Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Charles-Edouard le Mer 6 Fév 2013 - 15:54

Un avortement annulé ? Irène, mère de famille, raconte :

« Il y a cinq ans, Janine, une jeune femme de 35 ans, est venue me voir, amenée par sa maman. Dans sa main, des pilules pour avorter. Elle m’a dit: « A 14h je dois prendre ces pilules ». Il était 13h30. Nous commençons à parler. Je prie secrètement. Une heure passe. Je continue, j’explique que les enfants sont un don de Dieu, que c’est toujours une grâce d’avoir des enfants, qu’ils méritent d’être aimés. Janine m’explique en pleurant que son mari ne veut pas de cet enfant.

- Nous avons déjà deux filles, me dit-elle. Elles sont grandes, et maintenant il ne veut pas d’un 3ème enfant. Il me demande d’avorter.

Je lui réponds avec force :

- Ecoute, ne crains pas ton mari, crains Dieu ! Parce qu’un jour, quand tu monteras là-haut, le Seigneur te demandera pourquoi tu n’as pas accepté cet enfant que Lui t’a donné. Ton mari aussi, et Il le jugera. Oui, Jésus est miséricordieux mais Il est juge.

Nous avons parlé jusqu’à 15h. L’heure étant passée, elle n’a pas pris les pilules. Je lui ai promis de beaucoup prier et j’ai ajouté : « Tu verras, peut-être qu’un jour, cet enfant pourra à son tour sauver une vie ! Vous deviendrez encore plus heureux dans votre couple ».

Pendant 5 ans, aucune nouvelles de Janine. Mais le 7 novembre 2008, ce couple arrive chez moi. Ils apportent un bouquet de roses "pour remercier Jésus". Avec eux, un petit garçon de 5 ans. C’est l’enfant qu’ils voulaient avorter ! Didier, le père, me dit tout de suite : "Mon enfant m’a sauvé la vie !" Puis ils me racontent leur histoire. Lui a une entreprise de maçonnerie en France. En mai 2008, sur son chantier de travail, il voulut voir si une des bennes était bien refermée. Il a donc avancé sa tête, et au même moment le conducteur a reculé et lui a violemment arraché le visage, en particulier le nez. Il m'a raconté: 'Je me suis regardé dans le rétroviseur de ma voiture et j’ai eu peur de moi-même. J’étais devenu un monstre ! La douleur était atroce. Mais ma première pensée était ‘Mon fils ! Pour mon fils, il faut que je vive !’ J’ai senti que je partais, que j'allais mourir, mais pour mon fils je me suis accroché à la vie. J’ai pensé: ‘Ma femme est jeune, elle n’a que 40 ans, elle trouvera un mari. Mais mon fils, lui ne retrouvera pas un père’. Les pompiers sont arrivés, et moi je ne pensais qu’à mon fils. L’hélicoptère m’a transféré à Toulouse. J’ai sombré dans le coma. L’opération a duré de 14h jusqu’à 5h du matin. Il m’a fallu 250 greffes et 32 plaques métalliques dans le visage. Le lendemain, quelqu’un propose de racheter mon entreprise. On m’enterrait déjà ! Mais à peine réveillé, j’ai dit à Janine : 'Non, on ne vend pas l’entreprise. Avertissons toutes les communautés, faisons une grande chaîne de prière !’

Tout le monde a prié pour que Dieu fasse des miracles. J’ai pu très vite rentrer à la maison. Selon les médecins, je suis maintenant miraculé !’

Aujourd’hui on voit à peine que Didier a eu un accident, précise Aline, son visage est redevenu comme avant. Il travaille dans son entreprise et s’occupe bien de son petit garçon, disant toujours : ‘C’est lui qui m’a sauvé la vie’.

Et Aline de conclure : « Je donne ce témoignage pour toutes les mamans qui veulent avorter à cause de leur maris. N’ayez pas peur ! Ne craignez pas les hommes, craignez plutôt Dieu ! C’est Dieu qui nous donne le bonheur. Faites le bon choix. Même si vous craignez que votre mari vous laisse et que vos enfants se retrouvent sans papa, ne sacrifiez pas votre enfant ! Le Seigneur est là. Ayez grande confiance en Lui, le Maître de notre vie ! ».

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17599
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par lacroix le Mer 6 Fév 2013 - 21:38

@Charles-Edouard a écrit:Un avortement annulé ? Irène, mère de famille, raconte :

« Il y a cinq ans, Janine, une jeune femme de 35 ans, est venue me voir, amenée par sa maman. Dans sa main, des pilules pour avorter. Elle m’a dit: « A 14h je dois prendre ces pilules ». Il était 13h30. Nous commençons à parler. Je prie secrètement. Une heure passe. Je continue, j’explique que les enfants sont un don de Dieu, que c’est toujours une grâce d’avoir des enfants, qu’ils méritent d’être aimés. Janine m’explique en pleurant que son mari ne veut pas de cet enfant.

- Nous avons déjà deux filles, me dit-elle. Elles sont grandes, et maintenant il ne veut pas d’un 3ème enfant. Il me demande d’avorter.

Je lui réponds avec force :

- Ecoute, ne crains pas ton mari, crains Dieu ! Parce qu’un jour, quand tu monteras là-haut, le Seigneur te demandera pourquoi tu n’as pas accepté cet enfant que Lui t’a donné. Ton mari aussi, et Il le jugera. Oui, Jésus est miséricordieux mais Il est juge.

Nous avons parlé jusqu’à 15h. L’heure étant passée, elle n’a pas pris les pilules. Je lui ai promis de beaucoup prier et j’ai ajouté : « Tu verras, peut-être qu’un jour, cet enfant pourra à son tour sauver une vie ! Vous deviendrez encore plus heureux dans votre couple ».

Pendant 5 ans, aucune nouvelles de Janine. Mais le 7 novembre 2008, ce couple arrive chez moi. Ils apportent un bouquet de roses "pour remercier Jésus". Avec eux, un petit garçon de 5 ans. C’est l’enfant qu’ils voulaient avorter ! Didier, le père, me dit tout de suite : "Mon enfant m’a sauvé la vie !" Puis ils me racontent leur histoire. Lui a une entreprise de maçonnerie en France. En mai 2008, sur son chantier de travail, il voulut voir si une des bennes était bien refermée. Il a donc avancé sa tête, et au même moment le conducteur a reculé et lui a violemment arraché le visage, en particulier le nez. Il m'a raconté: 'Je me suis regardé dans le rétroviseur de ma voiture et j’ai eu peur de moi-même. J’étais devenu un monstre ! La douleur était atroce. Mais ma première pensée était ‘Mon fils ! Pour mon fils, il faut que je vive !’ J’ai senti que je partais, que j'allais mourir, mais pour mon fils je me suis accroché à la vie. J’ai pensé: ‘Ma femme est jeune, elle n’a que 40 ans, elle trouvera un mari. Mais mon fils, lui ne retrouvera pas un père’. Les pompiers sont arrivés, et moi je ne pensais qu’à mon fils. L’hélicoptère m’a transféré à Toulouse. J’ai sombré dans le coma. L’opération a duré de 14h jusqu’à 5h du matin. Il m’a fallu 250 greffes et 32 plaques métalliques dans le visage. Le lendemain, quelqu’un propose de racheter mon entreprise. On m’enterrait déjà ! Mais à peine réveillé, j’ai dit à Janine : 'Non, on ne vend pas l’entreprise. Avertissons toutes les communautés, faisons une grande chaîne de prière !’

Tout le monde a prié pour que Dieu fasse des miracles. J’ai pu très vite rentrer à la maison. Selon les médecins, je suis maintenant miraculé !’

Aujourd’hui on voit à peine que Didier a eu un accident, précise Aline, son visage est redevenu comme avant. Il travaille dans son entreprise et s’occupe bien de son petit garçon, disant toujours : ‘C’est lui qui m’a sauvé la vie’.

Et Aline de conclure : « Je donne ce témoignage pour toutes les mamans qui veulent avorter à cause de leur maris. N’ayez pas peur ! Ne craignez pas les hommes, craignez plutôt Dieu ! C’est Dieu qui nous donne le bonheur. Faites le bon choix. Même si vous craignez que votre mari vous laisse et que vos enfants se retrouvent sans papa, ne sacrifiez pas votre enfant ! Le Seigneur est là. Ayez grande confiance en Lui, le Maître de notre vie ! ».


Merci charles Edouard.

Pour arrêter l'avortement, je récite tous les jours le Rosaire de l'enfant à naître. J'en ai commandé auprès de ETOILE NOTRE DAME 02 40 30 45 67

A Chaque AVE MARIA, la sainte vierge empêche un avortement.

Donc à la fin du rosaire, 200 bébés sont sauvés.

Pauvres bébés avortés....
lacroix
lacroix
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Garabandal le Mer 6 Fév 2013 - 23:34

Magnifique témoignage !

Ne craignez pas les hommes, craignez plutôt Dieu !

@Lacroix
Je vous suggère d'ouvrir un fil où vous pourriez mettre en ligne les modalités du Rosaire de l'enfant à naître.
Nul doute que cela ferait des émules...

Gloire à Dieu !!
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1520
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par carine le Mer 6 Fév 2013 - 23:42

Témoignage magnifique

Merci Seigneur

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par lacroix le Jeu 7 Fév 2013 - 0:08

@Garabandal a écrit:Magnifique témoignage !

Ne craignez pas les hommes, craignez plutôt Dieu !

@Lacroix
Je vous suggère d'ouvrir un fil où vous pourriez mettre en ligne les modalités du Rosaire de l'enfant à naître.
Nul doute que cela ferait des émules...

Gloire à Dieu !!


oK Je vais ouvrir un fil sur le rosaire de l'enfant à naître
lacroix
lacroix
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par spiri le Jeu 7 Fév 2013 - 1:43

Oui nous avons sauvé un bel enfant qui a maintenant 9 mois, nous sommes
au moins trois en priere reliés à la communauté de marie.

jc
spiri
spiri
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 499
Localisation : quebec
Inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Delsanto le Mer 20 Fév 2013 - 11:28

Oui beau témoignage...

Maintenant permettez-moi de m'exprimer de manière moins édifiante (encore que...)

L'avortement auquel fait référence le témoignage ci-dessus est ce qu'on appelle l'avortement de convenance.... Certes, le contexte dans lequel se déroule ce type d'avortement (ou sa tentation) peut être extrêmement difficile: problèmes sociaux, relationnels, économiques..et les parents voir, de fait, leur responsabilité atténuée. Donc leur faute

Mais il en est un autre qui est tout aussi condamné, finalement (et trop durement, à mon avis) alors que ses motivations sont loin d'être égoïstes..

Vous aurez compris que je parle de l'IMG.

Et quand je parle de l'img je ne parle pas de l'avortement d'enfants détectés trisomiques; je parle d'enfants à naitre (si toutefois ils ne meurent pas lors de l'accouchement) avec des malformations très graves, inopérables et qui vont générer tant chez le petit être que chez les parents des souffrances indicibles.

Je vais tenter d'être bref...

En 2006, ma fille apprend via les échographies, que le petit garçon qu'elle attend est atteint de multiples malformations cardiaques: outre l'inversion assez classique des gros vaisseaux, il y a un énorme trou à proximité du pace-maker naturel (communication intraventriculaire, assez classique aussi en fait de malformatiions) qui, selon les médecins va s'aggraver et sans doute susciter la mort intra-utérine et, pire selon les spécialistes, un sous-développement important du ventricule droit; sous-développement qui, à lui seul rend le coeur non fonctionnel... En bref, si l'enfant ne meurt pas au cours des derneres semaines de gestation, il y a de grandes chances que ce soit à l'accouchement..S'il survit c'est...l'enfer pour le petit..

Imaginez ce qu'une jeune femme de 32 ans, déjà fort ébranlée par des problèmes familiaux extrêmement graves, peut ressentir en entendant cela: elle s'écroule dans la cour de l'hôpital et pleure discrètement sous un arbre. Puis elle appelle ses parents "au secours" (moral)..Des parents eux-mêmes épuisés par les mêmes problèmes qu'elle. (d'origine familiale).

On consulte les meilleurs spécialistes connus; le diagnostic est partout le même, le pronostic très sombre... Les parents décident de recourir à l'IMG.

Je ne sais pas comment mon admirable fille a fait pour traverser tout cela (tout, l'img et le reste) sans tomber folle... Rien que pour l'IMG, imaginez une mère qui est consciente que chaque comprimé qu'elle avale à intervalles réguliers tue son petit qui, la veille, faisait encore des pirouttes.. Ce sont des: "pardon, pardon, pardonne-moi mon petit bonhomme, mais c'est par amour pour toi que je le fais"

Le petit est venu, il a été photographié, tenu dans les bras par tout le monde puis incinéré quelques jours plus tard lors d'une petite cérémonie que j'ai organisée au crématorium...(avec bénédiction)

Alors, je sais ce que je risque de me voir objecter: il aurait fallu faire confiance à Dieu, des miracles sont possibles et, de toute façon, on ne doit pas anticiper la mort de qui que ce soit...Je le sais, je le sais.. Sauf... que les conseilleurs ne sont pas les payeurs et que lorsqu'on est abandonnés et incompris comme on l'a été dans tout un contexte de vie extrêmement dur ; épuisés physiquement et psychiquement également ET que je faisais partie (j'ai mis un bémol depuis) des gens qui ont tendance à vénérer la Médecine ( Le médecin de campagne que nous prenions quand j'étais enfant était le type d'homme charismatique), lorsqu'on est dans ces états-là, disais-je, on baisse les bras et ...on donne en quelque sorte le feu vert. Ma fille et son mari aux médecins, moi à ma fille...

Ce petit a reçu un prénom, mais pas dans le cadre d'un baptême (sauf de désir) car nous n'avons jamais osé dire (quel dommage qu'on en arrive à avoir peur du jugement des prêtres, parfois très compréhensifs mais souvent tellement intraitables!) qu'il s'agissait d'une IMG et non point d'une fausse couche.

Il est en photo, dans un pêle-mêle, avec ses soeurs, chez ses parents... Il l'est aussi chez nous...Et on se consume d'amour pour lui..

J'en reste là.... IMG: quels terribles dilemmes pour des mamans parfois crucifiées...

Sur le plan spirituel, ma fille qui n'allait plus à la Messe y retourne de temps en temps... Elle communie sans s'être jamais confessée de cet IMG... Pourquoi? Parce que, encore et toujours, elle craint le jugement des hommes. Le Seigneur, Lui, semble ne pas lui en tenir rigueur, son état de santé (libération de forces occultes) s'améliorant d'année en année. Chez nous aussi!

En clair, je suis contre l'avortement mais que de difficultés pour trouver empathie et soutien!!! Et bien sûr je ne cautionne pas non plus la communion sans la confession mais ...l'amour et la miséricorde du Christ sont sans limites (alors j'attends avant de faire des "suggestions " à mon enfant.

Merci pour vos réactions éventuelles à ce message..

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par carine le Mer 20 Fév 2013 - 12:28

@ Delsanto
Qui serions-nous pour pouvoir vous juger ?
Votre récit transpire la douleur et comme vous dites les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Ce forum est utile pour que nous gardions une ligne de conduite pour nous fortifier les uns, les autres, pour nous rappeler l’enseignement de Jésus et aussi pour que nous puissions recevoir du soutien des uns et des autres, car pour chacun de nous, il y a une ou des histoires qui ne sont pas en conformité avec l'évangile et nous essayons d'avancer malgré cela et Jésus ne nous abandonne pas en chemin mais attend que nous nous en remettions à Lui et que nous abandonnions nos vies entre Ses mains.
Si je puis me permettre un conseil, baptisez ce petit enfant avec la prière de baptême
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t19973-bapteme-quotidien-des-enfants-non-nes#190114
et conseillez à votre fille d’aller se confesser, c’est Dieu qui l’attend et qui lui ouvre Ses bras, je pense que cela pourrait lui faire beaucoup de bien.
En union de prières


carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Delsanto le Mer 20 Fév 2013 - 14:21

Merci Carine pour la référence.....

Ce que j'ai appelé ci-dessus "baptême de désir", c'est en fait ce que vous préconisez.

Je réciterai la petite prière avec de l'eau bénite.... Ceci dit, je pense (et j'espère bien!) que quelle que soit la formule utilisée, il y a longtemps qu'il est baptisé. Et dans le bonheur .


Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Audifax le Mer 20 Fév 2013 - 16:33

@Delsanto a écrit:Alors, je sais ce que je risque de me voir objecter: il aurait fallu faire confiance à Dieu, des miracles sont possibles et, de toute façon, on ne doit pas anticiper la mort de qui que ce soit...Je le sais, je le sais.. Sauf... que les conseilleurs ne sont pas les payeurs et que lorsqu'on est abandonnés et incompris comme on l'a été dans tout un contexte de vie extrêmement dur ; épuisés physiquement et psychiquement également ET que je faisais partie (j'ai mis un bémol depuis) des gens qui ont tendance à vénérer la Médecine ( Le médecin de campagne que nous prenions quand j'étais enfant était le type d'homme charismatique), lorsqu'on est dans ces états-là, disais-je, on baisse les bras et ...on donne en quelque sorte le feu vert. Ma fille et son mari aux médecins, moi à ma fille...

Oui, malheureusement on trouve parfois bien peu d'âmes disposées à offrir un soutien lorsque de tels dilemmes surviennent. Et ce n'est pas seulement dans le cas de l'avortement mais également pour d'autres croix comme l'homosexualité. Ainsi pour les personnes qui sont confrontées à l'un et l'autre et qui cherchent de l'aide, c'est en quelque sorte comme une double peine... Combien de situations auraient pu être résolues s'il s'était trouvé quelqu'un pour porter conseil et Amour! Que le Seigneur nous suscite de telles âmes! Jésus confiance

@carine a écrit:et conseillez à votre fille d’aller se confesser, c’est Dieu qui l’attend et qui lui ouvre Ses bras, je pense que cela pourrait lui faire beaucoup de bien.

Oui Delsanto, vous nous faites comprendre que votre fille craint le jugement des hommes, mais qu'elle n'ait pas peur de se rendre auprès du Bon Dieu, car c'est à Lui Seul Auquel on a affaire, dans le secret de la Confession. A travers le prêtre, c'est une rencontre avec le Sauveur que nous vivons, et c'est par Lui que nous sommes pardonnés. Et de ce qui se passe entre une âme et Dieu nul homme n'en saurait rien sinon par le fait de partager ce témoignage. Wink

Merci lacroix pour ce Rosaire, je ne le connaissais pas Very Happy Et merci Charles-Edouard pour cette belle histoire de plus. Grâce soit rendue à Dieu! Gloire à toi Seigneu

En Union de Prière Prie

Audifax
Audifax
Audifax
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1166
Inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Delsanto le Mer 20 Fév 2013 - 18:24

Merci de votre réponse, Audifax.

Le problème avec ma fille (comme avec ma compagne d'ailleurs; et je ne parle pas de mon gendre agnostique) c'est qu'elle considère que son geste est un geste d'amour et seulement cela! Impossible pour elle de faire le rapprochement avec le commandement "Tu ne tueras point"!, tellement dans de telles situations on est loin de vouloir tuer! Tellement même on est loin de cette fameuse tentation de vouloir "être comme des dieux", c'est à dire en l'occurrence s'arroger le droit de vie et de mort. Au contraire, on est plutôt dans la reconnaissance de son impuissance et l'acceptation douloureuse qu'on n'est pas maitre de son destin. Que Dieu seul est le patron.
Du ressenti à la justesse du raisonnement, il y a parfois un long chemin...

Pour cette raison, je ne la sens pas prête pour le moment à aller confesser cette img.... Mais la grâce fait son chemin, justement.... Je puis témoigner que les voies de Dieu, sont, effectivement, parfois impénétrables...

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par carine le Mer 20 Fév 2013 - 18:53

Delasanto a écrit : Tellement même on est loin de cette fameuse tentation de vouloir "être comme des dieux", c'est à dire en l'occurrence s'arroger le droit de vie et de mort.
Audifax a écrit : Ainsi pour les personnes qui sont confrontées à l'un et l'autre et qui cherchent de l'aide, c'est en quelque sorte comme une double peine... Combien de situations auraient pu être résolues s'il s'était trouvé quelqu'un pour porter conseil et Amour! Que le Seigneur nous suscite de telles âmes!
@ Delsanto
Autant votre réflexion que la réponse d'Audifax m'interpellent, car la tentation dont vous parlez, n'était pas vôtre initialement mais finalement vous est "placée" dans les mains par une société cruelle qui s'arroge de tels droits. En effet, il y a plusieurs années de cela lorsque les échographies n'existaient pas, de nombreuses petites vies n'étaient pas supprimées engendrant douleurs pour les familles ! Ce qui nous semble être un progrès devient moyen de mort car en effet, nous pouvons nous interroger sur le bien-fondé de ces examens, si finalement ils ne conduisent qu'à cela. Tous ces petits enfants étaient souvent rappelés à Dieu, maître de nos vies, au-travers des fausses couches naturelles ou arrivaient à terme pour être embrassé avant que Dieu ne les rappelle à Lui.
Je trouve très triste que l'homme se glorifie des progrès techniques alors qu'il lui manque la sagesse nécessaire pour les exploiter pour le bien de l'être humain.
Et cette pensée n'est pas jugement sur votre témoignage mais seulement réflexion générale.

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Delsanto le Mer 20 Fév 2013 - 19:38

Beh oui! Carine, c'est exactement cela!


Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Marie Rose le Mer 20 Fév 2013 - 23:06

Que votre fille aille se confesser.Comme elle doit souffrir la pauvre
Ce sont les bras du père grand ouverts qui l'attendent,et si je peux me permettre,Jésus doit souffrir de ne pas pouvoir combler votre fille comme il le fait à la confession.Je vais prier pour elle la Sainte Vierge et le chapelet à la divine miséricorde
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2669
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Delsanto le Jeu 21 Fév 2013 - 8:53

Merci beaucoup Bonheur de votre message et de vos intentions de prière..

Puis-je ajouter quelque chose que je pourrais longuement développer mais que je considère délicat à exposer sur un forum.? D'où seulement les quelques lignes ci-dessous.

Ce malheur s'inscrit dans une longue suite d'ennuis et de souffrances au sein du petit groupe que nous constituiions, ma compagne, ma fille et moi-même; tous ces "problèmes" (le mot est faible) étant à rapprocher de graves faits d'occultisme au sein de nos familles respectives... Soit à titre d'agressions par jalousie, soit à titre d'héritage familial de compromissions passées. (quand je dis :soit, soit, je veux dire :et, et!)

Depuis 24 ans, date à laquelle un courageux vieux prêtre traditionaliste nous a exorcisés une première fois, a délivré notre maison en y célébrant une messe, nous livrons un dur combat pour nous débarrasser des forces du Mal . Dans une quasi indifférence générale, les exorcistes diocésains étant pour la majorité mal formés voire totalement incrédules et les autres prêtres refilant un peu trop facilement "la patate chaude" auxdits exorcistes.....qui la refilent eux-mêmes aux psys presque systématiquement. (ce qui est un grand malheur pour beaucoup de gens, car nombreuses sont les personnes touchées par cela, plus ou moins gravement) . On est très loin des compétences et de l'attitude courageuse et résolue, voire obstinée d'exorcistes type Don Amorth, Padre la Grua en Italie ou, naguère, le père Mathieu en France.

Ce dur combat qui, j'en suis convaincu, n'aurait pas dû connaitre une telle durée si nous avions été assistés par la communauté des fidèles, nous a valu autant de chutes dans le plan moral que de problèmes d'ordre économique et social...Néanmoins, abandonnés des hommes nous ne l'avons pas été du Ciel; en 24 ans les choses ont considérablement évolué; nous sommes remontés des portes de la mort et proches, maintenant, je l'espère, d'une libération définitive...En plus d'une vie sacramentelle à reprendre régulièrement (nous étions tellement mal que souvent nous ne pouvions nous rendre à l'église) je pense , bonheur, que le chapelet de la divine Miséricorde pourrait contribuer largement à porter la dernière estocade... Aussi je vous remercie vivement de votre initiative et si d'autres, sur ce forum, voulaient se joindre à vous, ce serait formidable. Ce serait ...bonheur Bouquet

Merci encore!





Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par carine le Jeu 21 Fév 2013 - 10:14

@ Delsanto
En union de prières notés sur les messages plus haut veut dire que vous serez dans nos prières mais en effet, on peut se joindre au chapelet précis de la divine Miséricorde pour porter la dernière estocade, comme vous dites. Il y a aussi celui du Précieux Sang et j'aurai une pensée particulière pour vous et les vôtres en le récitant, ce chapelet est très précieux aussi. Prie

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Delsanto le Jeu 21 Fév 2013 - 11:35

Carine, je n'oublierai jamais (dans les grandes lignes...) les paroles prononcées, dans son église, avec autorité par ce prêtre proche de Mgr Lefebvre, certes, mais mû par une foi grosse comme une maison...Prêtre qui bénéficiait, soit dit en passant, d'une protection spéciale accordée par Pie XII.

"Voici la Croix du Seigneur, tremblez puissances infernales"!

Suivait un appel au précieux sang du Christ justement, à la Vierge, au sang des martyrs etc.

Dans la maison ce fut une Messe suivie d'un Salve Regina!

Les réactions ne furent pas immédiates; il fallut quelques mois avant de commencer à percevoir les effets de cet exorcisme. Qui, idéalement, aurait dû être suivi par d'autres mais ce prêtre avait 76 ans déjà. Et il avait déjà pris beaucoup sur lui...Les exorcistes devraient être jeunes et parfaitement formés..Il en refit un deuxième quelque temps plus tard.. Quant au curé de notre village, il vint plusieurs fois exorciser la maison...

Et ici, je vais dire quelque chose susceptible de convaincre les personnes sceptiques et réjouir celles qui ont la foi... Ou celles qui se demandent parfois si elles sont écoutées ou pas.

Un soir, quelques semaines après la Messe, "On" faisait toujours de la résistance.. Il régnait dans la maison une atmosphère oppressante comme si toute les chambres avaient été en surpression...

Intérieurement, c'est à dire sans même bouger les lèvres, je fis l'invocation suivante à la Vierge:

"Par la pureté immaculée de la très sainte Vierge Marie, va-t-en Satan!"

Eh bien il ne fallut pas attendre plus de quelques secondes pour entendre une énorme explosion, suivie de roulements de tonnerre et de l'impression d'une armée en marche quittant les lieux. Cela marque à tout jamais!

La pression atmosphérique redevint normale!

Donc merci à vous deux (et à d'autres, je l'espère) de venir à notre aide pour tâcher d'en terminer. (comme déjà précisé, je ne dis pas tout. Pour comprendre pourquoi la libération est si longue,outre la faiblesse de l'aide humaine (les prêtres dont j'ai parlé sont morts depuis longtemps) il faut rentrer dans des considérations assez complexes, que je suis maintenant un peu réticent à développer, devant privilégier la prière et non le ressassement de faits traumatisants.

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par carine le Jeu 21 Fév 2013 - 11:43

Magnifique témoignage pour la prière que vous avez faite
"Par la pureté immaculée de la très sainte Vierge Marie, va-t-en Satan!"
en effet, satan ne peut demeurer là où se trouve la Sainte Vierge, Sa pureté et Son humilité le font fuir !

Gloire à toi Seigneu

Et vous avez raison de privilégier la prière.

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Marie Rose le Jeu 21 Fév 2013 - 11:47

Mon cher Delsanto, l'occultisme et toutes ces horreurs au sein de la famille je connais.Je n'ai pas le temps, j'ai eu à faire mais avec l'aide d'un prêtre exorciste et des sacrements et prières tout est rentré dans l'ordre
bénédiction des maisons très important!
Votre témoignage est très beau
A+
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2669
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille. Empty Re: Un avortement annulé ? témoignage d'Irène mère de famille.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum