Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 € (version téléchargeable)
2.99 €
Voir le deal

Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Malou le Dim 8 Avr 2012 - 23:59

Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Témoignage de Chantal

J'ai toujours été croyante, mais d'une famille catholique non pratiquante et peu croyante, qui m'a toutefois fait faire ma communion comme les autres,parce que c'était la coutume. A cette époque, je croyais profondément au Seigneur mais cela ne passait pas dans ma famille; alors je me suis éloignée de la pratique religieuse. Devenue adulte, je cherchais sans cesse quelque chose que je ne trouvais pas. Je croyais toujours en Dieu mais quelque chose me bloquait,un manque. On m'avait appris le Ciel, l'Enfer; cela me gênait et je me suis intéressée au Bouddhisme, qui proposait l'idée de la réincarnation qui me convenait mieux. Pourtant quand j'étais dans une Église je m'excusais auprès de Jésus de penser à un autre.

J'étais attirée par l'Au-delà, le surnaturel. Je me suis mise à lire beaucoup de livres sur le New Age. J'ai fait partie d'un groupe de Yoga puis d'un groupe de travail sur soi (analyse des rêves et autres). J'étais toujours en recherche. En 1993-1994 je suis revenue tout doucement à l'Église en fréquentant régulièrement le petit groupe de prière paroissial, jusqu'à ce que le jeune prêtre qui s'en occupait soit nommé ailleurs.

Au cours de l'année 1995, avec ma maman nous avons fait une visite à un guérisseur,qu'elle connaissait un peu, car il vendait sur les marchés tout comme elle-même.

Après avoir donné ses soins à ma maman, il nous montra une feuille en négatif en nous disant de fixer un point puis après de regarder le mur, ce qui nous a fait voir à toutes les deux le visage du Christ. Je ne sais pas si cela a un quelconque rapport mais quelque temps plus tard je le revis sur un marché et là il me donna, sans que je ne lui demande, une formule pour guérir les brûlures.

Rentrée chez moi, je ne savais pas trop quoi en penser. Quelque temps plus tard je me suis trouvée à le pratiquer, sans trop savoir si cela marcherait, pour une personne qui s'était brûlée avec une chaudière. Le résultat a été stupéfiant: la semaine suivante, nous l'avons revue avec mon époux et la peau de son bras était redevenue saine et belle.

Je l'ai également utilisée pour moi avec autant d'efficacité pour des brûlures comme pour des coups. Il m'est arrivé d'autres fois de l'utiliser pour des personnes souffrant de brûlures ou de quelques autres problèmes de peau. Pourtant je n'étais pas bien, je me posais toujours des questions: cela venait-il de Dieu? Pourquoi moi? Comment se faisait-il que cela marche? Mais comme il y avait une guérison, et que cela aidait les autres, je ne voyais pas ce qu'il pouvait y avoir de mal dans cette pratique.

J'étais heureuse de cette possibilité qui m'était donnée, et un peu orgueilleuse sans doute de posséder un don que tout le monde n'a pas; cette façon de penser me venait de ce que, dans mon enfance, je me suis toujours sentie un peu rejetée au profit de mes frères. L'année suivante, j'ai cherché à aller plus loin:si je pouvais faire ce genre de chose, j'avais peut-être d'autres capacités? Un fluide ou autre chose.... Alors pourquoi ne pas essayer la pratique du pendule, mais toujours pour le bien des autres, ce qui était évident pour moi!

J'ai donc commencé à utiliser ma chaîne et ma médaille, comme je l'avais vu faire par une personne de ma connaissance, d'abord sur des photos, avec l'idée de retrouver des personnes, puis sur un alphabet que j'avais fait sur un carton; je posais des questions et promenais ce pendule improvisé sur la feuille; celui-ci se mettait à bouger et s'arrêtait sur une lettre, puis sur une autre jusqu'à former des mots et des phrases. Je recevais ainsi des réponses aux questions que je posais, qui soit dit en passant, après y avoir bien réfléchi, correspondaient à ce qu'au fond de moi, je souhaitais entendre; j'aurais déjà dû me méfier!

En ce qui concerne mon entourage, je pense qu'ils étaient aussi un peu troublés par cet esprit. Mais mon époux et une proche amie, à qui je faisais lire mes questions et les réponses, ne se sont pas inquiétés de cet état de chose. Continuant cette pratique, il s'est fait que les réponses sont venues directement dans mon esprit, chaque fois que je me servais du pendule, puis pratiquement sans interruption; jour et nuit, je me suis retrouvée obsédée par des pensées mensongères et méchantes, me faisant croire des choses qui n'existaient pas:

"par exemple, je fixais le plafond et m'efforçais d'y découvrir le visage de mon prétendu guide, que l'on me faisait croire très laid; "que deux êtres que j'aimais particulièrement étaient très malades et que je devais choisir entre les deux; "que mon mari avait eu un accident, et que je devais aller sur les lieux, et partir à pied sur la route, où je ne trouvais évidemment aucun accident; "j'ai été également poussée à faire des choses insensées telles que frapper mon époux parce qu'il ne croyait pas en moi. Ne voulant pas le faire, mon bras est cependant parti comme mû par une force surnaturelle et a frappé mon mari allongé près de moi.

Je me suis trouvée à assister à un concert d'harmonie dans lequel ma fille jouait et je n'ai pas pu rester attentive car mon esprit était sans arrêt perturbé par cette voix intérieure qui ne me quittait plus. Les nuits elle me montrait des choses qui étaient censées m'apprendre à être guérisseuse, ce qui me faisait passer des nuits blanches très fatigantes.

Une de ces nuits, un choix m'a été donné:devenir guérisseuse ou bien aider les âmes; curieusement, sans savoir pourquoi, j'ai choisi d'aider les âmes; il me semblait à ce moment-là que les défunts de ma famille étaient proches de moi.

Je ne me servais plus vraiment du fameux don, mais lorsque je posais mes mains sur des personnes qui me disaient souffrir, mes mains se mettaient à partir toutes seules tout autour de l'endroit malade et à tapoter sans que ma volonté propre y soit pour quelque chose. Il n'y avait pas de guérison, tout au plus,pour certains, une sensation de mieux, qui, peut-être, leur était suggérée.

J'ai fini par me poser la question de savoir si j'étais folle ou bien possédée, et bizarrement, à la deuxième idée, s'est produit un ricanement intérieur. J'ai demandé à mon époux de faire venir le curé de notre paroisse qui m'a dit que j'étais malade et donc ne m'a aidée en aucune façon. Quand à la pratique religieuse elle m'est devenue impossible; le prêtre m'a été montré comme un monstre lors d'une rencontre à l'église avec des jeunes; cet épisode n'est plus très net dans mon esprit mais j'en ai gardé le souvenir d'une colère contre cet ecclésiastique et d'un rejet de l'Église.

Mon médecin,qui a été prévenu, m'a fait hospitaliser dans un établissement neuropsychiatrique où j'ai passé trois semaines avec un traitement inadapté vu les circonstances. Là, on me disait intérieurement de ne pas prendre les remèdes; je me jetais par terre mue par cette force en moi que je ne contrôlais pas. Puis, à la sortie de l'hôpital, il y a eu de nombreux mois très difficiles, douloureux physiquement et moralement, où je n'étais pas bien;mes nuits étaient difficiles, au point que mon mari était obligé de me serrer dans ses bras pour calmer un état impossible à expliquer, qui nous faisait passer à tous deux des heures horribles. Je faisais de fréquentes visites à l'hôpital pour me faire faire des piqûres qui calmaient pour un temps ces problèmes. Je pensais au suicide si je devais rester ainsi. Ma fille ayant trouvé une photo de cette période m'a dit que j'avais l'air d'un zombie et que cela lui avait fait peur.

Cet état de chose s'est amélioré tout doucement grâce à l'amour et à la patience de mon mari et de ma belle famille et j'ai pu reprendre une vie à peu près normale sans toutefois trouver le bien être.

En juin 1999 j'ai rencontré, un couple qui m'a proposé de venir à leur groupe de prière, et j'y suis devenue une habituée. Je me servais du "dois-disant don" quelquefois lorsque quelqu'un en avait besoin.

En octobre, lors d'un repas fraternel entre membres du groupe, nous évoquions ce que le Seigneur avait fait pour nous, et j'ai parlé de celui-ci. Là, deux personnes m'ont dit que c'était mauvais, et qu'il ne fallait pas s'en servir. Cette idée de faire du mal m'était intolérable. Je suis rentrée chez moi où j'ai passé un début de nuit affreux, terriblement angoissée et ne sachant que faire. J'ai pensé à la Vierge Marie à laquelle, bien que catholique, je ne pensais guère, mais que le Seigneur m'avait tout doucement fait découvrir. Alors je me suis mise à rechercher son aide, l'aide d'une maman dont j'avais besoin en cet instant et aussitôt le calme s'est fait en moi et j'ai pu m'endormir tranquillement.

Le lendemain je me suis confiée à mes amis, qui après m'avoir écoutée, m'ont conduite dans une communauté de frères de Saint Jean, où l'un d'eux,un prêtre, m'a écoutée et a fait une prière de délivrance.

Quelque temps après,un autre prêtre est venu faire un enseignement pour le groupe de prière, sur le sacrement de réconciliation. Là, j'ai su aussitôt que c'était ce qu'il me fallait faire; je me suis donc confessée, ce que je n'avais pas fait depuis ma communion. Et durant une semaine, tous les matins je me suis rendue, à la messe pour trouver Jésus dans le sacrement d'Eucharistie! Tout cela dans l'hiver 1999-2000.

"2000", qu'elle belle année ce fut pour moi! Le début de ma conversion a vu mon entrée dans l'hospitalité de Lourdes. Je l'avais promis à la Vierge Marie pour la remercier de son aide, qui d'ailleurs s'est renouvelée à plusieurs reprises, pour des choses moins graves heureusement!

Je me suis aperçue que j'étais guidée vers la prière pour les âmes du Purgatoire et la connaissance de certaines saintes; c'est donc avec amour que je m'efforce de répondre depuis,au choix qu'il m'avait été donné de faire en 1996 et qui venait, je ne puis en douter,de Celui qui m'a malgré tout protégée et a fait de moi sa servante au service des âmes et des souffrants.

En ce qui concerne le "fameux don", dans un sacrement de réconciliation, j'ai fait la promesse au Seigneur de ne plus jamais m'en servir et je n'ai pas eu à regretter cette promesse, car Il m'a fait des cadeaux et des grâces qui valent largement celui-ci.

Depuis je suis sûre d'avoir aidé plus de personnes que je ne l'aurais fait avec ce « don », bien sûr d'une façon moins spectaculaire, mais tellement plus chrétienne!

Depuis cette année bénie, je témoigne, avec l'aide de l'Esprit Saint auprès des jeunes dans les lycées, appelée par des prêtres ou des professeurs, pour les mettre en garde contre des pratiques douteuses dont ils sont friands: spiritisme, voyance et autres.

Je témoigne également sur un site Internet: www.temoinpourjesus.com qui a vu le jour fin décembre 2003, en espérant que mon témoignage évitera à quelques-uns de vivre ce que j'ai vécu et dont il m'est difficile de vous décrire toute l'horreur!


Chantal.L.

Malou
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5584
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Manuela le Lun 9 Avr 2012 - 0:23

Malou, je reviendrais plus tard sur ce sujet qui m`intéresse.
Je vais juste sur le fil " Parole de Dieu " de Nicolas puis quitte pour répondre aux mails.
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par s153A8 le Lun 9 Avr 2012 - 2:04

merci Chantal

pour ce beau temoignage , helas , de nombreux chretiens ,ont le don de guerir les brulures ou de se servir du pendule ,ils sont sinceres en disant vouloir faire du bien aux autres, mais ignorent souvent ,qui leura donne ce don,pour avoir bonne conscience ,ils se disent cela doit venir de DIEU ?????
tout ceci n`est pas a confondre avec ceux qui evangelisent et annoncent la parole de DIEU, et a qui DIEU DONNE LE DON DE GUERISON .......

s153A8
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1330
Inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Manuela le Lun 9 Avr 2012 - 3:35

Merci Malou, voilà j`ai pu lire cet autre témoignage, chacun raconte son vécu qui va un peu dans le même sens, le danger de ces pratiques où les personnes se laissent unfluencer et crois fort qui sont dans la vérité qui ne viens pas de Dieu car souvent cela les perturbe, crée de la confusion, les dons qui viennent de Dieu je pense on les reconnaîtra.


Amitiés,
Manuela.
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par johnmar le Mar 19 Juin 2012 - 16:14

Il faut se méfier de ces charlatans. Il est prouvé que les geurisseurs, médiums et autre diseurs de bon aventure usent de techniques pour nous faire croire n'importe quoi...bon courage en tout cas !
johnmar
johnmar
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 47
Age : 30
Localisation : Paris
Inscription : 19/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Fa-Victoria le Mer 20 Juin 2012 - 19:22

très beau témoignage!
j'aimerais savoir quoi donner comme argument à des personnes pratiquant le yoga pour les convaincre du danger réel de cette pratique...
Fa-Victoria
Fa-Victoria
Pour le roi

Féminin Messages : 640
Age : 32
Localisation : Canada
Inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Malou le Mer 20 Juin 2012 - 23:16

Tout simplement en donnant des témoignages vécus à ces personnes, par exemple celui de cette dame Chantal L. Tu en fais des copies et tu leur montres les dégâts, moi c'est ce que je fais maintenant. Bien sûr il y a quand même des récalcitrants car ils croient dur comme fer que ces pratiques sont inoffensives.
J'ai une fille qui a continué à pratiquer le yoga malgré ce que je lui ai dit, et j'ai bien sûr prié pour elle. Et récemment elle m'a dit qu'elle avait arrêté car elle s'était luxé la hanche.....et a trouvé que finalement ce n'était pas si doux que ça comme pratique. Gloire à Toi Seigneur ! Tes chemins ne sont pas nos chemins....
Malou
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5584
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Fa-Victoria le Jeu 21 Juin 2012 - 16:49

mm en vérité, merci Malou!
Fa-Victoria
Fa-Victoria
Pour le roi

Féminin Messages : 640
Age : 32
Localisation : Canada
Inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty De l'astrologie à Jésus

Message par Malou le Sam 23 Juin 2012 - 10:07

Un autre témoignage du même genre, édifiant :




***Témoignage de Jean-Luc***


Dix années de pratique de l’astrologie. Cahier Occultisme IEV.

J’ai rencontré l’astrologie alors que j’étais âgé de 14-15 ans.
J’étais alors en pleine crise d’adolescence et je me posais des questions sur le sens de ma vie. Un jour, j’ai trouvé un livre sur l’astrologie chez un ami : je ne l’ai pas lu mais plutôt bu ! L’impression d’avoir un don.
En fait, cette première découverte n’a fait que creuser en moi le désir d’aller encore plus loin.
En lisant les descriptifs du caractère selon le signe zodiacal, je me reconnaissais moi-même ainsi que ceux qui m’entouraient.
Peu à peu, y faire référence devint comme un réflexe.
Quand on se donne profondément à cette pratique, il semble que cela développe en nous des facultés divinatoires. C’est plaisant : on peut épater les autres.
On a l’impression d’avoir un don.
Une pseudo-science.
Après avoir passé mon baccalauréat, je suis parti étudier dans une autre ville. Je me suis alors retrouvé face au vide que je portais en moi depuis des années.
A ce moment-là, je m’initiais à l’astrologie chinoise. J’essayais de connaître mon avenir grâce à un jeu divinatoire.
Durant un mois entier de pratique quotidienne, j’ai obtenu la même réponse : j’allais rencontrer l’âme sœur. Je fis effectivement la connaissance d’une jeune fille quelque temps après ! En peu de temps, nous vivions ensemble.
Mais je n’étais toujours pas heureux. Le mal pris pour le bien. J’ai décidé de suivre tout ce que m’indiquaient les thèmes astraux : même si notre relation était de plus en plus invivable,elle faisait partie de notre destinée.
En même temps grandissaient en moi des tristesses, des peurs, des frayeurs même.
Peu à peu, je me suis remis à prier. Pour moi, il n’y avait en effet aucune contradiction entre la foi et la pratique de l’astrologie. Et plus je priais, moins j’étais paisible.

Lorsqu’on s’adonne à des pratiques telles que l’astrologie, on prend le mal pour le bien et vice-versa. Comme un château de cartes.
Sans moyens de subsistance, je ne pouvais plus assumer la vie d’un foyer. Nous nous sommes donc séparés.
Peu de temps après,cette jeune fille a rencontré un autre homme.
Tout ce que j’avais voulu construire s’écroulait sous mes yeux comme un château de cartes. J’avais aussi de fortes pulsions suicidaires.

Et si tu revenais vers Jésus ? En rentrant chez mes parents, j’ai téléphoné à mon frère.
Depuis sa conversion, je le considérais pourtant comme un fanatique religieux.
Mais ce jour-là, j’ai été poussé à l’appeler. Je me suis mis à transpirer : j’étais comme dans un état second au bout du fil. Il m’a accueilli chez lui.
Pendant quatre heures, je lui ai raconté ma vie, mes malheurs.
A la fin de mon récit, il n’a dit qu’une phrase: « Et si tu revenais vers Jésus ? ».

A cet instant, j’ai vu intérieurement tout l’amour du Seigneur pour moi et en parallèle tout ce que j’avais fait de mal. C’était très doux et très fort à la fois.
J’ai pleuré pendant des heures et ai ressenti le besoin absolu d’aller me confesser.
Mon péché m’insupportait. Immédiatement après, j’ai brûlé tous mes livres d’astrologie.
Guéri de mes frayeurs. La Vierge Marie m’a beaucoup aidé.
Au cours d’une retraite, elle m’a fait comprendre jusqu’à quel point j’avais été l’objet du «grand illusionniste». J’ai senti toute la bêtise et toute la vanité de ces pratiques: quelle vanité, en effet, de prétendre diriger soi-même sa vie sans le Seigneur !
La purification de mon imagination et de mon intelligence s’est faite quant à elle petit à petit.
On ne sort en effet pas indemne de dix années de pratique de l’astrologie !
J’ai aussi été guéri de mes frayeurs.
A chaque fois qu’une peur m’assaillait, je disais intérieurement : ce n’est pas mon combat.
A partir de ce moment-là, j’ai retrouvé la paix.

****************

http://www.temoinpourjesus.com/
Malou
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5584
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Fa-Victoria le Sam 23 Juin 2012 - 17:03

très beau témoignage, merci!
Fa-Victoria
Fa-Victoria
Pour le roi

Féminin Messages : 640
Age : 32
Localisation : Canada
Inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ce soi-disant DON a failli me perdre... Empty Re: Ce soi-disant DON a failli me perdre...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum