Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Dim 19 Mar - 10:49

PRIÈRE POUR LA FRANCE


DÈS L’ORIGINE, LA PRIÈRE POUR LA FRANCE FAIT PARTIE DE LA VOCATION DE LA BASILIQUE DU SACRÉ-COEUR DE MONTMARTRE :






En 1870, à la suite de la défaite militaire face à la Prusse et dans un contexte de grave crise économique, « les malheurs de la France » inspirent les initiateurs du grand mouvement de générosité et de prière qui, traversant toute la France, permettra la construction du sanctuaire, en signe de relèvement spirituel et moral, d’espérance et de confiance dans le Sacré-Cœur de Jésus.





En 1873, l’Assemblée nationale vote le projet de construction du "Sanctuaire du Vœu national".

Depuis le 1er août 1885, début de l’adoration eucharistique continue, cette prière pour la France et ses habitants fait partie des grandes intentions portées jour et nuit par les fidèles qui se relaient devant le Saint-Sacrement exposé.

AUJOURD’HUI, LA PRIÈRE POUR LA PAIX, POUR LA FRANCE ET SES HABITANTS SE POURSUIT :
Tous les soirs, par le relais d’adoration de nuit





L’adoration eucharistique continue est la vocation de la Basilique. Chaque soir, après la fermeture des portes à 22h30, le relais de prière se poursuit, assuré par les personnes inscrites pour la nuit d’adoration, qui sont hébergées à la Maison d’Accueil de la Basilique

LA NUIT D’ADORATION

Vocation de la Basilique

« Il vous appartient d’être les SENTINELLES DU MATIN qui annoncent l’arrivée du soleil qui est le Christ ressuscité.

La lumière dont Jésus nous parle dans l’Evangile est la lumière de la foi, don gratuit de Dieu, qui vient illuminer le cœur et éclairer l’intelligence.


La rencontre personnelle avec le Christ éclaire d’une lumière nouvelle notre vie, nous met sur le droit chemin et nous engage à être ses témoins.

La manière nouvelle de regarder le monde et les personnes, manière qui nous vient de Lui, nous fait pénétrer plus profondément dans le mystère de la foi qui est une expérience à assimiler, une vérité à vivre, le sel et la lumière de toute la réalité. » (Saint Jean-Paul II)

Si vous n’avez jamais participé à l’adoration de nuit à la Basilique, découvrez le déroulement et les modalités grâce à cette vidéo :


<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/FOwfS0e49ng" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>





Par des veillées d’adoration et des messes pour la France

TEMPS DE PRIÈRE DU 29 JUILLET 2016, À L’APPEL DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE

Temps de prière pour notre pays et pour la paix 29 juillet 2016
BSCM - PDF - 445.6 kohttp://www.sacre-coeur-montmartre.com/IMG/pdf/temps_de_priere_pour_la_paix_vendredi_29_juillet_2016.pdf
VEILLÉE DE PRIÈRE POUR LA FRANCE AVEC MARCEL VAN

https://livestream.com/accounts/1299443/events/2423976/videos/124276616/player?autoPlay=false&height=360&mute=false&width=640

Ma prière pour mon pays !



Dieu très saint et Dieu vivant !

Dieu patient et bienveillant !

Qui ne méprise jamais les cœurs sincères !

Toi qui tends l’oreille souvent !

Aux instances de tes enfants !

Et te hâtes d’exaucer ceux qui te vénèrent !

Toi le roi et notre père dont les bras sont grands ouverts !

Ö Seigneur, mon Dieu écoute !

Ma prière pour mon pays !

Que les pluies arrivent à temps !

Les averses soient clémentes !

Que le vent de ton Esprit apporte l'abondance !

Des fruits de ton jardin !

Des grâces de ta main !

Comme la rosée du matin !

Dans ta constance !

Que déborde de ses rivières !

Le pardon qui nous libère !

Que la paix inonde la terre !

C'est ma prière pour mon pays.

Que les sorts soient rejetés !

Que le mal soit dévoilé !

Que tes enfants ne soient jamais, jamais complices !

Que les puissances et les pouvoirs s'humilient sous ton regard !

Qu'ils t’honorent !

Et qu'ils s'emparent de ta justice !

Qu'ils imitent le roi berger !

Qu'ils découvrent et fassent briller !La gloire de Jésus-Christ !

Ainsi je prie pour mon pays.

Que ton règne vienne enfin !

Apporter son doux parfum !

Et le baume guérissant de ton alliance !

Que les peuples se bénissent !

Par ton Amour qu'ils s'unissent !

Sous les merveilleux auspices  de ta présence !

Que l'Eglise reste à genoux !

Que la Patrie se tienne debout !

Qu'elles te louent ! O Dieu mon père !



C'est ma prière pour mon pays !



Croix



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Lun 20 Mar - 9:11


L’Angélus de midi pour la France et pour la paix du 25 mars au 15 août 2017, une prière commune proposée par le réseau « Des Sanctuaires prient pour la France »


Des recteurs de sanctuaires français coordonnent leurs actions de prière pour l’avenir de notre pays. Les élections présidentielles et législatives à venir en sont une étape importante, mais notre prière se poursuivra au delà des élections.

C’est pourquoi le réseau « Des sanctuaires prient pour la France » propose de retrouver jusqu’au 15 août 2017 l’origine de la prière de l’Angélus de midi en l’offrant pour la paix, en particulier dans notre pays.

Prier l’Angélus de midi pour la paix

D’abord prié uniquement le matin puis le soir, c’est en 1472 que Louis XI prescrit à tout son royaume l’extension de l’Angélus à midi, et demande qu’à cette heure-là l’intention de prière soit la paix.

L’Angélus reprend 3 versets bibliques, véritables résumés la foi chrétienne, empruntés à saint Luc 1/ « L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie.

– Et elle conçut du Saint-Esprit. » (Luc 1, 26-28), 2/ « Voici la Servante du Seigneur.

– Qu’il me soit fait selon ta parole. » (Luc 1, 38), et au prologue de saint Jean 3/ « Et le Verbe s’est fait chair. – Et il a habité parmi nous. » (Jean 1, 14), suivi chacun par un Je Vous Salue Marie.

On termine par une prière très ancienne, l’oraison du 4ème dimanche de l’Avent, résumé de notre cheminement spirituel :

« Que ta grâce Seigneur se répande en nos cœurs ; par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’Incarnation de ton Fils bien-aimé ; Conduis-nous, par sa Passion et par sa Croix, jusqu’à la gloire de sa Résurrection. »

Une nuit de prière du 14 au 15 août 2017 dans différents sanctuaires pour clôturer l’opération « Angélus de midi »

Cette prière commune se terminera par des veillées de prière dans nos sanctuaires, la nuit du 14 au 15 août 2017, veille de la fête de l’Assomption de Marie, patronne principale de la France.


Les 16 recteurs membres du réseau au 14 septembre 2017

Cotignac : Frère Samuel-Bernard Bassereau
Jérusalem – Ste Anne : Père Pascal Durand
Laghet : Père Jean-Marie Tschann
Le Puy-en-Velay – ND de France : Père Bernard Planche
Le Puy en Velay – St Joseph : Don Hervé Lepetit
L’Ile-Bouchard : Père Xavier Malle
Lorette Italie : Père Bernard de Frileuze
Notre-Dame du Chêne : Frère Alain-Dominique Versele
Notre-Dame de Cléry : Père Olivier de Scitivaux
Paray-Le-Monial : Père Benoît Guedas
Paris (Cathédrale Notre-Dame) : Mgr Patrick Chauvet
Paris (Notre-Dame du Perpétuel Secours) : Père Philippe Pignel
Paris (Notre-Dame des Victoires) : Père Hervé Soubias
Pellevoisin : Frère Jean-Emmanuel de Gabory
Pontmain : Père Bernard Dullier
Rocamadour : Père Michel Cambon

++++++++++++++

Ma prière pour mon pays !




Dieu très saint et Dieu vivant !

Dieu patient et bienveillant !

Qui ne méprise jamais les cœurs sincères !

Toi qui tends l’oreille souvent !

Aux instances de tes enfants !

Et te hâtes d’exaucer ceux qui te vénèrent !

Toi le roi et notre père dont les bras sont grands ouverts !

Ö Seigneur, mon Dieu écoute !

Ma prière pour mon pays !

Que les pluies arrivent à temps !

Les averses soient clémentes !

Que le vent de ton Esprit apporte l'abondance !

Des fruits de ton jardin !

Des grâces de ta main !

Comme la rosée du matin !

Dans ta constance !

Que déborde de ses rivières !

Le pardon qui nous libère !

Que la paix inonde la terre !

C'est ma prière pour mon pays.

Que les sorts soient rejetés !

Que le mal soit dévoilé !

Que tes enfants ne soient jamais, jamais complices !

Que les puissances et les pouvoirs s'humilient sous ton regard !

Qu'ils t’honorent !

Et qu'ils s'emparent de ta justice !

Qu'ils imitent le roi berger !

Qu'ils découvrent et fassent briller !La gloire de Jésus-Christ !

Ainsi je prie pour mon pays.

Que ton règne vienne enfin !

Apporter son doux parfum !

Et le baume guérissant de ton alliance !

Que les peuples se bénissent !

Par ton Amour qu'ils s'unissent !

Sous les merveilleux auspices  de ta présence !

Que l'Eglise reste à genoux !

Que la Patrie se tienne debout !

Qu'elles te louent ! O Dieu mon père !




C'est ma prière pour mon pays !



Croix

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/LTyKjY19CqE" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mar 21 Mar - 9:16

Les prières pour la France, au fil du temps

Retour sur ces prières qui ont marqué l’histoire.

« France, fille aînée de l’Église » : la formule, prononcée par l’abbé Lacordaire en 1841 à Notre-Dame de Paris, témoigne de la relation étroite entre le catholicisme et le peuple français.

Un pays qui traditionnellement est placé sous le protectorat de la Vierge Marie, comme en témoignent les nombreux sanctuaires mariaux sur le territoire français.

Ce lien particulier avec le culte marial a longtemps fait de L’Assomption une sorte de deuxième fête nationale, mêlant le politique au religieux.

Ainsi, prier pour la France est progressivement devenu une coutume nationale connaissant une période d’apogée sous le premier Empire, mais devenant quelque peu désuète à la suite de la séparation de l’Église et de l’État en 1905.

Restant en vigueur dans certains milieux catholiques, elle se veut un acte porteur d’espoir, rassemblant le peuple. Dès lors, les grandes périodes de l’histoire française font l’objet des vœux spécifiques, marqués par le contexte qui les entoure.

La Consécration

Le règne de Louis XIII est sujet à de nombreux troubles. Le pays est en guerre, et le roi n’a toujours pas d’héritier. En 1636, la Sainte Vierge inspire à la reine Anne d’Autriche, l’idée que la France lui soit consacrée.

L’année suivante, une apparition de la Vierge Marie au Frère Fiacre pousse le roi Louis XIII en compagnie de la reine a effectuer un pèlerinage. L’héritier, futur Louis XIV, naîtra neuf mois plus tard.

Louis XIII publie le 10 février 1638 un édit officiel qui consacre solennellement la France à Marie. Il instaure aussi une procession chaque année le 15 août pour la fête de l’Assomption, dans toutes les églises du royaume.

« Nous avons déclaré et déclarons que, prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre état, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et défendre avec tant de soin ce royaume contre l’effort de tous ses ennemis

Nous admonestons le sieur Archevêque de Paris, et néanmoins lui enjoignons, que tous les ans, le jour et fête de L’Assomption, il fasse faire commémoration de notre présente Déclaration à la Grande Messe qui se dira en son église cathédrale. »


L’apogée

À la suite du Concordat de 1801, la prière pour la France devient obligatoire dans les églises. L’article VIII déclare : « il est convenu qu’après l’office, on récitera dans les Églises catholiques la formule de prière suivante :

« Seigneur, sauve la République, exauce-nous en ce jour où nous t’adressons nos invocations »

« Regarde avec bienveillance depuis ta demeure sainte, notre pays, la République française et bénis le peuple français. »


L’appel à l’aide

En 1870 la France est bouleversée par la défaite militaire face à la Prusse qui s’accompagne d’une grave crise économique. La construction du Sacré-Cœur à Paris incarne le relèvement spirituel. Un appel à l’aide sous forme de prière est prononcé par les fidèles.

« Au nom du Sacré-Cœur de Jésus et par l’intercession de Marie Immaculée, très humblement prosternés devant Votre Majesté, ô Dieu Tout-Puissant, nous Vous supplions de bien vouloir envoyer Saint Michel pour qu’il nous secoure dans notre détresse.





Daignez Vous souvenir, Seigneur, que dans les circonstances douloureuses de notre histoire, Vous en avez fait l’instrument de vos miséricordes à notre égard.

Nous ne saurions l’oublier. C’est pourquoi nous Vous conjurons de conserver à notre patrie, coupable mais si malheureuse, la protection dont Vous l’avez jadis entourée par le ministère de cet Archange vainqueur.

C’est à vous que nous avons recours, ô Marie Immaculée, notre douce Médiatrice, qui êtes la Reine du Ciel et de la terre. Nous vous en supplions très humblement, daignez encore intercéder pour nous. »


« Ma fille pourquoi me persécutes-tu ? »



Pie X (1835-1914), affecté par la séparation de l’Église et de l’État en France, adresse une prière au peuple français.

« Un jour viendra, et nous espérons qu’il n’est pas très éloigné, où la France, comme Saül sur le chemin de Damas, sera enveloppée d’une Lumière Céleste et entendra une voix qui lui répétera : « Ma Fille, pourquoi Me persécutes-tu ? ». Et, sur sa réponse : « Qui es-tu, Seigneur ? », la voix répliquera : « Je suis Jésus, que tu persécutes. Il t’est dur de regimber contre l’aiguillon, parce que, dans ton obstination, tu te ruines toi-même ».


Le renouveau

À Lourdes, en 1983, à la fin de la procession du soir, Jean-Paul II prononça du parvis qui domine l’esplanade du Rosaire un réquisitoire engagé, louant l’histoire de la France et appelle les fidèles français à retrouver la foi.

« Ici, sur cette terre de France, je confie, ô Mère de Dieu, à ton amour maternel les fils et les filles de ce peuple. Ils n’ont pas cessé de t’honorer, dans leurs traditions, dans l’art de leurs cathédrales, dans leurs pèlerinages, dans la piété populaire comme dans la dévotion des auteurs spirituels, sûrs de demeurer proches du Christ en te contemplant, en t’écoutant, en te priant. Beaucoup ont tenu à se consacrer à toi, y compris des rois, comme l’a fait Louis XIII au nom de son peuple.


O Marie, obtiens pour ces frères et sœurs de France les dons de l’Esprit Saint, afin de donner une nouvelle jeunesse, la jeunesse de la foi, à ces chrétiens et à leurs communautés, que je confie à ton Cœur Immaculé, à ton amour maternel. »


La prière controversée

Pour marquer la fête de l’Assomption, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, demande en 2012 qu’une prière dite « universelle pour la France » soit lue dans toutes les églises. Cette prière qui rappelle l’attachement de l’Église à la famille traditionnelle n’a pas manqué de soulever des réactions dans certains milieux laïques et homosexuels.

« Frères et sœurs, en ce jour où nous célébrons l’Assomption de la Vierge Marie, sous le patronage de qui a été placée la France, présentent à Dieu, par l’intercession de Notre-Dame, nos prières confiantes pour notre pays.

En ces temps de crise économique, beaucoup de nos concitoyens sont victimes de restrictions diverses et voient l’avenir avec inquiétude ; prions pour celles et ceux qui ont des pouvoirs de décision dans ce domaine et demandons à Dieu qu’il nous rende plus généreux encore dans la solidarité avec nos semblables. »



L’appel à l’union nationale

La France est sous le choc après l’assassinat dans une église du P. Jacques Hamel, le mardi 26 juillet. Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France, appelle à prier pour le pays lors des messes de l’Assomption.

À Lourdes, la prière traditionnelle du National s’est étoffée pour sa 143e édition de quelques vers, en signe d’ouverture au monde.

« Ô Vierge très sainte, Garde l’Église dans la fidélité à l’Évangile de ton Fils.
Veille sur les familles afin qu’elles connaissent le bonheur d’aimer et de transmettre la vie. Aide les jeunes à avancer sur le chemin de la foi, de l’espérance et de la charité.

Toi qui as donné au monde le Christ Sauveur, ouvre nos cœurs à toute détresse, inspire-nous les gestes de solidarité et d’accueil, à l’égard des frères les plus fragiles.

Ô Notre Dame, patronne de la France, toi qui veilles sans trêve sur notre pays, tu as célébré les merveilles du Seigneur, tu as chanté la fidélité de Dieu aux promesses faites à nos pères. Nous te bénissons car tu es celle qui a cru en l’accomplissement de la parole de Dieu et en son amour qui s’étend d’âge en âge.

Amen. »



Ma prière pour mon pays !





Dieu très saint et Dieu vivant !

Dieu patient et bienveillant !

Qui ne méprise jamais les cœurs sincères !

Toi qui tends l’oreille souvent !

Aux instances de tes enfants !

Et te hâtes d’exaucer ceux qui te vénèrent !

Toi le roi et notre père dont les bras sont grands ouverts !

Ö Seigneur, mon Dieu écoute !

Ma prière pour mon pays !

Que les pluies arrivent à temps !

Les averses soient clémentes !

Que le vent de ton Esprit apporte l'abondance !

Des fruits de ton jardin !

Des grâces de ta main !

Comme la rosée du matin !

Dans ta constance !

Que déborde de ses rivières !

Le pardon qui nous libère !

Que la paix inonde la terre !

C'est ma prière pour mon pays.

Que les sorts soient rejetés !

Que le mal soit dévoilé !

Que tes enfants ne soient jamais, jamais complices !

Que les puissances et les pouvoirs s'humilient sous ton regard !

Qu'ils t’honorent !

Et qu'ils s'emparent de ta justice !

Qu'ils imitent le roi berger !

Qu'ils découvrent et fassent briller !La gloire de Jésus-Christ !

Ainsi je prie pour mon pays.

Que ton règne vienne enfin !

Apporter son doux parfum !

Et le baume guérissant de ton alliance !

Que les peuples se bénissent !

Par ton Amour qu'ils s'unissent !

Sous les merveilleux auspices  de ta présence !

Que l'Eglise reste à genoux !

Que la Patrie se tienne debout !

Qu'elles te louent ! O Dieu mon père !





C'est ma prière pour mon pays !




<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/nUU2cM9AmE8" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par lacolombe le Mar 21 Mar - 13:06

Bonjour MARIE,

Quelle belle prière! VIVE LA BELLE FRANCE! C'est selon moi le plus beau pays du monde.
En UDP
avatar
lacolombe
Avec l'Archange Saint Michel

Féminin Messages : 179
Age : 51
Localisation : BAS-RHIN
Inscription : 06/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mer 22 Mar - 9:47

Coucou M,
Cette Prière a été donnée par un membre de ce forum!!
En UDP
Amitiés


France Fille aînée de l'Eglise

"La France tombera très bas. Plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil […]. Il n'y aura plus rien. Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu et criera vers Lui, et c'est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l'Eglise, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l'Esprit Saint, et elle enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier."

Marthe Robin

Appels des Papes

Grégoire IX



"Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif, le royaume de France est le royaume de Dieu ; les ennemis de la France sont les ennemis du Christ.

De même qu'autrefois la tribu de Juda reçut d'en-haut une bénédiction toute spéciale parmi les autres fils du patriarche Jacob ; de même le Royaume de France est au-dessus de tous les autres peuples, couronné par Dieu lui-même de prérogatives extraordinaires.

La tribu de Juda était la figure anticipée du royaume de France.

Grégoire IX, Lettre à Saint Louis.
Cité par saint Pie X, discours pour la béatification de Jeanne d'Arc, 13 décembre 1908.




Léon XIII


"Souvent nous disons en nous-mêmes : non, le Bon Dieu n'abandonnera pas un peuple qui ne se lasse pas de donner au monde de si éclatants témoignages de sa fidélité à son Eglise, de son amour filial au vicaire du céleste Rédempteur.
Voilà pourquoi il importe, très chers enfants, pour le bien de votre patrie, comme pour celui de la religion, que vous continuiez à hardiment professer votre foi et votre union avec ce saint apostolique ; foi et union qui ont valu jadis à la France le titre glorieux de fille aînée de l'Eglise. Et ce titre glorieux, vous ne le perdrez jamais, pourvu que vous vous efforciez toujours de disposer des trésors de la Grâce, dont le Seigneur vous comble, en faveur de la Justice et de la Vérité."

Léon XIII, discours aux pèlerins français, 2 mai 1879.


"La très noble nation française, par les grandes choses qu'elle a accomplies dans la paix et dans la guerre, s'est acquis envers l'Eglise catholique des mérites et des titres à une reconnaissance immortelle et à une gloire qui ne s'éteindra pas. Embrassant de bonne heure le christianisme à la suite de son roi Clovis, elle eut l'honneur d'être appelée fille aînée de l'Eglise, témoignage et récompense tout ensemble de sa foi et de sa piété. Souvent, dès ces temps reculés, vénérables frères, vos ancêtres, dans de grandes et salutaires entreprises, ont paru comme les aides de la Divine Providence elle-même. Mais ils ont surtout signalé leur vertu en défendant par toute la terre le nom catholique, en propageant la foi chrétienne parmi les nations barbares, en délivrant et protégeant les saints lieux de Palestine, au point de rendre à bon droit proverbial ce mot des vieux temps : Gesta Dei per Francos. Aussi leur est-il arrivé, grâce à leur fidèle dévouement à l'Eglise catholique, d'entrer comme en partage de ses gloires et de fonder des œuvres publiques et privées où se manifeste un admirable génie de religion, de bienfaisance, de magnanimité.

Les pontifes romains, nos prédécesseurs, se sont plus à louer ces vertus de vos pères, et, en récompense de leurs mérites, à relever le nom français par de fréquents éloges. Très honorables sont pour votre nation les témoignages que lui ont rendus Innocent III et Grégoire IX, ces lumières éclatantes de l'Eglise ; le premier, dans une lettre adressée à l'archevêque de Reims, disait : Nous avons pour le royaume de France une amitié particulière ; parce que, plus que tous les royaumes de la terre, il a été de tous temps attentif et dévoué au Siège apostolique et à nous. Le second, dans une épître à Louis, affirmait que, dans le royaume de France, dont aucun malheur n'a pu ébranler le dévouement à Dieu et à l'Eglise, jamais n'a péri la liberté ecclésiastique, jamais la foi chrétienne n'a perdu sa vigueur. Pour conserver ces biens, les rois et les peuples de ce pays n'ont même pas hésité à verser leur sang et s'exposer aux derniers périls. Et comme Dieu, père des peuples, rend dès ce monde aux nations la récompense de leurs vertus et de leurs belles actions, ainsi a-t-Il largement départi aux Français la prospérité, l'honneur des armes, les arts de la paix, un nom glorieux, un empire puissant. Si la France, parfois oublieuse de ses traditions et de sa mission, a conçu envers l'Eglise des sentiments hostiles, cependant, par un grand bienfait de Dieu elle ne s'est pas égarée ni longtemps ni tout entière. Et plût à Dieu, qu'elle eût échappé saine et sauve aux calamités enfantées, pour le malheur de la religion et de l'Etat, en des temps voisins des nôtres ! […]

C'est pourquoi la charité paternelle dont nous entourons toutes les nations, de même qu'elle nous a poussé naguère à exhorter, par des lettres que nous leur avons adressées, les évêques d'Irlande, d'Espagne et d'Italie, à rappeler à leurs peuples à leur devoir ; ainsi à l'heure présente, nous sommes déterminé, mû par le même sentiment, à dire à la France notre pensée et à lui ouvrir notre cœur. […]


Il est facile d'éloigner ces causes de ruine en observant les préceptes de la religion catholique dans la constitution et dans le gouvernement, soit de la famille, soit de l'Etat ; car ils sont admirablement propres au maintien de l'ordre public et à la conservation des sociétés…"

Léon XIII, extrait de l'Encyclique "Nobilissima Gallorum gens", 8 février 1884.


"A mesure qu'elle (la France) progressait dans la foi chrétienne, on la voyait monter graduellement à cette grandeur morale qu'elle atteignit, comme puissance politique et militaire.

C'est qu'à la générosité naturelle de son cœur, la charité chrétienne était venue ajouter une abondante source de nouvelles énergies ; c'est que son activité merveilleuse avait rencontré, tout à la fois comme aiguillon, lumière directive et garantie de constance, cette foi chrétienne qui, par la main de la France, traça dans les annales du genre humain des pages si glorieuses. Et, encore aujourd'hui, sa foi ne continue-t-elle pas d'ajouter aux gloires passées de nouvelles gloires ? On la voit, inépuisable de génie et de ressources, multiplier sur son propre sol les œuvres de charité ; on l'admire partant pour les pays lointains où, par son or, par les labeurs de ses missionnaires, au prix même de leur sang, elle propage d'un même coup le renom de la France et les bienfaits de la religion catholique. Renoncer à de telles gloires, aucun Français, quelles que soient par ailleurs ses convictions, ne l'oserait ; ce serait renier la patrie…"

Léon XIII, extrait de l'Encyclique "Inter innumeras sollicitudines" (Au milieu des sollicitudes), 16 février 1892.


"C'est un noble dessein que celui dont vous avez pris l'initiative, de convier la France entière à célébrer solennellement cette année, après quatorze siècles, l'anniversaire du baptême de Clovis, roi des Francs-Saliens.


Aussi nous accueillons avec une particulière satisfaction le désir que vous nous avez exprimé de nous associer à cette sainte et patriotique entreprise, en accordant à votre pays, que nous aimons, la faveur unique d'un jubilé national.

On peut dire, en effet, que ce baptême du royaume des Francs et, assurément, les conséquences historiques de cet événement mémorable, ont été de la plus haute importance, non seulement pour ce peuple nouveau qui naissait à la foi du Christ, mais pour la chrétienté elle-même, puisque cette noble nation devait mériter, par sa fidélité et ses éminents bienfaits, d'être appelée la fille aînée de l'Eglise. […]

Mais, afin que de telles solennités apportent à votre très noble nation ces fruits de salut que nous lui souhaitons vivement, il est absolument nécessaire qu'elle comprenne et apprécie le bienfait dont elle célèbre le souvenir, c'est-à-dire sa régénération dans le Christ, sa naissance à la foi. Un tel bienfait, incomparable en lui-même comme principe de vie et de fécondité dans l'ordre de la Grâce, est mémorable aussi, nul ne peut le méconnaître, par les résultats précieux de grandeur morale, de prospérité civile, d'entreprises glorieuses qui toujours en découlèrent pour la France ; on en retrouve le témoignage dans les temps mêmes où la nation vit surgir pour la religion des jours d'adversité et de deuil. Car, si elle céda parfois à de déplorables entraînements, toujours, après avoir souffert, elle sut réagir contre le mal et puiser dans sa foi de nouvelles énergies pour se relever de ses épreuves et reprendre la mission apostolique qui lui a été confiée par la Providence. […]

Oui, […] nous prions le Dieu tout-puissant et miséricordieux, dans toute la véhémence de notre tendresse paternelle, qu'il donne à la France d'être une nation sainte, immuablement fidèle à son génie, à ses chrétiennes destinées ; que la foi de ses aïeux – une foi pleine, active, militante – grandisse dans ce noble peuple ; qu'elle reconquière les masses qui s'agitent aujourd'hui dans les ténèbres de l'incrédulité et qui, déçues, découragées par mille erreurs, s'affaissent dans l'ombre de la mort. Levez-vous et le Christ vous illuminera.

Que tous les fils de la patrie française, de plus en plus dociles à écouter nos conseils, s'unissent dans la vérité, dans la justice, dans le respect mutuel et dans la charité fraternelle, comme les enfants d'un même père ; […] et que le cri de la loi salique s'échappe de leur poitrine, plus puissant que jamais : Vive le Christ qui aime les Francs !"

Léon XIII, extrait d'une Lettre au cardinal Langénieux, archevêque de Reims, le 6 janvier 1896.




Saint Pie X


"Vous direz aux français qu'ils fassent trésor des testaments de saint Remy, de Charlemagne et de saint Louis, ces testaments qui se résument dans les mots si souvent répétés par l'héroïne d'Orléans : "Vive le Christ qui est Roi des Francs !"
A ce titre seulement, la France est grande parmi les nations ; à cette clause, Dieu la protégera et la fera libre et glorieuse ; à cette condition, on pourra lui appliquer ce qui, dans les Livres Saints, est dit d'Israël : que personne ne s'est rencontré qui insultât ce peuple, sinon quand il s'est éloigné de Dieu.

Ce n'est pas un rêve, mais une réalité ; je n'ai pas seulement l'espérance, j'ai la certitude du plein triomphe."

Saint Pie X, à Mgr Touchet, évêque d'Orléans, lors de la lecture du décret de béatification de Jeanne d'Arc, 13 décembre 1908.


"Un jour viendra, et nous espérons qu'il n'est pas très éloigné, où la France, comme Saül sur le chemin de Damas, sera enveloppée d'une lumière céleste et entendra une voix qui lui répètera : "Ma fille, pourquoi me persécutes-tu ?" Et sur la réponse : "Qui es-tu Seigneur ?", la voix répliquera : "Je suis Jésus que tu persécutes. Il t'est dur de regimber contre l'aiguillon, parce que dans ton obstination, tu te ruines toi-même." Et elle, tremblante et étonnée, dira : "Seigneur, que voulez-vous que je fasse ?" Et lui : "Lève-toi, lave tes souillures qui t'ont défigurée, réveille dans ton sein tes sentiments assoupis et le pacte de notre alliance, et va, fille aînée de l'Eglise, nation prédestinée, vase d'élection, va porter, comme par le passé, mon nom devant tous les peuples et tous les rois de la terre."

Saint Pie X, extrait de l'allocution prononcée lors de l'imposition de la barrette aux cardinaux de Cabrières, Dillot, Dubillard et Amette, le 29 novembre 1911.

In Marquis de la Franquerie, La Mission divine de la France.



Pie XI


Les pontifes romains nos prédécesseurs ont toujours, au cours des siècles, comblé des marques particulières de leur paternelle affection la France, justement appelée la fille aînée de l'Eglise. […]
Il est certain, selon un ancien adage, que le Royaume de France a été appelé le Royaume de Marie, et cela à juste titre.

Car depuis les premiers siècles de l'Eglise jusqu'à notre temps, Irénée et Eucher de Lyon, Hilaire de Poitiers, Anselme, qui de France passa en Angleterre comme archevêque, Bernard de Clairvaux, François de Sales, et nombre d'autres saints docteurs, ont célébré Marie et ont contribué à promouvoir et amplifier à travers la France le culte de la Vierge Marie de Dieu. A Paris, dans la très célèbre université de Sorbonne, il est historiquement prouvé que dès le XIII° siècle, la Vierge a été proclamée conçue sans péché.
[…] La Vierge-Mère en personne, trésorière de toutes grâces de Dieu, a semblé, par des apparitions répétées, approuver et confirmer la dévotion du peuple français.

Bien plus, les principaux et les chefs de la nation se sont fait gloire longtemps d'affirmer et de défendre cette dévotion envers la Vierge. Converti à la vraie foi du Christ, Clovis s'empresse, sur les ruines d'un temple druidique, de poser les fondements de l'église Notre-Dame, qu'acheva son fils Childebert. Plusieurs temples sont dédiés à Marie par Charlemagne. Les ducs de Normandie proclament Marie reine de la nation. Le roi saint Louis récite dévotement chaque jour l'office de la Vierge. Louis XI, pour l'accomplissement d'un vœu, édifie à Cléry un temple à Notre-Dame. Enfin, Louis XIII consacre le royaume de France à Marie et ordonne que chaque année, en la fête de l'Assomption de la Vierge, on célèbre dans tous les diocèses de France de solennelles fonctions : et ces pompes solennelles, nous n'ignorons pas qu'elles continuent de se dérouler chaque année. […]

C'est pourquoi, […] nous déclarons et confirmons que la Vierge Marie, mère de Dieu, sous le titre de son Assomption dans le ciel, a été régulièrement choisie comme principale patronne de toute la France auprès de Dieu, avec tous les privilèges et les honneurs que comportent ce noble titre et cette dignité."

Pie XI, extrait de la Lettre apostolique proclamant Notre-Dame de l'Assomption patronne principale de la France, Rome, 2 mars 1922.

In Marquis de la Franquerie, La Vierge Marie dans l'Histoire de France.



Pie XII


A la France d'aujourd'hui, qui l'interroge, la France d'autrefois va répondre en donnant à cette hérédité son vrai nom : la vocation. Car, mes frères, les peuples, comme les individus, ont leur vocation providentielle ; comme les individus, ils sont prospères ou misérables, ils rayonnent ou demeurent obscurément stériles, selon qu'ils sont dociles ou rebelles à leur vocation.

Fouillant de son regard d'aigle le mystère de l'histoire universelle et de ses déconcertantes vicissitudes, le grand évêque de Meaux écrivait (Bossuet, Discours sur l'histoire universelle, ) : Souvenez-vous que ce long enchaînement des causes particulières, qui font et qui défont les empires, dépend des ordres secrets de la Providence. Dieu tient du plus haut des cieux les rênes de tous les royaumes ; Il a tous les cœurs en sa main, tantôt Il retient les passions, tantôt Il leur lâche la bride, et par là Il remue tout le genre humain. […] C'est ainsi que Dieu règne sur tous les peuples. Ne parlons plus de hasard ni de fortune ; ou parlons-en seulement comme d'un nom dont nous couvrons notre ignorance. […] Une lumière resplendissante ne cesse de répandre sa clarté sur toute l'histoire de votre peuple ; cette lumière qui, même aux heures les plus obscures, n'a jamais connu de déclin, jamais subi d'éclipse, c'est toute la suite ininterrompue de saints et de héros qui, de la terre de France, sont montés vers le ciel. […]

Saint Rémi, qui versa l'eau du baptême sur la tête de Clovis ; saint Martin, moine, évêque, apôtre de la Gaule ; saint Césaire d'Arles ; ceux-là et tant d'autres, se profilent avec un relief saisissant sur l'horizon de l'histoire, dans cette période initiale qui, pour troublée qu'elle fut, portait cependant en son sein tout l'avenir de la France. Et sous leur action, l'évangile du Christ commence et poursuit, à travers tout le territoire des Gaules, sa marche conquérante, au cours d'une longue et héroïque lutte contre l'esprit d'incrédulité et d'hérésie, contre les défiances et les tracasseries de puissances terrestres, cupides et jalouses. De ces siècles d'effort courageux et patient devait sortir enfin la France catholique, cette Gallia sacra, qui va de Louis, le saint roi, à Benoît-Joseph Labre, le saint mendiant ; de Bernard de Clairvaux à François de Sales, à l'humble curé d'Ars ; de Geneviève, la bergère de Nanterre, à Bernadette, l'angélique pastourelle de Lourdes ; de Jeanne d'Arc, la vierge guerrière, la sainte de la patrie, à Thérèse de l'Enfant-Jésus, la vierge du cloître, la sainte de la "petite voie".

La vocation, la mission religieuse de la France ! mes frères, mais cette chaire même ne lui rend-elle pas témoignage ? Cette chaire qui évoque le souvenir des plus illustres maîtres, orateurs, théologiens, moralistes, apôtres, dont la parole, depuis des siècles, franchissant les limites de cette nef, prêche la lumineuse doctrine de vérité, la sainte morale de l'Evangile, l'amour de Dieu pour le monde, les repentirs et les résolutions nécessaires, les luttes à soutenir, les conquêtes à entreprendre, les grandes espérances de salut et de régénération.

Avec toute l'audace d'un homme qui sent la gravité de la situation, avec l'amour sans lequel il n'y a pas de véritable apostolat, avec la claire connaissance des réalités présentes, condition indispensable de toute rénovation, comme je crierais d'ici à tous les fils et les filles de France : "Soyez fidèles à votre traditionnelle vocation ! Jamais l'heure n'a été plus grave pour vous en imposer les devoirs, jamais heure plus belle pour y répondre. Ne laissez pas passer l'heure, ne laissez pas s'étioler des dons que Dieu a adaptés à la mission qu'Il vous confie ; ne les gaspillez pas, ne les profanez pas au service de quelques autre idéal trompeur inconsistant ou moins noble et moins digne de vous !"

Mais pour cela, je vous répète, écoutez la voix qui vous crie : Priez, Orate Fratres ! Sinon, vous ne feriez qu'œuvre humaine, et, à l'heure présente, en face des forces adverses, l'œuvre purement humaine est vouée à la stérilité, c'est-à-dire à la défaite ; ce serait la faillite de votre vocation. […]

Aussi, tandis que je considère cet état de choses et la tâche gigantesque qui, de ce chef, incombe à la génération présente, je crois entendre ces prières vénérables murmurer avec une pressante tendresse l'exhortation à l'amour ; et moi-même, avec le sentiment de la plus fraternelle affection, je vous la redis, à vous qui croyez à la vocation de la France : Mes frères, aimez ! Amate Fratres ! […]

Dans un instant, quand, debout à l'autel, j'élèverai vers Dieu la patène avec l'hostie sainte et immaculée pour l'offrir au Père éternel, je lui présenterai en même temps la France catholique, avec l'ardente prière que consciente de sa noble mission et fidèle à sa vocation, unie au Christ dans le sacrifice, elle lui soit unie encore dans son œuvre d'universelle rédemption."

Cardinal Pacelli (futur Pie XII), 13 juillet 1937, extrait du discours prononcé à Notre-Dame de Paris.


"Il n'est pas rare qu'aux instants les plus critiques, ainsi qu'un coup de vent rompt les nuages et laisse voir l'étoile qui guidera le navigateur au port, le Seigneur envoie l'inspiration surnaturelle qui doit faire d'une âme le salut de son peuple. Levez donc les yeux, fils bien-aimés, dignes représentants d'une nation qui se glorifie du titre de fille aînée de l'Eglise, et regardez les grands exemples qui vous ont précédés. […] Vénérez les saints. […] Tombez à genoux devant le Dieu qui vous attend au tabernacle, renouvelez votre profession de foi, promettez-lui de nouveau votre fidélité la plus parfaite, et soyez sûrs que ce faisant vous répondrez à votre vocation d'hommes, de chrétiens, de Français. […]

Et s'il peut sembler un moment que triomphent l'iniquité, le mensonge et la corruption, il vous suffira de faire silence quelques instants et de lever les yeux au ciel, pour imaginer les légions de Jeanne d'Arc qui reviennent, bannières déployées, pour sauver la patrie et sauver la foi."

Pie XII, extrait du radio-message du 25 juin 1956.



Saint Jean-Paul II


"Oui, l'Eglise doit au peuple de France, qui a beaucoup reçu et aussi beaucoup donné, quelques-unes de ses plus belles pages : des grands ordres religieux, tels Cîteaux et les chartreux, aux cathédrales ou à l'épopée missionnaire commencée au siècle dernier. La générosité de ses œuvres et de sa pensée lui a valu l'amitié de nombre de peuples, et parmi les plus pauvres. Puisse la France continuer à y trouver ses raisons d'être !"

St Jean-Paul II, 28 mai 1980, avant sa venue en France.


"Aujourd'hui dans la capitale de l'histoire de votre nation, je voudrais répéter ces paroles qui constituent votre titre de fierté : fille aînée de l'Eglise.

Et j'aimerais, en reprenant ce titre, adorer avec vous le mystère admirable de la Providence. Je voudrais rendre hommage au Dieu vivant qui, agissant à travers les peuples, écrit l'histoire du Salut dans le cœur de l'homme.
Cette histoire est aussi vieille que l'homme. Elle remonte même à sa "préhistoire", elle remonte au commencement. Quand le Christ a dit aux apôtres : "Allez, enseignez toutes les nations…", il a déjà confirmé la durée de l'histoire du Salut et, en même temps, Il a annoncé cette étape particulière, la dernière étape.


Cette histoire particulière est cachée au plus intime de l'homme, elle est mystérieuse et pourtant réelle aussi dans sa réalité humaine, elle est revêtue, d'une manière visible, des faits, des événements, des existences humaines, des individualités. Un très grand chapitre de cette histoire a été inscrit dans l'histoire de votre patrie, par les fils et les filles de votre nation. Il est difficile de les nommer tous, mais j'évoquerai au moins ceux qui ont exercé la plus grande influence dans ma vie : Jeanne d'Arc, François de Sales, Vincent de Paul, Louis-Marie Grignion de Montfort, Jean-Marie Vianney, Bernadette de Lourdes, Thérèse de Lisieux, sœur Elisabeth de la Trinité, le Père de Foucauld, et tous les autres; Ils sont tellement présents dans la vie de toute l'Eglise, tellement influents par la lumière et la puissance de l'Esprit-Saint !
Ils vous diraient tous mieux que moi que l'histoire du Salut a commencé avec l'histoire de l'homme, que l'histoire du Salut connaît toujours un nouveau commencement, qu'elle commence en tout homme venant en ce monde. De toute façon, l'histoire du Salut entre dans l'histoire des peuples, des nations, des patries, des continents.

L'histoire du Salut commence en Dieu. C'est précisément ce que le Christ a révélé et a déclaré jusqu'à la fin lorsqu'il a dit : "Allez […], enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit". […]
Le Christ, à la fin, dit encore ceci : "Je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde" (Mt 28, 20) ; cela signifie donc aussi : aujourd'hui, en 1980, pour toute notre époque.

Le problème de l'absence du Christ n'existe pas. Le problème de son éloignement de l'homme n'existe pas. Le silence de Dieu à l'égard des inquiétudes du cœur et du sort de l'homme n'existe pas.

Il n'y a qu'un seul problème qui existe toujours et partout : le problème de notre présence auprès du Christ. De notre permanence dans le Christ. De notre intimité avec la vérité authentique de ses paroles et avec la puissance de son amour. Il n'existe qu'un problème, celui de notre fidélité à l'alliance avec la sagesse éternelle, qui est source d'une vraie culture, c'est-à-dire de la croissance de l'homme, et celui de la fidélité aux promesses de notre baptême au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Alors permettez-moi, pour conclure, de vous interroger : France, fille aînée de l'Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?
Permettez-moi de vous demander : France, fille aînée de l'Eglise et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l'homme, à l'alliance avec la sagesse éternelle ?

Pardonnez-moi cette question. Je l'ai posée comme le fait le ministre au moment du baptême. Je l'ai posée par sollicitude pour l'Eglise dont je suis le premier prêtre et le premier serviteur, et par amour pour l'homme dont la grandeur définitive est en Dieu, Père, fils et Esprit."

St Jean-Paul II, 1° juin 1980, extrait de l'homélie prononcée au Bourget.




Ma prière pour mon pays !






Dieu très saint et Dieu vivant !

Dieu patient et bienveillant !

Qui ne méprise jamais les cœurs sincères !

Toi qui tends l’oreille souvent !

Aux instances de tes enfants !

Et te hâtes d’exaucer ceux qui te vénèrent !

Toi le roi et notre père dont les bras sont grands ouverts !

Ö Seigneur, mon Dieu écoute !

Ma prière pour mon pays !

Que les pluies arrivent à temps !

Les averses soient clémentes !

Que le vent de ton Esprit apporte l'abondance !

Des fruits de ton jardin !

Des grâces de ta main !

Comme la rosée du matin !

Dans ta constance !

Que déborde de ses rivières !

Le pardon qui nous libère !

Que la paix inonde la terre !

C'est ma prière pour mon pays.

Que les sorts soient rejetés !

Que le mal soit dévoilé !

Que tes enfants ne soient jamais, jamais complices !

Que les puissances et les pouvoirs s'humilient sous ton regard !

Qu'ils t’honorent !

Et qu'ils s'emparent de ta justice !

Qu'ils imitent le roi berger !

Qu'ils découvrent et fassent briller !La gloire de Jésus-Christ !

Ainsi je prie pour mon pays.

Que ton règne vienne enfin !

Apporter son doux parfum !

Et le baume guérissant de ton alliance !

Que les peuples se bénissent !

Par ton Amour qu'ils s'unissent !

Sous les merveilleux auspices  de ta présence !

Que l'Eglise reste à genoux !

Que la Patrie se tienne debout !

Qu'elles te louent ! O Dieu mon père !






C'est ma prière pour mon pays !




Croix

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/06LIWHhsh7M" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Ven 24 Mar - 8:56


La Vierge Marie Mère de Dieu, patronne de toute la France

Pape Pie XI - 1922


 

La Vierge Marie Mère de Dieu, sous le titre de son Assomption dans le ciel, a été régulièrement choisie comme principale patronne de toute la France

Les Pontifes romains Nos prédécesseurs ont toujours, au cours des siècles, comblé des marques particulières de leur paternelle affection la France, justement appelée Fille aînée de l'Eglise.

Notre prédécesseur de sainte mémoire, le pape Benoît XV, qui eut profondément à coeur le bien spirituel de la France, a pensé à donner à cette nation, noble entre toutes, un gage spécial de sa bienveillance.

En effet, lorsque, récemment, Nos Vénérables Frères les cardinaux, archevêques et évêques de France, d'un consentement unanime, lui eurent transmis par Notre Vénérable Frère Stanislas Touchet, évêque d'Orléans, des supplications ardentes et ferventes pour qu'il daignât proclamer patronne principale de la nation française la bienheureuse Vierge Marie reçue au ciel, et seconde patronne céleste sainte Jeanne, pucelle d'Orléans, Notre prédécesseur fut d'avis de répondre avec bienveillance à ces pieuses requêtes. Empêché par la mort, il ne put réaliser le dessein qu'il avait conçu.

Mais à Nous, qui venons d'être élevé par la grâce divine sur la Chaire sublime du Prince des apôtres, il Nous est doux et agréable de remplir le voeu de notre très regretté prédécesseur et, par Notre autorité suprême, de décréter ce qui pourra devenir pour la France une cause de bien, de prospérité et de bonheur.

Il est certain, selon un ancien adage, que le royaume de France a été appelé le royaume de Marie, et cela à juste titre. Car, depuis les premiers siècles de l'Eglise jusqu'à notre temps, Irénée et Eucher de Lyon, Hilaire de Poitiers, Anselme, qui, de France, passa en Angleterre comme archevêque, Bernard de Clairvaux, François de Sales, et nombre d'autres saints docteurs, ont célébré Marie et contribué à promouvoir et amplifier à travers la France le culte de la Vierge Mère de Dieu.

A Paris, dans la très célèbre Université de Sorbonne, il est historiquement prouvé que dès le XIII° siècle la Vierge a été proclamée conçue sans péché.

Même les monuments sacrés attestent d'éclatante manière l'antique dévotion du peuple à l'égard de la Vierge : trente-quatre églises cathédrales jouissent du titre de la Vierge Mère de Dieu, parmi lesquelles on aime à rappeler comme les plus célèbres, celles qui s'élèvent à Reims, à Paris, à Amiens, à Chartres, à Coutances et à Rouen.

L'immense affluence des fidèles accourant de loin chaque année, même de notre temps, aux sanctuaires de Marie, montre clairement ce que peut dans le peuple la piété envers la Mère de Dieu et plusieurs fois par an la basilique de Lourdes, si vaste qu'elle soit, paraît incapable de contenir les foules innombrables des pèlerins.

La Vierge en personne, trésorière de Dieu de toutes les grâces, a semblé, par des apparitions répétées, approuver et confirmer la dévotion du peuple français.

Bien plus, les principaux et les chefs de la nation se sont fait gloire longtemps d'affirmer et de défendre cette dévotion envers la Vierge.

Converti à la vraie foi du Christ, Clovis s'empresse, sur les ruines d'un temple druidique, de poser les fondements de l'Eglise Notre-Dame, qu'acheva son fils Childebert.

Plusieurs temples sont dédiés à Marie par Charlemagne.

Les ducs de Normandie proclament Marie Reine de la nation. Le roi saint Louis récite dévotement chaque jour l'office de la Vierge. Louis XI, pour l'accomplissement d'un voeu, édifie à Cléry un temple à Notre-Dame.

Enfin, Louis XIII consacre le royaume de France à Marie et ordonne que chaque année, en la fête de l'Assomption de la Vierge, on célèbre dans toutes les diocèses de France de solennelles fonctions : et ces pompes solennelles, Nous n'ignorons pas qu'elles continuent de se dérouler chaque année.

En ce qui concerne la Pucelle d'Orléans que Notre prédécesseur a élevée aux suprêmes honneurs des saints, personne ne peut mettre en doute que ce soit sous les auspices de la Vierge qu'elle ait reçu et rempli la mission de sauver la France ; car d'abord, c'est sous le patronage de Notre-Dame de Bermont, puis sous celui de la Vierge d'Orléans, enfin de la Vierge de Reims, qu'elle entreprit d'un coeur viril une si grande oeuvre, qu'elle demeura sans peur en face des épées dégainées et sans tache au milieu de la licence des camps, qu'elle délivra sa patrie du suprême péril et rétablit le sort de la France.


C'est après avoir reçu le conseil de ses voix célestes qu'elle ajouta sur son glorieux étendard le nom de Marie à celui de Jésus, vrai Roi de France. Montée sur le bûcher, c'est en murmurant au milieu des flammes en un cri suprême, les noms de Jésus et de Marie, qu'elle s'envola au ciel.

Ayant donc éprouvé le secours évident de la Pucelle d'Orléans, que la France reçoive la faveur de cette seconde patronne céleste : c'est ce que réclament le clergé et le peuple, ce qui fut déjà agréable à Notre prédécesseur et qui Nous plaît à Nous-mêmes.

C'est pourquoi, après avoir pris les conseils de nos Vénérables Frères les cardinaux de la Sainte Eglise Romaine préposés aux Rites, motu proprio, de science certaine et après mûre délibération, dans la plénitude de Notre pouvoir apostolique, par la force des présentes et à perpétuité, Nous déclarons et confirmons que la Vierge Marie Mère de Dieu, sous le titre de son Assomption dans le ciel, a été régulièrement choisie comme principale patronne de toute la France auprès de Dieu, avec tous les privilèges et les honneurs que comportent ce noble titre et cette dignité.

De plus, écoutant les voeux pressants des évêques, du clergé et des fidèles des diocèses et des missions de la France, Nous déclarons avec la plus grande joie et établissons l'illustre Pucelle d'Orléans, admirée et vénérée spécialement par tous les catholiques de la France comme l'héroïne de la religion et de la patrie, sainte Jeanne d'Arc, vierge, patronne secondaire de la France, choisie par le plein suffrage du peuple, et cela encore d'après Notre suprême autorité apostolique, concédant également tous les honneurs et privilèges que comporte selon le droit ce titre de seconde patronne.

En conséquence, nous prions Dieu, auteur de tous biens, que, par l'intercession de ces deux célestes patronnes, la Mère de Dieu élevée au ciel et sainte Jeanne d'Arc, vierge, ainsi que des autres saints patrons des lieux et titulaires des églises, tant des diocèses que des missions, la France catholique, ses espérances tendues vers la vraie liberté et son antique dignité, soit vraiment la fille première-née de l'Eglise Romaine ; qu'elle échauffe, garde, développe par la pensée, l'action, l'amour, ses antiques et glorieuses traditions pour le bien de la religion et de la patrie.

Nous concédons ces privilèges, décidant que les présentes Lettres soient et demeurent toujours fermes, valides et efficaces, qu'elles obtiennent et gardent leurs effets pleins et entiers, qu'elles soient, maintenant et dans l'avenir, pour toute la nation française, le gage le plus large des secours célestes ; qu'ainsi il en faut juger définitivement, et que soit tenu pour vain dès maintenant et de nul effet pour l'avenir tout ce qui porterait atteinte à ces décisions, du fait de quelque autorité que ce soit, sciemment ou inconsciemment. Nonobstant toutes choses contraires.

Donné à Rome, près Saint-Pierre, sous l'anneau du Pécheur,
le 2 du mois de mars de l'année 1922,
de Notre Pontificat la première année.

C'est ma prière pour mon pays !






Dieu très saint et Dieu vivant !

Dieu patient et bienveillant !

Qui ne méprise jamais les cœurs sincères !

Toi qui tends l’oreille souvent !

Aux instances de tes enfants !

Et te hâtes d’exaucer ceux qui te vénèrent !

Toi le roi et notre père dont les bras sont grands ouverts !

Ö Seigneur, mon Dieu écoute !

Ma prière pour mon pays !

Que les pluies arrivent à temps !

Les averses soient clémentes !

Que le vent de ton Esprit apporte l'abondance !

Des fruits de ton jardin !

Des grâces de ta main !

Comme la rosée du matin !

Dans ta constance !

Que déborde de ses rivières !

Le pardon qui nous libère !

Que la paix inonde la terre !

C'est ma prière pour mon pays.

Que les sorts soient rejetés !

Que le mal soit dévoilé !

Que tes enfants ne soient jamais, jamais complices !

Que les puissances et les pouvoirs s'humilient sous ton regard !

Qu'ils t’honorent !

Et qu'ils s'emparent de ta justice !

Qu'ils imitent le roi berger !

Qu'ils découvrent et fassent briller !La gloire de Jésus-Christ !

Ainsi je prie pour mon pays.

Que ton règne vienne enfin !

Apporter son doux parfum !

Et le baume guérissant de ton alliance !

Que les peuples se bénissent !

Par ton Amour qu'ils s'unissent !

Sous les merveilleux auspices  de ta présence !

Que l'Eglise reste à genoux !

Que la Patrie se tienne debout !

Qu'elles te louent ! O Dieu mon père !

C'est ma prière pour mon pays !




<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/lcHN4dEdK1I" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Sam 25 Mar - 9:30


Chers priants,

Nos soldats sont nombreux en 2017 en opérations pour la défense de notre pays, sur notre territoire ou à l'étranger.

Les dangers sont réels et leurs familles sont fragilisées. C'est un devoir pour nous Chrétiens de les soutenir par notre prière.

Et de prier pour les futurs dirigeants de la France qui auront à décider de ces opérations.

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Aym-Au6xSpY" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

L'abbé Eric Reboul, aumônier militaire, de la gendarmerie et d'un lycée militaire, nous guide dans cette prière pour notre 6ème semaine.

En union de prière et avec une grosse pensée pour tous nos soldats en "opex" ou "sentinelles"

Ma Prière

Nous prions maintenant pour les militaires et les forces de sécurité, sans oublier pompiers, services de santé.

Notre prière revêt, et nous le sentons bien, une importance capitale.

Tous ces hommes et ces femmes nous défendent et prennent des risques énormes au péril de leur vie. Nous prions pour eux, avec la prière du soldat :






« Notre Dame de Lourdes, Mère de toutes les réconciliations, nous venons te prier pour la paix :

donne-nous d’être forts contre la violence, donne-nous d’être solidaires dans la vérité, donne-nous de savoir nous informer, donne-nous le courage de rester calmes, donne-nous d’ignorer la haine et prépare-nous à pardonner.

Notre Dame de Lourdes, Mère de toutes les réconciliations, garde nos cœurs et nos pensées dans le Christ Jésus, le Prince de la Paix. »

Amen


La paix n’est jamais acquise, mais elle est possible grâce à chacun et au rôle particulier de tous les militaires.

Le Dieu de la paix, en qui nous croyons, peut faire advenir du pire le meilleur.

Action de grâce


Quelle est mon action de grâce comme aumônier militaire ? Au cœur de notre société française, je constate qu’il y a chez les militaires une manière d’être particulière.

Je trouve chez ces hommes et ces femmes que je rencontre, y compris les militaires du rang, une densité, une fraternité très particulières.

Ces qualités sont dûes à la formation dans les écoles militaires. On y apprend à savoir être avant de savoir faire, être à l’heure, savoir se tenir en présence des autres, à porter la bonne tenue au bon endroit.

La devise du lycée militaire résume bien, il me semble, l’état d’esprit de ces hommes et de ces femmes engagés pour la défense de la France. Pour la Patrie ? Toujours présents ! C’est aussi le même sens de l’engagement et du devoir qui anime policiers, gendarmes, pompiers et services de santé.


Mon Rêve Pour la France

Alors quel est mon rêve pour la France ?

Je citerais Martin Luther King, prix Nobel de la Paix en 1964 : « Je fais le rêve que les hommes, un jour, se lèveront et comprendront enfin qu’ils sont faits pour vivre ensemble, comme des frères ».

La France a besoin que ces militaires qui assurent sa défense soient encouragés et estimés.

Un militaire n’est pas une machine à tuer, c’est un être humain – beaucoup de sacrifices consentis ! Nous prions pour eux, nous prions aussi pour leurs familles, quand on sait que le bien-être de la famille découle le moral du soldat.

Depuis les attentats du 13 novembre 2015, à Paris, nos soldats, sans oublier toutes les forces de sécurité de notre pays, pompiers, services de santé, sont mobilisés.

Une violence inouïe nous a frappés, nous, c’est-à-dire la France, notre nation, notre patrie, derrière le même drapeau ! Le Dieu de la paix, en qui nous croyons, peut faire advenir du pire le meilleur.

La tragédie de la deuxième Guerre Mondiale que l’on souhaitait la dernière nous rappelle finalement que le mal a été vaincu par des hommes épris de justice et de paix ayant inversé un processus de mort pour que « plus jamais ça », pour que la paix revienne. Et elle est revenue.

La paix n’est jamais acquise, mais elle est possible grâce à chacun et au rôle particulier de tous les militaires.


Priez avec nous !


Vous pouvez aussi dire la prière
pour la France de L'Ile-Bouchard





Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants.

Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu'elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l'Eglise.

Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu'ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu'ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France.

Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L'Ile-Bouchard aux petits enfants, de "prier pour la France ", aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l'Evangile de ton divin Fils.

Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l'Eglise et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. Amen".







Chaque samedi de la neuvaine, à 11h15, une messe pour la France est célébrée à L'Ile-Bouchard, portant plus particulièrement l'intention de la semaine.



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Dim 26 Mar - 8:30


Depuis le 15 novembre des catholiques Français se sont lancé dans une neuvaine pour la France, neuf mois de prière pour leur pays.

Mais pourquoi exactement ?


En 2012, une prière pour la France avait suscité des réactions contrastées. En plein débat sur le « mariage pour tous », les évêques de France avaient fait prier le 15 août dans toutes les églises pour que les enfants puissent « bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère ».

Certains y avaient vu « un terreau pour la discrimination et pour l’homophobie » ou une prière « anti-égalité » comme le relatait à l’époque le journal La Croix.


L’idée de prier pour son pays n’est pas nouvelle. A titre d’exemple, tous les ans est célébrée une messe pour la France à la cathédrale de Strasbourg autour du 14 juillet.


Elle n’est pas non plus réservée aux catholiques. « Regarde avec bienveillance depuis Ta demeure sainte notre pays, la République française, et bénis le peuple français »


récitent ainsi régulièrement les Juifs dans une prière qui est un « signe de notre engagement constant à bâtir notre pays dans la fidélité à sa vocation et l’expression de notre adhésion sincère et loyale à la patrie » expliquait en 2012 Gilles Bernheim, alors grand-rabbin de France, à l’occasion d’une modification de son texte.


Enfin elle est pratiquée dans d’autres pays. Les Anglais ne chantent-ils pas « God Save the Queen » dans leur hymne national, comme le note le P. Bernard Adura dans l’ouvrage collectif Pourquoi prier pour la France ? (Editions de l’Emmanuel, 2014)

Dans un contexte politique tendu, l’Église du Burkina Faso a elle prié pendant neuf jour du 2 au 10 novembre 2014 : « accorde à notre pays du Burkina Faso les institutions qui lui garantissent le bien-être, la liberté et la paix »


En France cette prière semble connaître un nouvel élan comme le montre l’initiative lancée par un groupe de laïcs catholiques d’entamer une « Neuvaine », neuf mois de prière pour la France du 15 novembre 2014 au 15 août 2015 dont la "cathosphère" s'est largement fait l'écho.

Plus de 17 600 personnes se sont déjà inscrites sur le site pour s'engager dans cette démarche.
Un projet n’est pas sans lien avec les récents débats sociétaux : « Comme beaucoup, nous avons vu se lever quantité merveilleuse d’initiatives pour alerter l’opinion publique sur le changement de civilisation qui était en train de s’opérer, écrivent ses instigateurs sur le site dédié.

Cependant, ces actions ne seront que plus fructueuses si elles sont portées par leur raison d’être : la conversion des cœurs, seul véritable levier de la reconstruction, car elle est l’intime remise de notre condition à la grâce de Dieu. »
Le cardinal Barbarin qui parraine cette neuvaine pour la France précise ses intentions de prière : « Que tous ceux qui vivent dans notre pays s’accueillent et se respectent, qu’ils avancent dans la paix. Nous demanderons pardon, comme Jean-Paul II l’a fait pendant l’Année jubilaire 2000, car nous portons ensemble une part de responsabilité dans les choix de notre pays.

Nous demanderons qu’il soit guéri de ses errements dans l’accueil de la vie, qu’il revienne à la raison sur le mariage et sur la filiation. Les premières pages de la Bible en disent clairement la vérité. Que l’on sache aussi accompagner jusqu’au bout les personnes les plus âgées, si fragilisées. »

Pourquoi prier pour la France ?

Pourtant, cette prière pour la France ne saurait être réduite aux débats de société qui ont agité le pays. Pourquoi, alors prier pour la France, se demandaient différentes personnalités lors d’un colloque organisé en 2013 au Puy-en-Velay par Mgr Henri Brincard, décédé récemment ? « Parce qu’elle en a besoin, parce que Dieu écoute la prière de ses enfants, et parce que la prière nous met dans l’espérance.», concluaient-il alors.

Sur le fond, il s’agit de prier pour que la France reste fidèle à sa vocation. « Et si, à la lumière de son histoire, nous voyons que la France a une « vocation », que le Seigneur veuille bien l’éclairer encore et nous montrer comment la renouveler aujourd’hui », écrit ainsi le cardinal Barbarin.

Mais quelle vocation ?

Voilà la réponse de Mgr Henri Brincard et du P. Bernard Peyrous dans l’avant-propos de l’ouvrage Pourquoi prier pour la France ? qui compile les interventions du colloque du Puy-en-Velay : « Il faut donc prier pour la France. Nullement par nationalisme, mais parce que le monde à venir, comme c’était déjà le cas hier, a besoin de la France.

Il y a peu de nations qui puissent parler au reste du monde et être entendues. Pas seulement parler d’argent, de puissance ou de jouissance, mais parler des choses essentielles, de celles qui font vivre l’homme. Parler de l’être humain dans sa relation à lui-même, aux autres et à Dieu. Encore faut-il que nous le vivions nous-mêmes ! Il faut prier pour que la France puisse être fidèle à cet appel. »


C'est ma prière pour mon pays !







Dieu très saint et Dieu vivant !

Dieu patient et bienveillant !

Qui ne méprise jamais les cœurs sincères !

Toi qui tends l’oreille souvent !

Aux instances de tes enfants !

Et te hâtes d’exaucer ceux qui te vénèrent !

Toi le roi et notre père dont les bras sont grands ouverts !

Ö Seigneur, mon Dieu écoute !

Ma prière pour mon pays !

Que les pluies arrivent à temps !

Les averses soient clémentes !

Que le vent de ton Esprit apporte l'abondance !

Des fruits de ton jardin !

Des grâces de ta main !

Comme la rosée du matin !

Dans ta constance !

Que déborde de ses rivières !

Le pardon qui nous libère !

Que la paix inonde la terre !

C'est ma prière pour mon pays.

Que les sorts soient rejetés !

Que le mal soit dévoilé !

Que tes enfants ne soient jamais, jamais complices !

Que les puissances et les pouvoirs s'humilient sous ton regard !

Qu'ils t’honorent !

Et qu'ils s'emparent de ta justice !

Qu'ils imitent le roi berger !

Qu'ils découvrent et fassent briller !La gloire de Jésus-Christ !

Ainsi je prie pour mon pays.

Que ton règne vienne enfin !

Apporter son doux parfum !

Et le baume guérissant de ton alliance !

Que les peuples se bénissent !

Par ton Amour qu'ils s'unissent !

Sous les merveilleux auspices  de ta présence !

Que l'Eglise reste à genoux !

Que la Patrie se tienne debout !

Qu'elles te louent ! O Dieu mon père !


C'est ma prière pour mon pays !




<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/aqmNMdrzvIg" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Lun 27 Mar - 9:47


Aimer la France, servir le monde

 
Aimer son pays ne requiert aucune justification. Qui a jamais demandé à quiconque raison de l’amour qu’il porte à sa mère ?

Un pays, c’est une réalité politique, historique, géographique, démographique et culturelle. Cette alchimie constitue une substance charnelle et spirituelle – le corps et l’âme – où s’enracine une mystique. Cette mystique est toujours au-delà et en deçà du réel mais elle porte une promesse qui est l’énergie vitale du pays. Cette énergie se déploie par amour, ou alors elle meurt.

Pays d’ancienne unité et de lente construction, pays d’enracinement, de culture, de rayonnement et d’aventure spirituelle, la France porte par excellence cette mystique. Tous les pays ne la portent pas de la même manière ni au même degré, certains cherchent encore la sève commune. Français, nous avons reçu cette sève, nous la faisons vivre et elle nous fait vivre. Je dirais que la patrie charnelle de Péguy est la permanence d’une France qui veut vivre, et qui veut vivre comme France.


La vie convoque l’amour

Vivre la France comme une âme, une poésie, une personne, une mère, jusqu’à la sertir au cœur de son âme amoureuse, voilà une belle charité. Mais n’oublions pas que la vocation de cette charité est de s’exercer – in fine – envers des hommes et des femmes. Aimer la France dépasse l’abstraction, ou alors elle devient idéologie, idolâtrie. Aimer la France, c’est aussi aimer son peuple, ou plutôt aimer « ses peuples de France », comme on disait jadis.

La France se conjugue au singulier et au pluriel : un peuple et des peuples ; un pays et des pays ; une langue et des langues ; une culture et des cultures ; une tradition et des traditions ; un tempérament et des tempéraments. De l’Artois en Provence, du Pays de Bray au Rouergue, du Trégor aux Antilles et jusqu’aux antipodes du vaste monde, la France n’est pas une nation-ethnie. Son extraordinaire capacité d’acculturation l’atteste.


Le trésor de l’universel

La France porte en son écrin millénaire le trésor de l’universalité française. C’est le mystère particulier de la France, cette mystique qui la fait aimer par des frères de tous les continents, des frères et des amis qui attendent de la France qu’elle soit elle-même, qui la chérissent et l’appellent, parfois avec angoisse, toujours avec tendresse.

Avons-nous au cœur cet humble petit surplus d’orgueil français qui est comme l’aiguillon de notre responsabilité ? Est-il un Français qui porte amoureusement en son cœur l’âme du pays et qui soit indifférent à ses tourments et démissions du moment ? Allons-nous reprendre conscience de ce que nous sommes ?

Qu’il s’agisse de l’intérieur ou de l’extérieur, soyons vigoureusement Français et nous nous ferons aimer de l’étranger, parce qu’aucun pays au monde n’a reçu autant de talents, de force d’âme, de finesse et de redoutable habileté pour faire de chaque peuplade – ou presque – un frère, un ami, ou à défaut un allié.

Le monde a besoin de la France. Non pour le soumettre mais pour le servir, le protéger des prédations mais aussi de lui-même, adoucir ses mœurs les plus rudes, l’éclairer, l’éduquer, le faire grandir. En un mot l’aimer.



C'est ma prière pour mon pays !








Dieu très saint et Dieu vivant !

Dieu patient et bienveillant !

Qui ne méprise jamais les cœurs sincères !

Toi qui tends l’oreille souvent !

Aux instances de tes enfants !

Et te hâtes d’exaucer ceux qui te vénèrent !

Toi le roi et notre père dont les bras sont grands ouverts !

Ö Seigneur, mon Dieu écoute !

Ma prière pour mon pays !

Que les pluies arrivent à temps !

Les averses soient clémentes !

Que le vent de ton Esprit apporte l'abondance !

Des fruits de ton jardin !

Des grâces de ta main !

Comme la rosée du matin !

Dans ta constance !

Que déborde de ses rivières !

Le pardon qui nous libère !

Que la paix inonde la terre !

C'est ma prière pour mon pays.

Que les sorts soient rejetés !

Que le mal soit dévoilé !

Que tes enfants ne soient jamais, jamais complices !

Que les puissances et les pouvoirs s'humilient sous ton regard !

Qu'ils t’honorent !

Et qu'ils s'emparent de ta justice !

Qu'ils imitent le roi berger !

Qu'ils découvrent et fassent briller !La gloire de Jésus-Christ !

Ainsi je prie pour mon pays.

Que ton règne vienne enfin !

Apporter son doux parfum !

Et le baume guérissant de ton alliance !

Que les peuples se bénissent !

Par ton Amour qu'ils s'unissent !

Sous les merveilleux auspices  de ta présence !

Que l'Eglise reste à genoux !

Que la Patrie se tienne debout !

Qu'elles te louent ! O Dieu mon père !



C'est ma prière pour mon pays !



Croix

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/_DmH2cosQq4" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mar 28 Mar - 8:24

Notre-Dame de France, accueillez nos cœurs d’enfants


Présentons à la Vierge Marie les souffrances et les troubles que connaît actuellement notre pays.


Vierge Marie,
Notre-Dame de France,

Accueillez nos cœurs d’enfants
confiants en votre bienveillance.
Guidez les vers Jésus notre Sauveur,
pour recevoir de son Cœur les grâces
de sa divine miséricorde.

Nous vous présentons notre pays,
ses souffrances, ses troubles,
ses conflits,
mais aussi ses ressources
et ses aspirations.

Accueillez-les, purifiez-les,
présentez-les à votre Fils
afin qu’Il intercède en notre faveur,
qu’Il oriente nos actions vers le Bien
et nous guide dans la Vérité.

Nous vous consacrons la France
dans la fidélité à l’espérance
et la force de l’Esprit Saint
reçues à notre baptême.

Amen





"" PRIERE de Marcel VAN pour la FRANCE" Elisabeth Boglio Charon et Jo Akepsimas"

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ut69Z8hMdTM" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mer 29 Mar - 7:09


Du 29 mars au 07 mai, ne manquez pas les 40 jours de prière pour la France !


A partir du 29 mars, nous prierons ensemble 40 jours pour la France ! Je vous invite à découvrir ci-dessous la liste des 40 sujets pour lesquels nous allons prier.

Les 40 sujets qui vous sont proposés sont en lien avec les programmes des candidats à l’Election Présidentielle.

Ces 40 sujets ont été répartis en 8 grands thèmes : Liberté religieuse, Famille & Société, Défense de la vie, Education, Justice & Sécurité, Economie, Politique étrangère, Ecologie humaine.

+++++++++++

Liberté religieuse


1 – Mercredi 29 mars : Consécration personnelle et unité des églises

2 – Jeudi 30 mars : Liberté d’expression dans l’espace public, liberté de conscience et médias

3 – Vendredi 31 mars : Laïcité apaisée

4 – Samedi 1 avril : Témoignage des chrétiens dans la société

5 – Dimanche 2 avril : Relations avec les musulmans de France


Famille & Société

6 – Lundi 3 avril : Les 9 millions de pauvres (Jour de jeûne)

7 – Mardi 4 avril : Justice sociale, accueil de l’étranger et haines raciales

8 – Mercredi 5 avril : Laïcité apaisée

9 – Jeudi 6 avril : Que les pères en France reprennent leur place d’homme

10 – Vendredi 7 avril : Sexualité, jeunesse et mariage « gay »


Défense de la vie

11 – Samedi 8 avril : Handicap, trisomie

12 – Dimanche 9 avril : Gestation pour autrui (GPA)

13 – Lundi 10 avril : Défense des enfants à naître (Jour de jeûne)

14 – Mardi 11 avril : PMA et manipulations génétiques

15 – Mercredi 12 avril : Soins palliatifs, euthanasie


Education

16 – Jeudi 13 avril : Retour de l’autorité et promotion de méthodes pédagogiques efficaces

17 – Vendredi 14 avril : Protection des enfants (pédophilie et pornographie)

18 – Samedi 15 avril : L’encadrement des écoles privées hors et sous contrat

19 – Dimanche 16 avril : Développement des écoles chrétiennes


Justice & Sécurité

20 – Lundi 17 avril : Autorités publiques et politiques, corruption

21 – Mardi 18 avril : Juges et système judiciaire

22 – Mercredi 19 avril : Une loi juste et appliquée pour tous

23 – Jeudi 20 avril : Insécurité grandissante et menaces de « guerre civile »

24 – Vendredi 21 avril : Dévoilement des projets d’attentats et radicalisation des délinquants

25 – Samedi 22 avril : Bénir la police et l’armée


Economie

26 – Dimanche 23 avril : Réduction de la dette de la France

27 – Lundi 24 avril : Bénir les 6 millions de chômeurs (Jour de jeûne)

28 – Mardi 25 avril : Monde du travail en difficulté (agriculture, pêche, indépendants, artisanat)

29 – Mercredi 26 avril : Une juste rétribution du travail pour tous

30 – Jeudi 27 avril : Réduction des inégalités

31 – Vendredi 28 avril : Rayonnement économique de la France


Politique étrangère

32 – Samedi 29 avril : Relation avec les autres pays Européens

33 – Dimanche 30 avril : Défense, OTAN, Atlantisme et relations avec la Russie

34 – Lundi 1 mai : Bénir les Juifs de France et d’Israël (Jour de jeûne)

35 – Mardi 2 mai : Francophonie et relation avec les pays émergeants

36 – Mercredi 3 mai : Relation avec les pays islamiques et chrétiens persécutés


Écologie humaine

37 – Jeudi 4 mai : Préservation de la Création

38 – Vendredi 5 mai : Rôle central de l’Homme (transhumanisme, « ubérisation »)

39 – Samedi 6 mai : Pour un vrai féminisme qui respecte la femme et la Vie

40 – Dimanche 7 mai : Echanges Nord / Sud sans pillage des richesses



4 jours seront consacrés au jeûne : lundi 3 avril, lundi 10 avril, lundi 24 avril et lundi 1er mai. 4 lundis de suite, l’emphase sera placée sur un sujet particulier pour lequel nous jeûnerons et nous nous humilierons tous ensemble en faveur des faibles et des opprimés de notre nation : les 9 millions de pauvres, les enfants à naître, les 6 millions de chômeurs et les juifs victimes d’antisémitisme.

Note Personnelle:

Si vous désirez faire cette neuvaine pour la France en continuité de celle déjà mise en place, chaque jour je posterai le thème de la Prière!

Je pense que nous devons Prier pour notre France qui va très mal et notamment pour nos Politiques afin que Dieu les guide dans leurs démarches pour la Paix!!




Premier jour de prière pour la France-29 Mars 2017









Aujourd'hui, 29 mars, nous prions pour notre consécration personnelle et l'unité des églises en France.

Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ces versets de la Parole de Dieu :

« Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, en élevant des mains pures, sans colère ni mauvaises pensées. » (1 Tim. 2)https://topbible.topchretien.com/1-timothee.2.8/S21/

« Afin que tous soient un, ainsi que toi, Père, es en moi, et moi en toi; afin qu'eux aussi soient un en nous; et que le monde croie que c'est toi qui m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée afin qu'ils soient un comme nous sommes un. » (Jean 17:21-22)https://topbible.topchretien.com/jean.17.21/S21/

Nous connaissons tous l'expression "Diviser pour mieux régner", Wikipedia en donne cette explication :

C'est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d'un tout pour les affaiblir.

Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie.

Cela permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.

Diviser pour mieux régner est une stratégie efficace, et le diable le sait très bien. Il n'y a que l'Eglise de Jésus-Christ, unie et revêtue de la puissance du Saint-Esprit, qui puisse vaincre le diable.

"Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l'ennemi." (Luc 10:19)https://topbible.topchretien.com/luc.10.19/S21/

Dans notre vie personnelle, notre couple, notre famille, notre communauté ou dans le peuple de Dieu, nous sommes plus faibles divisés qu'unis. Divisés, nous sommes déjà vaincus. Unis, notre victoire est certaine.

Nous ne pouvons pas nous passer de la puissance du Saint-Esprit pour vivre une vie consacrée, unie au Seigneur. Il en est de même pour l'unité des églises, seule la gloire que Jésus donne peut manifester cette unité : "Je leur ai donné la gloire afin qu'ils soient un".

Prions pour une puissante effusion du Saint-Esprit sur chacune de nos vies et sur l'Eglise de Jésus-Christ en France.

Vous pouvez prier avec vos propres mots ou en vous aidant de la prière ci-dessous.

"Père, je te prie de répandre aujourd'hui sur ma vie une puissante onction de consécration. Mon désir est d'être mis(e) à part pour l'avancement de ton royaume, que ton Esprit Saint me saisisse et m'utilise pour ta gloire.

Père, que ta gloire soit donnée à l'Eglise afin qu'elle soit unie selon ton coeur. Pardonne les querelles et les divisions, pardonne la concurrence et la compétition, pardonne-nous lorsque nous voulons réaliser par la chair, ce que toi seul tu peux accomplir, par la puissance de ton Esprit.

Au nom de Jésus. Amen."


En union de prière pour la France!

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Jeu 30 Mar - 7:15



Deuxième Jour de Prière pour la France




Aujourd'hui, 30 mars, nous prions pour la liberté d’expression dans l’espace public, la liberté de conscience et les médias.





Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ces versets de la Parole de Dieu :

"Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus." (Actes 4 : 29-30)


https://topbible.topchretien.com/actes.4.29/S21/


Aujourd’hui, nous prions pour que notre liberté de conscience ne soit pas cloisonnée entre les murs d’une chambre, nous prions pour que la puissance de l’Évangile ne soit pas confinée à la seule sphère privée, nous obligeant à taire notre conscience.

Prions ensemble pour avoir le courage de manifester, de confesser son nom.

Prions pour nous nous levions librement pour témoigner, pour partager, pour dire, pour avoir cette liberté et cette faculté d’intervenir dans tous les domaines (la radio, la presse, la télévision, l’art..) afin d’annoncer sans entrave, le beau nom de Jésus-Christ.

Prions pour que des hommes et des femmes pleins de courage aient la capacité d’infléchir les lois mortifères qui menacent le bien commun.

Prions pour nos médecins, nos maires, nos élus dont la conscience, l'éthique et la morale peuvent être heurtés par ces lois qui vont à l’encontre des commandements divins.

Vous pouvez prier avec vos propres mots ou en vous aidant de la prière ci-dessous.

"Seigneur, nous te remettons notre liberté de dire, de confesser, donne nous le courage quand nous en manquons, donne du courage à ceux qui dans les sphères de leurs responsabilités seront appelés à ne pas taire leur conscience.

Lève dans notre pays des “Daniel”, des “Moïse”, des “Jérémie”, des “Paul” qui parlent aux élus, aux magistrats, aux médias de nos pays et qui ne taisent pas leur conscience."

En union de prière pour la France



avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Ven 31 Mar - 12:17

Troisième Jour de Prière pour la France


Aujourd'hui, 31 mars, nous prions pour une laïcité apaisée








Pour accompagner cette intention de prière, on peut se référer à deux passages de la Parole de Dieu :

"Alors les pharisiens allèrent se consulter sur les moyens de surprendre Jésus par ses propres paroles.


Ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, qui dirent : 'Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité, sans t'inquiéter de personne, car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes. Dis-nous donc ce qu'il t'en semble : est-il permis, ou non, de payer le tribut à César ?

Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit : 'Pourquoi me tentez-vous, hypocrites ? Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut'. Et ils lui présentèrent un denier. Il leur demanda : 'De qui sont cette effigie et cette inscription ?' 'De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit : 'Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu'. Etonnés de ce qu'ils entendaient, ils le quittèrent, et s'en allèrent." (Matthieu 22:17-21).https://topbible.topchretien.com/matthieu.22.17/S21/

"Ne rendez à personne le mal pour le mal".

"Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix les uns avec les autres." (Romains 12:17-18). https://topbible.topchretien.com/romains.12.17/S21/

La laïcité est souvent vue comme une spécificité française. Déjà, au XVI ème siècle, l'édit de Nantes (1598) signé par le roi Henri IV témoignait d'un souci de tolérance religieuse, en donnant la liberté de culte aux protestants persécutés lors de la Saint-Barthélémy.

Cet édit, malheureusement révoqué par la suite, était un premier pas dans la pacification du royaume voulu par Henri IV suite aux guerres de religion qui divisèrent notre pays.

La loi de 1905, loi dite de « séparation de l'Eglise et de l'Etat » ; s'est aussi présentée, pour ses principaux promoteurs, comme une loi de pacification, malgré la violence des expropriations subies par certaines communautés religieuses.

Même si le Christ, dans le texte de Mathieu 22, « distingue » le spirituel et le temporel plus qu'il ne les « sépare » (car Paul reconnaîtra, en Romains 13:1, que le fondement de l'autorité du pouvoir politique provient de Dieu lui-même, ce qui est une manière de montrer que le pouvoir politique, même « séparé » de l'Eglise, exerce bien une « fonction divine » quand il s'exerce conformément au droit et à la justice), cette distinction est néanmoins essentielle pour garantir la liberté de conscience et de religion de nos concitoyens, car ce n'est que si l'Etat reste « neutre » en matière de religion, sans chercher à imposer une religion d'Etat ou à favoriser une confession particulière, que cette liberté pourra être préservée.

C'est dans ce sens que la loi de 1905 s'est voulue apaisante pour les différentes confessions religieuses, garantissant la coexistence pacifique des religions et un authentique « vivre-ensemble » (conformément à ce que demande Paul en Romains 12:18) et la libre expression des convictions religieuses dans l'espace public, pourvu que ces « expressions de la foi » respectent autrui (c'est-à-dire évitent toute forme de prosélytisme agressif) et ne troublent pas l'ordre public.

Pourtant, si la laïcité peut apparaître comme un héritage chrétien, de par la distinction opérée par le Christ, elle est aujourd'hui doublement menacée et remise en cause : il y a d'une part ceux qui voudraient imposer le silence aux religions, en excluant de l'espace public toute manifestation d'appartenance religieuse, fut-elle pacifique (alors que si la laïcité bien comprise implique la neutralité de l'Etat et de ses institutions, elle n'implique aucunement la neutralisation religieuse de l'espace public).

Et à l'autre extrême, suite aux différents attentats commis sur notre territoire, on ne peut non plus totalement exclure le retour, chez certaines personnes radicalisées, d'une tentation fondamentaliste, celle d'une religion conquérante qui chercherait à imposer progressivement son hégémonie en jouant sur la peur et la terreur.


Prions pour que la France puisse rester une terre ouverte à la dimension religieuse et spirituelle, à la quête de sens qui habite le cœur de l'homme, afin que le matérialisme, le consumérisme, et l'hédonisme qui caractérise nos sociétés contemporaines ne finissent pas par étouffer nos aspirations les plus profondes.


Prions pour que la diversité spirituelle qui règne dans notre pays soit moins pour la France une source de conflit qu'une source de richesse, et que chacun puisse vivre en paix avec ses concitoyens, dans un réel souci de respect, de tolérance et de compréhension vis-à-vis de ses croyances.


Prions pour que les chrétiens, là où Dieu les a placés, puissent continuer d'évangéliser et de témoigner de leur foi, et que le Saint-Esprit qui les habite mette dans leurs bouches les paroles qui leur permettront de toucher le cœur de leurs interlocuteurs, sans être inquiétés par les pouvoirs publics.

Vous pouvez prier avec vos propres mots ou vous inspirer de la prière ci-dessous :

"Seigneur, nous te prions aujourd'hui pour que tu viennes apaiser toutes les tensions qui traversent notre pays. Donne-moi le discernement pour vivre en paix avec mes concitoyens, dans le respect de leurs croyances. Donne-moi également la force et le courage d'annoncer l'Evangile, sans avoir à rougir de lui, avec l'audace que donne le Saint Esprit à ceux qui l'ont reçu.

Aide-moi à respecter les institutions de mon pays, et à prier constamment pour que Dieu, qui est la source de toute autorité sur terre, puisse inspirer les décisions de nos gouvernants, afin qu'ils aient  le souci de veiller sur la préservation des libertés religieuses, tout en oeuvrant toujours pour favoriser leur coexistence pacifique.

Au nom de Jésus.
Amen"

En union de prière pour la France,


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Sam 1 Avr - 8:40



Chers priants,

En 1947, la Sainte Vierge à L'Ile-Bouchard a demandé à 4 petites filles de prier pour la France qui était en grand danger.

Une intention de prière pour adulte confiée à des enfants ?


Marie savait que leur prière était plus pure, moins intéressée que la nôtre, et elle savait aussi que c'était leur avenir qui était en jeu.

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/4RGJfrstSZU" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Prière de Soeur Nathalie Becquart pour la Jeunesse.



Ma prière

Nous, dans ce service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations, je voudrais ouvrir une piste qui va introduire notre prière. Je crois que ce qui peut vraiment nous aider, c’est de creuser la question de l’identité finalement à travers ce qu’est la vocation.

La vocation, c’est toujours quelque chose de dynamique, qui nous met en marche, c’est répondre à l’appel de Dieu, et je crois que ça peut nous aider de chercher, en discernant à l’écoute de l’Esprit Saint, finalement quelle est la vocation aujourd’hui de notre pays, et quelle est notre vocation commune, ensemble, de tous les habitants et notre vocation personnelle.

Pour les jeunes, je voudrais citer ce que dit le Pape François qui a lancé un prochain synode en octobre 2018 sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations, pour que l’Eglise puisse aider chaque jeune à trouver véritablement la joie de l’amour, qui est de reconnaître et accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude.

Voilà, pour ça, je vais vous proposer de prier avec la prière qu’on a écrite pour la prochaine journée mondiale de prière pour les vocations :

« Seigneur, Tu appelles les jeunes au bonheur.

Ils portent en eux une grande soif d’aimer et de se donner. Nous croyons que Tu as un appel particulier pour chacun. Ils se découvrent dans l’expérience de la rencontre personnelle avec Toi et l’écoute des besoins et des cris du monde. Seigneur, fais de nos familles, nos diocèses, nos communautés, nos mouvements, des lieux où les jeunes feront l’expérience de la prière et du service.

Fais naitre chez chacun le désir de te suivre humblement et d’oser répondre en vérité et en liberté à l’appel que Tu lui adresses.

Donne à nos communautés l’audace d’éveiller, l’énergie d’appeler, la patience d’accompagner, particulièrement ceux que Tu appelles au ministère de prêtre ou à la vie consacrée, et la sagesse pour aider chacun au discernement.

Seigneur, Tu fais de ton Eglise une communauté d’appelés pour appeler. Donne-nous de proposer à tous, la bonne nouvelle de la vocation. »
Amen


Pour que l’Eglise puisse aider chaque jeune à trouver véritablement la joie de l’amour qui est de reconnaître et accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude.


Action de grâce


Je voudrais dire merci, rendre grâce pour cette belle jeunesse qu’on a en France, une jeunesse très diverse, mais qui est quand même traversée assez fortement par des valeurs fortes de partage – il y a une grande générosité -, beaucoup d’inventivité aussi.

On voit, par exemple, ces dernières années, une hausse du bénévolat caritatif chez les jeunes, ils s’engagent pas mal dans des associations, sur des actions concrètes au service des autres. Je peux donner l’exemple du service civique qui est un dispositif de volontariat fait par l’Etat depuis quelques années et l’année dernière, en 2016, il y a 100 000 jeunes qui ont donné six à douze mois de leur temps à travers une association, une collectivité, donc au service des autres, au service de la société dans une mission d’intérêt général.

Et puis cet été, comme beaucoup, j’étais aux JMJ, donc là, pour l’Eglise, on voit combien les JMJ sont un beau lieu où les jeunes s’engagent dans la préparation, se bougent, vont à la rencontre des autres à travers la rencontre des jeunes du monde entier.

Et puis surtout en revenant des JMJ – il y avait 35 000 jeunes Français qui sont partis à Cracovie – on ne cesse d’entendre et d’être témoin que cette expérience-là est source d’engagement et que c’est un vrai moteur, aussi missionnaire, et les jeunes sont revenus en mettant en œuvre ces paroles fortes du Pape François qui les a invités à sortir de leur canapé pour chausser leurs crampons.

Voilà, alors ça, ça me donne beaucoup de confiance dans la jeunesse actuelle.


Mon rêve pour la France


Mon rêve pour la France, c’est que les habitants de notre pays, en particulier les jeunes, puissent vraiment retrouver ou trouver une confiance dans l’avenir et puissent se déployer avec confiance, sans crainte, pour trouver le sens de leur vie qui est toujours une manière de trouver ce qui va me rendre heureux en rendant les autres heureux et en apportant sa pierre au service du bien commun, en fait.

Voilà, mon rêve pour la France, c’est comment, dans cette société qui est très diverse, on arrive à faire société ensemble, chacun avec ce qu’il est.


Pour que l’Eglise puisse aider chaque jeune à trouver véritablement la joie de l’amour qui est de reconnaître et accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude…



<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/nUU2cM9AmE8" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Sam 1 Avr - 15:52

@Marie du 65 a écrit:


Chers priants,

En 1947, la Sainte Vierge à L'Ile-Bouchard a demandé à 4 petites filles de prier pour la France qui était en grand danger.

Une intention de prière pour adulte confiée à des enfants ?


Marie savait que leur prière était plus pure, moins intéressée que la nôtre, et elle savait aussi que c'était leur avenir qui était en jeu.

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/4RGJfrstSZU" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Prière de Soeur Nathalie Becquart pour la Jeunesse.



Ma prière

Nous, dans ce service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations, je voudrais ouvrir une piste qui va introduire notre prière. Je crois que ce qui peut vraiment nous aider, c’est de creuser la question de l’identité finalement à travers ce qu’est la vocation.

La vocation, c’est toujours quelque chose de dynamique, qui nous met en marche, c’est répondre à l’appel de Dieu, et je crois que ça peut nous aider de chercher, en discernant à l’écoute de l’Esprit Saint, finalement quelle est la vocation aujourd’hui de notre pays, et quelle est notre vocation commune, ensemble, de tous les habitants et notre vocation personnelle.

Pour les jeunes, je voudrais citer ce que dit le Pape François qui a lancé un prochain synode en octobre 2018 sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations, pour que l’Eglise puisse aider chaque jeune à trouver véritablement la joie de l’amour, qui est de reconnaître et accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude.

Voilà, pour ça, je vais vous proposer de prier avec la prière qu’on a écrite pour la prochaine journée mondiale de prière pour les vocations :

« Seigneur, Tu appelles les jeunes au bonheur.

Ils portent en eux une grande soif d’aimer et de se donner. Nous croyons que Tu as un appel particulier pour chacun. Ils se découvrent dans l’expérience de la rencontre personnelle avec Toi et l’écoute des besoins et des cris du monde. Seigneur, fais de nos familles, nos diocèses, nos communautés, nos mouvements, des lieux où les jeunes feront l’expérience de la prière et du service.

Fais naitre chez chacun le désir de te suivre humblement et d’oser répondre en vérité et en liberté à l’appel que Tu lui adresses.

Donne à nos communautés l’audace d’éveiller, l’énergie d’appeler, la patience d’accompagner, particulièrement ceux que Tu appelles au ministère de prêtre ou à la vie consacrée, et la sagesse pour aider chacun au discernement.

Seigneur, Tu fais de ton Eglise une communauté d’appelés pour appeler. Donne-nous de proposer à tous, la bonne nouvelle de la vocation. »
Amen


Pour que l’Eglise puisse aider chaque jeune à trouver véritablement la joie de l’amour qui est de reconnaître et accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude.


Action de grâce


Je voudrais dire merci, rendre grâce pour cette belle jeunesse qu’on a en France, une jeunesse très diverse, mais qui est quand même traversée assez fortement par des valeurs fortes de partage – il y a une grande générosité -, beaucoup d’inventivité aussi.

On voit, par exemple, ces dernières années, une hausse du bénévolat caritatif chez les jeunes, ils s’engagent pas mal dans des associations, sur des actions concrètes au service des autres. Je peux donner l’exemple du service civique qui est un dispositif de volontariat fait par l’Etat depuis quelques années et l’année dernière, en 2016, il y a 100 000 jeunes qui ont donné six à douze mois de leur temps à travers une association, une collectivité, donc au service des autres, au service de la société dans une mission d’intérêt général.

Et puis cet été, comme beaucoup, j’étais aux JMJ, donc là, pour l’Eglise, on voit combien les JMJ sont un beau lieu où les jeunes s’engagent dans la préparation, se bougent, vont à la rencontre des autres à travers la rencontre des jeunes du monde entier.

Et puis surtout en revenant des JMJ – il y avait 35 000 jeunes Français qui sont partis à Cracovie – on ne cesse d’entendre et d’être témoin que cette expérience-là est source d’engagement et que c’est un vrai moteur, aussi missionnaire, et les jeunes sont revenus en mettant en œuvre ces paroles fortes du Pape François qui les a invités à sortir de leur canapé pour chausser leurs crampons.

Voilà, alors ça, ça me donne beaucoup de confiance dans la jeunesse actuelle.


Mon rêve pour la France


Mon rêve pour la France, c’est que les habitants de notre pays, en particulier les jeunes, puissent vraiment retrouver ou trouver une confiance dans l’avenir et puissent se déployer avec confiance, sans crainte, pour trouver le sens de leur vie qui est toujours une manière de trouver ce qui va me rendre heureux en rendant les autres heureux et en apportant sa pierre au service du bien commun, en fait.

Voilà, mon rêve pour la France, c’est comment, dans cette société qui est très diverse, on arrive à faire société ensemble, chacun avec ce qu’il est.


Pour que l’Eglise puisse aider chaque jeune à trouver véritablement la joie de l’amour qui est de reconnaître et accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude…



<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/nUU2cM9AmE8" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


Deux Neuvaines vous sont proposées ici je poste donc la suite de la deuxième Neuvaine!!


Quatrième Jour de Prière pour la France







Aujourd'hui, 1er avril, nous prions pour notre témoignage en tant que chrétiens dans la société.






Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ces versets de la Parole de Dieu :


"C’est vous qui êtes le sel du monde. Mais si le sel perd son goût, comment pourrait-on le rendre de nouveau salé ? Il n’est plus bon à rien ; on le jette dehors, et les gens marchent dessus. C’est vous qui êtes la lumière du monde.

Une ville construite sur une montagne ne peut pas être cachée. On n’allume pas une lampe pour la mettre sous un seau. Au contraire, on la place sur son support, d’où elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

En Orient, la maison des gens simples comprend une seule pièce. C’est ainsi que votre lumière doit briller devant les hommes, afin qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils louent votre Père qui est dans les cieux." (Mt 5:13-16) https://topbible.topchretien.com/matthieu.5.13/S21/


La version paraphrasée le Message nous donne la version suivante :

"Voici une autre façon de présenter les choses:

Vous êtes ici pour être la lumière, pour faire resurgir, pour mettre en valeur les couleurs de Dieu dans le monde. Dieu n'est pas un secret qui doit être gardé.

Nous allons faire connaître cela au monde, tout comme une ville est visible, accessible, au sommet d'une colline. Si Je fais de vous des flambeaux, des porteurs de lumière, vous ne pensez tout de même pas que je vais vous cacher sous un seau, n'est-ce pas ?

Je vous mets sur un trépied. Maintenant que je vous ai mis au sommet de la colline, sur un trépied, brillez ! Gardez vos maisons ouvertes; soyez généreux avec vos vies. En vous ouvrant aux autres, vous allez inciter les gens à s'ouvrir à Dieu, ce Père céleste généreux."

La vaste majorité des chrétiens connait ce passage tiré du plus grand message jamais prêché sur terre, appelé « les Béatitudes ». Rien d’étonnant, il fut enseigné par le Roi de la vie, Jésus-Christ.

Nous sommes sur terre, pour être la lumière, pour faire resurgir, pour mettre en valeur les couleurs de Dieu dans le monde. Christ fait de chacun de nous - chrétiens, le sel de la terre.

Wow ! Je reste toujours sans voix devant la confiance qu’il place en nous pour faire la différence.

A quoi sert la lumière ? La lumière n’existe pas pour être regardée et admirée. En général, plus elle est puissante, plus elle éblouit. En réalité, la lumière existe pour éclairer les autres. Elle brille pour faire fuir les ténèbres.

Ce que Jésus-Christ nous dit ici, c’est que notre vie en Lui, doit briller de façon à montrer à ceux et celles qui nous entourent qui Dieu est vraiment, comment le suivre et où sont les pièges !

Lorsqu’il évoque le sel de la terre, il nous parle de saveur. Le chrétien par son témoignage, se doit de redonner ou de donner de la saveur à la vie de ceux et de celles qui le fréquentent.

Plus que jamais, soyons conscients que tout ce que nous faisons, ou pas, influence une âme. C’est aussi et surtout par notre comportement que nous montrons au monde que le Dieu qui nous aime et que nous aimons, est un Père bon et généreux.

Tout ce que nous faisons pour Christ et par Son Esprit résonne dans l’éternité et peut impacter de très nombreuses personnes.


Aimons les gens, aimons-les jusqu’à ce qu’ils demandent pourquoi.

Gardons nos coeurs ouverts. Gardons nos maisons ouvertes. Témoigner de Christ, c’est laisser Sa vie déborder de tout notre être. C’est être la lumière, c’est être le sel.

Prions pour que le Saint-Esprit répande Son amour dans nos coeurs comme jamais. (Romains 5:5)https://topbible.topchretien.com/romains.5.5/S21/

Vous pouvez prier avec vos propres mots ou en vous aidant de la prière ci-dessous.


"Seigneur, Jésus-Christ ! Je suis tellement reconnaissant que tu aies placé ta confiance en moi en me choisissant comme la demeure de Ton Esprit. Je sais que le Saint Esprit est celui de l’Amour, de la paix et de la joie.

Je désire ardemment le suivre et briller comme jamais afin que le plus grand nombre voit qui tu es vraiment. Je compte sur ton aide Saint Esprit afin que je redonne de la saveur à tous ceux et celles que tu mets sur ma route. Cette saveur révèle l’espérance que tu donnes à tous ceux et celles qui t’aiment et t’acceptent dans leur coeur.

Je veux briller. Je veux donner ta saveur. Je veux aimer comme tu aimes."


En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par azais le Dim 2 Avr - 15:10

@Marie du 65 a écrit:

Deuxième Jour de Prière pour la France
Aujourd'hui, 30 mars, nous prions pour la liberté d’expression dans l’espace public, la liberté de conscience et les médias.

"Seigneur, nous te remettons notre liberté de dire, de confesser, donne nous le courage quand nous en manquons, donne du courage à ceux qui dans les sphères de leurs responsabilités seront appelés à ne pas taire leur conscience.

Lève dans notre pays des “Daniel”, des “Moïse”, des “Jérémie”, des “Paul” qui parlent aux élus, aux magistrats, aux médias de nos pays et qui ne taisent pas leur conscience."

En union de prière pour la France




oui En union de prière pour la France
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 3838
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Dim 2 Avr - 18:15



Cinquième Jour

Prière pour la France


Aujourd'hui, 2 avril, nous prions pour les relations avec les musulmans de France.





Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ce verset de la Parole de Dieu :



« Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. » (Matthieu 5:44)https://topbible.topchretien.com/matthieu.5.44/S21/

Dans un période volatile où tout semble partir à la dérive et où la France semble être un bourbier marécageux où on s'enfonce de plus en plus dans une impasse où le populisme et les extrêmes l'emportent.

De tout bord cela se développe même dans les milieux et les confessions religieuses auxquels on ne s'attendait pas.

Le terrorisme et la peur des jihadistes sont des armes criminelles qui ne l'emporteront pas face à la prière puissante des vrais chrétiens.

Nous nous armons spirituellement afin de résister face à cette vague déferlante qui risque de frapper ce pays. La prière est notre seule arme puissante et toujours efficace.

Prions pour l'union des nord-africains chrétiens de France.

Prions pour l'aumônerie auprès des personnalités politiques et religieuses en France.

Prions pour la commission Islam au sein de l'UNACF et pour les relations qu'elle développe avec les hautes autorités religieuses dans le monde musulman

Prions pour plusieurs conférences sur la question de la déradicalisation au Sénat, à l'ONU, au parlement de Bruxelles.


Prions pour notre cercle Montalenbert qui a accueilli déjà plus de 57 parlementaires.

Prions pour les jeunes revenus de Syrie pour une déradicalisation par le Christ qui est la seule solution.

Prions pour notre rencontre nationale des nord-africains chrétiens de France à Paris du 14 au 16 avril.

Prions pour plusieurs afghans qui ont accepté le Christ et pour un imam en France qui a reçu le Christ.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Lun 3 Avr - 6:35




Sixième Jour

de Prière pour la France




Aujourd'hui, lundi 3 Avril, nous jeûnons et nous prions pour 9 millions de pauvre en France.






Pour introduire cette prière, je vous propose ces passages de la Bible :


"Le père des orphelins, le défenseur des veuves, c'est Dieu dans sa demeure sainte. Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés, Il délivre les captifs et les rend heureux." (Psaume 68:5-6)https://topbible.topchretien.com/psaumes.68.5/S21/

"Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; 36j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi." (Mt 25:35-36)https://topbible.topchretien.com/matthieu.25.35/S21/

Le seuil de pauvreté est estimé à 840 €/moishttp://www.inegalites.fr/spip.php?article343 pour une personne seule, 1092 €/mois pour une famille monoparentale avec un enfant, 1260 €/mois pour un couple sans enfant, 1764 €/mois pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans et 2100 €/mois pour un couple avec deux enfants de plus de 14 ans.

En France, 9 millions de personnes vivent en dessous de ce seuil de pauvreté. Cela représente 15% de la population, 15 personnes sur 100 sont pauvres en France, 1 personne sur 7 !

Difficulté d'accès au logement, SMIC, chômage, RSA, crédits à la consommation, surendettement, factures impayées, difficultés de trésorerie à partir du 15 du mois, découverts, frais bancaires exorbitants, relances, recouvrement, huissiers, restos du coeur, croix rouge, alimentation à base de féculents et de produits surgelés, angoisse à l'idée d'ouvrir la boite aux lettres... voilà le quotidien de 9 millions de français aujourd'hui.

Qu'il est difficile pour un couple, des enfants, une famille, de vivre sous une telle pression quotidienne et une telle angoisse de ce que sera le lendemain.


Nous jeûnons aujourd'hui et nous prions ensemble pour ces millions de personnes et de familles éprouvés par la pauvreté.

Prions pour que l'Eglise de Jésus-Christ relève le défi de manifester l'amour et la générosité auprès des plus pauvres, en développant des activités sociales d'entraide et d'assistance.

Prions pour les autorités françaises, afin qu'une solution économique pérenne se mette en place dans le cadre d'une répartition des richesses plus juste.

Prions pour le développement de la solidarité nationale, que le superflu des uns puisse subvenir aux nécessaires des autres.

Prions pour que ces 9 millions de personnes soient bénies et encouragées, qu'elles trouvent au plus profond d'elles-mêmes des ressources encore inconnues pour aller de l'avant avec force et espérance.

Vous pouvez prier avec vos mots ou vous inspirer de ceux ci-dessous.


"Notre Père, merci pour ton Eglise qui est à l'oeuvre auprès des plus pauvres de France. Que cet élan d'amour et de générosité puisse se développer encore et qu'il soit un modèle pour le reste de la nation.

Aide les autorités françaises à trouver une solution économique pérenne pour sortir de la crise et donner un emploi au plus grand nombre. Tu es le Dieu qui fait pleuvoir sur les justes et les injustes, étends aujourd'hui ta bénédiction sur toutes ces familles éprouvées par la pauvreté.

Au nom de Jésus.


Amen."    

En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mar 4 Avr - 7:57


Septième Jour


De Prière pour la France






Aujourd'hui, 4 avril, nous prions pour la justice sociale, l'accueil de l’étranger et les haines raciales.






Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ce verset de la Parole de Dieu :

"Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli." (Matthieu 25:35)

"La même loi existera pour l'indigène comme pour l'étranger en séjour au milieu de vous." (Exode 12:49)

Ces textes que nous lisons ne s’adressent pas seulement aux nations, ils ne sont pas destinés aux seuls gouvernants, mais ils sont partagés à nous chrétiens.

Saurons-nous répondre à l’appel de Jésus, vivre totalement cette dimension du prochain :

"J’étais étranger et vous m’avez accueilli" (Mt 25:35) ?

Ou bien vivre ce texte fort et puissant du prophète Esaïe : « Renvoie libre ceux qu’on écrase. Partage ton Pain avec celui qui a faim ; Ramène les pauvres sans abri, si tu vois un homme nu couvre-le. Ne te détourne pas de celui qui est ta propre chair ».

Nul doute que la grande précarité qui peut s’installer dans le monde du fait des crises et l’arrivée des migrants vont réveiller les églises. Nos églises vont à terme être confrontées à devoir mettre en pratique la foi.

Elles seront appelées à la manifestation de la vérité en commençant par témoigner l’amour auprès de notre prochain, non par les paroles d’un évangile superficiel, mais par des actes, des actes libérateurs d’un évangile qui est la véritable lumière qui chasse les ténèbres.

N’est-il pas écrit dans le Psaume 41.1 : « Heureux celui qui s'intéresse au pauvre ! Au jour du malheur l'Éternel le délivre. ». Rappelons-nous que Dieu ne fait pas de favoritisme (Deutéronome 10.17, Actes 10.34, Romains 2.11, Éphésiens 6.9) et nous même, nous ne devrions pas faire de différences entre les êtres humains.

L’apôtre Jacques condamne ceux qui font preuve de discrimination comme des « juges aux mauvais raisonnements.

». Ainsi Dieu nous appelle à « aimer nos prochains comme nous-mêmes ».

Vis-à-vis des migrants nous sommes également invités à redécouvrir leur situation « d’étranger et de pèlerins » en ce monde, comme l’écrit l’apôtre Pierre dans cette épître du même auteur Pierre 2 :11.

Prions pour que nos responsables politiques ne soient pas dans le repli et viennent à se détourner de la souffrance et du prochain qui est en proie à la grande précarité et à l’exclusion.


Prions pour que nous-mêmes nous ne nous détournions pas de notre semblable.

Avec nos mots, nous pouvons faire cette prière et demander à Jésus, d’avoir les entrailles de miséricorde, d’être en tout semblable à lui et de nous souvenir que nous avons été envoyés pour annoncer l’évangile aux plus pauvres, à ceux que l’on veut exclure.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mer 5 Avr - 6:03


Huitième Jour

de prière pour la France





Aujourd'hui, Mercredi 5 Avril, nous prions pour les lois concernant la famille








Pour introduire cette prière, je rappellerai deux passages bibliques, l'un concerne le lien conjugal, l'autre la place de la famille dans la création.

"Femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur ; parce que le mari est le chef de la femme, comme aussi le Christ est le chef de l’assemblée, lui le sauveur du corps. Maris, aimez vos propres femmes, comme aussi le Christ a aimé l’assemblée et s’est livré lui-même pour elle.

De même aussi, les maris doivent aimer leurs propres femmes comme leurs propres corps ; celui qui aime sa propre femme s’aime lui-même". (Éphésiens 5:23-28) https://topbible.topchretien.com/ephesiens.5.23/S21/

"Dieu créa l'homme à son image : Il le créa à l'image de Dieu. Homme et femme il les créa. Dieu les bénit et Dieu leur dit :

Soyez féconds, multipliez-vous, Remplissez la terre et soumettez-la." (Genèse 1:27-28) https://topbible.topchretien.com/genese.1.27/S21/

Dans le monde d'aujourd'hui, marqué par le féminisme et par la critique de la domination patriarcale, la Parole que saint Paul nous donne à entendre peut paraître à beaucoup comme une véritable « provocation » puisqu'en instituant le mari comme « chef » de la femme, Paul semble attribuer à la femme un rôle second et subalterne qui justifie la domination patriarcale tant décriée.



Pourtant, cette lecture serait assurément trop simpliste.

D'une part, parce qu'elle confond « autorité » et « pouvoir » : l'autorité bien comprise, en effet, n'est nullement un « pouvoir » (et par conséquent une domination exercée par l'homme sur la femme), mais un « service » : l'homme n'a d'autorité sur la femme que pour autant qu'il sert le bien commun de la cellule familiale, et par conséquent qu'il se met au service du bien de son épouse.

La domination de l'homme sur la femme peut éventuellement se justifier par la condamnation prononcée par Dieu suite au péché originel (Genèse 3:16), mais à ce stade de la révélation, nous ne sommes pas encore sous le régime de la nouvelle alliance, où l'autorité bien comprise (dont le Christ donne l'exemple lors du lavement de pied de ses disciples) doit désormais être exercée uniquement comme un service (au même titre que les gouvernants élus devraient être théoriquement au service du bien commun de ceux qu'ils gouvernent).

On comprend dès lors pourquoi la femme peut accepter de se soumettre à l'autorité de son mari : quelle femme n'a jamais rêvé d'un « chevalier servant » ?

Et la suite du texte en donne la confirmation : ce n'est que pour autant qu'il aime sa femme jusqu'à donner sa vie pour elle que le mari peut avoir autorité sur son épouse.

Nous ne sommes donc nullement dans un rapport de domination machiste, mais le lien conjugal repose au contraire, si l'on veut lui donner un fondement solide, sur la reconnaissance de cette complémentarité dans la vocation spécifique de chacun.

S'éloignant profondément de la révélation biblique, notre modèle de société actuel tend de plus en plus à la confusion des rôles, et à l'indifférenciation des tâches, ce qui précarise toujours plus la famille.

Sous l'impulsion du féminisme, qui lutte légitimement contre une domination patriarcale où la femme est la servante de l'homme, plus que son complément assorti (on voit là les conséquences du péché, qui altèrent la relation initialement harmonieuse de l'homme et de la femme), on ne parvient à penser l'émancipation de la femme à l'égard de ce népotisme masculin que par imitation d'un modèle purement masculin (comme si la femme devait se masculiniser pour devenir l'égal de l'homme !), ce qui ne fait paradoxalement que renforcer la domination masculine au nom d'une confusion dramatique entre égalité et identité, la complémentarité laissant alors la place à l'indifférenciation des rôles et à la confusion des genres !

On voit les dégâts causés aujourd'hui par la disparition du modèle biblique : le père, dont l'autorité est contestée (son rôle est théoriquement d'incarner la Loi) déserte parfois sa famille pour se réfugier dans son travail, la femme se retrouve souvent seule pour élever ses enfants, la maternité est perçue, de plus en plus, comme ce qui asservit la femme à des tâches purement domestiques en la maintenant sous la tutelle de l'homme - d'où le recours à la contraception et à l'avortement pour permettre aux femmes de mener leur vie comme elles l'entendent, etc.

Le mariage n'est plus vu comme une institution naturelle garantissant la protection des enfants, mais comme un simple « contrat » dont on peut se libérer par simple demande, etc, etc.

Or la famille est pourtant la cellule de base de la société : une société n'est pas composée d'individus, comme on voudrait nous le faire croire aujourd'hui, mais elle est composée de familles, familles dont la solidité garantit à son tour la solidité et la stabilité du lien social, en préparant les individus à s'engager pleinement en elle et à y assumer des responsabilités.

Ce n'est pas un hasard si les Etats totalitaires ont souvent cherché à arracher les enfants à leur famille pour prendre en charge leur éducation à la place des familles, car la famille, première instance de socialisation, a toujours été, de par les valeurs qu'elle transmet, le plus puissant garde-fou contre toutes les idéologies que l'on voudrait inculquer aux enfants.

Face à la multiplication des divorces, qui fragilisent toujours plus les individus en les laissant désemparés, il devient donc urgent de prier pour que nos gouvernants comprennent que toutes les lois qui fragilisent la famille ne peuvent que fragiliser considérablement la société elle-même.

Les nouveaux modèles familiaux, souvent encouragés par l'Etat (familles recomposées, monoparentales, et bientôt homoparentales) peuvent certes bénéficier d'une attention particulière de la part de l'Etat, à condition de ne pas les considérer comme des alternatives viables qui pourraient prendre la place du modèle biblique : elles ne sauraient, en aucun cas, devenir normatives pour la société dans son ensemble sans menacer gravement l'avenir de la société.

On peut s'inspirer librement de cette prière pour aujourd'hui :


"Seigneur, dans ton plan d'amour pour l'humanité, tu as voulu que l'homme et la femme ne fassent plus qu'un pour témoigner de l'unité qui règne entre les personnes divines.

Ne permet pas que le lien qui unit l'homme et la femme puisse être si aisément dissous aujourd'hui par des lois facilitant toujours plus le divorce, au nom d'une conception appauvrie de la liberté.

Vient redonner aux hommes et aux femmes de notre monde, souvent blessés par des expériences douloureuses, le sens des responsabilités familiales et du don de soi, l'esprit de service également, sans lesquels aucune famille ne peut tenir durablement.

Viens fortifier par ton Esprit l'amour des conjoints qui se confient en toi et croient en toi.

Redonne aux jeunes qui se marient le sens de la fidélité à leurs engagements, et ne permet pas que des unions contraires à ta volonté puissent venir ternir le caractère sacré du mariage humain.

Que les familles et les jeunes filles restent ouvertes à l'accueil de la vie, y compris lorsque cette vie n'est pas désirée ou qu'elle n'est pas totalement conforme à leur attente.

Vient inspirer enfin nos gouvernants, par ton esprit de sagesse et de discernement, afin que les lois qu'ils promulguent puissent toujours plus servir la famille, au lieu de la fragiliser.

En Jésus, qui intercède pour nous.

Amen."


En union de prière pour la France,


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Jeu 6 Avr - 9:00


Neuvième Jour

de Prière pour la France



Aujourd'hui, 6 avril, nous prions pour que les pères en France reprennent leur place en tant qu’homme.





Je voudrais vous donner un seul verset, qui est très connu, mais le plus souvent nous ne comprenons pas vraiment son impact.


"... elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent,… » (Genèse 6b-7a)

Il y a deux choses dans ce verset qui souvent ne sont pas vues :

Premièrement, il est dit d’Adam : « qui était auprès d’elle ».

Parfois nous pensons qu’Isha se promenait dans le Jardin et que le serpent l’a prise par surprise. Mais cela n’est pas le cas. Elle était ensemble avec son mari. Seulement, son mari ne faisait rien, il n’a pas assumé sa responsabilité.

Dieu lui avait donné une place d’autorité, aussi sur le serpent, mais il ne faisait rien… C’est encore le grand problème de nos jours, peut-être particulièrement en France : des hommes qui ne prennent pas leur place, avec comme résultat de nombreux foyers sans père, ou avec plusieurs pères, tous absents…

La deuxième chose est que « Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, » seulement après qu’Adam n'ait mangé, lui aussi. Il avait la responsabilité, il devait ratifier la décision de sa femme.

C’était l’ordre que Dieu avait créé. Mais il aurait pu l’annuler aussi… En fait, il aurait pu arrêter la Chute, s’il avait assumé sa responsabilité en tant qu’homme !

Réalisons-nous la grande responsabilité des hommes ? L’exemple que, notamment nous en tant que chrétiens, sommes censés donner ?

Prions que Dieu éclaire les yeux et l’intelligence des hommes pour qu’ils voient et reconnaissent leur responsabilité, et l’impact que leur abnégation peut avoir sur leurs femmes, leurs enfants, l’Église, la société…

Prions aussi que les épouses aident leurs maris à prendre leur place et remplir le rôle de père et de responsable de foyer, au lieu de prendre elles-mêmes cette place, comme Isha l’a fait.

Prions que le Saint-Esprit travaille les cœurs des hommes à prendre soin de leur foyer, de prier pour leurs femmes, leurs enfants.

Prions que l’onction d’homme, le plus grand et plus importante onction qui soit, remplisse les hommes de nos jours pour se lever dans cette société qui le plus souvent se dresse contre cette onction.

Prions aussi pour les femmes seules abandonnées par leur conjoint que Dieu les console, et qu’Il prenne soin d’elles.

Prions aussi pour les enfants, nombreux dans notre société, qui grandissent sans père, que Dieu garde leur cœur contre la rébellion et les mensonges de l’ennemi.

Vous pouvez prier avec vos propres mots ou vous inspirer de la prière ci-dessous :


"Seigneur, je prie que tu ouvres les yeux de tout homme, surtout de tes enfants, afin qu'ils reconnaissent leur responsabilité. Je prie que tu touches chaque homme qui, pour une raison ou pour une autre, a quitté sa place de responsabilité, que tu les aide à reprendre cette place.

Je prie pour moi-même, Seigneur, que Tu m’aides à être l’homme/la femme comme Tu las voulu.

Au nom de Jésus.

Amen."



En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Ven 7 Avr - 6:06


Dixième Jour de Prière pour la France




Aujourd’hui, vendredi 7 avril, nous prions pour la sexualité en France, la jeunesse, et la question du mariage “gay”.







Voici quelques versets tirés de la Parole de Dieu, qui nous serviront d’accompagnement pour notre sujet d’intercession :

“Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.

Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu.” (2 Timothée 3:1-4).


1) La sexualité est partout présente dans notre pays, dans les publicités, à la télévision, dans les magazines, les discussions au bureau…

La sexualité est traitée par les gouvernements successifs comme un moyen de faire passer une certaine idée de l’être humain, éloignée de la vérité biblique, dès les premières années d’école.

La pornographie qui présente une sexualité dégradante pour la dignité humaine, gagne une influence sans cesse grandissante…

Et pourtant tout cela n’évite pas une grande ignorance sur ce sujet resté extrêmement tabou dans notre société et dans l’Eglise.

Prions pour que les Français découvrent le vrai sens de la sexualité voulue par Dieu.

Prions pour qu’une vision Biblique de la sexualité, respectueuse de l’être humain, grandisse dans les médias et les futurs gouvernements.

Prions pour que recule l’omniprésence de la pornographie avec des lois qui l’interdise en accès libre, tel qu’il en existe en Australie.

Prions pour qu’une sexualité équilibrée et respectueuse du projet Divin soit plus souvent enseignée dans nos églises.


2) La jeunesse représente l’espoir d’une nation, sa force vive, le renouvellement de ses générations, tout comme la possibilité de continuer sa croissance ou bien de réformer sa vision politique, économique et sociale. Qui influence la jeunesse contrôle l’avenir.

La jeunesse d’aujourd’hui est lourdement influencée par une pensée opposée à l’évangile, qui rejette tout ce que la Bible enseigne.

Prions pour un futur gouvernement qui accepte de reconnaitre la validité des valeurs de l’évangile dans ses programmes d’enseignement.

Prions pour que toutes les églises locales développent des actions de toutes sortes pour apporter d’une manière pertinente l’évangile aux jeunes générations.

Prions pour que partout sur Internet, des sites web chrétiens répondent aux questions existentielles de notre jeunesse et apportent un véritable sens à leur vie.



3) Le “mariage gay” a secoué la société Française il y a quelques années, lors de la promulgation de la loi qui l’a établi. Une forte réaction en défense du mariage basé sur les valeurs Bibliques, avait alors eu lieu.

Aujourd’hui les mentalités ont évolué et accepté ce nouveau type d’union.

S’il est important que nous regardions les personnes homosexuelles comme étant aimées de Dieu, au même titre que n’importe qui d’autre. Nous ne devons pas pour autant laisser détruire le standard du mariage, tel qu’il a été voulu par Dieu, pour servir de base à la famille et apporter aux enfants à naître, les meilleures conditions de développement.

Prions pour que s’affermissent les valeurs Bibliques du mariage et de la famille dans notre société.

Prions pour les communautés homosexuelles afin que l’évangile s’y répande.

Prions pour que l’Eglise sache comment apporter avec respect, l’amour du Christ aux personnes gays, lesbiennes et transgenre.






“Père, béni le peuple de France qui a tant besoin de toi !”





En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Sam 8 Avr - 8:25

@Marie du 65 a écrit:

LE RÉSUMÉ -
Du 18 février au 22 avril 2017,dans le contexte des élections présidentielles, prions pour la France. 9 semaines, 9 thèmes, 9 occasions de nous mettre dans une attitude de prière.

Une neuvaine de 9 semaines


Du samedi 18 février au samedi 22 avril, nous vous proposons de recevoir chaque samedi une vidéo avec une personnalité qui proposera un thème de prière pour la France.



Pourquoi prier ?


Du 8 au 14 décembre 1947, quatre petites filles déclarent voir la Sainte Vierge et l’ange Gabriel dans l’église paroissiale Saint-Gilles de L’Ile-Bouchard. « Dites aux petits enfants de prier pour la France, car elle en a grand besoin » demande Marie. « Je donnerai du bonheur dans les familles » promet-elle.

Marie s’adresse à des enfants ! S’ils n’ont pas les clés de compréhension politique, ils ont la possibilité de faire quelque chose pour leur pays : prier.

En ce contexte de campagne électorale il est plus particulièrement important de confier notre pays au Seigneur et à sa Mère.


Père Xavier Malle, curé de la Paroisse/Sanctuaire de L’Ile-Bouchard


« Nous aimons notre pays »


Dans leur récent document « Dans un monde qui change retrouver le sens du politique », les évêques de France exhortent en cette période électorale à évaluer les enjeux qui engagent notre avenir « à la lumière de nos convictions enracinées dans la tradition chrétienne… ». Ils nous invitent à investir toutes nos capacités « pour construire une société plus juste et plus respectueuse de chacun ».

Nous avons donc à le vivre par nos engagements personnels, associatifs, professionnels et également, en s’appuyant sur cette même tradition de l’Eglise, par la prière. C’est avec joie et confiance que la Communauté de l’Emmanuel s’associe à cette grande neuvaine de prière pour la France car, pour reprendre l’expression même de nos évêques en introduction de leur texte : « nous aimons notre pays » !


Michel-Bernard et Catherine de Vregille, Responsables pour la France de la Communauté de l’Emmanuel




Prier pour son pays : une tradition très ancienne


Prier pour son pays, sa cité, ses gouvernants est une tradition très ancienne chez les chrétiens. La France en a aujourd’hui plus que jamais besoin. C’est pour cela que Prier, le magazine de la prière, s’engage et vous propose de participer à cette neuvaine placée sous le signe de Notre-Dame-de-la-Prière.

Xavier Accart, rédacteur en chef de Prier

Lancement de la neuvaine pour la France samedi 18 février soit J-6


Chers priants,

Je suis le Père Xavier Malle, recteur du sanctuaire de L'Ile-Bouchard. Je souhaite vous remercier de tout coeur d'avoir rejoint la communauté de prière pour prier pour la France avant l'élection présidentielle ! Elle commence samedi prochain 18 février.



Croix

@ celles et ceux qui font cette neuvaine



Chers priants,

Notre pays est magnifique. Magnifique dans ses paysages, mais encore plus dans le dévouement de tant de nos compatriotes au service de leurs frères et soeurs.

En priant pour la solidarité et l'insertion, invoquons l'Esprit Saint : qu'il nous relance dans notre amour fraternel pour ceux que le Seigneur met sur notre route et qu'il renouvelle notre charité imaginative.

Martin Choutet avec les membres de l'Association pour l'Amitié, a fait le pari un peu fou de faire vivre ensemble des personnes de la rue de tous âges et des volontaires étudiants ou professionnels en colocation.

Il est aussi l'un des créateurs de la Journée Mondiale des Pauvres à Rome avec le Pape François, et il conduit la prière de notre 8ème semaine.

Bonne prière,

Le Sanctuaire de L'Ile-Bouchard, la Communauté de l'Emmanuel et le mensuel PRIER.







Prions pour la solidarité - Martin Choutet -



 2 semaines avant les élections présidentielles


… Mon rêve pour la France, ce serait que petit à petit nous bâtissions une société de communion, de fraternité, plus qu’une société de compétition…



-  LA SOLIDARITE  -


<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/09jcWYwtb4c" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>




MA PRIERE -




La prière que je souhaiterais vous partager, c’est une prière de mère Teresa :






« Seigneur, ouvre nos yeux, que nous sachions te reconnaître en chacun de nos frères et de nos sœurs.

Seigneur, ouvre nos oreilles, que nous sachions entendre l’appel de ceux qui ont faim, de ceux qui ont froid, de ceux qui sont opprimés ou mis de côté.

Ô Seigneur, ouvre nos cœurs, que nous sachions nous aimer les uns les autres comme tu nous aimes. Renouvelle en nous ton Esprit, Seigneur, rends-vous libres et unis. » Amen







ACTION DE GRACE -



L’action de grâce, elle est vraiment multiple.

Tout d’abord, merci pour tous ceux qui ont permis d’organiser peu à peu la solidarité entre les citoyens dans notre pays, tous ceux qui, par le dialogue, mais aussi parfois par la confrontation, ont permis peu à peu de reconnaître des droits à chacun :

le droit à l’éducation, le droit aux soins médicaux, des aides parfois pour se loger ou encore le droit à un revenu minimum.

Et puis, merci et une action de grâce pour tous ceux qui, bien au-delà de ces dispositifs et de ces aides matérielles, ont insufflé un esprit de charité dans notre pays.

Je pense à tous ces grands saints, comme Saint Vincent de Paul, mais aussi tous ces témoins comme Jeanne Jugan, comme l’abbé Pierre, comme le père Wresinski.

Et puis tous ceux qui, plus loin encore que ces témoins du passé, sont aujourd’hui, engagés à rendre concrète cette notion de solidarité et fraternité, tous ceux qui - qu’ils soient bénévoles ou salariés – sont engagés jours après jours auprès des personnes en fragilité et qui essaient de rendre notre société plus humaine.






MON REVE POUR LA FRANCE -



Mon rêve pour la France, ce serait que petit à petit nous bâtissions une société de communion, de fraternité, plus qu’une société de compétition. Une société où chacun peut vraiment être reconnu pour ce qu’il est, c’est-à-dire, comme un enfant bien-aimé du Seigneur, mais comme aussi un frère en humanité.

Que chacun soit, du coup, reconnu à sa juste place. Que chacun puisse exprimer ses talents, tous les trésors qu’il en a lui. Mon rêve, c’est que personne ne puisse être mis de côté, qu’enfin nous puissions garantir à chacun une vie décente, un lieu où se poser, des personnes à rencontrer, des liens à tisser.

Une société qui est fondée sur une multitude de petites communautés, de petites fraternités locales, paroissiales, qui s’ouvrent, qui accueillent et qui donnent une place aux personnes les plus fragiles, celles qui pourraient être considérées comme exclues.

Que toute l’imagination, toute la créativité, toute l’énergie que nous avons les uns, les autres, dans ce pays, des citoyens aux responsables politiques, aux personnes engagées dans l’Eglise ou dans les associations confessionnelles ou non confessionnelles, que nous soyons unis dans un même objectif, de rendre une société juste et fraternelle où chacun peut avoir une place.

Et ce ne sont pas que des mots, ce sont des réalisations concrètes, peut-être modestes, mais qui sont appelées à se multiplier pour qu’on en cesse avec une course en avant permanente vers la croissance, le confort économique qui n’est jamais suffisant, mais plutôt pour qu’on arrive à se réjouir aussi de ce qu’on a déjà et qu’on apprenne à le partager en respectant un développement à la fois social et écologique responsable.

Il y a une très belle prière qui dit :

« Christ n’a pas de main, il n’a que nos mains pour faire son travail aujourd’hui ».

Et je crois que c’est un appel à l’engagement. On voit bien que les générations précédentes ont su développer une créativité, une énergie formidables pour, par exemple, bâtir des cathédrales qui sont de véritables trésors !

Aujourd’hui, quels sont nos défis, tous ensemble, en tant que chrétiens, et aussi plus largement avec tous nos concitoyens ? Eh bien, peut-être bâtir des cathédrales d’amour, des petites communautés fraternelles, accueillantes à tous.






Le principe de la neuvaine



- Chaque samedi, un grand témoin vous propose une prière, une action de grâce et un rêve sur un thème important pour notre pays.
- Nous vous proposons de reprendre cette prière chaque jour de la semaine d'ici le samedi suivant, en y ajoutant une prière à Marie, patronne principale de notre pays (selon vos possibilités vous pouvez prier par exemple un Je vous salue Marie, une dizaine ou bien même un chapelet).

Vous pouvez aussi dire la prière pour la France de L’Ile-Bouchard

Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Eglise.

Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France.

Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Evangile de ton divin Fils.

Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Eglise et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. Amen.

- Chaque samedi de la neuvaine, à 11h15, une messe pour la France est célébrée à L'Ile-Bouchard, portant plus particulièrement l’intention de la semaine. Le texte de la semaine est aussi disponible en format papier à l'église de L'Ile-Bouchard.






Monsieur Martin CHOUTET (Membre de l’Association Pour l’Amitié (APA))




@Celles et ceux qui Prient la Deuxième Neuvaine, je la poste ci-dessous!!
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Sam 8 Avr - 8:55


Onzième Jour de Prière pour la France




Aujourd'hui, le 8 avril, nous prions pour les personnes en situation de handicap.






Je voudrais vous donner trois versets pour vous inspirer et vous encourager, non seulement afin de prier pour ces personnes, mais aussi pour mieux les regarder comme Dieu les voit :

"Mon corps n’était point caché devant toi, lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, tissé dans les profondeurs de la terre.

Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât." (Psaume 139 :14-15)

"Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes." (Actes 10:34)

"Alors il leur répondra : Vraiment, je vous l’assure : chaque fois que vous n’avez pas fait cela au moindre de ceux que voici, c’est à moi que vous avez manqué de le faire." (Mt 25:45 Semeur)

Le monde des handicapés est un monde que peu d’entre nous connaissent.

Parfois, lorsque l'on en rencontre, sur la rue, dans un supermarché, on a tendance à vite regarder de l’autre côté…

Nous ne savons pas quoi faire avec et nous en sommes un peu embarrassés. Mais Dieu n’est pas embarrassé. Il voit les handicapés comme des personnes à part entière.

Eux aussi, ont été "tissés dans les profondeurs de la terre", et Dieu les voyait, lorsqu’ils n’étaient "qu'une masse informe". Pour eux aussi, les jours qui leur étaient destinés "étaient tous inscrits sur son livre, avant qu’aucun d’eux existât".

Pour Dieu, il n’y a pas d’acception de personnes. Plus encore, il y a cet avertissement que le Seigneur nous donne : « chaque fois que vous n’avez pas fait cela au moindre de ceux que voici, c’est à moi que vous avez manqué de le faire. »

Prions pour les personnes en situation de handicap, pour qu’il y ait toujours quelqu’un qui s’occupe d’eux, qui leur donne de la dignité, de l’amour, de la compassion.

Prions pour les personnes travaillant avec eux, qu’elles reçoivent beaucoup de patience et d’amour.

Prions pour les parents avec des enfants, même parfois des adultes, handicapés à la maison, parce qu’il n’y a pas de place dans une Maison Adaptée Spécialisée.

Prions aussi pour les femmes enceintes, quand elles apprennent que l’enfant dans leur sein a une probabilité de handicap, qu’elles, ensemble avec le père si possible, puissent prendre la bonne décision de garder l’enfant, et de prendre soin de lui et que Dieu leur fasse grâce dans cette tâche.

N’oublions non plus de remercier le Seigneur pour les provisions que notre pays connaît, et prions pour que le gouvernement n’oublie jamais les faibles, les handicapés, les personnes âgées, les malades. Et n’oublions pas non plus que, dans beaucoup de pays dans ce monde, les handicapés sont rejetés, enfermés, laissés seuls…

Prions pour qu’il y ait, là aussi, toujours quelqu’un qui leur démontre de l’amour et de la compassion.

Vous pouvez prier avec vos propres mots ou vous inspirer de la prière ci-dessous :

"

Seigneur, je prie que tu m’aides à voir les handicapés comme toi tu les vois.


Je prie pour toute personne en situation d’handicap, que tu les consoles, que tu les visites, que tu leur donnes qu’il y ait toujours quelqu’un pour les consoler et les aider.


Et Seigneur, si tu veux que je serve, même aux moindres de ceux, aide-moi à trouver l’occasion et être disponible pour Toi.

Au nom de Jésus.

Amen." 

En union de prière pour la France,


avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Dim 9 Avr - 7:37


Douzième Jour de prière pour la France




Aujourd'hui, dimanche 9 avril, nous prions pour éviter les dérives concernant la GPA (Gestation pour autrui).








Pour initier cette prière, nous pouvons méditer sur quelques passages des Ecritures, qui nous invitent à comprendre à la fois la richesse de la fécondité, signe de bénédiction divine, et les difficultés à vivre la stérilité, car dans l'Ancien Testament, la stérilité est une grande souffrance et même une honte.

Elle est vécue comme un manquement à l'injonction de Dieu : « Soyez féconds, multipliez-vous » (Gn1, 22). Aussi Rachel crie-t-elle à son mari : « Donne-moi des enfants ou je meurs ! » (Gn 30, 1).

Mais les passages qui évoquent la stérilité ont surtout une fonction théologique. Ils montrent que Dieu seul donne la vie : l'arrivée inespérée d'une naissance chez la femme stérile est alors reconnue comme le signe de la fidélité de Dieu et de l'accomplissement de ses promesses : « Je te rendrai extrêmement fécond, de toi je ferai des nations, et des rois sortiront de toi » avait-il promis à Abraham (Genèse 16, 6).

Mais la fécondité ne se réduit pas à sa dimension biologique, car il peut aussi y avoir une fécondité spirituelle.

Toute société qu'elle quelle soit mesure son degré d'humanité et de civilisation à l'aune de la façon dont elle s'occupe de ses membres les plus faibles, les plus fragiles et les plus vulnérables.

C'est le cas des personnes âgées, des pauvres et de ceux qui vivent dans le dénuement, mais aussi des enfants.

Aussi, la protection des droits des enfants devrait rester une priorité pour toute politique sui se veut authentiquement « humaniste » : il est de notre responsabilité de protéger leurs conditions de croissance psychologique, leur stabilité affective et leur environnement familial.

Or les nouvelles possibilités offertes par la technique en matière de procréation médicalement assistée ont modifié notre manière de percevoir la filiation.

La PMA a permis, par exemple, de permettre à des couples stériles d'avoir un enfant grâce à la FIVETE.

Le désir d'enfant, qui fait partie des aspirations les plus légitimes qui soient, a ainsi pu obtenir satisfaction par ce biais, mettant fin à la souffrance réelle de nombreux parents.

Mais la satisfaction de ce désir d'enfant à tout prix ne va pas sans soulever de multiples problèmes éthiques, surtout quand on fait appel à un tiers donneur anonyme, alors que l'adoption peut être vu comme un véritable acte de générosité pour les couples stériles.

Au lieu de recevoir l'enfant comme un « don gratuit de Dieu » (ou de la vie, si l'on est pas croyant), le risque est parfois de considérer l'enfant comme un « dû », et le projet parental (celui d'avoir un enfant) donnerait alors un « droit à l'enfant » qui peut parfois sacrifier certains droits fondamentaux de l'enfant.



Ainsi, la PMA, quand une femme seule y a recours, ne sacrifie-t-elle pas le « droit de l'enfant » à être élevé par un père et une mère ?

Celui-ci ne risque-t-il pas d'être handicapé ou fragilisé dans sa vie future s'il ne peut se construire grâce à la bi-polarité parentale, étant donné l'importance du rôle du Père, qui « donne la Loi » ?

Le même problème se pose aussi pour les couples homosexuels ayant recours à la PMA (pour les lesbiennes) ou à la GPA (pour les couples gays).

Peut-on volontairement vouloir priver un enfant du droit d'être élevé par un père et une mère, en « fabriquant » un enfant sur mesure simplement pour donner satisfaction à un désir d'adulte ?

En outre, avec la GPA, l'enfant devient l'objet d'une transaction commerciale puisqu'une femme est amené à louer son ventre en échange de l'enfant qu'elle donnera par la suite à ceux qui l'ont commandité.

Mais l'être humain peut-il être traité comme une vulgaire marchandise ?

A ce titre, la GPA (gestation pour autrui) est une pratique gravement contraire à la dignité de la personne humaine car l’être humain risque ici d’être réduit à un simple engrenage d’un mécanisme qui le traite à la manière d’un bien de consommation à utiliser.

En outre, comme le souligne Tugdual Derville, délégué d'Alliance-Vita, « derrière toute forme de gestation pour autrui, il y a la programmation d’une rupture originelle entre une femme et l’enfant qu’elle porte.

Cette rupture est plus grave que les autres scandales de la GPA, comme sa dimension commerciale. Pourquoi ?

Les interactions entre une femme et l’enfant qu’elle porte sont extrêmement sensibles, précieuses, riches. La science n’en finit pas de découvrir la complexité et même le mystère de ce qui se noue dans cette période de vie intra-utérine.

Il y a quelque chose de l’ordre du déni du réel à prétendre qu’on peut escamoter ce moment ou, plus précisément, provoquer d’une manière indolore cette rupture par un contrat qui engage la femme à livrer à des commanditaires celui qu’elle aura porté.

C’est pourquoi il n’y a pas de différence fondamentale entre une GPA qui aurait comme mobile la misère, comme on le voit dans certains pays pauvres, et une GPA qu’on prétendra éthique ou altruiste : les mobiles des mères porteuses ne peuvent être qu’ambivalents. Une GPA ne peut pas être « altruiste » car mon enfant ne m’appartient pas.

Ce sont les choses que l’on donne ou que l’on vend, pas les personnes. Un enfant ne donne pas sa mère « par altruisme » à un autre enfant qui en serait privé ».

Nous pouvons nous inspirer de cette prière pour aujourd'hui :


« Seigneur notre Dieu, tu as voulu que l'enfant soit le fruit de l'union de l'homme et de la femme, et que cette fécondité puisse être à l'image des relations trinitaires.

Même si notre filiation la plus essentielle est notre filiation spirituelle, celle-qui, moyennant la foi, fait de nous des enfants de Dieu, tu as offert à la filiation naturelle et biologique un cadre stable, celui d'un Père et d'une Mère, et la fécondité du couple a toujours été vue par toi comme le signe d'une grande bénédiction.

Malgré la souffrance réelle de certains couples qui ne peuvent obtenir d'enfants, nous te prions pour permettre à ces couples d'accepter de vivre une autre forme de fécondité, soit par l'adoption d'enfants, soit par une fécondité plus spirituelle.

Ne permet pas que le désir d'enfant, pour légitime qu'il soit, ne passe avant certains « droits fondamentaux » des enfants, faisant de ceux-ci l'otage de ce désir et une simple marchandise que l'on pourrait acheter ou vendre, et dont on pourrait user à la manière d'un simple bien de consommation.

Permet que chaque enfant puisse avoir les mêmes chances que tous les autres enfants, sans créer de discrimination entre eux, en leur permettant de grandir et d'être élevés exclusivement par un père et une mère, puisque c'est le cadre que tu as choisi pour assurer la transmission de la vie. En Jésus, Amen ».  


En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Lun 10 Avr - 9:22



Treizième Jour de Prière pour la Ftance






Aujourd'hui, lundi 10 avril, nous prions pour la défense des enfants à naître. Ceux qui le souhaitent peuvent se joindre à nous dans le jeûne aujourd'hui.

Pour introduire ce sujet de prière je vous propose la lecture de ce texte :


« Délivre ceux qu'on traîne à la mort, ceux qu'on va égorger, sauve-les ! » (Proverbes 24:11)





200 000, c'est le nombre d'avortements réalisés en France en 2015 (Source : INED - Institut National d'Etudes Démographiques), soit 500 par jour ou 1 toutes les 3 minutes.

1 enfants à naître sur 4 est avorté en France, en moyenne 1 femme sur 2 a recours à un avortement au cours de sa vie (Source : INED).

La législation française a évolué ces dernières années afin d'encourager fortement l'avortement.

En juillet 2001, l'obligation du consentement des parents de mineures est supprimé. 46% des mineures qui avortent le font sans que leurs parents soient informés, cela représente environ 12 000 avortements par an. (Source : DREES)

En mars 2013, l'avortement est remboursé à 100%. A partir du 1er avril 2016, tous les actes autour de l'avortement (consultations, analyses, échographies, ...) le sont également.

En août 2014, la condition de "détresse avérée" présente dans la loi Veil de 1975 est supprimée.

En avril 2015, le délai de réflexion obligatoire de 7 jours est supprimé.

En février 2017, le délit d'entrave à l'IVG voté en 2014 est étendu au numérique. Il est interdit en France de s'exprimer "contre" l'IVG sur papier, sur internet ou dans le cadre d'une association.

Depuis le moment où vous avez commencé la lecture de ce texte plusieurs enfants à naître ont été avortés en France, des centaines dans le monde.

Prions pour toutes les mamans qui ont eu recours à cet acte terrible et qui en portent la blessure. Prions particulièrement pour toutes les jeunes filles mineures qui ont avorté dans le secret et sont seules face aux conséquences.

Prions pour toutes les associations, les personnes, les églises, les politiques, ... qui essayent de faire entendre une voix pour la vie face à cette culture de la mort.

Prions pour les autorités et pour tous ceux qui les élisent afin que la vie soit protégée en France. Prions pour que les chrétiens aient la sagesse de voter en prenant en compte les valeurs de leur foi.

En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mar 11 Avr - 8:38


Quatorzième Jour  de prière pour la France












Aujourd'hui, mardi 11 avril, nous prions pour ces sujets qui déconstruisent l’homme tel qu’il a été créé, la Procréation Médicalement Assistée et toutes les manipulations génétiques.

Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ces versets de la Parole de Dieu :

"Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux existât." (Psaumes 139:16)

Gardons en mémoire le livre de Genèse chapitre 2 verset16 qui énonce le premier interdit divin, véritable mise à l'épreuve, interdisant à l'homme de manger de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tentation à laquelle Dieu sait que l'homme ne résistera pas, mais permettant de le responsabiliser.

Nous assistons depuis la chute de l’homme à l’émergence de sciences sans aucune conscience, sans éthique qui remettent en cause les fondements touchant à l’identité de l’homme et à la nature qui caractérise le vivant.

La procréation médicalement assistée est une des formes de manipulation génétique puisqu’il s’agit de transférer la procréation à la technique, avec ce souci d'efficacité, d'ambitionner le risque zéro.

Nous assistons à ce désir de connaissance absolu que décrit le livre de Genèse et à cette volonté chez certains chercheurs de casser et de modifier les barrières du génome humain, de casser les codes du vivant.

Pour beaucoup de scientifiques pétris par l’idée du progrès et de la modernité sans limites, l’être humain se réduit à un programme qu’il suffirait de modifier à souhait, d’être en quelque sorte la main de Dieu.

Avec les manipulations génétiques le foetus humain serait réduit à un programme puisqu’en effet la science génétique a su déchiffrer le génome, et en déchiffrant, il serait alors possible selon certains généticiens de codifier puis pas moins de reprogrammer l’homme ou d’intervenir sur la fécondité en maximisant les chances de procréation.

Aussi est-il urgent de prier pour que notre nation soit gouvernée par des hommes et des femmes empreints de sagesse qui fixeront les limites à ceux qui veulent s’affranchir des lois divines qui touchent à la création de l’homme tel que Dieu l’a conçu.

Prions aussi pour que l’embryon humain ne fasse pas l’objet de marchandisation, que l’on ne vende pas des embryons sur des catalogues au profit de femmes ou d’hommes en mal d’enfants au risque de créer de véritables souffrances, de créer des orphelins de Père et Mère. Un enfant n’est pas ainsi une marchandise que l’on scanne et que l’on met sur un étalage, mais un enfant est un être aimé de Dieu et de ses parents, non une chose répondant à un désir.

Prions ensemble pour que des hommes et des femmes responsables élèvent leurs voix pour faire entendre la voix des plus fragiles, les enfants à naître.


Avec nos mots, faisons ensemble monter cette prière :  


"Jésus, lève Seigneur dans cette nation des hommes et des femmes qui savent porter la voix de tes enfants à naître que tu chéris et que tu entends protéger de toute manipulation afin que ces derniers n’aient pas à souffrir de notre folie."

En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mar 11 Avr - 8:47





3 jours de jeûne et de prière pour la France / de mercredi à vendredi prochains


Nous vous proposons donc de prendre aujourd'hui l'engagement personnel de jeûner et prier pour la France et aussi d’inviter largement autour de vous à le faire dans les jours qui viennent et notamment 3 jours tout spécialement : mercredi 12 avril, jeudi 13 avril et vendredi 14 avril, au cœur de la semaine sainte.

* * *

Bien souvent nous nous demandons ce que nous pouvons faire pour contribuer à ce que notre pays relève la tête, et tout spécialement en cette période d’élections où nous allons devoir faire des choix importants et parfois peu évidents, parce que la politique n’est jamais une science exacte, parce que nous n’avons pas le pouvoir de sonder les reins et les cœurs, parce qu’il s’agit de questions complexes sur lesquelles il n’est pas facile d’avoir des certitudes, et parce qu’on ne sait même pas finalement s’il n’est pas mieux de passer parfois par un point bas pour mieux rebondir ensuite...

Nous vous proposons une manière simple, forte et sûre de répondre : c’est de tout confier très sérieusement au Seigneur Jésus par les mains de la Vierge Marie dans le jeûne et la prière !

Le jeûne et la prière sont d’une puissance extraordinaire comme Jésus l’enseigne à ses disciples dans l’Évangile : « Il est des démons qui ne se chassent que par la prière et le jeûne ! » (Mt 17,21 ; Mc 9,29)

L’histoire de l’Église, l’histoire des saints, l’histoire des peuples et l’histoire biblique (Néh 1,4 ; Jud 4,13 ; Est 4,16 ; Bar 1,5 ; 2 Sa 12,16 ; 2 Ma 13,12 ; Dn 6,19 ; Dn 9,3 ; Jr 36,9 ; Tb 12,) sont remplies d’exemples certifiant la puissance du jeûne et de la prière en face de toutes les situations ...

Nous avons à portée de la main une arme fantastique alors servons-nous en !

Si vous n’en êtes pas entièrement convaincus, regardez la vidéo ci-dessous de Soeur Emmanuel Maillard (10 minutes) qui est vraiment très convaincante !

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/rErPuQ_h8qE" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Il est important de prier pour la France pour accompagner ces jours de jeûne !

Nous vous recommandons dans l'immédiat et dans l'avenir la prière que Jésus a confiée à Marcel Van en lui disant : "Petit enfant de mon Amour, écoute, je vais te dicter une prière, et cette prière, je veux que les Français me la récitent."


Seigneur Jésus,
aie compassion de la France,
daigne l'étreindre dans ton Amour
et lui en montrer toute la tendresse.
Fais que, remplie d'Amour pour toi,
elle contribue à te faire aimer
de toutes les nations de la terre.
Ô Amour de Jésus,
nous prenons ici l'engagement
de te rester à jamais fidèles
et de travailler d'un coeur ardent
à répandre ton Règne
dans tout l'univers.
Amen.

Marcel Van

(1928-1945)
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Mer 12 Avr - 9:25




Quinzième Jour de prière pour la France





Aujourd'hui, mercredi 12 avril, nous prions pour ce sujet important qui touche aux soins palliatifs, et à l’euthanasie






Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ces versets de la Parole de Dieu :

« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l'éternité ! » (Psaumes 139:23-24)

« L'homme n'est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n'a aucune puissance sur le jour de la mort. »

Cette parole que nous reprenons des écritures : « l’homme n’est pas maître de son souffle » nous indique que si le souffle de vie nous est donnés par Dieu ; Dieu est aussi celui qui en fixe le terme.

La vie est donnée par Dieu et jusqu’à son terme, nous devons respecter la vie ce don de Dieu.

Ainsi est-il expressément rappelé à tout homme que la valeur d’une vie n’a aucun prix et que nul ne doit attenter à l’existence de son prochain. Dans la souffrance que vit la personne, nous sommes appelés à soulager et non à tuer.

Nous vivons tout autour de nous une culture de mort, loin de l’espérance, loin d’une culture de vie et de compassion réelle témoignée à celui qui est en fin de vie. Au lieu de soulager celui qui souffre, nous prétendons à une dimension compassionnelle mortifère qui est contraire aux soins attentifs à donner à celui qui s’éteint.

Nous devons tout faire pour permettre au mourant de conserver un sens très humain aux derniers instants qu’il aura à vivre. L’accent mis sur la mort comme une solution aux problèmes de la société est une inversion totale du modèle biblique.

Rappelons-nous que la Bible nous enseigne que la mort est un ennemi (1 Corinthiens 15.26). La Bible nous rappelle que la vie est un don sacré de Dieu (Genèse 2.7). L’euthanasie promue dans cette société rejette ce don et choisit la malédiction.

Prions ensemble mes amis pour que les soins palliatifs soient largement développés et répondent enfin à un vrai projet compassionnel qui est celui d’accompagner la personne dans l’ultime étape de sa vie, tout en le soulageant à travers des soins appropriés loin de l’acharnement thérapeutique.


Avec nos mots, nous pouvons formuler cette prière :


"Père, aide nous à apporter un regard bienveillant envers le malade en grande souffrance, aide nos médecins, le personnel infirmier, les aides-soignantes à être des donneurs de soins et de sens pour soulager jusqu’à ce que tu donnes, toi Père le terme.

Père nous te prions pour que tu stoppes les projets mortifères d’une société faussement compassionnelle qui se détourne de son semblable alors que tu nous invites à souffler la vie, ta vie en eux en leur donnant un sens humain à ce dernier séjour vécu."


En union de prière pour la France,

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Marie du 65 le Jeu 13 Avr - 9:30


Seizième jour de prière pour la France







Aujourd’hui, mercredi 12 avril, nous prions pour le retour de l’autorité et la promotion de méthodes pédagogiques efficaces.






Pour commencer, je vous propose de lire ces versets de la Bible :


« Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. » (Colossiens 3,21)

« Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. » (Proverbes 22,6)


Un sondage IFOP indique que 49% des enseignants estiment ne pas disposer de suffisamment de moyens réglementaires pour assurer leur autorité. 1 enseignant sur 2 se trouverait donc démuni face à cette question.

Lors de cette campagne présidentielle, nous entendons parler de « restauration de l’autorité ». La question de l’autorité est effectivement cruciale puisqu’elle a des répercussions tant au niveau du vivre ensemble qu’au niveau des apprentissages.

Un autre débat porte sur la formation des enseignants. Les jeunes enseignants se retrouvent souvent démunis face à la diversité des besoins d’une classe. Ils doivent être soutenus et guidés.

Prions pour que les enseignants ne soient plus dévalorisés afin que leur autorité soit restaurée.

Prions pour qu’une compréhension mutuelle s’installe entre les parents et les enseignants.

Prions pour que les enseignants développent des savoir-faire et des savoir-être qui leur permettent d’asseoir leur autorité.

Prions pour que cette autorité s’inscrive dans un climat bienveillant qui élève l’enfant.

Prions pour que les enseignants puissent être formés au sujet de méthodes pédagogiques pertinentes afin de prendre en charge les besoins spécifiques de chacun.

En union de prière pour la France,



Vierge Marie,
Notre-Dame de France,
Accueillez nos cœurs d’enfants
confiants en votre bienveillance.
Guidez les vers Jésus notre Sauveur,
pour recevoir de son Cœur les grâces
de sa divine miséricorde.

Nous vous présentons notre pays,
ses souffrances, ses troubles,
ses conflits,
mais aussi ses ressources
et ses aspirations.

Accueillez-les, purifiez-les,
présentez-les à votre Fils
afin qu’Il intercède en notre faveur,
qu’Il oriente nos actions vers le Bien
et nous guide dans la Vérité.

Nous vous consacrons la France
dans la fidélité à l’espérance
et la force de l’Esprit Saint
reçues à notre baptême.
Amen.

avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 16310
Age : 62
Localisation : LOURDES
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prions pour la France du 18 Février au 07 Mai 2017!!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum