Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

De l'Antéchrist au Grand Monarque Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

De l'Antéchrist au Grand Monarque

Aller en bas

De l'Antéchrist au Grand Monarque Empty De l'Antéchrist au Grand Monarque

Message par saint-michel le Lun 29 Déc 2014 - 11:26

De l'Antéchrist au Grand Monarque De_l_a10

Table des matières

Réflexions sur l’individualisme
Réflexions sur l’Antéchrist et le Grand Monarque
Avertissement
Réflexions sur la Vérité et conclusion

Réflexions sur l’individualisme

À l’ère de l’individualisme le plus obtus, chacun s’exprime comme il l’entend. Attention, toutefois, à ne pas faire d’amalgame. Si l’individualisme donne la parole aux individus, ceci ne signifie pas que leur liberté d’expression est approuvée par le système médiatique. L’individualisme est une doctrine trompeuse dans le sens qu’elle donne l’impression d’une certaine liberté. Ce système déverrouille les pulsions individuelles qui ne sont contenues que par les textes de loi en vigueur. L’individualisme est comparable à une gigantesque foire habitée par un brouhaha incessant. Les voix s’élèvent de toute part sans aucune cohérence. Les instincts les plus vils et les plus nobles s’y confrontent sans intelligence organisationnelle.

Chaque personnalité est unique. Celles-ci se distinguent comme peuvent l’être les empreintes digitales. Une incroyable palette de comportement surgit de cet individualisme. Celle-ci peut être représentée par une courbe similaire à celle du quotient intellectuel. Attention, toutefois à ne pas confondre ces courbes distinctes. Sur une population donnée, une minorité d’individus sont habités par de mauvais instincts, une autre minorité représente ceux qui sont animés d’une belle noblesse d’esprit. La majorité se laissant bercer par le brouhaha.

Les minorités, bonnes et mauvaises, représentées par cette courbe sont très peu soumises à l’influence globale du système. En effet, ces individus possèdent une personnalité forte qui les rend imperméable à l’interaction. Ce sont des rocs parmi une foule aléatoire. La majorité, quant à elle, est soumise à l’influence externe comme le sont les coraux dans le fond des mers. Le corail vit en symbiose avec son environnement immédiat tout comme la majorité de la population est influencée par les événements.

Lorsqu’un système individualiste se durcit, il exacerbe les comportements de la majorité. Cette majorité réagit vivement aux informations diffusées par les médias. Si la population représente le navire, les informations sont comparables à un gouvernail. Selon la teneur des informations, il est possible de prévoir, grâce aux mathématiques, quelles seront les réactions de la majorité. C’est ce que l’on appelle l’opinion publique. Ainsi, des individus suffisamment éclairés sont partiellement en mesure de prévoir les événements.

Le système se nourrit de la naïveté inhérente à la population pour exercer son influence sur celle-ci. Ainsi, un esprit suffisamment aiguisé peut parvenir à décrypter les événements futurs avec une marge d’erreur relativement faible. Tandis que la majorité se laisse illusionner par le système, la minorité observe le camp opposé du coin de l’œil car la naïveté n’existe que dans une large frange de la population. Ainsi, l’Antéchrist provient de la minorité révolutionnaire abreuvée de thèses lucifériennes tandis que le Grand Monarque surgit de l’autre minorité contre-révolutionnaire cherchant à rétablir l’équilibre détruit à partir de 1789.

La majorité s’annule d’elle-même par un mécanisme quantique tandis que les minorités, bonnes et mauvaises, sont celles qui détiennent le véritable pouvoir. Si le système est détenu, aujourd’hui, par la cause luciférienne, celui-ci doit inéluctablement s’effondrer sur lui-même à cause de sa nature chaotique qui est animée par le mensonge, la révolte, la décadence ainsi que la violence physique et morale. Les pulsions animales sont aujourd’hui enracinées dans la population humaine. Les violences se multiplient à l’infini dans ce système corrompu par l’acide luciférien. Les mauvaises influences produisent leurs effets dans la civilisation contemporaine. Le chômage, la pauvreté, l’exploitation, les violences, les vols et les meurtres explosent. Le hasard n’existe pas pour celui qui sait analyser son environnement.

Réflexions sur l’Antéchrist et le Grand Monarque

L’Antéchrist possède un visage charmeur. Il plaît à la population parce qu’il sait exploiter la naïveté populaire en balançant des propos qui résonnent dans les esprits nourris à la cause du système. Rien de plus facile pour un être intelligent, perfide et orgueilleux de mentir effrontément pour plaire passionnément à la foule qu’il compare aisément à une « populace nourricière ». Un Antéchrist se nourrit des sons de cloche qu’il sait faire émerger de la majorité. Si l’Antéchrist ne devait pas plaire, c’est qu’il n’en serait pas un. Ainsi, le système doit s’autodétruire grâce à la promotion de cet être maléfique à la dentine brillante et au sourire charmeur. Il est tellement facile de mentir à la population que l’Antéchrist se gargarise de bons mots, de belles phrases avant de sortir le poignard pour frapper la foule illusionnée. Les moutons s’approchent de préférence d’un berger à l’allure plaisante et à la nourriture excellente.

Le Grand Monarque, quant à lui, ne plaît pas parce qu’il sème la vérité et celle-ci ne résonne jamais convenablement dans les esprits. Un individu aime être bercé par les chants de sirènes plutôt que par le reflet du miroir qui renvoie sa véritable image. Jésus-Christ, Fils de l’homme, disait les vérités qui ne plaisaient pas à la majorité. Le mensonge est doux aux oreilles tandis que la vérité est dure. L’esprit contemporain, abreuvé d’illusions, refuse absolument la vérité parce qu’aujourd’hui il faut entendre ce qui plaît. La décadence se nourrit de flatteries, de belles paroles non assumées, de vantardises et d’idées prêtes à habiller la naïveté.

L’Antéchrist prend des mesures qui plaît aux foules en ôtant les barrières qui permettent au péché de se déverser dans la civilisation. Il danse au rythme de la musique classique, habillé d’un habit classieux. Pour effectuer un coup d’État, il faut être apprécié. Observez Napoléon, Hitler et Staline, pour ne citer qu’eux. Ces personnalités envoûtantes ont été approuvées par les foules. Leur talent d’orateur les plaçait sur le devant de la scène. Une personnalité orgueilleuse doit se nourrir d'aliments appartenant à ceux qu’elle souhaite exploiter. Sans un esprit d’entreprise, il n’est pas possible de grossir. L’exploiteur est un brave politicien à l’élocution parfaite et au geste soigné.

Le Grand Monarque prend des décisions qui favorisent la cohérence et le bien populaire. Il ne regarde pas l’intérêt personnel mais la cause publique et universelle. Par conséquent, ses décisions ne plaisent pas à l’orgueil individuel parce qu’elles semblent aller à l’encontre de l’intérêt immédiat. La contre-révolution ne se nourrit pas d’individualisme mais de cohérence, d’ordre et de discipline. Un grand cœur est souvent caché derrière une personnalité empathique mais autoritaire. Sans autorité, c’est le débordement qui prévaut. Sans moralité, c’est l’aisance et la souplesse qui dirigent le bal. La moralité est stricte, sévère mais toujours juste tandis que l’immoralité est douce, prévenante mais toujours profondément cruelle dans le fond.

L’Antéchrist veut être le centre de l’attention car il aime être vu. Sans sourciller, il se fera nourrir dans un hôtel luxueux. Il emploiera des personnes pour le servir. Il naviguera dans des voitures de luxe. Il sera toujours bien habillé. L’Antéchrist doit avoir l’allure flatteuse et le teint frais. S’il ne possédait pas une personnalité charmeuse, l’Antéchrist ne pourrait pas parvenir à ses fins. Il doit plaire pour tromper une large majorité d’individus soumis à sa cause.

Le Grand Monarque ne pense pas à lui. Il choisit de défendre la cause des opprimés et des faibles. Il aime d’un amour réel et sincère. Même s’il est jovial, épanoui et heureux, il ne le montre pas forcément parce qu’il pense à ceux qui souffrent davantage que lui. Le Grand Monarque prend des décisions d’une fermeté absolue pour le bien de tous parce qu’il sait ce qu’il faut faire pour mettre de l’ordre dans le chaos. Il ne se concentre pas sur sa popularité mais sur les actes concrets.

Avertissement

Que le lecteur ne s’outrage pas de ce grossissement volontaire des traits des protagonistes. Il s’agit d’une analyse impartiale qui met en avant les caractéristiques de personnalités opposées mais complémentaires. Hitler aimait les animaux, la nourriture saine mais il faisait exterminer des millions d’être humains. Il était vénéré et craint comme un Dieu. Jésus-Christ a été crucifié parce qu’il a chassé les vendeurs du temple, parce qu’il guérissait les pauvres gens et convertissait les pécheurs. Jésus-Christ était doux et humble de cœur. Son Amour brûlant invitait la foule à le rejoindre. Il faisait des miracles et se proclamait roi d’un monde spirituel. Jésus-Christ plaisait aux foules malheureuses mais représentait une menace pour les tenants du pouvoir. Un individu orgueilleux ne pouvait pas et ne peut toujours pas croire que Jésus-Christ est le Sauveur, le Rédempteur du monde. Le Christianisme est méprisé, de nos jours, parce qu’une majorité refuse la divinité du Christ. L’individualisme, d’origine luciférienne, est opposé à l’unité royale. Une monarchie spirituelle rassemble et rend cohérente une civilisation tandis qu’une république matérialiste dissous cette même cohérence. Très peu d’individus s’interrogent sur les origines du système puisque la majorité se laisse bercer par le monde.

Réflexions sur la Vérité et conclusion

La Vérité demande à l’homme de respecter les lois de l’Amour, d’aimer son prochain avec ferveur. La Vérité demande d’abaisser son ego en faveur de l’autre. Face à la Vérité, l’individualisme fond comme neige au soleil pour former un bloc uni représentant le Corps du Christ. La Vérité demande que l’on aime Dieu avant soi tandis que le mensonge fait naître l’ego comme une nécessité absolue. L’humanisme est l’antithèse de la Foi. Le Grand Monarque ne peut pas être un être docile et soumis parce qu’il ne serait pas un bon berger. Un Bon Berger aime ses brebis et les fait paître dans le champ en les conduisant par l’étroit chemin. L’ordre est opposé à l’indiscipline. L’unité ne peut se construire que dans l’écoute, l’attention, la discipline et la moralité. Le Grand Monarque fait paître son peuple avec un sceptre de fer pour le bien commun.

Satan dit « amuse-toi, profite de la vie, joue. Tu es unique. Pense à toi. » tandis que Dieu dit « sois sérieux. Travaille. Instruis-toi. Prends soin des autres. Obéis aux règles. ». L’homme préfère écouter la voix de Satan plutôt que celle de Dieu. Voilà le drame de l’humanité et voilà pourquoi le Grand Monarque ne peut être élu que par la main de Dieu. Sans intervention divine, le Grand Monarque serait une occasion avortée de rétablir l’ordre. Satan est le prince de ce monde parce qu’il sait plaire à la majorité. Cette civilisation connaîtra les châtiments parce qu’elle refuse de se plier aux bonnes lois et aux bonnes mœurs.

La Cité terrestre, antichambre de l’enfer, est opposée à la Cité de Dieu, jardin du paradis. Dans le Paradis, on entend le chant des anges qui louent éternellement le Seigneur. Les bons anges aiment Dieu et le prouvent avec ferveur. Le paradis est un lieu extraordinaire où la fraternité est réelle. C’est un jardin ensoleillé, rempli de bonnes âmes, de calme et d’une incroyable beauté. L’enfer, quant à lui, est une grotte remplie de lave dans laquelle les démons maudissent perpétuellement les âmes rebelles. La haine et la fureur se déversant éternellement dans ce lieu abject.

Le drame contemporain de l’humanité est qu’elle ne croit plus ni en l’enfer ni au paradis. Cependant, l’être humain continue de naître, de grandir et de mourir. La raison n’explique rien de l’existence du monde. Elle se contente de décrire l’environnement immédiat de l’homme. L’Univers est un mystère pour le sage. Aucun être humain ne peut expliquer comment fonctionne cet ineffable mécanisme quantique. L’orgueil de l’individu lui fait croire qu’il est supérieur aux lois naturelles alors qu’il y est soumis. L’illusion est une berceuse maléfique. L’intolérable décadence entraînera ce monde dans un véritable enfer par la stricte volonté humaine. Qu’il en soit ainsi.

Source : http://saintmichelarchange.wordpress.com/2014/12/29/de-l-antechrist-au-grand-monarque/
saint-michel
saint-michel
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 793
Age : 45
Inscription : 05/08/2014

http://saintmichelarchange.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

De l'Antéchrist au Grand Monarque Empty Re: De l'Antéchrist au Grand Monarque

Message par Renee emmanuelle le Sam 1 Oct 2016 - 11:18


Bonjour,

Ma question est sans doute idiote mais pourquoi faut-il un Grand Monarque (descendant de nos rois) si plus tard Jésus revient dans sa gloire ?

Nous pouvons penser que le retour du Christ et le règne du Sacré-Coeur signifient le règne du Christ dans tous nos cœurs. Quelque chose de purement spirituel.
Dans ce cas, les prêtres et la parole de Dieu suffisent pour nous guider vers le royaume du Sacré Cœur.

Est-ce que le royaume du Sacré Cœur signifie aussi la remise du pouvoir politique temporel à Dieu, pour soustraire ce pouvoir à l'emprise de Satan ?

Si cela est le cas, je comprends mieux l'utilité du Grand Monarque, s'il remet sincèrement le pouvoir temporel dans les mains de Dieu pour rétablir l'ordre, la paix et l'harmonie en France. Afin que tout revienne dans l'ordre voulu par Dieu, comme si nous n'avions jamais péché.

Et, si la France est vraiment le nouvel Israël de Dieu, et si le Grand Monarque est un descendant des rois de France, je peux imaginer que le redressement de la France donnerait espoir à toutes les autres nations.

Même les plus sceptiques verraient bien que les valeurs chrétiennes sincèrement appliquées à la vie de tous les jours conduisent à la paix du cœur et à la paix sociale.
Alors que, de nos jours, nos dirigeants politiques nous conduisent à penser que le monde est voué indéfiniment aux guerres, aux conflits, à l'exploitation de l'homme par l'homme et à la misère sociale d'une bonne partie de l'humanité.
Pourtant, le Christ nous a déjà donné tous les remèdes contre ces maux physiques et spirituels.

Mais pourquoi le Christ a-t-il "besoin" du Grand Monarque humain pour cela ?
Si le Christ ressuscité revient sur terre, pourquoi ne fait-il pas cela lui-même ?
Après tout, le Christ est le vrai Roi de France et le vrai Roi de l'humanité.

Peut-être que le Christ ne pourrait pas faire ce travail lui-même justement parce qu'il est Dieu et que Dieu attend un acte d'amour de l'homme ? Un acte libre.

Comme le Christ a scellé l'alliance de Dieu vers les hommes, est-il nécessaire que ce soit un simple homme, le Grand Monarque, qui scelle l'alliance des hommes vers Dieu, en faisant usage de la liberté fondamentale de l'homme et au nom d'une humanité qui déciderait de se tourner vers Dieu et ses commandements ?

Je me pose ces questions car j'ai une culture très laïque, aux antipodes du royalisme et mon entourage ne pourrait même pas envisager, à ce jour, qu'un roi réapparaisse en France.

D'autre part, je ne comprends pas bien le lien entre Marie et le Grand Monarque ? Marie doit écraser la tête de Satan. Pour cela, elle nous a donné des directives : purification intérieure et prière quotidienne du rosaire.

Le Grand Monarque est certainement très proche du Christ (spirituellement, dans son cœur). Mais quel est le lien entre Marie qui écrase la tête de Satan et le Grand Monarque ?
Est-ce que le travail demandé à tous les chrétiens par Marie, notre mère des Cieux, vient en complément de la mission du Grand Monarque, tout en lui étant intimement lié ? J'imagine qu'un grand Saint tout seul ne pourrait pas faire grand chose pour changer le cours du monde (à l'exception du Christ, mais le Christ est aussi Dieu et pas un simple humain).
Mais avec l'aide d'une armée de prières et de chrétiens accomplis, oui, il se pourrait que tout rentre dans l'ordre voulu par Dieu. Surtout que beaucoup de personnes aspirent à la paix mais beaucoup sont un peu perdues et auraient besoin d'être guidées spirituellement pour reprendre espoir dans l'amour de Dieu et dans la vie.

Il me semble que nous sommes parfois trop conditionnés par l'atmosphère ambiante (le Meshom ?) pour envisager que notre monde pourrait être différent si nous voulions bien appliquer les commandements de Dieu avec foi et humilité. Et nous sommes souvent découragés au lieu d'agir comme Sainte Marie nous le demande à Fatima. Au fond, nous manquons sans doute de foi, d'espérance et de charité ? Si nous n'agissons pas en qualité de chrétiens, oui le monde va certainement empirer (problèmes écologiques, paupérisation des plus démunis et de la classe moyenne au profit d'une minuscule élite, laissés pour compte, tensions religieuses et sociales, haine, conflits, terrorisme, guerres etc).

Enfin, quel est le lien entre Saint Joseph et le Grand Monarque ? Père Nathan nous a parlé de l'importance de Saint Joseph pour les temps actuels mais je n'ai pas encore compris le lien avec les temps actuels.

Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer très simplement sur tous ces points, en une ou deux phrases, sans trop rentrer dans de la théologie compliquée ?

Je vous remercie de tout cœur pour votre aide sur ces sujets.

Renee emmanuelle
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 223
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

De l'Antéchrist au Grand Monarque Empty Re: De l'Antéchrist au Grand Monarque

Message par Sofoyal le Sam 1 Oct 2016 - 11:30

La France un nouvel Israël?

De mon point de vue c'est simplement un opium grisant une petite minorité de français catholiques.


L'Eglise dans son ensemble est le nouvel Israël.

Sans omettre que l'ancien Israël, n'est pas renié pour toujours par Dieu, notre Père,
et est encore et toujours appelé à renaître en la Sainte Trinité.
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'Antéchrist au Grand Monarque Empty Re: De l'Antéchrist au Grand Monarque

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum