Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles soldés
Voir le deal

UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME

Aller en bas

UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME Empty UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME

Message par Gilles le Mer 10 Sep 2008 - 14:45

La SQ a ouvert une enquête
sur une mystérieuse secte satanique
en Estrie


Source : La Presse (Canada),
par Marie-Claude Lortie

--------------------------------------------------------------------------------
« Je suis née dans une secte satanique. Dans une famille où tous les
membres devaient adorer Satan, lui porter un amour inconditionnel, tout
faire pour lui obéir. J'ai subi des sévices dès l'âge de trois ans et demi, j'ai été
torturée, martyrisée, violée. J'ai vu des sacrifices d'animaux, mais aussi des
sacrifices humains... »

Humains ?
Oui. Humains », affirme Manon sur un ton solennel.
Assis dans la cuisine d'une petite maison en Estrie, Luc Grégoire, un
enquêteur de l'escouade des crimes majeurs de la Sûreté du Québec, laisse
échapper un grand soupir. Ce n'est pas la première fois qu'il entend cette
femme de 28 ans lui parler de messes noires, viols, sévices corporels et
sacrifices. Il a entendu aussi le témoignage de plusieurs autres personnes sur
ces macabres sujets. L'affaire lui semble très sérieuse. « J'ai cinq personnes
qui me racontent des affaires semblables », dit-il. Grégoire a épluché les
rapports des psychothérapeutes appelés à évaluer chacun des cas et il a parlé
à plusieurs autres témoins.

(...)
Si Manon raconte aujourd'hui ce qui lui est arrivé, au risque de compliquer
la tâche des policiers, c'est qu'elle espère que tous ceux qui savent des choses
et qui pourraient témoigner, oseront briser la loi du silence permettant à la
secte de poursuivre ses activités. Manon vit en Estrie, dans un lieu qu'elle
veut garder secret, même si elle dit ne pas avoir peur des représailles de cette
secte satanique qu'elle a quittée il y a cinq ans.

« Il n'y a rien qu'ils puissent me faire qui soit pire que ce que j'ai vécu »,
dit-elle. Pire qu'être enfermée pendant une messe noire dans un cercueil et
enterrée vivante durant de très longues minutes, pire qu'être violée par
plusieurs hommes, pire qu'être suspendue par les pieds au-dessus d'un trou
rempli de couleuvres noires, pire que de voir des gens torturés ou d'avoir à
boire le sang et manger la chair des créatures sacrifiées.

« La plupart des atrocités n'ont été épargnées à aucune jeune femme de la
secte », explique une autre ex-membre qui refuse elle aussi d'être nommée
mais qu'on appellera Josée, plus réticente à raconter son histoire
publiquement. « Mais celles que Manon a subi sont pires, explique Josée,
parce que Manon avait un rôle spécial dans la secte ».

Dès sa naissance, à cause de la position des astres cette nuit-là, les dirigeants
de la secte avaient décidé qu'elle aurait un lien spécial avec le démon.
D'après Manon, cette secte satanique existe depuis des décennies au Québec.
Sa mère était impliquée bien avant que Manon ne naisse, ayant elle-même
été entraînée par sa propre mère. « C'est un culte, explique-t-elle, qui se
transmet par le sang. Et c'est avec leur sang aussi que les adeptes doivent
signer le pacte obligatoire avant l'entrée à toute messe noire, pacte par lequel
ils s'engagent à ne jamais rien dire de ce qu'ils ont vu ou entendu durant les
cérémonies. »

« À chaque pleine lune, explique Manon, des dizaines de personnes
s'entassent dans des sous-sols, à la campagne, et assistent à des rituels dirigés
par des prêtres sataniques vêtus de capes de satin noir, la tête couverte par
de grands capuchons. Selon elle, les adeptes sont nombreux. Les messes
habituelles, au Québec, réunissaient généralement une centaine de personnes
», dit-elle. Souvent les messes avaient lieu ailleurs que dans sa région. Son
clan se déplaçait beaucoup pour les cérémonies et elle se rappelle d'une
célébration de 500 personnes, au Québec.

Mais la jeune femme se souvient aussi de messes célébrées aux États-Unis, où
les Québécois jouaient un rôle crucial. À la plus importante, dit-elle, il devait
bien y avoir 1500 personnes. Manon ne peut pas dire si toutes les personnes
participant aux messes noires américaines étaient tous des adeptes
convaincus de Lucifer. « Je suis sûre que beaucoup de gens devaient être là
simplement par voyeurisme, pour le sensationalisme, et pour profiter des
orgies sexuelles qui avaient lieu après les messes noires », affirme la jeune
femme.

Selon Manon, quand on connaît l'emprise psychologique exercée par ce
genre de sectes, il n'est pas difficile de comprendre que personne n'en n'ait
jamais parlé publiquement. « Si on disait qu'on allait en parler, dit-elle, on
nous répondait que personne n'allait nous croire de toute façon, que c'était
impossible à prouver ». Et c'est sans parler de la terreur, des menaces, du
sentiment de culpabilité, de la honte.

Quand elles ont décidé de s'en sortir, Manon et Josée ont eu de la difficulté à
convaincre les autorités religieuses et policières de leur région de les prendre
au sérieux. On trouvait leur histoire trop farfelue et personne ne voulait
croire que leurs parents puissent être coupables de choses pareilles. « Au
début on nous répondait, 'ben voyons donc, ce sont des gens si corrects, ils
font du bénévolat, ils vont à la messe' », raconte Josée. D'après elle, tous les
adeptes mènent parfaitement une double vie. Plusieurs le réussissent en
habitant à la campagne, « très loins des voisins ». « Et puis rappelez-vous il
y a 20 ans, dit Manon. Même si les voisins avaient soupçonné quelque chose,
par exemple qu'on était violentées, ils n'auraient rien dit. Il y a 20 ans, dans
les campagnes, on ne dénonçait pas ce genre de violence. »

Les deux jeunes femmes racontent aussi qu'elles mangeaient très peu, « la
secte a plus de pouvoir sur les enfants qui ont faim », qu'elles ne pouvaient
pas amener ni amies ni amoureux à la maison.Toutes les deux affirment
avoir été forcées de se prostituer, sort qui était réservé à toutes les jeunes
filles membres de la secte. Des viols avaient lieu durant les cérémonies,
ajoute l'autre jeune femme, mais ça continuait à la maison aussi.

Si Manon s'en est finalement sortie, c'est beaucoup grâce à l'aide de sa
psychothérapeute, mais aussi grâce à l'intervention d'un prêtre, Guy Giroux,
des Frères du Sacré-Coeur à Bromptonville. Celui-ci dit l'avoir aidée, par la
prière, à se « libérer » de ce qu'elle avait vécu. Le frère Giroux, un homme
controversé avec qui l'archevêché de Sherbrooke n'est pas nécessairement
toujours d'accord, croit que Manon était effectivement aux prises avec le
démon, même s'il admet que ces questions de possession ont toujours un fort
élément « psychologique ».

Le père Léandre Boisvert, un théologien de l'Université de Sherbrooke qui
étudie depuis longtemps la question des cultes sataniques, n'a pas entendu
parler de l'histoire de Manon. Mais selon lui, elle est tout à fait plausible. Il a
souvent entendu des témoignages semblables. « Non, dit-il, ça ne me
surprend pas du tout. »

SOURCE: conspiration.ca/occulte/secte_satan_quebec.html

Gilles. Ville de Québec - Canada king
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME Empty Re: UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME

Message par Gilles le Mer 10 Sep 2008 - 16:35

Satanisme

Le satanisme
Mouvement Gothique
Satanisme: Au nom du diable
Progression du satanisme en France (rapport MIVILUDES)
L'Express commente le rapport MIVILUDES
Satanisme - revue de presse Satanisme et musique Gothique
Musique et concerts sataniques (Iron Maiden, Marilyn Manson,...)
Satan d'après la Bible Satan et les démons (fiche CREDO)
Dossier Halloween
Dossier Harry Potter / enfance
Dossier Jeux de rôles Pokémon, Yo Gi Yo, cartes Magic
Dossier L'ésoterisme en vogue
Remarque: Vous êtes nombreux à nous faire la remarque que nous parlons relativement peu des sociétés secrètes (franc-maçonnerie, Rose-Croix, Illuminati, Prieuré de Sion, Nouvel Ordre Mondial,...). Ce sont des sujets sensibles où il est difficile de séparer le vrai du faux et qui demandent des recherches importantes et délicates. Vous pourrez trouver des renseignements intéressants sur ces sujets sur le site http://esaie.free.fr
Notre approche générale de l'ésotérisme, de l'ocultisme ou du spiritisme n'est pas de nier le surnaturel vers lequel ces pratiques entrainent, même s'il existe bien sûr de nombreux charlatans en ce domaine.
En effet, en tant que chrétiens nous reconnaissons une puissance surnaturelle réelle à ces pratiques que nous attribuons à l'existence d'un monde spirituel qui tend a aveugler l'humanité sur la présence de Dieu.
Beaucoup de personnes ayant obtenu de réels pouvoirs, croient les exercer au nom de Dieu sous prétexte que ce sont des dons surnaturels... Attention! ils peuvent être pris au piège de leurs propres désirs et aveuglés par leurs propres capacités a faire le "bien" autour d'eux.
La magie n'est pas un jeu anodin et neutre. Les personnes qui touchent aux différentes formes de magie, sont souvent tourmentées par les pires dépressions, cauchemars, paranoïas, etc... Ce qui attire d'abord parce que semblant amusant, chatouillant les sens, promettant une connaissance plus profonde des pouvoirs mystérieux et des expériences excitantes, finit par des liens atroces, des anxiétés, des angoisses et des détresses.

SOURCE: www.info-sectes.org/occulte/satanisme.htm

Gilles. Ville de Québec - Canada king
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME Empty Re: UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME

Message par abbaruah le Jeu 11 Sep 2008 - 14:06

BEURK ! l'histoire ne dit pas si cette jeune Manon extraite de cette fange, s'est approchée de l'Eglise, et si il y a une conversion en cours.
abbaruah
abbaruah
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 712
Age : 68
Localisation : BRETAGNE, pas loin de Rennes
Inscription : 19/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME Empty Re: UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT: SATANISME

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum