Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-56%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
99 € 225 €
Voir le deal

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel

Aller en bas

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Empty Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel

Message par Isabelle-Marie le Ven 12 Oct 2018 - 9:52

Catéchèses pour notre temps.

Les Cahiers de 1944.

19 septembre :  Lucifer est, non seulement malin, mais aussi éminemment intelligent; il ne se lasse pas de faire le mal et d’arracher des âmes à Dieu. Ce qui est décisif dans la lutte entre le Bien et le Mal, c’est le choix de l’homme qui, étant doté de volonté, d’intelligence, de raison et surtout de la Grâce, devrait être incorruptible. 

En réponse à certaines réflexions, Jésus dit :

   "Outre son astuce, Lucifer est très intelligent. Il se sert de l'astuce pour tromper, mais de l'intelligence pour imaginer si, quand et comment il peut me faire souffrir et perdre une créature. Tu peux d'ailleurs être sûre qu'il ne gaspille jamais inutilement son temps.

   Il s'ensuit donc que, bien qu'il soit omniprésent sur la terre, il a beaucoup à faire auprès de la multitude dse hommes qui y habitent. La piètre attention de l'homme et son rare désir de bien ont beau laisser à la puissance de Lucifer (qui est immense) une quasi-omnipotence sur les créatures, il lui faut bien calculer son temps et n'en pas perdre un instant pour oeuvrer utilement. Avec pour infâme profit celui de grossir ses forces infernales de trésors volés à Dieu : les âmes.

   C'est réellement un travailleur infatigable. En haut, l'Infatigable fait le bien pour vous. En bas, l'infatigable fait le mal contre vous. Et je te dis que, en vérité, il réussit mieux que Dieu. Ses conquêtes sont plus nombreuses que les miennes. Mais, tu le comprendras aisément d'après ce qui précède, il ne peut, astucieux, intelligent et affairé comme il l'est, s'accorder le luxe de s'occuper de tous dans la même mesure. Et il ne se le permet pas.

   Dans son mal, c'est un ascète de l'idée qu'il poursuit, il s'y consacre entièrement, ne s'en distrait pas, n'accorde aucune concession à sa fatigue, ne remet rien à plus tard ! Si seulement vous, les hommes, faisiez le bien avec la même détermination que Satan fait le mal ! Mais non.

   Chaque fois qu'une créature naît à l'intelligence, Lucifer s'en occupe fort peu de prime abord, il se borne à la surveiller et à voir en elle une probable brebis future de son troupeau infernal ; mais à mesure qu'elle commence à savoir vouloir, à savoir raisonner - autrement dit après sept ans - son attention augmente et il ébauche son enseignement.

   Le ministère angélique instruit et dirige les âmes par des paroles de lumière. A l'opposé, le ministère satanique instruit et incite les âmes par des paroles de ténèbres. C'est un combat sans fin. L'ange de lumière et l'ange des ténèbres, vainqueurs et vaincus tour à tour, luttent autour d'une âme jusqu'à sa dernière heure pour s'arracher cette proie l'un à l'autre, le premier pour la ramener à son Seigneur dans la lumière, après en avoir exercé la tutelle pendant son parcours terrestre, le second pour l'entraîner à sa suite dans les ténèbres s'il remporte la dernière victoire.

   Au centre du combat de ces deux anges se trouve une troisième personne, et c'est, au fond, la plus importante. Il y a l'homme pour lequel ils combattent tous deux, l'homme libre de suivre sa volonté, doué d'intelligence et de raison et muni de la force inestimable de la grâce que le baptême lui a rendue et que les sacrements lui gardent et augmentent.

Comme tu le sais, la grâce est l'union de l'âme à Dieu. Elle devrait par conséquent vous donner une force capable de vous rendre imprenables et incorruptibles face aux pièges et aux corruptions sataniques, car l'union à Dieu devrait faire de vous des demi-dieux. Mais encore faut-il vouloir le demeurer. Il importe de dire à Satan et à soi-même : "J'appartiens à Dieu, et c'est à lui seul que je veux appartenir." Cela entraîne l'obéissance à ses préceptes et conseils, un effort de tout instant pour suivre, poursuivre et conquérir un bien toujours plus grand, la fidélité absolue et une vigilance constante, enfin de l'héroïsme pour se dominer et vaincre le monde extérieur et les séductions de la triple concupiscence, sous ses aspects les plus divers.

   Rares, bien rares, trop rares sont ceux qui savent faire cela. Que se passe t-il alors ? Ceux-là sont si faciles à capturer dès qu'on le veut, ils font preuve de tant d'inertie pour fuir quand ils sont pris que Satan ne leur prête que peu d'attention. Il agit comme le chat avec la souris. Il les attrape, les étrangle un peu, les étourdit puis les abandonne, se bornant à leur infliger un coup de griffe et une morsure de plus s'ils font mine de tenter une fuite timide. Rien d'autre. Il sait qu'ils lui "appartiennent", si bien qu'il ne gâche guère de temps ni d'intelligence pour eux.

   Mais avec les "miens" ! Il en va bien autrement ! Ils sont la proie qui aiguise le plus son livide appétit ! Ils sont les "imprenables". En chasseur expert, Satan sait qu'il y a davantage de mérite à capturer le gibier difficile. Ils sont la joie de Dieu. Or Satan donne une grande fête lorsqu'il peut infliger à Dieu souffrance, offense et déception. Il vit de haine, comme Dieu vit d'amour. Il est la Haine, comme Dieu est l'Amour. La haine est son sang, comme l'amour est le mien. C'est pourquoi il multiplie son attention et ses surveillances autour d'une âme qui m'appartient.

   Entrer dans une forteresse démantelée est un jeu d'enfant. Le roi cruel de l'enfer ne le veut pas. Il désire les forteresses de Dieu, les citadelles pures et lisses, limpides comme du cristal, résistantes comme de l'acier, sur lesquelles le plus saint des Noms, Dieu, est gravé jusque dans les plus profonds recoins - c'est d'ailleurs de ces recoins qu'il jaillit comme un fluide qui émane de l'intérieur vers l'extérieur. C'est ce Nom qu'ils aiment, servent, prononcent, l'âme en adoration, à chaque battement de coeur. Les attraper, vous attraper, vous arracher à moi, chasser ce Nom de votre être trine (âme, chair et raison) faire de vous, qui êtes les fleurs de mon jardin, des immondices pour son enfer, et rire, lançant son rire blasphémateur contre le trône divin, rire de sa victoire sur l'homme et sur Dieu, voilà la joie de Satan.

   Plus vous êtes à moi et plus il se déchaîne pour que vous lui apparteniez. Et comme vous possédez une vigilance et une volonté tenaces, le Malin n'emploie pas, pour vous suivre et poursuivre, la méthode dont il se sert pour les autres. Il vous attaque en traître, de toujours plus loin, aux moments les plus imprévisibles et sous les raisons les plus impensables. Il profite de la douleur, du besoin, de l'abandon, des déceptions, et il bondit comme une panthère sur votre faiblesse étonnée ou affligée du moment, dans l'espoir de vous vaincre pour se venger de toutes les fois où vous avez triomphé de lui.

   Ses moyens ? Ils sont infinis. Sa méthode ? Il n'en a qu'une. Une douceur bienveillante mais menteuse, une parole sensée et apaisante, un air d'amitié qui aide, qui veut aider.

   As-tu reçu de tels assauts ? Tu en connaîtras encore, en grand nombre et toujours plus astucieux. Que de rancoeur contre toi et contre moi ! Tu en connaîtras toujours plus, et de si subtils qu'ils tromperaient même le plus rusé des hommes. Rusé humainement parlant, car - souris, mon âme - la simplicité pénétrée de Dieu et qui se conserve telle est impénétrable à toute subtilité.

   Il t'atteindra extérieurement. Mais elle est tout à l'honneur du soldat, la cicatrice qui marque la chair et révèle : "Voici la preuve d'un combat viril !" Plus le corps d'un soldat est strié de telles marques, plus le monde s'incline devant cet homme valeureux. Il en va de même des combats spirituels. Vos blessures, qui n'atteignent pas l'âme mais couvrent seulement de bleus ce qui sert d'enveloppe à l'esprit-roi, sont tout à votre honneur. Grâce à elles, vous serez honorés au ciel. 

   En vérité, je te dis que vous appelez "martyrs" uniquement ceux qui ont péri par l'oeuvre de tyrans. Mais tous ceux qui m'appartiennent sont des martyrs. Pour devenir saints, ils durent en effet subir les persécutions de Satan et néanmoins rester fidèles. Gloire aux vainqueurs ! Les palmes célestes sont pour vous."


Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Aneau_10
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5542
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Empty Re: Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel

Message par territoire en héritage le Ven 12 Oct 2018 - 11:11

@Isabelle-Marie a écrit:Catéchèses pour notre temps.

Les Cahiers de 1944.

19 septembre :  Lucifer est, non seulement malin, mais aussi éminemment intelligent; il ne se lasse pas de faire le mal et d’arracher des âmes à Dieu. Ce qui est décisif dans la lutte entre le Bien et le Mal, c’est le choix de l’homme qui, étant doté de volonté, d’intelligence, de raison et surtout de la Grâce, devrait être incorruptible. 

En réponse à certaines réflexions, Jésus dit :

   "Outre son astuce, Lucifer est très intelligent. Il se sert de l'astuce pour tromper, mais de l'intelligence pour imaginer si, quand et comment il peut me faire souffrir et perdre une créature. Tu peux d'ailleurs être sûre qu'il ne gaspille jamais inutilement son temps.

   Il s'ensuit donc que, bien qu'il soit omniprésent sur la terre, il a beaucoup à faire auprès de la multitude dse hommes qui y habitent. La piètre attention de l'homme et son rare désir de bien ont beau laisser à la puissance de Lucifer (qui est immense) une quasi-omnipotence sur les créatures, il lui faut bien calculer son temps et n'en pas perdre un instant pour oeuvrer utilement. Avec pour infâme profit celui de grossir ses forces infernales de trésors volés à Dieu : les âmes.

   C'est réellement un travailleur infatigable. En haut, l'Infatigable fait le bien pour vous. En bas, l'infatigable fait le mal contre vous. Et je te dis que, en vérité, il réussit mieux que Dieu. Ses conquêtes sont plus nombreuses que les miennes. Mais, tu le comprendras aisément d'après ce qui précède, il ne peut, astucieux, intelligent et affairé comme il l'est, s'accorder le luxe de s'occuper de tous dans la même mesure. Et il ne se le permet pas.

   Dans son mal, c'est un ascète de l'idée qu'il poursuit, il s'y consacre entièrement, ne s'en distrait pas, n'accorde aucune concession à sa fatigue, ne remet rien à plus tard ! Si seulement vous, les hommes, faisiez le bien avec la même détermination que Satan fait le mal ! Mais non.

   Chaque fois qu'une créature naît à l'intelligence, Lucifer s'en occupe fort peu de prime abord, il se borne à la surveiller et à voir en elle une probable brebis future de son troupeau infernal ; mais à mesure qu'elle commence à savoir vouloir, à savoir raisonner - autrement dit après sept ans - son attention augmente et il ébauche son enseignement.

   Le ministère angélique instruit et dirige les âmes par des paroles de lumière. A l'opposé, le ministère satanique instruit et incite les âmes par des paroles de ténèbres. C'est un combat sans fin. L'ange de lumière et l'ange des ténèbres, vainqueurs et vaincus tour à tour, luttent autour d'une âme jusqu'à sa dernière heure pour s'arracher cette proie l'un à l'autre, le premier pour la ramener à son Seigneur dans la lumière, après en avoir exercé la tutelle pendant son parcours terrestre, le second pour l'entraîner à sa suite dans les ténèbres s'il remporte la dernière victoire.

   Au centre du combat de ces deux anges se trouve une troisième personne, et c'est, au fond, la plus importante. Il y a l'homme pour lequel ils combattent tous deux, l'homme libre de suivre sa volonté, doué d'intelligence et de raison et muni de la force inestimable de la grâce que le baptême lui a rendue et que les sacrements lui gardent et augmentent.

Comme tu le sais, la grâce est l'union de l'âme à Dieu. Elle devrait par conséquent vous donner une force capable de vous rendre imprenables et incorruptibles face aux pièges et aux corruptions sataniques, car l'union à Dieu devrait faire de vous des demi-dieux. Mais encore faut-il vouloir le demeurer. Il importe de dire à Satan et à soi-même : "J'appartiens à Dieu, et c'est à lui seul que je veux appartenir." Cela entraîne l'obéissance à ses préceptes et conseils, un effort de tout instant pour suivre, poursuivre et conquérir un bien toujours plus grand, la fidélité absolue et une vigilance constante, enfin de l'héroïsme pour se dominer et vaincre le monde extérieur et les séductions de la triple concupiscence, sous ses aspects les plus divers.

   Rares, bien rares, trop rares sont ceux qui savent faire cela. Que se passe t-il alors ? Ceux-là sont si faciles à capturer dès qu'on le veut, ils font preuve de tant d'inertie pour fuir quand ils sont pris que Satan ne leur prête que peu d'attention. Il agit comme le chat avec la souris. Il les attrape, les étrangle un peu, les étourdit puis les abandonne, se bornant à leur infliger un coup de griffe et une morsure de plus s'ils font mine de tenter une fuite timide. Rien d'autre. Il sait qu'ils lui "appartiennent", si bien qu'il ne gâche guère de temps ni d'intelligence pour eux.

   Mais avec les "miens" ! Il en va bien autrement ! Ils sont la proie qui aiguise le plus son livide appétit ! Ils sont les "imprenables". En chasseur expert, Satan sait qu'il y a davantage de mérite à capturer le gibier difficile. Ils sont la joie de Dieu. Or Satan donne une grande fête lorsqu'il peut infliger à Dieu souffrance, offense et déception. Il vit de haine, comme Dieu vit d'amour. Il est la Haine, comme Dieu est l'Amour. La haine est son sang, comme l'amour est le mien. C'est pourquoi il multiplie son attention et ses surveillances autour d'une âme qui m'appartient.

   Entrer dans une forteresse démantelée est un jeu d'enfant. Le roi cruel de l'enfer ne le veut pas. Il désire les forteresses de Dieu, les citadelles pures et lisses, limpides comme du cristal, résistantes comme de l'acier, sur lesquelles le plus saint des Noms, Dieu, est gravé jusque dans les plus profonds recoins - c'est d'ailleurs de ces recoins qu'il jaillit comme un fluide qui émane de l'intérieur vers l'extérieur. C'est ce Nom qu'ils aiment, servent, prononcent, l'âme en adoration, à chaque battement de coeur. Les attraper, vous attraper, vous arracher à moi, chasser ce Nom de votre être trine (âme, chair et raison) faire de vous, qui êtes les fleurs de mon jardin, des immondices pour son enfer, et rire, lançant son rire blasphémateur contre le trône divin, rire de sa victoire sur l'homme et sur Dieu, voilà la joie de Satan.

   Plus vous êtes à moi et plus il se déchaîne pour que vous lui apparteniez. Et comme vous possédez une vigilance et une volonté tenaces, le Malin n'emploie pas, pour vous suivre et poursuivre, la méthode dont il se sert pour les autres. Il vous attaque en traître, de toujours plus loin, aux moments les plus imprévisibles et sous les raisons les plus impensables. Il profite de la douleur, du besoin, de l'abandon, des déceptions, et il bondit comme une panthère sur votre faiblesse étonnée ou affligée du moment, dans l'espoir de vous vaincre pour se venger de toutes les fois où vous avez triomphé de lui.

   Ses moyens ? Ils sont infinis. Sa méthode ? Il n'en a qu'une. Une douceur bienveillante mais menteuse, une parole sensée et apaisante, un air d'amitié qui aide, qui veut aider.

   As-tu reçu de tels assauts ? Tu en connaîtras encore, en grand nombre et toujours plus astucieux. Que de rancoeur contre toi et contre moi ! Tu en connaîtras toujours plus, et de si subtils qu'ils tromperaient même le plus rusé des hommes. Rusé humainement parlant, car - souris, mon âme - la simplicité pénétrée de Dieu et qui se conserve telle est impénétrable à toute subtilité.

   Il t'atteindra extérieurement. Mais elle est tout à l'honneur du soldat, la cicatrice qui marque la chair et révèle : "Voici la preuve d'un combat viril !" Plus le corps d'un soldat est strié de telles marques, plus le monde s'incline devant cet homme valeureux. Il en va de même des combats spirituels. Vos blessures, qui n'atteignent pas l'âme mais couvrent seulement de bleus ce qui sert d'enveloppe à l'esprit-roi, sont tout à votre honneur. Grâce à elles, vous serez honorés au ciel. 

   En vérité, je te dis que vous appelez "martyrs" uniquement ceux qui ont péri par l'oeuvre de tyrans. Mais tous ceux qui m'appartiennent sont des martyrs. Pour devenir saints, ils durent en effet subir les persécutions de Satan et néanmoins rester fidèles. Gloire aux vainqueurs ! Les palmes célestes sont pour vous."


Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Aneau_10


Merveilleux, merveilleux texte ! ...  Gloire à toi Seigneu Dove

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2235
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Empty Re: Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel

Message par jacques58fan le Lun 15 Oct 2018 - 17:20

@Isabelle-Marie a écrit:Catéchèses pour notre temps.

Les Cahiers de 1944.

19 septembre :  Lucifer est, non seulement malin, mais aussi éminemment intelligent; il ne se lasse pas de faire le mal et d’arracher des âmes à Dieu. Ce qui est décisif dans la lutte entre le Bien et le Mal, c’est le choix de l’homme qui, étant doté de volonté, d’intelligence, de raison et surtout de la Grâce, devrait être incorruptible. 

En réponse à certaines réflexions, Jésus dit :

   "Outre son astuce, Lucifer est très intelligent. Il se sert de l'astuce pour tromper, mais de l'intelligence pour imaginer si, quand et comment il peut me faire souffrir et perdre une créature. Tu peux d'ailleurs être sûre qu'il ne gaspille jamais inutilement son temps.

   Il s'ensuit donc que, bien qu'il soit omniprésent sur la terre, il a beaucoup à faire auprès de la multitude dse hommes qui y habitent. La piètre attention de l'homme et son rare désir de bien ont beau laisser à la puissance de Lucifer (qui est immense) une quasi-omnipotence sur les créatures, il lui faut bien calculer son temps et n'en pas perdre un instant pour oeuvrer utilement. Avec pour infâme profit celui de grossir ses forces infernales de trésors volés à Dieu : les âmes.

   C'est réellement un travailleur infatigable. En haut, l'Infatigable fait le bien pour vous. En bas, l'infatigable fait le mal contre vous. Et je te dis que, en vérité, il réussit mieux que Dieu. Ses conquêtes sont plus nombreuses que les miennes. Mais, tu le comprendras aisément d'après ce qui précède, il ne peut, astucieux, intelligent et affairé comme il l'est, s'accorder le luxe de s'occuper de tous dans la même mesure. Et il ne se le permet pas.

   Dans son mal, c'est un ascète de l'idée qu'il poursuit, il s'y consacre entièrement, ne s'en distrait pas, n'accorde aucune concession à sa fatigue, ne remet rien à plus tard ! Si seulement vous, les hommes, faisiez le bien avec la même détermination que Satan fait le mal ! Mais non.

   Chaque fois qu'une créature naît à l'intelligence, Lucifer s'en occupe fort peu de prime abord, il se borne à la surveiller et à voir en elle une probable brebis future de son troupeau infernal ; mais à mesure qu'elle commence à savoir vouloir, à savoir raisonner - autrement dit après sept ans - son attention augmente et il ébauche son enseignement.

   Le ministère angélique instruit et dirige les âmes par des paroles de lumière. A l'opposé, le ministère satanique instruit et incite les âmes par des paroles de ténèbres. C'est un combat sans fin. L'ange de lumière et l'ange des ténèbres, vainqueurs et vaincus tour à tour, luttent autour d'une âme jusqu'à sa dernière heure pour s'arracher cette proie l'un à l'autre, le premier pour la ramener à son Seigneur dans la lumière, après en avoir exercé la tutelle pendant son parcours terrestre, le second pour l'entraîner à sa suite dans les ténèbres s'il remporte la dernière victoire.

   Au centre du combat de ces deux anges se trouve une troisième personne, et c'est, au fond, la plus importante. Il y a l'homme pour lequel ils combattent tous deux, l'homme libre de suivre sa volonté, doué d'intelligence et de raison et muni de la force inestimable de la grâce que le baptême lui a rendue et que les sacrements lui gardent et augmentent.

Comme tu le sais, la grâce est l'union de l'âme à Dieu. Elle devrait par conséquent vous donner une force capable de vous rendre imprenables et incorruptibles face aux pièges et aux corruptions sataniques, car l'union à Dieu devrait faire de vous des demi-dieux. Mais encore faut-il vouloir le demeurer. Il importe de dire à Satan et à soi-même : "J'appartiens à Dieu, et c'est à lui seul que je veux appartenir." Cela entraîne l'obéissance à ses préceptes et conseils, un effort de tout instant pour suivre, poursuivre et conquérir un bien toujours plus grand, la fidélité absolue et une vigilance constante, enfin de l'héroïsme pour se dominer et vaincre le monde extérieur et les séductions de la triple concupiscence, sous ses aspects les plus divers.

   Rares, bien rares, trop rares sont ceux qui savent faire cela. Que se passe t-il alors ? Ceux-là sont si faciles à capturer dès qu'on le veut, ils font preuve de tant d'inertie pour fuir quand ils sont pris que Satan ne leur prête que peu d'attention. Il agit comme le chat avec la souris. Il les attrape, les étrangle un peu, les étourdit puis les abandonne, se bornant à leur infliger un coup de griffe et une morsure de plus s'ils font mine de tenter une fuite timide. Rien d'autre. Il sait qu'ils lui "appartiennent", si bien qu'il ne gâche guère de temps ni d'intelligence pour eux.

   Mais avec les "miens" ! Il en va bien autrement ! Ils sont la proie qui aiguise le plus son livide appétit ! Ils sont les "imprenables". En chasseur expert, Satan sait qu'il y a davantage de mérite à capturer le gibier difficile. Ils sont la joie de Dieu. Or Satan donne une grande fête lorsqu'il peut infliger à Dieu souffrance, offense et déception. Il vit de haine, comme Dieu vit d'amour. Il est la Haine, comme Dieu est l'Amour. La haine est son sang, comme l'amour est le mien. C'est pourquoi il multiplie son attention et ses surveillances autour d'une âme qui m'appartient.

   Entrer dans une forteresse démantelée est un jeu d'enfant. Le roi cruel de l'enfer ne le veut pas. Il désire les forteresses de Dieu, les citadelles pures et lisses, limpides comme du cristal, résistantes comme de l'acier, sur lesquelles le plus saint des Noms, Dieu, est gravé jusque dans les plus profonds recoins - c'est d'ailleurs de ces recoins qu'il jaillit comme un fluide qui émane de l'intérieur vers l'extérieur. C'est ce Nom qu'ils aiment, servent, prononcent, l'âme en adoration, à chaque battement de coeur. Les attraper, vous attraper, vous arracher à moi, chasser ce Nom de votre être trine (âme, chair et raison) faire de vous, qui êtes les fleurs de mon jardin, des immondices pour son enfer, et rire, lançant son rire blasphémateur contre le trône divin, rire de sa victoire sur l'homme et sur Dieu, voilà la joie de Satan.

   Plus vous êtes à moi et plus il se déchaîne pour que vous lui apparteniez. Et comme vous possédez une vigilance et une volonté tenaces, le Malin n'emploie pas, pour vous suivre et poursuivre, la méthode dont il se sert pour les autres. Il vous attaque en traître, de toujours plus loin, aux moments les plus imprévisibles et sous les raisons les plus impensables. Il profite de la douleur, du besoin, de l'abandon, des déceptions, et il bondit comme une panthère sur votre faiblesse étonnée ou affligée du moment, dans l'espoir de vous vaincre pour se venger de toutes les fois où vous avez triomphé de lui.

   Ses moyens ? Ils sont infinis. Sa méthode ? Il n'en a qu'une. Une douceur bienveillante mais menteuse, une parole sensée et apaisante, un air d'amitié qui aide, qui veut aider.

   As-tu reçu de tels assauts ? Tu en connaîtras encore, en grand nombre et toujours plus astucieux. Que de rancoeur contre toi et contre moi ! Tu en connaîtras toujours plus, et de si subtils qu'ils tromperaient même le plus rusé des hommes. Rusé humainement parlant, car - souris, mon âme - la simplicité pénétrée de Dieu et qui se conserve telle est impénétrable à toute subtilité.

   Il t'atteindra extérieurement. Mais elle est tout à l'honneur du soldat, la cicatrice qui marque la chair et révèle : "Voici la preuve d'un combat viril !" Plus le corps d'un soldat est strié de telles marques, plus le monde s'incline devant cet homme valeureux. Il en va de même des combats spirituels. Vos blessures, qui n'atteignent pas l'âme mais couvrent seulement de bleus ce qui sert d'enveloppe à l'esprit-roi, sont tout à votre honneur. Grâce à elles, vous serez honorés au ciel. 

   En vérité, je te dis que vous appelez "martyrs" uniquement ceux qui ont péri par l'oeuvre de tyrans. Mais tous ceux qui m'appartiennent sont des martyrs. Pour devenir saints, ils durent en effet subir les persécutions de Satan et néanmoins rester fidèles. Gloire aux vainqueurs ! Les palmes célestes sont pour vous."


Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Aneau_10
Merci.
Aprsè la Passion je crois qu'il existe un volume  nommé"divers",non?

Est-ce un livre de derniers conseils ultimes de Jésus via Valtorta? C'est une catéchèse?
jacques58fan
jacques58fan
Contemplatif

Masculin Messages : 1836
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Empty Re: Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel

Message par olivier0 le Lun 15 Oct 2018 - 18:11

Il me semble qu'outre la série des 9 ou 10 tomes consacrés à " l'Evangile tel qui m'a été révélé " il existe une série intitulée " cahiers de 1947 " en effet. Je les ai vus chez le libraire chez qui j'ai acheté le premier tome. Je viens découvrir l'oeuvre et je dois dire que j'en suis bouleversé ... Bien à vous.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
olivier0
olivier0
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 239
Age : 50
Inscription : 21/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Empty Re: Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel

Message par Godefroy le Mer 17 Oct 2018 - 17:36

tout sur Maria Valtorta : sa vie, son oeuvre
http://www.maria-valtorta.org/index.htm

une adresse precieuse

Godefroy
Débutant

Masculin Messages : 1
Localisation : Grèce
Inscription : 08/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel Empty Re: Catéchèse de Jésus à Marie Valtorta sur le combat spirituel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum