 2013 aux Presses du Châtelet isbn 9782845924925

Je note que cette réédition du livre de 1976 s'est faite après la démission du pape Benoît XVI et l'élection du pape François, le texte est entièrement identique à l'édition en poche que j'ai lu autrefois aux éditions ""J'ai lu" collection "L'aventure mystérieuse" même traductrice en français Geneviève Cattan".

Les conditions de recueil des prophéties que raconte Pier Carpi sont absolument impossibles, elles ne sont pas non plus du pape Jean XXIII, par contre il y a pas mal de choses qui se sont réalisées bien après l'édition de 1976.

Je suis en train de m'y atteler à nouveau, j'avais essayé un commentaire il y a quelques années, je n'ai qu'une révision à en faire, mais qu demande un travail dense.

J'y pensais depuis quelques temps mais tant que je n'avais pas vraiment considéré comme achevé mon livre sur les prophéties surtout chrétiennes de la crise universelle, je m'interdisais de courrir deux lièves à la fois.

Maintenant la prophétie spécifique dont on cause:

"Aujourd'hui le saint est mort. Il ne connaîtra pas les honneurs, car saint est celui qui agit dans l'humilité, prie en silence;
Chère Assise qui en a vu le passé, et toi, Emilie qui l'a bercé, et toi Israël, qui lui a donné asile.
Sept chapelets, cette nuit. Le couvent sera détruit et des fleurs rouges sur les tombes découvertes."

La prophétie est placée par Pier Carpi sous le règne du pape Pie XII peu avant sa fin puisque qu'il va utiliser "Puis..." en annonçant l'élection du pape Jean XXIII.

La terre natale du saint (s'il a existé) l'Emilie est aussi celle de Pier Carpi (pas forcément au même endroit, il dit qu'il n'a pas réussi à l'identifier)

Sept chapelets une nuit peut faire penser à un couvent honrant la Sainte Vierge en Israël dans un moment, probablement, mais je l'ignore,  dramatique.

Par contre Pier Carpi pour la destruction du couvent utilise le futur "sera". destruction serait peut-être encore avenir.

Hier j'ai interrogé par mail le couvent Abu Gosh 5Merci au Père Nathan)  (adossé à une basilique mariale) pour savoir s'il y aurait souvenir d'un homme venu d'Assise ayant laissé une réputation de sainteté et d'humilité, mort sur le lieu un peu avant l'élection du pape Jean XXIII.Je ne sais pas si on me répondra, on me trouvera peut être farfelu, je les comprendrai.

Abu gosh et un formidable symbole où se croisent musulmans et chétiens dans le cadre de la première guerre israélo arabe, peut-être est-il appelé à être détruit lors d'une nouvelle confrontation, je l'ignore.

En tous cas il semble que le groupe occulte utilise "saint" au sens où nous chrétiens, l'entendons, pourquoi? je l'ignore.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Mer 18 Avr 2018 - 9:51

Je me demandais pourquoi le groupe occulte avait daté ses prophéties de 1935, il st possible que l'année soit fausse comme tout ce qui tourne sur la réception des prophéties par Pier Carpi

il semble que l'oecuménisme du nonce Angelo Roncalli dans les Balkans a dérangé le monde occulte

je n'ai pas le temps de lire tout de suite si ça le corrobore mais je viens de trouver ce lien:

http://www.sodalitium.eu/le-pape-du-concile-4eme-partie/

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Mer 18 Avr 2018 - 12:55

Mgr Roncalli envoyé en Bulgarie en 1925, il voyage sans cesse, s’épuise à contacter toutes les communautés chrétiennes. En 1927 il rencontre le métropolite des arméniens. En devenant frère parmi les frères, urmontant des obstacles vieux de plusieurs siècles, les conventions, les barrières, les anathèmes, les excommunications et hostilités en tout genre, il fait ses premiers pas sur la voie d’un œcuménisme qu’il n’abandonnera jamais

.(source Pier Carpi « Les prophéties du pape Jean XXIII» das l’introduction)

Ce portrait doit déranger considérablement les projets du monde occulte tels qu’ils seront rappelés le 13 décembre 2011:

Les religions... vont disparaître graduellement et donner naissance à une religion universelle qui enseignera les principes ésotériques connus de nos jours par trop peu d’initiés… le désir de comprendre les lois divines au sens de lois naturelles, universelles et spirituelles se substituera au besoin de croire en Dieu qui sera considéré alors comme l’Energie-Conscience qui est à l’origine de la création.

https://www.rose-croix.org/propheties-des-rose-croix/


Le 24 novembre 1934. Mgr Rocalli est nommé en Grèce et Turquie, il y partira le 4 janvier 1935.

Dans la série "Quand les peuples changent de visage", le quotidien L'Intransigeant publia cette enquête de Marcel Sauvage sur la Turquie en 1935. A cette époque, ce pays porte encore les stigmates de la guerre d'indépendance, mais il est en pleine reconstruction et en pleine transformation.
http://www.turquie-culture.fr/pages/histoire/anecdotes-recits/la-turquie-devoilee-un-reportage-1935.html

EnTurquie, la laïcisation proclamée par Ataturk comprenait entre autres l’habillement: après avoir occidentalisé les turcs, il fallait maintenant laïciser les religieux. « Les habits et les signes distinctifs religieux sont abolis par une loi entrant en vigueur le 13 juin 1935 »

Roncalli ne fait pas une tragédie de la nouvelle loi » et commente : « Quelle importance que nous portions la soutane ou des pantalons lorsque nous proclamons la parole de Dieu »

En tant que chef et représentant de l’Église catholique en Turquie, les chefs étaient exemptés de la loi générale, Mgr. Roncalli s’en tint au col blanc ,

afin d’encourager ses prêtres au sacrifice

et obliger les religieuses à revêtir l’habit de la charité du Christ au lieu de leur habit monastique.
http://www.sodalitium.eu/le-pape-du-concile-4eme-partie/
Il est possible que dès 1935 la tradition occulte constant que même face à une situation difficile, le nonce Rocalli se consacre avant tout à la charité du Christ aurait pris peur et décider d’arrêter son ascension dans son Eglise en publant des prophéties usurpant son nom pour le déconsidérer.
Le livre est censé selon Pier Carpi, être compris par des adeptes. Là encore c’est curieux : Il y a beaucoup plus simple que publier un livre destiné au grand public pour informer les adeptes d’un groupe occulte. Il est plus crédible que ce lire était destiné à déstabiliser les chrétiens et ceux qui voudraient le devenir.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Jeu 19 Avr 2018 - 17:46

Encore une découverte à partager

d'abord un appel

n'oubliez pas que je considère Pier Carpi comme l'intermédiaire d'un groupe occulte et que ses allusions aux chrétiens sont à prendre comme de la moquerie, de la dérision (genre "ces pauvres vaincus) ou alors comme des appels à ce que les anti Eglise fassent attention à des moments particuliers dans lesquels ils doivent se méfier davantage, essayer de neutraliser ce qui leur est désigné, voir même être plus offensifs pour vaincre,

sous cet angle je cherchais à comprendre "les vrais saints sont jeunes, ils naissent à Milan" sous Pie XIi

renouvelé sous Paul VI "Les fils des saints de Milan ... te tiendront bien haut les mains" rappelez vous l'épisode du combat d'Israël contre Amalek, quand Moïse avait les bras levés Israël l'emportait, quand ses bras retombaient de fatigue, Amalek l'emportait, si bien qu'à la fin deux israélites furent chargés de soutenir les bras de Moïse jusqu'à la victoire.

J'ai trouvé ceci:

La Compagnie de Saint Paul

La Compagnie de Saint Paul naît en 1920 à Milan, sur le désir du Bienheureux Cardinal Andrea Carlo Ferrari et de son secrétaire l’abbé Giovanni Rossi.
Andrea Ferrari était né en 1850 à Lalatta di Palanzano, dans le Diocèse de Parme, dans une famille modeste, mais riche de foi. Il fut ordonné prêtre à 23 ans ; après une expérience de ministère paroissial et d’enseignement, il devint Supérieur du séminaire diocésain de Parme en 1877. Pendant le Pontificat de Léon XIII, il fut nommé Evêque de Guastalla en 1890, de Côme en 1891, et enfin de Milan en 1894, et fut nommé Cardinal. Il ajouta à son nom de Baptême celui de Charles, en l’honneur de Saint Charles Borromée. Il mourut le 2 février 1921, après s’être dépensé entièrement pour les activités sociales et pour l’animation de l’Eglise de Milan.
Le premier noyau de la compagnie comprend des laïcs provenant de l’Action Catholique, et des prêtres, don l’Abbé Giovanni Rossi, tous dévoués à l’apostolat, avec la tâche de réaliser des œuvres sociales, et de rapprocher les gens à la foi ; un autre groupe, avec le Père Gemelli travaille en revanche dans le domaine culturel, et il en naîtra l’Université Catholique. Durant les premières années, la Compagnie travaille au sein de l’action Catholique, mais en 1924 déjà, ayant pris une identité propre, elle acquiert le statut de Congrégation religieuse, dépendant directement du Saint-Siège.
En une dizaine d’années, la Compagnie de Saint Paul compte de nombreuses adhésions, et connaît un grand développement. L’abbé Giovanni Rossi, qui est devenu le Supérieur Général de la Compagnie, réalise des programmes orientés vers les secteurs les plus populaires de la société. On crée des écoles professionnelles, un cercle de culture pour les jeunes, une bibliothèque, un cinéma, une cantine économique, un secrétariat du peuple, et une maison pour les filles-mères. Ce sont là des activités qui, à l’époque, ne manquèrent pas de susciter des critiques, mais qui se développèrent dans la ligne du, mandat du Cardinal Ferrari : « Sortez des sacristies, allez sur les places ». La compagnie de Saint Paul commence en outre son expérience dans l’organisation des pèlerinages, et son travail dans le domaine de l’édition et dans l’imprimerie de journaux.
A côté de la diffusion dans d’autres diocèses d’Italie, Rome, Venise et Gènes, on voit s’affirmer rapidement aussi la « dimension international de l’Institut, avec une expansion çà Jérusalem, en contact avec les palestiniens, à Paris, puis en Amérique du Sud, Argentine, Uruguay, Chili, avec des Maisons à Buenos Aires, cordoba, Rosario, Montevideo, Santiago, et enfin aux Etats-Unis, Washington et New York. Pour obtenir l’accueil et l’adhésion aux idéaux pauliniens chez les laïcs, on fonde l’Association Cardinal Ferrari, qui coopère au développement des initiatives sociales de l’œuvre Cardinal Ferrari.
En 1934, l’abbé Giovanni Rossi, qui avait déjà abandonné la charge de Supérieur général en 1929, abandonne le projet initial du Cardinal Ferrari d’apostolat social, et se consacre uniquement à l’évangélisation et aux Missions. En 1939, la « scission » est définitive avec la fondation à Assise de la "Pro Civitate Cristiana ».
Pendant ce temps, en France, à Paris, l’apostolat important de la « Maison de la Jeunesse » est interrompu en raison de sa fermeture, après les développements du fascisme en Italie et la crise économique des années 1929-1930. En effet, le programme de la compagnie, orienté vers les classes populaires, fut placé aussitôt à l’écart par la politique sociale du régime. Pendant la seconde guerre mondiale, l’effort se concentre sur les personnes persécutées, tout d’abord les victimes des lois raciales, en cachant dans le siège de Milan des partisans et des juifs, et puis, après le 25 avril, les républicains de Salò.
En 1945, l’abbé Antonio Rivolta fonda à Civitavecchia (Rome), la « République des Jeunes », un village qui accueille des enfants sans maison et sans appui familial, en les enlevant à la vie de débauche et à la pègre. La fin de la guerre et ke réunification des familles comporte aussi une série de problèmes psychologiques, affectifs et sociaux ; et l’abbé Paolo Liggeri, rentré du camps de concentration de Dachau, ouvre à Milan l’Institut « La Casa », le premier centre de consultation familiale en Italie, une structure sociale absolument inédite pour l’époque.
Le 30 juin 1950, la Compagnie de Saint Paul obtient du Pape Pie XII la reconnaissance d’Institut Séculier, et arriva avec ce statut jusqu’aux années du Concile Vatican II. La mise à jour de l’Institut, qui s’ensuivit, ouvre les portes aussi aux personnes mariées. « La Compagnie de Saint Paul, déclare l’article 2° des Constituions actuelles, se propose d’élever humainement, et d’animer d’esprit évangélique, la vie et les activités sociales et individuelles. Ses membres, attentifs aux besoins et aux demandes de leurs contemporains, travaillent soit de manière communautaire, soit de manière individuelle, avec une esprit de nouveauté et de service, à l’exemple de Saint Paul qui s’est fait tout à tous ». En Italie, les Pauliniens sont au nombre d’une centaine environ, des femmes en majorité, plus trente familles de membres associés. De nombreuses vocations se manifestent en Amérique du Sud, au Chili et en Argentine.

Entretien avec don Luigi Paroni, responsable de Villa Clerici et des activités de la Maison de Rédemption sociale de la Compagnie de Saint Paul à
« La Compagnie de Saint Paul est née du magistère social du, Cardinal Ferrari, qui se laissait guider par les besoins des gens, et qui répondait par des considérations pratiques. En suivant l’enseignement de Saint Paul, ‘l’amour du Christ nous pousse’ (2 Corinthiens 5, 14), il fallait en effet affronter les deux processus de l’industrialisation et de l’urbanisation, et aider les couches les plus populaires, enlever les enfants de la rue, pourvoir à toute une série d’activités sociales. Après la mort du Cardinal en 1921, son successeur Mgr Achille Ratti béni la première pierre de la Maison de la rue Mercalli, en Centre qui, en plus d’autres services, comprenait même le bureau de placement pour le travail ». L’abbé Luigi Paroni, curé de l’église Saint Benoît à Rome pendant 18 ans, confiée depuis 1925 à la Compagnie de Saint Paul, est actuellement responsable de la Villa Clerici et la Maison de Rédemption sociale de Milan.
De Milan, la Compagnie arriva aussi à Rome, sous la protection de Pie XI. Comment cela se fit-il ?
« Elu Pape en 1925, le Cardinal Ratti fit en sorte de pouvoir insérer une petite communauté de Pauliniens sous la direction de don Ercole Gallone, rue du Gazomètre à Rome. C’était un quartier en pleine naissance, un nouveau pôle industriel avec, au centre, le centre de ravitaillement des Forces armées, le magasin général des casernes de la Capitale. Don Ercole était venu à Rome avec un groupe de pèlerins pour l’Année Sainte de 1925, sans se douter le moins du monde des vues que Pie XI avait sur lui. Mais le Pape, qui connaissait bien l’œuvre précieuse que réalisaient les Pauliniens à Milan, voulait leur présence pour assurer un contact avec le monde du travail, et pour faire face aux problèmes que l’industrialisation et l’urbanisation portaient avec elles. Ce fut ainsi que don Ercole accepta l’invitation, et s’établit dans la petite église de Saint Benoît, où il resta sept ans environ. Après lui, arivèrent don Guerrini (1932-1937), ami de Paul VI, et enfin don Gregorini (1937-1984) qui fut aussi Camerlingue du Diocèse de Rome.
Comment sont les expériences aujourd’hui?
« L’expérience de la Maison de Rédemption Sociale se poursuit à Milan, tout comme la République des Jeunes à Civitavecchia, et l’’Institut ‘La Casa’ qui porte une attention particulière aux familles. L’œuvre Cardinal Ferrari continue sn travail en faveur des ‘charismes’, les pauvres. A New-York, les Pauliniens se consacrent à l’accueil des étudiants et des nécessiteux, et, au Chili et en Argentine, nous avons de nombreuses autres présences. Notre grande espérance pour l’avenir, repose dans les membres associés qui, à côté des laïcs consacrés, forment un groupe bien formé et bien préparé, dont pourront naître aussi des vocations sacerdotales ».
Comment vivrez-vous l’Année de Sant Paul?
« Nous organisons une Semaine d’événements pour susciter chez les gens une attention nouvelle sur ce que nous faisons. La Compagnie, en plus des œuvres sociales, est aussi particulièrement active dans le domaine de l’édition, dans l’organisation et dans la direction des pèlerinages, dans l’éducation, et dans l’art sacré contemporain ».
fides.org/fr/attachments/Instituts_Missionnaires_Saint_Paul.doc
Maintenant relisez le mandat du cardinal Ferrari "Sortez des sacristies, allez sur les places"

c'est exactement ce que dira le cardinal Bergoglio à ses prêtres et aux catholiques bien des années plus tard à Buenos Aires.

Autre observation, Don Gobbi fondateur du mouvement sacerdotal marial était à la Compagnie de Saint Paul.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de recherche sur Israël

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 20 Avr 2018 - 10:19

J'y vois peut-être un peu moins sombres sur a démarche de Pier Carpi:

Rappel de la position rosicrucienne:

Les religions... vont disparaître graduellement et donner naissance à une religion universelle qui enseignera les principes ésotériques connus de nos jours par trop peu d’initiés… le désir de comprendre les lois divines au sens de lois naturelles, universelles et spirituelles se substituera au besoin de croire en Dieu qui sera considéré alors comme l’Energie-Conscience qui est à l’origine de la création.(source rose-croix.org/propheties-des-rose-croix/)


Quand ils parlent dans le livre de Pier Carpi de saints , il ne faut pas chercher une autre acception que celle de l'Eglise Catholique sur les saints.


En fait c'est finalement très simple, les saints et ceux et celles qui veulent le devenir sont bien les êtres le plus capables d'entraîner leurs frères et soeurs de l'Eglise Catholique vers le haut, de vitaliser cette Eglise, donc de participer à ce qu'elle ne disparaisse pas.


Plus concis encore: en parlant de saints dans son livre Pier Carpi désigne les adversaires les plus à craindre (hormis Dieu, la Sainte Vierge et les Anges) du projet rosicrucien.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2210
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum