Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

En se dimanche les textes Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Corde à sauter Gritin pour Fitness, Boxe, Double Unders, Crossfit, ...
8.99 €
Voir le deal

En se dimanche les textes

Aller en bas

En se dimanche les textes Empty En se dimanche les textes

Message par mandonnaud le Lun 18 Fév 2008 - 11:47

2ème dimanche de carême
Mt 17, 1-9

Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et les fait monter vers une haute montagne, à part ; et il fut métamorphosé devant eux, et son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.
Et voici, furent vus par eux Moïse et Elie parlant avec lui.
Répondant, Pierre dit à Jésus :
"Seigneur, il est beau que nous soyons ici. Si tu veux, je ferai ici trois tentes, pour toi une et pour Moïse une et pour Elie une."
Comme il parlait encore, voici qu'une nuée lumineuse les couvrit d'ombre, et voici, une voix, de la nuée, disant :
"Celui-ci est mon Fils, le bien-aimé, de qui je suis satisfait. Ecoutez-le !"
Et entendant, les disciples tombèrent sur leurs faces et eurent fortement peur.
Et Jésus s'approcha, les toucha et dit :
"Réveillez-vous et n'ayez pas peur".
Levant les yeux, ils ne virent personne sinon lui, Jésus, seul.
Et en descendant de la montagne, Jésus leur ordonna, disant :
"Ne dites à personne le spectacle, jusqu'à ce que le Fils de l'homme se réveille des morts".

(traduction personnelle)


Regarder les mots de près est d'une grande richesse.

Jésus "fait monter" les trois disciples. Ce verbe (anaphéro) signifie aussi : prendre sur soi, porter le poids de quelque chose ; et aussi : offrir en sacrifice (il est employé plusieurs fois dans le Nouveau Testament avec ce sens).
Ces deux sens font penser à Jésus qui prend sur lui et porte le péché du monde, qui porte sa croix en gravissant une montagne, et qui s'offre en sacrifice sur cette montagne, le Golgotha.
Abraham aussi a fait monter son fils sur une montagne, aussi portant le bois pour le sacrifice.
Et Moïse a gravi une autre montagne en compagnie de trois personnes.
Ici, les trois disciples ne sont ni portés ni offerts, mais il y a une montagne, lieu habituel de la rencontre avec Dieu. Gravir une montagne suppose toujours un effort, un renoncement, un dépassement de la vie ordinaire.

Les tentes évoquées par Pierre : tente se dit en grec "skènè", qui a donné "scène", et en latin "tabernaculum", qui a donné "tabernacle". Là aussi, des connotations aussi diverses que riches : scène évoque le spectacle, tabernacle évoque le sacré. Et en effet c'est bien de cela qu'il s'agit : en redescendant, Jésus leur dit de ne pas parler du "spectacle" (orama). Et il s'agit bien d'un spectacle sacré, puisque c'est Dieu lui-même qui s'est manifesté.

Dans ce texte, la traduction liturgique emploie des verbes différents pour "relevez-vous" et pour "que le Fils de l'homme soit ressuscité". En réalité, en grec, il y a le même verbe (égeiro) qui signifie "s'éveiller" ou "se lever". Dans le Nouveau Testament, c'est généralement ce verbe qui est employé pour parler de la résurrection (parfois on trouve aussi anistèmi : se lever).

Remarquer aussi le magnifique oxymore de cette nuée lumineuse qui couvre d'ombre les hommes, ce qui est une façon de dire que Dieu est indicible en langage humain.

Toute cette scène est verticale. Les hommes montent sur la montagne, Dieu et les habitants du ciel descendent leur parler. Les hommes tombent, se relèvent, lèvent les yeux, et pour finir redescendent dans la vie ordinaire, enrichis de cette rencontre.
Dominique et le groupe
mandonnaud
mandonnaud
Contre la Franc Maconnerie

Messages : 348
Age : 78
Localisation : LIMOGES FRANCE
Inscription : 31/07/2007

http://www.mandonnaud.net/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum