Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

L'avènement du Grand Monarque est proche Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le CrocoDeal du moment : -46%
CANDY – Lave linge frontal 10 kg ...
Voir le deal
250 €

L'avènement du Grand Monarque est proche

Aller en bas

L'avènement du Grand Monarque est proche Empty L'avènement du Grand Monarque est proche

Message par saint-michel le Dim 9 Nov 2014 - 10:04

L'avènement du Grand Monarque est proche Capill10

L'avènement du Grand Monarque est proche

Table des matières

À propos de l’apostasie contemporaine
À propos de la mort et du transhumanisme
À propos du don des larmes
À propos du salut individuel et de l’hérésie gnostique
À propos de l’Église Catholique
À propos de la jeunesse
À propos des médias
À propos des armes et des stupéfiants
À propos de la faune et de la flore
À propos des peuples autochtones
À propos des dix commandements
À propos des quatre vertus cardinales et de la Croix de Camargue
À propos du Grand Monarque
Prière de Saint Clément de Rome pour la paix
Conclusion

À propos de l’apostasie contemporaine

Lorsque nous n’aimons pas, nous sommes plongés dans les ténèbres avec nos propres démons. Notre cœur finit par se dessécher. Nous ne croyons plus en Dieu et nous privilégions notre personne pendant que la détresse se propage sur la planète. Nous oublions tout ce qui est essentiel pour nous consacrer aux détails futiles, administratifs, ludiques et, finalement, toujours matérialistes.

C’est comme si nous étions dans une immense décharge publique et que nous cherchions à protéger notre espace vital en faisant en sorte que le mètre carré au sol sur lequel nous vivons soit plus propre que celui du voisin, bien qu’il soit souillé de nombreux déchets. Cette décharge représente la planète dans l’état actuel des choses.

De nombreux hommes contemporains sont devenus de plus en plus cruels, sans forcément s’en apercevoir, parce qu’ils ont renoncé à aimer Dieu, jusqu’au point de le maudire ou de ne plus croire en lui. Ceux-ci se contentent trop souvent de grogner comme des loups protégeant leur nourriture. Certains de ces individus sont mêmes devenus pire que les animaux parce qu’ils refusent effrontément d’utiliser leur intelligence pour faire le bien. La civilisation s’est gangrenée de la tête aux pieds mais c’est le sommet qui est davantage touché. Les « cerveaux » se sont putréfiés au fil du temps. C’est désormais dans le bas du corps que l’on trouve la fraîcheur de ceux qui, pour le salut de l’humanité, souffrent et prient Dieu.

Le Corps du Christ ne vit plus que grâce aux petits, aux opprimés, aux malades, aux veuves, aux orphelins, aux vieillards et plus généralement à tous ceux qui subissent en silence les outrages des hommes devenus méchants. Que la paix du Christ tombe, comme des pétales de rose, sur les autres qui se sont souillés pour de l’argent. Leur bouche s’est remplie de mensonges et leur esprit est devenu vicié par les esprits démoniaques qui parcourent les airs tels des lions cherchant à dévorer leurs proies.

Au lieu de nous irriter ou de nous décourager de cette profonde injustice, nous devons prier et beaucoup pleurer pour ces frères qui se sont laissés dominer par l’esprit de Satan. Nous pouvons constater l’ampleur des dégâts et dénoncer ces outrages mais nous ne devons pas sombrer dans la colère ou la rancœur afin de ne pas faire le jeu du mal. Les méchants sont plus à plaindre qu’à blâmer. Malgré leur antipathie évidente, ceux-ci font partie de la grande famille humaine. C’est pourquoi nous devons pleurer des larmes de compassion sincère pour que Dieu le Père accepte de leur apporter la Lumière de sa Grâce. Fiat Lux !

Demandons l’intercession de la Sainte Vierge Marie, de Saint Michel Archange et des Saints afin que le miracle du retour du Christ dans les cœurs se produise. Si nous prions avec ferveur, la Grâce du Seigneur tombera du Ciel comme une consolation sur les âmes assombries par ces siècles de matérialisme, de business, de consommation outrancière et de destruction de la faune et de la flore.

À propos de la mort et du transhumanisme

Rappelons-nous que nous sommes seulement de passage sur terre. Nombreux sont ceux qui ont tendance à oublier leur mortalité. La mort s’empare de chacun de nous, sans exception. Malgré la haute technologie, la robotisation à outrance et les progrès de la médecine, les hommes continueront de mourir. L’immortalité est une ancestrale utopie d’hommes orgueilleux. Si les milliardaires assoiffés de gloire s’entêtent à vouloir transférer leur esprit sur un support numérique, ils ne créeront qu’une fausse réplique d’eux-mêmes, un vulgaire clone, et finirons tout de même par décéder. Peu importe que leur cerveau soit connecté à des bras, des jambes artificielles et des batteries électroniques de haute-technologie. La mort est inéluctable et nécessaire aux cycles naturels de la vie. L’homme ne vaincra jamais la mort. Il s’agit d’une promesse divine. Alors, exclamons-nous haut et fort « Alléluia ! » pour rendre gloire à Dieu. La mort naturelle est le salut de tout être vivant.

Le transhumanisme et ses cyborgs sont des produits issus de l’antique gnose. Il s’agit purement et simplement du mythe renouvelé de la « Fontaine de Jouvence » ou du « Comte de Saint Germain ». Malheureusement, de nos jours, cet irrationalisme effronté n’est plus jamais dénoncé. Les médias sont parvenus à tromper des millions d’individus qui ont accepté de ne plus réfléchir. Cette confiance aveugle, en un système qui meurt et entraîne avec lui des dégâts incommensurables, est tout simplement incompréhensible. Les citoyens passent leur temps à réfléchir à des futilités au lieu de se concentrer sur l’essentiel.

La grande entreprise technologique qui a créé le moteur de recherche le plus connu de la planète est un pur produit gnostique avec ses délires d’immortalité, de puissance et d’obtention de super-héros grâce à la génétique et la haute-technologie combinées. Avant de vouloir la vie éternelle, il faut déjà être capable de se comporter comme des êtres humains, dignes et censés, et non pas comme des primates assoiffés de selfies.

Les hommes se sont fait illusionner par des théories gravement hérétiques qui sont parvenues à prendre le contrôle de la civilisation avec la complicité silencieuse d’une majorité. Pourtant, c’est avec un minimum de bon sens que l’on peut sortir de son égoïsme et de sa soif de possession matérielle.

À propos du don des larmes

C’est à tort que les larmes sont désormais considérées comme une faiblesse. Ne plus pleurer est une erreur qui favorise le vice à travers le durcissement du cœur. Le Saint-Esprit œuvre lorsque nous pleurons mais qui s’en souvient encore ? Le don des larmes n’a strictement rien à voir avec le fait de pleurer pour la perte d’un être cher ou pour une blessure physique. Le don des larmes correspond à un état d’amour profond qui envahit l’âme. Ce don n’est pas offert à tout le monde, mais il est possible de le développer, car il faut naturellement être sensible à la souffrance des autres. Il semble évident que le péché éloigne l’individu de la compassion pour autrui.

De nos jours, un homme qui pleure est considéré comme un être psychologiquement faible. Cette dictature pernicieuse condamnant les pleurs contribue à durcir le caractère des individus au point de les rendre insensibles aux émotions des autres. Padre Pio mettait un petit mouchoir devant lui pendant la méditation quotidienne parce qu’il pleurait de manière considérable sur la souffrance qu’a endurée Jésus-Christ lors de sa terrible crucifixion. Ces larmes d’amour rendait Padre Pio particulièrement réceptif au monde invisible. Les larmes permettent de libérer les énergies négatives que nous avons graduellement accumulé dans notre corps et notre esprit. Ces émotions stériles, également appelées « démons », finissent par saturer l’organisme pour générer toutes sortes de maux. Ces énergies néfastes influent sur le psychisme de l’individu pour le pousser au mal. Les démons font partie des puissances de l’air. Ces forces malfaisantes sont invisibles mais n’en sont pas moins réelles. Si ce n’était pas le cas, la dépression et les troubles mentaux n’existeraient pas. La médecine nie ce phénomène naturel parce qu’elle s’appuie sur les doctrines matérialistes. Or, le matérialisme pousse à la consommation de psychotropes qui sont nuisibles à l’équilibre du corps. La médecine chimique n’est finalement qu’un business comme un autre.

Pleurer s’apprend. Il est nécessaire d’enseigner comment et pourquoi pleurer. Grâce au don des larmes, les individus rétablissent l’équilibre rompu à l’intérieur de leur organisme en même temps qu’ils développent un amour sincère et véritable selon les lois du Christ. De nos jours, beaucoup de gens ont le cœur aussi dur que du pain sec. Ceux-ci sont capables de regarder mourir les gens sans s’émouvoir. Leur sensibilité est désormais placée à un niveau tellement haut que le malheur des autres ne les touchent plus. Ils s’émeuvent seulement de ce qui les impacte personnellement. Certains apprécient même le fait de regarder des films d’horreur dans lesquels des acteurs simulent d’insoutenables souffrances. Ces divertissements sont malheureusement appréciés alors qu’ils devraient être bannis. Les âmes ont besoin de beauté, de réconfort et d’amour pour que les liens sociaux puissent se tisser de nouveau.

À propos du salut individuel et de l’hérésie gnostique

J’appelle nos frères humains, ayant oublié qu’ils vivaient sur notre planète, à reprendre leur esprit en cessant de maudire, de saccager, de se rebeller, de trépigner et de hurler dans le désert. Il est facile de se tourner vers la beauté et la grâce de l’Amour du Père. Le tout est de le vouloir. L’homme est déchu parce qu’il a perdu la capacité d’aimer Dieu. Il est pourtant si facile de s’émerveiller, comme Saint François d’Assise, devant les choses de la nature afin de mieux trouver le royaume de Dieu qui se trouve en chacun de nous comme l’ont expliqué les plus grands saints. Pensons notamment à Saint Jean de la Croix, Saint Augustin, Saint Padre Pio et Saint Silouane. Je rappelle avec vigueur qu’il est fondamental de s’appuyer uniquement sur les écrits Chrétiens et non pas sur la gnose qui est un tissu d’hérésies lucifériennes ayant pour but de tromper l’individu en quête de spiritualité. René Guénon et ses successeurs sont des auteurs à fuir à tout prix pour le salut de son âme.

Ce n’est plus le moment de croire ou de ne pas croire en Dieu. Ces discours inutiles sur la croyance en l’existence de Dieu sont une technique luciférienne pour berner les individus. Les individus illusionnés croient tout savoir alors qu’en réalité l’esprit humain est fortement limité pour préserver les secrets divins. Si Dieu n’existait pas, il n’y aurait pas eu de création. Remettre en cause cet axiome est une preuve d’orgueil et de profonde incompréhension de l’univers. Pendant que les uns et les autres s’étripent sur des questions stériles, les méchants continuent de faire le mal. Voilà la subtile ruse du démon qui reste invisible aux yeux de la majorité assoupie dans son futile quotidien.

Si les individus persistent dans leur comportement irresponsable, l’humanité devra affronter de terribles fléaux comme la guerre, les catastrophes naturelles, les maladies et bien d’autres choses tout aussi épouvantables. Le salut est individuel et ne peut pas être collectif pour la simple et bonne raison qu’un groupe qui obéit aveuglément à un mauvais chef devient comparable à celui-ci. Nous en avons la preuve avec la Babylone moderne dans laquelle nous vivons. C’est la responsabilisation individuelle qui offre le salut. Il s’agit de se tourner devant Dieu pour l’aimer de tout son cœur. De ce pur Amour découle la compassion pour autrui. On est alors en mesure d’accepter humblement le fait que l’on soit de passage sur terre pour faire le bien.

Dieu a offert la vie à chacun d’entre nous. Au lieu de passer notre temps à la gaspiller par de mauvais comportements, nous devons apprendre à la cultiver comme un précieux rosier. Il est nécessaire de tailler un arbuste et de l’entourer d’un tuteur lorsqu’il vient à pencher un peu trop. Le vice entraîne notre rosier dans d’affreux tourments tandis que la vertu le fait resplendir sous le soleil. Le mythe de la réincarnation a créé des dégâts incommensurables dans les esprits. Cette hérésie a permis de faire accepter la déresponsabilisation individuelle puisque la réincarnation consiste à faire croire que l’on naît plusieurs fois de suite sans avoir à accomplir aucun effort personnel. C’est un effroyable leurre. Comme personne ne se souvient jamais de ces prétendues vies passées, ceux qui croient en la réincarnation gaspillent leur unique vie terrestre sans se soucier des conséquences de leurs actes. C’est la voie suprême de la perdition car le démon est rusé pour tromper le plus grand nombre.

Les hérésies gnostiques ont pris le pouvoir sur les lois équitables et justes du Christianisme. Tout a été fait pour que les individus puissent agir comme ils l’entendent. La culture contemporaine du vice est intolérable mais cette considération a été oubliée puisque les doctrines hérétiques ont tout renversé. Le vice est devenu la norme dans cette société de l’absurde tandis que la droiture et la morale ont été exclues sans aucune explication franche. Notre société est aussi épouvantable, sinon pire, qu’à l’époque de Jésus-Christ. Si le Christ paraissait de nouveau dans cette civilisation, il serait crucifié comme au temps des romains et cela n’émeut pas le pouvoir. Quelle audace !

C’est parce que l’Église Catholique considère le salut collectif comme possible que la civilisation occidentale est dans cet état lamentable. Dans l’Église Orthodoxe, le salut est strictement individuel. Concrètement, l’individu doit prier, se repentir, pleurer sur ses péchés pour obtenir la Grâce de l’Amour. Sans cette saine attitude, l’individu chute rapidement dans de grands tourments. Pour rester en état de grâce, il est nécessaire de prier et de rester proche de l’Amour de Dieu à travers la pureté intérieure. Quelqu’un qui ne connaît pas ces fondamentaux ne sait pas qu’il est en état de chute perpétuelle. Le salut est seulement possible si l’on a appris à se focaliser sur la vertu offerte à travers l’Amour que l’on voue à Dieu. Autrement dit, c’est à travers le Saint Esprit que l’on rencontre l’Amour authentique de Dieu.

À propos de l’Église Catholique

Les liens entre l’Église Catholique et Orthodoxe sont pratiquement rompus. Pendant que l’Église Orthodoxe survit aux multiples crises de la civilisation, l’Église Catholique est à l’agonie. Elle rend un culte au peuple de Dieu alors que Dieu devrait être le premier servi. Rendre un culte au peuple de Dieu, c’est rendre hommage à l’être humain et non pas à Dieu lui-même. La symbolique des mots est très importante dans la logique humaniste. Une Église qui sert véritablement Dieu s’organise afin que Jésus-Christ soit au centre des préoccupations. Les églises ferment progressivement pour être remplacées par des supermarchés ou des boîtes de nuit. Certaines sont même réaménagées en bureaux, en espaces de détente ou encore en salles de concert. Cela prouve que Dieu n’est plus honoré comme il le devrait. Ce culte humain est un leurre dans le sens qu’il rend hommage à une population répondant aux critères de l’époque, c’est-à-dire à ceux qui possèdent les richesses financières. Non seulement Dieu n’est plus servi, mais, de surcroît, une infime partie de l’humanité est outrageusement idolâtrée.

Un constat s’impose. Le salut collectif prôné par l’Église Catholique a tué l’Amour et déresponsabilisé les individus pour en faire des consommateurs aussi malléables que de la pâte à modeler selon la volonté des médias. Sans responsabilisation individuelle, il n’y a pas de salut. Il est facile de demander aux autres de bien se comporter pendant que nous agissons aussi mal que ceux que nous venons de juger. Il est nécessaire de réformer l’Église Catholique afin qu’elle puisse renouer avec l’Église Orthodoxe. Nous devons réunir ce que l’histoire a divisé. Le schisme a été une terrible épreuve ainsi qu’une grave erreur, mais, c’est bien évidemment à partir de ses fautes de parcours que l’humanité apprend. Nous devons en tirer les conclusions qui s’imposent avant de pouvoir panser ces plaies béantes.

Dieu a créé le monde à partir de son Amour, car, sans Amour il n’y a pas de création. Pour faire une brève analogie, un boulanger qui produit du pain à contrecœur finit par rendre son tablier tandis que l’artisan qui œuvre avec l’amour dans le cœur produit un pain craquant, généreux et de bel aspect. Dès qu’un événement entraîne une séparation ou un schisme, c’est qu’une manœuvre de destruction a œuvré dans le but d’anéantir les efforts antérieurs de cohésion. Sans Amour pour Dieu, il n’y a que destructions, guerres, mésententes et châtiments. L’Amour spirituel est l’authentique ciment entre Dieu et son peuple.

Nous devons réapprendre à ouvrir nos portes aux amis, aux voisins et aux mendiants. Nous ne savons plus faire ces choses simples car la civilisation occidentale vit dans les ténèbres de l’hérésie. La société rend hommage à des hommes qui s’autoproclament « grands » alors que l’homme sans Dieu n’est qu’une caricature erratique. Sans réforme profonde de l’Église Catholique afin qu’elle ressemble davantage à l’Église Orthodoxe, il n’y aura point de salut. Le salut des âmes passera forcément par des réformes majeures et fortes afin que la foi et la vertu puissent fleurir de nouveau. Nous devons mettre un terme à toutes les divisions qui ont saccagé la civilisation et, surtout, nous devons reprendre en main la jeunesse de notre nation.

À propos de la jeunesse

Certains ne le voient probablement pas mais un grand nombre de nos enfants ne croient plus ni en nous ni en notre civilisation. Nous les laissons errer, sans espoir, en leur promettant un avenir sombre tout en leur enseignant des sornettes. Le goût de la médiocrité est devenue une norme qui est en train de tuer les futures générations. Que deviendrons tous ces jeunes lorsqu’ils devront assumer la civilisation à l’âge adulte ? Ils ne seront pas prêts parce qu’on ne leur aura rien enseigné de constructif. La vacuité du monde actuel est terrifiante et il est temps de jeter l’anathème sur la perdition des jeunes. Rien ne semble offusquer une majorité d’adultes qui semblent plus préoccupés par leur quotidien que par celui de la jeunesse. Quelle hérésie ! Je n’aimerai pas être un enfant ou un adolescent dans cette société qui n’offre rien de constructif si ce n’est pour une étroite minorité qui recherche la richesse matérielle sans aucune autre considération intelligible.

Nous devons donner ou redonner de l’espoir à tous les enfants qui vivent dans notre nation. Nous devons leur promettre un enseignement de qualité. Un bon professeur doit se consacrer pleinement à la construction mentale de ses élèves. Les enfants doivent apprendre la rhétorique chrétienne afin qu’ils soient armés contre les hérésies et les impostures. Réintroduire la morale, le catéchisme, l’enseignement de la vertu, en plus de l’enseignement de base, sont les premières mesures radicales à prendre. Abolir cette école de la médiocrité est un devoir pour le salut de notre jeunesse. L’école doit être un lieu où l’on se sent bien, où l’on apprend à réfléchir et où l’on pousse les élèves à devenir érudits, et ce, gratuitement. Tous les élèves doivent recevoir le même enseignement de qualité. Pour cela, il est nécessaire de créer une seule et unique école qui suivra l’enfant de la première à sa dernière année de scolarité. Il est temps de rendre l’école cohérente. Le travail est évidemment incommensurable parce qu’il faut tout reprendre à la base.

Surtout, nous ne devons plus laisser notre jeunesse errer dans les rues. Un enfant isolé qui flâne est une proie facile pour les loups qui rôdent. Par conséquent, chaque enfant doit être occupé jusqu’à sa majorité. Nos enfants ne doivent plus être considérés comme des rois car ce n’est pas leur rendre service. Un enfant obéissant aux lois de la société est l’une des premières conditions indispensables à la paix sociale. Enseigner l’obéissance est une règle élémentaire qui éradique la délinquance juvénile. C’est le racisme instauré dans les années 1980 qui a généré ces incroyables mouvements de rébellion perpétuelle. C’est pourquoi chaque enfant doit savoir qu’il est aimé de Dieu et des hommes. Chacun d’entre eux doit se sentir accepté. C’est de cette manière qu’ils obéiront aux règles sans y voir aucun inconvénient. Toute forme de discrimination doit être éradiquée grâce aux lois chrétiennes qui garantissent un amour équivalent à chaque être humain. Autrement dit, c’est l’amour qui permet de pacifier une civilisation. Sans amour, il ne peut pas y avoir de paix durable.

Offrons à nos enfants un amour équitable. Nous devons les éduquer avec fermeté tout en leur faisant savoir que nous les aimons profondément. Considérer l’enfant d’un autre comme le sien est une condition indispensable. De cette manière, si un enfant devait être en danger, il serait aussitôt épaulé par n’importe quel adulte. L’amour doit être enseigné à l’ensemble de la nation française. C’est de cette manière que les portes s’ouvriront de nouveau sur les uns et les autres. Nous devons réapprendre à ne plus avoir peur. C’est pourquoi le matérialisme doit être aboli. Les produits vendus sont bien souvent inaccessibles aux plus pauvres, c’est pourquoi le cambriolage et le braquage sont devenus une norme.

C’est en rendant la nation spirituelle que nous mettrons un terme à la peur ambiante et à la corruption. Lorsque nos trésors sont dans les cieux, nous n’avons rien à craindre des méchants et c’est là l’un des précieux enseignements de Jésus-Christ. Nous vivons dans un monde futile qui n’enrichit qu’une minorité. Il faut cesser d’être dupe aux manœuvres diaboliques.

À propos des médias

Les émissions contemporaines sont déconcertantes. Il est nécessaire de tout reprendre. La médiocrité, la violence, l’humour absurde et les séries contribuent à l’enracinement de l’individualisme et de l’hérésie dans les esprits. Les médias doivent être au service de la population. C’est pourquoi ils doivent diffuser des émissions, de la musique, des films et des documentaires à la fois enrichissants et chrétiens. Toutes les doctrines perverses, telles la pornographie et l’horreur, doivent être prohibées d’emblée. La liberté contemporaine des médias est un leurre. En réalité ceux-ci sont contrôlés par la finance qui s’acharne à diffuser des programmes pervertisseurs. Les émissions qui consistent à accueillir des candidats sur un plateau pour remporter des gains sont décérébrantes dans le sens que pendant que certains s’amusent d’autres souffrent ou meurent. La souffrance des plus affaiblis doit être montrée afin d’attendrir les cœurs. Les émissions diffusées doivent être utiles à l’enrichissement des âmes.

À propos des armes et des stupéfiants

Les lois interdisant l’usage des armes et des stupéfiants sont soumises à l’hypocrisie de la société puisque, en réalité, rien n’est réellement prohibé. Tout cela circule, sous le manteau, sur le territoire français sans qu’il n’y ait de mesures fermes empêchant leur entrée sur notre sol. Le machiavélisme contemporain est particulièrement effrayant. Une mesure urgente consisterait à interdire purement et simplement la vente d’armes et de drogues aux civils en imposant un contrôle strict des flux aux frontières. Le démantèlement des organisations malveillantes au sein de la fonction publique est également une priorité.

La suite logique de la décadence actuelle est évidente. L’Ukraine étant le révélateur de ces tensions, de multiples guerres civiles sont en train de couver sur le sol européen. Il est aisé de s’en convaincre. Il suffit d’enseigner la haine de l’autre pendant plusieurs années en diffusant simultanément de la drogue et des armes de tous calibres sur le marché noir. Les zones de non droit sont un lieu idéal pour cela puisque la police et la gendarmerie ne sont plus habilités à rentrer sur ces territoires. Ceux qui ont été formatés pour haïr sont de redoutables destructeurs en période de déstabilisation politique et économique. La police et l’armée étant en effectifs de plus en plus réduits, les conditions deviennent favorables à une implosion sociale. Il est inutile de s’appeler François Mitterrand pour comprendre cela. N’importe quel individu qui s’efforce de réfléchir est en mesure de découvrir le pot-aux-roses.

À propos de la faune et de la flore

Saint François d’Assise nous a appris à aimer la nature. Les animaux sont des êtres sensibles. Il est inconcevable de les parquer dans des laboratoires, des cages ou des abattoirs. Les animaux méritent d’être aimés. Ils sont doués d’instincts qui les rendent sensibles à leur environnement. Un animal ressent l’heure de sa mort. La souffrance des bêtes est intolérable de nos jours. Beaucoup trop d’hommes sont devenus de cruels bourreaux. Il convient de cesser tout outrage envers les animaux. Il y a un travail énorme de réintroduction des espaces menacées dans des lieux réaménagés.

La flore mérite également toute notre attention. Les plantes, les fleurs et les arbres sont des êtres vivants bien qu’ils ne puissent pas interagir avec nous. Il convient de les respecter afin de rétablir l’équilibre naturel de la planète. Il est nécessaire de replanter les végétaux là où les industries les ont décimés. Le travail de dépollution est bien évidemment colossal mais rien n’est impossible à cœurs vaillants.

À propos des peuples autochtones

Les peuples autochtones souffrent terriblement sur tous les continents. Après avoir détruit leur environnement, la civilisation les a parqués dans des réserves où circulent en abondance alcool et psychotropes. Les peuples amérindiens du Brésil sont actuellement en grande souffrance. La déforestation pour la construction de barrages détruit leur milieu naturel. Ces peuples sont garants de l’équilibre parce qu’ils entretiennent, avec un amour certain, la faune et la flore. Nous devons œuvrer pour que ceux qui le souhaitent puissent retourner vivre dans la forêt tout en vivant pleinement la foi Chrétienne grâce à une évangélisation douce. Nous serons accueillis avec joie après leur avoir rendu la liberté. C’est en nous conduisant de manière responsable et aimante que nous ferons la joie de Jésus-Christ tout en veillant à ce que ses enseignements soient diffusés à travers le monde. Le Christianisme est la seule vérité qui puisse rétablir l’équilibre de la planète.

À propos des dix commandements

Il est indispensable de rappeler ce que sont les dix commandements. Le lecteur trouvera entre parenthèse et en italique, en face de chaque commandement, ce qui est réellement appliqué dans la civilisation occidentale contemporaine :

01) Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi (œcuménisme et athéisme encouragés)
02) Tu ne feras pas d’idole (consommation idolâtre à outrance)
03) Tu n’utiliseras pas le nom de l’Éternel ton Dieu pour tromper (d‘innombrables mouvements sectaires utilisent le nom de Dieu pour enrichir leurs gourous)
04) Penser à observer le jour du repos (travail le dimanche encouragé)
05) Honore ton père et ta mère (irrespect des parents)
06) Tu ne commettras pas de meurtre (l’homicide est largement répandu)
07) Tu ne commettras pas d’adultère (les couples se font et se défont au gré des envies)
08) Tu ne commettras pas de vol (quotidienneté du vol et des agressions)
09) Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain (le mensonge est devenu monnaie courante)
10) Tu ne convoiteras pas ce que possède ton prochain (l’esprit de compétition exacerbé incite à la convoitise)

À propos des quatre vertus cardinales et de la Croix de Camargue

Les quatre vertus cardinales sont les suivantes :

01) La Prudence (la sagesse)
02) La Tempérance (la maîtrise de la volonté sur les instincts)
03) La Force (la constance dans la poursuite du bien)
04) La Justice (la volonté de donner moralement à chacun ce qui lui est dû)

La Croix de Camargue, magnifique symbole Chrétien, vient compléter de ses trois vertus théologales les quatre précédentes, à savoir :

01) La Foi (aimer et croire en Dieu de tout son cœur)
02) L’Espérance (espérer jusqu’au bout en un monde meilleur)
03) La Charité (aimer l’autre comme soi-même)

Le vice a fait oublier les sept vertus qui resplendissaient autrefois en France et en Europe. L’involution et la décadence a rendu la civilisation occidentale irrationnelle et invivable.

À propos du Grand Monarque

Le Grand Monarque a pris conscience de la mission qui lui incombait même s’il n’est pas encore tout à fait prêt à intervenir. Cependant, son avènement est proche, soyez en assuré. Même si je ne connais pas son identité pour des raisons de sécurité, je peux affirmer ce qui précède grâce à la prière et aux échanges que j’ai eu avec de nombreux chrétiens inspirés par le Saint-Esprit. Je ne suis qu’un messager chargé d’ouvrir le chemin au Roi du Sacré-Cœur. N’a-t-il pas été prophétisé que Saint Michel serait devant lui ? Étant né le jour de la Saint-Michel, il faut certainement prendre cette prophétie comme une métaphore. C’est après avoir beaucoup prié que je me suis permis de créer le blog éponyme. C’était, à la base, un moyen de rendre hommage à Saint Michel Archange. Aujourd’hui, je me rends compte que Dieu en a décidé autrement. Décidément, les voies du Seigneur restent impénétrables.

Prions pour que le Grand Monarque accepte de se manifester d’ici peu de temps. Nous avons besoin de lui. Même si nous ne sommes pas nombreux à rester profondément ancrés dans la foi, nous œuvrons avec tout notre amour pour préparer l’arrivée du Roi du Sacré-Cœur. La mission qui lui incombe est colossale mais tout lui sera offert. Il s’évertuera, pendant son règne, à tourner le peuple vers la vertu en faisant oublier jusqu’à l’existence du vice. Le soleil sera de nouveau admiré tandis que les ténèbres seront jetées aux oubliettes pendant un certain temps.

Bénissons dès aujourd’hui ceux qui nous maudissent. Prions pour que la France redevienne Chrétienne. Aimons nos ennemis comme l’a enseigné toute sa vie Saint Silouane l’Athonite. Inspirons-nous de Saint Padre Pio afin d’être en mesure de persévérer jusqu’au bout dans le bien. Demandons l’intercession de la douce Vierge Marie, cause de notre joie ainsi que des Saints qui nous inspirent. Prions Dieu le Père, Jésus-Christ le Fils et demandons la Grâce du Saint-Esprit pour chacun d’entre nous.

Prière de Saint Clément de Rome pour la paix

Nous t’en prions, ô Tout-Puissant,
sois notre secours et notre défenseur.
Sauve les opprimés,
prends en pitié les petits,
relève ceux qui sont tombés,
montre-toi à ceux qui sont dans le besoin,
guéris les malades,
ramène ceux qui de ton peuple se sont égarés,
donne la nourriture à ceux qui ont faim,
la liberté à nos prisonniers ;
redresse les faibles,
console les pusillanimes ;
et que tous les peuples reconnaissent
que seul tu es Dieu,
que Jésus-Christ est ton enfant,
que nous sommes ton peuple et les brebis de ton bercail.
Donne la concorde et la paix,
à nous et à tous les habitants de la terre,
comme tu l’as accordée à nos pères,
qui te priaient dans la foi et dans la vérité,
soumis à ta toute-puissance et à ta sainteté.

Aux princes et à nos chefs, sur la terre,
c’est toi, Maître souverain,
qui leur as donné pouvoir et royauté, par ta puissance merveilleuse et ineffable,
afin que, reconnaissant la gloire et l’honneur
que tu leur as départis,
nous leur demeurions soumis,
pour ne pas contredire ta volonté.
Accorde-leur, Seigneur,
la santé, la paix, la concorde, la stabilité,
pour qu’ils exercent sans erreur
la souveraineté que tu leur as octroyée.
Oui, c’est toi, Maître céleste et Roi des âges,
qui dispenses aux fils des hommes
gloire, honneur et puissance
sur les choses de la terre ;
dirige, Seigneur, leur conseil, suivant ce qui est bien,
suivant ce qui est agréable à tes yeux,
en sorte qu’ils exercent avec piété,
dans la paix et la mansuétude,
le pouvoir que tu leur as donné,
et reçoivent tes faveurs.
Seul, tu as la puissance de réaliser ces choses
et d’en procurer de plus grandes encore.
Nous te rendons grâces par le grand prêtre
et le protecteur de nos âmes, Jésus-Christ.
Par Lui te soient rendues gloire et magnificence
et maintenant
et de génération en génération
et dans les siècles des siècles !

Amen.

Conclusion

Je vous invite à écouter la chanson « Tu es là Seigneur » de « The Kry ». Je préfère habituellement les cantiques, les chants vieux romains et la musique byzantine mais cette louange devrait être écoutée avec le cœur afin de se souvenir que le Saint-Esprit est toujours là pour nous soutenir dans les épreuves les plus difficiles. Le fait d’aimer Dieu de tout son cœur permet de se mettre dans de bonnes dispositions spirituelles. C’est dans ces moments de prières et de grâce que l’âme brille comme un firmament pour s’élever avec joie vers le Père. Il faut le dire, cette chanson est belle et appelle à la grâce. Soyez bénis abondamment.



Source de l'article : http://saintmichelarchange.wordpress.com/2014/11/09/l_avenement-du-grand-monarque-est-proche/
saint-michel
saint-michel
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 793
Age : 45
Inscription : 05/08/2014

http://saintmichelarchange.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'avènement du Grand Monarque est proche Empty Re: L'avènement du Grand Monarque est proche

Message par orchidz le Dim 9 Nov 2014 - 12:35



Waw Saint Michel! Merci beaucoup!!!

Cette lecture m'a fait du bien et m'a rendue triste à la fois. Force est de constater que tous les commandements sont bafoués...J'ai trrrrrroooop aimé la partie du don des larmes, c'est tellement vrai!
Et il ne faut pas négliger cette intention de prière qu'est celle de réclamer le Grand Monarque, plus nous le demanderons plus le Seigneur nous entendra...mais personnellement, je pense qu'Il arrivera dans un moment d'extrême crise, où tous les incroyants (constatant l'impuissance de l'Homme face aux conséquences de ses péchés)  se jetteront à terre pour implorer une solution divine à ce Dieu qu'il ont négligé pendant longtemps..... A vos ordres!


Et la chanson est super!

L'avènement du Grand Monarque est proche Merci_014
orchidz
orchidz
Avec le Pape François

Féminin Messages : 943
Inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'avènement du Grand Monarque est proche Empty Re: L'avènement du Grand Monarque est proche

Message par saint-michel le Dim 9 Nov 2014 - 13:46

Bonjour Orchidz,

Nous sommes malheureusement dans les prémices de l'ouverture des coeurs. Vous commencez à voir le monde comme il est. Je sais que c'est dur, j'ai vécu une année infernale à souffrir le martyr, mais, c'est grâce à cette nuit de l'âme que Dieu m'a donné la force d'écrire ce nouvel article.

Oui, vous avez raison pour la survenue du Grand Monarque. Il se révélera lorsque tout sera perdu. Nous allons avoir à souffrir, malheureusement, par la faute de ceux qui ont tout misé sur la "liberté" luciférienne.

Dieu vous protège !
saint-michel
saint-michel
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 793
Age : 45
Inscription : 05/08/2014

http://saintmichelarchange.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'avènement du Grand Monarque est proche Empty Re: L'avènement du Grand Monarque est proche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum