Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

L'occultisme Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -21%
Housse de transport et protection Tomtoc pour console ...
Voir le deal
14.99 €

L'occultisme

Aller en bas

L'occultisme Empty L'occultisme

Message par Guenievre le Sam 17 Nov 2012 - 20:57

l’occultisme

L’occultisme (ou parapsychologie)

Pratiques obscures, ténébreuses, ésotériques par lesquelles quelqu’un a un contact conscient ou inconscient, momentané ou permanent, avec un démon (esprit impur, ange déchu), pour donner ou alors recevoir de l’aide par un pouvoir surnaturel.

Origine :

C’est à Babylone (Babel en hébreu), qu’est né l’occultisme, il y a plus de 4000 ans. Esaie 47 versets 12 à 15
Voici ce que Dieu en dit : "Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin (1), d'astrologue (2), d'augure (3), de magicien (4), d'enchanteur(5), personne qui consulte les esprits (6), ou disent la bonne aventure (7), personne qui interroge les morts(Cool.
Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel." Deutéronome 18 versets 10 à 12.

Qu'est-ce que cela signifie ?

1. Les devins (ou voyants) ont la faculté de deviner par clairvoyance et (ou) par un rituel magique ; ils prédisent l'avenir. Ils peuvent également :
• Lire les pensées (télépathie)
• Découvrir ou identifier des objets cachés
• Deviner par le moyen de l'écriture (graphologie divinatoire).
• Avoir des rêves prémonitoires.

2 - Les astrologues attribuent aux astres une influence sur les évènements ou sur la destinée des hommes. Avoir la foi en l'astrologie consiste à :
• Se faire établir son thème astral pour connaître son avenir ou son caractère
• Etre dépendant de l’horoscope dans les journaux, la radio, internet….
• Tenir compte des signes du zodiaque (croire qu’on en a un), ou de la position de la lune.

3 - Les augures attribuent à certains objets, signes ou évènements, un pouvoir sur notre vie (superstition) :
• Les porte-bonheur : toucher du bois, fer à cheval, trèfle à quatre feuilles, médailles (vierges, saint-Christophe, zodiaque), croix, fétiches, gris-gris, amulettes, chapelets, eau bénite, eau de Lourdes, brûler un cierge, etc…
• Les porte-malheur : croiser un chat noir, le chiffre 13 ou autre, passer sous une échelle, casser un miroir, ouvrir un parapluie dans la maison, etc…

4 - Les magiciens (magie blanche), font intervenir des forces surnaturelles (guérisseur, magnétiseur, hypnotiseur, radiesthésiste).
• Guérison par la récitation de "prières", ou de formules magiques, l'imposition des mains, l'hypnose (sophrologie), le pendule, les photos, les mèches de cheveux, etc…
• Guérison par "sympathie" (en prenant sur soi la maladie)
• Alchimie
• "Désenvoûtement" ou "exorcisme"

5 - Les enchanteurs (magie noire), manipulent objets ou personnes par des envoûtements ou sortilèges.
• Vendre son âme au diable.
• Sorcellerie pour se protéger, se venger, envoyer une maladie ou tuer quelqu’un à distance.
• Invocation de Satan (le diable, le serpent, le dragon) ou d'un démon.
• Pactes du sang, messes noires, sacrifices d'animaux ou d'êtres humains.

6 - Les spirites cherchent à entrer en contact avec les esprits :
• Certains font tourner les verres ou les tables, pratiquent la lévitation ou la télékinésie (déplacer un objet sans le toucher)
• D'autres entrent en transe et marchent sur des braises, parlent des langues inintelligibles (glossolalie) ou font de l'écriture automatique
• On peut également se mettre en contact avec les démons par le yoga (mot sanskrit qui veut dire : union), la méditation, les mantras, les mandalas, les voyages astraux, l'absorption de drogues ou d'alcools.

7 - Les diseurs de "bonne aventure" prédisent l'avenir en se servant :
• Des cartes ordinaires, tarots, lignes de la main, boule de cristal, marc de café, etc…


8 - Les Nécromanciens évoquent les morts. Beaucoup sont médiums : ils servent d'intermédiaires entre les vivants et les morts
• Prier les morts (les saints, la vierge) est aussi un acte de nécromancie. Messe pour les âmes du purgatoire.

-------------------------------------------------------------------------------------------
Comme je l'ai déjà dit , je suis un pécheur car j'ai pratiquer l'occultisme et la parapsychologie , je pratiquer la visualisation et je n'étais pas conscient que j'étais en lien avec des démons ... Je vais bientôt me confesser , j'ai peur de ne pas être pardonner .....(j'ai trouver ça sur un site)
Guenievre
Guenievre
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 736
Inscription : 11/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Evka le Sam 17 Nov 2012 - 22:23

Bonsoir Laurence
Je n'apprends que maintenant par votre message de ce soir que vous avez eu contact avec l'occultisme. Cette nuit je me suis réveillée à 4h30 plus ou moins et comme je n'arrivais pas à m'endormir j'ai commencé à prier...j'ai prié le chapelet aussi et je me suis mise à penser à vous...j'ai eu une pensée dans ma tête que vous avez besoin d'aide car vous avez à faire surement avec occultisme . Le matin je pensais encore à cela mais je me suis dite que vous auriez trouvé surement bizarre de ma part de vous adresser la question si vous pratiquez l’occultisme. J'ai été pas mal surprise d'aller maintenant sur le forum et trouver votre message sur occultisme.
Je tiens à vous dire qu'un bon commencement est d'aller se confesser et de et qu'un prêtre prie pour vous une prière de délivrance (on l'appelle comme cela en Pologne, mais je pense que c'est pareil partout). Je ne m'y connais pas très bien, mais je pense que vous aussi vous pouvez prier une telle prière. J’essaie de trouver pour vous les meilleurs conseils possible.
Votre premier pas vers la délivrance est SE CONFESSER. N'ayez pas peur car le Mauvais voudrait vous détourner de votre bon chemin, donc pas de crainte, priez, priez et priez et ayez confiance en notre Seigneur Jésus Christ. VOUS SEREZ PARDONNEZ! Allez sur youtube regarder un des vidéos sur le père Marie-Joseph Verlinde ( il avait contact avec occultisme)
maintenant il est prêtre alors vous voyez il a été sauvé et vous le serez vous aussi!!
amicalement
Evka

Evka
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 174
Age : 44
Localisation : Lorraine, Pologne
Inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par S26344 le Sam 17 Nov 2012 - 22:28

Mais si ont a des rêves prémonitoires , et qu'on est pour rien, ça veut dire quoi? Parce que s'a m'arrive parfois ... Donc ça vient du malin ou ...?

Se questionne

S26344
Hosanna au plus haut des cieux!

Féminin Messages : 459
Inscription : 20/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Evka le Sam 17 Nov 2012 - 22:30

Laurence

Tenez je vous ai trouvé le lien pour un vidéo de père Verlinde!

https://www.youtube.com/watch?v=t83UpsayeJg

Evka
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 174
Age : 44
Localisation : Lorraine, Pologne
Inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Gilles le Sam 17 Nov 2012 - 22:33

L'occultisme Logo

L'aide au personnes entravées par les conséquences de pratiques occultes

En 1978, cinq ans après mon ordination sacerdotale, j'ai commencé à donner des conférences sur les questions relatives à l'occultisme. Aumônier d'un lycée d'enseignement professionnel à cette époque, j'avais observé à quel point cette réalité de l'occultisme pouvait marquer la vie des jeunes.

Plus de trente ans plus tard, c'est une part importante de mon minstère d'accueil. C'est comme une sorte de spécialisation à l'intérieur de mon ministère sacerdotal.

J'ai beaucoup écouté. Le fait de risquer une parole sur ces sujets délicats m'a conduit à vivre de très nombreux contacts (plusieurs milliers) avec des personnes marquées par les conséquences de leurs propres pratiques occultes ou celles de leur entourage. Pour essayer de les aider.

J'ai beaucoup lu. J'ai partagé avec d'autres prêtres ou pasteurs qui ont ce ministère en France et dans la zone francophone.

J'ai appris peu à peu à prier pour la libération des liens occultes.

Les pratiques magiques sont d'origine diabolique. La magie noire, bien sûr. La magie blanche, tout autant et plus encore. Car elle est largement plus répandue.

Il n'y a qu'une seule magie. La magie noire est ouvertement satanique. La magie blanche est camouflée sous des habits de charité ("c'est pour faire du bien aux autres") et de religion ("il/elle a prononcé des prières", "c'est une personne très croyante").

La magie blanche (guérisseurs, magnétiseurs, conjurateurs, mediums, voyants... etc.) fait de gros ravages.

Car elle est à double action : immédiatement, on obtient le petit bien recherché. Plus tard, on se retrouve avec des difficultés inattendues sur le plan humain, psychique, spirituel... Le délai entre les deux (souvent assez long) empêche de faire le lien entre l'action magique demandée et accomplie, et la difficulté survenue. Entre les deux, en effet, on a obtenu ce que l'on demandait, et on a trouvé que c'était très bien...

Il faudrait évoquer aussi les rituels de magie noire commandités, qui foisonnent aujourd'hui dans le cadre des séparations conjugales et des rivalités professionnelles, et empoisonnent littéralement la vie des personnes victimes...

Sans oublier les médecines parallèles et traitements guérisseurs, qui peuvent véhiculer, en superposition, des contacts avec des entités malignes, notamment tout ce qui est déplacement d'énergie : basiquement, le magnétisme guérisseur, mais bien d'autres réalités plus efficaces comme le reiki, et tout l'arsenal des médecines énergétiques, sans parler de l'ouverture des chakras, etc.

N'oublions pas l'hérédité spirituelle (eh oui...) : des liens occultes mauvais peuvent provenir de pratiques accomplies dans les deux ou trois générations passées... ni la fixation mauvaise que peut provoquer dans une famille le fait qu'une personne ait possédé et exercé un "don"...

Je ne peux m'étendre plus longuement sur ces questions.

Une page de mon blog,
"la ronde infernale de l'occultisme", développe plusieurs aspects de cette réalité multiforme et délicate, et vous propose quelques documentations approfondies.

Je participe aussi au forum du blog
sosparanormal.free.fr où les internautes peuvent poser leurs questions.

Dans la mesure du temps disponible, je peux accueillir des personnes cherchant à mieux comprendre, à résoudre les difficultés inhérentes aux pratiques magiques. Je peux aussi me déplacer pour donner des enseignements sur ces sujets, si telle ou telle association ou paroisse veut organiser une soirée ou une journée.

Merci. Priez pour moi, c'est un ministère difficile. Mais Jésus est bon !


Père D. AUZENET

L'occultisme Gilles


Dernière édition par Gilles le Sam 17 Nov 2012 - 22:35, édité 1 fois
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par S26344 le Sam 17 Nov 2012 - 22:34

Laurence62 a écrit:
• Prier les morts (les saints, la vierge) est aussi un acte de nécromancie. Messe pour les âmes du purgatoire.

Ah bon ?????!!!!!!!!! Shocked

S26344
Hosanna au plus haut des cieux!

Féminin Messages : 459
Inscription : 20/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Guenievre le Sam 17 Nov 2012 - 22:38

Oui , voila pourquoi je veux me confesser et merci pour votre prière . Je pratiquer plus la visualisation , et j'en suis tomber malade et je me suis retrouver en hôpital psychiatrie je viens d'écrire justement un témoignage la dessus sur le poste des possession , je me pose des questions concernant ma maladie si c'est bien une bouffée délirante que j'ai eu ou une possession ....
Guenievre
Guenievre
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 736
Inscription : 11/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Evka le Sam 17 Nov 2012 - 22:57

Laurence
Et si vous contactiez un prêtre exorciste par exemple? Juste pour parler, pour poser des questions, pour expliquer votre expérience? Je pense qu'ils sont le mieux placé pour vous répondre à ce qui vous interpelle. Je ne sais pas où vous habitez mais je vous donne le lien pour un service d'exorciste dans la diocèse de Paris.
Voici le lien:
http://www.paris.catholique.fr/Service-de-l-Exorcisme.html

Vous pouvez toujours les appeler et parler sur votre expérience par téléphone. Cela vous fera déjà du bien je pense, vous serez rassurée. Qu'est-ce que vous pensez de cela? Moi de mon coté je vais prier pour vous chaque jour.

Evka
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 174
Age : 44
Localisation : Lorraine, Pologne
Inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Evka le Sam 17 Nov 2012 - 23:02

Voilà une prière que j'ai trouvé pour vous, que vous pouvez prier chaque jour:

Litanie au Précieux Sang de Jésus-Christ

(Voici une belle prière d'Eglise pour accompagner une prière de délivrance, de purification ou de libération.
A prier ou à psalmodier à haute-voix.
)


Seigneur, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

O Christ, ayez pitié de nous.
O Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus, écoutez-nous.
Jésus, exaucez-nous.

Père céleste, Dieu tout-puissant,
donnez-nous la foi.

Dieu le Fils, Rédempteur du monde,
soyez notre espérance.

Esprit de Dieu, charité éternelle,
embrasez-nous.

Très-Sainte et Adorable Trinité,
ayez pitié de nous.

Jésus, Agneau sans tache,
sacrifié dès le commencement du monde,
ayez pitié de nous.

Jésus, qui avez désiré répandre votre Sang
pour le salut des hommes,
ayez pitié de nous.

Jésus, qui, pour racheter les hommes,
avez répandu tout votre Sang sur la croix,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
qui coulez avec abondance des plaies sacrées de Jésus,
rejaillissez sur nous.

Sang précieux,
qui sortez de l'adorable Coeur de Jésus ouvert par la lance,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
rançon d'un prix infini,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
bain salutaire toujours préparé à nos âmes pécheresses,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
source toujours jaillissante de grâces et de bénédictions,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
du Testament nouveau et éternel,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
dont la voix s'élève au Ciel et crie miséricorde,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
force et soutien des âmes languissantes,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
qui êtes le grand océan de la miséricorde divine,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
céleste rafraîchissement et divin breuvage des âmes saintes,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
qui effacez les péchés du monde,
ayez pitié de nous.

Sang précieux,
qui coulez encore sur l'autel pour notre salut,
ayez pitié de nous.

Par votre précieux Sang,
écoutez-nous, Jésus.

Par votre précieux Sang,
exaucez-nous, Jésus.

De tout péché,
par votre précieux Sang,
délivrez-nous, Jésus.

De l'esprit de mensonge et d'incrédulité,
par votre précieux Sang,
délivrez-nous, Jésus.

Du mépris des choses saintes,
par votre précieux Sang,
délivrez-nous, Jésus.

De la réception indigne de votre Corps sacré
et de votre Sang adorable,
par votre précieux Sang,
délivrez-nous, Jésus.

De la damnation éternelle,
par votre précieux Sang,
délivrez-nous, Jésus.

Par la sueur de sang qui découla de tous vos membre
pendant votre agonie au jardin des Oliviers,
exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux
que la couronne d'épine fit couler de votre tête sacrée,
exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux
que vous avez répandu en portant votre croix jusqu'au Calvaire,
exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux
qui coula de vos mains et de vos pieds
quand vous fûtes attaché à la croix,
exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux
que vous avez versé pendant les trois heures
de votre agonie sur la croix,
exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux
et l'eau sacrée qui sortirent après votre mort
de votre coeur percé par la lance,
exaucez-nous, Jésus.


Daignez nous donner la persévérance finale et la vie éternelle,
que vous nous avez méritée en répandant votre précieux Sang,
nous vous en prions,
écoutez-nous.

Daignez accorder aux âmes des fidèles trépassés
la jouissance éternelle de votre gloire,
acquise au prix de votre précieux Sang,
nous vous en prions,
écoutez-nous.

Agneau de Dieu,
qui effacez les péchés du monde,
par votre précieux Sang,
pardonnez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu,
qui effacez les péchés du monde,
par votre précieux Sang,
exaucez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu,
qui effacez les péchés du monde,
par votre précieux Sang,
ayez pitié de nous, Jésus.

Jésus, écoutez-nous.
Jésus, exaucez-nous.

Les fontaines du grand abîme se sont répandues
avec abondance des entrailles de Jésus,
et les portes du ciel se sont ouvertes.
Hâtez-vous, âme pécheresse;
Et lavez-vous sept fois dans ce Jourdain de sang.

Prions.

O Jésus!
Sauveur adorable,
qui avez daigné répandre miséricordieusement votre Sang
sur la croix pour nous racheter de nos péchés,
daignez nous accorder un pardon que nous ne méritons point,
ne vous souvenant que de votre infinie miséricorde
et de votre tendre amour pour nos âmes.
Répandez sur nous l'abondance de vos grâces,
afin que nous arrivions au Ciel
pour jouir de votre gloire pendant toute l'éternité.
Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père
et le Saint-Esprit,
dans les siècles des siècles.

Amen.


Evka
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 174
Age : 44
Localisation : Lorraine, Pologne
Inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Guenievre le Sam 17 Nov 2012 - 23:53

Merci beaucoup pour vôtre prire cela peu surement m'aider merci !!!
Guenievre
Guenievre
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 736
Inscription : 11/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Gilles le Sam 17 Nov 2012 - 23:55

L'occultisme Tete_sym Cliquer sur la page pour faire avancer les suivantes : Bien lire !

Diaporama sur l’existence des liens occultes et leur libération cheers

*************************************************************************************


De l'ésotérisme égyptien, à l'adoration... par metanoia33
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par reve de champion le Dim 18 Nov 2012 - 10:00

SweetAngel a écrit:
Laurence62 a écrit:
• Prier les morts (les saints, la vierge) est aussi un acte de nécromancie. Messe pour les âmes du purgatoire.

Ah bon ?????!!!!!!!!! Shocked

je rejoins Gilles la dessus... penser de cette façon , c est du protestantisme....
reve de champion
reve de champion
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 235
Age : 36
Localisation : thonon les bains
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Lotfi le Dim 18 Nov 2012 - 10:49

Laurence62 a écrit:l’occultisme

L’occultisme (ou parapsychologie)

Pratiques obscures, ténébreuses, ésotériques par lesquelles quelqu’un a un contact conscient ou inconscient, momentané ou permanent, avec un démon (esprit impur, ange déchu), pour donner ou alors recevoir de l’aide par un pouvoir surnaturel.

"Désenvoûtement" ou "exorcisme"
L'Exorcisme c'est d'invoquer le Seigneur par des belles paroles issues ou se referant aux textes sacrés .......C'est contraire à la Sorcellerie où le démon est invoqué.

Laurence62 a écrit:
• Prier les morts (les saints, la vierge) est aussi un acte de nécromancie.
Vous avez raison on ne parle pas avec les Morts....Vous avez raison
Dans le catholicisme personne ne communique avec les morts....
La Communication avec la Sainte Vierge et les Saints est Valable pour la simple raison qu'ils ne sont pas Morts....Ils sont Vivants.....La Vierge est Vivante....

Laurence62 a écrit:
Messe pour les âmes du purgatoire.

La Messe ici ne s'adresse pas aux âmes ...
Elle s'adresse au Seigneur au profit des âmes...Nuance.

Pour plus de renseignements consultez le Fil:
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t18424-pourquoi-prier-la-vierge#177623
Père. Yves-Marie Blanchard disait ceci:
Ne pas confondre avec le véritable culte d'adoration et de louange.

Si, en toute rigueur de termes, la prière ne peut s'adresser à Marie, elle peut légitimement s'exprimer :
- avec Marie, figure exemplaire et symbolique de l'ensemble du peuple de Dieu, engagé dans l'Alliance, sans autre titre que la foi ;
- à cause de Marie, figure centrale du mystère de l'Incarnation, engagée au nom de l'humanité dans la mise au monde du Verbe de Dieu, don et salut de Dieu pour les hommes.


http://www.diocese-poitiers.com.fr/page-daccueil/publications-et-documents/questions-theologiques/faut-il-prier-marie

Fraternellement
LOTFI
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par pouce le Ven 1 Fév 2013 - 7:58

Dans le catholicisme personne ne communique avec les morts....
Nos morts font partis de la communion des Saints même au purgatoire et peuvent interceder pour nous. Cf Cours d'Escathologie de la Chapelle Montligeon

La Communication avec la Sainte Vierge et les Saints est Valable pour la simple raison qu'ils ne sont pas Morts....Ils sont Vivants
J'ai pas compris !??
Les personnes deviennent Saint bien après leur mort, le procés peut durer des années et des années. Donc au moment de la mort la personne ne sait pas s il est Saint.

Dans le catholicisme personne ne communique avec les morts....
Mirella Pizzioli qui est Catholique et pratiquante donne des nouvelles des morts et les décrits -> voir parvis.ch


pouce
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 180
Inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par pouce le Ven 1 Fév 2013 - 8:01

Copier Coller
Dieu a donné à une italienne, Mirella Pizzioli, un charisme surprenant, celui de recevoir des messages de l’au-delà. Dieu lui a fait don de recevoir des communications de l'au-delà pour des familles en deuil. "Le ciel est ouvert au-dessus de moi, nous dit-elle, la mort n'existe pas, je les vois, j'entends leurs voix, ils sont vivants, ils nous tendent les bras, nous sourient…"

Mirella Pizzioli raconte dans un livre "Porte ouverte sur l'au-delà" quelques-unes de ses expériences. (Éditions du Parvis)

pouce
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 180
Inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Lotfi le Sam 9 Fév 2013 - 10:29

Bonjour
Le Sujet principal est la communication et non pas voir les morts et les entendre....
On ne communique pas avec les morts pour demander intercession......

A contrario la Vierge Marie est Vivante donc on peut demander son intercession....

Cette vision des choses est Catholique contrairement au Protestantisme.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par lacroix le Sam 9 Fév 2013 - 10:38

@pouce a écrit:Copier Coller
Dieu a donné à une italienne, Mirella Pizzioli, un charisme surprenant, celui de recevoir des messages de l’au-delà. Dieu lui a fait don de recevoir des communications de l'au-delà pour des familles en deuil. "Le ciel est ouvert au-dessus de moi, nous dit-elle, la mort n'existe pas, je les vois, j'entends leurs voix, ils sont vivants, ils nous tendent les bras, nous sourient…"

Mirella Pizzioli raconte dans un livre "Porte ouverte sur l'au-delà" quelques-unes de ses expériences. (Éditions du Parvis)



Novembre,… mois des morts? Non…

Par Mirella Pizzioli

Un matin de septembre, je me promenais calmement sur le bord de mer. J’admirais le beau ciel bleu, je respirais le parfum de la mer, une merveilleuse journée ensoleillée et quelques baigneurs étendus sur le sable chaud.
Je sens qu’on me touche la main droite, je regarde et je vois à côté de moi un petit enfant d’environ cinq ans qui me sourit. Il est d’une beauté impressionnante, un petit visage rond, de grands yeux, je ne sais définir la couleur, un nez et une petite bouche parfaites, les cheveux sont châtains frisés, d’un hérisson à grande boucle et même un peu longs; ils lui effleurent à peine les épaules.
Il porte un petit costume de bain blanc et, enfilé sur son bras droit, un petit gilet de sauvetage rond, de couleurs «passées de mode». Moi aussi je lui souris… en même temps, nous nous prenons la main. Nous marchons ensemble sur le bord de mer. Il sautille, heureux… Et moi? Je me promène sur le bord de mer en tenant la main d’un petit enfant que personne ne voit, un petit qu’on aurait vu sur terre dans les années cinquante.
– Pourquoi es-tu là, trésor?
– J’attends ma maman.
– Et où est ta maman? Le bel enfant ne me répond pas.
– Tu es toujours seul? Le petit ne me répond pas…
– Tu veux venir à la maison avec moi?
– Oui, oui!
– Dis-moi, comment t’appelles-tu?
Sa voix est un chuchotement; je crois avoir compris Rodolphe. Nous poursuivons notre promenade, moi, en silence, le petit Rodolphe parle en lui-même, comme font les enfants plongés dans leur fantaisie et imagination. Je ne comprends pas ce qu’il dit et je ne lui pose pas de questions. Comme il était «apparu», à l’improviste, il disparaît. Ma main est vide, je regarde autour de moi, il n’est plus là. Les habituels baigneurs, étendus sur leur petit lit, indifférents de vivre à côté de saintes et réelles créatures comme le petit Rodolphe. Vers 23h30, je vais au lit. Je pense à Dieu, je pense à Marie, je pense à Jésus, aux anges, à mon papa, à maman et instinctivement, avec coeur, je les prie. A l’improviste, je sens et je vois Rodolphe à côté de moi. Tu es revenu? Petit trésor, je suis si heureuse de te revoir, je croyais que tu m’avais oubliée. Tu es venu faire dodo avec moi?
Comment puis-je raconter sa joie? Comment puis-je vous raconter le visage rayonnant, heureux, lumineux d’un saint enfant?
Et moi? Je suis dans mon lit, avec un saint petit enfant du ciel auprès de moi. Je le presse contre moi, je ne sens pas son corps comme un corps, mais pourtant je le sens. Il porte son petit costume de bain blanc et, enfilé sur son bras droit, un petit gilet de sauvetage rond et coloré. Ensemble nous susurrons de nombreux Ave Maria à la Madone. Je m’endors et… le matin suivant, plus de Rodolphe, je ne le revois plus.
Peut-être que sa maman est venue le prendre?

Novembre, le mois des morts… Un après-midi d’octobre, seule, je marche le long d’un très beau boulevard bordé d’arbres; les feuilles tombent. Le boulevard est très fréquenté, beaucoup de gens circulent, je salue quelques personnes que je connais, je m’arrête parler avec une amie qui promène son petit chien. Il remue la queue, joyeux… aboie et veut que je le caresse… Pendant que je parle avec mon amie… je regarde vers un banc proche, sur ma droite. Je suis surprise, parce qu’il y a un petit enfant assis, seul… Je salue en vitesse mon amie et je m’approche du banc sans m’asseoir. Je ne sais pas comment – vraiment, je ne sais jamais comment, pour des choses qui m’arrivent! – mais de toute façon je comprends que c’est un enfant «jamais né». Des yeux de mon coeur, je lui fais une caresse et je lui demande: «Que fais-tu là?» «J’attends ma maman, elle arrivera bientôt.»
Il porte un petit maillot bleu; son pantalon gris clair est court, les sandales me semblent blanches. Je comprends qu’il ne veut pas parler; je reprends ma promenade. Mais tout, maintenant, est un peu différent. De temps en temps je me retourne et, tant que je vois le banc, l’enfant est toujours assis, seul. Il attend.
Je me promène environ une heure, ensuite je décide de retourner. Assise sur le banc, il y a maintenant une femme seule; elle n’est plus très jeune. Je la connais de vue, je la vois souvent au supermarché. Je ralentis mon pas et la regarde. Elle a les yeux clos, les bras croisés sur la poitrine. Elle porte un maillot bleu et une jupe gris clair, ses chaussures sont claires. Ils sont vêtus de la même façon! Le petit enfant assis sur le banc est à côté d’elle, ils sont très proches, il appuie sa petite tête sur le flanc gauche de la dame.
Nous nous regardons en silence. Sûrement, cette femme pense à son enfant… et son enfant est à côté d’elle. Le coeur des mamans est près de leurs enfants, toujours; indivisibles, comme le coeur de Marie est à côté de son Fils, indivisibles.

Novembre, le mois des morts… Un fait survenu voici quelque temps. Une gentille dame est assise devant mon bureau; elle est venue me voir, parce qu’elle n’est pas très bien: «Ils m’ont dit, Mirella, que tu aides beaucoup, que tu pries… Comme tu vois, je suis vieille, ma santé est délicate, j’ai subi une grave intervention chirurgicale, moi aussi je prie, voilà pourquoi je suis venue…»
Le Seigneur, dans son amour infini, remplit aussitôt mon coeur d’amour. C’est une maman, une grand-mère, sa vie n’a pas été facile, son visage conserve encore les traits d’une grande beauté dans sa jeunesse. Je lui dis. Elle sourit, elle soupire: «Merci, oui, c’est vrai, mais le temps est passé…»
Je prends le livre que Jésus me suggère, (j’en ai beaucoup sur mon bureau, mais c’est Jésus qui me fait choisir celui qu’il retient le plus adapté pour les intentions de la personne qui est venue demander de l’aide; c’est ainsi, même pour la prière, c’est toujours Jésus qui la choisit; je supplie sa miséricorde avec les paroles que lui-même suggère, pour obtenir de lui la grâce ou l’aide demandée; c’est incroyable!)
Tandis que je demande, je vois aux épaules de la dame un jeune homme vêtu en soldat; il porte un fusil en bandoulière. Ce n’est pas un soldat «moderne». Avec son uniforme, son béret sur la tête, à l’ensemble de son habillement, je comprends que c’est un soldat de la première guerre mondiale. Je cherche à l’ignorer, mais c’est impossible, je dois le dire, je dois le dire à la dame assise devant moi. Avec la gentillesse et la délicatesse que j’emploie toujours, je raconte ce que je vois.
– Excusez-moi, madame, vous souvenez-vous si dans votre famille, il y a eu un soldat qui a combattu durant la première guerre mondiale?
– Pourquoi me le demandez-vous?
Elle se met la main sur la bouche pour retenir une forte émotion…
– Madame, ici, maintenant, précisément à vos épaules, il y a un jeune soldat, il semble très fatigué…
– Que dit-il?
– Finalement, je suis revenu à la maison. Comme toujours, moi aussi, je m’émotionne. Personne ne peut rester indifférent, ce sont des choses extraordinaires. Soudain, le soldat retire le fusil de son épaule et le dépose à ses pieds.
– Mirella, c’est le frère de maman, il est parti à la guerre… Moi, j’étais toute petite, mais je me souviens que ma maman me racontait que sa maman l’attendait chaque jour, des années, toujours… mon oncle a été déclaré perdu.
Sans que je lui demande, elle me montre une photo qu’elle avait dans son sac à main: «Ici, c’est ma maman, ici, c’est ma tante, et là, c’est le frère de maman. Il est habillé en soldat et c’est l’unique souvenir que nous avons de lui, mon oncle n’est plus revenu à la maison, jamais plus.»
Le soldat qui est devant mes yeux est le même soldat que celui de la photographie. Il a un fusil posé à terre, près de ses pieds.
Quelques mois plus tard, la dame m’appelle. Elle réussit à peine à parler: «Mirella, c’est incroyable, ils l’ont retrouvé! Nous avons reçu une lettre et ils disent qu’il a été reconnu avec d’autres soldats italiens, qu’il revient chez nous… Finalement, il aura une digne sépulture, finalement je pourrai, non, nous pourrons, toute la famille, prier et porter une fleur sur sa tombe…» Elle était venue pour qu’on prie à cause de sa maladie! Une métamorphose instantanée. Tandis que je regarde le crucifix, à l’église, durant une messe, devant moi s’ouvre une vision impressionnante et très douce. Presque dans l’ombre, une longue file de personnes, l’une derrière l’autre, en file indienne, toutes mélangées, personne ne pousse. Ils portent des habits normaux, avancent en silence, lentement, et se dirigent vers une porte unique. Sur le seuil de la porte, petite et étroite, Lui, Jésus, éblouissant de lumière.
Une à la fois, lentement, les personnes entrent, la lumière est très lumineuse, intense, d’une couleur rose ténue, très ténue, l’espace est immense, mais la lumière est si «dense» que je ne parviens pas à percevoir la grandeur du lieu. A droite et à gauche, des files de jeunes encore plus lumineux, très grands, très beaux. Ce sont des anges.
Les personnes, dès l’instant de leur entrée, ne sont plus comme un instant avant. C’est une métamorphose instantanée, et leur aspect devient brillant comme des diamants.
Les anges sont immergés dans la lumière, lumière dans la lumière, leur image remonte, on distingue parfaitement leurs figures, leurs visages, leurs cheveux, les bras levés vers le haut. Ils portent de longues tuniques qui descendent jusqu’aux pieds. Ils sont en fête, joyeux, ils chantent. Et là, au milieu, la merveille des merveilles, j’ignore si c’est proche ou lointain, encore une lumière plus intense, un énorme soleil, dont le centre «pulse» comme les battements d’un coeur. Dieu m’a montré l’entrée des hommes dans le règne des Cieux et la porte du Ciel, c’est son Fils Jésus, le Christ.

Novembre, le mois des morts?
Non, novembre n’est pas le mois des morts, novembre est le mois de l’amour, c’est le mois des souvenirs, c’est le mois de la nostalgie, c’est le mois des fleurs, c’est le mois de la prière pour nos bien-aimés.
Combien de caresses à ces photographies jaunies pendant que, soupirant, nous repensons à tous les moments vécus ensemble. Pourquoi n’avons-nous pas compris quand c’était le temps de comprendre? Comme la vie aurait été plus facile sur terre! Pourquoi n’avons-nous pas aimé davantage, quand c’était le temps de plus aimer? Comme la vie sur terre aurait été plus facile!
Nous n’avons pas pardonné? Pardonnons maintenant, oublions les offenses…
Nous n’avons pas été pardonné? Demandons à être pardonné maintenant.
Avons-nous beaucoup aimé? Avons-nous été beaucoup aimés? Et maintenant? Maintenant, ils nous aiment encore plus, dans la perfection de l’amour, pour toujours. L’amour n’a pas de limite, c’est sans fin.
Jamais, comme en ce mois de novembre, le Ciel et la terre sont unis. Jamais comme en ce mois, notre coeur est près de leurs coeurs.
Nos bien-aimées, les personnes que nous avons tellement aimées, où sont-elles? Près de nous et dans la gloire de Dieu
Nos bien-aimés.
Les cimetières, ces «saints champs», comme les appellent les anges, pleins de fleurs, semblent être des jardins.
Tous? Le souvenir est-il pour tous? Non, pas pour tous. Qui se souvient des soldats? Combien de jeunes, avec courage, ont donné leur vie pour défendre leur patrie. Les soldats de toutes les guerres, de toutes les époques, à tous les temps de l’histoire. Combien de guerres?
Nous souvenons-nous de nos bien-aimés? De tous? Non… pas de tous. Et nos ancêtres? Nous en souvenons-nous? Qui s’en souvient? Qui prie pour eux? Qui leur met une fleur? Qui allume un cierge? Et pourtant, nous, nous existons, parce qu’eux ont existé.
C’est ainsi, infini, l’infini. Il est ainsi immense, le Ciel. Il est ainsi peuplé, le Ciel… sans fin, l’amour.
Comme il est beau d’être chrétien, comme elle est engageante et pleine de miséricorde, notre foi chrétienne.
Mon Jésus, vrai Dieu et vrai Homme, ton enseignement n’a aucune lacune!
Le fait de pouvoir témoigner m’honore.
Mon Seigneur, Seigneur de la vie, par quelle parole, moi, nous, pouvons-nous te parler? Par quelle musique pouvons-nous te chanter?
Devant tant de beauté sans fin, mon Seigneur, en silence, j’élève mes yeux vers le Ciel, en silence, je m’agenouille à tes pieds.
Seigneur, accueille en ton règne tous tes enfants partout dispersés, tous ceux qui, dans la paix, ont laissé la terre…
Et vous, de là-haut, priez pour nous…


lacroix
lacroix
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'occultisme Empty Re: L'occultisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum