Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Le Pape à Sainte Marthe Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le Deal du moment : -96%
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
0.94 €

Le Pape à Sainte Marthe

Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Le Pape à Sainte Marthe

Message par Isabelle-Marie le Jeu 30 Mai 2019 - 0:27

Le Pape à Sainte Marthe 0-1-1510

Sainte-Marthe: « L’Esprit rajeunit! Ce qui fait vieillir, c’est le péché! »

Parler tous les jours avec l’Esprit Saint

« L’Esprit rajeunit! ce qui fait vieillir, c’est le péché! », a fait observer le pape françois dans son homélie de la messe matinale en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican, ce mardi 28 mai 2019.

Le pape invite à demander spécialement la grâce suivante aujourd’hui: « Demandons au Seigneur de ne pas perdre cette nouvelle jeunesse, de ne pas être des chrétiens à la retraite qui ont perdu la joie et qui ne se laissent pas entraîner… Le chrétien ne part jamais à la retraite. Le chrétien vit, il vit parce qu’il est jeune, quand c’est un vrai chrétien ».

Même si la vie « n’est pas un festival », et qu’il y a beaucoup de difficultés, il est possible de « les surmonter » et de « continuer à avancer » mais, souligne le pape, il faut pour cela un « dialogue quotidien avec l’Esprit Saint », « qui nous accompagne ».

Le pape renchérit dans un tweet publié ensuite sur son compte @Pontifex_fr: « Dans la vie, nous avons nos croix, des moments compliqués. Mais en des temps difficiles, nous sentons que l’Esprit Saint nous aide à avancer et à surmonter nos difficultés. #SainteMarthe« .

En commentant l’évangile du jour, le pape fait observer que  dans son « discours d’adieu » à ses disciples, avant de « monter au ciel », Jésus fait une « véritable catéchèse sur l’Esprit Saint », pour expliquer qui Il est.

« Les disciples sont tristes en entendant que leur maître les quittera bientôt », explique le pape et Jésus les reprend parce que, « la tristesse n’est pas une attitude chrétienne ». Mais « comment faire pour ne pas être triste ? » demande le pape, qui répond: « Contre la tristesse, dans la prière (…) demandons au Seigneur qu’il garde en nous la jeunesse toujours nouvelle de l’esprit » car c’est « l’Esprit Saint qui fait en sorte qu’il y ait en nous cette jeunesse qui nous renouvelle sans cesse ».

Le pape cite le saint qui disait : « un saint triste est un triste saint » et il commente: « un chrétien triste est un triste chrétien : cela ne va pas ».

Il ajoute: c’est l’Esprit Saint « qui nous rend capables de porter nos croix ». Il prend l’exemple de Paul et Silas qui, « enchaînés, chantaient des hymnes à Dieu »: « L’Esprit Saint renouvelle tout. C’est l’Esprit-Saint qui nous accompagne dans la vie, qui nous soutient »: c’est le « Paraclet ».

Un nom que le pape commente : « Quel nom étrange ! » Il raconte que lorsqu’il était jeune prêtre, lors d’une messe pour les enfants, un dimanche de Pentecôte, il leur avait demandé s’ils savaient qui était l’Esprit Saint. Et un enfant lui avait répondu : « le paralytique » (en espagnol, « paraclito » et « paralitico », ndr). « Et nous aussi, a fait observer le pape, bien souvent, nous pensons que l’Esprit Saint est un paralytique, qu’il ne fait rien! »

Il revient au sens du mot paraclet: il signifie « celui qui est à côté de moi pour me soutenir », « pour que je ne tombe pas, pour que j’avance, pour que je conserve cette jeunesse de l’Esprit »:  « Le chrétien est toujours jeune : toujours. Et quand le cœur du chrétien commence à vieillir, sa vocation de chrétien commence aussi à diminuer. Ou tu es jeune de cœur, d’âme, ou tu n’es pas pleinement chrétien ».

Cela n’élude pas la souffrance, fait observer le pape: « Paul et Silas avaient reçu des coups de bâton et ils souffraient, mais ils étaient pleins de joie, il chantaient. »

Et d’ajouter: « C’est cela la jeunesse. Une jeunesse qui te fait toujours regarder l’espérance : là, en avant ! Mais pour avoir cette jeunesse, il faut un dialogue quotidien avec l’Esprit Saint, qui est toujours à côté de nous. C’est le grand don que nous a laissé Jésus : ce soutien qui te fait avancer ».

Et lorsque le chrétien pèche, a ajouté le pape, « l’Esprit nous aide à nous repentir et nous fait regarder en avant : parle avec l’Esprit, il t’apportera son soutien et te redonnera la jeunesse ».  Mais « le péché fait vieillir l’âme, il fait tout vieillir »!

Le pape invité à chasser  la tristesse: « Jamais, cette tristesse païenne »: dans les moments difficiles, « on sent que l’Esprit nous aide à avancer (…) et à surmonter les difficultés. Y compris le martyre ».

Hier, lundi 27 mai, le pape a publié ce tweet sur les martyrs d’aujourd’hui: « Aujourd’hui aussi de nombreux chrétiens sont tués et persécutés par amour du Christ. Ils donnent leur vie en silence parce leur martyre ne fait pas de bruit: aujourd’hui il y a plus de martyrs chrétiens qu’aux premiers siècles. »

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

https://fr.zenit.org/articles/sainte-marthe-lesprit-rajeunit-cest-le-peche-qui-fait-vieillir/?
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Re: Le Pape à Sainte Marthe

Message par Isabelle-Marie le Mer 12 Juin 2019 - 18:55

« Donnez gratuitement ce que vous avez reçu gratuitement », demande le pape
 
Messe à Sainte-Marthe
Le Pape à Sainte Marthe 0-1-110

« Servez et donnez gratuitement ce que vous avez reçu gratuitement », demande le pape François. Et cela, souligne-t-il, est spécialement « pour nous, pasteurs de l’Église », « pour ne pas vendre la grâce ». La grâce du Christ est gratuite et « vous devez la donner gratuitement ».

C’est ce que le pape a dit au cours de l’homélie prononcée à la messe de ce mardi matin 11 juin 2019, à la Maison Sainte-Marthe, au Vatican, indique Vatican News en italien.

Le pape met en garde contre « le danger » de « glisser » dans les relations du « paiement » avec Dieu : « Seigneur, si tu me fais ça, je te donnerai cela ». « Non ! La chose n’est pas juste là ! », s’exclame le pape. Au contraire, «ce rapport de gratuité avec Dieu est ce qui nous aidera à l’avoir ensuite avec les autres, souligne le pape, que ce soit dans le témoignage chrétien, dans le service chrétien ou dans la vie pastorale de ceux qui sont pasteurs du peuple de Dieu …. Prêcher, servir, mais ne pas ‘se servir de’. »

Le pape rappelle que la vie d’un chrétien est une mission : « un chrétien ne peut pas rester immobile », la vie chrétienne consiste « à faire route, toujours». « La vie chrétienne, c’est partir », dit-il. Le pape cite les paroles du Christ de l’Évangile selon saint Matthieu (10, 7-13) sur la mission des apôtres et de chaque chrétien : « Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. » Il s’agit donc d’une « vie de service », explique le pape.

« La vie chrétienne », poursuit-il, est être « au service ». Il est « très triste », dit le pape, de voir des chrétiens qui, « au début de leur conversion » « sont ouverts au service, servent le peuple de Dieu, puis finissent par se servir du peuple de Dieu. Cela fait beaucoup de mal, beaucoup de mal au peuple de Dieu, répète le pape : La vocation est de ‘servir’, non de ‘se servir de’».

La vie chrétienne est « une vie de gratuité », insiste le pape François. Le salut « ne peut pas être acheté », « il nous est donné gratuitement », souligne-t-il en ajoutant que Dieu « nous sauve gratuitement ». Et précisément cette gratuité de Dieu « est l’une des plus belles choses ».

«Le Seigneur est plein de dons à nous donner, affirme le pape. Il demande seulement une chose : que notre cœur s’ouvre. Quand nous disons ‘Notre Père’ et prions, ouvrons nos cœurs, afin que cette gratuité vienne. »

« Il n’y a pas de relation à Dieu en dehors de la gratuité, poursuit le pape. Parfois, quand nous avons besoin de quelque chose de spirituel ou d’une grâce, nous disons : ‘ Eh bien, maintenant je vais jeûner, je vais faire pénitence, je vais faire une neuvaine…’. C’est bien, mais faites attention : ce n’est pas pour ‘payer’ la grâce, pour ‘acheter’ la grâce ; mais pour élargir ton cœur pour que la grâce vienne. La grâce est gratuite. »

https://fr.zenit.org/articles/donnez-gratuitement-ce-que-vous-avez-recu-gratuitement-demande-le-pape/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Re: Le Pape à Sainte Marthe

Message par Isabelle-Marie le Sam 21 Sep 2019 - 15:03

Le Pape à Sainte Marthe 0-2-410

Sainte-Marthe: “Notre Dieu est un Dieu de compassion”
 
L’antidote à l’indifférence

«  »Le Seigneur fut saisi d’une grande compassion » (Luc 7,13). Notre Dieu est un Dieu de compassion. La compassion est la faiblesse de Dieu, mais aussi sa force. #SainteMarthe »: tel est le tweet publié par le pape François, ce mardi 17 septembre 2019, sur son compte @Pontifex_fr. Le pape y cite un extrait de son homélie du matin.

“Notre Dieu est un Dieu de compassion”, a en effet expliqué le pape François qui a commenté l’évangile du retour à la vie du fils de la veuve de Naïm et de la compassion de Jésus pour elle, dans l’évangile de Luc, lu à la messe de ce mardi 17 septembre 2019, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican, selon Vatican News. Et, pour le pape, dans le cœur humain, la compassion est en quelque sorte l’antidote à l’indifférence et elle conduit à la « vraie justice », loin de la fermeture sur soi. « Qu’il ait aussi compassion de chacun de nous: nous en avons besoin”, a conclu le pape.

Le pape souligne que la compassion permet de “voir la réalité”: “La compassion te fait voir les réalités telles qu’elles sont. La compassion c’est comme la loupe du cœur, elle nous fait vraiment comprendre les dimensions. Dans les Evangiles, Jésus est si souvent saisi de compassion. La compassion c’est aussi le langage de Dieu. Dans la Bible, elle n’apparaît pas d’abord avec Jésus: c’est Dieu qui a dit à Moïse : “J’ai vu la douleur de mon peuple” (Exode 3, 7). C’est la compassion de Dieu qui envoie Moïse sauver le peuple. Notre Dieu est un Dieu de compassion. Et on pourrait dire que la compassion est la faiblesse de Dieu, mais aussi sa force. C’est ce qu’il nous donne de meilleur: parce que c’est la compassion qui l’a poussé à nous envoyer son Fils. C’est un langage de Dieu, la compassion.”

Le pape fait aussi observer que la compassion, ce n’est pas le sentiment de “peine” que l’on éprouve par exemple lorsque l’on voit mourir un petit chien sur la route: “le pauvre” et l’on éprouve un peu de peine. La compassion va plus loin: c’est “s’impliquer dans le problème des autres, engager sa vie”, à la suite du Christ.

Le pape François rappelle aussi la compassion de Jésus lors de la “multiplication des pains”: il dit à ses disciples de donner à manger à la foule, alors qu’eux pensent à la congédier. “Ils étaient prudents, les disciples”, fait observer le pape: “Je crois qu’à ce moment-là, dans son coeur, Jésus a été un peu en colère, vu sa réponse: “Donnez-leur vous-mêmes à manger” (…). Le Seigneur, dit l’Evangile, a éprouvé de la compassion parce qu’il voyait ces personnes comme des brebis sans berger.” Tandis que ses disciples cherchent une solution “mais sans s’engager”.

Et le pape de commenter: “Si la compassion est le langage de Dieu, le langage humain est si souvent un langage de l’indifférence. Aider jusqu’à un certain point, mais ne plus y penser ensuite. L’indifférence. Un de nos photographes de L’Osservatore Romano, a pris une photo qui est maintenant à l’Aumônerie pontificale et s’intitule: “Indifférence”. J’en ai déjà parlé à d’autres occasions. Une nuit d’hiver, devant un restaurant de luxe, une dame qui vit dans la rue tend la main à une autre dame qui sort d’un restaurant, bien couverte, et qui regarde ailleurs. Voilà l’indifférence. Allez voir cette photo: voilà l’indifférence. Notre indifférence. Si souvent, nous détournons le regard… Et c’est ainsi que nous fermons la porte à la compassion. Nous pouvons faire un examen de conscience: est-ce qu’habituellement je détourne le regard? Ou est-ce que je laisse l’Esprit Saint me conduire sur le chemin de la compassion? Qui est une vertu de Dieu.”

Le pape confie qu’il a été spécialement touché par la parole de Jésus adressée à la mère du jeune homme: “Ne pleure pas!” Il y voit une “caresse de compassion”.

Alors Jésus le ramène à la vie et “il le rend à sa mère”, souligne le pape avant de commenter: “Il l’a “restitué”: c’est un acte de justice. C’est un terme de justice. La compassion nous conduit sur la voie de la vraie justice. Il faut toujours “restituer” à ceux qui ont un certain droit, et cela nous sauve toujours de l’égoïsme, de l’indifférence, de la fermeture sur soi. Poursuivons l’eucharistie d’aujourd’hui avec cette parole: “Le Seigneur fut saisi d’une grande compassion”. Qu’il ait aussi compassion de chacun de nous: nous en avons besoin.”

https://fr.zenit.org/articles/sainte-marthe-notre-dieu-est-un-dieu-de-compassion/?
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Re: Le Pape à Sainte Marthe

Message par Isabelle-Marie le Sam 26 Oct 2019 - 7:36

Sainte-Marthe : « Qu’est-ce qui te conduit à faire cela ? »

La lutte entre le bien et le mal

« Que se passe-t-il en nous ? Qu’est-ce qui t’inspire cela ?… Qu’est-ce qui te conduit à faire cela ? » : des questions que tout chrétien doit se poser, a affirmé le pape François à la messe qu’il célébrait à la Maison Sainte-Marthe, ce 25 octobre 2019.

Dans son homélie rapportée par Vatican News, le pape a médité sur la « lutte intérieure » entre « le désir de faire le bien » et le fait de n’être pas capable « de le mettre en pratique » : une véritable « guerre de tous les jours », une « loi pour tous ».

« C’est une lutte entre le bien et le mal, a-t-il expliqué ; mais pas un bien abstrait ni un mal abstrait : entre le bien que l’Esprit-Saint nous inspire de faire et le mal que le mauvais esprit nous inspire de faire… C’est la lutte de tous. Si quelqu’un parmi nous disait : “Mais je ne sens pas cela, je suis un bienheureux, je vis tranquille, en paix …”, je dirais : “Tu n’es pas un bienheureux : tu es un anesthésié, qui ne comprend pas ce qu’il se passe”. »

Dans cette lutte quotidienne, « jusqu’à la fin », il y a des moments « extraordinaires de lutte » mais aussi « des moments ordinaires, de tous les jours ».

« Si souvent nous les chrétiens, a fait observer le pape, sommes affairés dans de nombreuses choses, y compris bonnes… nous regardons seulement ce qui nous intéresse ; le reste, nous ne le regardons pas… Parfois, avec l’âme pipelette que nous avons tous, nous savons ce qui arrive dans le quartier, ce qui arrive chez les voisins, mais pas ce qui arrive en nous ».

La lutte, a-t-il précisé, « est toujours entre la grâce et le péché, entre le Seigneur qui veut nous sauver et nous sortir de cette tentation et le mauvais esprit qui nous abat ». Le pape a souhaité au chrétien de se demander si ses décisions viennent « du Seigneur » ou sont dictées par son « égoïsme », par « le diable », afin de n’être pas « une personne de la rue qui va et qui vient sans s’apercevoir de ce qu’il se passe ».

« Il est important de connaître ce qui se passe en nous, a-t-il insisté. Il est important de vivre un peu à l’intérieur, et de ne pas laisser notre âme devenir une route où tout le monde passe. »

Il s’agit donc de se poser les bonnes questions : « Mais que se passe-t-il en nous ? Que t’inspire cela ? Quelle est ta tendance spirituelle, dans cela ? Qu’est-ce qui te conduit à faire cela ? » Le pape a recommandé un examen de conscience de « deux-trois minutes avant de finir la journée » : « Qu’est-il arrivé d’important en moi aujourd’hui ? Oh, oui, j’ai eu un peu de haine là, et j’ai mal parlé ici ; j’ai fait cette oeuvre de charité… Qui t’a aidé à faire ces choses, aussi bien les mauvaises que les bonnes ? »

octobre 25, 2019 12:22Pape François
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5558
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Re: Le Pape à Sainte Marthe

Message par Christiane-Thérèse le Sam 26 Oct 2019 - 20:24

J'aime beaucoup la catéchèse du Pape François, grâce au forum ici j'ai pris l'habitude de lire ses tweets chaque jour, et c'est grâce à ce qu'il dit que je vois que c'est un bon Pape.
Christiane-Thérèse
Christiane-Thérèse
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 120
Inscription : 02/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Re: Le Pape à Sainte Marthe

Message par Joannes Maria le Sam 26 Oct 2019 - 22:59

@Christiane-Thérèse a écrit:J'aime beaucoup la catéchèse du Pape François, grâce au forum ici j'ai pris l'habitude de lire ses tweets chaque jour, et c'est grâce à ce qu'il dit que je vois que c'est un bon Pape.

Amen. Merci. Que Dieu vous bénisse.
Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4080
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Re: Le Pape à Sainte Marthe

Message par Joannes Maria le Mer 30 Oct 2019 - 5:53

https://fr.zenit.org/articles/sainte-marthe-nous-ne-pouvons-pas-faire-notre-nid-ici/?utm_medium=email&utm_campaign=29102019%20-%20Une%20Dclaration%20qui%20aime%20la%20vie%201572374684%20ZNP&utm_content=29102019%20-%20Une%20Dclaration%20qui%20aime%20la%20vie%201572374684%20ZNP+CID_e108662361fd4aa4f7306bec63243f0e&utm_source=Editions&utm_term=Sainte-Marthe%20%20%20nous%20ne%20pouvons%20pas%20faire%20notre%20nid%20ici

Le Pape à Sainte Marthe Or291019_74


Sainte-Marthe : « nous ne pouvons pas faire notre nid ici »


L’espérance, c’est être tendu vers l’autre rive



octobre 29, 2019 13:08Anne KurianPape François


L’espérance, c’est « jeter l’ancre sur l’autre rive », et « savoir que nous ne pouvons pas faire notre nid ici », a souligné le pape François en célébrant la messe matinale de ce 29 octobre 2019, à la Maison Sainte-Marthe.
« L’espérance, c’est vivre tendu vers la révélation du Seigneur, vers la rencontre avec le Seigneur », a-t-il expliqué dans son homélie rapportée par Vatican News : « L’espérance c’est vivre en tension, toujours… la vie du chrétien est “en tension vers”… en tension non pas nerveusement ni à cause des problèmes, non : en tension par l’Esprit Saint qui nous jette vers l’autre rive et nous garde dans l’espérance. »

« Si un chrétien perd cette perspective, a averti le pape, sa vie devient statique, et les choses qui ne bougent pas se corrompent… Quand l’eau est immobile, qu’elle ne coule pas, ne bouge pas, elle se corrompt. Un chrétien qui n’est pas capable d’être tendu, d’être en tension vers l’autre rive, manque de quelque chose : il finira corrompu. Pour lui, la vie chrétienne sera une doctrine philosophique, il la vivra comme cela, il dira qu’il a la foi mais sans espérance il ne l’a pas. »

Il est « difficile de comprendre l’espérance », a fait observer le pape François : la foi fait référence au Credo qui donne « des choses concrètes » ; la charité consiste à « faire du bien au prochain, aux autres ». Mais l’espérance « est la plus humble des vertus », celle que « seuls les pauvres peuvent avoir ».

« Si nous voulons être des hommes et des femmes d’espérance, nous devons être pauvres, pauvres, attachés à rien, a-t-il insisté. Pauvres. Et tournés vers l’autre rive. L’espérance est humble, c’est une vertu qui se travaille – disons-le ainsi – tous les jours : tous les jours il faut la reprendre, tous les jours il faut prendre la corde et voir que l’ancre est fixée et la tenir en main… l’Esprit Saint travaille en nous par de petites choses. »

« L’espérance est artisanale, petite, a poursuivi le pape… L’espérance a besoin de patience… la patience de savoir que nous semons mais que c’est Dieu qui fait grandir ». Comme le levain dans la pâte, comme la graine dans la terre, « l’espérance est une vertu qui ne se voit pas : elle travaille de l’intérieur… il n’est pas facile de vivre dans l’espérance, mais ce devrait être l’air que respire un chrétien, air d’espérance. Sinon, il ne pourra pas marcher, il ne pourra pas avancer parce qu’il ne saura pas où aller. »
« L’espérance – c’est sûr – nous donne une sécurité : l’espérance ne déçoit pas. Jamais. Si tu espères, tu ne seras pas déçu », a-t-il assuré en conclusion.

octobre 29, 2019 13:08Pape François
Joannes Maria
Joannes Maria
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4080
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Pape à Sainte Marthe Empty Re: Le Pape à Sainte Marthe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum