Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi  Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -44%
Lecteur de Cartes SD/Micro SD, USB Type C Micro USB ...
Voir le deal
8.99 €

la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi

Aller en bas

la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi  Empty la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi

Message par azais le Jeu 18 Juin 2020 - 12:26

extrait de Que l'homme ne doit pas se juger digne des consolations de Dieu, mais plutôt de châtiment (Imitation Jesus Christ Livre 3, 51)


 ... mes péchés sont sans nombre.... 
Après donc un strict examen, je me reconnais indigne de la moindre consolation. 
(...) toujours, je fus enclin au vice, et lent à me corriger... je ne puis le nier.
(..) Que dirai-je Laissez-moi un peu de temps pour exhaler ma douleur 
Que demandez-vous d'un coupable, sinon que, brisé de regrets, il s'humilie de ses péchés ?


La véritable contrition et l'humiliation du coeur 
produisent l'espérance du pardon,
calment la conscience troublée,
réparent la grâce perdue, 
protègent l'homme contre la colère à venir; 

 alors  se rapprochent et réconcilient dans un saint baiser Dieu et l'âme pénitente.

Cette humble douleur des péchés vous est, Seigneur, 
 d'une odeur plus douce que celle de l'encens. 
C'est le délicieux parfum que vous permîtes de répandre sur vos pieds sacrés

Là est le refuge contre la fureur de l'ennemi; 
là le pécheur se réforme et se purifie de toutes les souillures qu'il a contractées au-dehors.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6020
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

PaixetAmour aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi  Empty Re: la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi

Message par azais le Jeu 18 Juin 2020 - 13:26

aller plus loin : avec Soeur de la Nativité jeanne Royer , tome IV 
http://jeanderoquefort.free.fr/pdf/vie_et_revelations_de_soeur_de_la_nativite_tome_4.pdf

 extrait : Le moyen de désaltérer J. C. dans sa soif est la contrition du cœur et la pénitence, p. 36o.




  ( pendant l’Agonie au jardin des oliviers ) Mon Cœur fut tout enflammé de ce Feu dévorant et sacré. Il ne se présentait plus à Mon Esprit que les souffrances , les humiliations , les opprobres , les fouets , la Couronne d'épines, les Clous, enfin la Croix et  la Mort. Un cerf échauffé et brûlé de soif, ne court pas si fort aux fontaines que Mon Cœur,  altéré du désir  de satisfaire à la Gloire de Dieu Mon Père et au Salut des âmes , courut à la Mort de la Croix.


Mon cœur, pendant ma Passion, buvait à longs traits de ce calice amer que Mon Père M'avait donné. J'en bu selon l'altération de Ma Soif, qui Me porta à boire jusqu'à la lie; et encore sur la Croix, Mon Amour M'obligea de dire qu'il  avait encore Soif.


 la contrition du cœur et pénitence 
J. C. me dit: Mon enfant, c’est vous, qui  avec tout le genre humain , pouvez satisfaire à cette Soif dévorante :  il est vrai que tant de souffrances  qu'endura Mon Sacré Corps étaient capables de Me donner une grande soif naturelle ; 


mais le Désir que J'avais au-dedans de Moi-même par l’ardent Amour du salut des âmes et de la Gloire de Dieu Mon Père, Me causait bien une autre Soif et un bien plus cruel Tourment. 


C'est vous, chères âmes, qui me coûtez tant !....Ah ! toutes Mes peines Je les mettrai en oubli, si vous satisferez  à Ma Soif, en Me donnant de l'eau d'un cœur contrit et humilié pour l'amour de Dieu de M'avoir tant offensé. 


C'est là tout ce que je demande pour me désaltérer du Feu  qui cause toujours Ma Soif.


Ce qui manque à Ma Passion, c’est d'être désaltéré de cette Soif Spirituelle, qui est le salut éternel de vos âmes : il est vrai que J'ai tout accompli dans Ma Vie mortelle par Mes Souffrances et par Ma Mort; ce qui M'a fait dire sur la Croix : Tout est consommé. 


Oui, sans doute, tout est fait de Mon côté, tout est accompli, tout est consommé pour la Gloire de Dieu Mon Père et pour votre  salut; mais de votre côté tout n'est pas fait, tout n'est pas accompli, et tout n'est pas consommé. 


Il faut que vous coopériez avec Ma Grâce ; qu'en union des Mérites de Ma Sainte Passion vous marchiez sur mes traces ; que vous portiez Ma Croix tous les jours de votre vie pour Mon Amour et pour Ma Gloire, en pénitence de vos péchés et de ceux des pécheurs.


Notre Seigneur me dit :  J'ai tant à cœur tout cela pour la Gloire de Mon Père, et pour le salut des âmes, que, s’il fallait encore souffrir pour une seule âme tout ce que J'ai souffert, et que Mon Père Me le permît, Je le souffrirais de tout Mon Cœur pour la rendre bienheureuse pendant  toute l'éternité. 
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6020
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

PaixetAmour aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi  Empty Re: la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi

Message par azais le Jeu 18 Juin 2020 - 22:44

cet extrait est tiré de toute une meditation donnée par Jésus  dans ce  tome IV  et ces pages dont voici les titres

 des leçons pour tous , et surtout pour les grands pécheurs ,p. 167.
 Il faut de grands efforts pour sortir du péché et revenir à Dieu ,p. 168.
 Point de vraie conversion sans la conversion du cœur ,ibid,
Joie et paix de la conscience du pécheur vraiment pénitent ,p. 169.
Les travaux de la pénitence doivent durer jusqu'à la mort, p. 170.
 Le démon redouble ses attaques aux approches dela mort.Vive confiance de l'âme pénitente, ibid 
(....) 
Notre -Seigneur recommande la foi, principe de la charité,p. 193.
La conversion des pécheurs s'opère par la foi, p.194. 
L'âme convertie par la foi sent naître en elle l'espérance , et ensuite la charité, p. 195.
Effets de la charité dans une âme , p. 196.
Sort déplorable des âmes qui vivent et qui meurent sans charité, ibid.
Le chrétien qui vit sans charité se livre bientôt aux plaisirs mutuels et perd la foi ,p. 198. 
La perte de la foi, cause de tous les maux de l'Eglise,p. 200.
(....)
Châtiment de la tiédeur. Aveuglement de l'esprit et endurcissement du cœur , p. 254.
On ne peut sortir d'un état si déplorable que par une grâce extraordinaire que personne ne peut se promettre ,ibid.
Colère de Dieu contre les avares, p. 255.
Misères et souffrances des pauvres , p. 256.
Leur mort prématurée , causée par la dureté des Riches , attire la vengeance divine, ibid.
L'avarice, plus condamnable encore dans les religieux. Ardeur de quelques-uns pour amasser, p. 259.
Leur dureté pour les pauvres,p.260.
Dieu les menace de ses vengeances ,ibid. 
(...)
3è prière de J-C. dans son agonie : Immensité de sa douleur causée d'un côté par la grandeur de l'offense de Dieu , et de l'autre par le petit nombre des pécheurs qui profiteront de sa mort , p. 348.
Ni les hommes ni les anges ne comprendront jamais ce que c'est que l'offense de Dieu. J. C. seul l'a compris , p. 349.
Désirs ardents du cœur de Jésus, qui veut et demande à son père le salut de tous les hommes, p. 351.
Vives douleurs de J-C. Sa sueur de sang, son agonie ,ibid.
Dans son agonie, J-C. a recours à son Père , p. 352.
Son Père lui envoie des anges pour le consoler. Leçon pour ceux qui souffrent ,p. 353. 
Discours des anges à J-C , p. 354
après son agonie J-C reprend ses forces, sa beauté; ne paraît aucune trace de sa sueur de sang, effets de son immense amour pour les hommes , p. 357.
Avec quelle force J. C. se lève pour aller aux tourments et à la mort. Sa soif causée par l'amour du salut des âmes, p. 358.
Le moyen de désaltérer J. C. dans sa soif est la contrition du cœur et la pénitence, p. 36o.
J-C. prêt à souffrir de nouveau, pour une seule âme, tous les tourments de sa passion, si cela était nécessaire ,p. 361
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6020
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

PaixetAmour aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi  Empty Re: la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi

Message par Christiane-Thérèse le Ven 19 Juin 2020 - 1:56

Bonsoir,
Je suis en train de lire ce tome 4 qui est absolument passionnant sans interruption et pour ceux que cela intéresse, voici ce qu'elle dit sur l'époque des derniers temps :

"Je me trouvai en la présence de Dieu. J'entendis une voix tonnante qui dit : Malheur . malheur, malheur au dernier siècle ! Je compris, par cette voix puissante, que ces malheurs étaient ceux qui arriveraient aux approches du jugement , et au jugement même. Je ne dis mot ; et comme le Seigneur m'a fait connaître que nul homme sur la terre ne saura positivement quel jour ni quelle année le fils de 1'homme descendra sur la terre pour juger tous les hommes , je n'en demandai pas davantage. Mais voici ce que Dieu voulut bien me faire voir dans sa lumière. Je commençai a regarder dans la lumière de Dieu le siècle qui doit commencer en 1800; je vis par cette lumière que le jugement n'y était pas , et que ce ne serait pas le dernier siècle. Je considérai , à la faveur de cette même lumière le siècle de 1900, jusque vers la fin,  pour voir positivement si ce serait le dernier. Notre Seigneur me fit connaître, et en même temps me mit en doute si ce serait à la fin du siècle de 1900, ou dans celui de 2000. Mais ce que j'ai vu, c'est que si le jugement arrive dans le siècle de 1900, il ne viendra que vers la fin ; et que s'il passe ce siècle , celui de 2000 ne passera pas sans qu'il arrive , ainsi que je l'ai vu dans la lumière de Dieu."
Christiane-Thérèse
Christiane-Thérèse
Contre la puce électronique

Féminin Messages : 139
Inscription : 02/10/2019

PaixetAmour aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi  Empty Re: la contrition vous est une odeur plus douce que l'encens et le refuge contre la fureur de l'ennemi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum