Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

LES PROPHETIES DE LA FRAUDAIS N° 1 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le Deal du moment :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation ...
Voir le deal

LES PROPHETIES DE LA FRAUDAIS N° 1

Aller en bas

LES PROPHETIES DE LA FRAUDAIS N° 1 Empty LES PROPHETIES DE LA FRAUDAIS N° 1

Message par Fabienne Guerrero le Sam 12 Jan 2008 - 12:28

Chers amis, Ceci est une de mes conférences sur les apparitions de la Fraudais, basée sur les révélations reçues par M. Julie.


Bonjour à tous. Je suis heureuse de vous rencontrer aujourd’hui.

Frères et sœurs bien aimés, je me présente, je m’appelle Fabienne et je viens du sud de la France aujourd’hui pour remettre en mémoire les prophéties de la Fraudais après avoir reçu la permission de faire des conférences sur ce sujet.

Très chers amis, je demande en cet instant même à l’Esprit Saint de daigner venir reposer sur chacun de nous tous et de nous éclairer par de puissants rayons de sa grâce.

Notre Dame de la Bonne Garde priez pour nous.
Marie Julie Jahenny priez pour nous.

Chers amis au cours de l’extase du 16 juillet 1901, Marie Julie, nous dit :
Notre dame porte sur la poitrine le scapulaire du mont carmel.

Notre dame : Mes enfants, si vous saviez quelle protection, quelles grâces cet habit précieux répand dans les âmes ! Je présente à Satan cette sainte image : Elle suffit à lui faire lâcher prise au moment de la mort.

Je les assiste toutes et, souvent, je leur obtiens à leurs derniers moments des grâces immenses qui abrègent des années de purgatoire.

Je n’ai jamais permis qu’une âme qui l’ai porté toute sa vie puisse périr et être la proie de Satan.

Mes enfants, je ne puis donner des grandes grâces aux âmes qui portent mon saint scapulaire avec tant d’indifférence et d’insouciance et souvent le laissent de côté.

Je souffre de ce mépris et le supplice de ces âmes dans le purgatoire est bien grand, bien douloureux à cause de cet abus.

Dans l’extase du 26 novembre 1907 Notre Dame nous parle des âmes du purgatoire :

Mes chers enfants, je veux encore bien près de vous, vous remercier de vos saintes et ferventes prières et surtout de vos indulgences pour les pauvres âmes délivrées.
J’en ai beaucoup emporté de ce lieu qui avaient tout expié ; Elles jouissent de la gloire.
Elles vous remercient et prient Jésus pour vous, pour les chers bienfaiteurs et bienfaitrices.
Il reste encore beaucoup de ces âmes qui sont venues avec la promesse de messes et d’indulgences.
Quand je passe au milieu d’elles, elles me disent : Nous sommes venues ici avec bien des promesses et tout est oublié ; on ne prie plus pour nous !

Mes chers enfants, priez encore, car il y a beaucoup d’âmes abandonnées, et les places laissées vides sont vite remplies.
Il y en a auxquelles il ne faut plus qu’une communion, un chemin de croix. Ce sont des amis que vous mettez au ciel et qui viendront avec moi vous apporter des grâces.
L’offrande de la sainte communion est une grâce qui dépasse toutes les autres grâces.

Le 8 décembre, jour de ma fête, je vous promets que j’emporterai au ciel beaucoup de ces âmes amies que vous avez connues et aimées.
La sainte vierge, par Marie Julie, a demande qu’on lui donne une grâce : Ce serait une petite prière chaque jour pour retenir l’inexorable vengeance de mon fils. Cette vengeance est prête à tomber sur les apôtres de l’église, sur beaucoup.
Ils attirent sa vengeance par leur immodestie, par leurs paroles profanes, par le mépris des œuvres de mon Fils sur la terre pour le salut de son peuple.

Quand vous le pourrez, mes enfants, dites, soir et matin, le Miserere tout entier.
Si vous êtes empêchés, dites le au moins une fois.
Si vous ne le pouvez pas, récitez un pater et un ave, ou l’acte de contrition au pied de la croix ou en vous tournant vers l’église.

Très chers frères et sœurs, je vais vous parler des visiteurs de Marie Julie :
On estime à 400 le nombre de prêtres amis de Marie Julie.
C’est dire le sérieux et l’attirance de la Fraudais, dont on compte l’approche de 12.000 pélerins annuellement.

St Padre Pio recevant un jour Mme petit, la gardienne de Marie Julie et lui dit : Marie Julie, elle est au faite de la gloire, toute sa mission sera posthume ; Sur la terre elle ne paraissait qu’une humble violette.

Le 17 juillet 1874, après 15 mois de réflexion et d’étude sur le cas de Marie Julie, Mgr Fournier, l’évêque de Nantes se rendit pour la première fois à La Fraudais.

Il assiste l’après midi au chemin de croix de Marie Julie, après l’avoir entretenue longuement.

L’évêque rentra à Nantes le soir avec la conviction de l’origine surnaturelle des faits de la Fraudais.
Marie Julie révéla en 1874 que Mgr avait quitté Rome comblé des faveurs de Sa Sainteté Pie 9.

Il y retourna le 24 mai 1875. Il fut bien reçu au Saint Office qui approuva complètement la conduite de Mgr et lui conseilla de procéder immédiatement à l’enquête canonique.

Le 1er juin, il se sent fatigué. Progressivement la fièvre de la malaria le gagne, le torture et l’abat. Le 9 juin c’est la fin.
Mgr félix Fournier en 1877 reçoit l’approbation complète du St Office dont les prélats lui conseillent de procéder immédiatement à l’enquête canonique de Marie Julie Jahenny à la Fraudais.
Il informa lui-même le Pape Léon 13 de l’existence de Marie Julie du message et de sa mission reçus du ciel.

Ces 2 papes ont délégué des envoyés comme le Cardinal Rampolla, Secrétaire d’état, les Pères Semeneko, Vanutelli et Daurelle, religieux résidant à Rome.

Tous repartirent émerveillés tant de l’humilité de Marie Julie, que de l’assurance de sa mission reçue.

Le R.P. Séménenko, vint à la Fraudais au titre de consulteur du St Office.

Après sa 2ème visite, il déclarait au clergé de Nort
et aux prêtres du Canton qu’il avait déjà visité les stigmatisés
et que le cas de Marie Julie était certainement le plus étonnant de tous.

Suite au N° 2
Fabienne Guerrero
Fabienne Guerrero
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1385
Localisation : EUROPE
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum