Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Lot de 50 masques à 10.99 €
10.99 €
Voir le deal

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par sylvia le Dim 2 Oct 2011 - 12:41

Cela fait peur, mais mieux vaut être avertis et savoir ce que l'avenir nous réserve afin d'être sur nos gardes si cela arrivait!

Lorsqu’ils seront capturés, ils seront tuées dans des chambres à gaz et avec des guillotines dans les nombreux centres de détention situés à travers l'Amérique

Message de Jésus
à John Leary (USA) reçu le lundi 17 septembre 2011, en la fête de Saint Robert Bellarmin

Jésus : « Mon peuple, l'Évangile d'aujourd'hui a donné une explication de la parabole du semeur. La semence qui a été semée est la Parole de Dieu.

La semence qui est tombée sur le chemin représente ceux à qui le diable a volé la Parole dans le cœur.
La semence qui tombe sur les rochers représente ceux qui reçoivent la Parole avec joie, mais qui ensuite succombent à la tentation, parce qu'ils n'ont pas de racines.
La semence qui est tombée parmi les épines représente ceux qui ont la Parole étouffée par les soucis et les plaisirs du monde.


Mais la graine qui est tombée sur la bonne terre représente ceux qui, patiemment, ont porté de bons fruits. Dans la vision [qui a été donnée], Mes fidèles sont appelés à porter leur croix chaque jour vers le Calvaire, tout en portant de bons fruits et en faisant de bonnes œuvres. C'est une souffrance quotidienne de résister aux tentations du diable et de faire le bien. Vous devez imiter Ma vie en supportant les épreuves de chaque jour. Vous partagez Ma souffrance lorsque vous êtes unis avec Moi sur la croix.

Le calvaire [pour vous] sera le temps de la tribulation. Une fois que vous arriverez au Calvaire [= lorsque vous entrerez dans la tribulation], vous ne serez pas crucifiés, sauf si vous restez à la maison quand Je vous appellerai à Mes refuges.

Vous souffrirez votre purgatoire sur terre pendant la tribulation. En portant votre croix dans la foi, vous recevrez votre récompense dans Mon Ère de Paix et ensuite dans le ciel.


Message de Jésus à John Leary (USA) reçu le lundi 15 septembre 2011

Jésus : « Mon peuple, durant la tribulation l’objectif des méchants sera de tuer tous les chrétiens et les patriotes. Lorsqu’ils seront capturés, ils seront tuées dans des chambres à gaz et avec des guillotines dans les nombreux centres de détention situés à travers l'Amérique.



Je vais avertir Mon peuple de partir pour Mes refuges avant que les hommes en noir [les forces de l’ordre mondialiste] ne viennent vous chercher. Rendez-Moi grâces et louanges de vous assurer la protection de Mes refuges et de préparer vos âmes pour la fin des temps. »




Ceux qui refusent de prendre la puce dans le corps, seront gazés et incinérés comme le furent les Juifs en Allemagne

Messages de Jésus
à John Leary (USA), reçu le 15 juillet 2011 (Saint Bonaventure)

Jésus : « Mon peuple, J'ai donné à Mes fidèles de nombreux messages sur la préparation des refuges et des fournitures à y placer. Je préviens ceux qui [aux USA] n’iront pas à Mes refuges, qu’ils seront ensuite ramassés par les troupes vêtues de noir de l'ONU et mis en prison dans des centres de détention.

Ceux qui refusent de prendre la puce dans le corps, seront gazés et incinérés comme le furent les Juifs en Allemagne. Les promoteurs du mondialisme babélien vont tuer tous ceux qui ne voudront pas soutenir leur nouvel ordre mondial. Les Chrétiens et les patriotes seront leurs cibles.

Dans l'Évangile de ce jour [Mt 12, 1-8], vous voyez des dirigeants juifs harceler les gens qui ne suivaient pas leurs lois jusqu’à la moindre lettre, et ces lois n’étaient parfois que simples préceptes humains. Mon peuple a besoin de suivre l'esprit de la loi par amour pour Moi. Aujourd'hui encore, différents gouvernements harcèlent leurs peuples avec des règles et des règlements qui sont presque impossibles à suivre.

C’est la manière dont vos dirigeants despotiques exercent l'autorité sur vous. Si vos lois sont trop compliquées à vivre, elles seront difficiles à appliquer. Cependant ces contrôles sur vous vont devenir si restrictifs qu'ils en viendront à vous manœuvrer comme des robots.

Quand ces hommes mauvais essaieront de rendre obligatoires des puces intracorporelles, il faudra refuser, même sous peine de mort. Si vous ne le faites pas, ces puces vont contrôler votre libre arbitre. Quittez cette société pour la clandestinité de Mes refuges dans lesquels Je vais répondre à vos besoins et à votre protection. Ce temps de persécution durera moins de 3 ans et demi jusqu’à ce que J’apporte Ma victoire – ces mauvais seront [alors] envoyés en enfer. »





Une vision commentée donnée par Dieu à Anno Domini (USA), le 5 avril 2011
Au réveil (les yeux encore fermés), il m'a été donné une vision, dans laquelle j'ai vu une guillotine planant dans l'air au nord de New York City. Le lieu était au nord de l'État, près de New York Thruway*, non loin de la rivière Hudson.

[*Le New York Thruway est un système de routes à accès limité situé dans l'État de New York.]

Dans l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution, même en Amérique – [dans] ce qui restera de cette nation. Il est possible qu’un site pour cet instrument de mort se situe au nord de l'État de New York près de la rivière Hudson.

Note de A.D.Le même dispositif d'exécution sera massivement utilisé en Europe et ailleurs. [On retrouve ici ce que disait déjà M.J. Jahenny sur le retour de la guillotine en France.]

(apparitions mariales)
sylvia
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par P4572 le Dim 2 Oct 2011 - 14:03

Cette histoire de guillotine me fait penser à notre cher guillotiné français converti en prison :



Jacques Fesch

Le bon larron du XXe siècle



A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Arton437-6a1eb



Ce 25 février 1954, un homme « a cran », Jacques Fesch braque la boutique d'un changeur de la rue Vivienne à Paris, s'enfuit en blessant deux personnes et en tirant sur un policier qui s'écroule, mort.


Cette sombre affaire fait connaître Jacques Fesch au grand public. On s'interroge : qu'est-ce qui a pu motiver son geste ? Par les journaux, on apprend, avec consternation, qu'il voulait s'acheter un bateau, pour partir en croisière en Polynésie… Ce vieux rêve de toujours l'a pris a son piège.


Jacques Fesch est le fils d'un directeur de banque, orgueilleux et cynique ; son enfance s'est déroulé dans un climat de mésentente entre ses parents, « sans respect et sans amour ». Entre l'autoritarisme de son père et la faiblesse d'une mère incapable d'exprimer son amour, il n'acquiert aucune conscience du bien et du mal. Ses parents ayant finalement divorcé, Jacques est livré à lui-même.


Son mariage aurait pu le stabiliser : il n'es est rien. Jacques a toujours vécu pour lui-même : il abandonne sa femme et sa petite fille Véronique. A vrai dire, rien ne marche : avant de commetre l'irréparable, Jacques mène une vie déchue. Certes, empruntant de l'argent à sa mère, il a essayé de fonder une affaire. Mais au lieu d'investir, Jacques a préféré gaspiller… Tout comme il avait passé sa vie à gaspiller toutes ses chances.


Le crime s'inscrit dans une démarche suicidaire, alors que depuis deux mois, plus rien n'a de sens… Sinon son rêve de fuite en bateau !


En prison, une nouvelle liberté


En prison, Jacques n'est plus rien. Il attend son procès dont on augure la fin : ce sera la peine de mort. Une mort qu'il vit déjà depuis des années. Mais Jacques n'y croit pas : il est jeune, il ne peut que retrouver, un jour, la liberté. Un aumônier vient le voir mais se fait mettre à la porte : Jacques n'a pas la foi, même si enfant, il a reçu une éducation chrétienne.



Les mois s'écoulent en prison. Dans le silence et la solitude, en détresse totale, Jacques réfléchit. L'aumônier revient : il l'accueille et se laisse prêter des livres. Jacques discute avec son avocat, chrétien lui aussi. Par lui, Jacques apprend ce qu'est la « communion des saints ».



Pendant huit mois, Jacques discute, lit, rencontre un camarade de collège devenu religieux. Au terme de cette période de maturation, une nuit, il entend une voix intérieure qui le presse de se convertir : « J'essayais de croire par la raison, sans prier ou si peu ! Et puis, au bout d'un an de détention, il m'est arrivé une douleur affective très forte qui m'a fait beaucoup souffrir et, brutalement, en quelques heures, j'ai possédé la foi, une certitude absolue. J'ai cru et le ne comprenais plus comment je faisais pour ne pas croire. La grâce m'a visité, une grande joie s'est emparée de moi et surtout une grande pix. Tout est devenu clair en quelques instants. C'était une joie sensible très forte que j'ai peut-être trop tendance à rechercher maintenant car l'essentiel n'est pas l'émotion, mais la foi. »



Jacques à rencontré le Seigneur. Il ne sera plus jamais le même : désormais la foi l'habite et en fait un homme nouveau. « J'ai vraiment la certitude de commencer à vivrepour la première fois », écrit-il du fond de sa prison. « J'ai la paix et un sens à ma vie, alors que je n'étais qu'un mort vivant… Oui, c'est Lui qui m'a aimé le premier alors que je n'avais rien fait pour mériter Son Amour. Il m'a comblé de grâces… J'étais incapable d'aimer. Père, mère, femme, enfant m'étaient indifférents… Je devenais une machine à sensations égloistes jusqu'à l'absolu, qui prenait son plaisr sans s'occuper des autres et comme elle le pouvait… »



Jacques vit aussi avec la certitude que Dieu lui a pardonné : cela lui évite, dit-il de devenir une bête féroce ou un déchet, deux choses que l'on devient facilement en prison. Dieu agit dans sa vie : « L'action de Dieu n'est pas comme celle des hommes, elle est insaisissable et elle est efficace ; elle me contraint et je suis libre, elle transforme mon être et je n'ai pourtant pas cessé de devenir ce que je suis. » Jacques le dit lui-même : il est libre dans sa prison.


Mourir d'amour


A 27 ans, sans professeur, il comprend les choses essentielles de la foi, et est travaillé par l'Esprit, progressant jour après jour : « Moi qui, il y a quelques mois, étais persuadé qu'on ne pouvait pas lire l'Evangile sans se convertir, je m'aperçois aujourd'hui, que les vérités ardentes qu'il renferme ne le sont que si on les lit avec les yeux de la grâce ». le 3 avril 1957 s'ouvre le procès. Il durera 4 jours. La partie civile demande la peine de mort. Jacques commente : « La seule façon de me sauver, c'est peut-être précisément de n'être pas sauvé au sens humain du mot… Je sais maintenant que tout est grâce et que ce n'est pas vers la mort que je vais mais vers la vie. » Jacques est habité par une joie inexprimable. La veille de sa mort, il écrit : « Je ne peux l'adorer en silence, désirant mourir d'amour. » Jacques reste en prière toute la nuit, se confesse, communie, et est exécuté le matin du 1er octobre 1957, en la fête de Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus , à 5 h 30.



Bibliographie :

« Jacques Fesch : du non sens à la tendresse », André Manaranche S.J., aux Ed. le Sarment/Fayard

« Dans 5 heures, je verrai Jésus », Journal de prison de Jacques Fesch, Ed. le Sarment/Fayard

« AssaSaint », Gilbert Collard, aux Ed. Presses de la Renaissance

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par violaine le Dim 2 Oct 2011 - 23:41

@ Panetier

très beau témoignage de cet homme mort en la fête de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

en toute chose , il faut voir le doigt de Dieu, là Dieu savait que la prison aurait permis a cet homme de trouver la foi, l'amour , les voies de Dieu sont impénétrables, du mal il en sort du bien.

Violaine
violaine
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty il était myope!

Message par Monsieur Soucolline le Lun 3 Oct 2011 - 0:06

jacques Fesh est très émouvant par le biais des lettres qu' il envoyait à sa mère en prison.Il est difficile pour l' instant d' introduire sa cause en béatification, la famille du fonctionnaire de police tué accidentellement ou n' ayant pas voulu donner la mort volontairement par ce même Jacques Fesh alors qu' il était assez jeune à l' époque des faits, les enfants du policier tué ne comprendront pas que l' Eglise puisse sanctifiée " L' assassin de leur père ".En prison il a fait connaissance avec DIEU et il est devenu " un petit saint.

Jacques avait des mauvaises fréquentations, pour suivre ses amis ( ses faux-amis ) il a braqué une banque.Il se contentait de faire le guet pendant que ses comparses prenaient le butin.Un policier voulu se jeter sur Jacques et dans la panique il tira sans l' intention de tuer...

Il a été guillotiné.

http://parisaints.blogspot.com/2009/08/jacques-fesch.html


ps : ( rectificatif )

En rupture avec son environnement immédiat, en quête d'évasion et d'horizons lointains,Jacques Fesh projette d'acheter un voilier. Le 25 février 1954 à Paris, il attaque le changeur Silberstein pour lui voler des pièces d'or, et tente de l'assommer. Mais la victime a le temps d'appeler à l'aide, et Fesch est poursuivi dans la rue par un agent de police, Jean-Baptiste Vergne. Perdant ses lunettes dans sa fuite, Fesch, malgré sa forte myopie, se retourne et tire au jugé de la poche de son imperméable2, touchant en plein cœur le policier qui décède. Fesch est arrêté quelques minutes plus tard dans le métro.


Dernière édition par Monsieur Soucolline le Lun 3 Oct 2011 - 2:03, édité 1 fois
Monsieur Soucolline
Monsieur Soucolline
Aime le chapelet

Masculin Messages : 424
Age : 30
Localisation : la France dans le petit village de cul de sac perdu au milieu des fleurs ( ancien nom avant la revolution )
Inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par Invité le Lun 3 Oct 2011 - 1:40

Qu'est ce qu'il faut pas entendre... Il faut les démasquer ceux qui veulent faire du mal en pensant qu'ils en tireraient du bien. Il faut continuer à en parler, surtout ne ps laisser s'envenimer dans la conspiration, on en bouffe deja assez. Smile

Mes amitiés chers amis. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par Monsieur Soucolline le Lun 3 Oct 2011 - 2:16

En 1957, en France"" Jacques Fesch, «saint» guillotiné. Converti en prison, il a été exécuté pour le meurtre d'un policier. L'Eglise française demande sa béatification.
Commenter
Par VITAL-DURAND Brigitte

«Plus que cinq heures à vivre! Dans cinq heures, je verrai Jésus!»

Ce sont les derniers écrits de Jacques Fesch, guillotiné à Paris le 1er octobre 1957 pour le meurtre d'un policier. Quarante et un ans plus tard, sur son lit d'exécution, Karla Faye Tucker prononcera presque les mêmes mots.

Jacques Fesch avait 27 ans, des cheveux blonds ébouriffés. Il s'était converti au catholicisme dans sa cellule de condamné à mort. Réveillé à 5 h 21, il a été exécuté huit minutes plus tard. L'échafaud avait été installé devant la petite porte de la cour de la Santé. Enquête canonique. Trente ans après, en septembre 1987, le cardinal archevêque de Paris, Mgr Jean-Marie Lustiger, signe le décret d'ouverture de l'enquête canonique visant à la béatification de Jacques Fesch. L'archevêque, soutenu par de nombreux catholiques, dont des prêtres, a un argument imparable: «Personne n'est à jamais perdu aux yeux de Dieu.» Jacques Fesch était un enfant gâté. Il le savait: «J'ai fait du mal, beaucoup de mal, a-t-il écrit. Pas tellement par méchanceté, mais par inconscience, égoïsme et sécheresse.» Il a été élevé dans un somptueux hôtel particulier de Saint-Germain-en-Laye auprès de parents désunis. A son procès devant la cour d'assises de la Seine, sa vie a défilé. Son père, riche banquier, dur et indifférent. Sa mère qui l'adorait, «elle le couvait», ont jugé les experts. Il a été décrit errant de collège en collège, s'essayant à l'escrime, à la trompette, à l'équitation, dépensant l'argent de son père. A 20 ans, il se marie. Un coup de tête. Ses parents pleurent. «Jacques a épousé une juive. C'est une malédiction qui tombe sur notre famille», dit le père. La mère cherche à le récupérer. Elle lui envoie une lettre: «Si tu te dégages des pattes de ces sales juifs, je te donne un million.» Jacques se dégage, revient vivre à Saint-Germain-en-Laye, s'achète une Simca grand sport avec le million. Le 25 février 1954, il veut 2,2 millions. Le prix d'un bateauoepÍ EDICEN2, un sloop de 10 mètres qu'il a repéré à La Rochelle. Il voudrait partir dans les îles.

Il va, en début d'après-midi, dans la boutique d'un changeur de la rue Vivienne à qui il dit vouloir acheter de l'or pour 2 millions de francs. Dans sa serviette, à la place des billets de banque, il a caché un pistolet avec lequel il frappe le commerçant. Il s'empare de la caisse et s'enfuit. Des témoins de l'agression le signalent à la police. Lorsque, au pied d'un immeuble du quartier, l'agent André Vergne cherche à l'interpeller, Jacques Fesch tire. Il est myope, maladroit, affolé. Il ne vise même pas. L'agent de police est atteint d'une balle en plein coeur. Bible et prière. Dans sa cellule, Jacques Fesch lit la Bible. «Que voulez-vous qu'on fasse d'autre en prison?», lance à l'audience le célèbre Me Floriot qui défend la famille du policier. Pendant ses trois ans et demi de détention, Jacques Fesch ne se contente pas de lire la Bible. Il se prive de tabac, de sucre, de chocolat. Se choisit un confesseur, se plonge dans la prière. Quelques heures après son exécution, une centaine de catholiques parisiens assistent à une messe pour «le repos de l'âme du supplicié».

( le journal liberation )
Monsieur Soucolline
Monsieur Soucolline
Aime le chapelet

Masculin Messages : 424
Age : 30
Localisation : la France dans le petit village de cul de sac perdu au milieu des fleurs ( ancien nom avant la revolution )
Inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par Monsieur Soucolline le Lun 3 Oct 2011 - 2:22

Monsieur Soucolline
Monsieur Soucolline
Aime le chapelet

Masculin Messages : 424
Age : 30
Localisation : la France dans le petit village de cul de sac perdu au milieu des fleurs ( ancien nom avant la revolution )
Inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par Monsieur Soucolline le Mar 4 Oct 2011 - 13:54

... j’ai confiance dans l’amour de Jésus et
je sais qu’il commandera à ses anges de
me porter dans leurs mains... Je pense que
pendant cette nuit d’agonie, je vais passer
par différents états et que je vais un peu
souffrir […] Je vais d’abord réciter mon
chapelet et les prières des mourants, puis
je remettrai mon âme à Dieu. Ensuite,
je méditerai l’agonie de Notre-Seigneur
au jardin des Oliviers, mais bon Jésus
aidez-moi ! J’ai récité mes prières, et je
suis inondé de paix et de force ! Dans son
amour infini, Jésus a entendu ma prière
et m’a exaucé. Jésus, je vous aime !
... Je suis plus tranquille que tout à l’heure
parce que Jésus m’a promis de m’emmener
tout de suite au paradis et que je mourrai
en chrétien... J’ai récité mon chapelet.
Quelle paix, quelle extraordinaire lucidité
d’esprit ! Je me sens léger, léger et toute
crainte est pour le moment écartée […]
Plus que 5 heures et je verrai Jésus […] Je
crois que je vais arrêter mon journal là où
il en est, vu que j’entends des bruits inquiétants.
Pourvu que je tienne le coup.
Sainte Vierge à moi ! Adieu à tous et que
le Seigneur vous bénisse !

Jacques Fesh
Monsieur Soucolline
Monsieur Soucolline
Aime le chapelet

Masculin Messages : 424
Age : 30
Localisation : la France dans le petit village de cul de sac perdu au milieu des fleurs ( ancien nom avant la revolution )
Inscription : 14/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par P4572 le Mar 4 Oct 2011 - 14:03

Merci Mr Soucolline de nous partager les belles réflexions de Jacques Fesh.

Faisons le connaître.

Il ferait merveille dans les coeurs des prisonniers...

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par Nicolas77 le Mar 4 Oct 2011 - 16:41

ses dernieres phrases me donne la chair de poule.
puissions nous aussi prendre exemple sur lui.

que Dieu ai son âmes.

Nicolas77
Nicolas77
Contemplatif

Masculin Messages : 1754
Age : 33
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution Empty Re: A l'avenir, la guillotine sera rétablie comme méthode d'exécution

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum