Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à ...
Voir le deal
9.99 €

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par Grosjean le Dim 8 Fév 2009 - 16:28

A propos du film Requiem


Vendredi soir, la chaîne Arte a retransmis le film Requiem, nouvel version (2006) du cas de possession d’Anneliese Michel, de Klingenberg qui avait inspiré le film l’Exorcisme d’Emily Rose (2005). (Nouvelle diffusion cette nuit sur Arte à Oh 50)

On peut penser que le débat est relancé sur le diable entre partisans ou adversaires, c’est-à-dire entre ceux qui pensent que l’Eglise a bien agi en faisant les exorcismes ou le contraire, comme le fit le tribunal qui n’hésita pas à condamner prêtres et parents pour non assistance à personne en danger. C’est là en effet le véritable enjeu de toute l’affaire. Le premier film L’exorcisme, tenant compte de l’analyse faite par la journaliste américaine Madame Félicitas D. Goodman, avait rétabli certaines vérités devant le jugement qui pour beaucoup avait paru injuste. Car certains aspects critiquables de cette procédure et le climat médiatique désinformateur qui avait entouré l’affaire incitèrent l’auteur américaine, une anthropologue et linguiste américaine, à reprendre ce dossier et à pousser sa propre enquête sur les points qui, pour elle, avaient été soit négligés, soit méconnus (voir plus loin l'analyse de son livre).
Naturellement, le film Requiem revient en arrière, négligeant totalement cette mise au point et concluant le tout par cette phrase lapidaire qu’annonçait le titre : « après plusieurs douzaines d’exorcismes, Michaela mourut d’épuisement », ce qui est vite dit.
Inutile de dire que Télérama en fait « un travail de qualité », alors qu’il dénonce le « film d’angoisse que fut L’exorcisme made in Hollywood » ( comme on aimerait qu’il dénonce plus souvent les films hollywoodiens et leurs amoralité…)
Sachant tout cela, on peut cependant être interpellé par le film, en particulier par cette phrase de la jeune fille reprochant au prêtre ses « blablas » : « arrêter de débiter vos bêtises, lui dit-elle, si elles ont tant de forces, pourquoi ne vous en servez-vous pas au lieu de rester là à gémir ? pourquoi ne faîtes-vous rien? »
Oui, puissance de la prière des enfants de Dieu en ces derniers temps et dénonciation implicite des « réunionites ou autres séminaires » qui absorbent trop souvent les chrétiens !


Voici quelques rappels:

ANNELIESE MICHEL (Wikipedia)
Depuis sa naissance le 21 septembre 1952, Anneliese Michel mena d'abord une vie normale, caractérisée seulement par une grande piété. Du jour au lendemain, sa vie bascula.
Un jour de 1968 elle commença à trembler et à ne plus savoir contrôler son corps. Lors de ses crises, elle perdait sa voix, ne pouvait plus appeler ses parents pour leur demander de l'aide. Un neurologue diagnostiqua qu'elle souffrait d'épilepsie et elle fut admise à l'hôpital pour un traitement.
Après ses premières attaques, elle crut voir des visages démoniaques en train de grimacer lors de sa prière quotidienne, elle avait aussi l'impression d'entendre des voix. Anneliese en parla aux médecins qui ne savaient plus comment l'aider.
Au début de l'année 1973, les parents d'Anneliese demandèrent à plusieurs prêtres d'exorciser leur fille, mais ils pensaient qu'il lui suffisait de continuer de prendre ses médicaments. De plus, pour pratiquer un exorcisme, il fallait que la personne possédée répondît à des caractéristiques bien spécifiques : parler une langue qu'elle n'avait jamais apprise, avoir des pouvoirs surnaturels et se sentir gênée par des objets religieux.
En 1974, un prêtre l'examina et accepta qu'on pratiquât un exorcisme, mais sa hiérarchie le lui interdit. Son état alors empira et les crises devinrent de plus en plus violentes. Elle insultait les autres membres de sa famille, les battait et les mordait.
Elle refusait de manger, prétendant que les démons ne lui permettaient pas de le faire. Elle dormait à même le sol. On pouvait l'entendre toute la journée en train de hurler, de briser les crucifix et de détruire des peintures représentant Jésus.
En 1975, après avoir vérifié l'état de sa possession, le clergé autorisa un exorcisme fondé sur le rituel romain. L'église pensait qu'Anneliese était possédée par plusieurs démons dont il fallait la libérer :(Lucifer, l'empreur romain Néron, Cain, Judas, le père Fleischmann et Adolf Hitler).
A partir de 1975, on pratiqua un ou deux exorcismes sur elle chaque semaine. Parfois, les crises étaient tellement fortes qu'il fallait trois hommes pour la maîtriser si on ne l'enchaînait pas. Malgré cela, elle put reprendre un semblant de vie normale (retourner à l'école, passer un concours…).
Cependant, les crises ne cessèrent pas. De plus en plus souvent elle se trouvait paralysée et inconsciente. Elle refusait complètement de manger. Ses nombreuses génuflexions (plus de 600 de suite), provoquèrent une rupture au niveau des genoux. Quarante cassettes audio furent enregistrées lors des exorcismes afin de conserver les détails.
Le dernier exorcisme eut lieu le 30 juin 1976. À ce stade, Anneliese souffrait d'une pneumonie. Elle avait le visage émacié et souffrait d'une grande fièvre. Elle était exténuée physiquement. Mais elle restait consciente de sa situation. Sa mère enregistra sa mort.
Un procureur fit alors une enquête à la suite de laquelle les deux prêtres exorcistes et les parents d'Anneliese furent inculpés de négligence ayant entraîné la mort (car les médecins affirmaient qu'elle était épileptique et psychotique).
Les prêtres exorcistes firent écouter des enregistrements des différents exorcismes qu'ils avaient pratiqués, au cours desquels ils affirmaient pouvoir distinguer la voix de deux démons en train de se disputer, se demandant lequel des deux partirait le premier du corps d'Anneliese.
Les parents et les deux prêtres furent condamnés à 6 mois de prison.


Il n’en demeure pas moins que le lieu de sa sépulture reste pour beaucoup un lieu de pèlerinage.

Voir sur le site plusieurs informations sérieuses sur le sujet:
http://bretagne.kijiji.fr/c-Jeux-Culture-Loisirs-Livres-LA-VERITE-SUR-LEXORCISME-DANNELIESE-MICHEL-par-Dr-Goodman-W0QQAdIdZ82988017

VÉRITÉ SUR L’EXORCISME D’ANNELIESE MICHEL (LA), LE SACRIFICE D’UNE JEUNE BAVAROISE (1952-1976), par Félicitas D. Goodman. Traduit de l’américain par Louis Beck. Au cœur de l’été 1976, le décès d’une jeune bavaroise de 23 ans, du village de Klingenberg, fournit l’occasion, dans les médias du monde entier, d’une campagne d’autant plus tapageuse qu’elle recelait des arrière-pensées hostiles à l’Église catholique. Il s’agissait d’un cas de possession démoniaque, dûment discerné par les autorités diocésaines ; des exorcismes avaient été pratiqués par deux prêtres, canoniquement mandatés par leur évêque. Exemple unique dans les annales, l’exorcisée mourut dans un état de délabrement physique tel que le médecin appelé à constater le décès fut amené à dénier à celui-ci des causes naturelles. Un procès criminel, succédant à une longue enquête judiciaire, aboutit à la condamnation des parents de la victime et des prêtres exorcistes, inculpés de non-assistance à personne en danger. Mais certains aspects critiquables de cette procédure et le climat médiatique désinformateur qui avait entouré l’affaire incitèrent une anthropologue et linguiste américaine, Madame Félicitas D. Goodman, à reprendre ce dossier et à pousser sa propre enquête sur les points qui, pour elle, avaient été soit négligés, soit méconnus. Il en est résulté un livre, “The Exorcism of Anneliese Michel”, édité par Doubleday aux États-Unis, dont voici à présent la traduction en français. Madame Goodman a fait œuvre de justice en effectuant ce travail d’une grande rigueur intellectuelle et humaine, qui rétablit la vérité sur les faits et événements ayant causé la mort d’Anneliese Michel et, par là-même, disculpe ses parents et les prêtres qui lui avaient apporté dans la foi les secours de leur ministère. Il convenait que cette œuvre fût mise à la portée du public francophone. Les protagonistes du drame de Klingenberg en attendent eux-mêmes beaucoup, moins pour leur propre renommée que pour la mémoire de la jeune victime et pour la gloire de Dieu dans son Église. Enfin ce livre, qui dévoile à travers la tragédie d’Anneliese Michel la monstrueuse et brutale réalité du monde des ténèbres, oppose un témoignage incontournable à une certaine « théologie » négatrice de l’existence de l’esprit du mal.

EXORCISME D’ÉMILY ROSE (L’), d’après une histoire vraie (celle d’Anneliese Michel en Allemagne en 1976 : voir l’ouvrage “Vérité sur l’exorcisme d’Anneliese Michel”). Un film remarquable de Scott Derrickson avec Jennifer Carpenter, Laura Linney, Tom Wilkinson, Campbell Scott. Une étudiante de 19 ans tombe inexplicablement malade. De terrifiantes visions accompagnées d’effroyables convulsions la laissent chaque fois plus faible et plus désespérée. Les médecins diagnostiquent l’épilepsie, puis une psychose, mais aucun traitement ne la soulage. Confrontée à de mystérieuses forces qui la contrôlent et la torturent, Emily demande l’aide d’un prêtre : le Père Moore. L’évêque du lieu donnera même son accord pour procéder à un exorcisme. Alors que les symptômes les plus épouvantables se multiplient, de nombreux exorcismes sont tentés, mais sans résultats… Malgré les efforts du prêtre, au terme du combat contre sa possession, la jeune fille trouve la mort. Accusé d'homicide par imprudence, le père Moore se retrouve au coeur d'un procès qui va déstabiliser les convictions de tous... Dès lors, il n’a plus qu’une ambition : dire ce qui s’est vraiment passé et révéler l’incroyable pouvoir des forces maléfiques aujourd’hui. Croyants et sceptiques vont tous découvrir l’effrayante vérité, mais pire que tout, certains vont la vivre… Le procès va opposer la raison et la science à la croyance spirituelle et à la foi. Le film retrace le procès, et la tragique évolu tion d’Emily, en nous offrant les interprétations des deux parties. L’histoire d’Emily Rose est terrifiante, et pourtant vraie. C’est le cas de possession le plus spectaculaire mais aussi le plus dramatique jamais authentifié par l’Église. Bien loin de nous donner à voir les sempiternelles mêmes scènes de démence et d’auto-mutilation, avatars de ce type d’histoires, le réalisateur s’intéresse davantage à analyser les faits et à dresser le procès du père Moore. Vu à travers le point de vue de l’avocat de l’accusé, l’intrigue est habilement menée et entraîne le spectateur dans une quête de vérité où il doit bien souvent faire la part des choses entre sa propre rationalité et des faits troublants et parfois difficilement explicables. Jamais, et c’est là la force du film, on ne tombe dans la facilité du voyeurisme ou de scènes visuellement choquantes ou du moins perturbantes. En complément, lire l’excellent livret : “Vérité sur le démon (La)…”

Nous conseillons beaucoup la lecture de ce livret complémentaire :

VÉRITÉ SUR LE DÉMON (LA), INFLUENCE DE L’ESPRIT MAUVAIS, par le R.P. Dominic Szymanski. Dans ce texte court et percutant, le Père Szymanski remet “les pendules à l’heure” dans un domaine très négligé actuellement : l’action du démon et son influence dans nos vies, l’infestation, l’obsession et la possession, l’exorcisme, etc... “Pour restreindre l’influence de Satan, écrit-il, le Christ a donné aux prêtres les pouvoirs nécessaires : les pouvoirs d’exorcisme. Mais, de nos jours, on les cache bien creux sous terre de peur qu’ils ne viennent un jour à être utilisés…” En complément, et dans le même esprit, un texte signé par un groupe de prêtres catholiques (7 mars 1987) nous démontre l’urgence et la nécessité de l’exorcisme. « Il est un fait que nous devons constater : depuis quelques années, la présence et l’action démoniaques sont de plus en plus fortes. On assiste à des assauts de Satan inconnus il y a quelques décennies. Or, les per sonnes qui en souffrent sont la plupart du temps abandonnées à la fois par les prêtres “modernistes” qui n’y croient plus et par les prêtres “traditionalistes” qui pensent que la pratique ordinaire suffit (vraie Messe et vrais Sacrements). » Est ajouté pour cette nouvelle édition un entretien avec le célèbre exorciste italien Dom Gabriele Amorth (juin 2001) sur l’infestation de Satan jusque dans l’Église… et un texte non moins intéressant du chanoine Auguste Saudreau consacré aux faits démoniaques et à l’aide qu’on doit aux personnes tourmentées par le démon (1909). À lire absolument pour avoir les idées claires et ne pas se laisser berner par l’Ennemi du genre humain. Avec l’ancien Rituel des exorcismes (Exorcisme intégral de Léon XIII), et une bibliographie complète des ouvrages actuellement disponibles sur la démonologie. Voir aussi à : “Exorciste...” et “Manuel des exorcismes”.

Grosjean
PRETRE
PRETRE

Messages : 192
Inscription : 03/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty Re: A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par LEROY le Lun 9 Fév 2009 - 13:42

Voila un fil bien généreux sur lequel on aurait pu s'arrêter plus longuement... Mais le fil déroulant par les nombreux sujets, fait que certains disparaissent un peu trop vite !

J'ai vu le film samedi dernier. La mise en scène était de très bonne qualité et les acteurs aussi...

Et moi aussi, j'ai sursauté sur la fin quand le film se termine sur une brève conclusion : Elle mourut d'épuisement...

J'ai assisté à quelques exorcismes en simple priant... Cà ne s'oublie pas !

Je ne savais pas que l'épilepsie amenait parfois à la possession... Ce fut ma surprise...

Une personne possédée est avant tout une victime qui a bien conscience d'être prise dans un terrible piège et qui n'aspire qu'à en être délivrée par tous les moyens !

Le courage des prêtres exorcistes devrait être mis particulièrement en valeurs !!!

On n'en parle pas assez de ce courage et cette mission particulièrement difficile !!!

On parle tellement des médecins du corps que l'on met sans cesse à l'honneur... Mais ces discrets médecins de l'âme si.... malade....

TABOU ?
LEROY
LEROY
Aime le Rosaire

Messages : 732
Inscription : 22/09/2008

http://annedallemagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty Re: A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par isabella le Mar 10 Fév 2009 - 19:26

A l'heure actuelle, où la science arrogante (et criminelle) règne, on aurait sans doute diagnostiqué, au choix : l'épilepsie, un dédoublement de personnalité, une tumeur au cerveau, une psychose, des troubles obsessionnels compulsifs et/ou encore une schizophrénie chez cette pauvre Anneliese Michel.

On aurait sans doute proposé une médication lourde, un internement psychiatrique, voire une opération chirurgicale, un traitement de "stimulation électrique cérébrale" ou encore, "top du top", l'implantation d'une diabolique puce cérébrale de contrôle total de l'individu "à des fins médicales"! Ne dites pas non : c'est ce qui est fait en ce moment même en France sur des personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs !

Le résultat aurait été pire encore : non seulement la pauvresse serait décédée, mais à la suite de souffrances plus longues encore, et sous l'action démoniaque de la puce, elle aurait aussi perdu son libre-arbitre et son âme !

Ce qu'il faudrait dénoncer en réalité, c'est la SOLITUDE face à laquelle la famille d'Anneliese s'est retrouvée, et le manque de solidarité et de prise en charge de ce triste cas par la communauté. Où étaient les citoyens de la localité, les amis, les voisins lorsqu'il fallut aider et soutenir Anneliese et sa famille ?

Autre question brûlante : y aurait-il eu condamnation en justice si c'étaient des MEDECINS ou des PSYCHOLOGUES qui avaient été responsables de la mort d'Anneliese ? Je vous parie que non !

Une chose est certaine : le mal existe, et s'il peut prendre la forme de possession démoniaque spirituelle et physique, il peut également prendre la forme de la possession technologique (démoniaque, elle aussi - cf. les puces) ou de "traitements" médicaux.

Enfin, je tiens à signaler qu'une édition limitée du film "L'exorcisme d'Emily Rose" contenait un second DVD consacré à un reportage sur les exorcismes. Personnellement, c'est le SEUL document sur l'exorcisme que j'ai pu voir jusqu'à ce jour. Certains prêtres exorcistes m'ont emblé très sérieux (orthodoxes et certains catholiques), alors que ceux d'Amérique du Nord m'avaient semblé plus être des vendeurs mercantiles qu'autre chose. Mais dans un cas comme dans l'autre, je n'ai nullement constaté d'images choquantes ni extrêment violentes, comme on aime en montrer dans les films, et ce même si certaines personnes exorcisées grognaient, hurlaient ou bavaient.

Une petite remarque caustique, pour terminer : étant donné le degré élevé de malveillance et de criminalité régnant au sein des élites, ne serait-il pas sage d'envisager un exorcisme pour chacun de ces individus au pouvoir ? Je pense que cela relancerait une bonne fois pour toutes la respectabilité des exorcismes, et les vocations de prêtre exorciste ! Laughing :roll:

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty Re: A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par Philippe Marie le Lun 17 Oct 2011 - 1:48

Anneliese Michel n'a jamais manifesté les signes de possession : Parler ou comprendre des langues inconnues, reconnaître des objets sacrés ( de l'eau bénite ou non par ex...) , phénomènes extraordinaires comme télékinésie, lévitation etc.....On ne peut donc parler de possession réelle à son sujet. Il faut savoir qu'il y a une forme de schizophrénie qui "singe" l'apparence de la possession.
Par contre elle est une véritable âme victime, car sa maladie lui a été envoyé pour expier l'impiété de sa génération, et elle a demandé elle-même à être victime éxpiatrice. C'est en quelque sorte une sainte qui a porté une lourde croix.
De même, elle a été victime, et de la psychiatrie qui la soumise à des médicaments très dangereux que la médecine contrôlait très mal encore, et du service d'exorcisme qui en Allemagne connait mal son boulot.
Par contre, les parents et les exorcistes ont eu bon dos pour les autorités, car la médecine aurait de toute façon fini par la tuer. Mais il fallait coûte que coûte sauver l'institution et absoudre les psychiatres.
Avec les psychiatres de l'époque, Anneliese allait vers la mort à cause d'une surdose de médicaments qui l'étouffait et détruisait son corps. maintenant on le sait, les parents ont donc eu raison d'arrêter. Mais ils était déjà trop tard. Avec ou sans exorcisme, les parents auraient de toute façon été poursuivi pour non assistance, alors qu'en fait, c'est bien la médecine qui l'a tué.
Philippe Marie
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1384
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty Re: A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par Charles-Edouard le Ven 21 Sep 2012 - 0:05

Phiphi à écrit:
Anneliese Michel n'a jamais manifesté les signes de possession

Tout de même:
1. Parfois, les crises étaient tellement fortes qu'il fallait trois hommes pour la maîtriser si on ne l'enchaînait pas.
2.L'église pensait qu'Anneliese était possédée par plusieurs démons dont il fallait la libérer :(Lucifer, l'empreur romain Néron, Cain, Judas, le père Fleischmann et Adolf Hitler).
3.Ses nombreuses génuflexions (plus de 600 de suite), provoquèrent une rupture au niveau des genoux.

J'ai lu le livre: "La Vérité Sur L'exorcisme D'anneliese Michel - Le Sacrifice D'une Jeune Bavaroise", elle recoit un message de La Sainte Vierge Marie à la fin, lui demandant si elle voulait continué à souffrir pour les âmes encore un peu de temps, elle accepta.

Un autre lien du forum où il est question d'Anneliese Michel:
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t8611-l-exorcisme-de-annelise-michel

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17605
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty Re: A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par Philippe Marie le Mer 31 Juil 2013 - 11:20

Cain ? D'après Maria Valtorta il a quand même fait son salut.
Mais le démon peut mentir. Attention.
Finalement je pense quand même que c'était un cas de possession, sauf que je ne crois pas aux paroles du démon : Sauf les mauvais anges dont on a une certitude par l'Evangile, le Seigneur et l'Eglise ne veulent pas que l'on sache qui est damné ou non.
Philippe Marie
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1384
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty Re: A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par Charles-Edouard le Dim 1 Jan 2017 - 18:02

Passage en anglais du film où Emilie Rose (Aneliese Michel) entends la Vierge Marie lui proposer de continuer à souffrir pour les âmes..:


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17605
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel Empty Re: A propos du film Requiem et le cas d'Anneliese Michel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum