Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Dim 24 Jan 2016 - 20:57

Bonjour,

connaissant pas mal d'hypersensibles, je me demande si cela entraine vers des péchés tels que :
colère (rentrée)
rancune
animosité,etc.
Les hypersensibles compatissent plus fort que d'autres, c'est le côté généreux(style : ils ne supportent pas de voir des enfants pleurer; quand ils croisent un mendiant, ils donnent l'aumone; un prof sensible hésite à punir un élève; l'infirmière sensible ne va pas "speeder" ses piqures...)
Mais ils sont plus profondément bléssés par des choses que les autres oublient vite ou estiment sans importance.
Ca peut faire des dégats en compagnie de personnes "hyposensibles"(sarcastiques, jemenfichistes)
La profondeur de la blessure peut amener un replis sur soi et une rancune cachée pour ceux qui leur ont fait du mal.
Souffrir intensément pour une "vacherie", est-ce un péché ? Est-ce de l'orgueil ?
Etre "hanté" par le souvenir détaillé des blessures anciennes, est-ce mal ?
Le péché est-il seulement dans les actions/paroles à autrui ou aussi dans nos pensées, nos souffrances intérieures ?
Je pense que les hypersensibles ont "plus d'efforts" à faire contre les réactions qu'entrainent une blessure, tout comme il existe des natures "rondes" qui doivent plus "galérer" que les autres pour éviter l'excès podéral.
Comment doit-on se comporter avec eux ? Qu'est-ce qui risque de les blesser ?
Comment Dieu les voit-Il ?

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par BENEDICTE 2 le Dim 24 Jan 2016 - 21:58

Je pense qu'il faut se comporter avec eux ,comme avec chacun...

......ne fais pas autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse
.......fais aux autres ,ce que tu veux qu'on te fasse

tous les hypersensibles (ce que j'entends par la) ne sont pas forcément rancuniés , coléreux , orgueilleux ..... ,
une personne hypersensible ,si elle est chrétienne , si elle prie et reçoit les sacrements ,elle pourra pardonner comme les autres ...
avec le pardon ,JESUS met du baume sur nos blessures .

pour les mystiques , tel ""maria valtorta ,marthe robin ect...)étaient toutes des personnes hypersensibles , perso, je pense que c'est une condition nécessaire pour s'unir au CHRIST , comme elles l'ont vécu , ???

BENEDICTE 2
Contre le nouvel ordre mondial

Féminin Messages : 540
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par jacques58fan le Dim 24 Jan 2016 - 22:15

Philon a écrit:Bonjour,

connaissant pas mal d'hypersensibles, je me demande si cela entraine vers des péchés tels que :
colère (rentrée)
rancune
animosité,etc.
Les hypersensibles compatissent plus fort que d'autres, c'est le côté généreux(style : ils ne supportent pas de voir des enfants pleurer; quand ils croisent un mendiant, ils donnent l'aumone; un prof sensible hésite à punir un élève; l'infirmière sensible ne va pas "speeder" ses piqures...)
Mais ils sont plus profondément bléssés par des choses que les autres oublient vite ou estiment sans importance.
Ca peut faire des dégats en compagnie de personnes "hyposensibles"(sarcastiques, jemenfichistes)
La profondeur de la blessure peut amener un replis sur soi et une rancune cachée pour ceux qui leur ont fait du mal.
Souffrir intensément pour une "vacherie", est-ce un péché ? Est-ce de l'orgueil ?
Etre "hanté" par le souvenir détaillé des blessures anciennes, est-ce mal ?
Le péché est-il seulement dans les actions/paroles à autrui ou aussi dans nos pensées, nos souffrances intérieures ?
Je pense que les hypersensibles ont "plus d'efforts" à faire contre les réactions qu'entrainent une blessure, tout comme il existe des natures "rondes" qui doivent plus "galérer" que les autres pour éviter l'excès podéral.
Comment doit-on se comporter avec eux ? Qu'est-ce qui risque de les blesser ?
Comment Dieu les voit-Il ?

Je me pose la m^me question!
avatar
jacques58fan
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 301
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par le papillon des étoiles le Dim 24 Jan 2016 - 23:36

Bonjour Philon,

A moins de vivre reclus dans une grotte, il est bien rare de ne pas être confrontés aux "vacheries" de nos semblables...

Selon que vous avez une bonne estime de vous ou pas, vous passerez l'éponge plus ou moins rapidement ou vous ressasserez indéfiniment ; Vous vous sentirez plus ou moins blessé.

et là, on tourne en rond, plus vous vous sentirez blessé, plus vous en voudrez à la personne et plus vous vous sentirez coupable de lui en vouloir pour finir par vous accuser du pêché d'orgueil... A vos ordres!  

En perdant complètement de vue balloté par toutes ces émotions en dents de scie, que l'auteur de la "vacherie" peut aussi vous en apprendre beaucoup sur vous même..

(j'ai tendance à croire que mes "ennemis" sont mes maîtres, m'aidant par introspection à évoluer et que si nos routes se croisent c'est pour une bonne raison.)

Quel regard pose Dieu sur les hypo,hyper,sensibles ? (la gamme des tempéraments est vaste et fluctuante)

Celui de l'amour..

Comment se comporter avec ceux de nos semblables aux sensibilités diverses que Dieu met sur notre chemin ? En étant soi-même...

le papillon des étoiles
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 83
Inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Lun 25 Jan 2016 - 8:41

Papillon des étoiles
Je n'adhère pas à cette vision "psy" (et sa panacée "l'estime de soi") de l'humain.
Nos chers aieux se sont bien débrouillés sans elle (sans injonction à "l'estime de soi", sans pratiquer ce sport de masses qu'est "l'amour de soi") et il me semble qu'ils étaient plus chrétiens que les Occidentaux post-modernes.
Par ailleurs je ne pose pas de question me concernant, pas plus que je ne demande de conseils psy.
Je parle de l'hypersensibilité en général.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Lun 25 Jan 2016 - 8:52

Pour expliquer ce positionnement qui peut étonner, je dirais que je me suis ouverte à la foi en constatant qu'elle pouvait être "protégée" du dogme psy, qu'on pouvait être croyant sans avoir à "payer la taxe" au psychologisme.
Le psychologisme (et son credo l'Estime de soi comme point de départ et remède universel, alpha et oméga de toutes nos question) et surtout ses adeptes ont fait beaucoup de ravages dans ma vie.

Benedicte et Jacques : merci de vos réponses !
Les hypersensibles à qui je pensais ne sont pas croyants.
Ils ne prient pas.
Il semble que le risque est que leur estime de soi trop forte les pousse à refuser toute forme de critique ("je suis parfait").
Les mystiques comme Marthe Robin sont très humbles de caractère, je crois que ce sont des personnes qui se décentrent beaucoup de soi, qui "abandonnent l'ego" et se laissent remplir par Dieu.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par le papillon des étoiles le Lun 25 Jan 2016 - 12:25

@Philon, re bonjour

puisque vous abordez un sujet ayant trait à la psyché, je ne peux que vous répondre de manière adéquate Smile

Etre aimés de Dieu signifie par définition que l'on est aimables...

N'est ce pas en prenant conscience de l'un et l'autre que nous pouvons trouver notre équilibre  ? Quitte à aller trouver quelqu'un qui nous aide dans cette démarche. Pour moi ce fut une psychologue.. pour d'autres ce peut etre un prêtre, pour d'autres un ami, un frère...

Rappeler ceci à nos hyper-sensibles vaut mieux que la critique, (tu pleures encore ? prends sur toi ! ou "tu viens de commettre un pêché, offensé Dieu en te mettant encore une fois en colère !" ou pire "tu ne pries pas assez, voilà pourquoi tu es comme ça !)

Fraternellement,
le papillon des étoiles


Dernière édition par le papillon des étoiles le Lun 25 Jan 2016 - 13:09, édité 4 fois

le papillon des étoiles
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 83
Inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par g121548 le Lun 25 Jan 2016 - 12:33

Bonjour !! Les hypersensibles sont très empathes ....mais c'est pas vrai que les hypersensibles sont rancuniers....Oh non , du moins mon point de vue ....Ils faut seulement se protéger ...(et on rumine plus que les autres ). .. .....Alors qu'un joli sourire changerait bien des choses au lieu de donner gratuitement la cruauté.......


Dernière édition par georgette le Jeu 28 Jan 2016 - 17:51, édité 1 fois

g121548
Près de Jésus Christ

Féminin Messages : 25
Age : 72
Inscription : 25/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Lun 25 Jan 2016 - 13:12

Papillon :
sans blagues?
Le dieu des psys, surtout sur ces questions, c'est celui en qui je ne peux croire. Ces femmes psys (car cesont toujours des femmes) qui mélangent le "dogme" psy ( évidemment favorable à l'individualisme contemporain......)et la foi catholique ne font que hurler avec les loups. Elles ont très lourdement contribué dans ma vie passée à m"éloigner de Dieu.


Georgette : c'est bien , les anges.
On a un ange gardien ! Il nous protège.
Je postais tout ça parce que ces hypersensibles "méchants" me semblent animés par de la souffrance.
Je me demandais donc si c'étaient eux les hypersensibles ou la vie qui ne les avait pas épargnés.
Mais là encore, le soutien ou l'absence de soutien de la culture fait beaucoup (l'individu n'est pas le seul "responsable")
Avec une maladie grave, si le contexte social interprète dans le sens objectif : c'est une maladie grave, on ignore son origine mais voilà comment on la soigne, le patient a toutes les chances de faire face et de penser "finalement ça va,je supporte bien le traitement". Il va le suivre et rapidement guérir.
En revanche si la culture environnante tend à une surinterprétation irrationnelle : c'est surement psychosomatique, vous avez "inconsciemment" fabriqué cette maladie, cherchez "en vous-même" en quoi vous êtes "acteur", etc. le patient aura la double peine (maladie + culpabilisation) et il aura moins de résistance à opposer à la maladie.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Lun 25 Jan 2016 - 13:25

La psychothérapie en soi, à l'état abstrait, est ni bien ni mal. Soigner par les mots, pourquoi pas.
Mais à l'heure actuelle, elle souffre de deux vices :

1 son caractère hégémonique
(d'où glissement vers l'emprise idéologique, la pensée unique)

2 Ses épousailles avec le libéralisme sociétal/culturel/sexuel.
D'où les interprétations qu'elle véhicule(remarquablement identiques), en parfaite conformité avec l'individualisme triomphant de la post-modernité.
D'où ses buts qui sont l'adaptation de l'individu aux nouvelles normes individualistes (pour, bien sûr, lui éviter de souffrir). Les anciens patients ayant adopté cette grille de lecture feront des recruteurs très zélés de nouveaux adeptes.
Elle déteste donc en général toute mise en cause de cet individualisme (sociétal, relationnel, sexuel...) qui est pourtant la cause de très fréquentes souffrances pour lesquelles les gens viennent consulter (ce sont les victimes de ce système qui viennent consulter)

Il n'y a hélas que trop peu d'essai/enquêtes sérieuses à ce sujet (sauf "Les marchands d'illusions" de MJ Marty).
Les seules critiques se tournant vers les abus sexuels de certains thérapeutes, le charlatanisme ou les possibles dérives sectaires.
C'est bien dommage.


Dernière édition par Philon le Lun 25 Jan 2016 - 13:28, édité 1 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par g121548 le Lun 25 Jan 2016 - 13:27

Les hypersensibles méchants .......Je ne pense pas méchants mais sur la défensive envers les autres , avec una agressivité peut ètre ....Mais je pense que les hypersensibles sont des personnes à GRAND coeur ....

g121548
Près de Jésus Christ

Féminin Messages : 25
Age : 72
Inscription : 25/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Lun 25 Jan 2016 - 13:30

Ca oui, en milieu hospitalier c'est super, une infirmière sensible ! Surtout pour travailler avec des personnes âgées.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par le papillon des étoiles le Lun 25 Jan 2016 - 13:32

Philon

Alors j'ai eu du bol, je suis tombée sur une arménienne, chrétienne (dont les parents furent chassés d'algérie et les grands parents, chassés de Turquie enfants, échappant de justesse au génocide)

Bref ayant recu en héritage l'amour de sa famille mais aussi beaucoup de souffrance..

Je l'ai tout de suite aimée. Elle a respecté  la nuit de l'âme que je traversais puis m'a aidé à renouer les liens avec ma religion...

Vous pouvez trouver également trouver un "bon" prêtre comme un prêtre dépourvu de finesse et qui n'a que l'invective et la menace à la bouche, voire parfois la claque facile (j'ai vu cela enfant, ca m'a choqué !)

Mais comme pour les psychologues...  On peut en changer, heureusement !

le papillon des étoiles
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 83
Inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Lun 25 Jan 2016 - 13:54

Excusez-moi Papillon mais le psychologisme vous aveugle : je ne vous demande ni de m'"aider" ni de me trouver une "aide" (c'est légitime s'il y a une demande et si on connait bien la personne).
Je ne postais pas pour qi'on "analyse" un "problème" d'hypersensibilité que j'aurais.
Ma question porte sur la notion de péché et sur la conduite à tenir avec des hypersensibles de diverses sortes :
des blessés,
des rancuniers (ceux qui "explosent", pas commodes)
et aussi sur le bon côté de ce caractère (ex l'infirmière très délicate avec un malade âgé).
Et comment Dieu les voit (sont-ils bons ? Méchants ? Excusables, etc)

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par Marie Rose le Lun 25 Jan 2016 - 14:49

Philon je me suis souvent posée cete question sortant d'une jeunesse "traumatisante"
Et moi perso,j'ai eu plus de mal à suivre le Christ,car révoltée,ou plutôt je dirais,j'ai eu du mal à le servir comme beaucoup dans ma paroisse,ne supportant pas l'injustice,étant justement hypersensible.Mais en même temps,mes blessures étaient aussi une porte ouverte à son amour.
Enfin bref,après mon expérience personnelle,je me rends compte que l'hypersensibilité peut nous rapprocher plus encore de jésus et du coup des autres,mais si l'on refuse Jésus,ouuufff!!!!!
En gros,je suis peut etre maladroite dans mes paroles
Mais Je pense que pour un psy,avoir en face un hypersensible croyant et non croyant est complètement différent
Car le croyant vit sa souffrance en union avec le Christ
Le non croyant,c'est plus délicat
Je dis cela par rapport à mon expérience personnelle avec un psy après le décès de ma fille,ayant été déjà en plus maltraitée par mon père
Et comment Dieu les voit (sont-ils bons ? Méchants ? Excusables, etc)
Dieu seul sonde les coeurs,connait leur passé et voit vraiment leur souffrance
J'ai eu à faire à un psy non chrétien,il ne m'apportait rien du tout
Et un psy chrétien,il m'a énormément apporté,je ne l'ai vu que 3 fois
Après,mon Dieu il y a tellement de cas!!!
Je ne pense pas que pour Dieu il y des excusables ou pas,il n'y a que ses enfants à guérir à sauver
avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2552
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par P12345 le Lun 25 Jan 2016 - 16:24

Le psy apprend forcément le métier dans une institution laique : et ça se sent dans la pratique.
Il y a des interprétations, des phrases, des grilles de lectures qui sont en contradiction avec la foi.
Ou encore des contorsions, des acrobaties pour résoudre ces contradictions.
Le psychologisme s'épanouit dans une civilisation qui s'éloigne de Dieu mais qui croit dans l'égo. La formation des psychologues évacue les dimensions religieuses. Le psy part du postulat que tout part de l'individu et y retourne, que toute souffrance est explicable par la subjectivité, l'inconscient ou le "manque de confiance en soi".
A la question métaphysique "pourquoi le mal ?", ils disent "regardez en vous". Mais en évacuant le texte révélé. Pour le psy il n'y a pas de "péché", "bien", "mal" (références transcendantes, communes à tous) mais juste une souffrance "personnelle" due à un psychisme défaillant.
Un exemple : l'adultère est l'un des grands péchés interdits dans les 10 Commandement.
Une société ancrée dans la foi se débrouillera pour produire des lois, des moeurs, une éducation qui iront dans le sens de sa dissuasion. Une telle société a le souci des victimes (conjoints trompés, enfants).Les victimes vont être exhortées au pardon. Elles seront aussi très clairement reconnues comme N AYANT PAS MERITE  cette souffrance (ce qui allège beaucoup la peine)et l'infidèle comme clairement coupable (ce qui permet souvent d'accéder au repentir)
Notre société, elle, tolère l'adultère. Chacun fait ce qu'il veut (et ça peut rapporter beaucoup).
Les victimes vont être envoyées chez le psy, une fois blessées (au lieu de prévenir, on "répare").
Mais là, le psy va invoquer des causes (imposer une grille de lecture) qui désigne la victime  comme "responsable" de sa souffrance (l'inconscient, l'enfance "maltraitée", le "manque de confiance en soi", etc).
Déjà c'est une démarche qui accable la victime (double peine) en "excusant" plus ou moins ceux qui font du mal.
L'a priori de toute démarche psy étant que les  causes de TOUTES les souffrances sont dans la personne qui souffre;et que TOUTES les souffrances sont intolérables, inadmissibles.
Je trouve que l'histoire et la sociologie, mais bien plus encore la foi, ont des réponses face au mal que le psychologisme ne peut avoir (indépendamment de la qualité du psy, de sa foi, de son écoute).
J'ajouterai que ce n'est pas "par hasard" que les civilisations ancrées dans la foi sont (étaient) patriarcales et que la notre, très individualiste, est féministe.


Dernière édition par Philon le Lun 25 Jan 2016 - 16:44, édité 1 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 50
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par Marie Rose le Lun 25 Jan 2016 - 16:39

Plus je lisais votre texte très instructifs d'ailleurs
Et plus je me rends compte de ce qui est pour moi un vrai drame pour les enfants,les jeunes blessés à vif,les adultes,mais de toute façon, bien souvent ,chez un adulte,c'est l'enfant le jeune blessé qui hurle
Quel contraste!
On sent bien 2 chemins proposés complètement opposés
Et je me rappelle de mon premier psy après le décès de ma fille
Un psy complètement à l'esprit du monde,et si je l'avais écouté voici;
Je devais pensé à moi, me trouver un travail ,demander à mon mari de tout chambouler , déménager
Avant de tout expliquer à propos de ma foi,j'a quitté ce psy!
Heureusement!
Je suis tombée sur un psy chrétien qui m'a un peu aidé (3 séances) et m'a dit que je n'avais plus besoin de lui, que ma foi suffisait,mais que si un jour j'avais besoin de parler,il serait là
Je n'ai jamais cherché un travail(je n'en avais pas besoin et mon mari est adorable,la femme libérée bonjour!!!)
Notre fils a 18 ans à l'époque il n'avait qu'un an
Il est équilibré,gentil , plein de compassion et d'amour,possède une grande foi,et en plus un étudiant doué
Sincèrement,je ne crois pas que si j'avais écouté le premier psy complètement à l'opposé de mes convictions,notre foyer serait ausiis joyeux et paisible
Je prie pour la conversion des psy(j'ai un petit cousin,qui vient d'ouvrir un site,il est psy et chrétien)
Et pour la conversion de tous les blessés
avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2552
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité dispose-t-elle au péché ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum