Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Charles-Edouard le Lun 13 Juil 2015 - 20:36

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Sainte Marie peint une jeune fille

Christophe Colomb avait dédié son voyage de découverte à Marie, changeant le nom de son fameux vaisseau le Gallega en Santa Maria. Chaque soir, il faisait chanter des hymnes à Notre Dame aux équipages de ses trois navires.

Lors de la découverte de l'île de San Salvador - en 1492 -  (qu'il baptisa du nom du Sauveur), Colomb et ses hommes entonnèrent en y débarquant le Salve Regina en l'honneur de Notre Dame. Sur place, ils enseignèrent l'Ave Maria (le « Je vous salue Marie ») et d'autres prières catholiques aux indigènes.

Les noms des trois navires de Christophe Colomb étaient : le Santa Maria (« Sainte Marie »), le Pinta (« Peint »), et le Nina (« fille ») - qui, mis ensemble, peuvent se lire : « Sainte Marie peint une jeune fille »…, phrase qui évoque un événement miraculeux qui se produisit 49 ans plus tard : en effet, Marie « peignit » une image d'elle-même sous les traits d'une jeune fille indienne, sur la cape de saint Juan Diego (le voyant de Guadalupe) image scientifiquement inexplicable (…) qui a suscité la conversion au catholicisme de neuf millions d'Indiens mexicains en l'espace de seulement une décennie.

Notre Dame de Guadalupe

(Guadalupe veut dire en langue aztèque "celle qui écrase le serpent")

Le 9 décembre 1531, sur la colline de Tepeyac, un peu au nord de Mexico, une jeune dame « éblouissante de lumière » apparaît à un indigène Juan Diego Cuauhtlatoatzin, baptisé depuis peu. Selon l'homme, elle se révèle à lui comme la Vierge Marie et le charge de demander à l'évêque de faire construire une église sur le lieu même de l'apparition.

Le prélat, d'abord incrédule, demande au voyant d'obtenir de la Vierge Marie un signe. Celle-ci ne tarde pas à le lui accorder. Le 12 décembre, se montrant pour la quatrième et dernière fois à Juan Diego, Marie l'envoie cueillir des roses au sommet de la colline. Et voilà l'homme redescendant tout ébahi, sa tilma - manteau - remplie des plus belles roses qu'il ait jamais vues en pleine saison sèche ! Sous l'injonction de la Vierge, il retourne alors chez l'évêque, et ouvre son manteau devant les personnes réunies autour du prélat. Quelle stupeur pour tous de voir à cet instant s'imprimer miraculeusement sur la tilma une image représentant la Vierge, revêtue d'un manteau couvert d'or.

Quelque temps plus tard, les Espagnols lui dédient un sanctuaire. Chaque année, des milliers de pèlerins viennent se recueillir pour rendre hommage à leur protectrice. Elle est exposée dans l'église construite sur le Tepeyac. (Wiki)

http://www.mariedenazareth.com/


Dernière édition par Charles-Edouard le Mar 23 Fév 2016 - 8:47, édité 1 fois

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Charles-Edouard le Lun 13 Juil 2015 - 20:36

Marie leur apparut et leur donna un cierge allumé, leur demandant de...

Vers l'an 1105, les habitants de Seninghem (petite ville du Nord de la France) et de toute la province environnante furent frappés d'un mal terrible qu'on appelait le « feu des Ardents » ou « feu infernal » comparable à la peste, car il brûlait ceux qui en étaient atteints sur toutes les parties du corps.

Or, il y avait en ce temps-là deux jongleurs, l'un nommé Itier, l’autre Norman, qui se haïssaient car le frère du premier avait été tué par le second. Une nuit, ils firent tous deux le même songe : la Vierge Marie leur apparut et leur dit de se rendre en la cathédrale d'Arras (ville du Nord de la France), trouver l’évêque Lambert.

Lambert comprit que Marie lui envoyait ces deux hommes pour qu’il les réconcilie. Il parla à chacun séparément, puis il les mit en présence l’un de l’autre, leur demanda de se donner le baiser de la paix et de passer la nuit en prière dans la cathédrale.

Le dimanche 28 mai 1105 (jour de la Pentecôte), au premier chant du coq, Marie leur apparut et leur donna un cierge allumé, leur demandant de faire couler la cire de ce cierge dans de l’eau, puis de la donner à boire aux malades et d’en verser sur leurs plaies. Tous les malades qui burent cette eau furent guéris.
.

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Charles-Edouard le Lun 13 Juil 2015 - 20:37

Quand un chef maure dépose les armes aux pieds de la Vierge

En 778, l’empereur français Charlemagne, lassé par la résistance opiniâtre du Seigneur sarrasin Mirât occupant la citadelle de Mirambel (l'actuelle citadelle de Lourdes, en France) s'apprête à lever le siège lorsqu’un compagnon de Charlemagne l’évêque du Puy-en-Velay, ville de la région française d’Auvergne, a une inspiration et obtient l'autorisation d'aller parlementer avec l'assiégé.

Il propose à Mirât de se rendre, non pas au souverain, mais à la Reine des cieux. La proposition plaît au chef Maure qui dépose ses armes aux pieds de la Vierge noire du Puy et se fait baptiser. Le jour de son baptême, Mirât prend le nom de Lorus qui, transmis à la ville, devint plus tard Lourdes.

Lors de la reddition il est écrit que Mirât : « ne connaît aucun mortel au-dessus de lui et préfère la mort à la honte de la capitulation ; qu'il rend les armes au serviteur de Notre Dame, et est prêt à recevoir le baptême, à condition que son comté ne relève jamais, soit pour lui soit pour ses descendants que d'Elle seule. » Charlemagne signe l'accord. Le 11 février 1858, Notre Dame apparaît à Sainte Bernadette et demande à être vénérée à Lourdes.

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Charles-Edouard le Lun 13 Juil 2015 - 20:37

"Tu me persécutes, arrête maintenant ! Retourne au saint Bercail"

Apparition à Tre Fontane de Notre Dame de la Révélation à Bruno Cornacchiola et ses 3 enfants (1947, reconnue en 1956)

Bruno Cornacchiola, protestant extrémiste, voulait tuer le Pape. La Vierge lui apparaît dans une grotte près de ‘Tre Fontane’, un quartier de Rome en Italie, le 12 avril 1947 : « Tu me persécutes, arrête maintenant ! Retourne au saint Bercail. Que l'on prie et que l'on récite quotidiennement le Rosaire pour la conversion des pécheurs, des incrédules et pour l'unité des chrétiens. (…) Avec cette terre de péché, je ferai de puissants miracles pour leur conversion. »

Le jour même il grave de sa main sur la roche : « Dans cette grotte m’est apparue la Mère divine. Elle m’invite amoureusement à rentrer dans l’Eglise catholique, apostolique et romaine…».

Un prêtre indiqué par la Vierge le conduit auprès du Pape Pie XII, le 9 novembre 1949 (…). Là Bruno avoue humblement : « Très Saint-Père, voici la Bible protestante avec laquelle j’ai "tué" beaucoup d’âmes » ; puis, les larmes dans les yeux : « voilà le poignard, avec l’inscription "mort au Pape", par lequel je projetais de vous tuer ! Je viens vous demander pardon. » (…)

Beaucoup plus tard, en 1978, Bruno rencontrera Jean Paul II qui lui dira: « Tu as vu la Mère de Dieu, tu dois donc devenir un saint ! »

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Charles-Edouard le Lun 13 Juil 2015 - 20:37

Une statue de la Vierge est présente dans chacune des usines du groupe

Le père du Nutella est décédé le 14 février 2015, à Monte-Carlo (Monaco). Michele Ferrero, 89 ans, était le père du Nutella, mais aussi des Mon Chéri, des Kinder, et autres Rocher, autant de produits de la société italienne, née à Albe au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, en 1946. (…).

Michele Ferrero, l'homme le plus riche d'Italie avec une fortune estimée à 26,8 milliards de dollars, était aussi un homme de foi. Une foi solide comme le granit. Comme il l'avait déclaré lors de la commémoration du 50e anniversaire de la fondation de l'entreprise portant son nom, en 1996, « le succès de Ferrero, nous le devons à Notre Dame de Lourdes. Sans elle, cela n'aurait pas été possible ».

En fait, une statue de la Vierge est présente dans chacune des usines du groupe à travers le monde. Chaque année, Michele Ferrero se rendait en pèlerinage à Lourdes, en compagnie des cadres supérieurs de la société ; des visites au célèbre sanctuaire étant également organisées pour les employés.

(…) Sous sa direction, le fabricant du Nutella est devenu l'un des leaders mondiaux de la confiserie, présent dans 53 pays avec plus de 34 000 employés...

Michel Ferrero a offert 1 millions d'euro au sanctuaire de Lourdes pour réaménager la Grotte de Lourdes:
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t13345-le-sanctuaire-de-lourdes-fait-des-travaux-dans-la-grotte#136729

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Charles-Edouard le Lun 13 Juil 2015 - 20:45

Alès fut épargnée

Au XIe ou XIIe siècle, les Bénédictins de Villeneuve-lès-Avignon, en France, voulant construire l'église du prieuré de Laval, avaient choisi le quartier appelé Le Fesc, sur les bords du Gardon. Les matériaux, transportés plusieurs fois à cet endroit, étaient le lendemain, transportés où se trouve l'église actuelle. Les moines virent là un signe manifeste de Marie qui désignait elle-même le lieu où elle voulait être honorée. (…).

Depuis 1854 le pèlerinage a connu une prospérité remarquable. A cette époque, le choléra faisait des ravages dans le midi de la France. Pour, conjurer le fléau, le curé de Roche belle-Alès, fit vœu de conduire son peuple aux pieds de la Vierge insigne, dont on se racontait les bienfaits.

Alès fut épargnée et (…) on plaça sur l’autel du sanctuaire une statue de Marie avec l’inscription : « A Notre-Dame de Laval, la paroisse d'Alès, préservée du choléra".

Depuis, les pèlerins affluent à Notre-Dame de Laval (…).Je connais personnellement un prêtre qui, abandonné par les médecins à l'âge die trois ans, a trouvé devant la statue miraculeuse de la crypte, avec les germes de sa vocation sacerdotale, une santé qui ne s'est jamais encore démentie. Et voilà déjà 69 ans


Dernière édition par Charles-Edouard le Mar 23 Fév 2016 - 8:44, édité 1 fois

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Sébastian-7 le Lun 13 Juil 2015 - 23:48

La Vierge de la Marne

Un prêtre allemand blessé et fait prisonnier à la bataille de la Marne, est mort dans une ambulance française où se trouvaient des religieuses. Il leur dit :

« Comme soldat, je devrais garder le silence, comme prêtre, je crois devoir dire ce que j’ai vu. Pendant la bataille de la Marne, nous étions surpris d’être refoulés car nous étions légion, comparés aux Français et nous comptions bien arriver à Paris. Mais nous vîmes la Sainte Vierge toute habillée de blanc avec une ceinture bleue, inclinée vers Paris… elle nous tournait le dos et de la main droite, semblait nous repousser… Cela je l’ai vu et un grand nombre des nôtres aussi. Dans les jours où ce prêtre allemand parlait ainsi, deux officiers allemands, prisonniers, comme lui, et blessés, entraient dans une ambulance française de la Croix-Rouge. Une dame infirmière parlant allemand les accompagne. Quand ils entrèrent dans une salle où se trouvait une statue de Notre-Dame de Lourdes, ils se regardèrent et dirent :  » Oh ! La Vierge de la Marne !  »

La meilleure preuve d’authenticité du récit qui précède est le suivant, qui se rapporte au même fait : une religieuse qui soigne les blessés à Issy-les-Moulineaux, écrit :  » C’était après la bataille de la Marne, parmi les blessés soignés à l’ambulance d’Issy, se trouvait un Allemand très grièvement atteint et jugé perdu. Grâce aux soins qui lui furent prodigué, il vécut encore plus d’un mois, il était catholique et témoignait de grands sentiments de foi. Les infirmiers étaient tous prêtres. Il reçut les secours de la religion et ne savait comment témoigner sa gratitude ; il disait souvent :  » Je voudrais faire quelque chose pour vous remercier.  » Enfin, le jour où il reçut l’ extrême-onction, il dit aux infirmiers :  » Vous m’avez soigné avec beaucoup de charité, je veux faire quelque chose pour vous en vous racontant ce qui n’est pas à notre avantage, mais qui vous fera plaisir. Je paierai ainsi un peu de ma dette.

» Si j’étais sur le front, je serais fusillé, car défense a été faite de raconter, sous peine de mort ce que je vais vous dire : vous avez été étonnés de notre recul si subit quand nous sommes arrivés aux portes de Paris . » Nous n’avons pas pu aller plus loin, une Vierge se tenait devant nous, les bras étendus, nous poussant chaque fois que nous avions l’ordre d’avancer. Pendant plusieurs jours nous ne savions pas si c’était une de vos saintes nationales, Geneviève ou Jeanne d’Arc. Après, nous avons compris que c’était la Sainte Vierge qui nous clouait sur place. Le 8 septembre, Elle nous repoussa avec tant de force, que tous, comme un seul Homme, nous nous sommes enfuis. Ce que je vous dis, vous l’entendrez sans doute redire plus tard, car nous sommes peut-être 100.000 hommes qui l’avons vu.  »

Le courrier de la Manche, du dimanche 14 janvier 1917
Sébastian-7
Sébastian-7
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 229
Age : 38
Localisation : Deauville
Inscription : 07/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Charles-Edouard le Mar 23 Fév 2016 - 8:46

Des hommes protégés des Allemands par un groupe d'anges venus du ciel durant la bataille de Mons, le soir du 23 août 1914.

Un événement de la Grande Guerre, absent de nos livres d'histoire, mais enseigné et connu de tous les élèves anglais, irlandais et écossais, car il concerne leurs aïeux. Des hommes, qui auraient été protégés des Allemands par un groupe d'anges venus du ciel durant la bataille de Mons, le soir du 23 août 1914.

Mons, le 23 août 1914. La situation est grave. Les Allemands ont débordé la ville par l'est. Ils menacent les arrières et la ligne de retraite britannique.
Les Anglais, en infériorité numérique, sont encerclés de toutes parts. La défaite et le massacre semblent inévitables. C'est à ce moment, vers minuit, qu'une force surnaturelle venue du ciel paralyse l'armée allemande et permet au corps expéditionnaire britannique de se replier et de sauver ainsi des centaines de vie. La légende des anges de Mons était née. Le mois suivant, la presse britannique s'empare de cette histoire. Avec le retour au pays des soldats blessés, les récits affluent. Affiches, lithographies, la censure militaire pourtant très prudente, encourage. Ces témoignages sont bons pour le moral des troupes, surtout quand la propagande tombe du ciel.

Pour les septiques, cette histoire n'est le fruit que d'une combinaison de rumeurs et d'hallucinations de soldats stressés qui n'avaient pas dormi depuis plusieurs jours. Mais étrangement du côté allemand, il y a aussi des traces d'un phénomène inexpliqué le soir du 23 août 1914. Anges ou pas, quoi qu'il en soit, ce jour là, 300 soldats encerclés et voués à une mort certaine s'en sont sortis indemnes.

Presque 100 ans plus tard, ce qui reste de ces évènements, c'est une peinture de 1934, où l'on voit les soldats britanniques protégés par une armée d'archers célestes. Un tableau, et une légende peu connue des Montois. Evoquée pourtant par Winston Churchill dans son autobiographie et enseignée dans tous les cours d'histoire d'Angleterre, d'Ecosse et d'Irlande.

Des soldats français déclarent avoir vu l'archange St-Michel - d'autres rapportent qu'ils ont vu Ste-Jeanne d'Arc - revêtu d'une armure dorée et chevauchant un magnifique destrier blanc dont la crinière vole dans le vent comme des ailes. L'ange (ou la créature, quelle qu'elle soit), dont la tête découverte est couronnée de boucles dorées, brandit une imposante épée étincelante.

Les soldats britanniques virent St-Georges émergeant d'une brume dorée, également monté sur un grand cheval blanc se cabrant ; c'était "un homme grand aux cheveux blonds, revêtu d'une armure dorée, monté sur un cheval blanc et criant "Victoire !", comme les journaux le décrivirent.

De plus, le récit n'est pas le fait d'un seul, de deux ou de trois hommes : ils sont très nombreux parmi les blessés de nationalités française et britannique à raconter l'histoire. Plusieurs demandent des médailles et des images de St-Michel, ou de St-Georges, selon le cas.


Un patient rapporte qu'au moment exact où ils craignirent que leur retraite ne soit compromise par les forces ennemies, il vit "un ange, les ailes déployées, comme une nuée lumineuse" apparaître entre les Allemands qui progressaient rapidement et les troupes qui battaient en retraite. A cet instant, l'offensive ennemie perdit de son intensité.


Un autre patient parle d'"une étrange lumière, dont les contours semblaient nettement définis, et qui n'était pas un reflet de lune..." Il poursuit : "[Elle] devint très brillante, et je vis distinctement trois formes : la première, au centre, présentait, à ce qu'il semble, deux ailes déployées ; les deux autres formes n'étaient pas aussi grandes que la première et en étaient nettement distinctes. Ces personnages semblaient vêtus d'une tunique ample et longue dans les tons dorés, et ils faisaient face au front allemand qui s'avançait vers nous."

Lire la suite:
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t8843-armee-des-anges

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Petites histoires miraculeuses à travers les siècles Empty Re: Petites histoires miraculeuses à travers les siècles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum