Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Les prophéties (dites mensongèrement) du pape Jean XXIII (Pier Carpi) Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-56%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
99 € 225 €
Voir le deal

Les prophéties (dites mensongèrement) du pape Jean XXIII (Pier Carpi)

Aller en bas

Les prophéties (dites mensongèrement) du pape Jean XXIII (Pier Carpi) Empty Les prophéties (dites mensongèrement) du pape Jean XXIII (Pier Carpi)

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 20 Avr 2018 - 12:07

Pour éviter de noyer d'autres fils j'ai décidé de vous partager mon étude sur ce livre au fur et à mesure de sa progression.

Voici le début:

Un journaliste italien, Pier Carpi publie aux Edizioni Mediterranee, en 1976 un recueil de prophéties. Le titre de son édition italienne originale se limite à « Le profezie di papa Giovanni, la traduction française du livre est plus précise «Les prophéties du pape Jean XXIII »

L’art prophétique semble maîtrisé par les rosicruciens.

Histoire des Rose-Croix par Sédir, en 1910 / Extrait : «De ma recherche minutieuse j'ai conclu, ô Frères très illuminés, que vous êtes réellement illuminés par l'Esprit, par l'impulsion et les avertissements divins auxquels seront annoncées et dévoilées les choses que les textes sacrés ont mystiquement prédit devoir advenir immédiatement avant la fin du monde… je dis qu'il faudra qu'on ajoute foi à vos prophéties.» (source livres-mystiques.com/partieTEXTES/ sedir/ Lesrc1/chap8.édition de 1973) Yvon Le Loup, dit Paul Sédir, ésotériste et mystique français, auteur d’ouvrages sur l'ésotérisme et la mystique chrétienne est mort à Paris en 1026.(source wikipedia)


Il y a des choses qui ne collent pas

Sur la cohérence de Pier Carpi

Pier Carpi : Je veux appartenir à cette Eglise toujours, de tout mon être. Et je ne peux rien demander à cette Eglise, sinon de rester elle-même.

Il y a des Chrétiens, des Juifs, des Musulmans, des Bouddhistes, des Hindouistes… membres de l’A.M.O.R.C. il laisse à ses membres la liberté d’adhérer aux croyances religieuses de leur choix, il y en a qui n’appartiennent à aucune religion. Il peut y avoir sur certains points des contradictions avec ce qui est enseigné dans l’Ordre, il appartient à chacun de retenir l’explication qui le satisfait le plus intérieurement. (blog-rose-croix.fr/ lettre ouverte aux rosicruciens et aux rosicruciennes/ 08/08/2013)

Pier Carpi confirmera, pour sa part, son éloignement de l’Eglise en 1997 trois ans avant sa mort, en écrivant à un ami, sa conviction que, à la limite, l'existence de Satan n'est pas nécessaire puisqu'il y a tout en Dieu, le bien et le mal.


Sur le temps de la vérification des prophéties

Pier Carpi écrit que son livre sur Cagliostro venait de paraître. Pour dater le jour ou un vieillard lui a fait consulter et recopier les prophéties

Il est l’auteur d’un ouvrage « Cagliostro » en 1970, en édition hors commerce et d’un autre « Cagliostro Il taumaturgo » édizioni MEB de Turin en 1972.

Pier Carpi : Quant au texte des prophéties, le simple fait que j'aie attendu dix ans , avant de les publier peut
témoigner du soin que j'ai apporté à leur étude, à leur examen, à leur mise à l'épreuve.

Il a publié les prophéties 6 ans après son premier ouvrage sur Cagiostro, 4 ans après le second.


Sur le recueil des prophéties dans un temple occulte

Toutes sont identiques dans leur présentation et écrites en français. Pier Carpi estime à 20% les prophéties qu'il fut autorisé à lire, et qui étaient extraites d'un paquet volumineux . Les commentaires qu'il intercale entre celles -ci permet d'en identifier une trentaine . Il y en aurait donc eu au moins 150, en autant de séances, en une seule année, pour des adeptes qui ne se réunissent pas souvent.

Dans un contexte de persécutions religieuses en Turquie, avec des espions partout, qu'un ambassadeur
du Vatican sous surveillance constante participe à au moins 150 cérémonies dans un temple rosicrucien, en l’espace de la seule année 1935, n'est pas crédible .

Faut-il croire Pier Carpi quand ces explications plaident pour des dizaines de séance où le commentaire de la quatrième page de son livre qui semble laisser entrevoir qu’il n’y aurait eu qu’une séance ?

On y lit en quatrième page de couverture : “Turquie 1935. Dans un temple rosicrucien, le frère Johannes participe à une cérémonie initiatique. D’une voix qui n’est pas la sienne, il se met soudain à parler. Le grand chancelier du Temple recueille soigneusement ses paroles et les transcrit.”

Sur la prise de connaissance des prophéties

L'informateur est arrivé un soir au domicile de Pier Carpi à Milan. Ils ont discuté. Pier Carpi s'est installé à son écritoire et il a pris les feuille qu'on lui a permis de


lire et de recopier. L'informateur est resté à son côté durant la copie et est reparti avec les feuilles à la fin de
la nuit.

C'est peut-être possible, sauf que Pier Carpi a édité en italien un livre de textes reçus en français et il a eu besoin d’une traductrice, Geneviève Cattan, pour que ce livre sorte en français aux éditions J.C. Lattes la même année 1976.

Sur la logique de traitement des prophéties:

Pier Carpi : Si au fil de mon récit je bouscule un peu les pièces – et les adeptes s’en apercevront bien vite, j’ai pour cela de sérieux motifs.

Il a parlé d’une chaîne jamais interrompue, d’un pouvoir initiatique transmis par les Maîtres du passé. Il précise que les Supérieurs Inconnus sont seuls avec le futur initié lors de la passation du savoir., initiant qui bon leur semble quand ils le voudront.

Il est utile de connaître le projet des rosicrucienss :

Les religions vont disparaitre graduellement, pour donner naissance à une religion universelle, qui enseignera les principes ésotériques connus de nos jours par trop peu d’initiés… le désir de comprendre les lois divines au sens de lois naturelles, universelles et spirituelles se substituera au besoin de croire en Dieu qui sera considéré alors comme l’Energie-Conscience qui est à l’origine de la création.(source rose-croix.org/propheties-des-rose-croix/)

Il en découle que les adeptes lecteurs du livre de Pier Carpi aptes à discerner des pièces bousculées, ont déjà

été initiés.Il ne semble délivré dans le livre de Pier Carpi que des éléments partiels, quand ils ne sont pas entremêlés.

Pier Carpi : On m’a demandé de taire certaines choses.

Ses commentaires, au moins en partie, s’expliquent par ce qu’il a su et gardé pour lui.

Pier Carpi : Comme dans leur rédaction originale passé et futur s’entremêlent dans les prophéties.

Ceci dit j’ai pu constater qu’il ne bluffait pas :

Pier Carpi : L’authenticité des prophéties se révélera dans leur vérification ponctuelle et inexorable.

J’ai donc pu le suivre pour essayer de les comprendre, d’autant qu’il l’avait souhaité.

Pier Carpi : « Certaines allusions restent encore indéchiffrables. Peut-être quelque autre spécialiste y verra plus tard de nouvelles allusions ou les expliquera différemment. C’est mon souhait. »

J’ai respecté sa présentation en deux parties, la première sur l’Eglise, la seconde sur la politique, la guerre et la paix. sur la politique, la paix et la guerre.

J’ai respecté pareillement son choix de présenter les prophéties de chaque partie, dans l’ordre où il les a présenté.

Je n’ai pas l’intention de commenter les prophéties page à page, ligne àpar ligne, mais seulement quelques éléments qui m’ont interloqué plus particulièrement.


Pourquoi 1935

Mgr Angelo Roncalli avait été envoyé en Bulgarie en 1925, voyageant sans cesse, s’épuisant à contacter les communautés chrétiennes. Surmontant des obstacles vieux de plusieurs siècles, les conventions, les barrières, anathèmes, excommunications et hostilités

en tout genre, il fait ses premiers pas sur la voie d’un œcuménisme qu’il n’abandonnera jamais (source Pier Carpi «Les prophéties du pape Jean XXIII» dans l’introduction) Il a peut-être commencer de susciter les appréhensions du monde de l’occulte.

Le 24 novembre 1934. Mgr Rocalli est nommé en Grèce et Turquie, il y partira le 4 janvier 1935.
Dans la série "Quand les peuples changent de visage", le quotidien L'Intransigeant publia cette enquête de Marcel Sauvage sur la Turquie en 1935. A cette époque, ce pays porte encore les stigmates de la guerre d'indépendance, mais il est en pleine reconstruction et en pleine transformation. (source turquie-culture.fr/pages/histoire/anecdotes-recits/la-turquie-devoilee-un-reportage-1935.)
En Turquie, la laïcisation proclamée par Ataturk comprenait entre autres l’habillement: après avoir occidentalisé les turcs, il fallait maintenant laïciser les religieux. « Les habits et les signes distinctifs religieux sont abolis par une loi entrant en vigueur le 13 juin 1935 » Roncalli ne fait pas une tragédie de la nouvelle loi » et commente : « Quelle importance que nous portions la soutane ou des pantalons lorsque nous proclamons la parole de Dieu » En tant que chef et représentant de l’Église catholique en Turquie, les chefs étaient exemptés de la loi générale. Il s’en tint au col blanc pour encourager ses prêtres au sacrifice et obliger les religieuses à revêtir l’habit de la charité du Christ au lieu de leur habit monastique. (source sodalitium.eu/le-pape-du-concile-4eme-partie/)

Les pires craintes des forces occultes ont été confirmées face à la situation difficile qu’il affronta cette année 1935 en Turquie. J’ignore si ceci a contribué à lui imputer mensongèrement des prophéties occultes, cette année là, dans ce pays et dans quelle intention.

En 1957, Monseigneur Angelo Roncalli a condamné les cinq plaies crucifiant l’aujourd'hui, dont la franc-maçonnerie. Pape, il n'a pas levé l'excommunication les sociétés secrètes.





















Les prophéties sur l’Église






Pie XI :

Pier Carpi : Père hésitant après le Saint qui marche déjà vers les autels élevés.

Je suppose que pour les rosicruciens un saint mort n’est plus à craindre.

Pie X est mort le 20 août 1914, causant une grande émotion chez les fidèles auprès desquels il était très populaire. Après sa mort, la dévotion envers Pie X ne cesse pas. Sa cause est ouverte le 24 février 1923 et on érige à Saint-Pierre de Rome un monument en sa mémoire pour le vingtième anniversaire de son accession au pontificat. En février 1943, l’héroïcité de ses vertus est proclamée. Peu après il est déclaré serviteur de Dieu. C’est alors que la Sacrée Congrégation des Rites ouvre le procès de béatification. La cérémonie de béatification a lieu le 3 juin 1951 en la basilique Saint-Pierre. Pie XII parle alors de Pie X comme du pape de l’Eucharistie. La messe de canonisation célébrée par Pie XII le 29 mai 1954, est suivie par une foule de 800 000 fidèles.

Demandons au Seigneur … le courage apostolique d’annoncer l’Évangile aux autres et de renoncer à faire de notre vie chrétienne un musée de souvenirs ... l’Église, au lieu de stagner, pourra aller de l’avant en accueillant les surprises du Seigneur.(source: Exhortation du pape François sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel le 19 mars 2018)


Un tel projet de vivification de l’Église entre forcément en conflit avec le projet rosicrucien d’extinction graduelle des Eglises. Il faudra se souvenir qu’à chaque fois qu’on lira le mot saint dans les prophéties, pour des personnes qui ont vécu, vivantes, où à venir, derrière une apparente valorisation, elles les désignent en fait comme les adversaires du projet rosicrucien.

Pie Carpi : La Vierge Marie apparaîtra humble aux simples et ils n’y croiront pas. A la place des temples il y aura des tombes. Lumière de Neva de l’Orient.

La prophétie semble rassurer les adeptes sur le fait que la Vierge de Fatima n’était pas à craindre.

Si l’on écoute mes demandes la Russie se convertira et on aura la paix. Mais si on ne cesse d'offenser Dieu, sous le règne de Pie XI,débutera une pire encore. Pour

empêcher cela, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. (Notre Dame de Fatima le 13 octobre 1917)

Pie XI reconnaît les apparitions, donne des signes de bienveillance envers la cause de Fatima, dénonce les totalitarismes dont le marxisme athée, mais n’accède pas à la demande de consécration de la Russie, durant la décennie suivant 1929.

Pie XII

Pier Carpi : Au milieu des nuages les plus sombres se lèvera la colombe choisie, le douzième Pie…

Si les prophéties sont réellement de 1935, elles annoncent le nom d’un pape qui ne sera connu qu’avec son élection le 2 mars 1939.

Pier Capi avait prévenu : « Si je mets en scène des personnages facilement identifiables, j’ai pour cela de sérieux motifs.»

Pier Carpi : (la colombe) au profil de métal...

Face à la persécution, la position de Pie XII s'inscrivit dans la ligne de ses prédécesseurs: intransigeance sur les principes, allant dans certains cas jusqu'à un véritable raidissement doctrinal; grande liberté laissée aux chefs de l'Église, sur place pour juger des meilleurs moyens de sauver l'essentiel. (source perspective.usherbrooke.ca/bilan/BMEncyclopedie/BMEphemeride.jsp)


Pier Carpi : … la colombe n’appellera pas de nouveaux fils.

La prophétie semble rassurer les adeptes en leur faisant comprendre que l’Encyclique du 20 décembre 1935 sur le sacerdoce, du pape Pie XI, n’est pas à craindre.

Extrait de l’encyclique : « Depuis que… Nous Nous sommes vu élevé à ce sommet suprême du sacerdoce catholique, Nous n’avons jamais cessé, parmi les innombrables fils que Dieu Nous a donnés, de consacrer Nos soins ... à ceux qui sont élevés à l’ombre du sanctuaire et se préparent à cette très noble mission.»


Sur ce qui se passe durant le règne de Pie XII, le prophète tient des propos qui suscitent ce commentaire de Pier Carpi : Le texte peut-être quelque chose à l’intérieur de l’Église. Le texte de toute la prophétie est d’ordre ecclésial.

Anticipons sur la suite, il semble que le texte désigne aux adeptes les papes canoniques en poste, et ceux qui
le deviendront, depuis les apparitions de Fatima, comme les chefs de leurs adversaires , de façon si subtile qu’il ne met pas en cause le pape sous le rège duquel il passe cette information.

Pier Carpi : Le mal avait trois têtes, la première tomba.

Le pape Pie XI est mort le 10 février 1939.

Pier Carpi : Vint la deuxième et le Père la frappa avec le mot plus fort que l’épée.

Pie XII nomma Monseigneur Montini à la tête de l’Archevêché de Milan.

Pier Carpi : Le fils de la troisième tête s’en ira de Rome dans les brumes.

Ceux qui avaient interprété la nomination de Monseigneur Montini à l’archevêché de Milan, comme une mise à distance volontaire, n’avaient qu’en partie raison: en petite partie. Car même si Pie XII était effectivement enclin, dans les dernières années, à une certaine autocratie il n’est pas exclu qu’il ait voulu lui donner cette expérience pastorale , sans laquelle, son image depur homme de Curie aurait joué contre lui et aurait exclu pour lui toute possibilité de succession. (source 30giorni.it/articoli_id_4171_l4)


Pier Carpi : Mais il reviendra diviser.

Devenu le pape Paul VI, Monseigneur Montini mena le concile jusqu’à son terme.Tout ce passe comme si le prophète démontrait aux adeptes que ce concile n’était pas insurmontable.

Les Pères conciliaires entendaient présenter la foi de façon efficace. Ils se sont ouverts dans la confiance au dialogue avec le monde moderne parce qu’ils étaient sûrs de leur foi, de la solidité du roc sur lequel ils s’appuyaient. En revanche, dans les années qui ont suivi, beaucoup ont accueilli sans discernement la mentalité dominante, mettant en discussion les fondements même du dépôt de la foi qu’ils ne ressentaient malheureusement plus comme leurs dans toute leur vérité. (homélie du pape Benoît XVI le 11 octobre 2012)

Pier Carpi : La troisième était dans le sein de la Mère depuis toujours.

C’est l’annonce du futur pape Jean XXIII à travers ses racines.

L'humble Successeur du Prince des apôtres, le dernier en date, a voulu en convoquant ces importantes assises donner une nouvelle affirmation du magistère ecclésiastique toujours vivant et qui continuera jusqu'à la fin des temps. Ce qui est très important pour le Concile œcuménique, c'est que le dépôt sacré de la doctrine chrétienne soit conservé et présenté d'une façon plus efficace. Pape Jean XXIII le 11 octobre 1962)



Pier Carpi : Les vrais saints sont jeunes. Ils naissent à Milan.

Quand il devint archevêque de Milan, ce diocèse était en proie à la déchristianisation et à la libéralisation des mœurs. Mgr Montini émet l'idée d'une grande mission diocésaine limitée à la seule ville de Milan pour aller vers tous ceux qui sont éloignés de l'Église, les égarés et les tourmentés, les perdus, les solitaires . Elle sera sur 20 jours en novembre 1957. Il en dira quelques mois plus tard : « L'impulsion de ferveur religieuse suscitée par la mission citadine de 1957 n'a pas eu les suites positives auxquelles nous nous attendions. La situation religieuse de la ville est alarmante.»

Il se développait pourtant depuis 1920 à partir de Milan, un mouvement que semblent craindre ceux qui utilisèrent Pier Carpi, la Compagnie de Saint Paul.

La Compagnie de Saint Paul est née du magistère social du Cardinal Ferrari, qui se laissait guider par les besoins des gens, et qui répondait par des considérations pratiques.Le premier noyau de la compagnie comprend des laïcs provenant et des prêtres, tous dévoués à l’apostolat, avec la tâche de réaliser des œuvres sociales, et de rapprocher les gens à la foi; un autre groupe, avec le Père Gemelli travaille en dans le domaine culturel, et il en naîtra l’Université Catholique. En une dizaine d’années … on crée des écoles professionnelles, un cercle de culture pour les jeunes, une bibliothèque, un cinéma, une cantine économique, un secrétariat du peuple, et une maison pour les filles-mères…. activités qui se développèrent dans la ligne du, mandat du Cardinal Ferrari: « Sortez


des sacristies, allez sur les places ». A côté de la diffusion dans d’autres diocèses d’Italie, Rome, Venise et Gènes, on voit s’affirmer rapidement aussi la dimension international de l’Institut, avec une expansion çà Jérusalem, en contact avec les palestiniens, à Paris, puis en Amérique du Sud, Argentine, Uruguay, Chili, avec des Maisons à Buenos Aires, Cordoba, Rosario, Montevideo, Santiago, et enfin aux Etats-Unis, Washington et New York.(source fides.org/fr/attachments/Instituts_Missionnaires_Saint_Paul.doc )


Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2498
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum