Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par bach88 le Jeu 3 Nov 2011 - 21:31

je suis contre le fait de se juger entre chretiens qu on soit protestant evangelique , catholique, copte (egyptiens) ou orthodoxe (pour les armeniens , russes ,grecques)

notre ennemi commun est le diable et notre plus grand ami est jesus christ
avatar
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Martial107 le Ven 4 Nov 2011 - 9:50

@Maud a écrit:Pourquoi ne voir que ce qui nous sépare.
"Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés....Ne condamnez pas et l'on ne vous condamnera pas "

Ce qui rassemble les évangéliques des Catholiques c'est la Bible .
Ouvrons nos yeux et nos coeurs !

"Dieu de tous les hommes , aide nous à lire et comprendre ta parole dans la Bible ....apprends nous à la lire !"

Evangéliques et Catholiques , rassemblés par l' Esprit Saint en 1 seul corps ..celui de Jésus-Christ ..devenons des Apôtres de Paix ...Source de réconciliation et Vraie Joie !

Pour ce qui est de la Reconnaissance de Notre Sainte Mère ...faisons Confiance au Seigneur ....car il ne peut laisser demeurer encore longtemps ce conflit qui sépare ses Fils

https://www.youtube.com/watch?v=grewRgnXFRE&feature=player_embedded


"Pourquoi, ô Éternel !
te tiens-tu éloigné ?
Pourquoi te caches-tu au temps de la détresse ?"
Psaumes 10:1


"Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation
Entre vous et votre Dieu ;
Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face
Et l'empêchent de vous écouter."
Esaïe 59:2
C'est à cause de vos iniquités
que ces dispensations n'ont pas lieu,
Ce sont vos péchés qui vous privent de ces biens"
Jérémie 5:25


"Ne savez-vous pas que les injustes
n'hériteront point le royaume de Dieu ?
Ne vous y trompez pas :
ni les impudiques,
ni les idolâtres,
ni les adultères,
ni les efféminés,
ni les infâmes,
ni les voleurs,
ni les cupides,
ni les ivrognes,
ni les outrageux,
ni les ravisseurs,
n'hériteront le royaume de Dieu."
1 Corinthiens 6:9-10


"Dès ce moment Jésus commença à prêcher,
et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche."
Matthieu 4:17





Je rejoins parfaitement ce que dit Maud.
En fait, ma présence sur ce forum n'a d'autre but que de vouloir marcher ensemble sur le même chemin si même nous portons des habits différents mais qui restent des habits de lumière. L'important est de marcher dans la même direction avec pour seul but l'union dans l'Amour.
Se refermer sur soi-même comme si l'on faisait partie d'un petit club fermé n'apporterait qu'un manque d'ouverture et d'émancipation aux autres. Voilà pourquoi j'aime avoir ce contact avec vous en respectant totalement vos propres convictions.
Je vais vous confier une chose: j'ai 64 ans et j'ai toute une vie derrière moi; j'ai été, à mon tour traumatisé par des "chrétiens" pentecôtistes qui se comportaient en éléments sectaires. J'ai aussi reçu des "coups de bible" sur la tête et cà n'a pas été facile de me recentrer dans ma recherche saine et honnête en évitant toutes formes d'impositions par les modes d'expressions d'agents sectaires.
Néanmoins, comme je l'ai déjà déclaré, j'ai eu l'immense bonheur de connaître enfin la paix de l'Esprit et la manifestation de l'Amour du Christ qui m'a touché au coeur, rendu tolérant et à l'écoute de mon prochain, même si cela n'est pas facile tous les jours car nous demeurons des êtres humains!.
Le monde est peuplé d'extrémistes de toutes religions, des chrétiens torturés dans certains pays arabes, des musulmans bosniaques écrasés par les soi-disant catholiques de Serbie... . Le principal est se respecter l'un l'autre car aucune imposition ni querelle n'apporteront une saine conviction et une réelle conversion.
Tous les coeurs ouverts convergent vers le même Amour. Que serais-je si j'étais né au plus profond de la Chine, un adepte du Confusianisme ? Un nomade en Arabie, un musulman ? etc. Voilà pourquoi je garde un regard ouvert sur le monde en essayant de comprendre sans juger mais en agissant par le témoignage, si je le peux ! Que Dieu vous bénisse en Sa Sainte Trinité !

Martial107
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 158
Age : 71
Localisation : Belgique : Andenne (Bonneville)
Inscription : 15/10/2011

http://www.contrass.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par vinz 109 le Ven 4 Nov 2011 - 9:55


comique




@bach88 a écrit:je suis contre le fait de se juger entre chretiens qu on soit protestant evangelique , catholique, copte (egyptiens) ou orthodoxe (pour les armeniens , russes ,grecques)

notre ennemi commun est le diable et notre plus grand ami est jesus christ
avatar
vinz 109
Combat avec l'Archange Michel

Messages : 1069
Inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Invité le Ven 4 Nov 2011 - 9:59

Et nous nous sommes des chrétiens mais portons nous aussi le nom de catholique évangéliste, baptiste.

Peut-être que non

Votre soeur en Christ

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Lotfi le Ven 4 Nov 2011 - 13:42

Matial disait:
Le monde est peuplé d'extrémistes de toutes religions, des chrétiens torturés dans certains pays arabes, des musulmans bosniaques écrasés par les soi-disant catholiques de Serbie... . Le principal est se respecter l'un l'autre car aucune imposition ni querelle n'apporteront une saine conviction et une réelle conversion.

J'aurais répondu:
Merci mon frère pour ces mots très profonds cependant les chrétiens ne sont pas torturés dans certains pays arabes bien que la volonté populaire n'est pas exprimée dans ces pays et que par conséquent tout le monde subit la dictature.Toutefois nous n'avons pas de guerres ethniques. et les crimes en bosnie contre les musulmans ne sont jamais commis par les catholiques....Les Serbes ne sont pas catholiques.

Fraternellement
LOTFI


Dernière édition par Lotfi le Ven 4 Nov 2011 - 21:50, édité 1 fois
avatar
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4651
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Coquelicot le Ven 4 Nov 2011 - 17:54

à Mariejesus

religions dites chrétiennes :

protestante : les baptistes, les evangéliques, luthériens, anglicans et bien d 'autres......

catholique : rite occidental romain et rite oriental Byzantin

orthodoxe: russe,tous les pays slaves excepté la Bosnie qui a 3 ethnies : (musulmane, catholique pro-croate et serbe orthodoxe), roumain, et malheureusement les orthodoxes durs en Israël...

vous pouvez compléter si nécessaire !
avatar
Coquelicot
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 247
Localisation : Belgique
Inscription : 19/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Invité le Ven 4 Nov 2011 - 19:22

Non je vous remercie d'avoir répondu

Votre soeur en Christ


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Martial107 le Ven 4 Nov 2011 - 21:20

@Lotfi a écrit:Matial disait:
Le monde est peuplé d'extrémistes de toutes religions, des chrétiens torturés dans certains pays arabes, des musulmans bosniaques écrasés par les soi-disant catholiques de Serbie... . Le principal est se respecter l'un l'autre car aucune imposition ni querelle n'apporteront une saine conviction et une réelle conversion.

Merci mon frère pour ces mots très profonds cependant les chrétiens ne sont pas torturés dans certains pays arabes bien que la volonté populaire n'est pas exprimée dans ces pays et que par conséquent tout le monde subit la dictature.Toutefois nous n'avons pas de guerres ethniques. et les crimes en bosnie contre les musulmans ne sont jamais commis par les catholiques....Les Serbes ne sont pas catholiques.

Fraternellement
LOTFI

Merci pour ces précisions...
Martial

Martial107
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 158
Age : 71
Localisation : Belgique : Andenne (Bonneville)
Inscription : 15/10/2011

http://www.contrass.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par fabrice remy le Ven 4 Nov 2011 - 22:31

Bonsoir à tous,

Tous les Chrétiens, de quelque confession que ce soit, sont tous incorporés au Christ par le Baptême. Nous sommes tous invités à voir en chaque Chrétien un Frère en Christ.

Toutefois, il serait abusif de considérer que toutes les confessions et communautés Chrétiennes partagent un même degré de communion avec l'Eglise Catholique.


CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI 

DECLARATION "DOMINUS IESUS"
SUR L'UNICITE ET L'UNIVERSALITE SALVIFIQUE 
DE JESUS-CHRIST ET DE L'EGLISE
(extrait)

(...)

  Il existe donc une unique église du Christ, qui subsiste dans l'église catholique, gouvernée par le successeur de Pierre et les évêques en communion avec lui.

Les églises qui, quoique sans communion parfaite avec l'église catholique, lui restent cependant unies par des liens très étroits comme la succession apostolique et l'Eucharistie valide, sont de véritables églises particulières.

Par conséquent, l'église du Christ est présente et agissante dans ces églises, malgré l'absence de la pleine communion avec l'église catholique, provoquée par leur non-acceptation de la doctrine catholique du Primat, que l'évêque de Rome, d'une façon objective, possède et exerce sur toute l'église conformément à  la volonté divine.

En revanche, les Communautés ecclésiales qui n'ont pas conservé l'épiscopat valide et la substance authentique et intégrale du mystère eucharistique, ne sont pas des églises au sens propre; toutefois, les baptisés de ces Communautés sont incorporés au Christ par le baptême et se trouvent donc dans une certaine communion bien qu'imparfaite avec l'église.

Le baptême en effet tend en soi à  l'acquisition de la plénitude de la vie du Christ, par la totale profession de foi, l'Eucharistie et la pleine communion dans l'église.

(...)

 Joseph Card. Ratzinger
Préfet

  Tarcisio Bertone, S.D.B.
Archevêque émérite de Verceil
Secrétaire
Source : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_20000806_dominus-iesus_fr.html

En clair, les liens qui nous unissent aux Orthodoxes et aux Anglicans sont plus étroits que ceux qui nous lient aux diverses confessions et églises nées de la Réforme.

Union de prières.

Fabrice
avatar
fabrice remy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 859
Inscription : 24/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Lotfi le Ven 4 Nov 2011 - 23:24

Merci cher fabrice pour cette explication....
Reste cher frère à prier la Saine papauté pour l'intégration de l'Islam dans la grande Eglise du Christ.........Jésus étant l'Esprit de Dieu en Islam....Bien que les musulmans considèrent que les deux entités séparées sont deux en une seule communion.
Reste aussi la différence pour les musulmans entre l'Esprit de Dieu et l'Esprit Saint.Etant donné que l'Esprit de Dieu est Dieu qui est en Jésus car Dieu est UN INDIVISIBLE alors que l'Esprit Saint pour les musulmans fut envoyé par Jésus..Jésus ne peut pas envoyer lui même...lui même ne peut pas glorifier lui même car Jésus disait "l'Esprit saint va me glorifier".Jésus disait qu'il allait partir car s'il n'allait pas l'Esprit Saint ne pouvait venir....puis il disait "Je vais vous l'envoyer et il va me glorifier....."
L'Eglise pourrait faire la première démarche
Sincèrement
LOTFI
Reste aussi à multiplier les appels pour la conversion des juifs pour accepter Jésus comme Messi.
pour ces deux actions,l'Eglise catholique aurait accompli tous ses devoirs
Fraternellement
LOTFI


Dernière édition par Lotfi le Sam 5 Nov 2011 - 3:01, édité 1 fois
avatar
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4651
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par fabrice remy le Sam 5 Nov 2011 - 0:13

Bonsoir Lotfi,

Reste cher frère à prier la Saine papauté pour l'intégration de l'Islam dans la grande Eglise du Christ.........Jésus étant l'Esprit de Dieu en Islam
Smile

La balle est dans le camp des musulmans. Il faudrait pour cela qu'ils reconnaissent Jésus comme Dieu fils de Dieu.
Smile

Je reconnais dans ton désir d'unité et de paix le Souffle de l'Esprit-Saint qui travaille en toi, et cela m'émeut.

Mais le Christ seul peut unir, le Christ, qui s'est sacrifié par amour, alors qu'il lui aurait été si facile de dominer et de vaincre. Il s'est laissé assassiner par amour pour nous, pour moi, pour toi. L'Agneau innocent qui n'avait jamais fait de mal à personne, notre seul Seigneur et Sauveur.

Bonne nuit, Lotfi.
avatar
fabrice remy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 859
Inscription : 24/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Lotfi le Sam 5 Nov 2011 - 0:31

@Jésus disait que nous sommes tous fils de dieu et que Dieu est le Père ("ABBE en Araméen-ABBY en Arabe") de tous.
L'Esprit de Dieu est en Jésus....L'Esprit de Dieu est Dieu donc ne peut pas faire du mal car Dieu est Amour........C'est OK
avatar
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4651
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par FrancoiseF le Sam 5 Nov 2011 - 7:10


"L'Amour ne s'irrite pas. A l'annonce de la résurrection de Jésus par ses compagnons, Thomas récuse ce témoignage, et exige une apparition de Jésus où lui-même puisse constater la vérité...Jésus ramène cette façon de "croire" à ses justes proportions : "Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n'ont jamais vu et qui ont cru" (Jean 20,29). Demandons la grâce de l'humilité et du calme."

Demandons aussi très fort la grâce de conversion des musulmans, la grâce de guérison pour une vie nouvelle, dans nos prières, dans nos offrandes à Dieu.

Très bonne journée, en Union de prière.
Françoise.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par FrancoiseF le Sam 5 Nov 2011 - 8:19


Bonjour à tous,

Même si j'ai conscience de dévier un peu du sujet "Ce qui nous sépare des protestants évangéliques", voici un article que je vous partage.

http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/islam/mgr-aillet-denonce-les-ambiguites-d’un-dialogue-islamo-chretien-2

Mgr Aillet dénonce les ambiguïtés d’un dialogue islamo-chrétien
16 janvier 2011 | Enregistrer sous: Islam | Publié par: Maximilien Bernard

Je découvre sur Le Salon Beige une préface écrite par Mgr Aillet pour un livre traitant de l’islam. J’y lis notamment ceci :

Si nous ne devons pas renoncer à dialoguer avec les musulmans pour favoriser un climat de connaissance mutuelle voire de conscience amicale pour mieux assurer les conditions de la paix et de la cohésion sociale, nous sommes appelés à déceler les ambiguïtés d’un dialogue islamo-chrétien qui évacuerait au nom d’une prétendue tolérance un authentique esprit missionnaire. Je doute que des initiatives comme par exemple celle du partage de l’expérience du jeûne entre chrétiens et musulmans, à l’occasion du Ramadan, fondent en vérité la rencontre. Dans cette perspective, Benoît XVI faisait remarquer aux évêques de France à Lourdes en 2008, que «le dialogue authentique demande comme conditions fondamentales une bonne formation pour ceux qui le promeuvent, et un discernement éclairé pour avancer peu à peu dans la découverte de la Vérité»..


FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par anlise le Dim 4 Déc 2011 - 20:38

je voudrais vous poser une question.
Dites moi au sujet de l'eucharistie par rapport aux chétiens évangéliques,
ont-ils une forme de partage de pain qui n'est pas semblable au nôtre.
Sinon à mon avis ils embrassent la communion spirituelle? La parole devient chair et ils grandissent spirituellement ainsi ? pourrez vous m'expliquer cela ? Parce que chez nous en prenant le corps du Christ, il nous élève et nous donne la grâce de lumière., et d'amour.
Expliquez moi cela assez clairement.
avatar
anlise
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1740
Inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par bach88 le Dim 4 Déc 2011 - 20:57

chez les evangeliques c est du vrai pain et du vin mais c est surtout accé sur la parole de jesus "vous ferez ceci en memoire de moi" qui invite les fideles a faire un examen sur soi meme et se souvenir qu il est mort pour les péchés de l humanité
avatar
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Invité le Dim 4 Déc 2011 - 20:58

Ce que je peux vous dire, c'est qu'ils ne reconnaissent que deux sacrements, le baptême et la cène ou plus connue chez nous l'eucharistie.
J'espère que cela vous ira.

Votre soeur en Christ

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Gilles le Dim 4 Déc 2011 - 21:41




Les différences entre le catholicisme, le luthérianisme, et le calvinisme.



Pour un catholique
Pour un luthérien
Pour un calviniste
La croyance



Dieu
Dieu est unique
et en trois personnes :
le Père, le Fils et le Saint-Esprit
La révélation
Elle est contenue dans la Bible et la tradition
Elle est contenue dans la Bible seule
Elle est contenue dans la Bible seule
Jésus-Christ, fils de Dieu
Il s'est fait homme (Incarnation)
et il est mort
pour sauver les hommes (Rédemption)
Le salut éternel de chaque homme
Il est obtenu par la foi et les oeuvres
Il est obtenu par la foi seule
Il est obtenu par la foi seule
La Vierge et les saints
Ce sont des modèles et des intercesseurs
Ce ne sont que des modèles
Ce ne sont que des modèles
Les sacrements
Rites extérieurs et porteurs de la grâce de Dieu, ils sont sept : baptême, pénitence, confirmation, ordre, mariage, extrême-onction, eucharistie (avec présence réélle et transsubstantiation)
Simples rites extérieurs, sans effets par eux-mêmes ; ils sont trois :
baptême, pénitence, eucharistie (avec présence réélle et consubstantiation)
Simples rites extérieurs, sans effets par eux-mêmes ; ils sont deux :
baptême, eucharistie ou cène (avec présence purement spirituelle)




La morale
Chacun doit faire le bien
et éviter le pêché
(c'est-à-dire tout manquement à la morale d'amour prêchée par Jésus-Christ)

par amour de Dieu et du prochain et pour participer ainsi à son propre salut
par amour gratuit de Dieu et du prochain et pour témoigner par là que Dieu vous a élu
par amour gratuit de Dieu et du prochain et pour témoigner par là que Dieu vous a élu




Les pratiques



Obligatoires
Baptême, mariage, extrême-onction ; messe dominicale ; confession et communion pascales
Baptême ; culte dominical au temple
Baptême ; culte dominica ; lecture quotidienne de la Bible
Facultatives
�uvres de charité ; pèlerinages, processions, confréries
�uvres de charités
�uvres de charités




La hiérarchie
Le clergé est formé de prêtres (pape, évêques et curés) revêtus d'un caractère sacré par le sacrement de l'ordre
Il n'y a pas de clergé revêtu d'un caractère sacré, mais de simples ministres du culte, ou pasteurs
Il n'y a pas de clergé revêtu d'un caractère sacré, mais de simples ministres du culte, ou pasteurs
Tableau extrait du numéro 215 de novembre 1997 du magazine L'Histoire (page 25).
article "Catholiques et protestants : le grand Schisme" de François Lebrun, professeur émérite à l'université de Haute-Bretagne Rennes-II
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par anlise le Lun 5 Déc 2011 - 19:49

Merci à vous tous le tableau de gilles me parait assez clair. Encore une question , si le caractère du pasteur n'est pas sacré, il ne reçoit pas de sacrement d'ordre mais alors que peuvent-ils pour les siens ? Ils étudient la bible simplement et se contentent de l'enseigner aux autres après s'être choisi selon leurs moeurs ? sI Jésus est réellement présent dans leur eucharistie cela veut dire que ça fait les mêmes effets que nous et que c'est très normal qu'ils traversent facilement pour aller sur l'autre rive qui est moins contaignant, pour un résultat semblable. Présence du christ réelle, mais s'il est réelle c'est aussi son corps. Enfin expliquer si vous le voulez bien.
avatar
anlise
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1740
Inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Martial107 le Mar 6 Déc 2011 - 12:54

@anlise a écrit:Merci à vous tous le tableau de gilles me parait assez clair. Encore une question , si le caractère du pasteur n'est pas sacré, il ne reçoit pas de sacrement d'ordre mais alors que peuvent-ils pour les siens ? Ils étudient la bible simplement et se contentent de l'enseigner aux autres après s'être choisi selon leurs moeurs ? sI Jésus est réellement présent dans leur eucharistie cela veut dire que ça fait les mêmes effets que nous et que c'est très normal qu'ils traversent facilement pour aller sur l'autre rive qui est moins contaignant, pour un résultat semblable. Présence du christ réelle, mais s'il est réelle c'est aussi son corps. Enfin expliquer si vous le voulez bien.

L'approche que nous avons en tant que chrétiens évangéliques ne va pas dans le même sens quoique tous les chemins mènent à Dieu tant que les balises de l'Evangile sont respectées.
On ne devient pas pasteur sans avoir reçu au préalable un appel de Dieu. Cet appel que tout serviteur de Dieu ressent, que l'on soit catholique ou protestant, conduit à consacrer sa vie à Le servir en priorité au delà de tout ce qui peut constituer une carrière de type profane. S'en suit des années d'études bibliques tout comme un séminariste et ainsi la reconnaissance lui est rendue par ses pairs de son statut de pasteur.
Il ne se contente pas d'enseigner la Bible, il vit sa Foi avec ses fidèles dans la prière et les louanges chantées à la gloire de Dieu. Il le vit également au sein de sa famille et bien souvent son épouse qui suit aussi une formation adaptée se consacre à ce que nous appelons l'Ecole du Dimanche: dans une pièce annexe au temple, sont réunis les enfants qui reçoivent un enseignement de base, dessins, chants ...
En ce qui concerne l'Eucharistie, ce que nous appelons le partage du pain et du vin en mémoire de Jésus, le caractère sacré est bien perçu par tous les fidèles et ne se prend jamais à la légère. On ne prend pas le corps de Jésus, on partage le repas du Seigneur avec respect et Amour en mémoire de son sacrifice.
J'espère avoir éclairé un peu votre lanterne et suis à votre écoute pour toutes questions.
Que le Seigneur vous bénisse !
Martial

Martial107
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 158
Age : 71
Localisation : Belgique : Andenne (Bonneville)
Inscription : 15/10/2011

http://www.contrass.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Emmanuel le Mar 6 Déc 2011 - 13:52

Bonjour anlise,

Seuls les prêtres catholiques peuvent transformer le pain et le vin, en Corps et en Sang du Christ.

Sur cet aspect, ce tableau, qui est très bien fait en général, est erroné.

Chez les catholiques, l'Hostie et le Vin consacrés deviennent vraiment Jésus, présent réellement, sous l'apparence du Pain et du Vin. Jésus est vraiment "nourriture pour l'âme", qui, si nous le voulons, en faisant les efforts, a la puissance de nous transformer radicalement, dans l'Amour de Jésus.

JESUS disait à la foule :

" MOI, JE suis le pain vivant qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que JE donnerai, c'est ma chair donnée pour que le monde ait la vie. "

Les juifs discutaient entre eux : " comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger ? JESUS leur dit alors :

" Amen, amen JE vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez pas son Sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang, a la Vie Eternelle ; et Moi JE le ressusciterai au dernier jour. En effet ma chair est une vraie nourriture, et mon sang une vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi JE demeure en lui.

(Jn 6:51-56)

Cette vision n'est pas celle des protestants, qui pratiquent ce rite comme un mémorial, mais sans Présence réelle.

Même s'ils désiraient cette Présence réelle, il faudrait un prêtre ordonné, pour consacrer les espèces du pain et du vin, mais le Sacrement de l'ordre n'existe pas chez les églises protestantes.

Amicalement,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Gilles le Mar 6 Déc 2011 - 15:23

Bonjour Emmanuel ! sunny

Sans vouloir en faire une polémique, tu dis que le tableau que j'ai déposé est erroné. Shocked

Pourtant, le Pape Benoit XVI reconnaît la valeur de l'eucharistie chez nos frères protestants... Il l'a même mentionné lors de son dernier voyage en Allemagne et lors d'une messe dans une grande église luthérienne. Smile

Je t'invite à lire attentivement le texte suivant, qui différencie la communion entre l'Église Catholique et nos frères protestants...

Catholicisme


« Par la consécration du pain et du vin s'opère le changement de toute la substance du pain en la substance du corps du Christ notre Seigneur et de toute la substance du vin en la substance de son sang ; ce changement, l'Église catholique l'a justement et exactement appelé transsubstantiation. » (Concile de Trente, cité dans l'encyclique Ecclesia de Eucharistia, 2003, chap.1 §15)
On parle de « présence réelle ». Dans ce cadre, la présence eucharistique du Christ commence au moment de la consécration et dure aussi longtemps que les saintes espèces (pain et vin) subsistent. D'où le culte du Saint-Sacrement, qui connaîtra un grand développement à l'époque baroque. On considère que le Christ est réellement présent dans le Saint-Sacrement.

Dans les écrits d'Hippolyte de Rome, il est demandé de faire preuve d'une vénération particulière pour le Sacrement. La croyance en la transsubtantiation était partagée par plusieurs apôtres des premiers siècles de la chrétienté. La consécration de moniales à Jésus-Eucharistie à l'époque de Cyprien de Carthage atteste l'antiquité de cette doctrine. Augustin dit : « Que personne ne mange cette chair sans d'abord l'adorer ; ... nous pécherions si nous ne l'adorions pas. »

Anglicanisme

Pendant le règne de Henry VIII, l'enseignement officiel de l'Église anglicane était le même que celui de l'Église catholique romaine. Avec son fils, Edward VI, l'Église anglicane se rapprocha de la théologie protestante et s'opposa à la transsubstantiation. Elizabeth I approuva les Trente-Neuf Articles de la Religion qui marquaient la différence entre les doctrines anglicane et romaine : « La transsubstantiation (ou le changement de la substance du pain et du vin) lors du dernier repas du Christ, ne peut être prouvée par les Saintes Écritures ; mais elle est incompatible avec les termes même de l'Évangile, elle réduit à néant la nature du Sacrement et a donné lieu à de nombreuses superstitions. »

Les Anglicans ne se sentent en général pas liés par des doctrines qui, selon les Articles, « ne peuvent pas être trouvés dans les Saintes Écritures ou prouvées par elles ». Par conséquent, certains Anglicans (en particulier des Anglo-Catholiques) acceptent la transsubstantiation tandis que d'autres la rejettent. L'archevêque John Tillotson a dénoncé son caractère « barbare », considérant impie de croire que les fidèles qui participent à la communion « mangent et boivent vraiment la chair et le sang naturels du Christ ». Certains auteurs anglicans récents acceptent toutefois la doctrine de la transsubstantiation ou, évitant le terme lui-même, parlent d'une « présence objective » du Christ dans l'Eucharistie. D'autres soutiennent des idées proches de la consubstantiation, position tenue par les Églises protestantes réformées.

Luthéranisme


Les luthériens croient que, lors de la célébration eucharistique, le corps et le sang de Jésus Christ sont objectivement présents « dans, sous et avec la forme » du pain et du vin : in pane, sub pane, cum pane (Formule de Concorde de 1577). Luther a explicitement rejeté la transsubstantiation en affirmant que le pain et le vin restaient pleinement pain et vin tout en étant pleinement chair et sang de Jésus Christ. Il a insisté sur la présence réelle (et non symbolique ou figurative) du Christ dans l'eucharistie. Sa doctrine doit toutefois être distinguée de la consubstantiation au sens strict : le corps et le sang du Christ, selon Luther et ses successeurs, ne sont pas contenus de manière locale dans le pain et le vin. Les substances ne sont pas unies de manière permanente, mais seulement dans le cadre du sacrement, d'où le terme d'« union sacramentelle ».

Autres protestants


De nombreuses Églises protestantes estiment que la communion commémore de manière symbolique le dernier repas du Christ avec ses disciples (Ulrich Zwingli) ou que sa célébration prend son importance dans la signification qu'elle prend aux yeux de croyant (« transsignification »). Certains Protestants considèrent que toute doctrine de la présence réelle relève de l'idolâtrie car elle reviendrait à vénérer du pain et du vin comme si c'était Dieu.

D'autres, comme des Églises presbytériennes, croient à la présence réelle mais l'expliquent sans avoir recours à la transsubstantiation. Le presbytérianisme classique retenait la doctrine calviniste de la présence « pneumatique » : le pain et le vin nourrissent le corps du communiant tandis que le corps du Christ nourrit spirituellement son âme. Toutefois, lorsque l'Église presbytérienne des États-Unis, a signé un accord avec l'Église Évangélique Luthérienne d'Amérique, toutes deux ont affirmé leur croyance en la présence réelle.

Source: fr.wikipedia.org

Bonne journée cher Emmanuel et que Dieu te garde ! sunny

Espérons que cette rectification apportera un peu de connaissance à nos frères et soeurs dans le Seigneur.

Fraternellement...

Gilles. Ville de Québec - Canada

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24588
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Emmanuel le Mar 6 Déc 2011 - 15:32

Bonjour Gilles,

Aurais-tu ce texte du Pape Benoît XVI, dont tu parles?

L'Église catholique reconnaît la validité du Baptême, chez les protestants.

Mais les autres Sacrements ne sont pas reconnus, en particulier à cause de la nécessité d'un Prêtre, pour qu'ils soient accomplis.

L'Église reconnaît par contre tous les Sacrements chez les Orthodoxes, dont nous sommes très près, car la Foi est la même, et les prêtres sont ordonnés dans la chaîne de succession des apôtres, malgré la séparation douloureuse qui eût lieu il y a environ un millénaire.

À nouveau, cher Gilles, je trouve que le tableau que tu nous as partagé est très bien, et très éclairant, afin de connaître la Foi de chaque confession.

Je crois qu'il fallait simplement préciser ce point sur l'Eucharistie, selon le point de vue de notre Foi catholique, en rappelant que sans Prêtre, il ne peut y avoir d'Eucharistie.

Amicalement,

Emmanuel


Dernière édition par Emmanuel le Mar 6 Déc 2011 - 16:51, édité 1 fois
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Dondedieu le Mar 6 Déc 2011 - 16:24

Que représentent les 144 000 dans la bible...?
Les TDJ ont-ils raison...?
Que deviendront les humains repentants...?
N'y aura-t-il pas trop d'humains qui peupleront la terre après le "jugement dernier"...?
Car depuis que le monde existe ,il a existé ,aussi ,des milliars d'humains...
Si tous se repentissent (ou beaucoup) ...
Comment vivre "en surnombre " sur la terre...?

Tant de questions que je me pose...
Et il y en a d'autres...!!

Merci à vous de me répondre....

UNION DE PRIERES...
avatar
Dondedieu
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 569
Localisation : FRANCE
Inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Emmanuel le Mar 6 Déc 2011 - 16:43

Pour Gilles:

QUESTION 82: LE MINISTRE DE CE SACREMENT

ARTICLE 1: Consacrer ce sacrement est-il le propre du prêtre?

Objections:

1. On a dit plus haut que ce sacrement est consacré par la vertu des paroles qui sont la forme de ce sacrement. Mais ces paroles ne changent pas, qu'elles soient prononcées par un prêtre ou par quelqu'un d'autre. Il apparaît donc que non seulement le prêtre, mais n'importe qui d'autre peut consacrer ce sacrement.

2. Le prêtre consacre ce sacrement en tenant la place du Christ. Mais le laïc qui est saint est uni au Christ par la charité. Il apparaît donc que même un laïc peut consacrer ce sacrement. Aussi S. Chrysostome dit-il: "Tout saint est prêtre."

3. Ce sacrement est ordonné au salut de l'homme, comme le baptême, on l'a montré plus haut. Mais même un laïc peut baptiser, comme on l'a dit. Donc il n'est pas réservé au prêtre de consacrer ce sacrement.

4. Ce sacrement s'accomplit dans la consécration de la matière. Mais la consécration d'autres matières - le chrême, l'huile sainte et l'huile bénite - appartient à l'évêque seul. Pourtant leur consécration n'a pas une aussi grande dignité que la consécration de l'eucharistie, dans laquelle il y a le Christ tout entier. Il n'est donc pas réservé au prêtre, mais à l'évêque seul, de consacrer ce sacrement.

Cependant: Isidore dit dans une lettre, et l'on retrouve ce texte dans les Décrets de Gratien: "Il appartient au prêtre de consacrer le sacrement du corps et du sang du Seigneur sur l'autel de Dieu."

Conclusion:

Comme nous l'avons dit, ce sacrement est d'une telle dignité qu'il n'est consacré que par celui qui tient la place du Christ. Or quiconque agit à la place d'un autre doit le faire en vertu d'un pouvoir que celui-ci lui a concédé. Or, de même que le baptisé a reçu du Christ le pouvoir de consommer ce sacrement, de même le prêtre, lorsqu'il est ordonné, reçoit le pouvoir de consacrer ce sacrement en tenant la place du Christ. Car c'est par là qu'il est mis au rang de ceux à qui le Seigneur a dit (Lc 22, 19): "Faites cela en mémoire de moi." Et par conséquent il faut dire que la consécration de ce sacrement appartient en propre aux prêtres.

Solutions:

1. La vertu sacramentelle réside en plusieurs réalités et non en une seule. C'est ainsi que la vertu du baptême réside et dans les paroles et dans l'eau. C'est pourquoi la vertu de consacrer l'eucharistie ne réside pas seulement dans les paroles elles-mêmes, mais aussi dans le pouvoir qui est confié au prêtre dans sa consécration ou ordination, quand l'évêque lui dit: "Recevez le pouvoir d'offrir le sacrifice dans l'Église, tant pour les vivants que pour les morts." Car la vertu instrumentale réside dans les divers instruments que l'agent principal emploie dans son action.

2. Le laïc qui est juste est uni au Christ d'une union spirituelle par la foi et la charité, mais non par un pouvoir sacramentel. Et c'est pourquoi il possède un sacerdoce spirituel pour offrir ces hosties spirituelles dont il est parlé dans le Psaume (51, 19): "Le sacrifice offert à Dieu, c'est le coeur contrit " et, dans l'épître aux Romains (12, 1): "Offrez vos corps comme une hostie vivante." Aussi parle-t-on aussi (1 P 2, 5) d'" un sacerdoce saint pour offrir des sacrifices spirituels".

3. La réception de ce sacrement n'est pas d'une aussi grande nécessité que la réception du baptême, comme on l'a établi plus haut. Et c'est pourquoi, bien que, en cas de nécessité, un laïc puisse baptiser, il ne peut cependant pas consacrer ce sacrement.

Saint Thomas D'Aquin, Somme théologique, IIIa Pars - Le Christ, les sacrements.
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Dondedieu le Mar 6 Déc 2011 - 17:05

Pourquoi les protestants et les tdj ne vénèrent pas Notre Très Sainte Vierge Marie...???
Se questionne

Moi je l'AIME...!!!
Bow down
Pourquoi pas eux...???
Réfléchit

UNION DE PRIERES....
avatar
Dondedieu
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 569
Localisation : FRANCE
Inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Brenda Lee le Mar 6 Déc 2011 - 17:14

Les protestants refusent la virginité de Marie ainsi que d'autres vérités de la foi chrétienne (le purgatoire).
avatar
Brenda Lee
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1177
Age : 56
Localisation : Sud Est de la France
Inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Brenda Lee le Mar 6 Déc 2011 - 17:15

Quant aux témoins de Jéhovah, il s'agit d'une secte. Vous ne verrez JAMAIS des TDJ dans une église!!!
avatar
Brenda Lee
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1177
Age : 56
Localisation : Sud Est de la France
Inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Brenda Lee le Mar 6 Déc 2011 - 17:19

Et le luthéranisme est une hérésie qui doit être combattue.

A partir du moment où certains s'arrogent le droit d'écarter ce que bon leur semble dans notre religion parce que cela les arrange, ils sont apostats, ni plus ni moins.
avatar
Brenda Lee
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1177
Age : 56
Localisation : Sud Est de la France
Inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Dondedieu le Mar 6 Déc 2011 - 17:37

Brenda ...

Quelles sont ces vérités de la foi Chrétienne...?
Je ne connais pas le luthérialisme...
Qu'est-ce véritablement...?
Mais,je connais les tdj...

MERCI...


UNION DE PRIERES...
avatar
Dondedieu
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 569
Localisation : FRANCE
Inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce qui nous sépare des protestants évangéliques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum