Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €
Le Deal du moment :
Obtenez jusqu’à -50 % sur les meilleures ...
Voir le deal

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Maurice d'Elbée le Lun 30 Mar 2020 - 20:40

Le témoignage d’Odile Guinnepain.
Infirmière en soins palliatifs, Odile Guinnepain est la fondatrice de l’antenne d’écoute destinée aux soignants : Nos mains ne tueront pas.


Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux D%C3%A9pression-personne-%C3%A2g%C3%A9e-570x381

En cette période d’épidémie, elle reçoit l’appel d’infirmières alertant sur la hausse des sédations sur des patients déclarés ''malades du Covid-19''.

—Quand avez-vous reçu les premiers appels et que se passe-t-il exactement dans nos hôpitaux ?

—J’ai reçu la première alerte le 17 mars. Elle émanait d’une infirmière travaillant aux urgences d’un grand hôpital parisien. Depuis le 10 mars, elle a vu arriver beaucoup de patients alors que le service de réanimation était déjà plein.
Il s’agissait surtout de personnes âgées ou très âgées, atteintes de Covid-19 et présentant une détresse respiratoire. Mais elles n’avaient, en général, pas d’antécédents médicaux.
Ces patients, qui auraient pu être mis en réanimation sous respirateur, ne l’ont pas été faute de place.

Le plus alarmant est que ces infirmières ont reçu un protocole de sédation systématique à appliquer pour ce genre de patients.

Les doses préconisées m’ont laissée sans voix : 1 mg de morphine par heure combiné à 1 mg d’Hypnovel par heure, en intraveineuse. La dose quotidienne de morphine qui est administrée – 24 mg donc – est à elle seule létale pour des patients âgés, qui n’ont jamais reçu de morphine et qui se trouvent déjà en situation de détresse respiratoire.

La quantité d’Hypnovel qui leur est administrée est tout aussi énorme.

On considère que l’Hypnovel est létale à partir de 30 mg par jour. Or, ces patients reçoivent, d’emblée, 24 mg par jour ! Ces situations sont terribles pour les infirmières car on leur demande d’appliquer un protocole sans réfléchir, sans effectuer de surveillance, alors qu’il mène clairement à un surdosage et conduit très rapidement ces patients à la mort.

— Pourquoi le corps médical a-t-il mis en place de tels protocoles ?

— L’intention, en soi, comme souvent, n’est pas mauvaise.
C’est une façon de pallier une crise que l’on ne peut pas gérer matériellement. Une façon de faire le tri.
Dans les faits, il s’agit clairement d’euthanasie puisque les doses administrées sont létales.
Pourquoi ne pas donner une chance à ces patients même s’ils sont âgés ? Le problème est que si l’on soigne ces patients cela va leur prendre entre trois semaines et un mois et demi pour guérir et les hôpitaux disent ne pas pouvoir se le permettre. Mais toutes les activités chirurgicales ont été stoppées, et beaucoup de cliniques sont vides…

Présent 31 Mars 2020
Maurice d'Elbée
Maurice d'Elbée
Aime le chapelet

Masculin Messages : 444
Inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Nicolas-p le Lun 30 Mar 2020 - 20:49

Difficile de dire ce qu il en est , de la situation de ces patients. 

Oui il ne faut pas se leurrer certains médecins peu regardants et parfois même de " bonne volonté " vont un peu vite en besogne...et dans cette situation c'est démultiplié. 

Il se peut aussi que certains en détresse respiratoire et agonisant puissent bénéficier réellement de ces traitements qui sont parfois incontournables mais à dose "raisonnables"

C'est inquiétant.  Cela ne me surprend malheureusement pas.
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1290
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par olivier0 le Lun 30 Mar 2020 - 21:46

On est en guerre...
Ce qui est étrange c'est que bien que n'ayant jamais connu la guerre l'image que je m'en faisais était en général des gens ensemble, au front, dans les villes, les campagnes , dans les hôpitaux. Les familles réunies, les prêtres avec les gens... Une sorte d'effervecence sociale chaleureuse pour compenser la détresse subie.
Or là c'est le contraire. Les rues sont vides, les hôpitaux sont fermés aux familles et aux prêtres, les enterrements se font dans l'anonymat, c'est froid, stérile, hygiénique.
On assiste je le crains à un génocide des anciens, de notre mémoire collective, dans l'indifférence générale, sous hypnose médiatique.
Isolés chez eux, dans les EHPAD, dans leurs chambres d'hôpital ils meurent dans la solitude et le silence. Les médias nous l'ont dit c'est ce virus....
Bien sûr les soignants ne sont pas seulement coupables, ils sont les victimes aussi, appliquant de façon rationnelle des protocoles absurdes mais dans l'impossibilité de prendre le recul nécessaire car sous pression.
Entre le marteau et l'enclume.
Inutile d'être complotiste pour comprendre qui est responsable. Nous le sommes tous car c'est le système dans son ensemble qui est un complot contre Dieu..
Metci Maurice d'Elbée de soulever ce problème essentiel.
olivier0
olivier0
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 302
Age : 50
Inscription : 21/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par olivier0 le Jeu 2 Avr 2020 - 19:09

Meyer Habib lui même dénonce l'euthanasie des personnes âgées par l'injection de Rivotril.
C'est dire la gravité de la situation.
Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Fb_img10
olivier0
olivier0
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 302
Age : 50
Inscription : 21/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Desiderius Ulixes le Jeu 2 Avr 2020 - 20:46

On en parle ici, minute 32

Desiderius Ulixes
Desiderius Ulixes
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1058
Inscription : 04/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Charles-Edouard le Ven 3 Avr 2020 - 9:40

@olivier0 a écrit:On est en guerre...
Ce qui est étrange c'est que bien que n'ayant jamais connu la guerre l'image que je m'en faisais était en général des gens ensemble, au front, dans les villes, les campagnes , dans les hôpitaux. Les familles réunies, les prêtres avec les gens... Une sorte d'effervecence sociale chaleureuse pour compenser la détresse subie.
Or là c'est le contraire. Les rues sont vides, les hôpitaux sont fermés aux familles et aux prêtres, les enterrements se font dans l'anonymat, c'est froid, stérile, hygiénique.
On assiste je le crains à un génocide des anciens, de notre mémoire collective, dans l'indifférence générale, sous hypnose médiatique.

Isolés chez eux, dans les EHPAD, dans leurs chambres d'hôpital ils meurent dans la solitude et le silence. Les médias nous l'ont dit c'est ce virus....
Bien sûr les soignants ne sont pas seulement coupables, ils sont les victimes aussi, appliquant de façon rationnelle des protocoles absurdes mais dans l'impossibilité de prendre le recul nécessaire car sous pression.
Entre le marteau et l'enclume.
Inutile d'être complotiste pour comprendre qui est responsable. Nous le sommes tous car c'est le système dans son ensemble qui est un complot contre Dieu..
Metci Maurice d'Elbée de soulever ce problème essentiel.


En lisant votre phrase, j'ai eu de suite l'image de l'avortement, j'en ai eu des frissons !
Est-ce cela aussi que l'humanité paye ?

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17605
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Maurice d'Elbée le Ven 3 Avr 2020 - 11:24

Maurice d'Elbée
Maurice d'Elbée
Aime le chapelet

Masculin Messages : 444
Inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Maurice d'Elbée le Ven 3 Avr 2020 - 20:12

Confirmation de la pratique de l'euthanasie sur les personnes âgées dans les Ehpad sur Radio Sud.

Maurice d'Elbée
Maurice d'Elbée
Aime le chapelet

Masculin Messages : 444
Inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Isabelle-Marie le Ven 3 Avr 2020 - 23:35

Il faut espérer que beaucoup s'efforcent de résister à cette horrible pression administrative et comptable. Les qualités humaines des personnels soignants sont souvent admirables.  Prie

Témoignage d'Elisabeth :

Désormais, nous sommes les derniers gardiens de nos frères, les derniers témoins de leur ultime souffle, les derniers visages que croiseront leurs regards, les dernières mains qui serreront les leurs... Un positionnement inédit, étrange, qui exige une disponibilité de temps et d’âme si difficile à obtenir pour un soignant qui doit demeurer tout à tous, tout au long d’une journée bien remplie. Ainsi, il n’est pas rare que ce dernier quitte son lieu de travail en se demandant s’il a été à la hauteur de toutes les missions qui lui incombent désormais. Ainsi, il est certain que des personnes meurent ou mourront seules en EHPAD.

«Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore de la splendeur du jour et de tous ses présents» disait le poète résistant Robert Desnos. Et la vie, que nous avons choisi de servir par le soin, nous offre de nombreux présents en cette période troublée.

Ce sont tout d’abord ces soutiens nombreux et constants: des résidents d’abord, de leur famille, de nos voisins, des balcons de nos rues, d’une nation entière qui rend hommage à ces métiers dans lesquels on engage parfois toute sa vie.

Rappelés à notre condition vulnérable et interdépendante, nous réalisons combien nous sommes capables de si grandes choses lorsque nous consentons à œuvrer ensemble.
Ce sont aussi ces instants où l’on mesure combien la fraternité entre collègues est nécessaire lorsque l’épreuve est supérieure à la force d’un seul homme. Rappelés à notre condition vulnérable et interdépendante, nous réalisons combien nous sommes capables de si grandes choses lorsque nous consentons à œuvrer ensemble, chacun selon la responsabilité qui est la sienne.

Ces présents, ce sont aussi ces enfants d’école primaire auprès de qui nos aînés témoignaient il y a encore quelques mois de leurs propres souvenirs d’élèves en uniforme et aux doigts tâchés d’encre. Ces «petits hommes» ont spontanément pris la plume électronique pour couvrir nos résidents de lettres, et se sont fait filmer depuis leurs maisons en récitant poèmes, chansons et célèbres répliques de théâtres.

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/la-formidable-lecon-d-humanite-des-ehpad-20200403
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Isabelle-Marie le Sam 4 Avr 2020 - 2:14

@Maurice d'Elbée a écrit:Le témoignage d’Odile Guinnepain.
Infirmière en soins palliatifs, Odile Guinnepain est la fondatrice de l’antenne d’écoute destinée aux soignants : Nos mains ne tueront pas.


Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux D%C3%A9pression-personne-%C3%A2g%C3%A9e-570x381

En cette période d’épidémie, elle reçoit l’appel d’infirmières alertant sur la hausse des sédations sur des patients déclarés ''malades du Covid-19''.

—Quand avez-vous reçu les premiers appels et que se passe-t-il exactement dans nos hôpitaux ?

—J’ai reçu la première alerte le 17 mars. Elle émanait d’une infirmière travaillant aux urgences d’un grand hôpital parisien. Depuis le 10 mars, elle a vu arriver beaucoup de patients alors que le service de réanimation était déjà plein.
Il s’agissait surtout de personnes âgées ou très âgées, atteintes de Covid-19 et présentant une détresse respiratoire. Mais elles n’avaient, en général, pas d’antécédents médicaux.
Ces patients, qui auraient pu être mis en réanimation sous respirateur, ne l’ont pas été faute de place.

Le plus alarmant est que ces infirmières ont reçu un protocole de sédation systématique à appliquer pour ce genre de patients.

Les doses préconisées m’ont laissée sans voix : 1 mg de morphine par heure combiné à 1 mg d’Hypnovel par heure, en intraveineuse. La dose quotidienne de morphine qui est administrée – 24 mg donc – est à elle seule létale pour des patients âgés, qui n’ont jamais reçu de morphine et qui se trouvent déjà en situation de détresse respiratoire.

La quantité d’Hypnovel qui leur est administrée est tout aussi énorme.

On considère que l’Hypnovel est létale à partir de 30 mg par jour. Or, ces patients reçoivent, d’emblée, 24 mg par jour ! Ces situations sont terribles pour les infirmières car on leur demande d’appliquer un protocole sans réfléchir, sans effectuer de surveillance, alors qu’il mène clairement à un surdosage et conduit très rapidement ces patients à la mort.

— Pourquoi le corps médical a-t-il mis en place de tels protocoles ?

— L’intention, en soi, comme souvent, n’est pas mauvaise.
C’est une façon de pallier une crise que l’on ne peut pas gérer matériellement. Une façon de faire le tri.
Dans les faits, il s’agit clairement d’euthanasie puisque les doses administrées sont létales.
Pourquoi ne pas donner une chance à ces patients même s’ils sont âgés ? Le problème est que si l’on soigne ces patients cela va leur prendre entre trois semaines et un mois et demi pour guérir et les hôpitaux disent ne pas pouvoir se le permettre. Mais toutes les activités chirurgicales ont été stoppées, et beaucoup de cliniques sont vides…

Présent 31 Mars 2020

Je n'avais pas lu votre témoignage. C'est horrible, des assassinats qui ne disent pas leur nom mais depuis l'affaire Vincent lambert, le message est clair. Nous ne pouvons plus avoir confiance en l'hôpital, et les personnes âgées y sont réellement en danger. Cela n'empêche pas le personnel soignant d'être souvent admirable et prisonnier de décisions (pompeusement cachées sous l'anonymat de "protocoles" et autres termes pompeux) diaboliques, avec la pression d'avoir à y obéir. Mais c'est le pendant de ce qu'on fait subir à la vie dans son commencement... Et en ce moment où nous sommes confinés, bombardés de ce mot grotesque dès qu'on ouvre son écran, de covid, corona Twisted Evil  ... le gouvernement  s'inquiéte de la baisse du nombre d'avortements, comme si la mort devait se nourrir de la mort.
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Nicolas-p le Lun 6 Avr 2020 - 9:42

voici une mise aupoint d'un de mes confrères:

il n'y a pas contrairement à ce que certains ont put percevoir de volonté d'euthanasie liée au Covid (sauf exception peut etre  que l'on ne mesure pas)

https://www.lesalonbeige.fr/soins-palliatifs-et-analgesiques/
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1290
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Buni le Lun 6 Avr 2020 - 9:53

@Nicolas-p a écrit:voici une mise aupoint d'un de mes confrères:

il n'y a pas contrairement à ce que certains ont put percevoir de volonté d'euthanasie liée au Covid (sauf exception peut etre  que l'on ne mesure pas)

https://www.lesalonbeige.fr/soins-palliatifs-et-analgesiques/
Sauf que la chloroxine facile à produire (mais bloquée) permettrait d'éviter une bonne partie de ces situations extrèmes. 
3 éléments posent gravement problème à mon avis :
1. La combinaison de l'interdiction de la chloroxine + autorisation du Rivotril
2. Le Rivotril serait contre indiqué en cas d'insuffisance respiratoire
3. Pourquoi on n'exige pas une étude clinique du Rivotril dans le cadre du Covid 19 alors qu'on l'exige pour la chloroquine? 2 poids de mesure?

Buni
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 245
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Nicolas-p le Lun 6 Avr 2020 - 10:24

la chloroquine (exactement l'hydroxychloroquine) est en cours d'essai (hycovid) et on aura les résultats d'ici peu et si confirmé, la prescription sera élargie.

sa prescription n’empêchera en rien les situations de fin de vie...

le rivotril est dépresseur respiratoire comme toute benzodiazépine, en situation d'agonie ce n'est vraiment pas un problème (patient qui s’étouffe en train de mourir...)
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1290
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par granny le Lun 6 Avr 2020 - 10:25

quand pour la personne il ne peut plus y avoir aucun espoir, que faire ?

Un médecin m'avait dit pour mon père :  Avec votre papa on a convenu de ce que l'on devait faire quand les souffrances seront devenues trop insupportables. Il avait un cancer du pancréas;
Sur le moment, je n'ai pas saisi ce qu'elle me disait. A la fin devant mes yeux mon père souffrait. Je lui dis, je vais vite chercher le médecin. Bien évidemment il avait compris. IL a remué la tête en disant non avec  des yeux horrifiés . Je n'ai pas tout de suite compris pourquoi il préférait souffrir.

Le médecin m'a dit, on va augmenter la dose, le lendemain il était endormi, le surlendemain il n'était plus là.

J'ai toujours dans l'esprit que c'est moi qui ait donné le feu vert en allant chercher le médecin. Le médecin savait où il en était. Je suis ignorante !  jusqu'au dernier moment, j'ai pensé qu'il avait une telle force de caractère qu'il pouvait s'en sortir; Je voyais des éléments qui me disaient qu'il se sortait d'affaire. Mais c'est tout simplement parce que plus rien ne fonctionnait très certainement au niveau des reins;

Bien entendu l'euthanasie adopté avec trop de facilité, je me méfie. On sait comment tout fini par être détourné et en définitif au risque de finir comme une pratique sans aucun scrupule, pour des raisons qui pourraient arranger.

Il faut se référer aux bourreaux d'autrefois. Ils pensaient que leur rôle était pour le bien de tous. Comme le raconte si bien un livre, Dieu seul et nous pouvons.

il faut aussi faire confiance aux personnes qui sont là pour soigner et non pour tuer. C'est leur premier rôle.

Mon beau-frère est décédé en novembre d'une pneumonie et infarctus; Quand on a dit tout est fini, la famille a donné son accord ! Moi je disais non à mon mari et je reconnais que ce n'est pas bien. On peut transmettre un sentiment de culpabilité.

c'est très difficile la  fin de vie.
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Buni le Lun 6 Avr 2020 - 12:20

@Nicolas-p a écrit:la chloroquine (exactement l'hydroxychloroquine) est en cours d'essai (hycovid) et on aura les résultats d'ici peu et si confirmé, la prescription sera élargie.

sa prescription n’empêchera en rien les situations de fin de vie...

le rivotril est dépresseur respiratoire comme toute benzodiazépine, en situation d'agonie ce n'est vraiment pas un problème (patient qui s’étouffe en train de mourir...)
Euh, comment dire :
1. Si on traite dès les 1ers symptômes avec le protocole du Pr Raoult, on a de bonnes chances d'éviter le stade de l'agonie car la personne évitera les complications, CQFD, non?
2. L'étude sur la chloroquine est une mascarade car celle-ci est administrée sur les cas graves seulement (pour mieux prouver son inefficacité?) et sans l'antibiotique associé... 
Ne nous laissons pas endormir par la propagande en marche...

Buni
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 245
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Nicolas-p le Lun 6 Avr 2020 - 12:25

faux:

l'essai hycovid comprend un bras testant les patients pauci-symptomatiques...(ainsi qu'un bras placébo d'ailleurs) on aura une réponse plus claire de l'éfficacité.

par contre seule l'hydroxychloroquine est testée et non l'association avec l'azythromycine contraitrement à raoult (que j'ai eu comme prof en infectiologie dans les années 90)

attendons les résultats.(qq semaines max) qui je l'espère confirmeront l’efficacité.

en attendant à titre compassionnel nombres de médecin la prescrive déjà en hospitalisation aux patients
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1290
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Buni le Lun 6 Avr 2020 - 12:49

@Nicolas-p a écrit:faux:

l'essai hycovid comprend un bras testant les patients pauci-symptomatiques...(ainsi qu'un bras placébo d'ailleurs) on aura une réponse plus claire de l'éfficacité.

par contre seule l'hydroxychloroquine est testée et non l'association avec l'azythromycine contraitrement à raoult (que j'ai eu comme prof en infectiologie dans les années 90)

attendons les résultats.(qq semaines max) qui je l'espère confirmeront l’efficacité.

en attendant à titre compassionnel nombres de médecin la prescrive déjà en hospitalisation aux patients
Préconisez-vous ce traitement?

Buni
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 245
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Buni le Lun 6 Avr 2020 - 12:50

Je précise dès maintenant pour le traitement, car ça fait longtemps qu'on nous balade sur le sujet... et en attendant on compte les morts... comme pour les masques qui étaient inutiles et qui sont devenus indispensables, ...

Buni
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 245
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Nicolas-p le Lun 6 Avr 2020 - 13:10

Préconisez-vous ce traitement?


OUI de manière encadrée à l’hôpital (déjà le cas) dès la présence de symptômes respiratoires sans attendre les formes graves.

Non n'importe comment en ville chez des patients asymptomatiques (85% des gens guérissent spontanément sans rien) tant que les résultats sont en attente
Nicolas-p
Nicolas-p
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1290
Age : 47
Localisation : aquitaine
Inscription : 01/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Isabelle-Marie le Mar 28 Avr 2020 - 11:10

Révélations fracassantes du Canard enchaîné

"Révélations scandaleuses du Canard Enchaîné ! L'Etat aurait donné consigne le 19 mars de limiter l'accès à la réanimation des "personnes fragiles". Emmanuel Macron et son Gouvernement devront répondre devant la Justice et l’histoire pour cet ordre meurtrier !"

https://www.facebook.com/nicolasdupontaignan/videos/2479800269016914/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLER DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 6003
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Marypaule29 le Mar 28 Avr 2020 - 12:27

@Isabelle-Marie a écrit:Révélations fracassantes du Canard enchaîné

"Révélations scandaleuses du Canard Enchaîné ! L'Etat aurait donné consigne le 19 mars de limiter l'accès à la réanimation des "personnes fragiles". Emmanuel Macron et son Gouvernement devront répondre devant la Justice et l’histoire pour cet ordre meurtrier !"

https://www.facebook.com/nicolasdupontaignan/videos/2479800269016914/

En tout cas, un cousin à mon mari de 84 ans, qui a contacté ce coronavirus, hospitalisé en grande souffrance respiratoire, ayant un début d'Alzheimer… sort aujourd'hui du CHU. Et pourtant, le médecin avait dit à sa fille, lors de l'hospitalisation qu'il y avait peu d'espoir qu'il s'en sorte...

Donc... encore là, bravo aux soignants.
Marypaule29
Marypaule29
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 94
Inscription : 21/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Calex le Mar 28 Avr 2020 - 21:08

@Marypaule29

Oui, bravo aux soignants et merci Seigneur pour cette guérison. Dans quelle région était-il hospitalisé car la prise en charge ne doit pas être la même selon l'endroit ?
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1222
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux Empty Re: Aujourd'hui, en France, on assassine froidement les personnes âgées dans les hôpitaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum