Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -60%
-60% sur l’extracteur de jus FAURE FJ-4541
Voir le deal
39.99 €

La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Jeu 16 Fév 2006 - 17:06

Première Partie d'une histoire qui dure depuis 13 ans et qui n'est pas finie.
Où l'appartennance à la franc-maçonnerie de 40 à50% des magistrats détermine une issue décidée en loge de 30% des procédures. L'audience au tribunal ne sert donc qu'à officialiser ce qui a été décidé par des "frères" et maintenant de + en + de "soeurs" (traitres à la cause des femmes car de + en + de tribunaux confient la garde des enfants au parent maltraitant ou pédophile quand celui-ci est franc-maçon ou copain d'un franc-maçon.

Des centaines de personnes ont vécu en France l'enfer de la délinquance judiciaire commanditée par des réseaux francs-maçons. Je pense notamment pour l'Ardèche à Michel, Colette et Paula , et d'autres exemples dont j'ai eu connaissance un peu partout en France, comme l'abominable calvaire enduré par Véronique, Marie et sa petite fille, et en Belgique Marie-France et sa famille nombreuse, et d'autres de la fédération “osons agir” ou cette commerçante de Montélimar domiciliée à Montboucher sur Jabron dans la Drôme et dont j'ai perdu le nom, impossible de les citer tous et toutes. Ces histoires s'étalent sur en moyenne 15 ans, de 5 à 35! quand un réseau a fiché quelqu'un , c'est à vie et il faut absolument faire connaitre cet aspect très méconnu de violations de tous les droits humains élémentaires, car rien ne fait peur à ces réseaux sauf la médiatisation de leurs méthodes et de leur infiltration des institutions de tous poils y compris la justice...et la cour européenne des DH! Quelqu'un sur la liste noire d'un réseau franc-maçon ne peut donc même pas déposer un requète à la dite Cour puisqu'elle est infiltrée elle aussi! Je l'ai fait, vous le lirez dans l'histoire.

Dans notre société, dire la vérité peut entrainer des poursuites en diffammation, seul moyen “légal” qui reste aux mafieux de nier l'évidence quand elle est tirée au clair. J'ai donc fait une version sans noms de mon histoire, mais ceux qui voudraient la version complète peuvent m'écrire en privé.
Celles (2/3) et ceux (1/3) qui ont vécu des histoires dans lesquelles magistrats, et “forces de l'ordre” se sont comportés comme des délinquants (moi, Michel, Colette et Paula) et comme des criminels (Marie-France, Véronique et la fille de Marie) comprennent au bout de quelques années que la justice ne dysfonctionne pas, mais qu'elle truque! Quand un trucage arrive à être médiatisé, on le baptise “dysfonctionnement de la justice” pour l'excuser. Mais alors, au profit de qui environ 30% des procédures seraient truquées? J'ai mis 8 ans, de 1992 à 2000, à découvrir le pot au roses, au début je n'y croyais pas car j'avais plutôt une bonne opinion de la franc-maçonnerie. Je vais donc vous faire redécouvrir ce pot aux roses (pleines d'épines empoisonnées) au fil de mon récit.

4 mois de prison avec sursis et des dommages et intérêts à verser à mon agresseur... qui a roulé sans assurance depuis l'an 2000 jusqu'au 18 novembre 2005....j'avais envoyé les photos datées de son véhicule au procureur dès début octobre, à une gendarmerie, rien ne s'était passé jusqu'au 17 novembre, jour où un gendarme est venu le voir, mais a refusé de venir voir son pare-brise comme je le lui demandais...il a simplement été reçu chez mon agresseur. Pire: lors de l'audience du 9/11/5 au tribunal correctionnnel de Privas, la Présidente du tribunal a montré mes photos au public en signalant via lecture de ma lettre que mon voisin roulait sans assurance, mais sans faire le moindre commentaire, sans même lui conseiller d'aller s'assurer!! on croit rêver: un tribunal qui cautionne l'infraction de mon agresseur soi-disant victime. Pourquoi? Si elle avait conseillé à mon voisin d'aller s'assurer, elle aurait mis en dificulté le chef-gendarme qui n'a pas relevé l'infraction 2 ans plus tôt, lorsque mon voisin est allé se plaindre de moi, roulant ivre au volant de son camion sans assurance depuis l'an 2000. Cet adjudant-chef n'avait pratiqué ni éthylotest ni contrôle de papiers, mais s'était empressé de me mettre en garde à vue en ne retenant que le seul détail de l'histoire qui m'était défavorable hors-contexte, mais parfaitement légitime puisque j'ai été agressé chez moi par quelqu'un sorti spécialement de chez lui pour m'agresser...de plus, un grand costaud alors que je pèse 56Kg pour 1,74m...(top model:o) il était donc légal (légitime défense) que je le vire avec un aérosol anti-agression, or c'est moi qui ait été condamné pour ça à 4 mois de sursis plus 400E... le gaz ne l'avait pourtant pas bien incommodé puisqu'il a tout de suite pris son camion pour aller se plaindre...ce sont les gendarmes qui ont dépêché médecin pour lui faire faire un certificat de complaisance pour un fausse ITT afin de pouvoir qualifier l'affaire en correctionnelle.... c'est de la délinquance judiciaire. Alors pourquoi cet acharnement ? Et bien tout a commencé en 1993, et je vous laisse lire le récit chronologique...

Avertissement: Je n'ai nullement l'intention de jeter le discrédit sur l'ensemble de la franc-maçonnerie car il y a tout de même un certain nombre de FM honnêtes, surtout dans les 3 premiers degrés car ils croient en toute bonne foi à leur idéal humanitaire. Mais au delà de cette minorité, la plupart des membres font passer l'aspect réseau d'abord en se foutant royalement de l'idéal humanitaire et initiatique franc-maçonnique.

Introduction et origine de ce calvaire de 12ans.Tout comme un violeur en série qui répète le même rituel, un réseau qui a pris quelqu'un en grippe se transmet l'info de membre en membre et poursuit l'affaire tant que rien ne vient interrompre cette inertie. Cela peut durer 30ans! Tout comme pour le violeur en série, il faut qu'il se fasse prendre, et c'est pour ça que je publie mon histoire après 12 ans d'enfer. Mais la justice est totalement inadaptée à combattre ces réseaux car elle est infiltrée par eux, et la seule chose qui les modère est l'étalage sur la place publique!... émissions de radio ou télé, publication sur internet tout va être bon pour mettre au moins un terme aux ignomonies que je subis depuis 12ans, et dont les retombées ont affecté mon épouse qui en a fait plusieurs cancers, et nos 4 enfants. Le procès en appel va avoir lieu le 24 mars 2006, soit seulement 4mois1/2 après la 1ère instance. Déjà ça c'est louche, car la cour d'appel de Nimes fait partie du tribunal le plus engorgé de France, si l'on en croit l'émission “Complément d'enquète” de FR2 (archivée sur leur site). Dans ce reportage, on voit des magistrats débordés parler de délais de 2 à 3ans. Donc les vraies victimes attendent et les agresseurs transformés en victimes pistonnées par un franc-maçon passent devant tout le monde comme on va le voir. Pour modifier le truquage déjà prévu à l'avance (la reconduction à l'identique de la peine de 1ère instance), il faut des témoins, le plus possible, pour prendre la justice des réseaux francs-maçons ardéchois en flagrant délit de délinquance judiciaire... ou pas s'ils jugent le nombre de témoins trop important pour faire n'importe quoi dans un tribunal comme, dernier avatar en date de l'audience du 9/11/5, cautionner la conduite sans asssurance depuis 2000 de mon agresseur transformé en victime lors d'une audience où tout était dicté à l'avance par des “frères” des loges maçonniques d'Aubenas et de Privas, audience qui n'a donc servi qu'à officialiser ce qui avait été discuté à l'avance par des copains de loge.

Tout à commencé quand nous avons emménagé en 1992 dans un petit immeuble de 8 logements dont 7 occupés par des proprios depuis 1969 et le 8eme loué, changeant de locataire tous les 5ans maxi. Chaque nouveau locataire était perçu comme un intrus, et s'il voulait rester, il fallait qu'il se plie aux caprices des 7 proprios en place depuis la construction de l'immeuble en 1969. Certains de ces caprices étant iniques, je ne me suis pas plié à ceux-là et c'est là que tout à commencé. En effet, mon voisin du dessous avec qui j'eus une altercation, à propos d'une histoire de clé de garage qu'il m'avait subtilisé avait un ami qui, je l'apprendrais 8 ans plus tard, était franc-maçon à la loge du GODF d'Aubenas. Or cet ami de mon voisin était également une des 2 ou 3 têtes pensantes d'une radio associative locale d'Aubenas dans laquelle j'ai animé une émission à caractère écolo/alternatif/ésotérique de septembre 92 à mars 1993. Je ne comprenais pas pourquoi à l'époque le contenu de mon émission déplaisait à cet homme-là, toujours est-il qu'il manipula un animateur lui aussi critique du contenu de mon émission jusqu'à ce que ce dernier m'agresse physiquement, ou plutôt il n'en eut pas le temps car l'ayant vu venir plusieurs semaines à l'avance, je l'aspergeais de gaz lacrymogène in extrémis avant mon agression. Evidemment, je n'attendis pas d'être exclu de la radio après ça, je n'y remis jamais les pieds ni les oreilles. Les 2 complices disparates d'une cause ponctuelle avaient atteint leur but: l'arrêt de mon émission. Mais comme si cela ne suffisait pas, ce départ fracassant plus le différend avec mon voisin déclencha chez cet homme une haine tellement démesurée contre moi qu'il activa tout le réseau franc-maçon local contre moi. Mais nous n'en sentimes les effets qu'à partir du 15 mars 1995. A partir de là, je crus vivre un de ces films américains où le “bon” est poursuivi par toutes les polices du pays qui le font passer pour “le méchant” sans lui laisser la possibilité de s'exprimer puisque de toute façon “il est fou” et donc, ne dit que des affabulations. Bon nombre de gens se seraient suicidés devant une telle série d'évènements, et je crois que 2 choses m'en ont préservé: une famille en or et un mental forgé à l'aune d'une certaine culture initiatique qui échappe à la plupart des gens... Mais cette fois je suis à bout, et paradoxalement, c'est cela qui me donne l'énergie pour écrire et diffuser sur le net, alors qu'auparavant je ne diffusais qu'aux connaissances directes. Alors que depuis 18 mois, je croyais enfin commencer à vivre, voilà que ça redémarre.


Je vous propose pour commencer un historique de ces années d'enfer, un copié-collé écris au fil des années et souvent réactualisé que j'avais écris pour faire connaitre ma situation autour de moi; en effet, l'isolement dans un cas pareil, c'est la mort ou la psychiatrie où certains auraient tant aimé me mettre. Mais c'était compter sans mon cerveau qui n'a jamais connu ni l'alcool ni le tabac ni médicaments depuis l'âge de 18 ans, et dont la vivacité reste intacte depuis des décennies.


1992. Nous nous installons à Aubenas dans l'Ardèche, dans un petit immeuble de 8 appartements dont 7 sont occupés par les mêmes personnes depuis des décennies, le 8eme changeant de locataire tous les 1 à 5ans maximum. A notre arrivée, mon voisin du dessous, instituteur en retraite et historien amateur, bienveillant au premier abord, m'achète mon 1er bouquin. Mais rapidement, il devient évident qu'il ne supporte pas notre mode de vie peu courant mais légal et non-nuisant. Par exemple, il ne supporte pas que je fasse toute ma mécanique auto dans mon garage -mitoyen du sien certes, mais il n'y dort pas!-, il ne supporte pas non plus que ma femme soit la salariée du ménage pendant que je m'occupe des enfants et de la maison, rédaction du 2eme livre, jardinage bio etc. Bref, nous n'avons pas la “patine locale” comme peut-être les précédents locataires qui ne sont jamais restés bien longtemps dans ce logement.

1993. J'oublie la clé sur la porte intérieure commune d'accès à nos 2 garages.
J'y vais le lendemain avant l'ouverture des portes de l'immeuble, et la clé n'y est plus. Seul les 2 voisins du dessous sont descendus avant moi, c'est donc 1 des 2 qui a pris la clé, encore que le 2eme a son propre garage. ce qui fait peser les soupçons sur mon voisin du dessous. Je lui met un petit mot dans sa boite lui demandant poliment de nous rendre la clé. Furieux, il monte, et me pousse dans mon appartement quand je lui ouvre, ce qui m'oblige à le virer avec un aérosol anti-agression: je suis à l'intérieur de mon appartement et la bagarre arriérée ne fait pas parti de ma culture ni de mon évolution. Le gaz lacrymogène est plus propre, c'est l'arme du démocrate qui ne blesse pas l'adversaire mais évite simplement l'agression. Malgré sa véhémence, sa plainte sera irrecevable car il s'était introduit de force dans notre appartement. Le lendemain d'ailleurs, son fils calme le jeu en me faisant faire un double de ma clé à partir de la leur, à mes frais tout de même...payer le voleur pour qu'il me rende mon bien...faut'l'faire.

1994. Notre historien amateur, dont le meilleur ami (C. V. de la radio associative, voir note 2 milieu du § 2002) est aussi membre de la loge du Grand Orient de France d'Aubenas, entreprend une enquête dans les archives sur le château de Chadenac, ayant été habité par une branche d'une très grande famille remontant jusqu'aux Ithiers de Mercoeurs et dont une des nombreuses ramifications aboutit au marquis de la Rivoire de la Tourette, baron de tour aux états du Languedoc, installé fin du XVIIIeme au château de Vernoux, dans le nord du département, et dont un des lointains cousins descendants sera...l'actuel procureur de l'Ardèche depuis 1992, D. T., enfin remplacé fin 2002 début 2003. Son père aurait aussi été l'avant-dernier procureur avant lui (J. P. entre les 2, qui n'alla pas bien loin: dans la Drôme en 1992), c'est donc une dynastie judiciaire en vase clos qui explique en partie pourquoi l'Ardèche est un état judiciaire dans l'Etat, avec ses propres pratiques locales, un peu comme la Corse. Mais au moment où je réactualise ce dossier (2005), un nouveau procureur, C.R. vient encore arriver de...Bastia. Mais n'anticipons pas. Notre voisin historien amateur fera l'année suivante une conférence (j'ai conservé un article) encensée par des personnalités locales, et se fera donc certainement bien voir du procureur T. par ce biais. En effet, à partir de là, quoique je fasse, j'aurais tort, et quoique fassent mes voisins et leur syndic mafieux, ils auront raison. Le gérant de ce syndic, M. C, est aussi FM de la loge d'Aubenas ou copain direct d'un “frère”, les uns et les autres seront blanchis de tous délits, y compris le trafiquage de relevés de compteurs d'eau: trouvant que nous consommions trop peu, ils nous ont rajouté 6m3 d'eau chaude alors que notre faible consommation était due à notre mode de vie écologiste mis en pratique. Cela illustre bien leur allergie à la différence, et leur évolution retardataire, par conséquent.

1995. Le gendre de la voisine d'en dessous, petit patron local (Meubles B. “H S”), vient me défoncer notre porte d'entrée parce que j'avais rendu à sa belle-mère les papiers de bonbons qu'elle mettait régulièrement dans ma boite aux lettres depuis des mois. Photos, factures du menuisier remboursées par l'assurance, voyou pris en flagrant délit par la police n'empêcheront pas ma plainte d'être classée sans suite pour “infraction insuffisamment caractérisée”! C'est du vandalisme judiciaire. A partir de ce moment, dans ce contexte de voisinage hostile, je porte en permanence l'aérosol anti-agression sur moi.

La suite au prochain message, car pour des raisons techniques il est impossible de copier-coller au delà d'un certain volume. Il faudra 5 messages pour mettre toute l'histoire! Merci de m'avoir lu I don\'t want that, et vous avez vous aussi été victimes de procédures truquées par des magistrats francs-maçons, faites-le savoir.
Pour ma part, si certain(e)s qui habitent pas trop loin veulent venir me soutenir et par leur présence inciter les "truqueurs" à plus de modération, ils et elles sont les bienvenues. Cela se passera à la Cour d'appel de Nimes, le 24 mars 2006 à 8h30.
Inijustix

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty 2eme Partie du calvaire judiciaire mafieuçonnique

Message par inijustix le Ven 17 Fév 2006 - 9:56

Bonjour Antonin Wink

Oui c'est abominable, quand ces gens là tiennent quelqu'un, ils ne le lachent plus et font tout pour le détruire sans que cela se voie pour conserver leur image de respectabilité. Je connais une personne (Michel dans le récit) pour qui ça dure depuis 30 ans!
Beaucoup de suicides de désespoir ont été le fait de gens acculés à la ruine par un réseau FM ou condamné à la place d'un FM pour couvrir ce dernier...sans comprendre d'où venaient les trucages de procédures, d'où le désespoir et la mort car il n'y a plus rien à espérer du monde quand on vit ce genre d'histoire.
Pour répondre à votre question "si c'est la même histoire", ces 13 ans sont une suite d'une multitude de micro-affaires, puisque n'étant pas un délinquant, ils ont fabriqué de fausses affaires en multipliant par 1000 des petits incidents quotidiens qui ne donnent jamais lieu à des procédures pour les gens qui ne sont pas sur la liste noire d'un réseau franc-maçon.
Donc des micro affaires séparées mais toujours truquées sur ordre de la loge du Grand Orient de France D'Aubenas dans l'Ardèche, loge située au "4bis" rue du Chateau-Vieux. Postalement ces gens-là n'existent pas, car leur porte n'a pas de N° et se situe à côté du N°4. Sur la porte, il y a juste une petite plaque "cercle philosophique et culturel", comme quoi ces gens-là agissent dans l'ombre. C'est ce qui fait leur côté "satanique" comme vous dites, pour ma part je dirais simplement "mafieux".
Voici donc la 2eme Partie, et à ce propos, n'y a-t-il pas moyen d'augmenter la longueur du message autorisé? Cela fait 11 fois que j'enlève un § et cela m'affiche toujours "votre messege dépasse la longueur maximum autorisée" Trop décousue, l'histoire risque de devenir incompréhensible...et ce n'est pas 5 mais 10 à 12messages qu'il va falloir à cette allure pour la publier. Merci pour votre réponse.
Bien à vous.
Inijustix.

2eme partie.1995.
Quelques mois plus tard, je fais une micro-rayure à une voiture, réparable pour 30F. Le rugbyman qui en est l'utilisateur veut faire un constat, ce que j'accepte à condition de prendre d'abord une photo de la voiture sur le site. Se sachant en tort vis à vis du stationnement très dangereux pour mes enfants (voir photo), il m'agresse. Je pèse 56Kg et lui 2m, 110Kg, et l'emploi de mon aérosol lacrymogène relève donc de la légitime défense. Néanmoins, la procédure sera truquée dès le commissariat pour me faire passer pour l'agresseur. Ce rugbyman fait parti de l'équipe de la ville patronnée par une librairie/magasin d'informatique dont le patron de l'époque (D) était aussi F:. de la loge d'Aubenas...tout comme son copain M., directeur du plus ancien centre commercial de la ville . Bien pratique pour faire gagner tous les procès à ses vigiles. Lors de l'audience du 16/5/2000, j'assistais à une autre affaire avant que la mienne passe: un père de famille avec sa fille de 2ans, illustre inconnu pour moi, comparaissait pour ne pas avoir gagné la sortie assez vite à la fermeture du magasin. Il s'était fait tabasser devant sa fille par cet immature de vigile agressif: 15jours d'ITT. Et bien c'est lui, la victime, qui a été condamné à 5000F d'amende! (le vigile avait eu une petite égratignure à la joue dans l'échauffourée, 3jours d'ITT pour ça bichette!) C'est ainsi que j'ai été rassuré: non je n'étais pas fou, il y avait d'autres victimes anonymes de délinquance judiciaire tombant sous le coup de l'article 434-9 du Code pénal à Aubenas. Cette affaire avait exactement la même résonance que l'affaire F (voir§ 2000).

1996. En août, nous recevons une assignation à comparaître pour septembre, devant déboucher sur notre expulsion dans le mois suivant. Comme notre propriétaire, content de nous, veut nous garder, l'expulsion se fait directement par le syndic mafieux en passant par dessus la tête du propriétaire qui se voit lui aussi assigné à verser des dommages et intérêts. Les motifs invoqués sont soit entièrement inventés, soit exagérés d'un facteur 100. Après 6 reports presque mensuels demandés par mon avocat, cette procédure de délinquance judiciaire sera rendue caduque par notre départ: entre-temps, la maison de nos rêves se libère et nous l'achetons pour nous installer au sommet d' un village qui voit sa population doubler grâce à notre arrivée. Le 26 novembre, la condamnation pour la rayure à 30F tombe: 1500F d'amende plus 1500 autres francs pour “agression” alors que je n'avais fait qu'éviter la mienne. Je fais appel.

1997. Devançant l'expulsion pour ne pas marquer nos enfants à vie, nous nous installons enfin loin de tous ces déchets de l'évolution, animaux intelligents-roublards mais pas humains sur le plan moral. Les locataires qui prendront l'appart après nous resteront moins d'1an dans ce voisinage délétère. Quant à nous, nous recevrons une facture virtuelle (par téléphone) de 4000F pour les frais d'avocats du syndic mafieux, que notre avocat réussira à faire annuler, car cette demande reposait cette fois sur une illégalité encore plus évidente que les précédentes. Je découvrirais 4ans plus tard que bien que membre de la LDH et de l'ACAT (je l'avais choisi pour ça), mon avocat (décédé en 2001) était aussi FM au GODF du Puy en Velay. Du coup, il me revint qu'avant de faire annuler cette fausse facture, il nous avait demandé si nous serions d'accord pour la payer, ce qui “arrangerait les choses”. Que voulait-il dire? Négociations secrètes entre “frères” avocats? Ou levée de la fatwa FM ?
Dans notre nouveau lieu de résidence, les ennuis commencent. En voulant éviter un premier chien divagant, je heurte celui du fils du Dr R qui courrait en sens inverse du premier. Le chien s'en sortira vite mais les gendarmes s'occupent de moi pour ce chien même pas écrasé, ils ont le temps dans les campagnes, quand dans les banlieues on relache d'authentiques délinquants. Il faut dire que le chien appartenait au fils du Dr R., grand ami de l'adjudant, chef de la brigade. C'est plutôt ceci qui explique cela...quand je verrais dans les années suivantes leur désintérêt pour de vraies affaires graves sur lesquelles ils auraient du enquêter.
Parallèlement, des voisins résidents secondaires revendiquent un droit de passage sur notre propriété. Renseignements pris chez le notaire, leur droit de passage n'est pas notifié donc sans valeur juridique. Je met donc un portail pour mettre fin à ce faux droit de passage...mais les gendarmes monteront quand même se mêler de ce qui ne relève pas de leurs compétences, puisque légalement, ce droit de passge n'existe pas. Dans leur esprit, nous aurons tort néanmoins, le ton est donné. Mais finalement, le portail restera -en 2006 il y est toujours- et ma femme enverra une lettre de protestation avec photos à l'adjudant en lui suggérant de réfléchir et se renseigner avant de nous donner tort systématiquement.
Nous sentant en difficulté, mon nouveau voisin D. G. vient nous arracher le fameux portail. Il se met donc du côté du plus fort, ce qui révèle son psychisme “sans foi ni loi ni ethique”. J'appelle les gendarmes qui, incroyable mais vrai, nous donnent tort et refusent de prendre ma plainte pour “dégradation de biens immobiliers”! Pire, quand je leur signale que les voisins -ceux du droit de passage- détiennent plusieurs armes de 4eme catégorie sans déclaration, (dont le fameux Colt 45 de la page 2 du dossier “historique de l'esprit mafieux local -un autre dossier resté au stade de brouillon mais qui sortira peut-être un jour si on ne me laisse pas vivre en paix-) ils me menacent de diffammation en me demandant de me mêler de ce qui me regarde...et quand en 2003, j'aurais un éternuement lacrymogène CHEZ MOI pour stopper le poing de D. G. à 50cm de ma figure, ils me feront une procédure de violence avec arme, celle qui est en cours sur laquelle je reviendrais au § 2003, 2004, 2005 et 2006...celle qui fait tout déborder, pour laquelle je vous envoie ce doc.

1998. Les gendarmes viennent m'annoncer que j'ai été condamné -affaire 1995- en cour d'appel à exactement les mêmes peines + 800F de frais d'injustice, mais que je peux faire opposition puisque j'ai été jugé sans avoir été averti ni convoqué...et pour cause: bien que ma nouvelle adresse fut connue de tous, j'ai été convoqué à l'ancienne (note 1 après §2002). Ce que je fais, et cette fois je suis convoqué pour le 9/9/1999.
Le 13 avril, je me fais agresser au village situé à 7Km de chez moi en présence de mon fils -13ans à l'époque-par un voyou autochtone -J-L. P.- connu du gendarme L. pour sa xénophobie et sa violence (il a agressé gratuitement un maghrébin au camping). Ma plainte sera classée sans suites comme les autres. En représailles, son père déposera plainte “parce que je suis passé trop près de lui en voiture dans le village”, et bien qu'il n'y ait eu ni contact, ni peur puisqu'il m'avait vu arriver de loin à 20Km/h, sa plainte a quand même été reçue...sur simple parole, sa parole faisant foi et non la mienne. Finalement, il la retirera dès qu'un gendarme lui proposera une confrontation avec moi, en réalisant que cette affaire ne le concerne que peu: c'était le maire (jusqu'en 2001), le Dr R, qui l'avait poussé à porter plainte et même incité un passant à fauxtémoigner. Pourquoi? Pour se venger du fait que j'ai touché avec mon pare-chocs (sans gros dégâts, il court toujours) le chien divaguant de son fils...voir 1997. Cet épisode explique la délinquance judiciaire de 2002 de l'APJ G. sur ordre de son chef K.. En 1998, l'OPJ N. avait pris l'initiative de proposer une confrontation sans demander à son chef. Et c'est la perspective de cette confrontation qui fit réaliser au père P. qu'il était manipulé, d'où le retrait de sa plainte au grand dam du Dr R. qui tirait les ficelles via son ami K., le chef de brigade. D'où, 4ans plus tard, le refus catégorique de l'APJ G. d'organiser une confrontation, de peur que je me réconcilie avec les témoins faux et les faux témoins, ce qui ferait capoter leur procédure de délinquance judiciaire. Idem en 2003 avec mon voisin D G. Le gendarme me dit carrément: c'est pas notre boulot (si c'était vrai, pourquoi me l'avoir proposé en 1998?). En fait, en 2003 comme en 2002, K a donné l'ordre à ses hommes de main de refuser toute confrontation, de peur qu'une réconciliation aboutisse à des retraits mutuels de plaintes, ce qui ferait échouer sa procédure de vengeance par délinquance judiciaire interposée.

1999. A la date prévue, 6 témoins dont une écrivaine célèbre pour ses romans initiatiques (j'ai les 6 témoignages écrits) assistent à un incroyable procès truqué “à la chinoise”, comme seuls les réseaux franc-maçons savent les préparer. L'habituel président de la Cour d'appel, Mr G, est exceptionnellement remplacé par une ex-copine d'école du procureur de mon département (d'après mon avocat). Elle mène seule l'affaire sans que les autres magistrats interviennent contrairement aux affaires précédant la mienne. Il y a des travaux bruyants dehors mais l'huissier refuse de fermer la porte malgré des demandes, et les témoins sont placés au fond et moi devant pour que les débats soient difficilement audibles. Dès que mon avocat montre que c'est le rugbyman qui a commis l'acte initial de violence en me tirant par le bras elle l'interrompt vertement: “Maître, vous n'avez pas à défendre votre client parce qu'il n'est pas normal mais seulement une affaire.”sic. citation à garder dans les annales de la “justice”! Avec un certain charisme caché, elle lui fera comprendre implicitement que pour cette affaire, s'il veut continuer d'être bien vu dans cette cour d'appel, il vaut mieux qu'il n'insiste pas trop. Après sa plaidoirie, avant les délibérés pour toutes les affaires, elle m'invitera à aller m'assoir en ces termes “retournez dans votre communauté” . Cela sous-entend que le prévenu “normal” vient seul, ou à la rigueur en couple. Celui qui amène 6 témoins autres que sa femme est déjà suspecté d'appartenir à une communauté, synonyme de secte dans le vocabulaire médiatique issu de la campagne anti-sectes démarrée en 96 et orchestrée par la FM...les seuls à ne pas être fichés comme sectes alors que c'est la plus dangereuse de toutes, dans les autres sectes, le taux de délinquance étant plutôt inférieur au reste de la population alors qu'il est supérieur dans la FM. Je tiens à disposition les 6 témoignages de ce procès truqué qui se termina par exactement le même verdict pour la 3eme fois: 2 amendes de 1500F chacune + 800F de frais d'injustice. Cette remarquable constance à une raison: l'orgueil infantile de ces immatures irresponsables; cela se veut montrer que quoi qu'on fasse, la décision de 1ère instance est irrévocable. Après le verdict et son traditionnel “avez-vous quelque chose à dire?” j'en profitais pour dire “puisque vous ne me trouvez pas normal, je vais aller me sociabiliser à Strasbourg”. Et en effet, je déposais en novembre une requête à la Cour européenne (suite note 2 à la fin) pour violations des articles 6.1, 6.2, 6.3 b, 6.3c, 8.1,+ 1 du protocole N°4 de la Convention européenne des droits de l'homme. Cette requête comprend les 6 témoignages écrits de ce procès truqué.

2000. Je commence à revivre car la facture des 3800F de racket judiciaire n'est toujours pas arrivée. Plus de 8 mois plus tard, je pense les amendes amnistiées pour l'an 2000. Mais le 24 mars, toujours à Aubenas, conséquence de ma mauvaise réputation due à ces affaires, je me fait agresser par un couple de parents d'élèves du quartier des Oliviers, réputé dans toute la ville et alentours être LE “quartier de racaille” (mais de très braves gens y habitent aussi!). Pour préserver de la casse mon appareil photo avec lequel je venais de prendre la femme de l'agresseur en train de me faire un geste obscène, je dois envoyer, immédiatement après une dernière photo, une brève bouffée de gaz lacrymogène qui ne l'incommodera que quelques secondes. Le tout sans sortir de ma voiture, ce sont eux qui sont venus. Mais je me ferais quand même fracturer le nez à travers la vitre ouverte, et arracher un bras...d'essuie-glace (5 fois plus cher que le balais d'essuie-glace) plus autres dégradations sur la voiture (2000F en tout). La procédure sera encore une fois truquée dès le commissariat où ma plainte sera enregistrée contre X, bien que la femme connaisse le nom de l'agresseur qui ne sera identifié que 4 jours plus tard d'après des témoignages. Cette identification donnera lieu à une déposition où l'agresseur reconnaît au moins le coup, mais c'est une fois de plus la tactique de la justice mafieuçonnique locale qui est programmée: inverser agresseurs et victimes. C'est donc moi qui vais encore comparaître comme agresseur, ce dernier étant déjà blanchi et acquitté d'avance sans avoir eu à comparaître malgré radios et certificats médicaux attestant mon état. Le 2 mai, je reçois une convocation pour le 16 mai, soit 9 jours ouvrables plus tard (délai minimum légal=10 jours donc violations de l'art 6.3c de la Convention européenne). Je demande un report et vais à l'audience avec 5 témoins. Le président commence, sans décliner identité, profession, âge etc, contrairement aux prévenus précédents:

I don\'t want that I don\'t want that Bon! réveillez-vous, c'est pas un mauvais film, c'est ce que j'ai vécu :DD
La suite dans la 3eme Partie car en 2006, c'est toujours pas fini Arrow :shaking: :shaking2: Crying or Very sad
N'y a-t-il pas moyen d'augmenter la longueur du message autorisé? Cela fait 6 fois que j'enlève un § et cela m'affiche toujours "votre messege dépasse la longueur maximum autorisée" Trop décousue, l'histoire risque de devenir incompréhensible. Merci pour votre réponse.

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Ven 17 Fév 2006 - 14:29

C'est vrai que cela te fait venir en plusieurs fois : mais si ton message était un roman complet d'un coup... nous ne le lirions peut être pas jusqu'au bout.

Ce qui t'arrive est pour le moins ahurissant. Si j'avais un conseil toutefois à te donner : ta bombe lacrymogène serts t'en un peu moins. Il serait plus prudent pour ta sécurité que les gens t'agressent réellement et que tu fasses un geste d'autodéfense. L'aikido par exemple est excellent pour cela : ce n'est que de la défense.... pas d'attaque.
Donc si quelqu'un se plaignait de ce que tu as fait il est facile de montrer via un professeur d'aikido que tu ne peux que te défendre...

Une question : j'ai du mal à comprendre tout de même l'acharnement sur quelqu'un pour.... une histoire de clé.....au départ.

Peux t'être pourrais tu aller voir quelqu'un qui pratique l'exorcisme et demander de l'aide.... car cet acharnement est.... satanique (même si la mafia est évidemment comprise dans cet aspect de la question).

Bon courage : nous essayons de lutter également ... mais que c'est difficile dans la mesure où les FM sont infiltrés partout !
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty 3eme Partie

Message par inijustix le Sam 18 Fév 2006 - 21:58

Bonjour princesse Marip,

Tu as raison, finalement c'est mieux de pas tout lire à la fois car l'attention se relache, et puis il y a bon nombre de gens comme moi à qui lire à l'écran fait mal aux yeux au bout d'un certain temps. Donc on contibue comme ça, voilà la 3eme Partie.

Pour répondre à ta suggestion sur le gaz lacrymogène, tu as peut-être eu l'impresion que je m'en sert souvent, mais toutes ces histoires s'étalent entre 1992 et 2006, et je m'en suis servi 5 fois, ce qui fait une fois tous les presque 3 ans en moyenne; ceci dit, je suis anti-loi du plus fort (loi anti-chrétienne qui plus est), et dans une société civilisée je n'accorde pas à des grands costauds de profiter de mon petit gabarit (56Kg pour 1,74m) pour me taper dessus pour satisfaire leur orgeuil personnel. J'ai assez été battu dans mon enfance, et quand un grand costaud s'arroge le caprice de merdeux irresponsable de me taper dessus, il doit prendre le risque de se faire gazer. mais j'avais pensé au aïkido figures-toi, puis j'ai abandonné faute de finances et d'assiduité, longs trajets etc...

Pour l'acharnement, tu poses une très bonne question. D'après mon expérience et une dizaine de témoignages d'autres personnes, quand un franc-maçon a lancé une fatwa contre quelqu'un (ils appellent pas ça comme ça, mais c'est le même principe, sauf que la destruction de leur victime doit être discrète, administrative autant que possible), cela active le réseau d'abord local puis de + en +loin, et cela ne dépend pas de la gravité de l'affaire. Cela peut très bien être pour une histoire insignifiante, sans argent en jeu, et le pire, c'est que même si celui qui a initialisé le réseau au départ se retire du jeu, ses "frères" continuent l'acharnement par inertie. Cela crée un "effet réseau" qui dépasse les actions humaines individuelles, et c'est cet "effet réseau" qui est diabolique à mon sens. Le seul antidote à "l'effet réseau" quand il s'agit des francs-maçons est le débalage sur la place publique car ils ont la manie du secret, et c'est ce secret justement, qui fait leur force. Donc révélez! divulguez! D'ailleurs n'est-il pas écrit quelque part dans la Bible que vers la fin des temps (je préfère dire "fin de notre humanité") "tout ce qui était caché sera révélé"?.
Je crois que c'est le moment. Internet est le premier instrument de l'histoire capable de faire voler en éclats le secret maçonnique, et c'est jutement pour ça qu'ils essaient de faire passer des lois pour le museler. Mais je crois que le point de non-retour est dépassé, "tout sera révélé!"
A bientôt et merci pour ta réponse Marip.
Inijustix.

3eme Partie:
Je demande un report et vais à l'audience avec 5 témoins. Le président commence, sans décliner identité, profession, âge etc, contrairement aux prévenus précédents:
“Mr B, accusé de violences avec arme (!) contre Mme (!) F. (Mr a disparu), cette affaire va être vite réglée, elle relève de la psychiatrie...”sic!
“Attendez Mr le Président” l'interrompt le substitut du procureur qui n'avait pas l'air dans la combine, “il y a une demande de report recevable”. L'affaire est renvoyée au 13 septembre, même jour que José Bové, pour l'anecdote.
Le 26 mai, soit presque 9 mois après, je reçois sans l'arrêt de la cour d'appel, la fameuse facture de 3800F de racket. Or cette facture est datée rétrospectivement du 16 mai puisqu'elle a été postée le 24. Or le 16 mai est le jour où j'avais obtenu le report interrompant le Président (M.B., encore un maçon pas franc...)dans son élan... Si c'était la 1ère fois, on pourrait croire à une coïncidence, mais ce n'est pas la 1ère fois que ce genre de concordance se produit, les maçons ayant la manie des dates anniversaires, ce que j'interprète comme une vengeance de ces FM qui montrent que leur idéal initiatique de départ n'est pas passé du tout dans la pratique. Malheureusement, la place manque pour tout raconter, et je pourrais écrire un livre entier sur mes affaires en lien avec celles de 3 ou 4 autres opprimés du département dont j'ai fait la connaissance et à qui sont arrivées pareilles mésaventures...
Pendant l'été, craignant d'être psychiatrisé de force à la sortie de l'audience du 13 septembre, je mobilise mes amis en leur adressant à tous un courrier privé relatant l'affaire, assorti d'une lettre-type à renvoyer signée au président du tribunal correctionnel. Plus de 60 personnes de France et d'Angleterre signeront dans l'été, et même une quinzaine prendront la peine de faire une lettre personnelle plus pertinente que ma lettre-type, ou feront un témoignage de moralité. Même le maire de ma commune en fera un aussi. Seule ombre au tableau: un faux-écolo, traitre ex-trafiquant d'esclaves en Arabie Saoudite enverra ma lettre privée au tribunal attestant que je suis psychiatrisable...motif: j'ai refusé de me faire lécher par le chien divagant de son copain.....et comme c'est trop léger, il inventera une histoire de carabine dangereuse qui n'était en fait qu'un jouet à air comprimé. Mais cette lettre figure dans le dossier “psychiatrie” de K, et tous ses autres témoignages sont du même acabit: ceux de “merdeux à vie” qui se sont défoulés en faux-témoignant puisque les flics mafieux le leur ont proposé sur un plateau.
Mais le contre-témoignage de ce retardataire de l'évolution à la jeunesse de négrier (qui dirige sur ses vieux jours une petite société dans le Gard) ne fera pas le poids face aux 60 autres et aux 9 témoins venus me soutenir le 13/9 à l'audience : plus question de psychiatrie! Et, grande première, on me laisse parler. Mais ensuite le président réfutera tous mes arguments 1 par 1 avec des mensonges tellement gros qu'on se demande bien par quel bout commencer pour en montrer l'énormité... J'en ai la liste sur une feuille séparée, et c'est pourquoi la place manque ici pour entrer dans les détails, mais en gros, la technique est toujours la même: inversion des victimes et agresseurs passant mes dommages et certificats médicaux sous silence et en retournant la situation dans le genre: “Mr B. a photographié ses agresseurs, ce qui les a énervés; il est donc normal qu'il se soit fait agresser” sic M. B., FM et président du tribunal! cela signifiait que face à mon appareil photo, l'agresseur était en légitime défense! Somme rackettée : 4100F au total frais d'injustice compris. Après l'audience, je vais avec ma belle avocate au service des audiencements voir si la comparution de mon agresseur est programmée: rien! son nom n'est nulle part dans les ordinateurs! Il est blanchi sans avoir comparu. Comme preuve, il ne me reste que sa déposition que j'ai pu récupérer et dans laquelle il reconnaît m'avoir tapé sur le nez. Mais ce n'est pas tout.
Le 6 octobre, je suis convoqué à la brigade de recherches de Privas pour y être entendu à propos d'une lettre que j'avais envoyé au ministère de la justice le 8 mai. Ce dernier fait donc une enquête. et mon ex-voisin du dessous qui s'est attiré les bonnes grâces du procureur grâce à ses recherches généalogiques (et l' appartenance à la loge du GODF d'Aubenas de son copain C. V.) sera parait-il entendu aussi. Je suis pas trop mal reçu, mais à la fin de la déposition, on me demande si j'accepte un examen psychiatrique pour “déterminer si je suis crédible”sic. J'accepte mais découvre après coup sur les pages jaunes que le psychiatre est affilié au fameux ghetto psychiatrique de Privas dans lequel M. M., autre opprimé d'Aubenas, a été interné 1an grâce à des faux papiers rédigés par l'OPJ et F:. M. du commissariat d'Aubenas...pour une affaire de voisinage insignifiante. Ce même OPJ qui aurait blanchi son fils S. pour petit trafic de drogue. Lundi 16 octobre, je projette donc de poser comme condition préalable au psychiatre d'avoir un double des résultats sous peine de refus. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu car nous commençâmes par discuter Franc-Maçonnerie. Voir la “Suite” plus loin.
Entre temps, je découvre un site www.chez.com/hiram/, fait par des Francs-Maçons honnêtes de la GLdF (la preuve qu'il y en a, trop peu malheureusement !), qui explicite ce que je flairais depuis longtemps: les procureurs, juges et autres policiers, préfets ou sous-préfets et autres élus, entrent de plus en plus en maçonnerie en se foutant royalement de l'idéal humanitaire et initiatique maçonnique, mais uniquement pour profiter des avantages de l'appartenance à un groupe dont les réunions à l'abri des “profanes” leur permettent de magouiller à l'abri des regards. Ainsi, le classement sans suite ou la poursuite d'une affaire dépend d'une discussion ou d'un arrangement entre 2 copains de loge et non plus de la justice qui ne sert que de façade. La “justice des copains” dégénère même en grand banditisme judiciaire (cf.la mafia des tribunaux de commerce d'Antoine Gaudino -ancien inspecteur des finances- chez Albin Michel).
Suite: Au début de l'entretien, le psychiatre, le Dr M G m'a fait un code pour voir si j'étais Franc-Maçon, (en me posant la question avec sa main sur sa bouche) auquel j'ai répondu plutôt par la négative. Il a alors bien insisté pour me dire qu'il ne l'était pas en se coupant de multiples fois sur ses contacts avec ses “Frères”: le juge, le procureur, un OPJ du commissariat d'Aubenas, un autre de la brigade de recherche de la gendarmerie de Privas et...le copain de mon voisin du dessous qui semblent répondre comme un seul homme à mon sujet. Il me demanda ensuite l'arrêt de ma croisade contre les connivences maçonniques, ce que je déclarais possible contre la comparution de mon agresseur et sa condamnation au moins aussi zélée que la mienne. Je lui rappelais en effet qu'une négociation se fait à 2 ou plus mais pas tout seul.

2001. La gendarmerie me convoque 2 fois. La première pour me demander de déposer sur une de mes lettres au ministère de la justice dans laquelle je met en cause le procureur ardéchois. On me demande si je confirme et si j'ai d'autres commentaires à faire, ce dont je ne me prive pas vu qu'entre-temps, j'ai découvert, grâce à un autre opprimé ardéchois, l'adresse de la loge d'Aubenas, que j'ai la confirmation qu'il s'agit bien d'une loge du Grand Orient de France, ce dont je me doutais déjà, et j'ai même en tout une vingtaine de noms. Par contre je nuance mes accusations contre le procureur disant plutôt “qu'il a laissé perdurer un système mafieux local datant en Ardèche des règlements de compte de la fin de la seconde guerre mondiale, sans chercher à faire évoluer les choses”. (En effet, la mafia ardéchoise est une sorte de continuation larvée et administrative de l'épuration, qui oblige les indésirables à se suicider ou à fuir rapidement sans prendre le temps de vendre leur maison au juste prix). La seconde convocation concerne Mme F. qui me réclame ses 1000F de dommages et intérêts de complaisance. Le gendarme me fait lire sa lettre: “vous comprenez que je ne vais pas payer 1800F d'huissier pour toucher 1000F, aussi, sur le conseil de l'inspecteur de police (M M, “frère” de la loge du GO d'Aubenas), je m'adresse au parquet”. Il y a effectivement un vague papier bleu de mise en demeure. Le gendarme me donne 1 mois pour prendre ma décision (si je paye ou refuse) et me demande de revenir déposer avant le mois écoulé. Je téléphone à ma belle avocate qui me confirme ce dont je me doutais: cette procédure est tout à fait inhabituelle vu les termes de l'arrêt de la Cour: c'est à Mme F. à se débrouiller (huissier) si elle veut vraiment ses 1000F; le parquet n'a pas à intervenir dans ce recouvrement. Son intervention montre donc que la fatwa des Francs-Macs locaux contre moi continue. Le 8 février, je retourne à la gendarmerie et dépose quelque chose de ce genre: “vu les termes de l'arrêt de la Cour -cf. photocopie que je joins- le parquet outrepasse son rôle en intervenant dans ce recouvrement, à la demande du frère MM des “amis réunis” ou de “l'ubac et l'adret” (noms des 2 ateliers de la loge du GODF d'Aubenas située “4bis” rue du Chateau-vieux). Par conséquent, je refuse de payer selon cette procédure inhabituelle. Si Mme F. veut ses 1000F, qu'elle paie un huissier”. Au vu des noms cités, le gendarme qui auparavant haussait les épaules à chacune de mes accusations a l'air de me trouver tout à coup crédible. S'amorce alors une négociation en “langue de bois” (il me demande si j'ai reçu la demande de paiement de l'amende, a l'air satisfait quand je lui dit que non, mais me dit qu'il n'est malheureusement pas possible de revenir sur un jugement; je lui dis que la tranquillité est très importante pour moi, mais qu'il faut d'abord qu'on me laisse tranquille pour que je puisse l'être). Le 2 juin 2001, je reçois les 3100F de racket judiciaire à payer au trésor public, mais la colonne “réparation à divers bénéficiaires” affichait 0,00F. Les Francs-Macs du commissariat ont donc abandonné le recouvrement illégal des 1000F à Mme F. à qui ils coûteraient plus cher en frais d'huissier. La fatwa commence donc à se désamorcer, mais cette facture de 3100F reste un racket judiciaire puisque c'est moi qui ait eu le nez fracturé et non Mr ou Mme F, racailles blanchies sans comparution.
Preuve en est le 21 avril, date à laquelle je reçois un papier du parquet m'informant que ma plainte contre mon agresseur-vandale Mr F. est classée sans suites pour “infraction insuffisamment caractérisée”, mais que je peux “poursuivre la procédure soit en citant directement l'auteur de l'infraction devant le tribunal répressif, soit en me constituant partie civile devant le juge d'instruction”. Il est rajouté, écrit à la main dans un coin de la lettre “suite à une correspondance adressée au ministère de la justice à Paris le 20/09/00”. (c'était juste après l'audience truquée du 13/09, pour m'en plaindre et dénoncer les combines). La balle est donc dans mon camp, mais vu les connivences maçonniques au parquet de Privas dans cette affaire, j'ai tout intérêt à ne rien faire. Un huissier pour poursuivre les F. au civil coute trop cher pour notre budget familial, et la cassation coute encore 15 fois plus cher...
C'est le prétexte que j'invoquais à juste titre à la Cour européenne des DH pour déposer une requète sans avoir épuisé tous les recours du pays. Ma demande fut entendue et ma requète acceptée. Quand je déposais la dite requête après le procès “à la chinoise” du 9/9/99, il me fut toujours répondu sur un ton très courtois à toutes mes lettres, y compris celles venant après la requête, car j'étais tenu d'informer de tout nouveau développement de la fatwa judiciaire, nouveau jugement etc...
Or après le jugement inique et partisan du 13/9/2000, j'écrivis au ministère de la justice et l'informais entre-autres choses du dépôt de ma requête à la CEDH. Je le redéposais aussi à la brigade de recherches le 6/10/2000. Et comme par hasard, le 24/10/2000, je reçus une réponse de la Cour européenne où le ton était pour la première fois et sans transition très sec, m'annonçant non seulement que ma requête était refusée après examen par la petite chambre je ne sais plus quoi, mais que cet avis était définitif et non négociable. La suite au 4eme épisode. Inijustix. I don\'t want that

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Sam 18 Fév 2006 - 23:18

Je connais très très peu de chose en numérologie.... mais ce que je sais c'est que c'est très important pour les FM.

Tu devrais faire attention aux dates et bien les noter..(j'ai l'intime conviction qu'elles ne sont pas anodines).. elles ont un sens caché.
J'ai trouvé, hier, le site de quelqu'un qui a fait des recherches sur le sujet au niveau de la franc maçonnerie.
Je pense que si tu lui expliques ton histoire et que tu lui donne les dates.... il pourrait très certainement t'en décoder une partie ... et tu pourrais ainsi peut être avancer car tu aurais la compréhension.

Courage, à bientôt.
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty 4eme Partie, réponse à marip sur les chiffres.

Message par inijustix le Lun 20 Fév 2006 - 19:15

Bonsoir princesse Marip et merci pour la numérologie, mais pour mes petites affaires et celles de quelques personnes qui ont constaté le même phénomène, c'est plus simple que ça, tous les témoignages concordent: ils se foutent du sens symbolique car toutes les dates anniversaires sont soit un anniversaire d'un des enfants, soit un jour de fête (St valentin, veille de Noël) soit la date anniversaire d'une autre procédure. Le but est très simple : faire angoisser les gens, de façon à ce qu'ils ne puissent plus préparer un anniversaire d'enfants ou voire arriver la date anniversaire d'une procédure en se disant "qu'est-ce qui va encore me tomber dessus aujourd'hui? LES JOURS DE FETE SE TRANSFORMENT AINSI EN CAUCHEMARDS, ça fait partie du processus de déstabilisation qui pousse peu à peu les gens au désespoir jusqu'à ce qu'ils se suicident pour ceux qui n'en comprennent pas l'origine mafieuçonnique.
Ceci dit, donnes moi quand même le site où une personne décode les dates, car une cause n'exclue pas l'autre, les FM font d'ailleurs souvent d'une pierre 2 coups (ça va avec leur double vie de schizophrènes).
Et en attendant, voici le 4 eme épisode de votre feuilleton favori.
Inijustix. cheers

4eme partie bounce
Pendant 4 mois, j'accumulais les indices de corruption maçonnique des magistrats et OPJ locaux, témoignages des amis présents à l'audience, etc, et déposais une nouvelle requête non plus pour les affaires de 95 et 96, mais pour celle de 2000, pour violation de l'article 6.1 notamment (partialité du tribunal). Je reçus une réponse 10 jours après, refusant d'emblée cette nouvelle requête sous prétexte que c'était pour les mêmes affaires que la précédente (ce qui était faux), et que le président de la Cour avait demandé à la référendaire de ne plus répondre à aucun de mes courriers. J'envoyais néanmoins une photo de l'entrée de la loge du GODF d'Aubenas où s'était comploté ma fatwa judiciaire, en signalant que je savais désormais que des “Frères” avaient infiltré la CEDH et y faisaient passer leur esprit de corps avant les droits humains. Fin de l'épisode CEDH puisque sa ligne de conduite semble être: ““les droits humains, OK, sauf si un “frère” pose son veto car dans ce cas, l'entraide entre “frères” passe avant””.

2002 Je ne croyais jamais faire un § 2002. Tout allait de mieux en mieux depuis 15 mois. Même A M et ses ouvriers avaient remplacé leur attitude haineuse lorsque je traversais leur village en 1999-2000 par des bonjours bienveillants. Fin 2000, une altercation avec un chasseur s'était terminée par une entente et les retraits des plaintes de part et d'autre. Depuis, j'ai de bonnes relations avec les chasseurs de ma commune. Et voilà que le Dr R récidive en corrompant son ami chef de brigade qui lui-même corrompra l'APJ G pour essayer de m'envoyer en prison ou à l'hopital psychiatrique pour quelques coups de klaxon, par la procédure de délinquance judiciaire dont quelques éléments ont débordé ici ou là. C'est maintenant le moment de la résumer entièrement.
Le 25 février 2002, tel que relaté en détails dans ma déposition à la gendarmerie le 19 avril 2002, il y eu un incident insignifiant sur le pont du village. Les 3 personnes présentes ne déposèrent pas plainte tout de suite, puisqu'il n'y avait pas lieu d'en déposer: des milliers de piétons étourdis se font klaxonner chaque heure en France sans que cela entraine des procédures.
Le 18 mars, même genre d'incident, mais avec le Dr R; discutant sur le pont avec un voyou(1) dans un grox 4X4, porte ouverte, lui aussi garé sur le pont (interdit). Il ne reste que 2m de large pour passer, et je dois donc raser (à 15Km/H) le Dr R. Sacrilège! Vexé dans son orgueuil d'ego gonflé par son pouvoir de leader dans son réseau d'influence, il me regarde méchamment et le voyou klaxonne. Je donne aussi un coup de klaxon pour lui montrer que c'est lui qui est en infraction (stationnement sur un pont, entrave à la circulation) et non moi.
(1)Le vendredi suivant, cette racaille à nettoyer au Kärcher:o)) dont seul le cerveau reptilien fonctionne bloquera volontairement le pont, m'obligeant à laisser mes enfants aller du pont au car scolaire à pieds: en effet, je n'avais pas pris mon camescope pour prouver qui est le voyou, donc je ne klaxonnais pas. L'usage de l'avertisseur semble etre une hérésie dans ce village arriéré d'un siècle qui ne semble pas avoir intégré l'arrivée de l'automobile et où une partie des habitants se croient, comme d'éternels “merdeux à vie”, seuls au monde.
En bon Franc-Maçon Rouge, d'un “side degree” élevé qui plus est, R ne va pas porter plainte lui-même mais le faire faire par d'autres, pour des raisons qui coulent de source pour le lecteur attentif de tout ce dossier. D'où la subornation de témoin qui se démontre en partie par le curieux échelonnement des dates des 5 plaignants: le dernier viendra déposer le 4 avril et je serais convoqué le 19!. Si vraiment N K et A M étaient venues le 27 février,(date officielle de leur déposition), connaissant les habitudes des gendarmes de cette brigade, faisant toujours au plus vite quand il s'agit de moi, j'aurais été convoqué au plus tard vers le 10mars. Le chef attendait donc que R raccole d'autres faux témoins pour me convoquer une fois tous entendus. D'où le délai; 8-10 jours plus tard pour Ed. M qui n'était pas sur le pont à ce moment-là mais devant la poste 200m plus loin où je l'ai vu en repartant après m'etre fait bloquer le passage et insulter par les 2 femmes (très vulgaires et pas féminines pour deux sous...) Quand aux dames C. venues déposer le 4 avril, elles n'étaient pas sur le pont lors de l'incident, et leur témoignage est donc lui aussi encouragé par le Dr R, R C était d'ailleurs conseillère municipale sous le mandat de R, et ce fut (d'après des ragots de village) une de ses nombreuses anciennes maitresses. Il fut donc facile de la pousser à faux-témoigner.
Je disais à la page 9 du dossier “historique”, évoquant la mère de famille que R avait écrasée à Lalevade, qu'un psy m'avait dit qu'il faisait un transfert sur moi, en me mettant en cause pour comportement routier dangereux...son propre comportement qu'il “exorcise” de son inconscient en bidouillant cette procédure de délinquance judiciaire avec son ami l'adjudant-chef. Et bien c'est aussi pour cela qu'il ne dépose pas plainte lui-même, mais couvre des faux-témoins.
Donc, ancien maire connaissant les villageois, il va retrouver (par K interposé qui délèguera lui-même à l'OPJ G, rendant l'ordre original indétectable) les klaxonnés du 25 février et va les utiliser avec d'autant plus de facilité que ces gens-là avaient déjà de la haine contre moi, attisée par J-L P notamment (voir §“1998”), ancien copain d'une des 2 femmes. Comme Ed M est bien l'auteur des 3 lettres annonymes de 1986, 2000 et 2001 (voir note 3 milieu§ 2002), quelle aubaine pour son esprit vindicatif et haineux! Pareil pour une des 2 dames C... ancienne conseillère municipale de R sous son mandat!. On lui propose de déposer plainte contre moi, alors comme je l'avais aussi klaxonné à l'automne (elle marchait en plein milieu de la route), l'occasion de se venger est bonne. Et il y a aussi une sorte de solidarité tribale qui fait ressembler le fonctionnement de ces villages plus ou moins consanguins à des mauvaises sectes dont les plus fortes personnalités -R et K-- seraient les gourous.
Quoiqu'il en soit, l'adjudant K a bidouillé la procédure de façon à mettre dans le même sac un conducteur qui klaxonne un passant étourdi et un malfrat qui menace un commerçant de son revolver. R le lui a demandé et il le fait au nom de l'amitié.
L'adjudant est donc bien coupable de délinquance judiciaire, en l'occurence utilisation frauduleuse du code de procédure pénale à des fins privées, en collusion avec le Dr R.
Du coup, je joue au détective privé et découvre une foule de chose louches sur le passé du Dr R, y compris 3 morts suspectes dont celle de Mme J B.
Quelques jours après, l'APJ G me porte la convocation sursursurqualifiée pour le 12 juin 2002 au tribunal correctionnel (pour avoir klaxonné des comportements goujats...), ce qui ne me laisse que trop peu de temps pour préparer une défense à la hauteur de sa délinquance judiciaire commanditée par K. Venant indépendamment de découvrir l'origine de mon inscription sur la liste noire de la loge du GODF d'Aubenas 8 ans plus tôt (voir note 2 fin du § 2003), je m'adresse en désespoir de cause directement à cette dernière en déposant dans la boite aux lettres de la loge un courrier disponible sur demande. Démarche innovante car très peu de victimes détectent l'origine maçonnique de beaucoup de trucages judiciaires pudiquement appelés “dysfonctionnements de la justice”.
Pour des raisons scolaires multiples, étant père au foyer avec 4 enfants, je ne peux me rendre à l'audience du 12 juin. Les maires de P et de B (le nouveau!), qui connaissent mes enfants, me signeront ma demande de report...qui sera complètement ignorée par le parquet, pas même citée ni refusée. Je serais donc jugé par défaut, enfin pas tout à fait: en rentrant de son travail, mon héroïque épouse s'arrête au tribunal; mon affaire n'est pas encore passée. Elle demande au greffier à me représenter, ce qui est refusé, mais on lui laisse assister à l'audience et les juges sont informés de sa présence...Quand mon affaire passe, il est plus de 20H et elle est seule dans la salle. Le président (le juge P B, unique juge d'instruction pour le département, qui devient “président par dévolu”) me relaxe d'emblée sur le 1er chef d'accusation, ce qui rend impossible une peine de prison, mais retient le second, ce qui me vaut une amende de 600 euros. Cette demi-mesure est-elle due à ma lettre à la loge ou à la présence de ma femme? Le président prononcera une phrase sur la présence de la franc-maçonnerie dans la justice pour dire que ça a toujours existé. Il est certain que si j'en avais eu les moyens financiers je serais allé en appel pour pouvoir aller en cassation, où les vices de formes mis en évidence auraient cassé cette forme de vice. Mais j'ai conscience aussi que les juges n'ont fait que leur travail, ayant été abusés par la procédure surqualifiée et multiexagérée par 1000 de l'adjudant. C'est l'existence de cette procédure qui constitue un délit judiciaire tant les faits reprochés sont inexistants.

2003 “Comment les jeunes gendarmes qui débarquent à B, corrects au début, deviennent des délinquants judiciaires après 1an ou 2 de “régime K”.
12 juin 2003. Je revis et commence à refaire ma santé gravement endommagée par 8ans de délinquance judiciaire. Exactement 1 an a passé depuis la derniere condamnation, et je n'ai pas reçu la facture de 600 euros du dernier racket (puisque la procédure était montée de toutes pièces) judiciaire. Un avocat m'a dit qu'un recouvrement passé cette date serait illégal, et que je suis donc tiré d'affaire pour ça. Mais depuis 2001, j'ai un problème avec les chiens de D G. En 2000, son chien errant égorgeat un mouton d'un habitant de la commune. Il reçut la visite des gendarmes. Puis en 2001, il fut condamné à 2000F d'amende par le parquet de Privas. Son chien qui divagait en permanence dans tout le chef-lieu avait mordu Mr L qui avait déposé plainte. La même année, je vis de mes yeux un enfant de 11ans prénommé Swann demeurant à Asnières qui vient chaque été en vacances ici, se faire mordre sans gravité par le dit chien qui le fit tomber sous mes yeux, mais il ne dit rien à ses parents qui ne portèrent pas plainte. Après la condamnation, D G se résolut à attacher le chien agressif. Mais il receuillit un chien abandonné par la famille de Nat.B, émigrée depuis. Ce chien avait la particularité d'avoir un aboiement aigu et très fréquent y compris la nuit, troublant la quiétude du village...tout en divagant jour et nuit. Ce n'est qu'après 5 ou 6 coups de téléphone et intervention du maire que les aboiememnts nocturnes cessèrent, au bout de 6 mois tout de même. Au printemps 2002, il fit un petit avec l'autre attaché. Malgré ses 3 chiens donc en tout, je restais en bons termes avec D G. J'eu recours à ses services, je lui offrais mon 1er livre publié, et eut de longues discussions pendant environ 1an. Il me fit même une lettre de soutien dans mon ”affaire 2002” (je l'ai conservée). L'été 2002 fut particulièrement bruyant mais par bonheur, le chien le plus bruyant disparut. L'automne et l'hiver furent moins bruyants, mais dès le printemps, D G fit croiser ses 2 chiens restants qui firent donc un petit 3eme qui se mit à divaguer une fois adulte, et à aboyer aussi au moindre bruit et même parfois plusieurs fois dans la nuit. Mes relations avec mon voisin se déteriorèrent donc au fur et à mesure que ce 3eme chien adoptait le même comportement que les 2 autres, divagation, tapage nocturne... Et altercations en résultant. Fin aout 2003, il alla se plaindre à la gendarmerie que je roulais trop vite dans le village, risquant d'écraser ses chiens (il s'est engoufré dans la brèche de 1997, voir 1997). Alors que la divagation est interdite dans les chefs-lieux, et que je suis passé de 15Km/h à 30Km/h, pour ne pas laisser aux chiens le temps d'arriver sur le parking avant moi (pas besoin de comité d'acceuil vociférant la bêtise humaine en version canine). Comme la limitation est à 50, j'étais loin de l'infraction. C'est comme si un cambrioleur allait se plaindre à une municipalité que ses nouveaux lampadaires rendaient plus dangereux le cambriolage d'une villa autrefois peu éclairée. Mais les gendarmes furent bien incapables d'une telle analyse. Faisant l'impasse sur l'interdiction de la divagation dans les chefs-lieux au niveau national, leurs cerveaux rustiques n'enregistrèrent que les mots clés qui arrangeaient leur ego à l'éthique tout aussi rustique: MrB + trop vite + chiens dans le chemin = bon pour l'emmerder. Aussi quand l'incident du 27 novembre arriva, ils m'attendaient déjà comme un coupable mur pour la vengeance de K sur un Pierre Conty de substitution (il est mort). Les faits en tout cas allaient donner raison à cette théorie. I don\'t want that

Bon... :compress: Je crois que ça suffit pour cette fois-ci, on se retrouve pour le 5eme épisode. Merci d'avoir compati à ma détresse. Crying or Very sad Inijustix.

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Lun 20 Fév 2006 - 20:31

Etre méchante est quelque chose qui m'est complètement étranger. Cependant, j'ai du mal à comprendre pourquoi cet acharnement et quel en est le but.... car enfin il doit bien y en avoir un....

Faire du mal pour montrer qui est "le plus fort" jusque là OK c'est classique comme comportement..... mais la méchanceté gratuite..... en utilisant ses connaissances comme preuve etc.... qu'est ce que cela amène..... faire devenir quelqu'un fou.... est ce que cela peut suffire à les rendre "heureux"....

J'avoue que cela me dépasse et c'est pour cela que je suis certaine qu'il y a un sens à tout cela... quel est-il .... peut être que si nous le trouvons tu pourras les empêcher de continuer.... où alors mon manque d'imagination face à la méchanceté m'occulte complètement une vison plus adéquate concernant l'analyse de cette histoire.
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Lun 20 Fév 2006 - 22:51

Effectivement Princesse, il y a un sens à tout ça mais ça n'excuse pas la méchanceté gratuite qui a une origine simple dans des histoires comme la mienne : l'orgeuil et le refus de constater qu'ils se sont trompés, + l'allergie à la différence. En effet dans toute espèce animale, le mutant est perçu comme un danger pour l'homogenéité génétique de l'espèce, donc pour l'être humain non évolué aussi : cela prend la forme de l'allergie à la différence entrainant un instinct de destruction du mutant. Seul l'être humain évolué a compris que la différence, surtout quand elle est mieux que la moyenne (car elle peut-être pire, différent n'est pas forcément signe de mieux), peut-être un enrichissement pour tout le monde... bom
Donc en 1992 quand nous avons emménagé, ces gens nous ont pris pour des anormaux (voir§ 1992 1ère Partie). Comme plus tard ils ont bien du constater qu'il se sont trompés, et bien pour ne pas revenir sur leur 1ère opinion, ils ont essayé de nous rendre réellement fous pour pouvoir dire après qu'ils avaient vu juste, l'orgeuil, toujours l'orgeuil :spiderman:
Donc Charles Volle a initialisé en 1993 le réseau franc-maçon local contre moi par orgeuil personnel, et ensuite tous les francs-maçons obéissent servilement à cette fatwa sans même me connaitre, en fait leurs cerveaux sont ceux de moutons avec la méchanceté en plus, uniquement parce-que les francs-maçons prêtent serment de s'entraider mutuellement à n'importe quel prix... ce qui signifie que la vie d'un "profane" comme moi ne compte pas, donc il n'y a plus de limites à la méchanceté puisque pour eux, c'est pour la bonne cause, "l'entraide" entre "frères". Le franc-maçon est donc l'archétype de la racaille satanique à l'état non évolué, parce que son cerveau est le plus rigide qui soit puisqu'il ne change jamais d'avis : une fois quelqu'un dans son collimateur il ne le lache plus sauf s'il y est contraint : plus aucun raisonnement n'a de prise, c'est un pittbull avec l'intelligence roublarde en plus, ce qui donne une sale race de racaille mafieuse. affraid Je suis particulièrement en rogne ce soir Twisted Evil Vous comprendrez rétrospectivement pourquoi en lisant le dernier épisode. Et en attendant, voiçi le 5eme Basketball

5eme Partie.
Le 27 novembre 2003, je vais relever mon courrier quand je me fais aboyer par les 3 chiens de D G. 2 divaguent. Je crie quelques mots pour les faire taire, du genre “vos gueules sales bêtes, imbéciles, sale race...” Comme ces chiens m'ont encore réveillé à 5h du matin, les mots ne sont pas gentils. Mais le “maitre” est dehors, et comme il s'identifie à ses chiens, il vient vers moi en courant et vociférant:”tu vas voir, je vais te casser la gueule tout de suite etc” Je reste chez moi devant ma boite aux lettres, non sans sortir de ma poche l'aérosol anti-agression que j'ai toujours sur moi depuis l'altercation du mois d'aout, car il y a eu d'autres échanges de mots depuis, toujours à propos des nuisances de ses chiens...et puis il a son fusil calibre 12 non déclaré, moi pas... Quand son poing n'est plus qu'à 50cm de ma figure, en état de légitime défense, j'appuie sur le bouton. Dès qu'il recule, j'arrête et il rentre chez lui. Je téléphone immédiatemment à la gendarmerie. Pas de réponse! Je réessaie 10 - 15 minutes après, et tombe sur un gendarme très correct à qui je raconte l'affaire. Il ne met pas ma parole en doute et me conseille de venir immédiatemement, me précisant que dans ces cas de défense avec du gaz lacrymogène, c'est le premier qui porte plainte qui a raison. Il me dit ensuite que mon voisin vient juste d'appeler, qu'il va descendre aussi, et le gendarme, sentant ma sincérité contrastant avec le ton colérique et alcoolisé de D G, me propose même de le rappeler pour lui suggérer d'attendre afin de me laisser le temps d'arriver le premier. Je descend immédiatement. Trop tard! Mon agresseur est déjà arrivé, ivre et au volant de son camion roulant sans assurance depuis l'an 2000 (voir photo), et 2 autres gendarmes prennent le relais. Je vois le jeune gendarme stagiaire que j'ai eu au téléphone, assez gêné de m'avoir “trahi” malgré lui: dès que mon voisin a dit qui lui avait envoyé du gaz lacrymogène, les autres gendarmes ont immédiatemment appellé K qui les a brieffés: “pas de cadeau, je suis l'agresseur et mon voisin la victime, point final”. Leur ton est d'emblée agressif et partial; d'emblée j'ai utilisé du gaz lacrymogène donc je suis coupable d'agression (j'étais chez moi? ça ne compte pas!), le fait que j'étais sur le point de me faire tabasser par quelqu'un rendu fou furieux par l'alcool (pas l'idée de lui faire un d'éthylotest) et son tempérament jamais contrôlé ne les intéresse pas, le médeçin est réquisitionné pour faire à mon agresseur un certificat de complaisa<nce le plus noir possible (mon agresseur ayant immédiatemment pris son camion sur 7Km pour venir se plaindre montre par ce geste que le gaz lacrymogène ne l'avait pas beaucoup incommodé. Tout arrêt de travail -il ne travaille pas sauf au noir avec le RMI en bonus- montrerait automatiquement que les gendarmes ont arraché un certificat de complaisance au médecin pour servir le plan de K à mon égard. La procédure s'intitule “enquète de flagrance” ma plainte pour agression est refusée, comme la légitime défense, je dois me contenter de la déposer dans ma déposition qui ne sera pas lue, les magistrats se contentant -par manque de temps- de lire le PV de synthèse des gendarmes ou policiers pour les petites affaires. Ce rapport sera mensonger et partial sans mentionner mes plaintes ni le contexte ni le fait que je me sois fait agresser sur un bout de terrain dont nous sommes propriétaires moi et ma femme, et que j'ai donc utilisé le gaz lacrymogène pour me défendre ChEZ MOI contre un agresseur sorti de chez lui spécialement pour m'agresser; ils font supposer par omission que c'est arrivé sur la voie publique, sinon leur procédure serait caduque. Même chose pour ma plainte pour tapage nocturne de ses chiens, pétition avec signatures à l'appui. J'ai du insister 5 ou 6 fois risquant l'outrage à agent pour qu'ils acceptent en maugréant de joindre ma pétition à la déposition.. Et pour clore le tout, une fois la déposition terminée, ils me gardent à la gendarmerie. Motif: le parquet doit rappeller pour leur dire s'il faut me laisser rentrer chez moi ou non. Ils ont donc essayé de faire croire que c'était suffisamment grave pour justifier une prolongation de la garde à vue voire une détention préventive, risquant de laisser 2 de mes 4 enfants à la descente des cars scolaires à 7Km de chez nous à la rue et donc en danger! bande de “célibataires” irresponsables! complètement inconscients des réalités quotidiennes en zone rurale très peu peuplée!!! . Enfin à peine 1/4 d'heure avant l'arrivée du car scolaire de ma petite dernière (17h15), le coup de fil arrive: me relacher. Cela confirme peut-etre que j'ai été rayé de la liste noire de la loge maçonnique d'Aubenas. Mais en 2005, les évènements me montreront que ce “mieux” a correspondu au bref passage du procureur M.G., parti au bout de 3 ans. Il en va des procureurs comme des chefs gendarmes: s'ils restent 10 ou 20ans au même poste, c'est qu'ils se sont coulés dans les traditions mafieuses locales. S'ils tournent rapidement au bout des 3 ans de service minimum, c'est qu'ils ne “s'adaptent” pas à la racaille locale et qu'ils préfèrent s'en aller voir si c'est plus sain ailleurs. Et entre les 2...c'est aussi entre les 2.
L'épisode du jeune gendarme gêné du comportement partial de ses collègues est le second du genre pour moi. En 1998, lors de l'épisode de l'arrachage de notre portail par ce même D G, un jeune gendarme trouvant illogique que je sois coupable...de m'être fait vandaliser mon portail par mon voisin irrascible, prit ma défense au début, vite rappelé à l'ordre par son collègue. Il assista à la suite sans mot dire, l'air assez gêné de voir le vandale protégé par son collègue. Je le revis quelques années plus tard pour une autre affaire; fini l'éthique! il s'était coulé dans le moule des briefings de K: coupables pré-établis, procédures orientées dès le départ pour servir les plans de son chef. Ce chef de brigade est un véritable corrupteur des jeunes gendarmes qui débarquent dans sa brigade: ou ils s'adaptent, ou ils demandent leur mutation ailleurs. Il est urgent de le muter, lui, ailleurs, ou mieux de le mettre immédiatement à la retraite anticipée...avec sanction sur salaire, en lui nommant un successeur qui n'ait pas été formé sous son long “pontificat” (1985-2006! la norme n'est-elle-pas de faire tourner les postes dans la gendarmerie?): il risquerait de perpétuer ses méthodes! Autre détail important: ne pas se fier aux apparences! l'adjudant K est d'un abord sympathique, il sait se mettre en bons termes avec la majorité de la population ou avec un journaliste venu l'interviewer, sachant réserver ses combines de racaille à ses quelques opposants incorruptibles. Comme Ed M, c'est un modèle de duplicité et de mensonge, en pire car pour le sus-nommé, ça se voit, alors que pour K, ça ne se voit pas! c'est Klean!

J'avais arrêté à l'époque ce récit chronologique n'ayant pas assez de recul puis les choses s'arrangèrent et je fourguais ces dossiers au fond d'un placard. Les années 2004, 2005 et 2006 composées spécialement pour la publication de ce document figurent donc après les notes.

NOTES:
(1) Je viens de lire les livres de l'avocat Bernard Méry (“Justice, Franc-Maçonnerie, Corruption” aux ed. Spot et “les nouveaux parrains” ed. Librexpression). Certaines combines évoquées dans mon témoignage pourraient sembler un peu paranoïaques. En fait non, puisque j'en ai retrouvé dans ces livres appliquées à d'autres personnes, comme par exemple le coup de la convocation à une fausse adresse pour me juger en Cour d'appel en mon absence en 1997. Certes, j'ai pu demander le rejugement en 98, mais c'était trop tard: la machine lancée, l'inertie de la première condamnation entraina, par flemme de réexamen, la seconde identique à la première. Ce phénomène d'inertie est parfaitement exploité par K qui, responsable d'une première condamnation suite à sa procédure crée de toutes pièces, compte ensuite sur l'étiquette “récidive” pour alimenter cette inertie qui entrainera une seconde condamnation. Le 27/11/2003, il me fut bien précisé que mes antécédants de “récidivistes” seraient mentionnés sur le PV de synthèse. Je précisais alors que mon voisin était aussi un récidiviste puisqu'il avait été condamné en 2001 à 2000F d'amende pour morsure de son chien divagant. Le 1er gendarme nia ce fait, et le second me dit d'un ton furieux: “comment le savez-vous?” Il ne comptait donc pas l'inscrire, ce qui montre encore la partialité de cette procédure de complaisance: de la délinquance judiciaire tombant sous le coup de l'article 434-9 du Code pénal.
Mon intuition s'est avérée juste comme 3fois sur 4 environ : en décembre 2005, je demandais au Parquet une photocopie de ce PV de synthèse pour préparer l'audience en appel. Et effectivement, je constatais que tous mes PV étaient cités jusqu'en 1978!!!! alors que celui de D.G. pour morsure et divagation de chien n'y figurait pas. (Donc pour me faire passer pour “récidiviste” et pas lui)

(2) Dernière minute. 8ans après, c'est encore un morceau du puzzle qui vient de trouver sa place. Peu de temps après notre arrivée à Aubenas en 1992, j'allais à une radio associative locale, solliciter la possibilité d'animer une émission. Ce fut pour moi l'occasion de revoir un écrivain connu en Ardèche, André Griffon (décédé) que j'avais rencontré dans mon village en 1978, quand FR3 Lyon était venue filmer -je suis donc dans leurs archives avec 28ans de moins:o))- chez le père C. (décédé), maire de ma commune à l'époque. Or André Griffon anima jusqu'à sa mort il y a 2 ou 3ans, une émission en compagnie d'un certain C.V. J'obtins d'animer 2 fois par semaine une émission intitulée “mutation, mode d'emploi”, qui eut un certain succès puisque je reçus des coups de fil d'auditeurs. Mais au bout de 6 mois je me fis virer de la radio suite à une querelle avec un autre animateur, manifestement de mauvaise foi. Or ce fut lui qui fut défendu. J'avais remarqué que ce Mr C.V. n'appréciait pas du tout mes émissions, notamment quand je faisais référence à l'ésotérisme et la spiritualité, toutes sources confondues. Mais sans plus. Or je viens d'apprendre que ce monsieur fait aussi partie de la loge du GODF d'Aubenas, et tout s'éclaire! : par son intermédiaire, la radio se fait involontairement un organe de propagande du crédo franc-maçonnique -du moins du GODF, du DH, de la GLMF et de la GLMU- de la laïcité. Du coup, il me revint en mémoire que mon voisin du dessous m'avait dit (au début quand nous étions en bons termes) qu'il connaissait bien ce C.V...ce qui explique beaucoup de choses quand on sait que la solidarité entre “frères” passe avant tout: mon ex-voisin a dut dire à C.V. que j'étais quelqu'un de “peu recommandable”, et ce dernier a donc exploité cette querelle avec un animateur pour me virer, faisant d'une pierre 2 coups car le contenu de mes émissions n'était pas conforme à sa vision maçonnique de la laïcité. S'il avait écouté un peu mieux mes émissions, il aurait pu voir que j'en étais au contraire assez proche, contrairement aux apparences. je suis un atypique d'une certaine laïcité spirituelle, donc une religion sans égrégore contrairement à toutes...
(3)lettres anonymes d'Ed M
En 1986, je reçus une lettre anonyme, ramassis d'injures les plus vulgaires et de menaces de mort...qui mettait aussi en cause Françoise J, une autre néo-rurale locale. Je déposais plainte contre X à la gendarmerie. A la question du gendarme “soupçonnez-vous quelqu'un?”, je lui parlais de F M, qui manifestait une haine incroyable sans aucune raison à mon égard. “Tous les hippies sont des Con....ty”, le slogan de l'époque de l'affaire Conty est de lui. Cette lettre doit etre quelque part à Privas dans les archives du palais de justice. En 1987, ce suspect N°1 décéda d'un cancer, et il n'y eut plus de lettre jusqu'en aout 2000....date d'arrivée de la seconde lettre...bizarre bizarre!: même écriture, même lot d'enveloppe, postée du même endroit, au tarif lent comme l'autre! Mais en aout 2000, juste avant le procès du 13 septembre, je ne pensais plus à la lettre de 1986 et l'attribuait à mon agresseur de l'époque, Illidio, encore un bien prénommé. Après le jugement de complaisance relaté “§ 2000”, j'allais déposer une autre plainte contre x pour cette lettre, en précisant que de fortes présomptions pesaient sur les époux F. L'affaire 2002 me montrera que c'était une fausse piste (je sais reconnaitre mes erreurs, moi). Cette plainte a été déposée à la gendarmerie de Tence (43) où j'ai été très bien reçu, même après leur avoir expliqué que je venais déposer plainte dans un autre département pour ne pas affronter une fois de plus l'agressivité de leurs collègues ardéchois. Cette seconde lettre doit etre archivée aussi au parquet de Privas. J'en ai une photocopie.I don\'t want that

La suite au prochain Numéro. J'avais oublié :smurfin: Marip, tu ne m'as pas donné l'adresse que tu m'avais proposée dans ton avant-dernier message study A bientôt et Merci I love you

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Mar 21 Fév 2006 - 0:02

Désolée : la voilà

http://www.bibleetnombres.online.fr/dollar4.htm
Sauf erreur (je n'arrive plus à afficher la barre URL d'internet !) je ne sais pas pourquoi elle a décidée de s'éclipser Very Happy

Le début relate le fait que le billet de 1 dollar représente .... La FM bien évidemment et donne des explications...

Puis ensuite viennent de nombreuses pages de décodage sur tout un tas de choses.... attention tout comme ton histoire il y a plusieurs chapitres.

Pour l'instant je n'ai lu qu'en travers, mais je vais tenter de m'y remettre, en allant tout doucement car.... c'est un véritable cours ! et il faut y aller piano piano si l'on veut comprendre le principe de la réflexion des auteurs.

Si ton voisin est toujours le même.... pourquoi ne prendrais tu pas un chien toi aussi. C'est super un chien : c'est fidèle, aimant, il prend soin de vous, vous aide quand vous n'avez pas le moral.... Est tellement heureux quand il peux sortir avec son maître....Tes enfants seraient heureux...
Mais ne le laisse pas vagabonder, et ne le laisse pas faire ses besoins n'importe où dans le village.... pour certains cela ne serait rien, mais pour toi.... la cavalerie arrive. Mad

Donc un chien, qui éliminerait au moins par deux des visiteurs non désirables en tout domicile....
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Mar 21 Fév 2006 - 7:32

bonjour Marip Smile et merci pour ce lien très intéressant, je ne peux m'empecher de commenter le premier vitrail mettant le T et le G en valeur dans la petite phrase...sur la sculpture en pierre ornant le fronton de la loge du GODF d'Aubenas (Ardèche) de la rue du Chateau-Vieux, il y a aussi un G avec les branches de mimosa entourant l'étoile à 5 branches et ses rayons vers le bas... le connaisseur en symbolisme maçonnique sait donc que cette porte sans N° à droite du N°4 (cabinet d'huissier) est une loge maçonnique malgré la petite plaque "cercle philosophique et culturel" qui en cache l'existence... :batman:
Pour le chien, j'y avais pensé figures-toi Very Happy mais je suis un écologiste complet qui ne supporte pas certaines contradictions, et il faut bien comprendre que le chien est un OGM. En effet il est dépendant des humains ou de leurs poubelles pour se nourrir, un chien abandonné dans une immense forêt sans déchets humains serait condamné à mourrir de faim, certes très lentement car il trouverait bien quelques cadavres à manger, mais pas suffisamment dans nos climats tempérés froids. Les chiens sauvages australiens ont survécu (en mutant) depuis leur abandon par des peuples disparus il y a 12000ans, parce que le climat s'y prête, mais en Europe ce sont des OGM modifiés pour satisfaires les besoins humains (garde, chasse, attaque, manques affectifs -selon le cas, le chien remplace le bébé, l'amant, le garde du corps, le souffre douleur etc-) Avec mon voisin c'est typique : il a tous ces chiens depuis qu'il vit sans femme (car avec le caractère associal qu'il a, aucune ne reste, soit depuis 8 ans qu'il s'est installé à côté de chez nous. Et comme il lui faut des bébés, il garde des petits chaque année, qu'il revend ou donne dès qu'is ont 8-9 mois, gardant toujours le même mâle et la même femelle (les plus bruyants) pour les faire. Preuve qu'il garde ses chiens pour nous faire du bruit, c'est QUIL N'ABOIENT PRESQUE PLUS DèS QUE LEUR MAITRE S'ABSENTE! Alors que pour un chien de maitre "normal", ce serait plutôt l'inverse : le chien aboie pour faire fuir les intrus afin de protéger la maison de son maitre quand il n'est pas là, et quand il est là ils se mettent en veilleuse car le maitre les fait taire, et bien non, chez lui c'est l'inverse : tel chien tel maitre comme dit le proverbe. :albino: :boulet:
J'ai un PDF sur une loge maçonnique suisse qui confirmerait ce que j'avais déjà senti : le chien est devenu en fait "l'animal sacré des francs-maçons", : dis-moi juste comment faire passer techniquement ce PDF sur le forum, pour que tu puisses constater l'étendue du conditionnement des masses dans ce domaine... :afro: 🐷
Bon, enfin à défaut de ce document PDF pour cette fois-ci, voiçi le 6eme épisode de mon calvaire judiciaire de 12 ans, qui n'aurait jamais existé sans la loge maçonnique d'Aubenas et sans l'apparennance à la franc-maçonnerie de 40 à 50% des magistrats. affraid

6eme partie study
Juin 2001, arrivée de la troisième lettre, même écriture, même enveloppe, même timbre tarif lent, toujours postée d'Aubenas comme les 2 premières. Cette fois je ne l'ouvre pas, et la range dans mes archives encore cachetée, à toutes fins utiles. (Si les expertises ADN deviennent un jour accessibles à un smicard). Je ne dépose donc pas plainte non plus.
Arrive l'affaire 2002 relatée p.20 & 21. Sur l'avis d'assignation à comparaitre le mois suivant, figurent les noms des 2 témoins-faux et des 3 faux-témoins. Parmi ces 3, un nom attire mon attention: Ed M. Je me renseigne, et m'aperçoit que c'est quelqu'un que je connais de vue depuis longtemps mais dont j'ignorais le nom: il vient de B en cyclomoteur cultiver un bout de jardin sur ma commune ...qui appartenait autrefois à F M! C'est son frère ou son cousin! et il a été conseiller municipal sous le mandat de R, comme R C, autre faussetémointe! tout s'éclaire c'est la même bande! Mais pas de preuve tangible. En 2003, j'ai l'occasion de voir sa signature et son adresse sur une pétition concernant la chasse: c'était bien la même écriture...

décembre 2003:
N'ayant pu réussir à me faire mettre en détention abusive et arbitraire suite à l'incident du 27 novembre, l'adjudant-chef ne va pas envoyer l'affaire au Parquet. me faire condamner à une amende ne l'intéresse plus, il l'a déjà fait. Ce qu'il veut, c'est m'enfermer quelque part. Comme c'est impossible pour la prison, reste la psychiatrie. Le 20 décembre, le gendarme R.P me fais signer une convocation sous laquelle j'en vois une autre que je prends naïvement pour le double; je signe donc sans lire...et il retire le papier laissant apparaitre non pas le double mais un plan, totalement manuscrit pour me rendre chez un psychiatre le 10 janvier 2004 (anniversaire de ma fille ainée, les 3/4 des convocs, décisions de justice etc sont tombées sur des dates anniversaires: signature maçonnique). J'ai donc signé un papier sans savoir ce que c'est. Je contacte une avocate qui me confirme que cette façon de faire est illégale. Elle me conseille de ne pas me rendre à cette convocation ou d'y aller avec plusieurs témoins.

2004 :
Le 9 janvier, je dépose une lettre informant le psy de ma défection en exposant les raisons.
Le samedi 14 février (St Valentin gachée...intentionnellement?), visite de l'adjudant-chef en personne m'apportant une nouvelle convocation, officielle cette fois, pour le 19. (5eme anniversaire d'un petit accident de voiture, ça continue!). Le 19, je me rends à Lyon au chevet de ma mère malade et me fait remettre une attestation de présence indispensable par l'hopital que j'envoie à la gendarmerie. Puis je me planque, met toutes mes docs à l'abri chez une amie lointaine, en composant un dossier de plainte contre ce chef de brigade, que je dépose au doyen des juges d'instructions à Privas début mars 2004 pour refaire surface après. Comprenant que l'internement psychiatrique abusif a échoué, le big boss et son bras droit R.P. arrêtent la traque, je sens brusquement que tout danger est écarté et c'est la grande décompression. J'essaie de recommencer à vivre.
Pour traiter notre plainte contre ce grand chef des 3 brigades locales, le juge d'instruction nous demande une consignation de 1500 euros sous 21 jours, totalement démesurée pour notre budget; nous laissons tomber, et la plainte est déclarée irrecevable début avril.
Et c'est là, seulement là, que K enverra l'affaire au parquet, le 26 avril 2004 exactement, 5 mois après les faits. Je n'en entendrais plus parler jusqu'au 26 septembre 2005, la croyant classée sans suite, commençant enfin à revivre, m'inscrivant sur des sites de rencontres pour me faire des copines respirant un autre air...
le 12 juin, je réalisais que cela faisait 2ans que j'avais été condamné à 600 euros d'amende pour avoir klaxonné le VIP local en infraction routière. la facture n'étant toujours pas arrivée, je commençais vraiment à croire que suite à mes 2 courriers déposés dans la boite de la loge du GODF d'Aubenas, quelqu'un de la loge avait essayé de calmer le jeu en faisant en sorte que cette amende de complaisance n'arrive pas. En mettant en évidence les magouilles maçonniques, je ne veux pas jeter le discrédit sur l'ensemble de la maçonnerie, mais dans mon cas sur seulement 2 membres de la loge déjà cités plus haut, peut-être 3 ou 4, auquelle je rajouterais en 2006 une subsitut du procureur, V.L, me forçant à admettre qu'une loge mixte ou féminine coopère avec la loge du GODF d'Aubenas. Je n'ai pas pu établir avec certitude si cette magistrate appartient à la loge “Olwen” (GLFF de Valence) ou à celle de Privas (DH), mais il est certain que mon dossier n'est pas le premier qu'elle truque. Michel (cf. introduction) s'est vu lui aussi mis devant des trucages des plus grossiers que seuls des complicités maçonniques permettent de faire passer, car ils seraient irréalisables dans un vrai état de droits dont la magistrature serait vraiment indépendante.
2005 : Au printemps, nous reçevons les classements sans suites de nos 2 plaintes, ma femme et moi, contre D G. La mienne pour tentative d'agression et celle de ma femme pour troubles multiples de voisinage. ça par contre, ça ne change pas: toutes les plaintes que je dépose sont classées sans suites, et toutes celles que quelqu'un dépose contre moi aboutissent. 10ans que ça dure! La gravité du délit n'est donc pas le critère déterminant le classement ou la poursuite, puisque contre moi, une rayure à 30F. donne 3000F d'amende alors que l'agresseur qui m'a cassé le nez n' a même pas comparu bien qu'il ait reconnu m'avoir frappé dans sa déposition (j'en ai une photocopie).
Malgré ça le 12 juin arrive: 3ans! et la facture de complaisance des 600 euros ne pourra absolument plus arriver maintenant. Il y a au moins 1 franc-maçon qui a essayé de calmer le jeu, du coup, je pense que l'affaire du 27 novembre 2003 va être oubliée comme le sont toutes les affaires aussi insignifiantes quand il s'agit de citoyens ordinaires qui ne sont pas ou plus dans le collimateur d'un réseau. Pour la première fois depuis 10 ans, nous partons en vacances!
J'ai tort. Le 26 septembre, un huissier se présente pour m'apporter une convocation pour le tribunal correctionnel pour le 9 novembre... cette date me dit quelque chose... 10 ans pile!!!!! 9 novembre 1995, c'est le jour où je faisais lacher prise le rugbyman sur le point de me casser la figure, en l'aspergeant de mon gaz anti-agression de l'autre main qu'il n'avait pas encore immobilisée...et j'avais pris 3000F d'amende, inversion de l'agresseur et de l'agressé...comme dans l'affaire présente!! Cette date anniversaire de 10ans pour les mêmes faits est une signature maçonnique typique. Cela signifie que les 2 ou 3 membres mafieux ont repris le contrôle sur celui qui a calmé le jeu en enterrant mon amende de 600 euros... Je désespère: ces gens-là n'évolueront-ils donc jamais, en 2006, se croient-ils toujours dans les locaux de la radio en 1993? Que leur importe mon voisin qu'ils ne connaissent même pas et qui plus est ne fait même pas partie des personnages protégés, il est considéré comme un marginal associal, il est protégé seulement parce qu'il est contre moi... Le roman noir recommence après ce répit, je suis à bout. Je me renseigne et apprend 3 choses:
1) le procureur G qui a remplacé l'indéboulonnable T (10 ans!) vient lui aussi d'être remplacé après seulement 3ans par un certain C.R. venant de...Bastia.
2) Le juge MB qui a relayé le réseau dans 2 audiences “à la chinoise” est parti dans la Drôme (c'est à côté mais c'est plus l'Ardèche)
3) Le susbstitut M qui travaillait avec ce juge est parti aussi, il y a donc du sang neuf au Parquet, et c'est peut-être justement à la faveur du “flou” consécutif au changement de procureur que les membres du réseau ont discrètement remis mon affaire en circulation. (alors qu'après nos 2 auditions dans une gendarmerie indépendante, elle aurait du au moins être classée sans suites puisque nos plaintes pour faits bien plus graves l'ont été.) Lorsque j'irai consulter mon dossier au Parquet en décembre 2005 et demandé photocopies, il s'avèrera que cette intuition était juste comme le 9/10eme de celles que j'avais eu dans cette affaire du 23/1/2003.
J'envoie donc ce 5 octobre nommémment au nouveau procureur le dossier que je reproduit dans les pièces jointes. Ce dossier aura disparu du dossier de l'affaire, comme toute pièce parlant de franc-maçonnerie. Je ne suis donc pas sur que le nouveau procureur aura bien reçu ce dossier.
Dans cette lettre, je lui demande une entrevue pour débloquer l'acharnement de ce réseau qui ne semble pas conscient que 10 ans ont passé...ces gens-là sont tavelés par l'inertie routinière... Il est hors de question que pour la 4eme fois, je comparaisse à la place de mon agresseur qui lui est blanchi sans avoir eu à comparaitre.
Dans mon dossier au procureur, je joins les photos des 2 véhicules de DG et son fils roulant sans assurance ni CT pour le fils, avec la date de péremption (2000) visible sur une des photos, photo avec date et heure imprimée automatiquement lors de la prise de vue. La veille de l'audience (1 mois plus tard), pas de réponse! Aujourd'hui 17 novembre 2005, ils roulent toujours sans etre inquiétés. Le 9 novembre, j'envoie un ami à l'audience qui me fait son compte-rendu: audience truquée comme prévu! Le 10 novembre, j'ai fait appel.

Dernière minute; que s'est-il passé depuis?
Le 17 novembre, le gendarme RP (le même qui m'avait apporté le plan pour aller chez un psy complaisant, voir fin 2003 début 2004) seul se présente pour prendre des photos de plumes jetées depuis le parking public dans la cour de ferme de DG (évidemment, je suis soupçonné, mais si c'était moi, j'aurais amené le goudron avec :o))))))) Il n'apprécie même pas mon humour, c'est un inculte qui n'a même pas lu Lucky Luke qui dégaine sa bombre lacrymogène plus vite que son ombre. Je le prends à témoin et lui demande de constater que l'attestation d'assurance du camion de DG date de l'an 2000. Il refuse, me disant que c'est un simple oubli de la mettre sur le pare-brise (depuis 5ans? ça fait gros!!), me précisant que même ce simple oubli est une infraction qu'il refuse pourtant de constater!!! donc DG ne sera pas verbalisé. Juste après la prise de photos, DG le reçoit chez lui. Le lendemain 18 novembre après un déplacement, DG à troqué son attestation 2000 contre une 2005 en bonne et due forme... Je soupçonne une attestation rétroactive pour les raisons suivantes:
1) dès ce jour, DG sort tous les jours pendant 15 jours avant de reprendre son rythme, (comme pour rattraper des déplacements repoussés) alors qu'avant, il ne faisait que 2 déplacements locaux par semaine (dans la zone contrôlée par la communauté de brigades sous les ordres de l'adjudant-chef K). Lorsqu'il avait à aller plus loin, il choisissait un jour de pluie battante (les contrôles de routines y sont rares, gendarmes et policiers comme tout le monde n'aiment pas se mouiller....)
2) Un gendarme ou policier ne va pas perdre un indicateur pour un petit délit. Il préfère en général le blanchir pour pouvoir continuer à profiter de ses renseignements. Rien de plus simple dans ce cas, de faire faire à un assureur complaisant une attestation rétroactive pour toute l'année 2005 afin de “montrer” (faussement donc) que je délire. (D'autant plus complaisant quand il s'agit d'une compagnie dépendant du C.A, voir les livres “Crédit Agricole hors-la-loi” -ed. Carnot- et « les démons du Crédit Agricole de J.L Izembart et Hugo Nhart. Une fois DG dans les fichiers de l'assureur, je ne peux plus rien prouver, sauf à celles qui savent ce que le bon sens intuitif veut dire...
3) Une petite indiscrétion m'a permi de deviner que fin novembre, DG ne figurait pas dans les fichiers de l'AGIRA * pour 2001 à 2004, ce qui accréditerait ma thèse de l'attestation rétroactive pour me donner tort tout aussi rétroactivement... Mais comme j'ai donné pas mal de coups de fil pour avoir ce renseignement et que je n'ai pas été toujours très bien reçu, il est possible que DG figure maintenant sur ces fichiers de façon encore plus rétroactive, histoire de prouver que je me suis “trompé” (pour l'orgeuil des mafieux) sur toute la ligne, et que DG avait simplement oublié de mettre ses attestations sur son pare-brise pendant 5 ans de suite... 5 ans! Un peu lourd tout de même; même quasiment impossible dans le contexte 1) et 2). I don\'t want that

Ne lisez pas trop à la fois, l'écran fatigue les yeux, à bientôt pour le 7eme épisode. study Inijustix :smurf:

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Mar 21 Fév 2006 - 9:11

Je viens de trouver que tu N'ES PAS LE SEUL /

VAS VOIR CETTE ADRESSE /

http://www.fortunecity.com/meltingpot/belgium/1316/

Tu vas arriver à trouver d'autres personnes que les francs maçons ont dans le colimateur. (Si cela se trouve d'ailleurs moi aussi : mon mari a perdu son nième emploi et toujours pour des raisons plus que douteuses et les mauvaises actions commises par ses collègues lui sont toujours reprochées alors même qu'il peut prouver qu'il était absent ce jour là). Il est au bout du rouleau .... mais il y a encore 10 ans à travailler et il faut tenir vaille que vaille.

Allez courage. Je suis certaine qu'il y a une enquête sur le sujet que tu dénonces au niveau national : il serait donc intéressant que tu arrives à trouver qui s'occupe de cette enquête et que tu lui envoie les copies de ton dossier.

Peux tu envoyer une lettre à la Présidence de la République et au Garde des Sceaux ? Chercher au niveau de la presse quel serait le journal qui prendrait ton histoire très au sérieux et qui ferait une enquête sur le sujet.

Et si tu es croyant : retourne à l'église.... tu recevras de l'aide.... mais pas celle que tu imagines.... l'aide de Dieu est très rarement celle dont tu estimes avoir besoin .... mais peut être te fera t'il rencontrer les personnes dont tu as besoin etc....
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Mar 21 Fév 2006 - 18:39

Super ton site Marip bounce
Il y a des exemples de codes FM sur des procédures, comment les magistrats FM se transmettent l'info "affaire à faire aboutir à tout prix" (ou à enterrer à tout prix), par des petits gribouillages ressemblant à 1 triangle inversé, voir photocopies de lettres! il n'y a que 4 ou 5 codes différents pas plus, que tout justiciable devrait connaitre pour voir s'ils figurent sur son dossier! la preuve du trucage! A VOIR ABSOLUMENT bounce :shaking2: bounce
Pour l'Eglise t'en fait pas pour moi :smurfin: j'ai une vie intérieure très riche et une perception de Dieu qui dépasse celle de tous les égrégores flower autrement je ne serais déjà plus de ce monde :boulet:
Pour ton mari, tu peux être certaine que s'il a été lésé d'une façon inexpliquable alors qu'il était dans le droit total, c'est qu'il a été victime d'un FM sans le savoir, un collègue de boulot peut-être :batman:
Les victimes sont extrèmement nombreuses, mais rares sont celles qui détectent l'origine franc-maçonnique de leurs déboires inexpliquables avecles seules lois démocratiques et républicaines.
Bon, et bien je suis bon pour le 7eme épisode... study bonne lecture. study


AGIRA : fichier intercompagnie archivant les informations sur tous les conducteurs français, innaccessible aux particuliers, introuvable directement sur internet malgré une adresse sur les pages jaunes….avec des Tel. qui sonnent toujours occupé, mentionné seulement sur les bulletins d'informations destinés à une nouvelle compagnie lors d'un changement d'assurance.
Ah, j'oubliais, pour les sceptiques sourds et aveugles, j'ai à présent une attestation notifiée par huissier qu'un des chiens de DG divague et poursuit les passants dans le Chef- lieu...du coup, ceux qui hésitaient signent ma pétition. J'ai donc la preuve que DG a menti en plein tribunal et que la présidente s'est contentée de ce mensonge additionné aux précédents pour me condamner à une peine qu'il aurait été plus juste d'appliquer à mon agresseur... peine prévue à l'avance, la subsitut V.L semblant totalement acquise à la cause des francs-macs d'Aubenas et ayant a obéit aux ordres servilement, aucune personnalité.
Le feuilleton n'est pas fini: Le 5 décembre, je vais consulter mon dossier au parquet de Privas et constate que toutes les pièces dans lesquelles je met en cause le réseau franc-maçon local ont disparues, notamment la lettre envoyée au nouveau procureur le 5/10/2005. Je demande des photocopies qui viennent d'arriver et dans lesquelles, sans être avocat ni juriste, je pressens déjà une dizaine de vices de forme...et une grosse forme de vice : c'est inimaginable le nombre de diffammations écrites par DG, Nat.B, et les gendarmes qui se sont défoulés comme de grossiers potaches de collège sur un prof qu'ils n'aiment pas...sauf que ces irresponsables n'ont plus l'äge du collège et sont donc des immatures irresponsables dans le meilleur des cas...
Parmi les pièces photocopiées demandées, il en manque une : la lettre de D G demandant des dommages et intérêts, lettre diffammatoire et mensongère, mensonges qui ont pourtant fait foi sans aucun contradictoire ni vérification; il me faut maintenant la réclamer à la cour d'appel de Nimes où a été transmis le dossier. Or Michel P. m'a dit qu'à Nimes, un substitut refusait l'accès aux dossiers aux non-avocats, en toute illégallité. En fait nul besoin de cette lettre tant les vices de formes sont déjà nombreux par ailleurs.
Le 21 décembre lors d'un contrôle de routine, le gendarme constate que j'ai dépassé la date du contrôle technique... je lui explique que cette voiture à 557000 Km et que je vais la démonter pour récupérer les pièces encore bonnes, et que je n'ai pas voulu refaire de CT pour 4 mois qu'il lui restait à vivre. Il m'annonce le PV, je fais le “marchand de tapis” arguant de la conduite sans assurance de la famille G. père et fils, il me dit “je vais demander à mon chef”....le chef arrive....c'est l'adjudant-chef K. Il a l'air d'avoir perdu son regard méchant de 2003, bien intentionné, je lui dit qu'il ne va tout de même pas me verbaliser pour si peu alors qu'il a laissé faire bien pire... il dit à son collègue qu'effectivement, mon voisin a roulé pendant 5 ans sans attestation sur le pare-brise...et me fait cadeau du PV. Je ne prends pas le risque de déballer “et le fils G. qui roule sans assurance ni CT avec sa BMW?”, je remercie, le gendarme me dit “vous voyez bien que la gendarmerie n'est pas dure”, et je décampe sans réclamer la monnaie... qui me serait due pourtant.
A première vue, l'adjudant K. prends ses distances avec le réseau et retrouve son autonomie (c'est sa nature de faire des “cadeaux” aux gens “du pays”, réservant les PV aux “estrangers”, comme beaucoup de gendarmes d'ailleurs, qui ne font jamais leurs contrôles de routines dans leurs communes quand elles sont trop petites, mais assez loin, là où ils étaient ce 21 décembre était à environ 20Km de chez eux). Mais mon histoire comme d'autres m'ont montré que même quand quelqu'un du réseau se retire du jeu, le réseau est toujours actif. Dans le cas de Marie-F. L., c'est son père copain à un FM qui a activé le réseau contre elle. Devant les dégats, son père s'est retiré du jeu, mais le réseau FM Belge une fois lancé ne s'est pas arrêté pour autant. Cette famille de 5 enfants a vécu une histoire épouvantable qui a duré une dizaine d'années, expulsions, vols de documents intimes, de voiture, de meubles par les hommes de main du bourgmestre franc-mafieux de sa ville, mauvais traitements aux enfants, délinquance médicale, arrestation barbare de la mère, une petite femme désarmée d'1,57m par 2 sales race de racailles armées d'1,85m qui en ont fait une handicapée depuis 7ans, sans indemnisation aucune...en Belgique c'est encore pire.... les miens au moins ont été préservés, on trouve toujours pire que soi même dans l'horreur. L'année 2005 se termine alors que des preuves que je dois récolter trainent en longueur.

2006
J'épluche mon dossier et constate que mes intuitions se vérifient. Un vice de forme énorme apparait: en comparant les dates de 2 lots de pièces, je peux affirmer que la substitut V.L., franc-maçonne, a mené sa propre procédure parallèle en collusion avec les gendarmes RP et l'adjudant K sans en avertir le procureur M.G !
En effet, la réquisition du psychiatre, et ma 1èer convocation pour son 1er RV présentées comme “sur ordre et avec autorisation du procureur de la république” datent du 3/12, et 20/12 2005.
Or j'ai 1 lettre d'une avocate, 3 d'un avocat et une du procureur M.G. qui me certifient qu'après recherches approfondies, il n'y a aucune procédure ouverte contre moi au Parquet de Privas pour des faits remontant à novemebre 2003! Et ces lettres sont datées du 15 janvier au 25 février, 19 pour celle du procureur!
Cela peut déjà laisser supposer que la substitut Franc-maçonne a lancé une procédure d'internement psychiatrique abusif sans en avertir le procureur M.G..
Et la suite va confirmer cette thèse.
En effet, d'habitude, on fait toujours au plus vite quand il s'agit de moi; regardez par exemple à Nimes, où je passe en appel seulement 4 mois après alors que les vraies victimes attendent 2 à 3 ans (voir “complément d'enquète” sur FR2 du 31/12/2006 1 des 4 reportages étant consacré à “un tribunal en panne “, celui de Nimes, justement!! présenté comme un des plus saturés de France!! Cela confirme aussi que les victimes “entre profanes” n'intéressent pas les FM qui les font attendre, contrairement à leurs faux-agresseurs qu'ils font passer devant tout le monde par orgueil de merdeux immatures! La justice française sert donc à régler les comptes des 166600 F.M français plus 2 ou 3 millions d'amis, sympathisants, familles... les 60 millions d'autres français se débrouillant avec les “excédents”. C'est pour ça que le budget de la justice en France est le 23eme sur 25 des pays de l'Union Européenne.
Or pour une fois je vais attendre 2 ans, comment et pourquoi?
On a vu qu'après les tentatives d'internemnet psychiatrique abusif ratées, l'adjudant K n'enverra l'affaire au parquet que le 26 avril 2004 soit 5 mois après les faits. Et que je n'en ai plus entendu parler jusqu'en septembre 2005. L'affaire sera remise sur les rails dès le remplacement du procureur M.G par l'actuel procureur C.R venant de Bastia. D'où le délai inhabituel (je ne m'en suis pas plaint)
Pourquoi ? Parce que la substitut V.L. a eu peur que sa procédure clandestine bourrée de vices de forme soit découverte par le procureur M.G. Elle a donc tranquillement attendu que ce dernier s'en aille pour relancer l'affaire à la faveur du flou inhérent au changement de procureur. Et comme ce dernier a surement autre chose à faire que des petites affaires de voisinage comme la mienne, ni vue ni connue. Et pour écarter tout risque que j'informe le nouveau procureur de mon côté, une employée du parquet faisant partie du réseau FM met au panier ma lettre + photos au nouveau procureur, d'où son absence du dossier où elle aurait du se trouver lorsque je suis allé le consulter! La lettre suivante avec d'autres photos plus probantes que les premières a aussi disparu du dossier!
A ce stade c'est vraiment de la ForMe de vice autant que du vice de ForMe.
Pendant que j'épluche mes dossiers, le gendarme cynophile RP m'informe que mon voisin dépose une plainte en diffammation “parce que je l'ai dénoncé pendant qu'il roulait sans assurance!” un Comble!
En effet, j'en avais informé le maire qui ne m'avait tout simplement pas cru. Juste avant la permanence hebdomadaire de la mairie donc, j'affichais sur le panneau municipal une photo d'un bout du camion où la date de l'attestation périmée depuis l'an 2000 était visible. Elle y restera 1h, le temps que le maire arrive et l'enlève...obligé de me croire cette fois....c'était vers le 15 novembre. Or 1 mois plus tard, mon voisin va déposer cette plainte sur laquelle je dois aller déposer. Tout en organisant une médiation, le maire va déposer comme témoin sur cette plainte, ne réalisant pas que le gendarme mafieux veut son témoignage pour le retourner à sa façon de racaille cynophile dans le PV de synthèse qu'il enverra au Parquet. Quel jeu joue-t-il ?
Pour l'instant les choses en sont là, et toute personne qui voudrait prendre les magistrats FM en flagrant délit de délinquance judiciaire (violation de l'art 434-9 du CP) est la bienvenue à mon procès en appel le 24 mars à Nimes. 2 indices montrent que le verdict est déjà décidé d'avance:
1) délai de 4 mois dans “un tribunal en panne”, voir reportage cité plus haut
2) le 24 mars est encore une date anniversaire (affaire F, voir § 2000), la 20eme ou la 30eme depuis 10 ans, Marie-F L. en Belgique a observé le même phénomène, toutes ses procédures, expulsions etc se produisaient toujours lors de dates anniversaires de ses enfants etc... C'est une manie de ces maniaques schizophrènes à double vie.
Cela signifie que des magistrats FM d'Aubenas peuvent imposer leur date à leurs “frères” d'un autre tribunal distant de 120Km.
Communication entre les 2 comme dans 1 seul = procès truqué d'avance
Venez donc constater cela le 24 mars, peut-être que s'il y a suffisamment de témoins, ils ne feront tout de même pas n'importe quoi. I don\'t want that :colors: I don\'t want that

Et bien voilà pour le 7eme et avant dernier épisoge, finalement tout va tenir dans le dernier épisode qui reste, celui de la dernière mise à jour. Après, ce sera réactualisé en fonction des évènements. study A bientôt :compress: Inijustix :bigsmurf:

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Mer 22 Fév 2006 - 8:38

Je comprend ton "raz le bol" de cette histoire qui n'en finit plus.

Mais as tu raison de les provoquer ? quand tu envois volontairement les documents à la mairie.

Pour ma part, j'aurai plutôt tendance à prendre tous ces éléments et à les mettre dans mon dossier (en conservant l'original évidemment) et à les sortir à bon escient, au moment où personne ne les attend.

autrement dit, j'essaierai de me faire oublier du mieux que je peux.... mais leur sert leurs erreurs sur un plateau en cas de besoin.

Par derrière, je fais faire des contre-enquêtes.

Aujourd'hui il y a sur France-Inter une émission intitulée "le téléphone sonne" qui aura pour thème la nanotechnologie dont nous débatons beaucoup sur le forum.

Une des idées est que tu proposes à France-inter un dossier sur la franc maçonnerie et les victimes de leurs actions.

Par ailleurs, j'ai pu apprendre que le nouvel observateur a fait une grande enquête sur le sujet (la justice corrompue) en 2004. Je pense que là aussi tu pourrais les contacter et leur expliquer ce qu'il t'arrive.

Quant au chien : je comprend et respecte tes idées, toutefois si cela devient un problème vital..... et pour la paix de la vie de famille..... je crois que pour une fois tu pourrais songer à y déroger. Le chien, même si il reste un animal que la nature n'avait pas fabriqué au départ, reste un animal et à ce titre mérite tout à fait qu'on l'aime autant que lui peut le faire.
Pourquoi priver le chien d'amour. L'ordinateur qui n'est qu'une machine non "naturelle" tu t'en serts non ? Mais .... je comprend et respecte tout à fait tes idées. Ne vois aucun mal dans ce qu je te dis.... il n'y a aucune critique.... nous sommes tous différents c'est ce qui fait que la vie en société est plus difficile, mais aussi plus passionnante et enrichissante.

Le salut du monde viendra si nous nous respectons mutuellement chacun dans sa différence.

Courage encore une fois.
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty 8eme et dernier épisode...pour l'instant.

Message par inijustix le Mer 22 Fév 2006 - 11:01

[Rien à espérer non plus du président toujours Franc-maçon (à la GLSA pour Chirac dit-on) ni du garde des sceaux, toujours FM aussi. L'actuel est FM, le précédent Perben était dans la même loge de la GLNF qui a trempé dans le crime d'Etat de l'OTS déguisé en suicide collectif, ainsi que dans l'affaire Alègre qui était un pourvoyeur pour des sacrifices humains. Je vous parlerais un jour de l'affaire de son copain le juge Roche, assassiné par ses propres frères car il devenait incontrôlable, mais il a révélé les sacrifices humains à ses enfants avant de mourrir, voir www.affaire-roche.com (si ça fonctionne pas, mettez un point ou rien à la pplace du tiret)
Modération forum: inijustix, je ne veux pas te soumettre à la censure pour ces lignes de dessus, mais s'il y a une plainte de déposée: le forum n'en sera pas responsable.
Chacun dit ce qu'il veut mais chacun en assumera aussi les conséquences.
Dis sans méchanceté.]

Bonjour "Modérateur", ne vous faites pas de soucis, ce qui est dit ci-dessus a déjà été publié dans un certain nombre de sites internet, pour Chirac c'est même sorti dans le livre "les frères invisibles" qui s'est vendu à des centaines de milliers d'exemplaires sans publicité... plutôt que de poursuivre les auteurs, ils ont préféré lancer plusieurs contre-info dans diverses émissions de télé pour démentir.
Je profite de l'occasion pour rectifier l'adresse :
www.affaireroche.com
Charles-Louis et Diane Roche ont enregistré une vidéo de 63mn, 100Mo, dans laquelle ils disent beaucoup de choses sur les "soirées spéciales" avec sacrifices humains auxquelles avait participé leur père qui s'est confié à eux avant de mourrir assassiné par l'état car il devenait incontrôlable. Je recommande à tout le monde de télécharger cette vidéo:

http://news.stcom.net/modules.php?name=Downloads&d_op=getit&lid=136 forum

il y a aussi un site intitulé "la vérité sur l'OTS" (j'ai pas l'adresse en tête) qui en dit beaucoup aussi.
Pour ma part, j'ai enregistré le film d'Yves Boisset sur l'OTS, diffusé sur la 2 au mois de janvier, et qui en dit beaucoup aussi, même si les passages sur le trafic d'armes ont été minimisés (par plusieurs passages coupés) car ils touchaient au trafic d'armes de l'Etat dans lequel le fils Miterand a été mis en cause après. Un journaliste qui avait visionné le film avant coupures a fait part de ce détail sur un forum.
Voilà, j'espère que tout ceci vous rassurera
Bien à vous. Inijustix. flower


Dernière édition par le Jeu 23 Fév 2006 - 6:07, édité 1 fois

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Mer 22 Fév 2006 - 12:12

Désolée pour France-Inter et le nouvel obs : j'ignorais.

Bon, il faut réfléchir encore et voir ce qu'il est possible de tenter.
Il n'empeche que pour France-Inter j'ai écrit hier un article traitant de la nanotechnologie mais je n'ai donné aucune info concernant notre très très gros doute de Franc maçonnerie derrière tout cela.

Même si ils sont impliqués dedans c'est encore mieux : ils verront que personne ne les laisse en paix et ils vont commencer à être anxieux... Quand quelqu'un devient anxieux il finit par commettre des erreurs.

Peut être alors pourrais tu aussi écrire ou téléphoner à France Inter pour débattre du sujet.... il ne faut pas lâcher.

Je suppose que ta ligne téléphonique est mise sur écoute. Une idée en passant : le tel portable pour l'instant du moins est plus difficile à faire surveiller.

Je ne débattrai plus du chien : promis je te le jure Smile

Courage, ne te démonte pas.
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Que s'est-il passé?

Message par inijustix le Sam 25 Fév 2006 - 11:23

Message au modérateur : Basketball
Mon dernier message entre les 2 messages de marip à disparu! Je lui répondais sur les chiens et aux autres questions du 1er des 2 messages...pas de quoi risquer une plainte en diffammation...puisque le passage incriminé est du coup le seul qui reste! salut :shaking2: :compress: bom
Cela serait sympatique de remettre le message en entier si c'est techniquement possible :face:
:suspect:
Merci cheers
Inijustix flower

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty réponse

Message par philippe le Sam 25 Fév 2006 - 16:58

Je ne sais pas moi même ce qui s'est passé.
Nous sommes plusieurs à pouvoir intervenir sur les messages.
Quand à moi, je n'ai rien supprimé. 😕 bounce

philippe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par florilèg le Dim 26 Fév 2006 - 11:46

Bonjour à tous ,

Je ne sais si je suis dans le bon fil, mais j'espère une réponses de l'un d'entre vous ou un avis.

Ma fille de 14 ans a pris l'avion hier , style bcbg (je précise pour ce qui va suivre) , avant d'entrer en salle d'embarquement , on lui demande d'enlevé son écharpe , son manteau ensuite ses bottes extrèmements collantes , une seconde peau , et ses chaussettes mi-bas couleurs chair, elle s'est donc retrouvé pied nu en marcel au vu et sus de tous et tout cela dans le hall de l'aéroport, avec réflexion et ton désagréable. Shocked Confused


Il me semble que le droits au respect et à la dignité individuel n'est pas respecté. Question Mad

Est-ce que cette pratique humiliante entre dans le cadre vigipirate ou nouvelle loi aniterroriste? Shocked

Qu'en pensez-vous? Devons nous accepter de se déshabiller en publique? :roll:

merci pour la personne qui prendra un petit temps pour me répondre Laughing Wink

florilèg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Dim 26 Fév 2006 - 20:53

Tout dépend si elle était la seule dans ce cas ou si un certain nombre de passagers ont eu droit au même traitement. Si elle était toute seule et qu'elle est jolie physisquement, c'est certainement un flic à tendance pédophile qui participe en privé à des soirées spéciales pour notables et magistrats FM, et qui a voulu se tester en obligeant une jeune fille à se déshabiller en public... histoire de se rincer l'oeil au passage.
C'est un abus de pouvoir caractérisé, elle pourrait déposer plainte pour humiliation à caractère sexuel si elle s'est sentie lésée d'une façon ou d'une autre. Pour comprendre la mentalité de ces gens-là qui se testent par ailleurs aussi en faisant condamner des innocents, voir la vidéo des enfants Roche dont je parle dans mes messages de ce topic.
Ce flic pédophile devrait se faire réprimander par sa hiérarchie, ce serait une raison de déposer une plainte, même si elle a toutes les chances de ne pas aboutir (sauf si vous connaissez un franc-maçon dans vos relations et que le flic responsable ne l'est pas Twisted Evil :evil: )
Bien à vous. Inijustix flower

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par florilèg le Dim 26 Fév 2006 - 21:56

Bonsoir injustix,

Je suis comme vous et surement beaucoup d'autre (tout ce qui est dénoncé dans de forum sur les fm, s'en est devenu mon quotidien), mais j'étais loin de m'imaginer qu'ils (fm)s'en prendraient à ma fille de cette façon Twisted Evil

Ce qui est difficile , c'est le fait de ne pouvoir compter sur personne ormis Dieu lui-même , qui cela dit en passant est pour moi d'une aide véritablement concrète. cheers

Mon Avatar est ma représentation de ce que je subi depuis 3 ans par les fm? Crying or Very sad

Où est le contrepouvoir humain?

Merci tout de même, enfin si quelqu'un peut me laisser entrevoir une petite lueur d'espérance sunny !

florilèg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Dim 26 Fév 2006 - 22:08

florilège a écrit:Bonsoir injustix,
Je suis comme vous et surement beaucoup d'autre (tout ce qui est dénoncé dans de forum sur les fm, s'en est devenu mon quotidien), mais j'étais loin de m'imaginer qu'ils (fm)s'en prendraient à ma fille de cette façon Twisted Evil !

Vous voulez dire que ce flic aurait reconnu votre fille et qu'il aurait fait ça intentionnellement parce qu'il a une raison de vous en vouloir à vous ?
INIjustix, pas injustix

flower bounce

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par florilèg le Dim 26 Fév 2006 - 22:16

Bonsoir inijustix,

Pas ce flic spécialement , c'est un ensemble de personne , le seul lien entre ces gens c'est la fm.

C'est tout à fait cela . Ecoutes téléphoniques confirmés par France telecom, je ne suis pas lâchée d'une semelle.

Et tout ce qui va avec!

florilèg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par marie1 le Lun 27 Fév 2006 - 0:55

Bonsoir

Pour Inijustix, la raison était une "prise de bec" avec un voisin.... et cette prise de bec a dégénéré. Ces gens là se savent "puissants" et "protégés" alors c'est bien pire que du simple abus de pouvoir.

Mais pour vous, quelle pouvait être la raison ? Avez vous commis sans le vouloir du tort à quelqu'un qui du coup ne vous lâche plus ?

Nous nous demandions également si mon mari n'avait pas quelque part des problèmes de ce style... mais je n'ai aucune preuve.... vaguement un doute.

Pourtant, je me demande du coup si toutes les histoires n'auraient pas un dénominateur commun, dans le motif, dans les manières d'opérer etc...
Enfin, voir s'il y a un point faible.... Internet.... oui... mais dans la mesure où cela ne les arrête pas... pour l'instant .... à mon avis : ils regardent cela d'un oeil plutôt amusé.

Un peu comme le chat voit la souris tenter de s'échapper quand il la tient dans ses griffes....
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Lun 27 Fév 2006 - 7:30

marip a écrit:
Mais pour vous, quelle pouvait être la raison ? Avez vous commis sans le vouloir du tort à quelqu'un qui du coup ne vous lâche plus ?

Pourtant, je me demande du coup si toutes les histoires n'auraient pas un dénominateur commun, dans le motif, dans les manières d'opérer etc...
Enfin, voir s'il y a un point faible.... Internet.... oui... mais dans la mesure où cela ne les arrête pas... pour l'instant .... à mon avis : ils regardent cela d'un oeil plutôt amusé.
Un peu comme le chat voit la souris tenter de s'échapper quand il la tient dans ses griffes....

Oui Florilège, il vous faudrait nous raconter votre histoire comme je l'ai fait , pour que nous puissions y vois clair.

Ces histoires ont toutes un dénominateur commun : les francs-maçons s'estiment "fils de la lumière" et estiment donc qu'il ont plus de valeur que les "profanes" (les autres). la belle fraternité universelle des débuts a dégénéré en réseau mafieux car cette fraternité ne concerne que les francs-maçons au détriment des autres. Ce qui entraine, DANS LA PRATIQUE :
1) appropriation des richesses des profanes au profit des FM, un exemple parmi d'autres: dès qu'un profane monte une entreprise qui marche, il est coopté par la FM. S'il accepte, tout va bien, s'il refuse, un tribunal de commerce mafieux mettra son entreprise en liquidation judiciaire...et elle sera racheté pour une bouchée de pain...par un FM, comme par hasard!
2) Les FM veulent toujours avoir raison en justice quoiqu'ils fassent, et avec 40 à 50% des magistrats FM, ils y arrivent assez bien mais pas toujours : il suffit d'étaler les trucages sur la place publique et ils abandonnent pour ne pas se démasquer :batman:
Néanmoins, 30% des procédures sont délibérément truquées dès le départ. Twisted Evil
Tout est bon pour satisfaire leur orgueil monstrueux : par exemple quand un FM a un accident parce qu'il avait grillé une priorité, il fera mettre un stop ou une balise via ses "frères" à la mafia municipale (puisqu'infiltrée) locale, pour pouvoir ensuite repasser sans regarder plutôt que de s'interroger sur son comportement d'inconscient. C'est assez rare mais je connais 2 cas comme ça.
3) Comme ils ont ou estiment avoir des responsabilités que n'ont pas les profanes (d'après eux), ils jugent légitime de prendre du "bon temps" pour compenser. C'est ainsi que les réseaux pédophiles et de soirées spéciales et autres parties fines ou sont parfois pratiqués des sacrifices humains sont protégés par eux et leurs magistrats corrompus. L'examen sérieux de toutes les affaires (dutroux, alègre, louis, dunant, etc etc etc) mène à cette piste. Téléchargez la vidéo des enfants Roche, elle vous éclairera sur les motivations de ces réseaux couverts par la franc-maçonnerie.

Internet est l'instrument de l'esprit du temps pour réaliser ce qui est écrit :"Tout ce qui était caché sera révélé". La FM perdra sa force diabolique au fur et à mesure que tout ceux qui le sauront la feront sortir de l'ombre. Révélez, révélez, faites savoir que ça existe, il en restera toujours quelque chose, même si c'est que 1% de ce qui a été dit, ces 1% additionnés finiront par rendre le monde différent.

Et le chat ne verra pas l'astéroïde arriver du ciel, trop occupé à jouer avec sa souris... cheers
Inijustix flower

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par florilèg le Lun 27 Fév 2006 - 7:43

Bonjour inijustix

Rapidement , je développerai plus tard , je reviens tout à l'heure.

inijustix je crois avoir lu votre histoire dans onnoucachetout , c'est cela qui a confirmé l'étrangeté de ce que je vivais.

J'ai comme vous porté plainte contre une personne de l'administration .

Et ensuite une vie digne des polars les plus élaborés.




A+++

flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower

florilèg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par florilèg le Lun 27 Fév 2006 - 13:58

En fait cela prendra plus de temps que prévu , je n'avais jamais pensé raconter mon histoire.

Je ferai un scan de mes documents , qui ont été expédier aux différents organismes , à l'époque où je croyais naïvement trouver de l'aide.

Le pire, c'est que d'après ce que j'ai compris en vous lisant , c'est que mon nom est dans leur liste noire, car mon dossier est parti à l'Elysée ou l'on m'a assuré qu'il avait rejoint une pile d'autres .Ce n'était surement pas dans le bon sens du terme.

Il va me falloir prendre du temps et mon courage à deux mains.

Suite bientôt , je vous le promet!

flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower

florilèg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Mar 28 Fév 2006 - 8:44

florilège a écrit:En fait cela prendra plus de temps que prévu , je n'avais jamais pensé raconter mon histoire.
Je ferai un scan de mes documents , qui ont été expédier aux différents organismes , à l'époque où je croyais naïvement trouver de l'aide.
Le pire, c'est que d'après ce que j'ai compris en vous lisant , c'est que mon nom est dans leur liste noire, car mon dossier est parti à l'Elysée ou l'on m'a assuré qu'il avait rejoint une pile d'autres .Ce n'était surement pas dans le bon sens du terme.
Il va me falloir prendre du temps et mon courage à deux mains.
Suite bientôt , je vous le promet!
flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower

OK nous attendrons, il vaut mieux faire ça bien sunny
Pour les listes noires, rien d'officiel bien sur, mais celles qui entraineront des tracas direct sont celles qui ont été établies localement. Par exemple par une loge maçonnique Corse en ce qui vous concerne. Ecrire à Paris à la présidence où à un ministère pour des petites affaires ne change rien ni dans 1 sens ni dans l'autre (ça n'arrange pas mais n'aggrave pas non plus la situation) puisque le ministère ou la présidence la plupart du temps ne fait rien ou renvoie la lettre de protestation aux mafieux locaux... Mais il est vrai qu'une lettre isolée d'une "profane" ne peut aboutir (à 1 ministère ou à la présodence) qui si aucun FM n'est impliqué ou ne s'y oppose. Et c'est très complexe car si par exemple ils ont besoin d'un témoignage pour telle propagande et que quelqu'un écrit, mais pas du tout dans ce but, pour se plaindre, son témoignage sera alors récupéré et du coup il sera aidé...sans s'être aperçu que ce n'était pas pour l'aider mais parce que son témoignage était utile pour lancer une campagne quelconque.... Le jeu qui fait qu'une personne pourra hurler sans jamais être entendue et qu'une autre se verra écoutée et indemnisée pour beaucoup moins est très complexe, il découle toujours d'intérêts autres que ceux de la personne écoutée ou méprisée, et ce sont toujours des FM hauts gradés qui logistiquent des moins gradés qui eux-mêmes truquent dans la "justice" et autres administrations en se servant au passage pour que le "profane" qui se plaint soit spolié.
La seule chose à faire pour l'instant est de profiter de l'instrument que l'esprit du temps met à disposition pour "révéler ce qui était caché", internet, pour faire savoir que les sociétés secrètes de ces gens qui veulent paraitre respectables et fraternels ont dégénéré avec le temps en réseaux mafieux d'oppression des justes au sens très large du terme.
Révélez, révélez...leur force diabolique vient du secret, elle diminuera au fur et à mesure qu'ils seront démasqués.
Donc prenez votre temps Florilège, une histoire bien écrite sera mieux lue..
Inijustix
Inijustix :smurfin: flower

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par florilèg le Mar 28 Fév 2006 - 8:51

Inijustix Bonjour,

Peu de temps pour te répondre en développant (mes obligations familiales ne m'en laisse pas le temps pour le moment).

Mais sache que ce sont les locaux qui ont expédier mon dossier à Paris (Elysée) et que ces derniers m'ont contacter .

Ensuite le cauchemar local . Sache aussi que je suis très bien intégrer localement et ai beaucoup d'amis (mais que l'on intimide, afin qu'il ne m'apportent aucune aide, en quelques domaines que ce soit.

C'est vrai que le fait de n'avoir pas les tenants et les aboutissants, pour vous il est difficile d'évaluer la situation dans laquelle je me trouve et que je gère très bien pour le moment.

A+++Excusez moi encore Embarassed

florilèg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par inijustix le Sam 18 Mar 2006 - 9:18

Voilà une réactualisation de l'affaire 6 jours avant le procès en appel. Celles et ceux qui voudraient prendre les magistrats francs-maçons en flagrant délits de délinquance judiciaire sont invité(e)s à venir assister à l'audience, ça me remontera au moins le moral!
Bonne lecture
Inijustix

Comme prévu, le gendarme R.P. me téléphone, me laissant choisir ma date pour venir à la gendarmerie. J'y vais le 7 mars et trouve quelqu'un qui semble avoir changé d'attitude. Il semble décidé à ne plus faire aucune obstruction, et prends mes dépositions sans commentaires négatifs. Pour la divagation des chiens de mon voisin qui nous bouffent nos poules, il cherche sur un ordinateur les articles du code pénal pouvant s'appliquer, et moi sur un livre du code de procédure pénale qui trainait sur le bureau…nous ne trouverons pas les mieux adaptés car ils sont dans le code rural…j'en aurais une photocopie 8 jours plus tard par un journaliste. Il faudra donc que j'aille redéposer, de toutes façon il prend ensuite une semaine de congé et doit entendre à son retour mon associé qui veut témoigner aussi, les chiens divagants étant montés jusqu'à chez lui à 1Km de chez ma racaille de voisin ! De plus, mon voisin à racollé un ivrogne qui a témoigné que je suis passé trop près de lui en voiture (une mini-réplique de l'affaire 2002) Ce même ivrogne qui roule en permanence avec 1 à 3gr d'alcool dans le sang et dont Paula qui est sa voisine (page 1) parle en citant l'adjudant-chef K : « je ne lui ferais jamais de test d'alcoolémie par soucis d'humanité pour ne pas le mettre au chomage » Il faut donc que j'aille aussi redéposer pour réfuter les accusations calomnieuses de cet ivrogne, corroborées comme par hasard par une partie de celles de mon voisin. Avec un peu de recul on pourrait en rire.
Après coup, je comprends ce revirement du gendarme RP qui se décide enfin à adopter une attitude correcte et neutre. Je crois qu'il a compris que c'est de beaucoup plus haut qu'on truquait mes procédures, et qu'il a donc compris aussi que quoiqu'il mette sur ses PV de synthèse, cela n'avait pas d'importance. Il a donc du se dire qu'il était inutile qu'il se fasse remarquer par sa hiérarchie pour des prises de positions partiales puisque de toutes façon les jeux étaient faits quoiqu'il fasse, dans 1 sens ou dans l'autre. Peut-être aussi qu'il veut dégager sa responsabilité au cas où l'affaire prendrait des proportions qui le dépasse complètement. Aurait-il compris que le jour où la vérité éclatera, ceux qui se seront retirés du jeu avant seront les moins éclaboussés ? J'avais senti un peu la même chose avec son chef l'adjudant K le 21 décembre 2005 (voir fin 2005).
Le 11 mars, j'apprends que le procureur général de Nimes n'est autre que D.T., l'ancien procureur de l'Ardèche de 1992 à 2002 ! Il est allé faire un tour dans une autre juridiction (Aix en Provence) de 2002 à 2005 (là, loin de son fief, il a pas dépassé le mandat normal de 3ans), histoire de se faire oublier et de faire croire qu'il quittait enfin l'Ardèche en laissant derrière lui de très nombreux mécontents……..pour y revenir discrètement pendant l'été 2005 via la cour d'appel de Nimes !!!! En effet, comme la cour d'appel de Nimes rejuge les affaires des départements de la Lozère, du Vaucluse et de l'Ardèche, l'ancien procureur de l'Ardèche rejuge les affaires ardéchoises qu'il connaît bien puisque sa famille est une dynastie en Ardèche……elle à son château à Vernoux en Vivarais (voir 1994) et son père a été avant-avant-avant dernier procureur, puis lui après un autre (1992-2002 alors que le mandat normal est de 3 ans). Autant le dire clairement : il n'y a donc pas de vrai appel pour les ardéchois puisque les affaires ardéchoises sont rejugées en appel par un procureur général à la tête d'une dynastie de nobles ardéchois ! (voir1994) C'est une violation caractéristique de la Convention européenne des DH sur la partialité des tribunaux ! Avec ça je suis mal barré pour le 24, venez nombreu(ses)x me remonter le moral à 8h30 précises. Mais d'une autre côté, quand la vérité éclatera, elle éclaboussera d'autant plus que mon procès aura été truqué. La relaxe arrangerait finalement tout le monde sauf ma racaille de voisin sans foi ni loi ni éthique….et sauf C.V (voir plus haut et 1993)…cette affaire est un bon test pour voir jusqu'à quel degré d'absurdité psychopathologique et d'OGM (orgueil génétiquement modifié) « l'aide que se doivent tous les francs-maçons » peut aller. S'il y avait une cause à la psychiatrisation de quelqu'un, ça serait bien celle-là, pas étonnant que les FM veulent psychiatriser leurs victimes qui les mettent en cause, c'est encore « l'effet miroir ».
Le 16 mars 2006, je vais faire du tourisme judiciaire à la cour d'appel de Nimes pour déposer mes conclusions. J'arrive à midi, trop tard. Je sors mon pique-nique dans le hall du palais de justice en attendant la réouverture, puis fait un tour des salles et décorations, à l'affut des symboles franc-maçonniques qui encombrent peu ou prou tous les palais de justice de France, et de Belgique aussi sans doute. Pas grand chose de nettement visible à Nimes car tout est refait à neuf. Un détail tout de même ne m'échappe pas. Sur les grands panneaux très clairs et tous neufs qui indiquent les différents services des différents étages, les 1ère, 2eme et 4eme chambre de la cour d'appel sont très clairement indiquées, sur les panneaux et aussi au-dessus des dites salles. Mais la 3eme est introuvable, ni sur les panneaux ni en tant que salle, il y a bien une salle « cour d'appel » sans numéro, mais d'origine, ce n'est pas le N°3 qui s'est décroché, bizarre bizarre ! Je demande à un avocat qui passe, il me dit que si, la 3eme chambre existe bien. Alors je comprends : 3 = « frères 3 points » = la 3eme chambre est réservée aux « affaires spéciales », truquées d'avance et traitées par des francs-macs. Comme ces derniers sont « nos frères invisibles » comme l'a popularisé le livre de Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre, la 3eme chambre, LEUR 3eme chambre est également invisible…au moins sur les panneaux d'acceuil et d'indications. Les affaires « ordinaires » qui n'intéressent pas les francs-macs et qui peuvent être jugées par de jeunes magistrats pas encore corrompus sont ainsi aiguillées vers les chambre 1, 2 et 4……comme ça tout reste en famille, les magistrats non FM n'assistent pas éberlués à des trucages de leurs confrères qu'ils ne comprennent pas, et les magistrats FM peuvent truquer sans collègues parmi les témoins. Pas à dire, le 24 mars, je vais être en de bonnes mains, il paraît que le procureur général sera là, et pour cause….pour une affaire de voisinage insignifiante. Si vous voulez prendre tout ce ramassis de retardataires de l'évolution en flagrant délit de délinquance judiciaire, venez assister à mon audience le 24 mars à 8h30 à la 3eme chambre des appels correctionnels de Nimes.
14h, je me présente au greffe des appels correctionnels. Guichet vitré comme s'il y avait des millions d'euros derrière, la femme qui m'ouvre la petite trappe juste assez grande pour passer des feuilles de format A4 à une tête de mec, pas une vraie femme, d'emblée agressive et désagréable. Visiblement, elle n'apprécie pas qu'un particulier fasse lui même le travail de l'avocat en présentant lui-même ses conclusions, déjà, elle rechigne pour me tamponner le double et refuse un second coup de tampon sur la page 4 où figure la liste de 19 pièces jointes !....dont les pièces étayant le fameux vice de forme déjà évoqué. « Un seul sur la 1ère page, ça suffit ! mais vous nous faites pas confiance ou quoi ?!? » Je lui demande de consulter son ordinateur pour savoir si mon adversaire à un avocat, pour pouvoir envoyer un double de mes conclusions à ce dernier. Elle y va, j'attends 3 minutes, et reviens « je ne peux pas vous le dire » me certifiant que c'est au civil qu'il faut envoyer un double à l'avocat de la partie adverse, (ou directement à celle-ci si elle n'a pas d'avocat), me certifiant qu'au pénal c'est inutile. Je sens que son agressivité cache une peur (ça sert l'intuition !), comme si elle avait reçu des ordres. Me serais-je fait repérer par les innombrables caméras qui truffent ce palais tout neuf en tournant dans tous les couloirs pendant la pause midi ? Du coup, je la trouve attendrissante malgré sa sale race de goujaterie, et je m'en vais. Arrivé chez moi, je téléphone à une connaissance qui a les livres des codes penal, rural, procédure pénale…..qui me confirme que le 1er texte en tête d'un de ces livres est que les procédures pénales doivent être contradictoires sans procédures cachées à l'une des parties….donc la tigresse peureuse m'a menti et il faut bien que j'envoie un double à mon voisin s'il n'a pas d'avocat….en recommandé AR pour avoir une preuve, ce qui est fait le lendemain. Quel gachis écologique et financier……il me suffirait de le déposer dans sa boite à 30 mètres……encore une absurdité de plus de ce monde déjà abandonné par le moteur évolutionnaire de l'univers et qui ne tourne plus qu'en roue libre en attendant sa refonte pour un meilleur. En attendant, sa tentative de me faire négliger les règles pour que mes conclusions soient invalides a échoué. J'ai mon tampon de la cour d'appel sur un exemplaire, et la cour ne pourra pas arguer que l'adversaire n'a pas eu mes conclusions pour les invalider. Elle sera obligée d'en tenir compte et si je ne suis pas relaxé, ces conclusions béton partiront à la cassation puis à la CEDH si ce jugement de racaille n'est pas cassé pour tous les vices de forme qu'il contient en plus de la forme de vice qu'il est dans so globalité.
Cette semaine va être mouvementée. Je dois donc aller redéposer à la gendarmerie à la date de mon choix, il y a le procès le 24, et je dois aussi faire la connaissance visuelle d'une super-femme comme je n'en ai jamais vu, qui était mariée à un franc-maçon et a vu le ciel lui tomber sur la tête dès qu'elle a voulu divorcer….manque de pot pour lui, c'était une Erin Brocovitch encore plus combative que l'originale, et elle en a trouvé des trucs ! dont certains recoupent les miens…..Ah, on ne s'ennuie pas dans les montagnes d'Ardèche !
Mais ma femme à moi est pour l'instant clouée au lit par une métastase osseuse dont l'origine n'est pas étrangère à la délinquance judiciaire dont je suis victime…..les mafieux accumulent un karma de plus en plus lourd…….d'ailleurs, je viens d'apprendre que C.V, ex prof de fac facho qui a initialisé le réseau franc-maçon local contre moi en 1993 (voir 1993) a des ennuis de santé en ce moment…….et il fait partie de la famille de l'Erin Brocovitch ardéchoise ! qui du coup a lumineusement compris des choses sur l'origine de ses ennuis !!!! comme quoi en notre fin de cycle d'humanité, tout se dénoue et se révèle. « ce qui était caché sera révélé », même le secret maçonnique. Les mafieux ne pourront rien contre l'esprit du temps. A suivre, merci de m'avoir lu jusque là, je réactualise ce dossier périodiquement. I don\'t want that

inijustix
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 42
Localisation : cévennes
Inscription : 16/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par florilèg le Sam 18 Mar 2006 - 9:48

Malheureusement je ne pourrai être présente mais sache qu'avec ces gens il faut toujours aller là où ils ne t'attendent pas (arguments etc.. et les désarconner par tes réponses qui n'aillent pas dans une certaine logique et ordre qu'ils auraient prévu .)

Le fait de leur fourni les pièces avant le procés leur permettent de préparer une attaque mensongère de plus.

Et les maladies dont semblent être vicitime ta femme sont la conséquence de certains rites et messes noires qu'ils envoient à leurs détracteurs. Je puis t'assurer que Dieu est présent lorsque que tu fais appel lui. Car c'est lui le seul juste parfait.

Pour finir courage il a vaincu le monde!

florilèg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La délinquance judiciaire franc-maçonnique. Empty Re: La délinquance judiciaire franc-maçonnique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum