Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
189.99 €

Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Jeu 24 Avr 2014 - 11:01

Bonjour,

ce que j'en ai assez des médecins qui insistent pour prescrire la pilule.
Ce que j'en ai froid dans le dos des assoc et lobbies qui viennent dans les collèges parler aux jeunes d'ivg, de préservatifs et de Norlevo.

Au lieu de piquer ma colère, proposons ce fil sur la banalisation de ces méthodes et ce que cela change dans notre rapport à l'autre.

Avec ces méthodes, c'est d'abord les tendances masculines à l'irresponsabilité dans la sexualité qui se déchainent : on n'est plus "obligé d'épouser" pour avoir accès au corps de la femme et si elle tombe enceinte, elle "peut avorter".
La femme de l'émancipation a bien moins de chance que jadis de vivre en sécurité (=chasteté et mariage) la sexualité typique de son sexe qui réalise de par la nature (grossesse 9 mois, allaiter) la conjonction entre amour et sexualité. Elle a plus que ses aieules peur d'être laissée car l'homme moderne est plus "autorisé" au papillonnage ou à la fuite.
Le rapport à l'autre va être soumis à la logique d'évaluations, de comparaison : on "essaie" (sexuellement) l'autre avant de s'engager, en comparant éventuellement les "offres".
De là cette idée moderne de l'enfant "choisi" : quand on veut, parce que je le décide (dans certains pays choix du sexe), on peut passer une amniosynthèse et avorter si cet enfant est trisomique...autrement dit on va obéir non à la volonté de Dieu mais à la sienne.
Il y a donc implicitement de grosses exigences subjectives vis-à-vis des quelques rares enfant que l'on "décide" d'avoir : ce gamin doit me donner satisfaction ! Il doit être équilibré ! Réussir !
Et ceci suppose indirectement des exigences accrues en matière d'inconscient vis-à-vis des parents, surtout la mère : les rares enfants de l'occident ont"droit" à des conditions optimales. Au moindre ennui on consultera la psy qui conseillera à la mère de consulter, les parents étant d'emblée supposés de nuire au gosse par leur inconscient, leurs problèmes pas "résolus" etc. Très grosse pression sur la mère.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Jeu 24 Avr 2014 - 11:14

Au lieu que dans une société où ces méthodes sont absentes, on s'accommode finalement de ce qu'on a du fait qu'on n'a pas le choix.
Pour "coucher" on doit épouser, il y a donc une éducation à la contention, au choix raisonnable, la personne choisie n'est pas "jetable", le choix se fait avec des critères sérieux, on "n'essaie" pas "avant".
On accueille tous les enfants envoyés par Dieu au moment où Il le veut : tels qu'ils sont.(être aimé comme on est/comme on nait)
La grande fratrie permet de trouver très tôt une affection autre que la mère (moins d'exigeances, moins d'animosités entre parents "déçus" et enfants vindicatifs)
Les parents acceptent les enfants qu'ils ont et donc les enfants s'accommodent des parents qu'ils ont (moins de pressions "psy"), tendanciellement, bien sûr.
Les références communes éducatives font que tout le monde est d'accord pour reconnaitre une nécessaire éducation, des limites, d'où : moins de revendications subjectives
plus facilement des atomes crochus (foi commune)
et le respect des places et statuts de chacun, d'où moindre risque de dérives incestuelles par confusion des places (ex : mère et fille "copines", occupant "la même place").

On devrait pouvoir dire tout cela au lieu des sempiternels slogans à la gloire de la "libération" des femmes et de la sexualité.
On devrait aussi réfléchir au fait que l'auteur du "Deuxième sexe" n'avait pas une vie amoureuse très stable ni très enviable...

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Jeu 24 Avr 2014 - 12:31

J'ai des propos très schématiques, les changements se font en général sans "coupures", il n'y a pas "avant" et "après" mais des conséquences logiques de certains changement.


Dernière édition par Philon le Sam 26 Avr 2014 - 10:26, édité 1 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Jeu 24 Avr 2014 - 12:39

L


Dernière édition par Philon le Sam 26 Avr 2014 - 10:27, édité 1 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Jeu 24 Avr 2014 - 17:10

D


Dernière édition par Philon le Sam 26 Avr 2014 - 10:27, édité 1 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Jeu 24 Avr 2014 - 17:17

C


Dernière édition par Philon le Sam 26 Avr 2014 - 10:27, édité 1 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Ven 25 Avr 2014 - 8:56

L


Dernière édition par Philon le Sam 26 Avr 2014 - 10:28, édité 1 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par orchidz le Ven 25 Avr 2014 - 10:27




Merci Philon pour vos écrits qui nous plongent dans le feu des problématiques familiales et sociétales. Je ne veux pas troubler la fluidité de votre analyse, mais j'ai des questions. Répondez quand vous le souhaitez... Smile 

Les généralités que vous énoncez sont justes, mais ces schémas échappent -ils à l'exception?

Est il juste aussi de constater que les enfants de la famille B, voulant souvent grandir trop vite, s'accrochent en constance à des sortes d'objets transitionnels actuels ( la société a tout le pouvoir séducteur qu'il faut pour leur en proposer).

Est il juste de dire toujours que les parents transmettent plus l'avoir et le paraître?

N ' y a t il pas de cas d'athéisme où les familles essayent de donner des valeurs non 'destructurantes' (pardon pour le barbarisme) pour le noyau familial?

Il y a - t il toujours des attaches dans le sentiment " ils sont "enchaînés"?

Fraternellement,

Orchidz

orchidz
orchidz
Avec le Pape François

Féminin Messages : 943
Inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par P12345 le Ven 25 Avr 2014 - 16:58

Merci Orchidz
pour ces questions,

c'est effectivement schématique !
Les descriptions résument les grandes lignes
Maman A, connue pour la douceur de son caractère, est "reconnue" par ce réseau dans un statut de mère, ce qui donne confiance. Maman B est bien plus isolée, elle est moderne et émancipée : elle a beaucoup plus à porter sur ses épaules (le père B est effacé) et dans un contexte qui mise plus sur des compétences psychiques que sur des repères externes. Elle est plus sous pression, les enfants sont plus sous l'emprise maternelle et celle-ci est plus forte.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ivg, contraception et le rapport à l'autre Empty Re: Ivg, contraception et le rapport à l'autre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum