Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par adelinec le Dim 2 Nov 2014 - 12:30

La Gnose, mère de toute hérésie                (jeudi, 18 juin 2009)

Le Docteur Dor nous met en garde contre la Gnose, mère de toute hérésie.  

      (SOS Tout Petits Actualités, n°17, mai 2008).

S.O.S. « L’idéologie de la culture de mort a un nom: la Gnose. La voici: plus qu’un péché, elle est le péché, celui de l’ange avant celui de l’homme, péché contre 1’ Esprit d’amour et de vérité. Elle se confond avec le péché originel et le « mystère d’iniquité » dont parle saint Paul (II Thess 2, 7) à « l’oeuvre dès maintenant ». Mère des hérésies elle se cache et ce qu’elle cache, ou plus exactement, celui qu’elle cache est l’Ange déchu. La Gnose, du grec «gnosis »: connaissance, se présente comme une transcendance réservée à des initiés, connaissance ésotérique des pensées divines. Au jardin d’Eden, Dieu avait défendu à nos premiers parents de prendre du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, sinon ils mourraient. «Pas du tout  dit le serpent à Eve, et par elle à toute l’humanité — si vous en prenez, vous serez comme des dieux connaissant le bien et le mal ». La Gnose prend le parti du serpent et se met à son service, à l’affût de notre concupiscence, de toutes nos faiblesses et nos limites: erreur, ignorance, superstition, angoisse, souffrance, mort. Elle préexiste dans la sorcellerie, le culte des idoles et les sacrifices humains, mais prend toute sa force avec la Révélation et l’Incarnation, en se dressant contre elles.  Gnose juive avec la kabbale, mélange d’interprétation des Ecritures et d’ésotérisme babylonien, égyptien, grec, romain. Gnose chrétienne dès le début de notre ère avec Simon le magicien, contemporain des Apôtres. Au Moyen Âge: catharisme et nominalisme. Elle est présente à la Réforme (libre examen). Elle se restructure lorsque les Rose-croix — adeptes de la Kabbale — fusionnent avec les franc-maçons qui, d’opératifs deviennent spéculatifs (Londres, 24 juin 1717). Elle a prospéré au siècle des Lumières: philosophes, loges maçonniques, Illuminati. Elle a culminé avec la Révolution française, mère des révolutions déicides, elle n’a jamais été aussi actuelle. Enfin, mère des hérésies, elle n’est pas étrangère aux religions qui, ayant connu l’Incarnation, l’ont rejeté: le judaïsme, l’arianisme, le nestorianisme auquel a succédé l’islamisme.
Il semble que toute la Gnose soit là: le refus de l’Incarnation, de ce qui l’a précédé et ce qui la suit: l’Église. Elle ne supporte pas que Dieu donne son salut et encore moins qu’il s’offre lui-même. Le péché — dit le père Varillon — est de prendre Dieu et non de le recevoir. Tout est inversé: Dieu n’est plus Dieu et l’homme se fait Dieu contre Dieu qui s’est fait homme. », « La Gnose a tout envahi: la science en lui donnant toute liberté, les finances, l’économie. La République est sa chose: justice, enseignement, santé, partis, syndicats. Les Comités d’Éthique ne lui refusent rien. », « Elle est là au quotidien avec les médias, elle est dans les esprits. Le politiquement et le religieusement correct c’est elle. L’ Église de France est prisonnière mais elle l’est surtout d’elle-même. Elle règne dans les instances et les organisations internationales: ONU, OMS, UNESCO, IPPF — l’organisme le plus meurtrier que le monde ait jamais connu — Ses relais sont le CFR (Council  of Foreign Relations), le groupe Bilderberg, la Trilatérale, le club de Rome. Le rapport Kissinger destiné au tiers monde, c’est elle. Elle est l’organisatrice des conférences de Rio, du Caire, de Pékin. », « Visiblement s’installe un nouvel ordre mondial: le « novus ordo seclorum» du dollar américain, et un gouvernement mondial. Peut-on imaginer un corps sans tête? Mais qui connaît les hauts initiés et au-delà? Comment imaginer les tentacules sans la pieuvre? Comment ne pas voir le complot? Il existe dès la Genèse. Il y a bien deux Cités: celle de Dieu et celle de Satan. La victoire, on le sait, appartient à un petit enfant dans les bras de sa mère: l’Enfant-Dieu et la Vierge Marie, celle qui, de son talon, écrase la tête du serpent.  S.O.S. »http://lelegitimiste.hautetfort.com/archive/2009/06/18/la-gnose-mere-de-toute-heresie.html Livre

adelinec
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 359
Inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par pax et bonum le Dim 2 Nov 2014 - 20:47

Intéressant.
Mais,comme on l'a dit,il faut discerner la gnose à l'intérieure de l'Eglise qui a été combattue par nos grands saints théologiens,et la gnose des sectes hors l'Eglise,dont la FM qui a regroupé tout ce qui était anticlérical.
A+
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6550
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par adelinec le Dim 2 Nov 2014 - 22:18

Oui, tu as sans doute raison, car on parle d'une fausse gnose ou d,un mouvement gnostique hérétique en opposition avec La Gnose véritable des premiers chrétiens et je suppose que cela fait référence à ça.

adelinec
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 359
Inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Forest Ent le Sam 14 Mar 2015 - 2:04

Il y a une "grand-mère" alors. Les gnostiques des débuts du christianisme étaient influencés par les manichéens, eux-mêmes héritiers du zoroastrisme.

Forest Ent
Avec les chérubins

Masculin Messages : 52
Inscription : 09/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par P34512 le Sam 14 Mar 2015 - 11:11

Toute la gnose est luciférienne, il y a juste celle qui est à l'extérieur de notre camp et celle qui s'est infiltrée à l'intérieur.

P34512
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 836
Inscription : 26/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Forest Ent le Dim 15 Mar 2015 - 23:02

Il y aussi un lien avec les néo-platoniciens.

Forest Ent
Avec les chérubins

Masculin Messages : 52
Inscription : 09/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Lotfi le Lun 16 Mar 2015 - 3:21

La secte des gnostiques à l’origine de la Franc-maçonnerie
Par Mgr Freppel – Instruction pastorale sur la Franc-Maçonnerie (1885)



La franc-maçonnerie est la forme moderne de l’anti-christianisme tel qu’il s’est montré dès l’origine de l’Église et développé dans le cours des siècles. Qu’elle puisse se rattacher à certains égards par delà l’ère chrétienne au naturalisme païen, aux rites et aux symboles en usage dans les mystères de l’Orient, de la Grèce et de l’ancienne Rome, c’est une filiation à laquelle nous ne voulons pas contredire, laissant aux érudits le soin d’apprécier la valeur de ces rapprochements.

Par les formes mystérieuses où elle se complaît, par les secrets qu’elle impose à ses adeptes, par les cérémonies qui accompagnent ses initiations, la franc-maçonnerie rappelle en effet ces associations secrètes au sein desquelles le culte païen de la nature cherchait un voile pour ses théories et plus encore pour ses pratiques.

Personne n’ignore, d’autre part, que pour se donner un air de haute antiquité, en revêtant ses doctrines d’une teinte biblique, la franc-maçonnerie s’est tissé toute une trame de légendes et de fables qui tendraient à reculer ses origines jusqu’à la construction du temple de Salomon, à travers une descendance dont l’histoire aurait complètement perdu la trace.

Vains efforts pour dissimuler le caractère anti-chrétien de la secte ! C’est à d’autres sources qu’il faut remonter, quand ou veut rechercher comment il a pu se former dans le monde chrétien et se développer au Moyen Age une société occulte n’ayant d’autre but que la destruction de l’Église catholique et par suite la doctrine du christianisme tout entier.

Cette société occulte, ténébreuse, qui opère dans le secret et dans le mystère contre l’Église catholique, sa doctrine et ses institutions, pour restaurer le naturalisme païen sous de nouvelles formes, nous la trouvons, Nos Très Chers Frères, dès le commencement de l’ère chrétienne : elle s’appelle la secte des gnostiques. Et ce n’est pas nous seulement qui signalons la parfaite analogie qui existe entre les croyances, les rites et les usages du gnosticisme et ceux de la franc-maçonnerie. Nous ne faisons que reproduire les aveux des écrivains les plus accrédités de la secte que Notre Saint Père le Pape Léon XIII vient de condamner à la suite de ses augustes prédécesseurs.

Oui, dès l’origine de l’Église, nous voyons se former dans l’ombre, en opposition avec ses dogmes, des groupes anti-chrétiens professant la plupart des idées ou se résume la franc-maçonnerie moderne : confusion de Dieu et du monde sous le nom de nature universelle, négation de la divinité de Jésus-Christ rabaissé au rang des législateurs et des philosophes de l’antiquité, monopole de la science attribué à un petit nombre d’initiés en regard de la foi des chrétiens traitée d’ignorance et de superstition, d’un côté les hommes qui aspirent à la lumière et de l’autre ceux qui restent plongés dans les ténèbres, tout ce langage et toutes ces prétentions, avec des rites et des symboles d’égale valeur, nous les retrouvons dans les conventicules de la Gnose comme dans les loges maçonniques, de telle sorte que l’on pourrait dire, sans abuser du rapprochement, que les gnostiques ont été les francs-maçons des trois premiers siècles de l’Église.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Lotfi le Lun 16 Mar 2015 - 3:22

http://www.academia.edu/1087717/Entre_%C3%A9soterisme_chr%C3%A9tien_Franc-ma%C3%A7onnerie_et_Eglise_gnostique_les_enjeux_du_martinisme_en_Belgique_dans_les_ann%C3%A9es_soixante

Entre ésoterisme chrétien, Franc-maçonnerie et Eglise gnostique : les enjeux du martinisme en Belgique dans les années soixante

Après avoir donné quelques clés méthodologiques relative à l'étude de l'ésotérisme chrétien, l'article rappelle les circonstances de l'apparition du martinisme, et en particulier de l'Ordre Martiniste de Papus, puis de l'Eglise gnostique universelle de Jules Doisnel, et montre les proximités de ces milieux entre eux, avec la Franc-maçonnerie occultiste et avec certains milieux spirites.

L'étude se concentre ensuite sur la situation du martinisme dans les années 1960, dans le contexte de la réunion des martinistes dans l'Ordre Martiniste dit de Paris sous la direction de Philippe Encausse (1962). La signature en 1968 du traité d'alliance entre cet Ordre martiniste, auquel s'étaient ralliés les martinistes belges, et l'Eglise gnostique apostolique de Robert Ambelain (partiellement héritée de Doisnel) causa le trouble en Belgique entre martinistes de l'Eglise gnostique et martinistes de l'Eglise Catholique Libérale. Ces derniers, par la création de l'Ordre martiniste de Belgique (Brahy, Warnon, etc) puis de l'OM des Pays Bas, signèrent la rupture avec les fidèles de l'Eglise gnostique. Cette rupture a donné lieu à de nouvelles structures, notamment l'Ordre Martiniste des Chevaliers du Christ (Armand Toussaint) en lien avec l'Eglise rosicrucienne apostolique. L'article tente de présenter de cette histoire complexe un tableau cohérent.

L'article termine par quelques réflexions sur l'importance des filiations dans ces milieux maçonnico-martinistes et gnostiques en tentant d'en montrer les mécanismes et les raisons.

More Info: Conférence prononcée le 9/11/2011 à l'Université Lille 3 : séminaire "l'Eglise et la Société"
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Forest Ent le Lun 16 Mar 2015 - 8:41

Faire remonter la franc-maçonnerie aux gnostiques n'est pas plausible.

Les gnostiques sont des dualistes, qui voient le mal dans toute matière. La forme la plus aboutie en France est l'hérésie cathare. Les francs-maçons sont eux des pythagoriciens qui voient les sciences comme clés des secrets du monde matériel. Cela n'a idéologiquement rien à voir.

La franc-maçonnerie actuelle est née en Ecosse, seul royaume calviniste de l'époque. Le lien est infiniment plus net avec le calvinisme : élitisme, inégalité entre les hommes, etc ...

Pourquoi chercher plus compliqué ?

Forest Ent
Avec les chérubins

Masculin Messages : 52
Inscription : 09/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Lotfi le Mar 17 Mar 2015 - 1:36

@Forest Ent a écrit:Faire remonter la franc-maçonnerie aux gnostiques n'est pas plausible.

Les gnostiques sont des dualistes, qui voient le mal dans toute matière. La forme la plus aboutie en France est l'hérésie cathare. Les francs-maçons sont eux des pythagoriciens qui voient les sciences comme clés des secrets du monde matériel. Cela n'a idéologiquement rien à voir.

La franc-maçonnerie actuelle est née en Ecosse, seul royaume calviniste de l'époque. Le lien est infiniment plus net avec le calvinisme : élitisme, inégalité entre les hommes, etc ...

Pourquoi chercher plus compliqué ?

Il faut distinguer la substance de la franc-maçonnerie,et sa forme actuelle.
Dans sa forme actuelle, elle est moderne; dans sa substance, elle est ancienne.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Lotfi le Mar 17 Mar 2015 - 1:40

@Forest Ent a écrit:

Pourquoi chercher plus compliqué ?

L'Affaire est très compliquée, il faut le reconnaître malheureusement, et dangereuse aussi.


Dernière édition par Lotfi le Mar 17 Mar 2015 - 2:15, édité 1 fois
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Lotfi le Mar 17 Mar 2015 - 1:54

@Forest Ent a écrit:. Les francs-maçons sont eux des pythagoriciens .

Pourquoi chercher plus compliqué ?

Le symbolisme gnostique plonge en effet ses racines au cours d'époques bien antérieures dans la philosophie pythagoricienne. La Gnose se trouve même dans les doctrines philosophiques de Pythagore et de Platon, des apports de la Cabbale, de l'hermétisme, de l'alchimie, de l'astrologie.....

Ce sont les FM qui le disent.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Lotfi le Mar 17 Mar 2015 - 2:12

@Forest Ent a écrit: Les francs-maçons sont eux des pythagoriciens qui voient les sciences comme clés des secrets du monde matériel. Cela n'a idéologiquement rien à voir.

Voici comme cadeau pou vous ce que disent les FM sur le rapport entre Occultisme et FM loin de la science, loin de pythagore.
Le témoignage sur soi même vaut Mille témoins.

"L'Initiation occidentale emprunta beaucoup à la kabbale hébraïque et à la magie arabe, elle-même remontant à l'occultisme Egypto-Chaldéen pour une grande part.

Avant la guerre 1939/1944, Robert AMBELAIN collabora, en compagnie d'ésotéristes éminents, au maintien de la tradition initiatique telle qu'elle existait à travers PAPUS et Eliphas LEVI, pour ce citer qu'eux.

Après la guerre, l'afflux de doctrines ésotériques découlant des migrations asiatiques (bouddhiste, taoiste, lamaique, etc.) bouleversa certaines idées reçues, pseudo certitudes ou convictions, et ouvrirent sur une universalité des traditions.

Dès lors, Robert AMBELAIN prit l'initiative d'opérer la résurgence d'un mouvement secret, d'avant guerre, et qu'il avait intitulé: L'Association pour la Rénovation de l'Occultisme Traditionnel, l'A.R.O.T.

Une infime quantité de personnes appartinrent à l' A.R.O.T.

Robert AMBELAIN triait sur le volet les membres de cet Ordre qui était secret et dont la liste fut close dans un coffre fort à la Banque. Depuis son décès, les « pierres taillées » qui le constituaient ont disparu, chacun s'étant mis en réserve adéquate.

Aujourd'hui, devant la confusion qui anime quelques courants initiatiques, en occident, nous avons jugé opportun de publier les textes relatifs à cette organisation afin de servir l'Histoire.

REGLEMENTS ET CONSTITUTIONS DE L'A.R.O.T.

L'Association pour la Rénovation de l'Occultisme Traditionnel, signe abréviatif A.R.O.T., a été fondé primitivement en 1935, dans le sein du Comité de Rédaction de la Revue « Votre Bonheur», hebdomadaire occultiste de grande diffusion, dirigée par Madame Maryse CHOISY.

Le Comité Directeur de l'A.R.O.T. comprenait alors les noms ci-après, par ordre alphabétique : Robert AMBELAIN, Jules BOUCHER et Georges CLOUZET

L'activité de l'A.R.O.T. se manifesta à l'époque et jusqu'en 1941, par des publications d'articles et de livres.

L'Occupation et le Gouvernement de Vichy devaient mettre fin inévitablement à cette activité, livres et revues ne pouvant plus paraître.

La Libération permit alors la reprise des activités. L'A.R.O.T. eut une fondation rituelle et occulte, avec projection d'un germe d'égrégore en astral, constitution d'un Comité Directeur de reprise des travaux, comprenant trois membres qui furent, toujours par ordre alphabétique : Robert AMBELAIN, Jules BOUCHER et Robert CABORGNE.
"
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4780
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par LeGuerrierMonarchiste le Mer 27 Mai 2015 - 22:21

c'est sur, beaucoup de secte pratiquent la gnose

LeGuerrierMonarchiste
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 126
Age : 27
Inscription : 08/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Wolf le Jeu 28 Mai 2015 - 8:57

drunken drunken drunken

C'est du lourd là, du très lourd...
Wolf
Wolf
Aime la prière

Masculin Messages : 35
Localisation : Austrasie
Inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La GNOSE, mère de toutes les hérésies Empty Re: La GNOSE, mère de toutes les hérésies

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum