Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

François Hollande chez les franc-maçons

Aller en bas

François Hollande chez les franc-maçons

Message par thanneguy le Sam 11 Fév 2017 - 19:31

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/02/fran%C3%A7ois-hollande-chez-les-franc-ma%C3%A7ons.html

09 février 2017

François Hollande chez les franc-maçons

Après s'être rendu à l'hôpital, le président se rend chez les fous de la République :

C"C’est une Première ! De mémoire de franc-maçon, jamais un Président de la République ne s’était déplacé au siège d’une obédience maçonnique sous la Vème République, et même sous la IVème née en 1946. Le 27 février 2017, ce sera chose faite puisque François Hollande se rendra Rue Cadet à Paris, siège du Grand Orient de France, plus grosse et plus ancienne obédience française. Décryptage de cette information exclusive en 5 questions.

Quel est le prétexte de cette visite «historique»? Une cérémonie pour fêter les 300 ans de la naissance de la Franc-Maçonnerie moderne, née en 1717 de la réunion de quelques loges anglaises, six années avant la rédaction des célèbres Constitutions d’Anderson. Titre de cette cérémonie: «300 ans de Franc-Maçonnerie, 300 ans d’Emancipation»

Comment se déroulera la visite présidentielle? François Hollande devrait rester une heure Rue Cadet: 10 minutes dans le bureau du Grand Maître du GODF Christophe Habas, pour un entretien particulier; 20 minutes de visite du Musée de la franc-maçonnerie; 30 minutes de prise de parole, le Grand Maître d’abord, le Président de la République ensuite.

D’où est venue l’idée de cette visite? Rue Cadet, on me raconte que lors de l’entretien de Christophe Habas avec François Hollande, le 7 novembre 2016 à L’Elysée, le Président de la République aurait manifesté son intérêt pour une visite du Musée de la Franc-Maçonnerie. C’est l’occasion pour lui d’aller à la rencontre de toutes les obédiences (environ 17 d’entre elles sont invitées Rue Cadet), en ne se déplaçant qu’une fois. [...]"
avatar
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 880
Age : 48
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande chez les franc-maçons

Message par Zamie le Sam 11 Fév 2017 - 21:10

Qui se ressemble ,s'assemble !
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande chez les franc-maçons

Message par Garabandal le Dim 12 Fév 2017 - 14:31



26 avril 2013

HOLLANDE, TAUBIRA, CAHUZAC, LE GOUVERNEMENT SOCIALISTE,TOUS DES FRANC-MACONS DU GODF!





N’OUBLIONS PAS QUE C’EST-CE MÊME GRAND ORIENT QUI ACCUSAIT LA GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE DE PROXIMITE INADMISSIBLE AVEC SARKOZY.

 
Les Franc-Maçons membres du Grand Orient de France (GODF) dans le gouvernement Hollande / Ayrault



François Hollande, un Président aux ordres du Grand Orient de France (GODF)


 
Président de la République


François Hollande (Président de la République) , franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF) et « Young Leader » de la French American Foundation





Ministres et Conseillers Franc-Maçons


Jean-Marc Ayrault (Premier Ministre) : En 2008, maire de Nantes, il fait voter une subvention de 400 000€ destinée à la rénovation et à l’agrandissement du local servant aux réunions de 7 loges maçonniques



Manuel Valls (Ministre de l'Intérieur), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Christiane Taubira (Ministre de la Justice), franc-maçonne membre du Grand Orient de France (GODF)
 
Pierre Moscovici (Ministre de l'Economie et des Finances), ancien membre de la Ligue Communiste Revolutionnaire et « Young Leader » de la French American Foundation


Najat Vallaud-Belkacem (Ministre des Droit des Femmes), « Young Leader » de la French American Foundation


Arnaud Montebourg (Ministre du Redressement Productif), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF) et « Young Leader » de la French American Foundation


Michel Sapin (Ministre du Travail), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Vincent Peillon (Ministre de l'Education Nationale), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF) et ancien communiste membre du Comité Communistes pour l’Autogestion

Jérome Cahuzac (Ministre du Budget), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Jean-Yves Le Drian (Ministre de la Défense), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Stéphane Le Foll (Ministre de l'Agriculture), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Marylise Lebranchu (ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publiquefranc-maçonne et ancienne communiste membre du PCMLF (Parti communiste marxiste-léniniste de France)


Anne-Marie Escoffier (Ministre déléguée chargée de Décentralisation),franc-maçonne membre du Parti Radical de Gauche et membre de la Grand Loge Féminine de France (GLFF)


Fleur Pellerin (Ministre Déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie Numérique), « Young Leader » de la French American Foundation


Benoît Hamon (Ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la Consommation), franc-maçon
 
George Pau-Langevin, (Ministre déléguée à la Réussite éducative), franc-maçonne


Michèle Delaunay (Ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie), franc-maçonne


Frédéric Cuvillier (Ministre délégué aux Transports), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)


Marc Mancel ( conseiller de la ministre George Pau-Langevin), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Christophe Chantepy (directeur de cabinet de Jean-Marc Ayrault), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Alain Simon (contrôleur général au ministère de l'Economie), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Alain Vidalies (Ministre en charge des Relation avec le Parlement),franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Aquilino Morelle (conseiller de François Hollande), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF) et « Young Leader » de la French American Foundation

Cédric Lewandowski (directeur de cabinet de Jérome Cahuzac), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Victorin Lurel (Ministre délégué en charge de l'Outre-Mer), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Renault Vedel (directeur adjoint de cabinet de Manuel Valls), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Alain Bauer (conseiller officieux de Manuel Valls), franc-maçon ancien Grand Maitre du Grand Orient de France (GODF)

Yves Colmou ( conseiller de Manuel Valls), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)


Echantillon des francs-maçons au Sénat et à l'Assemblée nationale (liste non exhaustive)
  


 
Les Franc-Maçons du Sénat

François Rebsamen (président du groupe PS au Sénat), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Jean-Pierre Sueur (sénateur PS du Loiret et Président de la Commissions des lois), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Claude Domeizel (sénateur PS des Alpes-de-Haute-Provence), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Gérard Collomb (sénateur maire de Lyon), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)



Michèle André (sénatrice PS du Puy-de-Dôme), franc-maçon vice présidente deFraternelle Parlementaire et membre du Droit Humain

Robert Navarro (sénateur PS de l'Hérault), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)


Les Franc-Maçons à l'Assemblée Nationale et dans les Colléctivités Locales  


Henri Emmanuelli (député PS des Landes), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Christian Bataille (député PS du Nord), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Pascale Crozon (députée PS du Rhône), franc-maçonne vice présidente de la Fraternelle Parlementaire

Pascal Terrasse (député PS de l'Ardèche), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Oliver Dussopt (député PS de l'Ardèche), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)

Brigitte Bourguignon (députée PS du Pas-de-Calais), franc-maçonne

Odiles Saugues (députée PS du Puy-de-Dôme), franc-maçonne

Patrick Menucci (député PS des Bouches du Rhône), franc-maçon membre de la Grande Loge de France (GLDF)

Paul Giacobbi (député PRG de la Haute-Corse), franc-maçon membre de la Grande Loge de France (GLDF)


Jean Le Garrec (ancien ministre PS),franc-maçon président du Cercle Ramadier, membre du Grand Orient de France (GODF)



Philippe Guglielmi (premier secrétaire fédéral du PS de Seine-Saint-Denis), franc-maçon ancien Grand Maitre du Grand Orient de France(GODF)


Jean-Jacques Queyranne (président de la région Rhône Alpes), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)



Philippe Foussier (rédacteur en chef de la revue de la Fédération national des élus socialistes et républicains), franc-maçon membre du Grand Orient de France


Jean Glavany (député PS des Hautes-Pyrénées), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)


Jean-Marie Cambacérès (député PS du Gard), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)


Jean-Michel Baylet (sénateur PRG du Tarn-et-Garonne), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF)


Jack Langfranc-maçon


Daniel Vaillant (député-maire à Paris), franc-maçon


Harlem Désir (Premier Secrétaire du Parti Socialiste), franc-maçon membre du Grand Orient de France (GODF

 
 
source : Le Figaro


http://marcrousset.over-blog.com/article-hollande-taubira-cahuzac-le-gouvernement-socialiste-tous-des-franc-macons-du-godf-117380956.html

Article de 2013 qui explique tout simplement la visite de Hollande :
il est là-bas en "famille"...
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1412
Age : 50
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande chez les franc-maçons

Message par granny le Lun 13 Fév 2017 - 13:39

forcément ils ne croient qu'en eux mêmes;

Blowing nose
avatar
granny
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 848
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande chez les franc-maçons

Message par thanneguy le Lun 27 Fév 2017 - 23:56

François Hollande rend hommage aux francs-maçons
Le président visite le Musée de la franc-maçonnerie à Paris, lundi. « Une forme de reconnaissance », décrypte Pierre Mollier, conservateur du musée.
LE MONDE | 27.02.2017 à 15h42 • Mis à jour le 27.02.2017 à 18h01 | Propos recueillis par Manon Rescan
Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter
Partager (2 044) Tweeter

François Hollande se rend au Musée de la franc-maçonnerie à Paris, lundi 27 février, une grande première pour un président de la République. Il visitera l’institution avant de prononcer une allocution. Une rencontre inédite, placée sous le signe de la reconnaissance de la contribution des valeurs de la franc-maçonnerie dans l’histoire politique française, explique Pierre Mollier, conservateur du Musée de la franc-maçonnerie et membre du Grand Orient. Il revient à cette occasion sur l’influence des loges maçonniques sur la politique actuelle.

Que symbolise la visite de François Hollande ?
Pierre Mollier : Il faut la replacer dans son contexte : elle se fait au Musée de la franc-maçonnerie, à l’occasion des trois cents ans de la création de la franc-maçonnerie moderne. En France, et plus largement dans les pays latins, les francs-maçons ont joué un rôle politique important, notamment dans la fondation de la IIIe République qui a été le premier régime démocratique durable en France. C’est la raison pour laquelle le président de la République a voulu marquer le coup. Il vient saluer une maçonnerie qui a été un vecteur de promotion des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité. Les francs-maçons ont puissamment contribué à l’enracinement des pratiques et des valeurs démocratiques dans notre pays. C’est une forme de reconnaissance de l’importance d’un courant philosophique dans l’histoire de France.
En quoi cette visite est-elle inédite ?
S’il y a eu quatre présidents de la République francs-maçons, et qui ont donc fréquenté à titre personnel le Grand Orient (Paul Doumer a même été secrétaire général de l’obédience), c’est effectivement la première fois qu’un président en exercice se déplace ès qualités rue Cadet, même si le cœur de la visite est le Musée de la franc-maçonnerie. Traditionnellement, les grands maîtres sont reçus régulièrement à l’Elysée, pour des cérémonies institutionnelles (vœux, 14-juillet, etc.) ou des rencontres de travail. Mais jamais le chef de l’Etat ne s’était déplacé en personne au siège du Grand Orient. Nicolas Sarkozy avait envisagé de le faire en 2012 mais cela ne s’était pas concrétisé. Il ne s’agit toutefois pas d’un temps militant – même si François Hollande connaît nos valeurs. Les questions politiques sont réservées aux rencontres entre le chef de l’Etat et le grand maître.
Les liens entre la franc-maçonnerie et la politique font l’objet de nombreux fantasmes. Qu’en est-il exactement ?
L’image que les gens ont souvent, pour s’en plaindre ou pour s’en féliciter, de loges qui discutent d’idées, d’un Grand Orient qui en opère la synthèse et qui la transmet aux frères parlementaires pour en faire des lois date de la IIIe République. Entre 1880 et 1914, la plupart des grandes lois qui établissent les bases de notre société démocratique moderne (liberté de la presse, liberté d’association, débuts de la protection sociale, école laïque et gratuite, etc.) sont conçues puis promues par les loges. La franc-maçonnerie reste longtemps, jusque sous la IVe République, très liée au Parti radical (Pierre Mendès France) puis à la S.F.I.O. (Guy Mollet). Aujourd’hui la franc-maçonnerie est plus diverse – il y a à présent aussi des personnalités de droite dans les loges – et son action sur la société passe par d’autres canaux.
Comment la franc-maçonnerie fait-elle entendre sa voix dans le débat politique aujourd’hui ?
Nos institutions ont bien progressé depuis la IIIe République et aujourd’hui la franc-maçonnerie fait part de ses analyses ou de ses préoccupations dans le cadre prévu par nos institutions : commissions parlementaires, consultation des représentants de la société civile par les pouvoirs publics… Nous envoyons aussi aux représentants de la nation les synthèses des « questions à l’étude des loges » rédigées chaque année. Les liens avec l’exécutif ont toutefois sensiblement évolué sous la Ve République. Le Grand Orient fait partie des institutions de la République et il a donc toujours été consulté. Mais ces liens se sont renforcés à partir des années 1980 et depuis le début des années 2000, notamment à l’initiative d’un Grand Maître comme Alain Bauer. Jacques Chirac, dont le grand-père était un frère très actif du Grand Orient, a été particulièrement attentif aux analyses proposées par les obédiences maçonniques. Il a multiplié les rencontres avec les responsables de la maçonnerie française.
Sur quels dossiers la franc-maçonnerie a-t-elle pesé récemment ?
Aujourd’hui, la franc-maçonnerie intervient surtout sur les questions de société. Elle a par exemple été très présente dans les débats sur la bioéthique. Par un heureux concours de circonstances, le Grand Orient a parmi ses membres des scientifiques pointus sur ces questions. En s’appuyant sur eux et sur le travail, plus philosophique, de ses loges, il a pu proposer aux pouvoirs publics des améliorations à la loi, notamment sur la difficile question de l’encadrement de l’expérimentation.
Il y a aussi eu le débat sur l’interdiction du voile à l’université…
Oui, les francs-maçons ont été sensibles à l’approche rigoureuse de la laïcité défendue par Manuel Valls - lui-même ancien membre du Grand Orient - et l’ont soutenu sur cette position. Un thème comme la laïcité, qui pouvait apparaître dans les années 1980 comme allant de soi, ou en tout cas qui était moins l’objet de débat, est revenu au centre des préoccupations des Français.
Un membre du Front national peut-il être franc-maçon ?
Non, c’est d’ailleurs une des rares conditions d’exclusion du Grand Orient de France. On considère que les valeurs de l’extrême droite sont contraires à l’humanisme qui est au cœur de la philosophie maçonnique.
Y a-t-il des francs-maçons parmi les candidats à l’élection présidentielle ?
A ma connaissance, il n’y a pas de maçon actif parmi les prétendants à l’Elysée.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/02/27/francois-hollande-rend-hommage-aux-francs-macons_5086378_823448.html#RhDdWUXA3gh5Bgiv.99

http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/02/27/francois-hollande-rend-hommage-aux-francs-macons_5086378_823448.html
avatar
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 880
Age : 48
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum