Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur la barre de son Yamaha YAS-108
179.99 € 299.99 €
Voir le deal

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Jeu 11 Oct 2012 - 16:21

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Benoit_XVI_Eucharistie

La présence réelle : qu'est-ce que cela veut dire ?

Les catholiques croient en la "présence réelle" du Christ dans l'eucharistie. Que veulent-ils dire ? En reprenant l'historique de ce mystère, le P. Fédou, jésuite, nous livre une approche simplifiée...




L'expression "présence réelle" est employée à propos de l'eucharistie� Comment l'entendre ? D'un côté, il ne faut pas imaginer une présence "locale" du Christ dans l'hostie consacrée ; mais d'un autre côté, ce serait atténuer la force de l'expression que de présenter le pain eucharistique comme un simple "signe" de cette présence. On entend dire, parfois : les catholiques croient à la présence réelle, les protestants n'y croient pas� En fait, les catholiques eux-mêmes ne sont pas toujours au clair sur le sens de la "présence réelle", et les positions protestantes sont, de leur côté, plus diverses qu'on ne pense.

L'éclairage de Thomas d'Aquin

L'histoire contribue à éclairer le problème. On discutait beaucoup au Moyen Âge, au sujet du corps eucharistique. Certains auteurs comprenaient ce corps de manière très réaliste, et même "physiciste" (ainsi Paschase Radbert au IXe siècle : pour lui, le corps eucharistique n'était autre que le corps né de Marie, et la chair du Christ y était simplement voilée). Par réaction, Bérenger de Tours affirma au XIe siècle que le pain eucharistique était seulement un "signe". Il dut certes se rétracter, et professa finalement que le pain et le vin consacrés étaient devenus le "vrai corps" et le "vrai sang" du Christ. Mais le problème demeurait alors : comment comprendre une telle transformation, alors même que les "espèces" (le pain et le vin) restaient inchangées ?

On vit apparaître dans ce contexte, au XIIe siècle, le mot technique de "transsubstantiation", et c'est avec saint Thomas d'Aquin, au siècle suivant, que ce mot devait recevoir son véritable sens. Pour le comprendre, il faut d'abord rappeler que la "substance" désigne, non pas une chose visible, mais la réalité intelligible d'un être. Dès lors, parler de "transsubstantiation" (ou de "conversion substantielle", comme Thomas préfère le dire dans sa dernière oeuvre), c'est tenir qu'il y a bien changement de la substance du pain en substance du corps du Christ, mais c'est reconnaître en même temps que "le corps du Christ, selon le mode d'être qu'il a en ce sacrement, n'est perceptible ni pour le sens, ni pour l'imagination". Le paradoxe est que, plus tard, le mot "transsubstantiation" serait parfois détourné de son sens pour transmettre l'idée d'une présence "locale" du Christ dans l'hostie ! Or saint Thomas, prenant le mot "substance" dans son sens métaphysique, précisait que le corps du Christ est présent dans le sacrement "selon le mode de la substance" et que "la substance, en tant que telle, n'est pas visible pour l'oeil corporel" ; ce qui est visible, par contre, ce sont les espèces du pain et du vin.

Tous les protestants n'ont pas la même doctrine

Les Réformateurs, au XVIe siècle, réagirent vivement contre certaines dérives de la pratique sacramentelle. Mais tous n'eurent pas la même doctrine à propos de l'eucharistie : Luther tenait quant à lui la présence réelle ; Zwingli voyait dans le pain et le vin de simples signes ; Calvin considérait que le fidèle recevait spirituellement la présence du Christ. En réponse au protestantisme, le concile de Trente déclara que, "après la consécration du pain et du vin, notre Seigneur Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme, est vraiment, réellement et substantiellement contenu sous l'apparence de ces réalités sensibles".

Même si le mot "contenu" risque d'entretenir l'idée d'une présence spatiale, le Concile reprend pour l'essentiel l'enseignement de saint Thomas : le Christ est tout entier présent sous les espèces du pain et du vin - il l'est "substantiellement", au sens qui a été précisé plus haut. Le Concile a en même temps soin de rappeler le sens fondamental de l'eucharistie (dont la doctrine de la présence réelle ne doit pas être séparée) : le Christ, par amour, a laissé un mémorial de ses merveilles, il nous a donné de célébrer sa mémoire et d'annoncer sa mort jusqu'à ce qu'il vienne ; il a voulu le sacrement comme "aliment spirituel des âmes qui nourrit et fortifie ceux qui "vivent de sa vie " ; il a voulu que ce soit "un symbole de cet unique corps dont il est lui-même la tête".

Le Christ s'offre lui-même aux croyants

L'histoire aide ainsi à comprendre la double exigence qui nous incombe : d'une part, nous ne pouvons pas entendre la présence réelle dans un sens "local" et "physiciste" ; d'autre part, et à l'inverse, nous ne pouvons pas voir dans le pain et le vin consacrés de simples "signes". C'est bien le Christ qui se donne "réellement" dans l'eucharistie.

Cette dernière affirmation se fonde sur le témoignage de l'Écriture. Lors du dernier repas, Jésus donne à ses disciples le pain et la coupe en leur disant : "Ceci est mon corps� ceci est mon sang�" (Matthieu 26, 26-28). Dans l'évangile de Jean, il prononce ces paroles : "Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie� Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas en vous la vie" (Jean 6, 51 et 53). Et Paul écrit aux chrétiens de Corinthe : "La coupe de bénédiction que nous bénissons n'est-elle pas une communion au sang du Christ ? Le pain que nous rompons n'est-il pas une communion au corps du Christ ?" (1 Corinthiens 10, 16).

Il y a donc bien "présence réelle" du Christ dans l'eucharistie. Pour comprendre le sens de cette présence, et pour la distinguer notamment de ce qui serait une présence "locale", le P. Yves de Montcheuil a développé jadis une profonde réflexion sur la "présence spirituelle" : "La présence véritable ne se trouve que là où se trouve un esprit. Toute présence est spirituelle� Si donc la présence eucharistique du Christ devait être comprise comme une relation directe ou indirecte avec un lieu, elle serait inférieure à la présence du Christ dans l'âme qui pense à lui et l'aime". De plus, la présence réelle ne doit pas être considérée isolément : si l'hostie est consacrée, c'est parce que le Christ s'est livré pour sa vie. Dans l'eucharistie, précisément, il se donne à nous comme nourriture.

On a fait appel à diverses images pour expliquer la "conversion substantielle" dont parlait saint Thomas. Ainsi, le pain est d'abord fait de blé ou de seigle ; mais une fois que le blé ou le seigle est devenu du pain, la vraie substance du pain est d'être une nourriture pour l'homme. Pourtant, de telles images sont nécessairement déficientes par rapport au mystère eucharistique. Il s'agit en effet d'une réalité unique entre toutes, à savoir que le Christ s'offre lui-même aux croyants qui communient à son corps et à son sang ; ce n'est pas là simple prolongation de ce que fut autrefois sa présence aux disciples, c'est plutôt la forme nouvelle que prend cette présence depuis que le Ressuscité, par-delà sa mort sur la Croix, se donne à nous dans le sacrement de l'Eucharistie.

Enjeux oecuméniques

Une juste compréhension de la "présence réelle" n'est pas seulement importante pour les catholiques ; il faut aussi souligner ses enjeux dans le cadre du dialogue oecuménique contemporain. Du point de vue doctrinal, il n'y a pas sur ce point de divergence avec l'orthodoxie ; n'est-ce pas là un fait qui, justement, devrait contribuer au rapprochement entre l'Église catholique et l'Église orthodoxe ? Des divergences demeurent par contre entre catholiques et protestants. Toutefois, la théologie catholique contemporaine ne peut plus refuser à la Cène protestante une "consistance eucharistique" ; certes, elle n'y reconnaît pas "la substance propre et intégrale du mystère", mais cela ne veut pas dire qu'il n'y ait aucune présence du Christ dans la célébration.

Bien plus, les protestants et les catholiques du Groupe des Dombes ont pu aller jusqu'à écrire à propos de l'eucharistie : "Nous confessons unanimement la présence réelle, vivante et agissante du Christ dans ce sacrement. Le discernement du corps et du sang du Christ requiert la foi. Cependant, la présence du Christ à son Église dans l'eucharistie ne dépend pas de la foi de chacun, car c'est le Christ qui se lie lui-même, par ses paroles et dans l'Esprit, à l'événement sacramentel, signe de sa présence donnée". Il faut souhaiter qu'une telle conviction soit partagée par le plus grand nombre de chrétiens, et que les communautés encore séparées puissent être un jour unies dans le partage de la même eucharistie.

P. Fédou, jésuite

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Ven 12 Oct 2012 - 13:13

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Ost_small_small1

Homélie par le Père Émilien Tardif

C’est par l’Eucharistie que va se renouveler l’Église. Parce que l’Eucharistie, c’est Jésus de Nazareth ressuscité, vivant et vrai, ce n’est pas autre chose. Ce n’est pas une présence symbolique de Jésus que nous avons acclamée dans l’hostie sainte. Cet après-midi, c’est une présence réelle. St-Augustin disait un jour: Dieu est tout-puissant et Il pourrait créer mille mondes encore plus grands, encore plus beaux que le monde actuel. Et malgré toute sa puissance et toute sa majesté, Dieu ne peut rien faire de plus grand que l’Eucharistie, parce que l’Eucharistie c’est Jésus ressuscité. Et après la consécration à la messe, le prêtre dit: Voici le mystère de notre foi.

C’est un grand mystère de l’Amour de Dieu qui a voulu demeurer au milieu de nous comme pain vivant descendu du ciel. Et quand Jésus préparait ses apôtres pour cette grande manifestation de l’Amour de Dieu, la première année de sa vie publique, quelques jours avant la Pâque des Juifs, Jésus a fait son premier miracle en changeant l’eau en vin à Cana de Galilée. Et Jésus dit dans son Évangile: “Et Jésus manifesta sa Gloire et ses disciples crurent en Lui.” Il manifesta sa Gloire en changeant l’eau en vin et il a fait grandir la foi de ses disciples. Au même moment, encore quelques jours avant la Pâque des Juifs, Jésus a fait le grand miracle de la multiplication des pains. Avec 5 pains et 2 poissons, Il a donné à manger à plus de 5 000 personnes et tous ont mangé à satiété.

Et ensuite Jésus a envoyé ses Apôtres pour recueillir les morceaux de pain qui restaient; et les Apôtres sont partis avec leurs paniers et les douze ont rempli leurs paniers de morceaux de pain qui restaient. Un des prédicateurs qui était ici, le Père Ravary, disait aux enfants un jour, qu’à la multiplication des pains, comme 12 paniers de pain étaient restés, la Vierge Marie a dû manger de la pouding au pain pendant deux mois. Moi, je n’y crois pas, car c’est une histoire de Jean Ravary. Il dit que la Vierge Marie a dit à Jésus: quand tu feras un grand miracle, prends tes mesures. Et Il ne peut pas prendre de mesures parce qu’Il est infini; Il n’est pas limité comme nous. Alors quand Il a changé l’eau en vin, Il a fait remplir six urnes d’eau, chacune avait une capacité de 100 litres d’eau, et Il a changé l’eau en vin. Ca faisait 600 litres de bon vin pour fermer une noce.

Et il y en a qui avaient l’impression que Jésus, comme c’était son premier miracle, a fait une erreur. Ce n’est pas cela, car Il est infini et quand Jésus fait quelque chose Il en fait en abondance. Quand Il a fait la multiplication des pains, 12 paniers de pain sont restés. Et là Jésus préparait le coeur de ses disciples pour les aider à accueillir le plus grand de ses miracles. Et au cours de l’année, dans une prédication, Il leur a dit: “Je vous donnerai ma chair à manger et mon sang à boire.” Et ça, ça été la grande épreuve pour la foi de ses disciples. Il y en a qui avaient cru en Jésus jusqu’à ce jour-là. Et à partir de ce jour-là, il y en a tout un groupe qui s’est éloigné de Jésus. Ils trouvaient que c’était trop fort. Quand Jésus leur a dit: “Je vous donnerai mon corps à manger et mon sang à boire,” il y en a qui sont partis.

Et alors Jésus a demandé aux Apôtres: “Allez-vous m’abandonner vous aussi?” Et c’est là que Pierre a eu cette réponse: “A qui irions-nous, Seigneur? Tu as les Paroles de la vie éternelle, si l’on t’abandonne Jésus, où allons-nous chercher notre salut?” Dans les sciences occultes, dans les sectes orientales, dans le nouvel âge! Où est-ce qu’on va chercher notre salut?......Et au nom de Jésus tout genou fléchit au ciel, sur la terre et dans les enfers. Et toute âme proclame: Jésus-Christ est Seigneur pour la Gloire de Dieu le Père. Nous aussi nous devons le pro-clamer. Et Jésus est présent dans l’Eucharistie. Il est le Seigneur de son Église. Il est le Sauveur.

Et Il a dit: “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, personne ne va au Père, si non par moi.” Il n’y a pas d’autre chemin. Il n’y a pas dans le ciel d’autre nom par lequel nous devions être sauvés. Alors Pierre a fait cette profession de foi: A qui irions-nous Seigneur, Tu as les Paroles de la vie éternelle. Et la troisième année de sa vie publique, encore à la même date, trois jours avant la Pâque des Juifs, le Jeudi-Saint à la dernière Cène, Jésus a pris le pain et le vin. Il avait préparé ce grand miracle en préparant le coeur de ses disciples avec l’eau changée en vin et avec la multiplication des pains. Alors il prit le pain, le bénit, le rompit et le donna à ses disciples en disant: “Prenez et mangez en tous, ceci est mon corps.” Il a pris la coupe de vin, Il la bénit et dit: “Prenez et buvez-en tous ceci est la coupe de mon sang, le sang de la nouvelle et éternelle alliance qui sera versée pour vous et pour la multitude en rémission des péchés.”

C’est là que Jésus a fait son plus grand miracle en changeant le pain et le vin en son corps et en son sang. Et Il a dit à ses Apôtres: “Faites ceci en mémoire de moi.” Il donnait à ses Apôtres ce pouvoir extraordinaire de transformer le pain et le vin en son corps et en son sang. Et c’est cela que nous célébrons ce soir. C’est en mémoire de Jésus qui est mort, qui est ressuscité et qui nous a donné son Esprit, que nous pouvons ce soir célébrer cette Eucharistie. Et l’Eucharistie est vraiment un sacrement de guérison. C’est un sacrement extra-ordinaire qui est la grande manifestation de l’Amour de Dieu. Et nous croyons en la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie parce que nous croyons dans la Parole de Jésus, parce que nous savons que Jésus est la Vérité et la Vie. Il ne peut pas se tromper.

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Ost_small_smallEt pour aider notre manque de foi au cours des siècles, Jésus a multiplié les signes et les prodiges pour nous aider à croire dans la réalité de l’Eucharistie. Il a multiplié des pains partout à travers le monde. Nous voyons dans l’histoire de l’Église, des manifestations prestigieuses autour de l’Eucharistie. Et dans ce ministère de guérisons, nous voyons que c’est surtout avec la présence de l’Eucharistie que nous avons de grandes bénédictions. C’est Jésus qui est présent dans l’Eucharistie, et c’est Lui qui bénit les malades. Bien sûr qu’Il donne ce charisme de guérison par la puissance de son Esprit. Et personnellement, j’ai vu plus de guérisons dans la célébration de l’Eucharistie avec le St-Sacrement exposé sur l’autel pendant la procession avec le St-Sacrement, que dans toutes autres rencontres.

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Scoeru_smallLe Seigneur veut nous aider à croire qu’Il est réellement là, présent dans l’Eucharistie. Quand nous lisons l’histoire de Lourdes, du sanctuaire marial de Lourdes, nous voyons que les plus belles guérisons à Lourdes au cours de toutes ces années, depuis l’apparition de la Vierge Immaculée, ont eu lieu surtout durant la procession avec le St-Sacrement. Et aujourd’hui pendant la procession avec le St-Sacrement, nous savons qu’il y a des gens qui ont reçu leur guérison pendant le pas-sage de Jésus présent dans l’Eucharistie. Il passait sur les chemins de Galilée, Il bénissait les malades et Il guérissait beaucoup de malades, et Il continue à passer en faisant le bien.

Et Jésus ne guérit pas seulement pour nous redonner la santé physique; dans beaucoup de cas, cette guérison va beaucoup plus loin. Il y a des gens qui reçoivent une guérison physique et cette guérison physique les interpelle et les appelle à vivre une vie de foi plus profonde, une vie de prière. Il y a des conversions qui commencent avec une guérison physique. Il y a des conversions qui commencent avec une guérison intérieure. Le Seigneur est le Seigneur de son Esprit et Il agit avec la puissance de son Amour. Et quand Il touche les corps, Il touche aussi les coeurs. Je rappelle que l’an dernier à Miami, nous avions un Congrès marial où je prêchais avec Slavko, un Père de Medjugorje. Dans l’amphithéâtre nous avions 5 000 personnes réunies pour un Congrès marial de 3 jours, où on a commencé les messages de la Vierge de Medjugorje, la Reine de la Paix, où nous avons commenté l’importance de la prière et du jeûne pour la paix dans le monde.

Et voici que durant ce Congrès, nous avons eu aussi des Eucharisties pour les malades comme nous avons ce soir. Il y avait parmi les nombreux malades qui nous accompagnaient, un homme qui s’appelait Carlos qui avait une tumeur cancéreuse au cerveau. Et cette tumeur très avancée avait causé chez lui la paralysie. Il ne pouvait plus marcher seul. Elle avait causé la cécité; il avait perdu la vision. Et depuis quelques semaines, il était devenu sourd. Cette tumeur l’affectait péniblement. Et son épouse l’avait amené à la messe des malades dans un fauteuil roulant. Et Carlos ne voyait pas, il n’entendait plus, et ne marchait pas seul. Et pendant la célébration de l’Eucharistie pour les malades, le Seigneur a manifesté sa Gloire de façon extraordinaire. Carlos a commencé à voir de nouveau. Il était très content. Il dit: je commence à voir de nouveau. Au cours de la veillée, le même soir, il commençait à entendre. Alors c’était la joie dans la maison. Et au cours de la semaine, Carlos a recommencé à marcher.

Et le Seigneur a guéri cette tumeur cancéreuse complètement au cours du mois suivant. C’était en avril. Et Carlos a commencé à donner son témoignage, mais son témoignage était très fort parce que non seulement il racontait sa guérison physique, il nous racontait dans son témoignage qu’avant d’être malade, il n’était pas baptisé. Il était un homme qui n’avait pas eu de fa-mille chrétienne pour l’orienter, il n’avait pas reçu le baptême. Et après sa guérison, son premier souci avec le désir de son épouse aussi ça été de se préparer pour recevoir le sacrement du baptême. Ils ont eu une belle fête du groupe charismatique, du groupe de prière, et Carlos a reçu le sacrement de baptême. Ensuite il a reçu le sacrement de confirmation. Et il s’est préparé avec son épouse pour recevoir le sacrement du mariage, car ils s’étaient mariés seulement au civil. Et Carlos s’est préparé pour faire sa première communion. C’était la joie dans la maison. Alors il a reçu le baptême, la confirmation, le sacrement du mariage. Son mariage a été bénit et il a fait sa première communion. Et il témoignait dans beaucoup de groupes de prière.

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie CoeurdeMarie_smallUn jour, au cours de l’année, il est allé à la République Dominicaine à la Romana où l’on avait une retraite, et nous avons invité Carlos à donner son témoignage. Il était là avec son épouse, il s’est expliqué et il a donné un témoignage très beau et très complet: une guérison d’une tumeur cancéreuse, qui lui avait permis de retrouver la vision; il pouvait entendre de nouveau, il pouvait marcher de nouveau et ça l’a conduit à recevoir le baptême, l’Eucharistie et le mariage chrétien. Et c’était en février dernier.

Et cette année, je suis allé prêcher au congrès charismatique de Miami au mois de mai, et à ma grande surprise, j’ai appris que Carlos venait de mourir. Il a eu une petite maladie, apparemment pas trop compliquée. Il avait un malaise d’estomac, il est entré à la clinique au mois de mai, et il a pris un médicament qui était trop fort pour lui. Et au bout de quelques jours Carlos mourait dans la paix du Seigneur après avoir reçu l’Eucharistie. Et là, ça nous a interpellé, tout le monde. On se demandait comment se fait-il que le Seigneur l'a guéri et qu'Il vient le chercher si vite que ça. ;Et son épouse était là au congrès charismatique avec ses deux petites filles et son petit garçon qui est né quelques jours avant la mort de Carlos.

Et alors, nous avons demandé à l’épouse si elle voulait nous donner son témoignage. Elle a donné un témoignage très beau. Elle était vêtue de noir, en deuil; elle nous disait qu’elle remerciait le Seigneur d’avoir guéri Carlos d’une tumeur cancéreuse, parce que cette guérison lui a permis de rencontrer Jésus, de recevoir le baptême, de faire sa première communion et nous avons pu recevoir le sacrement du mariage. Et je remercie le Seigneur d’avoir guéri Carlos pour le préparer à recevoir tous ces sacrements dans sa vie. Et elle nous disait dans son témoignage: je sais très bien que Jésus, aussi, avait guéri Lazare. Il l’avait ressuscité du tombeau, ensuite Lazare est mort et les malades que Jésus a guéris durant sa vie publique sont morts aussi. Le seul qui est ressuscité pour ne pas mourir, c’est Jésus. Il a dans les mains les clés de la mort, nous dit l’Apocalypse. Il est le premier né d’entre les morts et Il nous promet que nous ressusciterons tous, nous aussi, le dernier jour.

Et lorsqu’il nous parle de la résurrection, Il nous dit: “Celui qui mange ma chair et boit mon sang aura la vie éternelle et moi je le ressusciterai le dernier jour. L’Eucharistie est un sacrement qui nous donne une assurance-vie éternelle. Il y en a parmi vous qui ont une assurance-vie que la famille recevra le jour de votre mort, mais l’Eucharistie, c’est une assurance pour la vie éternelle, beaucoup plus grande qu’une assurance-vie.

“Et celui qui mange ma chair et boit mon sang aura la vie éternelle, et moi je le ressusciterai le dernier jour.” Alors c’est un sacrement de guérison où le Seigneur manifeste sa Gloire, sa Puissance, très souvent pendant l’Eucharistie. Et c’est aussi un sacrement qui nous prépare pour recevoir notre héritage de la vie éternelle. Quand je regarde la guérison de Carlos que j’ai bien connu, ça nous interpelle beaucoup. Il y en a par-fois qui demandent une guérison physique ou une guérison intérieure mais qui se préoccupent de la guérison spirituelle qui est la grande guérison. Si on guérit physiquement, ça peut donner 10 ans. Ma guérison, moi, ça fait déjà 19 ans et j’en remercie le Seigneur, car on sait bien qu’une guérison, ce n’est pas éternel, c’est une guérison physique.

Mais si l’on reçoit une guérison spirituelle, ça c’est pour la vie éternelle. C’est pourquoi ce soir, je vous invite à ne pas espérer seulement votre guérison physique. Mais il y a un diacre Philippe qui va prier après la communion pour la guérison intérieure. C’est très important la guérison des plaies émotionnelles du coeur qui sont à la racine de nos tristesses, de notre agressivité, de nos peurs, de nos craintes. Et c’est une guérison importante, la guérison intérieure, et le Seigneur veut aussi vous guérir physiquement. Mais demandez surtout la guérison spirituelle. Que cette retraite soit pour vous une rencontre personnelle avec Jésus comme l’ont fait les disciples d’Emmaüs; une rencontre aux yeux ouverts et au coeur palpitant, lorsque Jésus après avoir cheminé avec eux est entré dans leur petite maison à Emmaüs et s’est assis à la table avec eux.

Et nous disons dans l’Évangile, qu’Il a pris le pain, Il le bénit, Il le rompit et Il le leur donna, et leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent. C’était la seconde eucharistie dans l’histoire du monde. La première a eu lieu le Jeudi-Saint à la dernière Cène et la deuxième, Jésus l’a célébrée avec les disciples d’Emmaüs le Jeudi-Saint. Il a fait la même chose qu’ Il avait faite à la dernière Cène. Et déjà l’Eucharistie était sacrement de guérison. Eux qui étaient profondément blessés dans leur coeur, ils étaient tellement blessés, que cette blessure causée par la mort de Jésus les aveuglait tellement que l’Évangile nous dit que Jésus en personne est apparu au milieu d’eux et leurs yeux étaient incapables de le reconnaître. Ils étaient aveuglés parce qu’ils étaient blessés par la mort de Jésus. Mais Jésus avec eux a célébré l’Eucharistie et juste au moment où Il prit le pain, le bénit, le rompit et le leur donna, leurs yeux s’ouvrirent juste au moment de la communion.

Et Jésus disparut devant eux. Il n’avait plus besoin de rester là d’une façon visible. Il était présent dans le pain con-sacré et c’est ce même Jésus qui reste présent pour nous dans le pain consacré. Et nous allons lui demander ce soir, surtout de profondes guérisons intérieures, la guérison de l’âme que Jésus nous donne, un repentir sincère de toutes les fautes de notre vie, et qu’ Il nous donne son pardon. Et ensuite bien sûr, on va lui demander aussi de manifester sa Gloire en guérissant d’autres malades dans leur corps, en guérissant les coeurs meurtris. Il est venu guérir les coeurs blessés, Il est venu panser nos blessures et c’est cela que Jésus fait au milieu de nous. Il est venu nous donner la vie et la vie en abondance.

Et Il nous donne sa vie dans l’Eucharistie. Et combien d’autres signes au cours de l’histoire de l’Église nous avons vus pour nous aider à croire dans la réalité de l’Eucharistie. Comme c’était beau cet avant-midi de voir la manifestation de foi! Moi je remercie le Seigneur de voir que vous conservez une foi vive dans la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie. Et avant de communier, vous allez dire: Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une Parole et je serai guéri. Si vous croyez vraiment dans cette Parole que vous allez dire avant la communion, notre célébration va se transformer en une célébration remplie de prodiges parce que le Seigneur accomplit sa Parole: “Dis seulement une Parole, et je serai guéri.” Je veux être guéri dans mon âme, dans mon coeur et dans mon corps et Jésus veut donner la vie en abondance.

Nous allons continuer notre célébration en priant les uns pour les autres pour que tous ce soir nous recevions cette guérison spirituelle dont on a tellement besoin. Pour que tous puissent recevoir la guérison intérieure dont ils ont besoin pour transformer leur vie et que le Seigneur guérisse plusieurs malades. Et à ceux qui ne guérissent pas ce soir parce que dans son plan d’amour, Il a quelque chose de différent pour eux, nous allons demander à Jésus de leur donner la force pour que jamais ils ne se découragent et qu’ils sachent offrir leurs souffrances en les unissant aux souffrances de Jésus sur la croix pour leur donner une valeur de rédemption.

Béni sois-tu Jésus présent au Saint-Sacrement et merci de nous avoir donné ce grand sacrement de ton Amour!

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Maud le Ven 12 Oct 2012 - 16:22

Merci Gilles pour ce beau partage combien enrichissant du Père Tardif et qui nous invite à la Méditation

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Saint_10

"Béni sois-tu Jésus présent au Saint-Sacrement et merci de nous avoir donné ce grand sacrement de ton Amour! "

En union de prières
Maud



Maud
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Sam 13 Oct 2012 - 14:57

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Communion4

La présence du Christ par la puissance de sa Parole et de l’Esprit Saint

Le Christ mort et ressuscité est présent à son Église de multiples manières, mais au plus haut point et d'une manière unique sous les espèces eucharistiques. Le Concile de Trente l'affirme solennellement: Dans le très saint sacrement de l’Eucharistie sont " contenus vraiment, réellement et substantiellement le Corps et le Sang conjointement avec l’âme et la divinité de notre Seigneur Jésus-Christ, et, par conséquent, le Christ tout entier ". Cette présence est dite réelle, non à titre exclusif, comme si les autres présences n’étaient pas ‘réelles’, mais par excellence parce qu’elle est substantielle, et que par elle le Christ, Dieu et homme, se rend présent tout entier ".
La conversion du pain et du vin au Corps et au Sang du Christ est appelée transsubstantiation. Elle s'opère grâce à l'efficacité de la Parole du Christ et de l'action de l'Esprit Saint. Par la consécration du pain et du vin s’opère le changement de toute la substance du pain en la substance du Corps du Christ notre Seigneur et de toute la substance du vin en la substance de son Sang. Le Christ est tout entier présent dans chacune des espèces et tout entier dans chacune de leurs parties, de sorte que la fraction du pain ne divise pas le Christ. La présence eucharistique du Christ commence au moment de la consécration et dure aussi longtemps que les espèces eucharistiques subsistent. Ainsi le culte d’adoration qui est dû au sacrement de l’Eucharistie s'exerce non seulement durant la messe, mais aussi en dehors de sa célébration. La sainte réserve (tabernacle) est d’abord destinée à garder dignement l’Eucharistie pour qu’elle puisse être portée aux malades et aux absents en dehors de la messe. Elle permet aussi l'adoration silencieuse du Seigneur présent mystérieusement au milieu de nous comme celui qui nous a aimés et qui s’est livré pour nous. La présence du véritable Corps du Christ et du véritable Sang du Christ dans ce sacrement, "on ne l’apprend point par les sens, dit S. Thomas, mais par la foi seule, laquelle s’appuie sur l’autorité de Dieu".
Source: www.abbaye-saint-benoit.ch
Gilles. Ville de Québec - Canada Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 271480
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Sam 13 Oct 2012 - 21:24

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Media-184139-2

Il est émouvant pour moi de voir comment, partout dans l’Eglise, la joie de l’adoration eucharistique est en train de se réveiller, et que ses fruits se manifestent. Au cours de la période de la réforme liturgique, la Messe et l’adoration en dehors de la Messe étaient souvent considérées comme en opposition : le Pain eucharistique ne nous aurait pas été donné pour être contemplé, mais pour être mangé, selon une objection alors courante. Dans l’expérience de prière de l’Eglise s’est désormais manifestée le manque de sens d’une telle opposition. Augustin avait déjà dit : "...nemo autem illam carnem manducat, nisi prius adoraverit ;... peccemus non adorando - Que personne ne mange cette chair sans auparavant l’adorer ;... nous pécherions si nous ne l’adorions pas" (cf. Enarr ; in Ps 98, 9 CCL XXXOX 1385). De fait, dans l’Eucharistie nous ne recevons pas simplement quelque chose. Celle-ci est la rencontre et l’unification de personnes ; cependant, la personne qui vient à notre rencontre et qui désire s’unir à nous est le Fils de Dieu. Une telle unification ne peut se réaliser que selon la modalité de l’adoration. Recevoir l’Eucharistie signifie adorer Celui que nous recevons. Ce n’est qu’ainsi, et seulement ainsi, que nous devenons une seule chose avec Lui. C’est pourquoi le développement de l’adoration eucharistique, telle qu’elle a pris forme au cours du Moyen-âge, était la conséquence la plus cohérente du mystère eucharistique lui-même : un accueil profond et véritable ne peut mûrir que dans l’adoration. C’est précisément dans cet acte personnel de rencontre avec le Seigneur que mûrit ensuite également la mission sociale qui est contenue dans l’Eucharistie et qui veut briser les barrières non seulement entre le Seigneur et nous, mais également et surtout les barrières qui nous séparent les uns des autres.


Benoît XVI, Discours adressé à la curie romaine à l’occasion de la présentation des vœux de Noël, 22 décembre 2005.



Texte intégral

Source: www.spiritualite-chretienne.com

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Dim 14 Oct 2012 - 12:28

Promis à une brillante carrière d'homme politique et d'avocat en Suisse, élu député à l'âge de 23 ans, Nicolas Buttet gagnait des fortunes. Aujourd'hui il n'a plus rien. Il a renoncé à tout, il y a plus de 25 ans, pour consacrer sa vie à Dieu. Il est devenu ermite puis a fondé une communauté religieuse qui accueille des personnes en grande difficulté. Venu passer quelques jours dans l'une des fondations, il nous a accordé un Grand Entretien centré sur ce qui est, depuis sa conversion, au coeur de sa vie et de sa fraternité, l'Eucharistie.

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Manuela le Dim 14 Oct 2012 - 21:16

Magnifique et exemplaire témoignage.
Merci cher Gilles.



Amitiés,
Manuela
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Luca le Mar 16 Oct 2012 - 20:13

Merci beaucoup Gilles de ce partage important d'ailleurs. Je n'est pas vraiment de regarder les vidéo's, mais moi j'avoue que j'ai pas douter de la présence, c'est juste que je ne la sent pas vraiment tous jours, c'est ça en fait, il est arrivée que j'étais joyeux d'être à la Messe je me prosterne et j'apporte beaucoup d'importance à l'Eucharistie, mais je ne sent pas trop ça présence.
Luca
Luca
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4328
Age : 25
Inscription : 21/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Sam 12 Jan 2013 - 15:05

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Emmaus11

La présence réelle du Christ dans l'eucharistie...


Le débat sur la présence réelle du Christ dans l'eucharistie est un des thèmes classiques, dans le dialogue entre les différentes confessions chrétiennes. C'est un thème qui a donné lieu à de nombreuses controverses dans l'histoire de l'Eglise, alors qu'il y a unanimité entre les différentes Églises pour affirmer la présence du Christ au cours de la célébration eucharistique.
Le Christ ressuscité est présent au monde parce que son Corps glorieux ne connaît plus les limitations de l'espace et du temps, il est partout, il agit partout, particulièrement dans le coeur de chaque homme qui cherche à vivre selon l'idéal évangélique.
Dans les sacrements, cette présence du Christ ressuscité au monde devient une rencontre personnelle. Par sa Parole ou par ses gestes, il rencontre personnellement le croyant dans sa vie spirituelle ou sacramentelle.
Dans l'eucharistie, le Christ est vraiment, réellement, substantiellement présent, comme l'affirmait le concile de Trente. Ce sont là trois termes qui veulent se renforcer les uns les autres, uniquement pour confirmer la réalité énoncée.
Le quatrième concile de Latran avait introduit, dans l'Eglise et dans la théologie occidentale, la notion de transsubstantiation, un terme qu'il convient d'élucider quelque peu. Les théologiens, au début du treizième siècle, étaient fortement influencés par la pensée aristotélicienne.
La substance désigne ce qui est essentiel, la réalité profonde : c'est ce qui fait qu'une chose est ce qu'elle est et non pas autre chose. Ainsi, la substance du pain, c'est ce qui fait que le pain est bien du pain. Mais en plus de la substance, il y a ce que les théologiens, à la suite des philosophes depuis Aristote, appellent les accidents, les apparences : c'est ce qui se voit, ce qui se touche, ce qui peut être mesuré, ce qui tombe sous les sens. Pour le pain, les accidents sont sa forme, son goût, sa couleur, tous les éléments physico-chimiques... Et une analyse de laboratoire manifesterait que, matériellement parlant, le pain eucharistié reste bien du pain. Il est donc faux de dire que le Christ a remplacé le pain et le vin : son Corps ressuscité ne peut pas prendre la place des éléments physiques ou chimiques. Quand on s'interroge sur le contenu d'un discours, sur ce que dit 'en substance' un orateur, on cherche simplement à découvrir ce qui fait l'essentiel de son discours. La substance, c'est ce que l'on cherche et ce que l'on trouve au-delà des apparences premières.[/size]
La doctrine de la transsubstantiation affirme que, dans la célébration eucharistique, les éléments du pain et du vin sont réellement le corps et le sang du Christ. Il y a transformation de la substance, même si les apparences restent les mêmes. Reprenant les paroles mêmes de l'institution : Ceci est mon corps... Ceci est mon sang... le concile du Latran enseignait :
Son corps et son sang, dans le sacrement de l'autel, sont vraiment contenus sous les espèces du pain et du vin, le pain étant transsubstancié au corps et le vin au sang par la puissance divine; pour que nous recevions de lui ce qu'il a reçu de nous, et que le mystère de l'unité s'accomplisse (11-30 novembre 1215). L'insistance sur la transformation de la substance même du pain et du vin en la substance du corps et du sang du Christ entraîne l'affirmation de la présence du Christ dans les éléments restants, d'où le respect que l'Eglise catholique accorde à la réserve eucharistique, pour sa vénération et son adoration. Dans le pain eucharistié, le chrétien cherche et trouve vraiment le Corps glorieux du ressuscité. Toutefois, mettre l'accent, dans l'eucharistie, sur autre chose que de la nourriture, ce serait déformer la volonté du Christ : Prenez et mangez,
car l'eucharistie a été instituée, avant tout, pour être mangée. Aussi la Tradition des premiers siècles, et celle de l'Orient chrétien actuel ne connaît la "réserve eucharistique" que pour la communion des malades, et non pas pour un culte particulier ou pour une communion en dehors de la célébration communautaire de l'eucharistie. Ainsi, même dans la tradition catholique, un tabernacle délaissé n'est pas un tabernacle devant lequel personne ne se trouve en adoration. Un tabernacle délaissé, c'est surtout une communauté chrétienne qui ne se soucie pas de transformer sa communion en un engagement actif, en un don de soi. Ce qui est donné au fidèle dans l'eucharistie, celui-ci doit le réaliser à son tour. En communiant au Corps du Christ, les fidèles deviennent eux-mêmes Corps du Christ, ils participent à l'oeuvre de salut que Dieu opère dans le monde. Tout leur est déjà donné, mais ils doivent le réaliser, devenant également "pain rompu pour un monde nouveau". La vocation chrétienne, c'est de former un seul corps, c'est de constituer ensemble le Corps du Christ en qui sont abolies toutes les divisions par le don total de soi pour le salut de tous les hommes. C'est dire que la finalité du sacrement de l'eucharistie n'est pas et ne peut pas être dans une transformation, ni même dans une conversion des " espèces " du pain et du vin, mais dans une conversion et une transformation des coeurs et des communautés chrétiennes, de façon à rendre vraiment le Christ présent au monde d'aujourd'hui.
Source: L'eucharistie,

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Manuela le Sam 12 Jan 2013 - 18:36

Merci cher Gillles pour ce sujet, je pense que tu à été guidé par l`Esprit Saint.
Personnellement, quand je reçois la Sainte Eucharistie je ressens trés fortement la présence de Jésus.
Pendant un certain temps cette présence se maintien comme si Jésus qui est Présence vivante ne voulais pas me quitter.
Ces moments sont trés intenses et si fort que j`ai l`impression que je ne suis plus de ce monde.
Passé le temps selon la volonté de Jésus je reviens petit à petit sur terre.
Je rend grâce à Dieu. Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 271480
Merci également pour la vidéo.

Que le Seigneur te garde Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 403920

Ton amie
Manuela

@ Luca trés contente de te revoir.
Affectueusement
Manuela. Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 761333
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Sam 12 Jan 2013 - 20:56

@Manuela a écrit: Merci cher Gillles pour ce sujet, je pense que tu à été guidé par l`Esprit Saint.
Personnellement, quand je reçois la Sainte Eucharistie je ressens trés fortement la présence de Jésus.
Pendant un certain temps cette présence se maintien comme si Jésus qui est Présence vivante ne voulais pas me quitter.
Ces moments sont trés intenses et si fort que j`ai l`impression que je ne suis plus de ce monde.
Passé le temps selon la volonté de Jésus je reviens petit à petit sur terre.
Je rend grâce à Dieu. Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 271480
Merci également pour la vidéo.

Que le Seigneur te garde Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 403920

Ton amie
Manuela

@ Luca trés contente de te revoir.
Affectueusement
Manuela.
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 761333

Chère Manuela,

Tu es vraiment bénie du Seigneur. cheers C'est une grande grâce que tu as reçue de la part de Jésus. Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 704133430

En ce qui me concerne, je sais que je dois accepter l'Eucharistie avec foi car je ne ressens que très peu souvent la présence de Jésus comme tu la perçois toi-même. Sad

Je sais que c'est une question de foi pour beaucoup d'entre nous. Je vais à la messe de 16 heures cet après-midi et je prierai pour toi et pour tous les membres du forum en offrant ma Communion. Smile

J'espère que tu passes une belle soirée au repas paroissial ? Çà va te faire grand bien car ce doit être une belle distraction de partager avec des frères et des soeurs de foi chrétienne. thumright

Sois bénie chère Manuela et que le Seigneur te bénisse abondamment. sunny

Ton Ami Gilles. Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Quebec1

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Malou le Sam 12 Jan 2013 - 21:07

Bonjour à tous,
J'avais mis un message cet après-midi mais apparemment il a disparu ! j'en suis étonnée.
Je te remerciais en particulier Gilles pour la vidéo de Nicolas Buttet qui est très enrichissante et émouvante.
Oui très beau sujet que l'eucharistie que je ressens comme Manuela, très fortement. En période de vacance, quand je vais dans un endroit inconnu et que j'ai peur de ne pouvoir trouver une messe, je prie le Seigneur de me guider et il m'exauce toujours. C'est une prière qui lui plaît car Il nous attend. (j'ai plein d'anecdotes à ce sujet)
Gloire à toi Seigneu
Malou
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5583
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par anlise le Sam 12 Jan 2013 - 21:20

Il y a deux moments très importants aussi c'est à l'élévation de l'hostie, et au moment où le prêtre l'offre au Père. Il nous faut être très attentif, on peut s'offrir en même temps.
anlise
anlise
Contemplatif

Féminin Messages : 1752
Inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Dim 16 Fév 2014 - 15:16

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 02_07_2014PopeFrancis

Merci Jésus de m'avoir visité hier par ta Sainte Eucharistie lors de la messe dominicale.  cheers  J'ai eu faim et hâte pendant toute la semaine de te recevoir.  Gloire à toi Seigneu  Je suis comblé par Ta présence.  Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 836574

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Z8wbd410

Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi. Tel est le pain qui descend du ciel : il n’est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »  (Évangile de Saint Jean chapitre 6)

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Dim 16 Fév 2014 - 22:33

@Gilles a écrit:Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 02_07_2014PopeFrancis

Merci Jésus de m'avoir visité hier par ta Sainte Eucharistie lors de la messe dominicale.  cheers  J'ai eu faim et hâte pendant toute la semaine de te recevoir.  Gloire à toi Seigneu  Je suis comblé par Ta présence.  Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 836574

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Z8wbd410

Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi. Tel est le pain qui descend du ciel : il n’est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »  (Évangile de Saint Jean chapitre 6)

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par P12345 le Lun 17 Fév 2014 - 11:15

Dans un monde éloigné de Dieu où le pain, c'est un prix et des calories, et rien d'autre, il y a beaucoup d'âmes affamées (les anorexiques par exemple).

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Lun 17 Fév 2014 - 12:39

Philon a écrit:Dans un monde éloigné de Dieu où le pain, c'est un prix et des calories, et rien d'autre, il y a beaucoup d'âmes affamées (les anorexiques par exemple).


Je ne comprends vraiment pas votre commentaire.   Shocked    scratch 

Quel rapport y a-t-il avec le sujet de ce fil de discussion ? Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Embaar
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par oiseaublanc le Lun 17 Fév 2014 - 12:52

Merci Gilles pour cette photo du pape célébrant l'eucharistie. J'attache beaucoup d'importance au "pain du ciel" qui nous est donné lors de la messe. 
Bien souvent, une grande paix inonde mon âme après la communion.
oiseaublanc
oiseaublanc
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 195
Age : 49
Localisation : nord
Inscription : 10/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par P12345 le Lun 17 Fév 2014 - 13:37

Oui, c'est vrai, ce n'est pas très clair : je voulais dire que j'avais commencé à douter vers 15 ans, je perdis la foi à 16 et fus "absorbée" par le tourbillon, les cirques et le pain d'un monde sans âme, très justement appelé société de consommation.
Je tombais dans les troubles alimentaires. Je me souviens bien de ce temps où, détournée de Dieu, je sentais combien j'avais "faim", et que cette faim n'était pas comblée par la nourriture.

Désacralisée, désymbolisée, la nourriture du monde moderne est privée des rituels familiaux, des interdits, des sacrements, elle est désanchantée et ne nourrit plus que nos corps.
Vantée par la publicité, produite en masse, elle est envahissante, constamment disponible (en même temps qu'elle manque au Tiers Monde).
Et cela crée un gros malaise, une "faim", notamment chez les jeunes.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Lun 17 Fév 2014 - 13:51

Ah d'accord ! Merci, je comprends mieux votre pensée.  Smile 

Êtes-vous catholique pratiquante en assistant à la messe, et en prenant l'Eucharistie ?   Church 

Bien fraternellement...

Gilles.  Chapeau 
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par mamedjo le Ven 4 Avr 2014 - 20:39

quand j'ai rencontré le Seigneur, j'ai été prise en main par une dame protestante reformée qui m'a accompagnée vers le baptême dans l'Eglise réformée ...lors de la Sainte cène je pensais en accord avec cette doctrine que Dieu n'était pas présent dans le pain mais que ce pain n'était que le signe de sa mort par amour .
j'étais très troublée car je ressentais dans le cercle fait autour de l'autel de multiples présences de gens ayant vécu avant moi et je me réjouissais de cette communion des saints . Cela m'a beaucoup tourmenté car SI cette grande foule aimante était autour de notre groupe de communiants , le Seigneur devait le permettre et y être lui aussi .
J'ai bien du mal à expliquer mais je ressentais que nous faisions partie de l'Eglise éternelle et il fallait croire que le Christ n'y était qu'en signe ...Quand j'ai compris que ce ne pouvait être ainsi je me suis tournée vers Jésus pour lui demander que faire et j'ai fait des rêves curieux où la Vierge, des Saintes dont sainte Thérese d'Avila, me reprochaient de ne pas penser à elles.
Depuis mon accueil dans le catholicisme je n'ai plus eu de doute, Jésus est là, de quelle manière je ne le sais pas mais je m'en fiche de ne pas savoir , l'important est de recevoir pour de vrai, son corps donné pour nous .
ce temoignage est un peu un temoignage qui répond a l'envers à votre question , pardonnez moi .
Nos sacrements sont des splendeurs et ils sont très solidaires les uns des autres , ils se répondent et s'éclairent merveilleusement l'un l'autre...les étudier pour la confirmation fut une grande richesse et une bénédiction de recevoir cet enseignement de prêtres âgés fidèles toute leur vie et encore aimants et plein de fraicheur dans leur foi.
Si au moins l'un de vous pouvait prier pour la belle âme du vieux Père Pierre qui souffre dans sa chair je vous en serais très reconnaissante

mamedjo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 241
Age : 73
Localisation : deux sevres en france
Inscription : 02/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Marie Rose le Ven 4 Avr 2014 - 22:57

C'était il y a 15 ans,nous venions de perdre notre fille de 6 ans
J'étais catho non pratiquante,très attirée par Jésus,et attendait de pouvoir mettre ma fille au kt pour enfin me rapprocher plus de l'Eglise
La messe? Je n'y voyais pas l’intérêt,je préférais aller prier seule à l'église,je ne savais pas que Jésus était réellement présent dans l'Hostie, je pensais que c'était un symbole,un souvenir à vivre...Je n'avais pas fait ma première communion et mon époux non plus, pourtant nous nous étions mariés à l'église et avions fait baptiser nos enfants
Nous sommes passés dans un petit village"Esparos"dans les Pyrénées,avant de nous rendre à Lourdes
Je vois une petite église au milieu d(un cimetière,et je rentre seule,afin de prier
Je me mets à pleurer en demandant de l'aide à Jésus,mais je regardais le crucifix.Je voulais le suivre,mais je ne savais comment, je me sentais attrié par lui mais perdu
Au bout d'un moment,je vais pour sortir,mais une envie de rester me prend
Et puis je sors,et là, j'entends : tu me quittes déjà marie rose? (intérieurement,difficile à expliquer,d'après des prêtres à qui je me suis confiée,c'était ce que l'on appelle"une locution intérieure",le Seigneur parle au coeur, se manifeste à l'âme)Je me tourne,car, en fait, c'est comme si cette parole cette voix intérieure,sortait du tabernacle
Je reste émue,comme clouée,et puis je recommence à avancer, mais en hésitant,me demandant ce qui se passait,et là,pareil!!!
Donc je me retourne une seconde fois, et je me dis en avançant devant le tabernacle"Mais pourquoi j'ai l'impression que ça sort de cette boite,il doit y avoir des hosties dedans"
Effectivement, je ne savais pas que cette boite s'appelait tabernacle et qu'elle renfermait la PRESENCE RELLE
Je recommence à prier et prier
Je sors enfin,ayant la ferme intention de faire mes recherches,et au moment où je pousse la porte,je suis attirée par un papier affiché sur lequel je lis qu'entre les deux lumières se trouve la présence réelle de Jésus au tabernacle et qu'il nous attend!!!!!
Ce que j'ai fait?????
Et bien je suis re rentrée en courant et quelle joie!
Ensuite je faisais toutes les églises ouvertes! mon mari devait s'arrêtait en voiture
Un prêtre qui m'a guidé mon mari et moi de nombreuses années m'a dit:
"le Seigneur vous a fait le catéchisme en quelque secondes et celui là, vous vous en souviendrez"

C'est sur je m'en souviens!
Et mon époux et moi avons fait notre première communion ensemble,sans le vouloir le 19 Juin,pour l'anniversaire de notre fille

Il y a quelques mois, mon époux a fait un songe "c'est comme cela que l'a appelé le prêtre qui l'a écouté" sur la présence réelle de Jésus pendant la messe.Il en a pleuré en le racontant,la gorge serrée,les larmes lui montait aux yeux
Non je ne doute pas de la présence réelle
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2702
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Invité le Ven 4 Avr 2014 - 23:21

Oh marie rose comme toujours tes histoires sont merveilleusement belles empreintes du grand amour de Jésus pour ton âme... Merci de tes beaux témoignages je suis émue chaque fois que je te lis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par mamedjo le Sam 5 Avr 2014 - 8:50

Chère Marie Rose, je crois qu'une petite âme du ciel, blottie dans les bras de la Sainte Vierge, a intercédé auprès de notre Seigneur pour qu'il vous illumine de cette manière .
loué soit notre Dieu !

mamedjo
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 241
Age : 73
Localisation : deux sevres en france
Inscription : 02/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Marie Rose le Sam 5 Avr 2014 - 9:39

C'est beau ce que vous dites mamedgjo,je le pense aussi et beaucoup de prêtres l'ont dit
 Kisses 
merci!
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2702
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Mer 10 Aoû 2016 - 15:36

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Eucharistie

« Le manque de foi dans la Présence réelle est un des principaux problèmes de l’Église actuelle »

« (...) Bien des catholiques sincères qui ont oublié qu’il faut garder le silence à l’église manquent également à la révérence due envers la Présence réelle de Notre-Seigneur dans l’Eucharistie. Il existe en effet aujourd’hui un état d’esprit qui tend à encourager la conversation à l’intérieur de l’église. (...) La vérité est que bien des braves gens oublient simplement où ils sont lorsqu’ils entrent dans une église. Le résultat est que beaucoup de nos églises partout dans le monde (car le phénomène est mondial) sont devenues des cafés géants où l’on converse avant, pendant et après le Saint Sacrifice de la Messe. Les gens qui parlent dans une église appartiennent à tous les niveaux de croyance et de pratique religieuse. Ceux qui communient tous les jours sont souvent les pires contrevenants, démontrant ainsi qu’ils sont incapables de rester tranquilles. Ils parlent, et parlent, et parlent sans arrêt. Certains se considèrent même terriblement offensés si la personne qui essaye de faire une prière mentale devant le Saint Sacrement leur en fait la remarque.
 
Il est temps de se rappeler qu’une église n’est pas un endroit où l’on cause. On peut parler à l’extérieur de l’église, à table au cours d’un repas ou dans n’importe quel restaurant. Dans une église, il est distrayant, pour ne pas dire irrévérencieux, de bavarder sans arrêt de façon audible lorsque d’autres tentent de se mettre en présence du Seigneur par une prière mentale ou une profonde contemplation. Une telle attitude mine le respect envers la Présence réelle, fait de l’église une salle de réunion et dérange inutilement ceux qui tentent d’utiliser le temps dont ils disposent pour prier en silence et en paix.

La culture dans laquelle nous vivons est bruyante et encombrée de toutes sortes de vains bavardages. Les gens ont de la difficulté à observer le silence où qu’ils soient. (…) Il est scandaleux que des fidèles catholiques se laissent aller à parler dans les églises et contribuent ainsi à faire perdre tout respect pour le Saint Sacrement. Le problème est plus profond encore. La plupart des catholiques ne sont pas bien catéchisés concernant le respect dû au Saint Sacrement. Il ne garde pas le silence à l’église et ne s’agenouillent pas devant le tabernacle parce qu’ils sont ignorants. Certains restent même debout devant le tabernacle et poursuivent des conversations animées. Ils ne se doutent pas à quel point un tel comportement peut être choquant et irrespectueux.

A la différence des catholiques qui devraient le savoir (mais qui ont pris cette regrettable habitude), ceux de nos coreligionnaires qui n’ont pas été catéchisés suivent, dans bien des cas, l’exemple des prêtres qui ne vénèrent plus comme il se doit le Saint Sacrement. J’ai pu constater dans le monde entier un grand irrespect de la part des prêtres envers la Présence réelle de Notre-Seigneur. Comment les jeunes peuvent-ils acquérir un sens de dévotion et de révérence lorsque leurs modèles de rôle, particulièrement les prêtres et les religieux, encouragent véritablement un tel comportement dans l’église ?

C’est pour cette raison que Mother Angelica [célèbre religieuse américaine] a deux frères de ses « Missionaries of the Eternal Word » qui se prosternent chaque matin devant l’autel au moment de la consécration à la Messe célébrée dans la chapelle Notre-Dame des Anges, à Irondale (Alabama). Elle sait que des actes de réparation doivent être accomplis pour les nombreux sacrilèges envers la Présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie. Le manque de foi dans la Présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie, ou une mauvaise compréhension de sa nature, est un des principaux problèmes de l’Église actuelle.

Il ne peut pas y avoir de respect véritable pour le prochain si l’on n’accorde pas au Dieu tout-puissant la révérence et l’adoration auxquelles il a droit. Le désordre que nous voyons dans les églises du monde entier se répand dans toutes les communautés. Les gens qui traitent le sacré à la légère n’agiront pas autrement dans leurs activités ordinaires. Et les activités ordinaires qui perdent leur dimension sacrée (nous vivons chaque instant dans la Présence divine ; nous vivons pour glorifier Dieu dans tous les aspects de notre vie) deviennent bientôt des fins en elles-mêmes. C’est pourquoi tant de gens – catholiques y compris – trouvent aujourd’hui très difficile de voir un rapport direct entre l’ordre dans l’âme et l’ordre dans le monde. S’il n’y a pas d’ordre dans l’âme, lequel repose sur une juste ordonnance de sa relation avec le Christ et sa sainte Église, il ne peut y avoir dans le monde que désordre, confusion et haine. La promotion du silence à l’église est essentielle pour la paix et l’harmonie de l’âme. 

 
J’invite les lecteurs à faire des photocopies de cet article. Donnez-les à vos amis et – avec la permission du curé – laissez-en à l’arrière de l’église. Peut-être quelqu’un pourra-t-il en profiter et en venir à comprendre qu’il existe des gens qui prennent au sérieux leur vie intérieure et qui veulent réellement pouvoir prier en silence et en paix.

Ils ont droit à ce temps d’intimité avec le Christ, notre Grand Prêtre, sans être dérangé par les conversations de ceux qui ont adopté des habitudes irrespectueuses et irréfléchies devant le Saint Sacrement. Quoi que puisse vous dire tel prêtre ou tel liturgiste, soyez bien certains que la discipline traditionnelle de l’Eglise en cette matière est toujours en vigueur. Le Saint-Père lui-même a fréquemment parlé du besoin de tranquillité dans la prière, de la nécessité du silence et de la révérence devant le Saint-Sacrement. Les révolutionnaires liturgiques veulent abandonner tout sens du sacré au nom de la « communauté ».

Mais toute communauté qui ne repose pas sur une profonde révérence envers le Saint Sacrement se dissoudra bientôt en une impiété dénuée de sens. Gardons le silence devant notre Seigneur et notre Roi. Taisons-nous lorsque nous sommes en face de sa Présence réelle. Et que Marie, Mère de l’Eucharistie, nous aide à entrer dans les profondeurs des trésors sacrés de ce très auguste sacrement d’Amour incarné par notre désir de prier ici avec ferveur en préparation pour l’éternité que vous vivrons au Ciel avec son divin Fils. »

Source :
« Le manque de foi dans la Présence réelle est un des principaux ...
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Mer 10 Aoû 2016 - 15:37

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 36607246.524ab950.640

GARDONS LE SILENCE !
par Thomas Droleskey

La Federation of Diocesan Liturgical Commissions s’en prend à l’Adoration eucharistique perpétuelle. Cette attaque n’est toutefois pas uniquement le fait des théologiens et des liturgistes. Bien des catholiques sincères qui ont oublié qu’il faut garder le silence à l’église manquent également à la révérence due envers la Présence réelle de Notre-Seigneur dans l’Eucharistie.

Il existe en effet aujourd’hui un état d’esprit qui tend à encourager la conversation à l’intérieur de l’église. Mais la plupart de ceux qui n’observent pas un silence révérenciel devant le Saint Sacrement n’ont pas lu les traités des liturgistes qui ont une conception émoussée des choses sacrées, et tout spécialement de l’Eucharistie. La vérité est que bien des braves gens oublient simplement où ils sont lorsqu’ils entrent dans une église. Le résultat est que beaucoup de nos églises partout dans le monde (car le phénomène est mondial) sont devenues des cafés géants où l’on converse avant, pendant et après le Saint Sacrifice de la Messe.

Les gens qui parlent dans une église appartiennent à tous les niveaux de croyance et de pratique religieuse. Ceux qui communient tous les jours sont souvent les pires contrevenants, démontrant ainsi qu’ils sont incapables de rester tranquilles. Ils parlent, et parlent, et parlent sans arrêt. Certains se considèrent même terriblement offensés si la personne qui essaye de faire une prière mentale devant le Saint Sacrement leur en fait la remarque. Il est temps de se rappeler qu’une église n’est pas un endroit où l’on cause. On peut parler à l’extérieur de l’église, à table au cours d’un repas ou dans n’importe quel restaurant. Dans une église, il est distrayant, pour ne pas dire irrévérencieux, de bavarder sans arrêt de façon audible lorsque d’autres tentent de se mettre en présence du Seigneur par une prière mentale ou une profonde contemplation. Une telle attitude mine le respect envers la Présence réelle, fait de l’église une salle de réunion et dérange inutilement ceux qui tentent d’utiliser le temps dont ils disposent pour prier en silence et en paix.

La culture dans laquelle nous vivons est bruyante et encombrée de toutes sortes de vains bavardages. Les gens ont de la difficulté à observer le silence où qu’ils soient. Cela est aussi vrai dans les stades de base-ball (où beaucoup de gens continuent à parler alors qu’on joue l’hymne national) que dans les cinémas (où ils jacassent continuellement sans se préoccuper de leurs voisins). Il est scandaleux que même des fidèles catholiques se laissent aller à parler dans les églises et contribuent ainsi à faire perdre tout respect pour le Saint Sacrement.

Le problème est plus profond encore. La plupart des catholiques ne sont pas bien catéchisés concernant le respect dû au Saint Sacrement. Il ne garde pas le silence à l’église et ne s’agenouillent pas devant le tabernacle parce qu’ils sont ignorants. Certains restent même debout devant le tabernacle et poursuivent des conversations animées. Ils ne se doutent pas à quel point un tel comportement peut être choquant et irrespectueux.

À la différence des catholiques qui devraient le savoir (mais qui ont pris cette regrettable habitude), ceux de nos coreligionnaires qui n’ont pas été catéchisés suivent, dans bien des cas, l’exemple des prêtres qui ne vénèrent plus comme il se doit le Saint Sacrement. J’ai pu constater dans le monde entier un grand irrespect de la part des prêtres envers la Présence réelle de Notre-Seigneur. Comment les jeunes peuvent-ils acquérir un sens de dévotion et de révérence lorsque leurs modèles de rôle, particulièrement les prêtres et les religieux, encouragent véritablement une tel comportement dans l’église ? C’est pour cette raison que Mother Angelica a deux frères de ses Missionaries of the Eternal Word qui se prosternent chaque matin devant l’autel au moment de la consécration à la Messe célébrée dans la chapelle Notre-Dame des Anges, à Irondale (Alabama). Elle sait que des actes de réparation doivent être accomplis pour les nombreux sacrilèges envers la Présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie.

Le manque de foi dans la Présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie, ou une mauvaise compréhension de sa nature, est un des principaux problèmes de l’Église actuelle. Il ne peut pas y avoir de respect véritable pour le prochain si l’on n’accorde pas au Dieu tout-puissant la révérence et l’adoration auxquelles il a droit. Le désordre que nous voyons dans les églises du monde entier se répand dans toutes les communautés. Les gens qui traitent le sacré à la légère n’agiront pas autrement dans leurs activités ordinaires. Et les activités ordinaires qui perdent leur dimension sacrée (nous vivons chaque instant dans la Présence divine ; nous vivons pour glorifier Dieu dans tous les aspects de notre vie) deviennent bientôt des fins en elles-mêmes. C’est pourquoi tant de gens – catholiques y compris – trouvent aujourd’hui très difficile de voir un rapport direct entre l’ordre dans l’âme et l’ordre dans le monde. S’il n’y a pas d’ordre dans l’âme, lequel repose sur une juste ordonnance de sa relation avec le Christ et sa sainte Église, il ne peut y avoir dans le monde que désordre, confusion et haine.

La promotion du silence à l’église est essentielle pour la paix et l’harmonie de l’âme. J’invite les lecteurs à faire des photocopies de cet article. Donnez-les à vos amis et – avec la permission du curé – laissez-en à l’arrière de l’église (où, je m’en rends compte, elles pourraient rapidement se perdre parmi les prospectus). Peut-être quelqu’un pourra-t-il en profiter et en venir à comprendre qu’il existe des gens qui prennent au sérieux leur vie intérieure et qui veulent réellement pouvoir prier en silence et en paix. Ils ont droit à ce temps d’intimité avec le Christ, notre Grand Prêtre, sans être dérangé par les conversations de ceux qui ont adopté des habitudes irrespectueuses et irréfléchies devant le Saint Sacrement.

Quoi que puisse vous dire tel prêtre ou tel liturgiste, soyez bien certains que la discipline traditionnelle de l’Église en cette matière est toujours en vigueur. Le Saint-Père lui-même a fréquemment parlé du besoin de tranquillité dans la prière, de la nécessité du silence et de la révérence devant le Saint-Sacrement. Les révolutionnaires liturgiques veulent abandonner tout sens du sacré au nom de la « communauté ». Mais toute communauté qui ne repose pas sur une profonde révérence envers le Saint Sacrement se dissoudra bientôt en une impiété dénuée de sens.

Gardons le silence devant notre Seigneur et notre Roi. Taisons-nous lorsque nous sommes en face de sa Présence réelle. Et que Marie, Mère de l’Eucharistie, nous aide à entrer dans les profondeurs des trésors sacrés de ce très auguste sacrement d’Amour incarné par notre désir de prier ici avec ferveur en préparation pour l’éternité que vous vivrons au Ciel avec son divin Fils.

Source: maranatha.mmic.net
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Jeu 11 Aoû 2016 - 17:01

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Vocations2

Des Preuves Irréfutables de la  »Présence Réelle de Jésus dans la Sainte Eucharistie » QUE CETTE VIDÉO FASSE LE TOUR DU MONDE !


Après avoir écouté et bien regardé cette vidéo (33 min) de la conférence donnée par le Docteur Ricardo Castanon le 1 er Avril 2007 (sous-titré français) …Il n’y aura plus personnes qui recevra la Sainte Communion debout et dans la main…!




Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Jesiusvivanteucharistie
Miracle eucharistique en 1996 en Argentine

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Ostensoir





Tous, nous serons à genoux et recevront de la main du prêtre le  »CORPS ET LE SANG DU CHRIST  » directement sur la langue en signe de grand..





RESPECT ET AMOUR POUR JÉSUS




QUI EST VRAIMENT VIVANT !







Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Ostensoir
 

POUR VOIR LA VIDÉO, CLIQUEZ SUR LE TITRE ICI-BAS



Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Fleche-bas

Preuve que Jésus existe.





Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Pc3a8re-parfait-messe-chez-franc3a7oise-28-mars-14-020
Si nous nous taisons, les pierres crieront !!
(Lc 19,40)


Lisez cette article : http://notre-dame-de-la-paix.overblog.com/eucharistie-j%C3%A9sus-vivant
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Sam 13 Aoû 2016 - 16:27

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Eucharistie


L’Eucharistie en 2016: L’analyse du Cardinal Sarah - Beaucoup de nos liturgies deviennent des spectacles

Entretien du Cardinal Sarah sur la Sainte Eucharistie


Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Cardinal-robert-sarah
Le cardinal Robert Sarah est le préfet de la Congrégation pour le culte divin. Il parle en expert et n’hésite pas à indiquer ce qu’il faut changer : d’où l’intérêt de son entretien à Famille chrétienne (23/05).


 
Le cardinal rappelle des points catholiques fondamentaux :
« remettre l’eucharistie au centre de notre vie »,
« replacer Dieu au centre de la liturgie » (notamment redécouvrir le rôle du silence),

redécouvrir que « l’assemblée, avec le prêtre à sa tête, est comme aspirée par le mystère de la croix au moment de l’élévation »,
 – reconnaître la liturgie comme « oeuvre de Dieu« , ce qui implique « une vraie conversion du coeur »,
procéder à « un travail de formation«  pour « retrouver la sacralité et la beauté de la liturgie« ,
rétablir dans la richesse théologique et l’intégralité des « formules du Missel romain »  leur traduction française (le pape en a confirmé la nécessité au cardinal Sarah le 2 avril dernier)…
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Messe
Trois idées dans l’entretien sont particulièrement frappantes :
« la participation des fidèles ne saurait être comprise comme la nécessité de ‘faire quelque chose‘ ; elle consiste  à se laisser entraîner à la suite du Seigneur dans le mystère de sa mort et de sa résurrection » ;
 » on ne va pas à la messe pour assister à une représentation : on y va pour participer au mystère de Dieu, a rappelé le pape tout récemment » ;
« seul un regard trempé dans une foi contemplative nous gardera de réduire la liturgie à un spectacle où chacun aurait un rôle à jouer. »
 Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Hostie
En foi de quoi le cardinal appelle à rectifier certaines dérives :
« beaucoup de nos liturgies deviennent des spectacles« ,
« en cherchant à inventer des liturgies créatives ou festives, nous courons le risque d’un culte trop humain, à la hauteur de nos désirs et de nos modes du moment »,
« si les célébrations liturgiques se transforment en autocélébrations humaines, le péril est immense car Dieu disparaît« ,
« une Église refermée sur elle-même en un cercle clos aurait perdu sa raison d’être. »
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Barre20separation
L’analyse du cardinal est à prendre au sérieux. On ne doit pas la lire en projetant distraitement sur elle les vieux stéréotypes des années 1970-1980. Ces années-là avaient sans doute vu une désacralisation en France ; violant les consignes de Vatican II, la pratique liturgique avait souvent suivi la sécularisation et le relativisme qui étaient les modes de l’époque. Mais c’était il y a quarante ans… Aujourd’hui d’autres « modes du moment » (selon la formule du cardinal) influencent des laïcs.
Pleins de bonnes intentions, mais croyant que la célébration dépend de leur créativité musicale*, certains animateurs liturgiques paroissiaux produisent des animations problématiques : le volume sonore et le syncopé dispersent l’attention et l’éloignent de l’action de l’autel. Dans certaines « messes des jeunes » avec instruments, chorale, soliste avantageuse et chants happy-clappy (souvent en anglais**), le spectacle supplante la liturgie.
C’est ce que le cardinal Sarah appelle « l’autocélébration ». Et c’est un tout autre problème que la dérive progressiste d’autrefois… Certaines églises sont bondées ces dimanches-là ? Tant mieux : mais le défaut n’en est que plus sensible.
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Barre20separation
Loin de nous les nostalgies de pompons-dentelles ou de rubricisme à l’ancienne… (D’ailleurs les communautés tridentines ne sont pas exemptes non plus du danger d’autocélébration, sous une autre forme plus subliminale).  C’est de problèmes d’aujourd’hui que parle le cardinal préfet de la Congrégation du culte : le « chauffer la salle« , qui est étranger à la liturgie catholique ; la greffe du tapage sur la messe, qui produit une incohérence profonde.
Qu’on ne réponde pas au cardinal – comme je l’ai entendu dire ailleurs : « ce n’est pas parce qu’on est chrétien qu’on doit s’isoler » ! Ce n’est pas « s’isoler » que de dire avec l’Église : « il n’est pas concevable que n’importe quelle musique ait sa place dans le culte chrétien », et « l’Esprit Saint, qui conduit au Logos, suscite une musique qui élève le coeur – le sursum corda de la liturgie. Loin de la dissolution dans l’ivresse informe, c’est l’intégration de l’homme tout entier dans ce qui l’élève qui forme le critère d’une musique selon le Logos… » ***
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Barre20separation
 
* Pourquoi tant d’équipes paroissiales mettent-elle au placard le vaste répertoire Gouze-Emmanuel (etc) au profit de petits airs discordants et souvent inchantables ? Il faudrait étudier les causes psychologiques conduisant à exclure les mélodies amples pour les remplacer par du saccadé.
** Pourquoi en anglais ? Pourquoi remplacer – dans une paroisse de la région parisienne  – le Gloria par Glory glory Hallelujah et le Kyrie par Bless my soul O Lord ?  Jusqu’à nouvel ordre, le globish n’est pas plus vernaculaire en France que le latin ou le grec.
*** Joseph Ratzinger, L’esprit de la liturgie, Ad Solem 2002.
Le futur Benoît XVI y écrit aussi : « L’homme devrait s’inspirer de la musique intérieure du cosmos et de son ordonnance, et faire résonner sa musique du ‘chant fraternel’ des sphères célestes… »
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Barre20separation


source: https://gloria.tv/article/BSNQ3L1M8G3
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2016/05/26/l-eucharistie-en-2016-l-analyse-du-cardinal-sarah.html#more
Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Gilles le Dim 14 Aoû 2016 - 19:51

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie 02

Comment recevoir la communion avec respect

À Lourdes, pendant l’adoration eucharistique, Benoît XVI a déclaré :
« Chaque fois que nous mangeons le Corps du Christ, chaque fois que nous Le contemplons, nous L’annonçons jusqu’à ce qu’Il revienne. C’est pourquoi, nous Le recevons avec un infini respect. » (14 septembre 2008).

Voici donc le rappel de quelques attitudes fondamentales :

1. Peuvent communier les personnes qui remplissent les conditions requises par l’Église catholique. Ainsi, le Catéchisme de l’Église Catholique (n° 1355) cite les propos de saint Justin de Rome (2e siècle) : « Personne ne peut prendre part à l’Eucharistie s’il ne croit pas à la vérité de ce qu’on enseigne chez nous, s’il n’a pas reçu le bain pour la rémission des péchés et la nouvelle naissance (le baptême NDLR) et s’il ne vit selon les principes du Christ. »
Il précise : « Celui qui veut recevoir le Christ dans la communion eucharistique doit se trouver en état de grâce. Si quelqu’un a conscience d’avoir péché mortellement, il ne doit pas accéder à l’Eucharistie sans avoir reçu préalablement l’absolution dans le sacrement de Pénitence. » (n° 1415).

2. En France, depuis 1969, chacun a la possibilité de recevoir la communion dans les mains ou dans la bouche.
« Lorsque les fidèles communient debout, il est recommandé qu’avant de recevoir le Sacrement, ils fassent le geste de respect qui lui est dû. » (Instruction Redemptionis Sacramentum n° 90).
En tout état de cause, personne ne « prend » l’hostie : il convient que le geste choisi exprime l’accueil du Don de Dieu. (cf. Présentation Générale du Missel Romain n° 160).

Saint Cyrille de Jérusalem (3e siècle) préconisait : « Reçois le Corps du Christ, disant : “Amen !“. Avec soin alors, sanctifie tes yeux par ce saint Corps. (…) Si l’on t’avait donné des paillettes d’or, ne les retiendrais-tu pas avec le plus grand soin ? » De son côté saint Augustin (4e siècle) dit : « Tu entends “Le Corps du Christ“, et tu réponds “Amen !“. Sois membre du Corps du Christ, afin que ton “Amen !“ soit vrai. »

3. Il est clair que personne, sous aucun prétexte, n’emporte une parcelle d’hostie consacrée. « Il faut veiller attentivement à ce que l’hostie soit consommée aussitôt par le communiant devant le ministre, pour que personne ne s’éloigne avec les espèces eucharistiques dans la main. » (RS n° 92).

4. Le missel indique que pendant le temps de la communion tous demeurent debout, à moins, évidemment, que l’état de santé ne l’empêche (n° 43). « Après la communion, le silence permet la louange et la prière intérieure (PGMR n° 45).

5. Lorsque l’on juge utile que des enfants qui n’ont pas encore fait leur première communion s’avancent dans la procession, c’est seulement au prêtre qu’il convient de les bénir. Chaque parent a la faculté de bénir ses enfants, il n’est pas utile de les faire bénir pendant la messe par un autre laïc.

6. En dehors de la messe, un culte doit être rendu au Saint Sacrement : cela va de la pratique de l’adoration eucharistique à la génuflexion devant le tabernacle.

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Siteon0
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie Empty Re: Avez-vous déjà douté de la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum