Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-21%
Le deal à ne pas rater :
Housse de transport et protection Tomtoc pour console Nintendo Switch
14.99 € 18.99 €
Voir le deal

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par isabella le Dim 24 Aoû 2008 - 15:20

Je vous avais déjà signalé sur un autre fil les irrégularités de Barack Obama... Après une pétition en ligne, c'est à présent un procès en bonne et due forme qui est en cours !
Vic nous présente le problème de façon lucide, avec les différentes issues possibles...



BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !!!



Chers amis,


Lisez l'article ci-dessous avec la plus grande attention...

Je vous avais déjà signalé dans un article précédent le passé pour le moins brumeux et confus du sénateur Barack Obama. La naissance de Barack Obama pose notamment un grand problème, car il ne serait pas né sur le sol américain, et ne pourrait donc participer aux élections présidentielles !

Aujourd’hui, Philip Berg, un avocat et politicien, qui été candidat en tant que sénateur et gouverneur en Pennsylvanie (et qui est évidemment un supporter de la détestable Hillary Clinton ), a déposé un procès devant la cour fédérale de Philadelphie, devant le Comité démocratique national et devant la commission fédérale des élections, afin que Barack Obama soit reconnu comme inéligible !

C’est donc un procès sérieux qui est mis en route, par un personnage qui possède des accusations sérieuses et des preuves. Cela ne sent pas très bon pour Barack Obama…

Nous apprenons qu’Obama est né en réalité au Kenya, et que sa mère, citoyenne américaine de 18 ans alors, l’aurait fait enregistrer comme étant né à Hawaï (Hawaï, qui est un état des USA). Nous apprenons aussi que le certificat de naissance hawaïen d’Obama a été reconnu, après analyse par 3 experts indépendants, comme étant un FAUX ! Nous apprenons aussi que, par la suite, Obama a été déchu de sa citoyenneté américaine, puisqu’il a quitté le territoire américain avec sa mère et est devenu un résident d’Indonésie. Son inscription à l’école signalait même qu’il était indonésien, et il portait alors le nom de... Barry Soetoro ! De retour aux USA, il n’a effectué aucun effort pour regagner sa citoyenneté américaine.

Résultat des courses : Obama ne peut se présenter comme candidat à la présidence !

L’article ci-dessous vous explique toutes les circonstances et circonvolutions qui justifient cette inéligibilité.


MAIS EN DEFINITIVE, QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ?


Nous pouvons prévoir 2 réactions diamétralement opposées :

1) Obama est reconnu comme étant inéligible et ne peut se présenter aux élections présidentielles. Dans ce cas, on peut déduire qu’Obama n’était qu’un homme de paille. C’est alors la machiavélique vipère Hillary Clinton qui devrait devenir candidate à la place d’Obama pour le parti démocrate. Au niveau du parti républicain, c’est évidemment John Mc Cain qui reste le candidat, et nous aurions alors un « duel » Clinton/Mc Cain.

2) Obama, allant à l’encontre des lois constitutionnelles des USA, finit par se sortir de ce pétrin légal et se retrouve candidat malgré tout. Ce scénario paraît moins plausible, mais étant donné que les USA ne sont hélas plus un pays où les lois, libertés et droits constitutionnels sont respectés (le tout grâce au travail de sape du dictateur George W. Bush ), c’est un scénario qui reste néanmoins possible. Nous assisterions alors à un duel OBama/Mc Cain pour la présidence.

Cela créerait un grave précédent, et le cas d’Obama pourrait même, éventuellement, faire jurisprudence, permettant à des personnages étant américains mais n’étant pas nés sur le sol américain (c’est le cas d’Arnold Schwarzenegger qui est gouverneur de Californie, par exemple) de devenir président des USA ! Le fait qu’Obama puisse être élu président inquiète certains américains, puisque, selon son passé, Obama pourrait avoir une « double loyauté » : loyauté envers les Etats-Unis d’une part, et loyauté envers le Kenya et l’Indonésie d’autre part !


CONSIDERATIONS SUPPLEMENTAIRES :

1) Tout cet imbroglio électoral ne constitue qu’une arnaque de plus visant à ignorer, à contourner ou à court-circuiter le vote des électeurs et à mettre l’une ou l’autre personne précise à la présidence (que ce soit Obama, Clinton ou Mc Cain). Nous nous rappellerons de façon douloureuse la façon dont le recompte falsifié des votes en Floride (l’état où le frère de Bush est gouverneur) avait permis à George W. Bush d’être nommé président en 2000. Et nous savons ce que cette élection frauduleuse a coûté à la paix et aux libertés américaines, ainsi qu’à la paix et aux libertés internationales !

2) Nous pouvons nous douter que dans l’esprit étriqué de certains idiots, cette attaque contre Obama représentera simplement un « acte raciste visant à empêcher une personne de couleur d’atteindre le poste de président ». Nous pouvons éventuellement prévoir des émeutes de la part des populations afro-américaines. Cela pourrait permettre le déclenchement de mesures d’urgence, et notamment… de la loi martiale, que le dictateur George W. Bush est tout prêt à appliquer ! Si cela devait se produire, il n’y aurait tout simplement pas d’élections présidentielles, et Bush deviendrait alors dictateur des USA pour une durée… indéterminée !

3) Cette mauvaise farce électorale ne changera hélas rien au résultat du vote final ! En effet, que ce soit Barack Obama, John Mc Cain ou Hillary Clinton, TOUS sont sponsorisés par et affiliés à la Commission trilatérale et/ou au Council on Foreign Relations, 2 hautes instances du nouvel ordre mondial ! Dans un cas comme dans l’autre, c’est donc un(e) vendu(e) qui sera nommé(e) président(e) des USA, et nous pouvons nous attendre, dans tous les cas de figure, à la poursuite de la guerre, de la lutte « antiterroriste »… et de la poursuite de la suppression des libertés ! Les électeurs peuvent voter pour qui ils veulent, le résultat sera donc identique, et la démocratie sera perdante !


CONCLUSION :

Il est à espérer que les citoyens américains commencent à en avoir assez de se faire mener en bateau et de voir leurs droits et libertés réduits à néant. SEUL le succès d’une révolution, voire d’une guerre civile, pourra réellement faire revenir les USA à un état démocratique dans lequel les libertés, les droits et les lois sont corrects et respectés. Sans cela, les Américains vont encore souffrir pendant au moins 4 ans… et nous avec !

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE ! Vic.


P.S. : vous remarquerez à nouveau le silence assourdissant de nos putes des mass médias face à ce procès d'inégibilité mené contre Barack Obama... Nous n'avosn rien lu à ce sujet dans notre presse prostituée au nouvel ordre mondial, qui adule d'ailleurs Barack Obama comme un dieu et rapporte ses moindres faits et gestes et ses moindres déplacements.



Source: http://www.americasright.com/2008/08/obama-sued-in-philadelphia-federal.html

Jeudi 21 août 2008

OBAMA POURSUIVI DEVANT LA COUR FEDERALE DE PHILADELPHIE SUR BASE DU FAIT QU’IL EST CONSTITUTIONNELLEMENT INELIGIBLE POUR LA PRESIDENCE

Par Jeff Schreiber
America's Right.com

Un éminent avocat de Philadelphie et supporter d’Hillary Clinton a introduit une plainte cet après-midi auprès de l’U.S. District Court du district Est de Pennsylvanie contre le sénateur de l'Illinois Barack Obama, auprès du Democratic National Committee (Comité démocratique national ou DNC) et auprès de la Federal Election Commission (commission fédérale des élections). Cette action vise un arrêt de suspension empêchant le sénateur de poursuivre sa candidature et une ordonnance du tribunal enjoignant le DNC de ne pas le nommer la semaine prochaine, tout ceci sur base du fait que le sénateur Obama est constitutionnellement inéligible à se présenter (aux élections) et à exercer les fonctions de Président des Etats-Unis.

Philip Berg, l'avocat qui a déposé la plainte, est un ancien candidat aux postes de gouverneur et de sénateur, ancien président du Parti démocratique du Comté de Montgomery (Pennsylvanie), ancien membre du Comité d'État démocratique, et ancien sous-procureur général de Pennsylvanie. Selon Berg, il a introduite cette demande de procès – juste quelques jours avant que le DNC tienne sa convention de nomination à Denver - pour la santé du Parti démocratique.

«J'ai déposé cette action en ce moment», a déclaré Berg, « pour éviter les problèmes évidents qui se produiront lorsque le Parti républicain soulèvera ces questions après qu’Obama ait été nommé ».

Berg a cité cite devant le tribunal un certain nombre de questions restées sans réponse en ce qui concerne le passé du sénateur de l'Illinois, et la poursuite en justice d’aujourd’hui a soutenu que le sénateur Obama n'est pas un citoyen américain d’origine ou que, s'il l'a jamais été, il a perdu sa citoyenneté lorsqu’il fut adopté en Indonésie. Berg cite également cite devant le tribunal ce qu'il appelle "les doubles loyautés" en raison de la nationalité et des liens (d’Obama) avec le Kenya et l'Indonésie.

Même si le sénateur Obama peut prouver sa citoyenneté américaine, a déclaré Berg, citant devant le tribunal l'utilisation faite par le sénateur d'un certificat de naissance provenant de l'État d'Hawaii et certifié comme faux par trois scientifiques indépendants experts en documents, le problème de "multi-citoyenneté avec des responsabilités et une allégeance dues à d'autres pays" reste sur la table.

Dans le procès, Berg déclare que le sénateur Obama est né au Kenya, et non à Hawaï comme le sénateur le soutient. Avant de donner naissance, selon le procès, la mère d’Obama s'est rendue au Kenya avec son père, mais a été empêchée de retourner en avion à Hawaï en raison du stade avancé de sa grossesse, « une restriction apparemment normale afin d'éviter les naissances au cours d'un vol ». Comme les propres grand-mère paternelle, demi-frère et demi-soeur du sénateur Obama l’ont également affirmé, Berg soutient que Stanley Ann Dunham - la mère d’Obama - a donné naissance au petit Barack au Kenya et a par la suite pris l'avion pour Hawaï afin de faire enregistrer la naissance.

Berg cite devant le tribunal les récits incompatible de la naissance du sénateur Obama, en ce compris des rapports selon lesquels il est né dans deux hôpitaux – le Kapiolani Hospital et le Queens Hospital - à Honolulu, ainsi qu’un profond manque de dossiers de naissance pour Stanley Ann Dunham, bien que de simples dossiers de « registre naissance » pour Barack Obama soient disponibles dans un bureau hawaïen des registres publics.

S’il se révélait que le sénateur Obama est véritablement né au Kenya, écrit Berg, les lois contenues dans les livres au moment de sa naissance stipulent que la nationalité américaine peut seulement être cédée à un enfant, né d’un parent qui est citoyen américain et d’un autre parent qui n’est pas citoyen, si le parent qui est citoyen américain avait au moins 19 ans. La mère du Sénateur Obama n'avait que 18 ans à l'époque. Par conséquent, parce que la citoyenneté américaine ne pouvait légalement lui être transmise, Obama n'a pas pu être enregistré comme un citoyen "né sur le sol américain" et serait donc inéligible comme candidat à la présidence, conformément à l'article II, section 1 de la Constitution des États-Unis.

En outre, même si le sénateur Obama pouvait avoir été quelque peu considéré comme « né sur le sol américain », cette citoyenneté fut perdue en ou aux alentours de 1967, lorsque lui et sa mère prirent résidence en Indonésie, où Stanley Ann Dunham se maria à Lolo Soetoro, un citoyen indonésien. Berg déclare aussi qu'il possède des copies de l'inscription du sénateur Obama à l'école Fransiskus Assisi à Jakarta, en Indonésie, et qui montrent clairement qu'il fut inscrit sous le nom de "Barry Soetoro" et que sa nationalité était reprise comme étant indonésien.

Le certificat de naissance hawaïen, dit Berg, est un faux. Dans le procès, le procureur indique que le certificat de naissance repris dans le dossier est un faux, a été identifié en tant que tel par trois scientifiques indépendants experts en documents, et, appartenaient en fait à Maya Kasandra Soetoro, la demi-sœur du sénateur Obama.

"Les électeurs ont donné de l'argent, des biens et des services pour élire un candidat et ont été escroqués par les mensonges et obscurcissements du Sénateur Obama", a déclaré Berg. "Si les officiers du Democratic National Committee… avaient fait preuve d'un zeste d'application, nous ne nous retrouverions pas dans cette situation d'urgence, à une semaine de rendre candidate une personne qui a perdu sa citoyenneté étant enfant et n'a même pas effectué les démarches de base afin de regagner la citoyenneté tel que cela l’est prescrit par les lois constitutionnelles".

« C’est injuste pour le pays », a-t-il poursuivi, « et pour les candidats des 2 partis, de devenir le candidat nominé lorsqu’il y a un problème concernant la capacité à servir si on est élu".

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par De l'Alsace à la Lorraine le Dim 24 Aoû 2008 - 19:13

Sans oublier une fausse note de John Mc Cain qui affiche aux citoyens être propriétaire de 4 maisons alors qu'il en possède 7 et tout ce qu'il ne dit pas...

Sans oublier tous les colliers de perles d' Hillary Clinton,

Sans oublier la carte d'identité falcifiée d'Obama,

Comme vous dites si bien :

"Les électeurs peuvent voter pour qui ils veulent, le résultat sera donc identique, et la démocratie sera perdante ! .... Et nous avec !
De l'Alsace à la Lorraine
De l'Alsace à la Lorraine
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1711
Localisation : Lorraine
Inscription : 09/11/2007

http://www.apparitionsmariales.org

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par Gilles le Dim 24 Aoû 2008 - 19:36

Vive Barack OBAMA !

Barack Obama aimé par les siens !

Le verdict du dernier sondage sur la cote de popularité du candidat démocrate à la Présidence des Etats-Unis est tombé. Le « kennedy » du XXIème siècle, est bien plus populaire chez les Noirs que chez les Blancs.
Est-ce que ce résultat vous étonne ?
Personnellement cette opinion favorable à 83 % chez les Noirs ne m’étonne pas. C’était un peu cousu de fil blanc.
Un candidat Noir ne peut qu’apporter une identité mieux ficelée des races.
Comme ses Frères, je pense que le jeune candidat pourrait amélioré les relations entre les nations et entre les races.
Il faut lutter contre la discrimination raciste. Lui par ses origines peut y arriver.
Barack Obama a toutes les qualités pour être un bon Président. Il n’est pas issu de la guerre du Vietnam, il est jeune, il a l’intelligence. Il ne pourrait que faire du bien au Etats-Unis.
En outre, je suis assez d’accord sur une analyse. McCain serait le Président Libéral défendant les riches. Les Etats-Unis n’ont pas besoin d’un aristocrate. Ils doivent se concentrer sur un Américain responsable, défiant les problèmes tels que ceux liés à l’Irak et l’Afghanistan. Une Américain jeune, ouverte, se lançant des défis, essayant de maintenir la Paix si cher.
D’aucuns sur cette terre est vraiment raciste.
L’Amérique a besoin d’un jeune cadre dynamique empli de bon sens, ayant du cœur.
Vive Barack Obama !

SOURCE: fvelen.blog.tdg.ch/archive/2008/07/16/vive-barack-obama.html - 46k -
Gilles. Ville de Québec - Canada king
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par sables le Dim 24 Aoû 2008 - 19:49

Pas tout à fait pareil. Le principal affront à Dieu dans nos sociétés reste les atteintes à la vie et particulièrement des justes à naître. Tout repose sur une marche-arrière sur ce plan, en priorité. Combien de temps la justice divine retiendra-t-elle encore son bras ?
Méritons nous mieux si nous sommes indifférents sur ce point crucial, vital ?

En compément d’autres références à notre post du 2 août et à celui de "whyainthing_before" du 27 juillet sur
( https://lepeupledelapaix.forumactif.com/actualite-francaise-et-mondiale-f2/barack-obama-en-france-t3407.htm page 1) :

http://lesalonbeige.blogs.com

Posté le 20 août 2008 à 18h32

"John McCain pour une interdiction de l'avortement
Sur le site internet du candidat républicain à la présidence des Etats-Unis, une page entière est consacrée à la dignité humaine et au caractère sacré de la vie. on y apprend notamment qu'il a adopté une petite fille dans un orphelinat tenue par les soeurs de Mère Térésa en 1993 et qu'il considère que la promotion de l'adoption est la première des solutions à mettre en oeuvre comme alternative à l'avortement.
Concernant l'avortement, John McCain, propose de lever l'interdiction faite aux Etats d'interdire l'avortement, une mesure qui serait, selon lui, un premier pas vers la "fin de l'avortement".
Il souhaite en effet, s'il est élu, nommer des juges à la Cour suprême américaine qui infirmeront la jurisprudence "Roe vs Wade", datant de 1973, et selon laquelle un Etat ne peut interdire l'avortement.
Pour le candidat, cette infirmation ne serait "qu'un pas sur le long chemin vers la fin de l'avortement".
Selon un nouveau sondage, John McCain devance désormais de 5 points Barack Obama qui reste partisan du droit à l'avortement ...
Philippe Carhon"


Posté le 22 août 2008 à 21h40

"Soutenir l'avortement exclut de la communion
L'archevêque émérite de St. Louis (Missouri), devenu préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique, Mgr Raymond L. Burke, a accordé un entretien au magazine italien Radice Christiane :
"Recevoir le Corps et le Sang du Christ de manière indigne est un sacrilège. Si c’est fait délibérément en état de péché mortel, c’est un sacrilège [c’est ce qu’on constate chez] des responsables politiques qui, le sachant et y consentant, soutiennent des actions qui sont opposées à la Loi morale divine et éternelle. Par exemple, s’ils soutiennent l’avortement, ce qui revient à ôter la vie à des êtres humains innocents et sans défense. Une personne qui commet un tel péché doit être admonestée de telle sorte qu’elle ne puisse recevoir la Communion tant qu’elle n’aura pas réformé sa vie (…) Si une personne qui a été admonestée persiste dans ce péché mortel et public et tente de recevoir la Communion, le ministre de l’Eucharistie est obligé de la lui refuser. Pourquoi ? Avant tout pour le salut de cette personne, pour l’empêcher de commettre un sacrilège (…) Nous devons éviter de donner aux gens l’impression qu’on peut être en état de péché mortel et recevoir l’Eucharistie (…). Ensuite, parce que cela peut provoquer une autre sorte de scandale qui consiste à amener les gens à penser que l’acte public que cette personne accomplit, et que jusqu’à présent tout le monde considérait comme un péché grave, n’est en fait pas si grave que ça puisque l’Église lui permet de recevoir la Communion (…) Si une personnalité publique, connue pour soutenir ouvertement et délibérément le droit à l’avortement, reçoit l’Eucharistie, que va penser une personne ordinaire ? Elle en viendra à estimer que dans une certaine mesure ça ne pose pas de problème de supprimer une vie humaine dans le ventre de sa maman (…) Il ne s’agit pas de s’ingérer dans la vie publique, mais plutôt dans la vie spirituelle de l’homme publique ou du politicien qui, s'il est catholique, devrait se conformer à la Loi divine y compris dans la sphère publique (…) Par conséquent, il est tout simplement ridicule et erroné de vouloir faire taire les pasteurs en les accusant de s’ingérer dans la politique et de lui refuser de faire du bien à l’âme d’un des membres de son troupeau (…) [Nous devons] porter le témoignage de notre foi non seulement en privé, dans nos maisons, mais aussi dans nos vies publiques dans nos relations avec les autres de manière à donner un témoignage fort du Christ".
Michel Janva"


Posté le 24 août 2008 à 10h22
23 août 2008

"Le pro-avortement Joe Biden, colistier d'Obama
Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine Barack Obama a choisi le sénateur Joseph Biden comme colistier. Le président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, 65 ans, catholique favorable à l'avortement (il ne souhaite pas le renversement de l'arrêt Roe vs Wade), est un ténor de la vie politique américaine: il est sénateur depuis 1972 alors que Barack Obama n'était âgé que de 11 ans. Expert des questions internationales, il est aussi un fin connaisseur des questions de défense. Joe Biden est réputé pour ne pas avoir la langue dans sa poche, mais aussi pour parfois parler sans réfléchir. Il déclara par exemple l’an dernier que Barack Obama “était le premier Afro-Américain consensuel qui s’exprime bien, qui soit brillant, propre et séduisant” propos qui furent interprétés comme quasi racistes.
En 2001, il a soutenu l'administration Bush lors de la mise en place de lois telles que le Patriot Act. Partisan de la guerre en Irak, il n'en est pas moins devenu l'un des plus virulents critiques de la gestion de l'après-guerre.
L'équipe de campagne de son adversaire républicain a immédiatement réagi en affirmant que le choix de Joe Biden était l'aveu du sénateur de l'Illinois qu'il n'est pas prêt à diriger le pays. John McCain devrait annoncer le nom de son colistier juste après la fin de la Convention démocrate de Denver le 28 août.
Michel Janva"



http://americatho.over-blog.com/article-22161053.html

americatho
Histoire et actualités du catholicisme aux États-Unis :

Vendredi 22 août 2008
"Obama déteste les juges catholiques pro-vie de la Cour suprême
Dimanche dernier, un débat télévisé entre les deux probables adversaires principaux à l’élection présidentielle, Barack Obama et John McCain, a été diffusé depuis une “megachurch” évangéliqe de Lake Forest (Californie), la Saddleback Church.
Le pasteur de cette “megachurch”, Rick Warren, a demandé à Obama de citer un juge de la Cour suprême qu’il n’aurait pas “nominé” s’il avait été Président. La réponse fut immédiate : « Clarence Thomas [notre photo]. Je ne crois qu’il était un juriste suffisamment solide ni un grand spécialiste du droit quand il a été élevé à cette fonction, et je laisse de côté le fait que je suis en désaccord profond avec lui sur bien des points d’interprétation de la Constitution ».
Pour faire bon poids bonne mesure, Obama a rajouté qu’il n’aurait pas davantage “nominé” John Roberts et Antonin Scalia. Or, il se trouve que ces trois juges à la Cour suprême qu’Obama n’aurait pas souhaité y voir, sont tous trois catholiques et pro-vie !
La nouvelle “boulette” d’Obama a mis dans l’embarras jusqu’à ses plus proches soutiens. Douglas Kmiec, professeur de droit constitutionnel, et fervent partisan du jeune sénateur, s’est dit « déçu » de la sortie de son poulain : « Tout d’abord, parce que j’estime que Clarence Thomas est l’une des meilleures nominations qui ait été faites par un Président républicain – ou de tout autre Président, en l’occurrence – dans la période contemporaine », ajoutant que Thomas était le seul juge à la Cour suprême qui, avant d’y être nommé, « a reconnu la relation qui existe entre la Déclaration d’indépendance et la Constitution, et que la Constitution est un moyen de signaler les droits inaliénables qui remontent jusqu’à notre Créateur ».
McCain, à qui le Pasteur Warren, a posé la même question, s’est contenté de déclarer que, pour ce qui le concerne, il n’aurait jamais “nominé” John Paul Stevens, Ruth Bader, Stephen Breyer et David Souter, précisément les quatre juges progressistes, pro-avortement et non catholiques de la Cour Suprême…
par Daniel HAMICHE publié dans : évangile de la vie"



http://www.unitypublishing.com

"Vote Pro Life (YOUR SALVATION IS AT RISK)"


Dernière édition par sables le Dim 24 Aoû 2008 - 22:03, édité 1 fois
sables
sables
Veut-etre un saint/e

Messages : 217
Inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par Gilles le Dim 24 Aoû 2008 - 19:55

Barack Obama a toutes les qualités pour être un bon Président. Il n’est pas issu de la guerre du Vietnam, il est jeune, il a l’intelligence. Il ne pourrait que faire du bien au Etats-Unis.
En outre, je suis assez d’accord sur une analyse. McCain serait le Président Libéral défendant les riches. Les Etats-Unis n’ont pas besoin d’un aristocrate. Ils doivent se concentrer sur un Américain responsable, défiant les problèmes tels que ceux liés à l’Irak et l’Afghanistan. Une Américain jeune, ouverte, se lançant des défis, essayant de maintenir la Paix si cher.

D’aucuns sur cette terre est vraiment raciste.
L’Amérique a besoin d’un jeune cadre dynamique empli de bon sens, ayant du cœur.
Vive Barack Obama !
SOURCE: fvelen.blog.tdg.ch/archive/2008/07/16/vive-barack-obama.html - 46k -

Gilles. Ville de Québec - Canada king
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par sables le Dim 24 Aoû 2008 - 23:49

La jeunesse, le dynamisme, la séduction, n’entrent pas en considération quand il s’agit de la survie des plus jeunes coeurs, de nos forces vives, les plus belles, abritées dans le sein maternel.

En condensé :

http://lesalonbeige.blogs.com
Posté les 20, 22, et 24 août 2008
"John McCain pour une interdiction de l'avortement...
Il souhaite en effet, s'il est élu, nommer des juges à la Cour suprême américaine qui infirmeront la jurisprudence "Roe vs Wade", datant de 1973, et selon laquelle un Etat ne peut interdire l'avortement
...
"Soutenir l'avortement exclut de la communion
Mgr Raymond L. Burke : … "Recevoir le Corps et le Sang du Christ de manière indigne est un sacrilège. Si c’est fait délibérément en état de péché mortel, c’est un sacrilège
Une personne qui commet un tel péché doit être admonestée de telle sorte qu’elle ne puisse recevoir la Communion tant qu’elle n’aura pas réformé sa vie (…) Si une personne qui a été admonestée persiste dans ce péché mortel et public et tente de recevoir la Communion, le ministre de l’Eucharistie est obligé de la lui refuser. Pourquoi ? Avant tout pour le salut de cette personne, pour l’empêcher de commettre un sacrilège (…) Nous devons éviter de donner aux gens l’impression qu’on peut être en état de péché mortel et recevoir l’Eucharistie… [Nous devons] porter le témoignage de notre foi non seulement en privé, dans nos maisons, mais aussi dans nos vies publiques dans nos relations avec les autres de manière à donner un témoignage fort du Christ"…
"Le pro-avortement Joe Biden, colistier d'Obama... catholique favorable à l'avortement ...
Michel Janva"


http://americatho.over-blog.com/article-22161053.html
Vendredi 22 août 2008
"Obama déteste les juges catholiques pro-vie de la Cour suprême
Rick Warren, a demandé à Obama de citer un juge de la Cour suprême qu’il n’aurait pas “nominé” s’il avait été Président. La réponse fut immédiate : « Clarence Thomas… Obama a rajouté qu’il n’aurait pas davantage “nominé” John Roberts et Antonin Scalia. Or, il se trouve que ces trois juges à la Cour suprême qu’Obama n’aurait pas souhaité y voir, sont tous trois catholiques et pro-vie !
La nouvelle “boulette” d’Obama a mis dans l’embarras jusqu’à ses plus proches soutiens…

McCain, à qui le Pasteur Warren, a posé la même question, s’est contenté de déclarer que, pour ce qui le concerne, il n’aurait jamais “nominé” John Paul Stevens, Ruth Bader, Stephen Breyer et David Souter, précisément les quatre juges progressistes, pro-avortement et non catholiques de la Cour Suprême…
Daniel HAMICHE, évangile de la vie"


http://www.unitypublishing.com
"Vote Pro Life (YOUR SALVATION IS AT RISK)"
Richard Salbato
sables
sables
Veut-etre un saint/e

Messages : 217
Inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par isabella le Lun 25 Aoû 2008 - 5:05

Je tiens encore une fois à le repréciser : je ne suis pas davantage contre Obama que contre Mc Cain ou Clinton.

John Mc Cain, Hillary Clinton ou Barack Obama, c'est chou vert et vert chou !

Dans les discours électoraux, d'apparentes différences sont présentes, mais dans les faits et les déclarations, ils sont tous aussi dangereux les uns que les autres !

Tous sont sponsorisés par les mêmes marionnettistes du Council on Foreign Relations et de la Commission trilatérale !

Tous sont prêts à poursuivre la guerre, à poursuivre la lutte contre le "terrorisme" et à poursuivre la suppression des libertés individuelles !

Je suis désolée d'avoir beaucoup posté sur Obama. J'aurais pu en faire autant sur Mc Cain ou Clinton. Mais je crois que beaucoup trop de personnes écoutent bêtement les médias de masse et se font une image faussement angélique de Barack Obama.

Il sera par ailleurs intéressant de voir comment la situation de Barack Obama va évoluer...

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par De l'Alsace à la Lorraine le Lun 25 Aoû 2008 - 6:08

thumright Très juste ! Isabella...

Je vais rendre hommage aujourd'hui à un autre HOMME d'ETAT qui n'avait rien à voir avec ces 3 personnages !

C'EST SA Fête aujourd'hui !

LE GRAND St LOUIS ! descendant de St ARNOULT (père des Carolingiens-Capéciens).

Applaudissement
De l'Alsace à la Lorraine
De l'Alsace à la Lorraine
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1711
Localisation : Lorraine
Inscription : 09/11/2007

http://www.apparitionsmariales.org

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par Gilles le Lun 25 Aoû 2008 - 12:15

Présidentielle US : l'armée démocrate en marche derrière Obama



Publié le lundi 25 août 2008 à 10H37


4200 délégués du parti qui veut conquérir l'Amérique sont réunis à Denver cette semaine.
BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! 2008082411102467_Quicklook-original


En 2004, Barack Obama, simple élu local de Chicago, s'était fait connaître à la convention démocrate lors d'un discours de soutien à John Kerry. Aujourd'hui, c'est lui qui soulève les foules.

Photo AFP


"Yes, we can !" Le slogan de campagne de Barack Obama - en français, "oui, nous le pouvons" -, doit prendre, cette semaine, toute son ampleur. Le candidat démocrate, premier politicien noir à avoir une réelle chance de gagner la Maison Blanche en novembre, s'apprête à vivre la consécration de son camp.
Denver, capitale de l'État industriel du Colorado traditionnellement républicain, déroule le tapis rouge aux 4 200 délégués démocrates, aux grands noms du parti, et à sa "star", Barack Obama.
Pour son investiture officielle comme candidat du parti de l'âne, jeudi, le stade de Denver et ses 75 000 places ont été réservés. Un grand show médiatique, bien huilé, même s'il reste sans surprise.
Répétitions géantes, sécurité maximale, le dispositif de ce rassemblement - au Pepsi Center, un vaste complexe dévolu au sport et aux concerts - est on ne peut plus au point.
Une semaine d'intense frénésie qui, si elle doit officiellement clore la bataille entre Hillary Clinton et le sénateur de l'Illinois, doit aussi, pour la première fois depuis longtemps, dépasser le stade des apparences.
Au-delà de l'hommage rendu au sénateur Ted Kennedy, atteint d'une tumeur au cerveau, figure emblématique et tutélaire des démocrates, des discours attendus d'Hillary et de Bill Clinton, de la visite prévue de vedettes du cinéma (comme Annette Bening, Charlize Theron ou Susan Sarandon), Barack Obama sait qu'il doit convaincre.
Après la désignation de Joe Biden, samedi, sur le ticket présidentiel, censée rassurer une partie de l'électorat blanc du candidat démocrate, le sénateur de l'Illinois doit encore assurer l'unité du parti mise à mal au cours des primaires.
Selon un sondage Wall Street Journal/NBC paru jeudi dernier, seule la moitié des électeurs qui avaient voté pour Hillary Clinton lors des primaires - soit environ 17 millions de personnes - se dit prête à reporter son choix sur Barack Obama.
Surtout, le sénateur métis, à la carrière politique encore trop courte aux yeux de certains, doit prouver aux Américains qu'il peut endosser, au-delà de l'image, le costume de Président."Que ce soit face à Hillary Clinton durant les primaires, ou face à John McCain maintenant, il n'a jamais réussi à creuser l'écart", confie Nicole Bacharan, spécialiste des États-Unis.
"Je ne pense pas que les Américains aient une vision claire de ses projets pour l'économie américaine. C'est un aspect qu'il peut corriger durant la convention, et il faut que cela soit fait", note pour sa part Simon Rosenberg, dirigeant du groupe d'action politique New Democrat Network (NDN).
Enfin, car c'est contre lui qu'il faudra se battre in fine, le camp démocrate, Barack Obama en tête, doit rompre avec son traditionnel angélisme face au Grand Old Party. Du 1er au 4 septembre, John McCain sera le roi de la convention républicaine. Et lui, ne fera pas de cadeaux.

SOURCE: www.laprovence.com

Gilles. Ville de Québec - Canada king
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS ! Empty Re: BARACK OBAMA EST INELIGIBLE : LE PROCES EST EN COURS !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum