Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-51%
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC – Cave à vin de service – 8 bouteilles
49.99 € 100.99 €
Voir le deal

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Mar 30 Juil 2013 - 21:48


   « Moi, l’Eternel, je t’ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations. » Esaie 42.


Voici le témoignage exceptionnel de Garib Garziz. Baignée dans la religion musulmane depuis sa naissance, lui et sa famille vont cependant expérimenter une puissante rencontre avec le Christ, ce Jésus décrit par les Evangiles et tout le nouveau testament, ce Jésus déclaré Fils de Dieu par la Bible, mort sur la croix et ressuscité le 3ème jour, toujours vivant aujourd’hui. Il faut savoir qu’aujourd’hui, il existe de plus en plus de manifestations similaires et de coeurs transformées par la foi en Jésus. Il s’agit ici un de ces innombrables témoignages indiquant le véritable chemin de la vie, du sens de la vie et de la liberté.


Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Garib-Garziz



Jésus commença à se manifester dans la famille de Garib par l’intermédiaire de son petit frère, alors âgé de 6 ans, une rencontre que le jeune enfant gardera dans un premier temps pour lui seul. Par la suite, toute sa famille en sera impacté. Garib, de son côté, suite à la séparation de ses parents, grandira dans la haine et la violence mais verra sa mère et ses frères à leur tour transformés par cet amour de Dieu qui sauve et donne un coeur nouveau par la foi en Jésus. Il finira lui même par vivre une forte expérience avec Dieu lors de sa venue dans un authentique rassemblement de chrétien ayant réellement expérimenté une rencontre avec Jésus. Cette expérience le transformera radicalement et il passera de la haine à l’amour véritable. Aujourd’hui, Garib est à plein temps dans ce que la Bible appelle « le ministère de la réconciliation » : il annonce le message de Dieu à travers le monde, notamment en Algérie et expérimente d’incroyables miracles que Dieu se plait à manifester pour confirmer sa parole et sa puissance auprès de ceux qui ont à la foi en son Fils Jésus.
Dieu attend
Notre temps est celui où Dieu semble s’être retiré de la scène. Pourtant ce n’est pas le temps de son absence, c’est celui de sa patience. L’homme pense s’être substitué à lui, mais tristement, il se retrouve seul et orphelin. Dieu a parlé, il fait proclamer l’Évangile. Maintenant il attend, avant d’exercer le jugement. C’est maintenant de notre côté que doit venir l’action. Dieu ne nous contraint pas. Son silence est un silence d’attente, dans un amour indéfectible, comme un père attend son fils parti de la maison. Quelle va être notre réponse ?
Dieu n’a pas choisi la force pour se révéler, il ne s’impose pas. Prenons garde ; la voix et l’appel de Dieu sont à l’opposé du bruit du monde qui nous agresse. Faisons le bon choix, et nous ferons l’expérience de Dieu. Dieu peut chasser de nos coeurs l’indifférence, l’orgueil, la méchanceté, et les remplir d’amour, de paix, d’humilité, de bienveillance. Seul Dieu peut nous faire connaître ce qu’est vraiment la vie, une vie riche en relation profonde, chaleureuse, mais surtout une vie de foi, de confiance en son amour qui ne périt jamais.
La relation du croyant à son Dieu est marquée par la gratuité, l’amour, la liberté. Sa foi est une réponse libre à l’appel de Dieu. Elle n’est pas un saut dans le vide, mais une ouverture à la révélation que Dieu fait de lui-même. C’est une rencontre, un dialogue, une communion vécue dans la confiance. Voilà ce que Dieu attend.
Mourir, et après ?

Bien des théories existent à ce sujet. Mais que dit le livre des livres, la Bible ? Elle parle avec autorité et avec une simplicité désarmante : « il est réservé aux hommes de mourir une fois, et après cela le jugement ».


Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Jesus-sauve.1299529988-192x300 



Mais elle nous dit aussi comment échapper à ce jugement. « Celui qui entend ma parole dit Jésus, et qui croit celui qui m’a envoyé (Dieu), a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ». Cette vie dans le bonheur de la présence de Dieu, c’est cela le paradis. Il nous est ouvert par la grâce de Dieu. « En ceci a été manifesté l’amour de Dieu pour nous : c’est que Dieu a envoyé son fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui ». La condition, c’est d’accepter ce message. Croyez et vous vivrez.
Les croyants n’attendent pas la mort, mais bien plutôt la venue de leur sauveur. Elle aura lieu un jour, peut-être très proche, selon la promesse que Jésus a laissée aux siens : «je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi ». Cette promesse est pour tous ceux qu’il a rachetés, c’est-à-dire tous ceux qui ont confessé leur péché devant lui, et accepté sa grâce. Mais si le chrétien doit passer par la mort, celle-ci ne serait qu’un passage : elle l’introduira auprès de Jésus. Il sait que sa place est prête dans la maison du père.
Deux manières de mourir
On peut mourir « dans son péché ». Terrible sort que de paraître avec ses fautes devant Dieu. Toutes les actions, les pensées, seront alors mis en lumière devant les yeux du Dieu saint : sa justice ne pourra que condamner. Pour celui qui meurt sans que ses péchés soient pardonnés, la mort est le début d’une éternité de remords et de douleurs, dans l’éloignement définitif de Dieu. (Mathieu 22. 13)
Mais on peut mourir « dans le seigneur », ou « dans la foi », comme le dit aussi la Bible. Mourir dans le seigneur, c’est mourir avec l’assurance que l’on est à l’abri du jugement évoqué plus haut. Pourquoi ? Parce que « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle ». Celui qui croit cela peut donc être certain qu’il ne sera jamais condamné, car le Dieu juste ne peut punir deux fois pour la même faute. Il a puni son fils à la place de chaque croyant qui peut dire avec bonheur : « tu as jeté tous mes péchés derrière ton dos ». (Esaïe 38.17). Pour celui qui a la vie éternelle offert par Jésus, la mort n’est que la porte s’ouvrant sur le paradis.
Il vaut la peine de réfléchir à ces deux façons de mourir. Car le choix se fait tant que l’on est envie ; il n’y aura pas de seconde chance. « Si un arbre tombe, vers le midi ou vers le nord, à l’endroit où l’arbre sera tombé, là il sera » (Ecclésiaste 11.3).
Ne croyez pas pouvoir attendre la dernière minute pour vous occuper de cette question. Ce serait certainement trop tard.

Un seul chemin, une seule Vérité mène à la vie.



Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Main-coeur-jesus-300x210


[justify]Le seul chemin pour que l’homme soit sauvé passe par Jésus qui lui seul donne accès au véritable seul Dieu vivant. Garib et beaucoup d’autres ont expérimenté l’immense don du Salut de l’âme par la foi en Jésus. Une foi qui transforme le coeur, qui sauve et qui délivre de la colère de Dieu à venir car si Dieu est amour, sa colère contre toute forme de mal est tout autant réel. La Bible dit dans le livre des actes écrit par Luc, que Dieu « a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts. » Aux yeux de Dieu et face à sa sainteté, tout homme est coupable et doit payer pour ses mauvais comportements et son coeur mauvais. Dieu voit toute chose : notre égoïsme, nos pensées les plus secrètes, « Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. » Peu importe nos bonnes oeuvres, lorsque Dieu déroulera le film de notre vie et de nos actions et pensées secrètes, sans Jésus, le jugement sera clair : coupable sans possibilité de rédemption car il sera trop tard, Dieu nous ayant laissé du temps pour faire le choix ici bas vis à vis de Jésus. La foi en Jésus délivre et libère du jugement et de la colère de Dieu car Jésus a été envoyé par Dieu dans un seul but : prendre les fautes sur la croix à la place de celui qui placera sa foi en lui afin qu’il soit réconcilié avec Dieu. Dieu est juste et sa justice doit être satisfaite. L’homme ne mérite rien, il est trop mauvais dans son état naturel. Mais C’est ici l’amour insondable de Dieu : on es tous coupable par nos propres fautes, cependant il nous aime tellement qu’il sacrifie ce qu’il a de plus cher pour nous racheter afin de satisfaire sa justice et nous permettre de rentrer en relation avec lui. Ainsi la foi en Jésus libère du jugement et permet de rentrer dans une relation vivante avec Dieu vivant. Aucun autre chemin existe, ne le croyez pas, le Diable existe et il fera tout pour vous convaincre du contraire par des pensées mensongères et des fausses doctrines ou révélations. L’humilité plait à Dieu et aujourd’hui, Dieu « commande à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, » c’est à dire à reconnaitre sa mauvaise nature, son coeur malade par le péché, à demander pardon sincèrement pour se tourner ensuite ver le bien et vers Dieu par la foi en Jésus.
Croyez d’abord, persévérez et vous vivrez. C’est une promesse indestructible établi par Dieu lui même.



L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Mar 30 Juil 2013 - 21:56



Vagues de conversions miraculeuses dans l’Islam : Des musulmans découvrent la Vérité de Dieu et de Jésus-Christ.

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Mar 30 Juil 2013 - 22:40

« Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ? » Marc 4.41

« Il commande avec autorité et puissance même aux esprits impurs, et ils lui obéissent ! » Luc 4.36, Marc 1.27


Voici un article et un montage vidéo inédit sur le web, d’une importance capitale pour le monde musulman mais aussi pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’Islam et plus globalement, à tous ceux souhaitant découvrir les merveilles que Dieu opère dans les coeurs de ceux qui le cherche avec Vérité. Dans cette vidéo, nous voyons une flopée d’ancien musulmans jadis enracinées dans l’Islam mais qui ont vu leur vie bouleversée surnaturellement par le Dieu de la Bible, celui dont « le nom est l’Éternel ». Dans cette vidéo, Nasrin, Afshin, Emrah, Hanene, Kamran, Layla, Suhayr et Walid témoignent tour à tour des mêmes bouleversement miraculeux que leur a apporté la connaissance de la vérité au sujet de la personne de Jésus-Christ.

Un grand nombre de musulmans sincères ont un réel amour pour les choses de Dieu, veulent le servir de tout leur coeur et découvrir toujours plus la vérité à son sujet. C’est là une qualité remarquable et tout à leur honneur. Malheureusement, beaucoup de confusion règne au sujet du livre de Dieu qu’est la Bible, une confusion qui va en grandissant lorsqu’il s’agit de la mission et de l’identité véritable de la personne de Jésus-Christ en qui réside pourtant « tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. »(Colossiens 2.3). Par exemple, tandis qu’il s’agit du personnage centrale de toute l’histoire biblique et de toute l’humanité, peu de musulman ont une réelle connaissance des propos de Jésus-Christ, des vrais raisons de son passage sur la terre malgrès que pourtant, la Bible en parle régulièrement et avec précision. Conséquence direct, aucun musulman n’a cette merveilleuse assurance surnaturelle du Salut de l’âme, c’est à dire la certitude absolue d’entrer dans le royaume de Dieu après la mort. Secrètement, beaucoup redoute à juste titre le grand jour du jugement éternel de Dieu qui s’en vient sur le monde. Un jour redoutable et terrifiant selon les termes même de la Bible et qui exterminera de la surface de la terre tous les impies, les pécheurs et ceux qui ont renié la Vérité de la parole de Dieu : « Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. [...] Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. [...] Il n’entrera rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge; il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau. » (Apocalypse 20-21). De plus, plusieurs musulmans trouvent très difficiles de pratiquer fidèlement toute leur religion et par conséquent, un grand nombre se revendiquent musulmans mais ne pratiquent pas réellement, ce qui est un non sens lorsque l’on connait la signification du terme « musulman » : « soumis à Dieu ». Cette vidéo et cet article sont donc principalement destinées à ceux qui se déclarent « musulmans » c’est-a-dire à des personnes censés être par définition des « soumis à Dieu ». Le Coran affirme lui même que la Bible est digne de confiance. Cette vidéo se propose donc de répondre à tout musulman sincère, désireux de connaitre le plan de Dieu envers l’humanité, plan dans lequel se trouvent révélé les richesses insondables de la puissance, de l’amour, de la justice, de la miséricorde et de la sainteté du seul Dieu vivant et éternel. « l’amour de la Vérité amène au salut de l’âme. » dit la Bible. C’est de cette merveilleuse Vérité transformatrice dont parlent les différents intervenants de la vidéo.

La Bible est-elle altérée ?
Avant toute chose, constatons qu’une idée généralement répandu chez les musulmans consiste à dire que la Bible serait modifiée ou falsifiée. Cependant, il n’existe aucune preuves sérieuses à cette affirmation mais au contraire, toutes les données sérieuses mises à notre disposition montrent exactement l’inverse : La Bible a été surnaturellement conservée dans sa globalité. Effectivement, qui voudrait croire en un Dieu incapable de protéger sa parole qu’il souhaite communiquer à l’humanité ? Si tel était le cas, ce site web n’existerait même pas. Bien heureusement, Dieu est Dieu et sa parole restera protégée et communiquée au plus grand nombre. Au prophète Jérémie, Dieu dira « Tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l’exécuter. »Jérémie 1.12 . Et que dire du psalmiste David qui, il y a près de 3000 ans, a déclaré d’avance que Dieu ferait connaître son nom « Afin que l’on connaisse sur la terre ta voie, Et parmi toutes les nations ton salut ! » Psaume 67.2. Aujourd’hui la Bible est le livre le plus lu, vendu et traduit au monde rendant effectivement le psaume 67 plus vivant que jamais : la voie de Dieu et le salut qu’il propose est aujourd’hui diffusée comme jamais à travers toutes les nations. Il y a plus de 2000 ans, alors que le christianisme naissant était à peine connu, Jésus-Christ a prophétisé lui même que la bonne nouvelle de l’Évangile telle que relatée dans le nouveau testament serait répandu à travers toutes les nations du monde entier : « Cette bonne nouvelle sera prêchée à toutes les nations alors viendra la fin » (Matthieu 24.14). Il semblerait que la fin soit plus proche que jamais… Ce n’est d’ailleurs pas qu’un semblant, c’est une réalité à laquelle chacun devrait prendre garde et se préparer pour se mettre en règle avec le Dieu vivant.

Selon plusieurs musulmans et malgré certaines sourates du Coran affirmant que la Bible est la Vérité, les chrétiens et les juifs auraient falsifié la Bible. En d’autres termes, ils voudraient dire que la Bible était correct au moment où elle a été écrite mais que, plus tard, les juifs et les chrétiens l’ont modifiée pour l’adapter à leur but. Puisque Allah reconnait la Bible comme livre de Dieu mais qu’elle aurait été falsifiée, cela signifierait au passage qu’Allah n’a pas été capable de protéger son livre, ce qui, pour un honnête musulman, ne peut tenir debout. Il y a ici un premier problème difficilement compréhensible mais pourtant réel. Quoiqu’il en soit, tous les spécialistes de la questions sont unanimes : la Bible a été conservé fidèlement, rassemblé définitivement dans le canon final au alentours du 3ème siècle par l’église primitive. Les livres du nouveau testament sont devenus canoniques parce que personne n’a pu les en empêcher. Tous les apocryphes  existants (autres livres non acceptés dans le canon) resteront toujours apocryphes car ils s’excluent d’eux mêmes par leur invraisemblance et leur fausseté sur des points essentiels, même si certains peuvent être intéressant d’un point de vue historique uniquement. Le canon du nouveau testament, bien que rassemblé par des hommes imparfait, a été voulu et guidé par l’esprit de Dieu qui l’a conservé surnaturellement et multiplié comme nous le voyons aujourd’hui. Ceci est un miracle discret mais observable. La rubrique fiabilité de la Bible achèvera de vous convaincre si vous souhaitez davantage d’information à ce sujet.

Beaucoup affirment que si les écritures n’avaient pas été altérées, elles auraient contenu des prophéties claires sur la venue de Mahomet. Bien des études sérieuses et complètes démontrent très clairement qu’aucun passage de la Bible n’a jamais annoncé de près ou de loin la venue de Mahomet. Tous ceux qui essaient de faire coller tel ou tel passages de la Bible à la venue de Mahomet sont obligés de tordre le sens du texte et de déformer les écritures afin de faire coller le texte à leur thèse. Cependant, la vérité est plus simple : il n’y a rien concernant Mahomet dans la Bible. l’ancien testament ne cesse de prophétiser et de parler de Jésus-Christ (plus de 300 prophéties accomplies), et Jésus-Christ fut celui qui apporta la révélation finale de Dieu : « Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. » a dit Jésus. Jamais Jésus n’a parlé d’un futur prophète puisqu’il est lui même la révélation finale de Dieu mais voici ce qu’il a plutôt ordonné avant son départ : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. »Matthieu 28.19-20. Pour accomplir leur mission et après qu’il sera monté au ciel, la seule chose que Jésus leur a promis, est de leur envoyer de leur vivant l’esprit de Dieu dans leur coeur pour les guider et les conduire surnaturellement : « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; » (Jean 16.13) ; « l’Esprit de vérité sera En vous » Jean 14.17) ; « le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » Jean 14.26 ; « il rendra témoignage de moi; » (Jean 15.26) ; « il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » (Jean 16.13). Beaucoup de musulmans pensent que le consolateur est Mahomet mais pour celui qui lit les textes avec un coeur vrai, l’évidence saute aux yeux et le texte est limpide : Le consolateur est l’esprit de Dieu, il viendra EN eux, le texte dit qu’il viendra de leur vivant et non 600 ans plus tard, le consolateur leur fera témoigner de Jésus à chaque personne, leur rappellera tout ce que Jésus leur a dit en privé, et leur révèlera des choses futur à venir. L’accomplissement est merveilleux : Le nouveau testament a été écrit pour enseigner et partager la bonne nouvelle, des prophéties futur y sont écrite et se sont accomplies et le Saint-Esprit continue d’être envoyé dans le coeur de ceux qui donne leur vie à Jésus.

A la fin de cet article, plusieurs liens permettrons à chacun d’aller plus loin sur toutes les questions relatives à l’Islam et au christianisme car bien des sites spécialisés existent pour les musulmans sincères qui ont soif d’en savoir davantage.

Cependant, beaucoup persiste en affirmant que la Bible est altérée. Les prétendants d’une telle affirmation peuvent-il expliquer comment, quand et par qui les écritures ont été falsifiées ? Non. Ont-ils fourni une preuve de ce changement en présentant une copie non modifiée des écritures ? Non. Les découvertes archéologiques du siècle dernier réfutent toutes ces déclarations. Il existe actuellement plusieurs livres chrétiens spécialisés dans l’apologétique chrétienne, c’est à dire dans l’étude minutieuse des fondements de la foi chrétienne et qui montrent comment le nouveau testament a été fidèlement conservé. Il y a notamment en français, le livre : « Jésus : la parole est à la défense » dont vous pouvez trouver une présentation à la rubrique Livre de ce site. Il y a aussi cet article d’un sceptique ayant enquêté sur la fiabilité de la Bible et qui pourrait intéresser plus d’une personne : Epoustouflant : Athée, sceptique, juriste et journaliste, il enquête durant 2 ans pour réfuter Dieu et finit par rencontrer Dieu !

Si tout cela n’était pas suffisant, La rubrique fiabilité de la Bible sur ce site vous sera utile dans votre quête de Vérité.

La datation des manuscrits les plus anciens du nouveau testament remontent à seulement plusieurs dizaines d’années après les événements. Le nombre de manuscrits est phénoménale (5644 copies et des dizaines de milliers de copie en d’autres langues). Ce nombre est impressionnant lorsqu’on le compare au faible nombre d’autres manuscrits des mêmes époques lointaines et pourtant reconnus authentiques. D’après les experts en la matière, la cohérence des manuscrits est absolument inouïe et parfaite à part quelques minimes erreurs de copie. L’archéologie confirme tous les récits et les innombrables prophéties phénoménales annoncées et accomplies démontrent avec majesté l’origine divine de la Bible. Tous ces éléments sont des preuves irréfutable et indiscutable que le nouveau testament qui circulait à l’époque de Mahomet et le nouveau testament utilisé aujourd’hui sont des copies fidèles des livres originaux. De plus, tous les experts des prophéties de l’Ancien Testament sont formels quand à Jésus : les prophéties parlent toutes de ce Jésus ayant littéralement accomplie les quelques 300 prophéties le concernant, le tout 600 ans avant l’apparition de Mahomet. Toutes les plus capitales informations sur Jésus sont consignées dans les évangiles ainsi que dans tout le reste du nouveau testament. Ce sont les disciples et les apôtres sélectionnés par Jésus lui-même qui ont reçu pour ordre de mission de témoigner, d’enseigner l’Évangile et de consigner tout cela par écrit comme ce fut dans leur habitude. Comme a promis Jésus, l’Esprit de Dieu les a aidé dans cette tâche ardu. Le nouveau testament est le résultat de leur obéissance, conservée minutieusement par la communauté chrétienne primitive qui a au finale canonisé l’ensemble, tout simplement. Toute falsification est donc à exclure définitivement.

Nous voyons qu’une importante désinformation, de véritables mensonges et un grand nombre de fausses interprétations subsistent au sujet de la Bible, à cause desquels, tellement de musulmans sont malheureusement trompés.

La Bible est-elle corrigée ou rectifiée par le Coran ?
Maintenant que l’authenticité de la Bible est clairement établie, regardons une autre thèse permettant de concilier la Bible et le Coran. C’est ici un autre des grands mensonges répandu et affirmant que le Coran viendrait corriger et rectifier la Bible, livre dans lequel Jésus déclara pourtant que « Tout était accompli », dans lequel Dieu affirme au travers de la bouche de ses disciples avoir « annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher » Actes 20.27 et pour lequel Dieu déclare par la bouche du prophète Ésaïe : « L’herbe sèche, la fleur tombe; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement. », ce que Jésus confirmera en déclarant : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. ». En quelques mots, les écritures sacrés de l’ancien et du nouveau testament déclarent avec autorité que toute « la parole de Dieu est la vérité » et que même si le ciel et la terre venait à disparaître, les paroles de Dieu déposées dans la Bible resteront vrai à jamais sans aucune rectification ni correction possible car, nous dit la Bible, « Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas? » Nombres 23.19. Il est important de ne pas oublier que le livre de Dieu constitué par la Bible était déjà au complet plus de 300 ans avant l’apparition du Coran. La traduction de la Vulgate le certifie. En outre, Jésus-Christ déclarera que l’amour consiste à « garder sa parole et ses commandements. » et celui qui ne le fait pas démontre donc d’une manière direct son absence d’amour pour Jésus-Christ.

De plus, Dieu averti du danger qu’il y a à modifier sa parole. Dans le livre de l’apocalypse Dieu annonce sans ambiguïté le risque éternel, ne prenant évidemment personne en traitre : « Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. » Apocalypse 22.19.

Enfin pour celui qui est attaché au livre de Dieu, Dieu donne le comportement à suivre face aux personnes venant sous son nom, parlant en son nom et allant même jusqu’à faire des miracles en son nom, mais portant des enseignements diffèrent de ce qu’il a enseigné : « tu n’écouteras pas les paroles de ce prophète ou de ce songeur, car c’est l’Eternel, votre Dieu, qui vous met à l’épreuve pour savoir si vous aimez l’Eternel, votre Dieu, de tout votre coeur et de toute votre âme. » Deutéronome 18.

Connaissant ces quelques textes, il est facile de comprendre pourquoi les véritables et authentiques chrétiens ne suivront jamais des choses qui s’opposent à la parole de Dieu mais qu’au contraire, ils avertiront du danger éternelle qu’une telle pratique encours pour ceux qui suivent.

Profondes différences
Toutes les similitudes et ressemblances entre les 2 livres ne sont pas des choses à retenir car elles ne pourront que faire oublier davantage les profondes différences qui existent. Se concentrer sur les similitudes et le meilleur moyen pour s’écarter de la Vérité. Nous pouvons fermer les yeux sur des sujets de moindre importance et apprendre à cultiver les différences avec notre prochain pour vivre dans la paix et le respect mais lorsqu’il s’agit de La Vérité de Dieu, aucun compromis n’est possible et cela serait commettre une lourde erreur et mépriser Dieu lui même que d’agir différemment. Dieu lui même déteste le mélange et le compromis avec la fausseté. Dieu reprendra avec sévérité ceux de son propre peuple parcequ’ils « ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur » « et je suis profané au milieu d’eux. ». Dieu continue en disant : « ses prophètes ont des oracles menteurs; ils disent : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel ! Et l’Eternel ne leur a point parlé. » Face à cela, il convient de noter la réaction de Dieu : tant l’amour et la compassion de Dieu est infini envers le pécheur repentant et humble, tant sa divine colère tombera sur ceux qui tordent sa parole et qui profane son nom : « Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs oeuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l’Eternel. » Ezechiel 22.31. Avant qu’il ne soit trop tard, Dieu, dans sa patience et sa miséricorde offre pourtant encore une main tendue à ceux qui tordent sa parole et qui pratique le mal : « Maintenant réformez vos voies et vos oeuvres, écoutez la voix de l’Eternel, votre Dieu, et l’Eternel se repentira du mal qu’il a prononcé contre vous. » Jérémie 26.13.

Analysons maintenant 3 des plus grandes divergences :

Jésus, fils de Dieu ?
- Dans la Bible : Jésus-Christ est déclaré Fils de Dieu un très grand nombre de fois (près d’une centaine de fois). Que cela soit le peuple de l’époque, les disciples, Dieu, les anges, les démons, satan et évidemment Jésus lui-même, tous confirment et déclarent que Jésus, en tant qu’homme, est appelé Le Fils de Dieu. L’ancien testament lui-même, avant que Jésus ne soit révélé au monde, déclare que Dieu a un Fils dans proverbes 30 : « Qui a fait paraître les extrémités de la terre ? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils ? Le sais-tu? ». Le Coran, quand à lui est catégorique : il renie que Jésus soit le Fils en affirmant qu’il n’est qu’un simple prophète faisant du Dieu de la Bible un menteur. Évidemment, il est évident que Dieu étant Ésprit, l’appellation « Fils » est une notions spirituelle pour nous faire comprendre et assimiler des choses bien plus profondes. Il n’en demeure pas moins que la Bible déclare avec autorité que Jésus est le Fils de Dieu et que le coran nie le Fils. La Bible a toujours été clair à ce sujet.

Pourtant La Bible déclare plus de 600 années auparavant et d’une façon absolument limpide : « Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. » 1 Jean 2.22. Une déclaration fracassante, nous en convenons face à ce que déclare le Coran. A chacun d’en tirer ses propres conclusions.

Jésus est-il mort sur la croix ?
- Dans la Bible, la raison première et primordiale de la venue de Jésus sur terre est de mourir sur la croix afin d’être jugé et condamner par Dieu lui même à la place de celui qui croit. Tout le plan de rédemption de l’humanité et dusalut de l’âme qu’offre Dieu à celui qui décide de le suivre tient dans le sacrifice de Jésus sur la croix et donc de sa mort nécessaire et indispensable. Enlevez cela, et chaque être humain, face à la parfaite justice de Dieu, est voué à la perdition éternelle. Jésus le savait et c’est pour cela qu’il a accepté de venir dans le monde afin de mourir et d’affronter le jugement de Dieu pour nous sauver du jugement éternelle et de la juste colère de Dieu. Tel était sa mission première et prioritaire par amour pour l’humanité : sauver l’homme du terrible jugement qu’encours le plus petit des péchés face à la pureté infinie de Dieu. Si certains ont du mal à comprendre cette notion d’enfer, c’est normal, c’est un sujet difficile moralement pour tout le monde mais tellement vrai. Il suffit d’aborder la chose simplement : Dieu n’est pas un homme et il est infiniment parfait dans toutes ses caractéristiques. Perfection dans son amour et dans la félicité éternelle qu’il veut offrir à chacun, mais aussi perfection dans sa justice et sa punition face à tout mal. Cette perfection dans la punition se traduit par l’enfer. Un article sera bientôt écrit à ce sujet. Beaucoup de choses et de vaines visions mensongères ont été raconté sur l’enfer mais les seules vérités fiables auxquels nous devons nous attacher nous proviennent de la Bible. La Bible nous laisse entrevoir par des images, qu’il s’agit d’un lieu de profond tourments morals et de souffrances éternelles du fait de l’inexistence de tout espoir et de tout forme de bien du à la séparation définitive d’avec Dieu. Aujourd’hui, bien que le monde tourne en folie, un certain niveau de joie, de plaisir et de bonheur peut exister même pour des méchants, tout simplement parce que Dieu n’a pas encore jugé le monde. Dans sa patience, Dieu fait bénéficier à tous, certains fruits de son esprit : joie, rire, bonheur, plaisir divers et variés, tout cela provient de Dieu malgré que bien des plaisirs ont été corrompus et salis par le péché. La sexualité en est un bel exemple. En enfer, toute bonne choses n’existera plus. Il faut juste retenir que la nature morale parfaite de Dieu ne peut pardonner sans que sa justice soit aussi satisfaite. Problème : nous sommes tous pécheurs. Dieu doit donc tous nous condamner. Mais Dieu a évidemment réglé le problème : La colère de Dieu s’est abattu sur un substitue parfait qui était le seul dans l’univers à pouvoir prendre sur Lui la punition de Dieu : Jésus-Christ. Celui qui place toute sa foi et son coeur en Jésus-Christ, qui le suit et obéit à sa parole merveilleuse, ne sera pas jugé car, en reconnaissant qu’il est pécheur, en faisant de son mieux pour abandonner tout mal et en acceptant de croire en Jésus, Dieu lui pardonnera sans que sa justice ne soit bafoué puisque Jésus a déjà payé le prix. Chacun comprendra que si la Bible dit vrai, et c’est le cas, le Coran détruit tout simplement le seul espoir possible de l’homme face au jugement et au courroux de Dieu qui s’abattra sur l’humanité au jour du jugement final. Dieu voit tout cela mais laisse faire à cause du libre arbitre mais chacun rendra compte pour lui même à Dieu. Celui qui veut vraiment connaitre Dieu, trouvera toujours Jésus d’une façon ou d’une autre. Mais le jour approche, où les péchés de l’humanité atteindront leur comble et la colère de Dieu se manifestera comme jamais.

L’écriture nous montre bien que la crucifixion était connu de Jésus et accépter de plein gré par Lui : « Les Juifs, prenant la parole, lui dirent : Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte ? Jésus leur répondit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! Mais il parlait du temple de son corps.C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite. »

A un autre moment il sera clairement dit de Jésus : « Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. » Matthieu 16.31

D’une manière explicite, Jésus dira : « le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. » Jean 6.51.

Pour ceux qui malgré ces versets persistent à croire que ce sont les Romains et les juifs qui ont tué Jésus et que Jésus n’a rien pu faire mais qu’il s’est juste laissé faire, regardez la réponse de Jésus lorsque Pierre voulait défendre Jésus pour ne pas qu’il soit livré et tué : « Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges ? Comment donc s’accompliraient les Ecritures, d’après lesquelles il doit en être ainsi? » Matthieu 26.53-54

Dans Luc 9.22 Jésus dira : « Il ajouta qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. »

Les juifs avaient l’habitude de faire des sacrifices d’animaux en versant leur sang afin d’expier les péchés du peuple car « la Vie est dans le sang » et « sans effusion de sang, il n’y a pas de pardon » nous dit la Bible. Ce sont ici des lois spirituelles hautement importantes qu’il est peut-être difficile d’appréhender pour le moment mais nécessaire de connaître. La justice parfaite de Dieu doit condamner le péché par la mort et l’effusion de sang. Les animaux étaient des substituts temporaires et imparfait avant la venue de Jésus qui serait le substitut final, éternel et parfait. Voir cet article pour approfondir la notion de sacrifice d’annimaux : http://www.gotquestions.org/Francais/sacrifices-animaux.html. Reconnaissant la mission divine de Jésus et le caractère sacrificiel de sa mission,  Jean-Baptiste déclarera clairement : « Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » Jean 1.29. Peu avant sa mort, durant le dernier repas qu’il prendra avec ses disciples, Jésus, en prenant le vin comme symbole, montrera clairement à quel point il était évidemment conscient de sa mission divine : « ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. » Matthieu 26.28

La mort et la résurrection de Jésus 3 jours plus tard démontrera au monde l’approbation de Dieu face au parfait sacrifice de Jésus ainsi que la victoire du Christ sur la mort et le péché. La Bible résume très bien cela en ces termes : « Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures; et qu’il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. Après eux tous, il m’est aussi apparu à moi » 1 Corinthiens chapitre 15.

L’ancien testament, dans le célèbre chapitre 53 du prophète Ésaïe, déclare et annonce clairement les souffrances, la mort et la résurrection du Messie. Ainsi, toute la Bible annonce que le Messie a souffert, qu’il est mort pour nos péchés et qu’il est ressuscité le troisième jours.

Le Coran, quand à lui, renie clairement cette déclaration. En substance, le Coran déclare : « leur parole : « Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu», alors qu’ils ne l’ont point tué et qu’ils ne l’ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d’une illusion, [...]. En réalité, ils ne l’ont point tué, 4.158. mais c’est Dieu qui l’a élevé vers Lui, car Dieu est Puissant et Sage. »

Un rapprochement plus qu’intéressant est à faire dans un passage de l’évangile. Lorsque Jésus révèle qu’il devra mourir, nous pouvons voir une réaction intéressante de Pierre qui voulait empêcher sa mort : « Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit : A Dieu ne plaise, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas. ». Il est fort intéressant de noter la réaction immédiate de Jésus face à son propre disciple qui voulait nier sa mort : « Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. » Matthieu 16.22-23. Evidemment, ce que souligne Jésus ici, c’est que pour empêcher la mort indispensable du Christ pour le Salut de l’humanité, la bouche de Pierre était influencé et manipulé par Satan. Qu’en est-il alors de toutes personnes  voulant nier la mort de Jésus-Christ ? A chacun d’en tirer ses conclusions.

Jésus est-il l’incarnation de Dieu ?
Une des grandes vérités Bibliques attestés par toute l’écriture et donnant toute sa grandeur au sacrifice de Jésus est le grand mystère de l’incarnation : Dieu qui se fait homme. La Bible dit que « Dieu est esprit », que « nul ne peut le voir et vivre », et qu’il « est unique ». Dieu est partout et en tout, il est à la fois dans notre espace temps et en dehors du temps et de l’espace, il « habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir »1 Timothé 6.16 et « les cieux et les cieux des cieux ne peuvent le contenir » 2 Chroniques 6.18. Dieu dira au travers de la bouche du prophète Jérémie : « Quelqu’un se tiendra-t-il dans un lieu caché, Sans que je le voie ? dit l’Eternel. Ne remplis-je pas, moi, les cieux et la terre ? dit l’Eternel. » Si aucun homme ne peut devenir Dieu, Dieu peut en revanche devenir homme tout en étant Dieu car rien ne lui est impossible de par sa toute puissance. Ainsi, par le miracle de l’incarnation, Dieu se formant un corps d’homme dans la personne de Jésus peut devenir le Fils de Dieu tout en étant Dieu également. L’avantage est double : en plus d’assurer la rédemption de l’humanité, Dieu manifestera son amour et nous montrera le parfait exemple d’une vie de disciple et d’enfant de Dieu de part sa position de Fils et de Maître suprême. Certaines personnes mal affermies dans la vérité affirme que si Jésus était Dieu, il serait « skyzo » en se parlant à lui-même. En parlant de cette manière, ces personnes démontrent uniquement leur terrible orgueil et ne comprennent justement pas ce que signifie l’incarnation et les trésors que cela renferment. C’est justement l’incarnation qui permet au Père et au Fils d’être Dieu, de sauver l’humanité tout en montrant le parfait exemple de conduite d’un véritable enfant de Dieu afin que nous ayons un modèle authentique et parfait. Aux personnes qui ricanent face à une chose aussi extraordinaire, Dieu répliquera : « Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l’Eternel ? » Genèse 18.14.

Afin de mourir pour nos fautes, de se révéler pleinement à l’humanité et de manifester son amour comme jamais, Dieu est venu parmi nous dans un corps d’homme. En tant qu’homme, Jésus est aussi considéré comme Fils de Dieu mais il est également Dieu en chair, c’est le mystère de l’incarnation qu’il est essentiel de prendre par al foi. Notre cerveau limité ne pourra jamais en percer tous les mystères.

Jésus lui même, bien qu’il se soit déclaré Fils de Dieu, n’a pas renié le fait qu’il était aussi Dieu. Énormément de passage le montre directement et indirectement. Un des plus clair étant celui de l’apocalypse où Jésus dit de lui même : « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. » Apocalypse 1.6

L’ancien testament, annonce la venue de Jésus et déclare clairement ce mystère de l’incarnation au vue des titres qui sont données au Messie, c’est à dire à Jésus : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » Ésaïe 9.6. Ici ce verset prophétique est sans ambiguïté : Il s’agit bien de Jésus et il est effectivement appelé Admirable, Conseillé, Prince de Paix. Nous voyons également qu’il sera aussi appelé Dieu puissant et Père Éternel ce qui correspond parfaitement à la description du Jésus ressuscité de l’apocalypse. Nul ne peut nier que la prophétie s’est accompli : des centaines des millions d’authentiques chrétiens le reconnaissent comme Dieu. En étant Fils de Dieu sur terre, Dieu s’est volontairement limité et a abandonné certains de ses attributs d’où certains textes ou il est dit que le Père est plus grand que le Fils. Mais Jésus n’en demeure pas moins Dieu. Grâce à l’incarnation, les autres textes parlant de sa divinité deviennent toujours plus clair : « Celui qui m’a vu a vu le Père » « Moi et le Père nous sommes uns », etc,.

Pour terminer, autre exemple parmi tant d’autre venant définitivement prouver que Jésus est véritablement Dieu. Le prophète Ésaïe, des centaines d’années avant la venue de Jésus a prophétisé d’avance en ces termes : « Parlez au coeur de Jérusalem, et criez lui Que sa servitude est finie, Que son iniquité est expiée. Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l’Eternel, Aplanissez dans les lieux arides Une route pour notre Dieu. » ; De manière limpide, l’Évangile montre que Jésus est Dieu car nous savons que Jean-Baptiste est cette voix qui criait et qui préparait la venue du Christ. Nous lisons au sujet de Jean-Baptiste dans l’évangile de Matthieu au chapitre 3 verset 3 : « Jean est celui qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète, lorsqu’il dit : C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. ».
Puisque Jean est celui qui devait préparer les chemins de l’Éternel, du Dieu unique venu parmi les hommes et que Jésus est cette personne a qui Jean a préparé le chemin, la conclusion est on ne peut plus clair : Jésus est Dieu venu parmi les hommes.

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Mar 30 Juil 2013 - 22:41

[mod]Message modéré. (Charte, art. 2)
Respect du caractère catholique du forum.

Texte s'attaquant de façon frontale à la religion catholique.[/mod]

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par c12345 le Mar 30 Juil 2013 - 23:26

Je suis bien heureuse de connaître ce témoignage.
Les écrits de Lumen aussi sont importants.Very Happy 
c12345
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Mar 30 Juil 2013 - 23:59

Merci Carmila ! Ton encouragement me touche.
Que Dieu te bénisse.
Amicalement, fraternellement. Lumen.


Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Babafl10

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par thanneguy le Mer 31 Juil 2013 - 23:23

merci lumen pour ce temoignage ,amen
thanneguy
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 893
Age : 50
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Jeu 1 Aoû 2013 - 13:27

Merci! Than, toi aussi tu fais un bon travail vis à vis de l'information ! J'en profite pour te remercier. Continue. Nous avons besoin d'être au courant, surtout par rapport aux Médias qui désinforment plutôt qu'il n'informent vraiment.
Fraternellement. Lumen

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Invité le Jeu 1 Aoû 2013 - 13:34

Bonjour Lumen,


merci beaucoup pour ton travail à nous faire partager l'information,


Alors, je te dis :



Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Felici10




Amitiés,
Nicolas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Jeu 1 Aoû 2013 - 13:42

Merci beaucoup Nicolas. Ton avis compte beaucoup pour moi car nous faisons partie de la même équipe.
Amicalement. Lumen ta soeur en Christ


Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  God_ma10

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par sainttenma le Jeu 1 Aoû 2013 - 18:55

j'ai lu le livre de mark Gabriel qui était un imam formé par l'université islamique égyptienne de "El Azhar" puis s'est converti au christianisme, ses sources musulmanes sont fiables.
NÉANMOINS ses maîtres à penser étaient "el zawari" et sa clique, le cerveau de "ben laden", d'ailleurs il s'est pris le bec plus d'une fois avec eux car il était étonné que l'on enseigne que le rejet de l'autre et la domination, il cite ses sources dans son livre "jesus et mahomet".
Et comme il n'a eu aucune formation ou expérience de la spiritualité son cœur se trouvait desséché, c'est à dire que sa religion était un peu comme apprendre un code civil, tu fais ça tu auras ça, tu fais pas ça tu auras ceci.
Aussi je pense que c'est plus un manque d'amour et de spiritualité qui pousse aujourd'hui des musulmans à quitter l'islam.
sainttenma
sainttenma
Pour le roi

Masculin Messages : 667
Localisation : centrale
Inscription : 26/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par c12345 le Jeu 1 Aoû 2013 - 20:29

14:28:22C'est intéressant Sainttenna
c12345
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:40

Cher Sainttenma,
J'ai bien apprécié ton analyse et je te rejoins tout à fait.
De toute manière c'est ce que je pense de l'Îslam c'est plus dans la tête que dans le coeur. Cela va à l'encontre de la sensibilité et de la générosité de l'orient. J'ai mal pour mes frères et soeurs musulmans. Je suis heureuse d'entendre dire que de plus en plus se convertissent. Je prie pour ceux que j'ai rencontrés et que j'aime, même si nous sommes en désaccord souvent.
Mais c'est important de les aimer même si c'est difficile lorsqu'ils vous agressent. Dieu est Amour et nous devons demeurer dans l'amour. La force d'aimer a plus d'impact qu'un fusil. Car le fusil ne peut que tuer notre corps alors que le manque d'amour peut mettre à mal, notre âme.
Amicalement. Lumen.


Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  God_gi10

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Ven 2 Aoû 2013 - 4:01

Lumen a écrit:

Mahomet et Jésus

Voici quelques propos recueilli par Mark A. Gabriel, ancien Imam, spécialiste de l’Islam et aujourd’hui chrétien : «.... À cette époque, en Arabie la plupart des gens qui se réclamaient du christianisme étaient des nestoriens ou des ébionites, des sectes aujourd’hui parfaitement connues et identifiées. Mais ces deux groupes niaient que Jésus était le fils de Dieu. Nous possédons des écrits sur les croyances de ces sectes, mais nous ne possédons aucune preuve qu’il attendait un autre prophète. Quoiqu’il en soit, ces sectes d’Arabie cumulées aux doctrines fausses et mensongère du catholicisme idolâtrant Marie qui se propageaient déjà à l’époque, ont visiblement fortement influencé le récit du Coran. En effet, le Coran ne précise pas que ses sources d’informations concernant le Christianisme provienne en partie de sectes d’Arabie ou de fausses doctrines du catholicisme de l’époque et non du véritable Christianisme. malgré cela le Coran laisse entendre par son silence qu’il s’agit du véritable Christianisme. Un homme peut se tromper, le Diable peut volontairement nous induire en erreur, mais Dieu ferait-il une telle chose dans un livre censé venir de Lui ? Effectivement et la Bible en témoigne, aucun chrétien authentique attaché aux divines paroles de la véritable autorité spirituelle qu’est la Bible, ne s’attache aux nombreuses fausses doctrines des nestoriens, des ébionites ou encore du catholicisme et de son culte idolâtre consacré à Marie, de ses prières adressées aux morts, choses parfaitement défendues et condamnées par le Dieu des saines écritures. De tout temps, du moins lorsqu’ils y avaient accès, les vrais chrétiens ont toujours suivies avec simplicité de coeur la Bible sans s’en éloigner d’un iota.


Bonjour Lumen
Comme je suis musulman je dois respecter le Caractère Catholique du Forum......
Les Protestants et les Evangeliques doivent faire la même chose....
Avec tout mon respect vous n'avez pas le droit de dénoncer le Catholicisme sur un forum Catholique sans preuve.... Là où on Critique là où il faut impérativement donner des preuves

Je prie votre honneur chère Madame de bien vouloir procèder immédiatement à éditer et effacer ce vous avez posté et que j'ai mis en rouge .....
Emmanuel peut le faire à votre Place.....

[size=18]Veuillez éditer le texte en enlevant les aberrations du Culte Evangelique .....Ce qui est en Rouge doit être enlevé .....

J'attire votre attention que je suis Théologien de très haut niveau et en toute connaissance de cause l'Eglise Evangelique n'a pas la même Foi que l'Eglise Catholique Romaine ni la même référence textuelle ni la même Bible......

Ceci étant je m'incline et n'ose guère intervenir pour débattre tout en reconnaissant devant Dieu tout puissant que l'Alliance d'Isaac véritable se trouve dans l'Eglise Catholique et l'Eglise Orthodoxe.....

Continuez à Evangeliser chère Madame c'est votre droit et devoir mais enlevez svp ce que j'ai mis en rouge


Fraternellement
LOTFI


Dernière édition par Lotfi le Ven 2 Aoû 2013 - 4:51, édité 1 fois
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Ven 2 Aoû 2013 - 4:04

@ Emmanuel
Lumen est absente je prie votre honneur de bien vouloir procéder à enlever ce qui est en rouge car c'est de la mauvaise foi ce qu'on écrit..........


Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Emmanuel le Ven 2 Aoû 2013 - 6:20

Bonjour Lotfi,

Le personnage cité n'est pas de mauvaise foi, car celui-ci croît en ce qu'il dit. Cependant, ses propos sont erronés et sont effectivement une attaque frontale contre l'Église catholique.

Merci.

Fraternellement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Ven 2 Aoû 2013 - 8:51

Bonjour Lotfi et Emmanuel,
Veuillez m'excuser de mon erreur.
Merci Lotfi, en effet j'ai apprécié que tu m'aies interpellée la première, par souci de correction fraternelle : c'est tout en ton honneur.
Aujourd'hui, premier vendredi du moi, je vais au Sacré Coeur.
Je ne manquerai pas de demander à Maman Marie de vous serrer Emmanuel et toi dans ses bras pour moi.
Que Dieu vous bénisse mes frères.
Fraternellement. Lumen.


Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Bonne_11

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Jérémie le Ven 2 Aoû 2013 - 8:55

Très beau témoignage, merci maman indienne! Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Rose-rouge-ouvre
Jérémie
Jérémie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1364
Inscription : 01/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Lun 5 Aoû 2013 - 23:01

Ce qui correspond en tout point à une autre prophétie dans l’ancien testament annonçant la venue de Dieu lui même parmi les hommes : « Dieu viendra lui-même, et vous sauvera. Alors s’ouvriront les yeux des aveugles,S’ouvriront les oreilles des sourds; Alors le boiteux sautera comme un cerf, Et la langue du muet éclatera de joie. Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle; Elève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle; Elève ta voix, ne crains point, Dis aux villes de Juda : Voici votre Dieu ! » (Ésaïe 35.4-5 et Ésaïe 40). Effectivement, Jésus, venu parmi les hommes, a guérit les aveugles, les sourds, les paralytiques, les muets etc, et la bonne nouvelle du pardon des péchés a été annoncé par Lui et ses disciples ! Jésus est donc bien en tout point Dieu prophétisé dans l’ancien testament comme venant lui même sauver le peuple. D’ailleurs, Jésus n’ignorant pas ces passages de l’ancien testament, voici la preuve ultime qu’il s’identifie définitivement à Dieu lorsque Jean-Baptiste, du fond de sa prison, fait demander à ses hommes si Jésus est bien celui que le monde attendait : « Jésus leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. » Matthieu 11.4-5

L’apôtre Paul nous l’explique dans son épître aux Philippiens (ch.2 :5-8.): «Ayez en vous les mêmes sentiments que Jésus-Christ, Lequel étant la transformation [unique] du Dieu [éternel], ne s’est point attribué injustement la conformité à Dieu. Mais s’est privé lui-même de cette conformité, en assumant sur lui l’aspect d’un serviteur, devenant semblable à tous genres d’hommes; et, ayant paru dans la nature du genre humain, il s’est abaissé lui-même, en se rendant obéissant [jusqu'à] la mort, même jusqu’à la mort de la croix.».

Il est extrêmement important de comprendre qu’il ne s’agit pas du Fils qui est devenu un homme, mais de Dieu lui-même qui est devenu son propre Fils, non comme une partie de Dieu, mais pleinement Dieu et pleinement homme, c’est cela l’incarnation. Jésus en tant qu’homme avait besoin de prier afin de recevoir la force de vivre selon Dieu, dont il était l’enveloppe visible et de lui rendre gloire. Il ne se priait pas lui-même, c’est à dire qu’il ne se référait pas à sa nature humaine, mais priait le Père. C’est phénoménal !

Malgré l’évidence, Le Coran dira donc que Jésus n’est qu’un homme sans à aucun moment reconnaître son identité divine qui est fondamentale car seul Dieu pouvait se sacrifier pour nous par amour et personne d’autre. Pourquoi Jésus est personne d’autre ? C’est une question de droit et de Justice. Lorsqu’une personne est offensée ou lorsqu’une faute est commise contre une personne, le litige a lieu uniquement entre les 2 parties et personne d’autre. Aucune tierce personne n’a le pouvoir de venir réparer l’offense ou pardonner. La justice exige 2 choses : soit la personne fautive paye pour sa faute, soit la personne offensée prend sur elle les conséquences de la faute et assume l’acte du fautif. C’est cela le vrai pardon. Pardonner signifie qu’une partie pèche et que l’autre en subit les conséquences. Face à la sainteté de Dieu, tout péché a pour rétribution la mort éternelle. Face à la justice de Dieu, il n’y a donc que 2 solutions : soit l’homme meurt soit Dieu, qui représente l’autre partie, pour intervenir, assumer notre responsabilité et porter les conséquences de notre péché, doit mourir. Seul celui qui a subit le péché peut décider de prendre sur lui cette offense. Voilà la justice. Dieu doit donc mourir. Seulement il y a un problème : la mort n’a aucune prise sur Dieu et l’homme ne peut voir Dieu et vivre. Pour porter le jugement du péché commis par l’homme à son encontre, Dieu doit revêtir un corps d’homme et mourir. Dieu offre alors son propre corps en réponse au péché de l’homme. Le Seigneur Jésus est Dieu fait homme venu dans le monde porter nos péchés sur la croix et en subir le jugement à notre place. C’est absolument phénoménal à tout point de vue et ne fait que manifester le suprême amour de Dieu. Jésus étant Dieu dans la chair, cette vie divine lui appartient et Il peut donc l’offrir en rançon pour le péché qui méritait une condamnation éternelle. C’est une loi spirituelle inviolable : tout péché doit être puni. La vie de Jésus étant d’une valeur infinie, la durée éternelle du châtiment que mérite le péché a été expié en quelques heures par d’atroces souffrances physiques mais surtout spirituelles et morales sur la croix. Jésus s’est offert volontairement comme sacrifice à la croix pour sauver de la colère tous ceux qui croiraient. Il y a ici une immense expression de l’amour divin, une manifestation grandiose de la justice de Dieu parfaitement unis à son amour sans bornes. Ce sacrifice de substitution a apaisé la colère de Dieu envers ceux qui le reçoivent, colère qui rappelons-le, est lié à sa sainteté. Ce sacrifice satisfait sa justice qui réclamait le paiement pour le péché. Par cet acte incroyable, Dieu réconcilia alors le monde avec lui même, du moins tous ceux qui placeront leur foi en Jésus.

Si Jésus n’était pas Dieu, cela signifierai qu’une créature aurait sauvé l’homme or, la Bible est clair : Seul Dieu peut sauver car « le Salut vient de l’Éternel » dit le prophète Jonas et Dieu lui même dira par la bouche du prophète Ésaïe : « Il n’y a point d’autre Dieu que moi, Je suis le seul Dieu juste et qui sauve. » (Ésaïe 45.21). Jésus étant Dieu incarné, il est effectivement le sauveur du monde. ; La foule dira dans l’Évangile de Jean : « Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde. » (Jean 4.42). Le disciple et apôtre Jean dira : « le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde » (1 Jean 4.14). Seul Jésus peut sauver l’humanité du bourbier de méchanceté dans lequel elle est et qui mérite la damnation éternelle. Les profondes différences et incohérences entre le Coran et la Bible ne pourront jamais disparaître tout simplement parce qu’elles existent, sont bien trop visible et flagrantes. Un des 2 livres est forcément faux. le Coran et la Bible sont irréconciliable sur les points les plus fondamentaux. Même avec la meilleur volonté du monde, malgré la multitude de similitudes et d’accords qu’il y a dans certaines doctrines communes aux 2 livres, la Bible et le Coran reste et resteront toujours irréconciliable pour celui qui a une vrai foi en Dieu et qui doit donc s’attacher aux paroles de son Dieu. Il serait réellement utopique et dangereux d’essayer de faire croire à un monde souvent ignorant sur ces questions, que le Coran et la Bible se complètent et sont conciliables. C’est tout simplement impossible. Un des 2 livres doit forcément être faux.

L’ancien testament et le nouveau s’accordent par contre à la perfection et c’est pour cela que la Bible est le livre unique de Dieu. Certains musulmans diront que la loi de l’ancien testament n’est plus respecté dans le nouveau testament. Ceci est faux. La Vérité est que la loi a été donnée pour nous démontrer notre péché et que nul n’est capable de la suivre. Or quiconque pèche contre un seul commandement de Dieu est coupable contre tous nous dit la Bible car c’est la saine loi de Dieu qui a été a violée. Effectivement, nous comprenons mieux la Bible lorsqu’elle déclare que « tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit : Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. » Galates 3.10. Jésus n’a pas annulé la loi mais au contraire, il n’a péché contre aucun commandements et a vécu une vie parfaitement juste : il a accomplie toute la loi de Dieu. Celui qui place sa foi en Jésus hérité en quelques sorte aux yeux de Dieu, de la justice de Christ. Par la foi en Jésus-Christ, Dieu nous impute la Justice de Christ et nous voit comme juste si nous demeurons dans l’amour de Dieu, du Christ, de son prochain et si nous demeurons dans la foi et l’obéissance à l’Évangile car la loi n’est pas contre ces choses là. C’est pour cela que la Bible dit que « Jésus est notre justification ». « De même David exprime le bonheur de l’homme à qui Dieu impute la justice sans les oeuvres : Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts ! » Romains 4.6-7. La foi au vrai Jésus de la Bible couvre nos péchés, c’est merveilleux et transformateur ! C’est ainsi que celui qui s’humilie devant Dieu, reconnait qu’il est pécheur et vient à Dieu par une vrai foi en Jésus, reçoit les pardons de ses péchés, et il est vu comme juste aux yeux de Dieu ! La joie transformatrice qui découle de cette prise de conscience et de cette pur vérité fera marcher le croyant dans un processus de sanctification qui l’aidera à vaincre les plus mauvaises habitudes afin d’avoir une conscience pur devant Dieu par la foi en Jésus-Christ ! La communion avec Dieu est rétabli et qu’il est bon et merveilleux de voir le Dieu tout puissant nous accompagner et répondre à nos prières lorsqu’elles sont faites selon sa volonté !Le chemin est étroit mais il mène à la vie et Dieu lui même accompagnera une telle personne ! Croyez le, c’est absolument merveilleux et véritable !

Avec le peu que nous avons vu pour le moment, une conclusion naturelle devrait s’imposer à tout esprit aimant la vérité. Cependant, nous irons plus loin dans l’analyse.

Mahomet et Jésus
Tout d’abord, il nous faut reconnaître un principe important : il est indispensable de faire la distinction entre le maître et ses disciples. De ce fait, ce n’est pas en observant ceux qui se disent chrétiens que nous pourrons vraiment apprendre ce que Jésus a enseigné, ni en regardant ceux qui se disent musulmans que nous pourrons réellement comprendre les enseignements de Mahomet. Peu importe le nombre de terroristes qui se réclament de l’islam et peu importe le nombre de nazis ou de croisés soi-disant chrétiens que compte l’histoire. En revanche si nous voulons vraiment savoir il nous faut analyser directement la vie et l’enseignement de Jésus et de Mahomet, tel qu’ils nous sont rapportés dans la plupart des sources fiables.

Voici quelques propos recueilli par Mark A. Gabriel, ancien Imam, spécialiste de l’Islam et aujourd’hui chrétien : « Sans exagérer, je peux dire que l’histoire de l’islam est une histoire de violence et de bains de sang, depuis l’époque de Mahomet jusqu’à nos jours. En étudiant le Coran et les enseignements de Mahomet, j’ai compris pourquoi l’histoire de l’Islam était ce qu’elle était. Quel Dieu peut fermer les yeux sur une telle destruction de la vie humaine ? Me disais-je. Les questions n’étaient pas liées au comportement des musulmans, mais aux actes de Mahomet et des hommes qui l’avaient suivis à l’époque, ainsi qu’aux enseignements du Coran.»

À cette époque préislamique des années 600, les religions pratiquées à La Mecque sont diverses. Un polythéisme recouvrant environ 300 dieux et déesses est rencontré autour de la Ka’ba, alors véritable panthéon. Les deux monothéismes abrahamiques sont aussi trouvés : judaïsme mais aussi chrétiens. D’après le Coran, les chrétiens adore trois Dieu : Dieu le père, Jésus le fils et Marie, la mère de Jésus. Ceci est pourtant parfaitement faux. À cette époque, en Arabie la plupart des gens qui se réclamaient du christianisme étaient des nestoriens ou des ébionites, des sectes aujourd’hui parfaitement connues et identifiées. Mais ces deux groupes niaient que Jésus était le fils de Dieu. Nous possédons des écrits sur les croyances de ces sectes, mais nous ne possédons aucune preuve qu’il attendait un autre prophète.  En effet, le Coran ne précise pas que ses sources d’informations concernant le Christianisme provienne en partie de sectes d’Arabie et non du véritable Christianisme. malgré cela le Coran laisse entendre par son silence qu’il s’agit du véritable Christianisme. Un homme peut se tromper, le Diable peut volontairement nous induire en erreur, mais Dieu ferait-il une telle chose dans un livre censé venir de Lui ? Effectivement et la Bible en témoigne, aucun chrétien authentique attaché aux divines paroles de la véritable autorité spirituelle qu’est la Bible, ne s’attache aux nombreuses fausses doctrines des nestoriens, des ébionites . De tout temps, du moins lorsqu’ils y avaient accès, les vrais chrétiens ont toujours suivies avec simplicité de coeur la Bible sans s’en éloigner d’un iota.

La première révélation de Mahomet a lieu dans une grotte. Il affirmera qu’il s’agissait de l’ange Gabriel. Il s’agira des premières révélations du Coran, qui sont rapportés dans la sourate 96. Evidemment, bien que le Coran soit d’accord sur plusieurs points avec la Bible, il diverge sur les aspects les plus importants comme vu précédemment. Rappelons le tant c’est important : Selon La Bible, sans les points cruciaux tel que la divinité de Jésus, sa mort volontaire sur la croix pour expier les péchés de ceux qui croiraient, et sa résurrection, aucun salut n’est possible et l’humanité serait alors condamné à subir la colère éternel du Dieu tout puissant au grand jour du jugement. La Bible étant la Vérité comme l’atteste et le démontre tout ce site, le message du Coran, malgré toute sa belle poésie et ses belles tournures de phrases, vient donc annuler directement tout espoir de rédemption et enferme l’humanité sur un sentier qui mène à la perdition éternelle en lui faisant croire que les bonnes oeuvres de chacun seraient méritoire de la félicité éternelle ce qui est illusoire et très orgueilleux ! Personne ne mérite le Ciel, seul Jésus nous l’offre gratuitement si on le prend telle qu’il est dans la Bible.

Si Jésus est le chemin qui mène à la Vérité et la vie, nul ne peut nier que Mahomet a été le malheureux instrument ayant tracé un large chemin qui mène à la perdition. Face à l’incrédulité de son époque, Jésus avertira les responsables religieux d’une manière solennelle et grave : « Malheur à vous, [...] hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer [...] Vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne (enfer) deux fois plus que vous. » Matthieu 23.13-15.

Pour faire simple et en substance, le Coran annonce avec clarté un autre évangile que celui de la Bible, nul ne peut le nier. Ce Coran a été donnée à Mahomet par un ange. Regardons rapidement ce que dit la Bible à ce sujet.

L’apôtre Paul, mis à part par le Seigneur Jésus-Christ et reconnu par les disciples de l’époque comme étant vrai dans son enseignement, dira : « Non pas qu’il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Evangile de Christ. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème ! » (Galates 1.7-8.). Puis, dans une autre lettre, il dira : « Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres. » (2 Corinthiens 11.14-15). Le but de Satan a toujours été de détruire la Vérité du message de l'évangile, de le corrompre et d’empêcher par tous les moyens l’obéissance à ce message car seul la prédication juste et fidèle de ce message permet à l’homme d’être sauvé par la foi en Jésus-Christ. Les apôtres Pierre et Jean diront des choses semblables face à tout enseignement non conforme aux vérités révélées dans la Bible.

Il serait inutile d’approfondir davantage le sujet. A chacun maintenant de croire et de choisir entre un livre attesté de Dieu, ayant fait ses preuves à tous les niveaux et un livre surgit bien plus tard, annonçant une autre vérité qui, sur l’avertissement du premier livre, entraînerait ceux qui le suivraient à la damnation éternelle. Dieu ne prend personne en traître, il s’agit de ce que la Bible appelle : l’amour de la vérité. Ceux qui ont cet amour de la Vérité ne peuvent que venir au Christ, quand aux autres, leur choix obstiné démontre la réalité de leur coeur quand à l’amour qu’il porte à la Vérité de Dieu, l’orgueil étant bien souvent la cause principale de l’aveuglement de plusieurs face à un Dieu parfait qui résiste aux orgueilleux mais qui fait grâce aux humbles.

Tous les anciens musulmans de cette vidéo témoignent avec courage de ce bouleversement de vie malgré qu’il étaient eux aussi fermement attachés à l’Islam. Cependant, l’amour de la vérité, plus que leur amour à une appartenance ou à un dogme quelconque, les a conduit non pas à une religion mais à une personne, Jésus-Christ, celui qui a dit : « Je suis le chemin, la Vérité et la Vie, nul ne vient à Dieu que par moi ».

Et les miracles du Coran ?
Un dernier point, non des moindres est celui des miracles du Coran. Lorsque les auditeurs de Mahomet lui demandaient un signe, il répondait : « le livre qui vous est récité ne vous suffit-il pas ? ». Mahomet a répondu qu’il n’était qu’un homme, un avertisseur et que le Coran en soit était le seul signe dont les hommes avaient besoin (Sourate 29. 50). Il conviendra alors de chercher le miracle dans les pages du Coran uniquement. A ce niveau, nous voyons une nouvelle grande différence avec Jésus. Jésus a manifesté son autorité et a appuyé sa divine parole par quantité incroyables de signes, de prodiges et de miracles en tout genre. Sa parole ne contredisait en rien tous les écrits antérieurs mais venait au contraire les confirmer et en accomplir la révélation, chose que ne fait pas le Coran avec la Bible comme nous l’avons vu. Jésus a aussi guérit les malades, chassé les démons, ressuscité les morts et pour couronner le tout, il est ressuscité lui même. Jésus lui même dira : « Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres. » (Jean 14.11). Nicodème, un chef des Juifs, « vint auprès de Jésus, de nuit, et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. ». (Jean 3.1). Thomas le disciple, face au Christ ressuscité, dira de Lui : « Mon Seigneur et mon Dieu » et Jésus le confirmera dans ses paroles.

Cependant, comme le montre très bien les vidéos de ce site à ce sujet, les preuves les plus majestueuses sont les preuves prophétiques que Dieu lui même utilisent pour attester qu’il n’y a pas d’autres Dieu que Lui. Des prophéties précises, en dehors de tout contrôle humain, impactant l’histoire de nations entières avec des détails ahurissant, annoncées des siècles voir des millénaires avant leur réalisation et qui, se sont toutes accomplies parfaitement sous nos yeux. Le Dieu de la Bible provoque les autres Dieu en leur demandant de faire autant : « Qu’ils les produisent, et qu’ils nous déclarent Ce qui doit arriver. Quelles sont les prédictions que jadis vous avez faites? Dites-le, pour que nous y prenions garde, Et que nous en reconnaissions l’accomplissement; Ou bien, annoncez-nous l’avenir.Dites ce qui arrivera plus tard, Pour que nous sachions si vous êtes des dieux; » Ésaïe 41.22-23

Pourtant, le Coran ne contient aucune prophéties semblables de près ou de loin à la Bible remplissant les conditions nécessaires pour qu’une prophétie soit attestée et considérée comme divine. Alors, un certain nombre de musulmans se rabattent sur l’aspect scientifique du Coran pour tenter de démontrer l’origine divine du livre. Cela semble intéressant pour le profane, cependant ce n’est malheureusement pas un gage de certitude divine sachant que de nombreux exemples existent et prouvent que des peuples ou des civilisations aujourd’hui disparus, possédaient probablement sur bien des points, des connaissances scientifiques bien plus poussées que nos connaissances modernes ce qui pourrait d’ailleurs correspondre en tout point avec un certain savoir que possédait des populations qui subsistaient avant le déluge, à une époque où les géants étaient présents et ou certaines connaissances cachées et secrètes étaient connus. La science n’est donc pas un sceau divin, les prophéties le sont. La science est évidemment merveilleuse pour démontrer que Dieu est une évidence lorsque l’on examine toute la création. Il est également intéressant de noter que la Bible contient certaines révélations scientifiques improbables à des époques si lointaines et que la plus part des « preuves scientifiques du Coran » se trouvaient déjà dans la Bible… Cependant, contrairement aux prophéties bibliques, la science ne pourra être retenu comme sceau divin attestant de la véracité de la parole de Dieu écrite dans son livre.

Le Coran, fait à l’appui, n’est donc véritablement pas en mesure d’appuyer son origine divine contrairement à la Bible. Certains diront que plusieurs musulmans peuvent guérir ou chasser des démons ou encore qu’ils ont été guéris surnaturellement par Dieu. Premièrement, une guérison divine, si vraiment elle vient de Dieu, ne peut pas, à elle toute seule, appuyer la vérité d’un livre. De même, la création portant certes en elle même la signature de Dieu ne peut, à elle seule, appuyer en rien la réalité divine d’un livre. Bien des livres se revendiquent de Dieu et les guérisons, la science ou la création ne peuvent être des facteurs déterminants pour attester l’origine divine d’un livre. La science ou la nature sont des choses extérieures qui manifestent la grâce de Dieu à l’égard de tout homme afin d’attirer son attention vers Sa Vérité car Dieu « fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. » Matthieu 5.45. Concernant les miracles et les guérisons, bien que cela peut venir de Dieu et que Dieu s’en sert aujourd’hui encore abondamment dans la vie des vrais disciples de Jésus-Christ afin de confirmer que leur message est bien de Dieu (les témoignages sont sans nombres tant ils sont nombreux), satan, même si cela sera toujours moins puissant, vertueux et bénéfiques, est capables aussi de faire des miracle, des prodiges et des signes afin de séduire et de tromper. Cependant, « Les bénédictions de l’Éternel ne sont suivis d’aucun chagrin » Proverbes 10.22, tandis que les fausses bénédictions de satan sont toujours suivie de chagrin et, même si la fraude peut être démasquée rapidement, elle peut se révéler que bien des années plus tard, ou d’une manière bien plus dramatique car irréversible : après la mort.

Nous voyons également que les conseillers de Pharaons faisaient aussi des miracles face à Moïse mais la suprématie de Dieu est toujours manifestée. Rappelons nous du passage biblique attestant que le diable est capable de faire des miracles mais que la puissance de Dieu l’emporte évidemment

« Moïse et Aaron allèrent auprès de Pharaon, et ils firent ce que l’Eternel avait ordonné. Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs; et elle devint un serpent. Mais Pharaon appela des sages et des enchanteurs; et les magiciens d’Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs enchantements. Ils jetèrent tous leurs verges, et elles devinrent des serpents. Et la verge d’Aaron engloutit leurs verges. » Exode 7.10-12

Conclusion, seule la Bible atteste son origine divine par accumulation de tous les facteurs : science, respect de la révélation antérieur, guérisons, miracles, signes, prodiges, Vérité, vie bouleversées, expérimentation par la pratique, assurance surnaturelle du Salut de l’âme tant que l’on persévère dans la bonne voie, et, le facteur capitale puisqu’étant le sceau de Dieu par excellence et présent dans aucun autre livre au monde : l’annonce et l’accomplissement de prophéties précises et surnaturelles, le tout documenté, attesté, parfaitement accessible et démontrable à chacun.

Pour aller plus loin concernant les miracles scientifiques du Coran et de la Bible, voici l’excellent livre écrit par le Docteur William Campbell en réponse au Livre du docteur Bucaille intitulé : « Le Coran et la Bible à la lumière de l’histoire et de la science ». Le livre est accessible dans sa globalité :
http://answering-islam.org/French/Auteurs/Campbell/CB/

Conclusion
En conclusion, nous aborderons une des questions souvent soulevées par les chrétiens et les musulmans : l’histoire de l’Islam est sanglante, mais les chrétiens ont aussi du sang sur les mains. Quel est donc la différence entre les guerres qu’ont menées les musulmans et celles qu’ont menées les chrétiens ?

Jésus n’a jamais parlé de combattre au nom de Dieu et n’a, par conséquent, pas promis de récompense à ceux qui le ferait. Néanmoins, il a bien parlé de récompense, celles accordées à ceux qui refusent de se battre et qui resterait à ses paroles de Vérités sans en tordre le sens.

Autant Jésus était connu pour ses guérisons et ses miracles, autant Mahomet était connu pour la guerre sainte qu’il menait. Docteur Mark A. Gabriel, spécialiste de l’Islam affirme : « J’ai étudié l’histoire de l’islam en profondeur, et c’est tout simplement un bain de sang. Lorsque les musulmans ont cessé de tuer les non musulmans, ils ont commencé à s’entre-tuer. Des exemples : la guerre de conversion, au cours de laquelle près de 90 000 personnes ont été tuées parce qu’elles refusaient de payer la zakat ou l’impôt pour les pauvres, après la mort de Mahomet ; la guerre de Sufyan, au cours de laquelle 10 000 musulmans sont tombés en combattant pour le pouvoir, après la mort de Mahomet ; la guerre Iran Irak, au cours de laquelle 1 million de personnes ont été tué et 2 millions de blessés en neuf ans ; la guerre civile en Algérie, qui a fait 150 000 morts environ depuis 1991. On m’a répondu : « les chrétiens aussi mènent leur guerre sainte. Ils mettent en pratique ce verset de Jésus sur l’épée : « je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée » Evangile de Matthieu 10.34. Puis, la personne m’a dit : « Pensez aux croisades. Regardez l’Irlande, la Yougoslavie et ce que les chrétiens Serbes ont fait aux musulmans. » Note du webmaster : Cependant, lorsque Jésus parla d’apporter l’épée et non la paix, ce même Jésus a pourtant déclaré : « Celui qui vivra par l’épée mourra par l’épée ». La signification de l’épée dont parlait Jésus est révélée par une autre formulation du même passage mais dans l’évangile selon Luc : «Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division.» Luc 12.51. Evidemment, lorsqu’on lit cet autre passage parlant relatif à Jésus : « Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction », nous comprenons bien qu’il s’agit bien de division dont parle Jésus et évidemment pas d’une épée véritable. Division entre la Vérité et le mensonge, entre la lumière et les ténèbres. Ceci dit, les horreurs commises au nom du christianisme se sont réellement produit. Mais le fait est qu’en se battant, les musulmans ont mis en pratique les enseignements du Coran sur la guerre sainte, guerre prônée par de nombreux chapitres, et qu’ils ont suivi l’exemple du fondateur même de l’Islam. Par contre, je vous défie de trouver un seul verset de l’écriture par lequel Jésus ordonnait à ses disciples de tuer les gens en son nom. Et concernant le mal commis par des chrétiens : ces gens étaient uniquement des chrétiens de nom. Ils ont désobéi à la parole de Christ et se sont laissés égarer par le désir de leur cœur mauvais. La Bible dit : « le coeur et tortueux par-dessus tout et il est méchant. » Voilà pourquoi vous ne verrez aucune différence entre les actes des musulmans qui tuent et détruisent et les actes des chrétiens qui tuent et détruisent. Il faut se demander s’ils suivent l’exemple de leur maître ou pas. C’est là que réside la différence. En vérité tout ceux qui ont participé aux croisades sont allé à l’encontre des enseignements de Jésus. Les croisés avaient beau porter des croix, ce n’est pas pour cela qu’il suivait Christ. En revanche, lorsque les musulmans renversent le gouvernement par la force, il suive d’une part l’enseignement de Mahomet et d’autre part son exemple.

Pour conclure, nous pouvons dire la chose suivante : Mahomet a lavé les épées de son disciple ; Jésus a lavé les pieds de ses disciples. Cet exemple tout simple résume bien leur différence. Plus nous en savons au sujet de Jésus et de Mahomet, plus les différences fondamentales qu’il y a entre eux nous apparaissent clairement. Pourtant, bien des occidentaux continuent à leur chercher des points communs. Certains auteurs, désirant calmer les animosités entre musulmans, juifs et chrétiens et unir les hommes, s’efforcent de trouver des versets de la Bible et du Coran qui se ressemblent. Cela semble être un noble but, mais restons vigilants, car en cherchant les passages qui se ressemblent, on a vite fait de perdre de vue l’image d’ensemble. Le Coran et la Bible resteront toujours différents sur les points les plus fondamentaux. Il est impossible que ce soit le même Dieu qui ait écrit les deux livres.

A chacun de faire son choix. Dieu est parfait dans son amour et Jésus est venu le manifester en se sacrifiant pour nous sauver mais il sera également parfait dans son jugement et sa condamnation éternelle envers tous ceux qui n’auront pas cru et obéis à l’évangile et qui auront déformé et tordu sa parole. La Bible dira de telle personne qu’ils sont inexcusable et que la cause principale de leur aveuglement et de leur folie se résume dans un petit mot : L’orgueil. L’orgueil aveugle, l’orgueil rend fou au point de tordre les paroles de Dieu et de croire au mensonge. Toutes les personnes témoignant dans cette vidéo étaient toutes aveugles et orgueilleuses tout comme chaque homme. Mais Dieu a eu pitié, a pardonné en Jésus-Christ et chaque jour, il aide divinement ceux qui le suivent avec Vérité à travailler pour le bien et à fuir l’orgueil. Dieu dans sa grâce, veut encore sauver et donne la possibilité à chacun de sortir des liens de l’orgueil et du péché pour saisir le don gratuit de Dieu qui est la vie éternelle en Jésus-Christ. Si vous lisez ces lignes, c’est très certainement que le Dieu de lumière veut vous faire grâce et vous attire à lui. Ne prenez pas cela à la légère, c’est merveilleux et très sérieux, Dieu sonde et éprouve tous les coeurs et il à les yeux sur toutes choses, il voit les pas de chacun et observe les sentiers de tout homme. Le Christ dira : « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour. » Jean 6.44.

Qu’allez vous choisir ?

pour aller plus loin :

http://www.muslimjourneytohope.com/ (site en anglais uniquement)

http://answering-islam.org/French/

http://www.jesus-islam.fr/Pages/default.aspx

http://www.macasbah.net/

Présentation du livre du témoignage de Jamel Attar : http://actualitechretienne.wordpress.com/2013/06/20/jamel-attar-je-croyais-en-issa-jai-rencontre-jesus/

Très bon livre de Mark A. Gabriel, ancien Imam, spécialiste de l’Islam : « Jésus et Mahomet » (rubrique livre du site).

Excellent livre de MOUCARRY CHAWKAT : La foi à l’épreuve

Livre poignant d’un témoignage hors du commun : Hors de l’ISLAM


 

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Lun 5 Aoû 2013 - 23:56

@Lumen

Vous êtes priée de vérifier d'où émane le texte d'appui;en l'occurence ce texte émane de l'Eglise Evangelique et s'attaque fermement à l'Esprit Catholique.

Votre texte de l'Eglise Evangelique dit ceci en s'attaquant frontalement à l'Eglise Catholique:

"le message du Coran, malgré toute sa belle poésie et ses belles tournures de phrases, vient donc annuler directement tout espoir de rédemption et enferme l’humanité sur un sentier qui mène à la perdition éternelle en lui faisant croire que les bonnes oeuvres de chacun seraient méritoire de la félicité éternelle ce qui est illusoire et très orgueilleux ! Personne ne mérite le Ciel, seul Jésus nous l’offre gratuitement si on le prend telle qu’il est dans la Bible."

C'est faux La Foi ne suffit pas il faut les bonnes oeuvres.
Il s'agit d'une attaque Frontale à l'Eglise Catholique.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Mar 6 Aoû 2013 - 0:35

Non pas cher frère ! la foi suffit après que le Seigneur se soit offert en sacrifice sur la Croix, c'est Lui qui est devenu notre justification.
Les Evangélistes comme les catholiques nous sommes peut-être pas d'accord sur tout mais sur cela oui.
Nul ne peut se dire juste devant l'Eternel, seulement son Fils. Dieu a tant aimé les hommes qu'Il a offert son Fils en victime expiatoire pour tous nos péchés, il suffit d'avoir la foi, pour se saisir de notre rédemption.
C'est Saint Paul qui le dit et le proclame. Vive Jésus Notre Seigneur qui nous a valu le salut ! Alléluia !
Réjouis-toi avec moi Lotfi.  Christ est ressuscité et nous avec Lui ! Il suffit de croire en Jésus et en sa Parole.
Qu'Il soit béni notre Dieu Trine et Saint ! Amen. Tu sais à chaque messe nous faisons mémoire de sa passion.
Fraternellement. Lumen



Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  3_abra13

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Mar 6 Aoû 2013 - 2:42

Lumen a écrit: la foi suffit après que le Seigneur se soit offert en sacrifice sur la Croix, c'est Lui qui est devenu notre justification.
Les Evangélistes comme les catholiques nous sommes peut-être pas d'accord sur tout mais sur cela oui.


Bonjour
C'est faux ce que vous dites et çà  peut troubler les âmes catholiques....
Ou bien vous êtes Evangelique et non Catholique ou bien vous êtes Catholique et vous méconnaissez les dogmes de l'Eglise de Saint Pierre.

"
CHAPITRE XIV. LA FOI SANS LES OEUVRES NE SUFFIT PAS POUR ÊTRE SAUVÉ.


21. Arrivons donc à cette erreur que doivent

1 Matt. XIX, 17-21.

563
rejeter toutes les âmes chrétiennes, si elles ne veulent perdre, la félicité éternelle en se berçant de la fausse opinion que la foi suffit pour la conquérir, et qu'il ne faut s'inquiéter ni de bien vivre ni de marcher par le sentier des bonnes oeuvres dans la voie du Seigneur. A l'époque même des Apôtres, on se fonda sur quelques passages un peu Meurs et mal interprétés de saint Paul pour lui prêter cette pensée : « faisons le mal afin qu'il en arrive un bien (1), » par ce qu'il avait dit ailleurs : « La loi qui a suivi le péché d'Adam, n'a fait qu'augmenter les transgressions : mais où le péché avait abondé la grâce a encore abondé davantage (2). » Ce texte s'applique à ceux qui, après avoir reçu la Loi avec une confiance orgueilleuse dans leurs forces , n'ont pas imploré avec une foi sincère la grâce divine, pour triompher des désordres de la concupiscence, et se sont chargés , en transgressant la Loi, d'iniquités plus graves et plus multipliées sous le poids de cette lourde responsabilité, ils ont eu recours à la foi pour attirer sur eux  la miséricorde qui pardonne et le secours du Dieu qui a fait le ciel et la terre (3); ils ont voulu ainsi, sous l'inspiration de la charité répandue dans leurs coeurs par le Saint-Esprit, accomplir avec amour tous les préceptes qui combattent la concupiscence du inonde, selon la prédiction du Psalmiste : «Leurs faiblesses se sont multipliées ; ils ont redoublé d'ardeur (4). » Lors donc que l'Apôtre avance qu'un homme peut-être justifié sans les pratiques extérieures de la loi (5), sa pensée n'est pas de condamner les actes de justice accomplis après qu'on a reçu et confessé la foi, mais d'apprendre aux chrétiens qu'on peut être sauvé par la foi, quand même on n'aurait pas auparavant pratiqué la loi. Les oeuvres sont la conséquence de la justification, elles n'en sont pas le principe. Tout développement sur ce point serait inutile dans cet ouvrage, surtout après que j'ai consacré à cette question même un traité assez long qui a pour titre : De la Lettre et de l'Esprit. En voyant naître cette opinion, les Apôtres Pierre, Jean, Jacques et Jade, s'élèvent contre elle dans leurs lettres avec la plus grande énergie et déploient toutes leurs fores pour établir que la foi sans les oeuvres est inutile. Paul lui-même entend par la foi, non une croyance quelconque en Dieu, mais cette croyance solide et vraiment évangélique qui, par la charité, devient une source de bonnes oeuvres .

1 Rom. III, 8. —  2 Ib. V, 20. —  3 Ps. CXX, 2. — 4 Ib. XV, 4. — 5 Rom. IV.


«La foi, dit-il, opère par la charité (1). » Pour la foi qui, selon quelques-uns, suffit au salut, il affirme qu'elle ne sert de rien, avec tant de force qu'il s'écrie : « Quand j'aurais une foi assez parfaite pour transporter les montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien (2). » Pour bien vivre, il faut que la charité d'accord avec la foi opère. « Car toute la loi est renfermée dans la charité (3). »
22. A cette polémique se rattache manifestement un passage de saint Pierre, dans cette seconde Epître où il recommande une pureté irréprochable de moeurs, et prédit que le monde est destiné à périr et qu'il faut attendre de nouveaux cieux et une nouvelle terre qui deviendront le séjour des justes, voulant par là avertir les fidèles ne se rendre dignes de cette demeure parla sainteté de leur vie. Sachant donc que certaines esprits faux profitaient de quelques endroits difficiles des lettres de l'Apôtre, saint Paul pour vivre dans l'indifférence de la morale, comme s'ils étaient assurés de leur salut par la seule vertu de la foi, saint Pierre dit qu'il y avait dans les lettres de son frère certains endroits difficiles à entendre, que des hommes ignorants détournaient de leur acception, aussi bien que les autres Ecritures, pour leur propre ruine : car saint Paul pensait, comme tous les apôtres, que le salit éternel ne pouvait être obtenu qu'à la condition de bien vivre. Voici comment s'exprime saint Pierre : «Puisque toutes ces choses doivent périr, quelle ne doit pas être la sainteté de votre vie et de vos actions, en attendant et même en hâtant par vos désirs l'avènement du jour du Seigneur, du jour où le ciel en feu sera dissous et où les éléments seront tondus par la violence des flammes ? Car nous attendons;selon les promesses de nouveaux cieux et une nouvelle terre où le juste habitera. C'est pourquoi, mes bien-aimés, dans l'attente de ces choses, faites en sorte que le Seigneur vous trouve purs, irréprochables et dans la paix ; et «croyez que la longue patience de Notre-Seigneur est pour votre bien. C'est dans le même sens que Paul notre bien-aimé frère vous a écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée, ainsi qu'il le fait dans toutes les lettres où il parle du même sujet. Dans ces lettres il y a quelques endroits difficiles à entendre, et des gens ignorants et superficiels les détournent de leur véritable sens, aussi bien que les autres écritures, pour leur propre ruine. Vous donc, mes bien-aimés, qui êtes

1 Gal. V, 6. —  2 I Cor. XIII, 1. —  3 Rom. XIII, 10.

564

avertis, soyez sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'erreur de ces malheureux vous ne veniez à déchoir de l'état solide et ferme où vous  êtes. Croissez au contraire dans la grâce et dans  la connaissance de Jésus-Christ Notre-Seigneur  et notre Sauveur. A lui soit la gloire, maintenant et jusqu'au jour de l'éternité (1). »
23. Quant à Jacques il. a tant d'aversion pour ceux qui croient que la foi peut sauver sans les oeuvres, qu'il les compare aux démons : « Vous croyez, dit-il, qu'il n' y a qu'un seul Dieu et vous faites bien. Les démons le croient aussi et tremblent. » Pouvait-on dire rien de plus court, de plus juste, de plus énergique ; car nous lisons dans l’Evangile que les démons rendirent à Jésus le. même témoignage et qu'il reprit dans leur bouche ce qu'il approuva dans celle de Pierre (2). « Que servira à quelqu'un, dit saint Jacques, de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les oeuvres? La foi pourra-t-elle le sauver? » Et il ajoute : « La foi sans les oeuvres est morte (3). » Quelle n'est donc pas l'erreur de ceux qui font reposer sur une foi morte l'espérance de la vie éternelle?"
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Mar 6 Aoû 2013 - 2:50

Voici un Site pour ceux qui veulent se former par le catéchisme de la doctrine chrétienne, approuvés pour le diocèse de Rome en 1912-13

http://www.salve-regina.com/salve/Le_grand_cat%C3%A9chisme_de_St_Pie_X

Chapitre 4 : Les œuvres de miséricorde.

Quelles sont les bonnes œuvres dont il nous sera demandé un compte particulier au jour du jugement ?
Les bonnes œuvres dont il nous sera demandé un compte particulier au jour du jugement sont les œuvres de miséricorde.
Qu’entend-on par œuvre de miséricorde ?
L’œuvre de miséricorde est celle par laquelle on secourt les besoins spirituels ou corporels du prochain.
Quelles sont les œuvres de miséricorde corporelle ?
Les œuvres de miséricorde corporelle sont :
l donner à manger à ceux qui ont faim,
2 donner à boire à ceux qui ont soif,
3 vêtir ceux qui sont nus,
4 abriter les étrangers,
5 visiter les infirmes,
6 visiter les prisonniers,
7 ensevelir les morts.
Quelles sont les œuvres de miséricorde spirituelle ?
Les œuvres de miséricorde spirituelle sont :
1 conseiller ceux qui en ont besoin,
2 instruire les ignorants,
3 exhorter les pécheurs
4 consoler les affligés
5 pardonner les offenses
6 supporter patiemment les personnes ennuyeuses
7 prier Dieu pour les vivants et pour les morts.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Mar 6 Aoû 2013 - 3:03

les fois évangélique, darbyste, luthérienne, calviniste, pentecôtiste, méthodiste ou autre ne vaudront jamais la foi catholique

un evangelique converti au catholicisme



Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Gilles le Mar 6 Aoû 2013 - 3:29

Lumen a écrit:Non pas cher frère ! la foi suffit après que le Seigneur se soit offert en sacrifice sur la Croix, c'est Lui qui est devenu notre justification.
Les Evangélistes comme les catholiques nous sommes peut-être pas d'accord sur tout mais sur cela oui.
Nul ne peut se dire juste devant l'Eternel, seulement son Fils. Dieu a tant aimé les hommes qu'Il a offert son Fils en victime expiatoire pour tous nos péchés, il suffit d'avoir la foi, pour se saisir de notre rédemption.

C'est Saint Paul qui le dit et le proclame. Vive Jésus Notre Seigneur qui nous a valu le salut ! Alléluia !
Réjouis-toi avec moi Lotfi.  Christ est ressuscité et nous avec Lui ! Il suffit de croire en Jésus et en sa Parole.
Qu'Il soit béni notre Dieu Trine et Saint ! Amen. Tu sais à chaque messe nous faisons mémoire de sa passion.
Fraternellement. Lumen





Bravissimo   Gloire à toi Seigneu    Jesus fish          Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  D98b9716


Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Banderolle%2BJesus%2Ble%2BChemin%2B%2528route%2Bcoul%2Bplus%2Bclair%2529-GIF
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Mar 6 Aoû 2013 - 3:33

[mod Message haineux supprimé. Deuxième avertissement. Lotfi n'a aucun droit à venir nous faire la leçon sur ce forum. Et tiens-toi bien pour dit que si Emmanuel croit que je suis un mauvais modérateur, je partirai. Viens aux pieds de la Croix de Jésus et donne-Lui ton âme : Il est le seul Chemin !]

********************************************************************************

Il nous faut un Modérateur Catholique pour arrêter cette dérive flagrante vers le Culte Evangelique.....Emmanuel peut corriger cette dérive sectaire qui se propage sur un Site Catholique .Une telle dérive depuis 10 jours qui n'aurait comme effet que troubler les Âmes Catholiques....
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Michael le Mar 6 Aoû 2013 - 6:05

Bible de Jérusalem
Jacques 2 (14-26)


14  A quoi cela sert-il, mes frères, que quelqu'un dise : "J'ai la foi", s'il n'a pas les oeuvres ? La foi peut-elle le sauver ?15  Si un frère ou une soeur sont nus, s'ils manquent de leur nourriture quotidienne,16  et que l'un d'entre vous leur dise : "Allez en paix, chauffez-vous, rassasiez-vous", sans leur donner ce qui est nécessaire à leur corps, à quoi cela sert-il ?17  Ainsi en est-il de la foi : si elle n'a pas les oeuvres, elle est tout à fait morte.18  Au contraire, on dira : "Toi, tu as la foi, et moi, j'ai les oeuvres ? Montre-moi ta foi sans les oeuvres ; moi, c'est par les oeuvres que je te montrerai ma foi.19  Toi, tu crois qu'il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Les démons le croient aussi, et ils tremblent.20  Veux-tu savoir, homme insensé, que la foi sans les oeuvres est stérile ?21  Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres quand il offrit Isaac, son fils, sur l'autel ?22  Tu le vois : la foi coopérait à ses oeuvres et par les oeuvres sa foi fut rendue parfaite.23  Ainsi fut accomplie cette parole de l'Ecriture : Abraham crut à Dieu, cela lui fut compté comme justice et il fut appelé ami de Dieu."24  Vous le voyez : c'est par les oeuvres que l'homme est justifié et non par la foi seule.25  De même, Rahab, la prostituée, n'est-ce pas par les oeuvres qu'elle fut justifiée quand elle reçut les messagers et les fit partir par un autre chemin ?26  Comme le corps sans l'âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est-elle morte.




Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Image184Lightbulb

Michael
Dans la prière

Masculin Messages : 5204
Inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par L1234567 le Mar 6 Aoû 2013 - 6:06

Romains 3

3.1
Quel est donc l'avantage des Juifs, ou quelle est l'utilité de la circoncision?
3.2
Il est grand de toute manière, et tout d'abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.
3.3
Eh quoi! si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu?
3.4
Loin de là! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit: Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge.
3.5
Mais si notre injustice établit la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu est-il injuste quand il déchaîne sa colère? (Je parle à la manière des hommes.)
3.6
Loin de là! Autrement, comment Dieu jugerait-il le monde?
3.7
Et si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur?
3.8
Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien, comme quelques-uns, qui nous calomnient, prétendent que nous le disons? La condamnation de ces gens est juste.
3.9
Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l'empire du péché,
3.10
selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, Pas même un seul;

3.11
Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis;
3.12
Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul;
3.13
Leur gosier est un sépulcre ouvert; Ils se servent de leurs langues pour tromper; Ils ont sous leurs lèvres un venin d'aspic;
3.14
Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume;
3.15
Ils ont les pieds légers pour répandre le sang;
3.16
La destruction et le malheur sont sur leur route;
3.17
Ils ne connaissent pas le chemin de la paix;
3.18
La crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux.
3.19
Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu.
3.20
Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché.
3.21
Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes,
3.22
justice de Dieu par la foi en Jésus Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction.
3.23
Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;
3.24
et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ.
3.25
C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je,
3.26
de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.
3.27
Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des oeuvres? Non, mais par la loi de la foi.
3.28
Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.
3.29
Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? Ne l'est-il pas aussi des païens? Oui, il l'est aussi des païens,
3.30
puisqu'il y a un seul Dieu, qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis.
3.31
Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Loin de là! Au contraire, nous confirmons la loi.

Romains 4

4.1
Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, a obtenu selon la chair?
4.2
Si Abraham a été justifié par les oeuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu.
4.3
Car que dit l'Écriture? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice.
4.4
Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due;
4.5
et à celui qui ne fait point d'oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice.
4.6
De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les oeuvres:
4.7
Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts!
4.8
Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas son péché!

4.9
Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham.
4.10
Comment donc lui fut-elle imputée? Était-ce après, ou avant sa circoncision? Il n'était pas encore circoncis, il était incirconcis.
4.11
Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée,
4.12
et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis.
4.13
En effet, ce n'est pas par la loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c'est par la justice de la foi.
4.14
Car, si les héritiers le sont par la loi, la foi est vaine, et la promesse est anéantie,
4.15
parce que la loi produit la colère, et que là où il n'y a point de loi il n'y a point non plus de transgression.
4.16
C'est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham, notre père à tous, selon qu'il est écrit:
4.17
Je t'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.
4.18
Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité.
4.19
Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants.
4.20
Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu,
4.21
et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir.
4.22
C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice.
4.23
Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé;
4.24
c'est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur,
4.25
lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification.

Romains 5

5.1
Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ,
5.2
à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu.
5.3
Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance,
5.4
la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance.

5.5
Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a été donné.
5.6
Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies.
5.7
A peine mourrait-on pour un juste; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien.
5.8
Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.
5.9
A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.
5.10
Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.
5.11
Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation.
5.12
C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,...
5.13
car jusqu'à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi.
5.14
Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir.
5.15
Mais il n'en est pas du don gratuit comme de l'offense; car, si par l'offense d'un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.
5.16
Et il n'en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché; car c'est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses.
5.17
Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul.
5.18
Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes.
5.19
Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes.
5.20
Or, la loi est intervenue pour que l'offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé,
5.21
afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus Christ notre Seigneur.
Romains 6

6.1
Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde?
6.2
Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché?
6.3
Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés?
6.4
Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.
6.5
En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,
6.6
sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché;
6.7
car celui qui est mort est libre du péché.
6.8
Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,
6.9
sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui.
6.10
Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit.
6.11
Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.
6.12
Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises.
6.13
Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.
6.14
Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.
6.15
Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là!
6.16
Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice?
6.17
Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.
6.18
Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. -
6.19
Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté.
6.20
Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice.
6.21
Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort.
6.22
Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.
6.23
Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.
Romains 7

7.1
Ignorez-vous, frères, -car je parle à des gens qui connaissent la loi, -que la loi exerce son pouvoir sur l'homme aussi longtemps qu'il vit?
7.2
Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.
7.3
Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d'un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre.
7.4
De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.
7.5
Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort.
7.6
Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.
7.7
Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point.
7.8
Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort.
7.9
Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus.
7.10
Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort.
7.11
Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir.
7.12
La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.
7.13
Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort? Loin de là! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point.
7.14
Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.
7.15
Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais.
7.16
Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne.
7.17
Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi.
7.18
Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.
7.19
Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.
7.20
Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi.
7.21
Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.
7.22
Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur;
7.23
mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.
7.24
Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?...
7.25
Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

Romains 8

8.1
Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.
8.2
En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.
8.3
Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,
8.4
et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit.
8.5
Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.
8.6
Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix;
8.7
car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.
8.8
Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.
8.9
Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.
8.10
Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice.
8.11
Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
8.12
Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair.
8.13
Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez,
8.14
car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
8.15
Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!
8.16
L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
8.17
Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui.
8.18
J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.

8.19
Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu.
8.20
Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, -
8.21
avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.
8.22
Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement.
8.23
Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps.
8.24
Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore?
8.25
Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance.
8.26
De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;
8.27
et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints.
8.28
Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.
8.29
Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères.
8.30
Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés.
8.31
Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
8.32
Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui?
8.33
Qui accusera les élus de Dieu? C'est Dieu qui justifie!

8.34
Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!
8.35
Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?
8.36
selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
8.37
Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.
8.38
Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir,
8.39
ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.
Romains 9

9.1
Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par le Saint Esprit:
9.2
J'éprouve une grande tristesse, et j'ai dans le coeur un chagrin continuel.
9.3
Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair,
9.4
qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte,
9.5
et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen!
9.6
Ce n'est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël,
9.7
et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité,
9.8
c'est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.
9.9
Voici, en effet, la parole de la promesse: Je reviendrai à cette même époque, et Sara aura un fils.
9.10
Et, de plus, il en fut ainsi de Rébecca, qui conçut du seul Isaac notre père;

9.11
car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et ils n'eussent fait ni bien ni mal, -afin que le dessein d'élection de Dieu subsistât, sans dépendre des oeuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, -
9.12
il fut dit à Rébecca: L'aîné sera assujetti au plus jeune; selon qu'il est écrit:
9.13
J'ai aimé Jacob Et j'ai haï Ésaü.
9.14
Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l'injustice? Loin de là!
9.15
Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'ai compassion.
9.16
Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde.

9.17
Car l'Écriture dit à Pharaon: Je t'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre.
9.18
Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.
9.19
Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté?
9.20
O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d'argile dira-t-il à celui qui l'a formé: Pourquoi m'as-tu fait ainsi?
9.21
Le potier n'est-il pas maître de l'argile, pour faire avec la même masse un vase d'honneur et un vase d'un usage vil?
9.22
Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition,
9.23
et s'il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire?
9.24
Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les païens,
9.25
selon qu'il le dit dans Osée: J'appellerai mon peuple celui qui n'était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n'était pas la bien-aimée;
9.26
et là où on leur disait: Vous n'êtes pas mon peuple! ils seront appelés fils du Dieu vivant.
9.27
Ésaïe, de son côté, s'écrie au sujet d'Israël: Quand le nombre des fils d'Israël serait comme le sable de la mer, Un reste seulement sera sauvé.
9.28
Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre ce qu'il a résolu.
9.29
Et, comme Ésaïe l'avait dit auparavant: Si le Seigneur des armées Ne nous eût laissé une postérité, Nous serions devenus comme Sodome, Nous aurions été semblables à Gomorrhe.
9.30
Que dirons-nous donc? Les païens, qui ne cherchaient pas la justice, ont obtenu la justice, la justice qui vient de la foi,
9.31
tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi.
9.32
Pourquoi? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des oeuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement,
9.33
selon qu'il est écrit: Voici, je mets en Sion une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale, Et celui qui croit en lui ne sera point confus.
Romains 10

10.1
Frères, le voeu de mon coeur et ma prière à Dieu pour eux, c'est qu'ils soient sauvés.
10.2
Je leur rends le témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence:
10.3
ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;
10.4
car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.
10.5
En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi: L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.
10.6
Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: Ne dis pas en ton coeur: Qui montera au ciel? c'est en faire descendre Christ;
10.7
ou: Qui descendra dans l'abîme? c'est faire remonter Christ d'entre les morts.

10.8
Que dit-elle donc? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur. Or, c'est la parole de la foi, que nous prêchons.
10.9
Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé.
10.10
Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture:
10.11
Quiconque croit en lui ne sera point confus.

10.12
Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent.
10.13
Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.
10.14
Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche?
10.15
Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!
10.16
Mais tous n'ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Ésaïe dit-il: Seigneur, Qui a cru à notre prédication?
10.17
Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ.
10.18
Mais je dis: N'ont-ils pas entendu? Au contraire! Leur voix est allée par toute la terre, Et leurs paroles jusqu'aux extrémités du monde.
10.19
Mais je dis: Israël ne l'a-t-il pas su? Moïse le premier dit: J'exciterai votre jalousie par ce qui n'est point une nation, je provoquerai votre colère par une nation sans intelligence.
10.20
Et Ésaïe pousse la hardiesse jusqu'à dire: J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, Je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas.
10.21
Mais au sujet d'Israël, il dit: J'ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle Et contredisant.
Romains 11

11.1
Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin.
11.2
Dieu n'a point rejeté son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Écriture rapporte d'Élie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël:
11.3
Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m'ôter la vie?
11.4
Mais quelle réponse Dieu lui fait-il? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n'ont point fléchi le genou devant Baal.
11.5
De même aussi dans le temps présent il y un reste, selon l'élection de la grâce.
11.6
Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les oeuvres; autrement la grâce n'est plus une grâce. Et si c'est par les oeuvres, ce n'est plus une grâce; autrement l'oeuvre n'est plus une oeuvre.
11.7
Quoi donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu, mais l'élection l'a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis,
11.8
selon qu'il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d'assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu'à ce jour. Et David dit:
11.9
Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution!
11.10
Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé!
11.11
Je dis donc: Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie.
11.12
Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.
11.13
Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,
11.14
afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns.
11.15
Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts?
11.16
Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.
11.17
Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier,
11.18
ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.
11.19
Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté.
11.20
Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains;
11.21
car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus.
11.22
Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché.
11.23
Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau.
11.24
Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.
11.25
Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée.
11.26
Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés;
11.27
Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés.

11.28
En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.
11.29
Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.
11.30
De même que vous avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde,
11.31
de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde.
11.32
Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous.
11.33

O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! Car
11.34
Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller?
11.35
Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour?
11.36
C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!
Romains 12

12.1
Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
12.2
Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
12.3
Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
12.4
Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction,
12.5
ainsi, [b]nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres.

12.6
Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi;
12.7
que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère; que celui qui enseigne s'attache à son enseignement,
12.8
et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie.
12.9
Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien.
12.10
Par amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques.
12.11
Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur.
12.12
Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière.
12.13
Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l'hospitalité.
12.14
Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas.
12.15
Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent; pleurez avec ceux qui pleurent.
12.16
Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux.
12.17
Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes.
12.18
S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.
12.19
Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.
12.20
Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s'il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête.
12.21
Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.
Romains 13

13.1
Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.
13.2
C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.
13.3
Ce n'est pas pour une bonne action, c'est pour une mauvaise, que les magistrats sont à redouter. Veux-tu ne pas craindre l'autorité? Fais-le bien, et tu auras son approbation.
13.4
Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal.
13.5
Il est donc nécessaire d'être soumis, non seulement par crainte de la punition, mais encore par motif de conscience.
13.6
C'est aussi pour cela que vous payez les impôts. Car les magistrats sont des ministres de Dieu entièrement appliqués à cette fonction.
13.7
Rendez à tous ce qui leur est dû: l'impôt à qui vous devez l'impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur.
13.8
Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi.
13.9
En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
13.10
L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi.
13.11
Cela importe d'autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c'est l'heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru.
13.12
La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière.
13.13
Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l'ivrognerie, de la luxure et de l'impudicité, des querelles et des jalousies.
13.14
Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ, et n'ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.
Romains 14

14.1
Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions.
14.2
Tel croit pouvoir manger de tout: tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes.
14.3
Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l'a accueilli.
14.4
Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d'autrui? S'il se tient debout, ou s'il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l'affermir.

14.5
Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.
14.6
Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. Celui qui mange, c'est pour le Seigneur qu'il mange, car il rend grâces à Dieu; celui qui ne mange pas, c'est pour le Seigneur qu'il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu.
14.7
En effet, nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même.
14.8
Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur.
14.9
Car Christ est mort et il a vécu, afin de dominer sur les morts et sur les vivants.
14.10
Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu.
14.11
Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à Dieu.
14.12
Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même.
14.13
Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d'achoppement ou une occasion de chute.
14.14
Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, et qu'une chose n'est impure que pour celui qui la croit impure.

14.15
Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l'amour: ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort.
14.16
Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie.
14.17
Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.
14.18
Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.
14.19
Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle.

14.20
Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement.
14.21
Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.
14.22
Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu'il approuve!
14.23
Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché.
Romains 15

15.1
Nous qui sommes forts, nous devons supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, et ne pas nous complaire en nous-mêmes.
15.2
Que chacun de nous complaise au prochain pour ce qui est bien en vue de l'édification.
15.3
Car Christ ne s'est point complu en lui-même, mais, selon qu'il est écrit: Les outrages de ceux qui t'insultent sont tombés sur moi.

15.4
Or, tout ce qui a été écrit d'avance l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l'espérance.
15.5
Que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d'avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus Christ,
15.6
afin que tous ensemble, d'une seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ.
15.7
Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.
15.8
Je dis, en effet, que Christ a été serviteur des circoncis, pour prouver la véracité de Dieu en confirmant les promesses faites aux pères,
15.9
tandis que les païens glorifient Dieu à cause de sa miséricorde, selon qu'il est écrit: C'est pourquoi je te louerai parmi les nations, Et je chanterai à la gloire de ton nom. Il est dit encore:
15.10
Nations, réjouissez-vous avec son peuple!
15.11
Et encore: Louez le Seigneur, vous toutes les nations, Célébrez-le, vous tous les peuples!

15.12
Ésaïe dit aussi: Il sortira d'Isaï un rejeton, Qui se lèvera pour régner sur les nations; Les nations espéreront en lui.
15.13
Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint Esprit!
15.14
Pour ce qui vous concerne, mes frères, je suis moi-même persuadé que vous êtes pleins de bonnes dispositions, remplis de toute connaissance, et capables de vous exhorter les uns les autres.
15.15
Cependant, à certains égards, je vous ai écrit avec une sorte de hardiesse, comme pour réveiller vos souvenirs, à cause de la grâce que Dieu m'a faite
15.16
d'être ministre de Jésus Christ parmi les païens, m'acquittant du divin service de l'Évangile de Dieu, afin que les païens lui soient une offrande agréable, étant sanctifiée par l'Esprit Saint.
15.17
J'ai donc sujet de me glorifier en Jésus Christ, pour ce qui regarde les choses de Dieu.
15.18
Car je n'oserais mentionner aucune chose que Christ n'ait pas faite par moi pour amener les païens à l'obéissance, par la parole et par les actes,
15.19
par la puissance des miracles et des prodiges, par la puissance de l'Esprit de Dieu, en sorte que, depuis Jérusalem et les pays voisins jusqu'en Illyrie, j'ai abondamment répandu l'Évangile de Christ.
15.20
Et je me suis fait honneur d'annoncer l'Évangile là où Christ n'avait point été nommé, afin de ne pas bâtir sur le fondement d'autrui, selon qu'il est écrit:
15.21
Ceux à qui il n'avait point été annoncé verront, Et ceux qui n'en avaient point entendu parler comprendront.
15.22
C'est ce qui m'a souvent empêché d'aller vers vous.
15.23
Mais maintenant, n'ayant plus rien qui me retienne dans ces contrées, et ayant depuis plusieurs années le désir d'aller vers vous,
15.24
j'espère vous voir en passant, quand je me rendrai en Espagne, et y être accompagné par vous, après que j'aurai satisfait en partie mon désir de me trouver chez vous.
15.25
Présentement je vais à Jérusalem, pour le service des saints.
15.26
Car la Macédoine et l'Achaïe ont bien voulu s'imposer une contribution en faveur des pauvres parmi les saints de Jérusalem.
15.27
Elles l'ont bien voulu, et elles le leur devaient; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles.
15.28
Dès que j'aurai terminé cette affaire et que je leur aurai remis ces dons, je partirai pour l'Espagne et passerai chez vous.
15.29
Je sais qu'en allant vers vous, c'est avec une pleine bénédiction de Christ que j'irai.
15.30
Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus Christ et par l'amour de l'Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur,
15.31
afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints,
15.32
en sorte que j'arrive chez vous avec joie, si c'est la volonté de Dieu, et que je jouisse au milieu de vous de quelque repos.
15.33
Que le Dieu de paix soit avec vous tous! Amen!
Romains 16

16.1
Je vous recommande Phoebé, notre soeur, qui est diaconesse de l'Église de Cenchrées,
16.2
afin que vous la receviez en notre Seigneur d'une manière digne des saints, et que vous l'assistiez dans les choses où elle aurait besoin de vous, car elle en a donné aide à plusieurs et à moi-même.
16.3
Saluez Prisca et Aquilas, mes compagnons d'oeuvre en Jésus Christ,
16.4
qui ont exposé leur tête pour sauver ma vie; ce n'est pas moi seul qui leur rends grâces, ce sont encore toutes les Églises des païens.
16.5
Saluez aussi l'Église qui est dans leur maison. Saluez Épaïnète, mon bien-aimé, qui a été pour Christ les prémices de l'Asie.
16.6
Saluez Marie, qui a pris beaucoup de peine pour vous.
16.7
Saluez Andronicus et Junias, mes parents et mes compagnons de captivité, qui jouissent d'une grande considération parmi les apôtres, et qui même ont été en Christ avant moi.
16.8
Saluez Amplias, mon bien-aimé dans le Seigneur.
16.9
Saluez Urbain, notre compagnon d'oeuvre en Christ, et Stachys, mon bien-aimé.
16.10
Saluez Apellès, qui est éprouvé en Christ. Saluez ceux de la maison d'Aristobule.
16.11
Saluez Hérodion, mon parent. Saluez ceux de la maison de Narcisse qui sont dans le Seigneur.
16.12
Saluez Tryphène et Tryphose, qui travaillent pour le Seigneur. Saluez Perside, la bien-aimée, qui a beaucoup travaillé pour le Seigneur.
16.13
Saluez Rufus, l'élu du Seigneur, et sa mère, qui est aussi la mienne.
16.14
Saluez Asyncrite, Phlégon, Hermès, Patrobas, Hermas, et les frères qui sont avec eux.
16.15
Saluez Philologue et Julie, Nérée et sa soeur, et Olympe, et tous les saints qui sont avec eux.
16.16
Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Toutes les Églises de Christ vous saluent.
16.17
Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d'eux.
16.18
Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples.

16.19
Pour vous, votre obéissance est connue de tous; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien et purs en ce qui concerne le mal.
16.20
Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous!
16.21
Timothée, mon compagnon d'oeuvre, vous salue, ainsi que Lucius, Jason et Sosipater, mes parents.
16.22
Je vous salue dans le Seigneur, moi Tertius, qui ai écrit cette lettre.
16.23
Gaïus, mon hôte et celui de toute l'Église, vous salue. Éraste, le trésorier de la ville, vous salue, ainsi que le frère Quartus.
16.24
Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous! Amen!
16.25
A celui qui peut vous affermir selon mon Évangile et la prédication de Jésus Christ, conformément à la révélation du mystère caché pendant des siècles,
16.26
mais manifesté maintenant par les écrits des prophètes, d'après l'ordre du Dieu éternel, et porté à la connaissance de toutes les nations, afin qu'elles obéissent à la foi,
16.27
à Dieu, seul sage, soit la gloire aux siècles des siècles, par Jésus Christ! Amen!


par la foi en Jésus Christ et en sa Parole nous sommes sauvés et non par nos mérites [/b]

L1234567
Pour la Paix

Féminin Messages : 3823
Localisation : France
Inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Lotfi le Mar 6 Aoû 2013 - 6:24

Charles Stanley Protestant déclare qu'un croyant devenu incrédule est quand même sauvé,....Afraid  la Bible dit que les incrédules n'hériteront point le Royaume de Dieu. Qui allez-vous croire ?Charles Stanly ou Dieu
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Michael le Mar 6 Aoû 2013 - 6:35

@Michael a écrit:Bible de Jérusalem
Jacques 2 (14-26)


14  A quoi cela sert-il, mes frères, que quelqu'un dise : "J'ai la foi", s'il n'a pas les oeuvres ? La foi peut-elle le sauver ?15  Si un frère ou une soeur sont nus, s'ils manquent de leur nourriture quotidienne,16  et que l'un d'entre vous leur dise : "Allez en paix, chauffez-vous, rassasiez-vous", sans leur donner ce qui est nécessaire à leur corps, à quoi cela sert-il ?17  Ainsi en est-il de la foi : si elle n'a pas les oeuvres, elle est tout à fait morte.18  Au contraire, on dira : "Toi, tu as la foi, et moi, j'ai les oeuvres ? Montre-moi ta foi sans les oeuvres ; moi, c'est par les oeuvres que je te montrerai ma foi.19  Toi, tu crois qu'il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Les démons le croient aussi, et ils tremblent.20  Veux-tu savoir, homme insensé, que la foi sans les oeuvres est stérile ?21  Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres quand il offrit Isaac, son fils, sur l'autel ?22  Tu le vois : la foi coopérait à ses oeuvres et par les oeuvres sa foi fut rendue parfaite.23  Ainsi fut accomplie cette parole de l'Ecriture : Abraham crut à Dieu, cela lui fut compté comme justice et il fut appelé ami de Dieu."24  Vous le voyez : c'est par les oeuvres que l'homme est justifié et non par la foi seule.25  De même, Rahab, la prostituée, n'est-ce pas par les oeuvres qu'elle fut justifiée quand elle reçut les messagers et les fit partir par un autre chemin ?26  Comme le corps sans l'âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est-elle morte.




Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Image184Lightbulb

 J'aime bien St-Jacques...Wink 

Michael
Dans la prière

Masculin Messages : 5204
Inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage  Empty Re: Jésus se manifeste avec force dans une famille musulmane : Témoignage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum