Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

SAINTE PHILOMENE : La "chère petite Sainte" du Curé d'Ars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAINTE PHILOMENE : La "chère petite Sainte" du Curé d'Ars

Message par FrancoiseF le Mar 4 Oct 2011 - 11:31

Nous avons prié ensemble, il y a quelques temps, une neuvaine à Sainte Rita de Cascia, Sainte très chère à notre ami Simplet. La semaine dernière, nous avons terminé ensemble la neuvaine à Saint Michel Archange, si cher à Michaël.

Et ces deux neuvaines ont été suivies de nombreuses grâces. Nous remercions ces Saints pour ces moments d'intimité passés en leur compagnie.

J'ose vous confier ma Sainte à moi, et j'étais encore dimanche à ARS sur Formans, la "chère petite Sainte" de St Jean-Marie VIANNEY, notre bon Curé d'Ars, qui est aussi un très grand Saint à comprendre, aimer, imiter.

Dans la Chapelle dédiée à Sainte Philomène, j'ai "promis" de la prier tout particulièrement pendant neuf jours, et nous avons commencé, avec des amis des groupes de prière, la neuvaine, et le chapelet de la "petite couronne".

Ce chapelet est composé d'une médaille de la Sainte, de trois grains blancs, représentant la virginité et en honneur de la Sainte Trinité pour laquelle elle a donné sa vie, et de treize grains rouges qui représentent son martyre, et commémorent les treize années que Philomène a passé sur la terre.

La "petite couronne" est un moyen "populaire" de demander son aide.

Si cela intéresse certains d'entre vous, et que vous vouliez faire cette neuvaine en communion, je vous propose de la mettre en ligne, ainsi que le chapelet. Nous avons tous tant et tant d'intentions de prière, alors "veiller et prier" en ces temps douloureux semblent bien essentiel.

Bien fraternellement,
Françoise.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINTE PHILOMENE : La "chère petite Sainte" du Curé d'Ars

Message par Garabandal le Mar 4 Oct 2011 - 22:30

Sainte Philomène
Sainte Philomène est une sainte de l'Église catholique romaine, célébrée le 10 ou le 11 août, à propos de laquelle il existe de nombreuses incertitudes.

Le 24 mai 1802, alors qu’on recherchait des tombes de martyrs romains dans les Catacombes de Priscilla, on découvrit un tombeau. On l’ouvrit le 25 mai.
Trois dalles en terre cuite avaient été placées devant le tombeau. Elles comportaient des inscriptions peintes en rouge dans l'ordre suivant : LUMENA - PAXTE - CUM FI. Par ailleurs sur ces trois dalles, étaient également peints en rouge plusieurs emblèmes : une ancre (symbole d'espérance et de martyre), une palme (symbole du triomphe des martyrs), deux flèches, orientées vers le haut et le bas, ainsi qu'une lance et un lys (symbole de pureté).
Le tombeau ouvert, on découvrit des restes humains ainsi qu'une ampoule de verre contenant du sang desséché. Les médecins présents constatèrent que le crâne avait été fracturé et que les restes étaient ceux d'une jeune fille âgée entre 12 et 15 ans. En raison des emblèmes et de la fiole de sang on crut qu’il pouvait s’agir de la tombe d'un martyr.


Sainte Philomène dans l'église d'Heudicourt (Eure)
Le 10 août 1805, les reliques furent transférées à l'église de Mugnano del Cardinale, dans le diocèse de Nola (près de Naples) et conservées sous un des autels. Le 4 août 1827 Léon XII fit présent à l'église des trois dalles en argile, avec l'inscription que l'on peut voir dans l'église encore aujourd'hui. En se fondant sur des révélations privées faites à une religieuse de Naples et sur une explication possible des emblèmes peints sur les blocs à côté de l'inscription, Francisco Di Lucia, l'humble chanoine de l'église de Mugnano, qui avait rapporté les reliques de Rome, composa le récit du martyre supposé de sainte Philomène.
À la suite de merveilleuses faveurs (guérisons, miracles de toute sorte) obtenues après des prières devant les reliques de la sainte à Mugnano, sa dévotion se diffusa rapidement et le pape Grégoire XVI, lui-même témoin de la guérison miraculeuse de Pauline Jaricot, mais après avoir prudemment fait mener des enquêtes sur la question, finit par autoriser le culte de la sainte in honorem s. Philumenae virginis et martyris. Initialement fixée au 10 août la fête de Sainte Philomène fut déplacée au 11 août sous Léon XIII.
En 1961, l'Eglise supprime la fête de Philomène des calendriers liturgiques. Car d'elle on ne sait finalement pas grand-chose avec certitude, à commencer par l'ordre des trois dalles devant son tombeau qui a jeté une certaine suspicion. La première dalle aurait dû être placée en dernier de manière à donner : "Pax tecum Filumena" (La paix soit avec toi, Philomène). Philomène a-t-elle été enterrée à la hâte, comme certains le soutiennent, ou bien les dalles ne correspondent tout simplement pas avec le corps enterré, comme d'autres le prétendent, et conclure au martyre dans de telles conditions serait impossible ?
Mais c'est surtout le nom de "Philomène", qui a posé problème : on retrouva quelques temps plus tard une autre plaque qui donnait "filomena theou", "aimée de Dieu". Philomène n'apparaissait plus comme un nom propre mais seulement un qualificatif.
Saint Pie X, pape, disait d'elle le 6 juin 1907 : « Ah ! Sainte Philomène ! Je suis bien attristé par ce que l’on écrit à son sujet. Est-ce possible de voir de telles choses ? Comment ne voient-ils pas que le grand argument en faveur du culte de sainte Philomène, c’est le Curé d’Ars ? Par elle, en son nom, au moyen de son intercession, il a obtenu d’innombrables grâces, de continuels prodiges. Sa dévotion envers elle était bien connue de tous, il la recommandait sans cesse. On lut ce nom Filumena sur sa tombe. Que ce soit son propre nom ou qu’elle en portât un autre [...] peu importe. Il reste, il est acquis que l’âme qui informait ces restes sacrés était une âme pure et sainte que l’Église a déclarée l’âme d’une vierge martyre. Cette âme a été si aimée de Dieu, si agréable à l’Esprit-Saint, qu’elle a obtenu les grâces les plus merveilleuses pour ceux qui eurent recours à son intercession… ».
En tout état de cause, Philomène est le nom que l'Église catholique continue de donner à la jeune fille dont les restes sont vénérés à Mugnano. Et malgré sa disparition du calendrier liturgique, sainte Philomène reste une sainte officielle de l'Eglise catholique. Elle est la sainte patronne du Rosaire Vivant et des Enfants de Marie.

Controverse
L'existence de sainte Philomène en tant que martyre a été mise en doute à partir du début du xxe siècle. La publication par l'archéologue Oracio Marucchi de ses Osservazioni archeologiche sulla Iscrizione di S. Filomena dans Miscellanea di Storia Ecclesiastica, Vol. 2, 1904, pp. 365-386 fut le point de départ de la controverse. Ce qui attrista Saint Pie X (voir plus haut). Mais l'idée fit son chemin. La Catholic Encyclopedia, qu'on ne saurait taxer d'hostilité au catholicisme, n'hésitait pas à écrire dans son édition de 1911 : « En se fondant sur de prétendues révélations faites à une religieuse de Naples et sur une explication fantaisiste et indéfendable des peintures allégoriques trouvées sur les blocs à côté de l'inscription, Di Lucia, un chanoine de l'église de Mugnano, composa dans le goût romantique un récit purement imaginaire du martyre supposé de sainte Philomène, qui n'est mentionné dans aucune source antique. » Peu à peu, l'idée que les restes de Mugnano n'étaient peut-être pas ceux d'une martyre remporta de plus en plus d'adhésion au sein même de l'Eglise catholique, même si l'infaillibilité pontificale est normalement engagée dans une canonisation.
Jusqu'au pape Jean XXIII, le culte de la sainte continua, même s'il était de plus en plus sujet à caution.
En 1961, la sainte fut rayée du calendrier par la Sacrée Congrégation des Rites. L'affaire semble avoir fait alors peu de bruit ; on assiste depuis à un certain retour du culte de sainte Philomène.
Les partisans de la sainte rappellent en effet que les papes se sont engagés sur la question, et prétendent que puisqu'elle a réalisé des miracles, puisque le saint curé d'Ars a cru en elle, tout cela constitue assez de preuves pour admettre son authenticité.

Source : Wikipédia
avatar
Garabandal
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1378
Age : 49
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINTE PHILOMENE : La "chère petite Sainte" du Curé d'Ars

Message par FrancoiseF le Mar 4 Oct 2011 - 23:01


Merci Garanbandal....et voici la neuvaine à la "chère petite Sainte" du Curé d'Ars - Sainte Philomène Vierge et Martyre - suivie du chapelet de "la petite couronne" ou chapelet de Sainte Philomène.

***
Intention de ce jour : Pour tous ceux qui souffrent, dans leur coeur, dans leur corps, dans leur âme ! Sainte Philomène, notre petite Sainte cachée et humble, intercédez pour nous.
***

Neuvaine à Sainte Philomène
Prières quotidiennes pour la neuvaine

Daigne prier pour moi pendant cette neuvaine faite en ton honneur. Tu sais ce que j'espère de ton intercession, (préciser ici, dans les termes que l'on voudra, la faveur que l'on désire). Sainte Philomène, en qui le saint Curé d'Ars mettait toute sa confiance, moi aussi j'ai confiance en toi !

Sainte Philomène, vierge et martyre, prie pour nous.

Notre Père…, Je vous salue Marie..., Gloire au Père…



Premier jour

Par la pensée, ô sainte Philomène, je descends en cette catacombe romaine où vos restes sacrés sont demeurés ensevelis pendant des siècles. Je vénère ces reliques d'une Vierge martyre des premiers temps de l'Eglise, puis je lis sur les trois briques qui fermaient votre tombeau cette suave inscription : PAXTE CUM FI LUMENA ! LA PAIX SOIT AVEC TOI FILLE DE LUMIÈRE. Sainte Philomène, ton nom signifie Bien-aimée. Oui, en vérité, tes précoces vertus, ta pureté virginale, ton courage dans le sacrifice t'ont valu d'être ici-bas, avant même de l'être au Ciel, une de ces âmes que Jésus aima particulièrement. Et à présent, après ton immolation sanglante, tu reposes dans la paix, dans l'éternelle paix !

O sainte Philomène, obtiens-moi de fuir le péché, de rester dans la grâce de Dieu et de posséder ainsi toujours la paix de la bonne conscience, afin que moi-même j'aie une place privilégiée dans le Cœur de mon Dieu.



Deuxième jour

O sainte Philomène, ce n'est qu'à l'aurore du dix-neuvième siècle que ton humble tombe est sortie, comme par hasard, de l'oubli. Jusque-là on avait ignoré jusqu'à ton existence et à ton nom. Comment s'est passée ton existence sur la terre ? Nous l'ignorons. Nous savons seulement qu'elle s'acheva en peu d'années, et qu'elle fut humble comme ton tombeau.

Oh ! La vie cachée, la vie modeste et obscure, comme tu la relèves aux yeux du chrétien ! C'est la vie de Jésus à Nazareth et ce fut la tienne, douce vierge martyre. Apprends-moi à l'apprécier et à l'aimer. Fais-moi mépriser et fuir, comme elles le méritent, les vanités d'un monde coupable. Qu'à ton exemple, je m'attache à mes devoirs d'état, si humbles, si laborieux soient-ils, afin qu'en les remplissant j'accomplisse, moi aussi, la divine Volonté.



Troisième jour

O sainte Philomène, l'Eglise t'a décerné le titre de Vierge. Tu as été immolée au printemps de ta vie, et tu étais restée pure au milieu d'un monde païen corrompu et corrupteur. Tu es comme un beau lys ensanglanté dont le parfum, traversant les âges, est parvenu jusqu'à nous. N'est-ce pas même ton amour de la virginité qui te fit accepter si généreusement le martyre ?

Les temps où nous vivons, ô petite sainte, sont-ils moins mauvais que ceux où tu as vécu ? A combien de dangers ne sont pas exposées les âmes croyantes ! Garde-moi au milieu de ce monde. Donne-moi en même temps l'amour de la prière qui écarte les périls et qui, comme le disait ton saint ami le Curé d'Ars, "rend une âme pure toute-puissante sur le Cœur si bon de Notre-Seigneur".



Quatrième jour

O sainte Philomène, avec le titre de vierge, l'Eglise t'a décerné le titre de martyre. Cette palme, peinte sur ta tombe, prouve en effet que tu as bien donné à Jésus-Christ le témoignage suprême de l'amour. A treize ans, tu as quitté la terre, alors que la vie te souriait, pleine de promesses ; mais pour éviter la mort il eût fallu renier Dieu, et tu ne l'as pas voulu.

Sainte martyre, tu nous apprends le prix de notre âme et combien précieux est le trésor de notre foi. Tu nous apprends encore que nous devons tout endurer, tout souffrir plutôt que d'abandonner nos pratiques religieuses et l'obéissance aux lois de l'Eglise. Obtiens-moi la force dans les épreuves, dans les peines, dans les maladies, avec le courage de faire, pour l'amour de Dieu, tous les sacrifices nécessaires.



Cinquième jour

O sainte Philomène, c'est dans le sanctuaire de Mugnano, en Italie, que tu as d'abord manifesté ton bienveillant pouvoir. A peine tes restes précieux y furent-ils honorés que les miracles dus à ton intercession se multiplièrent. C'est au pied de ton reliquaire que fut guérie, en particulier, une mourante amenée de France, celle-là même qui avait fondé à Lyon l'œuvre admirable de la Propagation de la Foi. Cette guérison poussa le souverain Pontife Grégoire XVI à approuver ton culte déjà si répandu. "C'est une grande sainte" avait déjà dit de toi le pape Léon XII.

Oui, ô bien-aimée du Christ, nous le croyons, tu es vraiment une grande Sainte. Un village de la terre de France, Ars, a été aussi le témoin de tes prodiges. Ta puissance n'a point diminué. On t'a appelée une "sainte petite Thérèse des premiers temps de l'Eglise" : comme ton angélique sœur ne passes-tu pas ton Ciel à faire du bien sur la terre ?



Sixième jour

O sainte Philomène, pendant trente années, un prêtre de France que l'Eglise a canonisé, le Curé d'Ars, n'a cessé de t'invoquer et de te faire invoquer. Il t'appelait sa chère petite Sainte, son consul, sa chargée d'affaires près de Dieu. C'est par toi que saint Jean-Marie Vianney a obtenu de Dieu des grâces et des miracles sans nombre. A sa demande tu guérissais les corps, tu convertissais les âmes. En vérité tu paraissais lui obéir comme un enfant à son père.

Une prière fervente, ô douce Vierge Martyre, trouve toujours le chemin de ton cœur. C'est pourquoi, m'inspirant de l'exemple du saint Curé d'Ars, je fais instance auprès de toi. Tu mettais parfois sa patience à l'épreuve. Si tu veux éprouver ma Foi, donne-moi, avec la persévérance dans la prière, la confiance assurée que Dieu, prié par toi, m'accordera la grâce la meilleure.



Septième jour

O sainte Philomène, il est conté dans la vie du saint Curé d'Ars que tu lui apparaissais pour le réconforter au milieu des luttes qu'il avait à soutenir contre l'enfer. Tu "descendais vers lui du Ciel, belle et lumineuse", lui apportant un reflet des divines splendeurs. Ne disait-il pas en son langage simple : "Avec la sainte Vierge et sainte Philomène, nous nous connaissons bien" ?

Vaillante martyre, moi aussi je désire vous bien connaître, toi et la Vierge bénie qui écrase la tête du serpent infernal. Satan multiplie les assauts contre les âmes baptisées ; il en veut spécialement aux âmes des plus petits. O petite sainte du Curé d'Ars, rends sa rage impuissante. Donne-moi une horreur toujours plus grande du péché, afin qu'il n'ait sur moi aucun empire. Fortifie-moi au milieu des tentations et donne-moi la victoire.



Huitième jour

O sainte Philomène, du monde disparaîtraient peu à peu les Vérités de l'Evangile si, de temps en temps, il ne nous les montrait vivantes dans une âme pleine de Foi. Au sortir de la grande révolution qui accumula tant de ruines, tu as été comme la messagère de Dieu et l'apôtre du surnaturel. En beaucoup d'âmes tes prodiges ont rallumé ou ranimé la Foi.

Ta mission, ô Vierge du Christ, n'est pas achevée encore. Le désir des jouissances, les passions mauvaises, les doctrines perverses, la presse impie et immorale ont exercé leurs ravages en trop d'âmes de notre temps et de notre pays. Des criminels se sont acharnés à chasser la religion consolatrice du cœur des humbles et des petits. Combats, je t'en prie, leur action perverse ; fais que moi-même j'exerce autour de moi une chrétienne et salutaire influence.



Neuvième jour

O sainte Philomène, après les épreuves de la terre, après les tourments du martyre, là-haut tu reposes dans la paix. Tu jouis de la vision sans fin de Dieu que tu as tant aimé. De toutes tes peines, de toutes tes souffrances il ne te reste plus que la joie de les avoir acceptées généreusement et une éternelle gloire. Que tu es heureuse !

Pour moi, c'est encore l'exil loin de la maison de notre Père. Vois les regards de mon cœur dirigés vers toi. Ecoute ma prière fervente. Cette neuvaine ne s'achèvera pas sans que je te supplie, ô douce et puissante Philomène, de me continuer ton aide et ta protection. Par toi, j'implore la grâce finale, le bonheur de contempler, avec toi et le saint curé d'Ars, Celui qui fait au Ciel les éternelles délices des élus.


***


Chapelet de Ste Philomène

Ce chapelet est composé d'une médaille de la Sainte, de trois grains blancs, représentant la virginité et en honneur de la saintre Trinité pour laquelle elle a donné sa vie, et de trienze grains rouges qui représentent son martyre et commémorent les treize années que Philomène a passé sur la terre.

La "petite couronne" de Sainte Philomène est un moyen populaire de demander son aide. On commence par réciter le symbole des Apôtres pour demander la grâce de la foi. Puis on dit trois Notre Père en l'honneur des Trois Personnes Divines de la sainte Trinité, en remerciement pour les grâces accordées à Sainte Philomène et pour les faveurs obtenues par son intercession. La prière suivante est ensuite répétée treize fois pour commémorer les treize années que sainte Philomène aurait passé sur terre :

*Salut, O Sainte Philomène, que je reconnais, après Marie, comme mon avocate auprès du divin Epoux ; intercédez pour moi maintenant et à l'heure de ma mort.

* Sainte Philomène, fille bien- aimée de Jésus et de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous.

On récite la prière suivante à la fin du chapelet :

* Salut, ô illustre sainte Philomène, qui avez versé si courageusement votre sang pour le Christ. Je bénis le Seigneur pour toutes les grâces qu'Il vous a accordées durant votre vie, et spécialement à votre mort. Je Le loue et je Le glorifie pour l'honneur et la puissance avec lesquels Il vous a couronnée, et je vous supplie d'obtenir de Dieu pour moi les grâces que je demande par votre intercession. AMEN.

En priant la "petite couronne", il est suggéré de demander la grâce de la pureté en l'honneur de la virginité de la Sainte qui a préféré souffrir la mort plutôt que de ternir sa vertu ; et deuxièmement, le courage et la force d'âme pour être fidèle aux devoirs d'un chrétien, comme elle l'a été.

Union de prière.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINTE PHILOMENE : La "chère petite Sainte" du Curé d'Ars

Message par Charles-Edouard le Mer 23 Sep 2015 - 21:22

Pour aller plus loin

Sainte Philomène et son cordon, moyen pour conserver sa chasteté
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t2133-sainte-philomene-et-son-cordon-moyen-pour-conserver-sa-chastete
avatar
Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17072
Age : 34
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum