Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Joseph ou le déploiement de la grâce

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Jeu 21 Juin 2018 - 14:58

"Jésus devait ressembler à Joseph, par les traits de son caractère, par sa façon de travailler et de parler. Dans son réalisme, dans son esprit d'observation, dans sa manière de s'asseoir à table et de partager le pain, dans son goût pour exposer la doctrine d'une manière concrète, en prenant pour exemple les choses de la vie ordinaire, se reflètent ce que furent l'enfance et la jeunesse de Jésus, ce que furent par conséquent ses rapports avec Joseph. On ne peut méconnaître la sublimité du mystère. Ce Jésus qui est un homme, qui parle avec l'accent d'une région déterminée d'Israël, qui ressemble à un artisan nommé Joseph, est bien le Fils de Dieu. Et qui peut apprendre quelque chose à Dieu ? Cependant il est vraiment homme, et sa vie est normale : un enfant d'abord, un jeune homme ensuite, qui aide dans l'atelier de Joseph, et enfin un homme mûr, dans la plénitude de l'âge : Jésus croissait en sagesse et en grâce devant Dieu et devant les hommes."

Saint Josémaria Escrivà  "Quand le Christ passe", 55



 

Saint Joseph, aidez-nous à faire du travail quotidien un lieu de sanctification !
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Lun 25 Juin 2018 - 7:12

Deux citations sur Saint Joseph, du Pape Léon XIII




"Allez à Joseph, vous qui désirez développer en vous une vraie vie intérieure. Il vous apprendra l'adoration en Esprit et en vérité. Il vous apprendra à trouver l'infini, Dieu dans les plus humbles besognes. Allez à Joseph vous qui désirez restaurer l'idéal familial."


"Que les pères de famille trouvent en Saint Joseph la plus belle personnification de la vigilance et de la sollicitude paternelle."
Léon XIII Encyclique, 1889
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Jeu 28 Juin 2018 - 1:43

Comment vivre de la paternité de saint Joseph ?  Comment entrer dans la Sainte Famille ?

"Dans le monde d'aujourd'hui, où nous sommes si souvent blessés, et qui est si blessant, si paralysés, si désemparés, si désorientés, si désarmés, nous retrouvons la situation d'un cœur infiniment sensible qui est celui du plus beau des fils des hommes, saint Joseph.  Saint Jean Baptiste est le plus grand des fils de la femme. Saint Joseph est le plus beau des fils de l'homme.  Dans la vie de la Sainte Famille, nous voyons que saint Joseph est tout le temps désemparé, désarmé, blessé par le mal, qui est quelque chose de trop fort à supporter pour lui. Sans Marie et Jésus, saint Joseph serait très vite mort, il n'aurait pas supporté le massacre des saints Innocents. Mais il y a Jésus qui l'appelle Papa, dans une candeur extraordinaire.  


Si nous voulons apprendre une prière très simple, qui déverse sur nous un torrent de consolation, nous prenons la parole de Jésus-Enfant s'adressant à son père : « Papa », et ce jour-là, nous adoptons saint Joseph comme père.  Quand nous voyons, dans l'Ecriture, Jésus s'adresser au Père dans la Très Sainte Trinité, nous observons qu'il lève les yeux vers le ciel et il dit Père. Ce petit détail se répète plusieurs fois dans le Nouveau Testament et il serait difficile à comprendre sans le mystère de saint Joseph.  Jésus sait bien que Dieu le Père n'est pas dans le ciel étoilé : si Jésus lève les yeux vers le ciel, c'est que sa manière humaine, quand il était petit, de parler au Père, s'incarnait à travers le visage de saint Joseph et il disait : « Papa, je suis là, le mal est vaincu, il ne faut pas s'en faire ».  Quand nous sommes blessés dans notre innocence, quand nous n'avons aucun moyen de nous en sortir, il faut entrer dans la sainte Famille. C'est exigeant, car notre orgueil en prend un coup. Il faut apprendre à faire que ce soit saint Joseph qui nous engendre et laisser à travers nous Jésus être engendré une nouvelle fois dans son regard humain vers le sacrement du Père : nous entrons alors dans la spiritualité de la Sainte Famille. Dans la mémoire ontologique surnaturalisée par la vertu d'Espérance, par la pauvreté totale des enfants de Dieu, nous devenons des petits, pauvres, tout abandonnés, comme Jésus s'est abandonné d'abord dans la paternité du visage de saint Joseph." 

http://catholiquedu.free.fr/2011/SaintJoseph.pdf
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Ven 29 Juin 2018 - 11:00

Préfiguration de Saint Joseph dans l'Ancien Testament

« Ils allèrent et ils arrivèrent tous deux en ce lieu dont avait parlé Dieu et Abraham s'approcha pour élever l'autel en cet endroit. Abraham bâtissait et Isaac donnait à son père les pierres et le mortier jusqu'à ce qu'ils eussent fini de construire l'autel. »

C'est la construction de l'Eglise que l'on peut voir préfigurée dans ce midrash. Joseph aussi est constructeur de l'Eglise, patron et architecte : c'est Jésus qui donne les pierres et saint Joseph qui bâtit.

Quelqu'un voudrait-il rentrer dans le mystère de la Jérusalem céleste, l'Eglise glorieuse, s'il rejette cette paternité de Joseph qui établit une jointure entre le mortier et les pierres, il ne pénètrera pas dans la Demeure de Dieu. C'est pourquoi il faut apprendre à aimer cette paternité incarnée, surnaturalisée, et même glorifiée aujourd'hui pour nous. Il faut apprendre petit à petit à apprivoiser notre coeur à cette Sainte Famille, à cette relation de saint Joseph avec Marie, l'Immaculée Conception, son épouse.

http://catholiquedu.free.fr/2011/SaintJoseph.pdf
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Sam 30 Juin 2018 - 8:54

"Il faut apprendre petit à petit à apprivoiser notre coeur à cette Sainte Famille, à cette relation de saint Joseph avec Marie, l'Immaculée Conception, son épouse."

L'amour de Joseph et Marie : un beau mystère aussi   Flower white    

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Dim 1 Juil 2018 - 6:39

« Il prit Isaac son fils, il l'attacha pour le mettre sur les bûches qui étaient sur l'autel afin de l'égorger en brûlement entier devant Dieu. Et Isaac dit à son père : « Lie-moi, attache-moi fortement et ensuite tu me mettras sur l'autel, car il faut craindre que je ne me retourne, que je ne bouge, que je ne sois déchiré par la force du couteau qui sera dans ma chair et que je ne profane le sacrifice de brûlement entier en résistant, ne serait-ce que par l'instinct. » Alors Abraham fit ainsi. [C'est terrible !] Isaac dit encore à son père : « Mon père, quand tu m'auras égorgé, brûlé en sacrifice de brûlement entier, tu prendras le restant de ma cendre, tu l'apporteras à Sarah, ma mère et tu lui diras : « Voici le parfum d'Isaac. »

C'est l'amour du Fils dans l'âme du Père, l'Esprit Saint, que l'âme du père apportera à Marie après la descente aux enfers.

http://catholiquedu.free.fr/2011/SaintJoseph.pdf


avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Lun 2 Juil 2018 - 12:42

« Toutefois, tu ne lui diras pas cette chose quand elle se trouvera au bord d'un puits ou dans un endroit élevé, de peur qu'elle ne précipite sa vie à cause de moi et qu'elle ne meure. » Et Abraham entendit les paroles d’Isaac, alors il éleva la voix et il pleura. » [C'est la première fois qu'Abraham pleure.] Et les larmes d’Abraham descendirent sur Isaac son fils. [Lorsque saint Joseph est devant le mystère de compassion de Marie, il s'émeut.] Et Isaac pleura aussi beaucoup. Et il dit : « Dépêche-toi vite, mon père, et accomplis la Volonté de Dieu ainsi qu'il te le demande ». Alors, le coeur d’Abraham et d’Isaac fut réjoui au niveau de cette chose. »


Finalement, nous pleurons par amour pour la Vierge Marie et nous nous réjouissons à cause de la Croix. Joseph et Jésus ne trouvent la consolation que dans la Croix. Leur seule souffrance est que Marie ait à en souffrir. Mais si le coeur est réjoui, l'oeil pleure avec amertume, les deux se rejoignent. L'holocauste, le sacrifice de la Femme et le sacrifice du nouvel Adam, se rejoignent dans le coeur de Joseph : c'est lui qui fait l'unité entre les deux.


avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Mar 3 Juil 2018 - 5:59

« Alors, Abraham attacha son fils, il le posa sur l'autel par-dessus les bûches et sur l'autel. Isaac tendit son cou devant son père et Abraham tendait sa main pour prendre le couteau afin d'égorger son fils pour un brûlement entier sur l'autel. Alors, au même moment, les anges de la pitié étaient venus auprès de Dieu, ils parlaient en faveur d'Isaac en disant : « De grâce, Seigneur, Roi pitoyable et miséricordieux, toi qui règnes sur tout ce que tu as créé dans le ciel et sur la terre... » [Autrement dit, les anges interviennent.] Alors, Abraham vit un bélier qui s'était pris les cornes et il le saisit. »

Le bélier est sacrifié à la place d'Isaac. Mais Satan ne s'avoue pas vaincu !

« Alors Satan alla vite voir Sarah et se plaça auprès d'elle ; il avait pris figure devant elle, comme la figure d'un vieillard abattu, très humilié. Abraham était encore à offrir le bélier en sacrifice de brûlement entier en place de son fils. Et Satan dit à Sarah : « Tu sais la chose qu'Abraham a fait à ton fils Isaac aujourd'hui. Il a pris Isaac, il a élevé un autel et il l'égorge, il le sacrifie sur l'autel. »

Ici, Satan ne ment pas, mais il omet de dire qu'au dernier moment il y a le bélier. C'est un séducteur, un menteur qui fait croire à des inepties avec des paroles de vérité, comme le fait le New-Age.

« Isaac criait et pleurait devant son père, mais il n'y avait personne pour le voir et personne pour le prendre en pitié. »

Il ne dit pas que tous deux pleuraient ensemble à cause d'elle par amour.

« Satan redit deux fois ces paroles à Sarah et il s'en fut d'auprès d'elle. Quand Sarah entendit toutes ces paroles de Satan, elle pensait que c'était un vieillard qui était auprès d'eux. Alors, elle élève la voix, elle rugit et elle pleure, et elle crie, un cri grand et amer, à cause de son fils, elle se fit tomber à terre, elle jeta de la poussière sur sa tête et dit : « Mon fils, qui me donnera de mourir à ta place en ce jour ? » [je veux prendre la place du bélier].

Ils sont trois Jésus, Marie et Joseph qui sont sacrifiés sur la Croix en un seul sacrifice.

« Et Sarah mit sa tête dans le giron d'une servante, puis alla se dresser comme une pierre. » [« Stabat Mater » : Marie est debout.] Ensuite, elle se leva et s'en fut. Elle alla jusqu'en Hébron, interrogea les passants qu'elle rencontrait sur la route. »

« Le Cantique des Cantiques dit tout ce qui se passe dans les trois heures de la Croix », écrit saint Bernard. Tout est fondé dans l'Ecriture et dans la Tradition. La tradition rabbinique est révélée, elle fait partie de notre tradition religieuse.

« Mais, il n'y eut personne pour lui dire ce qui avait été fait de son fils. Elle arrive avec ses servantes à Qiryat-Arba [Hébron], elle questionne au sujet de son fils. Or Satan vient auprès de Sarah, ayant l'apparence d'un homme ; il se tint devant elle pour la quatrième fois et il lui dit : « C'est des faussetés que je t'ai dites ; Abraham n'a pas égorgé Isaac ton fils. Isaac n'est pas mort. » Quand elle entendit cette chose, elle se réjouit beaucoup au sujet de son fils et, de joie, son âme sortit d'elle. »

Marie est morte à cause de Jésus, mais morte de joie. Joseph est mort à cause de Marie, à cause de cette souffrance.

« Elle mourut, et se joignit à son peuple. Abraham, lorsqu'il eut accompli son culte, retourna avec son fils auprès des garçons. Ils se levèrent et allèrent ensemble à Bersabée, leur maison. Ils cherchèrent Sarah et ne la trouvèrent pas. Alors, ils questionnèrent les gens à son sujet. Ils lui dirent : « Elle est partie à Hébron pour vous chercher. Où êtes-vous allés ? » Abraham et Isaac coururent après elle à Hébron : ils la trouvèrent morte. Alors, tous ils élevèrent la voix et pleurèrent sur elle un grand pleurement. Isaac tomba sur le visage de sa mère et il pleura sur elle en disant : « Ma mère, ma mère, comment, pourquoi m'as-tu abandonné ? »

Moïse a commenté le « Pourquoi m'as-tu abandonné ? » de Jésus, 1500 ans avant !

Nous ne connaissons pas assez la tradition de la foi juive : c’est très nourrissant, c’est puissant pour la vie spirituelle de lire l'Ecriture dans la lumière de la Tradition révélée : c’est ce que dit le Concile Vatican II.

Jérusalem est le symbole de Marie : c'est la cité de Dieu, mais c'est aussi la cité de David. C'est là qu’Isaac est sacrifié. Nous ne pouvons pas séparer la mort de Jésus du mystère de la corédemption de Marie et du mystère de l'union de saint Joseph et de la Vierge Marie : « Pourquoi m'as-tu abandonné ? »

« Abraham et Isaac pleurèrent un grand pleurement et tous les serviteurs pleurèrent avec eux sur Sarah. »

Les serviteurs, c’est nous tous qui rejoignons, réincarnons les pleurs de Jésus et de Joseph sur le mystère de compassion de Marie.

C'est un petit microcosme de la spiritualité chrétienne.

http://catholiquedu.free.fr/2011/SaintJoseph.pdf



avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 3 Juil 2018 - 12:00

Les serviteurs, c’est nous tous...


C'est vrai mais j'essaie personnellement de dépasser ce stade spirituel depuis des années


je n'en parle pas par vantardise mal placée mais donner des idées à mon prochain


en fait j'essaie à la fois de le dépasser et aussi de le vivre en le dépassant, les deux à la fois


en 2002, alors que nouvellement en retraite j'essayais un commentaire de l'apôtre bien aimé j'avais écrit à un endroit 


"je ne suis pas comme Jeanne d'Arc avec Messire Dieu premier servi, je tiens trop à ma liberté" pas du mot à mot mais un truc comme ça


ce n'était pas de ma part une attitude de blasphème mais une vraie pensée pour honorer le Seigneur jusque dans l'exercice complet du libre arbitre qu'il nous a donné à tous et à chacun;


si certain(e)s étaient quand même choqués, se serait compréhensible, rassurez-vous, j'ai énormément évolué là dessus


j'ai compris aux aléas de la vie que même à ceux qu'on aime on fait du mal avec nos péchés, alors il n'y a qu'une solution (je suppose) dire au Seigneur "je te les confie, aimes les, tu les aimes tellement mieux que moi, aimes les pour moi, pallies à mes faiblesses et mes fautes..."


L'autre élément que j'ai intégré un peu après le premier c'est Jésus disant à ses disciples "je ne vous appelle plus mes serviteurs mais mes amis"

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2421
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Mar 10 Juil 2018 - 6:13

"Le Cantique des Cantiques dit tout ce qui se passe dans les trois heures de la Croix" écrit Saint Bernard.

Mis en musique par Bashung, à l'occasion de son mariage religieux (les deux autres avaient été civils) pour lui ce texte brûlant renvoyait à la quête du Père Eternel :

"L’interlocuteur le plus intime, plus intime peut-être que la femme que j’aime. Le confident suprême."  

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Père Nathan le Mar 10 Juil 2018 - 13:47

merci
très chouette


Voici un texte des juifs messianiques enseignant que les prophéties indiquant que le Fils de David ( Messie de la Fin ), c'est Jésus, Fils de Joseph :


Les érudits juifs font référence au Machiah ben David et au Machiah ben Yossef. L’un d’eux est le Messie positif, victorieux, qui instaure un royaume de paix ; l’autre est un serviteur souffrant (comme dans Esaïe 53). La tendance populaire consiste à penser uniquement à ben David en ignorant ben Yossef, mais la conception messianique/chrétienne tient compte du fait que les deux sont réunis dans une seule et même personne.








considérer la vie de Joseph comme le modèle archétypal de l’« autre fils » (ben asher) qui serait la réalisation du Machiah ben Yossef. La liste qui suit n’est pas exhaustive, mais elle présente 60 façons dont la vie de Joseph illustre la vie de Yeshoua, notre Rédempteur.
 
Joseph [hébreu]Jésus [hébreu]
1La mère de Joseph, Rachel, était stérile, et sa grossesse fut le résultat d’une intervention directe de Dieu (Ge 30:2).Marie (Myriam), la mère de Yeshoua, était vierge, et sa grossesse fut le résultat de l’intervention directe de Dieu (Mt 1:18).
2La naissance du fils de Rachel allait enlever l’opprobre d’Israël (Ge 30:23).La naissance de Yeshoua serait la gloire du peuple d’Israël (Lu 2:32). Yeshoua serait également la Lumière des nations.
3Le nom de Joseph (c’est-à-dire yossef [hébreu]) signifie « puisse-t-il ajouter », jeu de mots par lequel Rachel exprime son désir d’avoir encore des enfants (Ge 30:24).Jésus (Yeshoua) signifie « YHWH sauve » et dénote la libération des enfants de Dieu. Par Yeshoua, Dieu allait aussi ajouter des enfants à Israël…
4Joseph était le premier-né de Rachel, qui est considérée comme la matriarche d’Israël (Ge 30:23-24).Yeshoua était le premier-né de Marie (Myriam), qui est considérée comme la matriarche de l’Eglise (Lu 2:7; Jn 19:26). [Note d’Etz BeTzion : nous n’allons pas jusqu’à la considérer de la même manière que les catholiques, c’est-à-dire mère de D.ieu et mère de l’Eglise universelle. Dans ce passage de Jean, elle est simplement déclarée par Yeshoua qui va mourir mère de Jean, afin qu’il en prenne soin.]
5
La naissance de Joseph a marqué la fin de l’exil d’Israël loin de sa terre ; après sa naissance, Jacob a quitté Laban pour la Terre Promise (Ge 30:25).
La naissance de Yeshoua a marqué la fin de l’exil spirituel d’Israël (Lu 2:29-32).
 6/ Dans la tradition juive, Joseph est considéré comme la Némésis d’Esaü (qui était considéré comme l’incarnation du pouvoir des Païens et de l’oppression d’Israël).Yeshoua a vaincu les puissances des ténèbres par la victoire de la croix. Il est le « tueur de serpents », l’ultime Némésis de Satan et de ceux qui le servent…
7/ Joseph était un jeune homme précoce rempli de songes qui lui venaient du Ciel (Ge 37:5 s.).Yeshoua était au Temple, en plaine discussion avec les sages sur la Torah alors qu’il n’avait que 12 ans (Lu 2:42-51) C’était un enfant précoce rempli de songes venus du Ciel.
8/ Joseph était « bien-aimé de son père » (Ge 37:3). Il était ben yashid ([hébreu]), comme Isaac l’était pour Abraham (voir l’Akédah).« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection » (Mt 3:17; 17:5). Yeshoua est également décrit comme étant yashid, « Fils unique » du Père (Jn 1:14).
9/ Joseph était berger ([hébreu]) (Ge 37:2).Yeshoua le Messie est appelé le Bon Berger ([hébreu]) (Jn 10:11).
10/ Joseph a été élevé en Terre Promise (Ge 37:2).Yeshoua a été élevé en Terre Promise (Mt 2:23; 21:11; Jn 1:45).
11/ Joseph rapportait à son père les mauvais propos de ses frères (Ge 37:2).Yeshoua a attesté que le monde le haïssait parce que les œuvres de celui-ci étaient mauvaises (Jn 7:7).
12/ Jacob aimait Joseph plus que ses autres fils (Ge 37:3).Dieu aime Yeshoua, son Fils, d’une manière qui n’appartient qu’à Lui (Jn 3:35; 5:20; Mt 17:5: Lu 9:35).
13/ Joseph fut « oint » par son père d’une tunique multicolore (c’est-à-dire une ketonet passim [hébreu]) (Ge 37:3).Yeshoua a été nommé Machiah ben David (Hé 1:9; Ps 45:7; voir plus bas).
14/ Joseph a prévu prophétiquement qu’il serait le libérateur d’Israël et le sauveur du monde (Ge 37:5-11).Yeshoua se considérait comme le Sauveur d’Israël et du monde (Jn 6:35; 8:12).
15/ Les frères de Joseph le haïssaient et n’arrivaient pas à lui parler avec amitié (Ge 37:4).Yeshoua fut haï sans cause et, de façon répétée, il fut « mis à l’épreuve » par les autorités religieuses (Jn 1:11; 15:25).
16/ Joseph était un « faiseur de songes » et un prophète qui était méprisé par ses frères (Ge 37:5-10).Yeshoua a prêché le message du salut au moyen de sa vision du royaume – et il a été méprisé (Jn 5:18; 7:1; 8:6; Mt 16:1 etc.).
17/ Les frères de Joseph refusaient qu’il règne sur eux (Ge 37:Cool.Yeshoua a estimé qu’en Le rejetant, les chefs religieux disaient en fait : « Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous » (Lu 19:14).
18/ Les frères de Joseph l’enviaient (Ge 37:11).C’est par envie ([hébreu]) que les chefs des prêtres livrèrent Yeshoua à la mort (Mc 15:10).
19/ Joseph a été « envoyé par son père » (Ge 37:12-14).Yeshoua a été envoyé par Son Père (Jn 5:30-36; 6:57; 8:18, 42; Ga 4 :4; 1 Jn 4:9 etc.).
20/ Les frères de Joseph ont conspiré pour le tuer (Ge 37:18).Les grands-prêtres et les anciens du peuple se sont entendus ensemble contre Jésus afin de le faire mourir (Mt 27:1).
21/ Les frères de Joseph n’ont pas cru en lui (Ge 37:19-20).Les frères de Yeshoua n’ont pas cru en lui (Jn 1:11; 3:18; 3:36 etc.).
22/ Les frères de Joseph l’ont dépouillé de sa tunique et se sont moqués de lui (Ge 37:19,23).Il fut dépouillé de ses vêtements et revêtu d’une tunique écarlate (Mt 27:28).
23/ Les frères de Joseph l’ont jeté dans une fosse, symbole du tombeau (Ge 37:24).Jésus a été jeté dans une fosse (Za 9:11; Mt 12:40; 27:59-60).
24Les frères de Joseph ont eu la dureté de cœur de manger pendant que lui souffrait dans la fosse (Ge 37:25).Israël a mangé le repas Pascal pendant que Jésus était dans la fosse (Jn 13:1).
25Juda a défendu l’idée de demander une rançon pour la vie de Joseph (Ge 37:26-27).Yeshoua est né dans la tribu de Juda et il est devenu le Rédempteur du monde.
26Les frères de Joseph l’ont vendu pour une somme en sicles d’argent (Ge 37:28).« Ils lui payèrent (à Judas) trente pièces d’argent » (Mt 26:15).
27Joseph a été tiré de la fosse (Ge 37:28).Yeshoua est ressuscité des morts (Mt 28:6; Mc 16:16; Lu 24:6; Jn 20:1-17 etc.).
28Joseph a été vendu comme esclave avant d’être élevé à la gloire (Ge 37:28).Yeshoua a pris une forme de serviteur souffrant avant son exaltation (Jn 13:12-17; Mt 20:25-26; Mc 10:43; Ph 2:6-9 etc.).
29Joseph a été emmené en Egypte pour éviter d’être tué (Ge 37:28).Yeshoua fut emmené en Egypte pour échapper à la colère démente d’« Hérode le Grand » (Mt 2:13-14).
30La tunique de Joseph était couverte de sang (Ge 37:31).La tunique de Yeshoua était couverte de sang (Mc 15:17-20; Mt 27:28-31). Yeshoua nous a rachetés du jugement en versant Son sang pour nos péchés (1 Co 6:19-20; Ac 5:31; 1 Pi 3:18; Ro 5:6-8; 2 Co 5:21 ; Ga 3;13 etc.).
31Joseph est devenu esclave dans la maison de Potiphar (Ge 39:1).Yeshoua prit une forme de serviteur souffrant avant son exaltation (Jn 13:12-17; Mt 20:25-26; Mc 10:43; Ph 2:6-9 etc.)
32Dans cette humiliation, l’Eternel a été avec Joseph et l’a fait prospérer (Ge 39:2).Yeshoua a grandi en sagesse et en grâce (Lu 2:40).Il a toujours fait ce qui plaisait au Père (Jn 8:29).
33Joseph a été nommé intendant (Ge 39:4).Yeshoua est le Berger et l’Intendant ou Gardien ([mot hébreu]) de nos âmes (1 Pi 2:25; Jn 3:35; Mt 28:18).
34Joseph a été tenté, mais n’a pas péché (Ge 39:7-10).Yeshoua a été tenté de toutes les manières, cependant il a été sans péché (Hé 2:18; 4:15; 2 Co 5:21; 1 Jn 3:5).
35Joseph a été accusé faussement et de fait, la Torah ne lui attribue aucun péché (Ge 39:11-20; 40:15).Yeshoua a été accusé faussement par les autorités religieuses (Lu 23:4; 14-15; Jn 18:38; 19:4; Hé 7:26; 1 Pi. 2:22; 3:18).
36L’accusateur juridique de Joseph (Potiphar) a vraisemblablement cru qu’il était innocent, mais il a perverti la justice pour « ne pas perdre la face ».Yeshoua a été condamné injustement par le procurateur romain Pilate, qui croyait en son innocence mais l’a condamné à mort pour « sauver la face ».
37Joseph ne s’est pas défendu devant les autorités païennes (Ge 39:19-20).« Il lui adressa beaucoup de questions, mais Jésus ne lui répondit rien » (Luc 23:9; Mt 27:14; Ac 8:32; Es 53:7 etc.).
38Joseph a été emprisonné avec deux autres criminels (Ge 40:2-3)« On conduisait également deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus » (Lu 23:32; Mt 27:38; Mc 15:27; Jn 19:18).
39Joseph était un prophète capable d’interpréter les songes.Yeshoua était un prophète qui pouvait révéler ce qui était caché dans le cœur (Jn 4:19, 29).
40Joseph était rempli de l’Esprit de Dieu ([hébreu]) et d’une grande sagesse (Ge 41:38-39).Dieu a oint Yeshoua du Saint-Esprit et de puissance (Ac 10:38; Mt 3:16-4:1; Lu 4:1 etc.). Yeshoua était rempli de sagesse et de vérité.
41A la fin, Joseph a obtenu gain de cause, et il a été exalté au-dessus du monde entier (Ge 41:40-42).« Le Fils de l’Homme est assis à la droite de la Puissance de Dieu » (Mt 26:64; Ac 7:56; 1 Pi 3:22; Ep 1:18-20 etc.)
42Joseph a été tiré de la fosse et revêtu de lin fin et d’or (Ge 41:42).Après la résurrection, Yeshoua a été revêtu de la gloire qu’Il avait avant son incarnation (Mt 17:1; Ap 1:13-17; Da 10:5-6).
43Pharaon a ordonné que les hérauts royaux marchent devant le char de Joseph (merkavah) en criant avrekh ! [hébreu](« A genoux », tiré de la racine berekh, genou) (Ge 41:43).Tout genou pliera devant Yeshoua le Messie (Es 45:23; Ro 14:11; Ph 2:9-11).
44Une épouse étrangère ([hébreu]) a été donnée à Joseph (Ge 41:45).Ceux qui suivent Yeshoua sont appelés l’« Epouse du Messie », et sont pris dans chaque tribu et dans chaque langue (Jn 6:37; Ap 22:17 etc.).
45Joseph fut appelé Tzaphnat Paenéach ([hébreu]), c’est-à-dire le « déchiffreur de secrets » selon le Targum Onkelos (Ge 41:45).Yeshoua a révélé le Père (Jn 1:18) ; Il est celui qui révèle les « choses cachées » (Mt 13:10-13; 35). En Lui sont cachés tous les trésors de la sagesse (Col 2:3).
46Joseph était âgé de 30 ans lorsqu’il commença son ministère public en Egypte (Ge 41:46).Yeshoua avait 30 ans lorsqu’il a commencé son ministère public en Israël (Lu 3:23).
47Dieu a envoyé Joseph comme pourvoyeur de pain, afin de préserver un reste sur la terre (Ge 41:55 ; Ge 45:7-Cool.  .Dieu a envoyé Yeshoua pour être Lechem HaChaim, le « Pain de Vie » (Jn 6:35; 48-58) qui préserve un reste sur la terre.
48Joseph, déguisé en Egyptien, a mis ses frères à l’épreuve, et ceux-ci ne l’ont pas reconnu (Ge 42:Cool.Yeshoua est un Egyptien de distinction – une pierre d’achoppement et rocher de scandale (Es 8:14; Ro 9:33). Un « endurcissement partiel » est venu sur Israël.
49Juda a intercédé auprès de Joseph pour le fils d’Israël, Benjamin (Ge 43:9; 44:16-34).1) Un jour, Yeshoua (en qualité de Machiah ben David) va intercéder pour Israël (le Yom Kippour en relation avec la Fin des Jours). 2) Le Peuple juif va finalement se repentir et se tourner vers Yeshoua Sauveur.
50Après avoir mis ses frères à l’épreuve pour vérifier s’ils passaient par la techouva, Joseph a fini par se révéler (Ge 45:1-4).Pendant la Grande Tribulation, Yeshoua va ouvrir les yeux d’Israël de telle sorte qu’Israël finisse par Le reconnaître (Lc 13:35; Mt 24-25).
51Joseph a été révélé à ses frères comme sauveur d’Israël (Ge 45:1-15).Yeshoua est le véritable sauveur d’Israël (Ac 13:23; 2 Ti 1:10; Es 43:11). Israël recevra Yeshoua lors de sa seconde venue (Za 12:10; Jn 19:37; Ro 11:26; Es 59:20 etc.).
52Joseph est devenu le sauveur du monde entier (Ge 45:7).Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que par lui nous puissions avoir la vie (Jn 4:42; 1 Jn 4:14). En dernier ressort, le salut veut dire la rédemption de la malédiction du péché et de la mort.
53Joseph est « ressuscité d’entre les morts » pour Israël (Ge 45:26-28).« Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ? Il n’est point ici, mais il est ressuscité» (Mt 28:6; Mc 16:6; Lu 24:6; Jn 20:1-17 etc.).
54Joseph a guidé Israël sur le chemin du retour à la terre promise de Goshen (Ge 46:28).Yeshoua, en tant que Machiah ben David, mènera Israël au pays renouvelé de la promesse.
55Joseph a introduit Israël en présence de Pharaon, et Jacob a béni Pharaon (Ge 47:7).Un jour, Yeshoua amènera Israël devant le Père – et Israël bénira alors le Nom de l’Eternel dans la vérité (1 Co 15:28).
56Par sa foi, Joseph a conquis le monde entier (Ge 47:23).Dans le Royaume Millénaire, Yeshoua sera le SEIGNEUR incontesté du monde (Ap 20:2-6; Za 8:3; 14:8; Es 2:3 ; Mi 4:2 etc.).
57Joseph a été couronné de gloire et d’honneur (Ge 41:39-45).Yeshoua a été couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a soufferte pour son peuple Hé 2:9 ; Ph 2:6-11; Mt 28:18 etc.).
58Jacob a irrévocablement adopté dans sa famille les deux fils de Joseph, Ephraïm et Manassé (Ge 48:3-6). Josué, le successeur de Moïse, était un descendant d’Ephraïm…Yeshoua a prédit qu’un seul Berger règnerait sur un seul troupeau (Jn 10:16). En fin de compte il y aura un seul olivier représentant le peuple de Dieu, composé à la fois de Juifs et de païens (Ro 11:17-26) [Note d’Etz BeTzion : les descendants d’Israël, nommés « Ephraïm » feront également partie du peuple de D.ieu. Voir Hébr. 8 : 8].
59Les descendants (non Juifs) de Joseph ont été intégrés à la communauté de l’Israël ethnique, formant ainsi deux grandes tribus d’Israël (Ge 48:1-5).Ceux qui suivent Yeshoua deviennent partie prenante des alliances et bénédictions de l’Israël ethnique (Ep 2:12-14).
60Joseph a reçu les bénédictions qui reviennent au premier-né Ge 49:22-26).Yeshoua est le « premier-né de la création » qui a la prééminence sur tous les autres prophètes, prêtres, rois, anges (Hé 1; Col. 1:16-18).
 
Tout comme Joseph a été finalement révélé au peuple Juif comme type du Messie et du sauveur (malgré la trahison et le rejet qu’il a subits au départ), ainsi Yeshoua sera-t-Il révélé comme Machiah ben Yossef et comme Machiah ben David lors de l’acharit haymim (la Fin des Jours).

avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3485
Age : 67
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par emma19 le Mar 10 Juil 2018 - 22:39

Merci mon Père pour cette intéressante comparaison entre Joseph (Fils de Jacob) et Jésus.

Mais du coup, il doit y avoir encore deux liens (au moins) que je ne parviens pas bien à comprendre :
- le lien entre les deux Joseph bibliques : Joseph fils de Jacob et Joseph père de Jésus : un même nom mais sans doute bien plus que cela,
- le lien entre Jésus Machiah Ben David et le Roi ; il me semble que le Roi sera le signe visible du règne du Sacré Coeur (et donc le signe visible du Machiah Ben David, qui est certainement le Christ Roi) ; mais sera-t-il ce signe visible juste parce que Dieu a décidé de confier sa Royauté à ce lieutenant du Christ pré-choisi, pour que les grâces de la Royauté du Christ (dont la paix  du Christ) se déversent sur l'humanité ? Ou bien ce Roi sera-t-il également cause méritoire, qui se rajoute à la cause méritoire de Jésus Christ ? Cette subtilité n'est pas très claire pour moi. 
Peut-être qu'une partie de la réponse vient de l'histoire des nations, et en particulier de l'histoire d'Israel : selon les rabbins, il faut que le peuple juif fasse preuve de repentance (Techouva) et revienne à Dieu de tout son coeur, pour que les prophéties sur le Machiah Ben David s'accomplissent : c'est-à-dire pour que l'ère de paix universelle et d'amour promise par les Saintes Ecritures s'accomplisse enfin.
Peut-être que, du point de vue de Dieu, il faut plusieurs conditions cumulatives pour que l'ère de Machiah Ben David s'accomplisse :
- la techouva d'Israel (par rapport à l'ancienne alliance)
- la passion de Jésus Christ (par rapport à la nouvelle alliance, qui n'annule pas l'ancienne alliance).

Et peut-être que maintenant que les juifs sont prêts collectivement, le temps est venu pour que Jésus Christ confie sa royauté au lieutenant de son choix, tout comme il a confié son sacerdoce de prêtre au Pape et au clergé ?
Dans ce cas, le Roi ne serait pas vraiment cause méritoire ; mais Dieu lui demanderait tout simplement de vivre saintement, comme exemple pour tous, et Dieu lui demanderait aussi simplement une grande foi pour qu'il croit que Jésus Christ puisse accomplir ce grand miracle à travers lui ? (Tout comme Marie a cru que Dieu pouvait accomplir le miracle de l'incarnation à travers elle comme cause instrumentale) ?

Bien entendu, je n'ai pas la réponse ; ce sont de simples questions que je me pose. 
Si @Père Nathan pouvait nous éclairer sur ces différents points, ce serait très gentil de sa part.

Un autre point par rapport au Roi lieutenant de Jésus Christ : Père Nathan nous a déjà expliqué (par rapport au Scivias) qu'en plus de la sainteté classique et de l'humilité, ce Roi se caractérisera par sa viridité, qui lui permettra de prendre autorité sur les éléments, comme indiqué par Sainte Hiledegarde.
Un certain nombre de Rois, français ou étrangers, ont été canonisés par l'Eglise. Je me demandais quelle est la différence fondamentale entre ce futur saint Roi et les autres saints rois qui l'ont précédé historiquement. Vraisemblablement, les autres rois avaient une royauté (temporelle et spirituelle) localisée sur un ou deux pays tandis que ce futur Roi héritera peut-être d'une mission plus universelle, tout simplement parce qu'Israel a accompli sa mission spirituelle relative au temps des nations.
Dans cette hypothèse, le Roi hériterait d'une royauté spirituelle (au nom de Jésus Christ) sur tout le peuple de Dieu, pour finir de préparer le peuple de Dieu à accueillir Jésus Christ et l'Esprit Saint dans tous les coeurs, mission en collaboration avec le sacerdoce du Pape et du clergé ?
Peut-on dire que le Roi contribuera à détruire, avec pédagogie, les autoroutes du Mal dont Saint Jean Paul 2 parlait ? C'est-à-dire tout ce qui dans la vie matérielle et institutionnelle, vient en opposition au décalogue et contribue de ce fait structurellement à entretenir le mal et à perdre les âmes ? Si cela est bien la mission du Roi, il lui faudra de grandes grâces pour accomplir sa mission. Mais après tout, rien n'est impossible à Dieu, même ce qui nous parait humainement impossible.


 Jésus confiance                    Gloire à toi Seigneu

emma19
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 04/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Mar 11 Sep 2018 - 14:52

La puissance de saint Joseph “rend possibles les choses impossibles“, a déclaré en français le pape François aux oblats de saint Joseph reçus en audience au Vatican le 31 août 2018, à l'occasion de leur chapitre général.



Face à une “culture superficielle“ qui exalte la possession de biens matériels et promet le bonheur par des “raccourcis dangereux“, les oblats de saint Joseph doivent inciter les jeunes à “tempérer“ leur esprit. Ils doivent aussi aider ces derniers à se forger une “personnalité mature, capable de force mais aussi de tendresse“.

Dans cette optique, le pontife a demandé aux joséphites de leur enseigner, par “leur vie et leurs mots“, l'exemple de Joseph de Nazareth. La puissance de l'époux de Marie “rend possibles les choses impossibles“, a déclaré le pape en français. Il a expliqué avoir extrait cette phrase d'une prière d'un vieux missel français.

En 40 ans de prière, “Jamais il ne m'a dit non !“, a-t-il encore affirmé spontanément. Se mettre comme lui, pleinement au service de Jésus, reste ainsi la manière “la plus fascinante et la plus sûre“ d'accomplir la vie et la vocation chrétienne de façon “pleine et joyeuse“.

La congrégation des oblats de saint Joseph a été fondée en 1878 par saint Joseph Marello, éveque d'Acqui (Italie). Les joséphites se dédient au ministère paroissial, à l'apostolat missionnaire, ainsi qu'à l'éducation des jeunes. En 2008, la congrégation comptait cent maisons présentes sur les cinq continents et réunissait 570 religieux, dont 378 prêtres.

https://www.famillechretienne.fr/eglise/pape-et-vatican/saint-joseph-rend-possibles-les-choses-impossibles-241366

Pour lire le discours en entier :

https://fr.zenit.org/articles/oblats-de-saint-joseph-temoins-dune-bonne-nouvelle-consolante/
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Mer 12 Sep 2018 - 11:28

Pour revisionner les "entretiens du Père Nathan" la partie spécialement consacrée à Saint Joseph, suivre sur Gloria TV. Et grand merci à Catherine Jouenne pour son site !   

https://gloria.tv/video/UCpjCHyEpBiH44Vsc21KRKWiT
Les entretiens du Père Nathan, 19ème partie

Le chapelet de dévotion et le chapelet théologal de contemplation ; Saint Pierre et Saint Paul ; Benoît XVI et François I ; les Nacis d’Israël ; Marie est Mère de l’Eglise ; le Concile Vatican II ; la dialectique marxiste ; la destruction de Vatican II par des cardinaux francs-maçons ; Saint Joseph dans la Vision huitième du Livre III du Scivias (Sainte Hildegarde)


https://gloria.tv/video/g3WjDt78xFXp43HkKMBJGSszg
Les Entretiens du Père Nathan, 20ème partie

Saint Joseph ; Saint Vincent de Paul et le Père Olier ; le Cœur Sacré de Jésus ; le Secret de Joseph ; le Mariage de Joseph et Marie ; la Visitation ; la Sainteté de Joseph ; Jésus est cause principale, Marie est cause seconde, Joseph est cause instrumentale ; témoignage
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Ven 14 Sep 2018 - 21:51

Voici la belle prière inspirée que notre frère Sur le Roc a confiée sur le forum dans l'une de ses chroniques.

Nous nous permettons de la partager aux lecteurs de ce Fil dédié à Saint Joseph :


"O Saint Joseph Coeur juste, intercède pour que j'entre dans le Coeur Immaculé et Transverbéré de Marie, afin que je m'enfouisse dans la plaie du Coeur Glorieux de Jésus."


avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Mar 18 Sep 2018 - 11:23

@Isabelle-Marie a écrit:« Toutefois, tu ne lui diras pas cette chose quand elle se trouvera au bord d'un puits ou dans un endroit élevé, de peur qu'elle ne précipite sa vie à cause de moi et qu'elle ne meure. » Et Abraham entendit les paroles d’Isaac, alors il éleva la voix et il pleura. » [C'est la première fois qu'Abraham pleure.] Et les larmes d’Abraham descendirent sur Isaac son fils. [Lorsque saint Joseph est devant le mystère de compassion de Marie, il s'émeut.] Et Isaac pleura aussi beaucoup. Et il dit : « Dépêche-toi vite, mon père, et accomplis la Volonté de Dieu ainsi qu'il te le demande ». Alors, le coeur d’Abraham et d’Isaac fut réjoui au niveau de cette chose. »


Finalement, nous pleurons par amour pour la Vierge Marie et nous nous réjouissons à cause de la Croix. Joseph et Jésus ne trouvent la consolation que dans la Croix. Leur seule souffrance est que Marie ait à en souffrir. Mais si le coeur est réjoui, l'oeil pleure avec amertume, les deux se rejoignent. L'holocauste, le sacrifice de la Femme et le sacrifice du nouvel Adam, se rejoignent dans le coeur de Joseph : c'est lui qui fait l'unité entre les deux.



Jésus se rendait dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu'une grande foule. Il arriva près de la porte de la ville au moment où l'on transportait un mort pour l'enterrer; c'était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule considérable accompagnait cette femme. En la voyant, le Seigneur fut saisi de pitié pour elle, et lui dit: «Ne pleure pas». Il s'avança et toucha la civière; les porteurs s'arrêtèrent, et Jésus dit: «Jeune homme, je te l'ordonne, lève-toi». Alors le mort se redressa, s'assit et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère. La crainte s'empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu: «Un grand prophète s'est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple». Et cette parole se répandit dans toute la Judée et dans les pays voisins. (Lc 7, 11-17) 

Ce passage de l'Evangile du jour fait penser à ce qu'écrit le père Nathan à propos de la pitié de Dieu* pour sa mère dont le Fils unique est mort, ici la veuve Naïm.




* "Joseph et Jésus ne trouvent la consolation que dans la Croix. Leur seule souffrance est que Marie ait à en souffrir."
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Mer 19 Sep 2018 - 22:20


"Le vrai père de famille est caché. Nous voyons la splendeur de la femme et des enfants, mais pas celle du père. Car, la splendeur du père, c’est son épouse, et sa gloire sont ses enfants. Nous observons quelquefois, dans les familles, un rôle de compétition entre le mari et les enfants, vis-à-vis de la femme.

Saint Joseph n'est pas comme cela.

Le Père dans la Très Sainte Trinité n'est pas ainsi. Dieu envoie son Fils dans le monde, il envoie l'Esprit Saint dans le monde, Lui n'est pas envoyé. Il est tout entier donné, abandonné, effacé. Son Don est perpétuel." 

http://catholiquedu.free.fr/2011/SaintJoseph.pdf (p.6)


avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Mer 10 Oct 2018 - 21:08

"Priez pour l'Église...Jésus vous demande de prier intensément pour l'Église car de grands dangers la menacent. Les sombres nuages du péché et de la confusion veulent la détruire, mais l'Église sortira victorieuse de ces grandes épreuves et persécutions ; je la défendrai et la sauvegarderai de ces grands dangers comme Mon Fils l'a demandé. Quand tout semblera perdu et que satan paraîtra victorieux, Mon intercession permettra un grand miracle en faveur de la Sainte Église, et les hommes se souviendront de Mon message et honoreront encore davantage Mon Coeur très Chaste. Priez, priez, priez car telle est la demande que vous fait ce soir Jésus, le Roi du Ciel et de la terre. Je vous bénis tous, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen." (Itapiranga, Saint Joseph, 13 juin 2012)



Saint Joseph, protecteur de la Sainte Eglise, priez pour nous !
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Yeshoua le Mer 10 Oct 2018 - 22:29

Nous recourons a Vous dans notre tribulation, ô Bienheureux Joseph, et après avoir imploré le secours de Votre Sainte Épouse, nous sollicitons aussi avec confiance Votre patronage.

Par l’affection qui Vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu, par l’amour paternel dont Vous avez entouré l’Enfant Jésus, nous Vous supplions de regarder avec bonté l’héritage que Jésus-Christ a conquis au prix de son Sang, et de nous assister dans nos besoins.

Protégez, ô très sage gardien de la divine Famille, la race élue de Jésus-Christ.
Préservez-nous, ô Père très aimant, de toute souillure d’erreur et de corruption, soyez-nous favorable, ô notre très puissant libérateur.

Du haut du ciel, protégez-nous dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres.

Et de même que vous avez arraché autrefois l’Enfant-Jésus au péril de la mort, défendez aujourd’hui la Sainte Église de Dieu, des embûches de l’ennemi et de toute adversité.

Couvrez chacun de nous de Votre perpétuelle protection, afin que, à Votre exemple, et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, pieusement mourir, et parvenir à la béatitude éternelle.
Ainsi soit-il.

avatar
Yeshoua
Pour le roi

Masculin Messages : 665
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Isabelle-Marie le Sam 17 Nov 2018 - 16:12

Portrait de Joseph comme époux

Marie dit :

"À la vue de Joseph, toute mon anxiété naturelle disparut comme un nuage qui se dissout pour devenir arc-en-ciel. Il m’a suffi de le regarder dans les yeux pour y lire qu’il était un homme honnête, fidèle, pur, un juste. Son âge, qui était deux fois le mien, lui avait laissé le regard limpide d’un enfant, parce que le Mal avait eu beau s’agiter autour de lui, qui vivait dans le monde, il n’avait pu pénétrer dans son cœur rempli d’amour pour Dieu.          
         
     C’est avec une grande confiance que je mis ma main dans la sienne je sentais que j'avais trouvé en lui un père aimant, un époux fidèle, un compagnon chaste, qui allait être semblable à l’olivier et au figuier qui ombragent la petite maison et la défendent contre les vents et contre l’ardeur du soleil, tout en procurant délassement et réconfort de douceur et de nourriture !

     Mon doux époux qui ne m’a jamais déçue ! Comme il m’aimait réellement, il a cru en moi en dépit des apparences, il m’a caché ses larmes pour ne pas me troubler, il n’eut pour moi que sourires et secours; il m’a guidée comme sa fille putative, en me tenant par la main pour me faire sentir qu’il m’était tout proche par son amour, il écartait de moi tout obstacle, il prévenait mes besoins, il était patient, silencieux et chaste, chaste comme seul un ange peut l’être.      

Oh oui ! Que le Seigneur en soit béni ! Moi, que l’Éternel avait prédestinée à être Reine de ses anges, j’eus, sur terre déjà, deux anges pour sujets: mon ange gardien dont je sentais l’invisible présence voleter continuellement à mes côtés avec des éclairs de lumière et un parfum céleste, et mon angélique époux: sa chair n’étant pas obscurcie par un désir de sang, il vivait auprès de la mienne comme si nous étions deux lys épanouis dans un même parterre qui se parfument mutuellement et fleurissent pour le Seigneur, sont un exemple l’un pour l’autre pour s’élever plus haut, vers Dieu, et pour embaumer plus fort par amour de Dieu et de son compagnon, mais qui n’unissent jamais leur bouches fleuries en un baiser qui souille de pollen la soie angélique de leur habit de pureté.        

Mon Joseph saint et béni ! Mon cœur n’a jamais cessé de remercier Dieu de me l’avoir donné pour époux car, en Père saint, le Seigneur a pris soin de sa servante; il a créé cette vivante défense de ma virginité, tirée du Temple, et le souffle du monde se brisait contre Joseph sans que le fracas ou la puanteur de la méchanceté humaine pénètre là où la Vierge éternelle continuait à louer le Seigneur comme si elle était préposée au service de l’autel, au-delà du Saint des Saints, là où resplendissait la gloire du Dieu éternel".  

http://www.maria-valtorta.org/Quaderni/440111.htm

avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3434
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph ou le déploiement de la grâce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum