Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Éphéméride de l'Eglise

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Ven 31 Aoû 2018 - 13:19

@Isabelle-Marie a écrit:
\"Territoire en héritage" a écrit:Entende celui qui a des oreilles pour entendre ! …

Le Pape François ami des pédophiles et mondialiste ? A bon entendeur salut en effet !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------

"Les "révélations" de l'archevêque Vigano contre le pape François remises en cause

Les “révélations” de l’archevêque conservateur Carlo Maria Vigano, ancien nonce apostolique à Washington, visant le pape François, sont catégoriquement réfutées par le cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington. D’autres évêques des Etats-Unis prennent leurs distances avec les déclarations de l’ancien nonce.....

“Le cardinal McCarrick m’a abusé”

Le cardinal Wuerl souligne que, pendant toute la durée de son mandat d’archevêque de Washington, personne ne s’est présenté pour lui dire: “Le cardinal McCarrick m’a abusé” ou n’a fait aucune autre dénonciation de ce genre. Pour Donald Wuerl, la seule raison qui lui aurait permis de mettre en question le ministère de Mgr McCarrick aurait été des informations fournies par Mgr Vigano ou par le Saint-Siège. Or “de telles informations n’ont jamais été fournies”, dit-il.

https://www.cath.ch/newsf/les-revelations-de-larcheveque-vigano-contre-le-pape-francois-prennent-leau/



Ah ! ... le cardinalWuerl ... c'est de lui dont vous parlez ? :



https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/08/24/donald-wuerl-l-archeveque-de-washington-dans-la-tourmente_5345683_3222.html




Donald Wuerl, l’archevêque de Washington, dans la tourmente


Le cardinal, cité 206 fois dans une enquête sur des abus sexuels perpétrés par des prêtres de Pennsylvanie, a renoncé à se rendre en Irlande.
...

Mais, quelques jours après les révélations d’abus sexuels perpétrés dans des diocèses de Pennsylvanie, où il fut évêque durant dix-huit ans, l’archevêque de Washington a préféré renoncer à son déplacement en Irlande ; la publication d’au moins l’un de ses ouvrages, malencontreusement intitulé « Que voulez-vous savoir ? », est reportée sine die. Une pétition signée par plus de 7 000 personnes demande sa démission. Et, mercredi, le lycée catholique de Pittsburgh qui portait son nom a décidé de se débaptiser, « à la demande du cardinal », assure l’établissement.

...


https://www.riposte-catholique.fr/en-une/le-cardinal-wuerl-a-t-il-disparu-dans-la-nature :


...

Cité plus de 200 fois dans le rapport accablant du grand jury de Pennsylvanie diffusé par Josh Shapiro, procureur de l’État, le cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington D.C. et successeur du misérable McCarrick, a-t-il « disparu dans la nature » ? C’est ce que soutenait hier le blogue Church Militant : « son portable est coupé, il n’a pas occupé son appartement depuis plusieurs jours, toutes ses apparitions publiques ont été annulées

...


https://www.nouvelles-du-monde.com/appelle-le-cardinal-wuerl-a-demissionner-pour-des-allegations-dabus-sexuels/

...

Le cardinal est parmi plusieurs dirigeants catholiques américains impliqués dans le scandale croissant des abus sexuels qui entoure l'église. Ce mois-ci, le nom du cardinal Wuerl a été publié dans un procès-verbal du grand jury de Pennsylvanie, qui citait des cas où le cardinal, alors évêque de Pittsburgh, autorisait le retour de prêtres dans le ministère. Au cours du week-end, le cardinal Wuerl a été accusé par un ancien diplomate du Vatican de connaître l'inconduite sexuelle de son prédécesseur dans le diocèse de Washington, Theodore E. McCarrick.

...




Quelle référence en effet ! ! ...A bon entendeur, salut ...


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Ven 31 Aoû 2018 - 14:11

\"Territoire en héritage" a écrit: Quelle référence en effet !


Impliqué ne veut pas dire coupable, jusqu'à preuve du contraire.

Le cardinal Vigano accuse le Pape de lui avoir dit la vérité mais y a t-il des témoins ou est-ce sa parole contre celle du Pape ?

Quant à l'accusation contre la corruption des moeurs au Vatican, le Pape lui-même a parlé des lobbys homosexuels. Hélas ce n'est pas un scoop.

Que voulez-vous ? La démission du Pape ? Mettre les ultra-conservateurs, apparemment les saints du jour, au pouvoir ? Mais n'est-ce pas le but recherché ?
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Ven 31 Aoû 2018 - 15:27

@Isabelle-Marie a écrit:
\"Territoire en héritage" a écrit: Quelle référence en effet !


Impliqué ne veut pas dire coupable, jusqu'à preuve du contraire.
...

S'étonner d'une référence n'est pas une décision de condamnation à la place du procureur du jury de Pennsylvanie mettant en cause abondamment Mgr Wuerl, référence que vous preniez pour décrédibiliser Mgr Vigano, et jusqu'à preuve du contraire, ainsi que vous l'avez souligné ...

@Isabelle-Marie a écrit:... mais y a t-il des témoins ou est-ce sa parole contre celle du Pape ? ...

Il n'a pas voulu répondre (relisez plus haut) donc ce ne peut être à ce stade "parole contre parole".

Quant à l'accusation contre la corruption des moeurs au Vatican, le Pape lui-même a parlé des lobbys homosexuels. Hélas ce n'est pas un scoop.

C'est vrai mais l'ampleur des allégations du document (11 pages) de Mgr Vigano dépasse la reconnaissance de cette existence : dissimulations et grande échelle des pratiques et abus du réseau homosexuel, spécialement dans les "cercles élevés" de certains milieux du Vatican et ailleurs, assez orientés (en mal) ...


Que voulez-vous ? La démission du Pape ?

Où avez-vous lu cela ?

Mettre les ultra-conservateurs, apparemment les saints du jour, au pouvoir ? Mais n'est-ce pas le but recherché ?

A mon avis vous vous fourvoyez complètement ... Mais vous avez le droit de penser cela ...

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Père Nathan le Mer 5 Sep 2018 - 14:17

Le pape François a accepté cet été  la démission de trois évêques chiliens dont le controversé Mgr Barros. Il reste 31 lettres de démission sur son bureau alors que, depuis un mois, les révélations pleuvent dans cette Église, montrant l'ampleur de ce qu’il a appelé une « culture de l'abus ».



 Mgr Barros est resté proche de son « mentor » au point, disent des victimes, d’avoir été témoin de son comportement criminel. Il avait été défendu par le pape au moment de sa nomination comme évêque en 2015, malgré l'émoi suscité chez les catholiques chiliens, puis encore en janvier dernier – quand François a accusé journalistes et victimes de colporter des « calomnies » –

Finalement, le pape François demande une enquête et change radicalement d’attitude. Ce qui indique d'ailleurs qu'un pape ne sait pas tout, tant s'en faut ... ( Dieu soit loué ! )  Reste à savoir si l'évêque de Rome ajoutera à cette décision un procès canonique.


Dernière édition par Père Nathan le Dim 6 Jan 2019 - 15:19, édité 1 fois
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3571
Age : 68
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Sam 8 Sep 2018 - 11:51

.

D'un point de vue moral et historique, cette crise est pire que ce que vous croyez



http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/09/dun-point-de-vue-moral-et-historique-cette-crise-est-pire-que-ce-que-vous-croyez.html


07 septembre 2018



D'un point de vue moral et historique, cette crise est pire que ce que vous croyez




Article paru le 30 août dans le National Catholic Register, traduit et adapté par Jan Laarman :
Depuis la publication de la lettre de l’archevêque italien Vigano accusant le pape d’avoir couvert des crimes sexuels aux Etats-Unis, l’Église catholique est entrée dans une crise comme elle n’en avait pas connu depuis longtemps. La nature de cette crise s’éclaire en prenant un point de vue moral et historique.
L'unique raison pour laquelle la pédophilie est un problème moral pour nos contemporains, est que l’Église catholique en a fait un problème.
Les relations sexuelles avec les garçons et les filles, mais surtout avec les garçons, faisaient partie intégrante de la culture grecque et romaine ancienne, la culture dans laquelle le Christ lui-même, et donc l'Église, étaient nés. Le christianisme a rejeté cette pratique sexuelle païenne répandue car elle est une perversion de la sexualité, et elle a évangélisé en conséquence. Sans le succès des efforts d'évangélisation du Christianisme, les lois contre la pédophilie encore en vigueur n’auraient jamais existé du tout.

Pour affiner cette esquisse historique, il faut rappeler que les hommes en quête de relations sexuelles avec des hommes dans la Grèce et la Rome antiques préféraient ceux entre 12 et 18 ans, lorsque les garçons s'épanouissent pour devenir des hommes. Pour être bref, l'activité homosexuelle était définie principalement par la pédophilie. Il n'y avait pas de distinctions artificielles entre l'homosexualité, la pédophilie, l'éphébophilie (rapports sexuels avec une personne entre 12 et 14 ans) et l'hébéphilie (rapports sexuels avec quelqu'un de 15 à 18 ans). Il y avait tout simplement le désir, commun sur le plan culturel, des hommes d’avoir des relations sexuelles avec des garçons âgés de 12 à 18 ans.

De plus, la pédophilie avec les garçons ne se limitait pas à quelques individus ayant une orientation exclusivement homosexuelle. La grande majorité des hommes s’y livrait, qu’ils soient (comme on les désignerait aujourd'hui) homosexuels ou hétérosexuels. C’était une part acceptée de la culture gréco-romaine. Ainsi, la pédophilie n'était pas une question morale, mais une pratique culturelle de la plupart des hommes. C’est un point important, car il signifie que notre tentative actuelle de fixer un «pourcentage» d'homosexuels défini dans la population, disons 2% ou 10%, ne tient pas compte du fait que l'homosexualité et la pédophilie peuvent s'étendre dans une société humaine quand la culture se déforme.
C'était précisément la situation dans l'ancienne Grèce païenne et à Rome.

Puis vint le Christ
. Le christianisme a fait de la pédophilie une question morale. Alors que le Christianisme évangélisait lentement l'empire romain païen, l'acceptation sociale des hommes ayant des rapports sexuels avec des garçons a été remplacée par une répulsion morale généralisée (et l'apparition de lois anti-pédophilie qui ont suivi). Il en fut de même pour l'homosexualité, l'esclavage sexuel, l'avortement, l'infanticide et l'euthanasie. Ils sont devenus des questions morales, et plus des pratiques sociales païennes acceptées, uniquement à cause de l'évangélisation chrétienne.

Voici les leçons que nous devons tirer de cette histoire. La seule raison pour laquelle il existe encore des lois civiles qui interdisent et punissent la pédophilie est que le christianisme a dominé la culture occidentale en l'évangélisant. La seule raison pour laquelle nous avons accepté l'homosexualité dans la culture et dans le droit est la déchristianisation croissante de la culture en Occident. Si nous nous repaganisons, la pédophilie sera bientôt acceptée, tout comme l'homosexualité, l'avortement, l'infanticide et l'euthanasie ont déjà été acceptés.

C’est une crise considérable dans l'Église et pour l’Église, car un réseau homosexuel mondial profondément implanté chez nos prêtres, évêques et cardinaux s’emploie activement à réaliser la déchristianisation complète du monde en s’attaquant aux garçons de 12 à 18 ans, recréant littéralement la culture sexuelle gréco-romaine dans nos séminaires et diocèses. Si vous voulez savoir à quoi ressemblait l'ambiance sexuelle sordide de la Grèce antique et de Rome, lisez le rapport du Grand Jury de Pennsylvanie.

L’ironie est terrible. Les hommes chargés les premiers de l'évangélisation de toutes les nations réalisent à pleine vapeur la désévangélisation des nations. Ce faisant, ces prêtres, évêques et cardinaux, au cœur même de l’Église catholique, agissent comme des agents de repaganisation, détruisant 2000 ans d’histoire de l’Église.
Pour être encore plus précis, ces prêtres, évêques et cardinaux sont les principaux agents de la désévangélisation, de la déchristianisation et de la repaganisation. Car il n’y a rien qui sape plus l’autorité morale et théologique du Magistère plus rapidement et plus profondément que le diabolique mariage du scandale et de l’hypocrisie. Il détruit la capacité d'évangéliser.

Et notez que je dis à la fois "morale et théologique". Car pourquoi devrait-on prendre aujourd’hui au sérieux quoi que ce soit du Magistère, que ce soit les enseignements de l’Eglise sur la pédophilie et l’homosexualité, ou ses enseignements sur la Très Sainte Trinité?
Peut-on imaginer crise plus profonde pour l’Église du Christ ?


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Sam 8 Sep 2018 - 14:57

@territoire en héritage a écrit:.

D'un point de vue moral et historique, cette crise est pire que ce que vous croyez







http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/09/dun-point-de-vue-moral-et-historique-cette-crise-est-pire-que-ce-que-vous-croyez.html


07 septembre 2018







D'un point de vue moral et historique, cette crise est pire que ce que vous croyez








Article paru le 30 août dans le National Catholic Register, traduit et adapté par Jan Laarman :
Depuis la publication de la lettre de l’archevêque italien Vigano accusant le pape d’avoir couvert des crimes sexuels aux Etats-Unis, l’Église catholique est entrée dans une crise comme elle n’en avait pas connu depuis longtemps. La nature de cette crise s’éclaire en prenant un point de vue moral et historique.
L'unique raison pour laquelle la pédophilie est un problème moral pour nos contemporains, est que l’Église catholique en a fait un problème.
Les relations sexuelles avec les garçons et les filles, mais surtout avec les garçons, faisaient partie intégrante de la culture grecque et romaine ancienne, la culture dans laquelle le Christ lui-même, et donc l'Église, étaient nés. Le christianisme a rejeté cette pratique sexuelle païenne répandue car elle est une perversion de la sexualité, et elle a évangélisé en conséquence. Sans le succès des efforts d'évangélisation du Christianisme, les lois contre la pédophilie encore en vigueur n’auraient jamais existé du tout.

Pour affiner cette esquisse historique, il faut rappeler que les hommes en quête de relations sexuelles avec des hommes dans la Grèce et la Rome antiques préféraient ceux entre 12 et 18 ans, lorsque les garçons s'épanouissent pour devenir des hommes. Pour être bref, l'activité homosexuelle était définie principalement par la pédophilie. Il n'y avait pas de distinctions artificielles entre l'homosexualité, la pédophilie, l'éphébophilie (rapports sexuels avec une personne entre 12 et 14 ans) et l'hébéphilie (rapports sexuels avec quelqu'un de 15 à 18 ans). Il y avait tout simplement le désir, commun sur le plan culturel, des hommes d’avoir des relations sexuelles avec des garçons âgés de 12 à 18 ans.

De plus, la pédophilie avec les garçons ne se limitait pas à quelques individus ayant une orientation exclusivement homosexuelle. La grande majorité des hommes s’y livrait, qu’ils soient (comme on les désignerait aujourd'hui) homosexuels ou hétérosexuels. C’était une part acceptée de la culture gréco-romaine. Ainsi, la pédophilie n'était pas une question morale, mais une pratique culturelle de la plupart des hommes. C’est un point important, car il signifie que notre tentative actuelle de fixer un «pourcentage» d'homosexuels défini dans la population, disons 2% ou 10%, ne tient pas compte du fait que l'homosexualité et la pédophilie peuvent s'étendre dans une société humaine quand la culture se déforme.
C'était précisément la situation dans l'ancienne Grèce païenne et à Rome.

Puis vint le Christ
. Le christianisme a fait de la pédophilie une question morale. Alors que le Christianisme évangélisait lentement l'empire romain païen, l'acceptation sociale des hommes ayant des rapports sexuels avec des garçons a été remplacée par une répulsion morale généralisée (et l'apparition de lois anti-pédophilie qui ont suivi). Il en fut de même pour l'homosexualité, l'esclavage sexuel, l'avortement, l'infanticide et l'euthanasie. Ils sont devenus des questions morales, et plus des pratiques sociales païennes acceptées, uniquement à cause de l'évangélisation chrétienne.

Voici les leçons que nous devons tirer de cette histoire. La seule raison pour laquelle il existe encore des lois civiles qui interdisent et punissent la pédophilie est que le christianisme a dominé la culture occidentale en l'évangélisant. La seule raison pour laquelle nous avons accepté l'homosexualité dans la culture et dans le droit est la déchristianisation croissante de la culture en Occident. Si nous nous repaganisons, la pédophilie sera bientôt acceptée, tout comme l'homosexualité, l'avortement, l'infanticide et l'euthanasie ont déjà été acceptés.

C’est une crise considérable dans l'Église et pour l’Église, car un réseau homosexuel mondial profondément implanté chez nos prêtres, évêques et cardinaux s’emploie activement à réaliser la déchristianisation complète du monde en s’attaquant aux garçons de 12 à 18 ans, recréant littéralement la culture sexuelle gréco-romaine dans nos séminaires et diocèses. Si vous voulez savoir à quoi ressemblait l'ambiance sexuelle sordide de la Grèce antique et de Rome, lisez le rapport du Grand Jury de Pennsylvanie.

L’ironie est terrible. Les hommes chargés les premiers de l'évangélisation de toutes les nations réalisent à pleine vapeur la désévangélisation des nations. Ce faisant, ces prêtres, évêques et cardinaux, au cœur même de l’Église catholique, agissent comme des agents de repaganisation, détruisant 2000 ans d’histoire de l’Église.
Pour être encore plus précis, ces prêtres, évêques et cardinaux sont les principaux agents de la désévangélisation, de la déchristianisation et de la repaganisation. Car il n’y a rien qui sape plus l’autorité morale et théologique du Magistère plus rapidement et plus profondément que le diabolique mariage du scandale et de l’hypocrisie. Il détruit la capacité d'évangéliser.

Et notez que je dis à la fois "morale et théologique". Car pourquoi devrait-on prendre aujourd’hui au sérieux quoi que ce soit du Magistère, que ce soit les enseignements de l’Eglise sur la pédophilie et l’homosexualité, ou ses enseignements sur la Très Sainte Trinité?
Peut-on imaginer crise plus profonde pour l’Église du Christ ?


.

Cet article est ravageur, comme un examen de conscience dont nous parle si souvent le Pape François.

De toute évidence, nous sommes sur un chemin de purification qui sera, qui est douloureux.  Crying 1 

Prends pitie


Merci @Territoire en héritage
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Dim 9 Sep 2018 - 21:05

.


Les membres du clergé qui font la promotion des "LGBT" commettent une "sorte d'apostasie" : Mgr Schneider


https://www.lifesitenews.com/news/clergy-who-promote-lgbt-are-committing-a-kind-of-apostasy-bishop-schneider

traduction extrait :



DUBLIN, Irlande, 4 septembre 2018 (LifeSiteNews) – “La famille chrétienne est confrontée à un nouveau Goliath dans l’idéologie de l’homosexualité et du genre”, a déclaré Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Astana au Kazakhstan dans un récent entretien.

“Et malheureusement, a-t-il ajouté, certains membres du clergé sont devenus des activistes et des promoteurs de l’idéologie dite LGBT, qui est en réalité une sorte d’apostasie de la foi chrétienne.

Schneider a fait ses commentaires dans un discours vidéo à la Conférence des familles catholiques (COCF) qui a eu lieu à Dublin, en Irlande, le mois dernier. Il a loué les personnes présentes pour avoir proclamé la vérité sur le mariage et la famille.


...

Un tel abandon à l’idéologie du genre et son acceptation constituent en fin de compte une trahison du Christ “, a déclaré Schneider, ” une apostasie de la foi catholique et apostolique intégrale et révélée par Dieu “.

...

“Nous vivons à une époque où l’une des plus belles créations de Dieu – le mariage et la famille – est attaquée par la dictature néomarxiste qui se déguise et se masque avec le nom artificiel et bizarre de LGBT, a dit Schneider, qui a acquis un pouvoir presque universel dans les médias.
Il est troublant et triste, dit-il, que des collaborateurs à cette attaque générale contre le mariage et la famille puissent se trouver “même dans les rangs du clergé”.
Avec les révélations en cours sur la crise des abus sexuels de l’Eglise, l’OMMF a été éclipsée par la crainte que le Père James Martin, pro-LGBT, n’en soit l’un des principaux orateurs.

Martin, conseiller du Vatican et rédacteur en chef de la revue américaine Jesuit-run, prêche continuellement un message d’affirmation LGBT. Il a déclaré aux participants de l’OMM qui se sont rendus à Dublin pour l’événement familial du Vatican que les homosexuels actifs “devraient être invités dans les ministères paroissiaux”.

“Mais maintenant, dit Schneider, nous sommes appelés à être fidèles aux vérités immuables de notre foi catholique et apostolique que nos pères et nos ancêtres nous avaient transmises. Nous avons la chance d’être des témoins courageux de la vérité divine et de la beauté du mariage et de la famille.”

...



.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Lun 10 Sep 2018 - 12:07

.

Lettre pastorale de Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg : 'Mieux vaut tard' du 29 août 2018


En relation, en particulier, avec les scandales des abus sexuels révélés tous ces derniers temps dans l'Eglise, et de plus aux plus hauts niveaux ... 

En entier ici :

https://fr.calameo.com/read/00009813611c7f45543ea

ou

https://fr.scribd.com/document/388058065/Lettre-pastorale-sur-les-abus-sexuels-de-Mrg-Ravel


Extraits de cette lettre pastorale de l'archevêque de Strasbourg, Mgr Luc Ravel, trouvé sur le FC :


https://www.leforumcatholique.org/message.php?num=852871


[...]

"Mais Dieu, qui sait faire miséricorde, ne peut laisser le crime impuni. Et nous, à l’image de Dieu, nous laisserions le secret empêcher la justice ?
Il y a donc une sorte d’instinct en l’homme blessé qui lui apprend que
la vengeance est aussi inutile que la justice est nécessaire. Reconnaître le crime et la souffrance de la victime appartient au chemin de la justice pour la victime et à la voie de la solidarité pour les autres. On ne peut pas faire l’économie de ce travail de justice même quand il y a prescription juridique. " (p. 13)

(...)

"Sur la croix, le bon larron avait déjà tout saisi, en un instant, grâce à sa proximité avec Jésus en Croix :
« L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! » Mais l’autre le rabrouait : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. » Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. » » (Lc 23, 39 à 43)

Le bon larron exprime la distinction et la complémentarité de la justice et de la miséricorde. Il sait que la justice doit s’appliquer en raison des actes commis : « pour nous, c’est juste après ce que nous avons fait. » Mais il croit que lui-même peut être sauvé : « Souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » À la différence du premier malfaiteur, il n’exige pas l’abolition de la justice en exigeant le salut de Dieu (« Sauve-toi et nous aussi »).

Pour être efficace, la miséricorde faite au pécheur doit être précédée de la justice envers le criminel. La justice porte sur des actes, la miséricorde sur la personne. Ce sont là deux dynamismes parallèles, ni opposés, ni confondus."
(p. 18)


[...]

...

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Lun 10 Sep 2018 - 13:23

@territoire en héritage a écrit:.

Lettre pastorale de Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg : 'Mieux vaut tard' du 29 août 2018


En relation, en particulier, avec les scandales des abus sexuels révélés tous ces derniers temps dans l'Eglise, et de plus aux plus hauts niveaux ... 

En entier ici :

https://fr.calameo.com/read/00009813611c7f45543ea

ou

https://fr.scribd.com/document/388058065/Lettre-pastorale-sur-les-abus-sexuels-de-Mrg-Ravel


Extraits de cette lettre pastorale de l'archevêque de Strasbourg, Mgr Luc Ravel, trouvé sur le FC :


https://www.leforumcatholique.org/message.php?num=852871


[...]

"Mais Dieu, qui sait faire miséricorde, ne peut laisser le crime impuni. Et nous, à l’image de Dieu, nous laisserions le secret empêcher la justice ?
Il y a donc une sorte d’instinct en l’homme blessé qui lui apprend que
la vengeance est aussi inutile que la justice est nécessaire. Reconnaître le crime et la souffrance de la victime appartient au chemin de la justice pour la victime et à la voie de la solidarité pour les autres. On ne peut pas faire l’économie de ce travail de justice même quand il y a prescription juridique. " (p. 13)

(...)

"Sur la croix, le bon larron avait déjà tout saisi, en un instant, grâce à sa proximité avec Jésus en Croix :
« L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! » Mais l’autre le rabrouait : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. » Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. » » (Lc 23, 39 à 43)

Le bon larron exprime la distinction et la complémentarité de la justice et de la miséricorde. Il sait que la justice doit s’appliquer en raison des actes commis : « pour nous, c’est juste après ce que nous avons fait. » Mais il croit que lui-même peut être sauvé : « Souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » À la différence du premier malfaiteur, il n’exige pas l’abolition de la justice en exigeant le salut de Dieu (« Sauve-toi et nous aussi »).

Pour être efficace, la miséricorde faite au pécheur doit être précédée de la justice envers le criminel. La justice porte sur des actes, la miséricorde sur la personne. Ce sont là deux dynamismes parallèles, ni opposés, ni confondus."
(p. 18)


[...]

...

.

Le voile se déchire. Réparation et pénitence ! Espérons que ce sera un temps de grâce et de renouveau pour l'Eglise, selon le vœu de Mgr Ravel et du clergé fidèle. Le choix du nom de François par le Saint Père n'était-il pas prophétique ?

Mais le rôle des catholiques n'est-il pas aussi de parler et donner à voir la beauté de l'Eglise ? Et aussi de rappeler aux médias qui sont vent debout contre l'Eglise et prompts à souffler dans les esprits l'équation : prêtre = pédophile, leur propre rôle dans la diffusion d'une culture pornographique, dont le lien avec la pédophilie n'est que trop manifeste ?

Les prêtres ne vivent pas en vase clos, ils ont  respiré l'air empoisonné de l'esprit 68 (conséquence d'un long délitement de la foi et des moeurs en Occident) comme les autres. Même s'il est bien plus grave pour un prêtre de "tomber" que pour un laïc, au vu des conséquences sur les âmes, la responsabilité des fidèles et des laïcs n'est pas à exclure.

Et n'est-ce pas à nous les catholiques, de témoigner que les "valeurs" de notre société antiévangélique au possible, qui voudrait bien faire porter le chapeau du mal et de la turpitude aux seuls prêtres catholiques, conduisent au culte idolâtre de Satan, à la destruction et à la mort, la pire étant la mort spirituelle ?

 Est-ce que cela ne saute pas aux yeux de tous maintenant ?
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Yeshoua le Lun 10 Sep 2018 - 21:54

Sans distinction, se sont les sacrements, les prêtres ,l’évêque qui sont "in persona Christi" qui sont directement attaqué.
Le droit canonique n'est jamais cité, pas plus que le secret de Confession.

Mgr Ravel dans son texte je le cite: "Comment se fait-il que des chrétiens aient laissé des prêtres seuls avec des enfants pendant des week-ends de retraite ou des camps ?"
on peut s’étonner de se genre de réaction Confused

En laissant le spirituel et en voulant tout regarder selon les mœurs et les sensibilité "du monde" , tout cela laisse place à la perte de foi, aux scandales "inutiles", à la délation et à l'injustice à l'égard de Dieu,faisant perdre à chacun ses responsabilité et nos devoirs.

Mgr Ginoux l'exprime plutôt bien dans sa lettre https://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/la-lettre-de-mgr-ginoux-a-ses-pretres
Yeshoua
Yeshoua
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 712
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mar 11 Sep 2018 - 15:23

.

Comment reconnaître l’activité démoniaque dans les scandales de l’Église, selon un exorciste 


En abusant sexuellement des enfants, Satan désire détruire l’icône du royaume de Dieu.”


http://www.ncregister.com/blog/armstrong/how-to-recognize-demonic-activity-in-the-church-scandals-according-to-an-ex


traduction :

Comment reconnaître l’activité démoniaque dans les scandales de l’Église, selon un exorciste



John Martin, «Pandemonium», c. 1825
par Patti Armstrong (REGISTER) – “En abusant sexuellement des enfants, Satan désire détruire l’icône du royaume de Dieu.”
Patti Armstrong



“Qui va te croire ?” C’est le défi du diable, selon l’exorciste, le père Gary Thomas. Il s’agit d’un message visant à réduire au silence les victimes d’abus sexuels. Et nous avons appris que ce même message a réduit au silence ou empêché la vérité du scandale sexuel dans l’Église de sortir pendant si longtemps.

Le P. Gary Thomas est l’exorciste du diocèse de San Jose, Californie. Sa formation à Rome a fait l’objet du livre The Rite 2010 : The Making of a Modern Exorcist de Matt Baglio. Hollywood en a fait un film en 2011 avec Anthony Hopkins.

J’ai récemment interviewé le père Thomas pour un article sur les films d’horreur, bien qu’il ait souligné que le Rite est vraiment une question de foi.
Bien qu’il y ait des scènes horribles, il a expliqué que la guerre spirituelle entre le diable et Dieu est très réelle et qu’elle peut devenir effrayante à mesure qu’elle se déroule dans l’humanité. Il semble que toutes les conversations mènent à Rome ces jours-ci, et c’est là que les nôtres sont finalement allées – à l’histoire d’horreur de la vraie vie dans l’Église.

Les catholiques savent que le diable cherche notre destruction et cherche toujours des ouvertures pour détruire l’Église de Dieu et nuire aux âmes. Le scandale des abus sexuels révèle qu’il a trouvé l’hospitalité parmi ceux qui auraient dû le faire sortir.

Icône du Royaume

“Cela ne fera qu’empirer, dit le père Thomas, mais aussi grave que ce soit, il faut que ça sorte. C’est inacceptable.” Selon lui, le diable a utilisé sa vieille menace pour faire taire les gens : Qui va vous croire ? Nous savons maintenant que parmi ceux qui se sont exprimés malgré ces railleries, les agents du diable ont effectivement fait preuve d’incrédulité ou d’apathie.

“Convaincre les gens que personne ne les croira, c’est ce que Satan dit quand quelque chose est si hors des limites du raisonnable qu’il est incroyable “, dit le Père Thomas. “En lisant les récits de ce que ces enfants de Pennsylvanie ont vécu[comme détaillé dans le rapport du Grand Jury], nous nous demandons comment cela a pu arriver. “C’est l’autre monde, en dehors de ce que les gens croyaient possible – c’est ce qui le rend démoniaque.”

Dans un article sur la façon de devenir la solution, Jennifer Roback Morse, Ph.D., fondatrice et présidente de l’Institut Ruth, a souligné que si les agresseurs pensaient que les gens parleraient et seraient écoutés, ils ne se seraient pas tirés d’affaire aussi longtemps. Si les gens avaient écouté le pauvre “James”, alors qu’il était maltraité à l’âge de 11 ans, l’homme maintenant âgé de 60 ans, maltraité par le père Theodore McCarrick, n’aurait pas eu à souffrir en silence pendant des décennies. “James a essayé de le dire à ses parents”, a écrit Morse.

“Ils ne l’ont pas cru, contre la parole d’un prêtre respecté. James a commencé à avoir des ennuis, à boire et à se droguer. La famille pensait que le père McCarrick pourrait le redresser. Ils l’ont encouragé à passer plus de temps avec leur fils.”

Le père Thomas a noté que les abus sexuels impliquant des enfants, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Église, sont particulièrement odieux. “En abusant sexuellement des enfants, Satan désire détruire l’icône du royaume de Dieu. Il veut détruire la version la plus innocente de l’humanité, qui est l’enfant.”

Le comportement scandaleux, à son avis, était clairement démoniaque. “Avec les catastrophes naturelles, les gens meurent parfois, dit-il. “Même s’il y a de grandes destructions, nous ne considérons pas ce mal parce qu’il est dans le domaine naturel. Quand il y a un accident de voiture, on n’appelle pas ça un acte maléfique.

Mais quand c’est en dehors des limites de ce qui est concevable, comme un meurtre, nous l’appelons le mal. ISIS est une organisation satanique parce qu’elle a la volonté de tuer le plus grand nombre possible de personnes qui ne croient pas à leur mode de vie. Même les cartels de la drogue sont démoniaques et prient souvent Satan de maudire leurs drogues et ils se réfèrent à Satan comme leur père et prient pour lui. J’ai vu des documentaires sur ce sujet et j’ai assisté à des ateliers avec des groupes de travail du gouvernement et j’ai prié pour certains des policiers à cause de ce qu’ils font.”

Priez et jeûnez

Pour le bien de l’Église, le père Thomas appelle tous les catholiques à prier et à jeûner et à agir partout où cela est possible pour éradiquer le mal. “Il ne s’agit pas seulement d’en enlever quelques-uns”, a dit le père Thomas. “Ce doit être une refonte complète du paradigme de la manière dont notre Église gouverne ; nous avons besoin d’un nettoyage complet. Nous avons besoin d’une commission laïque pour mettre sur pied une étude indépendante. Les évêques ne peuvent pas le faire, ils ne savent pas comment le faire.”

Dans son travail d’exorciste, le père Thomas jeûne et prie avant d’affronter le diable. Il a souligné qu’il le fait d’une manière raisonnable – ne se privant pas de nourriture jusqu’au point de faiblesse – mais qu’il se sacrifie pour le fortifier afin de combattre le mal. “La prière, le jeûne et les sacrements sont efficaces, dit le père Thomas, mais cela ne peut se faire sans l’intentionnalité de l’action qui découle de la prière. Nous voulons que la prière nous change et nous prions pour un changement dans toute l’Église, jusqu’en haut. Et nous prions aussi pour les victimes qui ont vécu des décennies de terribles traumatismes.”

Le père Thomas a encouragé les catholiques à être forts et prêts à persévérer. “Nous sommes dans une longue tempête”, a-t-il dit.
Les nuages ne font que commencer. Cependant, notre première préoccupation doit être les victimes qui ont été violées et empêcher fermement et sans aucun doute que de nouvelles victimisations ne se reproduisent à l’avenir. Il ne peut y avoir de tolérance pour l’inconduite sexuelle perpétrée par le clergé ou les laïcs dans l’Église, maintenant ou jamais plus.”




Autres révélations, de Don Amorth cette fois, sur les sectes sataniques au Vatican :


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/04/les-fum%C3%A9es-de-satan-au-sein-de-leglise.html



15 avril 2010



Les "fumées de Satan" au sein de l'Eglise


Lu sur Osservatore vaticano ces propos de Don Gabriele Amorth, l'exorciste de Rome


"Oui, même au Vatican il y a des membres des sectes sataniques".
Qui est impliqué? Des simples prêtres ou des laïcs?
"Il ya des prêtres, prélats et même des cardinaux."
Pardonnez-moi, Père Gabriel, mais comment le savez-vous?
"Je l'ai su par des personnes qui ont eu à en connaître directement. Et, plusieurs fois, je l'ai entendu confesser par le diable lui-même, soumis lors des exorcismes."

Le pape est au courant?
"Bien sûr, je l'ai informé! Mais il fait ce qu'il peut. C'est une chose effrayante. Gardez à l'esprit également que le pape Benoît XVI est allemand, un pays très hostile à ces choses. En Allemagne, il n'y a pratiquement pas d'exorcistes, mais j'ai eu l'occasion de parler trois fois au Pape quand il était encore préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi."


Don Amorth signale aussi que les messes noires s'achèvent souvent en débauche sexuelle.


Cf. aussi   https://www.riposte-catholique.fr/osservatore-vaticano/curie/dongabrieleamorthdenoncelapresencedesatanistesauvatican


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Dim 16 Sep 2018 - 18:18

.

Cardinal Maradiaga: les relations homosexuelles de l’ex-cardinal McCarrick imposées à des séminaristes sous influence sont « quelque chose d’ordre privé »


https://www.lifesitenews.com/blogs/cardinal-maradiaga-rebukes-papal-critics-mccarrick-abuse-was-of-a-private-o


traduction partielle :



[...]

Il ne me semble pas correct de transformer quelque chose d’ordre privé en gros titres explosant dans le monde entier et dont les éclats font mal à la foi de beaucoup. Je pense que ce cas de nature administrative aurait dû être rendu public conformément à des critères plus sereins et objectifs, et non à la charge négative d’expressions profondément amères.

[...]

L'inconduite d'un ordre privé - notez que Maradiaga n'utilise pas le mot «péché» et ne parle pas de la grave obligation des prêtres de vivre chastement comme des célibataires - est quelque chose qui doit être pris en compte en dehors du public et absolution et peut-être une réprimande privée.
Ce qui arrive à l’ordre public, c’est ce qui se passe lorsque des crimes et des délits mineurs enfreignent le droit pénal en tant que tel. Ce n’est qu’alors que les autorités publiques et les représentants du pouvoir judiciaire interviennent pour que le contrevenant soit puni au nom du bien public.



La logique est claire: l'abus sexuel sur des mineurs, ou du moins sur des adolescents qui, en raison de leur âge, ne sont pas en mesure d'accepter des relations consensuelles est une chose, mais avoir des relations sexuelles avec des adultes est une autre affaire privée. Il ne fait aucun doute, mais ne doit pas être un problème et appartient au forum interne. Là où il n'y a pas de crime pénal, pourquoi l'Eglise devrait-elle voir une transgression avec des conséquences désastreuses pour son propre corps?



La minimisation de l'inconduite sexuelle par Maradiaga et la perversion des séminaristes et des prêtres par un prédateur qui les domine est un autre signe que les actes homosexuels entre adultes consentants ne sont plus considérés dans certains milieux comme un grand mal l'Église, tout au plus regrettable, tombe-t-elle en comparaison avec d'autres péchés ordinaires et répandus - des désordres qu'un peu de paperasse va régler.

C'est une autre façon d'exiger le silence.

[...]


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Lun 17 Sep 2018 - 13:05

Sur le site de Pro Liturgia homélie du Cardinal Muller 
* * * * NOUVEAU Lundi, 17 septembre 2018. 
Extraits de l’homélie du Cardinal Müller lors de l’ordination d’un nouveau prêtre à l’église Ste Agnès de Rome :
« (…) L’Eglise, don de Dieu confié aux mains des hommes, se trouve, du point de vue humain, dans une crise de crédibilité profonde et universelle, crise dont la faute est à imputer aux hommes. Dans cette période dramatique nous appréhendons et nous redoutons de possibles conséquences négatives de ces scandales et de ces erreurs de gouvernement. Spontanément, cela nous fait penser au schisme de la chrétienté occidentale au XVIe siècle, ou à la sécularisation de la vie religieuse suite au mouvement des Lumières et à la révolution française.


Ce n’est pas le cléricalisme, et tout ce que l’on peut mettre sous ce terme, qui est à la racine de ce mal, mais le fait que l’on se détourne de la vérité et qu’on laisse libre cours aux questions de morale. La corruption de la doctrine entraîne toujours après une corruption de la morale, et se manifeste en cette dernière. Le grave péché commis ainsi contre la sainteté de l’Eglise, sans remords ni regrets, est la conséquence du relativisme introduit dans les fondements de la doctrine de l’Eglise. C’est là la vraie raison de ce qui choque et bouleverse actuellement des millions de croyants catholiques qui vivent une grande déception. En analysant les origines de la rupture vécue par l’unique Eglise du Christ au XVIe siècle, le spécialiste de l’histoire de l’Eglise Hubert Jedin (1900-1980) a constaté dans le premier tome de son « Histoire du Concile de Trente », que « le mot réforme avait permis de dissimuler l’hérésie et la rupture naissante dans l’Eglise ».
Et aujourd’hui, comme en ce temps-là, il est beaucoup question de réforme.
Que se cache-t-il donc derrière la brillante formule de propagande dont les médias sont friands : “Réforme de la Curie et de toute l’Eglise”, si ce n’est pas, comme je n’ai cessé de l’espérer, une compréhension renouvelée de la vérité de la Révélation et de la vie dans les pas du Christ ? La réforme véritable consiste non pas en la sécularisation de l’Eglise, mais en la sanctification de l’homme en vue de Dieu.
Ce n’est pas réformer, que de penser qu’on pourrait, sans toucher à la doctrine de l’Eglise, inventer au nom de la faiblesse humaine une nouvelle pastorale qui amoindrirait l’exigence de vérité de la Parole de Dieu et de la morale chrétienne.
La délivrance du péché, la rédemption, est ce qui fonde en vérité le fait que Jésus est le Fils de Dieu. Sans la vérité de l’Incarnation, l’Eglise en serait réduite à n’être qu’une agence séculière pour l’amélioration de la condition humaine. Elle n’aurait aucun effet sur notre désir de Dieu et sur notre espoir de vie éternelle. Le prêtre ne serait qu’un fonctionnaire d’un mouvement social à coloration religieuse. 
L’Eglise ne gagne aucunement en pertinence et en crédibilité si elle vit à la remorque du monde et de l’air du temps, mais seulement si elle marche en avant, portant haut le flambeau de la vérité du Christ. Nous ne devons pas chercher à nous rendre importants avec des thèmes secondaires et en reprenant les préoccupations des autres, de ceux qui ne veulent pas croire que Dieu seul est l’origine et le but unique des hommes et de toute la création.
Car le véritable danger qui guette l’humanité en ce moment se trouve dans les gaz d’échappement du péché et le réchauffement global du manque de foi et de l’écroulement de la morale, lorsque plus personne ne reconnaît ni n’enseigne la différence entre le bien et le mal. Le meilleur ami de la nature, l’écologiste le plus performant, est celui qui annonce l’Evangile, qui propage l’idée qu’il n’y a de survie qu’en Dieu, et pas seulement de façon limitée, pour un temps, mais pour toujours et pour l’éternité. 
L’opinion que le dogme chrétien ne serait plus l’origine et le critère sur lequel se fondent la morale et la pastorale, révèle une hérésie sur le plan christologique. Celle-ci consiste à opposer le Christ enseignant de la vérité divine au Christ bon pasteur. Mais le Christ est une seule et unique personne. Il ne s’est pas tu devant Pilate, mais « a rendu son beau témoignage » (1Tim 6, 14). Jésus oppose au relativisme de Pilate, qui personnifie le cynisme du pouvoir temporel, le pouvoir salvateur de la vérité de Dieu : « Tu le dis, je suis roi. Je ne suis né, et je ne suis venu dans le monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. » (Jean, 18, 37). (…)
Alors que le Christ était sans péché, les croyants et leurs pasteurs ont besoin du pardon de leurs fautes. La reconnaissance des péchés se fait au confessionnal. Mais si des personnes consacrées à Dieu, avec un mépris cynique de leur vocation, mènent une double vie, il est alors nécessaire qu’elles paraissent devant un tribunal ecclésiastique. Les mauvaises actions doivent être jugées par l’autorité de l’Eglise ; ceux qui les ont commises doivent être jugés et punis de façon adaptée. Celui qui considère que la justice ecclésiale est incompatible avec l’Evangile de l’amour, celui-là n’agit pas avec miséricorde, mais avec le mépris de l’homme qui a été trompé dans ses droits et sa dignité. « Malheur au monde à cause des scandales. Il est fatal, certes, qu’il arrive des scandales, mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive ! » (Mt 18, 7). Cela s’applique particulièrement à ceux qui, à travers leur charge sacrée, sont présentés comme des modèles pour les croyants et ont reçu par leur consécration la force de l’Esprit-Saint. (…) »
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mar 25 Sep 2018 - 17:13

.

Mgr Robert Mutsaerts : le synode sur les jeunes ne sera guère crédible


Désigné par la conférence des évêques des Pays-Bas pour assister au synode sur la jeunesse, l’évêque auxiliaire de Bois-le-Duc aux Pays-Bas a fait savoir par lettre au pape François qu’il ne s’y rendra pas. Mgr Robert Mutsaerts répond à Jeanne Smits sur RITV :

https://www.lesalonbeige.fr/mgr-robert-mutsaerts-le-synode-sur-les-jeunes-ne-sera-guere-credible/




Mgr Robert Mutsaerts : le synode sur les jeunes ne sera guère crédible



Par Michel Janva le 25 septembre 2018   3 commentaires  

Désigné par la conférence des évêques des Pays-Bas pour assister au synode sur la jeunesse, l’évêque auxiliaire de Bois-le-Duc aux Pays-Bas a fait savoir par lettre au pape François qu’il ne s’y rendra pas. Mgr Robert Mutsaerts répond à Jeanne Smits sur RITV :


Monseigneur, pourquoi avez-vous pris la décision de ne pas vous rendre à Rome pour participer au synode sur la jeunesse  ?


Pour le dire de manière succincte, la raison est celle-ci : vu tous les développements récents et le manque actuel de transparence, ce synode ne sera guère crédible.

Nous allons quand même parler des jeunes à un moment où il apparaît que nous ne sommes même pas capables de leur offrir la sécurité. Nous connaissons tous les complications actuelles à Rome, nous avons également connaissance de la lettre du pape à propos de l’Irlande, avec son mea culpa, ses demandes de pardon – mais il n’y a pas le moindre mot sur ce qu’il faut faire désormais, ni sur l’identité des coupables et les mesures à prendre à leur égard. Ce ne sera vraiment pas crédible si dans cette situation, nous entamons des discussions sur les jeunes. S’il s’était agi d’un autre sujet, on aurait pu l’envisager. Mais il faut d’abord de la transparence. C’est la vérité qui nous est nécessaire. Et on ne pourra y parvenir que grâce à la transparence, une transparence qui exige la mise en place d’une enquête indépendante. C’est ce qu’a déjà affirmé le cardinal Chaput. Je précise que ma lettre, je l’ai envoyée au pape à la fin du mois d’août.


Avez-vous obtenu une réponse ?



Non. Mais enfin il est vrai que le pape reçoit énormément de courrier – je ne m’étonne donc pas vraiment de ce que cela prenne un peu de temps. […]



Est-ce la lettre de Mgr Carlo Maria Viganò qui vous a fait prendre cette décision ?



Oui, elle a tout à voir avec cette affaire. C’est même la cause immédiate de ma décision. Voilà un homme sérieux, qui avance des accusations sérieuses. De divers côtés, c’est aujourd’hui Mgr Viganò qui se voit subitement attaqué.

Peu m’importe d’ailleurs de savoir si ses motivations sont pures, oui ou non. Je n’en sais rien. J’ai le sentiment qu’elles le sont mais je n’ai pas moyen de le savoir. Mais la question est de savoir si ce qu’il dit est vrai ou non : c’est cela, le nœud de l’affaire. Il n’y a qu’un seul moyen d’y répondre, c’est d’enquêter. Et le pape se tait : c’est incompréhensible, c’est véritablement incompréhensible. Il se contente de passer à la suite de l’ordre du jour. S’il y a une chose que nous ne pouvons pas faire, c’est bien celle-là – d’autant plus qu’il s’agit de parler des jeunes comme s’il ne s’était rien passé, comme s’il n’y avait pas un problème entre les jeunes et l’Eglise. […]
Notre crédibilité est dans la balance. Cette lumière, ce n’est pas à nous de la faire. Si j’ai bien compris, le pape désigne le cléricalisme comme cause principale. C’est sans doute vrai pour partie, mais pour une très grande partie, il faut chercher ailleurs.


Où est donc ce problème ?


Quand je lis le rapport scientifique de l’université de New York, près de 80 % des personnes impliquées ont un rapport avec l’homosexualité. C’est sans doute un sujet gênant mais il faut nommer les choses, car lorsqu’on ne le fait pas, il n’est pas possible de juger et d’évaluer, et encore moins de prendre des mesures. Je ne dis pas que toute la réponse est là, je ne sais pas comment je dois analyser ces chiffres, mais je dis qu’il ne faut pas les pousser sous le tapis, il faut simplement les prendre en compte.


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Mar 25 Sep 2018 - 18:53

@territoire en héritage a écrit:.

Mgr Robert Mutsaerts : le synode sur les jeunes ne sera guère crédible


Désigné par la conférence des évêques des Pays-Bas pour assister au synode sur la jeunesse, l’évêque auxiliaire de Bois-le-Duc aux Pays-Bas a fait savoir par lettre au pape François qu’il ne s’y rendra pas. Mgr Robert Mutsaerts répond à Jeanne Smits sur RITV :

https://www.lesalonbeige.fr/mgr-robert-mutsaerts-le-synode-sur-les-jeunes-ne-sera-guere-credible/




Mgr Robert Mutsaerts : le synode sur les jeunes ne sera guère crédible



Par Michel Janva le 25 septembre 2018   3 commentaires  

Désigné par la conférence des évêques des Pays-Bas pour assister au synode sur la jeunesse, l’évêque auxiliaire de Bois-le-Duc aux Pays-Bas a fait savoir par lettre au pape François qu’il ne s’y rendra pas. Mgr Robert Mutsaerts répond à Jeanne Smits sur RITV :


Monseigneur, pourquoi avez-vous pris la décision de ne pas vous rendre à Rome pour participer au synode sur la jeunesse  ?


Pour le dire de manière succincte, la raison est celle-ci : vu tous les développements récents et le manque actuel de transparence, ce synode ne sera guère crédible.

Nous allons quand même parler des jeunes à un moment où il apparaît que nous ne sommes même pas capables de leur offrir la sécurité. Nous connaissons tous les complications actuelles à Rome, nous avons également connaissance de la lettre du pape à propos de l’Irlande, avec son mea culpa, ses demandes de pardon – mais il n’y a pas le moindre mot sur ce qu’il faut faire désormais, ni sur l’identité des coupables et les mesures à prendre à leur égard. Ce ne sera vraiment pas crédible si dans cette situation, nous entamons des discussions sur les jeunes. S’il s’était agi d’un autre sujet, on aurait pu l’envisager. Mais il faut d’abord de la transparence. C’est la vérité qui nous est nécessaire. Et on ne pourra y parvenir que grâce à la transparence, une transparence qui exige la mise en place d’une enquête indépendante. C’est ce qu’a déjà affirmé le cardinal Chaput. Je précise que ma lettre, je l’ai envoyée au pape à la fin du mois d’août.


Avez-vous obtenu une réponse ?



Non. Mais enfin il est vrai que le pape reçoit énormément de courrier – je ne m’étonne donc pas vraiment de ce que cela prenne un peu de temps. […]



Est-ce la lettre de Mgr Carlo Maria Viganò qui vous a fait prendre cette décision ?



Oui, elle a tout à voir avec cette affaire. C’est même la cause immédiate de ma décision. Voilà un homme sérieux, qui avance des accusations sérieuses. De divers côtés, c’est aujourd’hui Mgr Viganò qui se voit subitement attaqué.

Peu m’importe d’ailleurs de savoir si ses motivations sont pures, oui ou non. Je n’en sais rien. J’ai le sentiment qu’elles le sont mais je n’ai pas moyen de le savoir. Mais la question est de savoir si ce qu’il dit est vrai ou non : c’est cela, le nœud de l’affaire. Il n’y a qu’un seul moyen d’y répondre, c’est d’enquêter. Et le pape se tait : c’est incompréhensible, c’est véritablement incompréhensible. Il se contente de passer à la suite de l’ordre du jour. S’il y a une chose que nous ne pouvons pas faire, c’est bien celle-là – d’autant plus qu’il s’agit de parler des jeunes comme s’il ne s’était rien passé, comme s’il n’y avait pas un problème entre les jeunes et l’Eglise. […]
Notre crédibilité est dans la balance. Cette lumière, ce n’est pas à nous de la faire. Si j’ai bien compris, le pape désigne le cléricalisme comme cause principale. C’est sans doute vrai pour partie, mais pour une très grande partie, il faut chercher ailleurs.


Où est donc ce problème ?


Quand je lis le rapport scientifique de l’université de New York, près de 80 % des personnes impliquées ont un rapport avec l’homosexualité. C’est sans doute un sujet gênant mais il faut nommer les choses, car lorsqu’on ne le fait pas, il n’est pas possible de juger et d’évaluer, et encore moins de prendre des mesures. Je ne dis pas que toute la réponse est là, je ne sais pas comment je dois analyser ces chiffres, mais je dis qu’il ne faut pas les pousser sous le tapis, il faut simplement les prendre en compte.


.

La transparence est le mot préféré des systèmes totalitaires. Va de pair avec surveillance et contrôle.

Dieu merci ! Les jeunes regardent le Pape. Nous verrons s'il leur paraît crédible ou non.
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Yeshoua le Mar 25 Sep 2018 - 23:02

https://www.huffingtonpost.fr/2018/09/24/pretres-pedophiles-la-justification-choquante-de-ce-cure-sur-le-silence-de-leglise_a_23540224/

Une journaliste interroge Bernard Xibaut (le pretre): "Vous diriez que l'Eglise a dissimulé des actes de pédophilie?" "Eh bien oui, reconnaît-il. Autrefois, on était plus attentifs à la réputation de l'institution, donc il fallait à tout prix [la] sauver".

"Mais pourquoi l'Eglise a protégé des prêtres pédophiles?", continue la journaliste face à lui.

"Eh bien parce qu'on n'était pas suffisamment conscients de ce que ça produisait chez les enfants, pour leur vie entière, ce type d'acte, répond l'évêque. On pensait que pour l'enfant, ce serait un mauvais souvenir et qu'il allait s'en remettre. Maintenant on a compris, à la lumière des gens qui ont 75 ans qui se souviennent encore de ce qu'ils ont dans leur chair ce qu'ils ont vécu à 15 ans. Il fallait en prendre conscience."
Yeshoua
Yeshoua
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 712
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mar 25 Sep 2018 - 23:30

@Isabelle-Marie a écrit:La transparence est le mot préféré des systèmes totalitaires.

En dehors du fait que ce n'est pas exact, qu'est-ce que cela vient faire ici ? ?  ... Mgr Robert Mutsaerts n'est ni un un système totalitaire ni un agent d'un système totalitaire.

@Isabelle-Marie a écrit:Les jeunes regardent le Pape. Nous verrons s'il leur paraît crédible ou non.

Il s'agit du synode dont la crédibilité est affirmée par l'évêque ainsi entamée. Et il s'agit du synode sur "la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel" qui concerne non seulement les jeunes mais aussi toute l'Eglise.


.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Jeu 27 Sep 2018 - 11:53

@territoire en héritage a écrit:
@Isabelle-Marie a écrit:La transparence est le mot préféré des systèmes totalitaires.

En dehors du fait que ce n'est pas exact, qu'est-ce que cela vient faire ici ? ?  ... Mgr Robert Mutsaerts n'est ni un un système totalitaire ni un agent d'un système totalitaire.

@Isabelle-Marie a écrit:Les jeunes regardent le Pape. Nous verrons s'il leur paraît crédible ou non.

Il s'agit du synode dont la crédibilité est affirmée par l'évêque ainsi entamée. Et il s'agit du synode sur "la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel" qui concerne non seulement les jeunes mais aussi toute l'Eglise.


.

D'accord.

Pour le mot "transparence", répété obsessionnellement dans ce texte, accolé aux mots "vérité - sécurité - coupables -enquête, etc." j'y perçois, à tort ou à raison, un fond accusatoire. Contre qui ? les évêques qui se sont tu ? le Pape qui cache la vérité et ne sait pas bien "gérer", et l'idée que peut-être d'autres (lui-même qui sait !) feraient mieux à sa place.

Pour moi la conduite et le discours de ce cardinal sont aberrants. Il n'est guère étonnant que le Pape se taise.
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Jeu 27 Sep 2018 - 12:50

@Isabelle-Marie a écrit:
@territoire en héritage a écrit:
@Isabelle-Marie a écrit:La transparence est le mot préféré des systèmes totalitaires.

En dehors du fait que ce n'est pas exact, qu'est-ce que cela vient faire ici ? ?  ... Mgr Robert Mutsaerts n'est ni un un système totalitaire ni un agent d'un système totalitaire.

@Isabelle-Marie a écrit:Les jeunes regardent le Pape. Nous verrons s'il leur paraît crédible ou non.

Il s'agit du synode dont la crédibilité est affirmée par l'évêque ainsi entamée. Et il s'agit du synode sur "la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel" qui concerne non seulement les jeunes mais aussi toute l'Eglise.


.

D'accord.

Pour le mot "transparence", répété obsessionnellement dans ce texte, accolé aux mots "vérité - sécurité - coupables -enquête, etc." j'y perçois, à tort ou à raison, un fond accusatoire.

[...]



Il est répété non de manière "obsessionnelle" mais quatre fois (ou trois fois si on excepte la première occurrence...); il s'agit ici d'insistance - et d'insistance légitime - procédé assez classique.

Pour moi la conduite et le discours de ce cardinal sont aberrants.

C'est un 'cri' de désir de vérité, vérité si attaquée de nos jours et qui doit - devrait ... - être importante à à tout chrétien, à toute personne de bonne volonté ... Vraisemblablement il est au contraire plutôt dans son rôle.

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Jeu 27 Sep 2018 - 13:06

@territoire en héritage a écrit:
@Isabelle-Marie a écrit:
@territoire en héritage a écrit:
@Isabelle-Marie a écrit:La transparence est le mot préféré des systèmes totalitaires.

En dehors du fait que ce n'est pas exact, qu'est-ce que cela vient faire ici ? ?  ... Mgr Robert Mutsaerts n'est ni un un système totalitaire ni un agent d'un système totalitaire.

@Isabelle-Marie a écrit:Les jeunes regardent le Pape. Nous verrons s'il leur paraît crédible ou non.

Il s'agit du synode dont la crédibilité est affirmée par l'évêque ainsi entamée. Et il s'agit du synode sur "la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel" qui concerne non seulement les jeunes mais aussi toute l'Eglise.


.

D'accord.

Pour le mot "transparence", répété obsessionnellement dans ce texte, accolé aux mots "vérité - sécurité - coupables -enquête, etc." j'y perçois, à tort ou à raison, un fond accusatoire.

[...]



Il est répété non de manière "obsessionnelle" mais quatre fois (ou trois fois si on excepte la première occurrence...); il s'agit ici d'insistance - et d'insistance légitime - procédé assez classique.

Pour moi la conduite et le discours de ce cardinal sont aberrants.

C'est un 'cri' de désir de vérité, vérité si attaquée de nos jours et qui doit - devrait ... - être importante à à tout chrétien, à toute personne de bonne volonté ... Vraisemblablement il est au contraire plutôt dans son rôle.

.

Alors là, nous divergeons complètement cher Territoire en héritage

Il y a une fronde contre le Saint Père ; au lieu d'avancer avec lui, il participe par sa conduite de cet esprit frondeur qui cherche à déstabiliser et mettre à mal la tâche et la mission écrasantes qu'il assume. Et la collaboration de Jeanne Smits dans ce "bel" interview ne trompe pas.

Prends pitie
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Jeu 27 Sep 2018 - 13:44

.

Isabelle Marie a écrit:Alors là, nous divergeons complètement ...

[...]

 il participe par sa conduite de cet esprit frondeur

[...]

C'est une recherche de la vérité - comme déjà expliqué pourtant ... - qu'ici vous appelez "esprit frondeur" ... pas moi; il est clairement en recherche de vérité sur ce sujet grave. 

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Joannes Maria le Jeu 27 Sep 2018 - 14:51

Le Saint Père, la Sainte Église et le Christ forment un seul et même mystère.

Telle est la vérité à laquelle nous devons humblement adhérer, si on recherche effectivement la vérité.

Quelle que soit la fausse "bonne" raison je le répète, combattre le Vicaire du Christ validement élu en la personne du Saint Père François, surtout en feignant de ne pas le faire comme certains le font sur internet, revient à combattre Dieu de façon sournoise.
Joannes Maria
Joannes Maria
En adoration

Masculin Messages : 2833
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Jeu 27 Sep 2018 - 20:23

.

En recherchant sincèrement la vérité comme l'a fait Mgr Robert Mutsaerts avec le souci de l'Eglise et ici dans le cas particulier de la jeunesse et de la défense de la foi, on ne combat pas le Seigneur, au contraire, et aucun faux procès d'intention ne changera cela ... Les fausses accusations ne donnent rien de bon quoiqu'on en dise ...

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Père Nathan le Jeu 27 Sep 2018 - 22:05

Et si on passait à autre chose qu'à la colère transparente de Mgr Robert Mutsaerts ?  Sinon on va être obligés de fermer ce FIL
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3571
Age : 68
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Jeu 4 Oct 2018 - 13:27

.


Le cardinal Müller confirme que l'enquête sur les abus sexuels contre le cardinal britannique Murphy O'Connor a été stoppée



https://www.lifesitenews.com/news/cardinal-mueller-confirms-sex-abuse-investigation-against-uk-cardinal-was-s

 
traduction :




3 octobre 2018 (LifeSiteNews) - Le cardinal Gerhard Müller a confirmé que l’enquête au Vatican sur les violences sexuelles perpétrées par le cardinal Cormac Murphy-O’Connor n’avait pas abouti, mais avait été interrompue faute de l’approbation du pape.

Le cardinal s’est entretenu hier avec le LifeSiteNews à Washington, DC, lors de la conférence sur la réforme catholique authentique du Napa Institute.

LifeSiteNews a demandé au cardinal Müller si le pape François avait effectivement mis un terme à l'enquête sur le cardinal Murphy-O'Connor, décédé en 2017. Ce dernier était jusqu'à récemment le préfet de la Congrégation de la doctrine de la foi (CDF), l'organe du Vatican chargé enquêter sur les cas d'abus sexuels. Le cardinal Murphy-O’Connor a été accusé d’avoir maltraité une fille à l’âge de 13 ou 14 ans dans les années 1960.

Le cardinal Müller a déclaré à LifeSiteNews qu'il était «lié par le secret pontifical», mais a déclaré que «l'approbation du pape est nécessaire pour les enquêtes» d'un cardinal. LifeSiteNews a informé Müller que certaines informations suggéraient qu'il avait terminé l'enquête, au lieu que celle-ci ait été interrompue et empêchée de continuer.

LifeSiteNews a demandé au cardinal s'il voulait au moins consigner au compte rendu pour indiquer que l'enquête avait été arrêtée plutôt que terminée, et il a accepté «oui».

"Le pape veut vous parler"

Malgré des suggestions contraires, ni LifeSiteNews ni l’archevêque Carlo Maria Viganò n’ont prétendu que le cardinal Murphy-O’Connor était coupable de cet abus. Le rapport initial de LifeSite mettait plutôt l’accent sur le fait que l’enquête sur les allégations n’avait pas suivi le protocole approprié de l’Église, et l’archevêque Viganò a mentionné l’arrêt de l’enquête dans le contexte du bilan plus large du pape sur le recel d'abus sexuels.

Les circonstances étranges autour de l'interruption de l'enquête par le pape ont été révélées par le célèbre reporter du Vatican, Marco Tosatti. Tosatti, de source proche du cardinal Müller, a appris que le cardinal, alors qu'il était préfet de la CDF, avait été interrompu par un appel téléphonique du pape alors qu'il prononçait une messe en juin 2013 à l'église de Santa Monica (à côté du bâtiment de la CDF). pour un petit groupe d'étudiants allemands.

Comme Tosatti l'a écrit dans un article pour First Things l'an dernier:

Son secrétaire le rejoignit à l'autel: «Le pape veut te parler.» «Lui as-tu dit que je célébrais la messe?», Demanda Müller. "Oui," dit le secrétaire, "mais il dit que ça ne le dérange pas - il veut tout de même vous parler." Le cardinal alla à la sacristie. Le pape, de très mauvaise humeur, lui a donné des ordres concernant un dossier concernant un de ses amis, un cardinal.

Dans un rapport conjoint avec LifeSiteNews la semaine dernière, Tosatti a révélé pour la première fois, via une source proche du cardinal Müller, que c’était l’enquête de la CDF sur le cardinal Murphy-O’Connor que le pape François avait écrasé lors de cet appel téléphonique urgent.



L'allégation et les enquêtes manquées

D’une source proche de l’affaire du cardinal Murphy-O’Connor en Angleterre, LifeSiteNews a appris que la dame autour de 2009 avait accusé Murphy-O’Connor d’avoir participé à ses mauvais traitements. Adolescente dans les années 1960, elle avait été victime du célèbre prêtre pédophile Michael Hill. Elle affirma vers 2009 que plusieurs prêtres étaient impliqués dans ses mauvais traitements à cette époque, dont le cardinal Murphy-O’Connor. Le cardinal Murphy-O’Connor a tristement plus tard transféré le dénommé abuseur Hill au rang d’aumônier de l’aéroport de Gatwick, en dépit de l’avertissement qu’il le ferait de nouveau. (Il a effectivement encore offensé.) La dame en question est une victime reconnue du p. Hill et a été versée au début des années 2000 un règlement de 40 000 £ par le diocèse d’Arundel et de Brighton pour les mauvais traitements qu’elle a subis.

Alors que la tablette de gauche en Angleterre a affirmé que les allégations de la femme contre Murphy-O’Connor avaient fait l’objet d’une enquête de la part de la police et de l’Église et avaient été jugées peu crédibles, notre source en Angleterre apporte des éclaircissements nécessaires.

Notre source note: «La police n'a pas décidé qu'elle n'était pas crédible, mais qu'elle ne disposait pas d'éléments de preuve corroborants.» La source a ajouté que si la police n'avait pas trouvé la victime comme une source crédible, «elle n'aurait pas enquêté sur l'affaire. . ”Au contraire, a indiqué la source, la police a pris l'affaire tellement au sérieux qu'elle a interrogé le cardinal Murphy-O'Connor lui-même« sous caution », ce qui signifie qu'elle lui a clairement fait savoir que ses réponses pourraient être utilisées contre lui devant un tribunal. De plus, la source indique que la police n'a jamais fermé le dossier, mais l'a mise de côté en attendant des preuves corroborantes.

L'auteur de la tablette, Christopher Lamb, omet dans sa description de l'histoire de l'affaire que l'Archidiocèse de Westminster a totalement refusé d'enquêter sur les allégations de la femme victime conformément aux protocoles de l'Église. Comme LifeSiteNews l'a signalé, ce n'est pas l'archidiocèse de Westminster, mais deux autres diocèses - Portsmouth et Northampton - qui ont porté plainte directement auprès du CDF en 2011. Comme l'a affirmé notre source bien placée en Angleterre, ce n'était pas le cardinal Vincent Nichols , archevêque de Westminster depuis 2009, à l'origine de l'enquête de la CDF. Seulement en 2011, c'est-à-dire trois ans après que la dame a commencé à revendiquer le cardinal Murphy-O’Connor, qui l’avait maltraitée, Nichols a finalement rencontré ses responsables diocésains en personne. Pourtant, ils n’ont pas ouvert d’enquête.

Selon notre source en Angleterre, les évêques Crispian Hollis (de Portsmouth, aujourd'hui à la retraite) et Mgr Peter Doyle (Northampton) connaissaient la victime depuis des années et lui avaient trouvé une personne crédible. "Toutes les personnes impliquées [à savoir la police, ainsi que les évêques anglais qui classent l'affaire auprès des CDF] ont constaté que la victime était un témoin crédible", a déclaré la source anglaise à LifeSiteNews.

La tablette rend compte d'une enquête de la CDF menée en 2011 sur l'affaire du cardinal William Levada, alors chef de la CDF. Cette enquête a apparemment déterminé qu'il n'y avait aucun cas. Cependant, notre source anglaise indique que l’enquête de la CDF de 2011 n’était pas approfondie, dans la mesure où la victime elle-même n’avait même pas été interrogée personnellement par les responsables de la CDF.
Comme le dit si clairement la tablette, la nécessité de relancer l'affaire en 2013 était due à un «vide administratif». De ce que pourrait être ce «vide administratif», notre source a déclaré: «Le CDF lui-même n'a pas suivi le protocole».

C’est la raison même pour laquelle, en 2013, Peter Doyle - l’évêque de Northampton, qui travaillait à l’origine à Portsmouth et qui connaît personnellement la victime - a présenté à Portsmouth «une plainte à Rome» et a exhorté Nichols à relancer l’enquête de la CDF en 2013, selon la même source. notre source anglaise. Mais une fois que le cardinal Müller a finalement ouvert l'enquête sur les FDC de 2013, le pape François l'a stoppée.

Damian Thompson, rédacteur en chef du Catholic Herald, note qu'il y avait «quelques évêques anglais» qui étaient «malheureux à Westminster d'enfreindre les règles». En parlant de l'article de The Tablet, il a écrit sur Twitter le 30 septembre: «Ce rapport est fondamentalement précis. Je crois en l’innocence de ++ Cormac. Mais ce n’est pas toute l’histoire. Certains évêques anglais malheureux à Westminster enfreignent les règles; le CDF est intervenu. ++ Mueller connaît la vérité. "

"Le cardinal Nichols devrait expliquer précisément comment il a traité les allégations de Cormac", a écrit Thompson sur Twitter le 26 septembre. "Ils ont peut-être manqué de crédibilité, mais rien n'indique que les procédures d'abus de l'Église aient été correctement appliquées. Loin de là."

Viganò confirmé

Sur Twitter, The Tablet’s Lamb et Austen Ivereigh, ancien assistant du cardinal Murphy-O’Connor, ont suggéré que le rapport de la tablette discrédite l’archevêque Viganò. Dans son récent témoignage de suivi, Viganò a cité «l’arrêt de l’enquête sur les allégations d’abus sexuels perpétrés contre le cardinal Cormac Murphy O’Connor» comme un exemple de la complicité du pontife dans la dissimulation d’abus sexuels. Le discrédit de Viganò servirait à défendre le pape François, non seulement en ce qui concerne son rôle dans l’affaire Murphy-O’Connor, mais également face aux accusations plus larges de dissimulation entourant la débâcle du ex-cardinal Theodore McCarrick.

La confirmation du cardinal Muller que l’enquête de la CDF sur Murphy-O’Connor avait effectivement été arrêtée semblerait toutefois faire droit à Viganò.

Murphy-O’Connor était l’évêque d’Arundel et de Brighton de 1977 à 2000, date à laquelle il a été nommé archevêque de Westminster. Il était également membre du groupe de Saint-Gall qui avait tenté de faire élire le cardinal Jorge Bergoglio (aujourd'hui pape François), d'abord lors du conclave de 2005, puis de nouveau en 2013.

Dans sa biographie du pape François, Ivereigh écrivait que quelques jours avant le conclave, qui avait débuté le 12 mars 2013 à Rome, Murphy-O'Connor avait été chargé par la «mafia» de Saint-Gall d'informer Jorge Bergoglio d'un plan visant à le convaincre. élu. Selon Ivereigh, Murphy-O’Connor aurait également été chargé de faire pression pour Bergoglio auprès de ses homologues nord-américains et de faire le lien avec ceux des pays du Commonwealth. Le cardinal Murphy-O’Connor a raconté dans son mémoire Un printemps anglais que, lorsque le pape François avait rencontré le cardinal anglais en juillet 2013, le pape lui avait dit: «Vous êtes à blâmer!"




.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Père Nathan le Ven 5 Oct 2018 - 13:03

Y
@territoire en héritage a écrit:Le cardinal Müller confirme que l'enquête sur les abus sexuels contre le cardinal britannique Murphy O'Connor a été stoppée 
Le cardinal Müller a déclaré à LifeSiteNews qu'il était «lié par le secret pontifical», mais a déclaré que «l'approbation du pape est nécessaire pour les enquêtes» d'un cardinal. 

Alors que la tablette de gauche en Angleterre a affirmé que les allégations de la femme contre Murphy-O’Connor avaient fait l’objet d’une enquête de la part de la police et de l’Église et avaient été jugées peu crédibles, notre source en Angleterre apporte des éclaircissements nécessaires.
Notre source note: «La police n'a pas décidé qu'elle n'était pas crédible, mais qu'elle ne disposait pas d'éléments de preuve corroborants.» LMais Mais une fois que le cardinal Müller a finalement ouvert l'enquête sur les FDC de 2013, le pape François l'a stoppée.

Le cardinal Murphy-O’Connor a raconté dans son mémoire Un printemps anglais que, lorsque le pape François avait rencontré le cardinal anglais en juillet 2013, le pape lui avait dit: «Vous êtes à blâmer!"

.

Heureusement qu’il l’a stoppée !

Il y a des fois où on se demande quelle intention profonde ont ces cardinaux 

Ou leur jugeote 

Une démission papale ne leur suffit pas : où est leur amour du Corps Mystique de l’Eglise ? Le coup de tel du pape pour stopper une enquête visant plus la personne du pape à travers OConnor que le Mal est ce qu’il fallait faire pour le bien prudentiel dont ce cardinal n’a pas l’air d’etre Habité

Sans renoncer à blâmer le pervers évidemment


Dernière édition par Père Nathan le Dim 7 Oct 2018 - 18:27, édité 2 fois
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3571
Age : 68
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Ven 5 Oct 2018 - 22:57

.

Synode des jeunes et propagande homosexualiste et LGBTtiste


Père James Martin, jésuite et consultant au service communication du Saint-Siège :

https://twitter.com/JamesMartinSJ/status/1047931535217893378

traduction :
Pour ceux qui s'opposent au terme "catholiques LGBT" parce qu'il est en quelque sorte source de discorde de reconnaître des groupes distincts au sein de l'église. Nous parlons, par exemple, des "catholiques latino-américains" et des "catholiques jeunes adultes" sans objection. Les "catholiques LGBT" ne sont qu'un autre membre du Corps du Christ.



Réponses du cardinal Napier et de l'archevêque Mgr Chaput :


https://twitter.com/CardinalNapier/status/1048096053206159363

traduction :
La question qui se pose est la suivante: pourquoi définir les personnes en fonction de leurs inclinations, préférences ou pratiques sexuelles? Surtout quand cela va à l’encontre de la nature, de la loi de l’Église, de la tradition et de l’enseignement?


https://www.lifesitenews.com/news/archbishop-chaput-lgbt-should-not-be-used-in-vatican-youth-synod-document   (4-10-218)


traduction :
Mgr Charles Chaput, archevêque de Philadelphie, a déclaré aujourd'hui au pape François et aux membres du Synode des évêques que «LGBTQ» et d'autres termes similaires ne devraient pas être utilisés dans le document du Synode des Jeunes du Vatican.

...

Le passage en question, contenu au paragraphe 197 de l'Instrumentum Laboris, se lit comme suit:     

Certains jeunes LGBT, par le biais de diverses contributions adressées au Secrétariat du Synode, souhaitent «bénéficier d’une plus grande proximité» et d’une plus grande attention de la part de l’Église, tandis que certains CE [Conférences épiscopales] demandent ce qu’il faut proposer «aux jeunes». des gens qui, au lieu de former un couple hétérosexuel, décident de former un couple homosexuel et, par-dessus tout, souhaitent être proches de l'Église. ”

...

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral de l'intervention de Mgr Chaput au Synode.

***

SYNODE INTERVENTION Chapitre IV, paragraphes 51 à 63 + Charles J. Chaput, O.F.M. Casquette. Archevêque de Philadelphie 10.4.18

Frères,

J'ai été élu au conseil permanent du synode il y a trois ans. À l'époque, on m'a demandé, avec d'autres membres, de suggérer des thèmes pour ce synode. Mon conseil était alors de se concentrer sur le Psaume 8. Nous connaissons tous le texte: «A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas, qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui, le fils d'un homme, que tu en prennes souci?» (www.aelf.org/bible/Ps/8 )

Qui nous sommes en tant que créatures, ce que cela signifie d'être humain, pourquoi nous devrions imaginer que nous avons une dignité particulière - voilà les questions chroniques derrière toutes nos anxiétés et tous nos conflits. Et la réponse à toutes ces questions ne se trouve pas dans les idéologies ou les sciences sociales, mais seulement dans la personne de Jésus Christ, rédempteur de l'homme. Ce qui signifie bien sûr que nous devons comprendre, au niveau le plus profond, pourquoi nous avons en premier lieu besoin d'être rachetés.

Si nous manquons de confiance pour prêcher Jésus-Christ sans hésitation ni excuses à chaque génération, surtout aux jeunes, alors l'Église n'est qu'un pourvoyeur de plus de sermons éthiques, dont le monde n'a pas besoin.

Dans cette optique, j'ai lu avec un vif intérêt le chapitre IV de L'instrumentum laboris , paragraphes 51-63. Ce chapitre décrit bien les défis anthropologiques et culturels auxquels nos jeunes sont confrontés. En fait, décrire les problèmes actuels et noter la nécessité d'accompagner les jeunes lorsqu'ils font face à ces problèmes sont les points forts de l'Instrumentum dans son ensemble. Mais je crois que le paragraphe 51 est trompeur lorsqu'il parle des jeunes comme des «gardiens et des sismographes de tous les temps». C'est de la fausse flatterie, et cela masque une perte de confiance des adultes dans la beauté et le pouvoir pérennes des croyances que nous avons reçues.

En réalité, les jeunes sont trop souvent des produits du temps, façonnés en partie par les mots, l'amour, la confiance et le témoignage de leurs parents et de leurs enseignants, mais plus profondément aujourd'hui par une culture à la fois profondément attirante et essentiellement athée.

Les aînés de la communauté de foi ont la tâche de transmettre d'âge en âge la vérité de l'Evangile, sans compromis ni déformation. Pourtant, trop souvent, ma génération de dirigeants, dans nos familles et dans l'Église, a abdiqué, par ignorance, par lâcheté et par paresse, cette responsabilité de formant les jeunes à porter la foi dans l'avenir. Façonner la vie des jeunes est un travail difficile face à une culture hostile. La crise des abus sexuels du clergé est précisément le résultat de l' auto-indulgence et de la confusion introduites dans l'Église actuelle, y compris parmi ceux qui ont pour tâche d'enseigner et de diriger. Et les mineurs - nos jeunes - en ont payé le prix.

Enfin, ce que l'Église considère comme vrai au sujet de la sexualité humaine n'est pas une pierre d'achoppement. C'est le seul vrai chemin vers la joie et la plénitude. Il n'existe pas de "catholique LGBTQ", de "catholique transgenre" ou de "catholique hétérosexuel", comme si nos appétits sexuels définissaient qui nous sommes; comme si ces désignations décrivaient des communautés séparées d'intégrité différente mais égale dans la vraie communauté ecclésiale, le corps de Jésus Christ. Cela n'a jamais été vrai dans la vie de l'Église, et cela ne l'est pas plus maintenant.

Il s'ensuit que les termes "LGBTQ" et autres termes similaires ne devraient pas être utilisés dans les documents de l'Église, parce qu'ils suggèrent qu'il s'agit de groupes réels et autonomes, et l'Église ne catégorise tout simplement pas les gens de cette façon.

Expliquer pourquoi l'enseignement catholique sur la sexualité humaine est vrai, et pourquoi il est anoblissant et miséricordieux, semble crucial pour toute discussion sur les questions anthropologiques. Pourtant, il est malheureusement absent dans ce chapitre et dans ce document. J'espère que les révisions des Pères synodaux pourront y remédier.

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Ven 5 Oct 2018 - 23:56

Mgr Charles Chaput, archevêque de Philadelphie, a déclaré aujourd'hui au pape François et aux membres du Synode des évêques que «LGBTQ» et d'autres termes similaires ne devraient pas être utilisés dans le document du Synode des Jeunes du Vatican.

...

Le passage en question, contenu au paragraphe 197 de l'Instrumentum Laboris, se lit comme suit:     

Certains jeunes LGBT, par le biais de diverses contributions adressées au Secrétariat du Synode, souhaitent «bénéficier d’une plus grande proximité» et d’une plus grande attention de la part de l’Église, tandis que certains CE [Conférences épiscopales] demandent ce qu’il faut proposer «aux jeunes». des gens qui, au lieu de former un couple hétérosexuel, décident de former un couple homosexuel et, par-dessus tout, souhaitent être proches de l'Église. ”


LGBT : lesbiennnes ,gays , bi, trans ...et quoi d'autre ? 
""Bénéficier d'une plus grande proximité "...


"Forment un couple homosexuel " ...comme c'est joliment dit ..." et " par dessus tout être proche de l'Eglise " .
IMPOSSIBLE .


Il y a là une contradiction très grande, importante, un gouffre au regard de l'Amour .
On ne peut pas être LGBT et se dire chrétien catholique, impossible .
On est LGBT ou l'on est chrétien , pas de demi mesure .


Que l'on transmette à ces "jeunes " ce qu'il en est de l'enseignement de l'écriture qui depuis l'AT au NT nous montre que ces actes contre nature de paires est une abomination au regard de Dieu .Que certains cardinaux écrivent des énormités ils ne sont déjà plus sur la voie de Jésus -Christ et n'écoutent plus sa voix .



Qui va mettre de l'ordre dans ce bazar sans nom que devient l'Eglise qui ose brader son enseignement plus que millénaire pour se plier au monde de fols et folles .
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Sam 6 Oct 2018 - 22:36

@Zamie a écrit:Mgr Charles Chaput, archevêque de Philadelphie, a déclaré aujourd'hui au pape François et aux membres du Synode des évêques que «LGBTQ» et d'autres termes similaires ne devraient pas être utilisés dans le document du Synode des Jeunes du Vatican.

...

Le passage en question, contenu au paragraphe 197 de l'Instrumentum Laboris, se lit comme suit:     

Certains jeunes LGBT, par le biais de diverses contributions adressées au Secrétariat du Synode, souhaitent «bénéficier d’une plus grande proximité» et d’une plus grande attention de la part de l’Église, tandis que certains CE [Conférences épiscopales] demandent ce qu’il faut proposer «aux jeunes». des gens qui, au lieu de former un couple hétérosexuel, décident de former un couple homosexuel et, par-dessus tout, souhaitent être proches de l'Église. ”


LGBT : lesbiennnes ,gays , bi, trans ...et quoi d'autre ? 
""Bénéficier d'une plus grande proximité "...


"Forment un couple homosexuel " ...comme c'est joliment dit ..." et " par dessus tout être proche de l'Eglise " .
IMPOSSIBLE .

...


C'est vrai ! ... et aussi d'autres évêques se rangent à l'avis du courageux Mgr Chaput :

https://twitter.com/CatholicSat/status/1048315197671260162

traduction :

Mgr Chaput: "Plusieurs évêques d'Inde, d'Afrique, du Pérou, d'Europe de l'Est et d'ailleurs m'ont remercié d'avoir signalé les problèmes liés à un langage tel que" Les catholiques LGBTQ".


D'autre part l'Eglise, suivant l'enseignement du Seigneur, rejette le péché donc il est dangereux et faux de déclarer que :

https://fr.zenit.org/articles/synode-2018-partir-des-situations-de-rejet-par-le-card-filoni/


Cardinal Filoni :
...
Les situations de rejet seraient les premières » dans lesquelles Jésus prêcherait aujourd’hui, fait-il encore observer : « Aujourd’hui encore, il ferait la même chose : il repartirait de ce qui est rejeté pour que cela devienne pierre d’angle
...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Mer 10 Oct 2018 - 0:44

[…] On devrait prêter plus d’attention aux propos tenus par Mgr Vigano, nonce émérite aux États-Unis, quand il accuse l’Église d’être otage des réseaux homosexuels qui existent au sein de sa hiérarchie et agissent, telle une mafia, en couvrant les crimes commis par certains d’entre eux. Le même Mgr Vigano affirme que « 80% des abus constatés ont été commis contre des jeunes adultes par des homosexuels en situation d’autorité sur leurs victimes ».
C’est aussi la conclusion du rapport John Jay, issu d’une enquête mandatée par la conférence des évêques catholiques américains et publiée en 2004, selon laquelle plus de 80% des victimes des abus sexuels de la part du clergé seraient des adolescents mâles, et non des enfants. D’ailleurs, dans une déclaration lue au Conseil des droits de l’homme de l’ONU le 22 septembre 2009 par Mgr Maria Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies, il est précisé queles agressions sexuelles commises par les clercs relèvent plus de « l’éphébophilie » que de la pédophilie, s’agissant d’une attirance pour des jeunes hommes déjà physiquement adultes.
Dès lors, qualifier de pédophilie ces scandales d’un côté, et encenser l’homosexualité de l’autre, comme le font beaucoup de médias, relève de la plus grande hypocrisie. D’un point de vue moral, la majorité sexuelle légale des victimes importe peu ; c’est la même logique qui est à l’œuvre quand un clerc agresse sexuellement un jeune de 16 ou de 19 ans.
Il est donc temps « d’éradiquer les réseaux homosexuels présents dans l’Église », selon la formule de Mgr Vigano. 
Or, ce n’est visiblement pas l’orientation prise actuellement, qui engendre beaucoup de confusions. Le Souverain Pontife a en effet nommé l’an dernier comme consultant au service de la communication du Saint-Siège, le jésuite américain James Martin. Celui-ci s’est fait connaître pour la publication d’un ouvrage intitulé « Bâtir un pont. L’Église et la communauté LGBT » (Cerf, 2018).
 Amalgamant de manière malhonnête le respect légitime dû à chaque personne et la reconnaissance officielle du lobby gay dans l’Église, il appelle aujourd’hui à modifier le Catéchisme de l’Église catholique pour que l’acte homosexuel ne soit plus qualifié d’ « intrinsèquement désordonné » mais considéré uniquement comme « ordonné différemment ». 
C’est le même père James Martin à qui le Vatican a demandé de prendre la parole sur l’accueil des personnes homosexuelles dans l’Église, lors de la IXerencontre mondiale des familles en Irlande, en août dernier.
On ne pourra sortir par le haut d’une telle confusion que si l’on rétablit clairement la distinction entre personne et actes, qui est au fondement de la pensée chrétienne. Accueillir les personnes quelle que soit leur orientation sexuelle, bien sûr ! Reconnaître une communauté fondée sur un comportement intrinsèquement désordonné, jamais !
Quant aux actes odieux qui ternissent le visage de l’Église, ils ne devraient plus permettre à ceux qui les ont perpétrés, d’exercer une responsabilité officielle dans l’Église.
C’est une question de crédibilité ! En politique, un ministre est amené à démissionner quand il fait l’objet d’un scandale sexuel ou financier, car sa charge l’oblige à une certaine forme d’exemplarité.
  Combien plus pour un clerc !


https://www.lesalonbeige.fr/le-spectre-du-lobby-homosexuel-dans-leglise/
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum