Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Aller en bas

Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Gilles le Ven 15 Juil 2016 - 17:28





Révélations privées et prudence...

De nos jours, les révélations privées sont très nombreuses, il est donc opportun d'indiquer comment discerner leur valeur respective. En effet, il y en a qui sont sérieuses et dignes de confiance; par contre, d'autres laissent planer des doutes sur leur authenticité, et certaines sont fausses d'une façon évidente.


De plus, il est une question qu'il est urgent et nécessaire de bien clarifier, c'est le degré de certitude que peuvent présenter les révélations privées. Presque toujours, les personnes qui les reçoivent et celles qui les lisent les, considèrent comme étant infaillibles, ou peu s'en faut, et c'est là une erreur fondamentale qu'il est nécessaire de corriger.

 

Cependant, s'il faut admettre que l'illusion est rare et difficile dans la contemplation infuse et même dans les extases, elle est facile dans les révélations privées. Néanmoins, il est très important de ne pas considérer les œuvres de Dieu comme étant des œuvres diaboliques. En effet, les révélations divines sont ordonnées au bien spirituel des âmes. Il ne faut pas mériter le reproche que l'Esprit-Saint fait aux impies, qui "blasphèment ce qu'ils ignorent". (2 Pi 2, 12)


Sans doute, il ne faut pas imiter l'imprudence de ceux qui admettent indistinctement tout ce qui peut être qualifié du nom de révélation. Néanmoins, on doit accorder une pieuse croyance à celles qui portent les caractères véritables de l'authenticité.


Suite de l'article au complet : Revelations privees et prudence: regles de discernement par le P ...

par Père Ovila Melançon, c.s.c.




Dernière édition par Gilles le Mer 20 Juil 2016 - 19:05, édité 1 fois
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24291
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Gilles le Ven 15 Juil 2016 - 18:48


Faux messages, faux prophètes et fausses rumeurs
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24291
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Gilles le Mer 20 Juil 2016 - 19:04

Révélations, apparitions, messages... - Blog de l'abbé C. Laffargue


Le blog de l'abbé Laffargue, site de formation spirituelle, liturgique et théologique catholique.
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24291
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Gilles le Mar 6 Fév 2018 - 17:05



Apparitions : vrai ou faux ?

En fait la question est double. Et comme la deuxième partie est (très !) controversée, je préfère commencer par la première. Ce sera une tentative pour apaiser les esprits en posant les bases. Lançons-nous.

Que dit l’Église à propos des apparitions ou, plus exactement, des « révélations privées » ?

Le plus fondamental : « aucune nouvelle révélation publique n’est à attendre avant la manifestation glorieuse de notre Seigneur Jésus-Christ » (Catéchisme n. 67). Même si on peut approfondir notre intelligence de la Révélation, et l’Église ne se prive pas de le faire depuis deux mille ans, la Révélation est close.

Premier point : ces révélations « privées » existent bien, il est impossible de le nier raisonnablement. Certaines ont été « reconnues ». Mais elles « n’appartiennent pas au dépôt de la foi. Leur rôle n’est pas d’améliorer ou de compléter la Révélation définitive du Christ, mais d’ailer à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l’histoire » (id., n. 67). On comprend qu’elles sont tout entières dans une relation d’instruments au service de la foi. C’est le premier critère qui guidera le discernement. Bien comprises, ces « révélations » (paroles ou signes) conduisent-elles à l’Évangile et à l’Église ? Favorisent-elles la vie chrétienne des fidèles, leur pratique des sacrements, leur charité fraternelle, etc. ?

Dans les innombrables épisodes qui ont eu lieu au cours de l’histoire de l’Église, bon nombre de cas sont déjà éliminés par ces critères : absurdité des « messages », manque de sérieux des « voyants », absences de fruits positifs dans la vie des fidèles, … voire même, scandales et péchés. L’imagination de l’Adversaire et la faiblesse humaine sont infinies !

Deuxième point
: Il appartient au Magistère de l’Église, en fin de compte, d’opérer ce discernement. L’Église s’est peu à peu donné des lignes de conduite en la matière. Qui en a la charge (l’évêque du lieu) ? Comment doit-on procéder (règles d’enquête, procédures) ? Qu’elle doit être l’attitude des fidèles (discipline et diffusion du message) ? Tout ceci peut paraître bien terre à terre, eut égard à l’élévation spirituelle du sujet, mais chacun sait que la foi chrétienne est incarnée.

Troisième point
: suis-je obligé d’y croire ? Je serai tenté de retourner la question. Qu’elle raisons sérieuses aurais-je de refuser d’accepter une aide dans ma foi. Si aller à Lourdes est susceptible d’aider à vivre l’Évangile, pourquoi me priverai-je d’une telle aide. Suis-je suffisamment fort ou plus malin que les autres pour m’en sortir tout seul ? Si c’est parce que ma paroisse me suffit, tant mieux ! Si Anne-Catherine Emmerich ne vous dit rien, parfait !

Mais laissez moi penser (parce que je suis le premier concerné) qu’il y a toujours une petite tentation d’orgueil à mépriser ce que le peuple chrétien aime spontanément et joyeusement. Si vous êtes allé à Lourdes (ou ailleurs, je n’ai pas de préférence), vous comprendrez de quoi je parle. Souvent, la Sainte Vierge aime aider les petits et les simples. Nous en sommes tous.

Abbé Hervé Courcelle Labrousse
Réponses Catholiques
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24291
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Joannes Maria le Mar 6 Fév 2018 - 20:26

http://lanef.net/2017/12/02/statut-des-apparitions/

Statut des apparitions

Le centenaire de Fatima est l’occasion de s’interroger sur le statut des apparitions, sur ce que signifie une apparition « privée ». Explications.

Cent ans après Fatima, il peut être utile de revenir sur quelques principes de discernement de ces manifestations « du vouloir divin, faites à l’homme d’une façon extraordinaire pour diriger l’activité humaine dans une situation particulière de la vie de personnes privées ou d’un ensemble humain » (Laurent Volken), faute de quoi, une fois encore, nous risquerions de nous enfermer dans des impasses. Résumons.
Premier principe. Dieu s’est révélé aux hommes, il a établi une relation avec eux, non pas seulement par sa création, mais par un dialogue d’amour qui culmine dans l’Incarnation de Jésus-Christ, attendu par Israël et offert aux nations. Une foule de « signes » accompagna l’histoire du Salut, avant le Signe par excellence : « Le Verbe (Parole) s’est fait chair, et il a habité parmi nous. » Dieu parle à l’homme, par des mots et des signes compréhensibles. Rien de l’horloger distant et quasiment indifférent, tout du Père aimant !
Deuxième principe. Depuis l’Ascension et la mort du dernier apôtre, la Révélation est terminée, comme l’a magnifiquement rappelé saint Jean de la Croix dans un texte aussi souvent cité qu’oublié (Catéchisme, n. 65-67). Par rapport à la Révélation directe qui, seule, fait autorité, il ne peut y avoir que des révélations privées (dénuées de l’autorité de foi). Il s’ensuit une position de prudence de l’Église, face à ces manifestations, n’en déplaise à la vox populi, parfois encline à la crédulité et à l’aveuglement.
Troisième principe. En vertu des principes énumérés précédemment, rien n’empêche que Dieu continue à intervenir dans l’histoire des hommes. Sa Parole reste vivante, et les signes ne s’interrompent pas à la mort des Apôtres. Que l’on relise les Passions des martyrs, pleines de « visions » ou de « prodiges », accordés par Dieu à ses témoins fidèles, pour les conforter au moment de l’épreuve. Au même moment, un saint Irénée témoigne que le brouillage est fréquent, et que le faux se mêle au vrai, toutes sortes de messages troubles diffusés par de « faux prophètes » (Mt 7, 15 ; 24, 24).
Il fallut donc, parce que l’Église est « intendante des mystères du Christ », faire le tri entre le vrai et le faux. À cet égard, l’œuvre de Prosper Lamberti, le futur pape Benoît XIV, De servorum Dei beatificatione et de beatorum canonizatione (1738) est un sommet. Canoniste et théologien, promoteur des sciences modernes, il passa en revue, depuis l’Ancien Testament jusqu’à son temps, toute la matière. Il dégagea la substantifique moelle, permettant à l’Église de s’appuyer sur des fondements sûrs, pour aider chacun à s’y retrouver, dans des domaines où la crédulité et la passion s’exacerbent mutuellement. L’essentiel des démarches à suivre pour notre temps a été donné aux évêques, dans un document de 1978, de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, mais resté non public. Résumons-le en quelques règles pratiques.
L’évêque du lieu est le premier compétent pour juger, par lui-même ou entouré par d’autres (théologiens, canonistes, médecins, etc.), les supposés faits surnaturels. En dernier ressort, il reste le seul juge.
Sa tâche est d’établir les faits (apparition, révélation), puis de mesurer leur compatibilité avec l’Évangile et la Révélation, ainsi que la crédibilité des témoins. À la fin de l’enquête, l’évêque se prononce, selon trois options possibles : constatation de la réalité de manifestations inexplicables à la seule lumière des données naturelles (« constat ») ; constatation de la non-réalité (« constat de non supernaturalitate »), ou position d’attente, dans l’attente d’éléments plus éclairants (« non constat »).
Au terme de l’enquête et de sa conclusion, Rome se contente habituellement d’entériner. Un recours canonique est possible, à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Pour l’anecdote, il est souvent très décevant pour les « apparitionnistes », les règles romaines (prudence et longue mémoire) étant bien plus rigoureuses vis-à-vis des faits surnaturels supposés.

LES CRITÈRES DE DISCERNEMENT
Voilà pour la forme. Et le fond ? Quels sont les critères sur lesquels s’appuyer ? Habituellement, on distingue entre critères « positifs » et « négatifs ». Énumérons-les rapidement, hélas sans donner d’exemple, faute de place.
Les critères positifs concernent les qualités personnelles du ou des « voyants » (honnêteté ; équilibre psycho-affectif ; aptitude à mener une vie de foi normale ; obéissance à l’autorité ecclésiale, etc.). La cohérence du message avec la Révélation (doctrinale et morale) est le deuxième critère positif qu’il convient de vérifier, dans un cadre de sobriété évangélique. Enfin, les « fruits » spirituels produits dans l’Église et au-dehors (conversions, paix, pratique des sacrements, œuvres de charité…) doivent être manifestes et en constant progrès. C’est là où la vision d’ensemble de l’évêque l’emporte généralement sur le point de vue restreint de tout un chacun.
Il y a aussi des critères négatifs. Le plus grave, ce sont les erreurs doctrinales dans les messages (une seule erreur grave suffit à la disqualification de l’ensemble). Suivent la contestation systématique de l’institution ecclésiale (dans les messages, chez les visionnaires ou chez leurs « partisans »), une recherche de bénéfices matériels ou financiers en relation avec les faits, une conduite gravement immorale du visionnaire (durant les faits), un grand pécheur peut être l’objet d’une vision, en vue de sa conversion. La constatation de troubles psychiques, ou de tendances psychopathiques, chez le visionnaire, et la psychose ou l’hystérie collective chez les adeptes, ne sont pas des gages d’authenticité.

COMMENT S’Y RETROUVER ?
Dans la vie courante, nous sommes rarement confrontés à de tels faits. Par contre, circule une copieuse littérature. Comment s’y retrouver ? Ce n’est pas faire injure à nombre de « visionnaires », de « mystiques », de pieuses personnes, que de ne pas prendre systématiquement à la lettre les « j’ai vu », « il me fut montré », qui abondent dans leurs écrits, ou dans les propos qu’on leur attribue. « En beaucoup de cas, les auteurs n’ont prétendu décrire que leurs pieuses et plus ou moins vives imaginations » (1). Celles-ci ont pu rendre leur méditation riche et imagée. Tant mieux pour elles, et tant mieux aussi pour nous qui pouvons en tirer spirituellement profit, à condition de croire que ces personnes n’avaient aucunement l’intention d’en tirer vanité ou de se substituer à l’Évangile. « D’autres mystiques, surtout parmi les moins avancés et, à plus forte raison, parmi les douteux, éprouvent une démangeaison presque morbide ou de parler ou d’écrire » (2). En d’autres termes, lorsqu’on publie volontairement des Pages mystiques, ou que l’on m’explique gravement – comme cela est arrivé sur Facebook – « je suis mystique », vous avez là un indice quasi évident, sinon de fraude, du moins d’illusion ! Bernadette, exemple d’authenticité « mystiquement pure », se contenta, face à son curé, d’un : « je ne suis pas chargé de vous le faire croire, mais de vous le dire », avant de retourner paisiblement à ses affaires, « comme un balai ».
On ne prendra pas davantage au sérieux des affirmations répétées d’« ignorance », d’illettrisme, etc., des voyants pour mettre en relief le caractère « extra-ordinaire » de certaines révélations privées. Ce n’est pas à exclure, mais c’est jouer sur les mots. À y regarder de plus près, pour « lire », il suffit d’aller à la messe, ou de fréquenter les prédicateurs ou les consacrés, livres vivants où chacun puise, même à son propre insu. Ajoutez à cela, l’intelligence et le goût des choses de Dieu, et vous aurez le terreau d’une culture religieuse qui se constitue, même chez les plus simples, en engrangeant secrètement un riche trésor, « amoncelé, grain à grain, dans les profondeurs de l’esprit… », où le « voyant » puise en croyant entendre Dieu. Ce qui est dit n’est (peut-être) pas faux, c’est parfois même très beau, mais cela reste humain.
Souhaitons que ces brèves indications contribuent à un bon discernement, pour le profit des amis de Dieu qui le cherchent avec foi. Cela vaut bien évidemment pour ce (trop ?) fameux « secret de Fatima », qu’il faudrait aborder avec un tout petit peu plus de « crainte et tremblement », à l’instar de Moïse, en se déchaussant avant de fouler le sol sacré, tout pénétré de la grandeur et la majesté de Dieu. Dans les magasins de porcelaine mystique, les éléphants, même bien intentionnés, provoquent des dégâts. Ce qui est vrai d’abord pour la Parole de Dieu, à savoir qu’il faut l’entendre dans l’esprit de Celui qui en est l’auteur, l’est tout autant pour les « visions » et « apparitions ». Elles ne peuvent être reçues avec légèreté. Disons-le avec sérieux, en conclusion, même au risque de ne pas être entendu, l’obstacle majeur à la compréhension du « secret » de Fatima, n’est pas la supposée mauvaise volonté des autorités de l’Église, les fumées de Satan et autres manœuvres démoniaques, mais plus vraisemblablement la dureté de nos cœurs et l’obscurcissement de notre esprit. Nec plus, nec minus.

Abbé Hervé Benoît

(1) Maréchal, La psychologie du mysticisme, Paris, 1902, III, p. 441.
(2) H. Bremond, HLSR, 6, 356.

© LA NEF n°292 Mai 2017
À propos Abbé Hervé Benoît
Abbé Hervé Benoît
Prêtre du diocèse de Bourges et canoniste, il est l’auteur notamment du Chouan du Tanganyika (Presses de la Délivrance, 2015) et du Bouquet de Chartres. Et autres chroniques (2004-2008) (La Nef, 2008). Il est chroniqueur spirituel de La Nef.
avatar
Joannes Maria
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Philippe-Antoine le Mar 13 Fév 2018 - 10:21

!!!Attention!!!
La pratique des oraisons attribuée à Sainte Brigitte est condamnée par l'Eglise


 """"::: Oraisons de sainte Brigitte"
Ainsi, par exemple, au sujet des prétendues "révélations" dont sainte Brigitte de Suède (1303-1373) aurait été bénéficiaire en 1350 au cours d'une apparition (ou d'une locution intérieure) de Notre-Seigneur et qui comporteraient des "promesses" liées à l'accomplissement de la pratique d'un certain nombre d'oraisons. En fait, l'analyse du type d'écriture des manuscrits médiévaux, qui font état de ces oraisons spéciales, indiquent une composition bien ultérieure par des religieuses "brigittines" (du nom de l'Ordre fondé par la Sainte vers la fin de sa vie). De plus, ces "quinze" oraisons, dont sainte Brigitte aurait reçu le texte de Jésus lui-même, comportent des variations importantes quant à leur ordre de présentation et même quant à leur contenu, comme il ressort incontestablement des éditions successives et numérotées de ces oraisons au fil des siècles.
Enfin, ce qui concerne les "promesses" attachées à la récitation de ces "quinze" oraisons, ce n'est qu'à partir du XVIIIème siècle qu'il en est fait mention, soit près de cinq siècles après ladite "apparition" et la mort de sainte Brigitte. La question de leur authenticité matérielle et formelle se posait depuis longtemps, sans pour autant décourager les adeptes de cette "dévotion", que les variations dans lesdites "promesses" ne semblent pas déranger, alors qu'elles émanent pourtant d'une "révélation" réputée unique (en 1350).
L'une de ces variantes (la plus longue) mentionne ceci :
 
« Comme il y avait fort longtemps que Brigitte désirait savoir le nombre des coups que Notre-Seigneur reçut en sa passion, un jour Il lui apparut en lui disant : "J`ai reçu en mon corps 5.480 coups. Si vous voulez les honorer par quelque vénération, vous direz 15 Pater et 15 Ave avec les Oraisons suivantes... L`année écoulée, vous aurez salué chacune de mes plaies."
 
Il ajouta ensuite que quiconque dirait ces Oraisons pendant un an :
1 -Délivrera 15 âmes de sa lignée du Purgatoire.
2 -15 justes de sa même lignée seront confirmés et conservés en grâce.
3 -Et 15 pécheurs de sa même lignée seront convertis.
4 -La personne qui les dira aura les premiers degrés de perfection.
5 - Et 15 jours avant sa mort je lui donnerai mon précieux corps afin que par icelui il soit délivré de la faim éternelle, je lui donnerai mon précieux sang à boire de peur qu`il n`ait soif éternellement.
6 -Et 15 jours avant sa mort, il aura une amère contrition de tous ses péchés et une parfaite connaissance d`iceux.
7 -Je mettrai le signe de ma très victorieuse Croix devant lui pour son secours et défense contre les embûches de ses ennemis.
8 -Avant sa mort, je viendrai avec ma très chère et bien-aimée Mère.
9 -Et recevrai bénignement son âme, et la mènerai aux joies éternelles.
10-Et l`ayant menée jusque-là, je lui donnerai un singulier trait à boire de la fontaine de ma Déité, ce que je ne ferai pas à d`autres n`ayant pas dit mes Oraisons.
11-Il faut savoir que quiconque aurait vécu pendant 30 ans en péché mortel, et dirait dévotement ou se serait proposé de dire ses Oraisons, le Seigneur lui pardonnera tous ses péchés.
12-Et le défendra de mauvaises tentations.
13-Et lui conservera et gardera ses cinq sens.
14-Et le préservera de la mort subite.
15-Il délivrera son âme des peines éternelles.
16-Et il obtiendra tout ce qu`il demandera à Dieu et à la Très Sainte Vierge.
17-Que s`il avait toujours vécu selon sa propre volonté et qu`il dût mourir demain, sa vie se prolongera.
18-Toutes les fois que quelqu`un dira ses Oraisons, il gagnera 100 jours d`indulgences.
19-Et il sera assuré d`être joint au suprême Choeur des Anges.
20-Que quiconque les enseignera à un autre, sa joie et son mérite ne manqueront jamais - mais seront stables et dureront éternellement.
21-Là où sont et où seront dites ces Oraisons, Dieu y est présent avec sa grâce.
 
Tous ces privilèges ont été promis à sainte Brigitte par une image de Notre-Seigneur Jésus-Christ crucifié, à condition qu`elle dise tous les jours ces Oraisons, et ils sont aussi promis à tous ceux qui les diront dévotement chaque jour pendant l`espace d`un an. »   - sic !
 
Remarquez en passant qu'à la fin de ce texte, il est question d'une "image" et non plus d'une véritable apparition, ce qui contredit le début où il est écrit que Notre-Seigneur "apparut".
 
Parmi les versions plus courtes (avec des "promesses" sensiblement différentes) qui circulent un peu partout et notamment sur Internet -- versions émanées des milieux "traditionalistes" mais pas exclusivement, tellement la soif du merveilleux est intense,avec la soif du profit à l'avenant, car la vente de ces brochures rapporte évidemment de l'argent  -- il y a celle-ci :
 
« Le Divin Sauveur a révélé à Sainte Brigitte la promesse suivante : "Sachez que j'accorderai à ceux qui réciteront, pendant 12 ans, 7 Pater et 7 Ave avec les prières suivantes en l'honneur de mon Précieux Sang, les cinq grâces suivantes :
 
1. Ils n'iront pas en purgatoire.
2. Je les compterai au nombre des Martyrs, comme s'ils avaient versé leur sang pour la foi.
3. Je conserverai en état de grâce sanctifiante l'âme de trois de leurs parents, au choix.
4. Les âmes de leur parenté, jusqu'à la 4ème génération, éviteront l'enfer.
5. Ils connaîtront la date de leur mort un mois auparavant.
 
-- S'ils devaient mourir avant cela, je considère la chose acquise, comme s'ils avaient rempli toutes les conditions."  »  -- sic !
Avec Internet, la publicité pour ce genre de pratiques liées à des "promesses" censément "divines" a fait un bond exponentiel, ce que les publications imprimées n'avaient jamais atteint jusque-là. Toutefois, les responsables hiérarchiques au sein de l'Église n'avaient pas manqué de dénoncer auparavant déjà leur caractère non fondé. Mais cela, les abbés qui sont concernés ne vous le diront pas, bien sûr : ce serait menacer la vente des brochures qui préconisent cette "dévotion". -- Ou alors, se pourrait-il donc qu'ils n'aient décidément rien appris à ce sujet ?
Ainsi, sous le règne et avec l'approbation du pape Pie XII, fut publié dans les Actes du Siège apostolique de 1954 un Avertissement du Saint-Office :
« On répand en diverses régions un opuscule traduit en plusieurs langues qui a pour titre : "Le secret du bonheur. Les quinze oraisons révélées par Notre-Seigneur à sainte Brigitte dans l'église Saint-Paul à Rome", et est édité à Nice et ailleurs. Comme cette brochure affirme que Dieu aurait fait à sainte Brigitte certaines promessesdont l'origine surnaturelle n'est nullement prouvée, les Ordinaires des lieux doivent veiller à ce que ne soit pas accordé le permis d'éditer les opuscules qui contiendraient ces promesses. »
Consultez donc, entre autres, les Documents Pontificaux avec les écrits de Pie XII, au vol. XVI, 28 janvier 1954, p.44.
Je vous fournis ci-après le texte paru en latin dans les "Acta Apostolicae Sedis" (A.A.S. 46, vol. XXI, 28 januarii 1954, p.64) :
SUPREMA SACRA CONGREGATIO S. OFFICII
MONITUM
« In aliquibus locis divulgatum est opusculum quoddam, cui titulus "SECRETUM FELICITATIS - Quindecim orationes a Domino S. Birgittae in ecclesia S. Pauli, Romae, revelatae", Niceae ad Varum (et alibi), variis linguis editum. Cum vero in eodem libello asseratur S. Birgittae quasdam promissiones a Deo fuisse factasde quarum origine supernaturali nullo modo constat, caveant Ordinarii locorum ne licentiam concedant edendi vel denuo imprimendi opuscula vel scripta quae praedictas promissiones continent. »
Datum Romae, ex Aedibus S. Officii, die 28 Ianuarii 1954.
Marius Crovini, Supremae S. Congr. S. Officii Notarius.
Il est à noter que des publications plus récentes de ces "promesses" -- et une foule de sites ou de blogs sur Internet, dont sont notamment responsables certains abbés "traditionalises" -- mentionnent le nom de papes qui auraient jadis approuvé leur publication :
« Le Pape Innocent X a confirmé cette révélation et a ajouté que les âmes qui s'en acquittent libèrent, chaque Vendredi-Saint, une âme du purgatoire. Cette dévotion a été approuvée par le Pape Clément XII en 1738 et recommandée par la Sainte Congrégation du Sacré-Collège de Propagande pour la Foi. »  -- sic !
Cependant, toutes ces mentions sont fausses : aucun écrit authentique de telles approbations des "promesses" en elles-mêmes n'existe au cours des siècles depuis sainte Brigitte jusqu'à nos jours. Malgré cette évidence, pourtant vérifiable sur pièces, certains sites de communautés se disant "de la tradition" (sic) présentent ces "Oraisons de sainte Brigitte" comme authentiques et assorties d'une foule d'indulgences. À moins qu'il ne s'agisse d'ignorance crasse ou supine affectant leurs convictions, ces abbés et ces laïcs sont objectivement de fieffés menteurs et des faussaires, aussi bien quant au contenu exact des prétendues "promesses" que pour l'évocation de ces "approbations"inexistantes.
La simple et soigneuse application des critères de la méthode et de la critique historique permet de balayer d'un revers de main toutes ces billevesées, fadaises, balivernes, chimères, sornettes et autres sottises religieuses baignant dans la superstition, l'imputation scandaleuse, le mensonge historique et l'hérésie. Après les condamnations intervenues au Moyen âge même (rapportées au début de cet article), c'est le mérite du pape Adrien VI (1522-1523) d'avoir reconnu explicitement que de pareils désordres de l'espritajoutés à ceux des moeurs, s'étaient accumulés, depuis le Moyen âge, pour alimenter finalement la Réforme protestante (incontestablement à bon droit dans ce domaine).
Le saint Concile oecuménique de Trente (1545-1563) rappelera d'ailleurs, dans son décret dogmatique sur la justification, que la certitude du salut par certaines oeuvresest une hérésie. Pareille prétention a en effet été condamnée comme formellement hérétique par ce Concile œcuménique (Session VI, du 13 janvier 1547, en particulier les chapitres 12 et 13, cf. le recueil de H. Denzinger (éd.), Enchiridion symbolorum, definitionum et declarationum de rebus fidei et morum, N°1520 à 1583).
À ce propos, le R.P.Alphonse de la Mère des Douleurs, Carme déchaussé, faisait observer :
« La sainte Église a condamné, par l’organe du Concile de Trente, cette sécurité au sujet du salut de quelques personnes qui se croient pieuses et sont tombées dans une funeste illusion par les artifices du démon ou par leur orgueilleuse confiance en leurs propres mérites. Il n’y a aucune erreur que sainte Thérèse [d’Avila] a plus combattue et contre laquelle elle a plus fréquemment prémuni ses religieuses que cette illusion de la certitude du salut. »
Malgré cela -- tellement l'ignorance doctrinale des gens (mal instruits par les prêtres) est grande -- on lit cette énormité dans un blog sur Internet, à propos de la récitation des "Oraisons de sainte Brigitte" : « Chers amis, j'en suis à la troisième année et toute ma famille évitera l'enfer. Je suis dans la paix pour le salut de toute ma famille. »  -- sic !
 
On nage là en pleine hérésie. C'est en effet uniquement par des actes personnels de l'intelligence et de la volonté (notamment de foi, de contrition et d'acceptation de la miséricorde de Dieu) que l'on peut être sauvé, ce qui implique forcément la réponse humaine dans le don de soi, avec la vertu et la prière personnelle. Mais on ne peut en aucune manière être sauvé parce qu'une arrière-arrière-grand-mère aurait récité les "Oraisons de sainte Brigitte". Comme telles, les pratiques ne sont aucunement salvatrices, ni pour soi-même, ni pour les autres. Autrement, ce serait d'ailleurs nier le libre arbitre et, comme il y a des religieux et des religieuses qui prient pour autrui en récitant les "Oraisons de sainte Brigitte", on se demande bien pourquoi le monde entier ne serait finalement pas sauvé sans avoir la foi, ni s'ouvrir à la grâce divine. --- Vous aurez remarqué, je présume, que cette perspective renoue avec la mentalité du "salut garanti" (moyennant telle dévotion) que faisait miroiter également la légende médiévale de « Marieke van Nieumeghen » évoquée en début d'article."""""
Source :
http://users.skynet.be/histcult/malamerv.htm


Dernière édition par Philippe-Antoine le Mar 13 Fév 2018 - 10:31, édité 2 fois
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2380
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 13 Fév 2018 - 11:03

Je pense très sincèrement qu'en ce qui concerne le discernement sur les apparitions de Medugorje nous saurons avec certitude ce qu'elles sont à la suite du grand avertissement:

les voyants de Medjugorje vivront l'avertissement comme n'importe qui d'entre nous

Si l'être qui leur apparaît est bien la Sainte vierge, il devraient en ressortir conforter dans leur témoignage

si l'être qui leur apparaît se fait passer pour la Sainte vierge je ne vois vraiment pas comment ils ne le sauront pas à ce moment là

en attendant prions pour eux et pour ceux qui grâce à leurs paroles y croient.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1972
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par brigitte57 le Mar 13 Fév 2018 - 13:34

@Philippe-Antoine

 et que faites vous, Philippe-Antoine en ce qui concerne les oraisons et pas les promesses,
du pape Pie IX Encens qui a approuvé ces oraisons le 31 mai 1862, les reconnaissant vraies et d'un grand profit pour le bien des âmes ??? que ces oraisons aient été écrites ou pas par Sainte Brigitte ??

 je n'ai fait que recopier ce qui se trouve à la 1ere page de mon livret des oraisons de Ste Brigitte.
avatar
brigitte57
Aime le chapelet

Féminin Messages : 437
Age : 60
Localisation : lille 59000
Inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Philippe-Antoine le Mar 13 Fév 2018 - 14:23

@brigitte57 a écrit:@Philippe-Antoine

 et que faites vous, Philippe-Antoine en ce qui concerne les oraisons et pas les promesses,
du pape Pie IX Encens qui a approuvé ces oraisons le 31 mai 1862, les reconnaissant vraies et d'un grand profit pour le bien des âmes ??? que ces oraisons aient été écrites ou pas par Sainte Brigitte ??

 je n'ai fait que recopier ce qui se trouve à la 1ere page de mon livret des oraisons de Ste Brigitte.

 Pie IX Encens qui a approuvé ces oraisons le 31 mai 1862, les reconnaissant vraies et d'un grand profit pour le bien des âmes

C'est peut- etre ce qui est  dit à la première page de votre livret (je n'en sais rien, je ne l'ai pas) mais y a t-- il des références sérieuses et vérifiables qui l'attestent?
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2380
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par brigitte57 le Mar 13 Fév 2018 - 14:25

effectivement, je n'arrive pas à les trouver sur internet @Philippe-Antoine sinon
je les aurais mises!
avatar
brigitte57
Aime le chapelet

Féminin Messages : 437
Age : 60
Localisation : lille 59000
Inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Malou le Mar 13 Fév 2018 - 15:05

Bonjour !  scratch

@Philippe-Antoine

Je ne comprends plus rien, pourtant le père Nathan recommande les oraisons de ste Brigitte !
Qu'en est il réellement ? Est-ce vraiment interdit par l'Eglise ?

Merci pour votre réponse en particulier celle du Père,

Fraternellement
Malou
avatar
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5526
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par brigitte57 le Mar 13 Fév 2018 - 15:34

@malou
c'est surtout les promesses qui ont été remises en cause pas les oraisons "approuvées par le pape Pie IX en 1862 qui les a reconnues vraies et d'un grand profit pour le bien des âmes"

, le Père spirituel de ce forum pourra nous rassurer par rapport à cela, je n'en doute pas.
:soeur:en plus on les a méditées en préambule de notre parcours de carême!
avatar
brigitte57
Aime le chapelet

Féminin Messages : 437
Age : 60
Localisation : lille 59000
Inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 13 Fév 2018 - 15:45

Les voici:Personnellement je ne les connaissais pas et ne pense pas les faire, on ne peut pas faire tout ce qui existe en dévotions mais rappelez-vous la parole de Jésus: "Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père sinon je vous l'aurais dit."  Interdites, pas interdites, je l'ignore, franchement voyez vous l'Eglise interdire une pieuse dévotion???

Les quinze oraisons de Sainte Brigitte de Suède
Origine
Sainte Brigitte a eu de nombreuses apparitions et révélations de Jésus et de Marie, mais c'est dans la Basilique Saint Paul, au Sud de Rome, que Jésus, par un crucifix en bois qui s'anima, dicta "les oraisons".
Promesses de Notre Seigneur pour la récitation des 15 Oraisons
Comme il y avait longtemps qu'elle désirait savoir le nombre de coups que Notre Seigneur reçut en sa Passion, un jour Il lui apparut et lui dit : "J'ai reçu en mon Corps 5480 coups. Si vous voulez les honorer par quelque vénération, vous direz 15 Notre Père, 15 Je Vous Salue Marie et les 15 oraisons, que je vais vous enseigner, pendant un an entier... L'année étant écoulée, vous aurez salué chacune de mes plaies.
- Quiconque accomplira cette dévotion, délivrera du Purgatoire 15 âmes de sa lignée, 15 justes de sa même lignée seront confirmés en grâce et 15 pêcheurs de sa même lignée seront convertis.
- Celui qui dira ces Oraisons aura les premiers degrés de perfection et 15 jours avant sa mort, je lui donnerai mon précieux Corps et mon précieux Sang, afin que par ceux-ci, il soit délivré de la faim et de la soif éternelles. 15 jours avant sa mort, il aura une amère contrition de tous ses péchés et une parfaite connaissance de ceux-ci.
- Je mettrai le Signe de ma très victorieuse Croix devant lui , pour son secours et sa défense contre les embûches de ses ennemis.
- Avant sa mort, Je viendrai avec ma très chère et bien-aimée Mère, et Je recevrai bénignement son âme et la mènerai aux joies éternelles... L'ayant menée jusque là, Je lui donnerai un singulier trait à boire de la fontaine de ma Déité, ce que Je ne ferai point à d'autres ne disant pas mes Oraisons.
- Celui qui dira ces Oraisons est assuré d'être joint au suprême Choeur des Anges, et, quiconque les enseignera à un autre, sa joie et son mérite ne manqueront jamais, mais seront stables et dureront à perpétuité....
1ère Oraison
Ô Jésus-Christ ! douceur éternelle à ceux qui vous aiment, joie qui surpasse toute joie et tout désir, espoir et salut des pécheurs, qui avez témoigné n'avoir de plus grand contentement que d'être parmi les hommes jusqu'à prendre la nature humaine en la plénitude des temps pour l'amour d'eux, souvenez-vous des souffrances que vous avez endurées dès l'instant de votre conception et surtout dans le temps de votre sainte Passion, ainsi qu'il avait été décrété et ordonné de toute éternité dans la pensée divine. Souvenez-vous, Seigneur, que faisant la Cène avec vos disciples, après leur avoir lavé les pieds, vous leur avez donné votre Corps Sacré et votre Précieux Sang, et, tout en les consolant avec douceur, vous leur avez prédit votre prochaine Passion. Souvenez-vous de la tristesse et de l'amertume que vous avez éprouvées en votre âme, comme vous l'avez témoigné vous-même, disant : "Mon âme est triste jusqu'à la mort." Souvenez-vous, Seigneur, des craintes, angoisses et douleurs que vous avez endurées en votre Corps délicat avant le supplice de la Croix, quand, après avoir prié trois fois en répandant une sueur de Sang, vous avez été trahi par Judas, votre disciple, pris par la nation que vous aviez choisie et élevée, accusé par de faux témoins, injustement jugé par trois juges, en la fleur de votre jeunesse et dans le temps solennel de la Pâque. Souvenez-vous que vous avez été dépouillé de vos propres vêtements et revêtu de ceux de la dérision ; qu'on vous a voilé les yeux et la face, qu'on vous a donné des soufflets, que vous avez été couronné d'épines, qu'on vous a mis un roseau à la main, et qu'attaché à une colonne vous avez été déchiré de coups et accablé d'affronts et d'outrages. En mémoire de ces peines et douleurs que vous avez endurées avant votre Passion sur la Croix, donnez-moi avant la mort une vraie contrition, une pure et entière confession, une digne pénitence et la rémission de tous mes péchés. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
2ème Oraison
Ô Jésus ! vraie liberté des anges, paradis de délices, ayez mémoire de l'horreur de tristesse que vous avez endurée lorsque vos ennemis, tels des lions furieux, vous entourèrent, et par mille injures, crachats, soufflets, griffures et autres supplices inouïs, vous tourmentèrent à l'envie. En considération de ces tourments et de ces paroles injurieuses, je vous supplie, ô mon Sauveur, de me délivrer de mes ennemis visibles et invisibles, et de me faire arriver, sous votre protection, à la perfection du salut éternel. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
3ème Oraison
Ô Jésus ! Créateur du Ciel et de la Terre, que nulle chose ne peut borner ni limiter, vous qui enfermez et tenez tout sous votre Puissance, souvenez-vous de la douleur très amère que vous avez endurée lorsque les soldats, attachant vos mains sacrées et vos pieds très délicats à la Croix, les percèrent de part en part avec de gros clous émoussés et, ne vous trouvant pas dans l'état qu'ils voulaient pour contenter leur rage, agrandirent vos plaies, y ajoutèrent douleur sur douleur puis, par une cruauté inouïe, vous allongèrent alors sur la Croix et vous tirèrent de tous côtés en disloquant vos membres. Je vous conjure, par la mémoire de cette très sainte et très aimante douleur de la Croix, de me donner votre crainte et votre amour. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
4ème Oraison
Ô Jésus ! céleste médecin, élevé sur la Croix pour guérir nos plaies par les vôtres, souvenez-vous des langueurs et meurtrissures que vous avez souffertes en tous vos membres, dont aucun ne demeurera en sa place, en sorte qu'il n'y avait douleur semblable à la vôtre. De la plante des pieds jusqu'au sommet de la tête, aucune partie de votre Corps n'était sans tourments ; et cependant, oubliant vos souffrances, vous ne vous êtes point lassé de prier votre Père pour vos ennemis, lui disant : "Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font !" Par cette grande Miséricorde et en mémoire de cette douleur, faites que le souvenir de votre très amère Passion opère en moi une parfaite contrition et la rémission de tous mes péchés. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
5ème Oraison
Ô Jésus ! miroir de splendeur éternelle, souvenez-vous de la tristesse que vous avez eue, lorsque, contemplant dans la lumière de votre divinité la prédestination de ceux qui devaient être sauvés par les mérites de votre sainte Passion, vous voyiez en même temps la multitude des réprouvés qui devaient être damnés par leurs péchés, et vous plaigniez amèrement ces malheureux pécheurs perdus et désespérés. Par cet abîme de compassion et de pitié, et principalement par la bonté que vous fîtes paraître envers le Bon Larron, lui disant : "Tu seras aujourd'hui avec moi en Paradis", je
vous prie, ô doux Jésus, qu'à l'heure de ma mort vous me fassiez miséricorde. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
6ème Oraison
Ô Jésus ! Roi aimable et tout désirable, souvenez-vous de la douleur que vous avez eue quand, nu et comme un misérable, attaché et élevé en Croix, tous vos parents et vos amis vous abandonnèrent, excepté votre Mère bien-aimée qui demeura, en compagnie de saint Jean, très fidèlement auprès de vous dans l'Agonie et que vous avez recommandés l'un à l'autre en disant : "Femme, voilà ton fils !", et à saint Jean : "Voilà ta mère !" Je vous supplie, ô mon Sauveur, par le glaive de douleur qui alors transperça l'âme de votre sainte Mère, d'avoir compassion de moi en toutes mes afflictions et tribulations, tant corporelles que spirituelles, et de m'assister dans mes épreuves, surtout à l'heure de ma mort. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
7ème Oraison
Ô Jésus ! fontaine de pitié inépuisable qui, par une profonde affection d'amour avez dit sur la Croix : "J'ai soif !", mais de la soif du salut du genre humain, je vous prie, ô mon Sauveur, d'exalter le désir de mon cœur pour tendre à la perfection dans toutes mes œuvres, et d'éteindre entièrement en moi la concupiscence charnelle et l'ardeur des appétits mondains. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
8ème Oraison
Ô Jésus ! douceur des cœurs, suavité des esprits, par l'amertume du fiel et du vinaigre que vous avez goûtés sur la Croix pour l'amour de nous, accordez-moi de recevoir dignement votre Corps et votre Sang Précieux pendant la vie et à l'heure de ma mort, pour servir de remède et de consolation à mon âme. Ainsi soit-il.
9ème Oraison
Pater, Ave
Ô Jésus ! vertu royale, joie de l'esprit, souvenez-vous de la douleur que vous avez endurée, lorsque plongé dans l'amertume à l'approche de la mort, insulté et outragé par les hommes, vous avez crié avoir été abandonné de votre Père, lui disant : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" Par cette angoisse, je vous conjure, ô mon Sauveur, ne m'abandonnez pas dans les terreurs et les douleurs de la mort. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
10ème Oraison
Ô Jésus ! qui êtes en toutes choses commencement et fin, vie et vertu, souvenez-vous que vous vous êtes plongé pour nous dans un abîme de douleurs, de la plante des pieds jusqu'au sommet de la tête. En considération de la grandeur de vos plaies, apprenez-moi à garder vos Commandements par une vraie charité, ces Commandements dont la voie est large et aisée pour ceux qui vous aiment. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
11ème Oraison
Ô Jésus ! abîme très profond de Miséricorde, je vous supplie, en mémoire de vos Plaies qui ont pénétré jusqu'à la moelle de vos os et de vos entrailles, de me tirer, moi, misérable submergé par mes offenses, hors du péché, et de me cacher de votre face irritée dans les trous de vos Plaies, jusqu'à ce que votre colère et votre juste indignation soient passées. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
12ème Oraison
Ô Jésus ! miroir de vérité, marque d'unité, lien de charité, souvenez-vous de la multitude de plaies dont vous avez été blessé de la tête aux pieds, déchiré et tout rougi par l'effusion de votre Sang adorable ! Ô grande et universelle douleur que vous avez soufferte pour l'amour de nous en votre chair virginale ! Très doux Jésus, qu'auriez-vous pu faire pour nous que vous n'ayez fait ! Je vous conjure, ô mon Sauveur, de marquer de votre Précieux Sang toutes vos plaies dans mon cœur, afin que j'y lise sans cesse vos douleurs et votre Amour. Que par le fidèle souvenir de votre Passion, le fruit de vos souffrances soit renouvelé dans mon âme, et que votre Amour s'y augmente chaque jour, jusqu'à ce que je parvienne à vous qui êtes le trésor de tous les biens et de toutes les joies, que je vous supplie de me donner, ô très doux Jésus, dans la vie éternelle. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
13ème Oraison
Ô Jésus ! Lion très fort, Roi immortel et invincible, ayez mémoire de la douleur que vous avez endurée, lorsque toutes vos forces, tant du cœur que du corps, étant épuisées, vous avez incliné la tête en disant: "Tout est consommé !" Par cette angoisse et cette douleur, je vous supplie, Seigneur Jésus, d'avoir pitié de moi en la dernière heure de ma vie, lorsque mon âme sera dans l'angoisse et que mon esprit sera troublé. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
14ème Oraison
Ô Jésus ! Fils unique du Père, splendeur et figure de sa substance, souvenez-vous de l'humble recommandation que vous avez faite à votre Père, lui disant : "Mon Père, je remets mon esprit entre tes mains !" Puis, votre Corps déchiré, votre Cœur brisé, et les entrailles de votre Miséricorde ouvertes pour nous racheter, vous avez expiré ! Par cette précieuse Mort, je vous conjure, ô Roi des saints, de me réconforter et de me secourir pour résister au démon, à la chair et au sang, afin qu'étant mort au monde je vive en vous seul. Recevez je vous prie, à l'heure de ma mort, mon âme pèlerine et exilée qui retourne à Vous. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
15ème Oraison
Ô Jésus ! vraie et féconde vigne, souvenez-vous de l'abondante effusion de Sang que vous avez si généreusement répandue de votre Corps Sacré, ainsi que le raisin sous le pressoir. De votre côté percé d'un coup de lance par un soldat, vous avez donné du Sang et de l'Eau, de telle sorte qu'il n'en est plus demeuré une seule goutte. Et enfin, comme un faisceau de myrrhe élevé du haut de la Croix, votre Chair délicate s'est anéantie, l'humeur de vos entrailles s'est tarie, la moelle de vos os s'est desséchée. Par cette amère Passion et par l'effusion de votre Précieux Sang, je vous supplie, ô bon Jésus, de recevoir mon âme lorsque je serai à l'agonie. Ainsi soit-il.
Pater, Ave
Prière finale
Ô Doux Jésus ! blessez mon cœur, afin que des larmes de pénitence, de douleur et d’amour nuit et jour me servent de pain ; convertissez-moi entièrement à Vous, que mon cœur Vous soit une perpétuelle habitation, que ma conversation Vous soit agréable, et que la fin de ma vie Vous soit tellement louable qu’après ma mort je puisse mériter votre Paradis et Vous louer à jamais avec tous Vos Saints. Ainsi soit-il
http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2008/10/24/11081636.html
Vous les trouvez aussi ici sur ce lien

Les quinze oraisons de Sainte Brigitte - www.marie-julie-jahenny.fr

www.marie-julie-jahenny.fr/oraisons-ste-brigitte.htm
Promesses de Notre Seigneur pour la récitation des 15 Oraisons. Comme il y avait longtemps qu'elle désirait savoir le nombre de coups que Notre Seigneur reçut en sa Passion, un jour Il lui apparut en disant : «J'ai reçu en mon Corps 5480 coups. Si vous voulez les honorer par quelque vénération, vous direz quinze Pater ..

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1972
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Malou le Mar 13 Fév 2018 - 15:52

Merci mais les oraisons je les connais, je termine mon année dans un mois.
J'aurais voulu en savoir plus sur les promesses remises en question par  Philippe Antoine...
avatar
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5526
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Philippe-Antoine le Mar 13 Fév 2018 - 16:31

@Malou a écrit:J'aurais voulu en savoir plus sur les promesses remises en question par  Philippe Antoine...

Bonjour Malou

Je n'en sais pas plus que vous, je ne fais que reproduire ce que j'ai relevé sur le lien que j'ai mis plus haut :

http://users.skynet.be/histcult/malamerv.htm

(ce qui semble confirmé sur le site jesusmarie.com) :

"""""""Les Révélations de Sainte Brigitte de Suède
Sur les 15 Oraisons de Sainte Brigitte
Les quinzes oraisons de sainte Brigitte ne figurent pas dans son livre des Révélations Célestes et personne ne les a  trouvées dans ses plus anciennes biographies. Il est ainsi difficile de soutenir que Sainte Brigitte les as recues.
Selon Michael Martin (http://home.earthlink.net/~thesaurus/thesaurus/Filius/StBrigid.html)
elles auraient été écrites dans les années 1400 par un mystique anglais de l'ordre des Brigittins , ordre fondé par sainte Brigitte, mais il ne donne pas ses sources.
Tout le monde reconnait la valeur et la beauté de ses prières. 
Le Vatican a interdit de les publier avec les promesses car il ne semble pas qu'elles soient authentiques. 
Il est permis de prier des 15 oraisons mais concernant la récompense que Dieu fera pour qui les dira en état de grâce pendant un an, c'est le secret de Dieu. On obtient de Dieu autant qu'on en espère. Lequel de nous sera déçupour avoir trop espérer de Dieu ? Les dons de Dieu sont si grands que notre imagination ne peut les concevoir. 
 
Ces quinzes oraisons sont connus comme les oraisons de Ste Brigitte ou bien 
quinze 'oos' (?) 
les oraisons sont attribuées à Ste brigitte de Suède (1303-1373), qui fut 
fondatrice des 'brigittines' 
(NdT: soeurs de brigitte). Ste Brigitte, cependant, ne les à pas écrit. 
Elles furent composées quelques temps après sa mort, plus précisément au 
15eme siecle, par des mystiques anglais de l'ordre (fondé par) Brigitte. Des 
éditions numérotées de ces oraisons, appéciéees de bcp, sont apparues au fil 
des siècles, comportant des variations considérables du texte et même de son 
ordre.
La congrégation du saint esprit interdit la publication des promesses liées, 
car elles n'avait pas de vertus par elle-même. La note suivante fur produite 
{AAS 1954, 64}
- Tenue de la Vision Sainte - (Ndt: terme lié au vatican) 
Congrégation du St Esprit 
à votre attention:
A certains endroits, un fin traité se répandit, appellé "Le secret du 
Bonheur: 15 oraisons de Ste Brigitte, révélées par le Seigneur ds la 
Basilique St-Paul à Rome", publié à nice et d'autes endroits en plusieurs 
langues.
Puisqu'il est affirmé ds ce pamphlet que Dieu fit certaines promesses à Ste 
Brigitte, dont l'origine extraordinaire est infondée, (Nous) conseillons les 
diacres de ne pas autoriser de permissions pour publier ou réimprimer ce 
genre de pamphlets contenant les promesses sus-évoquées.
Fait à Rome, à l'office de la congrégation du St esprit, le 28 Janvier 1954 
Marius Crovini, Clerc du Saint Supreme, congrégation du St Esprit
Des publications récentes des 'promesses' ont mentionnées des papes 
précédents approuvant leur publication, peu importe, ses mentions sont 
fausses. Aucun écrit authentique de tels approbations des 'promesses' en 
elles mêmes existe.
(...)""""""
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2380
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Malou le Mar 13 Fév 2018 - 16:55

OK. Merci  Coucou
avatar
Malou
Dans la prière

Féminin Messages : 5526
Localisation : Nord de France
Inscription : 12/07/2011

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Yeshoua le Mar 13 Fév 2018 - 20:21

Vous ne savez jamais rien mais vous exprimez sur tout, a coté de la plaque @Philippe-Antoine
Si le Pape Pie IX et le père Nathan ici les conseilles c'est qu'elles sont authentique
avatar
Yeshoua
Aime le chapelet

Masculin Messages : 408
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par pax et bonum le Mar 13 Fév 2018 - 20:44

Prudence envers les révélations privées?

Quelques une fantaisistes et contestant l'Eglise ne font que quelques adeptes et sont vite marginalisées.
D'autres non authentiques ne tiennent pas très longtemps.Et celles qui durent avec foule,miracle,confessions et conversions ont de grandes chances d'être authentiques.

Mais on ne parle jamais de prudence envers ces prédicateurs rationalistes qui nient les miracles,les révélations,font la guerre à la piété et à l'adoration eucharistique,aux signes ecclésiastiques,au latin qu'ils ne peuvent supporter et aux bénédictions qu'ils escamotent...

Là,on n'est guère prudent!
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6137
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Philippe-Antoine le Mar 13 Fév 2018 - 23:50

@Yeshoua a écrit:Vous ne savez jamais rien mais vous exprimez sur tout, a coté de la plaque @Philippe-Antoine
Si le Pape Pie IX et le père Nathan ici les conseilles c'est qu'elles sont authentique

@Yeshoua

A moins que vous ne soyiez mieux avisé que le Saint Office, avant d'affirmer sans la moindre preuve que ces "révélations" sont "authentiques", prenez au moins la peine de lire les informations vérifiables qui vous sont données :

"""""Ainsi, sous le règne et avec l'approbation du pape Pie XII, fut publié dans les Actes du Siège apostolique de 1954 un Avertissement du Saint-Office :
« On répand en diverses régions un opuscule traduit en plusieurs langues qui a pour titre : "Le secret du bonheur. Les quinze oraisons révélées par Notre-Seigneur à sainte Brigitte dans l'église Saint-Paul à Rome", et est édité à Nice et ailleurs. Comme cette brochure affirme que Dieu aurait fait à sainte Brigitte certaines promessesdont l'origine surnaturelle n'est nullement prouvée, les Ordinaires des lieux doivent veiller à ce que ne soit pas accordé le permis d'éditer les opuscules qui contiendraient ces promesses. »
Consultez donc, entre autres, les Documents Pontificaux avec les écrits de Pie XII, au vol. XVI, 28 janvier 1954, p.44.""""
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2380
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Yeshoua le Mer 14 Fév 2018 - 0:45

Ces oraisons sont d'une grande richesse spirituelle et elle n'ont pas été condamne bien au contraire:Cette dévotion a été approuvée et recommandée par la Sainte Congrégation du Sacré-Collège de Propagande pour la Foi ainsi que par le Pape Clément XII ( Pontificat 1730 - 1740 ).


L'avertissement ne concerne ici que les promesses du livre intitulé ci dessus et non pas les oraisons et les promesse que le Seigneur à donné a Sainte Brigitte.


Après rien ne vous oblige à croire aux apparitions ou révélation privé
avatar
Yeshoua
Aime le chapelet

Masculin Messages : 408
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par BENEDICTE 2 le Mer 14 Fév 2018 - 0:55

@Yeshoua a écrit:Ces oraisons sont d'une grande richesse spirituelle et elle n'ont pas été condamne bien au contraire:Cette dévotion a été approuvée et recommandée par la Sainte Congrégation du Sacré-Collège de Propagande pour la Foi ainsi que par le Pape Clément XII ( Pontificat 1730 - 1740 ).


L'avertissement ne concerne ici que les promesses du livre intitulé ci dessus et non pas les oraisons et les promesse que le Seigneur à donné a Sainte Brigitte.


Après rien ne vous oblige à croire aux apparitions ou révélation privé
EXACT   , de  toute  façon ,une  prière  ça  ne  fait jamais  de mal ....
MAIS  les  doutes  et les dénigrements   sur  les  appels du Ciel  à la conversion ,à la prière ....font  beaucoup de torts !

BENEDICTE 2
Pour le roi

Féminin Messages : 616
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Isabelle-Marie le Dim 18 Fév 2018 - 1:25

Un témoignage de Marie Poncet, qu'elle nous demande de poster de sa part (elle a des difficultés provisoirement pour se connecter) en réponse à un article qui l'a surprise :


«   L’article démystifiant les « Oraisons selon Ste Brigitte «  m’a surprise: Une pieuse amie  me les a fait connaître en  2009,  et depuis, j’en pratique deux,  choisies pour leur méditation des douleurs de la Passion, et les fruits et bénédictions qui sont logiquement attachés à cette sainte méditation
Fruits forts et abondants, j’en atteste  ! Même si la dévotion est « inventée » par quelque pieux ‘faussaire » non identifié …Celui qui prie en toute innocence est édifié et fortifié... 

Je ne crois pas du tout, en effet, que les fruits de la prière soient magiques: 

Je crois que Dieu transforme et édifie, fortifie l’âme de celui qui s’adonne à une prière régulière, quotidienne, structurée… (J’en témoigne, moi qui suis la reine de la fantaisie !!!)

Il est évident que Dieu façonne les âmes qui contemplent ses mystères, et celui du Christ fait homme, souffrant, mourant, ressuscitant, est bien le plus extraordinaire, le plus inédit !

Oui à la compassion,  et l’adoration du Sacrifice inouï et sanglant du Christ…Comment ne pas tomber à genoux devant un tel Sacrifice!

Je poursuivrai donc la méditation des douleurs du Christ selon les oraisons, (peu me chaut l’origine d’une dévotion qui porte de tels fruits !) 

Je signale toutefois que je les ai retranscrites très vite en langage courant avec mes propres mots,..

L’usage quotidien de ces prières porte des fruits , j’en témoigne! 

C’est une  discipline qui infuse et garde au coeur le Divin Sacrifice et ramène sans cesse à l’adoration et à la reconnaissance

En ce sens, celle ou celui qui les as inventées est un génie spirituel !

Un témoignage, donc: Cette prière de contemplation des Douleurs  du Christ,  mon époux et moi l’avons découverte et pratiquée ensemble pendant les 4 dernières années des 14 ans de sa terrible maladie. Cette offrande de communion, unie au Saint-Sacrifice du Christ, des douleurs inouïes de sa maladie,  a porté des fruits de patience, de douceur, de compassion, d'unité et de force intérieure incomparables…Mon mari est mort de douleur ( par la faute de règlements hospitaliers  désuets et iniques … )  et il a donné un témoignage extraordinaire de l’amour du Christ jusque dans sa mort. 

Le Seigneur lui a permis de se manifester à moi 15 jours après sa mort, il m’est apparu, tel qu’il était au moment de sa mort, avec ses pansements et bandages, mais lumineux, rayonnant et souriant…Et cette grâce illumine mon âme à chaque instant de ma vie…

Dieu est Grand et Dieu répond à nos prières, celles qui jaillissent d’un coeur humble et affamé de Son Amour…Que Dieu soit adoré, chéri et béni éternellement ! Amen ! "
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1911
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prudence dans les révélations privées et les apparitions du Ciel!

Message par Isabelle-Marie le Dim 18 Fév 2018 - 11:43

@Isabelle-Marie a écrit:Un témoignage de Marie Poncet, qu'elle nous demande de poster de sa part (elle a des difficultés provisoirement pour se connecter) en réponse à un article qui l'a surprise :


«   L’article démystifiant les « Oraisons selon Ste Brigitte «  m’a surprise: Une pieuse amie  me les a fait connaître en  2009,  et depuis, j’en pratique deux,  choisies pour leur méditation des douleurs de la Passion, et les fruits et bénédictions qui sont logiquement attachés à cette sainte méditation
Fruits forts et abondants, j’en atteste  ! Même si la dévotion est « inventée » par quelque pieux ‘faussaire » non identifié …Celui qui prie en toute innocence est édifié et fortifié... 

Je ne crois pas du tout, en effet, que les fruits de la prière soient magiques: 

Je crois que Dieu transforme et édifie, fortifie l’âme de celui qui s’adonne à une prière régulière, quotidienne, structurée… (J’en témoigne, moi qui suis la reine de la fantaisie !!!)

Il est évident que Dieu façonne les âmes qui contemplent ses mystères, et celui du Christ fait homme, souffrant, mourant, ressuscitant, est bien le plus extraordinaire, le plus inédit !

Oui à la compassion,  et l’adoration du Sacrifice inouï et sanglant du Christ…Comment ne pas tomber à genoux devant un tel Sacrifice!

Je poursuivrai donc la méditation des douleurs du Christ selon les oraisons, (peu me chaut l’origine d’une dévotion qui porte de tels fruits !) 

Je signale toutefois que je les ai retranscrites très vite en langage courant avec mes propres mots,..

L’usage quotidien de ces prières porte des fruits , j’en témoigne! 

C’est une  discipline qui infuse et garde au coeur le Divin Sacrifice et ramène sans cesse à l’adoration et à la reconnaissance

En ce sens, celle ou celui qui les as inventées est un génie spirituel !

Un témoignage, donc: Cette prière de contemplation des Douleurs  du Christ,  mon époux et moi l’avons découverte et pratiquée ensemble pendant les 4 dernières années des 14 ans de sa terrible maladie. Cette offrande de communion, unie au Saint-Sacrifice du Christ, des douleurs inouïes de sa maladie,  a porté des fruits de patience, de douceur, de compassion, d'unité et de force intérieure incomparables…Mon mari est mort de douleur ( par la faute de règlements hospitaliers  désuets et iniques … )  et il a donné un témoignage extraordinaire de l’amour du Christ jusque dans sa mort. 

Le Seigneur lui a permis de se manifester à moi 15 jours après sa mort, il m’est apparu, tel qu’il était au moment de sa mort, avec ses pansements et bandages, mais lumineux, rayonnant et souriant…Et cette grâce illumine mon âme à chaque instant de ma vie…

Dieu est Grand et Dieu répond à nos prières, celles qui jaillissent d’un coeur humble et affamé de Son Amour…Que Dieu soit adoré, chéri et béni éternellement ! Amen ! "


Merci @Marie Poncet, votre témoignage est magnifique, merci beaucoup de nous le partager !

Ces oraisons sont extraordinaires pour nous permettre d'être unis au Christ, comme vous l'avez été avec votre époux.

Elles sont si importantes que le père Nathan a jugé bon de les proposer en tout début du parcours spirituel de Carême de cette année.

Gloire à toi Seigneu


avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1911
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum