Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Éphéméride de l'Eglise

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Lun 11 Sep 2017 - 21:39

Le 24 septembre, Mgr Ravel, archevêque de Strasbourg, ordonnera trois diacres en vue du sacerdoce. La célébration liturgique aura lieu à 15h. à la collégiale Saint-Martin de Colmar. Les fidèles sont invités à prier pour ces trois futurs prêtres. 


http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par M1234 le Mar 12 Sep 2017 - 9:18

Merci @zamie pour ce partage!!

Gloire à toi Seigneu
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Lun 25 Sep 2017 - 23:07

De Mgr N’Koué, évêque de Parakou (Bénin) :


 « Pour bien prier on a besoin de silence extérieur, mais surtout intérieur. 
Ce silence nous dispose à être attentifs à Dieu de façon amoureuse. 
La découverte du Dieu intérieur, c’est le trésor des trésors. 
Dieu n’est pas dans les uniformes des fêtes, dans les décors extérieurs, dans les fleurs artificielles, les guirlandes en tissus, dans les voix fantaisistes, dans les danses frénétiques... mais dans le sanctuaire de l’âme. 
Là est cachée la croissance de notre vie surnaturelle. 
Dieu est silence. 
Satan est bruit, faux bruit, tonneau vide. 
Le goût de l’oraison et de la prière silencieuse ne s’acquiert pas à coup de raisonnement, mais en apprenant à couler le mouvement intérieur de notre âme dans celui de l’Eglise.
 “Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra” (Mt 6, 6). »
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Sam 30 Déc 2017 - 19:05

A Noël, il y a eu une messe célébrée sous le chapiteau du cirque Gruss. 
Il y a eu aussi d’autres messes célébrées dans des endroits tout aussi insolites. 
Il paraît qu’elles attirent du monde. 


Or, c’est précisément cette attirance qui invite à poser deux questions :
1. Les gens (on ne parlera pas de fidèles) qui participent à ces célébrations font-ils attention à ce qu’ils disent et proclament depuis que la liturgie n’est plus en latin mais en langue courante ? 

Réponse : non. 
S’ils faisaient attention, comment pourraient-ils accepter que la mort et la résurrection du Christ soit célébrer dans un lieu destiné au divertissement, à la distraction ? 
Comment pourraient-ils accepter que la gloire dont est revêtu le Seigneur puisse être confondue avec les strass et les paillettes des clowns et des trapézistes ? 
2. Les gens qui participent à ces célébrations viennent-ils pour un spectacle prenant l’Eucharistie pour prétexte où viennent-ils pour trouver Dieu dans l’adoration ? 

Si c’est pour le spectacle, ils ont raison de venir. 
Si c’est pour trouver Dieu, alors il y a un très sérieux problème que notre clergé (qui demeure psychologiquement progressiste même quand il revêt de beaux ornements liturgiques) ne semble pas prendre en compte. 
Ce sérieux problème a un nom : profanation. Et comme on sait, la profanation est l’antichambre de l’apostasie. 


Très récemment, le pape François s’en est pris aux fidèles laïcs et prêtres qui, au cours des célébrations, prennent des photos avec leurs smartphones ou leurs tablettes. Et à cette occasion, il a rappelé que 
« la messe n’est pas un spectacle ». 


Curieusement, nos évêques n’entendent pas cela... 


http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Lun 8 Jan 2018 - 22:33

Beaucoup de fidèles pratiquants pensent qu’on va à la messe pour parler à Dieu. 
C’est une erreur : si l’on va à la messe, c’est pour écouter Dieu.
Or, on ne peut entendre ce que Dieu a à nous dire que dans le silence

silence des célébrants ; 
silence exprimé par le chant ; 
silence que produit la liturgie, de façon générale, lorsqu’elle est respectée et mise en œuvre avec compétence, sans précipitation et sans affectation.
Le silence est l’élément essentiel de la liturgie. Sans lui, les célébrations se transforment en vaines agitations au cours desquelles la voix de Dieu se fait inaudible ; des agitations qui donnent l’illusion de produire du sens mais qui, en réalité, sont soustraites de la foi, ne produisent rien de solide et ne transmettent rien de durable.
Apprendre à écouter la voix de Dieu dans le silence est quelque chose qui s’apprend. 

Hélas, plus au cours de nos actuelles messes paroissiales (sauf rares exceptions).


http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par véronique69 le Mar 9 Jan 2018 - 5:09

Dans l'Ecriture Sainte, DIEU passe à travers le "murmure d'une brise légère"
A Françoise (bien sûr, on n'est pas obligé d'adhérer, etc, etc...)
"Offrez-Moi votre silence même si vous ne  percevez pas Mon Oeuvre en vous qui s'accomplit à travers  ce silence.Soyez persévérants et joyeux dans la contemplation et vous verrez Je Suis" (13.12.2005)

véronique69
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1025
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Mar 9 Jan 2018 - 22:18

Premier Livre des Rois 19, 11,12 ,13 .

Le Seigneur dit : 
« Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer. » 
À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;
et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ; 
et après ce feu, le murmure d’une brise légère.
Aussitôt qu’il l’entendit, Élie se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Alors il entendit une voix qui disait : « Que fais-tu là, Élie ? »
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par véronique69 le Mer 10 Jan 2018 - 8:58

merci pour la précision de la citation du premier livre des Rois...

véronique69
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1025
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Dim 28 Jan 2018 - 21:09


  •  Quelques chiffres (arrondis) de l’Eglise-qui-est-en-France :

  • Nombre de baptêmes : 472 000 en 1990 ; 262 000 en 2015.


  • Nombre de confirmations : 91 000 en 1990 ; 43 000 en 2015.


  • Nombre de mariages : 147 000 en 1990 ; 55 000 en 2015.


  • Nombre de prêtres diocésains : 25 000 en 1990 ; 11 000 en 2015.



http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html

—————————
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Mer 28 Fév 2018 - 22:59

Le Cardinal Reinhard Marx , archevêque de Munich, président de la Conférence épiscopale et membre du groupe des neuf cardinaux chargés de conseiller le pape François, a annoncé la publication d’un document autorisant les couples luthéro-catholiques à accéder ensemble à la communion eucharistique.
Le document - qui est pastoral et non dogmatique, a pris soin de rappeler le cardinal Marx - est le fruit de plusieurs mois de travaux des commissions œcuménique et doctrinale de l’épiscopat allemand. 

Il s’appuie sur “Amoris laetitia”.
Concluons en disant que grâce au pape François, la foi en la Présence réelle du Seigneur dans l’Eucharistie relève à présent d’un point de vue subjectif et non plus d’une vérité objective : ainsi, tout en demeurant dans l’Eglise, les fidèles peuvent en toute quiétude entrer dans un processus d’apostasie.
Il est évident que dans ce contexte, la messe n'est plus qu’une coquille vide que chaque célébrant ou chaque communauté locale peut remplir avec ce qui lui tombe sous la main.



http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Sam 3 Mar 2018 - 21:37

" En Allemagne, celui qui refuse en toute légitimité de payer le “Kirchensteuer”, cet impôt sur le revenu de 8% qui finance l’Eglise, est considéré comme n’étant plus rattaché à une confession. 
En conséquence, le catholique se voit refuser les célébrations à l’église paroissiale : plus de funérailles, plus de mariages... 

Mais dans le même temps, sous couvert d’être “pastoral”, on donne la communion eucharistique à des protestants sans le moindre problème. 


L’Eglise d’Allemagne suit donc Mammon plutôt que le Christ. 

Ce qui conduit les catholiques allemands fidèles à se demander en conscience s’ils doivent encore contribuer au financement des diocèses."


http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Sam 3 Mar 2018 - 21:50

500 prêtres du Royaume-Uni s’engagent, vent debout devant la puissance du lobby du « genre



 
Notant que les avancées de l’idéologie du genre sont devenues « impossibles à ignorer », un groupe de plus de 500 prêtres et diacres catholiques du Royaume-Uni s’est solennellement engagé à   " proclamer la doctrine catholique " dans ce domaine et à « proposer un ministère pastoral dans la charité à ceux qui sont les plus touchés ». Cherchant à offrir une bonne orientation aussi bien au clergé qu’aux laïques faces à ces avancées, ils veulent notamment faire comprendre comment y répondre alors que la confusion s’installe de plus en plus visiblement. Si bien que l’enseignement de la vérité devient un acte courageux.
 La British Confraternity of Catholic Clergy a publié jeudi un communiqué annonçant cette initiative. La nouvelle confraternité observe que ses membres rencontrent « de plus en plus » d’individus dans leur paroisse qui se disent « incapables d’accepter leur sexe de naissance ». Souvent, ceux-ci croient « devoir changer de sexe afin de trouver le bonheur », constate le communiqué.
 Ceux qui osent leur rétorquer qu’ils ne peuvent pas changer de sexe sont « aussitôt taxé de haine et de sectarisme », ce qui conduit de nombreux catholiques et autres personnes de bonne volonté à entrer eux-mêmes dans un état de « confusion ou d’incertitude » par rapport à ce qu’ils doivent dire ou penser.
 
C’est toute la question du « transgenrisme » qui est en train de devenir « un problème pastoral urgent », où les pasteurs peinent à trouver ses réponses qui fassent preuve « à la fois de délicatesse pastorale et de fidélité à l’enseignement catholique ».
 
L’enseignement à sauvegarder à tout prix est ainsi défini par la nouvelle confraternité : chaque être humain constitue « une unité de corps et d’esprit, constituant une identité unique qui englobe chaque aspect de notre être », affirme le communiqué.
 
Au contraire, l’idéologie du genre prétend que « nos âmes, ou encore nos facultés psychologiques et spirituelles peuvent être en divergence quant au sexe ou au “genre” par rapport à celui du corps qui fonctionne normalement ».
 
S’il existe bien une « petite minorité » de personnes qui peinent à « accepter leur propre sexe » et qui cherchent à se faire identifier comme membres du sexe opposé, voire à subir une forme de « réassignation de genre », il faut certes les « traiter avec délicatesse mais aussi de manière honnête ». On ne trouvera aucune vraie solution dans le « rejet de leur corps ou sa “correction” médicale », mais en « abordant les facteurs émotionnels et sociaux qui sont réellement à l’origine de cette dissociation connue comme “dysphorie de genre” », assurent les signataires.
 
Les prêtres et diacres rappellent que l’Ecriture sainte fonde la foi des chrétiens dans le fait que le corps est « fondamentalement bon » et qu’il ne constitue pas « la simple coquille extérieure d’une identité », puisque la Genèse nous apprend « clairement » que la différence sexuelle « n’est pas accidentelle » mais fait « partie intégrante » du plan de Dieu pour l’humanité. « Le bonheur véritable et durable consiste à nous accepter tels que Dieu nous a faits, car son plan pour nous est toujours celui de l’amour infini », rappellent-ils.
 
Ils soulignent également la forte proportion de personnes ayant subi une « réassignation de genre » qui la « regrettent » par la suite. « La réponse la plus charitable » dans ces situations consiste à ne pas encourager la « transition » mais à « attendre, prier, réfléchir », et ce d’autant que les personnes sont jeunes, les adolescents notamment que l’idéologie du genre peut « profondément blesser ».
 
Les prêtres déplorent ouvertement « la polémique et la propagande » auxquelles les partisans de l’idéologie du genre ont recours pour faire avancer leur cause, ce qui « ne fait rien » pour aider véritablement les personnes « profondément troublées » et et qui ont plutôt besoin de « patience et de gentillesse ».
 
Des émules français ?


Jeanne Smits


http://reinformation.tv/genre-enseigner-doctrine-catholique-500-pretres-royaume-uni-smits-81457-2/
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par véronique69 le Dim 4 Mar 2018 - 3:11

Dans le positif, nouvelle reçue en espérant que ce ne soit pas un "fake" :"une nouvelle fête instituée pour célébrer la Vierge Marie, Mère de l'EGLISE  le lundi de Pentecôte"
NB : sms transcris sans avoir vu l'info de tlig 77. Merci de la confirmation
Mais on attend aussi le dogme de la C0-REDEMPTION de Marie, "Marie-Corédemptrice", ce qui marquera une nouvelle étape importante dans l'histoire de l'Eglise...

véronique69
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1025
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par véronique69 le Dim 4 Mar 2018 - 3:56

Autre bonne nouvelle :le Vatican va former ses prêtres aux exorcismes avec un séminaire du 16 au 21 avril. En la matière, il faut une "professionnalisation" des prêtres et non des "prêtres exorcistes autodidactes" sur simple nomination de leur évêque.
Le besoin semble exploser en raison entre autres, outre le développement de sectes sataniques,de "la popularité croissante des lecteurs de tarots et diseurs de bonne aventure...ce qui ouvre la porte au diable et à la possession" selon Don Benigno, précurseur de la formation des prêtres exorcistes.
Selon la Père Verlinde, c'est le même danger lorsque des jeunes "s'amusent" à faire tourner les tables.
Mais les occasions dangereuses ne manquent pas comme les manifestations  telles que "hellfest" en France, ce qui n'est peut-être pas anodin...

véronique69
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1025
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Mer 21 Mar 2018 - 22:58

Communication du Vatican : Mgr Vigano démissionne

Suite à l'utilisation scandaleuse d'un courrier privé et personnel de Benoît XVI, Mgr Vigano, préfet du Secrétariat à la communication, a présenté le 19 mars sa démission au pape François. Son courrier et la réponse du pape sont en ligne.
Le pape François accepte cette démission et lui demande... de devenir assistant de ce dicastère. Curieuse démission.


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/web.html


Dernière édition par Zamie le Mer 21 Mar 2018 - 22:59, édité 1 fois (Raison : Correction)
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Sam 7 Avr 2018 - 22:06

Déclaration finale du colloque “Eglise catholique, où vas-tu ?”, Rome, le 7 avril

Déclaration finale du colloque “Eglise catholique, où vas-tu ?” tenu à Rome, aujourd'hui, sous le signe du cardinal Caffarra et où étaient annoncés les cardinaux Burke, Brandmüller, Arinze et Zen, ainsi que Mgr Schneider :
"En raison des interprétations contradictoires de l’exhortation apostolique Amoris lætitia, la confusion et le désarroi vont croissant parmi les fidèles du monde entier.
La demande urgente d’environ un million de fidèles, de plus de 250 professeurs et aussi de cardinaux d’une réponse clarificatrice du Saint-Père à ce sujet n’a toujours pas été entendue.
Devant le grave danger que cela cause à la foi et à l’unité de l’Église, nous, baptisés et confirmés, membres du Peuple de Dieu, nous sommes appelés à réaffirmer notre foi catholique.
Le Concile Vatican II nous autorise et nous encourage à le faire, lui qui, dans Lumen gentium, n. 33, déclare : « Ainsi, tout laïc, en vertu des dons qui lui ont été faits, constitue un témoin et en même temps un instrument vivant de la mission de l’Église elle-même “à la mesure du don du Christ”(Ep 4, 7). »
Le bienheureux John Henry Newman nous y encourage aussi, lui qui, dans un écrit que l’on peut dire prophétique, Sur la consultation des fidèles en matière de doctrine, indiquait, déjà en 1859, l’importance du témoignage de la foi de la part des laïcs.
C’est pourquoi, nous témoignons et confessons selon l’authentique tradition de l’Eglise que:
1) Le mariage ratifié et consommé entre deux baptisés ne peut être dissous que par la mort.
2) Ainsi, les chrétiens qui, unis par un mariage valide, s’unissent à une autre personne alors que leur conjoint est encore en vie, commettent le grave péché d’adultère.
3) Nous sommes convaincus qu’il existe des commandements moraux absolus, qui obligent toujours et sans exception.
4) Nous sommes également convaincus qu’aucun jugement subjectif de conscience ne peut rendre bonne et licite une action intrinsèquement mauvaise.
5) Nous sommes convaincus que le jugement sur la possibilité d’administrer ou non l’absolution sacramentelle ne repose pas sur la question de l'imputabilité du péché commis, mais sur le propos du pénitent d’abandonner un mode de vie contraire au commandement divin.
6) Nous sommes enfin convaincus que les divorcés « remariés » civilement, qui ne sont pas disposés à vivre dans la continence, se trouvant dans une situation objectivement opposée à la loi de Dieu et ne peuvent accéder à la communion eucharistique.
Notre Seigneur Jésus-Christ dit : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres » (Jn 8, 31-32).
Dans cette assurance, nous confessons notre foi devant le suprême pasteur et maître de l’Eglise en même temps que devant les évêques, et nous leur demandons de nous confirmer dans la foi."



http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/04/déclaration-finale-du-colloque-eglise-catholique-où-vas-tu-rome-le-7-avril.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Dim 8 Avr 2018 - 17:50

.


Autre initiative d'un groupe de 7 évêques allemands contre une décision de plusieurs autres évêques allemands ( à l'intérieur de la conférence épiscopale allemande à la majorité des deux tiers ) qui voulaient permettre l'intercommunion à des personnes issues de la Réforme et mariées à des catholiques - et pour ce seul fait :


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/04/7-%C3%A9v%C3%AAques-allemands-contestent-une-d%C3%A9cision-de-leur-conf%C3%A9rence-%C3%A9piscopale.html




"En février 2018, la Conférence des évêques d’Allemagne avait approuvé, à la majorité qualifiée des deux tiers, un projet prévoyant d’octroyer à un protestant la possibilité d’assister et de communier à la messe à laquelle participe son conjoint catholique.


Plusieurs prélats se sont immédiatement élevés car une décision d’une telle importance dépasse les compétences de la Conférence épiscopale. Aussi ont-ils décidé d’en référer directement au Saint-Siège.

C’est le journal allemand Kölner Stadt-Anzeiger, dans son édition du 4 avril 2018, qui dévoile les noms des évêques allemands ayant adressé, le 22 mars 2018, une lettre de trois pages à Mgr Luis Ladaria Ferrer, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Les sept signataires sont : le cardinal-archevêque de Cologne Rainer Maria Woelki ; Ludwig Schick, archevêque de Bamberg ; Konrad Zdarsa, évêque d’Augsbourg ; Gregor Maria Hanke, évêque d’Eichstätt ; Stefan Oster, évêque de Passau ; Rudolf Voderholzer, évêque de Ratisbonne et Wolfgang Ipolt, évêque de Görlitz. A la fin de leur lettre, les évêques implorent le Saint-Siège de « faire la lumière sur ce document (de la Conférence épiscopale) dont nous doutons qu’il soit compatible avec la foi et l’unité de l’Eglise ».

Ce recours au Vatican a été - le fait est à noter - porté à l’insu du président de la Conférence des évêques d’Allemagne, le cardinal Reinhard Marx, par ailleurs archevêque de Munich et Freising. Dans un communiqué officiel publié le 4 avril 2018, le très libéral prélat s’est dit « surpris », pour ne pas dire irrité, par l’initiative de ses sept confrères. Il se défend en mettant en avant la qualité des débats de l'Assemblée générale et l'écrasante majorité ayant prévalu en faveur de l'intercommunion au sein des mariages mixtes. Il évoque la possibilité pour une Conférence épiscopale nationale de permettre la distribution des sacrements de l'Eglise à ceux qui ne sont pas en pleine communion en s'appuyant sur le canon 844 qui le permet « en cas de danger de mort ou de grave nécessité ». Enfin il s'autorise des encouragements du pape François pour aller de l'avant sur le chemin de l'œcuménisme avec les autres chrétiens, y compris par des mesures à caractère pastoral.

Les signataires du recours au Vatican veulent croire que leur appel sera entendu. En juillet 1999, le prédécesseur de Mgr Woelki, le cardinal Joachim Meisner, s’était tourné vers Jean-Paul II pour lui demander d’intervenir dans l’affaire des centres Donum vitae gérés par l’Eglise en Allemagne. Ceux-ci délivraient, avec la bénédiction des évêques, des certificats permettant de recourir à l’avortement. L’intervention de Mgr Meisner avait eu pour résultat une instruction papale condamnant cette pratique.

Il est à espérer qu’en 2018 à son tour, la Congrégation pour la doctrine de la foi entende la voix des sept prélats et fasse prévaloir le primat de la foi sur les ambiguïtés entretenues et diffusées dans l'Eglise, a capite usque ad calcem."




Or l'intercommunion avait été interdite par saint Jean-Paul II :


Catéchisme de l'Eglise catholique :

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P3X.HTM

 

[...]

1400 Les communautés ecclésiales issues de la Réforme, séparées de l’Église catholique, " en raison surtout de l’absence du sacrement de l’Ordre, n’ont pas conservé la substance propre et intégrale du mystère eucharistique " (UR 22). C’est pour cette raison que, pour l’Église catholique, l’intercommunion eucharistique avec ces communautés n’est pas possible. Cependant, ces communautés ecclésiales, " lorsqu’elles font mémoire dans la sainte Cène de la mort et de la résurrection du Seigneur, professent que la vie consiste dans la communion au Christ et attendent son retour glorieux " (UR 22).

[...]



restantes les possibilités exceptionnelles et non systématiques donc - comme le serait l'argument reposant sur le seul et unique fait, pour un chrétien, d'être marié à un(e) catholique - de recevoir les sacrements (Eucharistie, pénitence, onction des malades) dans des conditions précises et restrictives ( même référence que ci-dessus ) :


1401 Lorsqu’une nécessité grave se fait pressente, selon le jugement de l’ordinaire, les ministres catholiques peuvent donner les sacrements (Eucharistie, pénitence, onction des malades) aux autres chrétiens qui ne sont pas en pleine communion avec l’Église catholique, mais qui les demandent de leur plein gré : il faut alors qu’ils manifestent la foi catholique concernant ces sacrements et qu’ils se trouvent dans les dispositions requises (cf. CIC, can. 844, § 4).

[...]



Et aussi, suivant le Canon 844 :


http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__P2Q.HTM



[...]

Can. 844 - § 1. Les ministres catholiques administrent licitement les sacrements aux seuls fidèles catholiques qui, de même, les reçoivent licitement des seuls ministres catholiques, restant sauves les dispositions des §§ 2, 3 et 4 du présent canon et du can. 861, § 2.
§ 2. Chaque fois que la nécessité l'exige ou qu'une vraie utilité spirituelle s'en fait sentir, et à condition d'éviter tout danger d'erreur ou d'indifférentisme, il est permis aux fidèles qui se trouvent dans l'impossibilité physique ou morale d'avoir recours à un ministre catholique, de recevoir les sacrements de pénitence, d'Eucharistie et d'onction des malades de ministres non catholiques, dans l'Église desquels ces sacrements sont valides.§ 3. Les ministres catholiques administrent licitement les sacrements de pénitence, d'Eucharistie et d'onction des malades aux membres des Églises orientales qui n'ont pas la pleine communion avec l'Église catholique, s'ils le demandent de leur plein gré et s'ils sont dûment disposés; ceci vaut aussi bien pour les membres d'autres Églises qui, au jugement du Siège Apostolique, se trouvent pour ce qui concerne les sacrements dans la même condition que les Églises orientales susdites.      
     § 4. En cas de danger de mort ou si, au jugement de l'Évêque diocésain ou de la conférence des Évêques, une autre grave nécessité se fait pressante, les ministres catholiques peuvent administrer licitement ces mêmes sacrements aussi aux autres chrétiens qui n'ont pas la pleine communion avec l'Église catholique, lorsqu'ils ne peuvent pas avoir recours à un ministre de leur communauté et qu'ils le demandent de leur plein gré, pourvu qu'ils manifestent la foi catholique sur ces sacrements et qu'ils soient dûment disposés.

[...]




Ou aussi :

http://www.vatican.va/holy_father/special_features/encyclicals/documents/hf_jp-ii_enc_20030417_ecclesia_eucharistia_fr.html


[...]

45. S'il n'est en aucun cas légitime de concélébrer lorsqu'il n'y a pas pleine communion, il n'en va pas de même en ce qui concerne l'administration de l'Eucharistie, dans des circonstances spéciales, à des personnes appartenant à des Églises ou à des Communautés ecclésiales qui ne sont pas en pleine communion avec l'Église catholique. Dans ce cas en effet, l'objectif est de pourvoir à un sérieux besoin spirituel pour le salut éternel de ces personnes, et non de réaliser une intercommunion, impossible tant que ne sont pas pleinement établis les liens visibles de la communion ecclésiale.


[...]




La question concernant l'intercommunion avait d'ailleurs déjà été partiellement débattue ici :

https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t39560p270-catholiques-protestants-commemoreront-les-500-ans-de-la-reforme




La porte que certains évêques voudraient ainsi ouvrir à l'intercommunion ne peut que s'ouvrir et avoir tendance à se généraliser à d'autres grandes et inadmissibles attaques contre l'Eucharistie ! ...




.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Dim 8 Avr 2018 - 21:37

Interview musclée du Cardinal Burke : le pape François  augmente la confusion 



 
Un nouvel entretien accordé par le cardinal Raymond Burke à La Nuova Bussola Quotidiana marque une nouvelle étape dans ce qu’il faut bien appeler la résistance à l’erreur qui se révèle de plus en plus nécessaire alors que la « confusion » suscitée par les dits et non-dits du pape François augmente, de l’avis même du cardinal. Ces propos ont été traduits en anglais par Diana Montagna de LifeSiteNews [size=13]et c’est de sa traduction intégrale que je tire les citations de l’interview rapportées ci-dessous.[/size]
 
Le cardinal Burke [size=13]participera ce samedi 7 avril à une conférence intitulée : « Eglise catholique, où vas-tu », à laquelle se joindront également le cardinal Walter Brandmüller, l’autre survivant des signataires des Dubia à propos d’Amoris laetitia, le cardinal Arinze et le cardinal Joseph Zen, qui exprime si douloureusement son étonnement devant les négociations entre le Saint-Siège et la Chine communiste, au détriment de l’Eglise clandestine fidèle à Rome. Parleront également Mgr Athanasius Schneider, l’ancien président du Sénat et proche de Benoît XVI, Marcello Pera, un membre de l’institut Jean-Paul II pour la mariage et la famille, le professeur Renzo Puccetti… le tout sous le signe du cardinal Caffarra, mort l’an dernier quelques mois après avoir publiquement confirmé la réalisation actuelle de la prophétie qui lui avait été confiée par sœur Lucie de Fatima : la « bataille décisive » entre Notre Seigneur et Satan concernera le mariage et la famille.[/size]
 
Lorsque cette journée a été organisée, on ne savait pas encore qu’un nouvel événement allait s’ajouter à la liste des « confusions » du pape François. La presse mondiale a fait un large écho aux propos attribués au pape par son ami athée Eugenio Scalfari sur l’inexistence de l’enfer. C’est peu de dire que le démenti du Vatican était confus et insuffisant .
 
S’exprimant dans les colonnes de [size=13]La Nuova Bussola, le cardinal Burke a constaté que la confusion à propos de questions aussi fondamentales que le mariage, la famille, les sacrements, le bien et le mal, la vie éternelle et les fins dernières sont de plus en plus répandue. « Et le pape non seulement refuse de clarifier les choses en proclamant la doctrine constante et la saine discipline de l’Eglise – une responsabilité inhérente à son ministère en tant que successeur de saint Pierre – mais en outre, il augmente la confusion », constate le cardinal.[/size]
 
« Ce qui s’est passé avec la dernière interview donnée à Eugenio Scalfario pendant la Semaine Sainte, publiée le Jeudi Saint, a dépassé les limites du supportable », a déclaré le cardinal en langage très peu diplomatique. « Le Jeudi Saint est l’un des jours les plus saints de l’année, le jour où Notre Seigneur a institué les très Saints Sacrement de l’Eucharistie et du sacerdoce, de telle sorte qu’Il puisse toujours nous offrir le fruit de sa Passion et de sa Mort rédemptrices en vue de notre salut éternel. En outre, la réponse du Saint-Siège aux réactions scandalisées venues du monde entier a été gravement insuffisante. Au lieu de réaffirmer clairement la vérité à propos de l’immortalité de l’âme humaine et de l’enfer, le démenti se contente d’affirmer que certaines des paroles attribuées au pape entre guillemets ne sont pas les siennes. Il n’affirme pas que les idées erronées et même hérétiques exprimées par ces paroles ne sont pas partagées par le pape, et que le pape les répudie comme contraires à la foi catholique. Cette manière de s’amuser avec la foi et la doctrine, au niveau le plus élevé de l’Eglise, scandalise à juste titre les pasteurs et les fidèles », a précisé le cardinal Burke.
 
Dans sa nouvelle interview à “La Nuova Bussola Quotidiana”, le cardinal Burke parle encore plus clair
 
Interrogé sur le silence du plus grand nombre des évêques et des cardinaux, celui-ci a reconnu que cela ne faisait qu’« aggraver la situation ». Ajoutés à ceux qui « prétendent qu’il ne se passe rien de grav» et ceux qui imaginent « un nouveau paradigme » pour l’Eglise, « une conversion radicale de la praxis pastorale de l’Eglise », ou encore les « promoteurs enthousiastes de la soi-disant révolution dans l’Eglise catholique », ces silencieux laissent s’installer la « confusion et des erreurs susceptibles de mettre les âmes en péril ».
 
Cela ressemble à une « situation apocalyptique », observe l’intervieweur.
 
Réponse du cardinal : « Toute cette situation me porte à réfléchir de plus en plus aux messages de Notre-Dame de Fatima qui nous met en garde contre le mal – un mal plus grave encore que les graves maux subis du fait de la diffusion du communisme athée – qu’est l’apostasie au sein de l’Eglise elle-même. Le numéro 675 du Catéchisme de l’Eglise catholique nous enseigne qu’“avant l’avènement du Christ, l’Eglise doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants” et que “la persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre dévoilera le ‘mystère d’iniquité’ sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.” »
 
Et de poursuivre : « Dans une telle situation les évêques, les cardinaux ont le devoir de proclamer la vraie doctrine. En même temps, ils doivent inciter fidèles à réparer les offenses faites au Christ et les blessures infligées à son Corps mystique, l’Eglise, lorsque la foi et la discipline ne sont pas convenablement sauvegardées et promues par les pasteurs. Le grand canoniste du XIIIe siècle, Henri de Suse (…), confronté à la difficile question de savoir comment corriger un pontife romain qui agit à l’encontre de sa charge, déclare que le collège des cardinaux constitue un frein de facto vis-à-vis de l’erreur papale. »
 
Le cardinal Burke laissait ainsi entendre qu’une démarche collective des cardinaux est désormais nécessaire mais aussi légitime pour clarifier les choses.
 Le cardinal Burke affirme qu’il est possible mais aussi « nécessaire » de critiquer le pape François
 
Il a rappelé quelques vérités à cette époque où le mot « révolutionnaire » est utilisé de manière positive, notamment par Scalfari à l’égard du pape François : 
« Mais l’office pétrinien n’a rien, absolument rien à voir avec la révolution. Au contraire, il existe exclusivement pour la préservation et la propagation de la foi catholique immuable, qui conduit les âmes à la conversion du cœur, et toute l’humanité à l’unité fondée sur l’ordre inscrit par Dieu dans sa création et spécialement dans le cœur de l’homme, la seule créature terrestre faite à l’image de Dieu. C’est l’ordre que le Christ a restauré par le mystère pascal que nous célébrons ces jours-ci. La grâce de la rédemption qui émane de son glorieux Cœur transpercé dans l’Eglise, dans le cœur de ses membres, donne la force pour vivre selon cet ordre, c’est-à-dire en communion avec Dieu et avec son prochain. »
 
Le cardinal Burke s’exprimera ce samedi 7 avril à Rome sur les aspects canoniques du pouvoir du pape. Dans son interview avec Riccardo Cascioli, il revient sur la distinction qu’il a déjà faite lors de précédents entretiens entre la personne du pape et sa charge en tant que successeur de Saint Pierre. Dénonçant la confusion qui existe actuellement entre les deux, qui peut aboutir selon lui à la « papolatrie », le cardinal précise :
 « L’Eglise existe pour la rédemption des âmes. Tout acte d’un pape qui compromet la mission salvifique du Christ dans l’Eglise, qu’il s’agisse d’un acte hérétique ou d’un acte peccamineux en soi, est tout simplement nul du point de vue de l’office pétrinien. »
 
Et de souligner qu’avec le respect dû à sa charge et à sa personne, il est des circonstances, lorsque le pape « dévie ou semble dévier de la vraie doctrine et de la saine discipline », où « il est non seulement possible mais également nécessaire de critiquer le pape ». D’abord de manière privée, mais en cas de « refus de corriger une manière d’enseigner d’agir gravement défaillante, cette critique doit être rendue publique, parce qu’elle concerne le bien commun au sein de l’Eglise et dans le monde », précise le cardinal Burke. « D’aucuns ont critiqué ceux qui ont publiquement exprimé des critiques à l’égard du pape, affirmant qu’il s’agit d’une manifestation de rébellion ou de désobéissance, mais le fait de demander – avec tout le respect dû à son office – la correction de la confusion ou de l’erreur n’est pas un acte de désobéissance, mais un acte d’obéissance vis-à-vis du Christ et donc vis-à-vis de son vicaire ici-bas. »



 Jeanne Smits




En date du 7 avril sur 


http://reinformation.tv/nouvelle-interview-cardinal-burke-pape-francois-augmente-confusion-smits-82754-2/
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Isabelle-Marie le Lun 9 Avr 2018 - 8:52

Ces cardinaux qui créent la zizanie, et jettent la suspicion sur le chef de la Papauté, leur responsabilité est grande. Leur manière d'utiliser les médias est lamentable. Le Pape François n'a rien d'autre à faire que de ne pas répondre.
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3756
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par véronique69 le Lun 9 Avr 2018 - 17:28

Ces cardinaux se basent sur les FAITS pù sont constatées des INTERPRETATIONS du texte AL très différentes, ce qui suppose qd même une certaine ambiguité dans le texte.

véronique69
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1025
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par M1234 le Lun 9 Avr 2018 - 17:43

@Isabelle-Marie a écrit:Ces cardinaux qui créent la zizanie, et jettent la suspicion sur le chef de la Papauté, leur responsabilité est grande. Leur manière d'utiliser les médias est lamentable. Le Pape François n'a rien d'autre à faire que de ne pas répondre.

Tout à fait Isabelle-Marie, c'est  lamentable, heureusement que nous avons un Pape conciliant et pour la Paix!!
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Lun 9 Avr 2018 - 21:36

@Isabelle-Marie a écrit:Ces cardinaux qui créent la zizanie, et jettent la suspicion sur le chef de la Papauté, leur responsabilité est grande. Leur manière d'utiliser les médias est lamentable. Le Pape François n'a rien d'autre à faire que de ne pas répondre.
1) Le mariage ratifié et consommé entre deux baptisés ne peut être dissous que par la mort.
2) Ainsi, les chrétiens qui, unis par un mariage valide, s’unissent à une autre personne alors que leur conjoint est encore en vie, commettent le grave péché d’adultère.
3) Nous sommes convaincus qu’il existe des commandements moraux absolus, qui obligent toujours et sans exception.
4) Nous sommes également convaincus qu’aucun jugement subjectif de conscience ne peut rendre bonne et licite une action intrinsèquement mauvaise.
5) Nous sommes convaincus que le jugement sur la possibilité d’administrer ou non l’absolution sacramentelle ne repose pas sur la question de l'imputabilité du péché commis, mais sur le propos du pénitent d’abandonner un mode de vie contraire au commandement divin.
6) Nous sommes enfin convaincus que les divorcés « remariés » civilement, qui ne sont pas disposés à vivre dans la continence, se trouvant dans une situation objectivement opposée à la loi de Dieu et ne peuvent accéder à la communion eucharistique.
Notre Seigneur Jésus-Christ dit : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres » (Jn 8, 31-32).
Dans cette assurance, nous confessons notre foi devant le suprême pasteur et maître de l’Eglise en même temps que devant les évêques, et nous leur demandons de nous confirmer dans la foi."
-------

Ces cardinaux ne créent pas la zizanie, ils rappellent au monde la doctrine catholique de l'Eglise sur le mariage et la réception des sacrements. Ils utilisent les médias de notre temps .
Comment voudriez vous qu'ils s'expriment ? Avec un pigeon voyageur ? Avec des signaux de fumée ? 
Quant au pape François, son pesant silence ne fait qu'accroître la confusion qui règne dans l'Eglise.
Le pape Paul VI l' avait compris lorsqu'il eut ces paroles : 
« la fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu. (…) On croyait qu’après le Concile le soleil aurait brillé sur l’histoire de l’Église. Mais au lieu de soleil, nous avons eu les nuages, la tempête, les ténèbres, la recherche, l’incertitude »,Paul VI .
Et maintenant les nuages, la tempête, les ténèbres sont plus encore plus sombres,encore plus  plus forte, encore plus noires.

Ces cardinaux donnent LA solution à leurs réflexions , celle que l'Eglise applique depuis deux mille ans .
L'on peut être étonné du silence du pape François et s'interroger .Quand le pape François dialogue avec des personnages éloignés de l'Eglise : E Bonino , Ploumen, Scalfari ...
Pourquoi donc refuse-t-il un dialogue avec ses frères dans la Foi, ses proches, ses cardinaux ? 
Cela ne vous pose aucune question Isabelle-Marie et Marie ? 
Quant à moi, j'aimerais comprendre ! 


Je me permets de poster la reflexion de surleroc

 par Surleroc le Sam 7 Avr 2018 - 0:05

Depuis la renonciation du Pape Benoît XVI l'Eglise est entrer dans la ligne droite des tribulations, on doit et peut se poser des questions tout en restant attaché au principe d'unité qu'est le pape, le successeur de Pierre et retenir que l'Eglise ne se résume pas au Pape et surtout pas à sa personne. Se poser des questions n'est pas contrevenir ni s'opposer au Pape, mais s'interroger pour comprendre et se préparé à la purification qui prend un étrange chemin d'intérieur."
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t41930p30-colonel-arnaud-beltrame

Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Lun 9 Avr 2018 - 22:03

.























 



Saint Jean-Paul II avait pourtant formellement et définitivement interdit le sacerdoce de prêtrise aux femmes :

https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/apost_letters/1994/documents/hf_jp-ii_apl_19940522_ordinatio-sacerdotalis.html


[Territoire en héritage, cela fait un certain temps qu'on ne vous avait vu, mais si vous revenez avec ce genre de nouvelles bonnes pour les tabloïds anglais, alors abstenez-vous. Ici ce n'est pas le lieu !! Nous respectons le Saint Père et ne colportons pas les médisances !]
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Yeshoua le Lun 9 Avr 2018 - 23:19

"Depuis la renonciation du Pape Benoît XVI l'Eglise est entrer dans la ligne droite des tribulations, on doit et peut se poser des questions tout en restant attaché au principe d'unité qu'est le pape, le successeur de Pierre et retenir que l'Eglise ne se résume pas au Pape et surtout pas à sa personne. Se poser des questions n'est pas contrevenir ni s'opposer au Pape, mais s'interroger pour comprendre et se préparé à la purification qui prend un étrange chemin d'intérieur."
 
Depuis VaticanII elle opère déjà (la purification) et elle s’intensifie avec le Pape François, on vois bien que le glaive de l'Esprit retranche la dialectique ...

Les âmes tombes en enfer comme les flocons de neige en hiver nous dit Sainte Therese, il faut se méfier des esprits d'apostasie.
Yeshoua
Yeshoua
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 712
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par territoire en héritage le Mar 10 Avr 2018 - 10:21

@territoire en héritage a écrit:.








Saint Jean-Paul II avait pourtant formellement et définitivement interdit le sacerdoce de prêtrise aux femmes :

https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/apost_letters/1994/documents/hf_jp-ii_apl_19940522_ordinatio-sacerdotalis.html



[Territoire en héritage, [...] si vous revenez avec ce genre de nouvelles bonnes pour les tabloïds anglais, alors abstenez-vous. [...]

.


[à part la presse à scandales que colporte certains forums...je n'ai vu aucune référence fiable et RIEN ne laisse présager dans les propos publics de notre Pape que ce soit au programme du jour ! Priez pour le cardinal Schönborn qui est très attaqué Cessez vos médisances une fois pour toutes et tenez-vous le pour dit]

[Premier Avertissement]










.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1950
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par M1234 le Mar 10 Avr 2018 - 11:31

@territoire en héritage a écrit:
@territoire en héritage a écrit:.








Saint Jean-Paul II avait pourtant formellement et définitivement interdit le sacerdoce de prêtrise aux femmes :

https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/apost_letters/1994/documents/hf_jp-ii_apl_19940522_ordinatio-sacerdotalis.html



[Territoire en héritage, [...] si vous revenez avec ce genre de nouvelles bonnes pour les tabloïds anglais, alors abstenez-vous. [...]

.


[à part la presse à scandales que colporte certains forums...je n'ai vu aucune référence fiable et RIEN ne laisse présager dans les propos publics de notre Pape que ce soit au programme du jour ! Priez pour le cardinal Schönborn qui est très attaqué Cessez vos médisances une fois pour toutes et tenez-vous le pour dit]

[Premier Avertissement]










.

Je m'associe avec tous les médiateurs présents ce matin sur ce forum pour dire que oui vous êtes ici simplement pour "tâcler" notre Saint-Père alors svp si ce n'est que pour cela allez sur les forums qui acceptent vos médisances et je signe
Marie du 65
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par M1234 le Mar 10 Avr 2018 - 11:35


Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX - Portail
Notre Forum vénère les trois blancheurs: Jésus Hostie, Amour du Pape et Défense de la Doctrine, Marie Notre Mère. A l'écoute des révélations de notre temps, et tous autres sujets (puces, ateliers FM, NOM, Défense de la Vie, Culture)

C'est pourtant clair, relisez le bandeau qui figure sur le portail
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26508
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Lun 23 Avr 2018 - 23:54

Interrogé par les médias, Henry Sire a expliqué que s’il a écrit « Le Pape dictateur » (The Dictator Pope) c’était parce qu’il sentait qu’il était de son devoir de combler le fossé séparant l’image du pape François donnée par les médias de celle qui est connue dans les murs du Vatican.  

Dans une interview du 26 mars, Henry Sire a déclaré que François était d’abord un politicien à la recherche de relations, une sorte de franc-tireur qui sait manipuler les médias et ne cherche aucunement à travailler de façon collégiale avec les évêques. 

De fait, le Souverain Pontife néglige totalement la collégialité, alors même qu’il a souvent insisté sur le fait qu’il était nécessaire d’avoir une Eglise plus collégiale et moins centralisée. 
Et Henry Sire de constater :
 « Il y avait bien plus de collégialité sous le pontificat de Benoît XVI ; le pape François, lui, agit en dictateur. » 
Si Henry Sire a choisi le pseudonyme de Marcantonio Colonna pour signer son livre en novembre dernier, c’est parce qu’au XVIe siècle Colonna était l’amiral qui était à la tête de la flotte pontificale lors de la célèbre bataille de Lépante. Il fallait un nom de plume en raison du régime de représailles qui sévit sous l’actuel pontificat et aussi parce qu’il fallait protéger ceux qui, au Vatican, étaient soupçonnés d’avoir écrit le livre en question. A présent, le véritable nom de l’auteur a été divulgué. Il l’a été à l’occasion d’une réédition du livre qui se fera ce 23 avril. 
Henry Sire a fait ses études au collège jésuite de Stonyhurst , en Angleterre, avant de rejoindre le collège Exeter de la célèbre université d’Oxford. Il a ensuite été l’historien des Chevaliers de Malte avant d’être suspendu de l’Ordre dès que son nom a été connu. 

L’auteur précise qu’il a écrit son livre sans la moindre ombre d’animosité envers le pape François mais simplement parce qu’il était soucieux de la santé de l’Eglise et aussi parce qu’il voulait faire comprendre aux cardinaux que lors du prochain conclave, il leur faudra éviter de choisir comme pape un cardinal totalement inconnu.  
Henry Sire aborde deux questions : celle de l’influence qu’a pu avoir sur Jorge Bergoglio le dirigeant argentin Juan Peron et celle du fameux “rapport Kolvenbach”, dans lequel le Supérieur générale de la Compagnie de Jésus émettait des réserves sur la capacité de Jorge Bergoglio d’être évêque.
Quand on demande à Henry Sire pourquoi il n’a pas écrit un ouvrage plus modéré, il répond qu’il voulait lancer un cri d’alarme à propos d’un pape qui semble avoir quitté les rails. 

Il ajoute : « Lorsque quelqu’un crie « au feu ! » tandis que votre maison brûle, vous ne répondez pas : « C’est juste la bonne température pour cuire un poulet dans la cuisine. » 
Dans la nouvelle édition du livre à paraître ce lundi, Henry Sire précise qu’il y aura des ajouts. Entre autres, des informations inédites sur le rôle capital joué par le cardinal Oscar Rodriguez Maradiaga, le coordinateur du groupe des 9 cardinaux qui poussent François à réaliser une réforme de la curie. 

Sire n’hésite pas a écrire que le diocèse du cardinal Maradiaga est l’un des plus corrompu de l’Eglise, tant au plan financier qu’au plan moral.


Ne devons-nous pas craindre qu'au cours de la réforme souhaitée par François et ses proches collaborateurs, la congrégation pour le Culte divin soit supprimée en tant que telle pour ne plus devenir qu'une branche de la congrégation pour la doctrine la foi laquelle, en conformité avec les orientations de François, fera passer la doctrine loin derrière la pastorale ?



http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Sam 28 Avr 2018 - 0:00

Interrogé par « Gloria.tv », Mgr Antonio Livi, ancien Doyen et Professeur à l’université du Latran à Rome, a reconnu que Jorge Bergoglio a été élu pape grâce à ceux qui souhaitaient effectuer dans l’Eglise une « réforme au sens luthérien du terme ». 

Selon Mgr Livi, dans l’Eglise de demain telle que voulue par François, le pape, les évêques et les prêtres ne seront plus les gardiens du sacré mais de simples caisses de résonnance de tel ou tel courant politique.
Mgr Livi fait remarquer que le fait que le cardinal Kasper, plus que douteux sur le plan théologique, ait été choisi par le pape pour être l’inspirateur principal du Synode de la Famille est une preuve supplémentaire que l’élection de Jorge Bergoglio n’a été qu’une grande mise en scène qui aboutira finalement à la reconnaissance de Martin Luther et à la création d’une messe sans consécration. 
Cette révolution couvait dès les années 1960. Si aujourd’hui elle prend une telle ampleur - dans une indifférence quasi généralisée des fidèles - c’est parce que des évêques influents lui ont préparé le terrain dans des pays où le catholicisme avait un certain poids : France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas. 

Au nom du pluralisme et en se couvrant abusivement du Concile, ces évêques ont encouragé la célébration de liturgies évolutives n’ayant plus aucun rapport avec la foi catholique, n’hésitant jamais à donner eux-même le mauvais exemple partout où ils passaient


. Dans le même temps, ils ont vidé le catéchisme de tout contenu (on se souvient de l’affaire « Pierres vivantes » ou encore de celle du « Catéchisme hollandais »). 
Enfin, pour achever le travail de sape au sein des diocèses et des paroisses, ils ont confiés des responsabilités à des laïcs sans culture théologique mais gagnés à leurs idées délétères.
Selon Mgr Livi, c’est bien la « dictature du relativisme » dénoncée par Benoît XVI qui gouverne actuellement l’Eglise.

 Et de préciser que François n’est pas hérétique, mais son désintérêt pour la théologie ajouté à sa piété teintée de sentimentalisme latino-américain font qu’il aime choisir ses collaborateurs parmi ceux qui savent l’aduler. 
Or, au nombre de ces collaborateurs plus ou moins proches mais toujours assez influents, plusieurs n’ont plus la foi catholique.


http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Zamie le Jeu 10 Mai 2018 - 23:35

Ce n’est plus un secret pour personne : le pape François inquiète
Il n’inquiète pas la majorité du clergé béni-oui-oui devant toutes les niaiseries liturgiques et catéchétiques. 

Non ! 
Il inquiète des simples fidèles mais aussi de plus en plus d’évêques et de cardinaux qui constatent (enfin !) que François est incapable de donner des réponses claires à des questions précises touchant à la doctrine. 
L’un des derniers à avoir ainsi fait part de ses inquiétudes est le cardinal Eijk, archevêque d’Utrecht (NL) qui, lors d’un récent entretien avec la presse à déclaré que


 « l’absence de réponse du pape aux évêques allemands venus l’interroger sur la question de la communion est totalement incompréhensible. »


Beaucoup reconnaissent aujourd’hui que Jorge Bergoglio n’est que le jouet d’un groupe influent de prélats ultra-progressistes, mais qu’il n’a pas du tout les moyens intellectuels de comprendre l’Eglise et de la diriger. 
Ici et là, on lit même - sous la plume d’intellectuels qui sont bien loin d’être des “traditionalistes” - que François mène l’Eglise droit dans un mur.
C’est donc la fin des éclats de rire médiatiques du début du pontificat et le commencement d’une permanente duplicité annonçant une chute inéluctable.



http://proliturgia.pagesperso-orange.fr/actua.html
Zamie
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2842
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Éphéméride de l'Eglise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum