Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par tous artisans de paix le Jeu 22 Oct 2015 - 10:45

Nicolas a écrit:Bonsoir Maud Livre
Bonsoir  Lumen, Livre
Bonsoir  tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre
Bonsoir boisvert  Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre


Bonjour @Nicolas Wink


Merci @Nicolas, @Maud et @boisvert pour vos partages respectifs. Remerciement


Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3347
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Jeu 22 Oct 2015 - 11:02

Merci aussi à toi   @tous artisans de paix  pour  ta fidélité de lecture  Laughing

Amicalement
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par tous artisans de paix le Jeu 22 Oct 2015 - 11:22

@Maud a écrit:Si donc, par le baptême qui nous unit à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts.

Car, si nous avons été unis à lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection qui ressemblera à la sienne.

Nous le savons : l’homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que le corps du péché soit réduit à rien, et qu’ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. Car celui qui est mort est affranchi du péché.

Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui.


@boisvert a écrit:Mais dans le domaine des relations familiales, il y aura également de grands bouleversements


@boisvert a écrit:L'adhésion au message du Christ continue de nos jours à soulever des contrariétés au sein des familles, et dans les couples aussi.


Celui que nous étions - l'homme ancien/la femme ancienne - est mort(e).


D'ailleurs, tout ceci renvoie aussi à ce que disait Saint Pierre, dans sa 1ère épître, sur l'incompréhension de ceux qui nous connaissaient et qui nous voient tels que nous sommes - c'est à dire radicalement différents - après nous être convertis:


1 Pierre 4

01 Puisque le Christ a donc souffert dans la chair, vous aussi, armez-vous de la même pensée, à savoir : quiconque a souffert dans la chair en a fini avec le péché ;
02 alors, vous vivrez le temps qui reste à passer dans la chair, non plus selon les convoitises humaines mais selon la volonté de Dieu.
03 Il a assez duré, le temps passé à faire ce que veulent les gens des nations, quand vous vous laissiez aller aux débauches, aux convoitises, à l’ivrognerie, aux orgies, aux beuveries et aux cultes interdits des idoles.
04 À ce propos, ils trouvent étrange que vous ne couriez plus avec eux vers les mêmes débordements d’inconduite, et ils vous couvrent d’injures.


Il faut compter sur l'aide de Dieu, dans ces difficultés. Jesus sign


@Maud a écrit:Merci aussi à toi   @tous artisans de paix  pour  ta fidélité de lecture  Laughing  

Amicalement


Kisses


Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3347
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Jeu 22 Oct 2015 - 18:52

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre
Bonsoir boisvert Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Vendredi 23 Octobre 2015

Saint Jean de Capistran, Prêtre
Mort en 1456. Avocat devenu franciscain, il fut chargé de nombreuses missions en Europe, en tant que légat du Pape. L’un des grands prédicateurs de son temps.


29ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 7 : 18 à 25a


« Qui donc me délivrera de ce corps qui m’entraîne à la mort ? »

Frères,
je sais que le bien n’habite pas en moi,
c’est-à-dire dans l’être de chair que je suis.
En effet, ce qui est à ma portée, c’est de vouloir le bien,
mais pas de l’accomplir.
Je ne fais pas le bien que je voudrais,
mais je commets le mal que je ne voudrais pas.
Si je fais le mal que je ne voudrais pas,
alors ce n’est plus moi qui agis ainsi,
mais c’est le péché, lui qui habite en moi.
Moi qui voudrais faire le bien,
je constate donc, en moi, cette loi :
ce qui est à ma portée, c’est le mal.
Au plus profond de moi-même,
je prends plaisir à la LOI de DIEU.
Mais, dans les membres de mon corps,
je découvre une autre loi,
qui combat contre la LOI que suit ma raison
et me rend prisonnier de la loi du péché présente dans mon corps.
Malheureux homme que je suis !
Qui donc me délivrera de ce corps qui m’entraîne à la mort ?
Mais GRÂCE soit rendue à DIEU
PAR JÉSUS CHRIST NOTRE SEIGNEUR !


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








MYSTÈRE et MERVEILLE de la LOI de DIEU


[ Psaume 118 (119) ; entièrement ]



Psaume 118 (119) : 66 et 68, 76 et 77, 93 et 94

R/ SEIGNEUR, apprends-moi TES COMMANDEMENTS.

Apprends-moi à bien saisir, à bien juger :
je me fie à TES VOLONTÉS.
TOI, TU ES BON, TU fais du BIEN :
apprends-moi TES COMMANDEMENTS.
R/

Que j’aie pour consolation TON AMOUR
selon TES PROMESSES à ton serviteur !
Que vienne à moi TA TENDRESSE, et je vivrai :
TA LOI fait mon plaisir.
R/

Jamais je n’oublierai TES PRÉCEPTES :
par eux TU me fais vivre.
Je suis à TOI : sauve-moi,
car je cherche TES PRÉCEPTES.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 12 : 54 à 59

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR DU CIEL et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits
les MYSTÈRES DU ROYAUME !
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« Vous savez interpréter l’aspect de la Terre et du Ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? »

En ce temps-là,
JÉSUS disait aux foules :
« Quand vous voyez un nuage monter au couchant,
vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir,
et c’est ce qui arrive.
Et quand vous voyez souffler le vent du sud,
vous dites qu’il fera une chaleur torride,
et cela arrive.
Hypocrites !
Vous savez interpréter
l’aspect de la Terre et du Ciel ;
mais ce moment-ci,
pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ?
Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes
ce qui est juste ?
Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat,
pendant que tu es en chemin
mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui,
afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge,
que le juge ne te livre à l’huissier,
et que l’huissier ne te jette en prison.
Je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=296

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Ven 23 Oct 2015 - 7:26

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour  boisvert    Very Happy          
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
sunny


Bible Jesus fish  Dove


*****

Méditation sur l’ évangile du Jour : Vendredi 23 Octobre 2015


« Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez -vous pas l’interpréter ? »



Evangile selon St Luc, chapitre 12, 54-59


S’adressant aussi aux foules, Jésus disait : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir, et c’est ce qui arrive.

Et quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites qu’il fera une chaleur torride, et cela arrive.

Hypocrites ! Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ?

Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ?

Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, pendant que tu es en chemin mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui, afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l’huissier, et que l’huissier ne te jette en prison.

Je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. »

Prière d'introduction

Seigneur, me voici en ta présence. Je te remercie pour ce petit moment de calme où je peux me retrouver seul à seul avec toi. Aide-moi à être attentif à ce que tu veux me dire aujourd’hui à travers ce passage de l’Évangile !

Demande

Seigneur, donne-moi le don du discernement !

Points de réflexion

1.Ce passage de l’Évangile se trouve au cœur de la montée de Jésus à Jérusalem, que saint Luc raconte du chapitre 9 au chapitre 19 de son Évangile.

Le mystère pascal, c’est-à-dire la mort et la Résurrection du Christ, va bientôt s’accomplir.

La plénitude des temps est arrivée. Malheureusement, les gens ne semblent pas l’avoir remarqué, d’où le discours de Jésus, que l’on pourrait résumer ainsi :

« Quoi... ?

Le moment culminant de l’histoire est sur le point d’arriver et vous ne l’avez pas remarqué ?! Et les signes, alors... !

Et les prophéties accomplies, les miracles réalisés ! Les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle (Lc 7,22).

Tous ces signes ne vous suffisent-ils donc pas ? »

Le Christ s’afflige de l’aveuglement de ses auditeurs. Ils font preuve de perspicacité pour discerner les signes de mauvais temps, mais ils sont complètement indifférents face aux signes du salut du monde.

Comme le Seigneur voudrait qu’ils réagissent vite ! Si je sais qu’il va pleuvoir bientôt, je me dépêche de rentrer le linge et de fermer les fenêtres.
De même, si je sais que le Seigneur est sur le point d’ouvrir les portes du ciel, je dois me dépêcher de le suivre.

Pourtant, tant de personnes ont refusé le salut, plus par aveuglement que par obstination ! C’est sur ces inconscients que Jésus a pleuré à la fin de son voyage, en arrivant en vue de Jérusalem :

« Ah ! Si toi aussi tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! Mais maintenant, cela est resté caché à tes yeux. [...]
Tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait ».

2. La plénitude des temps a commencé au moment de l’Incarnation, mais elle n’est toujours pas terminée.

Le Christ vivant, ressuscité, a fait une entaille dans le temps, il y a inséré l’éternité.

Le Royaume de Dieu est déjà là, la vie éternelle est accessible, c’est pourquoi nous aussi, ce 23 octobre 2015, nous faisons partie de la plénitude des temps !

A nous aussi, le Seigneur envoie des signaux de conversion. Il nous adresse des messages à travers les sacrements, la prière, la lecture de l’Évangile, le témoignage des personnes qui nous entourent, les idées qui nous passent par la tête,... Suis-je attentif à ces signes ? Est-ce que je vois la main de Dieu derrière tous les événements ?

Seigneur, donne-moi la foi ! Donne-moi le sens de la Providence !

Être attentif aux signes des temps, cela signifie observer avec foi toutes les circonstances du moment présent pour prendre la décision la plus juste.

« Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ? »

nous dit le Christ. Ce qui est juste, c’est de rendre à chacun ce qui lui est dû, à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. En plus, Jésus ajoute « par vous-mêmes ». Suis-je capable de tisser de justes relations envers toutes les personnes que je connais ?

Est-ce que sais défendre fermement la vérité tout en restant indulgent ? Suis-je assez mature pour résoudre les conflits en sachant faire les concessions nécessaires, même si c’est humiliant ?

Par son humilité, Jacob a réussi à se réconcilier avec son frère aîné, qu’il avait pourtant dépossédé de son héritage : « [Jacob] passa devant eux et il se prosterna sept fois, face contre terre, avant d’aborder son frère. Ésaü courut à sa rencontre, l’étreignit, se jeta à son cou, l’embrassa, et tous deux pleurèrent » (Gn 33,3-4).

Saint Paul, lui aussi, nous exhorte :

« Que le soleil ne se couche pas sur votre colère. Ne donnez pas prise au diable » (Ep 4,26-27). Seigneur, aide-moi à toujours me réconcilier avant qu’il ne soit trop tard !

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus-Christ, donne-moi la foi pour savoir discerner les signes des temps ! Donne-moi l’humilité pour savoir pratiquer la justice envers tous ! Ainsi, je pourrai faire partie de ton Royaume et participer à la vie éternelle que tu es venu nous donner à pleines mains !

Résolution

Aujourd’hui, je dirai un mot aimable à quelqu’un à qui j’évite de parler.


SOURCE : Catholique.org





Jésus s' adresse à la Foule


Dernière édition par Maud le Ven 23 Oct 2015 - 16:51, édité 1 fois
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par boisvert le Ven 23 Oct 2015 - 11:15

Un acte de miséricorde pour le gain de l'Esprit Saint !


Vendredi de la 29e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 7,18-25a.
Je sais que le bien n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans l’être de chair que je suis. En effet, ce qui est à ma portée, c’est de vouloir le bien, mais pas de l’accomplir.
Je ne fais pas le bien que je voudrais, mais je commets le mal que je ne voudrais pas.
Si je fais le mal que je ne voudrais pas, alors ce n’est plus moi qui agis ainsi, mais c’est le péché, lui qui habite en moi.
Moi qui voudrais faire le bien, je constate donc, en moi, cette loi : ce qui est à ma portée, c’est le mal.
Au plus profond de moi-même, je prends plaisir à la loi de Dieu.
Mais, dans les membres de mon corps, je découvre une autre loi, qui combat contre la loi que suit ma raison et me rend prisonnier de la loi du péché présente dans mon corps.
Malheureux homme que je suis ! Qui donc me délivrera de ce corps qui m’entraîne à la mort ?
Mais grâce soit rendue à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur ! Ainsi, moi, par ma raison, je suis au service de la loi de Dieu, et, par ma nature charnelle, au service de la loi du péché.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,54-59.
S’adressant aussi aux foules, Jésus disait : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir, et c’est ce qui arrive.
Et quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites qu’il fera une chaleur torride, et cela arrive.
Hypocrites ! Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ?
Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ?
Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, pendant que tu es en chemin mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui, afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l’huissier, et que l’huissier ne te jette en prison.
Je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. »



Textes de l’Évangile au quotidien

De toute évidence, un homme jeté en prison, n'a aucun moyen de travailler pour payer sa dette jusqu'au dernier centime. Bien évidemment, ce n'est pas de dettes d'argent que Jésus parle, mais de dettes envers l'amour de Dieu - lequel se reconnaît le mieux dans l'amour du prochain. De ce point de vue, rares, très rares, nous a dit le prêtre, celles et ceux qui éviteront un temps de purification de leur relation à Dieu.

Sur ce thème toutefois, , nous pouvons toutefois nous appuyer sur la miséricorde divine, laquelle est capable de fermer les yeux sur nombre de manquements à la charité en vertu
de quelques beaux gestes accomplis dans l'enfance et dont nous ne nous souvenons même plus. Tout ce qui est voilé sera dévoilé, jusqu'aux simples intentions et aux sentiments de compassion.

Mais l'idéal est de se renoncer soi-même et de chercher à pratiquer effectivement, en nous -même d'abord et puis extérieurement, un renouvellement - et un retournement volontaires. Il s'agit essentiellement d'un mouvement du cœur qui déborde dans le geste. Peu de fidèles cherchent effectivement à vivre une telle expérience car ils ne se représentent pas, hélas, l'ampleur de la grâce qui viendrait les habiter... En effet : "Si vous qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien votre Père dans les cieux donnera l'Esprit saint à ceux qui le Lui demandent" !

.

boisvert
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 315
Inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 23 Oct 2015 - 13:12

Bonjour à vous Mes Amis,

Je vous remercie pour ces beaux textes de l'Evangile!!

A nous de Méditer sur ces paroles

Amicalement


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 23 Oct 2015 - 19:22

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre
Bonsoir boisvert Livre
Bonsoir Marie du 65 Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Samedi 24 Octobre 2015

Saint Antoine-Marie Claret, Évêque
Mort en 1870. Missionnaire en Catalogne, Archevêque de Santiago de Cuba, conseiller de la reine d’Espagne : le fondateur des Missionnaires clarétains occupa toujours des postes exposés.


29ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 1 à 11


« L’ESPRIT de CELUI qui a ressuscité le CHRIST d’entre les morts habite en vous »

Frères,
pour ceux qui sont dans le CHRIST JÉSUS,
il n’y a plus de condamnation.
Car la LOI de l’ESPRIT qui donne la VIE dans le CHRIST JÉSUS
t’a libéré de la loi du péché et de la mort.
En effet, quand DIEU a envoyé SON PROPRE FILS
dans une condition charnelle semblable à celle des pécheurs
pour vaincre le péché,
IL a fait ce que la Loi de Moïse
ne pouvait pas faire à cause de la faiblesse humaine :
IL a condamné le péché dans l’homme charnel.
IL voulait ainsi que l’EXIGENCE de la Loi s’accomplisse en nous,
dont la conduite n’est pas selon la chair mais selon l’ESPRIT.

En effet, ceux qui se conforment à la chair
tendent vers ce qui est charnel ;
ceux qui se conforment à l’ESPRIT
tendent vers ce qui est SPIRITUEL ;
et la chair tend vers la mort,
mais l’ESPRIT tend vers la VIE et la PAIX.
Car la tendance de la chair est ennemie de DIEU,
elle ne se soumet pas à la LOI de DIEU,
elle n’en est même pas capable.
Ceux qui sont sous l’emprise de la chair
ne peuvent pas plaire à DIEU.

Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair,
mais sous celle de l’ESPRIT,
puisque l’ESPRIT de DIEU habite en vous.
Celui qui n’a pas l’ESPRIT du CHRIST ne LUI appartient pas.
Mais si le CHRIST est en vous,
le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché,
mais l’ESPRIT vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des Justes.
Et si l’ESPRIT de CELUI qui a ressuscité JÉSUS d’entre les morts
habite en vous,
CELUI qui a ressuscité JÉSUS, le CHRIST, d’entre les morts
donnera aussi la VIE à vos corps mortels
par SON ESPRIT qui habite en vous.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR fait SON ENTRÉE au Temple


Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 23 (24) ; entièrement ]



Psaume 23 (24) : 1 et 2, 3 et 4ab, 5 et 6

R/ Voici le peuple de ceux qui cherchent TA FACE, SEIGNEUR.

Au SEIGNEUR, le monde et SA RICHESSE,
la Terre et tous Ses Habitants !
C’est LUI qui l’a fondée sur les mers
et la garde inébranlable sur les flots.
R/

Qui peut gravir la MONTAGNE du SEIGNEUR
et se tenir dans le LIEU SAINT ?
L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,
qui ne livre pas son âme aux idoles.
R/

Il obtient, du SEIGNEUR, la Bénédiction,
et de DIEU SON SAUVEUR, la JUSTICE.
Voici le peuple de ceux qui LE cherchent !
Voici Jacob qui recherche TA FACE !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 13 : 1 à 9

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je ne prends pas plaisir à la mort du méchant,
dit le SEIGNEUR.
Qu’il se détourne de sa conduite, et qu’il vive !
Alléluia.
(cf. Ez 33, 11)




« Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même »

Un jour,
des gens rapportèrent à JÉSUS l’affaire des Galiléens
que Pilate avait fait massacrer,
mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient.
JÉSUS leur répondit :
« Pensez-vous que ces Galiléens
étaient de plus grands pécheurs
que tous les autres Galiléens,
pour avoir subi un tel sort ?
Eh bien, Je vous dis : pas du tout !
Mais si vous ne vous convertissez pas,
vous périrez tous de même.
Et ces dix-huit personnes
tuées par la chute de la tour de Siloé,
pensez-vous qu’elles étaient plus coupables
que tous les autres habitants de Jérusalem ?
Eh bien, Je vous dis : pas du tout !
Mais si vous ne vous convertissez pas,
vous périrez tous de même. »

JÉSUS disait encore cette parabole :
« Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne.
Il vint chercher du fruit sur ce figuier,
et n’en trouva pas.
Il dit alors à son vigneron :
“Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier,
et je n’en trouve pas.
Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?”
Mais le vigneron lui répondit :
“Maître, laisse-le encore cette année,
le temps que je bêche autour
pour y mettre du fumier.
Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir.
Sinon, tu le couperas.” »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=297

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Ven 23 Oct 2015 - 20:44

Bonsoir Nicolas,

C'est toujours un plaisir pour moi de vous lire.
Merci.
Amicalement et Fraternellement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Sam 24 Oct 2015 - 7:30

Bonjour Nicolas   Very Happy  
Bonjour  boisvert    Very Happy        
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible Jesus fish   Dove


****


Méditation sur ‘ Evangile du Jour : Samedi 24 Octobre 2015


Invitation à la pénitence



Evangile selon St Luc, chapitre 13, 1-9



À ce moment, des gens qui se trouvaient là rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient.

Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.

Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?

Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »

Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas.

Il dit alors à son vigneron : ?Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ??

Mais le vigneron lui répondit : ?Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier.

Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.? »

Prière d'introduction

Aujourd’hui Seigneur, tu frappes à ma porte et tu veux me réveiller pour que je sorte de ma tiédeur. De toute éternité tu as un projet pour moi et maintenant tu veux que nous fassions un « bilan » après les années passées à profiter de tes dons.

Demande

Seigneur, il y a ici un dialogue entre le vigneron et le jardinier, un dialogue entre le Père, propriétaire de ma vie et le Fils, qui me donne ce dont j’ai besoin pour porter du fruit. Seigneur, accorde-moi la force de tout remettre en tes mains.

Points de réflexion

1.« Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même ».

L’épisode commence par la relation de la méchanceté de Pilate envers les Galiléens et par l’écroulement de la tour de Siloé. Sachant que certains pouvaient se demander pourquoi Dieu le Tout-Puissant ne les avait pas épargnés, tu nous montres le devoir de vigilance que nous devons exercer face à la mort qui survient comme un voleur. À moi de me tenir « sur mes gardes », de me repentir, de me convertir.

Cet enseignement est toujours d’actualité. Tu m’invites, Seigneur, à regarder la réalité en face.

Je me souviens des avertissements du pape François (angélus du 2 juillet 2015) :

« Le démon ne reste jamais tranquille ; c’est le père du mensonge, le père de la discorde, le père de la division, le père de la violence (...) ».

Je sais que la mort n’est pas un anéantissement total mais, Dieu respectant totalement notre liberté, ne nous accueillera que si nous nous tournons librement et volontairement vers lui.

2. « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne ».

Avec la parabole du figuier, tu m’invites à regarder si ma vie, avec mes actions, mon comportement, mon attitude quotidienne, produit les fruits que le Père attend de moi.

Oui, le vigneron c’est le Père, le jardinier, c’est toi, Seigneur.

Une fois de plus tu te proposes d’intercéder pour moi et d’implorer la patience du Père pour que les fruits soient ceux que le Père attend. Il faut et il est indispensable que je sache recevoir la grâce que tu me réserves.

Sans toi, je ne peux rien faire et tous mes efforts sont totalement stériles.

3. « Coupe-le. A quoi bon le laisser épuiser le sol ».

Seigneur, le verdict du Père est sévère mais il est juste.

Comme beaucoup de mes frères chrétiens, le manque de charité stérilise ma vie.

Face à Dieu, chacun d’entre nous a une part de responsabilité dans les désordres provoqués par le péché : désordres de type religieux, de type politique, économique, ou même dans les catastrophes.

« Pensons aux bavardages : j’éprouve un peu d’envie, de jalousie à l’égard de telle personne, je ne le garde pas pour moi, et je finis par le partager, en disant du mal de cette personne. Nous sommes tous tentés car la loi de la vie spirituelle, notre vie chrétienne, c’est une lutte ». (pape François, angélus du 2 juillet 2015)

Seigneur, tu m’appelles au repentir, à la reconnaissance de mon état de péché et de ma condition de pécheur.

La conversion que tu attends de moi évoque des humiliations, des purifications, des réconciliations, des occasions de réparation, de renoncement à moi-même.

Dialogue avec le Christ

Pardon, Seigneur, pour toute cette pauvreté, cette misère et cette superficialité. Mais je sais et je suis sûr qu’en déposant ma misère dans ta miséricorde, tu ne couperas pas ma relation avec toi.

Résolution

Me sentir co-responsable des évènements du monde.


SOURCE : Catholique.org




Le figuier stérile
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par boisvert le Sam 24 Oct 2015 - 10:58

De l'urgence de la conversion


Samedi de la 29e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8,1-11.
Ainsi, pour ceux qui sont dans le Christ Jésus, il n’y a plus de condamnation.
Car la loi de l’Esprit qui donne la vie dans le Christ Jésus t’a libéré de la loi du péché et de la mort.
En effet, quand Dieu a envoyé son propre Fils dans une condition charnelle semblable à celle des pécheurs pour vaincre le péché, il a fait ce que la loi de Moïse ne pouvait pas faire à cause de la faiblesse humaine : il a condamné le péché dans l’homme charnel.
Il voulait ainsi que l’exigence de la Loi s’accomplisse en nous, dont la conduite n’est pas selon la chair mais selon l’Esprit.
En effet, ceux qui se conforment à la chair tendent vers ce qui est charnel ; ceux qui se conforment à l’Esprit tendent vers ce qui est spirituel ; et la chair tend vers la mort, mais l’Esprit tend vers la vie et la paix.
Car la tendance de la chair est ennemie de Dieu, elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, elle n’en est même pas capable.
Ceux qui sont sous l’emprise de la chair ne peuvent pas plaire à Dieu.
Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas.
Mais si le Christ est en vous, le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché, mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes.
Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,1-9.
À ce moment, des gens qui se trouvaient là rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient.
Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.
Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?
Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?”
Mais le vigneron lui répondit : “Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.” »


Textes de l'Evangile au quotidien

L'exemple que Jésus donne des massacres ordonnés par Pilate peut très bien être mis en rapport aujourd'hui avec ceux organisés par les groupes fanatiques de l’état Islamique; et l'effondrement de la tour de Siloé fait songer, bien sûr, à l'effondrement des tours du 11 septembre: à part quelques superstitieux, personne n'estimera coupables les victimes de catastrophes ou d'actes de guerre.

Néanmoins, il n'est pas bon de mourir sans avoir eu le temps d'un retour sur soi, d'un examen de conscience et d'une prière. C'est sur ce point que Jésus insiste. Tout au long de notre vie, Jésus se tient proche et nous incite à la conversion et l'entrée dans la vie de la grâce. Le Seigneur est très patient, Lui qui a sauvé l'âme du bon larron crucifié avec lui, sur une seule parole qu'il a dite avant de mourir.

Mais il ne serait guère sage, de ce temps que nous vivons, de reporter encore la décision de nous convertir. Même un religieux dans son couvent doit chercher à se convertir encore, afin de porter de bons fruits. A plus forte raison, nous tous qui, évoluant dans un monde qui s'est gravement perverti, nous devons nous appliquer, non seulement à nous comporter de manière irréprochable, mais aussi en accomplissant volontiers des actes de miséricorde - ainsi, d'une façon tout à fait certaine, nous nous attirerons la miséricorde divine.

.

boisvert
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 315
Inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Sam 24 Oct 2015 - 12:36

Bonjour à vous chers Missionnaires,

Je vous remercie infiniment de nous livrer toutes ces belles paroles de l'Evangile.

Nous pouvons ainsi méditer et prier selon le texte du jour.

Bien Amicalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Dim 25 Oct 2015 - 7:19

Merci Marie Josée  " Missionnaire de Marie "  sunny
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Dim 25 Oct 2015 - 7:27

Bonjour Nicolas   Very Happy  
Bonjour  boisvert    Very Happy        
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy  

Que ce Saint Dimanche soit béni et éclairé par la divine Lumière
 sunny


Church  Bible   Jesus fish  Dove


*****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Dimanche 25 Octobre 2015


« Va, ta foi t’a sauvé ! »


Evangile selon St Marc, chapitre 10, 46-52


Et tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin.

Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! »

Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! »

Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. »

L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! » Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

Prière d'introduction

Notre Sauveur, le Christ Jésus, a détruit la mort, il a fait resplendir la vie par l’Évangile. Seigneur, vient et fait resplendir ma journée par l’Évangile !

Demande

Seigneur, sauve ton peuple !

Points de réflexion

1.La première lecture des textes de ce dimanche nous relate la prophétie que Jésus accomplie en guérissant l’aveugle juste avant son entrée triomphale à Jérusalem.

« Voici que je les fais revenir du pays du nord, que je les rassemble des confins de la terre ; parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée : c’est une grande assemblée qui revient.

Ils avancent dans les pleurs et les supplications, je les mène, je les conduis vers les cours d’eau par un droit chemin où ils ne trébucheront pas.

Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné ».

En nous racontant la guérison de Bartimée au sein de cette foule qui suit Jésus comme une sorte de procession pour arriver triomphalement à Jérusalem, saint Marc nous présente Jésus comme le Messie.

Celui qui attire tout à lui, même ceux qui sont dans l’incapacité de le suivre. Bartimée est le visage de cette foule qui suit Jésus.

Le Christ est passé devant chacune de ces personnes en suscitant en eux un énorme cri de foi et de détresse :

« Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! ». Dieu, en Jésus, redonne sa dignité à l’homme en l’incorporant à cette longue procession de croyants et de disciples qui louent Dieu car elle le voit !

On retrouve dans le passage de l’Évangile cette belle phrase de saint Irénée souvent citée :

« la Gloire de Dieu, c’est l’homme vivant ; et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu ».

La soif de Dieu et celle de l’homme se sont retrouvées dans cette simple rencontre où Dieu relève l’homme et où l’homme voit Dieu.

C’est ainsi que se forme l’Église, telle l’épouse qui suit l’époux pour entrer dans la Jérusalem céleste.

N’oublions pas d’où nous sommes venus, qui nous a relevés, pour ne pas taire les cris de ceux qui ont soif de Dieu, comme la foule dans un premier temps, mais au contraire sachons être les porte-parole du Christ qui appelle constamment pour que tous aient part au bonheur de le voir pour le suivre.

2. Pensons à l’Eucharistie hebdomadaire ou quotidienne à laquelle nous participons.

N’est-ce pas dès ses débuts la manifestation de cette longue procession à laquelle nous participons à la suite du Christ représenté par le prêtre ?
Nous chantons notre joie de voir le Christ entrer dans la Jérusalem céleste et nous à sa suite.

Ce rite d’entrée tient compte de notre condition actuelle

. Nous sommes encore en chemin et nous crions vers Jésus : Kyrie Eleison, Christe Eleison, Seigneur prend pitié !

Jésus nous relève, nous confirme notre place dans son cortège en rafraîchissant la grâce de notre baptême, en nous revêtant de sa miséricorde.

Alors avec les anges nous pouvons chanter toute notre joie, notre paix, notre gratitude et laisser exploser notre désir de louer Dieu, de lui rendre gloire, de l’adorer et de le bénir en chantant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux », comme saint Luc nous invite à le faire en concluant le récit de ce miracle :

« Et Jésus lui dit : « Retrouve la vue ! Ta foi t’a sauvé ». À l’instant même, il retrouva la vue, et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu.

Et tout le peuple, voyant cela, adressa une louange à Dieu ».

Dialogue avec le Christ

Seigneur, comme le psalmiste, je veux pourvoir dire : « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous ! » (Ps 125). Merci car dans chaque Eucharistie tu m’appelles, tu me relèves en me donnant la force de continuer mon chemin à ta suite. Merci, Seigneur, pour ton Eucharistie qui est la source et le sommet de ma vie ! Que je puisse te louer éternellement dans la plénitude de ta gloire avec toute l’Église !

Résolution


Vivre la prochaine Eucharistie en prenant davantage conscience qu’elle évoque pour moi aujourd’hui le salut que Jésus me donne, et que cette Eucharistie me donne la force dont j’ai besoin pour être son disciple et chanter sa gloire.


SOURCE : Catholique.org




Jésus guérit l' aveugle Bartimée
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 25 Oct 2015 - 8:47

Bonjour Chers Missionnaires,



En lisant ces bonnes paroles je me suis souvenue d'un cantique que je chantais lorsque j'étais enfant, je me suis permise de le poster ici!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 25 Oct 2015 - 8:49

Bonjour Maud Livre
Bonjour Lumen, Livre
Bonjour tous artisans de paix Livre
Bonjour François_1 Livre
Bonjour caillon Livre
Bonjour boisvert Livre
Bonjour Marie du 65 Livre

Bonjour à toutes et à tous Livre




Dimanche 25 Octobre 2015

30ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B







<iframe width="420" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/8NKi0cJSAvU" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>




Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre du Prophète Jérémie 31 : 7 à 9


« L’aveugle et le boiteux, Je les fais revenir »

Ainsi PARLE LE SEIGNEUR :
Poussez des cris de joie pour Jacob,
acclamez la première des nations !
Faites résonner vos louanges et criez tous :
« SEIGNEUR, sauve Ton Peuple,
le reste d’Israël ! »
Voici que Je les fais revenir du pays du nord,
que Je les rassemble des confins de la Terre ;
parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux,
la femme enceinte et la jeune accouchée :
c’est une grande assemblée qui revient.
Ils avancent dans les pleurs et les supplications,
Je les mène, Je les conduis vers les cours d’eau
par un droit chemin où ils ne trébucheront pas.
Car JE SUIS UN PÈRE pour Israël,
Éphraïm est Mon Fils Aîné.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Des pleurs changés en joie

Chant des pèlerinages.




Psaume 125 (126) : 1 et 2ab, 2cd et 3, 4et 5, 6

R/ Quelles MERVEILLES le SEIGNEUR fit pour nous : nous étions en grande fête !

Quand le SEIGNEUR ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires,
nous poussions des cris de joie.
R/


Alors on disait parmi les nations :
« Quelles MERVEILLES fait pour eux le SEIGNEUR ! »
Quelles MERVEILLES le SEIGNEUR fit pour nous :
nous étions en grande fête !
R/


Ramène, SEIGNEUR, nos captifs,
comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie.
R/


Il s’en va, il s’en va en pleurant,
il jette la semence ;
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 125 (126) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/9b7r









(Deuxième lecture)
Lettre aux Hébreux 5 : 1 à 6


« TU ES PRÊTRE DE L’ORDRE DE MELKISÉDEK POUR L’ÉTERNITÉ »

Tout grand prêtre est pris parmi les hommes ;
il est établi pour intervenir en faveur des hommes
dans leurs relations avec DIEU ;
il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés.
Il est capable de compréhension
envers ceux qui commettent des fautes par ignorance ou par égarement,
car il est, lui aussi, rempli de faiblesse ;
et, à cause de cette faiblesse,
il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés
comme pour ceux du peuple.
On ne s’attribue pas cet honneur à soi-même,
on est appelé par DIEU, comme Aaron.

IL en est bien ainsi pour le CHRIST :
IL ne s’est pas donné à LUI-MÊME
la GLOIRE de devenir GRAND PRÊTRE ;
IL L’a reçue de DIEU, qui LUI a dit :
TU ES MON FILS,
MOI, AUJOURD’HUI, JE T’AI ENGENDRÉ,

car IL LUI dit aussi dans un autre Psaume :
TU ES PRÊTRE DE L’ORDRE DE MELKISÉDEK
POUR L’ÉTERNITÉ.




– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 10 : 46b à 52

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort,
IL a fait resplendir la VIE par l’Évangile.

Alléluia.
(2 Tm 1, 10)




« RABBOUNI, que je retrouve la vue »

En ce temps-là,
tandis que JÉSUS sortait de Jéricho
avec Ses Disciples et une foule nombreuse,
le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait,
était assis au bord du chemin.
Quand il entendit que c’était JÉSUS de Nazareth,
il se mit à crier :
« Fils de David, JÉSUS, prends pitié de moi ! »
Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire,
mais il criait de plus belle :
« Fils de David, prends pitié de moi ! »
JÉSUS s’arrête et dit :
« Appelez-le. »
On appelle donc l’aveugle, et on lui dit :
« Confiance, lève-toi ;
IL t’appelle. »
L’aveugle jeta son manteau,
bondit et courut vers JÉSUS.
Prenant la PAROLE, JÉSUS lui dit :
« Que veux-tu que Je fasse pour toi ? »
L’aveugle LUI dit :
« RABBOUNI, que je retrouve la vue ! »
Et JÉSUS lui dit :
« Va, ta foi t’a sauvé. »
Aussitôt l’homme retrouva la vue,
et il suivait JÉSUS sur le chemin.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=25/10/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Dim 25 Oct 2015 - 18:55

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre
Bonsoir boisvert Livre
Bonsoir Marie du 65 Livre


Bonsoir à toutes et à tous Livre




Lundi 26 Octobre 2015

De la férie

30ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 12 à 17


« Vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ; et c’est en LUI que nous crions « ABBA ! », c’est-à-dire : Père ! »

Frères,
nous avons une dette,
mais elle n’est pas envers la chair
pour devoir vivre selon la chair.
Car si vous vivez selon la chair,
vous allez mourir ;
mais si, par l’ESPRIT,
vous tuez les agissements de l’homme pécheur,
vous vivrez.
En effet, tous ceux qui se laissent conduire par l’ESPRIT de DIEU,
ceux-là sont Fils de DIEU.
Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves
et vous ramène à la peur ;
mais vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ;
et c’est en LUI que nous crions « ABBA ! », c’est-à-dire : PÈRE !
C’est donc l’ESPRIT SAINT LUI-MÊME qui atteste à notre esprit
que nous sommes Enfants de DIEU.
Puisque nous sommes Ses Enfants,
nous sommes aussi Ses Héritiers :
Héritiers de DIEU,
Héritiers avec le CHRIST,
si du moins nous souffrons avec LUI
pour être avec LUI dans la GLOIRE.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Hymne pour accueillir le DIEU VICTORIEUX


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David. Chant.

[ Psaume 67 (68) ; entièrement ]



Psaume 67 (68) : 2 et 4, 6 et 7ab, 20 et 21

R/ Le DIEU qui est le nôtre
est le DIEU des VICTOIRES.


DIEU se lève et ses ennemis se dispersent,
ses adversaires fuient devant SA FACE.
Mais les Justes sont en fête, ils exultent ;
devant la FACE de DIEU ils dansent de joie.
R/

PÈRE des orphelins, DÉFENSEUR des veuves,
tel est DIEU dans SA SAINTE DEMEURE.
À l’isolé, DIEU accorde une maison ;
aux captifs, IL rend la liberté ;
R/

Que le SEIGNEUR soit béni !
Jour après jour, ce DIEU nous accorde la VICTOIRE.
Le DIEU qui est le nôtre est le DIEU des VICTOIRES,
et les portes de la mort sont à DIEU, le SEIGNEUR.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 13 : 10 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TA PAROLE, SEIGNEUR, EST VÉRITÉ ;
dans cette VÉRITÉ, sanctifie-nous.
Alléluia.
(cf. Jn 17, 17ba)




« Cette fille d’Abraham, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat ? »

En ce temps-là,
JÉSUS était en train d’enseigner dans une synagogue,
le jour du sabbat.
Voici qu’il y avait là une femme, possédée par un esprit
qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ;
elle était toute courbée
et absolument incapable de se redresser.
Quand JÉSUS la vit, IL l’interpella et lui dit :
« Femme, te voici délivrée de ton infirmité. »
Et IL lui imposa LES MAINS.
À l’instant même elle redevint droite
et rendait GLOIRE À DIEU.

Alors le chef de la synagogue, indigné
de voir JÉSUS faire une guérison le jour du sabbat,
prit la parole et dit à la foule :
« Il y a six jours pour travailler ;
venez donc vous faire guérir ces jours-là,
et non pas le jour du sabbat. »
Le SEIGNEUR lui répliqua :
« Hypocrites !
Chacun de vous, le jour du sabbat,
ne détache-t-il pas de la mangeoire son bœuf ou son âne
pour le mener boire ?
Alors cette femme, une fille d’Abraham,
que Satan avait liée voici dix-huit ans,
ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat ? »

À CES PAROLES DE JÉSUS,
tous ses adversaires furent remplis de honte,
et toute la foule était dans la joie
à cause de toutes les ACTIONS ÉCLATANTES qu’IL faisait.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=299

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=26/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Lun 26 Oct 2015 - 7:09

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour  boisvert    Very Happy        
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny



Bible   Jesus fish    Dove


*****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Lundi 26 Octobre  2015


« Ne fallait-il pas délivrer cette femme de ce lien le jour du sabbat ? »


Evangile selon St Luc, chapitre 13, 10-17


Jésus était en train d’enseigner dans une synagogue, le jour du sabbat.

Voici qu’il y avait là une femme, possédée par un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était toute courbée et absolument incapable de se redresser.

Quand Jésus la vit, il l’interpella et lui dit : « Femme, te voici délivrée de ton infirmité. »

Et il lui imposa les mains. À l’instant même elle redevint droite et rendait gloire à Dieu.

Alors le chef de la synagogue, indigné de voir Jésus faire une guérison le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule : « Il y a six jours pour travailler ; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. »

Le Seigneur lui répliqua : « Hypocrites ! Chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache-t-il pas de la mangeoire son bœuf ou son âne pour le mener boire ?
Alors cette femme, une fille d’Abraham, que Satan avait liée voici dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat ? »

À ces paroles de Jésus, tous ses adversaires furent remplis de honte, et toute la foule était dans la joie à cause de toutes les actions éclatantes qu’il faisait.

Prière d'introduction


Seigneur, je viens en ta présence. Je veux me recueillir dans mon sanctuaire intérieur, là où tu demeures, dans mon cœur. Donne-moi d’être toujours consciente de cette présence avec moi et en moi.

Demande

Jésus, donne-moi d’expérimenter ton amour qui me redresse et me guérit. Comme cette femme, je ne veux plus me courber et baisser mon regarder sur les choses de cette terre, mais je lève les yeux vers toi.

Points de réflexion

1.Rappelons-nous en quoi consiste le sabbat. Dieu, après avoir accompli le ciel et la terre, « se reposa le septième jour de toute l’œuvre qu’il avait faite » (Gen 2,

Mais le sabbat est plus qu’un jour de repos et de louange à Dieu pour l’œuvre accomplie dans la création.

Le repos pratiqué nous rappelle que c’est Dieu finalement qui donne les fruits de la terre (et aussi les fruits des vertus et la sainteté), et pas notre seul travail.

Le sabbat, c’est une invitation à renouveler l’espérance et l’abandon en Dieu, qui achève toute œuvre bonne en nous.

2. Pour les juifs depuis Moïse, le sabbat avait aussi un côté humanitaire, puisque même les esclaves pratiquaient le chômage en ce jour, leur permettant de reprendre souffle.

En guérissant la femme courbée, Jésus accomplit un sens plus profond du sabbat, la charité.

Les chefs de la synagogue avaient réduit le sabbat en le considérant comme un but en soi, et non comme un moyen de se tourner vers Dieu et vers le prochain.

Ils s’affairent tellement à la loi qu’ils perdent de vue le but de cette loi.

3. Jésus ne pouvait se reposer en constatant l’état de maladie dans lequel cette femme se trouvait ; son amour ne le lui permettait pas.

Il n’observe donc pas la loi pour accomplir son œuvre de grâce.

Son activité de la grâce ne s’exerçait pas dans le cercle restreint du système légal ; on ne mettait pas le vin nouveau de la grâce dans les vieilles outres de la loi.

Jésus enseigne que « le sabbat est fait pour l’homme, non l’homme pour le sabbat », et donne la priorité à la charité avant l’observance matérielle du repos.

Dialogue avec le Christ

Merci, Seigneur, de ne pas mettre de restrictions à ta grâce ! Merci de m’apprendre la Loi de l’amour avec ta vie, car aucune loi doit être un empêchement pour aimer et se donner aux autres. Avec cette femme guérie, je peux me lever vers toi et dire : « Mon cœur m'a redit ta parole : ?Cherchez ma face’. C'est ta face, Seigneur, que je cherche : ne me cache pas ta face » (Psaume 26, 8-9).

Résolution

Je prendrai un moment un dimanche pour vivre la dimension de l’amour fraternel du jour du Seigneur.


SOURCE : Catholique.org





Jésus guérit la femme courbée
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par boisvert le Lun 26 Oct 2015 - 10:13

De la crainte à l'amour de Dieu

Lundi de la 30e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8,12-17.
Ainsi donc, frères, nous avons une dette, mais elle n’est pas envers la chair pour devoir vivre selon la chair.
Car si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez.
En effet, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu.
Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père !
C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire.



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,10-17.
Jésus était en train d’enseigner dans une synagogue, le jour du sabbat.
Voici qu’il y avait là une femme, possédée par un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était toute courbée et absolument incapable de se redresser.
Quand Jésus la vit, il l’interpella et lui dit : « Femme, te voici délivrée de ton infirmité. »
Et il lui imposa les mains. À l’instant même elle redevint droite et rendait gloire à Dieu.
Alors le chef de la synagogue, indigné de voir Jésus faire une guérison le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule : « Il y a six jours pour travailler ; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. »
Le Seigneur lui répliqua : « Hypocrites ! Chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache-t-il pas de la mangeoire son bœuf ou son âne pour le mener boire ?
Alors cette femme, une fille d’Abraham, que Satan avait liée voici dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat ? »
À ces paroles de Jésus, tous ses adversaires furent remplis de honte, et toute la foule était dans la joie à cause de toutes les actions éclatantes qu’il faisait
.



Textes de l’Évangile au quotidien

Des lectures de ce matin, notre prêtre a commencé par rapprocher le mouvement de confiance qui a soutenu l'infirme dans sa démarche à la synagogue - car elle y est venue en considérant que Dieu seul pourrait encore lui venir en aide. Ce n'est pas pour rien que l'évangéliste Luc fait mention des dix-huit années de souffrances supportées par cette femme, car il en fait une image des dix huit siècles qui se sont écoulés depuis Abraham et l'instauration du calcul des générations.

Il n'y a pas que cette femme pour désirer la délivrance, mais ce sont également tous les juifs sincères qui, comme elle, attendent et placent leur espoir dans un renouvellement de leur vie. Tout le malheur qui frappe la descendance d'Abraham peut se résumer dans l'objection ridicule soulevée par le chef de cette synagogue, qui estime qu'une guérison miraculeuse n'est qu'une forme de travail interdite le jour du repos du Sabbat !

Que les romains convertis prennent eux aussi confiance ! Qu'ils rejettent toute crainte puisque, par leur conversion, ils ont reçu pleinement l'Esprit qui leur assure pleinement la qualité d'enfants de Dieu : "Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils."

.

boisvert
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 315
Inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Lun 26 Oct 2015 - 11:00

Merci Chers Missionnaires,

C'est avec Joie que je peux lire vos textes, ne pouvant pas me rendre à La Messe tous les matins.
Merci infiniment Jésus Croix   flower  Dove

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Thierry le Lun 26 Oct 2015 - 17:04

Demande

Jésus, donne-moi d’expérimenter ton amour qui me redresse et me guérit. Comme cette femme, je ne veux plus me courber et baisser mon regarder sur les choses de cette terre, mais je lève les yeux vers toi.

Oh oui, Seigneur, donnes nous cette grâce !


Mais par ailleurs, d'un autre point de vue, donnes nous tout le contraire de cette demande :

► Fais que nous nous courbions, que nous soyons pareils à cette femme, incapables de nous redresser de par notre vouloir !
Fais que nous voulions nous incliner en tout temps, devant Ta Majesté, devant notre prochain. L'inclinaison de la sainte humilité.

Passer notre existence terrestre à vouloir rester courbés, nous reconnaître tous petits devant Toi, nous reconnaitre pleinement pécheurs, et pas dix huit années, mais à partir d'aujourd'hui et jusqu'à la mort de notre corps !
... pour que Tu puisses nous redresser pleinement à l'heure ou nous paraîtrons devant Toi, sans scrupules d'imperfections parce que nous auront été humbles en nous inclinant durant notre vie terrestre et qu'ainsi,  nous puissions éternellement Te louer et Te rendre gloire dans le cortège de tous les saints ... debouts devant le Trône de Dieu !
avatar
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 814
Age : 52
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Lun 26 Oct 2015 - 17:59


Merci   @Thierry

Amen !


Que le Seigneur te bénisse  !    sunny

En union de prières
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Lun 26 Oct 2015 - 19:21

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre
Bonsoir boisvert Livre
Bonsoir Marie du 65 Livre
Bonsoir Thierry Livre



Bonsoir à toutes et à tous Livre





Mardi 27 Octobre 2015

De la férie

30ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 18 à 25


« La création attend avec impatience la révélation des Fils de DIEU »

Frères,
j’estime qu’il n’y a pas de commune mesure
entre les souffrances du temps présent
et la GLOIRE qui va être révélée pour nous.
En effet, la création attend avec impatience
la révélation des Fils de DIEU.
Car la création a été soumise au pouvoir du néant,
non pas de son plein gré,
mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir.
Pourtant, elle a gardé l’espérance
d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation,
pour connaître la liberté
de la GLOIRE donnée aux Enfants de DIEU.
Nous le savons bien,
la création tout entière gémit,
elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.
Et elle n’est pas seule.
Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ;
nous avons commencé à recevoir l’ESPRIT SAINT,
mais nous attendons notre adoption
et la rédemption de notre corps.
Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ;
voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer :
ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore ?
Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas,
nous l’attendons avec persévérance.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Des pleurs changés en joie

Chant des pèlerinages.



Psaume 125 (126) : 1 et 2ab, 2cd et 3, 4 et 5, 6

R/ Quelles MERVEILLES le SEIGNEUR fit pour nous !


Quand le SEIGNEUR ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires,
nous poussions des cris de joie.
R/

Alors on disait parmi les nations :
« Quelles MERVEILLES fait pour eux le SEIGNEUR ! »
Quelles MERVEILLES le SEIGNEUR fit pour nous :
nous étions en grande fête !
R/

Ramène, SEIGNEUR, nos captifs,
comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie.
R/

Il s’en va, il s’en va en pleurant,
il jette la semence ;
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 13 : 18 à 21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR du CIEL et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits
les MYSTÈRES du ROYAUME !
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« La graine a poussé, elle est devenue un arbre »

En ce temps-là,
JÉSUS disait :
« À quoi le RÈGNE de DIEU est-il comparable,
à quoi vais-Je le comparer ?
Il est comparable à une graine de moutarde
qu’un homme a prise et jetée dans son jardin.
Elle a poussé, elle est devenue un arbre,
et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. »
IL dit encore :
« À quoi pourrai-Je comparer le RÈGNE de DIEU ?
Il est comparable au levain
qu’une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine,
jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=300

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=27/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mar 27 Oct 2015 - 7:22

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour Boisvert   Very Happy  
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny


Bible  Jesus fish   Dove


****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mardi 27 Octobre 2015


Paraboles de la graine de moutarde et du levain


Evangile selon St Luc, chapitre 13, 18-21


Jésus disait à la foule : « À quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ?

Il est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. »

Il dit encore : « À quoi vais-je comparer le règne de Dieu ? Il est comparable à du levain qu’une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

Prière d'introduction

Je me mets à genoux devant toi, Seigneur, pour te prier, t’adorer et te rendre grâce. Tu es là, réellement présent dans mon cœur et je veux tout d’abord en prendre conscience. Je t’offre ma vie et tout ce que je suis. Je remets entre tes mains toutes mes préoccupations. Essayant de faire silence dans mon cœur, je m’ouvre à ce que tu voudras me dire aujourd’hui, confiant de ton amour et de ta miséricorde. Je n’ai pas peur de ce que tu vas peut-être me demander ou me donner parce que tu es mon Père et tu veux toujours ce qui est le mieux pour moi.

Demande

Mon Seigneur, viens habiter mon cœur. Que ton Règne vienne s'établir à tout jamais dans ma vie et dans celle des personnes que je côtoie. Sème en mon être cette petite graine et prends-en soin afin qu'elle grandisse, se fortifie et porte du bon fruit. Soit le seul maître de mon existence.

Points de réflexion

1.Jésus veut nous expliquer ce qu’est le règne de Dieu. Pourquoi ?

Parce qu’il veut nous donner la grâce de le connaître et de le vivre dans notre propre vie.

Il désire ardemment habiter en nos cœurs.

Il veut nous offrir la plénitude, la joie et la paix profonde que seul lui peut donner.

Mais il ne peut pas le faire sans notre consentement, sans que nous accueillions ce règne de Dieu en nos vies.

Le Christ ne nous impose rien mais nous propose tout. Bien souvent Dieu a des grâces pour nous, il veut répondre à nos prières mais nous ne les accueillons pas
. Aujourd’hui, écoutons de nouveau le message de la Vierge de Pontmain : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ».

Le Christ veut établir son règne en nos vies. N’ayons pas peur de le laisser entrer et peut-être tout chambouler en nos cœurs.

2. Le Royaume de Dieu est comme une graine de moutarde qu’un homme a jetée dans son jardin.


La graine de moutarde est la plus petite des graines mais en grandissant elle devient un grand arbre qui abrite les oiseaux du ciel. Il en faut peu pour que le Christ puisse régner en nos vies : juste une dose de foi et une pincée de confiance, d’amour et de docilité.

Ensuite c’est lui qui fait le reste du travail. Lorsqu’un agriculteur jette ses semences en terre, leur croissance ne dépende plus de lui ; il doit attendre que la pluie et le soleil accomplissent leur travail.

La seule chose qui reste entre ses mains est de veiller à ce que rien n’abîme cette semence qui est encore toute fragile.

La foi nous permet de croire que le soleil et la pluie réaliseront bien leur travail ; la confiance nous aidera à ne pas nous impatienter ou désespérer lorsque parfois les gelées pointent leur nez ; l’amour réveille notre intérêt pour cette semence et nous permet de ne pas oublier où nous l’avons plantée ; et la docilité nous indiquera quoi faire en temps et en heure pour que l’arbre puisse donner de bons fruits
.
3. Le Royaume de Dieu est comparable à du levain qui lève la pâte

. Il en faut peu pour que la pâte lève beaucoup car lorsque le levain fermente il se multiplie.

Il est discret, sans goût, sans odeur, mais sans lui la pâte ne serait pas bonne. Cela nous est peut-être déjà arrivé d’oublier de mettre la levure dans un gâteau et nous connaissons le résultat.

Le Royaume de Dieu ne se perçoit peut-être pas très clairement dans nos vies mais nous pouvons le découvrir par ses effets.

Notre désir pour la prière augmente petit à petit, nous sommes plus ouverts et attentifs aux besoins des autres, nous arrivons à prendre sur nous lorsqu’il y a des moments de tensions à la maison ou au travail.

Eh bien, le Royaume de Dieu est bien présent dans notre vie.

Apprenons à reconnaître l’action de Dieu dans nos cœurs et à reconnaître qu’il est le créateur, non seulement du monde mais aussi de notre histoire.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, vient habiter en moi. Prend possession de ma vie. J'ai confiance en toi. Je sais que tu m'aimes et veux mon bien. Fais grandir ma foi et aide-moi à être toujours docile à tes inspirations.

Résolution

Aujourd'hui je garde la parole de Dieu dans mon cœur afin qu'elle grandisse et donne du fruit autour de moi.


SOURCE : Catholique.org




avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par boisvert le Mar 27 Oct 2015 - 11:02

Le temps de Dieu n'est pas celui de l'homme

Mardi de la 30e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8,18-25.
J’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous.
En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.
Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance
d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu.
Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.
Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps.
Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ; voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer : ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore ?
Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance.



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,18-21.
Jésus disait donc : « À quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ?
Il est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a prise et jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. »
Il dit encore : « À quoi pourrai-je comparer le règne de Dieu ?
Il est comparable au levain qu’une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »



Textes de l’Évangile au quotidien

La création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.  Ce que dit saint Paul en s'adressant aux Romains, nous devons l'accueillir également.  L'accueillir non seulement dans l'époque que nous vivons, mais aussi au cœur de notre vie personnelle.

La création est donc impatiente, mais seule la patience permet au fidèle d'inscrire sa vie dans le mouvement qu'accomplit Dieu dans l'univers.

Jésus exprime cela avec des images familières : personne ne se pose la question de savoir comment agit le levain au cœur de la pâte, et la cuisinière accomplit tous les gestes utiles sans se soucier du processus chimique fait lever la pâte.  De même pour le grain de moutarde semé en terre - qui s'en soucie ?  

C'est la raison pour laquelle le fidèle doit lui aussi s'inscrire dans une continuité de foi, d'espérance et d'amour - de telle façon que lui-même ne mesure plus le chemin parcouru.  Lorsque j'y réfléchis personnellement, je peux porter ce témoignage : je ne parviens qu'avec peine à me souvenir des premiers jours de ma participation quotidienne à l'Eucharistie. Par contre, je m'en rends bien compte : je ne suis plus du tout l'homme que je fus - quant à l'avenir ?  C'est seulement cette matinée qui a de l'importance.

.

boisvert
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 315
Inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mar 27 Oct 2015 - 13:06

Bonjour Chers Missionnaires,



Et c'est cet arbre qu'il faut entretenir!!! Jésus Croix

Merci Nicolas

Mon Seigneur, viens habiter mon cœur. Que ton Règne vienne s'établir à tout jamais dans ma vie et dans celle des personnes que je côtoie. Sème en mon être cette petite graine et prends-en soin afin qu'elle grandisse, se fortifie et porte du bon fruit. Soit le seul maître de mon existence.
Merci Maud Amen

Jésus exprime cela avec des images familières : personne ne se pose la question de savoir comment agit le levain au cœur de la pâte, et la cuisinière accomplit tous les gestes utiles sans se soucier du processus chimique fait lever la pâte.  De même pour le grain de moutarde semé en terre - qui s'en soucie ?  
Jesus sign
Merci Etienne!!
De très belles paroles à méditer!!!

Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mar 27 Oct 2015 - 18:55

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre
Bonsoir boisvert Livre
Bonsoir Marie du 65 Livre
Bonsoir Thierry Livre



Bonsoir à toutes et à tous Livre






Mercredi 28 Octobre 2015

Saint Simon et Saint Jude, Apôtres
1ier siècle. Deux Apôtres de JÉSUS, associés dans la liturgie comme ils le sont dans la liste des Douze figurant dans les évangiles.


30ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 2 : 19 à 22


« Intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres »

Frères,
vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage,
vous êtes Concitoyens des Saints,
vous êtes Membres de la Famille de DIEU,
car vous avez été intégrés dans la construction
qui a pour fondations les Apôtres et les Prophètes ;
et la PIERRE ANGULAIRE, c’est le CHRIST JÉSUS LUI-MÊME.
En LUI, toute la construction s’élève harmonieusement
pour devenir un TEMPLE SAINT dans le SEIGNEUR.
En LUI, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction
pour devenir une DEMEURE de DIEU par l’ESPRIT SAINT.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








La GLOIRE de DIEU dans l’Univers


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 18 (19) ; entièrement ]



Psaume 18 (19) : 2 et 3, 4 et 5ab

R/ Par toute la Terre s’en va leur message.

Les CIEUX proclament la GLOIRE DE DIEU,
le firmament raconte l'OUVRAGE de SES MAINS.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.
R/

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s'entende ;
mais sur toute la Terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 12 à 19

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
À TOI, DIEU, notre LOUANGE !
TOI que les Apôtres glorifient,
nousT’acclamons : TU ES SEIGNEUR !
Alléluia.




« IL en choisit douze auxquels IL donna le nom d’Apôtres »

En ces jours-là,
JÉSUS s’en alla dans la montagne pour prier,
et IL passa toute la nuit à prier DIEU.
Le jour venu,
IL appela Ses Disciples et en choisit Douze
auxquels IL donna le nom d’Apôtres :
Simon, auquel IL donna le nom de Pierre,
André son frère,
Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,
Matthieu, Thomas,
Jacques fils d’Alphée,
Simon appelé le Zélote,
Jude fils de Jacques,
et Judas Iscariote, qui devint un traître.
JÉSUS descendit de la montagne avec eux
et s’arrêta sur un terrain plat.
Il y avait là un grand nombre de Ses Disciples
et une grande multitude de gens
venus de toute la Judée, de Jérusalem,
et du littoral de Tyr et de Sidon.
Ils étaient venus L’entendre
et se faire guérir de leurs maladies ;
ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs
retrouvaient la santé.
Et toute la foule cherchait à LE toucher,
parce qu’une FORCE sortait de LUI
et les guérissait tous.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=301

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=28/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Mer 28 Oct 2015 - 7:29

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour  boisvert    Very Happy      
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
  sunny


Bible Jesus fish   Dove


*****

Méditation sur l’ Evangile du Jour : Mercredi 28 Octobre 2015


« Il en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres »


Evangile selon St Luc, chapitre 6, 12-19



En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres :

Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître.

Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon.

Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs retrouvaient la santé.

Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.

Prière d'introduction

Dieu éternel et tout-puissant, en ton Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, tu as fondé ton Église sur les douze Apôtres et tu la maintiens dans la succession apostolique, unie et ferme autour du successeur de Pierre. En cette fête de saint Simon et de saint Jude, nous voulons te bénir dans ce temple spirituel qui est ton Église et notre Église, nous voulons te glorifier en reconnaissant son unité et notre mission en son sein.

Demande


Jésus, sagesse de Dieu le Père, donne-moi de te reconnaître dans ma vie quotidienne comme celui qui m’appelle ; donne-moi de connaître ton choix et de faire l’expérience de ton amour, pour remplir d’amour le temps qui s’écoule.

Points de réflexion


1.« Jésus passa toute la nuit à prier Dieu ».

Si Jésus sacrifie sa nuit, c’est en raison de l’importance extrême de ce moment. Jésus sait qu’il quittera ce monde de manière assez abrupte.

S’il ne veut pas que son œuvre soit vaine, il doit assurer sa succession. Or ce n’est pas sur des pierres ou sur une « institution » qu’il peut fonder quelque chose de durable ? comme des édifices, des traités de philosophie ou des codes de moralité d’une nouvelle religion ? mais sur des hommes ancrés en Dieu, qui sauront écouter son Père et mettre en place les dispositions pour édifier son Temple.

Qui sont les apôtres ?

Pourra-t-il vraiment compter sur eux ?

Ne seront-ils pas pire que les pierres ? puisque les pierres ne pèchent pas ?

Et pourtant, c’est eux qu’il choisit, puisque le Père céleste les lui a donnés !

Dieu seul peut édifier une vie, une communauté, une œuvre qui perpétue l’Évangile.

C’est pour cela que Jésus prie toute la nuit. Et moi, qui prétends être si occupé, combien de temps est-ce que je dédie à la prière ?

2. « Il appela ses disciples et en choisit douze ».

Lorsque Jésus appela ses disciples, il était encore sur la montagne.

La rencontre avec Jésus, lorsqu’il appelle, suppose pour nous une montée, vers celui qui s’est abaissé.
Cet effort qu’il nous demande exprime sa volonté de nous élever, de nous sortir de notre inertie humaine, dans laquelle nous avons tendance à banaliser ce qui est sacré, à rendre ordinaire ce qui est extraordinaire
.
Ce choix de Jésus s’adresse à des personnes précises et touche les cœurs au plus profond. Aucune créature, aucun être humain n’est un numéro, un élément anonyme d’une masse amorphe.

Chaque baptisé est appelé par son nom pour faire l’expérience de l’amour irrésistible de Jésus et pour comprendre qu’il est irremplaçable dans le dessein de Dieu.

L’événement le plus ordinaire de la vie, éclairé par cette identité et animé par l’amour, devient extraordinaire.

Est-ce que j’y crois vraiment ?

3. « Toute la foule cherchait à le toucher ».


Tandis que les foules, aux temps de l’Évangile, pouvaient voir Jésus de leurs yeux de chair, de nos temps, qui sont les derniers, nous pouvons voir Jésus avec le regard de la foi.

À l’époque, comme aujourd’hui, Jésus veut se laisser toucher, notamment par les plus pauvres et indigents : les malades, les isolés, les marginalisés, les pécheurs ?

l’homme normal avec ses misères, lorsqu’il s’en repentit.

Avec Jésus, les disciples sont impliqués dans cette mission. Est-ce que je donne à mon entourage, parfois loin de Dieu et de l’Église, une chance de toucher le Christ ?

Au contraire, touchent-ils en moi plutôt amertume, timidité, susceptibilité ?

Lorsque nous touchons le Christ, nous lui ouvrons une porte, afin que lui puisse venir nous toucher, nous ébranler au plus profond de nos endurcissements.

Notre véritable guérison sera la transformation des cœurs de pierre ? qui se veulent irréprochables ? en cœurs de chair, capables de repentir, capables de nous jeter dans les bras du Père.

Suis-je capable de me remettre en quête de Jésus, de me laisser ébranler ?

Dialogue avec le Christ

Ô Jésus, tu es le Maître et Seigneur de ma vie ; vers toi je crie, viens me toucher, viens me délivrer de la paralysie et des ténèbres. Ta lumière brille dans le Temple de ton Église ; je veux y rentrer plus profondément, alors que je ne suis qu’un misérable pécheur. Je veux monter vers ta montagne sainte et m’approcher de ton autel, pour te louer jusqu’à la fin de mes jours. Amen.

Résolution

Je ferai une visite au saint Sacrement pour l’offrir pour mon évêque et pour l’unité de l’Église.


SOURCE : Catholique.org




avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Invité le Mer 28 Oct 2015 - 18:58

Bonsoir Maud Livre
Bonsoir Lumen, Livre
Bonsoir tous artisans de paix Livre
Bonsoir François_1 Livre
Bonsoir caillon Livre
Bonsoir boisvert Livre
Bonsoir Marie du 65 Livre
Bonsoir Thierry Livre



Bonsoir à toutes et à tous Livre





Jeudi 29 Octobre 2015

De la férie

30ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 31b à 39


« Aucune créature ne pourra nous séparer de l’AMOUR de DIEU qui est dans le CHRIST »

Frères,
si DIEU est pour nous,
qui sera contre nous ?
IL n’a pas épargné SON PROPRE FILS,
mais IL L’a livré pour nous tous :
comment pourrait-IL,
avec LUI, ne pas nous donner tout ?
Qui accusera ceux que DIEU a choisis ?
DIEU EST CELUI qui rend JUSTE :
alors, qui pourra condamner ?
Le CHRIST JÉSUS est mort ;
bien plus, IL EST RESSUSCITÉ,
IL EST À LA DROITE DE DIEU,
IL INTERCÈDE POUR NOUS :
alors, qui pourra nous séparer de l’AMOUR du CHRIST ?
la détresse ? l’angoisse ? la persécution ?
la faim ? le dénuement ? le danger ? le glaive ?
En effet, il est écrit :
C’est pour TOI qu’on nous massacre sans arrêt,
qu’on nous traite en brebis d’abattoir.

Mais, en tout cela nous sommes les Grands Vainqueurs
GRÂCE à CELUI qui nous a aimés.
J’en ai la certitude :
ni la mort ni la vie,
ni les anges ni les Principautés célestes,
ni le présent ni l’avenir,
ni les Puissances, ni les hauteurs, ni les abîmes,
ni aucune autre créature,
rien ne pourra nous séparer de l’AMOUR de DIEU
qui est dans le CHRIST JÉSUS notre SEIGNEUR.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Un accusé fait appel à l’INTERVENTION de DIEU


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 108 (109) ; entièrement ]



Psaume 108 (109) : 21 et 22, 26 et 27, 30 et 31

R/ Aide-moi, SEIGNEUR mon DIEU :
sauve-moi par TON AMOUR !


SEIGNEUR DIEU, agis pour moi à cause de TON NOM.
TON AMOUR EST FIDÈLE : délivre-moi.
Vois, je suis pauvre et malheureux ;
au fond de moi, mon cœur est blessé.
R/

Aide-moi, SEIGNEUR mon DIEU :
sauve-moi par TON AMOUR !
Ils connaîtront que là est TA MAIN,
que TOI, SEIGNEUR, TU AGIS.
R/

À pleine voix, je rendrai grâce au SEIGNEUR,
je le louerai parmi la multitude,
car IL se tient à la droite du pauvre
pour le sauver de ceux qui le condamnent.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 13 : 31 à 35

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Béni soit notre ROI,
CELUI qui vient au NOM du SEIGNEUR.
Paix dans le CIEL et GLOIRE AU PLUS HAUT DES CIEUX !
Alléluia.
(cf. Lc 19, 38 ; 2, 14)




« Il ne convient pas qu’un Prophète périsse en dehors de Jérusalem »

En ce jour-là,
quelques pharisiens s’approchèrent de JÉSUS pour LUI dire :
« Pars, va-t’en d’ici :
Hérode veut TE tuer. »
IL leur répliqua :
« Allez dire à ce renard :
voici que J’expulse les démons et Je fais des guérisons
aujourd’hui et demain,
et, le troisième jour, J’arrive au terme.
Mais il Me faut continuer Ma route
aujourd’hui, demain et le jour suivant,
car il ne convient pas
qu’un Prophète périsse en dehors de Jérusalem.

Jérusalem, Jérusalem,
toi qui tues les Prophètes
et qui lapides ceux qui te sont envoyés,
combien de fois ai-Je voulu rassembler tes enfants
comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes,
et vous n’avez pas voulu !
Voici que votre temple est abandonné à vous-mêmes.
Je vous le déclare :
vous ne Me verrez plus
jusqu’à ce que vienne le jour où vous direz :
Béni soit CELUI qui vient au NOM du SEIGNEUR ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=302

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=29/10/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du jour et les Textes, commentaires (audio,vidéo)

Message par Maud le Jeu 29 Oct 2015 - 7:14

Bonjour Nicolas   Very Happy
Bonjour  boisvert    Very Happy      
Bonjour à vous toutes et tous qui nous lisez   Very Happy

Que cette journée soit bénie et éclairée par la divine Lumière
 sunny


Bible  Jesus fish   Dove


*****


Méditation sur l’ Evangile du Jour : Jeudi 29 Octobre 2015


Jésus face à sa mort


Evangile selon St Luc, chapitre 13, 31-35


À ce moment-là, quelques pharisiens s’approchèrent de Jésus pour lui dire : « Pars, va t’en d’ici : Hérode veut te tuer. »

Il leur répliqua : « Allez dire à ce renard : voici que j’expulse les démons et je fais des guérisons aujourd’hui et demain, et, le troisième jour, j’arrive au terme.
Mais il me faut continuer ma route aujourd’hui, demain et le jour suivant, car il ne convient pas qu’un prophète périsse en dehors de Jérusalem.

Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous n’avez pas voulu ! Voici que votre Temple est abandonné à vous-mêmes. Je vous le déclare : vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vienne le jour où vous direz : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

Prière d'introduction

Jésus, me voici devant toi, tout simplement dans le silence. Rien n’est plus important pour moi que d’habiter en ta présence .

Demande

Jésus, viens ! Viens chez moi, aujourd’hui. Viens faire ta demeure en moi. Apprends-moi à entrer dans ton mystère en passant par la porte de la foi.

Points de réflexion

1.Jésus a choisi de revêtir la condition humaine jusque dans ce qu’elle a de plus dramatique :


l’approche de la mort. Pour lui, la mort ne se fera pas comme un passage naturel, mais bien de façon violente.

Saint Luc le signifie déjà en rapportant l’épisode d’Hérode qui cherche à faire tuer Jésus. Jésus aura passé sa vie en faisant le bien (chassant les démons et accomplissant des guérisons), c’est-à-dire en accomplissant la volonté du Père, et c’est cela qui lui donne toute sa force et sa paix devant les menaces.

Jésus parle de l’achèvement ou de la consommation de sa vie et de sa mission « au troisième jour ».

Oui, au troisième jour, le drame de sa vie, sa mort en croix, sera changé en joie, car il ressuscitera.

Nous ressusciterons nous aussi avec lui. Il importe donc d’avancer chaque jour en faisant le bien et en ne pensant pas plus à la mort qu’à la joie de rejoindre bientôt Jésus vivant.

2. Jésus ressent pourtant très fortement la pression liée à sa mort annoncée, semblable à celles des prophètes qui l’ont précédé. « Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes... »

Dieu s’est fait homme pour rassembler ses enfants, mais ils n’ont pas voulu.

Pis encore, ce sont ceux-là mêmes qui le mettront à mort.

Quel grand paradoxe ! Il s’agit bien là d’un des plus grands mystères de la foi au Christ.

Un Dieu immortel qui se fait homme mortel. Il vient pour donner la Vie et on lui ôte la sienne. Si nous voulons être ses disciples, nous devons accepter d’entrer nous aussi dans ce paradoxe : pour vivre, il faut mourir.

Pour être grand, il faut se faire petit comme un enfant. Pour être premier, il faut passer en dernier. Pour régner, il faut servir.

Demandons à Jésus la grâce d’entrer dans sa logique de vie.

3. Jésus ne nous laisse pas seuls pour apprendre à le suivre.

Il nous invite à répéter chaque jour : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

Oui, bénissons Jésus qui vient à nous de la part de Dieu.

Il vient à nous chaque jour lorsque nous l’invoquons dans la prière, lorsque nous le recevons dans les sacrements de l’Eucharistie et du pardon, lorsque nous sommes deux ou trois réunis en son nom, lorsque nous faisons un geste de charité à une personne, etc.

Appelons-le et faisons-le venir chaque jour dans notre quotidien.

Dialogue avec le Christ

Jésus, je remets ma vie dans tes mains. Tout ce que je suis est à toi. Je te fais confiance pour tout. Aide-moi à grandir dans la foi et donne-moi la force et la joie nécessaires pour chaque jour.

Résolution

Vivre la messe dominicale en demandant à Jésus de venir toujours plus profondément dans ma vie.


SOURCE : Catholique.org




Jésus devant les Pharisiens
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum