Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -56%
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 75€ au ...
Voir le deal
75 €
Le Deal du moment :
Nike : 25% de réduction supplémentaire ...
Voir le deal

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par sainttenma le Jeu 17 Juil 2014 - 5:24

Il est vrai qu’à proprement parler, aucune religion de cette époque ne portait un nom dérivé du mot « Juda » ou « Judée », et ce dans n’importe quelle langue, même en hébreu. Ou si un tel mot a existé dans la sphère gréco-romaine, ce ne pouvait être que de fraîche date, puisqu’on en a aucune trace écrite avant Flavius Josèphe. La situation religieuse en Galilée était bien plus complexe que ne pourrait en rendre compte un mot unique :
À l’époque de Jésus-Christ, dans les territoires de Judée et de Galilée, quatre sectes se disputaient le culte de Yahweh, au milieu d’une quantité de cultes païens (notamment hellénistiques). Il y avait : les pharisiens, les sadducéens, les zélotes et les esséniens (cf. Flavius Josèphe : Guerre des Juifs, II, 162-166). Ces quatre sectes rendant un culte à Yahweh, présentaient sous cet angle une certaine homogénéité d’apparence, je veux dire, par rapport aux païens qui les entouraient. La preuve en est qu’ils se désignaient eux-mêmes depuis des siècles par un mot bien précis : le mot hébreu Yehudi, qui était porteur d’un sens plus étendu que la connotation strictement géographique donnée par Benjamin Freedman au mot « Judéen ». En effet, Yehudi, malheureusement traduit par « Juif », signifie d’après le Nouveau Dictionnaire Biblique Emmaüs :
« Celui qui faisait partie de la tribu de Juda, ou du Royaume de Juda. Ce nom prit ensuite un sens plus étendu, et désigna tous les Hébreux qui revinrent de la captivité [en Judée]. (...) »
Par conséquent, les descendants des Hébreux, toutes tribus confondues, se définissaient par rapport aux païens grâce à un terme global, celui de Yehudim. Ce terme avait une connotation franchement raciale, plutôt que géographique. Et les personnes qui parlaient latin, qu’ils vécussent en Judée ou ailleurs, désignaient ces Yehudim en employant toujours le mot latin : Iudaean (ne faisant plus référence à la circonscription géographique de la Judée, mais bien aux descendants du peuple qui formait le Royaume de Juda, comme le mot hébreu Yehudim)... Comment s’opérait alors, en latin, la distinction entre les païens de Judée et les Yehudim (puisque ces païens de Judée, pour les Yehudim, n’étaient pas du tout des Yehudim, alors que pour Rome ils étaient bien d’authentiques Iudaean) ?... Il semble qu’il n’y avait pas de mot précis pour une telle distinction. Les fonctionnaires vivant à Rome, par exemple, devaient probablement user de périphrases pour distinguer ces deux entités distinctes : « Les Judéens sacrifiant au Temple de Jérusalem », pour les Yehudim, et pour les païens : « Les Judéens pratiquant tel ou tel culte hellénistique »...
Mais encore une fois, et sur le fond, cela ne change strictement rien, et ne contredit nullement la démonstration de Benjamin Freedman établissant que Jésus n’était pas « Juif ». Puisque, comme il va le montrer, le mot « Juif » actuel désigne exclusivement les héritiers du pharisaïsme, au détriment des autres sectes qui étaient très actives à l’époque de Jésus. Or, compte tenu des « mots doux » que Jésus-Christ adresse en toute occasion aux pharisiens... il est impossible qu’Il fut un de leurs sectateurs, ni même qu’Il fut sadducéen. Il est donc impossible qu’Il fut « Juif », dans le sens où Il aurait été, même de loin, un amateur de la religion qui porte aujourd’hui le nom de « judaïsme ». De plus, l’objet de cette lettre de Benjamin Freedman va être de montrer qu’il est impossible que Jésus-Christ ait été de la même race que l’immense majorité des « Juifs » d’aujourd’hui.
Or si Jésus-Christ n’était ni pharisien, ni sadducéen sur le plan de la croyance, il reste donc quatre possibilités :
1 : Soit Jésus-Christ était esséniens.
2 : Soit Jésus-Christ était zélote.
3 : Soit Jésus-Christ appartenait à chacune de ces deux sectes (qui entretenaient effectivement certaines affinités : la première incarnant une sédition spirituelle par rapport à la dégénérescence du culte de Yahweh ; la seconde incarnant une sédition temporelle par rapport à l’occupation romaine ; et en outre, le mouvement des zélotes était fortement implanté en Galilée, et un disciple de Jésus-Christ était Zélote).
4 : Soit enfin, et c’est le plus probable, Jésus-Christ n’appartenait activement à aucune de ces deux sectes, et traçait la piste où s’engagerait le christianisme.
En revanche, et c’est là la précision qui s’imposait, il est plus que probable que Jésus-Christ ait été un Yehudi, dans le sens que ce terme avait avant la captivité à Babylone. C’est-à-dire qu’il est plus que probable que le père du père du père... du père de Jésus-Christ ait appartenu à la tribu de Juda. Tous les titres messianiques que les deux Testaments nous transmettent désignent invariablement Jésus-Christ comme membre de la tribu de Juda : « Fils de David », « lion de la tribu de Juda »... Deux Évangiles font par ailleurs remonter Sa généalogie au roi David lui-même, et Son « père » [adoptif] Joseph est plusieurs fois désigné comme appartenant à la maison et à la famille de David. Il y a donc peu de chances pour que tout cela ne fut qu’un canular, ou ne soit à considérer que sur un plan strictement spirituel. Pendant les 9 siècles qui séparent l’époque de Jésus-Christ de l’époque du roi David, il est tout à fait possible que certaines lignées israélites pratiquantes se soient transmis le souvenir de leur ascendance davidienne ; et il est certain que beaucoup d’Israélites savaient encore de quelle tribu le père du père du père... de leur père provenait. Paul, par exemple, nous révèle à plusieurs reprises qu’il est de la tribu de Benjamin. Et il ne s’agit pas de savoir de quelle tribu était les mères, car je crois que cela n’avait que peu d’importance, pourvu que celles-ci fussent Israélites (même si mon affirmation demande confirmation d’un spécialiste). Par conséquent, une ascendance exceptionnelle, ou le nom de la tribu de l’ancêtre, est facilement transmissible de père en fils, car elle ne suit que la branche paternelle, et ce n’est plus alors qu’une question d’absence de rupture dans la continuité : si un enfant connaît son père, il sait de quelle tribu était le père de son père, et ainsi de suite. Et si les traditions accordant une importance à la tribu ou à un ancêtre exceptionnel sont maintenues dans la lignée en question, il est très possible que la transmission se maintienne pendant une dizaine de siècles.
On constatera par ailleurs que Benjamin Freedman ne nie nullement que Jésus-Christ ait été de la même race que les Yehudim ; en réalité, il n’aborde pas du tout ce sujet. Il rejette par contre avec la plus grande vivacité, comme nous allons le voir, que les « Juifs » d’aujourd’hui aient le droit de se présenter comme les héritiers des Yehudim d’hier, à la foi sur le plan racial, et sur le plan religieux.
Enfin, l’Écriture vient renvoyer dos à dos les protagonistes qui s’attacheraient un peu trop à la question de la généalogie temporelle de Jésus-Christ : « Or la naissance de Jésus-Christ arriva en cette manière. Comme Marie sa mère eut été fiancée à Joseph, avant qu'ils fussent ensemble, elle se trouva enceinte par l'opération du Saint-Esprit. Et Joseph son mari, parce qu'il était juste, et qu'il ne la voulait point diffamer, la voulut renvoyer secrètement. Mais comme il pensait à ces choses, voici, l'Ange du Seigneur lui apparut dans un songe, et lui dit : Joseph, fils de David, ne crains point de recevoir Marie ta femme ; car ce qui a été conçu en elle est du Saint-Esprit. Et elle enfantera un fils, et tu appelleras son nom Jésus ; car il sauvera son peuple de leurs péchés. Or tout ceci est arrivé afin que fût accompli ce dont le Seigneur avait parlé par le Prophète, en disant : Voici, la Vierge sera enceinte, et elle enfantera un fils; et on appellera son nom Emmanuël, ce qui signifie, DIEU AVEC NOUS. Joseph étant donc réveillé de son sommeil, fit comme l'Ange du Seigneur lui avait commandé, et reçut sa femme » (Matthieu 1:18 à 24, Version David Martin).
Juste avant de remettre la version définitive de cet ouvrage à son éditeur, j’ai eu la chance de lire sur Internet l’explication la plus efficace que je connaisse pour dissiper toutes les confusions relatives au mot « Juif ». J’ai fait cette précieuse découverte sur le site de G.O.A.L. (God’s Order Affirmed in Love).
Il s’agit du site Internet le plus important du Mouvement Identitaire Chrétien. Ce mouvement est dit « Identitaire », car il enseigne sur des bases très sérieuses quelle est la véritable identité des Israélites de la Bible (notamment quelle est l’identité de ces « brebis perdues de la maison d’Israël », vers lesquelles Jésus-Christ a envoyé ses disciples : « Jésus envoya ces douze, et leur commanda, en disant : n'allez point vers les Gentils, et n'entrez point dans aucune ville des Samaritains ; mais plutôt allez vers les brebis perdues de la Maison d'Israël » (Matthieu 10:5-6). Je laisse donc le lecteur découvrir par lui-même sur ce site quelle est cette identité véritable, quelle est cette identité volée ; préparez-vous à une surprise... Le passage qui nous intéresse plus particulièrement ici, est la réponse à la 7ème Question la plus Fréquemment Posée (F.A.Q. : Frequently Asked Questions) sur ce site. Je traduis intégralement cette réponse :
« ISRAEL-IDENTITY
F.A.Q. n°7
Quelle est la différence entre un Sémite, un Hébreux, un Israélite, et un « Juif » ? Ces termes sont-ils équivalents en quelque manière, et peut-on les employer indistinctement ?
Un Sémite est une personne qui descend de Sem, l’un des fils de Noé. Un Hébreu est une personne qui descend d’Héber, l’un des petits petit-fils de Sem. Ainsi, tous les Hébreux sont des Sémites, mais tous les Sémites ne sont pas des Hébreux.
Après six générations, de la lignée d’Héber naît Abraham. Abraham était donc tout à la fois un Hébreu et un Sémite, puisqu’il appartenait aux deux lignées d’Héber et de Sem.
Isaac est né d’Abraham, puis Jacob d’Isaac. Le nom de Jacob fut changé en « Israël », et Israël fut le père de 12 fils. Ce sont les fils d’Israël et leurs descendants qui sont appelés : « les Israélites » ; et eux aussi sont tout à la fois des Sémites et des Hébreux, sans que cela ne fasse d’Abraham ou d’Isaac des Israélites. Bon nombre de personnes intervertissent également les termes « Juifs » et « Israélites », ou vont même jusqu’à appeler Abraham « un Juif ». Or Abraham ne fut pas même un Israélite, et le mot « Juif » [Yehudi n.d.t.] n’est employé dans la Bible que 1 000 ans après lui.
L’un des fils de Jacob-Israël était Juda (en hébreu : Yehuda). Ses descendants étaient les Yehudim, ce qui doit se traduire rigoureusement par : les « Judahites ». Le mot hébreu donna en grec : ioudaiwv, et en latin Iudaean.
La confusion actuelle vient de ce que presque toutes les versions modernes de la Bible traduisent indifféremment chacun de ces termes par le mot « Juif », qui est un mot relativement moderne résultant d’une contraction phonétique à partir du latin. Mais chaque fois que vous lisez le mot « Juif » dans l’Ancien Testament, vous devriez lire : « Judahite », et chaque fois que vous lisez le mot « Juif » dans le Nouveau Testament, vous devriez lire : « Judéen ». Ces mots eurent une très longue histoire, et leur signification s’est encore ramifiée ; ils finirent par revêtir des sens différents en fonction du contexte dans lequel on les trouve.
Dans l’Ancien Testament pour commencer, le mot « Judahite » présente trois sens bien distincts :
1 : Un « Judahite » est une personne qui est de la tribu de Juda (dans le sens racial).
2 : Un « Judahite » est une personne qui vit dans le territoire de la « Maison de Juda », ce qui inclut également les tribus de Benjamin et de Lévi. La connotation est ici principalement géographique, mais également tribale.
3 : Au sens religieux, un « Judahite » désigne une personne qui pratique la religion du Royaume de Juda. Or à l’époque d’Esther, de nombreux non-Israélites « devinrent Juifs » (c’est-à-dire, « Judahites ») par la suite des victoires des Judahites sur leurs nations (cf. Esther 8 : 17).
Dans le Nouveau Testament maintenant, le mot grec ioudaiwv [le Nouveau Testament a été rédigé en grec n.d.t.], aurait dû être traduit par « Judéen », et ce mot revêt globalement les mêmes sens que le précédent, avec quelques adaptations pour le sens géographique :
1 : Un « Judéen » est une personne qui vit dans la province de Judée (par opposition à la Galilée et à la Samarie). Tel est par exemple le sens qu’il faut retenir pour Jean 7:1. Cette fois l’usage est tout à fait géographique, et il sert aussi à désigner les non-Israélites vivant en Judée, et qui ont été incorporés à la nation en 135 av. J.-C.
2 : Un « Judéen » est toujours une personne qui est de la tribu de Juda (dans le sens racial).
3 : Un « Judéen » est toujours un adepte de la religion de l’ancien Royaume de Juda, religion qui a été donnée par Moïse et par les Prophètes. Tel est par exemple le sens qu’il faut retenir pour Romain 2:28-29.
Or presque toutes les Églises actuelles ne font pas les distinctions requise entre tous ces termes.
En résumé, nous pouvons retenir que seul un petit nombre d’Israélites portèrent le nom de « Juifs » (ou plus exactement « Judahites », puis « Judéens ») ; que beaucoup de non-Israélites furent appelés « Juifs » (ou plus exactement « Judahites », puis « Judéens ») par le seul fait qu’ils vivaient en Judée, ou qu’ils suivaient la religion du Royaume de Juda ; et enfin, comme nous l’avons vu précédemment [FAQ n°5], que les prétendus « Juifs » du judaïsme, ne sont ni des Israélites, ni des Hébreux, ni des Sémites, mais bien des Khazars (de race turco-mongole)... FIN DE LA QUESTION 7 »
Comme on le voit, les « Chrétiens Identitaires » des pays anglo-saxons font depuis des années un travail « révisionniste », en traquant systématiquement toutes les interprétations truquées de l’écriture. Là comme pour l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, les menteurs sont les mêmes... Ce « révisionnisme théologique » fait grincer pas mal de dents là-bas, comme le prouve cette conclusion du B’nai Brith australien : « Les trois formes de haine [sic] les plus menaçantes pour l’avenir de la communauté sont : la négation de l’Holocauste, la racisme New Age [?], et le Mouvement d’Identité Chrétienne », (Australian Jewish News, Sydney, 10 décembre 1999).
sainttenma
sainttenma
Pour le roi

Masculin Messages : 667
Localisation : centrale
Inscription : 26/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par sainttenma le Jeu 17 Juil 2014 - 5:35

Copié collé d'une note de bas de page d'un livre sur les khazars et les juifs tiré d'un site
Chrétien catholique atypique, les moissons du ciel.

L'article parle des différents sens du mot juif ou iudeens dans la Bible, sens plus large que celui de "jew" ou "juif" moderne.
Ainsi dans les sens anciens, un judéen peut être:
Un habitant de la Judée monothéiste ou païen qui vit en Judée.
Un descendant de la tribu de Juda.
Un habitant de Judée descendant de tribus israëlites autre que celle de Juda...etc.

Três important afin de savoir à qui Jésus envoie ses apôtres et que beaucoup parmis les juifs actuels ne sont ni hébreux, descendant d Heber, ni sémite descendants de Sem, ni judéens dont les ancêtres vivaient en Judée.
sainttenma
sainttenma
Pour le roi

Masculin Messages : 667
Localisation : centrale
Inscription : 26/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Sébastian-7 le Lun 4 Mai 2015 - 19:26

"En résumé, nous pouvons retenir que seul un petit nombre d’Israélites portèrent le nom de « Juifs » (ou plus exactement « Judahites », puis « Judéens ») ; que beaucoup de non-Israélites furent appelés « Juifs » (ou plus exactement « Judahites », puis « Judéens ») par le seul fait qu’ils vivaient en Judée, ou qu’ils suivaient la religion du Royaume de Juda ; et enfin, comme nous l’avons vu précédemment [FAQ n°5], que les prétendus « Juifs » du judaïsme, ne sont ni des Israélites, ni des Hébreux, ni des Sémites, mais bien des Khazars (de race turco-mongole)... FIN DE LA QUESTION 7"

J'ai un peu de mal à comprendre comment ils en arrivent à expliquer que les Juifs du judaisme (j'imagine ceux qui se déclarent Juifs aujourd'hui) sont les khazars.

En clair, la plupart des Juifs actuels ne sont pas descendants de Des grandes lignées de l'Ancien Testament mais simplement des convertis à l'époque de l'immense empire Ottoman?
Sébastian-7
Sébastian-7
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 229
Age : 39
Localisation : Deauville
Inscription : 07/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty jesus et la torah (juifs pour jesus)

Message par bach88 le Ven 12 Fév 2016 - 8:09

bach88
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par bach88 le Ven 12 Fév 2016 - 8:11

bach88
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Chrétiens vous voulez boycotter Israel? Ceci vous fera changer d'idée

Message par Charles-Edouard le Dim 7 Aoû 2016 - 8:59

Frère Rachid sur le boycott contre les juifs


Frère Rachid, un clerc chrétien et une voix bien connue dans le monde arabophone, a tenu un discours intelligent à la télévision il y a quelques jours, s’élevant contre le boycott raciste des juifs et des israéliens.
Selon Frère Rachid, « si les musulmans faisaient aussi bien que les juifs, imaginez ce que cela donnerait. 12 millions de juifs pour 184 prix Nobel. Pour les musulmans, qui sont 117 fois plus nombreux, cela fait 1.4 milliard de musulmans pour 24.920 prix Nobel. » Puis il continu: « Savez-vous combien de musulmans ont remporté un prix Nobel ? 9 ! Douze millions de juifs gagnent 184 prix Nobel, 1.4 milliard de musulmans gagnent 9 prix Nobel. »

Frère Rachid va même plus loin, énumérant les vainqueurs musulmans: « Najib Mahfouz, considéré comme un hérétique pour ses écrits et romans, il a d’ailleurs été assassiné en 2006. Abdus Salam, un pakistanais membre de la secte des Ahmadis, considéré comme « hérétique » par les plus grands courants de l’Islam. Donc déjà 9, moins 2 hérétiques. Plus que 7. »

« Et comment voulez-vous que cela s’améliore quand vous entendez un cheick égyptien dire qu’il faut boycotter Starbucks parce que son logo serait juif. Est-ce avec cette ombre d’ignorance que les musulmans comptent gagner des prix Nobel? Les « fils des porcs et des singes » (selon le Coran) ont gagné 184 prix Nobel et « le meilleur des peuples » (selon le Coran) seulement 7! »

Puis, il commence à lister des produits inventés par des juifs:

« – les Jeans, inventés par Lévi Strauss, un juif – arrachez les jeans de vos enfants, et brûlez les (les jeans). Les jeans sont une invention des fils de porcs et de singe !
– le rouge à lèvre, inventé par un juif en 1915. Toutes les femmes arabes doivent arrêter d’en porter ! Inventez donc autre chose pour colorer vos lèvres, mais oubliez le rouge à lèvre !
– Pareil pour le Stylo bille, inventé par un juif ! »


Chrétiens vous voulez boycotter Israel? Ceci vous fera changer d'idée:

Moti Ainsi, il y a une rumeur qui court comme quoi quelques Chrétiens veulent boycotter des produits Israéliens.

Eitan Bien, si vous désirez autant boycotter, nous avons quelque chose pour vous pour le faire. Cela n’a jamais été mon produit Israélien préféré, mais quelque chose que vous ne pouviez jamais faire.

Moti Non, pas la banane. Un évangile, qui a été produit par un juif Israélien, tout droit d’ici d’Israël. Non, Jésus n’est jamais né dans la ville du Vatican, mais il est né ici en Israël. Aussi, si vous voulez boycotter quelque chose, Eitan et moi nous vous lançons un challenge à commencer avec votre propre évangile.

Eitan Ah ! N’est-ce pas une bonne idée après tout ? Bien, pourquoi ne pas remplacer cette idée stupide de boycott par quelque chose de plus utile et qui actuellement pourrait nous aider.

Moti Exactement ! Pourquoi ne pas commencer par … prier pour la paix de Jérusalem et pour les Juifs ainsi que les musulmans afin qu’ils connaissent le Prince de paix ?

Eitan Maintenant, c’est une bonne idée ! D’ailleurs, je ne veux pas de désordre avec Moti … Et pour votre propre bien, je partagerai cette vidéo.

Le plus tu pries, le moins tu hais


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17605
Age : 37
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Sofoyal le Dim 7 Aoû 2016 - 13:05

C'est vrai, Jésus ne recommanderait pas un boycott, ni la ségrégation,
et il a versé ses propres larmes sur la shoah, bien avant qu'elle arrive,
comme il est écrit dans Luc 19:42.

Nous, disciples, devons penser et agir comme le Maître.

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Jyrusa10
D'un autre coté, nous attendons de la part D'Israël,
la fin du Boycott de Jésus, de Son Père et de l'Esprit-Saint,
qui nuit à ceux qui portent le nom d'Israël , malgré les apparences actuelles,
et lui nuiront encore à l'avenir,
jusqu'au jour de leur repentance envers le Dieu Vivant.
Il est prophétisé par ailleurs.

Accessoirement, nous attendons aussi d'eux la fin du boycott des nations,
qui se caractérise par l'idée dénaturée de "peuple élu,"
qui demeure dans l'âme de ce peuple,  
en générant perpétuellement du trouble et des déceptions cruelles pour lui.
L'avenir, hélas, le prouvera encore... Malheureusement...
C'est ainsi.

Prions pour eux!

Non pas tant pour qu'il vendent des fruits, des légumes et des armes,
mais pour qu'ils viennent à la reconnaissance du Seul Dieu en leur Seigneur et le notre: Jésus-Christ.

Et ne les traitons que comme des créatures de Dieu, comme nous le sommes.
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par steve2035 le Mar 30 Aoû 2016 - 13:29

Selon Frère Rachid, « si les musulmans faisaient aussi bien que les juifs, imaginez ce que cela donnerait. 12 millions de juifs pour 184 prix Nobel. Pour les musulmans, qui sont 117 fois plus nombreux, cela fait 1.4 milliard de musulmans pour 24.920 prix Nobel. » Puis il continu: « Savez-vous combien de musulmans ont remporté un prix Nobel ? 9 ! Douze millions de juifs gagnent 184 prix Nobel, 1.4 milliard de musulmans gagnent 9 prix Nobel. »

C'est vrai que les juifs sont des gens très intelligents. Mais il faudrait mitiger ce beau discours (entendu par ailleurs) avec le facteur d'entraide communautaire pour accéder aux postes de décision Smile

Reste ensuite à savoir ce que veut dire juif... :

(Gen 17:5-6) On ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'un grand nombre de nations.
Je te ferai beaucoup proliférer, je ferai de toi des nations et des rois seront issus de toi.

En dernier on peut se poser la question du pourquoi comparer arabes et juifs au niveau des prix nobels pour justifier le non boycott... Les juifs tente de criminaliser le boycott partout dans le monde quand il est dirigé contre eux. Mais le boycott resterait une arme légal dans tous les autres cas. Confus
steve2035
steve2035
Avec le Pape François

Masculin Messages : 985
Inscription : 09/07/2008

https://www.franceenverite.fr/

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Pécheur le Mar 30 Aoû 2016 - 16:04

je trouve que ce discours n'a rien d'intelligent.

Effectivement les j. sont très présents dans beaucoup de domaines.
Soit cela tient à des facteurs qu'on a pas le droit de nommer, soit il s'agit d'une race supérieure. Dans ce cas il faut proclamer haut et fort cette supériorité raciale et cesser tous ces discours lénifiants sur l'égalité des races et des hommes.
Pour ma part, en tant que chrétien, je ne crois pas à cette dernière hypothèse et je juge que le discours raciste de frère "Rachid" doit être rejeté.
Quand à boycotter les produits d'un état-terroriste fondé sur la race c'est un geste de simple bon sens et d'humanité.





Pécheur
Pécheur
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 867
Inscription : 14/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Mar 3 Jan 2017 - 0:27

Amen
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Mar 3 Jan 2017 - 0:30

pourquoi boycotter les juifs d israel ? je ne comprend pas
pecheur vous me semblez raciste xenophobe et antisemite
pourquoi ce peuple plutôt qu un autre ? pourquoi pas la russie ou la syrie alors ?
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Philippe-Antoine le Mar 3 Jan 2017 - 10:27

... mais l'embargo économique existe depuis déjà longtemps. Il a été utilisé récemment contre des pays comme la Russie ou l'Irak. Honnêtement je ne vois pas pourquoi ce serait plus "moral" que le boycott des produits israéliens. Pourquoi 2 poids 2 mesures?... ou bien alors il faudrait m'expliquer....
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4304
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Mar 10 Jan 2017 - 10:34

bah pour moi c est les nazis qui boycottent les juifs
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Charles-Edouard le Mar 10 Jan 2017 - 11:42

@diskdur77 a écrit:bah pour moi c est les nazis qui boycottent les juifs

Pourtant il y a même des juifs (très pratiquant) et en plus un savant juif aussi! qui boycottent Israël
juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Df73da58-860d-44f4-bd70-48f779f3a435
C'est étonnant non? Et je ne pense pas qu'ils soient antisémite..
Car j'ai remarqué que si quelqu'un critique l'état d’Israël, il est directement vu comme un antisémite, hors
même des juifs s'opposent au sionisme.
Après je conçoit qu'il y a de vrai antisémites qui s'immiscent dans ce boycotte.
Pour ma part je suis pour un état Israélien, mais que ce soit dans la paix.






Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17605
Age : 37
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Mar 10 Jan 2017 - 13:16

c est une minorité qui sont pas consideré comme juifs par l ensemble des juifs du monde entier
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Mar 10 Jan 2017 - 13:19

le sionisme c est aimer israel moi je suis sioniste  
voici ce que disait herbert pagani


Qu'est ce que le sionisme ?
Ça se réduit à une simple phrase :
" L'an prochain à Jérusalem ".
Non, ce n'est pas un slogan du club Méditerrané.
C'est écrit dans la bible (le livre le plus vendu et le plus mal lu du monde) et cette prière est devenue un cri, un cri qui a plus de 2 000 ans , et le père de Christophe Colomb, de Kafka, de Proust, de Chagall, de Marx, d'Einstein et même de Kissinger l'ont répétée, cette phrase, au moins une fois par ans, le jour de Pâques.
Alors, le sionisme, c'est du racisme ? Laissez moi rire : Est-ce que " Douce France, cher pays de mon enfance ", est un hymne raciste ?
Le Sionisme, c'est le nom d'un combat de libération.  

Dans le monde, chacun a ses juifs. Les français ont les leurs : ce sont les bretons, les occitans, les travailleurs immigrés. Les italiens ont les siciliens, les Yankées ont leurs noirs, les espagnols leurs basques.
Nous, nous sommes les juifs de TOUS. A ceux qui me disent : " Et les palestiniens ? " Je réponds : " Je suis un palestinien d'il y a 2 000 ans. Je suis l'opprimé le plus vieux du monde ". Je discuterai avec eux, mais je ne leur cèderai pas ma place. Il y a là bas de la place pour deux peuples et pour deux nations. Les frontières sont à déterminer Ensemble. Mais l'existence d'un pays ne peut en aucun cas exclure l'existence de l'autre. Les options politiques d'un gouvernement n'ont jamais remis en cause l 'existence d'une nation. Alors pourquoi Israël ?
Quand Israël sera Hors de danger, je choisirai parmi les juifs et mes voisins Arabes, ceux qui me sont frères par les idées. Aujourd'hui, je me dois d'être solidaire avec tous les miens, même ceux que je déteste, au nom de cet ennemi insurmontable : le racisme.

Hier, j'étais dans le métro et j'entendais deux dames dire :
" Encore ces juifs avec leurs histoires à l'ONU. Quels emmerdeurs ! ".

C'est vrai. Nous sommes des emmerdeurs. Ça fait des siècles qu'on emmerde le monde. C'est dans notre nature, que voulez-vous.
Abraham avec son dieu unique, Moïse avec ses tables de la loi, Jésus avec son autre joue toujours prête à la deuxième baffe. Puis Freud, Marx, et Einstein, tous ont été des géneurs, des révolutionnaires, des ennemis de l'Ordre.
Pourquoi ? Parce que l'ordre, quel que fut le siècle, ne pouvait les satisfaire, puisque c'était un ordre dont ils étaient toujours exclus.
Remettre en question, voir plus loin, changer le monde pour changer le destin, tel fut le destin de mes ancêtres. C'est pourquoi ils sont haïs par tous les défenseurs de l'ordre établis.

L'antisémite de droite reproche aux juifs d'avoir fait la révolution bolchevique. C'est vrai. Il y en avait beaucoup en 1917.
L'antisémite de gauche reproche aux juifs d'être les propriétaires de Manhattan, les gérants du capitalisme. C'est vrai Il y a beaucoups de capitalistes juifs.

La raison est simple : La culture, la religion, l'idée révolutionnaire, d'un coté, les portefeuilles et les banques, de l'autre, sont les seules valeurs transportables, les seules patries possibles pour ceux qui n'ont pas de patrie.
Maintenant qu'il en existe une, l'antisémitisme renaît de ses cendres, pardon, de Nos cendres, et s'appelle anti-sionisme. Il s'appliquait aux individus, Il s'applique à une nation. Israël est un Ghetto, Jérusalem c'est Varsovie.

Les nazis qui nous assiègent mangent du couscous et parlent arabe, et si leur croissant se déguise parfois en faucille, c'est pour mieux piéger les gauches du monde entier.

ecouter en entier ce que disait  herbert pagani un juif
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Mar 10 Jan 2017 - 13:36

@Charles-Edouard a écrit:
@diskdur77 a écrit:bah pour moi c est les nazis qui boycottent les juifs

Pourtant il y a même des juifs (très pratiquant) et en plus un savant juif aussi! qui boycottent Israël
juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Df73da58-860d-44f4-bd70-48f779f3a435
C'est étonnant non? Et je ne pense pas qu'ils soient antisémite..
Car j'ai remarqué que si quelqu'un critique l'état d’Israël, il est directement vu comme un antisémite, hors
même des juifs s'opposent au sionisme.
Après je conçoit qu'il y a de vrai antisémites qui s'immiscent dans ce boycotte.
Pour ma part je suis pour un état Israélien, mais que ce soit dans la paix.

ils sont a peine 150 dans le monde a etre juif et contre israel c est pas credible c est l argument des antisémites

moi aussi je suis pour la paix mais n oublions pas que sans les juifs pas de bible et il n y aurait pas eu le christianisme

Roger Cukierman : « L'antisionisme est le nouvel habit de l'antisémitisme »
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Philippe-Antoine le Mar 10 Jan 2017 - 16:30

...oui mais vous savez, la plupart des sionistes ne sont pas plus juifs que vous et moi!
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4304
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 10 Jan 2017 - 16:58

Admettons que vous êtes né en France de mère française
vous êtes français
curieuse question de demander si Jésus est juif

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2498
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Philippe-Antoine le Mar 10 Jan 2017 - 18:18

@diskdur77 a écrit:
ils sont a peine 150 dans le monde a etre juif et contre israel c est pas credible ikkkc est l argument des antisémites
En fait, c'est beaucoup plus que 150 quand on pense qu'en 2013 ils étaient plusieurs dizaines de milliers rien qu'à New York!
http://www.jwek.com/2013/06/new-york-des-dizaines-de-milliers-de-juifs-protestent-contre-lentite-sioniste-occupant-la-palestine/
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4304
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Mar 10 Jan 2017 - 19:10

vous avez raison les juifs sont contre israel et vous vous etes contre la France les amercains contre les etats unis si on suit votre logique haineuse pro islamique et neo nazi antisemite
je suis sur vos parents ont denoncé des juifs pendant la guerre vous avez le profil antisemite de base
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par thibal le Mer 11 Jan 2017 - 14:43

Comment ne pas penser que le sionisme ne sois pas raciste, quand on voit se qui se passe en Israel?? Les chrétiens sont plus ancien que le courant sioniste religieux en terre Sainte, et au jour d'aujourd'hui les chrétiens et les musulmans sont persécutés et massacrés en Israël, alors que d'après la Bible Jésus est venu délivrer tous les hommes et non pas seulement les juifs. Jésus lui-même a dénoncé les pharisiens, grand Prêtres etc... de ne pas croire en Dieu mais a leur propre intérêt, de se cacher derrière de fausse interprétation de la Parole de Dieu. Que pensés vous du Talmud de Babylone qui est appliqué de nos jour par certains juifs? Pensez vous réellement que Dieu Tout-Puissant souhaite que les juifs retournes en Terre Sainte pour la souiller a nouveau, Israël n'échappe pas a la prostitution, aux drogues, etc...
Je m'éparpille un peu mais se sont des questions dont je serais très intéressé de voir vos réponses. Je n'ai pas de haine envers les juifs mais entant qu'un des fils de Dieu je dois dénoncer le pouvoir Israélien qui a mon avis est raciste et qui n'as pas de scrupule pour les non-juifs. (Il y a bien d'autre gouvernement ou groupement a dénoncer) Belle après-midi, que la ^Paix soit avec vous


thibal
Aime la Bible

Masculin Messages : 10
Age : 29
Localisation : Suisse
Inscription : 01/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Jeu 12 Jan 2017 - 18:06

c est marqué dans la bible le retour des juifs en israel ca se voit tu l as lis pas
et en tant que chretien et etant allé en israel je peux te l affirmer les plus racistes sont les musulmans
et c est pas les juifs qui persecutent les chretiens la bas mais bien les musulmans

l islam ca vient de satan le judaisme le christianisme viennent de dieu
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Jeu 12 Jan 2017 - 18:11

Ezéchiel 28:25 (Louis Segond)

Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Lorsque je rassemblerai la maison d'Israël du milieu des peuples où elle est dispersée, je manifesterai en elle ma sainteté aux yeux des nations, et ils habiteront leur pays que j'ai donné à mon serviteur Jacob.


DONC DIEU PERMET LE SIONISME CA FAIT PARTI DE SON PLAN POUR RASSEmbler les juifs

et soyons honnete c est les musulmans (attentats ) qui massacrent pas les juifs
par contre le talmud vient des hommes pas de dieu c est juste des commentaires de la torah de moise
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par steve2035 le Sam 14 Jan 2017 - 13:47

@sainttenma a écrit:Un Sémite est une personne qui descend de Sem, l’un des fils de Noé. Un Hébreu est une personne qui descend d’Héber, l’un des petits petit-fils de Sem. Ainsi, tous les Hébreux sont des Sémites, mais tous les Sémites ne sont pas des Hébreux.

On vivra dans un monde nouveau le jour où on utilisera le mot magique "anti-sémite" pour qualifier la haine de ceux qui n'aime pas les juifs ET les arabes et non pas uniquement les juifs.

Parce que arabes et juifs sont descendants de Sem et quasi identique génétiquement (donc frères de sang au bémol près que les arabes seraient les descendants de la servante d'Abraham tandis que les juifs seraient les descendants de l'épouse légitime selon les pharisiens actuels), il serait donc normal d’arrêter cette distinction raciste qui ne vise qu'à ouvrir le chemin de l'ascendance sociale qu'à un petit groupe de personne.

Juste une réflexion parmi d'autres Conscience
steve2035
steve2035
Avec le Pape François

Masculin Messages : 985
Inscription : 09/07/2008

https://www.franceenverite.fr/

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par thibal le Sam 14 Jan 2017 - 16:52

Diskdur77, je respecte ton avis et ne mets pas a parole en doute, mais comment peux tu parler ainsi du Coran? t'es tu intéressé aux similitudes que l'on peux trouver avec la Bible? Je te conseille d'aller te voir des informations sur le Sheikh Imran Hosein . Et attention a ne pas faire d'amalgame entre les musulmans et les terroristes. Il fut un temps, pas encor abolie a mon avis, ou des personnes tuaient, réprimaient, catégorisaient, etc... au nom du Chistianisme, les considères-tu comme de bon chrétiens? Alors comment juger la religion d'Abraham par rapport à se qu'on fait quelques extrémiste ( financer par qui? Question intéressante ). Je sais que nous avons tous du chemin a faire pour nous améliorer, sur le chemin de Dieu, mais attention a ne pas devenir haineux envers son prochain.
Oui il est écrit que les juifs doivent revenir en Israël pour y être punis, ce 'est surment pas a nous de les y aider. Le Sionnisme ne représente tout les juifs et d'ailleurs pas seulement des croyants. T'es tu renseigné sur les pratiques et croyances de ses gens qui sont au pouvoir, qui détiennent les grande banques internationnales?sont-ils musulmans? A qui la France a fait alégence, aux musulman?
Voilà quelques questions dont je serais trè intéresséd'avoir ton avis, dans un sens constructif Smile

Magnifique finde semaine a tous, que Dieu vous garde!!!

thibal
Aime la Bible

Masculin Messages : 10
Age : 29
Localisation : Suisse
Inscription : 01/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Lun 16 Jan 2017 - 19:18

pour moi l islam c est satanique j irais pas voir ton immam car je deteste cette religion inventé par
mahomet

on trouve aussi des similitudes avec la bible dans les sectes ..ca prouve rien
l islam est un mensonge

le fait de dire "pas d amalgame" est une bonne excuse pour empecher les critiques de l islam et apprendre a penser par nous meme
cela vient du socialisme et du communisme qui financent l islamisation
 sans savoir qu ils donnent le baton pour se faire battre dans les années a venir


Mahomet etait marié avec une gosse de 12 ans , j appelle ca de la pedofilie
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par azais le Mar 17 Jan 2017 - 21:33

@diskdur77
Certes tout le monde sait les failles qui sont dans le Coran et son histoire au fil des 7è jusqu'au 12è siècle où il a été "fixé" , tout comme l'histoire de Mahomet lui même ( attention aux raccourcis rapides car pour lui nous n'étions pas au 21 è siècle : par exemple Marie aurait eu 13 ans pour ses fiançailles ... la tradition d'alors ne pouvait pas taxer les mariages juifs de pedophile pour autant )

Plus sereinement tu ne réponds pas aux questions que pose @thibal : elles sont me semble -t - il assez intéressante à developper .. pour rester un tant soi peu réaliste
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6075
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Jeu 19 Jan 2017 - 10:59

les gens qui dirigent les banques sont des francs macons satanistes et non rien a voir avec la foi juive ou la foi chretienne (pour repondre a thibal )

oui je pense que les juifs doivent retourner en israel palestine car dieu leur a promi dans la bible pas pour etre PUNI mais BENI par le DIEU DE LEUR PERE
RELISEZ LA BIBLE THIBAL ou alors vous n avez rien compris au plan de dieu et vous ne savez pas ses projets
si vous n aimez pas les juifs et israel vous aurez des sacrés problèmes avec jésus quand il sera assis sur le trone pendant le millenium a jerusalem.(apres la mort de l antichrist)


Zacharie 12:9 (Louis Segond)

En ce jour-la, Je m'efforcerai de detruire toutes les nations Qui viendront contre Jerusalem.



Zacharie 1:17 (Louis Segond)
Crie de nouveau, et dis : Ainsi parle l'eternel des armees : Mes villes auront encore des biens en abondance ; l'eternel consolera encore Sion, il choisira encore Jerusalem.
   zacharie chap 2 v 7Sauve-toi, Sion, Toi qui habites chez la fille de Babylone !
zacharie chap 2 v8Car ainsi parle l'Éternel des armées : Après cela, viendra la gloire ! Il m'a envoyé vers les nations qui vous ont dépouillés ; Car celui qui vous touche touche la prunelle de son œil.
Petite precision LE MOT PALESTINE A été INVENTé par les romains pour remplacer le MOT ISRAEL  ceci pour gommer les traces du peuple juif  ce mot est repris dans les années 60 par les nations arabes (les nouveaux Goliath)........ pourtant le coran ne parle pas de jerusalem dans ses sourates  alors que la bible en parle 800 fois

maintenant j arrete d intervenir ici je laisse les gens dans leur ignorance et antisemitisme . mais je suis sympa je vous laisse un shema qui explique le plan de dieu dans l histoire .... cliquez dessus pour agrandir
juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Plan_d10


Dernière édition par diskdur77 le Jeu 19 Jan 2017 - 16:18, édité 5 fois
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par diskdur77 le Jeu 19 Jan 2017 - 15:28

doublon
diskdur77
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 45
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus Empty Re: juif, judéen, hébreux, sémite...quel sens du mot juif appliqué à Jésus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum