Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Simple examen de conscience pour la confession  Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-16%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta Turbo Silence Extrême VU2630F0
58.91 € 69.99 €
Voir le deal

Simple examen de conscience pour la confession

Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Simple examen de conscience pour la confession

Message par lacroix le Jeu 18 Avr 2013 - 10:59

Préparation à la confession
avec examen de conscience


Par le Père Frédérick L. Miller

1. JE SUIS LE SEIGNEUR TON DIEU. TU N’AURAS PAS D’AUTRES DIEUX DEVANT MOI.

- Est-ce que j’aime Dieu de tout mon cœur et de toute mon âme ? Est-ce qu’il occupe la première place dans ma vie ?

- Me suis-je adonné à l’occultisme ou à des pratiques superstitieuses ?
- Ai-je reçu la communion en état de péché mortel ?
- Ai-je menti ou volontairement omis de confesser un péché mortel ?


2. TU NE PRONONCERAS PAS LE NOM DU SEIGNEUR TON DIEU A FAUX

- Ai-je insulté le saint nom de Dieu où l’ai-je utilisé en vain et sans respect ?
- Ai-je jeté un sort ou souhaité du mal à quelqu’un ?


3. LE JOUR DU SEIGNEUR TU GARDERAS

- Ai-je délibérément manqué la messe du dimanche, Jour du Seigneur ou les jours saints d’obligation ?


4. PERE ET MERE TU HONORERAS

- Est-ce que je j’honore et obéis à mes parents ? Dans leur vieillesse, est-ce que j’en prends soin ?
- Ai-je négligé mes responsabilités familiales envers mon/ma conjoint(e) et mes enfants ?

5. TU NE COMMETTRAS PAS DE MEURTRE

- Ai-je tué ou blessé quelqu’un physiquement ?
- Me suis-je fait avorter ? Ai-je encouragé l’avortement ?
- Ai-je abusé de drogue ou d’alcool ?
- Me suis-je mutilé(e) par un moyen quelconque de stérilisation ?
- Ai-je encouragé d’autres à se faire stériliser ?
- Ai-je entretenu des sentiments de haine, de colère ou de rancune dans mon cœur à l’égard de quelqu’un ?
- Ai-je scandalisé quelqu’un par mes péchés, les amenant ainsi à pécher ?



6. TU NE COMMETTRAS PAS D’ADULTERE

- Ai-je été infidèle, en pensée et en acte à mon engagement matrimonial ?
- Ai-je utilisé une forme de contraception artificielle dans ma vie de marié(e) ?
- Ai-je eu des relations sexuelles avec un membre du sexe opposé ou du même sexe ?
- Est-ce que je me masturbe ?
- Est-ce que j’abuse du matériel pornographique ?
- Mes pensées, mes paroles et mes actions sont-elles pures ? Est-ce que je m’habille modestement ?
- Me suis-je engagée dans de mauvaises fréquentations ?


7. TU NE VOLERAS PAS

- Ai-je pris quelque chose qui ne m’appartenait pas ?
- Suis-je honnête avec mon employeur et les employés ?
- Ai-je la passion des jeux de hasard qui m’empêche de subvenir aux besoins de ma famille ?
- Est-ce que je partage mes biens avec les pauvres et les nécessiteux ?


8. TU NE TEMOIGNERAS PAS FAUSSEMENT CONTRE TON PROCHAIN

- Ai-je fait une médisance , menti ou parlé de quelqu’un derrière son dos ?
- Ai-je calomnié quelqu’un et ruiné sa réputation ?
- Est-ce que je révèle des renseignements confidentiels ?
- Suis-je sincère avec les autres ou hypocrite ?

9. TU NE CONVOITERAS PAS LA FEMME DE TON PROCHAIN ?

- Est-ce que j’envie l’époux(se) ou la famille d’un(e) autre ?
- Ai-je entretenu des pensées impures ? Est-ce que j’essaye de contrôler mon imagination ?
- Suis-je téméraire et irresponsable dans mon choix de livres ou de vidéos ?

10. TU NE CONVOITERAS RIEN DE CE QUI EST A TON PROCHAIN

- Est-ce que j’envie les biens d’autrui ?
- Suis-je aigri(e) et plein de rancœur à cause de ma situation dans la vie ?



lacroix
lacroix
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par lacroix le Jeu 18 Avr 2013 - 12:58

LES PECHES CAPITAUX

Orgueil :

- Je suis orgueilleux, arrogant, autoritaire.
- Je me crois meilleur que les autres, et je me mets facilement en relief quand j'en ai l'occasion.
- J'accepte difficilement d'être humilié.
- Je suis susceptible, et je supporte mal les plaisanteries qui me sont défavorables.
- Je suis vaniteux dans ma toilette, et je cherche à plaire.
- Je suis obstiné dans mes idées, sans chercher à les confronter avec la Vérité (entêtement et opiniâtreté).

Attachement aux biens matériels :

- Je suis attaché à l'argent, aux biens matériels, et trop peu aux biens spirituels.
- J'aime le luxe, le confort, le mobilier.
- J'ai toujours peur de manquer du nécessaire et je ne cherche pas à partager.
- Je refuse de prêter ce qui m'appartient, ou je ne le prête pas de bon coeur.
- Je suis pointilleux pour défendre mes biens.

Jalousie et Envie :

- Je suis jaloux des autres, de leurs biens, de leurs qualités, de leurs succès.
- Je me réjouis quand il leur arrive des choses désagréables, et je m'attriste de leur bonheur.
- J'ai souhaité du mal aux autres.

Gourmandise :

- Je donne beaucoup d'importance aux plaisirs de la table.
- Je mange plus que le nécessaire.
- Je fais des excès de boissons alcoolisées.
- Je ne surveille pas la boisson de mes enfants.
- Je suis difficile pour la nourriture, et je crée des difficultés inutiles à ma famille.
- Je suis trop attaché aux banquets et aux bons repas.
- J'abuse des friandises.
- Je fume d'une façon immodérée.

Colère :

- J'ai mauvais caractère, et je ne fais pas d'effort pour m'en corriger.
- Je m'emporte dans de violentes colères.
- Je corrige mes enfants sans me maîtriser.
- Je suis brutal envers les animaux.

Paresse :

- Je prolonge mon sommeil ou mon lit au delà du nécessaire.
- Je rechigne devant l'effort pour mon travail.
- J'ai refusé de me gêner pour rendre service aux autres gratuitement.
- Je cherche toujours à grignoter sur le temps de mon devoir, au profit de mon plaisir.
- Je suis paresseux pour mes prières, pour répondre à la Messe.
- Je cherche mes aises dans mes attitudes au lieu de me discipliner pour me tenir dignement.


Acte de contrition à réciter à la fin de la confession


« Mon Dieu, j'ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplait. Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. »
lacroix
lacroix
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par doucenuit le Mer 27 Mai 2020 - 7:29

Cela m'arrive de mal me confesser comme dernièrement,je m'y prépare pourtant à l'avance et au moment venu,je bug,je focalise sur un évènement essayant de me justifier,mettant d'autres personnes en cause,oubliant mes autres fautes, et bref confession nulle.,pas si facile parfois.
Confus
doucenuit
doucenuit
Avec le Pape François

Féminin Messages : 905
Age : 58
Localisation : île-de-France
Inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par granny le Mer 27 Mai 2020 - 9:35

ce que je regrette un peu dans la confession, c'est toujours le côté négatif. Comment arriver à aimer les autres quand on rejette autant de choses de soi-même;

toujours rejetter la faute sur soi, peut amener à abîmer  son mental. Un mental appauvri  a t-il la force de rechercher à faire le bien  ?
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par Maurice d'Elbée le Mer 27 Mai 2020 - 10:47

Vous êtes égarée par la propagande moderne et la mensongère psychanalyse, mais ne craignez-rien.
Il vous faut tuer votre moi pour que l'esprit du Seigneur puisse habiter entièrement votre cœur.
Maurice d'Elbée
Maurice d'Elbée
Aime le chapelet

Masculin Messages : 444
Inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par granny le Mer 27 Mai 2020 - 12:24

je ne sais si j'ai un moi très fort. J'ai fait beaucoup autour de "moi". Le retour je n'en ai pas et je n'attends rien. Je ne sais pas laisser quelqu'un dans l'embarras. Je peux même imaginer un embarras alors que la personne profite simplement de mes bonnes actions.
Je ne suis pas forcément dupe, mais à la fois le doute aidant bien, je préfère penser qu'il y a embarras. Aller au chevet des personnes ne m'a jamais posé de problème. "Dieu" merci m'en donne la force.

Il y a Chrétien et Chrétien. Peut-il y en avoir des personnes qui pensent qu'après une confession c'est bon, ouf  nous sommes lavés de tout ce que l'on peut avoir fait de mal et donc ouf plus rien à charge. On peut alors recommencer la confession me relavera de tout pêché.

pour certaines autres personnes, en  effet la confession sera un examen de conscience avec tout le regret que cela implique sur les mauvaises actions qui auront pu être faites.
Des personnes peuvent souffrir d'une erreur et culpabiliser toute une vie.
J'en ai connu autour de moi qui auraient certainement étaient mieux moralement, si elles avaient pu savoir que Dieu pouvait leur pardonner parce qu'il sait leur regret. "Personne bien entendu Chrétienne et catholique" ! Elles avaient en elle, le fait que Dieu les punira quoiqu'il en soit.

Je  pense que l'on pourrait aller en confession et peut-être dire aussi les actions positives que l'on a pu pratiquer. D'ailleurs posons nous la question tous les jours, qu'est-ce que j'ai fait de bien aujourd'hui ?
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par Thierry le Mer 27 Mai 2020 - 14:11

@granny a écrit:Je  pense que l'on pourrait aller en confession et peut-être dire aussi les actions positives que l'on a pu pratiquer. D'ailleurs posons nous la question tous les jours, qu'est-ce que j'ai fait de bien aujourd'hui ?

Bonjour tout d'abord, et que la Paix du Christ soit en vous.

Je ne veux pas taper du poing, mais seulement essayer de retranscrire par des faibles mots ce que je ressens en mon coeur par rapport aux posts de ce jour, en commençant par ces phrases citées ci-dessus.

Dans la relation à Dieu au fil des heures, des jours, il en est comme ici bas, et il se doit donc d'y avoir un temps pour chaque chose. Les heures du remerciement pour les grâces reçues et qui ont fait que par elles, j'ai eu des actions positives, sont certes nécessaires et se doivent d'être. Savoir se remémorer ce que j'ai pu faire de bien dans la journée passée, et saisir que c'est uniquement par les dons de l'Amour que cela a pu se faire parce que de moi même je ne suis capable de rien de bon, est vraiment indispensable pour ne pas tomber dans le péché d'orgueil et surtout afin de se laisser enlacer dans les bras divins.
Mais lorsque vient l'heure de la confession, c'est le temps pour autre chose ! 
C'est ce moment ou l'on ne doit pas arriver seul, mais avec notre ange gardien auquel on lui a demandé de nous assister, avec Maman Marie et l'Esprit Saint au coeur qui nous connaissent mieux que nous même pour nous aider réellement à déposer nos péchés et rien d'autre qu'eux.

Et c'est alors que je peux plus facilement les discerner par chacun des Mystères Douloureux qui défilent en mon âme. 
- Par l'Agonie à Gethsémani, toutes mes non-adhésions à la divine volonté, mes omissions par rapport à l'Amour.
- Par la Flagellation, mes péchés occasionnés par mon corps physique.
- Par le Couronnement d'épines, ceux occasionnés par mes pensées méchantes, mes décisions prises, par mes paroles blessantes, mon orgueil, mes jugements ...
- Par le Portement de la Croix, mes non assistances à celles et ceux que j'aurai pu véritablement aider, physiquement mais surtout par la prière.
- Par la Crucifixion, mes refus ou impossibilités à me pardonner à moi même de mes péchés depuis longtemps déjà confessés.

Il y aurait tant d'autre choses à dire que je préfère arrêter là. 
Fraternellement et en UDP.
Thierry
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 833
Age : 54
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par mariejesus le Mer 27 Mai 2020 - 14:20

Cela est occulte ?

Simple examen de conscience pour la confession  Img_2011
mariejesus
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2477
Age : 33
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par doucenuit le Mer 27 Mai 2020 - 14:41

Très joli masque vénitien,..non je ne pense vraiment pas que cela soit occulte @mariejesus Soleil
doucenuit
doucenuit
Avec le Pape François

Féminin Messages : 905
Age : 58
Localisation : île-de-France
Inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par granny le Mer 27 Mai 2020 - 16:05

le masque de Venise et pour tous les carnavals est un ornement. J'ai lu  qu'il était interdit de le porter pendant les fêtes religieuses.
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par mariejesus le Mer 27 Mai 2020 - 16:39

Je ne le porte jamais
mariejesus
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2477
Age : 33
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par Calex le Mer 27 Mai 2020 - 18:29

@mariejesus a écrit:Cela est occulte ?

Simple examen de conscience pour la confession  Img_2011


Votre masque fait peur Wink  On dirait une gorgone :

Simple examen de conscience pour la confession  Bae8800dd4a5ea457066d3b3113e4000--dark-creatures-medusa
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1222
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par granny le Mer 27 Mai 2020 - 18:39

une fête en général c'est pour le plaisir. Personnellement ce dernier ne m'inspire aucun plaisir.
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par mariejesus le Mer 27 Mai 2020 - 19:14

Une gorgone ?
mariejesus
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2477
Age : 33
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par mariejesus le Mer 27 Mai 2020 - 19:15

Je vais être maudite ?
mariejesus
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2477
Age : 33
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par granny le Mer 27 Mai 2020 - 19:44

ce ne sont que des images, rien de mal en cela !
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par Pierre L. le Mer 27 Mai 2020 - 20:05

Dieu écrase le mal, soyez sans crainte.
Pierre L.
Pierre L.
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 142
Age : 31
Localisation : Yvelines
Inscription : 14/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par Maurice d'Elbée le Ven 29 Mai 2020 - 23:11

@granny a écrit:ce ne sont que des images, rien de mal en cela !

Qu'est-ce qui est mal alors ?
Si vous possédez des images d'atrocités, vous pouvez être incarcérée, ce qui est juste.
Maurice d'Elbée
Maurice d'Elbée
Aime le chapelet

Masculin Messages : 444
Inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par Maurice d'Elbée le Ven 29 Mai 2020 - 23:13

@granny a écrit:le masque de Venise et pour tous les carnavals est un ornement. J'ai lu  qu'il était interdit de le porter pendant les fêtes religieuses.

Les masque servent à la dissimulation.
Un chrétien avance sans masque, le visage resplendissant et l'âme à fleur d'yeux.
Maurice d'Elbée
Maurice d'Elbée
Aime le chapelet

Masculin Messages : 444
Inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par granny le Sam 30 Mai 2020 - 8:35

je répondais à Marie Jésus qui semble vouloir croire qu'elle est maudite en regardant un masque.

Personnellement je n'aime pas les masques. Sauf s'ils sont très jolies; J'avais acheté un masque que j'avais mis sur mon mur. Quand ma chienne est arrivée, elle a sauté sur le mur, elle semblait ne pas aimer le masque. Mais à bien y regarder, les yeux creux et noirs du masque  n'avaient rien de rassurant. Je n'y avais jamais porté attention, seulement après la réaction de ma chienne; Du coup je m'en suis débarrassé !
granny
granny
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1360
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par azais le Sam 30 Mai 2020 - 15:20

Thierry lorsque vient l'heure de la confession, c'est  ce moment ou l'on ne doit pas arriver seul, mais avec notre ange gardien auquel on lui a demandé de nous assister, avec Maman Marie et l'Esprit Saint au coeur qui nous connaissent mieux que nous même pour nous aider réellement à déposer nos péchés et rien d'autre qu'eux. Et c'est alors que je peux plus facilement les discerner par chacun des Mystères Douloureux qui défilent en mon âme. a écrit:- Par l'Agonie à Gethsémani, toutes mes non-adhésions à la divine volonté, mes omissions par rapport à l'Amour.
- Par la Flagellation, mes péchés occasionnés par mon corps physique.
- Par le Couronnement d'épines, ceux occasionnés par mes pensées méchantes, mes décisions prises, par mes paroles blessantes, mon orgueil, mes jugements ...
- Par le Portement de la Croix, mes non assistances à celles et ceux que j'aurai pu véritablement aider, physiquement mais surtout par la prière.
- Par la Crucifixion, mes refus ou impossibilités à me pardonner à moi même de mes péchés depuis longtemps déjà confessés.
 Merci Thierry !
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6015
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par azais le Sam 30 Mai 2020 - 15:31

 Simple examen de conscience pour la confession  47a97e72-67a8-4902-97b6-4836e003d176[img(0.46875px,0.46875px)]blob:https://lepeupledelapaix.forumactif.com/a5de5532-551a-4034-8492-b783874d540c[/img]
Par le Père Frédérick L. Miller


1.JE SUIS LE SEIGNEUR TON DIEU. TU N’AURAS PAS D’AUTRES DIEUX DEVANT MOI.
- Est-ce que j’aime Dieu de tout mon cœur et de toute mon âme ? Est- ce qu’il occupe la première place dans ma vie ?
- Me suis-je adonné à l’occultisme ou à des pratiques superstitieuses ?
- Ai-je reçu la commission en état de péché mortel ?
- Ai-je menti ou volontairement omis de confesser un péché mortel ?


2.TU NE PRONONCERAS PAS LE NOM DU SEIGNEUR TON DIEU A FAUX

  • -  Ai-je insulté le saint nom de Dieu où l’ai-je utilisé en vain et sans respect ?
  • -  Ai-je jeté un sort ou souhaité du mal à quelqu’un ?



3. LE JOUR DU SEIGNEUR TU GARDERAS
- Ai-je délibérément manqué la messe du dimanche, Jour du Seigneur ou les jours saints d’obligation ?


4.PERE ET MERE TU HONORERAS
- Est-ce que je j’honore et obéis à mes parents ? Dans leur vieillesse, est-ce que j’en prends soin ?
- Ai-je négligé mes responsabilités familiales envers mon/ma conjoint(e) et mes enfants ?


5. TU NE COMMETTRAS PAS DE MEURTRE

  • -  Ai-je tué ou blessé quelqu’un physiquement ?
  • -  Me suis-je fait avorter ? Ai-je encouragé l’avortement ?
  • -  Ai-je abusé de drogue ou d’alcool ?
  • -  Me suis-je mutilé(e) par un moyen quelconque de stérilisation ?
  • -  Ai-je encouragé d’autres à se faire stériliser ?
  • -  Ai-je entretenu des sentiments de haine, de colère ou de rancune dans mon cœur à l’égard de quelqu’un ?

- Ai-je scandalisé quelqu’un par mes péchés, les amenant ainsi à pécher ?


6. TU NE COMMETTRAS P AS D’ADULTERE
- Ai-je été infidèle, en pensée et en acte à mon engagement matrimonial ?

  • -  Ai-je utilisé une forme de contraception artificielle dans ma vie de marié(e) ?
  • -  Ai-je eu des relations sexuelles avec un membre du sexe opposé ou du même sexe ?
  • -  Est-ce que je me masturbe ?
  • -  Est-ce que j’abuse du matériel
    pornographique ?
  • -  Mes pensées, mes paroles et

mes actions sont-elles pures ?
Est-ce que je m’habille
modestement ?
- Me suis-je engagée dans de

mauvaises fréquentations ?


7.TU NE VOLERAS PAS

  • -  Ai-je pris quelque chose qui ne m’appartenait pas ?
  • -  Suis-je honnête avec mon employeur et les employés ?
  • -  Ai-je la passion des jeux de hasard qui m’empêche de subvenir aux besoins de ma famille ?
  • -  Est-ce que je partage mes biens

avec les pauvres et les nécessiteux ?


[list=8]
[*]TU NE TEMOIGNERAS P AS FAUSSEMENT CONTRE TON PROCHAIN

  • -  Ai-je fait une médisance , menti ou parlé de quelqu’un derrière son dos ?
  • -  Ai-je calomnié quelqu’un et ruiné sa réputation ?
  • -  Est-ce que je révèle des renseignements confidentiels ?
  • -  Suis-je sincère avec les autres ou hypocrite ?




[*]TU NE CONVOITERAS PAS LA FEMME DE TON PROCHAIN ?

  • -  Est-ce que j’envie l’époux(se) ou la famille d’un(e) autre ?
  • -  Ai-je entretenu des pensées impures ? Est-ce que j’essaye de contrôler mon imagination ?


[/list]
- Suis-je téméraire et irresponsable dans mon choix de livres ou de vidéos ?


10. TU NE CONVOITERAS RIEN DE CE QUI EST A TON PROCHAIN

  • -  Est-ce que j’envie les biens d’autrui ?
  • -  Suis-je aigri(e) et plein de rancœur à cause de ma situation dans la vie ?
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6015
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par azais le Sam 30 Mai 2020 - 15:39

La préparation de la confession
de M. L'Abbé c.p. Chanut


Il ne saurait y avoir de confession sérieuse sans cette préparation que l'on appelle examen de conscience dont on attend la grâce de la contrition.


L'examen de conscience
- permet de se mieux connaître soi-même, - permet de découvrir des péchés auxquels on ne pense jamais,
- permet de mieux orienter nos efforts et de mieux prendre des résolutions,
- permet de mieux se confesser et de tirer davantage de grâces de la confession.
L'examen de conscience se fait avant la confession, à l'église, ou chez soi, seul et dans le silence selon les conseils du Seigneur : Pour toi lorsque tu prie, entre dans ta chambre, ferme la porte et prie ton Père qui est présent dans ce qui est secret, et ton Père qui voit ce qui est secret, te le revaudra (Saint Matthieu VI 6)
.Simple examen de conscience pour la confession  2752085e-922c-413f-8cb4-1362a0837d6e
Il faut d'abord, prier pour demander l'aide de Dieu afin de bien chercher nos péchés, condition indispensable pour faire une bonne confession.


Ainsi donc, lorsque vous serez seul et parfaitement tranquille, sûr de n'être pas dérangé, vous vous mettrez à genoux devant un crucifix, une icone , vous fermerez les yeux puis :
- vous ferez lentement le Signe de la Croix;
- vous réciterez le Je confesse à Dieu ; - après un court temps de silence vous réciterez le Notre Père, le Je vous salue Marie et le Je crois en Dieu.

Après cela, 
 lire (ou vous inventerez) une prière , 
demander au Seigneur de vous aider à examiner votre conscience et de vous donner la grâce d'une bonne confession:
Seigneur, aidez-moi à connaître mes péchés, éclairez-moi, ouvrez mes yeux, éloignez de moi le démon qui me cache la vérité, aidez-moi à connaître ce que j'ai fait contre vous, contre mon prochain et contre moi-même. Montrez-moi que j'ai péché par des actions mauvaises et méchantes, par des paroles déshonnêtes et fausses, par des pensées inconvenantes... Montrez-moi mes oublis et mes omissions à faire et à dire le bien. Seigneur, mettez en moi la grâce de regretter sincèrement le mal que j'ai fait et l'omission du bien. Faites-moi la grâce de la contrition par amour de Vous, d'une franche et bonne confession et d'une sincère réparation.
O Marie, Mère de Dieu et ma Mère, en vertu de ce tendre et fidèle amour avec lequel Jésus, attaché à la Croix, vous a
confiée à saint Jean, je me confie à vous. Je vous supplie de veiller sur moi, de m'assister et de ne pas me quitter pendant que j'examine ma conscience.
Mon bon ange gardien, à qui la divine Providence m'a confié, je regrette de n'avoir pas été assez attentif à vos inspirations ; je vous demande, aujourd'hui, de m'éclairer, de me protéger, de me diriger et de me gouverner, pour que je fasse un bon examen de ma conscience.


commencer à examiner votre conscience. Il est plus qu utile  de vous munir d'un papier et d'un crayon et d'écrire vos péchés ceux qui vous viennent 


 rédiger  ensuite votre confession avec ordre (péché contre Dieu, contre le prochain, contre vous-même), avec  la date (approximative) de votre dernière confession et ajouter:
- si elle a été bien faite ou non,
- si elle a été bien préparée ou non,
- si vous y avez caché ou non quelque chose volontairement ou involontairement, - si vous avez bien fait pénitence,
- si vous avez tenu votre résolution,
- si vous avez ou non tenu compte de ce que le prêtre vous a dit en confession.



Seigneur Jésus, pour accomplir convenablement mon pélerinage sur le tombeau des apôtres, j'ai décidé de venir confesser mes péchés pour obtenir votre pardon. Tel que j'aimerais me présenter devant vous à la fin de ma vie terrestre, je souhaite me tenir maintenant devant vous et, par la sainte communion, je veux vous recevoir, dans un coeur purifié et décidé à vous aimer.
En commençant mon examen de conscience, je vous supplie de me communiquer vos grâces : donnez-moi votre lumière pour que je connaisse bien mes fautes, donnez-moi votre amour pour que je lés déplore avec une véritable contrition, donnez-moi votre vérité pour que je les accuse avec humilité et sans détour, donnez-moi votre force pour que fasse une sincère pénitence et une vraie réparation. Parce que je sais combien j'ai besoin d'être purifié et fortifié, j'implore votre pardon et je m'engage, autant que je le puis, avec le secours de votre sainte grâce, d'user de toutes les ressources de ma nature pour être converti et changer de vie afin de la rendre conforme à la vôtre.
Il m'arrive souvent de prendre certaines résolutions, mais le temps passe si vite que je me présente devant vous en ayant à peine esquissé les efforts et les oeuvres que je m'étais proposé. Je vous demande
pardon pour n'avoir pas prié comme je l'avais résolu, pour n'avoir pas accompli les sacrifices que j'avais décidés, pour n'avoir pas fait les charités que j'avais promises. Outre que je n'ai pas fait les pénitences que je voulais m'imposer au regard de mes fautes passées, je n'ai pas réparé toutes les injustices dont j'étais l'auteur et je n'ai pas réformé les habitudes qui m'éloignent de vous. En réparation, je m'attacherai à faire ce qui a manqué, de sorte qu'à l'offertoire de la messe, je puisse vous offrir mon observance attentive, mes exercices de piété et mes mortifications.
Vous voulez, Seigneur, que je vous aime de tout mon coeur et que j'observe fidèlement vos commandements, mais je suis tellement soucieux des biens et des jugements du monde, j'ai tellement peur de ce que pourraient penser de moi mes contemporains, que je vous aime mal, souvent après les autres et même après les
choses. Je détermine trop rarement mes paroles et mes actions en fonction de votre gloire, j'invoque trop rarement votre secours avant de parler ou d'agir. Je vous aime si peu que je n'ai jamais sérieusement pris la résolution de vous consacrer une partie précise du temps que vous me donnez, en revanche, pour mon travail comme pour mes loisirs, mes activités et mes repos sont calculés et prévus. Je vous demande l'éternité bienheureuse mais, chaque semaine, je ne vous donne qu'avec parcimonie quelques instants de piété. Ayant fait de mon travail une sorte de dieu jaloux, seul règlement incontournable de ma vie, j'en prends souvent prétexte pour éviter de participer à la prière publique autrement que quand j'y suis obligé.
Par grâce, je crois, mais je ne donne pas une adhésion ferme aux vérités que vous nous avez révélées et que l'Eglise enseigne. Comment le ferai-je, puisque je prends trop
peu soin de ma formation chrétienne ? Je suis médiocrement attentif à votre Parole que j'écoute sans recueillement et que je ne lis ni ne médite assez souvent ; non seulement je ne m'impose pas de fortifier ma foi par des lectures ou des instructions religieuses, mais il m'arrive de lire et d'écouter des choses que je sais nuire à ma foi. Mes lectures spirituelles sont si faibles que je n'ai même pas lu entièrement les feuilles que l'on met à ma disposition. Je vous demande régulièrement les dons de sagesse, d'intelligence et de conseil, mais je ne me donne pas les moyens de connaître votre enseignement.
Quant à déclarer ma foi chrétienne, faisant fi du don de force que m'accordez, je préfère me réputer trop faible, et après avoir abandonné le discours, en raison de mes faibles lumières, je ne montre plus l'exemple. Dans ma vie privée, comme dans ma vie publique, mes actes ou mes
paroles, calquées sur ceux des autres, ne témoignent pas que j'appartiens au Christ. Comment le ferai-je puisque je ne prends pas soin de ma prière ? La prière du matin, pourtant si courte et si simple, m'est devenue un tour de force inhabituel. Ma prière du soir est trop souvent une routine externe où je ne cherche pas un entretien avec vous, en esprit et en vérité. J'ai perdu l'habitude de vous remercier pour vos bienfaits que je ne cherche d'ailleurs pas à voir, de vous demander pardon pour mes fautes que je ne cherche d'ailleurs pas à connaître, d'invoquer votre secours et de prendre chaque jour une résolution précise, possible et utile à ma conversion. Je pense rarement à vous offrir mon travail, mes joies et mes souffrances ; j'ai trop peu recours à vous dans les difficultés, les dangers et les tentations. Je vous demande régulièrement le don de piété mais je ne me donne pas les moyens de m'affermir dans la prière.
Je n'ai pas pour vous les attentions que je devrais avoir. Comment les aurais-je, puisque je n'ai guère de considération pour votre présence en moi ? L'orgueil me fait regarder les petits actes de piété comme des enfantillages parce que je n'ai pas l'humilité pour m'y plier. Il m'est arrivé de dire votre nom sans amour et sans respect, de plaisanter sur les choses saintes, de traiter avec mépris les petites oeuvres de piété, de ne m'être pas tenu dans les églises avec toute la décence qui convient. J'ai parfois manqué de respect et de dévotion envers la Vierge Marie et envers les saints. Ma pratique religieuse est strictement circonscrite à l'obligation ; je suis la messe distraitement, sans chercher le sens des gestes et des attitudes, m'y refusant même, quelquefois. Je me suis aussi parfois laissé aller à quelques superstitions et je n'ai pas toujours fermement refusé la voyance, la magie et le spiritisme. Je vous demande régulièrement le don de la crainte de Dieu
mais je ne me donne pas les moyens de fonder en moi le sens délicat de votre présence.
Je professe que j'appartiens à l'Eglise et je n'hésite jamais à exiger impérieusement ses services, mais je n'en suis pas réellement le fils. Comment le serai-je puisque je la considère plus comme une institution d'hommes que comme l'épouse de Jésus Christ ? Je me réclame de notre Saint-Père le Pape, mais je lis peu les textes qu'il nous donne, je discute parfois les règles morales qu'il nous rappelle, je ne parle pas de lui avec le respect qui est dû au Souverain Pontife, vicaire de Jésus-Christ et il m'arrive rarement de prier à ses intentions et d'offrir pour lui mes peines et mes souffrances. Je dis que l'Eglise est ma mère, mais, trop souvent, je la traite comme un service public qui doit être à ma disposition. J'ai bien des difficultés à plier mon intelligence à l'obéissance de la foi
quand elle m'enseigne les vérités qu'elle a reçu de vous, à plier ma volonté à l'observance des commandements quand elle m'invite à ce que vous ordonnez, à plier mon coeur aux sacrements et aux sacramentaux quand elle me transmet les grâces qu'elle reçoit de vous. Lorsqu'un ministre de l'Eglise, en chaire, me donne des conseils, m'indique des moyens spirituels, me montre les implications de ma foi, je suis prompt à soulever toutes les impossibilités possibles et imaginables pour éviter de mon convertir. Enfin, je réclame beaucoup des prêtres, mais je prie rarement pour eux et je ne participe pas selon mes moyens aux besoins matériels de l'Eglise.
A la fin de votre examen de conscience, vous noterez votre (ou vos) résolution (s). Ce travail fini, vous réciterez votre acte de contrition puis vous direz : Que Dieu Tout-
Puissant m'accorde le pardon, l'absolution et la rémission de mes péchés ; puis vous ferez le Signe de la Croix.


 emporter votre examen de conscience en confession ou vous en ferez la lecture.


Après l' examen de conscience, écrire les questions de tous ordres que vous souhaiterez poser au prêtre.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6015
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par azais le Sam 30 Mai 2020 - 15:44

 Comment examiner sa conscience


Proposition de traduction française du texte latin donné aux pages 116, 117, 118 & 119 du RITUEL ROMAIN DE LA PENITENCE, sous le titre APPENDIX III : 
SCHEMA PRO CONSCIENCIAE DISCUSSIONE.


I. Le plan d'examen de conscience, ici proposé, sera complété et adapté selon les conditions diverses de lieux ou de personnes.


II. Avant de recevoir le Sacrement de Pénitence, en faisant son examen de conscience, il convient, avant tout, de s'interroger sur les points suivants :


1. Suis-je poussé à m'approcher du Sacrement de Pénitence par un désir sincère de purification, de conversion, de renouvellement de vie et celui d'un amour plus profond de Dieu, ou bien serait-ce pour moi comme un fardeau dont je me charge le plus rarement possible ?


2. Ai-je oublié, ou ai-je tu de propos délibéré, dans mes confessions passées, certains péchés graves (ou douloureux à avouer) ?


3. Ai-je accompli la pénitence qui m'a été imposée ? Ai-je réparé les injustices dont j'ai été l'auteur ? Me suis-je proposé de réformer ma vie selon l'Evangile ? Me suis-je appliqué à mettre en pratique mes résolutions ?


III. A LA LUMIERE DE LA PAROLE DE DIEU? QUE CHACUN EXAMINE SA VIE.
Le Seigneur dit : TU AIMERAS LE SEIGNEUR TON DIEU DE TOUT TON COEUR, DE TOUTE TON AME ET DE TOUT TON ESPRIT. (Saint Matthieu XXII 37).


1. Mon coeur est-il tourné vers Dieu de sorte que je l'aime en vérité plus que tout, comme un fils aime son père, dans la fidèle observance de ses commandements, ou bien suis-je plutôt soucieux des biens de ce monde ? Dans l'action, mon intention est-elle droite ?


2. Ma foi en Dieu, qui nous a parlé par son Fils, est-elle solide ? Ai-je donné une adhésion ferme à l'enseignement de l'Eglise ? Ai-je pris soin de ma formation chrétienne, en étant attentif à la Parole de
Dieu (dans l'Eglise) avec force et sans crainte ? Me suis-je montré de bon coeur chrétien dans ma vie privée ? Dans ma vie publique ?


3. Ai-je ou non prié tous les matins et tous les soirs comme je le devais ? Ma prière est-elle un véritable entretien d'esprit et de coeur avec Dieu ou bien une simple routine externe ? Ai-je fait à Dieu l'offrande de mon travail, de mes joies, de mes souffrances, de mes peines ? Ai- je recours à Lui dans les tentations ?


4. Ai-je envers le Nom de Dieu respect et amour, ou bien ai-je offensé Dieu par le blasphème, par le faux-serment ou encore en usant de son Nom avec inconvenance? ai-je manqué de respect envers la Bienheureuse Vierge Marie, les Saints ou les Anges ?


5. Suis-je fidèle au Jour du Seigneur (le Dimanche) et aux fêtes de l'église en prenant une part active, avec piété et attention, à l'assemblée liturgique et particulièrement à la Messe ? Me suis-je soumis aux préceptes de la confession annuelle et de la communion pascale ? Ai-je fait plus que ce qui est obligatoire?


6. Aurais-je d'autres dieux, c'est-à-dire quelque chose (ou quelqu'un) en quoi je me confie plutôt qu'en Dieu, comme les biens de ce monde, la richesse, la superstition, le spiritisme ou d'autres pratiques absurdes de magie ?


IV. Le Seigneur dit : Tel est mon commandement : QUE VOUS VOUS AIMIEZ LES UNS LES AUTRES COMME JE VOUS AI AIME (Saint Jean XV 12).


1. Ai-je un véritable amour de mon prochain, ou bien est-ce que je tire profit de mes frères en me servant d'eux dans mon intérêt ? Ou en leur faisant ce que je ne veux pas supporter de la part des autres? Leur ai-je donné une grave occasion de pécher par des propos ou des actes mauvais?


2. Examinez si, dans votre famille, grâce à votre patience et un véritable amour, vous avez contribué au bien et au bonheur de tous les autres :
- les enfants obéissent-ils à leurs parents ? Leur témoignent-ils du respect ? Leur viennent-ils en aide dans leurs besoins matériels et spirituels ?
- les parents se préoccupent-ils de l'éducation chrétienne de leurs enfants et les soutiennent-ils de leur bon exemple et de leur autorité de parents ? Ne lassent-ils pas leur enfants ?
- les époux sont-ils fidèles l'un à l'autre dans leur coeur et dans leur conduite envers autrui ?


3. Ai-je une part de mes biens pour ceux qui m'apparaissent plus pauvres ? En ce qui dépend de moi, est-ce que je défends les opprimés ? Est-ce que je porte secours aux malheureux ? Est-ce que je viens en aide à ceux qui sont dans le besoin ? Ou bien ai-je eu du mépris pour mon prochain, surtout pour les pauvres, les infirmes, les vieillards et les étrangers ?


4. Dans ma façon de vivre, ai-je souvenir de la mission que j'ai reçue lors de ma
confirmation ? ai-je pris part aux oeuvres d'apostolat et de charité de l'Eglise ? Ai-je apporté mon soutien à l'Eglise et au monde dans leurs besoins ? Ai-je prié pour l'unité de l'Eglise ? Pour l'Evangélisation des peuples ? Pour la sauvegarde de la paix et de la justice ? etc.


5. Me suis-je soucié du bien et de la prospérité de la communauté humaine dans laquelle je vis, ou bien suis-je dans la conduite de ma vie uniquement préoccupé de moi-même ? Suis-je pour ma part et selon mes moyens attaché à promouvoir la justice, l'honnêteté des moeurs, la concorde, l'amour dans la société humaine? Ai-je rempli mes devoirs civiques ? Acquitté le juste impôt ?


6. Dans mon travail ou ma fonction, suis-je juste, actif, honnête en accomplissant avec amour ma tâche pour la société ? Ai-je donné aux salaries et à ceux qui me servent un juste salaire ? Ai-je respecté mes promesses et mes engagements ?


7. Ai-je accordé aux autorités légitimes l'obéissance et le respect qui leur sont dus?


8. Si quelque fonction ou quelque autorité m'ont été confiées, en fais-je l'exercice dans mon propre intérêt ou pour le bien des autres, en esprit de service ?


9. Ai-je respecté la vérité et la fidélité ou bien ai-je fait du tort à autrui par des paroles trompeuses, des calomnies, des médisances, des jugements téméraires ou par la violation du secret ?


10. Ai-je porté atteinte à la vie ? A l'intégrité physique ? A la réputation ? A l'honneur ? Aux biens des autres ? Leur ai-je causé quelque dommage ? Ai-je conseillé ou procuré l'avortement ? Ai-je entretenu de la haine pour quelqu'un? Me suis-je séparé avec animosité, injures, désir de vengeance ? Par égoïsme, me suis-je rendu coupable de négligence à témoigner de l'innocence de quelqu'un accusé injustement ?


11. Ai-je volé du bien d'autrui ? Ai-je eu un désir désordonné et injuste, ou ai-je causé quelque dommage aux biens d'autrui? Me suis-je soucié de restituer le bien d'autrui et de réparer les dommages commis ?


12. Si j'ai souffert quelques injustice, ai-je été par amour du Christ disposé à la paix et à pardonner ou bien reste-t-il en moi de la haine et du désir de vengeance ?


V. Le Seigneur dit : CELUI QUI AIME MES COMMANDEMENTS ET QUI LES GARDE, C'EST CELUI-LA QUI M'AIME. (Saint Jean XIV 21).


1. Quelle est donc l'orientation profonde de ma vie? Suis-je entraîné par l'espérance de la Vie Eternelle ? Ai-je veillé au progrès de ma vie spirituelle ? Ai-je l'habitude de l'oraison ? De pieuses lectures ? De la méditation de la Parole de Dieu ? De la fréquentation des sacrements ? De la mortification ? Me suis-je attaché à vaincre mes défauts, mes tendances, mes affections dangereuses ? Ai-je raison gardé dans le boire, le manger , Poussé par l'orgueil et la vanité, me suis-je élevé en présence de Dieu avec du mépris pour d'autres m'estimant supérieur à eux ? Ai-je imposé à d'autres ma seule volonté en négligeant leur liberté et leurs droits ?


2. Quel usage ai-je fait du temps, des forces et de dons que j'ai reçus de Dieu comme les talents de l'Evangile ? Tout cela me sert-il à me rendre de jour en jour plus parfait ? Ai-je été oisif et paresseux ?


3. Ai-je supporté avec patience les souffrances et les adversité de la vie ? Comment ai-je mortifié mon corps pour accomplir ce qui manque à la Passion du Christ ? Ai-je observé la loi du jeûne et de l'abstinence ?


4. Ai-je gardé mes sens et tout mon corps dans la pudeur et la chasteté comme le temple du Saint-Esprit appelé à la résurrection glorieuse et comme le signe de l'amour fidèle de Dieu pour les hommes, signe pleinement manifeste dans le sacrement de mariage ? Ai-je profané mon corps par la fornication, l'impureté, des paroles ou des pensées inconvenantes, par des actions ou des désirs dépravés ? Me suis-je laissé aller à la sensualité , Me suis- je laissé aller à la sensualité ? Ai-je l'habitude de lectures, de conversations, de spectacles ou de divertissements opposés à l'honnêteté chrétienne et humaine ? Par le désordre de ma conduite, ai-je entraîner autrui au péché ? Dans l'usage du mariage, ai-je observé la loi morale ?


5. Ai-je agi contre ma conscience par crainte ou par hypocrisie ?


6. Ai-je toujours cherché à agir dans la vraie liberté des enfants de Dieu, selon la loi de l'Esprit, ou bien, quelque passion demeure-t-elle en moi dont je suis l'esclave.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6015
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par azais le Sam 30 Mai 2020 - 15:56

Pour faire un examen de conscience on peut s'aider des commandements de Dieu et de l'Eglise, les péchés capitaux, les vertus ou les béatitudes. Cet examen des conscience convient mieux a ceux qui se confessent regulièrement ( tous les 15 jours  ou tous les mois ) 


---------------------------------------------------- COMMANDEMENTS DE DIEU
1. Tu adoreras un seul Dieu et tu L'aimeras plus que tout.
2. Tu ne prononceras le Nom de Dieu qu'avec respect.
3. Tu sanctifieras le jour du Seigneur.
4. Tu honoreras tes parents.
5. Tu ne tueras pas.
6. Tu ne feras pas d'impureté.
7. Tu ne voleras pas.
8. Tu ne mentiras pas.
9. Tu n'auras pas de désir impur volontaire.
10. Tu ne désireras pas injustement le bien des autres.


 OU 
les COMMANDEMENTS DE L'EGLISE


1. Tu sanctifieras les Dimanches et les fêtes d'obligation ou de précepte (Noël, Pâques, l'Ascension, Pentecôte, l'Assomption, la Toussaint).
2. Tu participeras à la Messe tous les Dimanches et fêtes d'obligation ou de précepte.
Simple examen de conscience pour la confession  577d1e15-2e6f-460b-a985-5f7bf8f17458
3. Tu te confesseras au moins une fois l'an (avant Pâques).
4. Tu communieras chaque année à Pâques.
5. Tu jeûneras aux jours fixés par l'Eglise (Mercredi des Cendres et Vendredi Saint).
6. Tu feras abstinence aux jours fixés par l'Eglise (les vendredis et le Mercredi des Cendres).
7. Tu payeras les dîmes dues à l'Eglise (denier du culte, casuel, honoraires de Messe, quêtes).




 ou 
LES PECHES CAPITAUX
Simple examen de conscience pour la confession  5a6d6b4c-f19e-405c-91df-462992471d31
1. l'ORGUEIL
. l'ambition
. la présomption . la vaine gloire

2. l'AVARICE . injustice
. tromperie
. vol

. trahison pour des biens
. endurcissement du coeur envers les pauvres
. inquiétude de l'esprit
. oubli de Dieu et de l'éternité pour les biens de ce monde

3. la LUXURE
. impureté de pensée . impureté d'action
. impureté de parole

. impureté de regard (images, films, lectures)
4. l'ENVIE et la JALOUSIE . calomnie
. médisance
. délation

. trahison . rivalité
. discorde . haine

5. la GOURMANDISE
6. la COLERE
7. la PARESSE


 OU les 
LES VERTUS :
I. les VERTUS THEOLOGALES
. la Foi
. l'Espérance
. la Charité (amour de Dieu, du prochain)



II. les VERTUS CARDINALES . la prudence
. la justice
. la force

. la tempérance


III. les VERTUS opposées aux PECHES CAPITAUX
. humilité
. détachement

. chasteté
. charité (solidarité) . tempérance
. patience

. courage 


 Ou 
LES BEATITUDES
1. Heureux les pauvres en esprit.
 2. Heureux les doux.
3. Heureux les affligés.
4. Heureux ceux qui ont faim.

5. Heureux les miséricordieux.
6. Heureux les coeurs purs.
7. Heureux les artisans de paix.
8. Heureux les persécutés pour Dieu.





La confession
Quand arrive le moment d'aller vous confesser, prenez avec vous l'examen de conscience rédigé et 
d'abord vous recueillir devant le Saint-Sacrement 
pour y dire  :
- l'acte d'Adoration, - l'acte de Foi,
- l'acte d'Espérance, - l'acte de Charité,

- le Je confesse à Dieu, - le Notre Père,
- le Je crois en Dieu,
- le Je vous salue Marie.



demander au Seigneur la grâce d'une bonne confession en lui disant ce que vous attendez de son pardon, combien vous regrettez vos fautes et ce que vous avez décidé de prendre comme résolution (s).
A vous fontaine de miséricorde, ô Dieu, voici que je viens, moi pécheur ; daignez donc me laver, moi impur. O soleil de justice, illuminez un aveugle. O médecin éternel, guérissez un blessé. O Roi des rois, revêtez un dépouillé. O médiateur de Dieu et des hommes, réconciliez un coupable. O bon Pasteur, ramenez un errant.
Accordez, ô Dieu, la miséricorde à un misérable, l'indulgence à un criminel, la vie à un mort, la justification à un impie, l'onction de la grâce à un endurci.
O très clément, rappelez-moi quand je fuis, attirez-moi quand je résiste, relevez-moi quand je tombe, soutenez-moi quand je marche. Ne n'oubliez pas quand je vous oublie, ne m'abandonnez pas quand je vous abandonne, ne me méprisez pas quand je pèche. Car en péchant, je vous ai offensé, mon Dieu, j'ai lésé mon prochain, je ne me suis pas épargné moi-même.
J'ai péché, mon Dieu, par fragilité contre vous, Père tout-puissant, par ignorance contre vous, Fils très sage, par malice contre vous, Esprit-Saint clément ; en tout cela je vous ai offensé, Trinité sublime.
Ah ! malheureux, combien nombreuses et grandes, combien diverses ont été mes fautes ! Je vous ai abandonné, Seigneur, et devant votre bonté je le déplore, par un amour mauvais, par une mauvaise crainte, et je préférai vous perdre que manquer de ce que j'aimais ou affronter ce que je craignais. O mon Dieu, que j'ai fait de mal en parole et en action, péchant secrètement, ouvertement et opiniâtrement !
Je vous supplie donc, eu égard à ma fragilité, de ne pas regardez à mon iniquité, mais à votre immense bonté, et de remettre avec clémence ce que j'ai fait, me donnant la douleur du passé et une efficace vigilance pour l'avenir. Amen. (Saint Thomas d'Aquin)


dans l'attente oula queue pour  vous confesser, vous pouvez lire des passages de l'Evangile ou des psaumes, mais vous devez absolument vous garder de bavarder ou d'être distrait.


Devant le Prêtre, à genoux,   dire  :
Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai péché.


 faire le Signe de la Croix
puis réciter Je confesse à Dieu :

Je confesse à Dieu Tout-Puissant,
je reconnais devant mes frères,
que j'ai péché en pensées, en paroles, par actions et par omissions.

Oui, j'ai vraiment péché.
C'est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les Anges, tous les Saints et vous aussi, mon Père,

de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
Vous dites depuis combien de temps vous ne vous êtes pas confessé puis vous accusez vos péchés en lisant votre examen de conscience.


A la fin de votre confession, ajouter  au moins en esprit ou pensée : 
je m'accuse encore de tous les péchés que j'aurai pu oublier involontairement et de tous ceux de ma vie passée ; j'en demande pardon à Dieu, et, à vous, mon Père, pénitence et absolution si vous m'en jugez digne.

écouter alors les avis et les conseils du confesseur, 
répondre à ses questions aussi exactement que possible ;
 et aussi lui poser toutes les questions que vous jugez utiles.


Au cas où le Prêtre ne vous aurait pas prescrit de pénitence
 la lui demander, puis 
dire  votre acte de contrition, : 
Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous avoir offensé

parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable

et que le péché vous déplaît ; je prends la ferme résolution,

avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser,

de faire pénitence et de mieux vivre à l'avenir.

Le Prêtre donne alors l'absolution et vous vous signez lorsqu'il trace le Signe de la Croix :
Que Dieu Notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils, Il a réconcilié le monde avec Lui et il a envoyé l'Esprit-Saint pour la rémission des péchés : par le ministère de l'Eglise, qu'Il vous donne le pardon et la paix. Et moi, par son autorité, je vous pardonne tous vos péchés au Nom eu Père et du Fils X et du Saint-Esprit. Amen 

 remercier le Prêtre 

 aller faire votre pénitence.
La pénitence
La pénitence que le Prêtre vous a prescrite est à faire le plus tôt possible, après la confession, il est bon  de  retourner  devant le Saint- Sacrement pour remercier le Seigneur et lui demander d'être gardé en état de grâce.
il est bon de prier pour le Prêtre qui vous a donné le pardon de Dieu.
Seigneur,vous qui êtes la résurrection et la vie, je vous bénis de tout mon coeur et je vous remercie pour la grâce que vous m'avez faite en me retirant de la mort de mes péchés.
Je vous bénis de tour mon coeur et je vous remercie, non seulement pour m'avoir accordé le pardon des péchés que j'ai commis par ma propre volonté, mais aussi pour la protection par laquelle vous m'avez protégé de tous ceux que j'aurais pu commettre.
Cependant, Seigneur, ma faiblesse implore encore votre grâce et votre miséricorde : faites que je sache, chaque jour, examiner ma vie et y trouver les raisons de vous demander pardon pour mes fautes et de vous rendre grâce pour vos bienfaits ; faites que je trouve plus de satisfactions à faire votre sainte volonté que dans je n'en
ai trouvé dans les faux plaisirs que j'ai cherchés avec tant d'ardeur ; soutenez-moi par votre main puissante afin de me garantir des chutes auxquelles je suis sujet.
O Seigneur, envoyez en moi votre Esprit pour qu'il m'apprenne à choisir les vérités que vous m'avez révélées, plutôt que mes propres raisonnements, à observer les commandements que vous m'avez donnés, plutôt que ma propre volonté, à recevoir les secours que vous m'avez préparés, plutôt que mes propres remèdes. Pour ne pas succomber à la tentation, être délivré du mal et rester pardonné, je veux sanctifier votre Nom par la conversion de mon coeur, faire advenir votre règne par la conversion de mon intelligence, faire votre volonté par la conversion de mes habitudes ; je veux recevoir le pain quotidien de votre grâce et apprendre à pardonner.
Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et ma Mère, je me réfugie en vous : protégez-
moi, instruisez-moi et guidez-moi. Selon le merveilleux exemple que vous nous avez donné, apprenez-moi à ne plus considérer mes seuls intérêts mais à connaître que le bien que fais et le mal que je souffre servent pour le salut du monde.
Mon bon ange gardien, à qui la divine Providence m'a confié, éclairez-moi, protégez-moi, dirigez-moi et gouvernez- moi, aujourd'hui, tous les jours de ma vie et à l'heure de ma mort.


Abbé c.p. Chanut


https://maranathajesus.files.wordpress.com/2013/07/prc3a9paration-c3a0-la-confession.pdf
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6015
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par mariejesus le Sam 30 Mai 2020 - 17:41

Je pense que j'ai blasphémé mais je sais pas comment m'en souvenir
mariejesus
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2477
Age : 33
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par azais le Sam 30 Mai 2020 - 20:02

@mariejesus a écrit:Je pense que j'ai blasphémé mais je sais pas comment m'en souvenir
  se confesser ou confesser un péché suppose que l'acte  confessé soit concret et conscient ( d'où l'examen de conscience) 

 s'il ne te revient pas à la memoire ce que tu penses peut être une impression ou un sentiment mais qui n'a pas de fondement ou de réallité quant à sa concretisation 
il y a des péchés en pensée certes ... mais je confesse les pensées que j'entretiens volontairement , ce qui n'est pas le cas si on ne s'en souviens pas .Dans le cas qui est le tien la chose à faire n'est-elle pas  de prier en coeur à coeur ( y compris pendant le Kyrie du début de la messe qui efface les péchés véniels  non conscients ) à Jésus 
Jesus je pèche 77 fois par jour en pensée contre Ta Bonté , Ton Amour , Ton Pardon (et à ceux que Tu aimes  et à qui Tu as donné Ta Vie  sur la croix (et aujourd'hui à chaque eucharistie qui le célèbre et la renouvelle ) cela nuit à notre communion et union dans cette Bonté , cette Vie cet Amour infiniment aimant et aimable pour toi et toute la Création 


 Cette pensée sera pardonnée par le celebrant juste par sa prière a l'autel ... ce que tu peux te faire confirmer à ta prochaine confession par le pretre qui te confesse :  lui demander son avis ! 

en attendant : 
pour des questions qu'on se pose:le catéchisme de l'eglise catholique  http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM
 en entrant dans le texte, aller à la ligne Cliquer ici pour activer les liens aux concordances on trouve tout ce qui s'y trouve pour ce qu on recherche , 

par exemple en prenant le mot blasphème  on trouve https://www.vatican.va/archive/FRA0013/1/BI.HTM

 extrait de quelques unes des concordances dans le Catechisme de l'Eglise Catholique avec " Blasphème "
  2142 Le deuxième commandement prescrit de respecter le nom du Seigneur. Il relève, comme le premier commandement, de la vertu de religion et règle plus particulièrement notre usage de la parole dans les choses saintes.
2148 Le blasphème s’oppose directement au deuxième commandement. Il consiste à proférer contre Dieu – intérieurement ou extérieurement – des paroles de haine, de reproche, de défi, à dire du mal de Dieu, à manquer de respect envers Lui dans ses propos, à abuser du nom de Dieu. S. Jacques réprouve " ceux qui blasphèment le beau Nom (de Jésus) qui a été invoqué sur eux " (Jc 2, 7). L’interdiction du blasphème s’étend aux paroles contre l’Église du Christ, les saints, les choses sacrées. Il est encore blasphématoire de recourir au nom de Dieu pour couvrir des pratiques criminelles, réduire des peuples en servitude, torturer ou mettre à mort. L’abus du nom de Dieu pour commettre un crime provoque le rejet de la religion.
Le blasphème est contraire au respect dû à Dieu et à son saint nom. Il est de soi un péché grave (cf.  CIC, can. 1369).
 en bref 2162 Le second commandement interdit tout usage inconvenant du Nom de Dieu. Le blasphème consiste à user du Nom de Dieu, de Jésus Christ, de la Vierge Marie et des saints d’une façon injurieuse.

 sur un autre site :
Blasphémer, c'est parler mal ou irrespectueusement de Dieu. Un blasphème est une attaque verbale ou écrite du nom, du caractère, de l'œuvre ou des attributs de Dieu. 
Pour les Hébreux et les Chrétiens , un nom n'est pas qu'une manière de désigner quelqu'un mais  la représentation de la personne  Par exemple : 
- bible : Sanchérib a blasphémé en comparant le Dieu d'Israël aux faux dieux des nations environnantes.  A la prière d'Ézéchias « L'ange de l'Éternel sortit et frappa 185 000 hommes dans le camp des Assyriens. Quand on se leva le matin, ce n'étaient plus que des cadavres. Alors Sanchérib, le roi d'Assyrie, leva le camp et repartit, et il resta à Ninive. » Par la suite, Sanchérib a été assassiné dans le temple de son dieu Nisroc (Ésaïe 37.38). 
- NT : Les disciples de Jésus  ont également la responsabilité de s'assurer que leur attitude n'incite pas les autres à blasphémer contre Dieu (Romains 2.17-24, Paul dénonce ceux qui prétendent être sauvés par la Loi tout en vivant dans le péché en citant Ésaïe 52.5 : « le nom de Dieu est blasphémé parmi les nations à cause de vous. »  En 1 Timothée 1.20, st Paul dit  que enseigner de fausses doctrines qui égarent le peuple de Dieu est une autre forme de blasphème. 
Jésus a parlé d'une forme particulière de blasphème : le blasphème contre le Saint-Esprit, dont les responsables religieux de son époque étaient coupables. Les Pharisiens, après avoir été témoins des miracles de Jésus, attribuaient l'œuvre du Saint-Esprit à un démon (Marc 3.22-30). Interpréter les Oeuvres de Sainteté manifestée de Dieu comme une œuvre démoniaque est un rejet délibéré de Dieu, impardonnable.
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6015
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par mariejesus le Dim 31 Mai 2020 - 18:24

Comment puis-je m'en souvenir ?
mariejesus
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2477
Age : 33
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par azais le Dim 31 Mai 2020 - 18:44

@mariejesus a écrit:Comment puis-je m'en souvenir ?
 Peut être et d'abord en demandant à ton ange gardien ? 
 
 Sans doute , comme je l'ai écrit, en en parlant à un confesseur ? 

enfin l'examen de conscience qui se fait en demandant l'Esprit Saint : les éléments donnés ci dessus et qui évoquent ce qu'est un blasphème  s'ils ne suscitent pas en toi de souvenir à leur lecture éclairant cette question dans ton âme ( qui inclut l'intelligence ) , cela ne signifierait il pas qu il n'y pas eu de blasphème, tout simplement ? 


 reste encore d'aller demander la prière dans un groupe catholique qui est guidé par le renouveau de l'Esprit Saint ( reconnu par l'Eglise : voir le rassemblement de ceux ci a Rome hier , accueilli et encouragé par le pape : mot clé CHORIS sur internet ) 


 après  l'une ou l'autre de ces démarches ne reste t il que  le psychologue ( anamnèse ) Confused ? je deconseille les voies ésotériques , auto hypnose et autres du genre  le mal serait 100 fois pire que le blasphème supposé et  tres potentiellement inexistant ou pris pour un autre péché ( pensée , parole , omission , participation à une discussion ou un film ou une lecture ) qui, lui ,se cache .... Mais dans ce dernier cas, c'est cet acte qui est a confesser si tu t'en souviens concretement : sinon c'est un péché soit dejà pardonné a chaque demarche penitentielle ( par exemple de debut de célébration de messe ) , soit a une confession  où les peches non confessés ( pas ceux volontairement cachés ) sont aussi pardonnés et lavés par le sacrement
azais
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 6015
Age : 69
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Simple examen de conscience pour la confession  Empty Re: Simple examen de conscience pour la confession

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum