Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Nike : 25% de réduction supplémentaire sur les articles soldés
Voir le deal

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Mer 13 Aoû 2008 - 3:48

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Funeral-service

«Rendez-nous la tête de notre sœur et dénoncez-vous.» La famille d’une morte décapitée en plein salon funéraire offre 10 000 $ de récompense pour élucider ce crime aussi gratuit que répugnant.
«Tous les matins, je pense à elle. Pourquoi ils ont fait ça ? C’est incroyable», se demande Ghyslaine Lemay, plus de neuf mois après les horribles événements.
Décédée d’un cancer, sa sœur Cécile, 68 ans, était exposée au Salon funéraire Yves Légaré, à Boucherville, le 10 juillet 2005.
Mais dans la nuit, des individus ont défoncé une fenêtre, décapité la sexagénaire et sont partis avec sa tête.
Depuis, plus rien. Dans l’espoir de résoudre cette affaire, du jamais vu en Amérique du Nord selon elle, la famille a rencontré les journalistes pour la première fois hier et offert 10 000 $ pour toute information qui pourrait mener à l’arrestation des auteurs de ce crime abject.
Deuil inachevé
D’ailleurs, les sœurs de Cécile Lemay n’ont pas hésité à s’adresser directement aux profanateurs.
«Vous ne savez pas à quel point c’est difficile de vivre avec cette image-là. Si vous saviez à quel point nous sommes perturbés, vous vous dénonceriez», a lancé comme appel Carmelle Lemay.
«On ne sait jamais si la tête ne se retrouvera pas sur notre balcon. Si on savait pourquoi au moins, ce serait déjà un soulagement», a ajouté Alain Ouellette, le neveu de la défunte mutilée.
«Elle n’avait pas d’ennemi, elle aimait et aidait tout le monde», a dit Ghyslaine Lemay au sujet de sa sœur, une enseignante au secondaire sans histoire.
Mystère complet
Depuis le début de cette affaire, deux enquêteurs de la police de Longueuil y travaillent à temps plein.
«Une centaine de personnes ont été rencontrées. On a trois caisses de documents sur ce dossier-là», explique l’agent Jean-Pierre Gignac.
Les suspects n’ont rien volé et rien brisé dans le salon funéraire. Ils s’en sont pris uniquement au corps de Mme Lemay, qui était le seul dans le salon cette nuit-là.
Un conflit intrafamilial, une initiation dans un gang de rue, une vengeance contre le salon funéraire, même une pratique vaudou, toutes les hypothèses ont été examinées, sans succès.
«Il n’y a plus d’élément pour faire avancer le dossier», explique M. Gignac.
«On croit qu’avec la récompense, ça va nous permettre de tourner la page. C’est un manque de respect, personne ne mérite ça», conclut Ghyslaine Lemay.
Des questions «insultantes» posées à la famille
«Avez-vous pris possession de la tête de Mme Lemay ? Qu’en avez-vous fait ?» Outrés, des membres de la famille Lemay ont refusé de répondre à un curieux questionnaire distribué par la police pour faire avancer l’enquête.
Avez-vous demandé à quelqu’un de disposer de sa tête ? Combien devrait-on payer pour les dommages subis par le salon ? Si on vous laissait seul avec la personne qui a fait cela, que feriez-vous ?
Des questions de ce genre, dont certaines peuvent faire sursauter, sont contenues dans un questionnaire de 17 pages que la police de Longueuil a distribué aux membres de la famille Lemay en novembre pour son enquête. La lecture du document a fait bondir d’indignation des membres de la famille, qui ont carrément refusé d’y répondre.
«Passer ça à la famille, c’est insultant ! On aurait dû nous faire subir le détecteur de mensonges», lance Ghyslaine Lemay, qui a retourné le questionnaire vierge. «Quand on a reçu ça, on a bien vu qu’ils n’allaient nulle part», renchérit Alain Ouellette, qui n’a répondu qu’à deux questions avant de retourner le document.
Un outil d’enquête
«C’est légitime que la famille réagisse ainsi compte tenu que l’événement est particulièrement morbide, mais on se doit d’utiliser tous les moyens d’enquête pour arrêter ces gens-là», réplique Jean-Pierre Gignac, de la police de Longueuil.
Selon lui, ce questionnaire était simplement un outil supplémentaire pour faire avancer l’enquête.
«Ils n’étaient pas obligés de répondre», assure-t-il.
Selon nos informations, les questions inscrites dans le questionnaire sont semblables à celles posées par les policiers lors des tests de polygraphe.
­ Pour toute information, contactez la police de Longueuil au (450) 463-7211.

JE PENSE QUE LA TÊTE DE LA DÉFUNTE N'A JAMAIS ÉTÉ RETROUVÉE.

Gilles. Ville de Québec - Canada king

_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE.
(Psaumes 46:2)


Dernière édition par Gilles le Lun 5 Mai 2014 - 4:09, édité 3 fois
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Ven 21 Mai 2010 - 15:04

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Cimetiere

Les jeunes et les dérives satanistes

L'Église s'interroge face à l'augmentation des profanations de lieux de culte qui sont souvent le fait de jeunes influencés par le courant sataniste

A la demande du secrétariat de l’épiscopat, Benoît Domergue, prêtre du diocèse de Bordeaux, auteur de Culture jeune et ésotérisme (Éd. Bénédictines, 2005, 164 p., 21 €), qui était intervenu à la dernière rencontre nationale des exorcistes portant notamment sur la question du satanisme des jeunes (lire La Croix du 3 février), vient de publier un Document Épiscopat sur les jeunes et les dérives satanistes (1). L’Église en France s’inquiète, en effet, de l’augmentation des profanations de lieux de culte et de cimetières chrétiens. Ainsi, avec 214 sites dégradés (contre 130 en 2004), l’année 2005 a vu une progression de 60 % de ces profanations. Or, il semble, comme l’avait expliqué le P. Domergue lors de conférences dans le diocèse de Vannes, après les profanations d’églises dans le Morbihan l’hiver dernier (notamment celle de Saint-Tugdual dévastée par un incendie criminel), que bon nombre de ces profanations soient le fait de jeunes influencés par ce que l’on appelle le courant sataniste.Depuis l’an 2000, le P. Domergue a rencontré 50 000 jeunes scolarisés de la quatrième à la terminale, en établissements publics et privés, en province et en région parisienne. Il constate que ceux-ci entrent facilement en contact avec le courant sataniste par le biais de sites Internet, de soirées, de concerts… «Ce phénomène est beaucoup plus large que l’ensemble des activités exercées par les associations satanistes, occultistes ou néopaïennes», écrit-il. Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Pix_transLa culture "gothic"Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Pix_transEt d’insister sur la culture « gothic », les jeux vidéos sur l’occultisme, les sites Internet promouvant les rituels sataniques et les messes noires, la musique « metal », le groupe français Temple of Baal ou le chanteur américain Marilyn Manson, dont on sait les liens avec la Satanic Church de San Francisco, après avoir été initié par Anton Lavey, auteur de la Satanic Bible. Le P. Domergue constate aussi que «le plus souvent, ce sont des expériences très particulières de transe qui permettent d’outrepasser une limite au-delà de laquelle un acte peut être qualifié de satanique». Des transes, individuelles ou collectives, souvent générées lors de rave parties ou de séances techno. On parle alors d’«états altérés de la conscience» ou d’«expériences de dissociation».Selon le P. Domergue, qui a eu l’occasion de traduire de nombreux textes provenant du courant sataniste, ce dernier apparaît comme une «contre-religion» (avec prières lues à rebours, crucifix renversés…) et on assiste actuellement à un regain du «culte de l’Antéchrist», développant un esprit d’impiété et d’iniquité. Une certaine «culture jeune» d’aujourd’hui présenterait ainsi, selon lui, une certaine «radicalisation de l’apostasie». «La seule réponse que l’on peut donner face aux défis du satanisme est celle que l’Église promeut depuis deux mille ans, conclut-il. À savoir, la Personne du Saint-Esprit qui donne l’assurance que le Christ a déjà vaincu le monde.»Source: www.la-croix.comGilles. Ville de Québec - Canada Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Cross_with_fire
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Mer 29 Sep 2010 - 3:37

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec F0007914

Saint-Denis-sur-Richelieu (Québec) : un cercueil déterré, 93 pierres tombales brisées et une voiture incendiée sur le parking de l’église…

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec St-Denis-sur-RichelieuUn cercueil déterré, 93 pierres tombales brisées. Voilà le spectacle désolant qui s’offrait au cimetière de Saint-Denis-sur-Richelieu au Québec (Canada) après le passage de vandales sans scrupule, le week-end dernier. « Les gens étaient bouleversés à la sortie de l’église, dimanche. Ça pleurait pas mal sur le perron de l’église », raconte Chantal Turgeon, rencontrée lundi alors qu’elle prenait la mesure des dégâts, dans le cimetière.
Les officiers de la fabrique de la paroisse se sont affairés à faire l’inventaire des dommages, hier, et vont entreprendre d’aviser les familles des défunts, aujourd’hui. De nombreux résidents rencontrés hier étaient estomaqués à la vue du lot de M. Guy Lévesque, décédé en 2008, dont la tombe a été partiellement déterrée.
« Ils ont fait un trou de trois pieds par trois pieds, et ont creusé trois pieds de creux, explique Nicole Martin, secrétaire de la fabrique. On croit qu’ils voulaient voler une urne, mais ils se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un cercueil. »
Plus loin, parmi les autres monuments vandalisés, se trouve celui du jeune Sylvain Chabot, décédé en 1998 après s’être endormi au volant.
Sur le lot se trouvait un socle de plexiglas transparent dans lequel on avait placé un pot rempli de sable. Le monument était décoré d’une plaque, d’un oiseau, et d’autres objets que sa mère, Carmen Perron, avait elle-même confectionnés.
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec St-Denis-sur-Richelieu2Croyant probablement que le pot de sable était l’urne contenant les cendres du défunt, les vandales ont démoli le socle et les autres objets, et fracassé le pot de sable contre un autre monument situé à proximité. Les citoyens du village étaient sous le choc, croyant que l’urne avait été cassée. Mais ce n’est pas le cas, assure sa mère, rencontrée par Le Journal de Montréal.
« Les jambes m’ont plié quand j’ai vu ça, admet-elle. Mais au moins, l’urne est toujours là, enterrée. »
Louise Jacques s’est elle aussi rendue au cimetière pour constater les dégâts, hier. La statuette de sel représentant un ange a été cassée, sur le monument de ses grands-parents et arrière-grands-parents. « C’est des morons [anglicisme signifiant "idiots", "abrutis"], dit-elle, des vandales. Je souhaite que quand on va les attraper, ils viennent forcer pour arranger ça, ici. Dire que c’est supposé être leur dernier repos… », ajoute-t-elle. « C’est des maudits malfaisants, tranche Chantal Turgeon. Ils manquent de respect. »
Une pelle et un sac à dos ont été retrouvés non loin du cimetière et seront remis à la police.
Une voiture garée devant l’Eglise a par ailleurs été incendiée il y a quelques jours.

Côme Dubois (source : LCN)

Gilles. Ville de Québec - Canada affraid
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Jeu 7 Avr 2011 - 16:42

Pas-de-Calais : trois cimetières victimes de vols de métaux

avril 7, 2011 par admin · 1 Commentaire
Dans la catégorie: Brèves

Vingt-quatre sépultures du cimetière de Vaulx-Vraucourt (près de Bapaume dans sud-Arrageois) ont été l’objet de vols de métaux ces derniers jours. Descellées des pierres tombales, voire découpées grossièrement, des barres métalliques d’ornement ont été emportées par des voleurs de métaux souvent revendus en gros chez des ferrailleurs indélicats ou peu regardants…
Depuis plusieurs jours, le maire de Vaulx-Vraucourt exhorte ses administrés à déposer plainte à la brigade de gendarmerie de Croisilles, chargée de l’enquête, ce qu’il a lui-même fait, au nom du village. Les militaires ont d’ailleurs procédé à des investigations techniques et scientifiques sur place pour tenter de faire parler les stèles.
Le cas de Vaulx-Vraucourt n’est pas isolé. Le cimetière de Lagnicourt-Marcel aurait été victime de vols similaires et des ornementations et lettres d’or, de bronze et de laiton ont été dérobées dimanche dans le cimetière de Saint-Pierre-du-Perray.
Côme Dubois (source : La Voix du Nord et La Voix du Nord)
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Gilles02
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par violaine le Jeu 7 Avr 2011 - 22:19

@ Gilles

il n'y a même plus le respect des morts !

Violaine
violaine
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Jeu 1 Déc 2011 - 4:26

Mise à jour le mercredi 30 novembre 2011 à 6 h 43 HNE

Ossements volés dans un cimetière : la famille du défunt bouleversée !

La police de Québec recherche les auteurs d'un méfait commis sur une pierre tombale et d'un outrage à un cadavre.

Entre le 6 et le 9 novembre derniers, une ou des personnes auraient creusé devant une pierre tombale pour ensuite retirer des ossements de la tombe d'un homme décédé il y a plus de 15 ans.

L'incident est survenu au cimetière Saint-Charles sur le boulevard Hamel. La fille du défunt affirme que la famille est bouleversée par cet événement. « C'est vraiment de revivre le deuil carrément. La plaie qui était cicatrisée fait tout simplement se rouvrir. La peine que j'aie, c'est qu'il y a une partie de mon père qui manque » , dit la dame qui ne veut pas être identifiée.

Sandra Dion de la police de Québec demande l'aide du public afin de retrouver le ou les suspects. « Nous sommes à la recherche d'informations de la part de la population. C'est-à-dire, si on a remarqué quelque activité que ce soit des individus, entre le 6 et le 9 novembre dernier. »

La police indique que les dégâts à la pierre tombale ont déjà été réparés.

-----------------------------------------------------
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 111130_uv7et_cimetiere_pierres_tombales_sn635 Cimetière Saint-Charles

Les responsables du cimetière Saint-Charles où une tombe a été profanée au début de novembre espèrent que les policiers vont intensifier leur surveillance.

Les policiers recherchent des indices pour trouver le ou les malfaiteurs qui ont dérobé les ossements d'un défunt.

Le directeur général du cimetière Saint-Charles, Raynald Julien, ne souhaite pas restreindre l'accès au site, mais plutôt accroître les patrouilles policières dans les cimetières urbains. « Pour empêcher que ça se produise, il faut demander tout simplement au service de police de circuler plus souvent dans le cimetière que ce soit à Saint-Charles ou le cimetière Belmont. Les routes sont carrossables et pour eux, c'est facile d'y passer », fait-il valoir.

Rappelons qu'entre le 6 et le 9 novembre derniers, une ou des personnes auraient creusé devant une pierre tombale du cimetière Saint-Charles pour ensuite retirer des ossements de la tombe d'un homme décédé il y a plus de 15 ans.

Les policiers sont toujours à la recherche d'indices pour faire avancer l'enquête.

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Logo_radiocanada


Vidéo : http://fr.video.sympatico.ca/index.php/fr/video/accueil/10/toutes-les-vidos/48/populaires/250/spulture-profane/1301992097001
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Jeu 1 Déc 2011 - 13:20

Première publication 1 décembre 2011 à 05h05

Tombe profanée à Québec

Des ossements se vendent sur internet...

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 20111201-050517-g
Crédit photo : Agence QMI
Des ossements ont été volés en novembre au cimetière Saint-Charles, à Québec

Il existe un marché pour les restes humains sur internet. Un squelette complet se négocie par exemple à 4800 $.

Tout s'achète sur le web, même des vertèbres cervicales, des côtes et des molaires. Par exemple, une clavicule vaut 49 $, un tibia 199 $, un pied articulé 275 $, ou un crâne humain 1 650 $. Les prix et la qualité varient toutefois selon les sites consultés.

Plusieurs profanations de cimetières et quelques indices provenant de certains hôpitaux au Canada et ailleurs dans le monde amènent les autorités policières à soupçonner l'existence d'un trafic d'ossements humains. Entre les historiens, les collectionneurs, les scientifiques et les trafiquants, la ligne est parfois très mince.

En 2011, le commerce d'ossements a littéralement explosé à travers la planète. La sorcellerie africaine y serait aussi pour beaucoup. Les moulages en résine peuvent également jouer des tours aux acheteurs potentiels. Sur eBay ou ailleurs.

«Les crânes et les squelettes humains sont en exemplaires limités. Votre commande sera disponible aussitôt que possible. Si les éléments commandés ne sont pas en stock, vous serez informé et placé sur une liste d'attente», peut-on lire sur l'un des sites marchands.

Légal et éthique

Un groupe s'engage à fournir des spécimens ostéologiques légalement. Il se vante même d'être le premier fournisseur mondial dans le domaine. À Oklahoma City, une entreprise familiale, « SkullsUntlimited » a fait de l'os une spécialité. Ils avaient commencé à l'époque avec un crâne de chien.

Entre le 6 et le 9 novembre, une pierre tombale du cimetière Saint-Charles, à Québec, le défunt reposait ici depuis le milieu des années 1990. Sa femme a raconté mercredi sa peine et a expliqué qu'elle devait vivre un deuxième deuil.

«Toutes les avenues ont été examinées», selon la police, mais ça n'aurait rien donné.

Outre l'article 182 (B) du Code criminel portant sur l'outrage envers un cadavre, aucune autre disposition concernant la vente ou l'achat d'os humain ne s'appliquerait ici. « À mon avis, il ne semble pas y avoir d'autre définition au Code », a précisé le criminaliste Rénald Beaudry.

Par Jean-François Racine | Agence QMI

Gilles. Ville de Québec - Canada Shocked
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Invité le Jeu 1 Déc 2011 - 13:33

Je ne comprend pas, pourquoi il y a des méchants qui s'amusent à faire ça.

C'est comme pour les cimetières juifs.

Votre soeur en Christ

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Sam 3 Déc 2011 - 17:12

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 111130_uv7et_cimetiere_pierres_tombales_sn635

Os humains volés



Un individu est arrêté

Agence QMI
Nicolas Saillant
03/12/2011 11h00

QUÉBEC – Un homme de 21 ans a été arrêté à la suite d'une perquisition qui a permis de retrouver les ossements humains qui avaient été volés au cimetière Saint-Charles, à Québec.



Le suspect comparaissait samedi matin au palais de justice de Québec pour faire face à des accusations de méfait et d'outrage à un cadavre.

Au début du mois de novembre, le suspect aurait déterré le cercueil d'un homme décédé au milieu des années 1990 pour ensuite voler quelques os du défunt.

Cette semaine, la police de Québec avait rendu public ce vol sordide afin de recueillir des informations de la part de la population.

Grâce à de nouvelles informations obtenues du public, les enquêteurs ont pu procéder à l'arrestation du jeune homme vendredi après-midi.

Ce sont des employés du cimetière qui ont constaté qu'entre le 6 et le 9 novembre, quelqu'un avait creusé le sol à une profondeur de 7 pieds (2,13m) pour voler les ossements dans une tombe, dans une section du cimetière située entre la rivière Saint-Charles et la rue Saint-Vallier, dans la Basse-Ville.

«Je n’ai jamais vu ça, avait dit Sandra Dion, de la police de Québec. Il arrive qu’il y ait une profanation de pierres tombales, mais c’est la première fois que je vois un cas d’outrage à un cadavre.»

Gilles. Ville de Québec - Canada affraid
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par violaine le Sam 3 Déc 2011 - 18:04

cher Gilles

quelle horreur, il n'y a plus aucun respect, il ne suffit pas de saccager les tombes, il faut encore voler des ossements humains, cela est bien l'oeuvre du démon qui habite les ames de ceux qui profanent les cimetieres.

Nous allons vers des jours bien noirs et bien tristes, sachons recourir à nos anges et à notre Maman du ciel.

violaine
violaine
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Manuela le Dim 4 Déc 2011 - 2:49

Cher Gilles,
C`est une horreur, cela deviens fréquent de nos jours.
Prions.
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Sam 3 Mai 2014 - 14:51

jeu. 1 mai 2014

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Vol_cimetiere_630

Elle vole une peluche sur la tombe d’un bébé   Pouce bas

Frieda Kay Shade, une femme de 54 ans de la municipalité d’Ontario, en Ohio, fait face à la justice pour un fait divers beaucoup plus triste que grave.

Depuis 2007, un individu se plait à voler des souvenirs laissés sur la tombe de Hayden Cole Shewidan, un bambin de 14 mois malheureusement décédé à ce jeune âge. Et uniquement sur sa tombe, les objets laissés sur d’autres monuments autour n’ont pas été touchés, ce que ne s’explique pas sa famille.
Les policiers ont donc décidé d’installer une caméra de surveillance, une décision qui a porté fruit. Ils ont finalement pu avoir l'image d’une femme qui s’est emparée d’un canard en peluche à peine quelques heures après que celui-ci fut déposé par les parents de Hayden. Les policiers ont aussitôt mis la photo sur Facebook.

Selon le détective Jon Sigler, ils ont pu identifier la femme grâce aux milliers de commentaires provenant des internautes.

«Lorsque la famille est venue me voir, je pouvais lire la douleur sur leurs visages. C’est tellement une histoire triste», indique Sigler. «Ça nous a frappés de la même manière que ça a frappé tout le monde, que ceci est insensé!»
La femme s’est rendue elle-même aux policiers. La raison invoquée pour son geste: elle voulait simplement placer le jouet sur le couvercle d’une poubelle pour le protéger, ayant vu «un chien agressif» déterrer des fleurs au cimetière.
Elle a été accusée de vol et devrait se retrouver devant un juge en mai.

Des vols au Québec

En octobre 2011, ce sont 114 vases en bronze valant plusieurs dizaines de milliers de dollars qui furent dérobés au cimetière Les Jardins Québec à Saint-Augustin. Vendus 360$, ces pots de 3 livres valent 15$ pièce chez les ferrailleurs.

En novembre 2012, une plaque de bronze commémorative se faisait subtiliser au cimetière Edey à Aylmer. «Cette plaque de bonne dimension était installée sur un socle de granit. C'est probablement pour la valeur du bronze sur le marché que les voleurs se sont attaqués à cette plaque commémorative installée par l'ancienne Ville d'Aylmer au début des années 1990», peut-on lire dans le quotidien Le Droit.

Les vols dans les cimetières ne semblent toutefois pas être affaire courante à Montréal. Au cimetière Mont-Royal, on nous indique que la plupart des méfaits sont issus d’un conflit familial «quand un membre de la famille décide de partir avec les fleurs». La majorité du temps, il n’y a pas de plainte déposée auprès du cimetière mais lorsqu’il y en a, c’est habituellement la faute d’une personne proche en colère. Les méfaits tels que celui qu’on a pu voir en Ohio sont très rares.

Source: Daily Buzz
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Sam 3 Mai 2014 - 21:57

Par Jean-François Desbiens | Agence QMI – il y a 19 heures

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 140430_pc5c2_cadavre-cimetiere_sn635

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 848105-maitre-chien-surete-quebec-ete

Corps découvert à Granby : les restes d'une personne embaumée affraid affraid affraid

Un cadavre en état de décomposition a été découvert mardi après-midi dans un cimetière de Granby, en Montérégie. La victime, dont on ignore toujours le sexe, pourrait avoir été victime d'un meurtre.

C'est un employé du cimetière situé à deux pas du zoo qui a fait la macabre découverte, vers 13 h.

Le corps se trouvait complètement au fond du cimetière, dans un secteur isolé et à l'abri des regards. «Le cadavre a été trouvé dans un fossé, dans une partie du cimetière où on retrouve plusieurs tas de terre», a dit l'agent Guy Rousseau, porte-parole de la police de Granby.

Le corps était face contre le sol et partiellement enterré, ce qui tend à renforcer la thèse du meurtre.
Toutefois, les autorités ont fait savoir en milieu de soirée qu'aucune hypothèse ne pouvait être écartée à ce stade-ci de l'enquête.

«C'est vraiment l'autopsie qui nous permettra d'en savoir davantage sur la cause du décès», a fait remarquer l'agent Rousseau.

Un périmètre de sécurité a été établi dans le secteur afin de protéger la scène. Les techniciens en identité judiciaire de la Sûreté du Québec ont été appelés sur les lieux pour assister la sûreté municipale de Granby dans l'enquête.

Selon la police, le corps reposait dans le fossé «depuis déjà un bon bout de temps».

Vidéo :   Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Div_fleche_anim

http://fr.canoe.ca/infos/video/meurtre-possible-%C3%A0-granby---cadavre-d%C3%A9couvert-dans-un-cimeti%C3%A8re-(explications-18h%2Fjournaliste%3A-jean-fran%C3%A7ois-desbiens)-/3521585130001
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Dim 4 Mai 2014 - 15:42

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Galerie_Jardins_qc_16

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 384950-vases-bronze-hauteur-12-pouces
Des vases de bronze d'une hauteur de 12 pouces pesant environ trois livres chacun ont été dérobés.

Des vases de bronze volés dans un cimetière de Saint-Augustin

(Québec) Le cimetière Les Jardins de Québec, situé sur la route 138 à Saint-Augustin-de-Desmaures, a été la cible de malfaiteurs au cours des dernières semaines. Environ 115 vases de bronze, qui, comme les pierres tombales, servent à identifier l'endroit où reposent les défunts, ont été dérobés dans la nuit du 15 au 16 septembre dernier.

Yves Picard, vice-président et directeur des opérations chez Lépine Cloutier, qui gère le cimetière, cache bien mal sa déception par rapport à ce geste qu'il juge déplorable. «On est à se demander si c'est du vandalisme ou du vol parce que dans le fond, ça ne vaut pas grand-chose sur le marché, mais ça représente beaucoup pour les familles», dit-il.

Le bronze se vend environ 1,60 $ la livre, ce qui est bien peu comparativement au cuivre, qui vaut un peu plus du double sur le marché.

«Les vols de métaux sont souvent opportunistes. Une personne voit l'occasion de voler quelque chose et va le faire, sans nécessairement savoir si cela va lui rapporter quelque chose», mentionne Sandra Dion, porte-parole pour le Service de police de la Ville de Québec.

Les vases disparus pèsent environ trois livres chacun. Si les auteurs du vol ne se feront pas une fortune avec leur récolte, leur geste demeure toutefois une atteinte à la mémoire des personnes décédées. «C'est ni plus ni moins comme des pierres tombales. Aux Jardins de Québec, nous disposons uniquement de plaques d'identification horizontales au lieu des pierres tombales traditionnelles», soutient M. Picard.

Les plaques d'identification sont composées d'une base de granite sertie d'un parchemin de bronze, sur lequel repose un vase amovible que l'on sort l'été pour y déposer des fleurs artificielles. «Les fleurs permettent aux personnes de reconnaître à distance l'endroit où reposent leurs êtres chers», souligne M. Picard.

Garde de nuit

Depuis l'incident du 15 septembre, l'entreprise Lépine Cloutier a décidé de poster un gardien de nuit pour surveiller les lieux. Une clôture a également été érigée.

Par ailleurs, les vases de bronze ont été remplacés par des vases identiques, faits de plastique, afin de les rendre moins attrayants pour les revendeurs. Ceux-ci ont été fournis gratuitement, même si la responsabilité des plaques d'identification revient habituellement aux familles.

Selon Yves Picard, il est toutefois pertinent de s'informer auprès de son assureur dans des cas comme celui-ci. «Nous avons appris que la plupart des assurances habitation couvrent les monuments funéraires, même si cela n'est pas toujours mentionné dans les polices d'assurance», fait-il valoir.

Source: Marie-Pier Duplessis

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Logo_lapresse
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Lun 5 Mai 2014 - 2:19

Quelqu'un a-t-il lu mes derniers articles sur les profanations ? Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 43


Pourtant, c'est un sujet d'actualité religieuse que ce soit au Québec ou partout dans le monde. Shocked

Fraternellement...

Gilles. Chapeau
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par mariejesus le Lun 5 Mai 2014 - 7:47

Franchement c'est une honte de faire ceci.

Pour qui se prennent ils ?

Fraternellement
mariejesus
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2494
Age : 33
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Maud le Lun 5 Mai 2014 - 7:55

Pour qui se prennent ils ?



Ce sont d' horribles vandales blasphémateurs poussés par Satan diablo 

Merci Gilles pour ces infos mais qui sont bien tristes

 Prends pitie 




Maud
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Lun 5 Mai 2014 - 22:17

@Maud a écrit:
Pour qui se prennent ils ?
Ce sont d' horribles vandales  blasphémateurs  poussés par Satan
 diablo 

Merci Gilles pour ces infos  mais qui sont bien tristes 

 Prends pitie 





Oui chère Maud c'est bien triste en effet.   Sad 

Voici encore une autre affaire du genre qui s'est passée au Cimetière St-Charles à Québec en 2012 :

Publié le 04 décembre 2012 à 05h00

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 618095-pendant-trois-premiers-mois-detention[/url]
Pendant ses trois premiers mois de détention, Gagnon devra se trouver chez lui 24 heures sur 24, sauf pour des fins de travail et de subsistance.

Peine dans la collectivité pour la profanation d'un cadavre

(Québec) François Gagnon, reconnu coupable d'avoir profané un cadavre au cimetière Saint-Charles et d'avoir volé des ossements dont le crâne du défunt, purgera sa peine dans la collectivité.


L'individu, qui avait 20 ans au moment des faits, s'était rendu au cimetière le soir du 7 novembre avec un complice après avoir consommé deux 26 onces d'alcool fort.

Les deux hommes ont creusé un trou de quelques pieds devant une pierre tombale choisie au hasard, ouvert le cercueil et sont repartis avec des ossements. La police avait demandé l'aide du public pour retrouver les coupables.

La personne qui reposait à cet endroit était un homme sans histoire décédé en 1994. Lorsqu'il a prononcé sa sentence, lundi, au palais de justice de Québec, le juge Jean-Louis Lemay a souligné la douleur et le stress causés à la famille qui ont dû «vivre un second deuil» avec ce crime qui «frappe l'imaginaire».

Remords

Le magistrat a pris compte que l'accusé qualifie son geste «d'idiot et d'irresponsable» et qu'il présente des remords. Les événements l'auraient profondément changé et il serait plus «tranquille», au dire de gens qui le côtoient. Le rapport présentenciel présenté à la Cour mentionne aussi qu'il aurait pu être désensibilisé à la mort parce que son père est pathologiste.

Pendant ses trois premiers mois de détention, Gagnon devra se trouver chez lui 24 heures sur 24, sauf pour des fins de travail et de subsistance. Les trois autres mois, il devra y être de 21h à 7h.

La sentence est assortie d'une probation de deux ans au cours de laquelle il devra garder la paix et consulter un psychologue.

Jean-François Néron - Journal Le Soleil
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Marie Rose le Mar 6 Mai 2014 - 10:43

C'est terrible pour les familles,mais le monde s'éloigne de Dieu,ouvre les portes de l'enfer, et satan se sert de jeunes complètement détruits.
Je pense qu'il faut faire des chaines de prière,spécialement en ce mois de Mai,mois de Marie,surtout n'éprouver aucune colère mais de la tristesse face à ces âmes enténébrées,ne donnons pas satisfaction à satan
Il serai trop content de nous voir en colère,désespérés,haineux envers ces jeunes....
"Seigneur pardonne leur,ils ne savent pas ce qu'ils font'"
Il serait bon de dire un chapelet pour ces personnes, et ajouter entre chaque dizaine cette parole de Jésus en croix
Chapelet en main!
PS : Je suis désolée Gilles, mais mon ordi a des problèmes,du coup je ne peux pas tjs répondre, j'ai du mal à me connecter,mon ordi affiche souvent en ce moment"serveur introuvable" Computer smash 
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2702
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par mamedjo le Ven 9 Mai 2014 - 10:32

j'entends souvent dire qu'un bon chrétien doit préférer être enterré que d'être brulé .
j'ai choisi la crémation et me réjouis de savoir que mes os ne serviront pas à faire des rites sataniques ou ne seront pas profanés tout simplement pour faire de la peine a ma famille . Je vais même demander la dispersion de mes cendres .
Je sais que Dieu a toute puissance pour me ressusciter Loué soit son nom .

mamedjo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 241
Age : 73
Localisation : deux sevres en france
Inscription : 02/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Jeu 4 Juin 2015 - 18:55

MISE à JOUR  Jeudi, 4 juin 2015 12:34

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 2da546c6-eac0-4a68-8c60-8115761904d9_ORIGINAL
Plus de 200 pierres tombales ont été vandalisées au Cimetière Saint-Charles.

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 8468a7ef-0aba-4947-8b0c-136b1c9667a0_ORIGINAL
L'abbé Pierre Gingras, responsable du Cimetière Saint-Charles.


Vandalisme sans précédent au Cimetière Saint-Charles

Des vandales ont commis un geste ignoble et d’une ampleur sans précédent en profanant pas moins de 200 pierres tombales du cimetière Saint-Charles, à Québec, dans la nuit de mercredi à jeudi.

C’est le contremaitre, Robert Julien, qui en a fait la triste découverte, jeudi, en faisant sa tournée matinale. «C’est du vandalisme assez majeur. Ça fait 25 ans que je suis là et je n’ai jamais vu ça», se désole-t-il. «Je suis révolté. Notre travail, c’est de garder les lieux propres et beaux...»

Les dommages, assez étendus, se situent un peu à l’est du centre de la vieille partie du cimetière, celle qui longe la rivière Saint-Charles dans une longue bande étroite.

Sur les lieux, la scène est pour le moins désolante. D’un seul coup d’oeil, on aperçoit des dizaines de pierres tombales couchées au sol. Ici, une vieille pierre blanche s’est fracassée en plusieurs morceaux en tombant au sol. C’est celle de M. et Mme Boily, décédés respectivement en 1936 et 1916... Tout près, des fleurs déposées en hommage et en respect aux défunts sont éparpillées par terre.

La nouvelle est sortie tôt en matinée, si bien que les gens ont afflué en nombre vers le cimetière. Leurs mots étaient ceux de la révolte et de la consternation. «Faut-tu être stupide! J’en ai eu des frissons quand j’ai entendu ça», laisse tomber Sylvie, après s’être assurée que le repos éternel de ses grands-parents n’avait pas été troublé par d’inconséquents individus. «Ma foi du bon Dieu, c’est épouvantable», se désole Caire D’Anjou. Heureusement, sa mère n’a pas été touchée.

M. Julien montre une pierre face contre terre, toute en granite noir, «qui doit faire 200 livres au pied cube». D’autres ont été renversées alors qu’elles étaient profondément enfoncées dans le sol, ce qui lui fait dire qu’il y avait certainement plusieurs vandales.

Pierre Gingras, le président de cimetière aussi curé de Saint-Jean-Baptiste, est aussi surpris de la grosseur des monuments renversés. «C’est d’une tristesse inouïe, c’est lamentable. C’est une profanation qui dépasse tout ce qu’on a vu jusqu’à maintenant.» Quant aux voyous, «j’espère que ce n’était pas du monde tout à eux», dit-il. «Je ne sais pas quel plaisir on peut éprouver à faire ça, tonne l’homme de foi. Il y a une perte de respect, de valeurs...»

«Les gens n’ont pas à s’inquiéter» quant au coût des réparations qui, assure M. Gingras, devraient être à la charge de la compagnie d’assurances de l’entreprise.

Les employés du cimetière vont tenter de joindre les familles des défunts profanés. La tâche est énorme, compte tenu de l’ampleur des dégâts. Elle sera aussi compliquée par le fait que plusieurs successions pourraient être difficiles à joindre étant donné que la majorité des gens dans cette partie du cimetière sont décédés depuis belle lurette.

Ce n’est pas la première fois que des pierres tombales sont profanées dans ce cimetière. La sécurité est-elle adéquate? a demandé le Journal à M. Gingras. «Je suis contre le fait qu’on doive s’emmurer pour éviter les comportements de gens qui n’ont aucun respect. Même si on mettait des barbelés... ce n’est pas une question de sécurité, mais une question d’éducation» selon lui.

Les responsables du cimetière ont contacté les policiers, qui sont arrivés sur les lieux plus de deux heures plus tard. Ils ont demandé la collaboration du service d’identité judiciaire. Le porte-parole Pierre Poirier invite toute personne qui pourrait détenir des informations sur ce qui a pu se passer au cimetière dans la nuit de mercredi à jeudi à contacter la police de façon anonyme au 418 641-AGIR.

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Journaldequebec
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec C29d2dfb-0a1a-411b-9f94-17539e5d6d12_AUTHOR_PHOTO_WEB

Pierre-Olivier Fortin

Prends pitie Prends pitie Prends pitie Prends pitie Prends pitie
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Jeu 4 Juin 2015 - 20:49

Afraid

On en parle même en France !  Prends pitie



Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 8

Québec : profanations sans précédent au cimetière Saint ...

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par maxkolbe le Jeu 4 Juin 2015 - 23:34

même mort on est pas tranquille sur cette terre...
maxkolbe
maxkolbe
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1680
Age : 40
Localisation : Provence
Inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Ven 5 Juin 2015 - 12:36

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 2quebec-cimetiere-saint-charles


Vidéo :
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec FlecheAnimeBas
http://fr.video.canoe.tv/video/175-monuments-vandalis%C3%A9s-au-cimeti%C3%A8re-saint-charles/4276429467001
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Sam 6 Juin 2015 - 12:51

Mis à jour le 05 juin 2015 à 19h17
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 1017918-directeur-general-cimetiere-saint-charles
Le directeur général du cimetière Saint-Charles, François Chapdelaine, est allé constater les dégâts vendredi matin.

Cimetière Saint-Charles: des caméras pourraient être installées

(Québec) Pour assurer une meilleure surveillance du cimetière Saint-Charles, son directeur général, François Chapdelaine, songe à faire installer des caméras aux entrées du parc. Il est bien conscient toutefois qu'il est impossible de prévenir tout acte de vandalisme. «Les jeunes crinqués, tu les arrêtes pas avec des clôtures Frost!» a-t-il lancé, avec dépit.

Pour l'heure, on cherche encore à identifier qui a pu s'en prendre à 175 pierres tombales, dans la nuit de mercredi à jeudi, le cimetière ne disposant d'aucune caméra de surveillance. Bien que ce triste événement soit «exceptionnel», «une première en 160 ans d'histoire», on veut éviter qu'il ne se répète. «On va étudier les techniques modernes et être très créatifs pour éviter qu'on ne transforme l'endroit en Alcatraz», soutient M. Chapdelaine, qui ne veut pas non plus avoir à refiler une grosse facture aux familles.

Pour la première fois cet été, à la demande des usagers, le cimetière demeurait ouvert toute la nuit. M. Chapdelaine évalue la situation, mais aimerait poursuivre dans la veine du libre accès. «Est-ce qu'on devrait tout changer pour quelques personnes qui manquent de respect?» se demande-t-il.

Rencontré vendredi matin, dans le secteur du cimetière Saint-Charles vandalisé, le directeur général attendait les proches des défunts qui auraient pu être inquiets. À la pluie battante, ils étaient plutôt rares.

«C'est le téléphone qui ne dérougit pas», explique Julie Robitaille, coordonnatrice des services aux familles. En général, les gens qui appellent ne sont pas fâchés contre la direction du cimetière. Ils sont plutôt découragés devant cet «acte gratuit», souligne Mme Robitaille.

Dans les prochains jours, la direction du cimetière tentera d'aviser toutes les familles qui ont vu leur bien vandalisé. Celles qui n'ont pas laissé leurs coordonnées pourraient toutefois être plus difficiles à joindre.

Aucune arrestation

La police de Québec poursuit quant à elle son enquête pour trouver le ou les coupables de ce crime. Aucune arrestation n'a encore été faite.

Selon Mme Robitaille, les vandales ont certainement passé beaucoup de temps dans le cimetière pour réussir à «abattre» autant de pierres tombales seulement en les poussant. «Il faut de la force pour faire ça! En tout cas, c'était pas des enfants, et il fallait qu'ils soient plusieurs», analyse-t-elle.

«On va se compter chanceux s'ils [les policiers] les attrapent», soutient M. Chapdelaine, qui mise sur le fait que les vandales puissent s'être vantés de leur «exploit» à quelqu'un de leur entourage et que cette personne décide de les dénoncer. «On demande aux proches de ceux qui ont fait ça de parler, parce qu'il faut freiner les ardeurs d'autres éventuels fauteurs de trouble», ajoute-t-il.

Christine Lebrasseur, porte-parole de la police de Québec, s'est faite avare de commentaires sur cette affaire, niant toutefois que les chances de réussite de la police soient minces. «Chaque enquête est un cas d'espèce. Celle-là n'est pas plus difficile qu'une autre. Des fois, ça prend juste une information qui vient à nos oreilles et ça change tout», explique-t-elle.


Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec JournalLeSoleil
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 777271-patricia-cloutierPatricia Cloutier
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Sam 6 Juin 2015 - 22:17

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec FlecheAnimeBas
Une autre histoire d'horreur qui s'est passé il y a 4 ans dans le même cimetière...

Mis à jour le 20 octobre 2012 à 05h00

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 601322-francois-gagnon-excuse-bout-levres
François Gagnon s'est excusé du bout des lèvres pour la peine qu'il a causée à la famille du défunt dont il a volé les ossements.

Ossements humains volés à Québec: les travaux communautaires ou la prison ?

(Québec) L'avocat de François Gagnon, ce jeune homme de 21 ans qui a volé des ossements humains au cimetière Saint-Charles lors d'une beuverie en novembre 2011, souhaite que son client reçoive une peine de travaux communautaires tandis que le ministère public suggère plutôt une peine de six mois de prison.

La fille du défunt dont les ossements ont été volés au cimetière Saint-Charles en novembre 2011 est venue témoigner, aux représentations sur sentence de François Gagnon, de comment sa famille et elle ont vécu un deuxième deuil à la suite de la perpétration du crime. En 1994, à l'âge de 50 ans, son père est mort d'une crise cardiaque, alors qu'elle avait 14 ans.

À l'époque, sa mère, ses soeurs et elle ont été secouées par cette mort inattendue. «Je me suis effondrée, je n'y croyais pas», a-t-elle raconté en parlant du vol au juge Jean-Louis Lemay lors des représentations sur sentence de l'accusé avant de fondre en larmes. Toute sa famille a été suivie par un psychologue après les événements.

Un soir de novembre 2011, François Gagnon et un ami se sont rendus au cimetière Saint-Charles avec des pelles pour déterrer un cadavre. Selon le résumé de la preuve de la poursuite, les deux jeunes hommes ont creusé durant deux heures un trou de six pieds de profondeur avant de trouver des ossements.

Ils ont arraché le crâne avant de se rendre chez François Gagnon. Rendus là, ils ont mis le crâne dans un seau avec du dégraissant. L'accusé voulait un crâne afin de l'exposer chez lui. Il a admis en défense avoir bu avec son complice deux 26 onces d'alcool fort tandis que la Couronne, représentée par Me Jean-Simon Larouche, met un bémol sur le niveau d'intoxication des accusés en raison de la durée de leurs travaux d'excavation.

«Geste horrible»

L'avocat de l'accusé, Me Enrico Théberge, a demandé une peine de travaux communautaires assortie d'une probation de trois ans. Il a fait témoigner son client à propos de ses carences affectives en raison de ses difficultés familiales.

«C'est un geste horrible et irréfléchi», a laissé entendre l'accusé qui ne possédait pas d'antécédents judiciaires avant ce crime. «Je suis désolé pour la famille. Je comprends la peine que ça peut leur faire», s'est-il excusé du bout des lèvres.

Les employeurs de François Gagnon sont venus témoigner en sa faveur disant que le jeune homme avait une bonne conduite dans la société, ne comprenant pas le geste qu'il a commis en novembre 2011. Me Jean-Simon Larouche a plutôt suggéré une peine de prison ferme de six mois en raison de la peine de la famille et de la gratuité du geste commis par le jeune homme. Il connaîtra sa peine le 3 décembre.

La famille du défunt attend depuis un an que les ossements volés lui reviennent. Ils sont présentement au laboratoire médico-légal, car les procédures judiciaires du complice de François Gagnon sont toujours en cours. Dès qu'elles les auront, la veuve et ses filles pourront inhumer une deuxième fois le défunt, 18 ans après sa mort.

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec JournalLeSoleil
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 790224-dominique-hardy
Dominique Hardy
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Dim 7 Juin 2015 - 13:33

Publié le 07 juin 2015 à 05h00
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 1018396-representants-cimetiere-saint-charles-passe
Des représentants du cimetière Saint-Charles ont passé la journée de samedi sur les lieux pour répondre aux questions des passants et pour aider les familles.

Les familles constatent les dégâts au cimetière St-Charles

(Québec) Des dizaines de personnes se sont déplacées samedi au cimetière Saint-Charles afin de vérifier l'état des pierres tombales de leurs proches. Alors que la majorité des familles ont poussé un soupir de soulagement, d'autres n'ont eu d'autre choix que de constater l'ampleur des dégâts.

Rencontrés par Le Soleil, peu importe que le lot familial soit intact ou pas, tous s'entendaient pour dire qu'un tel acte de vandalisme est quelque chose «d'inhumain». Dans la nuit de mercredi à jeudi, près de 170 pierres tombales ont été renversées ou fracassées.

Pour Pauline L., il n'y a pas de mot pour décrire la situation et le mal que cela a fait aux familles. «C'est très triste. C'est profaner les personnes», souligne-t-elle, après avoir vu que la pierre portant l'épitaphe de son grand-père, de sa grand-mère et de sa tante était renversée. Quelques mètres plus loin, la pierre tombale de ses parents a toutefois été épargnée. «Ça me fait de la peine de voir ça... J'aimerais bien comprendre ce que cela leur a donné. C'est seulement pour faire du mal», ajoute-t-elle, visiblement émue par la situation.

Des gens sont notamment venus de Montréal et du Saguenay-Lac-Saint-Jean hier pour constater les dommages. Afin de les guider sur le site, comme il l'a fait pour Pauline L., le directeur général du cimetière, François Chapdelaine, a tenu à être présent sur les lieux. À travers les rangées, il a passé une bonne partie de l'avant-midi à répondre aux questions des passants et à aider les familles. En après-midi, une autre employée du cimetière a pris la relève.

Pour la deuxième fois depuis jeudi, Lise Cloutier-Rhéaume est venue se recueillir devant la pierre tombale de sa famille datant de 1912... qui est renversée. «Ce sont mes parents, grands-parents, ma sœur qui sont enterrés ici. C'est d'une tristesse épouvantable», témoigne-t-elle. «Ça va être difficile pour ceux que les pierres tombales sont cassées. C'est vraiment désolant comme situation. Pourquoi briser dans un cimetière?» demande-t-elle. «Ça n'a pas de bon sens. Il faut être malade dans la tête pour s'en prendre à des monuments.»

Entre 10h et 12h, une vingtaine de voitures se sont arrêtées dans le cimetière situé entre la rivière Saint-Charles et la rue Saint-Vallier Ouest. Parmi eux, Cécile Lafleur Fradet est venue s'assurer que sa pierre tombale est toujours debout.

«La tombe est proche de cet arbre», a souligné la dame de 90 ans à M. Chapdelaine. Bonne nouvelle, la pierre est intacte. «Je suis vraiment contente et soulagée», a renchéri avec le sourire la dame de 90 ans, accompagnée de sa fille Carole Fradet, qui a fait le trajet de Montréal. «C'est un total manque de respect. C'est des gens qui ne réalisent pas l'ampleur de leur acte. 

C'est blessant», a pour sa part commenté Mme Fradet.

Incompréhension

Tous les gens rencontrés par Le Soleil hier avaient du mal à comprendre les motifs derrière cet acte de vandalisme. «Ce n'est pas une banque que tu attaques, c'est un cimetière», lance Marc Létourneau, dont le lot n'a pas été touché. «J'espère que les policiers vont être en mesure de les arrêter.»

Pour Jannick Duchesne, la ou les personnes qui ont commis cet acte de vandalisme souffrent énormément. «Ce sont des gens qui souffrent. Il faut être en colère pour faire ça. Quand tu débarques dans un cimetière pour briser n'importe quoi, pour faire du mal, il y a de la maladie psychologique, de la toxicomanie, de l'alcoolisme, de la pauvreté. Ce n'est pas une personne qui a eu une belle vie. C'est une personne malade...» conclut M. Duchesne.

Le cimetière espère pouvoir faire sa part


Pas question de laisser les familles livrées à elles-mêmes! Le directeur général du cimetière Saint-Charles, François Chapdelaine, a confié que l'établissement évalue la possibilité de redresser à ses frais - dans la mesure du possible - les pierres tombales non fracassées.

Le dg s'est d'ailleurs avancé, samedi, sur l'initiative, en annonçant la bonne nouvelle aux familles qui sont venues voir les dégâts. «L'huile de coude, on va la prendre en charge», a souligné M. Chapdelaine à Pauline L. (lire plus haut).

«Les monuments petits et moyens, qui n'ont pas été abîmés, on va les remettre à leur place. C'est certain que pour les monuments fracassés, ça va être autre chose. Pour les familles dont les monuments en pierre de sel sont cassés, nous allons essayer de les regrouper et de négocier un prix intéressant avec un fournisseur», a-t-il expliqué au Soleil.

Pour l'instant, M. Chapdelaine n'est pas en mesure d'avancer de date pour le début des travaux, mais espère qu'ils commenceront au cours des prochaines semaines. «C'est certain qu'il y a des plus gros monuments que nous ne serons pas en mesure de relever», précise-t-il. «On ne va pas payer pour des services externes. [...] Avant de redresser les pierres, on va tenter, bien sûr, de rejoindre les familles. Ceux qui n'ont pas de titulaire, nous allons prendre l'initiative. Il va falloir être très prudent. C'est des semaines de travail.»

Précisons que les membres du C. A. du cimetière Saint-Charles n'ont pas tous encore approuvé l'initiative avancée par M. Chapdelaine. Celui-ci est tout de même persuadé que le projet ira de l'avant.

Depuis jeudi, la direction du cimetière s'affaire à retrouver les familles dont les pierres tombales ont été vandalisées. Durant la nuit de mercredi à jeudi, près de 170 pierres ont été renversées ou fracassées. Aucune famille n'a encore été jointe par la direction.

«C'est vraiment les familles qui communiquent avec nous. On est quatre sur le téléphone depuis l'événement. Avant de pouvoir commencer à communiquer avec eux, nous voulons terminer notre inventaire», explique le dg.

La grille principale du cimetière Saint-Charles était de nouveau ouverte en soirée, hier. «Les gens peuvent venir se promener et se recueillir sans problème», assure M. Chapdelaine, qui souhaite éventuellement faire installer une caméra à cette entrée.

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec JournalLeSoleil
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 718862-jean-michel-genois-gagnon
Jean-Michel Genois Gagnon
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Dim 7 Juin 2015 - 19:51

Rome, 5 juin 2015 (ZENIT.org)
Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 2ab9adcc-5ba1-4c20-b0e5-251fcf98cfe7_ORIGINAL

Le diocèse de Québec dénonce fermement les actes de vandalisme au cimetière Saint-Charles

« L’ampleur des dommages est sans précédent pour un cimetière à Québec », a déclaré l’abbé Marc Pelchat, vicaire général du diocèse de Québec (Canada), en commentant  les actes de vandalisme au cimetière Saint-Charles, près du centre ville.

Près de 200 pierres tombales et des monuments funéraires ont été renversés ou fracassés dans la nuit de mercredi 3 juin au plus grand cimetière de Québec, annonce un communiqué du diocèse.

« Nous sommes troublés par les actes de vandalisme commis la nuit dernière au cimetière Saint-Charles, a dit l’abbé Pelchat. « La mémoire des femmes et des hommes qui nous ont précédés relève du domaine du sacré. Nos pensées et prières accompagnent tout particulièrement les familles touchées par ces actes que nous devons dénoncer collectivement », a-t-il ajouté.

L’abbé Pierre Gingras, président du conseil d’administration du cimetière Saint-Charles, affirme que les employés font le tour du cimetière chaque jour et que les lieux étaient intacts la veille, annonce Radio Canada.

Selon l’abbé Gingras, il s'agit de l'œuvre de plusieurs personnes en raison de l'ampleur de la zone touchée. C’est la plus vieille partie du cimetière longeant la rivière Saint-Charles qui a été vandalisée. Certains monuments détruits du cimetière fondé au milieu du 19e siècle ont entre 75 et 100 ans, rapporte Radio Canada.

Malgré les événements dramatiques qui se sont produits, l'abbé Gingras n'envisage pas renforcer la surveillance des lieux. Selon lui, l'accès doit demeurer libre.

« Je refuse de m'enfermer pour préserver la niaiserie des autres. Le cimetière, c'est un lieu public … C'est un lieu qui doit être accessible, qui doit être respecté », a-t-il dit.

Une plainte a été déposée à la police de Québec qui a ouvert une enquête, annonce la même source.

www.zenit.org
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Lun 8 Juin 2015 - 13:49

Des vandales ont commis un geste ignoble et d’une ampleur sans précédent en profanant pas moins de 200 pierres tombales du cimetière Saint-Charles, à Québec, dans la nuit de mercredi à jeudi [3-4 juin]. C’est le contremaitre, Robert Julien, qui en a fait la triste découverte, jeudi, en faisant sa tournée matinale. « C’est du vandalisme assez majeur. Ça fait 25 ans que je suis là et je n’ai jamais vu ça », se désole-t-il. « Je suis révolté. Notre travail, c’est de garder les lieux propres et beaux… » Les dommages, assez étendus, se situent un peu à l’est du centre de la vieille partie du cimetière, celle qui longe la rivière Saint-Charles dans une longue bande étroite (…) La nouvelle est sortie tôt en matinée, si bien que les gens ont afflué en nombre vers le cimetière. Leurs mots étaient ceux de la révolte et de la consternation. « Faut-tu être stupide ! J’en ai eu des frissons quand j’ai entendu ça », laisse tomber Sylvie, après s’être assurée que le repos éternel de ses grands-parents n’avait pas été troublé par d’inconséquents individus. « Ma foi du bon Dieu, c’est épouvantable », se désole Caire D’Anjou. Heureusement, la tombe de sa mère n’a pas été touchée.

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 3quebec-cimetiere-saint-charles

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 1quebec-cimetiere-saint-charles


Source : Journal de Québec (4 juin)
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Gilles le Lun 8 Juin 2015 - 22:38

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec 20150604-114755-b

Président du conseil d'administration du Cimetière Saint-Charles, l'abbé Pierre Gingras s'interroge sur les motivations des vandales.

«Quand on est rendu à toucher aux morts ou à ces lieux-là, je n'ai pas d'explication, sinon qu'une perte de valeurs ou une perte de respect.»

Vidéo : Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec FlecheAnimeBas

http://tvanouvelles.ca/video/170-tombes-vandalis%C3%A9es-au-cimeti%C3%A8re-saint-charles-%C3%A0-qu%C3%A9bec/4275826337001
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec Empty Re: Profanation au salon funéraire et dans les cimetières au Québec

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum