Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par Delsanto le Dim 29 Jan 2017 - 21:41

"L'âme est une, unique pour chacun, elle est immortelle et ne se divise pas" écrivez-vous. Très bien. C'est ce qu'on m'a toujours appris. Sur cette base il doit donc être facile de répondre/objecter à ce que j'expose plus haut:
Si on extirpe le cœur d'un individu, l'âme, qui est la forme et la source d'animation du corps, se voit privée d'une partie de ce corps. Lequel corps (qui normalement devrait mourir), en perdant son cœur, a changé de forme. OK
Mais, on vient de le dire, c'est l'âme qui donne sa forme au corps. Alors quid?
Eh bien on est confronté aux hypothèses suivantes:
Soit l'âme de la personne greffée change de forme et fait sienne le nouveau cœur . Elle l'anime et l'intègre à sa partition vitalisante.  (dans ce cas de figure l'âme qui animait autrefois le cœur greffé s'est totalement retirée, on est d'accord?)
Problème: l'âme est faite pour un organisme bien particulier et pas un autre. C'est à dire qu'elle est faite pour animer certains organes (avec des cellules bien précises du point de vue organisation génétique) et pas des organes de personnes tierces.
Soit l'âme est indivisible MAIS n'est pas immuable. Elle devient alors un principe de vie que Dieu peut appliquer comme Il l'entend. A l'organisme qui lui semble bon quelle qu'en soit la constitution passée et actuelle.
Là aussi, problème: Dans ce cas de figure pourquoi l'organisme du greffé cherche-t-il à se débarrasser du greffon à tout prix? Il ne le devrait pas puisque (par hypothèse) le greffon est maintenant intégré audit organisme via l'acceptation du greffon par l'âme.
Soit L'âme reste attachée aux organes qu'elle animait, du vivant de l'organisme auquel ils appartenaient. Et alors  que celui-ci était intégral. Le cœur greffé , dans cette hypothèse, est toujours animé par son âme et l'organisme du receveur par sa propre âme. Dans ce cas, il y a coexistence d'âme.
Question : est-ce possible?

Maintenant, et malgré le fait que, du temps de St Thomas, les greffes n'existaient pas, peut-être celui qu'on appelle le docteur angélique a -t-il une réponse à cette problématique de l'ère moderne?
Vous ai-je facilité la tâche de réflexion? Et donc facilité la production d'un exposé explicatif simple?

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par azais le Lun 30 Jan 2017 - 0:40

Pour être plus facile de répondre , je remplace le mot coeur par le mot (petit) doigt . On lui greffe un doigt d'une autre personne . c'est visuellement plus facile à observer . Et je pense que vous etes d'accord ça ne change rien aux principes
1er cas : l'ame de la personne ne change pas de forme sauf le doigt qui est celui d'un autre . C'est l'ame qui fait l'unité du corps : elle accueille la vertu propre du doigt .(on comprend que ce doigt n'a pas d'intelligence ni de volonté propre et dépend de l'ame qui a pour puissance l'intelligence et la volonté, qui seule sont capables de "commander" au doigt d'exercer ses vertus propres d'être un doigt ) comme vous dites d'une certaine façon elle intègre sa fonction propre . Dans ce cas de figure , le doigt mort qui a perdu sa vertu de fonctionner comme un doigt a disparu mais on ne parlera d'âme du doigt , et le nouveau doigt permettra de réintégrer ou raccorder la fonction doigt au reste du corps animé par une âme unique qui est celle la personne ... avec ses 3 puissances que sont l'Intelligence , la volonté et la mémoire ontologique (vitale). L'âme est fait pour unifier et assurer l'unité de l'ensemble des fonctions de la personne " corps , constitué d'organes , âme et esprit " . le corps réparé est la forme de cette âme qui elle est restée la même , inchangée . Justement cette âme a cette capacité à réaliser cette unité même avec un organe ( doigt ) greffé ? Si le doigt n'avait pas été greffé , ce serait un corps sans doigt mais ce serait la même personne , la même intelligence , la même volonté , la même mémoire génétique ... donc la même "âme" qui est inséparable du corps vivant . C'est la m^me chose avec le doigt greffé , sauf qu'elle intègre une partie peut être qui a une mémoire génétique ( qui n'est pas la mémoire ontologique) de son ancien propriétaire : l'ame n'est pas caractérisée par la structure ADN de tel ou tel organe ! ce serait donner une définition matérialiste ou "physique " (même organisée) de l'ame ...
Votre raisonnement n'est pas recevable car vous maintenez que l'organe a une âme propre , ce qui, voudrait dire qu'elle est divisible . Ce que St Thomas (St Augustin prolongé ) , l'Eglise disent que cela n'est pas
On entre donc dans votre 2è cas :l'ame est indivisible . Vous ajoutez "elle n'est pas immuable". Donc selon vous l'ame peut "muter" ce qui est un terme qui va au delà du terme " évoluer " ou grandir " ou "s'adapter" : cette affirmation ne repose que sur une hypothèse , contestable puisque il a été dit plus haut que greffé ou pas greffé , l'ame est la même , ce qui fait la substance du corps n'a pas changé encore moins muté . Alors il y a parfois des rejets . Oui car le corps reconnait qu'un corps étranger est là ...il va secréter des anticorps . Mais l'ame qui est intelligente peut transcender en quelque sorte l'information de la venue d'un corps étranger, pour justement l'accueillir car il est capable de voir qu'il amène avec lui des vertus perdues par la mort ou la suppression de l'ancien doigt . Et il enverra des contre informations pour ne pas rejeter le greffon . C'est la même chose que à la fécondation d'un enfant : 1ère info ; un "autre que toi " arrive , est là , le corps de la femme secrète des anticorps . mais l'enfant m^le à l'état de zygote renvoie une information : oui je ne suis pas un ennemi je suis ton enfant et tu es ma mère , la femme répond aussitôt qu'elle accueille la vie de son enfant et son intelligence et sa volonté intègre qu'il,est de sénescence d'être mère et d'enfanter . Son corps enverra aussitot des cellules staminales qui permettront à son enfant de grandir , de se nourrir , même si l'enfant par exemple n'aura pas le m^me rhésus sanguin qu'elle , c'est dire !! Certes ce qui se passe est différent que pour el doigt puisque dans ce qui est observé au niveau de la fécondation il y a deux vies ; celle de la mère et celle de l'enfant qui sont bien distincts , parce que le corps de l'enfant existe et est parfaitement différencié et individualisé par rapport a celui de sa mère . Alors que pour le doigt greffé ce n'est pas une autre vie , c'est la fonction organique du doigt qui sera gérée par le reste du corps qui l'accueille et lui permet d'exercer sa vertu propre de doigt . Nous le répétons : les organes n'ont pas d'ame en propre : s'ils sont détachés du corps , ils meurent ils ne sont plus "vivants", ils n'existent que parce que ils sont attachés et un avec l'ensemble du corps animé et vivant L'ame n'est pas, comme vous l'écrivez , " faite pour animer "certains " organes ", mais anime effectivement tous les organes qui sont rattachés à ce corps animé , et en assure et garantit sans devoir se muter ou changer l'unité de tout l'organisme , qui est constitué de ces organes .
3è Cas : . votre première proposition correspond à ce que nous disons ci dessus .. avant greffe . Après greffe , encore une fois vous maintenez votre conception que le doigt a une âme en propre: or ce n'est pas vrai , nous l'avons dit et redit avec et selon l'enseignement du Docteur Angélique St Thomas d'Aquin qui l'a dit explicitement JE REPETE : "elle (l'ame n') est ... pas ( dans toutes les parties du corps) selon la totalité de sa vertu. Car elle n'est pas selon toute sa puissance dans chaque partie du corps; au contraire, la faculté de voir est dans l'oeil, celle d'entendre, dans l'oreille IL N'Y A donc AUCUNE coexistence d'âme mais toujours une SEULE et Indivise AME . Le doigt n'a plus d'ame dès lors qu'il est coupé de son propriétaire (précédent), conservé en congélation ou pas , le doigt n'est plus animé par le corps qui le portait et dont il a été extrait . C'est le bon sens .

Je ne suis pas si sur que les greffes n'existaient pas du temps de (et avant) st Thomas d'Aquin .... ça ne m'étonnerait pas même qu'on en parle même dans l'Ancien Testament

J'espère avoir répondu pour chacune de vos hypothèses , dont aucune ne convient , eu égard à l'Enseignement de l'Eglise et de St Thomas d'Aquin ,que tout catholique ne peut pas ignorer et doit normalement , intégrer pour ne pas s'égarer plus longtemps dans de vaines controverses .

Concernant le Gaudreault canadien , non désolé je ne vois pas , ni celui qui est son fils ...
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par Delsanto le Lun 30 Jan 2017 - 9:08

Je vous suis, sauf que remplacer cœur par petit doigt n'est pas anodin.

Cela permet de faire mieux passer des affirmations avec lesquelles je ne coïncide pas totalement.  (je ne les rejette pas non plus toutes puisque je les ai envisagées moi-même dans mes messages ci-dessus)

Toutefois, je ne peux pas vous suivre à 1OO% dans la mesure où vous précisez bien que le greffon,  étranger au corps finit par répondre aux injonctions de l'âme, mais vous ne vous attardez pas sur l'obligation des traitements anti-rejet.. Alors, je ne suis pas médecin et donc pas versé dans la technologie des greffes, mais je suppose que même s'il est plus facile de faire accepter à un organisme un petit doigt qui lui est étranger, que de lui faire accepter un cœur (dont le rôle est central au fonctionnement de l'organisme, à la différence du petit doigt) un traitement anti-rejet est nécessaire. Fût-il léger et provisoire...Je vais voir si je trouve quelque chose sur le sujet d'assez pointu.

Quoi qu'il en soit, il est clair qu'un organisme ne tolère pas facilement un élément qui lui est étranger.

Or, si je reviens à votre argumentaire, alors je constate que vous présentez l'âme comme un principe de vie -supérieur au corps, et là pas de problème insurmontable - mais un principe de vie qui enverrait finalement plus d'informations qu'il n'en recevrait.

L'âme commande au corps par la volonté etc  OK!  Mais quid des informations du corps vers l'âme?

En ayant fait le choix du petit doigt vous minimisez les difficultés, et c'est bien joué. Car pourquoi ne pas avoir évoqué, comme moi, la greffe de cœur? Sinon parce que vous sentez que là, le raisonnement risque d'être plus épineux.

Oui! l'âme est faite pour un corps. Unique. Or, chaque corps étant unique dans son organisation cellulaire, l'âme est bel et bien faite pour un organe déterminé et pas un autre. Eh oui, puisque l'organisme fonctionne comme un tout avec des mécanisme de reconnaissance du soi et du non-soi... Qui peuvent d'ailleurs se détraquer (maladies auto-immunes).

Donc, je préfère revenir au cœur et laisser le petit doigt de côté, pas assez bousculant, trop minimisant .

Et là, je reviens un peu à la charge en vous demandant:

Comment fait l'âme pour cohabiter avec un cœur greffé; un organe aussi essentiel à la vie du corps qu'elle anime; mais un organe qui, dans le cas de la greffe, n'a pas été fait pour échanger des informations avec elle?

Encore une fois parce que les informations sont à double sens: le dialogue corps-âme se fait de l'âme vers le corps, bien sûr, mais aussi du corps vers l'âme!

Et on revient à l'obligation d'une intervention, d'un forçage extérieur: la médication anti-rejet.

Le système immunitaire reconnaît le greffon comme étranger et réagit violemment. Mais ledit système immunitaire n'est-il pas intégré et régi par la partition que joue l'âme dans son rôle d'unification de l'organisme?

A ce stade là, médicalement, je n'ai plus qu'à faire quelques recherches sur les greffes et problèmes y afférents.

Et je rebondis sur votre interpellation concernant la "consistance" si je puis dire, de l'âme?

L'âme aurait-elle un côté matérielle?

Eh bien, tout dépend ce qu'on entend par matériel.

Dans la mesure où quelque chose existe, ce quelque chose a nécessairement des caractéristiques concrètes.  Ce quelque chose parce qu'il existe, est.  Et on ne peut "être" que par rapport à un référentiel.

Ma réponse, très vite fait:

Puisque l'âme et le corps échangent et sont intimement liés au point que la normalité c'est de vivre ensemble -la mort est une anomalie, un drame , conséquence du péché originel - il y a forcément une interface d'échange.

C'est de cette interface d'échange que je parlais dans le MP que je vous avais envoyé.

Cette interface est, à mon avis, de nature vibratoire....

Or, même si elles ne sont pas visibles, les ondes restent, comme le dit l'astrophysicien Claude Paulot, croyant convaincu, de la matière.

Donc, et là, je m'aventure en terrain difficile, j'avance sur des œufs mais j'avance que l'âme est matérielle car ondulatoire.

A la différence de l'esprit (à plus forte raison de l'Esprit avec une majuscule) qui lui n'est pas matériel mais....spirituel Une affirmation de la Pallice mais enfin une affirmation qui pèse son poids.

Et là, problème, je le concède:

Si l'Eglise affirme que l'âme est de nature spirituelle, alors peut-être conviendrait-il de commenter les idées suivantes:

L'âme est-elle matérielle comme définie ci-dessus mais couplée d'un esprit; ce simple fait expliquant pourquoi on affirme -à tort dans ce cas -que l'âme est spirituelle,

Ou l'âme est-elle vraiment totalement spirituelle par nature?

Dans ce cas, l'âme et l'esprit sont d'une seule et même nature et donc peut-être l'affirmation selon laquelle l'Homme est corps, âme et esprit devrait-elle être modifiée ? Précisée? Modulée?

Dans ce contexte, ce serait alors l'esprit qui animerait le corps. l'Homme ne serait pas "trine" mais "deux".

(ceci ne résolvant pas la difficulté du rejet du greffon par le corps, toujours vérifiée si greffe laissée à son évolution naturelle)

J'attends vos réflexions  (vos = celles d'azais mais pas seulement si possible).

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par M1234 le Lun 30 Jan 2017 - 9:53

@Delsanto a écrit:Je vous suis, sauf que remplacer cœur par petit doigt n'est pas anodin.
Cela permet de faire mieux passer des affirmations avec lesquelles je ne coïncide pas totalement.  (je ne les rejette pas non plus toutes puisque je les ai envisagées moi-même dans mes messages ci-dessus)
Toutefois, je ne peux pas vous suivre à 1OO% dans la mesure où vous précisez bien que le greffon,  étranger au corps finit par répondre aux injonctions de l'âme, mais vous ne vous attardez pas sur l'obligation des traitements anti-rejet.. Alors, je ne suis pas médecin et donc pas versé dans la technologie des greffes, mais je suppose que même s'il est plus facile de faire accepter à un organisme un petit doigt qui lui est étranger, que de lui faire accepter un cœur (dont le rôle est central au fonctionnement de l'organisme, à la différence du petit doigt) un traitement anti-rejet est nécessaire. Fût-il léger et provisoire...Je vais voir si je trouve quelque chose sur le sujet d'assez pointu.
Quoi qu'il en soit, il est clair qu'un organisme ne tolère pas facilement un élément qui lui est étranger.
Or, si je reviens à votre argumentaire, alors je constate que vous présentez l'âme comme un principe de vie -supérieur au corps, et là pas de problème insurmontable - mais un principe de vie qui enverrait finalement plus d'informations qu'il n'en recevrait.
L'âme commande au corps par la volonté etc  OK!  Mais quid des informations du corps vers l'âme?
En ayant fait le choix du petit doigt vous minimisez les difficultés, et c'est bien joué. Car pourquoi ne pas avoir évoqué, comme moi, la greffe de cœur? Sinon parce que vous sentez que là, le raisonnement risque d'être plus épineux.

Oui! l'âme est faite pour un corps. Unique. Or, chaque corps étant unique dans son organisation cellulaire, l'âme est bel et bien faite pour un organe déterminé et pas un autre. Eh oui, puisque l'organisme fonctionne comme un tout avec des mécanisme de reconnaissance du soi et du non-soi... Qui peuvent d'ailleurs se détraquer (maladies auto-immunes).
Donc, je préfère revenir au cœur et laisser le petit doigt de côté, pas assez bousculant, trop minimisant . Et là, je reviens un peu à la charge en vous demandant:
Comment fait l'âme pour cohabiter avec un cœur greffé; un organe aussi essentiel à la vie du corps qu'elle anime; mais un organe qui, dans le cas de la greffe, n'a pas été fait pour échanger des informations avec elle?
Encore une fois parce que les informations sont à double sens: le dialogue corps-âme se fait de l'âme vers le corps, bien sûr, mais aussi du corps vers l'âme!
Et on revient à l'obligation d'une intervention, d'un forçage extérieur: la médication anti-rejet. Le système immunitaire reconnaît le greffon comme étranger et réagit violemment. Mais ledit système immunitaire n'est-il pas intégré et régi par la partition que joue l'âme dans son rôle d'unification de l'organisme? A ce stade là, médicalement, je n'ai plus qu'à faire quelques recherches sur les greffes et problèmes y afférents.

Et je rebondis sur votre interpellation concernant la "consistance" si je puis dire, de l'âme? L'âme aurait-elle un côté matérielle?
Eh bien, tout dépend ce qu'on entend par matériel. Dans la mesure où quelque chose existe, ce quelque chose a nécessairement des caractéristiques concrètes.  Ce quelque chose parce qu'il existe, est.  Et on ne peut "être" que par rapport à un référentiel.
Ma réponse, très vite fait: Puisque l'âme et le corps échangent et sont intimement liés au point que la normalité c'est de vivre ensemble -la mort est une anomalie, un drame , conséquence du péché originel - il y a forcément une interface d'échange. C'est de cette interface d'échange que je parlais dans le MP que je vous avais envoyé. Cette interface est, à mon avis, de nature vibratoire.... Or, même si elles ne sont pas visibles, les ondes restent, comme le dit l'astrophysicien Claude Paulot, croyant convaincu, de la matière. Donc, et là, je m'aventure en terrain difficile, j'avance sur des œufs mais j'avance que l'âme est matérielle car ondulatoire. A la différence de l'esprit (à plus forte raison de l'Esprit avec une majuscule) qui lui n'est pas matériel mais....spirituel Une affirmation de la Pallice mais enfin une affirmation qui pèse son poids.

Et là, problème, je le concède: Si l'Eglise affirme que l'âme est de nature spirituelle, alors peut-être conviendrait-il de commenter les idées suivantes: L'âme est-elle matérielle comme définie ci-dessus mais couplée d'un esprit; ce simple fait expliquant pourquoi on affirme -à tort dans ce cas -que l'âme est spirituelle, Ou l'âme est-elle vraiment totalement spirituelle par nature?
Dans ce cas, l'âme et l'esprit sont d'une seule et même nature et donc peut-être l'affirmation selon laquelle l'Homme est corps, âme et esprit devrait-elle être modifiée ? Précisée? Modulée? Dans ce contexte, ce serait alors l'esprit qui animerait le corps. l'Homme ne serait pas "trine" mais "deux".
(ceci ne résolvant pas la difficulté du rejet du greffon par le corps, toujours vérifiée si greffe laissée à son évolution naturelle)
J'attends vos réflexions  (vos = celles d'azais mais pas seulement si possible).
Bonjour Delsanto
Je  vois que  dans le cadre  de ce fil vous dites  que le sang a une âme, le doigt a une âme, le coeur a une âme et je sais pertinemment que vous n'en démordrez pas,  en fait savez vous réellement ce qu'est une âme?
Vous confondez cela avec un champ morphogénétique  en plus (comment voulez vous que quiconque réponde, vous même  savez vous ce qu'est une âme humaine ou spirituelle  et pas plus j'en suis sure (?) un champ morphogénétique ?
Je constate que vous occupez le terrain en mettant des tartines, voire en multipliant dans chaque post plusieurs questions et idées ou sujets à la fois. C'est très pénible!!
@azaïs avait déporté vos  interventions  en MP début décembre sur le même sujet il me semble, donc revenir avec les mêmes questions n'est-il pas exagéré de votre part!!
@azaïs à d'autres occupations à l'extérieur qui lui demandent beaucoup de temps il ne va tout de même pas passer toutes ses journées  à vous répondre sur un sujet qu'il a débattu avec vous par MP, essayez de comprendre ce qu'il vous a notifié en MP!!!!
Maintenant si d'autres personnes veulent débattre avec vous pourquoi pas, mais attention à ne pas monopoliser le forum comme vous l'avez fait hier, franchement c'est désagréable, d'autre part, vous remarquerez que j'ai supprimé certaines phrases dans vos textes celles-ci n'entraient pas dans la Charte, à savoir, vos injures vis à vis d'un médiateur!!
Bonne journée à vous en espérant votre compréhension!
Cordialement!!

M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26501
Age : 65
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par azais le Lun 30 Jan 2017 - 15:13

@Charles-Edouard a écrit:
@Delsanto a écrit:
@Charles-Edouard a écrit:En ce qui concerne l'âme et le corps ce qui est écrit dans le catéchisme de l’Église Catholique:
365 L’unité de l’âme et du corps est si profonde que l’on doit considérer l’âme comme la " forme " du corps (cf. Cc. Vienne en 1312 : DS 902) ; c’est-à-dire, c’est grâce à l’âme spirituelle que le corps constitué de matière est un corps humain et vivant ; l’esprit et la matière, dans l’homme, ne sont pas deux natures unies, mais leur union forme une unique nature.

366 L’Église enseigne que chaque âme spirituelle est immédiatement créée par Dieu (cf. Pie XII, enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3896 ; SPF 8 ) – elle n’est pas " produite " par les parents – ; elle nous apprend aussi qu’elle est immortelle (cf. Cc. Latran V en 1513 : DS 1440) : elle ne périt pas lors de sa séparation du corps dans la mort, et s’unira de nouveau au corps lors de la résurrection finale.

367 Parfois il se trouve que l’âme soit distinguée de l’esprit. Ainsi S. Paul prie pour que notre " être tout entier, l’esprit, l’âme et le corps " soit gardé sans reproche à l’Avènement du Seigneur (1 Th 5, 23). L’Église enseigne que cette distinction n’introduit pas une dualité dans l’âme (Cc. Constantinople IV en 870 : DS 657). " Esprit " signifie que l’homme est ordonné dès sa création à sa fin surnaturelle (Cc. Vatican I : DS 3005 ; cf. GS 22, § 5), et que son âme est capable d’être surélevée gratuitement à la communion avec Dieu (cf. Pie XII, Enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3891).
Nous sommes d'accord.
Mais ces affirmations ne répondent pas à ma question principale: Comment l'âme intègre-t-elle un corps étranger, un organe étranger à la structure qu'elle anime?
En fait, l'intègre-t-elle vraiment, puisque l'organisme receveur se défend? En clair, puisque l'âme se défend!
En tout cas, c'est ainsi que j'interprète la situation.

J'ai la faiblesse de penser que la question est intéressante, non?

Seul Dieu Sait. Le reste n'est que supposition.

[info Merci de ne poster sur ce FIL de discussion que ce qui concerne le sujet du FIL . Toute autre commentaire sera édité immédiatement . Merci de votre compréhension

la discussion dont les commentaires ont été déplacés d'ici sera poursuivie sur d'autres FIL @Delsanto : merci de patienter que vous soyez à même de nous y rejoindre sur le lien correspondant , ou de voir en MP en attendant que le travail de déplacement soit achevé
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par M1234 le Mer 1 Fév 2017 - 13:09

sujet fusionné
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26501
Age : 65
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par azais le Mer 1 Fév 2017 - 22:05

@Charles-Edouard a écrit:
@Delsanto a écrit:
@Charles-Edouard a écrit:En ce qui concerne l'âme et le corps ce qui est écrit dans le catéchisme de l’Église Catholique: (....)365 à 367 (...)
Nous sommes d'accord. Mais ces affirmations ne répondent pas à ma question principale: Comment l'âme intègre-t-elle un corps étranger, un organe étranger à la structure qu'elle anime? En fait, l'intègre-t-elle vraiment, puisque l'organisme receveur se défend? En clair, puisque l'âme se défend!
En tout cas, c'est ainsi que j'interprète la situation.J'ai la faiblesse de penser que la question est intéressante, non?
Seul Dieu Sait. Le reste n'est que supposition.

je me permets de rappeler ici que nous avions eu un long échange avec vous @Delsanto sur le statut ; Je vous en rappelle le  lien pour que vous et tous les lecteurs puissent s'y reporter pour éviter un bis repetita :
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t23469-l-hommeun-esprit-une-ame-et-un-corps-ou-un-de-corps-et-d-ame#bottom Votre question ci dessus REFUSE d'entendre ou d'intégrer tout ce qui a été exposé dans ces deux FILs à savoir que l'ame humaine a pour fonction d'animer un corps humain et réalise avec le corps humain l'unité substantielle de la personne humaine concernée
L'organe humain greffé n'est plus étranger dès lors qu'il est greffé et assure la fonction "organe" qu'il a remplacé  , il fait partie du corps , et c'est le corps qui intègre ce greffon, pas l'âme: c'est du bon sens élémentaire.
L'ame quant à elle, unie substantiellement au corps, continue de l'animer, elle ne change pas, pas plus que si le corps humain qu'elle anime était amputé, sa fonction est d'assurer l'animation du tout organisé du corps

Si l'organisme rejette le greffon il n'y a pas d'objet pour votre question : ainsi le coeur greffé n'assure passa fonctionne corps meurt ( dans mon exemple le doigt greffé ne prend pas le corps continue de vire sans doigt )
Si la greffe prend, l'ame peut assurer la totalité de son animation du corps greffé puisque la personne continue de vivre

Votre question sous entend que vous persistez à supputer  que l'organe greffé a une âme (et différente de l'ame de la personne sujet de la greffe) ... or cette supputation est rejetée par l'Enseignement de l'Eglise et des docteurs de l'eglise comme il a été exposé au cours de ces deux FIL: si je suis catholique, je ne peux que dire que celui qui pense différemment est dans l'erreur et que ce qu'il dit ne peut pas être ni juste, ni vrai
azais
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5611
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines... - Page 2 Empty Re: Des embryons mêlant des cellules de porcs et humaines...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum